banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Souhait de dépravation (w/ Lyli)  (Lu 219 fois)
Yÿsma
Créature
-

Messages: 33



Voir le profil
Fiche
« le: Juillet 08, 2017, 09:33:55 »

Comment un simple lac pouvait-il être si envoûtant ? Yÿsma continuait de se le demander alors qu'elle le longeait. Le soleil avait déjà quitté le ciel au profit d'une lune presque pleine et d'un ciel étoilé si dégagé qu'il en rendrait jaloux les nuits obscurcies et polluées de la Terre. L'astre lunaire pouvait contempler son propre reflet à la surface du lac qui ondulait au gré de la douce brise nocturne. Quelques poissons voltigeaient çà et là, ne rendant la scène que plus naturelle et magnifique, voire féerique. Quelques arbres au feuillage abondant bordaient la rive, là où l'herbe était particulièrement douce et humide, si bien que le Génie eût envie de profiter de cette sensation. Elle avait retiré ses talons et les portait désormais à la main, laissant ses pieds nus profiter de la douce fraîcheur du gazon. C'était vraiment reposant, et cela changeait de l'atmosphère chargée et bruyante de Nexus qui n'était pourtant qu'à quelques lieues de ce lac enchanteur.

Yÿsma était aux anges. Pourtant, elle pouvait l'être plus encore. Il ne lui manquait qu'un peu de compagnie pour profiter de cette vue magnifique et peut-être même pour s'adonner à quelques expériences charnelles en pleine nature. C'est dans ces moments-là que la jeune Aëlyne semblait manquer à la mystique. Mais il était probablement trop tard pour y penser. Après tout, Yÿsma était la manipulatrice qui ne pouvait se passer du contrôle qu'elle exerçait sur les autres, et qui ne pouvait pas non plus se passer de toute cette liberté et ce plaisir qu'elle ressentait lorsqu'elle s'unissait physiquement à quelqu'un. Rien qu'à y repenser, ces envies d'union remontaient subitement. N'y avait-il donc personne ici ? Yÿsma se concentra un instant, comme pour capter les présences environnantes. Pourtant, elle savait que cela ne fonctionnait qu'avec les créatures émanant une certaine signature magique, à savoir les créatures qui n'étaient pas parfaitement humaines ou même les humains à pouvoir. Chance ou coïncidence ? Une présence fut aussitôt captée. C'était... dans l'eau ?

N'ayant aucunement envie de gâcher la féerie des lieux, le Génie ne hurla pas à pleins poumons. Au lieu de ça, elle retira ses habits un à un jusqu'à se retrouver totalement nue et n'ayant qu'une seule idée en tête : attirer l'entité détectée, en priant pour que ce ne soit pas quelque chose d'amorphe ou de dangereux. L'aura ne semblait pas si menaçante à première vue. De toute manière, Yÿsma ne craignait pas la mort de ce corps. Voilà pourquoi elle s'avança doucement, trempant d'abord un pied dans l'eau quelque peu froide avant d'y rentrer une jambe puis l'autre. L'eau lui montait jusqu'aux hanches. Elle s'avança davantage et n'eût bientôt plus pied, ce qui la poussa à nager pour continuer son chemin. Elle n'avait cependant pas l'intention d'aller au centre même du lac, estimant celui-ci comme bien trop profond et dangereux pour son bien. La mystique s'arrêta donc au bout d'un moment, respirant lourdement à cause de ce milieu inadéquat pour elle. Finalement, elle tenta d'adresser la parole à l'entité inconnue, sans même être sûre qu'elle comprenait ou entendait.

« Je suis Yÿsma, un Génie capable de réaliser les vœux. Si tu me comprends et m'entends, viens me chercher, créature. Tes désirs deviendront aussitôt réalité. »
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 962


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Juillet 10, 2017, 01:49:48 »

Terra, ses terres aussi arides que humide, aussi dangereuses que merveilleuses, peu importe le type de voyageurs que nous étions il était tout bonnement impossible de ne pas y trouver son compte. Il en était de même pour les créatures aquatiques et ce même pour les plus exigeante, tels les sirènes. Si la mer était mon lieu de prédilection et le cadre dans lequel j'évoluais avec le plus d'aisance j'appréciais quelques fois les grand lac, pour leur beauté mystiques et leur calme reposant. C'est dans l'un d'eux que j'avais décidé de me prélasser le reste de la nuit, loin de toute proie tentatrice ou encore de ces vils chasseurs en voulant à ma liberté. C'est pourtant étendu au milieu de ce lac dépourvut de civilisation que j'allais faire une rencontre pour le moins surprenante... et marquante.

Ce n'est pas ici que ces foutus pirates me trouveront...

Allongée au fond d'un récif d'algues et profitant du courant rafraichissant, je repensais à ce qui avait pu déclencher la colère de ces pirates. Les trésors au fond de l'océan appartenaient à l'océan et devaient y rester, autrement dit ils étaient miens. Une évidence à laquelle les humains n'aspiraient visiblement pas à en juger par la férocité à laquelle ils avaient répliqué. Je n'avais fait que protéger mes trésors, pourtant...

Mais quand même, ça manque d'un peu de compagnie, je leurs aurait bien échangé moi ce trésor... contre une de leurs membre d'équipage.

Mais les bateaux pirates hébergeaient rarement une présence féminine en leur bord, elles étaient parait-il, source de fléau en mer.

Mhh ?!

Un mouvement à la surface attire mon attention et me sort de ces vieilles pensées. Etait-ce un prédateur ayant suivit ma trace ? Peu probable. Un aventurier égaré alors ? ou une bête venue se rafraichir avant la nuit ? j'en eu bien vite la réponse sous le signe d'une belle paire de jambe, et d'une douce voix envoutante. La première chose qui me frappe fut sans doute qu'elle puisse me ressentir alors que j'étais parfaitement camouflée, la seconde fut la nature de son discours qui fallait le dire, était attrayant, mais aussi très étrange. Il me laissait perplexe et même si je doutais d'un piège ma curiosité me poussa à répondre à l'appel, en nageant lentement vers la surface.

Un génie dis-tu ? Il est facile de prétendre être n'importe qui dans ces contrées dangereuses, et je pourrais tout aussi bien d'attirer au fond de ce lac sans rien demander en retour, pendant que je suis encore en position de force.

C'est vrai, j'aurais pu tirer de toute mes forces sur cette paire de jambe battante, alors que je décrivais encore des cercles autours d'elle comme un requin, à moins de deux mètres de la surface. Mais encore une fois mon désir d'en savoir plus prit le dessus et je me dévoilais lentement dans ma tenue d'Eve, un large sourire dessinant mes lèvres mouillées.

Et de quel droit m'offrirais-tu une telle chance ? Tous mes désirs deviendraient réalités ? Ca semble trop beau il doit forcément y avoir un prix à payer

La femme qui s'était dévoilée devant moi était déjà en soit une proie de toute beauté, faisant parties de celles que l'ont sélectionnerait volontiers parmi un large éventail. Et cette créature avait surtout une aura mystérieuse, un don qui la rendait naturellement très envoutante, comme pouvait l'être le charme des sirènes. Cette femme m'intriguais déjà énormément.

Enfin... admettons. Je vais avoir besoin d'une preuve pour te croire, ou est ta lampe magique ?
Journalisée

Yÿsma
Créature
-

Messages: 33



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Juillet 10, 2017, 03:18:39 »

Du mouvement. Quelque chose venait de bouger au fond de ce lac, et cela semblait être l'entité auparavant détectée. Dans quelques instants, Yÿsma allait découvrir si elle avait affaire à une entité humanoïde ou non. De longues secondes s'écoulèrent sous le signe de l'angoisse avant qu'une charmante voix ne parvienne finalement aux oreilles du Génie, sans pour autant qu'un quelconque être vivant se soit révélé. Et vu comment le son était atténué, il ne serait pas étonnant que cela vienne de sous la surface. Mais finalement, la créature se révéla entièrement avant de terminer son petit discours. Évidemment, elle était sceptique et Yÿsma n'en fut pas plus choquée que ça. Elle fut cependant titillée par la question du prix. Alors on y venait déjà ? Soit. Elle veut mes honoraires, elle les aura.

« J'accepte les paiements en or et en nature. Mais sache que si je réalise des vœux, c'est avant tout par intérêt personnel puisque cela allonge mon espérance de vie. »

Mais voilà que l'étrange créature voulait une preuve. Yÿsma se mordit la lèvre. Non pas que cela était impossible à prouver, loin de là. Cela lui demandait simplement d'utiliser ses pouvoirs gratuitement, d'autant plus qu'elle devait le faire dans le cadre d'un souhait. Elle n'avait effectivement pas de lampe magique à apporter à cette étrange femme. D'ailleurs, qui était-elle ? Bien que d'apparence humaine, son aura laissait effectivement présager autre chose. Mais pour l'heure, il fallait réussir à prouver à cette ravissante jeune femme que la mystique possédait bel et bien le pouvoir de réaliser les vœux, et cela sans pour autant lui servir quelque chose sur un plateau d'argent.

« Encore et toujours des contes... Je n'ai pas de lampe, malheureusement pour toi. Je suis un Génie libre capable d'exaucer les vœux ou de les refuser s'ils ne me conviennent pas. Le seul moyen de te prouver que je suis bien ce que je prétends être, c'est de t'accorder quelque chose. Néanmoins, j'exige paiement une fois la démonstration terminée. La somme sera proportionnelle à ce que tu désires. Un agrandissement soudain de ce lac ? La disparition des potentielles imperfections de ton corps ? Rallonger ta vie au maximum de son potentiel inné ? Je suis même en mesure de réaliser tes souhaits les plus pervers d'un simple claquement de doigts. Il te suffit de demander pour avoir une démonstration. » Battant faiblement des pieds et des bras pour consommer le moins de force possible, elle respira un bon coup afin de pouvoir poursuivre son discours. « De toute manière, qu'obtiendrais-je à mentir de la sorte ? Tu es encore en position de force, comme tu le dis si bien. Si j'avais voulu t'attirer pour te mentir sur mon identité et mes capacités, je ne me serais pas autant exposée. Quoi qu'il en soit, formule un vœu et tu constateras par toi-même que je n'ai pas menti. »
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 962


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Juillet 10, 2017, 12:26:19 »

Aussi loin que je me souvienne j'avais toujours entendu parler des génies comme des entités prisonnière d'un bibelots, ces choses appelées lampes que l'ont trouvait au fond d'un temple bien gardé en guise de récompense. Une fois frottée, elle révélait l'entité qui y était enfermée éternellement et son détenteur avait le droit à 3 souhait. Des contes semblerait-il erronés à en croire le génie bien plus charmante que ce à quoi on s'attendait. La réalité était finalement bien loin des fantasmes.

Vraiment ? Je ne savais pas que les génies pouvaient-être libres et acceptés ce genre de paiements, ni même que les souhaits étaient aussi important pour eux...

En or ou en nature ? Dit comme ça les génies avaient plutôt l'air de prostituées de luxe, une pensée qui m'arracha un rire incontrôlée devant elle. Espérons qu'elle ne puisse pas lire les pensées... Quant au souhait, agrandir ce lac ne m'intéressais pas le moins du monde et parler d'imperfection du corps à une sirène était presque déplacer tant nous étions parfaites. Rallonger ma vie ? Celles des sirènes étaient bien assez longue comme ça et je n'avais aucune inspiration maléfique à assouvir non plus. Que me restait-il alors ? Le souhait pervers ? Les proies c'est pas vraiment ce qui manquait lorsqu'on était une sirène, il n'était pas difficile d'attirer des esprits plus faibles dans no filets. Pourtant... il y avait bien des fantasmes qui même pour moi restaient difficile à accomplir... Du moins sans me mettre trop en danger. A y réfléchir, j'avais peut-être là une bonne occasion de m'amuser et je n'avais de toute façon aucun voeux à formuler que je sache.

Très bien mais sache que je n'ai rien sur moi pour payer. Le fond des océan regorge d'un tas de trésor oubliés cependant alors pour l'or, ce sera un jeu d'enfant. Concernant mon souhait... Je me mordillais la lèvre inférieur en pensant à tout un tas de choses pervers, mais une parmi toutes les autres prenait le dessus. J'ai vu des affiches de deux soeur jumelles qui ont l'air de vraies célébrités sur terre, ce sont des proies inaccessibles pour une sirène mais j'imagine que pour une génie il ne serait pas difficile de les téléporter à nous, n'est-ce pas ?

En réalité, il s'agissait de deux fausses jumelles, née le même jours mais étant chacune physiquement bien distinctes. Célèbres pour leurs photos de charmes, les illustrations n'allaient jamais plus loin que de simples caresses ou de simple contact aguicheur laissant place à une imagination n'existant certainement pas entre-elles. Toujours est-il que les deux pulpeuses humaines nourrissaient bien des fantasmes, dont les miens.

Dois-je t'en faire une description détaillée, ou es-tu ce genre de créatures capable de matérialiser directement les fantasmes en me sondant ?

L'illustration à laquelle je pensais actuellement était surement celle qui m'avait le plus marquée, celle d'un poster découvert dans le magazine que l'une de mes proies lisait sur la plage https://img4.hostingpics.net/pics/4897109Cloudus0034HellfireClubSluts.jpg De part leurs positions et leurs tenues moulante, elle était surement celle qui m'avait le plus marqué...

Oh d'ailleurs, moi c'est Lyli. Au cas ou tu aurais besoin de mon nom pour établir le contrat.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox