banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'innocence de l'avenir (PV: Sha)  (Lu 789 fois)
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #15 le: Août 15, 2017, 02:42:27 »

Même en plaisantant, il était dangereux d’évoquer devant Mélisandre l’hypothèse qu’elle puisse obéir à quelqu’un d’autre. Sa sorcière avait passé plusieurs siècles en étant enfermée dans une crypte, Héra utilisant sa magie pour l’empêcher de mourir, en lui rappelant continuellement les horreurs qu’elle lui avait fait subir, en la forçant à dévorer sa propre fille. La cruauté des Olympiens était à la hauteur de leur puissance, et, quand Sha avait pu récupérer Mélisandre, il avait fallu de nombreuses semaines pour, non seulement la soigner physiquement, mais aussi psychologiquement. En retour, l’affection de Mélisandre envers Sha n’avait fait que croître, mais Mélisandre était, sur ce point, à l’image de Kiriko, ou d‘Açoka. Face à Sha, elle était extrêmement soumise, mais, face aux autres, c’était tout l’inverse. Une situation assez déroutante pour beaucoup, et qui ne cessait d’amuser Sha. Snguilia n’était pas Sha, et Mélisandre grogna en entendant cette dernière tenter de se justifier, en expliquant qu’elle ne voulait pas que Mélisandre la vénère, mais la considère comme sa « Maîtresse »… Ce qui ne manqua pas de faire sourire l’Ombre.

*Mauvais choix de mots, ma chérie…*

C’était même sans doute encore pire d’évoquer l’idée qu’elle soit sa Maîtresse ! Mélisandre grogna donc, et pénétra plus durement encore la femme, sans chercher à la ménager, martelant son intimité et déformant son cul, tant et si bien que le ventre de Sanguilia gonflait et se rapetissait, tant la verge monstrueuse de Mélisandre la déformait. Elle griffait également ses cuisses et ses fesses, ce qui fit que Sha vit des gouttes de sang tomber sur le sol, pendant que les hurlements de Sanguilia remplissaient l’espace de la caverne.

Sha vit alors des araignées s’avancer le long du corps de Mélisandre, et sourit encore.

*J’espère que tu n’es pas arachnophobe, ma Sanguilia…*

Mais, si elle l’était, elle n’aurait sans doute pas sauté immédiatement sur l’occasion de coucher avec Mélisandre. La Drider continuait à la pilonner furieusement, grognant et soupirant, lorsque Sanguilia put sentir des petites pattes remonter le long de son ventre. Deux araignées s’étaient rapprochées, et montaient sur le corps de la Déesse, s’approchant de ses seins. Leurs pattes se posèrent tout autour, et, avec leurs mandibules, elles vinrent mordiller les tétons, tout en diffusant un venin très particulier, aphrodisiaque, mais qui aurait aussi pour effet de gonfler les seins de Sanguilia, en produisant en elle un phénomène d’allaitement.

« N’aie pas peur, divine catin… Mes araignées… Ne te feront aucun mal, hmmm… !! Bien au contraire… »

C’était grâce à ça que Sha avait su, en grande partie, convaincre Mélisandre de rester sous cette forme. En tant que sorcière, la spécialité de Mélisandre, c’était l’alchimie. L’art des potions, des élixirs, et des empoisonnements. Et, sous sa forme de Drider, elle pouvait produire une grande variété de substances et de toxines qui étaient pratiques pour concocter des élixirs de grande qualité.

Et Sanguilia allait pouvoir goûter à ce délicieux venin aphrodisiaque.

« Je t’ai empoisonné… Hmmm… Si tu veux éliminer le poison de tes veines, haaa… Il va falloir… Jouir beaucoup ! »

À n’en pas douter, le sexe avec Mélisandre se révélait par nature très sportif et très endurant !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #16 le: Août 26, 2017, 02:02:30 »

S'envoyer en l'air avec une drider était spéciale en soi, mais avec une drider frustrée s'était tout bonnement divin. Ses coups de reins m'entrainaient dans une jouissance complément folle. Je hurlais mon bonheur en choisissant mes mots avec intelligences afin de piquer au vif Melisande. Plus je parlais, plus elle devenait folle et plus elle devenait folle et plus elle me defonçait mon cul.

L'araignée me coupa à mes cuisses et le sang coulait doucement au sol, la douleur et le plaisir, un cocktail explosif pour moi. Mais une petite surprise m'attendait quand de toutes petites araignées grimpaient sur moi, elles prirent position sur mes seins et elles me mordillent en y injectant un aphrodisiaque si puissant que mes yeux viraient à la couleur or directement. Je poussais un cri bestial et les petites arachnides furent repoussées délicatement sur le sol. Mon cerveau stoppa tout raisonnement logique et laissa place au sexe. Je me redressais d'un coup sec pour attraper le visage de Melisande, embrassant l'araignée, je me collais à elle comme une folle en manque.

- Je vais te vider comme jamais petite salope à huit pattes.

Je remuais du cul pour accompagner les coups de reins de mon amante et je contractais au mieux mes fesses pour étrangler cette verge immense. Le poison dans mes seins les avaient fait grossir et même une petite quantité de lait s'échappait de mes tétons quand la bite de l'araignée me tringlait.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #17 le: Août 28, 2017, 01:03:15 »

Même sans l’aphrodisiaque, Sha était bien placée pour savoir que Sanguilia était une sacrée amante, du genre à vous mettre en extase pendant des heures, et à faire preuve d’une énergie sexuelle phénoménale, décuplée et puissante. Alors, quand les araignées mordirent les seins de Sanguilia, Sha sentit comme une explosion sexuelle quand Sanguilia hurla. Être une simple spectatrice devenait de plus en plus difficile, mais elle se réservait pour la suite. Les yeux de Sanguilia virèrent à l’or, et ses canines pointèrent, des traits vampiriques et démoniaques témoignant du fait qu’elle entrait dans un état second, un état que Sha avait eu la chance de voir, non seulement au lit, mais aussi au combat.

Sanguilia se redressa alors, et posa ses lèvres sur celles de Mélisandre, optant pour un baiser intense et passionné. Mélisandre, en retour, raffermit sa prise d’une main sur le cul de Mélisandre, et, de l’autre, appuya sur sa nuque, en la bourrant en retour, filant joyeusement en elle, d’avant en arrière.

« Hmmmm… !! »

Avec ses deux verges, Mélisandre offrait à Sanguilia un plaisir surnaturel, terrible, la poussant aux limites de sa résistance. Mais Sanguilia arrivait à tenir le coup, étant après tout une puissante Déesse, aux ascendances olympiennes. Mélisandre la prenait donc vigoureusement, rompant le baiser, soupirant, et abattit ensuite sa main sur la croupe de Sanguilia, la giflant violemment à plusieurs reprises.

« S-Sale pute… Hmmmm… !! Tu parles d’une Déesse, haaaa… A-Affamée de mes bites… Hnnnnn… !! »

Mélisandre était comme Kiriko. Elle n’avait pas sa langue dans sa poche. À croire que c’était un trait commun à l’ensemble de ses femmes. En tout cas, Sha sourit encore, tout en sachant que Sanguilia devait désormais approcher de l’orgasme… Et que celui-ci ne serait que le début d’une longue série. Après tout, elle était venue ici pour se détendre. Et, pour Sanguilia, quoi de mieux que du sexe sauvage et furieux pour ça ?

C’était un spectacle onctueux à voir, en tout cas !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #18 le: Août 29, 2017, 01:01:07 »

J'étais dans un état de trance, un état qui me donnait une puissance sexuelle inégalée jusque là. J'étais devenue une succube en grand manque et les deux sexes de Melisandre me travaillaient aux mieux. Mais, la drider tenait de plus en plus mal la route et les insultes me laissaient penser qu'elle était au bout de son endurance. Avait elle eu les yeux plus gros que le ventre en me prenant comme une simple humaine, ne savait elle pas qui j'étais? Mes canines apparentes, je souriais de manière moqueuse.

- Quoi? Tu n'as plus que tes insultes pour me satisfaire? Moi qui voulait te prendre comme maîtresse pendant les nuits où je serais seule... Mince, tu me déçois drider...

Cette phrase n'avait qu'un but, toucher dans l'amour propre Melisandre afin qu'elle se trouve un deuxième souffle et qu'elle me surprenne. Oui, elle avait deux sexes mais bon après un moment, c'était lassant pour une déesse comme moi. Je changeais les ongles en griffes et j'allais entailler le dos de l'araignée pour lui donner le rythme que je voulais.

- Si tu es déjà fatiguée, tu peux le dire... On est pas toutes aussi douées que Sha et moi pour le sexe... Allez quoi, on m'avait menti à ton sujet?

L'odeur du sang remontait à mon nez, j'adorais cette odeur pendant un ébat, cela m'excitait encore plus.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #19 le: Septembre 04, 2017, 12:59:51 »

Sha sourit devant la provocation de Sanguilia. Sa femme devait être suicidaire... Même si Sha ne s’était pas mariée à Sanguilia, le fait que Sanguilia porte son bébé était, à son sens, un lien bien plus fort que le mariage, et justifiait donc qu’elle la considère comme sa femme. Autrement dit, elle voyait ses amantes s’envoyer en l’air, ce qui était particulièrement grisant. Mélisandre avait empoisonné Sanguilia, sans risque pour le bébé. Elle faisait confiance à Mélisandre, et à son infaillible amour maternel, pour s’assurer qu’elle ne fasse rien de répréhensible à ce bébé en cours de formation. Sha sourit donc devant les provocations de Sanguilia, qui firent frémir tout le corps de la puissante Drider.

« Ah oui... ? Sale garce... Tu crois que tu peux te moquer de moi parce que tu es une Déesse, hein ? Tu ‘alraus voulu, ma chérie, mais il ne faudra pas te plaindre après... »

L’Ombre se pinça les lèvres, consciente que le spectacle allait grimper d’un cran supplémentaire. Mélisandre généra alors un épais filament de toiles, et en aspergea le mur, situé derrière Sanguilia, afin de la protéger, puis enroula des toiles autour du bassin de Sanguilia et du sien, regroupant ainsi les deux femmes. Leurs corps serrés l’un contre l’autre, Mélisandre soupira alors, et commença à la bourrer plus rapidement, et plus férocement, en détendant ses pattes arachnéennes, avant de les replier, et de les déployer.

Très rapidement, Sanguilia put en sentir les conséquences, quand son corps fila à toute allure en arrière, et heurta le mur de toiles avec violence, puis repartir ensuite, le mur de toiles s’étirant sur son passage, avant de se rabattre, provoquant à chaque coup de reins de puissantes vibrations le long de la toile. Le cocon de toiles autour de leurs bassins respectifs permettait de les lier, et de garantir un maximum de sensations, dans la mesure où les vibrations se répercutaient le long de cette toile, de quoi faire longuement hurler Sanguilia, pendant que Sha, inlassablement, la baisait sauvagement et furieusement.

« Hmmmm... Hmmmmm... !! »

Mais, surtout, elle avait mis un autre filament de toiles sur le ventre de Sanguilia, permettant ainsi de protéger son bébé d’éventuels coups, et continuait encore à la baiser, filant d’avant en arrière, comme un puissant taureau qui viendrait la charger. Sanguilia était bringuebalée comme une poupée de chiffon, les deux queues la prenant avec vigueur, Mélisandre laissant parler toute sa bestialité et sa sauvagerie dans ces mouvements. Inutile de le nier ; une humaine normale aurait eu les os brisés sous la puissance des impacts. Les coups et les chocs sonores en faisaient sursauter Sha, qui sentait une excitation puissante remonter progressivement en elle.

Ce spectacle était bien loin de la laisser insensible, mais, pour l’heure, elle se contentait de son simple rôle de spectatrice, en assistant à cette scène de débauche surréaliste, et monstrueusement jouissive...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #20 le: Septembre 11, 2017, 12:38:50 »

Enfin, Mélisandre passa à la vitesse supérieure et commença à tisser aussi vite que l'éclair. Derrière Moi, elle avait tissé sur le mur comme un réceptacle à ma taille et elle ne s'arrêta pas en si bon chemin, la drider nous entoura de sa soie afin de me caler à elle. Pour finir, elle tissa une protection autour de mon ventre. Voilà ce que j'attendais où du moins, voilà ce que le poison voulait me voir faire. L'araignée me besogna en utilisant la puissance de ses huit puissantes pattes, son bassin ne servait pratiquement plus, seules ses pattes servaient à donner la charge. Après tout cela, Mélisandre me propulsa, avec elle, contre le mur, j'étais à sa merci totale, elle me pilona si fort que mes yeux se revulsèrent de plaisir.

- Raaaaah, enfin tu es digne de moi...

Je n'arrivais plus à me tenir contre elle, en fait, c'était elle qui était tout contre moi pour me bloquer. Mes bras s'écartèrent dans une position de crucifixion, j'étais enfin baisée correctement par cette drider. Du coin de l'oeil, je voyais Sha et son aura tournée en luxure, elle avait envie de ce joindre à nous, elle sentait la cyprine et l'envie. Pourquoi restait elle si distante? Peut être avait elle une surprise pour moi à la fin? Bref, Sha pouvait se rincer l'oeil de sa position. Quand à moi, un orgasme puissant brula les entrailles comme un volcan en irruption.

- Ouiiiiiiiii!!!
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #21 le: Septembre 18, 2017, 12:50:33 »

Mélisandre passa aux choses sérieuses... Aux choses vraiment sérieuses. Elle avança ses multiples pattes, et se redressa encore, ce qui fit que ses pattes se retrouvèrent posées tout autour de Sanguilia, s’appuyant sur ses toiles. Elle l’entourait donc de ses huit pattes, et la baisa sèchement, pliant et dépliant ses pattes, écrasant son corps contre le sien, en la prenant à la verticale, dans une position athlétique et nerveuse. Le corps de Sanguilia était régulièrement écrasé centre le filin de toile et le corps puissant de la Drider, qui la bourrait furieusement, avec une force incroyable. Même Sha sentait l’intensité des coups de la Drider, ainsi que les hurlements frénétiques que Sanguilia poussait, des cris à s’en casser la voix et à s’en rompre les tympans. C’était un spectacle incroyable, particulièrement excitant, qui amena Sha à se pincer les lèvres, en sentant des frissons remonter dans tout son corps. Elle ferma les yeux en soupirant lentement, avant de les rouvrir, sans agir, sans intervenir, car ne voulant pas briser l’union si parfaite entre les deux femmes.

« T-Tiens, haaaa... Sa-Salope, hmmmm... !! »

La Drider grognait et soupirait tout en la prenant, sans ménagement.

« Tu aimes ça, hein, sale PUTE ? Déesse VICIEUSE ! Que je te BAISE comme la dernière des CATINS ! »

Mélisandre se défoulait joyeusement, creusant le filin de toile. Sans le cocon derrière Sanguilia, le corps de la Déesse aurait été très endommagé par la paroi rocheuse. De plus, la proximité du cocon lui permettait de bénéficier d’un confortable airbag, et d’amplifier l’intensité des coups de reins que la Drider infligeait à Sanguilia. La Déesse finit enfin par atteindre son orgasme, et Mélisandre se crispa alors, avant de s’aplatir de toute son énergie contre le corps de la Déesse sombre... Et de jouir à son tour en elle.

« Hmmmmmmmmmmmm... !! »

Un terrible orgasme traversa le corps de Mélisandre de part en part, un double orgasme qui amena ses verges à répandre du sperme dans tout le corps de Sanguilia. Une somptueuse et joyeuse explosion de sperme, que Mélisandre libéra pendant une bonne minute, jouissant encore et encore, faisant se gonfler le ventre de la Déesse, avant de se calmer progressivement.

« Haaaaaa... Bordel, ça fait tellement du bien... ! »

Elle maintint encore ses queues pendant quelques secondes, avant de les retirer, laissant Sanguilia accrochée à sa toile.

« Ton bébé n’a rien. Toi, en revanche... Hum... J’ai bien répandu ma semence en toi... »

Autant dire que Mélisandre ne l’avait franchement pas loupé.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #22 le: Septembre 24, 2017, 12:35:17 »

Il était l'heure du rodéo frénétique annonçant l'ultime plaisir et sacrilège, l'orgasme. Un plaisir tant attendu et tant voulu pour Mélisandre qui crachait ses insultes afin de faire paraître un semblant d'autorité sur moi... Mais je n'étais pas là pour y répondre mais seulement pour prendre mon pied. Ses coups de reins étaient devenus si puissants que les cocons de soie de l'araignée étaient devenus quasi plat par la violence de l'impact. Elle me crucifia de son dard quand elle alla me le planter au plus profond de mon vagin pour s'y déverser dans une jouissance complétée de mon orgasme volcanique. Tout mon corps se crispa alors plusieurs décharges traversèrent mon corps. La semence de Mélisandre me remplissait rapidement et plusieurs grosses flaques se formèrent au sol car mon antre était plein.

- Par les enfers... Ouiiiiii... ouuuuuuh ouiiiiiiii.

Mes doigts crispaient sur la peau chitineuse de l'araignée et mon corps qui me faisait défaut quand je fus libérée de l'emprise de l'arachnide. Elle jeta une dernière pique sur la faiblesse de mon corps alors que je marchais difficilement vers Sha.

- Attends que j'ai donné naissance et tu verras... Tu perds rien pour attendre petite araignée...

Un clin d'oeil plus tard, je me trouvais au côté de Sha, excitée par la scène qui venait de se produire.

- Est ce que toutes tes femmes sont pareilles mon amour? Si oui, cette journée sera une vraie partie de plaisir.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #23 le: Septembre 24, 2017, 10:52:05 »

Plusieurs siècles d’abstinence sexuelle avaient rendu Mélisandre très… Gourmande. Sanguilia en faisait la rude démonstration en ce moment. Son corps était ballotté dans tous les sens, protégé par les soies d’araignée, et Mélisandre, en grognant, en hurlant même, se répandit en elle. Fidèle à elle-même, elle avait offert à Sanguilia un sacré rodéo, et expulsa d’impressionnantes quantités de foutre de ses deux verges. Un plaisir exquis et divin, qui la transperça, la traversa. Elle jouit longuement avant de la relâcher, et Sanguilia se retrouva au sol. Elle réussit à marcher plutôt bien, et la Drider sourit. Sha sourit également, et caressa le visage de Sanguilia, l’embrassant brièvement. Le compliment de Sanguilia sur Mélisandre ne manqua pas de l’amuser, puis Sha se rapprocha de sa Drider, qui tomba au sol, devant sa Déesse. Les deux femmes s’embrassèrent alors, et, comme à chaque fois, la main de Mélisandre glissa affectueusement sur le ventre de sa Déesse, caressant ses bébés.

« Ne t’inquiète pas, Mélisandre, ton bébé se porte très bien…
 -  Je n’en doute pas, ma Déesse, il tient de vous…
 -  Et de toi surtout ! »

Mélisandre sourit alors, et serra à nouveau le corps de Sha contre le sien. L’amour de Mélisandre était impressionnant à voir. Elle se montrait toute douce et toute attentionnée envers Sha.

« Tu nous rejoins ?
 -  Je dois encore veiller sur le nid, et consolider des toiles. Il y a une remontée de goules et de créatures nécrophages. »

Sha hocha la tête, et l’embrassa encore. Sa Mélisandre était très dévouée dans sa tâche. C’était un élément qu’on ne pouvait clairement pas lui contester. Maintenant que Mélisandre avait un foyer, et avait retrouvé sa Déesse, elle veillait sur cet endroit. Sa cruauté n’avait toujours pas disparu, et, pour le réaliser, il suffisait de voir le sort qu’elle réservait aux prisonniers que Sha transférait dans son nid.

En tout cas, après cette première rencontre, Sanguilia était impatiente de connaître la suite, et les deux Déesses filèrent donc, délaissant le nid de Mélisandre pour retourner dans le vaste fort.

« Alors, que souhaites-tu voir ? Mes autres femmes ? La nurserie ? »

Tout en marchant, Sha lui tenait la main, et, avant que Sanguilia ne puisse lui répondre, Sha enchaîna :

« Tu sais, je n’ai pas conçu ce fort juste pour moi… J’ai aussi pensé à toi en le fabriquant. »

Il suffisait de voir la taille immense du fort, comprenant plusieurs jardins, des ailes, des bâtiments annexes, pour comprendre qu’il était bien trop grand pour le seul culte de Sha. Il était donc temps pour Sha de se lancer, de glisser le fond de sa pensée, à savoir ce qu’elle envisageait vraiment pour elles. Non sans une légère pointe d’appréhension, elle se lança donc :

« J’aimerais que tu envisages ce fort comme le quartier général de ton culte, Sanguilia… Mais le choix t’appartient entièrement, bien sûr ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #24 le: Septembre 25, 2017, 04:06:09 »

Lorsque j'étais aux cotés de Sha, cette dernière alla voir Mélisandre et c'était ainsi que j'ai eu connaissance de l'origine du bébé dans le ventre de Sha. La scène fut amplie d'une tendresse forte et on ne pouvait le nier, il y avait un lien fort entre les deux femmes. Je me sentais exclu mais j'étais malgré tout heureuse... Avais je changé? Peut être bien que oui, à force de cruauté, j'en avais oublié les liens d'amitiés et d'amours. Si puissant et si fort, Pyrrha, qui était encore dans mon ventre, m'avait déjà sauvé la vie à de multiple reprise. Le lien avec elle était si puissant qu'il parvenait à donner le contrôle de mon corps à ma future fille alors que j'étais encore consciente. Sha était revenue après que la drider refusa de venir avec nous, dommage, et on était sorti de la grotte pour regagner l'air libre. Sha me demanda ce que je voulais voir pour la suite de la visite, ses autres conquêtes ou la nurserie. Mais avant même de pouvoir répondre, elle avait pris ma main pour déambuler dans les immenses couloirs de magnifique palais et pour finir, elle m'expliqua que le fort n'était pas construit que pour elle. En effet, au vue du sublime jardin fait en mon honneur, j'étais admirative et mise en avant lors de la construction. Elle voulait que le château soit aussi la place forte de mon culte, certes l'idée était plaisante mais c'était un peu déboussolant.

- Cette place forte est magnifique et l'aile qui m'ait dédiée est tout bonnement sublime, même si je n'ai pas encore vu mes appartements mais je sais d'avance que tu as fait dans le détail et que je vais me plaire ici.

Me frottant le front avec ma main de libre, je réfléchissais à un moyen de transférer le nécessaire de mon temps de chez moi à ici. Ensuite, il faudrait construire un temps assez grand pour contenir tout le beau monde et pour finir, il fallait nommer un premier prêtre pour tenir les offices dans mon premier temple.

- Cela nécessitera une logistique lourde pour transférer les objets de chez moi à ici... Mais, je vais réfléchir à ton offre lorsque j'aurais vue l'entièreté de cette bâtisse magistrale. J'aimerai, si tu veux bien, voir la nurserie pour voir où les futures Maitresses du monde grandiront.


Lorsque je disais ma phrase, j'avais touché le ventre rond de Sha, certes c'était le fruit du mélange d'une Déesse et d'une créature, mais la Déesse n'était pas moins la grande et puissante Sha. Le bébé sera extraordinaire et une alliée précieuse pour Pyrrha.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #25 le: Octobre 02, 2017, 01:03:55 »

« J’ai dépensé sans compter, amour. »

Pour Sanguilia, pour ses femmes, pour son culte, l’argent était sans importance. Elle avait conçu un immense chantier, massif, grandiloquent, tout simplement pharaonique... Et avait réussi, grâce à la magie, grâce à ses Orcs, à tenir ses délais. Le château était maintenant terminé, ou, du moins, quasiment terminé. Là où il n’y avait rien que des plaines et des terrains en friche, un massif fort s’élevait maintenant. Sanguilia en était émue, bien évidemment, mais il y avait des considérations matérielles à prendre en jeu, des meubles à transférer, mais aussi du personnel.

Devinant ce à quoi Sanguilia pensait, Sha reprit ses explications :

« Je t’ai déjà construit un temple, tu sais... Que tu acceptes ma proposition ou non, ça ne change rien au fait que nos deux cultes sont maintenant liés, il était normal que je dote la mère de ma future fille d’un temple dédié à sa beauté et à sa gloire. »

Elle avait envoyé ses propres architectes étudier les temples de Sanguilia pour en construire un qui soit à la hauteur de ses ambitions. Tout ce que Sanguilia avait à faire, maintenant, c’était de l’entretenir, de l’habiter, et d’emmener ses prêtres. Sanguilia, de son côté, demanda à voir la nurserie, et Sha sourit quand elle caressa son ventre. De mémoire, elle ne lui avait pas encore dit qu’elle était enceinte, ce qui était l’occasion de le faire :

« Je porte deux bébés, Sanguilia... Chacune issue d’une mère différente. J’ai donné à Mélisandre un bébé, mais il est trop tard pour qu’elle m’engrosse. Elle me donnera une autre fille quand mes deux premiers enfants viendront au monde. »

Autrement dit, Sha allait bientôt avoir quatre enfants, qui ne seraient que les premiers d’une vaste génération. Kiriko était bien partante pour enchaîner les bébés, tout comme Açoka, et, bien entendu, comme Mélisandre. Mais, de tous les bébés à venir, Pyrrha serait indéniablement la plus puissante, puisque le fruit de deux puissantes et anciennes Déesses. Sha caressa à son tour le ventre arrondi de sa femme, et l’embrassa encore, assez longuement, pressant son corps contre le sien.

Ensuite, elles reprirent leur marche, et rejoignirent la nurserie, dans une autre aile. C’était un beau bâtiment comprenant plusieurs chambres s’articulant en une forme de cercle autour d’un jardin central. Le long des pièces, il y avait la garderie centrale. Sha s’avança avec Sanguilia, et elles entrèrent dans la nurserie. Une grande pièce où une dizaine de petits berceaux avaient été prévus, et qui, pour l’heure, étaient assiégés par plusieurs chats.

« Je compte donner à chacune de mes filles un chat. »

Nul n’ignorait combien Sha aimait ces boules de poils.

« Maîtresse... ? »

Une voix sensuelle résonna dans leur dos, alors que Sha présentait les lits Une délicieuse odeur sensuelle titilla leurs narines, annonçant l’arrivée de la belle et redoutable Luxuria. Homoncule au service de Lust, Luxuria avait été créée à partir du cadavre de l’une des filles de Misha, l’ancienne incarnation de Kiriko Hattori. Quand Luxuria avait appris son passé, elle avait choisi de la rejoindre. Elle n’avait pas renié Lust, bien entendu, mais elle y avait vu l’occasion de veilleur sur sa future famille, puisque, par sa nature d’Homoncule, elle était inféconde.

« Sanguilia, je te présente... La nourrice de mes futurs enfants, et peut-être même de la nôtre, si tu choisi d’élever Pyrrha ici... Luxuria ! »

L’intéressée sourit en retour.

« Déesse Sanguilia ? J’ai beaucoup entendu parler de vous, c’est... C’est un grand honneur ! »

Et elle se pencha vers elle, afin de l’embrasser. Prêtresse de Lust, elle ne saluait pas autrement les personnes face à elle.
« Dernière édition: Octobre 09, 2017, 07:40:59 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #26 le: Octobre 08, 2017, 06:36:09 »

Il faisait doux et le ciel bien bleu, à travers les différents couloirs, on pouvait entendre les oiseaux chanter entre deux petites brises d'air. Sha avait changé, plus douce et plus bienveillante que d'ordinaire, elle était devenue mère, même si elle n'avait pas encore accouché. Elle insista sur le fait que le temple était déjà bati et qu'il attendait mes prêtres.

- Si tu as déjà construit le temple... Alors mon avis n'est que pur formalité... Mais soit, j'accepte... Mais tu te feras pardonnée comme il se doit mon aimée.

J'étais quelque peu déçue par l'initiative de Sha mais, d'un autre côté, je pouvais la comprendre. Centraliser toutes les forces en un point permettait d'avoir un gouvernement fort. Mais j'étais quelque peu soucieuse à propos de la religion. Certes nos cultes sont jumelés par l'arrivée de Pyrrha, mais cela ne voulait pas dire que je devais lâcher mon peuple. Mais bref, Sha expliqua d'où venait ses futurs bébés alors que je regardais son ventre rond, je m'étais sentie heureuse pour elle. La génération future sera une bonne chose pour elle et moi. Pyrrha sera la plus puissante car elle est le fruit de l'union de deux Déesses, mais hors de question qu'elle s'en prenne à ses soeurs. Si nous parvenons à créer une cohésion parfaites en elle, nous allons avoir les clés du monde. On entra dans la nurserie, c'était une multitude de petite chambre donnant sur une pièce centrale. Un jardin était accessible par une ouverture dans le mur du fond et chaque lit était décoré avec finesse.

- Magnifique... Je suis charmée par cet endroit.

Une voix derrière nous me fit tourner talon pour tomber sur une magnifique femme. Porteuse d'une marque que je connaissais, déesse Lust, cette nana était la gardienne de ces lieux. Sha me présenta Luxuria, tout en charme et tout en beauté, elle se prosterna devant moi alors que je lui tendais la main pour la saluer, elle vint m'embrasser tendrement.

- Voilà une familiarité fortement agréable... Donc c'est vous qui allait m'aider avec Pyrrha?
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #27 le: Octobre 16, 2017, 12:29:54 »

« Bien sûr ! Maîtresse Sha vous l’a peut-être expliqué, mais, par ma nature particulière, je ne peux pas procréer. Je suis une Homoncule. »

Luxuria était le fruit d’expériences alchimiques poussées qui visaient à donner vie à un corps inanimé. Les expériences avaient utilisé un cadavre comme modèle pour modeler un corps dessus, et y donner vie ensuite. Pendant ce temps, Sha songeait à la déception qu’elle avait pu lire dans les yeux de Sanguilia. La Déesse était déçue que Sha ait anticipé, pris les devants, mais, en réalité, Sha n’avait fait que mettre en application leur alliance. Luxuria précisa à Sanguilia qu’elle était initialement une prêtresse de Lust, mais que le corps utilisé par les alchimistes comme base était la fille de Sha et de Misha, Misha étant la précédente incarnation de l’une des femmes de Sha, Kiriko. Tout ça devait sans doute être assez nébuleux pour Sanguilia, mais, ce qu’il fallait en retenir, c’est qu’il existait un lien de famille ténu entre Sha et Luxuria, et que Luxuria était, non seulement la nourrice des enfants de Sha, mais aussi leur principale gardienne.

En effet, il ne fallait pas douter de ses pouvoirs, qui étaient aussi élevés que sa beauté. Les Homoncules étaient des individus redoutables, et, sur ce point, Luxuria faisait largement honneur à leur réputation. Sa main gantée caressa le ventre de Sanguilia.

« Pyrrha... L’union de deux Déesses sera une fille d’un rare talent.
 -  Et c’est précisément pour ça qu’il nous faut nous allier, Sanguilia. »

Sha venait de rebondir sur la dernière phrase de l’Homoncule, et précisa le fond de sa pensée :

« N’oublie pas ce que nous avons fait. Nous avons vaincu Zäazel, et défié les Dieux. C’est un affront que Zeus n’est pas prêt d’oublier. Et, surtout, j’ai appris, pendant notre périple, que Zeus était manipulé. Lui et les Olympiens... Ils ont jadis été chargés de protéger ce monde contre des menaces ancestrales, des menaces plus vieilles mêmes que l’Univers. La Boîte de Pandore était un héritage de ces menaces, mais elle a été ouverte. Elle a corrompu Zeus et les siens. Même si Zeus nous a laissé quitter le Tartare, il va marcher sur nous. Si nos cultes restent séparés, et que nous ne rassemblons pas nos forces, nous ne pourrons pas lutter contre lui. »

Dans la tour de Zäazel, elles avaient vu de quoi Zeus était capable. Elles avait affronté les forces olympiennes, la puissance divine écrasante de Poséidon...

« Et puis, au-delà de ça, nous avons une fille, maintenant... Crois-tu que je veuille qu’elle vive loin de moi ? Nous devons nous réunir, Sanguilia. Bien sûr, ça ne t’empêche pas de continuer à régner sur tes différents domaines, mais il faut réunir nos forces. Mes terres sont grandes, tes soldats, tes prêtres, et tes sujets, sont tous les bienvenus ici. »

Elle rajouta ensuite, en caressant également le ventre de Sanguilia :

« Je pense avant tout à la survie de nos enfants, Sanguilia... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Sanguilia
Dieu
-

Messages: 376


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
FicheChalant
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #28 le: Octobre 22, 2017, 02:44:02 »

Sha se lança dans une envolée, assez jolie, sur l'union de nos cultes et je ne pensais pas qu'elle avait compris ma position au sujet de la religion. Soupirant, je la regardais quelque peu déconfite.

- Je ne pense pas qu'on s'est comprise.

Je m'étais approchée du lit qui allait accueillir Pyrrha dans les mois à venir. Posant ma main gauche sur les barreaux en bois.

- Nous avons un accord militaire, économique, terrestre, marchand, fluviale... Quand à nos cultes, je veux garder la place forte sur mes terres.

Alors que Sha touchait mon ventre et voulu me répondre.

- Mais et je dis bien mais, il est vrai qu'un temps de ma personne devrait se tenir ici afin de montrer à nos peuples que nos principes religieux sont unis dans les grandes lignes. Et c'est pour ça que je te propose de garder mon grand temple chez moi et je financerais le temple ici en trouvant les prêtres ici.

La dernière phrase de Sha était dure à entendre, comme si je pensais pas à l'avenir de nos enfants, communs ou non.

- Nous avons une famille protéger et on doit faire en  sorte que notre famille soit dans la meilleurs des dispositions. Et pour te le prouver, j'ai décidé, même avant ma venue, de m'installer ici pour toujours mon amour et accoucher à tes côtés. Pyrrha te verra directement. Je tiens à ses accords, je tiens à toi... je tiens à nous.

Pour conclure cette phrase, je l'embrassa délicatement.
Journalisée
Sha
Dieu
-

Messages: 715



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #29 le: Octobre 23, 2017, 12:50:21 »

Sanguilia était têtue... C’était aussi pour ça que Sha l’aimait. Elle tenait à son indépendance, à son autonomie, qu’elle avait eu bien du mal à acquérir auprès des Olympiens. Et ça, Sha le respectait, bien entendu, mais l’Ombre savait aussi ce qui se tramait. Il n’y avait pas que les Olympiens en jeu. Ce que Sha avait appris chez Zäazel, et lors de leur séjour au Tartare, c’est que quelqu’un avait manipulé les Dieux. Zeus était devenu fou, et c’était à cause de cette personne que Sha devait son bannissement. Quelqu’un avait semé la discorde et la zizanie, précisément pour empêcher qu’une alliance entre les panthéons ne puisse se faire, comme cela avait été le cas jadis, afin de lutter contre les Grands Anciens. Une grande alliance à laquelle Sha avait participé, mais qui relevait maintenant de l’utopie. Pour autant, Sha n’avait toujours pas oublié cette situation, et, maintenant qu’elle se dotait d’une famille, elle se devait bien de la protéger.

C’est pour ça qu’elle insistait auprès de Sanguilia. La Déesse avait conclu avec Sha un pacte important, dans presque tous les domaines, mais ne voulait encore d’une fusion complète de leurs cultes, préférant garder son grand temple dans un endroit sûr, tout en conservant une alliance. Sha savait qu’elle ne pourrait pas avoir mieux, et hocha la tête, avant que Sanguilia ne lui admette sa déception. Visiblement, elle avait mal pris la remarque de Sha sur leur fille, mais lui certifia qu’elle voulait vivre ici.

« Je ferais installer un Portail pour relier ton temple à ce fort, indiqua rapidement Sha. Pour le reste... Je te demande de bien vouloir accepter mes excuses si j’ai pu t’offenser, Sanguilia. »

Sa main caressa encore le ventre de la femme, glissant sur sa robe, et elle répondit à son baiser. Une simple caresse, au début, mais le baiser se prolongea volontiers, Sha collant son corps au sien, enfournant sa langue dans la bouche de Sanguilia, et prolongea le baiser pendant une bonne minute.

« C’est juste que... Tu sais que j’ai été bannie, Sanguilia. J’ai déjà perdu toute ma famille, mon culte, tout ce à quoi j’ai tenu. J’ai réussi à m’extraire de ma prison en étant pleine de haine et de rage. Il m’a fallu des mois pour me reconstruire, si ce n’est des années. Et, maintenant, mes souvenirs me reviennent, mon culte n’a jamais été aussi fort, je vais être maman de toute une portée... Et notre fille, Pyrrha, sera exceptionnelle. Tout ce que je veux, c’est la protéger, amour. »

Sha embrassa encore Sanguilia.

« Et je ne veux pas te perdre... »

C’était compréhensible, non ? Sha était amoureuse, et, face à la puissance terrifiante de ce sentiment, elle ne pouvait que s’incliner, et vouloir le protéger à tout prix...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox