banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une fille trop curieuse [Minerva Ghost]  (Lu 962 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« le: Juin 26, 2017, 12:36:52 »

« Alors, comme ça, Minerva, je te fascine ? »

Le lycée Mishima était un grand complexe scolaire, comprenant plusieurs bâtiments, et différentes pelouses. Les cours venaient de se terminer, mais, dans la vie du lycéen japonais, la fin des cours ne signifiait pas le retour à la maison. Il y avait encore toutes les activités périscolaires, et beaucoup de lycéens zonaient à l’intérieur du lycée. C’était le cas du petit groupe agglutiné dehors, à côté de bancs et de tables de ping-pong. Assise sur le rebord de l’une de ces tables, dans son uniforme scolaire, Mélinda était accompagnée de plusieurs autres filles, formant un petit groupe centré autour d’une autre lycéenne.

Minerva Ghost.

Le nom était déjà bien étrange pour une lycéenne, et il fallait rajouter à ça ses yeux rouges. Mélinda avait pu, grâce à ses contacts au sein de l’administration du lycée, obtenir le dossier scolaire de Minerva. La jeune fille était surdouée, et Mélinda était sûre que son dossier scolaire était, comme le sien, falsifié. C’était un classique ici. Beaucoup d’élèves n’étaient pas vraiment des élèves, et utilisaient l’uniforme scolaire comme couverture. Ce qui intriguait la vampire chez Minerva, outre le fait qu’elle était solitaire, et avait un QI très élevé, c’était, surtout, le fait que Minerva enquêtait sur elle.

Elle était suffisamment discrète pour pouvoir le faire, mais la vampire était douée, et avait des oreilles partout. Minerva avait surtout posé des questions aux élèves, se renseignant sur cette étrange élève étrangère, qui avait autour d’elle un cercle d’amis plus ou moins étendu, et qui n’hésitait pas à provoquer les professeurs. Les élèves colportaient les rumeurs, certains expliquant à Minerva qu’elle devait rester éloignée de Warren-san, d’autres lui disant qu’elle était très arrogante, rapportant ses accrochages en cours avec des professeurs. Son dossier scolaire était néanmoins très impressionnant. Mélinda avait plusieurs siècles d’existence, après tout, et était très cultivée, suffisamment pour que les cours la laissent indifférente. On lui signala également qu’elle était très souvent absente, sans que cela ne semble choquer personne, et, enfin, qu’elle vivait dans un grand manoir, et que personne n’avait jamais vu ses parents.

Mélinda ignorait quelles informations la jeune femme avait fini par avoir, mais, en se renseignant sur elle, elle avait attiré l’attention de la vampire. Elle l’avait donc abordé pour mettre les choses au point. Jambes croisées sur la table de ping-pong, elle enchaîna rapidement :

« Du moins, c’est l’impression que j’en ai, vu les enquêtes que tu fais sur moi. Et je dois t’admettre que je n’aime pas trop les petites fouineuses... Enfin, selon leurs motivations. »

La vampire se posa au sol, et s’approcha de la femme, venant rapidement caresser sa joue, violant son espace personnel sans aucune hésitation, et lui sourit doucement.

« Mais peut-être que tu te sens juste seul, hum ? Je ne crois pas que tu aies beaucoup d’amis au sein du lycée, alors... Peut-être que, en te renseignant sur moi, tu cherches juste à te rapprocher de moi... C’est ça, hm ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #1 le: Juin 27, 2017, 11:39:43 »

Depuis un moment Minerva avait commencé à faire des recherches sur une des élèves de son lycée. Cette fille était étrange qui avait une réputation particulière. D’après les rumeurs elle avait cercle d’amie très importante, des filles qui lui étaient même dévoué. Comme une bande d’on elle serrait la chef vénéré. En sois ce n’était pas vraiment surprenant au premier coup d’œil. Il n’était pas rare qu’un élève intelligeant, riche au point de vivre dans un manoir, arrive à se formé un tel cercle.  Ce qui intriguait surtout Minerva, c’était que son influence semblait tout de même surdéveloppé allant même à toucher des professeurs.

Tout naturellement Minerva avait débuté une enquête, voir si cette fille pouvait être un danger et la première chose fut d’enquêté sur sa famille.  Mais étrangement elle ne trouva rien à ce sujet. Pourtant son réseau contenait des contacts dans les services policiers de la ville. Elle poursuivie alors son enquête dans les réseaux plus obscure, mais là non plus rien du tout, pas même ses clients. Cette Melinda était de plus en plus louche à ses yeux. Puis un jour sur Terra, alors qu’un de ses homme aurais dû lui rapporté une nouvelle néko pour son plaisir personnel, il lui apprit qu’une représentante du Harem Warren d’Ashnard l’avait obtenue avant elle.  Etrangement sur Terra, elle n’ut aucun mal à trouver des infos sur la propriétaire de se harem qui avait le même nom que sa camarade de classe.

Décidé de vérifier ce lien possible, Minerva changea d’idée de plan. A la base, elle comptait envoyer l’une de ses prostituer intégrés son cercle d’amie pour enquêté, mais elle décida d’y aller à sa place. Surtout que si cette Mélinda était réellement la fameuse vampire, elle serrais plus apte à se défendre.

Ainsi débuté une nouvelle enquête interne au lycée. Elle interrogea des élèves, qui lui apprirent quelque détail, mais rien de révélateur. Le but réel était d’attiré l’intention de Mélinda et pour ça elle ne cacha pas réellement ses recherches. Minerva était elle-même une élève à part. Comme beaucoup d’élève ici, c’était une étrangère, une londonienne, une élève surdoué qui était connue pour finir souvent dans la tête de liste du classement. Souvent absente en court et pourtant toujours des bonnes notes. Elle n’avait pas de  réelle amis dans l’établissement, et se faisait remarqué par ses arrivé en limousine. Un cliché d’une fille de bonne famille vivant également dans un manoir de la ville. Alors qu’une fille d’habitude si solitaire, s’intéresse à l’un des plus grand cercle du l’ycée, ne mit pas longtemps pour arriver aux oreilles de l’intéressé.

Un jour après la fin des cours, alors que Minerva c’était installer sur un banc, son téléphone à la main, elle passait une commande auprès d’un client. Surement que se soir, un homme d’affaire allait recevoir la visite d’un cambrioleur chez lui. Mais se qui l’intéressa d’avantage, fut le groupe de fille qui l’approcha.  Rapidement le banc fut rempli et encerclé, puis lui faisant face Mélinda.  Son enquête allait pouvoir débuter. Si cette Warren, était réellement celle qu’elle imaginé, c’était une ouverture vers la personne qu’elle cherchait à atteindre.

Minerva se trouvant aux milieux de cercle, n’était en apparence pas à son avantage. Mélinda avait l’avantage du nombre, puis Mnerva n’était pas bien grande et en n’imposait pas vraiment. Pourtant, elle ne se sentait pas le moins du monde en danger. Déjà en premier point, Mélinda n’avait pas de raison de s’attaqué à elle surtout à vue de la cours, ensuite Mina se trouvait sur le bâtiment face au lycée son fusil de sniper prête à la protéger à tout moment, et pour finir sous son cache œil se trouvait l’œil de Chronos qui lui permettait de manipulé à faible dose le temps.

Jouant de sa position de force Mélinda commença à lui parler lui expliquant la raison de tout ça, se montrant arrogante et supérieur, elle allant même jusqu’à la touché lui caressant la joue.  Il était temps de commencé ce nouveau rôle et de se servir de génie du crime pour jouer la comédie. Et pour ça elle était doué, les juges pour en témoigné s’il avait été au courant.


-Euh eh bien oui en quelque sorte…

Déjà première étape lui laissé l’impression de supériorité et aux milieux de son groupe, ce n’était pas difficile de joué les acculés.

-En fait, je trouve qu’on se ressemble un peu…enfin les milieux, on est riches, souvent absente, du coup, j’ai jamais vraiment réussi à me faire des amis. Mais pas toi, toi tu as tout…tout ça.

Elle fit un geste un peu timide pour montrer les filles autours.

-Comment tu fais ? Moi aussi j’aimerais avoir autant d’amis.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #2 le: Juillet 03, 2017, 12:51:42 »

Parmi les filles qui accompagnaient Mélinda autour de Minerva, il y avait notamment Shii, une Seikusienne pure souche, qui était l’une des filles les plus intelligentes du lycée... Et l’une des plus studieuses. Elle connaissait donc Minerva, car les deux étaient en concurrence pour le poste d’élève le plus intelligent de Mishima. Elles avaient parfois travaillé ensemble sur certains projets, et c’était d’ailleurs suite à ça que Mélinda avait commencé à s’intéresser à Minerva. En effet, pendant leur travail, Minerva avait révélé à Shii qu’elle savait que la jeune femme était chez Mélinda, passant très peu de nuits au dortoir, et s’en était étonnée. Shii, comme toujours timide, et surtout nerveuse à l’idée de parler de ses activités au manoir, avait expliqué que Mélinda gérait un club social, et qu’elle était invitée à y dormir. Ce n’était pas faux, ni totalement exact, mais ça avait suffi pour que Mélinda finisse par la voir.

Maintenant, Minerva était là. Originaire de Londres d’après son dossier scolaire, elle ne tarda pas à lui expliquer qu’elles se ressemblaient, et que c’était pour ça qu’elle voulait se renseigner sur elle, afin de chercher comment se faire des amies. Intriguée, Mélinda fronça les sourcils. Croyait-elle que la vampire était née de la dernière pluie ?

« Des... Des amies, hein ? »

Simple question rhétorique. Elle enchaîna rapidement, en croisant les bras, et en penchant la tête sur le côté :

« Les gens riches n’ont généralement aucune difficulté à se faire des amies... Mais, chez moi, il n’y a pas que l’argent qui compte. »

Mélinda était décidée à rentrer dans le jeu de Minerva, ne percevant aucune menace chez elle. Après tout, peut-être qu’elle disait la vérité... Et, dans le fond, ce n’était pas bien grave. La main de Mélinda s’éloigna du visage de Minerva, et caressa la joue de Shii, qui rougit délicatement, se pinçant les lèvres.

« C’est ma personnalité, avant tout. L’argent n’est qu’une couche supplémentaire. N’est-ce pas, Shii ?
 -  O-Oui, Ma... Mélinda.
 -  Mélinda ? Ce n’est pas comme ça que tu dois m’appeler, ma chérie... »

Sa voix était doucereuse, et son pouce glissa sur les lèvres de Shii, qui rougit plus fort encore.

« Pa-Pardon, Maîtresse !
 -  Eh bien voilà... »

Mélinda sourit encore, et reporta de nouveau son attention sur Minerva.

« Je n’ai rien à cacher. Si tu veux savoir des choses sur moi, il suffit de me le demander. Je considère que l’honnêteté est fondamentale dans les rapports sociaux. Par exemple... Pourquoi une Londonienne fortunée se retrouve dans un lycée public, comme celui de Mishima ? Je suis sûre qu’il existe des écoles privées japonaises nettement plus prestigieuses que Mishima... »

Le message était clair. Si Minerva voulait qu’elle se confie, alors elle allait devoir, elle aussi, se confier !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #3 le: Juillet 19, 2017, 11:44:26 »

Miverva regardait Mélinda mais pas doigt dans les yeux, elle devait continuer à paraitre intimidé par le monde qui l’entourait. Puis le fait qu’une méché de cheveux dissimulé son cache yeux jouait sur le fait de mieux évité son regard. Dans sa façon de lui répondre, Minerva décela un doute sur sa sincérité et si dès le début elle se méfiait c’était mal partie.

-Pour moi l’argent n’est pas une aide, le fait que je sois souvent absente et mon génie naturel repousse les gens plus normaux.

Oui bien sûr chassé le naturel n’était pas si facile, Minerva était consciente d’être supérieur aux autre et était incapable de la nié. La plus part des élève ici lui était majoritairement inférieure intellectuellement. Mais cette Mélinda semblait au-dessus de la moyenne des gens, preuve étant comment elle manipulait Shii une des plus intelligente de l’établissement. Car oui l’intelligence n’as pas toujours la forme que l’on pense. La façon d’on elle se faisait appeler montrait un lien particulier différent d’une simple amitié, mais aussi une première piste sur ce qu’elle cherchait à découvrir.

-Mai…Maitresse ? Euh je vois, c’est un peu spécial…. Je ne vais peut-être pas insisté alors…

Commencé par montré un doute, c’était le meilleurs moyen pour lui donner envie de se rapproché. Après tour voir quelqu’un appelait un autre comme ça pouvait intimider et faire peur. En plus le fait d’être encerclé pouvait justifier qu’elle ne cherche pas à repartir si facilement. Mélinda en venants ainsi l’abordé lui facilité en fait la tâche pour son rôle. Cette dernière profita pour lui poser une question pertinente. Que faisait Minerva ici, il est vrais qu’avec son intellect supérieure et sa fortune, il y avait bien des école qui révérais de l’avoir parmi ses élève, voir même professeure. La raison était simple, cet établissement était comme cette ville pole important qui attiraient le surnaturel et les étrangers venant d’autre monde. L’endroit idéal pour sa quête d’objet magique. Si ses soupçons sur Mélinda étaient vrais, elle était surement là pour le même genre de raison. En fait c’était une question qu’elle pouvait facilement lui retourné.


-Des affaires personnelles, mon conduite à m’installer seule dans cette ville. Je suis venue dans cette école car je pensais y retrouvé ma grande sœur. Mais ce fut une erreur et il est hors de question que je la quitte et donne plaisir à mes parents de montré que je renonce à mes idées.

Dans un sens elle ne mentait pas, elle cherchait bien des traces de sa grande sœur et détestait bien ses parents. Vue le nombre d’élève important de l’établissement y cherché des piste n’était pas si incohérent.

-Bon je ne vais pas te déranger Maitresse..euh Mélinda….

Elle fit genre de se sentir gêné par cette situation, comme si elle commençait à être intimidé. Il fallait que Mélinda ai l’impression de lui mettre la pression , d’avoir le dessus. Lui donné envie d’en profiter.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #4 le: Juillet 22, 2017, 10:11:07 »

Riche et intelligente, donc... Minerva était déstabilisée par ce qu’elle voyait, par cette assemblée, et par la manière très naturelle dont les filles appelaient Mélinda « Maîtresse », sans que cela n’émeuve personne. Elle se trompa même de mot, tout en expliquant qu’elle était ici pour rechercher sa sœur, et par opposition envers ses parents... Et fit mine de se retirer. Se décollant de la table de ping-pong, Mélinda la retint par le bras.

« Hey ! Tu pars déjà ? C’est très impoli, tu sais... »

Les autres filles restèrent silencieuses, sachant que c’était à leur Maîtresse de choisir quoi faire de Minerva. La garder près d’elles ? Lui dire d’aller voir ailleurs ? Mélinda hésita pendant quelques secondes, pendant que son regard croisa celui de Minerva, une moue intrigante se glissant sur ses lèvres. Elle réfléchissait, consciente que ses choix, fondamentalement, se limitaient à deux options... Puis un léger sourire se glissa alors sur ses lèvres, et sa main remonta de l’avant-bras de la femme, pour caresser sa joue, son corps se rapprochant du sien.

« Oh vraiment ? »

Mélinda avait déjà une petite idée qui se dessinait dans le creux de sa tête.

« Je ne sais pas grand-chose sur toi, mais, d’après ce que j’ai vu dans ton dossier scolaire, et ce que tu viens de me dire, tu viens d’une famille assez aisée... J’imagine que tu as dû avoir une éducation très sérieuse, très... Très respectable. Et que, ce qui t’intéresse à Mishima, ce n’est pas tant le fait que ce soit un établissement public que... »

Elle sourit encore, exhibant ses magnifiques dents blanches, et déposa un baiser sur la joue de la femme, celle qu’elle ne caressait pas, et en profita pour déplacer sa main, la posant sur ses cheveux. Elle poursuivit ensuite :

« ...Sa réputation. »

Mélinda sourit encore, restant toujours collée contre la jeune fille.

« C’est ça, hein ? Je suis sûre que tu as dû entendre parler des... Des histoires me concernant... »

La vampire avait choisi de la garder près d’elle. Cette fois-ci, il n’y avait plus aucun doute. Elle savait que Minerva lui avait raconté des salades... Mais avait eu une interprétation différente de la réalité, tout en restant, quand même, correct, d’un certain point de vue. Après tout, Minerva était réellement intéressée par les histoires qui portaient sur Mélinda, c’était juste que... Eh bien, l’intérêt réel qu’elle ressentait était bien différent de ce que les esclaves classiques ressentaient.

Mais ça, Mélinda ne pouvait pas encore le deviner...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #5 le: Août 05, 2017, 12:02:59 »

Minerva fut retenue par le bras alors qu’elle tenta de fuir, c’était exactement se qu’elle voulait. Mélinda s’approcha d’avantage, venant lui caressé de nouveau le visage. Minerva la laissa faire jouant la fille bloquée et n’osant rester face au groupe. Mélinda commença à lui parler de son dossier et de supposition sur elle comme le fait que sa famille devait être riche. Elle ne pouvait pas plus se trompé. Non sa famille était une petite famille pas très riche anglaise, la fortune de Minerva venais des activités criminel et de l’argent volé à la bande de voyou qui l’avait hébergé un temps. C’était son génie du crime qui avait d’elle se qu’elle était aujourd’hui et certainement pas l’héritage de sa famille. Mais ça elle ne pouvait pas le dire si facilement.

Mélinda évoqué la réputation de l’établissement comme raison de sa présence, c’est vrai Mishima avait pas mal de réputation différente et pas forcément respectable pour le Japon. Comme des rumeurs sur pas mal d’affaire du au sexe, mais ça Minerva en avait rien à faire. Non la réputation qui l’attirait était que des élèves était étrange, que des phénomènes mystérieux et inexpliqué avait lieux ici. C’était toute cette activité non humaine qui l’intéressait surtout.


-Euh…oui…en effet, il d’étrange rumeur…

Encore un fois elle ne mentait pas les rumeurs sur Mélinda et sa bandes étaient nombreuses et certaine extravagante. C’était ça qu’elle cherchait à percé, ces rumeurs étaient-elles vrais ? Es que ça pouvait prouver un lien avec la célèbre Ashnardienne qui lui avait plus d’une fois fait de l’ombre sans le savoir sur Terra ?


-C’est vrais que ça aussi m’intriguais…mais je suis plus sur de vouloir savoir.

Oh que si qu’elle voulait, pour ça il fallait que Mélinda la prenne entre ses griffe et la fait intégré son groupe, mais pour ça il ne fallait pas y aller tout de suite. Lui donné l’impression que c’est elle qui le souhaite.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #6 le: Août 06, 2017, 02:50:43 »

Mélinda était alors loin de se douter qu’elle faisait partie d’un jeu de dupes. Pour autant, il ne fallait pas la croire idiote, ou aisément manipulable. La vampire savait discerner les mensonges. La piéger n’était pas si aisé, et, en cherchant à se faire passer pour ce qu’elle n’était pas, Minerva risquait, elle aussi, de se retrouver dans une sorte de spirale infernale. Quand on tombait entre les griffes de Mélinda, on en sortait très difficilement. Et ça, Minerva risquait bien d’en faire l’expérience ! Mélinda avait rapidement échafaudé toute une théorie dans sa tête, sans savoir si elle était vraie, mais elle lui semblait vraisemblable. Mishima était un lycée public, mais attirait beaucoup des grosses fortunes, non seulement de la ville, mais aussi du pays, et même du monde. À son corps défendant, le lycée était très avancé, disposant d’importants moyens, et, malgré les scandales qui tournaient autour de lui, ses élèves avaient de très bons scores aux tests Sentā, ces tests permettant aux élèves quittant le lycée de pouvoir, ensuite, rejoindre telle ou telle université, et qui constituaient l’alpha et l’oméga de la vie de n’importe quel lycéen japonais standard.

La vampire avait en tout cas trouvé sa proie, et, maintenant que ses griffes étaient posées dessus, elle ne comptait pas la lâcher, ce qui amena Minerva à faire la prude. Visiblement gênée, elle avoua qu’elle avait entendu parler de ces rumeurs, mais, finalement, n’en désirait pas plus.

*Et tu dis ça après être venue me voir...*

Mélinda n’en croyait rien ! Elle vit Minerva feindre de s’écarter, se retourner... Et la main de Mélinda se posa soudain sur son bras, l’immobilisant. Même si la vampire avait un corps svelte et fin, elle n’en restait pas moins une vampire, et, à ce titre, disposait d’une force très élevée, qui se manifestait parfois... Comme en ce moment, où elle retint la jeune fille.

« Ah vraiment ? Je ne crois pas, moi... Je crois que tu as peur de ce qui t’attend... Mais que ça éveille aussi en toi quelque chose... Et que c’est surtout de ce ‘‘quelque chose’’ que tu as peur. »

Un cas classique, en réalité. Ce n’était pas la première fois que Mélinda tombait sur des personnes ingénues, qui avaient envie de se rapprocher d’elle, tout en ayant peur d’entrer dans une spirale d’indécence, de se heurter aux bonnes mœurs, et de sombrer petit à petit. Autrement dit, elles n’avaient pas peur de Mélinda en tant que tel, mais d’elles-mêmes. C’était l’un de ces curieux et fascinants paradoxes propres à la nature humaine. Rien qui ne puisse toutefois stopper les ardeurs de Mélinda, bien au contraire.

La vampire remonta son autre main, et la posa sur la nuque de la femme, avant de se rapprocher encore d’elle, pendant que les autres filles se mirent à glousser.

« Moi, je crois que, tout ce dont tu as besoin, c’est d’un avant-goût... »

Et, joignant le geste à la parole, Mélinda posa alors ses lèvres sur les siennes, venant l’embrasser, tout en serrant le corps de Minerva contre le sien.

De quoi voir ce dont cette dernière avait vraiment envie...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #7 le: Septembre 08, 2017, 12:17:58 »

Minerva venais de faire retenir par Mélinda qui lui attrapa le bras. C’était exactement se qu’elle avait attendu d’elle, car si cette dernière l’aurais laissé fuir ça aurais était plus difficile de l’approché de nouveau. Heureusement donc que Mélinda l’avait retenue.

L’emprise qu’elle exerça sur son bras était d’une force impressionnante. Elle n’ut même pas besoin de feindre la surprise, car elle l’était vraiment. Minerva avait l’habitude de personne forte, d’homme violent ou simplement bien bâti, pour se défendre d’eux avant même de gouter à la magie, elle avait appris quelque point du corps qui pouvoir servir à retourner la situation face à plus fort que soit. Des bases d’art martial et quelque astuce de personne de l’ombre. Durant tout cet apprentissage, jamais elle n’avait vu une personne avec un corps si petit et pourtant pas spécialement développé niveau musculaire, faire preuve d’une force aussi puissante. Peut-être une première preuve de ce qu’elle cherchait à découvrir ?

Minerva s’en était tellement prise dans sa réflexion, qu’elle réagit lentement à ce que Mélinda s’apprêtait à faire. Pour un cerveau génie lentement, restait rapide pour les autres. Mélinda l’attirais vers elle, s’approchait également et bientôt ses lèvres, elle allait l’embrassé. Le plus simple était de resté figé, de feindre la surprise. Car oui Mélinda s’apprêtait à la prendre pour cible, tenté de la prendre sous son emprise et peut être même rejoindre son groupe de groupie soumise. Quoi de mieux pour l’approché ? Quoi de mieux que devenir un de ses petit toutou écervelé ? Quoi que non écervelé serais bien trop peu crédible, mais c’était une bonne façon pour pouvoir voir si oui ou non elle était humaine et vraiment la femme qu’elle cherchait à approcher.

Finalement elle laissa donc les lèvres de la jeunes fille se joindre au sienne. Entre temps elle avait pourtant ut le temps d’imaginé tellement de façon de lui échapper. Une simple activation de son œil, un simple signe pour que Mina posté en sniper la neutralise avec une balle spécial, une prise qui si elle n’était pas humaine manquerais peut être d’impact…mais non Minerva avait laissé faire. Si elle avait hésité, c’était par ce qu’elle s’apprêtait à se plonger dans un des rôles les plus difficiles de sa vie, un rôle qui demandait d’être le contraire même de sa personnalité. Les acteurs redoutait souvent les rôles à l’opposé de ce qu’il était de peur d’en être affecté, alors que d’autre au contraire préférait ce genre de rôle trouvant ça amusant. Mais là pour Minerva, ce n’était pas un jeu, qui sait si elle n’allait pas se mettre en danger ?  Heureusement qu’elle n’était pas sans défense.
 
Se baiser échanger venait lui ouvrir la porte vers son objectif et maintenant elle ne pouvait pas faire marche arrière, la porte venais de se refermé et c’était maintenant à elle de joué.  Une fois leurs lèvres séparées, elle regarda Melinda montrant son trouble par son geste.


-Je euh…pourquoi ?  Enfin je voulais dire c’était pas mal…mais euh qu’es que je dis-moi…

Elle baissa les yeux, se retrouvant embarrassé ou plutôt le faisait croire à la perfection.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #8 le: Septembre 11, 2017, 01:06:04 »

Le baiser était tendre, délicieux, appuyé et efficace. Mélinda agissait toujours comme ça, avec une sorte d’autoritarisme innée, surtout en matière sexuelle. Minerva lui avait suffisamment tourné autour pour que la vampire comprenne ce qu’elle voulait. Autour d’elles, les esclaves de la vampire souriaient, gloussant délicatement, pendant que le baiser se prolongeait. Une main sur la tête de Minerva, occupée à caresser doucement ses cheveux, l’autre dans le bas de son dos, à caresser son corps, près de ses fesses, Mélinda raffermissait sa prise sur la femme. Minerva était surprise, bien entendu, mais la vampire nota bien que, pendant toute la durée du baiser, elle ne l’avait pas rompu. La jeune fille était mûre pour laisser parler des fantasmes qu’elle avait probablement dû refouler depuis des années. Mélinda l’embrassa donc avec envie, et, quand elle rompit le baiser, Minerva, toute confuse, ne savait plus quoi dire.

En retour, la vampire, qui était bien loin de se douter que tout cela n’était qu’un jeu, que Minerva cherchait à la piéger... Mais qui sait ? Peut-être qu’en se risquant dans une telle aventure, la belle Minerva risquait d’en perdre des plumes ? Après tout, sous-estimer Mélinda était une grave erreur, car la jeune vampire savait se montrer très persuasive. Elle était une redoutable dominatrice, qui prenait le contrôle de ses proies par le plaisir, en répondant à leurs fantasmes, et en leur montrant que, paradoxalement, la soumission était une forme de liberté absolue.

Confuse, donc, Minerva ne savait plus quoi faire, et Mélinda sourit en retour.

« Ce que tu dis ? Très simple... »

Sa main était toujours posée dans le bas de son dos, et descendit encore, filant sous la minijupe de la femme, et se posa alors sur ses fesses, ses doigts se pinçant dessus. Un sourire onctueux éclaira encore les lèvres de la vampire, dont le corps restait collé au sien. Elle rapprocha ses lèvres, et la baisa encore, collant ses lèvres aux siennes pendant quelques secondes. Oui, ce qu’elle avait à dire était, en effet, vraiment très simple :

« ...Merci, Maîtresse. »

Tout simplement ! Mais est-ce que ce serait trop tôt pour Minerva ? C’était justement ce que Mélinda allait voir...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #9 le: Octobre 18, 2017, 12:31:02 »

Minerva se retrouva  faussement troublé, même si elle avait quand même une légère appréhension à tout ça. Mélinda en profita pour interprété les propos de sa confusion à sa façon, en venant l’embrassé de nouveau et lui proposé de la remercier en l’appelant Maitresse. Mélinda en avait profité pour se rapproché d’elle allant même jusqu’à glisser une main sous sa jupe. C’était bien par ce qu’elle en avait besoin qu’elle laissait passer un tel geste. Pour s’aventuré ici, il fallait être un de ses néko sur terra, une de prostitué qu’elle avait envie de testé ses talents ou encore une de ses victimes.  Mélinda n’était pas encore l’une d’elle. Minerva connaissait le pouvoir du sexe et y avait gouté très jeune, ainsi en se laissant faire comme ça en jouant les timides elle offrait à Mélinda la possibilité de s’emparé d’elle, sans savoir que c’était elle qui cherchait à la piégé.

-Maitresse ? Non…non je ne suis pas comme ça…je euh…désoler…


Plonger trop vite serrais suspect, surtout pour une fille comme elle qui avait quand même réputation dans l’établissement. Il n’y avait pas ses notes qui étaient exceptionnel, ses nombreuses absence et  le fait qu’aucun prof ne lui ai jamais fait de remarque.

- Je ne sais pas trop, j’ai l’impression de mal tombé.

Les autres filles semblaient apprécier le spectacle de leur chef qui taquinait à sa façon une possible novelle. Ces filles-là semblaient bien plus faciles à tromper que Mélinda, car en si peu de temps elle l’avait vite remarqué. Mélinda sortait du lot commun, elle semblait plus mature que son âge devrait.

-Enfin je veux dire que, j’ai l’impression que tout ça une raillerie collective envers moi.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #10 le: Octobre 20, 2017, 01:38:35 »

Mélinda jouait avec Minerva, la titillait. Elle n’y allait pas par quatre chemins, et d’aucuns pouvaient même dire qu’elle se montrait relativement pressée... Mais la vampire avait toujours agi ainsi, en surprenant ses recrues potentielles, et en les laissant cogiter ensuite. La vampire esquissa un sourire quand Minerva se débattit donc. Elle ignorait encore que la lycéenne se jouait d’elle, mais Minerva commençait visiblement à comprendre qu’il était dangereux de narguer Mélinda. C’était un jeu auquel Minerva risquait, à terme, de s’en mordre les doigts. L’expérience montrait en effet que manipuler la vampire n’était pas un art aisé.

La vampire, en tout cas, sentait l’émoi de la jeune femme, et relâcha sa prise sur elle, avant de sourire encore quand la petite étudiante exprima son scepticisme.

« Une ‘‘raillerie’’ ? Tu crois que c’est une caméra cachée ? Que je cherche à te piéger, c’est ça ? »

Mélinda secoua la tête, comme si elle trouvait l’idée absolument absurde.

« Ne te moque pas de moi, Minerva, mais je comprends que tout ça soit un peu fort à avaler pour toi. Néanmoins, je suis sérieuse. Je vois bien comment tu me tournes autour, et je sais bien que tu prêtes attention aux rumeurs me concernant. Tu as déjà dû comprendre que je n’étais pas une lycéenne comme les autres, n’est-ce pas ? »

Après tout, elle était à l’image de ce lycée, qui n’était clairement pas un établissement scolaire comme les autres.

« Enfin voilà... Comme tu es en train de te flipper, je crois que je vais te laisser y réfléchir calmement. Mais plus question d’enquêter en douce sur moi, petite fleur. Si tu veux des renseignements, demande à moi... Ou à mes amies. »

La vampire lui sourit encore, très légèrement, et souffla un baiser de ses lèvres, avant de faire mine de s’écarter...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #11 le: Novembre 11, 2017, 01:14:42 »


Minerva regrettait de ne pas avoir implanté des membres du Cristal Noir dans l’établissement. Seul certaine te ses prostituées faisait partie des élèves. Même si elle ne craignait rien de la fameuse vampire qu’elle tentait de démasqué, cette dernière n’avait aucune idée de qui elle affronté et qui elle tentait de prendre dans ses filets. C’était un combat indirect et de cachoterie.

Lui demandé directement ? « Salut, tu ne serrais la fameuse esclavagiste vampire d’Ashnard ? Je me présente je suis le cerveau du Cristal Noir, tu sais l’organisation criminel qui fait du trafic d’objet magique ! J’ai deux trois questions à te poser. » Non bien sur elle ne pouvait pas faire ça, se dévoilé présentait toujours un risque. Non elle voulait d’abord la démasqué et après peut être qu’elle se servirait de poids de son organisation qu’elle dirigeait pour obtenir les informations qu’elle recherchait. S’il s’avérait que ce n’était pas la même personne, elle se contenterait de sortir de son rôle petit à petit. Mais si c’était bien la même Mélinda, alors elle n’aura plus qu’à s’occuper d’elle et lui montré qu’elle n’est pas qu’une simple élève surdoué.


Sa fierté commençait déjà à la titillé alors qu’elle n’avait même pas commencé à s’approcher d’elle. Minerva détestait ses aspects de l’espèce humaine qui ne faisait que l’affaiblir et qui gâchait son intellect.


-Tu es vraiment quelqu’un à part Mélinda…J’ai envie d’en apprendre plus sur toi c’est bien vrais. Tu me ressemble sur certain point. Mais toi tu as réussi là où j’ai échoué. Tu as réussi à t’intégrer à te faire des amies. Moi non…C’est ça que j’aimerais comprendre. Qu’es que tu possèdes et pas moi ?

Un aveu qui était bien sur inventé, elle ne se considérait surement pas comme son égal. Mélinda était inélégante surement plus que beaucoup d’autre élève mais bien loin de son génie. Elle était tout comme elle une fille riche et donnais une image d’être d’un milieu similaire. C’était à partir de ce point qu’elle allait tenter d’intégré sa bande, mais il ne fallait pas non plus que se face trop facilement ça serrais bien trop suspect.

-Mais je ne suis peut-être pas faite pour faire partie d’un groupe d’ami.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #12 le: Novembre 13, 2017, 01:33:14 »

Mélinda était effectivement bien loin de se douter que la Minerva se tenant devant elle avait, comme elle, une autre identité. La vampire voyait juste une jeune fille qui était intéressée par elle, et elle utilisait des techniques classiques pour voir ce que Minerva voulait vraiment. En feignant de mettre fin à la conversation, elle incitait surtout la petite Minerva à se rapprocher d’elle, et à insister pour que la vampire reste près d’elle. C’était une stratégie qui était souvent payante, et, même si Minerva ne réagissait pas à ce moment, Mélinda savait que, tôt ou tard, elle reviendrait près d’elle. Contrairement aux humains, Mélinda savait faire preuve de patience. Elle n’allait pas oublier Minerva, qui, maintenant qu’elle s’était rapprochée d’elle, était désormais liée à jamais à Mélinda. Le plan de la vampire était tout simplement plus classique.

Sans surprise, Minerva ne la laissa pas partir, et demanda à Mélinda des conseils. Intriguée, cette dernière se retourna à nouveau, faisant face à Minerva, et lui sourit.

« Oh… Alors, c’est ça ? C’est pour ça que tu te renseignais sur moi ? Tu cherchais un moyen de rejoindre mon réseau ? »

Ce n’était pas très surprenant. Au Japon, il était d’usage de faire partie d’un club, et c’était particulièrement le cas à Mishima. Si ce n’était pas obligatoire, les élèves asociaux qui n’appartenaient à aucun groupe étaient souvent mal vus. Au sien du lycée Mishima, il y avait, bien évidemment, le club social. Le plus vieux club du lycée, tenu par les Morimoto, la plus riche famille de Seikusu. Des rivales directes de Mélinda, qui avait pu développer son propre réseau, autour de plusieurs clubs. Elle n’avait pas encore l’influence des Morimoto sur le lycée, mais était suffisamment prudente pour énerver la Présidente du club social, la sulfureuse Leona Morimoto.

Minerva avait donc choisi de se rapprocher d’elle, sans doute parce que Mélinda était une étrangère, et qu’elle était moins impressionnante que les Morimoto. L’image était flatteuse, et Mélinda était alors bien loin de se douter qu’elle participait à un jeu de dupes.

« Je ne sais pas comment on se fait des amis, je n’ai pas de manuel… Mais je dirais que, si tu veux traîner avec nous, Minerva, tu le peux. Il n’y a que quelques conditions à respecter… »

À nouveau, Mélinda lui sourit, ses yeux brillants de malice. Elle se rapprocha de la jeune femme, et caressa sa tête avec sa main, en lui souriant encore tendrement, et déposa finalement un baiser sur la commissure de ses lèvres.

« Comme m’appeler ‘‘Maîtresse’’… C’est comme ça qu’on s’insère dans ma grande famille, Minerva. »

Tout simplement !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Minerva Ghost
Humain(e)
-

Messages: 49



Voir le profil
FicheChalant
Description
Cerveau du crime

Jeune fille intelligente dirigeant le cristal noir, une organisation criminel connue sur Terre comme sur Terra

Manipulatrice du temps
« Répondre #13 le: Décembre 11, 2017, 12:58:38 »


Maitresse ? Elle revenait encore la dessue. Elle voyait vraiment toutes ses filles comme ses soumises ? Sa pouvait en partie expliqué son charisme et aussi cette rumeur de secte autour d’elle. En dehors des groupes scolaire et club officiel, il restait pas mal de groupe dans cet établissement. Il y en avait beaucoup de monde comme l’un des gangs de la ville qui contrôlait les rues de plusieurs quartiers de la ville ou ici le groupe de fille de Mélinda. Cet aspect soumission dans la relation avec son groupe pouvait être une preuve de plus sur se qu’elle cherchait à découvrir.

Minerva regarda chacune des autres filles gardant une expression qui la montré impressionné et un peu apeuré aussi.


-Maitresse ? Vous l’appelez vraiment toute ainsi ? ...Vous la considérez toute ainsi ?


Elle faisait la fille choquée, mais pas désintéressé pour autant. Après tout ici, Minerva avait l’image d’une intelligente, isolé et timide. Le genre de fille qui se retrouve facilement exclue et qui pourquoi pourrais se faire soumettre. Sa donnerais une bonne manière de l’approché. Maintenant elle voulait voir la réponse de ses filles, voir si c’était sincère ou juste une façon de la bizuté. La suite de sa stratégie allait se joué sur ça.

Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3357



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #14 le: Décembre 18, 2017, 01:58:30 »

Derrière les apparences, le lycée Mishima était partagé par différentes sphères d’influence. Quand Mélinda était venue, il y a quelques années, elle avait découvert que le lycée était sous la coupe réglée du club social, dirigé par les Morimoto, l’une des plus riches familles de la ville, si ce n’est du Japon tout entier. Le club social était, du reste, le premier club historique du lycée, et le plus important en terme d’effectif. Pour se développer face aux sœurs Morimoto, Mélinda avait dû insister, se développer longuement, autour d’un cercle de fidèles. Maintenant, la vampire pouvait savourer les fruits des progrès accomplis. Et, face à elle, Minerva semblait confuse, peinant à croire qu’on puisse l’appeler « Maîtresse ».

Mélinda se contenta d’un léger sourire moqueur. Les autres filles sourirent entre elles, et, après quelques secondes, lui répondirent donc sans peine :

« Bien sûr, Minerva, Mélinda est notre Maîtresse !
 -  Elle veille sur nous, et nous éduque !
 -  Nous sommes toutes ses esclaves, Minerva... »

Tout ça devait ressembler à une mauvaise plaisanterie, mais les filles semblaient très sérieuses. Aucune caméra cachée, rien d’autre que de légers sourires. Mélinda se retourna alors vers Shii.

« Montre-lui, Shii... »

L’intéressée rougit légèrement, et baissa les yeux, puis posa ses mains sur les boutons de sa chemise. Lentement, elle la déboutonna, et Minerva put alors voir, avec surprise, que Shii portait un sous-vêtement très particulier... À savoir un solide harnais en cuir, très moulant. D’autres filles lui retirèrent également sa minijupe, permettant ainsi à Minerva de voir tout l’ensemble. Mélinda se rapprocha alors de Shii, et sa main se glissa entre les cuisses de la femme, venant la caresser intimement.

« Haaaaa... !!
 -  Tu vois, Minerva ? Tu es renseignée sur ce que tu voulais savoir ? Toutes les rumeurs que tu as entendu sur moi... Elles n’étaient pas toutes fausses, comme tu peux le voir. »

Elle s’écarta ensuite de Shii, se retournant vers Minerva, en lui souriant doucement :

« Tu veux toucher, ma belle ? »

Minerva approchait désormais dangereusement du point de non-retour...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox