banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Aventure en terre inconnue [avec Aëlyne]  (Lu 778 fois)
Aëlyne Emeraude
Dieu
-

Messages: 77

avatar

Déesse reine-fée chevalier d'Émeraude


Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Juillet 12, 2017, 12:06:19 »

Lors du champ de bataille des deux humaines contre des vouivres et un golem, un combat qui devrait directement nuire aux deux femmes mais heureusement que ces dernières n’étaient pas des simples humaines sans défense. Plusieurs balles se firent entendre, environ deux puis maintenant une troisième. Je la regardais donc ce qui était en train de se passer quand je vis Dana à l’œuvre. Elle avait l’air d’être bien occupée et concentrer pour attaquer avec son arme à feu. Trop concentrée car elle ne faisait plus attention aux alentours, plus rien, comme si plus rien n’existait pour elle. Afin de la protéger, je vins donc la soutenir, m’occuper d’elle et surtout la protéger. Je me battais contre plusieurs vouivres qui essayaient de nous bouffer tout simplement.

Je restais toujours muette, concentrée à nous protéger de partout. Et surtout de déplacer Dana si le golem venait essayer de nous exploser. Après qu’elle termine, nous sortons de cet endroit donc avec une sorte de tristesse dans les yeux de Dana et surtout de la façon qu’elle venait tout doucement comme avec un pas lourd. Je restais donc couchée en train d’observer le combat des deux forces quand Dana commença à m’expliquer donc de ce que pensait de la blessure que je venais de subir, je la regardais donc pendant les explications et je venais tout simplement de la remercier tout simplement, elle semblait s’y connaître comme si elle avait déjà subi du poison en elle.

Le golem s’occupait des dernières vouivres, les explosant toujours mais à peine cela fait, quelque chose d’étrange venait de se passer, les corps des vouivres explosèrent tout simplement avant de s’évaporer comme une simple brume… Ce n’était pas rare mais c’était quelque chose de pas du tout commun. Je retourne mon regard en sa direction venant lui sourire et lui dire.

- Nous pouvons retourner à notre camp…

Je me dirige donc tout doucement vers notre camp en reprenant le chemin inverse, les bras croisés tout en réfléchissant de ce qui se passait, je baissais donc le regard vers la route pour reprendre la même direction qu'avant, continuant de tout doucement soigner ma propre blessure, je regarde ensuite Dana avec un petit sourire.

- Est-ce que ça va ?
Journalisée



Dana Sidorova
E.S.P.er
-

Messages: 17

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Août 03, 2017, 12:17:54 »

Pas de blessure à noter du côté de Dana : elle aurait préféré s'écorcher la cuisse et laisser faire sa nature d'ESPER la cicatriser rapidement que de prendre le risque de vérifier si son organisme, certes amélioré, est capable oui ou non de filtrer le poison. Le poison n'est pas sa tasse de thé après tout, son corps est capable de pousser la régénération à son paroxysme mais ça ne l'immunise en rien au poison.

A la rigueur des poisons qui détériore son organisme mais elle ne s'amuserait pas à parier sa vie sur un pile ou face en espérant que la pièce retombe sur la tranche. Le trajet, elle se contenta de garder son arme, de ne contenter que de recharger sans prendre la peine de rajouter des balles sur les chargeurs manquants. Ce n'est pas comme si un chargeur d'une fusil sniper lourd n'était pas encombrant et elle a tout le restant de la nuit pour s'occuper à remettre des balles. Il ne manque plus que la table pour y faire des crans à force de taper le chargeur dessus et tasser les balles pour la rendre nostalgique.

"Aucune de ses bêtes ne m'a touché si c'est ce que vous vouliez savoir."

La seule chose qu'Aëlyne pourra noter est le fait qu'elle serre le poing au niveau de la poitrine avant de le porter de nouveau à sa ceinture, une vieille habitude qu'elle a garder pour regagner un rythme cardiaque raisonnable. Après tout, devant un ennemi qu'elle n'a jamais affronté jusque là, elle a préféré abuser de son dos que de prendre le risque de s'économiser et se prendre une baffe qu'elle aurait très certainement senti. La seule chose qui l'a fait réagir ainsi ? Le poison. Peu être son traumatisme de s'être retrouver sur un lit en vue de ne plus pouvoir en ressortir. Ou à moins que ça soit l'expérience qui suivi peu après ? Le léger rictus au moment où elle vient d'y penser semblait pencher sur cette seconde option.

Elle reprendra un peu plus son calme naturel, engageant une conversation qui, à la fois peu l’intéresser (surtout si c'est pour retrouver une vouivre isolée un de ses quatre) et un détail qui la chagrina. Des bêtes, même des monstres, ça migre toujours pour une bonne raison. Catastrophe naturel ou un plus gros prédateurs la plupart du temps.

"C'est normal cette recrudescence de vouivres ? Quand un animal migre, c'est qu'il y a toujours une raison derrière cela."
Journalisée
Aëlyne Emeraude
Dieu
-

Messages: 77

avatar

Déesse reine-fée chevalier d'Émeraude


Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Août 05, 2017, 10:07:55 »

Je restais tout simplement là, à reprendre tranquillement mon souffle attendant une réponse de sa part puis je viens hocher de la tête avant de voir un poing au niveau de sa poitrine comme si elle avait un peu de mal, je ne viendrais donc pas hésiter à lui offrir une vague apaisante tout autour d'elle afin de l'aider à aller mieux. Elle me posait une question au niveau des vouivres, encore très intéressée par ces dernières, je soupirais longuement sur cela mais restait assez calme afin qu'elle ne le remarque pas et je regardais en direction du golem et des vouivres mais bien entendu, je ne pouvais pas les voir, juste entendre les bruits des combats, je finis par lui répondre.

- Non, ce n'est pas normal, à mon avis, il y a sûrement un ennemi plus puissant  qui doit squatter l'endroit des vouivres et ils viennent embêter le golem qui était plus que furieux et qui prenaient toute personne comme un ennemi et à mon avis, si l'ennemi des vouivres est quelque chose d'assez puissant, je ne veux même pas imaginer ce que cela pourrait être..


Je lui souris faiblement mais je savais que c'était plus que dangereux, en tout cas, cela ne pouvait pas provenir des humains ou autre créature mais une créature encore plus dangereuse des vouivres et il y en avait pas cent cinquante... Je réfléchissais donc longuement, muette mais je réfléchissais rapidement à toutes les possibilités qu'on avait et surtout comment combattre un ennemi potentiel gros et surtout qui pourrait facilement nous mettre en pièce... je finis par contacter les chevaliers d'émeraude, mes camarades pour leur expliquer ce qui s'est passer, tout en gardant un œil sur Dana avec un sourire, je me dirige finalement vers notre campement anciennement piétiner par le golem. J'espère juste que nos compagnons de voyages auront trouver de quoi, se protéger et surtout de revenir vers nous deux...
Journalisée



Dana Sidorova
E.S.P.er
-

Messages: 17

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Août 20, 2017, 01:47:49 »

Ecoutant les dires de la chevalière, vérifia le contenue de son sac pour voir si rien n'a été brisé. C'est bien protégé dans un boitier hermétique à un point que même de l'acide aurait du mal à le ronger mais boitier en acier ou non, les coups de poings de plusieurs centaines de kilos de pression, ce n'est pas fait pour encaisser. Il a visé Dana, pas le sac, une bonne chose. Ou une mauvaise, ça dépend le point de vue, régénération ou non, ce n'est pas avec la cervelle éparpillée au quatre coins du refuge que l'exploratrice aurait pu se regénérer.

"Je ne suis pas chargée à analysé les civilisations, juste à donner des rapports sur la faune locale. Je ne pense pas que faire un détour avant d'aller à la capitale provoquerait un incident diplomatique alors je n'aurais rien contre de faire un détour. Soyez rassurée, je suis peu être mercenaire de base mais vous et votre Ordre n'aurez pas à débourser un sou pour cela."

Pas sûr qu'elle soit correctement équipé puisque rien que pour ce golem elle aurait eu besoin de matériel anti-char mais elle n'a pas dit qu'elle aiderait non plus si les risques encourus sont trop élevée. Dana a beau autre être une fataliste comme on en croise rarement, elle n'est pas non plus suicidaire. Et puis surtout elle n'est pas payé, elle n'aura aucun devoir à se jeter dans la gueule du loup. Après tout, Dana a peu être le goût de l'aventure mais elle n'en reste pas moins une mercenaire.

"Vous n'avez pas à me donner la réponse immédiatement, on en discutera demain. En attendant, je pense que le repos bien mérité s'impose. Je m'occupe de la première ronde si vous n'y voyez pas d’inconvénient."
Journalisée
Aëlyne Emeraude
Dieu
-

Messages: 77

avatar

Déesse reine-fée chevalier d'Émeraude


Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Août 28, 2017, 06:15:12 »

J'écoutais ce que me disait Dana ne sachant pas vraiment de quoi elle me parlait mais je fis un petit oui de la tête pour ne pas la choquer et je continuais mon chemin avec cette dernière jusqu'à notre petit campement, nos deux chevaux étaient là, tout simplement, ils étaient couchés mais ils semblaient aller bien. Je soupire d'aise tout simplement avant de venir tout doucement m'asseoir sur le tronc d'arbre qui servait de siège tandis que plusieurs chevaliers arrivèrent également, je présentais rapidement Dana avec les chevaliers avec un petit sourire tandis que ces derniers la saluèrent, Santo, un jeune homme aux cheveux bouclés souriaient avait apporté sa guitare tandis que deux autres apportèrent un jambon déjà presque préparé.

- Et les deux jolies femmes, on a ramener de quoi festoyer !! Les problèmes seront pour demain.

On dirait une fraternité tout simplement, ils rigolaient, voulaient faire la fête et simplement changer la tête des idées de nous deux. Santo, le spécialiste des soigneurs chez les chevaliers envoyèrent des vagues d'apaisements et de soins sur nous deux. Mon maître était présent et me souriait tout simplement, avec un petit regard protecteur mais vient me donner un coup d'épaule quand même en me faisant grogner de douleur, tandis que Dempsey, un peu le rigolo des chevaliers s'approcha de Dana et souriait.

- Alors Dana, tu as faim ? Tu aimes la musique, j'espère !!

Journalisée




Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox