banniere
 
  Nouvelles:
Pour participer à l'évolution du forum et faire entendre votre voix, n'oubliez pas de vous inscrire sur la liste des électeurs ! Vous aurez ainsi accès aux sujets sur lesquels le Staff consultera les membres. Plus d'informations ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Déception puis 'prix' de conciliation ~ GHANOR  (Lu 1436 fois)
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #15 le: Juillet 06, 2017, 01:06:53 »

Cette ravissante vampire était pleine de surprises, de tours divers et variés. L'actuel était de lui montrer ses talents de suceuse, et bordel, elle était douée. Nombreuses sont les personnes à s'être arrêtés sur ce chibre épais, à offrir à Ghanor une pipe d'une qualité variable, mais la belle rentrait dans le haut du classement. La meilleur ? Peut-être, le mâle n'ayant pas de classement précis, mais il était déjà sûr et certains qu'elle battait à plat de couture une grande partie de ses amantes. En même temps, elle y mettait un dextérité rare. Le mâle sentait ainsi chaque parcelle de sa queue comprimée et massée par l'étau de chair que formait sa bouche gourmande et humide.

Malgré tout, le contrebandier appréciait prendre les devants et imposer son propre rythme durant une fellation de ce calibre. C'est pour ça que de lui même, il avait entamé de puissants coups de reins. A chaque fois qu'il s'empalait littéralement au fond de sa petite gorge serrée, une bosse se formant d'ailleurs à cause de la taille imposante du chibre, les doigts touffus de notre protagoniste se crispaient dans la chevelure d'ébène de la vampire. Prenant littéralement son pied, comme un tout un chacun devant ça, son regard ne perdait néanmoins pas cette étincelle de perversité, de luxure, d'envie brutale et sale, qui semblait se transformer petit à petit en terrible feu de forêt, prêt à tout détruire sur son passage.

Mais la belle avait encore un tour dans son sac. Sans prévenir, elle retira alors ses mains, avant d'imposer de nouveau son propre rythme. Violent, délicieux, le mâle décida de se laisser aller pour une fois et arrêta de jouer de ses hanches, profitant de la totalité du savoir faire de son amante. Gémissant d'envie, des râles de plaisirs exprimant à quel point le Terranide appréciait ses lèvres pulpeuses, il sentait petit à petit le foutre monter le long de sa virilité gorgée de sang. Dans un dernier râle, bestial, presque semblable à un cri de loup, Ghanor se vide alors dans la gorge serrée de la vampire. De longs jets de sperme, épais, nombreux, chauds. De quoi bien abreuver la petite salope qu'était Kumori. Néanmoins, elle lâcha rapidement sa queue pour offrir au contrebandier une vision du paradis : une faciale délicieuse, son foutre frappant son visage et ses cheveux. La belle était déjà sexy, mais maintenant souillée de son jus, c'en était presque divin.

« Bordel... Ravi que mon sperme te plaise. » Souffle-t-il, avec toujours ce sourire planté sur ses lèvres.

Le mâle était déjà prêt à attaquer la suite. Sa queue était toujours tendue, à son maximum, malgré l'orgasme brutal qui venait de secouer son corps. Certes, il était sensible comme jamais, sa hampe encore palpitante, sa respiration légèrement irrégulière, mais bordel qu'il était prêt à passer au plat principal. Mais la vampire semblait bien décidée à d'abord montrer l'énorme étendu de ses talents, se relevant doucement pour laisser tomber sa chemise. Elle dévoila ainsi à sa vue son énorme paire de seins, cette poitrine opulente, presque provocante, aux mamelons tendus par l'envie et l'excitation. L'homme n'avait aucun mot à mettre sur ses deux globes de chair qui semblaient demander de l'attention. Les attrapant de ses mains, elle vint alors enfermer sa queue avec envie, bloquant sa hampe gorgée de sang entre ses seins, dans une délicieuse prison qui arracha un léger soupir de plaisir au Terranide.

« Oh que oui... Tes seins sont.. mwh.. bordel de merde... Et ma queue, elle te plaît ? » Lança-t-il.

Cette question était liée au fait que, malgré sa poitrine délicieuse, une partie de sa virilité chaude sortait avec provocation. Une bonne partie, d'ailleurs, qui vint tapoter le menton de la vampire à chaque fois qu'elle bougeait de haut en bas. Le mâle avait l'impression de fondre, gémissant d'envie, glissant de nouveau une main dans la chevelure de sa partenaire. Non pas pour imposer son rythme, mais simplement pour caresser son crâne, l'encourager à continuer son office avec talent. Malgré tout, presque par réflexe, Ghanor lança quelques légers coups de reins, au même rythme de ses mouvements, pour mieux faire coulisser sa queue entre ses seins. Sa main libre, elle, vint alors jouer avec ses mamelons, les massant lentement, pour offrir aussi un peu de plaisir à cette vampire qui promettait de nombreuses promesses... et une pure nuit de luxure.
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Juillet 07, 2017, 12:34:14 »

C'était tout simplement divin pour les hommes et les femmes dotées de membres viril, ainsi que des créatures comme les monstres de se faire branler ainsi avec les deux boules de chairs plutôt généreuses de la vampire. Une fois devenus gros, Kumori n'avait pas hésiter d'user ce genre d'avantage avec ses conquêtes d'une nuit pour leur faire plaisir pour en recevoir autant en retour. Elle n'avait pas eu que des amants exceptionnels, mais elle était du genre beaucoup plus à donner qu'à recevoir. Parce qu'elle aimait bien voir le plaisir dans les yeux de l'autre. Ça caressait un peu son ego, mais le faisait bien plus pour son propre plaisir que de devenir arrogant.   

Elle ignora le sperme à l'odeur puissante sur son visage, appréciant celui-ci pour son goût et son odeur viril. Il était clair que cela faisait un moment que le Terranide n'avait eu aucune bonne femelle depuis un bon moment, et rien qu'à voir le visage qu'il faisait simplement en suçant, la jeune femme savait que ce traitement était mieux que tout ce qu'il aurait pu connaitre. Glissant une main dans ses cheveux, la jeune femme sentit qu'il bougeait légèrement des hanches, sentant son menton se faire tapoter par le gland, bien qu'elle n'en fût pas dérangée. Et elle n'en était pas moins dérangée quand il vint jouer avec ses seins, tout en subissant une bonne branlette avec des seins.

-Mhmm... Elle me plaît tellement que je vais te faire une petite gâterie.

Et ce fut ainsi que, tout en lui offrant une bonne branlette, elle lui suçota une bonne partie de sa queue qui n'était pas entre ses seins tout en bougeant bien son corps, incluant sa tête. Elle émit de doux gémissements de plaisir, conservant cependant son regard peu émotif, planté dans les yeux de Ghanor. Kumori continua ainsi pendant deux autres longues minutes où elle torturait avec plaisir Ghanor, titillant et longeant sa langue le long de son membre masculin par moment quand il n'était pas dans sa bouche avant de reprendre l'action. De nouveau, elle reçut une nouvelle giclée de sperme dans la gueule, et avala toute cette bonne  fois-ci avant de se retirer, délaissant son membre a l'air libre.

-Hmm... Bien plus délicieux qu'avant. Excité par mes seins ?   

Et avec une langoureuse lenteur, la jeune brune s'installa à califourchon sur le Terranide, l'allongeant au passage sur le lit, et posa ses mains sur son torse musclé. Le regardant de haut avec son visage de pierre, la jeune femme se replaça et se mit à frotter son entrejambe aux lèvres gonflées, sans pubis, contre le long du membre viril rouge comme celui d'un chien de Ghanor.

-Et c'est... partie.

Et Kumori s'installa en lui, et la jeune femme gémit langoureusement de plaisir, a voix basse.
 
-A-Aaah...
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #17 le: Juillet 07, 2017, 02:20:03 »

Divin était en effet un mot qui caractérisait particulièrement bien le délice qu'elle offrait à sa queue. La belle enfermait littéralement une grande partie de son chibre, toujours tendu et gorgé de sang, dans une étreinte qui lui donnait l'impression de fondre, littéralement. Ce n'était pas la première fois qu'une ravissante petite femelle utilisait ses deux arguments pour tenter d'arracher des gémissements de plaisir, mais à ce point ! Surtout que Ghanor n'était pas du genre à apporter de l'importance aux seins, préférant largement un cul bien dodu et rond. Mais là, la belle remontait totalement son estime envers les poitrines opulentes, via cette douce torture. Comment ne pas apprécier une telle chose, après tout ? Il ressentait la douce pression exercée par ses coussins épais contre son chibre, une sensation douce, brûlante.

Et alors qu'il pensait qu'elle ne pourrait pas aller plus loin, voilà qu'elle lui annonça une gâterie en plus. Carrément ! Et voilà qu'elle attrape sa queue entre ses lèvres, pour combiner la douceur de ses seins à l'humidité de sa bouche, dans une pipe tout aussi bonne que sa petite branlette espagnole. Les doigts du mâle se crispèrent dans les cheveux de sa partenaire, la tête de l'homme partant légèrement en arrière sous l'accumulation du plaisir.

« Tu... mwh... as pas mal de ressources hein ? » Souffle-t-il, le sourire aux lèvres.

Malgré sa tête légèrement partie en arrière, Ghanor gardait lui aussi son regard planté dans celui de sa proie. Ce contact permanent, ce regard monotone contrastant avec la perversité de l'instant, tout était si excitant, si chaud, si torride. Le manège dura quelques minutes, où seul les gémissements du mâle et les multiples bruits pervers provoqués par la torture de la belle pouvaient être entendus. Le Terranide perdait petit à petit le sens des réalités, ce qui arrivait souvent lorsqu'il était en compagnie d'une bonne amante. Par "perdre le sens des réalités", il fallait simplement comprendre qu'il ne faisait plus attention au temps, à l'heure, à l'endroit, oubliant tout simplement le tout pour simplement se concentrer sur les talents dont elle lui montrait actuellement l'étendue.

Néanmoins, bien qu'endurant, Ghanor n'était pas capable d'autant encaisser. C'est ainsi que, dans un ultime gémissement, il fini par jouir une seconde fois. De nouveaux jets de foutre, épais, nombreux, s'échappèrent de son membre gorgé de sang pour venir frapper le visage de la vampire. Cette dernière vint rapidement avaler et boire le jus offert par le Terranide, qui observa cette scène avec un sourire pervers.

« Normalement, c'est pas autant mon trip... Mais je t'avoue que les tiens me rendent fou, ma belle. »

Le mâle haussa alors un sourcil en sentant faire la belle. Elle ne lui laissait même pas le temps de prendre les devants, s'installant directement à califourchon sur lui, tout en venant frotter son intimité trempée contre sa queue qui n'avait toujours pas perdu de sa superbe, malgré les deux éjaculations presque consécutives. Se léchant les lèvres, le contrebandier abaisse son regard bicolore pour observer leurs deux sexes gourmands se frotter l'un à l'autre. Lorsqu'elle s'empala, Ghanor poussa alors un long gémissement de plaisir, appréciant particulièrement cette sensation. Il sentait toute sa queue gonflée écarter les parois intimes de la belle, avec une violence torride. Elle était... si serrée, putain. Autant qu'une petite pucelle, c'en était presque surnaturel. Pourtant, elle ne semblait pas en être à sa première chevauchée, à la manière dont elle bougeait ses hanches !

Se mordant la lèvre, il commença de lui même à aussi donner de beaux coups de reins, histoire de prendre avec envie sa petite chatte trempée. Sa main vint rejoindre la croupe dodue de la vampire, qu'il commence à malaxer, palper de sa main touffue. Se levant doucement, il décide de s'attaquer à sa petite obsession du moment, venant gober entre ses babines le téton chaud de sa partenaire, le mordillant, tout en plantant son regard dans le sien.

« Je suis.. mwh.. autant excité par tes seins.. ah ! Que ce que tu aimes ma queue.. ! »
« Dernière édition: Juillet 07, 2017, 06:24:28 par Ghanor Lonefury » Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Juillet 08, 2017, 04:13:05 »

Et ce fut non seulement sa queue qui s'était rehaussée pour mieux prendre Kumori, mais selon ce qu'elle avait entendu, la petite et rapide branlette espagnole lui avait fait remonter son estime sur les seins. Alors Kumori en déduisit que c'était un homme penché tout simplement vers l'autre atout féminin : le postérieur. Et par les dieux, que Kumori en avait un, de postérieur, énorme, juteux, ferme, mais délicieux à souhait. Elle respirait la jeunesse, la sensualité, le sexe. Elle était faite pour exprimer sa féminité, et si elle avait continué de vivre normalement, sans doute qu'elle l'aurait bien exprimée.

Mais le fait est que maintenant, elle n'était qu'une simple machine à tuer profitant d'ici et là de compagnons et de compagnonne d'une nuit, s'étant jurée de ne plus tomber dans l'amour pour éviter de souffrir de nouveau plus profondément. Elle profitait largement des rares nuits, quand elle le pouvait, auquel elle était en compagnie avec d'autres hommes ou femmes. Et Ghanor allait être d'une bonne compagnie ce soir. Celui-ci vint jouer de nouveaux avec les beaux melons de Kumori, tandis que celle-ci ne fit que gémir tout doucement, tout en continuant de chevaucher le beau Terranide.

-Ah... Ah... Ghanor... Oui... Aaaah...

Ses mains vinrent se poser sur les épaules de son partenaire pour mieux s'accrocher. Se cambrant vers l'arrière pour mieux lui approcher sa poitrine de son visage, mais aussi pour qu'il puisse mieux profiter de la sensation de son cul bombé, elle se mit à le chevaucher un peu plus vite. De doux gémissements quittèrent la bouche de la vampire, se dandinant sur la queue de son compagnon avec une grande habileté, faisant parfois des rotations avec sa hanche pour qu'il puisse mieux ressentir les parois de chairs humides se refermant autour de son membre.   

-Ah, Ghanor... Tu es bien doué avec ta langue...

La jeune femme le complimenta pour lui faire plaisir, et augmenta encore une fois un peu plus son rythme de chevauchement, pour ensuite rejeter soudainement sa tête en arrière, fermant voluptueusement les yeux pour exprimer de doux gémissements. Bien qu'elle éprouvait un plaisir on ne peut plus grand, elle gardait son visage de pierre, et la seule chose pouvant démontrer qu'elle montrait son plaisir était ses gémissements.   

-Tu viens de toucher... Ah ! Un point sensible...~
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #19 le: Juillet 08, 2017, 02:08:31 »

Cette baise promettait énormément. Du plaisir, de la luxure, des heures de sexe à en tuer plusieurs hommes. Mais Ghanor était endurant, et il comptait bien sauter cette délicieuse petite vampire à s'en vider totalement les bourses, à ne plus pouvoir bander. Le sourire aux lèvres, il profitait alors de cette sensation exquise de l'humide étau de chair comprimant sa verge gorgée de sang. C'était une sensation dont il n'arriverait surement pas à se passer, sentir ainsi son membre tendu raclant l'intérieur d'une chatte serrée à l'extrême. Un plaisir brutal, violent particulièrement agréable. Personne ne pouvait résister à un tel jeu de hanche ! La belle usait de ses formes avec dextérité, arrachant de nombreux gémissements au mâle, certains étouffés grâce à la torture buccale qu'il offre à ses opulents seins. Des globes de chairs moelleux, qu'il dévorait avec plaisir et perversité. Il aimait les seins, comme tout le monde, mais le mâle était plutôt neutre sur le sujet. Normalement, il n'apporte que peu d'attention à la taille du bonnet, appréciant autant les petits seins fermes en forme de poire que les poitrines plus grosses qui ont du mal à tenir dans une main humaine. Mais là, celle de cette ravissante petite salope renversait totalement la tendance.

« Bordel.. tu es.. serrée ! » Souffle-t-il, un sourire satisfait toujours figé sur ses babines.

Mais outre sa poitrine divine, c'était bien son cul qui attirait le plus son envie. Calé dans sa main, le mâle malaxe avec perversité cette chair dodue et ferme. Un cul énorme, délicieux. Pas une croupe graisseuse d'une femme ayant passé trop de temps à table, mais bien un fessier naturellement gros, parfaitement dans ce qu'il apprécie. C'était peut-être même les deux globes fessiers les plus beaux qu'il avait vu pour le moment ! Malheureusement, cette position n'offrait pas la meilleure des visions, mais ce n'était pas grave. Il profitait tout de même d'une pénétration violente et humide, et ils auraient le loisir de changer plus tard.

Le compliment de la jeune femme fit doucement rire le loup. Disons que la nature l'avait bien doté. Là où les hommes n'avaient qu'une langue relativement limitée, qu'ils n'utilisaient pas énormément, Ghanor possédait un organe buccal bien plus important et un contrôle tout aussi parfait que la manière de la belle de bouger les hanches. Par conséquent, il offrait une torture orale d'expert, massant, jouant sur ses mamelons tendus.

« Pas qu'avec ma langue, ma belle petite salope. »

Soudainement, il agrippe le cul de la belle d'une main, et ses hanches de l'autre. Notant le point sensible dont elle parle, bien décidé à la rendre totalement folle, il se met alors à prendre le contrôle des opérations. De lui même, il entame de violents et brutaux coups de reins, orientant son corps et sa queue pour que son gland gonflé et sa hampe gorgée de sang viennent frotter contre le fameux endroit, ce point faible. En même temps, sa main sur sa croupe écarte ses fesses, et il vient doigter son petit cul de deux doigts. Il était décidé à la rendre folle. Accro. Et lui faire perdre ce visage impassible.
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Juillet 08, 2017, 10:35:25 »

ton mot ou groupe de mots

Son corps semblait répondre agréablement aux réactions de Ghanor et aux actions de celui-ci. Il était clair que ce n'était pas un vulgaire baiseur du dimanche, allant ici et là dans des bordels pour se vider sa paire de boules viriles de tout son contenu blanc et crémeux. Chevauchant comme une pro la belle queue du grand Terranide, Kumori ne relâchait que de doux gémissement. Se rendant compte que la monotonie de son visage excitait particulièrement Ghanor, elle avait donc décidé de conserver cette expression faciale tout le long de la fellation, de la branlette espagnole et tout en le chevauchant. Le regard vide, le visage peu expressif, et pourtant, le corps qui répondait parfaitement bien aux envies de son partenaire.

Un rire profond et viril roula hors de la gorge de Ghanor, pour continuer tout simplement de triturer ses tétons et ses seins avec ses dents et sa langue. Ainsi qu'un beau 'pacing' concernant le mouvement de ses hanches. Et comme bon nombre de dominateurs, son orgueil était démesuré. Mais elle ne prit que peu en compte. Il fallait vivre l'instant présent. Ghanor prit de nouveau les devants, tandis que Kumori ne chevauchait que plus rapidement pour répondre aux rythmes imposés par le grand Terranide. Elle gémissait toujours voluptueusement et sensuellement, presque dans des longs et langoureux soupirs.   

La belle masse de chair lui refaisait l'intérieur, la jeune femme continuant de pousser ses hanches vers le haut pour qu'elle les poussent ensuite vers le bas, s'empalant plusieurs fois d'affiler sur son membre masculin. Mais au bout d'un moment, Kumori eut une bonne idée. Elle décida tout simplement d'arrêter de bouger, et demanda, entre deux gémissements.

-A-Attends... Laisse-moi quelques secondes...   

Intrigué, il obéit à la belle, et celle-ci changea de position pour mieux lui offrir une belle vue tout en lui donnant un maximum de plaisir. Le chevauchant par l'inverse, en cowgirl inversé, elle posa ses mains sur le matelas du lit, et lui offrant une belle vue non seulement sur sa croupe, mais aussi un meilleur accès à son cul, tout en le chevauchant comme une professionnelle du sexe. 

-Hmm... Ah... Oui... Tu es si bien équipé, Ghanor, murmura Kumori entre de doux gémissements plaisant aux oreilles.

Elle augmenta de plus en plus sa cadence et sa force de chevauchement, gémissante un peu plus fort de plaisir, sentant la queue taper contre ses points sensibles.

-Hmmm !
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #21 le: Juillet 09, 2017, 03:21:03 »

Le mâle était tout simplement en train de prendre un pied particulièrement intense. Sauter cette délicieuse vampire était une expérience enrichissante, un met original qu'il avait envie de dévorer encore et encore. Et dire qu'il l'avait pour toute la nuit ! Mais cela lui suffira-t-il ? C'était une excellente question. Après tout, lorsque le mâle testait une femelle d'une telle qualité, il appréciait y retourner de temps en temps, pour de nouveau profiter d'une nuit qu'il savait par avance parfaite. Mais pour le moment, il se concentrait bien plus sur ses sensations divines. Il prenait avec toujours plus de puissance sa chatte gourmande, dégoulinante de cyprine, souillant les cuisses touffues du mâle. A chaque mouvement, le bout de sa verge gorgée de sang défonçait les barrières de son col, violant son utérus avec une délectation particulièrement présente. De la même manière que le corps de la belle exprimait son plaisir, les râles s'échappant des babines de Ghanor signifiaient la même chose : qu'il adorait Kumori et ses attributs.

A chaque fois que la jeune femme se relevait pour sortir sa queue, le mâle en profitait pour faire de même, sa verge chaude ne tenant à sa petite chatte trempée que par le bout chaud. Puis, lorsqu'elle s'empalait avec cette perversité caractéristique, le contrebandier lançait un puissant coup de rein, pour faire ressentir le maximum de violence dans ce rapport de luxure si bon. La vampire pouvait ainsi ressentir chaque centimètre de la queue brûlante du Terranide explorant, écartant, raclant ses douces chairs.

« Tu as quoi en tête ? » Souffle-t-il, en la sentant soudainement s'arrêter.

Légèrement déçu de la voir arrêter ses doux mouvements, cette déception ne fut que très vite passagère au vu du spectacle qui s'en suivi. Voilà que maintenant, la belle s'était installée dans une autre position. Toujours au dessus de lui, chevauchant son corps musclé, la vampire s'était simplement retournée pour de nouveau s'empaler contre sa queue. Elle offrait ainsi une vue qui lui manquait, surpassant de loin ce qu'il venait déjà d'observer : la croupe délicieusement dodue de la jeune femme. Un cul épais, particulièrement bien doté, dont les fesses fermes formaient un cœur de luxure qui se mouvait particulièrement bien contre son bassin, enveloppant, dévorant entièrement son chibre chaud et gorgé de sang. Profitant de ce petit bout de paradis, le mâle vint directement malaxer de ses deux mains cette croupe avant de légèrement se relevé pour avoir une belle vue d'ensemble.

D'une de ses patte, il écarte alors sa croupe pour mieux dévoiler son autre orifice légèrement palpitant, demandant de nouveau ses doigts. Il en enfonce alors deux, écartant avec envie son second orifice, tout en donnant de délicieux coups de reins, comme avant. Il la défonce, littéralement, et lui fait ressentir son membre énorme, à en mouler de nouveau les formes de son intimité pour en faire le fourreau parfait pour sa lame. Son autre main, elle, vint soudainement faire le tour de son corps pour se saisir d'un sein opulent. Nullement gêné par le sperme présent, il se met à malaxer perversement son globe de chair, et jouer de sa dextérité contre son téton pour la rendre totalement folle. De son côté, Ghanor sentait lentement l'orgasme approcher, sa queue palpitante entre ses chairs.

« Bordel... j'vais.. mwh.. te remplir p'tite femelle... ! »
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Juillet 11, 2017, 04:15:56 »

La brutale sensation de se faire remplir la chatte par une bite bien faite et bien modelée était tout simplement plaisante et jouissante. Poussant ses hanches vers le haut pour les écraser contre le bas, Kumori suivit un rythme constant et puissant pour plaire au viril partenaire. Son corps répondait bien aux désirs de la créature qu'était Ghanor, créature, car il avait abandonné toute semblance de lucidité pour laisser parler la bestialité et la sexualité en lui, ainsi que ses pulsions bestiales. Elle sentit ses deux mains se poser sur sa croupe, pour les masser longuement dans la longueur comme la largeur, la chair de ses fesses dodelinant aux grès des coups de reins.

Les choses grimpèrent rapidement. Il attrapa son sein, vint de nouveau s'enterrer dans son cul, jouant avec le globe de chair tout en continuant de pilonner Kumori avec sa lance de fer. Celle-ci gémissait toujours voluptueusement, bougeant son corps en rythme avec le sien. Faisant fi de l'appellation de 'petite femelle' en raison de sa personnalité dominatrice, la jeune femme continua que de gémir.   

Mais elle gémit bien plus longuement, cependant toujours voluptueusement quand il jouit en elle. Mais, quand il eut fini de se décharger, Kumori se retira langoureusement lentement de la queue, pour ensuite se mettre à le nettoyer avec sa bouche. Ceci fait, Kumori reprit place, mais cependant, elle posa ses mains sur les draps du lit, les agrippant, levant son cul bien en l'air.

-Hmm... Au tour de l'autre, a présent...
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #23 le: Juillet 11, 2017, 02:43:43 »

Cette rencontre entre deux dominants était particulièrement délicieuse. Le mâle avait comme habitude de goûter à des soumises dociles, des petites chiennes n'attendant qu'une main puissante pour les prendre en main. Kumori, elle, n'était en rien une de ses faiblardes dédiées à la soumission. Non, c'était une femme forte, aux valeurs présentes et qui savait ce qu'elle voulait. Et malgré ses habitudes toujours présentes, son goût pour sentir sa proie être totalement soumise à ses actions, il devait bien avouer que de se frotter à son égal était aussi particulièrement plaisant. Le mâle prenait un pied rare, une expérience différente, auquel il tombait lentement, mais surement accro. En même temps, entre la dextérité délicieuse de cette vampire et son corps particulièrement bien formé, qui semble même être né pour la baise... Qui ne pourrait pas apprécier une telle combinaison ? Lui, en tout cas, ne tentait même pas d'y résister. Il se laissait totalement faire.

Et c'est là qu'un troisième orgasme survint. Bordel. Un troisième, si vite ! Dans un râle bestial, le mâle s'enfonça alors au fond de l'intimité trempée de sa partenaire. Il éclata ses parois, étroites, humides, pénétrant littéralement son col pour se déverser dans un grognement animal. Il gicla de nombreux jets de foutre épais, comme si sa source ne pouvait se tarir, remplissant avec perversité son intimité gourmande. Bousculant la tête en arrière, agrippant délicieusement cette croupe dodue et offerte, le contrebandier entre-ouvre la gueule, la langue sortie, haletant, dégustant chaque seconde du pied qu'il prenait.

Mais... L'excitation était toujours là. Malgré ce troisième orgasme, l'envie du mâle ne baissait pas. Il avait toujours envie, toujours ce brutal besoin de copuler avec cette femelle. Et c'est qu'elle n'arrangeait rien ! Ne lui laissant pas le temps de se remettre, elle se retire d'elle-même lentement. Ghanor a ainsi le bonheur de voir chaque centimètre de sa verge tendu sortir de cette intimité gourmande, et d'observer le trop-plein de sperme chaud s'échapper de son antre palpitante. Sa queue sale, maculée de sperme et de cyprine, fut néanmoins bien vite nettoyée par la bouche pulpeuse de Kumori, le mâle se délectant de ces quelques secondes en caressant sa tête. Non, elle n'arrangeait rien. C'était même pire ! Plus le temps passait, plus le feu brûlant en lui s'amplifiait.

Désormais, c'était une autre vision du paradis que venait d'offrir la vampire : son corps basculée en avant contre les draps, seule sa croupe dodue était levée, provocante, n'attendant qu'une chose : se faire écarter par son chibre toujours gorgé de sang. Mais... non. Nooon. Il voulait jouer un peu avec elle, juste avant. Ainsi, Ghanor s'approcha de sa proie, et vint malaxer de nouveau ses fesses parfaites, palpant ses globes de chair avec envie. Lentement, il les écarta, pour dévoiler son orifice étroit, cette rondelle délicieusement appétissante. Entrouvrant la bouche, il laisse alors de la salive tomber contre cette porte interdite, avant de venir la titiller de ses doigts.

« Mwh.. Ton cul a l'air si bon, bordel. »

Mais au lieu d'y enfoncer son chibre... Il vint se mettre à genoux devant la croupe, glissant sa langue contre cet orifice qui lui faisait tant envie. Commençant à titiller le bord de l'endroit, un sourire aux lèvres, le mâle enfonce alors son énorme organe animal. Après tout, sa langue était bien plus grosse que celle d'un humain. Il pouvait ainsi écarter avec envie et perversité le gros cul de sa proie, enfonçant bien le tout au fond de ses chairs, tout en gardant ses fesses écartées. Ghanor entama alors de longs vas et viens, écartant et préparant l'endroit. Une fois bien dévorée, il retire lentement sa langue, reliée à son trou palpitant par un épais filet de salive. Bordel... Qu'elle était bonne, merde !

Se relevant, gardant sa croupe en main, le loup vient frotter son épais chibre contre cette croupe divine, avant de poser le bout gonflé et gorgé de sang contre l'entrée palpitante. Et d'un mouvement il s'empale en elle, écartant de sa queue épaisse l'anus étroit de la vampire. Et bordel, qu'elle était serrée ! Peut-être même plus que son intimité ! Grommelant de plaisir, gémissant d'envie, il force, racle littéralement l'intérieur de la belle pour se planter jusqu'à la garde.
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Juillet 12, 2017, 03:55:19 »

Probablement l'une des meilleures positions que Kumori affectionnait plutôt bien dans le monde du sexe et de la luxure, celle de la chienne s'offrant au plus grand des limiers, des mâles alphas. En l'occurrence, Ghanor était un chef de meute voulant une femelle pour se satisfaire, et vu l'ardeur et la raideur de son membre malgré ses multiples éjaculations, Kumori savait que la nuit en serait longue et sensuelle. Ses mains s'agrippèrent bien fort aux draps, attendant une réaction de la part du mâle, qui ne se fit pas trop attendre. Celui-ci s'approcha de la jeune femme, prenant en main ses deux fesses qu'il malaxa - évidemment - pour ensuite les écarter, révélant son autre fondement qui n'attendait qu'une chose: qu'on s'occupe de lui.

Mais ce ne fut pas une queue qui vint entrer en contact avec son fondement, mais une langue bien humide avec beaucoup de salive, l'enfonçant même au bout d'un moment, raclant l'intérieur de la belle vampire avec son organe buccal. De langoureux et doux gémissements quittaient la bouche de Kumori, qui ne faisait que pousser son derrière vers la langue de Ghanor, pour en avoir plus. Elle avait un cul divin, autant en profiter, s'était-elle dit quand un homme avait pour la première fois mangé son trou fripé. Mais au bout d'un moment, Ghanor l'avait délaissée pour pouvoir se relever et se préparer de la pénétrer...

… Et Kumori sentit donc le membre lui pénétrer le cul avec force, la faisant gémir bien plus fort, sans pour autant perdre de sa langoureuse voix monotone, qui était fluide comme de l'eau et donc agréable aux oreilles. Tandis que Ghanor bougeait, Kumori en faisait tout autant, poussant son derrière contre l'entrejambe de Ghanor. La chair contre la chair s'entre claquant, le bruit se répercutant dans la chambre de l'auberge, ainsi que des gémissements mêlés aux grognements de plaisir du loup et de la vampire, leurs luxures et désirs étaient consommés, aussi bien par l'alcool que les organes du corps.

-Ah ! Ah ! Ghanor... Ah ! Oui !   

La vampire continuait de gémir langoureusement et doucement, la chair de son cul s'agitant sous les puissants coups de reins du mâle alpha. Le rythme, la puissance et la vitesse augmentèrent au fil du temps, et Kumori suivit sans grand mal les envies de son partenaire. Bien que le plaisir fût grand, la vampire continuait tout simplement de vouloir gémir de la même manière : sans grande émotion, sans pour autant cacher son envie de baiser.   

-Oui ! Hmmm ! Ghanoor ! 
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #25 le: Juillet 12, 2017, 03:16:47 »

Le mâle devait bien avouer que pour lui aussi, cette position brutale était très certainement sa préférée. Ainsi, le mâle avait la parfaite vue de sa croupe dodue, qui se dandinait à chacun de ses mouvements. Une pure vision du paradis, que son regard bicolore perçant et pétillant dévorait avec envie. De plus, ainsi, le mâle avait un angle de pénétration optimal. Lorsqu'il s'enfonçait avec brutalité dans le cul étroit de sa partenaire, de cette proie perverse, la jeune femme pouvait ainsi sentir au mieux chaque parcelle de son énorme queue gorgée de sang ravager littéralement ses chairs internes. Normalement, la sodomie était un acte qu'il ne réalisait pas souvent au vu de l'énorme taille de sa queue. La plupart de ses amantes, humaines, n'étaient pas capable d'encaisser un tel engin dans leurs rondelles, leurs offrant certes une expérience plaisante sur le long terme mais dont les séquelles étaient bien trop douloureuses pour retenter le tout. Mais elle... C'était différent. Elle n'était pas humaine, clairement. Pas un seul cri de douleur, pas une seule résistance, son cul acceptait, absorbait littéralement son membre. Sa rondelle étroite ne cherchait qu'à l'attirer un peu plus, à l'empêcher de sortir.

Il défonçait littéralement ses entrailles, et elle adorait ça.

Qu'était-elle, putain ? Entre ça, et ses gorges profondes parfaites, à garder sa queue bien plus que de raison au fond de sa bouche humide ! Une vampire, peut-être ? Une espèce de créature qui n'avait nullement besoin de respirer et dont le corps pouvait être écarté à l'envie ? C'était une possibilité... Qui l'excitait. Si c'était le cas, il pouvait littéralement la sauter avec toute sa force sans qu'elle en souffre. Il pouvait donner totalement libre cours à ses nombreuses envies. Putain. Cette idée en tête, sachant très bien que la jeune femme pouvait tout prendre sans sourciller, il augmenta brutalement ses coups de reins. Rien à voir avec le début : il limait avec envie son trou, l'éclatant, une bosse se formant même sur son ventre, son membre déformant littéralement ses entrailles.

« Kumori ! Mwh... Putain ! J'vais.. te briser.. j'vais lever ton air monotone à la con ! »

Car certes, même si cet air excitait en partit le mâle, il désirait lui effacer. Il voulait voir au moins une fois, une seule seconde, le visage de cette chienne perturbée par le plaisir et l'envie. C'était son objectif. La mener à ses limites, qu'elle n'arrive plus à garder cette neutralité. L'enfoncer dans un monde sans fin de plaisir, d'envie, de luxure. Et il allait tout donner pour ça.

Sans prévenir, il attrapa alors un grand anneau ouvert, qu'il vint placer à la base de sa queue. L'objet se ferma de lui même, et une légère lumière enveloppa son membre. Un objet pervers, qu'il aimait utiliser sur les amantes d'exceptions, montrant de cet fait que Kumori était spéciale à ses yeux. Grommelant doucement, une seconde bite fit son apparition, à côté du chibre déjà existant du mâle. Une queue tout aussi épaisse que la première, exactement. Il allait tout donner.

« J'ai une petite surprise pour toi, ma belle ! »

Il plaça alors son membre chaud contre l'entrée de son intimité qui dégoulinait de foutre, avant de s'y enfoncer de nouveau, en même temps qu'il déchire son cul. Il entame alors une violente et bestiale double pénétration, donnant de gros coups de butoirs pour écarter ses deux trous pervers et gourmands. Cela découplait son propre plaisir, de nouveaux gémissements s'échappant de la gueule du loup. Pour mieux la sauter, mieux en faire sa petite chienne, il vint directement lui monter dessus. Ce n'était plus qu'une bête, un animal, un énorme loup en rut désireux de combler ses besoins de copulations. Il ne se retenait plus, usant de toute sa force, de ses muscles taillés, pour offrir à la belle une baise d'exception, lui faire ressentir au mieux chaque centimètre de ses deux virilités explorant la jeune femme, dans un concert pervers. Son corps, brûlant, claquait contre la croupe dodue qu'il malaxait, non sans parfois y mettre de belles fessées sonores.
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Juillet 14, 2017, 03:56:07 »

Vint alors l'odeur de luxure si familière aux gens ayant déjà fait usage de leurs organes génitaux pour une bonne partie de jambes en l'air. Celle de la sueur et de l'odeur de virilité mêlées aux affres de l'alcool qu'était une sorte de puissant vin vendu dans ce coin-ci de Terra, pour réchauffer rapidement ceux qui avaient été pris dans les contrées enneigées de ce royaume inhospitalier. Et heureusement, elle était non seulement réchauffée par l'alcool dans son corps, mais aussi par la douce fourrure du Terranide aux muscles saillants, qui ne faisait que limer, assaillir son cul de coups de bites.   

La jeune femme continuait de gémir, encore et encore, sous les coups de bites de Ghanor, qui lui refaisait avec contentement le cul de la vampire, même si celle-ci savait que comme toujours, son corps reprendrait sa forme originelle, en raison de capacité régénérative hautement grande et plus bon que ceux de nombreuses créatures et vampires. Elle ne faisait donc qu'allégrement profiter de la queue de Ghanor, qui lui labourait le cul avec férocité. Et pas seulement avec une queue, car, au bout d'un moment, une autre avait fait son apparition et avait pénétrée sa chatte.   

-Hmm... Haaan... Oui ! Ghanor ! Gémit-elle un peu plus bruyamment avec cependant, malgré tout le plaisir qu'elle ressentait, sa belle voix monotone. Oui ! Haaan !

La belle vampire sentait bien le passage des deux lances de fer en elle, qui lui faisait ressentir un grand plaisir des plus agréable. Grognant de plaisir mêlé à de doux et voluptueux gémissements de plaisir, la jeune femme sentait la chair de son cul se dandiner pour chaque pénétration et claque sur ses belles fesses. La cadence augmenta, sa puissance, sa force, le plaisir en fit tout autant, pour qu'au final, Ghanor finisse par jouir en elle. Elle gémit fébrilement sous le plaisir, frissonnante, avant de doucement se retirer pour replaquer Ghanor sur le lit, prenant de nouveau une position appropriée pour la branlette espagnole, et au vu de la taille de ses seins, la jeune femme prit aisément les deux membres entre ses deux globes de chair et reprit le même manège que tout à l'heure, léchant cependant un membre pour s'occuper du gland de l'autre avec ses doigts, le titillant, tout en continuant de regarder le grand loup dans les yeux.

Tant de 'vie' dans son regard..
Journalisée
Ghanor Lonefury
Terranide
-

Messages: 143


Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel.


Voir le profil
Fiche
Description
Ghanor est un Terranide vivant sur Terre, grâce à un collier supprimant la singularité de son apparence. Grande gueule profitant de son image de bad boy pour charmer de potentielles femelles, c'est un grand amateur et contrebandier d'artefacts magiques. C'est aussi un boxeur amateur, au talent absolument ahurissant, qu'il n'utilise néanmoins pas par flemme, la boxe n'étant pour lui qu'un simple répulsif à relous.
« Répondre #27 le: Juillet 14, 2017, 02:46:52 »

Il ne savait pas pourquoi. Pourquoi il mettait autant d'effort, d'envie, de détermination dans cette idée de briser cet air monotone. Il donnait tout ce qu'il avait pour lui retirer cet air, ne serai-ce qu'une seconde. C'était ça, son envie, son plaisir. Voir le visage de Kumori perturbé, enfin, voir à quoi ressembler ce visage pâle lorsqu'elle prenait réellement son pied. Même s'il appréciait ce non-expression, qui décalait totalement avec l'acte brutal qu'ils réalisaient, cela n'empêchait pas pour autant une certaine frustration. Un énervement. Ghanor n'était pas du genre à simplement sauter une femme en se moquant du moment et en désirant simplement se vider les couilles, non. Il voulait marquer sa proie. Qu'elle s'en souvienne, longtemps. Arriver à marquer une telle femme était en soit un exploit, et c'était toujours le petit désir du Terranide. C'était pour cela qu'il se donnait à fond, qu'il usait de toute son expérience pour mener la belle au septième ciel, et la faire redescendre le plus lentement possible, qu'elle profite au maximum d'une virée en parachute dans un océan d'envie et de luxure. Caprice ? Futile ? Peut-être. Mais cela n'empêchait en rien au loup de lui aussi prendre son pied.

Après tout, le mâle explorait brutalement les deux orifices de la jeune femme. De ses deux énormes queues, tendues, explorant, raclant l'intérieur de ses orifices brûlants. La première queue, l'originale, entrait et sortait de cette rondelle étroite, l'écartant avec envie. La copie, elle, générée par magie, s'occupait de son intimité. Pendant qu'il la prenait, du sperme s'écoula plus violemment de son trou déjà remplis juste avant de sa crème, facilitant la pénétration. Ghanor n'était rien de plus qu'un animal, monté sur sa femelle, et copulant violemment, avec perversité, envie, désir. Elle le rendait fou. Totalement. C'était si bon, putain ! Prendre si perversement ses deux orifices, les défoncer ! Le loup donnait des coups de reins destructeurs, claquant son bassin dans un délicieux bruit pervers, tapant contre son cul, un bruit qui l'excitait au plus haut point. Au bout d'un moment, il sentit ses membres palpiter, et il vint dans un nouveau et brutal râle de plaisir. Se vidant une nouvelle fois, le Contrebandier profitait de ce moment, remplissant sa chatte à la faire déborder, ainsi que son cul tout aussi gourmand.

« Putain... J'vais pas me lasser... T'es si bonne Kumori... ! »

Sans attendre la belle se retourna pour plaquer de nouveau le mâle sur le lit. Quelle force, quelle brutalité ! Putain. Cette femme était parfaite. Se léchant les lèvres, il gémit de nouveau de plaisir en sentant ses deux queues toujours tendues comprimées entre ses gros seins, ces globes de chairs qui lui donnait tellement envie. Commençant de gros coups de reins, pour bien faire coulisser ses queues dans ce doux étau de chair comprimé, le mâle vint appuyer sur la tête de la belle pour qu'elle prenne au mieux son gland. De son autre main, il se met à violenter ses tétons, à les pincer, les tordre. Mais malgré tout, elle gardait cet air neutre, passif sur le visage. Seul son regard, qui, bien que monotone, trahissait de son envie de part cette étincelle de perversité. Ses yeux criaient qu'elle en voulait plus, qu'elle voulait se faire sauter toute la nuit, qu'elle n'attendait que ça. Mais merde, il n'arrivait pas à lui briser cet air ! Il voulait la voir perturbée... Merde ! Malgré tout, le mâle, encore sensible de l'orgasme, vint de nouveau. Il lui offrit une nouvelle rasade de foutre, remplissant sa petite bouche et recouvrant son visage et ses seins de sa crème.

« Tu... tu m'énerves, putain.. »

Frustré, mais pas moins excité, il vint de nouveau s'attaquer à sa petite chienne. La plaquant brutalement contre le matelas, lui montant dessus, sa frustration était lisible sur son visage. Combien de fois avait-il jouis ? Il n'en savait rien. Mais le mâle en voulait encore. Ghanor ne s'arrêterait pas tant qu'elle gardera cet air. Il la brisera !

D'un mouvement sec, il vint de nouveau s'enfoncer dans sa chatte. Sauf que cette fois, ce n'était pas avec une seule queue, mais bien les deux. Brutal, violent, il s'enfonce de force dans un cri de plaisir, écartelant littéralement son orifice déjà remplis de sperme, ce liquide chaud sortant en quantité à cause de la violence de l'acte. Brisant lentement son orifice, profitant de sa nature vampirique pour cela, le mâle se plante en entier, déformant violemment son ventre, une belle bosse démontrant de la présence de ces deux membres.

« Je vais.. te faire perdre.. cet air à la con bordel ! »
Journalisée

Kumori Ashikaga
Créature
-

Messages: 59



Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Juillet 14, 2017, 11:06:31 »

L'orgueil de l'Homme. Chaque créature et organisme vivant dotée d'une intelligence humaine en était plus ou moins pourvues. La frustration dans ce regard vert et bleu, Kumori la connaissait. Bien des hommes et des créatures avaient voulu la briser, la marquer. Mais presque personne n'avait réussi, et encore, peu n'en était qu'au niveau du stade du petit sourire satisfait après une bonne baise, bien contentée. Alors, que faisait Ghanor ? Comme tant d'autre, en n'en rajoutant trop, il espérait qu'elle ne se briserait sous ses assauts o combien experts et puissants ainsi que plaisant. Deux queues en elle. Kumori avait quelque fois participer à des orgies de masses, dans des lieux viciés et souillés. Elle était habituée à en avoir bien plusieurs en elle.

Elle sentit les deux queues de Ghanor tressaillirent en elle, et au moment ou Kumori avait décider d'augmenter la cadence des coups, le loup vint jouir en elle de nouveau, et comme lui, bien que sur un ton plus doux, la jeune femme ne fit que gémir voluptueusement, un doux son qui pouvait en faire frémir plus d'un. Ses étaux de chair se fermèrent bien fort autour de ses queues avant qu'il ne se retire pour qu'elle lui fasse ensuite une belle branlette espagnole. Et de nouveau, le Terranide vint lui faire une autre torture aux tétons.

Il était visiblement frustrer. Et elle s'en foutait bien royalement. Elle voulait du plaisir, lui aussi. Alors elle allait lui en donner... Dans une certaine mesure. Elle se laissa donc faire, et ne fit que relâcher un petit cri de plaisir sous la pénétration soudaine du mâle alpha au-dessus d'elle.

-Hmm ! Fiaaa.... Dommage pour toi, je ne risque pas tant de-

Et un autre couinement de plaisir vint lui couper la parole, tandis que Ghanor commençait la pénétration brutale et rapide, puissante. Les jambes de Kumori se refermèrent bien fort autour de sa taille, pour ne pas le laisser sortir.   

-Aaaah ! Oui ! Aaaaah ! 
Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox