banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Quelque chose d'imprévu (Magdalena Takao)  (Lu 387 fois)
Kazumi
Humain(e)
-

Messages: 23


Cochonne assoiffée


Voir le profil
FicheChalant
« le: Juin 15, 2017, 09:21:18 »

Spoiler  


C'était avant tout la faute à pas de chance.

La belle blonde soupira en se tortillant les mèches du bout des doigts, considérant la gare devant elle. Kazumi avait dû rester plus tard à la bibliothèque afin de préparer le futur désherbage du site. Soit l'action de sélectionner la mise au rebut de certains livres pour faire place nette. Livres trop usés, non conformes, dépassés, inadéquats...Bref un calvaire. Surtout que pour ce genre d'opérations, en théorie, on était plusieurs. Là non, elle fut toute seule. Un travail assez épuisant qu'il avait fallu faire bien évidemment après la fermeture. Elle avait fait un premier grand tri en mettant dans un carton des romans et autres périodiques qui étaient périmés. Cela mine de rien lui avait bien pris trois heures. Et il était maintenant 9 heures du soir passées.

Au moment où elle quittait les lieux et voulait rentrer chez elle prendre un repos bien mérité, sa voiture qui tombait en panne...Comme pour l'achever. Que faire ? Il était tard et tout le monde était déjà parti. Elle ne pouvait pas pousser sa voiture jusqu'au garage et pour couronner le tout, la batterie de son portable donnait des signes de faiblesse. Elle avait donc attrapé son sac et s'était dirigée vers la gare la plus proche. Là encore, le souci était que le lycée était dans une zone industrielle pas très recommandable et il avait fallu marcher une bonne demi heure avant de la trouver. Avec tout ça, il était 10 heures.

La faute à pas de chance. Elle s'engouffra dans la gare qui était relativement déserte, mise à part quelques jeunes attardés qui discutaient, en profitant pour la siffler au passage et un ivrogne ou deux qui cuvaient leur vin entre deux abris. La bibliothécaire avait du chemin à faire, elle avait même à traverser toute la ligne...cela allait demander un certain temps. Prochain train, dans 20 minutes. Elle laissa échapper un soupir en rajustant ses lunettes sur son nez. Le train arriva sur le quai, faisant voler au vent sa longue chevelure blond-cendrée. Elle fit un pas dans le wagon, il n'y avait pas grand monde pour le moment. Surtout des hommes. Même que des hommes. Elle se laissa tomber sur une banquette, ouvrant un livre. Les portes se refermèrent sur elle. Le train démarra. Il était 10 heures et demi.




Journalisée

Spoiler  
Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 186

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Juin 16, 2017, 02:21:16 »

Le soir il n’y avait pas grand chose à faire de marrant pour passer le temps à part aller chercher les embrouilles là où on pouvait les trouver, dans la rue pour se foutre sur la gueule d’autre groupe de mecs pas nets ou aller en boîte pour s’amuser. C’est comme ça qu’un petit groupe de  petits voyous avait décider d’aller  la gare pour prendre un train afin d’aller au centre-ville et de passer la nuit à faire la fête, quelques coups de fils plus tard et d’autres gars allaient les rejoindre en prenant ke train à l’arrêt d’avant, ils se retrouverait donc directement dans le train.

L’attente était insupportable, les trains c’était vraiment la misère à cette heure, en plus d’être quasiment désert y avait rien à faire pour tuer le temps. Il y avait bien un des distributeurs de bouffe qui faisait de l’œil au groupe en les appelant pour se faire secouer et vider sans qu’un seul centime ne rentre dedans mais ça, c’était avant. Avant qu’une apparition les chauffe comme pas possible :

« Hé les mecs ! Regardez moi cette salope comment elle est bonne ! »

« Gros, ça pourrait être ta mère je suis sûr mais ouai putain, une nana comme ça, je la casse en deux quand elle veux. »

« Et ses nichons, ta vu la taille de ses nichons ? A poil, elle doit faire les meilleurs branlettes espagnoles de la ville. »

Ils parlaient assez fort pour qu’elle entende mais ils s’en fichaient bien, comme les gros chien affamés qu’ils étaient à la vue de la moindre fille un peu sexy, ils la sifflèrent et se marrèrent en lançant toujours plus de remarques salace à son encontre jusqu’à ce que le train arrive,il était temps. Ils montèrent tous dans le wagon à la suite de la femme qu’ils avaient siffler, il n’y avait personne à part eux et les gars qu’ils avaient appeler pour faire la fête… et la fille bien sûr.

Le train eut à peine le temps de se mettre en route que déjà un des mecs venait pour jouer le chaud auprès de la belle. D’ailleurs il ne faisait pas que jouer, il était plutôt flippant avec ses dreadlocks et son regard de tueur derrière ses lunettes. Il se laissa tomber comme une masse sur la même banquette et se pressa contre elle en passant le bras sur ses épaules comme si c’était sa pote :

« Alors ma jolie, comme ça on prend le train toute seule la nuit et en plus on lit, t’as l’air fascinante comme fille. Tu sais, j’aime bien les intello elles sont toujours pleines de surprises au pieu. »

Il ricana en lui prenant le livre des mains et en le jetant plus loin :

« Avec une aussi jolie bouche, tu veux bien me sucer la queue pendant le trajet ? J’ai pas eu le temps de vider avant de venir. »

Il commençait fort mais il pouvait se le permettre, elle était toute seule au milieu des mecs du même gang que lui alors il n’avait pas à craindre une intervention autre.
Journalisée
Kazumi
Humain(e)
-

Messages: 23


Cochonne assoiffée


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Juin 17, 2017, 06:22:30 »

Tout à son livre, elle n'avait pas vraiment fait attention à ceux qui étaient montés juste après elle. En fait les mêmes qui l'avaient chahuté - du moins verbalement - depuis la gare. Aussi eut-elle un léger sursaut au moment ou le premier vînt se laisser tomber à coté d'elle, se collant comme si de rien n'était, lui arrachant même le livre des mains. La bibliothécaire hésita un instant, ne sachant as trop quelle posture adopter. Elle était d'une nature douce mais craintive au premier abord, n'aimant pas hausser le ton. Elle eut un frisson quand il lui réclama de lui faire une gâterie. Il était jeune et elle savait que les jeunes étaient surtout "grande gueule" et n'en venait pas aux actes si on les recadraient. Mais ici, on n'était plus au lycée du coin...

L'atmosphère se faisait malsaine et malheureusement pour elle, certains vieux fantasmes resurgissaient du fond de sa mémoire refoulée. Une bonne douche de sperme, des photos cochonnes, des salopes buvant tout le foutre de ces messieurs à la paille... Elle secoua légèrement la tête comme pour chasser ces pensées de sa tête et se contenta de demander d'une voix pas très convaincante :

- Veuillez vous asseoir ailleurs, s'il vous plaît...le train est assez grand...

Elle se tortilla sur le banc essayant tant bien que mal de se défaire de l'étreinte sauvage de l'arrivant, ce qui  était plus facile à dire qu'à faire. Sa tenue vestimentaire ne l'aidait pas, sous son tailleur bleu se cachaient toujours ses dessous noirs provocants. Elle serrait les cuisses comme pour éviter de montrer quelque chose, éviter de montrer qu'elle était troublée. Elle attrapa son travel mug dans son sac et en but une gorgée. Le thé n'était plus chaud depuis longtemps mais c'était plus une réaction nerveuse qu'autre chose. Elle se leva sans broncher et alla ramasser son livre, se penchant pour l'attraper, ce qui offrit une vision splendide aux hommes derrière elle, sans qu'elle y pense, se laissant retomber sur la banquette opposée ou l'autre s'était assis.
 

Journalisée

Spoiler  
Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 186

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Juin 25, 2017, 05:13:46 »

La plupart des garçons n’étaient que de petites frappes qui faisaient un peu le bordel là où ils allaient et savaient se battre mais rien de bien méchant dans l’ensemble mais lui était différent, il n’était pas le chef de la bande mais c’était un leader qu’on suivait facilement de part son aura naturelle qui témoignait de quelqu’un de vraiment puissant. Il aimait se battre mais ne se contentait pas de seulement mettre KO ses adversaires, il les envoyait à l’hôpital dans des état grave et en ce qui concernait les fille, il n’était pas quelqu’un de doux et il prenait de force ce qu’on ne voulait pas lui donner.

Il regardait donc la femme qu’il avait commencer à chahuter et sourit lorsqu’elle s’était pencher pour ramasser son livre, il avait pu avoir un très belle aperçu de la petite chienne qui se cachait sous le tailleur sérieux, elle s’était assit sur la banquette d’en face. Il ne la quittait pas du regard en souriant d’une manière des plus inquiétante avant de se lever pour aller se placer devant elle, debout face  elle, il était à la bonne hauteur, son entrejambe devant sa bouche. Il la gifla avec force avant de baisser sa braguette pour libérer son sexe :

« Ce n’était pas une question en fait mais un ordre. Si tu veux pas me sucer, je ferais en sorte que chacun de mes potes se vide en toi et sur toi avant qu’on arrive au terminus. D’accord ma jolie petite milf. »

En vérité même si elle acceptait, il comptait bien entraîner ses potes avec lui pour profiter de la femme mûre qui leur était proposer. Il lui mis une autre gifle pour lui montrer qu’il ne rigolait pas et il sourit de manière très perverse :

« Vas y maman, viens manger les sucettes de tes fils. »

La plupart avaient entre quinze et dix-huit ans, ils avaient donc potentiellement tous l’âge d’être le gosse de la blonde et il comptait bien jouer là dessus pour dire beaucoup de choses sales.
Journalisée
Kazumi
Humain(e)
-

Messages: 23


Cochonne assoiffée


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Juin 25, 2017, 07:27:33 »

S'étant rassise, elle ne s'attendait certainement pas à la suite des événements. Le coup parti avec force et vitesse, ne l'ayant pas vu venir, elle le prit de plein fouet son sac chutant de ses genoux, son travel mug roulant hors du sac et chutant par terre au pied de l'un des voyous qui accompagnaient manifestement le leader du groupe qui venait de lui asséner une gifle.

- Aah....

Se frottant la joue et se préparant à protester elle resta ébahie par ce qu'elle avait devant elle. Il lui avait carrément mis son engin sous le nez sans autre forme de procès. La bibliothécaire avait bien du mal à voir ce qu'elle voyait au travers de ses lunettes. Elle rougit à la phrase de son agresseur, n'en croyant pas ses oreilles...Cela faisait encore remonter en elle certains désirs inassouvis...Allait-elle vraiment se faire éclabousser par autant de semence ? La deuxième gifle la tira de ses pensées...Se frottant sa joue endolorie, Kazumi essayait de trouver des mots pour protester mais elle n'y arrivait pas. Et personne ne semblait pouvoir la tirer de là...La deuxième phrase eut un effet cauchemardesque sur elle, fissurant encore un peu plus sa volonté.

Attrapant d'une main tremblante le sexe offert, elle l'engloutit presque aussitôt, savourant ainsi la "sucette" ainsi offerte. Elle avait quelque expérience en la matière et il pouvait bien le sentir. Le goût âcre de la bite de son agresseur lui envahissait la bouche, semblant la guider petit à petit vers une pente infernale qu'elle n'avait pas fini de descendre.

- Mmff...

Presque instinctivement elle avait monté ses deux mains libres vers les entrejambes des potes de celui dont elle suçait maintenant avidement la queue, n'arrivant pas à croire qu'elle se laissât faire aussi facilement.
Journalisée

Spoiler  
Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 186

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Juillet 12, 2017, 12:15:40 »

Il l’avait tout de suite sentie en regardant la femme blonde, derrière cette  attitude si sérieuse et imperturbable se cachait en vérité une sacrée salope. Il pouvait le sentir à la manière dont il se faisait pomper la queue et surtout à la manière qu’elle avait eu de tendre les mains pour recevoir deux autres sexe entre celles ci.

Les mains tendues ne restèrent pas vide bien longtemps alors que deux des plus jeunes du groupe venait de libérer leurs sexes de leurs prisons de tissus. Jany était un jeune garçon de quinze ans aux cheveux brun ayant une petite carrure et pas vraiment du genre à se laisser emporter par ce genre de groupe de mauvais garçon, en apparence du moins. Il n’avait pas perdu une seconde pour aller se faire branler par la main droite de la belle milf qui était à sa portée. Ryan quand à lui était un peu plus âgé et ressemblait plus à un bad boy avec des muscles bien formé et il avait été aussi rapide pour aller se faire prendre le sexe en souriant.

Tous les autres regardaient en commençant également à sortir le queue pour se branler devant la scène en attendant qu’une chose, que leur tour arrive :

« Vas y Jef ! Fais lui boire la tasse ! Mais laisse la capable de nous sucer après quand même ! »

« Ouai ! Et tire là au milieu du wagon qu’on occupe ses autres trou pendant que lui prend la gueule ! »

C’est vrai qu’il n’y avait pas que sa bouche à combler et il posa donc sa main derrière la tête de la femme et lui fit avaler entièrement sa bite en la tirant dessus en même temps qu’il reculait pour la faire suivre le mouvement sans qu’elle lâche son sexe :

« Comment tu trouve ça maman ? Tu vas pouvoir te faire grimper dessus par tous tes nouveaux enfants, tu vas beaucoup aimer. »
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox