banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La récompense (PV: Poupette)  (Lu 239 fois)
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
Fiche
« le: Juin 03, 2017, 05:15:56 »

Julius avait un contrat de travail. Malgré le fait, qu'il était un chevalier cela ne l'empêchait pas de désirer manger sa croûte comme tout le monde. Ce coup-ci, c'était une manticore qui terrorisait la région nexusienne. Julius venait d'accomplir sa tâche, la bête était morte et il était en train de se diriger vers la demeure de la destinatrice du contrat. Une femme plutôt mûr qui répondait au nom de Lady Elizabeth. Elle possédait une grande demeure avec un jardin magnifique et nombre de servants et de servantes. Elle avait promis au chevalier une récompense à son retour et il bien envie de savoir ce que c'était.

Après être partit l'espace d'une journée le temps de traquer sa proie et de se laver à la rivière. Il se voyait mal pénétrer dans les lieux en étant badigeonné de sang. Il traversa le portail resplendissant qui laissait suggérer la fortune de Lady Elizabeth. Un serviteur s'empressa alors de dire que le champion était de retour avec la tête du monstre comme preuve de son acte. On confina par la suite la tête dans un coffret argentée et on laissa Julius pénétrait dans les lieux jusqu'à un magnifique salon. L'après-midi venait de poindre et les habitants de la maison était en train de dîner. Le chevalier fut convié au repas. Il y avait un délicieux canard à l'orange.

-Chevalier, je vous avais promis une récompense n'est-ce-pas? En plus de vous reposer dans ma demeure pour ce soir, j'aimerais vous présenter votre assistante personnelle. Elle obéira à la moindre de vos demandes. J'insiste sur ce fait. Notre maison sait se montrer chaleureux avec ses champions. Poupette, viens ma chérie, viens ici. Je vais te présenter notre invité, tu lui obéiras comme s'il s'agissait de moi pour le moment.

Le chevalier aperçut alors une terranide qui semblait portait sur le chien arriver vers lui en poussant des wafs wafs enthousiasmes. Il ne savait pas trop comment réagir avec elle. Elle ressemblait à une magnifique jeunes femmes qui avait de quoi satisfaire les hommes mais elle se comportait plus comme un chien que comme une femme. D'autant que l'oeil scrutatrice de Lady Elizabeth le gênait quelque peu. C'est comme si elle attendait quelque chose de précis de sa part.

-Poupette, c'est bien cela? Enchanté de te rencontré, je suis Julius comme tu le sais déjà, je suis chevalier.... Euh...

Il voyait que la jeune femme ne s'asseyait et rester debout en face de lui.

-Tu as faim? Tu veux du canard?

Il lui montra une cuisse de canard qu'il tenait dans sa main. Il savait pas s'il devait la jeter ou lui dire de s'asseoir. Jusqu'à quel point la terranide était-elle animale? Il resta donc comme ça le bras ballant.

-Allons Poupette, accepte le présent de notre invité.


Qu'allait donc faire la jeune terranide?
Journalisée
Poupette
Terranide
-

Messages: 6



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 07, 2017, 07:02:31 »

La Maîtresse de Poupette lui signala qu’elle allait avoir un invité ce soir et qu’elle allait devoir s’en occuper, passer la nuit avec lui et attendre jusqu’à son départ. Elle devrait faire tout ce qui lui demande, lui obéir comme-ci c’était sa Maîtresse qui lui demandait. C’était son nouveau Maître il fallait dire. Poupette attendait donc derrière un encadré de porte que sa Maîtresse l’appelle pour lui présenter l’homme. La petite terranide, passa ses mains dans sa longue chevelure, avant d’appuyer sur sa robe comme pour la remettre en place. Les vêtements de la petite chienne était très simple, comme à son image. Elle portait une longue robe blanche qui lui arrivait au-dessus des genoux, celle-ci était très légère est avait tendant à s’envoler régulière. Autour de sa taille se trouvait un énorme nœud en soie rose comme son teint. Le haut par contre maintenant très bien ses précieux atouts en valeur, une poitrine plutôt volumineuse, qui n’était pas très couverte. On pouvait facilement constater qu’elle ne portait pas de soutien-gorge car sous le tissu deux petites collines apparaissaient à la place de ses tétons. Et pour finir, elle avait un petit collier autour de son cou, avec une médaille et son prénom écrit dessus. Alors qu’elle attendait le signale tomba. Sa Maîtresse lui fit signe de venir.

Poupette se mit alors à sautiller en direction de sa Maîtresse et de son Maître pour quelques temps. Elle avait l’air de rayonner de bonheur comme à son habitude. Ses oreilles duveteuses sautillaient en même temps qu’elle se déplaçait et l’homme pouvait aussi apercevoir sa petite queue bouger de gauche à droite de son corps.

« Waf !!! Waf !! Bonjour Maître ! Waf ! »

La petite chienne se posta devant Julius avec un grand sourire aux lèvres, elle croisa ses bras derrières elle attendant un ordre de sa part. Mais, celui-ci commença par se présenter et lui disant qu’il était chevalier. Sa Maîtresse lui en avait déjà parlé, lui disant qu’un chevalier était quelqu’un de très fort, qui bravait les dangers et qu’il fallait respecter pour sa grandeur. Poupette était vraiment très admirative ! Alors être au côté de Julius la rendait très fier.

Une fois la présentation de l’homme finit, celui-ci lui proposa alors du canard… C’était une demande quelque peu bizarre on va dire. Un peu surprise, Poupette regarda sa Maîtresse qui l’invita à accepter cette offre.

Poupette attrapa alors la cuisse de canard.

« Merci Waf ! Maître ! »

Poupette s’avait manger avec une fourchette et un couteau on lui avait appris depuis longtemps pour pas qu’elle ne fasse tâche pendant les repas important. Mais, quand elle était toute seule sa Maîtresse lui mettait à manger dans une gamelle et la petite chienne venait manger à quatre pattes ce qu’on lui donnait. La comme Poupette pensait que c’était un moment important, elle ne se mit pas à manger par terre juste avec la bouche. Mais, il n’y avait pas de place pour elle. Donc elle décida de manger debout avec les mains.

« C’est très gentil Wouf ! Monsieur Waf ! C’est très bon ! »

La Maîtresse regarda sa petite terranide manger sa cuisse de poulet et pensa que c’était un bon moment pour montrer que sa protégée était parfaitement obéissante.

« Poupette va donc chercher ta gamelle et montrer à notre convive comme tu fais pour manger d’habitude ! »

La petite chienne arrêta de manger et partie au quart de tour dans les cuisines, sa petite robe volait pendant ses déplacements. Très rapidement elle avait ramené une gamelle pour chien avec écrit son prénom dessus et la pausa par terre vers les pieds de Julius, puis elle mit le morceau de canard à l’intérieur. Enfin, Poupette se mit à quatre pattes par terre et juste avec sa bouche elle se mit à grignoter son canard. Ses fesses tendaient vers les airs vue la position qu’elle avait, sa petite queue bougeait dans tous les sens. Le haut de sa robe qui ne laissait déjà pas mal voir sa poitrine, c’était presque totalement ouvert cette fois vu qu’elle était penchée vers l’avant pour manger.

« C’est très bien ma petite Poupette ! Tu es ma brave petite chienne chérie ! »

La Maîtresse de maison attendait maintenant une réaction de la part du chevalier. Elle lui avait fait comprendre que Poupette était une terranide très docile qui ferait n’importe quoi.  
« Dernière édition: Juin 07, 2017, 11:09:33 par Poupette » Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox