banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Silicon Luxury [PV]  (Lu 397 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Mai 21, 2017, 01:38:54 »

San Fransisco, États-Unis
Silicon Valley


Eliona Hebert était, à elle seule, le symbole victorieux de l’Amérique moderne, celle née dans les années 2000, et qui annonçait le nouveau visage du 21ème siècle : nouveau, moderne, évolué, axé vers les hautes technologies et vers des modes de fonctionnement innovants. Elle était, du haut de ses 27 ans, la PDG d’une start-up lancée il y a deux ans dans l’une des régions les plus célèbres du monde entier, une région qui en avait inspiré bien d’autres, et qui, continuellement, attirait quantité d’intellectuels, de cerveaux, ou de grosses têtes. Une pépinière d’idées et d’activités, où on trouvait les savants fous modernes, qui rêvaient de lutter contre le vieillissement, de développer des intelligences artificielles afin de contrôler le monde... La Silicon Valley.

Eliona était née et avait grandi aux États-Unis. Elle venait du Kansas, plus précisément, et avait réussi à faire son trou. Car la jeune femme était très intelligente. Disons même qu’elle était un véritable génie, et, comme elle avait tout pour plaire, elle faisait parfois l’objet d’interviews. Elle avait lancé sa propre entreprise après avoir travaillé comme cadre à Facebook, et avait été façonnée par la Silicon Valley. Elle avait fait plusieurs stages à Microsoft et à Apple, et avait lancé, par la suite, une entreprise d’informatique dématérialisée, fonctionnant sur le Net, et proposant, en gros, d’installer des sites Internet des réseaux sociaux internes aux entreprises. Le concept était de favoriser l’intégration des employés au sein d’une entreprise, et permettre une meilleure communication. À ce titre, Eliona avait développé une sorte de logiciel fourre-tout, un véritable couteau suisse, qu’elle vendait aux entreprises, et dont sa boîte assurait ensuite l’installation et la maintenance. Son logiciel portait le nom de son entreprise : « E-connecting », qu’on abrégeait « E-Con », et qu’on appelait, finalement, par ressemblance, « Icone ». E-Con avait plutôt bien marché, et l’entreprise d’Eliona commençait à s’agrandir. Initialement, elle avait ciblé uniquement San Fransisco et la région, mais E-Con allait maintenant s’étendre à l’échelle du territoire national.

Parallèlement à cette success story, Eliona était aussi mariée à un homme qu’elle avait rencontré à la fac, Brad Hebert, vivait dans une immense villa futuriste, et était la mère de trois enfants. Autant dire qu’Eliona avait tout pour être heureuse, et heureuse, elle l’était. Elle avait réussi, accompli le rêve américain dans toute sa splendeur. Pourtant... Pourtant, il y avait quelque chose qui tentait la jeune blonde. Une sorte de fantasme qu’elle n’avait encore jamais eu l’occasion d’exprimer.

Jusqu’à ce soir.

Elle arrêta sa voiture, une Lamborghini Aventador, sur un parking, devant un élégant hôtel particulier situé à San Fransisco. Officiellement, ce soir, elle était occupée à une réunion au boulot. Son mari ne chercherait pas à se renseigner, et elle avait embrassé ses enfants avant de repartir, inhabituellement excitée.

*Je ne devrais pas être là...*

Non, elle ne devrait pas y être, en effet. Mais elle avait reçu cette invitation, et elle y avait réfléchi pendant des jours. Toutefois, la tentation avait été trop forte, et elle venait, après tout, juste pour voir. Il n’y avait aucune arrière-pensée en elle, tandis qu’elle sortait de sa voiture.

L’hôtel particulier abritait un club d’érotisme, ce soir, et, alors qu’Eliona s’y rendait, elle était encore loin de se douter que c’était un tout nouveau chapitre de son existence qui commençait.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Alex Sanderson
Humain(e)
-

Messages: 508



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mai 21, 2017, 02:36:38 »



L'homme qui s'y trouvait était lui là de son plein gré. Et pour cause c'était ce qu'on pouvait appeller un libertin. Il aimait ce genre d'endroits, de lieu ou des adultes consentants et bien souvents  issus d'un milieu assez aisé se retrouvaient pour assouvir leurs pulsions les plus basses.Personne ne jugeait personne, tout le monde savait ce qu'il y avait à faire dans ce genre de milieux. Pas de questions, pas d'obligations, pas de promesses d'un lendemain, tout était instantané, ans prise de tête, et des le lendemain ou presque, chacun retrouverait sa place dans la société et son quotidien.

C'était en tout cas le concept de ses soirées libertines.Une fois par mois, les organisateurs, on ne savait pas trop qui d'ailleurs, privatisaient un lieu et le transformait en theâtre de la luxure. Chaque personne avait le droit d'envoyer une invitation et de cette façon, cela permettait de pouvoir amener de nouvelles têtes et assurer un roulement. Tout était bien organisé, le cadre était chic et surtout, chacun était libre de ses mouvements et de ses choix. On pouvait simplement boire et manger, discuter comme regarder . On pouvait aussi y participer aussi d'ailleurs, de divers façons.

C'était la 4ème fois que Joshua Garnett participer à ces évents.Il y avait été invité par un collegue et ami. Tous les deux étaient des golden boys du nouveau monde. Consultant en marketing, doué pour  l'informatique, la silicon valley  était leur terrrain de jeu comme à tant d'autres. D'une entreprise à l'autre, ils analysaient, donnaient des conseils, guidaient et développaient ; le but était de toujours amasser plus d'argent. Pour eux comme pour leurs employeurs du moment.

Buvant une coupe de champagne en charmante compagnie, Joshua  n'en était encore qu'aux premices de cette soirée. Les gens arrivaient seulement, il était 20h22 et c'était encore le tour de chauffe en quelque sorte. Portant un élégant costume noire assorti d'une chemise blanche, il avait le sourire déjà charmeur et portait l'habituel masque véntitien semblable à ce qu'on pouvait voir lros du carnabal. Une façon de cacher le visage tout en laissant la partie inférieure du visage accessible et voir aussi les yeux. C'était une forme de code dress mais si par la suite, on était libre de le garder ou pas.

https://img4.hostingpics.net/pics/639406masquevenitienloupColombinaStuccoOro.jpg

le célèbre masque

Son attention fut alors attirée par l'arrivée d'une plantureuse blonde. Qui forcément attira les regards sur elle. On ne pouvait pas la manquer. Elle s'avnçait un peu hésitante, vers le majordome située à l'entrée du grand salon de l'hotel. Ce dernier allait sans doute lui demander si elle avait une invitation et lui donner le fameux masque. Bref ; c'était là pour lui une éventuelle cible de choix.

Mais ce qui l'attira surtout, c'est qu'il la connaissait. C'était la fondatrice et patronne d'une star up qui avait eu le vent en poupe dernièrement.Il avait eu l'occasion de travailler quelque peu avec elle et de la rencontrer lors de divers galas. Si lui même y était accompagné de sa compagne, elle de son côté était mariée et il savait aussi qu'elle avait des enfants. Bref, d e prime abord il ne s'attendait pas à la voir là.

Buvant une gorgée de sa coupe, son attention fut alros portée sur celle-ci, n'écoutant plus vraiment sa vis à vis. Il était curieux de voir ses premiers pas dans ce lieu. Elle allait sans doute très vite attirer des pretendants et il voulait voir comment elle réagirait.Le fait qu'elle soit là seule était déjà une indication. Portait elle son alliance ? Dans certains cas cela pouvait etre une forme de frein, signaler aux autres qu'on était seule mais mariée et que dans un premier temps on était là pour regarder surtout. Parfois cela augmentait le désir des autres et cela faisait effet inverse. Quoiqu'il en soit, il s'attendait à ce qu'elle envoie rapidement un signal, positif ou négatif à l'assemblée.

D'ailleurs un premier homme ne tarda pas à venir vers elle, une coupe de champagne à la main qu'il lui tendit

« Bonsoir, si vous le permettez j'aimerais être le premier à vous offrir une coupe de champagne ce soir. Me ferez vous cette honneur ? »


Joshua guettait la réaction de Eliona. L'homme de 25 ans savait que cela pouvait être le commencement de toute une sorte d'évenements.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Mai 22, 2017, 12:48:48 »

Eliona enfila le traditionnel masque, qui lui faisait penser à ce film de Kubrick, Eyes Wide Shut. Ce type de soirée ressemblait en réalité beaucoup à celle à laquelle Bill et Alice Hardford avaient été conviés, portant, non seulement un masque, mais aussi une grande cape, et entrant dans un manoir libertin où les invités, sous couvert de l’anonymat, s’adonnaient à quantité de vices dans une ambiance sectaire indescriptible. La jeune femme avait naturellement rangé son alliance, et, dans sa belle robe de soirée blanche, ne passa guère inaperçue. Elle s’avança seule, et un majordome l’aborda rapidement, en lui expliquant brièvement le contenu de la soirée, et, surtout, en sollicitant sa carte de visite, que la jeune femme lui tendit.

Elle put ensuite entrer dans l’élégant manoir. Il y avait un grand hall à l’entrée avec une mezzanine, et une grande porte ouverte, entre deux escaliers intérieurs, menant à un grand couloir haut de plafond, avec, sur la droite, de grandes fenêtres, et, à gauche, des tableaux. Eliona s’avança rapidement. Si on faisait des recherches sur les propriétaires du manoir, on tomberait sur une société civile immobilière, une SCI dont les gérants portaient des pseudonymes. Eliona ignorait ainsi chez qui elle était, mais avait largement confiance.

Depuis le couloir, elle rejoignit une autre grande porte donnant sur un autre salon, où il y avait de longues tables avec des nappes blanches... Et des corps de femmes étendues le long des buffets. Eliona sentit ses joues s’empourprer. Les responsables de la fête avaient repris le concept japonais du nyotaimori, consistant à répandre des plats sur le corps de femmes nues, le tout voulant donner une ambiance esthétique et exotique. La jeune femme sentit sa gorge s’assécher. On avait mis sur le corps de ces magnifiques femmes aux poitrines développées et aux formes langoureuses des sushis, des crevettes, et autres mets. Un bandeau noir recouvrait ses yeux, ainsi qu’un gag ball sur ses lèvres, et ses poignets et chevilles avaient été attachés par des sangles.

*Mon Dieu...*

Eliona sentit sa gorge s’assécher, et détourna les yeux, en sentant des frémissements la parcourir. Et tout cela n’était qu’un début ! Un homme se rapprocha alors d’elle, et elle tourna la tête vers lui, avant de lui sourire.

« Oh, eh bien... J’en serais ravie, oui. »

La jeune femme rajouta alors précipitamment :

« Vous... Vous êtes un habitué, ou... ? »

Difficile de ne pas voir en elle une néophyte, vu la manière dont elle bafouillait sur place !
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Alex Sanderson
Humain(e)
-

Messages: 508



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mai 22, 2017, 07:22:56 »

L'homme face à Eliona ne dévoilait pas grand chose de sa personne. Il portait son masque et on pouvait voir ses cheveux chatains et ses yeux verts. Pour le reste , il était assez basique dans son allure, avec un jeans et une veste de costume accompagné d'une chemise bleue ciel. Il la fixait en souriant et la laissa boire un peu de champagne.

« A vrai dire je ne suis pas novice oui. Mais je ne suis pas non plus un orfèvre en la matière. »

Ou comment dire tout sans rien dire. Forcement, un certain silence s'installait, les deux cherchant à trouver des conversations neutres. L'homme en face d'elle n'était pas forcément plus à l'aise, même si il continuait de sourire

« La première fois c'est toujours un peu étrange.D'ailleurs vous allez certainement vous dire que tout ceci est irréel. Mais soyez rassurez personne ne vous forcera à faire quoique ce soit »

Il voulait la rassurer et lui faire comprendre que rien n'était obligé. Mais d'un autre côté, il voulait certainement aussi déja s e placer

« Si vous le voulez je peux vous servir de guide ? »

**************************************************************************************************************************************************************


Observant toujours, Joshua continuait d'écouter d'une oreille son vis à vis. Il fixait Eliona, cherchant à deviner ses pensées. L'homme face à elle allait certainement tenter de la séduire ou de prendre une option. Mais cela ne voulait pas dire que la partie était perdue au contraire.

Savourant une coupe de champagne, il se contentait de répondre à  la personne face à lui. La conversation était futile, il pouvait deviner qu'il lui plaisait mais il n'était pas intéressé. Du moins pas pour l'instant. L'arrivée d'Eliona remettait pas mal de choses en perspective. Et sans qu'il ne sache pourquoi il avait envie de s'appoprier cette plantureuse blonde.

« Excusez moi j'ai à faire »

Il s'était éloigné de sa compagnie pour se rapprocher discrètement de sa cible. Pas assez que pour qu'elle  le remarque mais assez que pour entendre quelques brides. Nouant la conversation avec un homme, il n'avait pas vraiment d'autres idées que de donner le change. Lentement mais surement il se rapprochait de l'objet de ses convoitises.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Mai 25, 2017, 04:41:38 »

Eliona ne savait pas vraiment à quoi s’attendre en venant ici. Elle avait été invitée grâce à sa position de PDG, en recevant un mail sur sa boîte professionnelle. Elle avait initialement cru à un fake, mais la curiosité avait été la plus forte. Elle avait appelé l’hôtel particulier, fait des recherches sur le Net, pour avoir la conviction que c’était vrai. En revanche, elle ignorait comment les organisateurs de cette soirée avait obtenu son adresse. Est-ce qu’il y avait des clients de sa société parmi ce club hédoniste ? Eliona n’en savait rien, et ce mystère, en quelque sorte, rajoutait un peu à l’excitation ambiante, même si elle avait peur que la situation ne se retourne contre elle. Le plus important était d’éviter que sa famille ne soit au courant. Son mari, surtout, ne comprendrait pas. Brad était adorable, mais il fallait bien reconnaître qu’il avait une vision très classique des rapports sexuels, là où Eliona avait toujours été... Plus libérale. Elle se savait bisexuelle, par exemple, avec des fantasmes inavoués, que son mari n’accepterait pas, comme faire un plan à trois.

La jeune femme s’était souvent demandée si le problème ne venait pas d’elle, d’une libido déplacée et mal contrôlée, résultant de ses années à traîner sur Internet. Difficile à dire... Mais, en tout cas, elle était bien là, dans ce club, mais s’était tout de même imposée des barrières. Elle n’avait pas l’intention de ruiner son mariage, ou de tromper Brad, juste... Juste regarder. Regarder, peut-être toucher un peu, mais rien faire de plus.

*Oh ça non !*

Cette résolution était inébranlable en elle... Du moins, c’est ce qu’elle croyait. L’homme se proposa à lui servir de « guide », et elle se pinça brièvement les lèvres.

« Oh, eh bien, je me verrais mal refuser une telle offre. J’ai vu qu’il y avait un programme de prévu. »

Après le buffet, il y avait en effet des « expositions » dans une autre pièce. Eliona se rapprocha justement du buffet, et observa les corps attachés. Les femmes attachées étaient silencieuses, mais on pouvait voir, ici et là, quelques gouttes de sueur, des signes de transpiration. Les convives n’hésitaient pas, en récupérant les mets, à caresser et à palper leurs corps.

« C’est... Intéressant » dit-elle.

Sa main se saisit d’une crevette enroulée autour d’un téton, et elle frémit en caressant la peau douce et tendre se trouvant dessous, puis récupéra le mets, et l’avala tout aussi rapidement, ressentant une bouffée d’excitation supplémentaire.

*Diable, il va falloir que je me calme, la soirée ne fait que commencer !*

Mais c’était plutôt bien parti pour elle, en tout cas.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Alex Sanderson
Humain(e)
-

Messages: 508



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mai 25, 2017, 06:59:36 »

Joshua l'avait vu s'approcher. Elle trainait autour du buffet et c'était parfait.  Il y avait pas mal de monde et de mouvements autour , c'était l'endroit idéal pour se dissimuler et paraitre à la fois présent et discret. S'approchant encore davantage d'elle, il l'avait vu se prêter au jeu, ce qui en soi était plutot une bonne chose. Certes, on la sentait encore hésitante mais vu le climat autour d'elle, il ne faudrait pas longtemps avant de laisser l'énergie sexuelle envahir tout son être. Il était clair qu'on ne venait pas ici sans une certaine idée de ce qui pouvait se passer. Ce n'était pas comme aller faire du lèche vitrine. Ici, il n'y avait rien d'anodin, rien de superficiel. Il n'écoutait pas plus l'homme que la femme precedente. Tout son être se fixait sur celle qui avait suscité tant de curiosité depuis son arrivée.
******************************************************************************************************************************************************************


D'ailleurs, l'homme qui s'était proposé de servir de guide n'avait pas manqué une miette de la façon qu'elle avait de déguster sa crevette . Sa coupe à la main, il buvait une gorgée de champagne, faisant en sorte d'être proche d'elle sans être collée. Néanmoins elle pouvait sentir sa présence et son regard

« Une fois la première fois passée, on y prend vite gout »

Lui même plongea sa main sur le corps de  la femme allongée sur la table, venant la toucher au niveau du nombril. Il saisit à son tour un fruit de mer, non sans venir se pencher et lécher le nombril comme pour le nettoyer. Puis, il dirigea sa main non pas vers sa bouche mais vers celle de Eliona. Il glissa ses doigts, chargés du met, dans sa bouche, non sans remarquer qu'elle hésitait à ouvrir la bouche. Mais elle l'avait quand même fait, ce qui était plutot un bon signe

« Vous voyez, on apprend vite à apprécier ces mets particuliers »

Il lui sourit, laissant deux doigts s'attarder dans la bouche de la mère de famille. Ne la lachant pas des yeux, il avait habilement guider son autre main autour de la taille de la plantureuse blonde.Difficile de ne pas avoir les yeux plongés dans son imposante poitrine même s'il n'y avait pas que cela. Cette femme puait à la fois le sexe mais aussi une forme de classe.Ses ongles manicurés montraient par exemple que c'était une femme d'un certain standing.Il y avait quelque chose de plaisant dans ce mélange et l'homme se sentait du coup assez impatient et empressé de l'emporter un peu plus loin histoire qu'on ne vienne pas lui voler son morceau de choix

« Il y a d'autres mets à savourer un peu plus loin, loin de toute cette agitation. Nous pourrions y aller afin d'être plus à l'aise non ? »


Il lui avait murmuré cela dans le creux de l'oreille tout en laissant glisser la main autour de la taille sur une des fesses. Une façon habile de tater le terrain. L'avantage dans ce genre de lieu, c'est qu'on pouvait se permettre d'être direct

***********************************************************************************************************************************************************************
Alors que non loin de là, Joshua voyait son ex collaboratrice etre soumise assez rapidement à la tentation. Spectateur attentif, il ne ferait rien qu'observer une fois de plus. ce qui e n soi excitait déjà son coté voyeur.......
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Mai 29, 2017, 12:45:47 »

Tout cela était vraiment inédit pour elle, et on pouvait donc comprendre son émoi, sa gêne. Son cœur rebondissait nerveusement dans sa poitrine, et elle se pinça les lèvres en voyant l’homme s’approcher du ventre de la femme. Il lécha son nombril, attrapant une palourde, et l’approcha de la femme. Eliona sentit encore son rythme cardiaque s’accélérer, et ses joues se mirent à délicatement rougir quand l’homme glissa le fruit dans sa bouche. Elle avala le contenu de la coque, puis l’homme laissa tomber la palourde au sol, non sans laisser ses doigts en elle. Les yeux de la jeune blonde s’écarquillèrent brièvement, et elle crispa les poings.

« Hmmm... »

Un délicat soupir s’échappa de ses lèvres, et elle sentit la chaleur de son corps croître de quelques degrés. Tout ça... Tout ça allait trop vite, mais elle n’arrivait pas à le repousser ! Prise dans une espèce de charme magnétique, elle avait l’impression d’être comme statufiée sur place. Puis, brusquement, l’homme retira ses doigts, et Eliona, en nage, se mit à respirer à nouveau, plus normalement, et papillonna des yeux, sentant encore, contre sa langue et contre ses dents, les deux doigts de l’homme... Ainsi que sa main posée sur son corps. En quelques secondes, il avait balayé toutes les limites qu’elle avait voulu s’imposer en venant ici.

Proche d’elle, il approcha sa main de ses fesses, tout en proposant de venir discuter davantage de mets, et Eliona sursauta devant ce contact brusque. Ses mains se posèrent sur les épaules de l’homme, se crispant un peu dessus, et elle parvint à le repousser légèrement, tout en souriant.

« Je... Heu... Je suis là pour me faire de nouvelles expériences, mais... Il ne faut pas se précipiter pour autant. »

Elle faisait naturellement référence à cette main mal placée. Pour autant, elle avait envie d’en voir plus, mais... Eliona commençait à avoir peur que tout ça aille trop loin, et dépasse ce qu’elle voulait. Venir ici, était-ce vraiment une bonne idée ? Mais elle ne se voyait pas repartir si rapidement. D’un autre côté, elle ignorait ce que cet homme voulait lui montrer, et, vu ce qu’il avait fait... Eliona ne lui faisait pas trop confiance, ce qui fit que, plutôt que de poursuivre tout de suite, elle attrapa un verre de vin, et avala une gorgée, cherchant à se calmer.

« Qu’est-ce que vous comptiez me montrer, exactement ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Alex Sanderson
Humain(e)
-

Messages: 508



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mai 29, 2017, 05:37:38 »

Est-ce qu'il avait été trop loin ? Non, mais il avait sans doute voulu être trop pressé. Elle avait réagi mais ce n'était pas non plus un refus net. Non, là cela voulait dire qu'il devait ralentir la cadence et ne pas brusquer les choses. Il fallait en quelque sorte bien doser les choses et user des bons mots. Mais cela, n'était-ce pas la base finalement ? Elle voulait plus d'infos, c'était assez bon comme signe finalement.

« Simplement la même chose qu'ici. Mais il y aura moins de monde tout simplement parce que c'est un pêu plus à l'écart et qu'il y a  moins de matière »
[/color]

Ce qu'il ne disait pas c'est que cette pièce était une sorte de preambule à une suite des choses plus intimes. Tout l'intéret était de s'isoler avec la personne qu'on convoitait et commençait à s'échauffer sans etre au nez et à la barbe de tout le monde. Certaines personnes avaient besoin de cela pour se sentir bien et lui ne voyait pas d'inconvenient à cela.Au contraire même d'ailleurs. Il y avait meêm possiiblité de devenir pleinement acteur de ce petit jeu érotique et de voir son corps recouvert de nourriture.

« C'est simplement pour éviter d'être trop mis en evidence par rapport à la grappe humaine qui se rassemble ici »
[/color]

Le fait qu'elle boive ne le dérangeait pas non plus. C'était parfois un bon moyen pour que al personne soit plus open et moins reflechie. Lentement, il remit sa main sur ses fesses, de manière un peu moins ostentatoire et tactile. Comme pour l'inviter à le suivre mais aussi pour retater le terrain. Sa caresse était plus subtile , plus habile

« Vous m'accompagnez ou vous rester ici ? C'est votre choix «
[/color]

Il lui laissait le pouvoir mais en même temps tenter d e l'influencer encore une fois.

***************************************************************************************************************************************************************************

Joshua lui avait tout observé avec attention ? Elle ne l'avait pas repoussé clairement mais ne l'avait pas suivi non plus. Il sentait que c'était sans doute une période de reflexion pour elle.Il était curieux de voir ce qu'elle allait faire maintenant. Lui continuer d'être en retrait et de ne pas trop s'avancer pour le moment. Mieux valait prendre le temps de se poser et de se reflechir.Histoire de notamment ce qu'il pouvait faire et ce qu'il ne pouvait pas faire. Mais oui, tout ceci lui plaisait et l'intriguer. Et il entendait aller si possible au bout de ses idées de plus en plus coquines. Mais pas en faisant n'importe quoi ou en se montrant trop empressé. D'autant qu'il la connaissait et que cela rajoutait une forme d e piment mais aussi des risques. Pouvait elle le reconnaitre? devait il jouer la dessus pour maximiser ses chances? Autant de questions pour le moment sans réponses. Et puis au fond, si quelqu'un pouvait deblayer le chemin avant lui. On était voyeur ou ne l'était pas.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Juin 06, 2017, 01:15:58 »

Excitée, Eliona l’était, mais pas non plus au point de se jeter comme ça dans les bras d’un inconnu. En cherchant à la rassurer, l’homme ne fit en réalité que l’inquiéter davantage. Un endroit « plus à l’écart », et où il y avait « moins de monde ». Tout ça sentait fortement le plan cul ! Eliona ne savait pas comment les choses se passaient ici, s’il fallait s’envoyer en l’air en moins de dix minutes, mais le fait qu’il reste évasif dans ses explications ne l’incita guère à lui faire confiance. Eliona avait pour principe de considérer que, quand on n’énonçait pas les choses clairement, c’est qu’on avait quelque chose à cacher. Et, quand l’homme retourna à l’assaut de ses fesses, Eliona comprit que ses intentions étaient loin d’être vertueuses.

« Hum... Vous devriez faire attention où vous posez votre main, mon cher. »

Eliona s’écarta à nouveau, récupérant l’usage de son fessier. Certes, elle se sentait flattée qu’on la trouve désirable, mais ce n’était pas une raison pour qu’elle jette en seulement quelques minutes ses vœux conjugaux. La curiosité était un bien vilain défaut, comme on disait, et Eliona comprenait maintenant le principe de ce proverbe. Placée face à cet homme, elle ne savait plus comment réagir, tout en ayant l’intime conviction que les choses allaient trop vite.

Ce type, pour le dire plus simplement, ne lui inspirait aucune confiance.

« Je crois que je vais tâcher de faire encore connaissance avec... La ‘‘grappe humaine’’, comme vous dites, et j’aviserai ensuite en fonction où j’irais. Je vous remercie pour votre accueil, en tout cas. »

C’était une manière polie de couper court à leur relation naissante. Eliona s’éloigna donc, et chercha du regard quelqu’un d’autre, en espérant ne pas avoir fait de boulettes par rapport à ce qu’elle était supposée faire ici... Mais, comme elle n’en avait aucune idée, après tout, elle se laissait guider par ce que son instinct lui soufflait.
« Dernière édition: Juin 06, 2017, 01:04:28 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Alex Sanderson
Humain(e)
-

Messages: 508



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Juin 07, 2017, 03:40:15 »

L'homme avait compris le message. Souvent dans ce genre de cas, il n'y avait que deux solutions. Malheureusement pour lui,  la tentative d'hameconnage avait échoué. Il avait pensé être dans le bon mais finalement, ; il avait sans doute voulu se montrer trop pressant dans sa façon d'agir. Pas question de se sentir vexe ; c'était la règle ici. Il avait joué, il avait perdu. Il n'y avait rien de personnel derriere cela.  Mieux valait garder une relation cordiale et ne pas se braquer inutilement. Ce milieu était comme cela. Il y avait un code de conduite. Et il n'allait pas s'engager à venir tout changer.

« A votre guise . Chacun est libre de ses choix. »

[/color]
Dit il en souriant. Il était un peu déçu mais garder la tête haute. Apres tout la soirée ne faisait que commencer et qui sait s'il n'aurait pas droit à une autre chance plus tard
*******************************************************************************************************************************************

Joshua avait observé la scène avec attention. Le premier prétendant venait de se casser les dents.En, beauté de surcroit. Ne pouvant s'empecher de sourire, il s'était faufilé pour se rapprocher d'elle . C'était le bon moment pour se positionner. Avec une question en tête : Allait elle le reconnaitre ? Il n'allait pas tarder à le savoir. Et puis, au fond, ce n'était pas le plus important à retenir la dedans. Ce qui primait c'était la façon de se presenter à elle et de la courtiser.

« Spectacle fascinant n'est ce pas ? On a l'impression qu'on pourrait regarder cela des heures »


Il parlait d'une voix claire, audible, posée. Devant eux, une femme offrait son corps en pature. Restant derrière son ex patronne, il ne la touchait pas mais il faisait sentir sa presence.  En fonction de son attitude, il ajusterait sa position.Il savait déjà que vouloir aller trop vite était une connerie. Mieux valait la laisser évoluer à son rythme et à sa guise. Peut être réservait elle quelques surprises agréables. Et puis le climat autour d'eux ne pouvait que l'émoustiller et la réveiller. C'est à ce moment là qu'il fallait répondre présent.

« Vous avez déjà vu cela avant?Perso,cela me fascine toujours autant »


Melé le plaisir de la nourriture et du corps humain etait un mélange de bon goût. Et montrait à quel point l'homme pouvait etre inventif.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6437

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #10 le: Juin 12, 2017, 12:41:26 »

Eliona l’avait poliment, mais sûrement, rembarré. Cet homme ne lui inspirait pas confiance, tout simplement. Peut-être sa crainte était-elle infondée, mais, dans le doute, elle avait préféré ne pas prendre de risques. L’homme, fort heureusement, sembla le comprendre, puisqu’il tourna les talons. La jeune femme ferma alors les yeux, et soupira lentement, se sentant rassurée... Mais aussi, paradoxalement, un peu déçue. En tout cas, une certaine chaleur continuait encore à croître dans son ventre, et elle serra les poings, avant de les décrisper.

*Je ne sais pas ce que je ressens. Venir ici n’était peut-être pas une si bonne idée, finalement... Mais est-ce que je peux repartir ? Il est encore un peu tôt pour ça...*

La femme venait juste d’arriver après tout, et reporta de nouveau son regard sur la femme allongée sur la table. Elle ne semblait pas particulièrement malheureuse, même si elle s’efforçait de ne rien laisser montrer. Comme les autres femmes attachées, elle servait de présentation pour une série de plats, autant que de moyens de faire lentement monter le désir sexuel des convives. Regardant autour d’elle, Eliona avisa de grandes portes ouvertes, menant probablement à d’autres salons, et commença à réfléchir à ce qu’elle allait faire...

...Quand une personne se glissa dans son dos. Eliona sursauta, surprise, mais se retourna. Curieusement, elle semblait reconnaître la voix de l’homme, mais ne parvint pas clairement à l’identifier. Un nouvel homme, portant également un masque, qui lui demanda si elle avait déjà vu un spectacle similaire auparavant.

« Oh, euh... Eh bien, sur Internet, oui... Mais jamais en vrai. »

Elle sourit alors, rougissant légèrement sous son masque, regarda l’homme, puis à nouveau les femmes attachées, et se pinça les lèvres. Elle ressentait un curieux et inexplicable attrait en voyant ces femmes attachées à la table., ce qu’elle ne s’expliquait pas encore clairement.

« Et... C’est toujours différent en vrai, n’est-ce pas ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox