banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La dague de l'Empire Noir [Pv Connor]  (Lu 606 fois)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4236



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« le: Mai 18, 2017, 03:43:11 »

[Hrp : Je considère ce RP passant après celui intitulé : « Age of the dragon et que donc Shad n’est plus sensible à l’obsidienne et a obtenu sa forme draconienne ]

La caravane composait d’une bonne douzaine d’individus portant des tuniques d’un sombre violet continuait sa progression depuis les Terres Sauvages jusqu’au Terres Gelées où résidait la capitale de Zon’Da, ville utopique promesse de liberté pour tout Terranides souhaitant sa liberté. Mais cela n’empêchait nullement quelques groupes de chasseurs de tenter des raids dans ces contrées glaciales par tout moyen mis à leur disposition et dans le cas présent, le groupuscule avait pour ambition de faire appel à un démon.  Une petite crevasse sur le sentier fit trembler plus fortement la cage en bois où reposait la Terranide, la secousse la forçant à ouvrir les yeux.  Singulièrement, la cage où elle avait été mise prisonnière n’était pas en métal mais cela n’enlevait en rien quant à sa solidité. Un flocon de neige vint se déposer sur le bout du nez de la Lycane qui l’essuya rapidement d’un mouvement de l’index avant de gratter le collier en obsidienne qu’on lui avait mis de force sans que sa présence ne la dérange outre mesure.  Elle se releva légèrement afin de voir au-devant du convoi avant de  bailler un bon coup et de se laisser de nouveau tomber dans les bras de Morphée.

S’échapper ? Elle en avait la possibilité à tout instant et le collier d’obsidienne pour entraver ses pouvoirs n’était à présent plus que de la poudre aux yeux pour ses ravisseurs. Bien moins compatissante envers ceux qui tentaient de la capturer, la Lycane leur donner simplement un avertissement avant d’abattre son courroux sur ceux qui ne l’avaient pas prise en considération. Mais pour cette fois, la Louve curieuse par l’apparence pouvant faire penser à une secte de cette caravane avait simplement décidé de se lasser emmener. Et d’un côté pour le moment, tout cela n’était que du pure bénéfice ! Voilà qu’elle traversait plusieurs kilomètres en dormant ! Elle n’était nullement enchaînée et dans l’obligation de marcher bien au contraire ! Et voir les quelques hommes qui s’essoufflaient sous ce froid glacial avait quelque chose de …jouissif.

Pourtant, une question taraudait son esprit. Qu’avaient-ils réellement en tête ? S’il voulait la vendre, ils faisaient fausse route. S’en servir comme appât pour attirer les siens ? Possible mais les Terranides habitants ici ne seraient pas assez fous pour venir en sous-nombre, alors pourquoi ? Et pourquoi sa cage était donc  t’elle faite de bois ? Le cortège avala encore plusieurs kilomètres avant de s’arrêter  dans une grotte assez grande pour accueillir tout le monde. Des rondins de bois furent allumés pour produire lumière et chaleur et une agitation tangible se déroula sous les yeux de la Terranide. Plusieurs hommes s’activaient dans tous les sens, traçant des runes d’incantations sur le sol glacée de la grotte, disposant ici et là des coupelles remplies de divers composant : ici du sang séché, là une plante à l’odeur entêtante….La Louve soupira  et secoua sa tête en signe de négation. Il n’était pas bien difficile de comprendre les intentions de ce groupe mais ils allaient droit vers un mur.

Sans un mot, l’Okami observa simplement un adepte tracer rapidement plusieurs traits autours de sa cage tandis qu’un autre venait à lui mettre tout autour de la matière inflammable tels du bois ou de l’herbe sèche.

« C’est une mauvaise idée… »

Elle n’avait pas prononcé un mot depuis des heures et outre le fait qu’on aurait pu entendre de la peur dans le ton de sa voix au vue de ce qui l’attendait, ce n’était qu’un ton de lassitude que le groupuscule put entendre. Sa mise en garde fut suivit de rires gras avant que les préparatifs ne reprennent de plus belles. Bha ! Elle les aurait prévenus !  Son  regard fut soudainement attiré par une dague noire recourbée dont le manche semblait de loin avoir un œil en son sens et d’où pendaient…des tentacules ?  Etrange, vraiment étrange.  L’homme qui portait l’arme affichait aussi une tenue plus décorée, comme preuve de sa posture hiérarchique au sein du groupe. Ce dernier vint se placer au centre d’un des cercles qui avaient été tracé et ouvrant un ouvrage se mis à psalmodier dans une langue ancienne et démoniaque.

« Oh puissant maître des Enfers réponds à mon appel ! Accepte ces offrandes et ce  modeste sacrifice ! Que les flammes qui la dévoreront soient à l’image de ta colère ! Que ma demande soit entendue et que la puissance me soit  confier ! »

Un soupir s’échappa des lèvres de la Terranide. Encore un qui pensait qu’en disant de telles inepties qu’il pourrait avoir tout sur un plateau d’argent. Et puis ces offrandes et ce sacrifice….était-il idiot à en crever ? Cela n’était rien pour invoquer l’être qu’il  essayait d’appeler, juste de la poudre aux yeux. N’avaient-ils pas trouvé mieux qu’une Terranide à faire brûler en guise d’offrande sanglante ? Une noble vierge par exemple ? Cet homme était-il réellement sain d’esprit ? Celui de la  Lycane fut en tout sorti de ses pensées quand les flammes commencèrent à se répandre tout autour d’elle, brûlant le bois et l’herbe sèche, l’attaquant directement.

Le brasier ne permettait nullement de voir ce qui se passait à l’intérieur de la cage mais l’absence de cri de souffrance avait quelque peu étonnée quelques-uns des hommes présents pendant que leur chef continuait sa longue litanie et ses demandes insipides. De la cage en bois, il ne resta bientôt plus rien et la Lycane qui s’était retenue jusqu’à alors ne put s’empêcher d’éclater de rire, arrachant le collier d’obsidienne de son cou sans le moindre effort et le jetant au loin.

« Ha bordel, vous êtes tellement dans le merde bande d’idiots… »

Restant au centre des flammes, elle afficha un sourire mauvais, attendant avec délectation la suite des évènements. Après tout, quel risque pouvait on encourir à déranger un démon aussi mineur soit –il avec des foutaises et un sacrifice qui tournait mal ? Et puis, ne les avait-elle pas mises en garde ? Pourtant, le leader continuait ses incantations, les tentacules de l’arme enserrant étrangement son poignet. Une vue qui laissa perplexe la Lycane. L'arme était-elle en train de contrôler indirectement son porteur ?
Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2751



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #1 le: Mai 22, 2017, 10:59:34 »

Lorsque l’on a parcouru le monde, la plupart des odeurs vous deviennent familières. Mais Helel reconnaissait bien cette odeur. Ce n’était pas celle des flammes.

Il connaissait le sacrifice que l’on avait préparé en son nom. Des amateurs, des mages de pacotilles qui récitaient depuis un grimoire, sans réellement comprendre ce qu’ils disaient, balbutiant plus qu’ils ne psalmodiaient.

Pour l’imprudent, il était vital d’être aussi rigoureux que possible. Un démon mal invoqué n’était pas lié par la magie des Enfers. Sans avoir à craindre de représailles d’un quelconque pacte, même le plus faible des infernaux pouvait se retourner contre son invocateur.

Et les quelques brigands qui avaient décidé d’en appeler à Gusion en personne, avaient commis plus d’une erreur. A vrai dire, plutôt que d’invoquer réellement le Grand-Duc, ils l’avaient simplement appelé. Et cette odeur familière l’avait convaincu de venir.

« Allons-bon, t’attires-tu toujours autant d’ennuis ? »
Tonna une voix, née d’une forme, elle-même née des volutes de fumée noirâtres qui provenaient du bois brulé. L’odeur de sapin et de cendres se fit intense, vira au soufre qui tapisse les enfers, et tous se mirent à tousser bruyamment. La forme prenait des allures de silhouette humaine, ou tout du moins humanoïde. « Dois-je t’aider ? Tu n’as pas l’air en difficulté. Mais soit, je serais bien malappris de te laisser seule en ces circonstances. »

Le vent soufflait, fort, puis disparut, alors que de la fumée naissait Helel, vêtu d’une épaisse armure de cuir, rembourrée de fourrure épaisse. Il avait le regard dur, la main serrée sur une épée longue. Tous le regardèrent avec étonnement.

L’imaginaire des néophytes allait souvent dans le ridicule. Ils espéraient des géants cornus, des squelettes monstrueux et autres créations informes. Mais voilà qu’apparaissait devant eux un colosse à l’allure parfaitement humaine.

Cependant, à ne pas s’y tromper, il était différent. Il y avait autour de lui quelque chose d’étrange. Les flammes s’approchaient de lui, lui léchaient le visage sans le bruler. Il inspira doucement, aspirant ces vieilles amies, faisant taire le feu et son crépitement incessant.

Le leader du groupe explosa de rire, il avait réussi, il avait enfin réussi ! Tous ses rêves s’accompliraient. Il n’avait qu’à demander, qu’à plier ce démon à ses désirs.

Ils n’avaient pas compris que le beau diable ne s’était pas adressé à eux. Qu’il avait parlé à Shad, une vieille connaissance. Aussi, lorsque le chef s’approcha d’un pas assuré, le ton hautain, Helel lui tourna-t-il simplement le dos. Il n’était lié à cet individu par aucune magie.

Simplement, il était venu de lui-même. Pour preuve, il n’existait même pas restreint dans le cercle d’invocation. Il était déjà en dehors, et les cendres qu’il avait répandu en arrivant, cachaient ce détail.

« Tu n’étais qu’un outil pour un autre outil. » Expliqua le démon, alors que la dague du leader lui emprisonnait tout le poignet dans un tentacule épais. « Trouve le salut dans ton autre vie. » La peau du chef semblait se dessécher, et il hurla sa douleur et tenant son bras, totalement englouti par la magie informe.

Personne, parmi les brigands, ne comprenait réellement ce qui était en train de se passer. Un s’approcha d’Helel, l’arme à la main, l’air menaçant, mais marcher sur les braises réveilla le feu d’enfer, qui l’engloutit aussitôt. Il eut tout juste le temps de hurler sa douleur, et disparut.

« Ai-aide moi ! C’est mon ordre ! » Il tentait de négocier la vie, comme un patient mis face à sa mort, il était pathétique. Helel fit non de la tête, alors que le mercenaire s’effondrait, inerte. Il y eut un long silence, car personne ne savait vraiment quoi faire. Ils n’étaient pas fous. Sauf un, qui essaya de décocher une flèche sur le démon. Celle-ci, également, finit engloutie par les flammes.

« Soit. Que ceux qui veulent vivre quittent les lieux. Ma patience s’épuise. » Dans le silence, dans la stupeur, tous récupérèrent leurs affaires, conscients qu’il leur fallait reprendre la route. Helel, quant à lui, se tourna vers Shad, le sourcil haussé, inquisiteur. « Alors ? Quelle est la raison de tout ceci ? »

Il quitta la terre brulée, attrapant la dague qui l’avait invoqué de sa propre initiative. Quel étrange artefact. Le beau diable la jeta au sol. Il ignorait ce qu’elle était, et l’influence qu’elle pouvait avoir sur lui. Après tout, elle venait de dévorer un mortel.

« Une idée de ce que peut être cette chose ? »
Une autre odeur familière, mais une qu’il ne parvenait pas à déchiffrer.
Journalisée

(´・ω・`)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4236



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #2 le: Mai 26, 2017, 02:44:12 »

Une voix, étrangement familière emplie la grotte, résonnant avec force et puissance. Le chef du groupe bien trop heureux de l’entendre continuait son incantation, son appel  à un être démoniaque qui ne lui avait pas adressé la parole au contraire de ce qu’il pouvait penser. La Louve restait simplement dans son cercle de sacrifié, sa queue se mettant à battre l’air plus rapidement en signe de réponse. Oh non, elle était loin d’être en difficulté et semblait même plutôt s’amuser de la situation. Elle n’avait pour la suite prononcée aucun lors de son apparition et de la mise à mort du porteur de la dague. Ni même quand deux autres hommes furent tués à leur tour. Un simple soupir lui échappa lorsqu’elle vit le reste de  la troupe partir pour éviter le courroux d’Helel.

« J’avais prévu de les tuer après…Je pense que je peux mettre une croix dessus. »

Elle se releva, passant le revers de sa main le long de son armure recouvrant ses bras, y faisant tomber les cendres du bois sec qui avait servi à allumer le feu dans lequel elle aurait dû brûler. Puis, se doutant qu’elle n’avait rien à craindre, elle sortit du cercle dans lequel elle se tenait précédemment, s’approchant de la dague que le démon avait jeté à terre, l’observant sans la toucher.

« Pour faire cours, j’ai profité d’un transport gratuit et puis leurs tenues avaient titillé ma curiosité. Ils sont arrivés ici ont commencé à préparer leur rituel, ont tentés de me brûler bien que je les avais prévenus que ce n’était pas une bonne idée  et…tu as été appelés par…ça je crois. »

Elle désigna la dague d’un mouvement de menton avant de cligner subitement des yeux.  L’œil situé dans le manche de cet artéfact venait-il de cligner à son tour et de les regarder tour à tour ? Elle approcha une main comme pour la saisir avant de se raviser et de s’éloigner de cette arme maudite.

« Honnêtement je ne pensais pas te revoir de sitôt. Ni même que cette chose allait t’invoquer en contrôlant cet  humain. Si tu l’a toi-même jeté au sol, j’imagine que tu t’en méfie et qu’elle n’est pas d’origine démoniaque ?  Après pourquoi elle t’a appelé…comptait-elle que tu les tues tous pour qu’elle puisse gagner en puissance ? »

Si cette arme avait  une « conscience » rien n’empêchait le fait qu’elle cherche à amplifier ses pouvoirs et sa dominance sur les faibles d’esprits.  Tout était possible. La queue de la Terranide fouetta l’air d’un geste nerveux, un regard inquisiteur porté vers la dague.

« On pourrait la laisser là, tout simplement.  Pourtant je n’aime pas l’idée que quelqu’un puisse retomber dessus et se faire contrôler à son tour. Et puis elle m’intrigue, j’aimerais bien savoir d’où elle pourrait prévenir. A défaut d’en trouver l’origine, accepterais-tu de m’aider à …la détruire ? Ou au mieux la sceller ?  Je ne peux pas la transporter seule au risque de sombrer dans la folie mais peut être qu’en la portant à tour de rôle… »

Oui cela semblait être la méthode la plus sûre pour la transporter, changer son porteur de sorte à ce qu’elle n’ait guère le temps, en théorie, d’y appliquer son emprise.  Réalisant subitement un fait, la Lycane soupira avant de reprendre la parole :

« Après rien ne t’y oblige, ces humains t’ont sans doute dérangé et je devrais peut être te trouver un payement en guise de dédommagement. Tu as sans doute mieux à faire que de s’occuper de cette…chose qui avait conscience de ton être et qui t’a invoqué dans un but qui est encore flou. »

Tournant son regard vers l’extérieur de la grotte, la Lycane observa un bref instant  une tempête de neige au dehors, le vent soufflant au dehors créant des tourbillons dans lesquels valsaient les flocons.

« Après pourquoi t’avoir invoqué ici en pleine Terre Gelée ? Les Landes Dévastées auraient été bien plus approprié…-elle soupira – toutes ces questions me donne mal à la tête à force…Enfin ! –elle se retourna vers lui – Que choisis tu de faire Helel ? »


Journalisée

Stephen Connor
Poupaw de son fichtonw
Administrateur
-
*****
Messages: 2751



Voir le profil
Fiche
Description
Colosse d'un mètre et quatre-vingt quinze centimètres, de près de cent cinquante kilos, aux yeux rouges et à la peau cuivrée. 

Champion de Lucifer, Grand Duc du plan Infernal. A la tête de cent Légions de démons.

Prétendant au trône d'Ashnard, sur le point de réaliser un coup d'état.

PS : Préfère les gros culs D:
« Répondre #3 le: Juin 10, 2017, 03:14:49 »

De les tuer après ? Aurait-il été possible que Shad elle-même soit intéressée par l’objet du chef de bande, ou bien attendait-elle simplement de voir quelle magie ils comptaient employer ? Helel jetait de fréquentes œillades à l’arme. Elle lui parlait dans des murmures qui passaient pour la brise glacée des Terres de Glace, lui chantait un langage ancien.

« Elle me parle, oui. » Il marqua une pause, se penchant pour nettoyer les cercles d’invocation complètement ratés. Helel ferma les yeux du capitaine, plus dérangé qu’il ne voulait l’admettre par la façon dont ce dernier avait rendu l’âme. « C’est un objet bien étrange. »

Un objet démoniaque ? Probablement. A en croire la louve, Helel était le seul à entendre ces bruits. Il n’allait pas laisser un tel objet ici. Les artefacts démoniaques étaient mus par une volonté propre, qui les poussait constamment à chercher des humains. Il leur fallait posséder un mortel pour aller de l’avant, passer de proie en proie pour arriver jusqu’à un porteur digne.

« Non, tu as raison. Il faut que je m’occupe de la porter. » Il n’hésita pas davantage, s’emparant sèchement de la dague, par sa poignée. « Qui sait ce que cet objet pourrait faire faire à un mortel. Il faudra que je trouve un moyen de m’en débarrasser… Ou… » Il se tut. Les voix étaient mortes, la dague le regardait avec insistance, mais ne communiquait plus. Quel étrange objet.

Pour l’heure, il souhaitait remonter jusqu’à la source de cette chose. Trouver qui l’avait créée, ce qu’elle était, et son véritable but. Il avait connaissance de plusieurs artisans dans les Terres de Glace, qui savaient forger à partir d’essence démoniaque. C’était un art dont la simple existence échappait à l’écrasante majorité des mortels, et les informés étaient souvent des personnes à craindre.

Helel rangea l’arme dans l’un des étuis de sa bandoulière, persuadé qu’il trouverait une explication plus tard, pour l’heure, il allait se rendre à quelques lieues d’ici, dans un hameau Terranide. Un petit village non loin de Zon’da elle-même. Là-bas, il connaissait un forgeron qui pourrait l’aider, lui ainsi que sa partenaire improvisée.

« Bien. L’extérieur semble trop hostile pour que nous nous y aventurions, que dirais-tu de voir jusqu’où mène cette grotte. » Il observa le fond. Il y avait des pancartes et instructions gravées dans la roche. « Ce n’est clairement pas un cul de sac. Il y a probablement une sortie, et peut-être une sortie où la tempête ne bat pas son plein. »

Il n’avait pas vraiment envie d’attendre. Se tourner les pouces l’ennuyait, à plus forte raison lorsqu’il transportait un artefact aussi dangereux que cette dague. Il ne pouvait pas non plus user de magie pour se déplacer, de peur que l’arme ne réagisse aux sortilèges d’un démon. Au-delà même d’un portail, Helel ne voulait pas utiliser la moindre once de ses pouvoirs.

« Nous allons devoir trouver une voie. Je ne me sens pas à l’aise avec cette chose aussi près de moi, je pense qu’il vaut mieux ne pas prendre de risques, et éviter la magie démoniaque. » Il se mit en route, suivant les couloirs naturellement forgés par la pierre.

La magie les guidait sans mal, à travers des galeries étroites, qui auraient fait grincer des dents un claustrophobe. La pierre était de plus en plus mouillée, et il devenait difficile de savoir si les deux s’enfonçaient ou s’élevaient. Cependant, au bout d’une dizaine de minutes silencieuses, les deux arrivèrent à une falaise.

Elle donnait sur un étrange lieu, qui semblait avoir été aménagé, non pas par la nature, mais par la magie des mortels. Helel, instinctivement, porta sa main sur la dague, persuadé que cet artefact les avait, d’une façon ou d’une autre, volontairement conduit vers cet endroit, où la magie était si concentrée que l’on pouvait la sentir caresser la peau, fumer dans les narines.

« Je… Qu’est-ce que c’est que cet endroit ? »
Par lieux, la roche flottait. Il y avait des racines de parts et d’autres, alimentées dans le froid qui régnait en haut, probablement par l’étrange magie qui subsistait en ces lieux. Ce n’était pas de la magie démoniaque, cependant, à l’inverse de la dague. « Retrouvons la surface, au plus vite. » Il avait écouté son instinct, mais n’était plus si certain que c’était la bonne chose à faire.
Journalisée

(´・ω・`)
Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4236



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #4 le: Juin 13, 2017, 03:05:03 »

La vue de cet endroit atypique avait de quoi rendre sans voix. Bien que la Terranide avait invoqué une petite orbe de feu pour les éclairer pendant leur précédent déplacement, la pièce dans laquelle il venait d’arriver était étrangement …assez bien éclairée. C’était comme si ce lieu était situé au dehors et en pleins jour. Refermant son poing dissipant par ce geste la sphère, elle s’approcha du rebord de la falaise pour regarder en contrebas.

« Je…N’en ai pas la moindre idée. Mais ce que je sais c’est qu’il va falloir traverser pour arriver de l’autre côté et…atteindre la surface. »

De la pointe du pied, elle poussa une caillasse dans le vide, écoutant cette dernière dégringolait le long de la paroi pendant plusieurs secondes jusqu’à ce que plus aucun son n’arrive à ses oreilles. C’est haut, relativement haut même. De là où elle se trouvait, la Lycane n’arrivait déjà pas à voir le fond du gouffre  et le temps qu’avait mis cette roche pour n’émettre plus aucun son ne firent qu’augmenter son ressenti.  Son regard se posa par la suite sur ces étranges rochers flottants, certains étaient de tailles ridicules d’autres en revanches pouvaient facilement supporter le poids d’un homme. De plus les  étranges lianes qui y pendaient pouvaient également servir de point d’encrage mais…Cela ne plaisait pas à la Terranide.

« On a deux choix.  Soit on descend, on marche dans ce..brouillard étrange qui recouvre le sol et on remonte à l’aide de l’autre falaise soit on fait confiance à ces lianes et ces rochers et on se lance dans le vide…Je t’avoues que je préfère la première solution, l’escalade ne posera pas de souci c’est juste cette brume au fond qui…me dérange. »

Elle puait la magie à plein nez. Ils avaient déjà assez de souci avec cette étrange dague ! Repensant à cette dernière, la Louve se tourna vers le démon, désignant d’un mouvement du menton l’étui où l’artéfact avait été déposé.

« Rien à signaler ? »

L’arme en elle-même murmurait non pas à l’oreille du démon mais directement dans son esprit, lui murmurant un panel de phrase incompréhensible pour le commun des mortels, cherchant à lui dicter indirectement une certaine marche à suivre. Sur le coup, l’Okami se sentait un peu à l’écart et surtout mal à l’aise. Savoir un objet aussi dangereux à porter et ne pas « entendre » ses conséquences avait de quoi rendre nerveux.  Dans tous les cas, il leur restait à présent la question de  la procédure pour traverser cet étrange endroit. Et pour cela, la Lycane attendait simplement le choix du démon.

« Au faite tu ne m’a pas dis mais…as-tu une idée de destination en tête ? »

Autant savoir vers où ou vers qui ils se dirigeaient ! Si toutefois la dague le leur permettrait.
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox