banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Soul exchange [PV]  (Lu 2950 fois)
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #45 le: Octobre 15, 2017, 02:02:04 »

Raven restait là impassible, un regard plutôt froid et violent envers la jeune femme. Elle semblait si fâchée envers la jeune femme que la mort lui aurait fait tant plaisir mais elle en avait encore besoin.. Oui c'est ce que tout le petit personnel devait croire et même son petit toutou. L'équine l'aurait complètement abandonnée à son pauvre sort, trouvant que c'était plus amusant de la voir souffrir comme sa que de se servir d'elle comme une simple soumise. Raven restera là tout simplement à regarder, elle ne jouissait pas et n'aimait pas cela mais elle voulait que sa petite Grëtta la voit avec un sourire carnassier. Raven viendra regarder une nouvelle fois sa petite soumise en ayant finalement ordonner à sa démone de ne pas la tuer quand même. Raven partira un petit moment, cherchant à créer ou faire quelque chose... Finalement, après quelques minutes de tortures, Raven stoppa le tout, demandant à la démone de partir et de laisser le corps, le chiffon qu'était Grëtta sur le sol. Avait-elle été très dur, oui mais c'était pour la tester. Sachant qu'elle serait surement dans un état léthargique, Raven viendra s'approcher, se mettant à genoux pour glisser la militaire sur son dos avec la magie.

Elle se redressera tout doucement avec un léger sourire, faisant du bruit avec ses sabots sur les dalles en pierre, elle quittera doucement sa cave venant remonter dans la chambre de sa soumise et la poser sur le lit, elle l'aura soigner bien entendu et demander qu'on la lave. Ceci fait, le repos de cette dernière sera de deux jours avant que l'équine vienne une nuit pour venir incanter tout doucement, tranquillement... Quelques runes commencèrent à s'illuminer autour de Grëtta puis finalement sur elle même
mais rien de douloureux, absolument rien... Juste qu'elle peut sentir comme une modification sur elle même tout simplement, dans son beau rêve qu'elle était en train de faire ou même un cauchemar, quelque chose de heureux, de fin, de calme... Un bien être peut se faire sentir en tout cas... Raven continua a incanter sans réveiller Grëtta... L'équine ne prenait pas vraiment du temps à incanter, il ne fallut que quelques secondes mais le bien être de Grêtta était présent, cherchant par tous les moyens de la récompenser par les douleurs qu'elle a subit.

Quand Grëtta se réveillera, elle verra sa toute nouvelle forme avec sur la table de chevet, une petite boite violet contenant un collier en dentelle et en cuir, avec la taille parfaite pour l'esclave confirmant donc son identité en tant que toutou de sa maîtresse, plus le toutou qui avait eu la chance d'être accueilli par elle... Elle était passé donc de grade et la punition était en quelque sorte sa ultime épreuve. Subir ce que sa maîtresse voulait qu'elle subisse, voilà en gros l'idée... Raven quittera tout simplement la chambre de la femme avant de s'éloigner et de préparer de la nourriture comme elle venait de faire il y a deux jours demandant non pas une assiette mais deux, cherchant donc par ce moyen de faire comprendre qu'elle était attendue à venir se nourrir. Afin d'éviter qu'elle se sente bien, elle avait bien entendu offert un bol de son propre sperme afin qu'elle puisse ne pas être en manque. Grëtta avait été totalement préparé, par des soins, un bon lavage de son corps avant de venir lui proposer quelques tenues diverses pour se présenter à sa maîtresse, en lui faisant honneur par une tenue violette et surtout, on indiquera à cette dernière ou retrouver sa maîtresse...


Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #46 le: Octobre 25, 2017, 07:15:30 »

L’hargneuse démone avait prit son travail très à cœur et avait malmené Grëtta. La jeune femme s’en était tirée qu’à un cheveux, complètement retournée et traumatisée par la férocité de sa bourrelle. La créature l’avait sauté comme la dernière des trainées, elle l’avait insulté et lui avait fait très mal. Grëtta n’avait, pour une fois, tiré aucun plaisir de l’acte. Jamais elle n’avait autant souffert durant l’acte … Raven venait de lui faire découvrir ce que c’était l’humilité et le respect, de la manière la plus dure et cruelle qu’il soit. Cependant ce calvaire dura un certain temps et non indéfiniment. En effet, la démone finit par totalement épuiser Grëtta qui se retrouva dans un état presque léthargique. Aucune chance pour elle de se relever, tout était fini. Qu’allait-il alors se passer ? Rien. Du moins de son point de vue ; car du côté de Raven, les choses seraient différentes.

Grëtta était presque inconsciente et n’avait ainsi pas pu déterminer clairement ce qui lui arrivait. Elle sentait qu’elle était en train d’être déplacée, amenée quelque part par les soins de Raven. Et tout semblait si agréable, si serein, si … Plaisant. Grëtta ressentait un bien-être de plus en plus prépondérant, alors qu’elle était toujours plongée dans son coma. La jeune femme ne reconnaissait plus la réalité ni rien aux alentours, juste encore et toujours cette délicieuse sensation qui s’emparait lentement de son corps. Elle n’avait aucune idée de la réalité et ce qui était en train de lui arriver. Mais, pourtant, elle souhaitait inconsciemment que cela ne cesse pour rien au monde. Ignorant le plan de sa maitresse, l’esclave docile et dressée récupéra peu à peu ses forces, jusqu’à ce que ses yeux finissent par, enfin, se rouvrir.

Que s’était-il passé ? Où était passée la démone, et où était-elle elle-même ? Le regard encore un peu trouble, elle gémit puis regarda aux alentours, reconnaissant une chambre. Elle était soignée et avait retrouvé ses forces, étrangement. Raven l’avait … Soigné ? A ses souvenirs, Raven était furieuse contre elle … Alors, pourquoi ? Néanmoins, la sensation de bien-être et de bonheur ne la quitta guère et elle sourit sincèrement, sans aucune raison. Grëtta, finalement, finit par comprendre ce qui lui était arrivé quand elle regarda en bas, son propre corps. Elle avait changé et pas qu’un peu. Ses yeux s’écarquillèrent un moment, avant qu’elle ne se morde la lèvre et que ses pupilles se mirent à briller de bonheur et de joie.

Son torse était tout plat, elle avait perdu sa poitrine. Grëtta ne sentait plus ses seins, ni rien à cet endroit-là à part la chaleur ambiante. Son corps tout entier était devenu gris, et possédait des attributs équins … Elle était, enfin, devenue à l’image de sa maitresse ; une magnifique et belle jument humanoïde ! Jument ? Non, pas vraiment. Touchant son visage et raclant ses dents de sa langue, Grëtta comprit que même son visage avait été transformé. Raven l’avait intégralement et irrémédiablement remodelée à son image. Mais elle n’était pas une jument mais … Un cheval. Et il le comprit quand il sentit une délicieuse et exquise érection entre ses cuisses, qui déforma la surface de son drap. « Oh … » Lâcha-t-il de sa voix encore très féminine mais possédant un fond masculin. Grëtta était heureux, ô combien heureux. Il sourit, il gloussa et se mit à rire en toute sincérité, alors qu’il sauta de son lit.

Il était magnifique. Le cheval se trouvait parfait, à l’image de Raven. Son beau membre, son torse, son visage, Raven avait réellement refait Grëtta suivant son propre schéma. Et ça, il ne pouvait qu’en être fier. Balançant sa longue et luxuriante chevelure violette, il dégagea son cou pour attacher le collier d’esclave mis à sa disposition, puis se regarda une dernière fois, rougissant ses joues à cause de son érection. « Oh Maitresse, merci … Merci, merci, merci … » Se dit-il à lui-même, totalement transformé. Et ce fut tout sourire et serein qu’il quitta sa chambre et partit rejoindre Raven, finissant par être conduit à elle en toute humilité et soumission. Grëtta, quand il fut enfin face à sa maitresse, face à celle qui avait tout pouvoir sur lui, se mit à genou et baissa sa tête, humblement, se soumettant de son plein gré. « Gloire à Maitresse … Merci de ce cadeau inestimable, je … Je … Je ne sais pas comment vous remercier autre que vous offrir ma dévotion, pour l’éternité. Je suis et serai votre petit jouet jusqu’à ce que votre volonté en décide autrement, ma Reine. » Dit-il d’une débordant d’humilité et de soumission mais non sans ce petit air de malice.

Grëtta leva sin regard violet vers Raven puis lui sourit, avant de lui faire demande assez étonnante. « Je ne veux plus être Grëtta sauf si c’est votre volonté, Maitresse. Je veux être votre esclave, je veux être ce dévot, et pour cela … Je dois me nommer selon votre désir, ma Reine. Je vous demande humblement … De me nommer selon vous, Maitresse. » Demanda-t-il tout sincère et fier, désirant simplement se rapprocher encore plus de Raven. Là, à genoux devant elle dans une robe moulante et violette, échancrée en forme de cœur au niveau de ses fesses. La robe était si moulante et épousait si bien ses formes que même sa trique en érection forma une belle, délicieuse et excitante bosse à la surface, entre ses fines cuisses équines.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #47 le: Novembre 02, 2017, 10:35:13 »

Raven était toujours dans la salle à manger, elle était assise et attendait son plat de consistance. Elle tapotait du sabot en attendant son repas avant de venir hocher la tête quand une de ses esclaves confirma que Grëtta s'était réveillée. Raven lui posa la question comment elle se sentait et l'esclave lui expliqua que maintenant IL allait bien. Raven était toujours présente avant de venir manger son repas qui venait d'être apporté avant de le voir arriver tout doucement. Raven fit un grand sourire et lui hocha la tête, en voyant son bijoux qui ornait son cou. Elle se redressa et se mettra à quelques centimètres du trap et viendra poser son sabot sur sa tête pour la féliciter mais elle n'avait pas eu le temps que ce dernier avait décidé de se mettre en soumis et viendra remercier sa maitresse pour sa forme et le souhait de changer de nom, Raven regarda donc son esclave avec un sourire  faible, contente.

Il portait une tenue totalement en latex ou ressemblant à cela tandis que Raven regarda chaque partie de son corps, posant son regard dessus, un sabot, lui donnant quelques fessées mais beaucoup moins douloureuse de ce que Grëtta avait subit avant de contempler la créature que Raven avait créer, une beauté tout simplement. Il était beau, il était aux gouts de sa maitresse, elle l'aimait et viendra même venir l'embrasser tendrement en venant caresser les seins de ce dernier avant de venir l'inviter à s'asseoir à côté d'elle en lui faisant comprendre qu'il faut parler maintenant. Le regard qui était très doux changea pour un regard sincère et sévère.

- Maintenant que tu es mon animal de compagnie, les règles vont légèrement changer. Tes anciennes règles sont applicables bien entendu mais les choses changent au niveau que tu es un trap, le nom, propose moi quelques un, et je verrais celui qui me plait le plus. Mais n'oublie pas que tu m'aideras à chopper les cristaux de mon père et également subir tout ce que j'ai envie également, tout cela pour mon simple plaisir.

Raven lui faisait signe de manger à sa faim et qu'après, les choses allaient commencer mais pour le moment, il fallait qu'il se ressource convenablement, l'équine assistait particulièrement sur cela. Elle viendra masser les épaules de son esclave tandis qu'elle reprit le repas où il en était, elle ne dira rien d'autres mais fit comprendre à Grëtta qu'il était libre de parler de tout et de rien avec sa maitresse que son autorisation était valable et qu'elle avait plus qu'intérêt d'en profiter au maximum.
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #48 le: Novembre 18, 2017, 03:15:39 »

Aider sa maitresse dans sa quête faisait toujours parti de ses priorités absolues. Mais, à présent que Grëtta était devenu son tonton, son véritable animal de compagnie, les choses allaient changer un peu. Ne serait-ce que par le fait qu’il était désormais un garçon, aussi féminin et doux qu’il était. Ce changement de sexe était un élément perturbateur, un quelque chose qui changeait beaucoup dans l’équation. Non pas pour le changement en lui-même, mais pour le véritable séisme psychologique que cela avait provoqué. Cette transformation, ce changement de personnalité et de corps, ce changement de sexe ; tout avait été fait pour effacer la Grëtta d’antan et recréer par derrière un tout nouvel être, une toute nouvelle personne.

Une personne qui était ni plus ni moins l’esclave fétiche de Raven. Grëtta pris assise comme on le lui ordonna puis gémit doucement en sentant les mains de sa maitresse masser ses épaules. Obéissant au doigt et à l’œil, il se mit donc à manger, à calmer sa faim et à reprendre des forces. C’était très important pour la suite des évènements. Il écouta attentivement ce que lui dit Raven, notamment au sujet de son nouveau nom. « Je subirai avec plaisir tout ce qui vous passera par la tête, Maitresse. À vie ... » Dit-il alors, d’une voix douce et soumise. Il mangea encore un cou, avant de se racler la gorge puis de reprendre. « Les cristaux de votre père sont une priorité, et si je vous en ai rapporté un, je pourrai vous rapporter tous les autres. Bientôt, vous serez plus puissante que jamais ... » Dit-il, tournant légèrement sa tête.

Il ne savait pas si c’était à cause de son nouveau corps et du fait que Raven était à proximité mais, il était particulièrement excité. Cela devait sans doute être un mélange des deux ! Grëtta était encore rouge à cause de son érection pointant entre ses fines cuisses, et il était quelque part impatient de mettre à l’épreuve son nouveau corps. Mais il sentait déjà qu’il adorait ce qu’il était devenu, et que pour rien au monde il ne voudrait revenir en arrière. Plus ça allait, plus il réfutait Grëtta, désirant réellement s’éloigner de cette identité pour embrasser, irrémédiablement, sa nouvelle vie d’esclave. Sa nouvelle vie en tant que trap, et non en tant que femme. Il songea un peu puis, vint avec quelques propositions de noms. « Comme je vous l’ai dit, je ne veux plus être Grëtta. Je ... Je ne suis plus cette femme insolente ! Je veux être moi désormais. Que pensez-vous de ... Claris ? Andréa ? Morgan ? Sacha ? » Dit-il, proposant à sa maitresse plusieurs noms.

En tout cas, il était impatient de pouvoir réellement oublier sa vie précédente et vivre sa toute nouvelle. Il désirait tellement oublier et effacer son ancienne personnalité qu’il en venait à vouloir changer définitivement son nom. D’une part cela permettrait de réellement appuyer ce changement de personnalité, de corps et de sexe, et d’autre part, cela permettrait également d’officialiser son statut d’esclave de Raven.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #49 le: Novembre 25, 2017, 09:34:41 »

Raven mangeait tranquillement son repas tout en écoutant son soumis lui parler, elle lui avait donné le droit de parler librement, une récompense très rare et très précieuse. L’équine espérait que son esclave le savait également avant finalement de le regarder dans les yeux sans aucun mot, sans rien dire. Elle était plus que silencieuse et semblait juger les paroles de son soumis avant de venir gentiment déclarer...

Tu es brave, mon petit… Une récompense de taille t’attend plus tard si tu réussis ta petite épreuve, mon chéri. Quels sont tes sentiments du fait que tu vas servir la plus puissante des démones, mon tendre et bel esclave… Mon petit homme rien qu’à moi…

Raven glousse avec un sourire aussi grand que sa joie…Avant de venir se rapprocher de son esclave et venir lui mordiller l’oreille tandis que ses sabots se firent entendre dans toute la salle. Elle était restée sous sa forme équine car plus besoin de prendre une forme humaine ou presque humaine, cela ne servait plus à rien… Elle était sous sa vraie forme.

Elle se dirigea pour aller se chercher à boire ainsi à son soumis tout en réfléchissant au nom qu’elle pourrait lui donner. Grëtta ou anciennement cette dernière, il essayait de lui trouver un nom féminin, elle cherchait donc le nom pour ce dernier avant de finalement regarder les alentours et finit par le regarder en lui tendant un verre en le faisant léviter… Raven réfléchissait à plusieurs noms avant de venir se rapprocher et viendra tout simplement toucher le membre de ce dernier, venant l’exciter le plus que possible avant de venir lui dire, un sourire sur ses lèvres.

Ton nouveau nom, sera… Gladiss…

Raven l’avait annoncé comme la plus belle des nouvelles, et c’était plus que normal, non ? Ce n’était pas tous les jours qu’on change de nom et c’était un honneur de posséder un nouveau nom... Raven viendra le branler un petit moment avant de venir l’embrasser longuement et arrêtera pour le laisser avec le piquet comme on dit. L’équine attendra que le cheval ait finit de manger pour venir se redresser et faire signe de la suivre. Tout les deux se dirigèrent vers les cachots où les prisonniers et prisonnières se firent violer en boucle pour les briser en quelque sorte…  Elle alla dans la cellule la plus éloignée de toutes avant de venir se poser devant…

- Pour me montrer ta fidélité… Tu vas devoir t’occuper sexuellement de la dame derrière la porte, bien entendu, j’observerais tout tes fais et gestes, tu as le droit de discuter avec elle, de faire tout ce que tu souhaites avec elle, c’est ta soumise, tu fais ce que tu veux avec elle mais tu dois la violer, l’humilier, brise là complètement… Je veux qu’elle te supplie, je veux qu’elle n’en peut plus, quitte même à la tuer en la violant…

Raven ouvrit finalement la porte venant donc lui montrer une Herzeloise mais pas n’importe laquelle, c’était la favori de l’ancienne Grëtta.. Pas favori en tant que sexuelle mais c'était juste son apprenti en quelque sorte, Gladiss avait été son ancien mentor et comment savait elle ? Et bien Raven a user de sa magie pour parcourir le passé de son soumis afin de venir kidnapper Birgit... Dans le passé de Grëtta, elle y tenait beaucoup peut être du fait qu'elle était sa mentor, mais elle est parfaite pour le test, elle est tout simplement adaptée à la situation.

L'équine finit par ouvrir la porte de la cellule où Birgit était allongée, les mains au dessus de sa tête tenue par des chaines, un gag de sa bouche pour l'empêcher de parler tandis que ses jambes étaient déjà écartées, toujours en tenue de l'armée et bien entendu... Raven avait changé la vision de l'esclave pour qu'elle sache que c'est Grëtta qui va être sa tortionnaire.. Raven s'asseyait à côté de la table venant montrer à son soumis plusieurs objets, plusieurs choses qu'il pourrait se servir pour détruire totalement l'Herzeloise...

- A toi de jouer...



« Dernière édition: Janvier 07, 2018, 06:23:44 par Misty Stollen » Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #50 le: Décembre 19, 2017, 01:13:10 »

Curieusement, il ne put s’empêcher de rougir furieusement en entendant la voix de sa maitresse insister sur ses nouveaux adjectifs. Raven semblait autant décidée que lui à supprimer définitivement Grëtta, et l’appelait donc ainsi au masculin exclusivement, mettant l’accent sur sa nouvelle personne et genre. Ainsi donc il ne put que rougir et glousser de bonheur, à mesure qu’il se sentait de plus en plus différent, et de plus en plus supérieur à ce qu’il fut auparavant. Oui, Grëtta était faible, une créature impie et impure, qui n’était pas à l’image de la plus puissante et parfaite des démones. Mais lui, il l’était. Son nouveau lui était à l’image de Raven. Tellement ces mots et ces insinuations étaient agréables à son oreille, il en commençait déjà à en bander. Son membre juteux s’éveilla entre ses cuisses et lentement se redressa, donnant petit à petit un viril barreau au pourtant tout mignon et fébrile esclave.

Cependant, il n’était pas au bout de sa joie. Raven se leva et partit chercher quelque chose à boire, après avoir déclaré qu’une récompense attendait l’esclave s’il réussissait sa nouvelle mission. Naturellement il fut très intrigué et son regard mêlant malice et curiosité suivit sa maitresse. Cette dernière rapporta à boire pour elle et lui. Elle fit parler sa magie pour faire léviter un verre en direction de son soumis, qui dès lors le saisi et put prendre une petite gorgée. Quand sa maitresse revint à lui et lui sourit, il rougit et haleta doucement, surtout quand elle se mit à empoigner son membre, le caressant et cherchant à provoquer son esclave. Mais, la plus heureuse et bonne nouvelle de la journée vint immédiatement à ses oreilles ; Raven venait de lui octroyer un nouveau nom ! « Gladiss ? Gladiss ... Oui ... Hmm, j’adore déjà ce nom ... Gladiss ... Oui, c’est moi ! » Dit-il alors tout joyeux, gémissant doucement en se mordant la lèvre face à ces caresses sur son sexe.

Gladiss s’appelait-il désormais, et pour l’éternité. Grëtta était définitivement morte et enterrée, ayant laissé la place à Gladiss, un heureux et hargneux esclave au service de Raven, la plus puissante des démones ou tout du moins, celle à en devenir. Suite à cela, sa maitresse décida de le récompenser d’avantage et se mit réellement à astiquer son membre, arrachant des râles et des soupirs onctueux à son jouet. « Hmm ... Oui, maitresse ! ~ » Dit-il de sa douce voix maligne, avant de clôturer ses yeux pendant le baiser que lui prodigua Raven. Sa langue partit danser avec la sienne, cherchant sa saveur et son miellé, pendant qu’il se sentait poussé vers l’extase, vers ce trop-plein de virilité à force de se faire masturber. Son membre devint tout érigé et massif ; sa queue équine était puissante, ferme et énorme, bien plus que ce qu’il avait avant sa transformation ! Cependant, Gladiss comprit que sa maitresse avait des projets derrière la tête puisqu’elle arrêta tout au moment où il fut le plus bandant que possible.

« Hmrrrr ... » Rugit-il doucement en hennissant comme un cheval, rouge comme une tomate mais obéissant et docile comme un agneau. Il finit de manger puis suivit sa bien-aimée maitresse, qui le conduisit alors dans un curieux cachot. En ouvrant la porte tout au fond, elle révéla une cellule détenant la cible de sa prochaine mission. Gladiss comprit les règles du jeu qui lui furent énoncé, puis pénétra à la suite de Raven dans la pièce, pour y découvrir alors une figure de son passé. « Birgit ? » Dit-il alors, reconnaissant ce qui fut autrefois, son apprentie. Du temps où il était cette maudite Grëtta, Birgit était son élève, sa pupille. Cela le surprit de voir que Raven était parvenue à la capturer vivante, mais ... Il allait se faire un grand plaisir à la violer, à la briser voire la tuer, si tel était la volonté de sa maitresse. Il tourna autour de sa proie, d’une démarche aux hanches qui se balançaient, et qui hypnotisaient. Son énorme mandrin pointant entre ses cuisses donnait une clair indication sur ce qu’il comptait faire.

« Pauvre petite, je vais te détruire pièce par pièce ... Ne crois pas un seul instant que parceque tu étais autrefois ma protégée que ça va changer quelque chose. » Dit-il, avant de saisir un gode équin trônant sur la table à outil à sa disposition. Le jeune androgyne se plaça devant Birgit puis, lui assénant une violente gifle à la face, empoigna ensuite sa croupe. « Petite salope. Tu vas souffrir ... Puis mourir. Grëtta n’existe plus, tu m’entends ? Et toi, tu ne vas pas tarder à aller la rejoindre ! » Dit-il, assénant une seconde gifle, avant de violemment écarter chacune des fesses de Birgit, enfonçant de force l’énorme et disproportionné gode dans son fondement. En vérité, Gladiss s’en servit comme plug sauf qu’il provoqua une déchirante douleur en la donzelle, à cause de sa taille et de sa longueur. Tout son canal fut obstrué puis bouché par ce monstrueux jouet, dont l’embout se termina en une fausse paire de testicules. Gladiss prit un vicieux plaisir à entendre ses cris de douleur, et à enfoncer encore et encore, jusqu’à ce que la quarantaine de centimètre de ce gode pénétra intégralement dans son corps, ne laissant que l’embout dehors.

Ensuite, il saisit Birgit par les cuisses puis les soulevèrent, avant d’orienter son puissant membre équin droit devant son antre féminine. « Hurle pour moi !!! » S’exclama-t-il, avant qu’il ne pénètre puissamment Birgit, enfonçant complètement sa trique, sans se soucier de la douleur que cela allait provoquer chez elle. « Hmmm tu es bonne ! » Dit-il en provoquant, se mettant à aller et venir, soulageant sa douloureuse trique au détriment de Birgit. Ses testicules claquèrent sauvagement contre sa chair alors qu’il remuait avec force, et vitesse progressivement. Ainsi donc, il se mit à la violer sèchement, à la pilonner de toutes ses forces en lui arrachant pleurs et cris, sans qu’il ne bronche. Inutile de dire que cette pénétration en supplément du très douloureux objet enfoncé dans ses entrailles derrière arrachait une très, très violente douleur à Birgit et qui hurlait dans son bâillon et pleurait toutes ses larmes, ne comprenant guère ce qui lui arrivait, ni comment Grëtta avait pu disparaitre ainsi.

« Hmm ... Haaa ... Hmmm ouiii, rha-aaaaa J’AIME ce que vo-vous avez fait de m-moi, Maitresse !!! » Rugit-il, plein d’extase et de hargne alors qu’il baisait sauvagement Birgit.  Gladiss était heureux et comblé, et rien ne pouvait à présent le changer. Un véritable petit démon était né, dont les mères étaient à la fois Grëtta et Raven ! Au bout de longues minutes il finit par jouir de toutes ses forces en Birgit, la remplissant avec autant de considération qu’un sac à foutre. Ses lourdes couilles se vidèrent en elle, jusqu’à ce que son foutre ne déborde à force. « Sac à foutre ... Tu n’es rien d’autre qu’un sac à foutre !!! » S’exclama Gladiss, avant de gifler à nouveau la prisonnière. Il retira son membre puis banda ses petits muscles pour déchirer la tenue militaire de la jeune femme, afin de l’humilier en la faisant se tenir nue. Il se déplaça puis d’un mouvement et sec et très douloureux pour la femme, retira le gode entre ses fesses mais le remplaça immédiatement par sa matraque qui malgré tout, n’avait rien perdu de sa masse. Ainsi donc commençant une très lourde et douloureuse sodomie pour Birgit, dont les larmes ne séchèrent guère ... Et dont le regard devenait de plus en plus creux et désespéré.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #51 le: Janvier 07, 2018, 07:08:56 »

C'était un... Un merveilleux spectacle qui s'offrait à la princesse démone. Elle s'était mise sur le côté afin d'avoir la possibilité de voir le visage ainsi que les agissements de son étalon. Ce dernier semblait même ravie du test et prit le jeu très au sérieux. Les cris douloureux de Brigit résonnaient en Raven comme une douce mélodie où le chanteur principal serait Gladiss. Raven souriait toujours avec une lueur dans ses propres yeux qui montraient toute l'importance qu'elle avait sur cet acte charnel si douloureux. Raven s'approcha regardant l'état de l'ancienne protégée, elle était dans un piteux état venant chaque fois supplier Grëtta d'arrêter et commencer à geindre. Raven restait toujours silencieuse venant sourire faiblement avec un sourire malsain, un sourire montrant sa cruauté complète...

- Si te plait Grëtta ! Réveille toi ! Ne laisse pas cette bestiole, ce démon te dicter ! Rappelle toi de ce que tu étais ! Tu n'étais pas une soumise et  tu étais une battante !! Et je suis désolée si j'ai fais une connerie mais si te plait arrête... Haaaaaa !! Arrête !!!

Raven donna un coup de sabot sur un des deux bras de la jeune femme avant de caresser Gladiss avec sa corne comme pour le récompenser avant de se remettre dans un coin en regardant son esclave agir sur la prisonnière, il continua d'agir si violemment. La maîtresse gloussa de plaisir et rapidement son membre se tendit tout doucement avant de montrer sa taille, sa vraie taille de membre venant le montrer devant Brigit qui détourna la tête..

- J'espère que tu as toujours voulu te faire baiser par deux membres équins, mais... Suce-la... Et je vais te dire quelque chose, peu de personnes ont le courage de me défier...

Raven élança son membre vers le visage de cette dernière ne lui laissant le peu de choix de soit ouvrir la bouche soit que la maîtresse doit utiliser la manière forte. Raven regarda Gladiss se prendre à son fessier, elle posa le bout de son membre devant la bouche en attendant qu'elle agisse par elle-même... Si cette dernière refusa, un simple regard vers Gladiss pour lui faire comprendre ce qu'il doit faire.

- Je te félicite Gladiss, tu la baisses bien et si... Et si tu continues, je te l'offrirai comme ta première esclave sexuelle..

L'équine semblait en avoir marre d'attendre avant de venir s'approcher de l'équin pour venir lui donner un baiser sur le cou de son petit animal de compagnie. Raven sourit faiblement avant de revenir à sa place laissant des coups de queue devant la bouche avant de voir une main d'ombre commencer à étrangler Brigit pour qu'elle ouvre la bouche avant de fourrer le membre dans sa bouche et commencer à l'enfoncer complètement laissant voir son membre  grossir dans la gorge , Brigit étouffa venant bouger comme elle peut, remplit de spasmes  elle ne pouvait pas hurler, mais les larmes continuèrent de fuser avant de venir retirer le membre de la bouche et la voir reprendre son souffle et continuer venant commencer à la violer également, lui laissant peu de temps pour respirer.

Elle continua avant de venir jouir dans sa gorge, du sperme venant même s'éjecter de ses narines avant de se retirer laissant sa semence dans sa gorge et sur elle avant de venir se reculer et sortir de la pièce, un regard en la direction de Gladiss.

- Je te laisse t'occuper de cette dernière, viole là jusqu'à que tu en as envie, je t'attendrais dans ma chambre. Ne tarde pas, demain, on part en expédition...

Raven sort de la pièce refermant la porte avant de remonter jusqu'à sa chambre, ordonnant aux servantes et esclaves de ne pas voir Gladiss ou Brigit avant de fermer la porte, un gros panier se fait voir à côté du lit de la maîtresse avec comme nom dessus : Gladiss. Raven sourit avant s'allonger dans son lit venant écouter les bruits de douleurs qui pouvaient se faire entendre par des petits tuyaux relier à toute la maison permettant donc d'entendre toutes les pièces. Raven souriait, fière de ce que Gladiss était devenu venant l'attendre donc....
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #52 le: Janvier 30, 2018, 03:57:37 »

Gladiss n’était clairement pas Grëtta. Il était un petit monstre, un petit diable dans un corps des plus délicieux et envoutants. Une créature infâme qui ne vivait que pour servir et adorer sa maitresse. Un démon qui prenait plaisir à torturer ses victimes et à la violer, même s’il s’agissait d’anciens amis. En toute somme, il était un bourreau très farouche, qui s’il n’utilisait pas la force physique directement, utilisait bien d’autres moyens pour vaincre ses ennemis. Comme en ce moment où il était en train de sèchement sodomiser Birgit, détruisant son anus et ses fesses de son énorme queue. Il rugissait, il râlait, il laissait exprimer toute sa hargne et sa soif de sexe sur le pauvre petit fessier de son ancienne disciple, qui découvrait avec horreur ce qu’était devenue sa mentor.

Raven finit par se joindre à la partie et se plaça devant la jeune femme, étant clairement dans la volonté de lui faire pomper de force son dard. Cependant Birgit ne se laissa pas faire et n’ouvrit guère la bouche. Raven patienta puis finit par se pencher pour venir embrasser Gladiss dans le cou, ce qui le fit doucement hennir. La simple présence de sa maitresse l’excitait énormément, et lui donnait une énergie et une passion débordante. La façon dont il prenait et sodomisait l’Herzeloise était très brutale mais traduisait de son état. Sa queue rentrait et venait en elle, écartant toujours plus ses proies. Vint un moment où Raven décida d’utiliser sa magie pour forcer Birgit à ouvrir la bouche ... Et à ce moment-là, les choses sérieuses commencèrent.

Une double pénétration pour cette insolente Birgit, qui n’avait plus que ses larmes pour s’exprimer. La bouche remplit par le sexe de Raven, elle était sur le point de s’étouffer à force de gober et aspirer son membre. La magicienne ne lui fit aucun cadeau, offrant ainsi un spectacle des plus excitants pour Gladiss qui continua sa besogne dans le fessier de la jeune femme. Après un long moment, une longue et intense sodomie et une douloureuse fellation, Raven et Gladiss se mirent à jouir de concert. La pauvre Birgit se retrouva bien vite remplit de foutre, de toute part. « Hmmmm !!! » Rugit Gladiss en serrant ses mains, enfonçant sa lourde matraque bien profondément pour mieux fourrer Birgit. Son foutre fusa en elle et en grande quantité, à un tel point que son ventre finit par gonfler à vue d’œil. Une tempête de sperme et d’orgasmes, qui laissa un Gladiss au souffle haletant, et une Raven qui quitta les lieux, invitant son esclave à la rejoindre d’ici peu.

L’équin, seul avec Birgit, la regarda puis la cloua au sol, sabot posé sur son ventre tout rond. Il appuya doucement, mais appuya quand même, de manière à ce que le trop-plein de sperme sorte par son fondement. « Tu n’es qu’une salope, Birgit. Et tu le seras pour le restant de tes jours, désormais ... » Dit-il, comme une lourde sentence venant d’être prononcée. Il termina son affaire puis, quitta à son tour les lieux, montant aux étages pour rejoindre sa maitresse. Il toqua à la porte puis, de manière soumise mais malicieuse, rentra dans la pièce. Gladiss offrit un délicat sourire à Raven puis, remarqua la couche placée à côté de son lit portant son nom. Docile, il partit en sa direction puis prit assise dedans, levant la tête vers sa merveilleuse maitresse, le regard plein de désir et d’amour envers elle.

« Maitresse ... Vous étiez si excitante en bas, à détruire la gorge de cette truie ... Je n’ai jamais autant bandé de ma vie ... Je me demandais s’il vous restait un peu de soif, que je pourrai vous aider à étancher ... » Dit-il alors, la voix clairement malicieuse, demandant donc si sa maitresse était partante pour abuser de lui !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #53 le: Février 08, 2018, 08:11:28 »

Raven était allongé sur le lit, ses sabots repliées sous elle comme n'importe quel cheval qui se coucherait. Elle était toujours sou sa forme la plus bestiale qui soit, n'étant de moins en moins sous sa forme de furry cheval comme certain la décrirait. Elle était en train de réfléchir à plusieurs choses comme les cristaux de son père mais également l'éducation de Gladiss. Ce dernier s'était totalement montré soumis à l'équine venant violer sa propre protégé montrant bien que Grëtta était totalement morte. Son membre était dans son fourreau et elle était tellement dans ses pensées que le bruit de la porte la fit sursauter sur le coup.

Le manoir devenait de plus en plus calme, encore quelques bruits d'esclaves se faire baiser mais ce n'était presque plus si audible qu'avant. La lune était bien présente et illuminait les quelques pièces qui n'avaient pas encore les rideaux fermés. Raven décida de fermer les siens en illuminant sa corne pour user de sa télékinésie. Elle dirigea ensuite son regard vers son esclave qui avait parfaitement comprit sa place et elle en était ravie. En étant au stade de l'animal de compagnie, il pouvait parler plus librement bien qu'il devait encore garder un respect total envers sa maitresse quand il parlait, la langue fourchue et ce dernier se retrouverait encore plus mal au point que quand il avait été violé avec force...

Raven se redressa doucement venant se diriger en direction de son animal de compagnie venant même se lever mais dictant la conduite de son animal de rester sur sa couche.  Elle vint tourner autour venant frotter sa corne sur le cou de ce dernier avec un petit sourire.

- Tu as su validé ton test avec brio et je suis fière de toi, Gladiss. Cette truie est totalement à toi, tu peux lui ordonner tout ce qu'elle veut et mes amis t'aideront si tu en as envie. C'est un privilège que je te donne, ne l'oublie pas. Un des cristaux de mon père se trouve à Tekhos, quelque part dans cette ville ou le règne du chaos doit être bien présent. Laisse moi t'expliquer..

Raven illumina sa corne pour faire des schémas, des mini-films pour qu'il assimile mieux.

- Si un des cristaux de mon père se retrouve sans un corps convenable, sans un.. Hmmm...  une enveloppe humaine ou non, il sera instable laissant déchainer les quelques démons qu'il peut encore invoquer. Les cristaux peuvent se cacher n'importe où, que cela soit dans un être vivant ou non. Quelqu'un qui possède le cristaux de mon père en lui, ne le fait pas démon et si ce dernier peut maitriser et comprend... Et essaye d'absorber sa magie, il sera consumer.. Mon père n'était pas idiot, seul sa descendante peut l'utiliser et l'absorber..


Raven restait proche de Gladiss avant de venir le pousser un peu en se mordillant la lèvre... Etait-il en manque et essayait de le cacher ou voulait-il tout simplement ressentir encore le membre de sa maitresse en lui. Raven restait là en venant porter une tenue en dentelle noir par dessus sa peau, laissant voir le membre et son fourreau avant de hocher la tête.

- Tu en as envie ? Et bien montre moi ce que tu veux faire. E X C E P T I O N N E L L E M E N T tu as le droit de me dominer, de faire ce que tu veux de moi. Montre moi ta passion, ta volonté... Gladiss..

Raven était sérieuse le montrant avec un regard de complicité laissant libre imagination à ce dernier venant l'embrasser pour démarrer les hostilités..
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #54 le: Mars 05, 2018, 09:30:14 »

Raven, aussi splendide et belle qu’elle était, continuait de subjuguer Gladiss. Assis dans son panier, docile comme un bon animal de compagnie, il écoutait sa fière maitresse lui parler des cristaux de son père. Visiblement ceux-ci étaient au cœur de ses préoccupations et, par extension, allaient être aussi au cœur des siennes. Plus sa maitresse sera puissante et forte, plus il sera heureux de la servir. Raven avait la beauté, et bientôt, elle aurait la puissance. La belle jument tourna autour de l’androgyne, celui-ci gémissant doucement au contact de la corne sur son cou, tout en écoutant attentivement son discours.

Dans sa grande bonté, Raven prit le soin d’illustrer ses propos grâce à sa magie, matérialisant ses pensées afin de mieux expliquer la chose à Gladiss. Celui-ci regarda donc avec beaucoup d’attention, comprenant ainsi l’importance des cristaux. Un était à Tekhos et, c’était sans doute la prochaine destination. Récupérer ce cristal avant qu’il ne tombe entre de mauvaises mains ! Bien que Raven expliqua que seule elle pouvait les absorber, Gladiss avait toujours en tête que entre de mauvaises mains, le potentiel de ces cristaux soit dévastateur. Ainsi donc, il comprit l’enjeux et hocha la tête, plus prêt que jamais à aider sa maitresse dans sa quête. Il avait être devenu un garçon androgyne à l’apparence frêle, Gladiss restait pour autant un excellent combattant.

Mais, même avec tout ce discours des plus sérieux, le pauvre ne pouvait s’empêcher d’avoir envie de Raven. De désirer sa queue, son corps. Et elle le comprit, finissant alors par le pousser doucement et l’embrasser. Quand les langues se mélangèrent, Gladiss poussa un long et langoureux gémissement, rougissant et savourant pleinement le miellé de cette étreinte. Mais, la proposition de Raven le surprit beaucoup, au point qu’il en écarquilla les yeux. Etait-elle sérieuse ? Désirait-elle réellement ... Se faire dominer par lui ? Si tel était le cas, il serait obéissant et très appliqué à la tâche. Un sourire malicieux s’imprima sur ses lèvres alors qu’il rompit le baiser, posant alors ses mains sur le corps de sa maitresse. « Avec plaisir, ma Reine ... » Dit-il d’une voix taquine.

Gladiss se déplaça, puis usant de sa poigne, fit allonger sa maitresse sur le lit. De dos, afin de laisser exposer son bel engin bien juteux, qui fit très envie à Gladiss. Il voyait l’imposant fourreau, et la trique de Raven qui commençait à s’épaissir à vue d’œil. Tel un petit affamé, prenant possession de ce sexe, le jeune éphèbe plongea sa tête et se mit voracement à lécher ses lourdes bourses, alors que sa main vint saisir fermement le membre pour se mettre à le masturber avec force. Gladiss avait plusieurs fantasmes à réaliser avec sa maitresse, et commença avec le plus gentil. Il ne s’agissait pas vraiment d’un fantasme cela dit, plutôt d’une envie féroce de lui pomper le dard. C’est ce qu’il fit une fois l’imposant et très lourd membre de Raven pleinement sortit de sa garde ; il se jeta dessus, se mettant à le lécher de toute part, à le gouter, à le savourer. Puis, vint le moment où il prit en bouche l’embout tout plat de cette trique ... Avant qu’il ne pousse, se mettant ainsi à réellement pomper la queue de Raven.

Gladiss le faisait de façon si énergétique, si forte, c’était clairement lui qui menait la danse. Il se servait de ses mains pour maintenir écarter les cuisses de Raven, le temps qu’il se régalait de sa queue et, prochainement, de son délicieux foutre. Inutile de dire que tout ceci l’avait grandement échauffé au point où lui-même possédait une érection très douloureuse et énorme entre les cuisses ...
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #55 le: Mars 05, 2018, 11:33:14 »

Raven n'était toujours pas une vraie soumise, depuis son plus jeune âge, elle a été dominante. Elle n'avait jamais été la petite dominante qui veut faire comme les grandes personnes dès son cinquième anniversaire, Raven possédait déjà une dizaine de soumises rien qu'à elle. Sa persuasion avait toujours été forte et elle excellait dans cet art, mais étrangement, elle voulait se faire dominer, peut être pour voir ce que cela faisait d'être soumise, oui peut-être bien qu'elle n'avait pas que cela en tête.... Hooo que non, elle avait beaucoup plus d'idées dans la tête qu'on pourrait le croire. Rien qu'être soumise était quelque chose qu'elle avait longuement réfléchi, envisageant plusieurs cas de figure, plusieurs jeux à travers cela. Et Raven comptait bien de les réaliser avec son nouvel animal de compagnie, pas tout de suite, car les cristaux devaient être trouvés, mais l'équine avait maintenant tout le temps.

Gladiss venait de commencer venant forcer la pauvre et innocente équine à être allongé sur le dos, les jambes écartés afin de montrer sa queue qui grossissait tout doucement.. Ce dernier commença à branler Raven venant la faire sourire lui laissant entendre quelques hennissements de plaisir et le membre montra rapidement sa fougue a grandir. Les yeux rivés vers son "maître" avant de remarquer que la même chose grandissait. Raven ne pouvait plus se contenir, sa corne vint s'illuminer venant faire apparaître une sorte de ceinture de chasteté serrant le membre dans un endroit très petit.

- Cette ceinture viendra se desserrer ou se resserrer en fonction de mon plaisir. Si mon plaisir augmente, la ceinture se desserra te laissant de la place pour ton membre, si au contraire, je m'ennuie... Et bien, je pense que je n'ai pas besoin de faire un dessin.

Sadique ? Oui, Raven l'était et encore plus. Plusieurs mots pouvaient décrire Raven, quelques mots qu'on donnerait à un serial killer, mais également à une maîtresse dans l'art du bondage extrême. Certes, elle se modérait légèrement, car les humains devenaient de moins en moins résistant à ses tortures qu'elle pourrait infliger. L'extrême avait tourné en ridicule maintenant, dans le désarroi de Raven. Gladiss continua son affaire avant qu'elle commence à lui faire une fellation. L'équine souriait à cet acte charnel sachant que le manque de son animal devait commencer à faire son apparition. Ce que ne savait pas son jeune animal de compagnie, c'est l'endurance qu'avait Raven... Sinon l'enjeu n'aurait pas été marrant....

Gladiss prenait vraiment sa tâche à coeur venant pomper la bite de sa maitresse avec énergie venant lui sourire en se mordillant la lèvre inférieur. Elle caressa doucement son animal au niveau de la tête, derrière les oreilles comme pour le féliciter laissant quelques râles de plaisir se faire entendre. Le précum commençait à se manifester venant pulser dans la bouche de ce dernier...

- Hum.... J'espère que tu es endurant, Gladiss...

Raven avait envie de retourner la situation, de prendre sauvagement Gladiss comme le traîné qu'il pouvait être. Venant lui attraper ses cuisses, le plaquer contre le mur et le remplir comme un sac à foutre. Le collier que ce dernier possédait montrait bien son appartenance à cette dernière et surtout cet honneur qu'il avait pu avoir en devenant son animal de compagnie. Il est le premier en tout cas, le premier à être digne d'elle. L'équine continua ses regards en sa direction venant  finalement céder à son caprice et jouissant généreusement dans la bouche, laissant les jets teindre l'intérieur de sa bouche et de sa gorge.

- Si bonnnnn !!!!! Haaaaaa !!

La ceinture dut se désserer après que Raven ait jouit et malgré cela, sa queue resta aussi droite qu'un piquet. Raven restait dans la position que Gladiss l'avait placé venant bouger un peu des hanches pour l'inciter à continuer avant d'utiliser un de ses sabot pour toucher le membre dans la ceinture..

- Elle n'est pas si grosse que la mienne, si tu le souhaiates, je peux régler ce petit soucis...

Raven venait sourire malicieusement venant faire comprendre à Gladiss que sa magie pouvait bien l'aider également pour grossir ou lui faire un aspect plus fantasy. Raven regardait son chienchien en silence venant repenser à plusieurs théories venant tester une en commençant à essayer de doucement forcer pour prendre le dessus, sans un mot, juste le sourire qui trahissait un peu cette idée farfelue de le tester...

- Gladiss, tu sais que quand je te vois dominer, tu es comment dire.... Mignon ?

L'équine vint glousser comme une demoiselle devant son compagnon jouant toujours le jeu venant ensuite se redresser un peu venant mordiller l'oreille de ce dernier avant de se laisser tomber sur le lit en le regardant dans les yeux, une lueur de désir sexuel et de fantasme...
Journalisée




Tags:
Pages: 1 2 3 [4]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox