banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Soul exchange [PV]  (Lu 2952 fois)
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #15 le: Juin 04, 2017, 05:29:32 »

Raven avait fini de jouir bien qu'elle avait continué un long moment avant de se poser, mais elle appréciait cette sensation de jouissance extrême. Je la regardais donc tout avaler, je la regardais tout manger comme si ce n'était qu'un mets des plus fin et des plus rare, quelque chose de si goulu ou quelque chose ainsi, car en tout cas, la militaire en raffolait, et la jeune licorne ne pouvait pas s'empêcher d'apprécier le regard et surtout les agissements de la militaire. Elle s'approchait donc venant pousser Raven sur le sol qui devient bientôt une matière toute gluante puis voilà que la militaire s'empale sur la verge, du côté de l'anal.. Elle avait poussé un grand cri mélangeant donc de douleur, mais également de plaisir et voilà qu'elle remuait.. Raven restait un petit moment ainsi..

Mais elle n'arrivait plus, la jeune femme pouvait plus et vient donc poser ses mains sur les fesses de sa prisonnière pour la retourner, la forçant donc à se mettre à genoux, sa croupe bien relevée. Raven était aussi à genoux, les mains sur ses fesses et elle remua elle-même en faisant des vas et viens brutaux, ne s'occupant pas du plaisir de la jeune femme, mais de la sienne. Raven remuait encore et encore prenant tant de plaisir, elle restait donc là, toujours en train de marteler le trou de la jeune femme en hennissant de plaisir. Elle continuait de marteler donc le pauvre trou de sa prisonnière avant, après environ plusieurs longues minutes, la voilà en train de jouir une deuxième fois, cette semence qui avance encore et encore dans les entrailles de la jeune femme sans s'arrêter, laissant donc plusieurs petits coups de reins se faire tout seul, Raven se recule légèrement avant de venir titiller avec ses doigts, la fente de la jeune femme, la maintenir légèrement sur le sol pendant que la jument prend sa vraie forme, sa forme non-humaine et vient essayer de se positionner de façon à lui prendre toujours son trou déjà bien entrainé... Non, elle ne voulait pas lui prendre le vagin, pas maintenant.. Son membre avait presque doublé que cela soit la largeur ou la longueur.. Son membre était plus qu'imposant sous sa forme de licorne, bien qu'avec la magie, elle arrivait parfaitement à cacher cet atout qui pourrait effrayer beaucoup de gens.

Elle se positionne essayant que sa prisonnière ne bouge pas trop, elle avait sans qu'elle le sache, rendu la jeune militaire légèrement élastique, donc en gros... Elle pourra souffrir, mais jamais elle n'arrivera à la tuer ou à la transpercer avec n'importe quel membre, c'était quelque chose qu'elle voulait afin d'éviter de tuer son jouet, pas maintenant. Raven avait positionné donc le large membre au début et poussa tout simplement, forçant le passage s'il faut.. Raven poussa donc afin de faire rentrer son membre.

- Allez.. J'ai tellement envie....
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #16 le: Juin 04, 2017, 07:02:20 »

La jeune militaire se sentait de plus en plus euphorique. Plus elle s’empalait sur la queue de Raven, plus en elle en avait envie. Elle ne connaissait guère cette femme, ni ses réelles motivations, ni ses intentions mais une chose était sûre ; elle était d’ores et déjà une sacrée amante. Jamais Grëtta n’avait vu de pareille queue. Jamais elle n’avait ressenti autant de douleur et de plaisir à se faire sodomiser qu’à présent. Hissée sur la magicienne, Grëtta montait et descendait, dansant follement sur son membre érigé et assoiffé. Elle assouvissait chacune de ses pulsions perverses et vicieuses sur la femme dont elle était la prisonnière, désormais. Car ce que ne réalisait pas Grëtta était que chaque seconde passant, dorénavant, était un pied en avant dans la servitude. Plus elle absorberait la semence de Raven, plus celle-ci aura le contrôle sur son être.

Néanmoins après de bonnes minutes à s’empaler sur Raven, Grëtta sentit celle-ci poser fermement ses mains sur sa généreuse croupe puis la renversa. La militaire finit dans une posture de pure soumission, à plat ventre, mais les fesses bien bombées vers le ciel. Raven reprit les commandes et défonça la pauvre petite rondelle de la militaire à grand coup de burin, se défoulant complètement sur elle. Grëtta hurla de douleur mais aussi de plaisir, enfonçant littéralement ses ongles dans le bois du sol. Le membre de Raven était en train d’écarteler ses chairs d’une telle force, d’une telle puissance que la lieutenante crue qu’elle allait tomber dans les pommes d’un instant à l’autre, face à la douleur explosive que cela provoquait. Son anneau devint rouge sang, mais le plaisir explosa complètement en elle, d’une façon dont elle n’avait jamais ressenti.

Grëtta atteignit rapidement son énième orgasme, qui la força à jouir, à cracher une belle salve de foutre qui vint éclabousser copieusement le sol sous elle. Elle hurla, elle râla, elle couina de bonheur et de douleur à la fois alors que Raven se mit également à remplir à raz-bord ses entrailles. Grëtta sentait encore et encore le jus de la magicienne la remplir comme un sac à foutre, jusqu’à ce que son ventre finisse par prendre une petite rondeur. La lieutenante se sentait furieusement et lourdement pleine, à force. Mais … Ce n’était pas fini ! Grëtta sentit que quelque chose se passait dans son dos, et quand Raven revint à la charge, ce n’était plus la même trique qui s’enfonça dans ses chairs. « Mais qu-HAAAAAAAAAAANNNNNN !!! !!! » Hurla-t-elle alors malgré elle, jusqu’à s’en déchirer les cordes vocales. Grëtta sentit une douleur indescriptible, comme si elle était réellement en train de se faire mutiler. La vérité fut que Raven reprit sa forme originale, celle d’une jument, et avait eu la brillante idée de sodomiser Grëtta avec son vrai membre, qui était bien plus gros qu’auparavant.

Si ce n’était grâce à sa magie, la militaire serait morte, écartelée. Mais elle semblait être devenue très élastique, et son anus parvint à contenir la queue massive de Raven, qui se remit à lui pulvériser les intestins, lui arrachant de gros et douloureux râles de plaisir. Grëtta se mit à baver et à pleurer tellement elle avait mal, mais tellement elle ressentait un furieux plaisir ! Tout son corps remuait de concert avec les vas et viens de Raven, qui la bourrait avec puissance. Grëtta n’était plus qu’une pute assumée entre les mains de Raven, qui se défoula sur son être, soulageant sans doute sa douloureuse trique sur elle. Grëtta, à force de remuer, sentait même le foutre en elle remuer dans son estomac. Que ce soit parcequ’elle était une véritable nympho’ ou pour une autre raison, pour rien au monde elle n’aurait voulu que cette semence s’échappe de son corps … C’était comme si elle voulait le garder à tout prix, comme si, elle en avait besoin

« Remplies-moi, par pitiééééééé !!! » Quémanda alors Grëtta, au bord d’un autre orgasme !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #17 le: Juin 05, 2017, 12:08:08 »

La militaire devait tellement souffrir de sentir cette énorme chose s'enfoncer tout simplement en elle, difficilement, mais sûrement. Et étrangement, elle semblait adorer cela. Elle aimait souffrir et en prendre un tel plaisir qu'elle deviendrait presque folle. Raven continua de pousser tout simplement sachant que sa magie marchait, car elle rentrait sans que sa prisonnière, sa tendre prisonnière n'en meurt.. La jeune princesse démone ne semblait pas connaître la totalité de sa magie, car une chose qu'elle ne semble pas savoir, c'est ce que son membre pulse quand elle jouit, cela peut s'utiliser comme un poison. Par rapport aux personnes, la semence de la jeune jument pouvait totalement rendre dépendante aux pauvres victimes, mais également totalement soumise... Au point de devenir complètement fou si la dose n'est pas assez forte. Voilà une partie des pouvoirs de la jeune démone bien que cette dernière ne le sache pas. Raven sait que quelque chose est en train de rendre totalement folle la jeune prisonnière qui en réclame.

Raven bougeait toujours en rythme, non fatiguée, dans la militaire, encore et encore. Elle le labourait férocement, bestialement comme si elle ne s'était jamais autant lâchée avec une prisonnière, mais elle était différente et Raven l'aimait tout simplement et voulait lui faire du bien et, il fallait se l'avouer, se faire du bien également. Mais elle ressentait quelque chose qu'elle ne connaissait pas quand tout à coup, elle se rappela qu'elle ne connaissait toujours pas le nom de son "amie. Et torturer la jeune femme pour apprendre son nom, n'était-il pas excitant ? Raven attendait tout juste qu'elle est sur le point de jouir pour se retirer brusquement et se reculer avec un petit sourire. Raven la regardait donc, déjà souillée par ce qu'elle avait produit et vient de dire d'une voix malicieuse.

- N'as-tu pas envie de jouir là ainsi, n'as-tu pas envie que mon membre te donne ce que tu aimerais tant ? Si c'est le cas, je veux juste une chose... Je veux que tu me dises ton nom et de tous les noms que je veux que je t'appelle.. Voilà ce que je veux et voilà ta récompense... Tu veux jouir, donne-moi ce que je veux.

Le membre était tout simplement en train de pulser légèrement une pré-semence en attendant la réponse et comme pour insister et pressée la jeune femme, Raven était tout simplement en train de caresser son membre avec l'un de ses sabots, le faisant bouger devant les yeux de sa prisonnière pour lui donner cette envie.... Cette grande envie, Raven lui faisait des petits ronds avec son membre en se pinçant les lèvres en regardant donc la jeune femme en se redressant et s'en va s'asseoir sur son petit trône qui venait d'apparaître dans sa dimension.
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Juin 11, 2017, 06:27:24 »

Cette magicienne avait le don de pouvoir rendre facilement folle la pauvre Grëtta. Cette dernière était complètement obnubilée par le plaisir et la douleur que lui procurait cette queue pulvérisant son anus. A un tel point qu’elle ne se rendait pas compte qu’elle se jetait droit dans la gueule du loup ! La militaire ne se doutait pas que la semence de Raven était magique et que plus elle allait fourrer Grëtta avec, plus cette dernière allait en devenir dépendante, voire pire. L’Herzeloise était en train de devenir accro mais, ce n’était que le premier effet perceptible. Elle hurlait se tordait de douleur face à la sodomie brutale et bestiale que lui offrait Raven. Et de cette douleur elle en tirait un puissant plaisir, qui la déchirait, qui la pourfendait entièrement et viscéralement.

Le fait que Raven était toujours sûre, toujours confiante, ne montrant jamais un seul signe autre que la confidence déstabilisait quelque peu Grëtta, également. Cette femme savait ce qu’elle était venue chercher, et elle n’allait pas repartir sans. La lieutenante pensait instinctivement que cette chose était-elle, car après tout, c’était ce que lui avait dit Raven. Elle la désirait elle. Alors, qu’allait-elle faire pour parvenir à s’en emparer ? Rien de mieux que de la sodomiser à sec pour la rendre folle ! Ca sera toujours plus facile de la manipuler dans un état d’euphorie et de manque sexuel que dans un autre état. Raven parvint à plonger Grëtta dans cet état, alors qu’elle enfonçait généreusement son membre juteux entre ses fesses, écartant l’étroitesse de sa petite rondelle toute rouge. « Hmmmm ! » Continuait de gémir Grëtta, sans cesse, jusqu’à ce que Raven décide de la frustrer au plus haut point.

Alors qu’elle était sur le point de jouir, la magicienne se retira soudainement, arrachant un puissant râle de frustration à Grëtta dont le plaisir fut subitement interrompu. « NON !!! » Hurla-t-elle comme une folle de prime abord, avant de serrer les dents et ses poings au sol. Mais Raven se retira belle et bien et exposa alors son problème ; elle désirait connaitre son nom. Raven était réellement sérieuse dans sa démarche et pour le prouver, elle se leva et partit s’asseoir ailleurs. Bien que son membre était toujours érigé et narguait Grëtta du coin de l’œil, la militaire faillit craquer face à cette initiative bien plus brutale que la sodomie. « TOUT CA POUR UN NOM ?! PUTAIIIIIIN !!! » Hurla-t-elle, se relevant en toute furtivité avant de se jeter sur Raven. Plus précisément, elle se plaça immédiatement à califourchon puis s’empala à l’arrache, à nouveau, sur son membre. « GRËTTA ! A-Aaaaaaaa-Appelle-moi Grëtta !!! » Dit-elle alors, tout en dansant furieusement sur la trique équine de Raven, qui de nouveau se mit à lui pilonner l’arrière-train !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #19 le: Juin 14, 2017, 12:17:57 »

Raven était toujours assise sur son petit trône, un trône adéquat pour une jument bien entendu. Elle était tellement énervée, elle criait sur le fait que ce n'était pas correct de ne l'avoir pas laissé jouir. Elle s'était jetée presque sur Raven pour recevoir sa récompense, elle s'était empalée sur elle et finit par crier son nom. La jument en souriant tout simplement venant faire reculer la jeune femme pour venir la poser à genoux de façon toujours soumise et vient d'un coup faire rentrer l'énorme mandrin équin dans la rondelle de Grëtta d'un coup et vient continuer ses assauts violents reprenant donc ses vas et viens en elle en gémissant de plus belle, il ne fallut que quelques secondes pour que la jeune équine vienne jouir en elle, la remplissant encore une fois... Sans prévenir, elle regardait juste Grëtta souillée en se reculant, laissant encore son membre faire quelques giclées de sperme en souriant, elle se plaqua vers le visage de Grëtta.

- Et si tu me nettoyais maintenant..

Le membre s'approchait dangereusement vers le visage de cette dernière. La jeune femme restait là, proche d'elle en souriant toujours, la trique était toujours brandit comme si de rien n'était, Raven souriait avec un grand sourire, presque un ricanant. La jeune femme vient préciser à sa prisonnière quelque chose en venant la prendre et lui forcer un baiser tout simplement avant de venir se reculer, le membre au niveau de la bouche toujours..

- Ha oui, j'ai une grande endurance... Et nous avons pas encore finit... J'espère que toi, tu as encore de l'endurance... Également.. Et merci pour ton nom, j'ai apprécier..


Raven savait qu'elle n'était pas encore assez dépendante, mais elle savait également que son jus allait rapidement agir comme un aphrodisiaque. C'est étrange, car il est rare qu'il agisse ainsi, mais c'est ainsi et Raven en avait encore envie et il fallait être sûr qu'elle soit totalement soumise et bien entendu, elle le sentait en tout cas. Raven restait là tout simplement, debout devant elle, s'étant une nouvelle fois transformée en une jeune femme afin que le membre puisse rentrer dans la bouche de sa prisonnière, mais il était toujours souillé, toujours aussi sale, entouré par son propre sperme... Raven sourit tout simplement, regardant Grëtta la laissant tout simplement comment elle était, espérant qu'elle soit toujours aussi soumise comme elle a été bien que... Comment elle agit avec Raven, cette envie insaisissable de s'empaler tout simplement...

Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Juin 27, 2017, 07:30:24 »

Ne pouvant décrire ce qui lui arrivait et ce qui lui prenait, à vouloir à tout prix se faire sodomiser sèchement par Raven, Grëtta décida de peu à peu se laisser aller. Qu’importait les conséquences, tant qu’elle pouvait se faire plaisir un bon coup ! La lieutenante avait rarement senti aussi de plaisir et avait rarement autant bandé en étant en position de soumise. C’était quelque part une grande première de se faire ainsi malmenée par quelqu’un, et à vrai dire, elle adorait ça. Qu’est-ce que c’était jouissif pour elle que de sentir son anus se faire déchirer à chaque seconde par cette énorme et pulsante bite de cheval ! Ô combien Grëtta en redemandait, encore et encore, s’empalant d’elle-même sur le sexe de Raven, qui finit par la repousser. Grëtta atterrit de nouveau au sol, et en position soumise.

Cul bombé vers le ciel, elle se fit méchamment prendre pendant encore un moment, ses fesses et son corps remuant terriblement à chaque coup de trique que lui mettait Raven. Mais, la lieutenante finit par jouir, éclaboussant sans aucune retenue ni gêne le sol en-desssous sa propre queue, tandis que Raven, sa belle mais toujours mystérieuse amante, lui fourra généreusement le fondement de sa crème. « HNNNNN ! » Gémit lourdement Grëtta, toute rouge, toute essoufflée et excitée. Le sperme coulait à flot, que cela soit entre ses fesses ou sur le sol … Et, tout cela était loin d’être finit. La magicienne se dégagea et, reprenant une forme humaine, ordonna à Grëtta de venir la nettoyer. Il y avait pas mal de reliquats sur son membre, et ce fut donc avec un appétit vorace que la militaire se retourna, ronronnant en sentant la verge de Raven frotter contre son visage.

Mais avant d’entamer le dessert, Raven tira de force Grëtta et l’embrassa fougueusement. La soldate fourra sa langue immédiatement dans la bouche de la mage, participant activement à ce baiser acharné et furieusement délicieux, avant qu’il ne se rompe. « T’inquiètes pas pour moi ma grande, j’ai encore de la réserve. Contente toi de me baiser de toutes tes forces ! » Dit-elle en lorgnant sur la longue et épaisse queue de Raven. Elle en embrassa le bout quand celui-ci se frotta contre ses lèvres, mais, la hargne reprit vite ses droits. Grëtta aggripa puissamment la verge avec ses deux mains, à la base, puis se mit à la branler très énergétiquement, alors qu’avec un appétit féroce, elle fourra le reste dans sa bouche, comme une affamée. « Hmmmm ! » Couina-t-elle puissamment, se mettant à pomper vigoureusement ce gros morceau de chair, faisant tournoyer sa langue dans sa bouche pour le nettoyer à chaque passage. Mais Grëtta le sortait de temps à autre, venant plaquer son visage en-dessous la trique, pour la lécher à pleine langue, à pleine dents, avant de venir se repaitre de nouveau des lourds testicules de la mage.

Testicules que la militaire Herzeloise n’hésita guère à gober et à sucer, avant de revenir lécher et embrasser la lance de chair, pour finir de la pomper ensuite. Grëtta voulait sa semence, pour elle ne savait quelle raison. Mais ça devenait de plus en plus urgent, de plus en plus … Vital, même si l’effet était drastiquement augmenté à cause de sa nymphomanie. Mais, le résultat était là ; la lieutenante voulait encore que son amante la nourrit ! Elle finit par lâcher la base de sa verge quand elle entama de puissante gorges profondes, pour les reposer sur ses fesses ; fesses qu’elle agrippa férocement, enfonçant ses ongles dedans en les malaxant très généreusement.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #21 le: Juin 28, 2017, 02:33:47 »

Raven était conquise, Grëtta sa tendre prisonnière et amante était là comme une affamée ou plutôt comme une droguée qu'elle n'avait pas reçu sa drogue du jour. La jeune équine n'était pas essoufflée et à peine que la soldate vint caresser son membre que ce dernier reprit du poil de la bête, venant redevenir le beau membre tendu. Grëtta était tout simplement là, à caresser et avaler le membre pour essayer d'avoir la semence de Raven et qu'est-ce que Raven aimait sourire de la voir ainsi, toute soumise. Elle qui avait traité Raven de tous les mots et voilà que quelques éjaculations plus tard, voilà que Grëtta voulait être sa soumise.. Elle voulut donc, pourquoi pas faire un jeu avec Grëtta. C'est une démone et pourquoi ne pas pactiser avec une démone, ce qui lierait plus Grëtta à Raven et elle deviendrait tout simplement son toutou, non pas son chien de compagnie, mais le toutou qu'elle aurait trouvé dans la rue. Il faudrait de l'obéissance pour qu'elle soit augmenter de grade pour devenir son toutou de compagnie, voilà ce que voit finalement Raven.

-Et si on faisait un petit pacte, ma chère ? Je t'explique ce que je suis vraiment. Je suis une démone, fille d'un roi démon... Il s'exila sur votre terre et brisa sa magie en morceau démoniaque pour que je les retrouve et que j'agrandis mes pouvoirs. Donc en tant que démone, je veux te faire un pacte. Le pacte expliquera que je veux que tu sois mon toutou recueilli et que tu devras gravir des échelons pour devenir mon toutou de compagnie, un privilège. Gravir des échelons, tu sais faire non ? En tant que soldate. Mais également que tu viennes en mon aide pour trouver ces cristaux.. Et en tant que démone toi également, je te veux.. Même si ma puissante n'est pas celle de mon père, ne t'inquiète pas que ma magie est quand même puissante et si la question que tu te poses, qu'est-ce que j'y gagne. Mon amour, mon amante et surtout de la bite, comme tu aimerais... Veux-tu voir ce que tu vas ressentir si je t'enferme en me regardant baiser d'autre femme ou simplement sans sperme ? Tu vas devenir folle, alors que penses-tu... ?


Je la regardais toujours avec ce petit sourire avant de venir bouger prendre dans mes mains, la tête de la soldate pour faire bouger mes hanches légèrement avant de venir jouir une autre fois dans sa bouche avant de la faire reculer donc qu'elle termine de tout ramasser puis je viens créer une cage magique autour d'elle afin qu'elle ne puisse pas bouger, qu'elle ne puisse ni s'approcher de Raven ni s'en aller, la trique rebandait une nouvelle fois et voilà que la jeune femme était là devant elle, où le membre pulsait un peu de liquide juste devant Grëtta, mais assez éloignée afin qu'elle ne puisse pas y toucher. Raven semblait prendre un malin plaisir de voir Grëtta la redemander, voir peut-être même la supplier de la laisser encore faire ou même de la baiser comme une vulgaire chienne...

Elle pourra remarquer que sur le côté, se trouve le pacte dont elle venait de parler, un parchemin au coin enflammé avec une plume mais qui ne semble pas posséder d'encre, comme si, il allait se remplir quand Grëtta le touchera. Le pacte est très explicite, récrivant ce que Raven avait dit à la soldate plutôt...

Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #22 le: Juillet 01, 2017, 07:02:57 »

La situation n’était plus vraiment sous contrôle ... Elle ne le fut plus à l’instant où Grëtta avait avalé la première goutte de sperme venant de Raven. Ce liquide avait provoqué une réaction en elle, qui rapidement l’avait rendu comme aliénée, comme absorbée par le plaisir et le sexe. En vérité, ce sperme avait bon nombre de propriété magique venant de Raven, et elle venait d’infecter la militaire avec ... En d’autres termes, Grëtta était devenue dépendante. Si elle ne s’en nourrissait pas, qui savait ce qui pouvait lui arriver désormais ! La simple vue de cette crème épaisse la rendait folle, et l’attirait comme une guêpe autour d’un pot de miel. Raven avait décidé d’exploiter cette faiblesse, et la voilà qu’à présent, elle fourrait généreusement la gorge de sa prisonnière.

Grëtta pompait encore et toujours pendant que Raven finit par lui expliquer précisément ce qu’elle attendait d’elle, à présent qu’elle lui était soumise. La magicienne expliqua être une démone, fille d’un roi de la même espèce. Il s’était exilé dans ce monde, et avait donc dispersé sa magie un peu partout. Raven cherchait à récupérer toute cette magie pour devenir surpuissante ... Et avait besoin de Grëtta pour cela. Besoin d’une soldate, d’une personne capable de la protéger et/ou de faire le sale boulot pour elle ? Ou pour l’aider, tout simplement. Grëtta étant également une démone, le lien était encore plus parlant. Pendant qu’elle suçait toujours aussi langoureusement la queue de Raven, cette dernière poursuivit en lui présentant un pacte ; si Grëtta signait alors elle deviendrait à jamais son esclave.

Présenté comme cela, il n’y avait aucune chance que la soldate accepte. Mais la magicienne avança un point très crucial ; si elle ne se résignait pas, alors elle deviendrait folle car elle ne pourrait plus se nourrir de sa semence. Grëtta le sentait, dans son corps ; elle avait besoin de le boire, et plus généralement, besoin de sentir la queue de Raven en elle ! La magicienne termina son discours en jouissant dans la gorge de Grëtta, la fourrant comme un grand sac à foutre. La militaire bu tout, absolument tout, ne laissant aucune goutte s’échapper. « Hmmmm ! » Couina-t-elle de bonheur en se régalant de ce foutre, avant de se voir pousser en arrière, dans une cage magique qui l’empêcha de bouger. Grëtta bandait très, très férocement et en voyant du sperme continuer de couler depuis la queue de Raven, elle se mit à son tour à jouir, vulgairement, inondant le sol de sa crème blanche. « Haaa ... Vermine ! Ton foutre était empoisonné ... TU M’AS EMPOISONNE, SALOPE ! » Hurla alors Grëtta, se rendant compte de la gravité de la situation.

Mais, elle ne pouvait plus rien faire. Soit elle signait, et dans ce cas-là, elle devenait la pute de Raven, soit elle refusait ... Et devenait folle. Encore plus qu’elle ne l’était. Rien qu’à cet instant, en voyant la juteuse queue de la magicienne la narguer, elle aurait envie de se jeter sur elle, de se faire sodomiser pendant des heures, de la pomper jusqu’à assécher ses couilles, etc. Mais, elle ne pourrait le faire que si elle signait ... Et elle vit le pacte à côté. Il n’y avait pas d’autre issues, à part la mort éventuellement. Mais dans son état, elle ne voulait pas passer l’arme à gauche ... Elle avait encore des queues à pomper ! Grëtta prit donc une décision qui allait bouleverser le restant de sa vie. Elle hurla pour se donner le courage de le faire, puis saisit sauvagement le papier. À l’instant où sa main se posa dessus, l’encre apparut et se mit à briller en rouge.

« Haaaaa !!! » Cria alors Grëtta alors que quelque chose de non prévue survint. Les inscriptions se mirent à briller, mais pas que ; elles se mirent à se mouvoir, puis s’évaporèrent en une fumée noire, qui vint alors se ruer vers la militaire. La fumée entra par ses yeux, et pendant un moment, une douleur sans précédent saisit la soldate qui hurla de toutes ses entrailles. La vérité ... Etait qu’en signant ce pacte, elle devint réellement l’esclave de Raven. Par conséquent, elle allait changer, et pour commencer, elle se fit définitivement envouter ! Quand la fumée rentra intégralement en elle, ses globes oculaires virèrent au noir profond, complet, pendant quelques secondes, avant qu’ils ne retrouvent leurs couleurs rougeâtres naturelle. Après ceci ... Plus rien. Grëtta s’effondra au sol, inconsciente, pendant une poignée de minutes. La magie diabolique contenue dans le pacte agissait sur son esprit et même sur son corps, même si ce n’était pas visible. Son esprit était en train d’être réécrit pour qu’elle vénère Raven, qu’elle l’adore, qu’elle en soit amoureuse, qu’elle voit en elle la Maitresse, la Déité, l’Amante, l’Amour, la Famille ... Absolument tout.

Quelques minutes après, elle se réveilla, l’esprit un peu embrumé, et constata que la cage n’était plus. Son regard se porta vers Raven, puis un sourire vicié s’imprima sur ses lèvres. « Merci Maitresse ... Merci de m’avoir ouvert les yeux ... » Dit-elle, déclarant donc qu’elle était officiellement, son esclave. Et pour joindre le geste à la pensée, elle se glissa à quatre pattes, lentement, vers Raven. Elle frotta sa tête contre sa jambe, puis se pencha humblement pour embrasser, en petite soumise, ses délicats pieds. Grëtta était désormais, et à jamais, l’esclave de Raven, fille d’un roi démon ! Et les choses sérieuses ne faisaient que commencer ...
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #23 le: Juillet 02, 2017, 01:36:32 »

Toujours dans son monde d’illusion, un monde d’espace-temps où Grëtta avait été arraché alors qu’elle était dans sa chambre. Où cette dernière se refusait d’être l’esclave et l’amante de Raven, voilà que cette dernière allait signer un pacte après plusieurs assauts sur elle. La magie sur la soldate avait bien fonctionné, car sinon, elle serait déjà morte. Elle endurait beaucoup et elle était endurante et voilà qu’elle allait se faire récompenser par être l’esclave totale de Raven. Où Raven, allait être sa nouvelle déesse, celle qu’elle allait vénérer, sa maîtresse tant adorée. Voilà le monde que Grëtta est sur le point de découvrir à tout jamais… Un monde où la luxure sera primordiale entre la recherche des cristaux de son père et la baise…

Raven toujours sur son trône était en train d’observer la jeune soldate se satisfaire complètement par cette crème produit par cette dernière. Elle n’en laissa aucune goutte, léchant tout ce qu’elle peut jusqu’à vraiment la fin. Patiente, l’équine attendait tout simplement avant le contrat. Grëtta venait tout juste de terminer son délicieux repas qu’une cage magique se fit voir par cette dernière. Un grand sourire aux lèvres, une once de bonheur qu’elle avait expliqué sa non-liberté de choisir entre le contrat ou souffrir du manque de sa crème. Et malgré cela, la soldate avait eu le temps de jouir sur le sol et de venir insulter sa tortionnaire de salope ou encore d’empoisonneuse. Raven ne prenait pas le temps d’y répondre, elle se contenta de garder son sourire. Elle appréciait la vue d’une petite prisonnière qui doit se résigner à signer ce foutu contrat. Mais à peine toucher le parchemin que ce dernier reconnut qu’il est signé et voilà que le processus pu commencer. Les hurlements de douleur de sa prisonnière étaient d’un goût. Exquis, délicieux. L’équine gardait un grand sourire se levant donc laissant voir une corne, oui de base, elle n’était pas un simple cheval, mais une licorne.

Les inscriptions du contrat se transformèrent peu à peu en une fumée très noire, une fumée démoniaque. Elle fonça sur la pauvre auteure des inscriptions pour venir essayer de l’étouffer en venant donc fermer les trous qu’elle possédait. Bouche, oreilles, plaies, yeux, voilà où la fumée pouvait se répandre. Une chose que Raven savait plus que tout, c’était que les pactes étaient quelque chose de très douloureux où peu de personnes arrivent à tenir et que beaucoup de morts se faisaient, c’était surtout à ce moment-là, que le nombre de morts pouvaient être affolants. Mais l’équine savait Grëtta forte du fait qu’elle était une démone, donc, elle attendait que son petit lavage de cerveau sur sa prisonnière termine pour la laisser se mouvoir, correctement en retirant sa prison.

Raven n’avait plus peur de la laisser partir, car elle sera devenue une parfaite soumise et ne cherchera pas à s’enfuir. Grëtta deviendra totalement dépendante de Raven et donc, le mot fuir n’existera plus dans le langage de Grëtta. Vingt minutes plus tard, sa prisonnière tomba dans l’inconscience pour ensuite se réveiller quelques minutes après. Toujours sous sa forme d’humaine, Raven observa avec attention ce qui allait se passer. La réveillée vint regarder en direction de sa maîtresse tout simplement en venant la remercier pour lui avoir ouvert les yeux. Elle s’était rapprochée à quatre pattes pour venir se frotter contre sa jambe et embrasser ses pieds. L’équine était souriante, parfaitement satisfaite du résultat final. Elle vint donc d’un geste de main nettoyer la mare liquide de la soldate qui avait lâché sa jouissance. 

Une question se vint d’un coup en Raven, avait-elle vraiment tous les droits sur son esclave ? Pour voir, elle vient d’user de sa magie pour lui mettre une ceinture de chasteté assez serrée afin de l’empêcher de jouir. Elle la verrouille bien entendu avant de regarder cette dernière en reprenant sa vraie forme, sa forme de cheval. Raven toqua tout doucement sur le bout de métal qui tenait le membre de Grëtta avec son sabot, venant dévoiler pour la première sois, sa corne qui ornait son front.  D’une voix forte et autoritaire, la soldate pourra entendre ses premiers ordres.

 IMAGE EXPLICITE  

- Tu ne jouiras que quand je te donnerais la permission. Tu es mon petit toutou que je viens d'adopter, mais ne te donne pas le privilège d'être mon chien de compagnie. Comme je te le disais, pour l'instant, tu es le bâtard de chien que j'ai recueilli et à dresser. Tu ne seras qu'à quatre pattes à moins que je te donne la permission d'être debout. Tu ne pourras ni pisser ni chier où tu le veux, c'est moi qui donnerais la permission... Tu ne jouiras pas sans mon autorisation… Tu devras me le demander… Si tu fais une connerie, je te punirai. Si je veux te donner à des amis démons, je te donnerais et tu devras leur faire du bien. Si je veux te faire une modification, je te le ferais. Tu es mienne, tu es mon chien... Pour la fin de tes jours... Tu vas devoir totalement me contenter… Je ferais tout ce que mon esprit malsain me dira de te faire… Et pour commencer.

Raven décida de les téléporter dans son manoir. Un manoir sombre et effrayant se trouvant dans une contrée non-chaleureuse et protéger par un bouclier magique afin de ne pas être dérangé par quiconque. Un manoir au début effrayant et surtout d’une apparence abandonnée, mais pourtant, on peut voir quelques serviteurs s’occuper de la maison. Des femmes comme des hommes, en petite tenue de maid tout simplement. Raven parla assez fort et ordonna de ne pas être dérangé. Cette dernière avait tout prévu, une laisse et un collier que Grëtta possède depuis la téléportation. Le collier est donc maintenu par la laisse que Raven tient magiquement à côté d’elle. ( donc si tu préfères, la laisse voltige à côté de Raven.)

Son manoir  
Collier  

Oui, elle faisait marcher son esclave à ses côtés à quatre pattes. Elle marchait jusqu’à ouvrir les portes du manoir, ce dernier est complètement différent de ce qu’on pouvait penser, assez moderne mais aussi assez ancien... Un mélange tout simplement, mais harmonieux. L’entrée donnait sur un escalier qui tournait vers la gauche et la droite ornées par un tapis rouge. Les portes semblaient être pour des géants, comme si des monstres vivaient dans cet endroit. Un lustre en toile d’araignée et de chauve-souris ornait le plafond et des peintures, oui de peintures de personnes violés, faisant l’amour, la luxure et la discipline se sentaient rien qu’en rentrant.

Manoir entrée  

Raven marchait en direction de la gauche, ayant pris soin de refermer la porte derrière elle pour arriver dans deux trois pièces qu’elle ne s’attardait pas trop pour arriver surtout en cuisine. Une cuisine sombre personne n'était là, mais une chose que Grëtta pouvait déjà voir, c'était une gamelle avec son nom dessus. Tout simplement, elle retira donc la laisse de son toutou, mais lui laissa son collier. Raven vint donc sourire toujours avant de venir se promener tout simplement comme pour la tester avant de venir derrière elle et d'un coup poser son sexe tendu contre sa rondelle et s'enfoncer sans aucun ménagement. Elle rentra tout simplement avant de venir faire quelques va-et-vient que cela soit douloureux pour elle ou non mais elle y allait et juste avant de jouir, elle se retira, alla jusqu'à la gamelle et jouit dedans. Comme on pouvait se le douter, cela débordait donc de foutre, mais c'était là. Raven resta à côté de ce dernier, terminant de jouir..

La cuisine  

- Cela à l'air bon, n'est-ce pas ? Un bol remplit du précieux jus de ta maîtresse, ton bobol ou tu viendras manger jusqu'à que je te permettre de manger autrement..

Raven connaissait le timing et savait bien entendu que Grëtta devait en avoir envie, elle devait déjà être en manque de sperme bien que sa maîtresse lui eût déjà donné une bonne récompense en la prenant ainsi. Mais tout se compilait bien, elle attendant encore un peu, en regardant donc plusieurs fois en direction de sa prisonnière se rapprochant, mais restant de façon éloignée afin qu'elle ne puisse pas atteindre son membre qui pendait encore de plaisir. Elle vient poser un sabot sur la tête de son toutou et tapote dessus sans trop de violence non plus puis la regarde en attendant de voir la belle grimace qu'elle risque de faire.. Raven attendra juste qu'elle commence en avoir plus qu'envie, presque à en devenir folle avant de lui susurrer à ses oreilles.

- Tu peux aller.. Tu peux aller manger, toutou.

Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Juillet 12, 2017, 07:24:19 »

Qu’allait-il se passer maintenant ? Grëtta était devenue l’éternelle et irrévocable esclave de Raven. Qu’allait-elle devenir ? Qu’allait-elle faire ? De cela, c’était maintenant du ressort de la magicienne. Cette dernière semblait satisfaite du résultat et laissa ainsi sa nouvelle esclave lui lécher les pieds, savourant sans doute sa victoire. Grëtta était à présent à son plein service, prête à tout pour la combler et lui obéir. Prête à devenir sa petite chienne, et à monter progressivement en estime pour devenir sa meilleure arme, amante, amie, voire plus si possible. Bien qu’elle était encore très loin de ce stade. Grëtta était donc au pied de sa maitresse, se frottant et roucoulant contre sa jambe, alors que Raven décida de ne plus se masquer derrière une apparence humaine. Elle reprit sa sublime forme originelle, celle d’une licorne, et pour la première fois, l’Herzeloise put voir la corne sur son front, qui la rendait encore plus majestueuse.

Puis Grëtta entendit sa voix, qui lui donna donc ses premières instructions. Oui, elle sera sa chienne, à vie. Oui, elle lui obéira éternellement et l’aimera, la servira, jusqu’à ce qu’elle meure – bien que Grëtta étant une démone, elle avait une longue, très longue longévité. Autrement dit ; elle était bien partie pour passer l’éternité en compagnie de Raven, et cela ne pouvait que la rendre extrêmement fière et heureuse. Raven accompagna ses dires par des gestes, et fit matérialiser une cage de chasteté autour du gros membre de Grëtta, qui gémit au passage. Son sexe était à présent prisonnier d’une cage en acier, et elle ne pourrait jouir et faire ses besoins que lorsque sa Maitresse en aura décidé ainsi. De quoi la rendre extrêmement dépendante d’elle, ce qui la rendait très, très, très heureuse.

Après tout cela, Raven décida de se téléporter elle et Grëtta, jusqu’à son manoir. Les deux femmes atterrirent donc dans ce lieu que l’ex-militaire découvrait, sous des yeux quelques peu curieux. Il y avait des hommes et des femmes, en tenue de soubrettes ou non. De grandes portes, une faible luminosité. L’air sentait le sexe, la luxure, le vice. Des choses très grivoises devaient se passer ici chaque jour ... Mais Grëtta s’y sentait déjà comme si c’était chez elle. Là où était sa Maitresse, elle était chez elle, en réalité. A quatre pattes, avec une laisse, elle suivit donc sa plantureuse Maitresse qui était toujours sous sa majestueuse forme équine. Grëtta la trouvait réellement belle et ... Si parfaite, si sublime sous son vrai jour. Elle la jalousait presque mais, cela finissait immanquablement par se traduire en admiration, et une augmentation de sa dévotion envers elle. Raven guida donc Grëtta jusqu’à la cuisine où elle s’enferma avec. Il y avait là une gamelle avec le nom de l’ex-lieutenante dessus.

Grëtta regarda celle-ci puis, d’un seul coup, à sa grande surprise, sentit la délicieuse trique de Raven se poser sur ses fesses. « Hmmm ... » Ronronna-t-elle, en se mordillant les lèvres et clôturant ses yeux. Puis d’un geste brutal qui la surprit, Raven enfonça son épée de chair dans ses fesses, arrachant alors un cri de douleur à Grëtta qui se crispa d’un seul coup. « AHHHHH !!! » Hurla-t-elle, prise d’une atroce douleur dans l’arrière-train, mais ressentant un énorme et puissant plaisir qui la fit bander très, très férocement en l’espace de quelques secondes. Elle sentait sa cage comprimer son membre, le rendant extrêmement douloureux mais, en même temps, du au frottement, ne faisait que l’exciter d’avantage.

Elle se fit enculer pendant quelques instants, le temps d’une poignée de vas et viens, afin que Raven soit visiblement en état de jouir. Quand cela fut le cas elle se retira des fesses de son esclave et vint remplir à ras-bord sa gamelle, même si la quantité de foutre était telle que cela déborda très rapidement au sol. Grëtta était effectivement en manque et, dès qu’elle eut le feu vert, elle se rua vers le bol et plongea littéralement son visage dedans. Elle bu, encore et encore, et lécha le fond de sa gamelle jusqu’à racler les dernières gouttes de foutre qu’elle puisse trouver. Puis elle se pourlécha les lèvres et racla le reste sur son visage, avant de finir par lécher le reste qui déborda au sol quand son bol fut rempli. Grëtta était toute pleine et du coup, elle était toute rassasiée et contente. Un petit sourire éclaira ses lèvres, avant qu’elle ne regarda Raven, d’un regard plein de désir et de passion à son égard. « C’était délicieux, Maitresse ... C’est ... Je n’ai jamais mangé quelque chose d’aussi BON ! » Dit-elle, toute fière et hargneuse. Elle s’avança – toujours à quatre pattes – puis vint se lover contre le sabot de Raven, roucoulant contre, s’imprégnant de la trace de sa Maitresse adorée.

Mais Grëtta était peut-être devenue son esclave, elle n’avait pas perdu pour autant ses talents et son intelligence. Elle leva son regard, puis aborda un sujet assez sérieux. « Je t’aider à devenir la plus puissante créature existante ... Je veux servir la prochaine Reine de Terra, je veux être sa plus forte et sa plus fidèle pute ... Mais, tu as besoin de retrouver des artefacts. Et je peux t’y aider, Maitresse. Je veux t’aider ... » Lui déclara-t-elle, la regardant intensément.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #25 le: Juillet 18, 2017, 12:06:57 »

Raven prenait son pied, oui, c'était le mot, posséder une jeune femme ainsi comme tout simplement... Esclave, comme petit toutou errant, c'était vraiment quelque chose qu'elle adorait. À peine qu'elle avait dit qu'elle pouvait toucher à la gamelle qu'elle avait foncer tout simplement pour en manger et avaler tout ce qu'avait mit Raven, elle n'arrêtait pas de sourire adorant ce qu'elle voyait et elle venait même lui dire que c'était délicieux et qu'elle venait de manger quelque chose qu'elle n'avait jamais connu. Grëtta s'était mis contre le sabot de Raven pour venir en "ronronner" et se frotter à elle. Raven lui offrit un mordillement sur ses cheveux plus doux que la normale, car elle aurait pu tirer ou autre mais là, Raven avait été très gentille. Elle marche dans le sens inverse vers la porte pour retourner vers le grand escalier. Elle monte donc en l'écoutant donc, elle hoche la tête avant de l'amener dans sa chambre. Sa corne s'illumina et une sorte de panier pour grand chien se mit à côté du lit de Raven..

Elle viendra regarder par la fenêtre comme pour s'assurer quelque chose puis se retourne vers son toutou en ayant bien entendu ce qu'elle avait dit en hochant la tête puis vient regarder sa ceinture de chasteté et sourit une nouvelle fois, oui bien entendu, elle viendra l'aider, mais pas tant qu'elle est son toutou errant.. Il en était hors de question pour elle, elle s'approcha donc de sa proie et vient taper avec son sabot contre la ceinture de chasteté, le faisait vibrer, Grëtta devait être tellement serrée et elle devait tout de même avoir mal d'être autant serré et voilà que Raven amplifiait cela pour changer sa ceinture de chasteté de base par un qui est vibrant, une commande apparut proche de Raven et elle vient doucement appuyer dessus laissant les vibrations faire grandir le membre. Raven s'approche doucement de son petit chienchien et vient doucement lui susurrer à l'oreille en insistant bien sur le dernier mot.

-As tu envie de jouir ?

Raven lui sourit avec un petit sourire narquois tandis qu'elle continuait à appuyer sur le bouton et vient donc la regarder avant de la positionner, cul en l'air, les bras sur le lit de Raven et la prend d'un coup par son petit trou, le martelant une nouvelle fois Actuellement Raven n'était pas tendre mais bougeait quelques fois avant de se stopper en elle tout simplement comme elle voulait parler et vient donc lui dire

- Ma petite chienne chienne, un jour tu deviendras mon animal de compagnie et ce jour là, je te transformerais à ma guise mais pour l'instant, je dois être sur que tu sois dressée parfaitement avant de venir rechercher des cristaux... Tu ne peux pas imaginer ce que je vais te faire subir et tu ne peux pas t'imaginer ce que je vais te faire... As-tu mal ? As-tu une question ?

Pour insister qu'elle réponde, elle vient donner un coup violent de rein pour faire un va et vient comme pour réveiller Grëtta.
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Juillet 19, 2017, 08:57:06 »

Sans dire un mot, la Maitresse de Grëtta se dirige vers la porte. Son esclave la regarde, et la suit comme un gentil petit toutou, toute heureuse et fière. L’ex-militaire marchait à quatre pattes et s’y faisait comme elle le pouvait, même si c’était assez dur. Non seulement marcher à quatre pattes n’était pas agréable pour un être humain mais, quand on avait en plus une trique monstrueuse et extrêmement douloureuse entre les cuisses, ça aidait encore moins. Grëtta gémissait et couinait même quand son membre frottait ses propres cuisses, tellement était-elle en manque, tellement désirait-elle soulager son barreau. Mais cela se fera uniquement quand sa Maitresse le décidera, et elle sera patiente.

Grëtta était habituée à obéir et être tenace. Toute la dévotion et l’adoration qu’elle voulait à Herzeleid, à tout ce qui en était rattaché, fut transféré intégralement sur la personne de Raven. Alors, pour elle, elle était prête à absolument tout. Et dire qu’elle avait voulu s’opposer à elle ! Et dire qu’elle avait failli passer à côté de servir la perfection incarnée ! Raven avait bien fait de lui forcer la main et la droguer à force de lui faire avaler son sperme. Mais, tout ceci était maintenant derrière elle et, maintenant, elle servait avec fierté une femme sans équivalent. Elle la suivit donc sans rien dire, toute docile. Elle monta avec elle les marches jusqu’à ce qu’elles entrent toutes les deux dans une chambre.

Refermant la porte en s’assurant que personne n’était là, Raven semblait s’amuser de Grëtta, et de la voir souffrir à cause de son membre. La preuve fut qu’elle le titilla du bout de son sabot, avant de transformer la cage de chasteté en cage vibrante. « Haaa ... » Couina alors subitement l’ex-militaire, entrouvrant sa bouche et rougissant furieusement. Elle sentait la cage vibrer et stimuler grandement son sexe qui s’étouffa littéralement dans aussi peu d’espace que lui offrait la ceinture. Mais plus il se comprimait, plus il faisait mal et plus il faisait mal ... Plus il procurait du plaisir à Grëtta. Elle était complètement soumise en l’état, complètement à la merci de Raven qui prenait un malin plaisir à torturer son membre de la sorte. Elle se pencha, et entendre son murmure réchauffa littéralement l’âme de Grëtta car ... C’était tout simplement la voix de sa Maitresse.

Elle hocha vivement de la tête pour répondre à sa question. Puis, se laissant faire telle une petite poupée, elle se retrouva le cul bien bombé et en l’air, plaquée contre le rebord du lit, prête à se faire sodomiser à nouveau. Et, Raven ne tarda guère ; elle saisit son énorme mandrin équin puis l’enfonça sans autre considérations dans l’étroit anus de Grëtta qui hurla de douleur de plaisir, soudainement, avant de mordre nerveusement les draps du matelas pour défouler le trop-plein de sensations. Elle faillit ne pas écouter ce qu’on lui disait tellement cette queue lui faisait autant de bien que de mal, tellement elle ne pensait qu’à la sentir lui perforer le cul, se glisser et écarteler ses entrailles. Sentir son intestin se faire élargir, réellement, lui procurait un plaisir inouï et une extase immense qui la firent bander de plus belle, rendant encore plus douloureux son membre toujours prisonnier de sa cage.

Mais elle comprit que Raven avait des projets pour elle. Elle comprit que sa Maitresse allait la remodeler, tôt ou tard, et ainsi finir sa possession. Mais tout ce que Grëtta pensait – et voulait – sur le moment, c’était sentir le foutre chaud et crémeux de Raven lui remplir le ventre. C’était qu’elle prenne possession de son corps, de sa chair, de son âme. C’était qu’elle devienne sa petite pute mais également, sa plus précieuse création. C’était qu’elle soit à l’image de sa bien-aimée Reine, c’était ... Qu’elle soit, à tout jamais, une partie d’elle. Le violent coup propulsa Grëtta contre le matelas et elle râla, son anus se contractant d’un seul coup sur la verge puissante de Raven. « J’ai très m-mal, Maitresse. Mais ... Je ... Haaa ... Je veux avoir encore PLUS MAL ! Je veux que tu m-me fourre comme un putain de sac à ... Haaan ... À foutre ! » Dit-elle en serrant des dents et en suant à force d’avoir mal aux fesses. Déjà qu’elle ne pouvait plus s’asseoir convenablement, cela n’allait pas aller en s’arrangeant, à son plus grand bonheur !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #27 le: Juillet 21, 2017, 11:31:13 »

La jeune équine était là, toujours en Grëtta restant là, collée en elle. Le membre était toujours aussi gros et ne dégrossissait pas. Raven appuyait tout doucement sur la rondelle de Grëtta comme si elle essayait de s'enfoncer encore plus en elle. Brisant le silence donc en faisant bouger son chien  Raven restait un moment-là avant que Raven remue puis se recule en laissant sa trique pendre et regarde toujours son chien prendre cher... Elle l'aimait tellement et voulait tout simplement lui rendre sa monnaie, enfin de sa façon bien entendu. Raven bougea doucement en elle comme pour l'exciter mais ne jouissant pas et faisait des mouvements lents, laissant donc le suspens si elle allait continuer ou non... Sa corne s'illumine tout doucement et son esclave pourra remarquer que ses pieds étaient devenus des sabots comme si sa maîtresse voulait la transformer petit à petit. Elle fit signe de la suivre et Raven sortit de sa chambre donc et vient se promener.

- As-tu déjà découvert des cristaux démoniaques ? Où est-ce que tu sais où ils se trouvent ? N'oublie pas que si tu essayes de me mentir, je te punirais.


Raven savait parfaitement comment elle pourrait la punir, soit la laisser dans une excitation et la laisser tout simplement devenir folle mais elle avait plusieurs idées.. Raven regardait d'un air très sérieux la femme comme si elle attendait une réponse favorable, mais essayait de le cacher. Elle arrive dans une pièce qui semblait être tout simplement un trône avec des inscriptions démoniaques, elle indiquera à Grëtta de se mettre au centre du pentagramme dessiné sur le sol. Raven attendra que cette dernière se mette en place pour incanter, ses sabots tournèrent donc au violet lumineux et voilà que tout le bas de Grëtta se changea pour ressembler à des cuisses de chevaux. Raven regarda sa nouvelle transformation, puis elle supprima pour un temps la verge de son chienchien pour le remplacer par un pubis tout simplement.

- Voudrais-tu un jour porter mes enfants, chienchien ?

Raven donnait beaucoup de liberté à Grëtta et elle le savait, mais c'était plutôt pour la tester, elle n'attendra pas qu'elle réponde que voilà que quelques tentacules s'approchent d'elle dangereusement, la maintenant au sol tandis qu'une vient se promener sur la raie et s'enfoncer dans sa rondelle, laissant le pubis propre... D'autres tentacules vinrent s'amuser sur la poitrine de Grëtta comme pour l'exciter tout simplement tandis que l'équine la regardait, souriait, contemplait tout simplement. Raven s'approchera et vient "tendre sa verge" vers les lèvres de sa prisonnière en faisant doucement remuer sa trique, il perlait doucement, salit par les nombreux jets de sperme qu'elle avait offerte. L'équine regardait le bas de ce dernier en se mordant les lèvres, se seraient une récompense de la transformer totalement en équine et c'est pour cela qu'elle voudrait attendre un petit peu avant de le faire...

- Nettoie la moi... Et tu seras récompensé...
Journalisée



Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 53

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #28 le: Juillet 23, 2017, 01:23:47 »

Quelque chose de différent était en train d’arriver. Grëtta s’étonnait de voir que sa Maitresse ne jouissait pas. C’était une occasion parfaite pour elle de se vider de nouveaux les couilles, d’abuser de sa nouvelle esclave et pourtant, elle ne fit rien si ce n’était élargir son anus. Rien que ça, ça procurait beaucoup de sensations à la militaire qui se défoulait en griffant et mordant les draps du lit. Mais, quelque chose de différent s’échappait de tout ceci. Grëtta faillit jouir elle-même si son sexe n’était pas prisonnier d’une cage, et si Raven le lui en avait donné la permission. Car oui, tout ce qui avait attrait à ceci, elle devait avoir l’autorisation formelle de la magicienne pour le faire. Grëtta s’était pliée à cette règle, car elle servait Raven, corps et âme. La servitude dont elle faisait preuve tenait de plus en plus de la vénération, de l’adoration, envers cette femme.

Mais alors que Grëtta prenait cher et sentait son cul lui faire de plus en plus mal à force que le membre équin de Raven le lui pulvérisait, elle sentit un brusque changement. Elle faillit en perdre l’équilibre mais, elle hoqueta de surprise et écarquilla ses yeux quand ses pieds se métamorphosèrent en sabots, explosant au passage ses bottes. « H-Hein ?! » S’écria-t-elle, regardant subitement en bas. Quand Raven s’écarta d’elle et libéra son anus, Grëtta perdit équilibre et tomba au sol. Avoir des sabots était très déconcertant et elle pédala un peu pour se relever. Néanmoins elle tomba de nouveau et décida alors de rester à quatre pattes, pour le moment. Encore sous le choc de cette subite métamorphose, elle réalisa néanmoins ce qui lui arrivait ; visiblement, sa Maitresse allait lui faire le plus grand et heureux cadeau qu’elle ne pouvait espérer avoir un jour ... Être à son image.

Raven avait clairement décidé de la transformer en équine, comme elle. Grëtta bandait très furieusement rien qu’à l’idée et souffrait encore plus de sentir sa trique comprimée dans sa cage de chasteté. Ainsi donc elle suivit Raven, à quatre pattes, et finit par répondre à sa question. « Il y a beaucoup trop de grigris magiques sur Terra. J’en ai croisé des cristaux mais, savoir s’ils sont démoniaques ou pas, je ne saurai dire, Maitresse. Mais ... J’ai bien une ou deux idées sur où trouver ce genre de choses. » Déclara-t-elle, suivant de près Raven. Les deux femmes finirent dans une autre pièce, où un pentagramme était dessiné au sol. Grëtta obéit et se plaça au centre de celui-ci, le cœur battant, appréhendant ce qui allait lui arriver. Est-ce que Raven allait achever sa métamorphose ? Où allait-elle la changer en un monstre ignoble ? Elle ne savait pas, d’où sa petite peur.

Mais les glyphes s’illuminèrent en violet à mesure que Raven prononcait des incantations. Peu de temps après, Grëtta sentit des violents picotements au niveau de ses cuisses, puis de ses jambes entières. Ses sabots s’illuminèrent à leur tour en violet et à partir de là ... Une bien étrange sensation s’empara d’elle. C’était douloureux, comme si sa peau se déchirait et gonflait, mais cette douleur n’était pas incisive ... Elle était au contraire furieusement agréable voire bandante ! Grëtta serra des dents et cria tout de même, serrant ses poings au sol alors qu’elle sentit, dans la volée, sa trique diminuer puis disparaitre en elle, lui redonnant alors un sexe féminin. Elle faillit réagir à ça mais, elle n’eut guère le temps car juste après, elle sentit soudainement son pantalon exploser en mille morceaux, alors que ses jambes se mirent à grossir énormément, prenant la forme de celles qu’on pourrait trouver sur un cheval. Non seulement ses jambes se transformèrent ainsi, mais également, elles se mirent à gonfler, encore et encore, jusqu’à atteindre des proportions dantesques ; elles avaient pris énormément en muscles, devenant de bonnes jambes extrêmement musclées et denses !

Grëtta constata alors avec stupeur et excitation que certes, elle n’avait plus de trique, mais que ses jambes étaient désormais belles, puissantes, énormes et surtout, équines ! « Je ... Maitresse ... OH PUTAIIIIN !!! » S’écria-t-elle, mélange de joie et d’appréhension. Cependant la question que lui posa Raven après trouva rapidement réponse. « Je pourrai porter toute une putain portée si tel est ton souhait ... » Dit-elle, juste avant que des tentacules apparurent et se mirent à se balader sur son corps. Ils la plaquèrent au sol, et se faufilèrent sur sa croupe, finissant par s’enfoncer en elle. « HNNNN ! » Couina-t-elle, serrant des poings alors que son anus se fit encore largement écartelé, pour son plus grand bonheur. Sa poitrine fut aussi visée puisque les tentacules se mirent à jouer avec, enserrant ses petits tétons érigés par la suite, arrachant de délicieux râles à Grëtta.

Ses lourds et puissants sabots claquèrent au sol alors qu’elle gesticulait. Il y avait un drôle de contraste entre le haut de son corps, fragile, très féminin et délicat, et le bas ... Qui était devenu incroyablement musclé, équin, imposant, impressionnant et sombre. Raven s’approcha et tendit sa verge, encore quelque peu salie par des reliquats de sperme, de quoi donner faim à Grëtta. Elle déclara que si elle la nettoyait, elle serait alors récompensée ... Et les récompenses, les bonnes grâces et la satisfaction de Raven, était tout ce qui importait le plus à Grëtta. « Avec un grand et putain de plaisir, Maitresse !!! » Déclara-t-elle, avant de se ruer vers la queue de Raven, déployant sa langue pour la lécher. Grëtta fourra son visage contre ses lourds testicules ensuite et racla, encore et encore, avant de remonter par sa langue le long du gros bâton de chair. Elle léchait comme si c’était une bonne glace, raclant la moindre goutte de sperme. Puis, elle goba le bout de ce sexe, entre ses lèvres, se mettant à le pomper par effet de succion, tout en se mettant à enfoncer très soigneusement sa langue à l’intérieur du petit orifice par lequel sortait tout ce si bon jus. Elle se mit à tournoyer doucement, afin de le nettoyer, même de l’intérieur !

Et pendant tout ce temps, sa féminité la brûlait, lui hurlant de se faire enfoncer quelque chose dedans et vite !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 233

avatar

Changelin aveugle combattant ses Démons...


Voir le profil
Fiche
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #29 le: Juillet 26, 2017, 03:55:25 »

ATTENTION IMAGE EXPLICITE

Un grand sourire se dessina sur les lèvres de Raven, elle semblait si perturbée de posséder maintenant des jambes équines.. C'était beau à voir quand même et Raven semblait tout doucement apprécier ce regard envers elle tandis qu'elle expliqua donc ce qu'elle pensait en tout cas. Et voilà qu'elle était en train de "dévorer" le membre de sa maitresse comme une parfaite esclave tandis que les petites tentacules faisaient son affaire sur et dans la rondelle de la jeune militaire. Elle avait été humiliée, elle était transformée en une simple femme possédant donc le moyen d'avoir des enfants. Elle ne disait rien, restant muette avant de finalement avant de venir bouger son membre et jouir sur le visage de Grëtta laissant une flaque se former tout doucement. Elle hocha la tête en lui donnant la permission de lécher ce qu'elle lui avait offert avant de venir aider Grëtta a se mettre sur ses sabots avant de venir utiliser sa magie pour habiller Grëtta d'une tenue très sexy laissant ses mains libres... Posant un godmichet de cheval dans sa rondelle tandis que des tentacules de dix centimètres environ vinrent pomper ses tétons..

Avant de venir la guider à travers sa maison jusqu'à la salle à manger où quelques plats étaient servis, elle ordonna à Grëtta de s'asseoir à côté d'elle et lui offre donc le fait qu'elle pourra manger avec elle, c'était une sorte de surprise et de récompense pour sa prisonnière, Raven était consciente qu'elle devait quand même manger quelque chose pour avoir quelque chose dans le ventre et surtout pour reprendre des forces. avant qu'elle commence donc à proposer de manger ce qu'elle souhaite et Raven ordonna également afin d'être sur qu'elle mange quelque chose, on pouvait voir non loin des petits démons s'amusèrent avec une servante, Raven s'était chargée que chaque regard vers un endroit, elle tomba sur une femme qui se fait prendre par des orcs démoniaques ou encore une femme se faire prendre par des hommes. Voilà ce qu'elle pouvait voir en plus des tableaux qui ornaient les murs. Raven souriait, faisait l'innocente sur ce fait là car voilà qu'elle ne voulait pas que Grëtta n'en perdre une miette quand tout à coup, cette dernière pouvait sentir quelque chose lui laper les bords de la culotte ainsi que son clitoris comme pour l'exciter et si elle essayait de regarder en dessous de la table, elle ne verra rien mais la sensation était toujours présente.

Raven mangea un morceau de viande cuite quand une des esclaves vint faire le boulot de Grëtta et vient lui faire une fellation. Raven bougeait tout doucement en serrant ses propres lèvres tandis qu'elle mangea et regarda toujours son petit toutou. Cette dernière se faisait toujours laper par quelque chose, les tentacules bougeaient et faisaient des gros suçons sur ses seins avant qu'elle sente le godmichet comme s'ouvrir et expulser quelque chose en elle surement du sperme, car elle pourra bientôt sentir un liquide traverser sa rondelle tout doucement et glisser contre les couilles en plastique puis sur le sol.

- Je vais te donner le pouvoir de te téléporter dans un endroit et de revenir ici, je vais te laisser seule avec un mercenaire, pour me montrer clémente et aussi ta loyauté, je veux que tu me trouves un des cristaux et n'essaye pas de me tromper, sinon tu risques vraiment gros... Je te reteleporterais et tu seras plus que mon clébard... Tu seras la chienne de tous les sous-fifres.... Mais mange...
Journalisée




Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox