banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Soul exchange [PV]  (Lu 970 fois)
Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« le: Mai 05, 2017, 11:50:49 »

Les mouvements de l’armée Herzeloise étaient discrets, et sous aucun prétexte, dans aucun cas, une personne extérieure pouvait prédire ou savoir à l’avance là où tel ou tel personnalité allait devoir venir. C’était le secret militaire, la base en matière de confidentialité et de sécurité nationale à Herzeleid, et surement dans plein d’autres Etats de Terra. Alors, quel était le problème ? Il résidait dans le fait que ce jour-là, c’était la lieutenante Strasse qui devait se déplacer quelque part, pour une mission délicate mais nécessitant d’opérer seule. L’officière avait l’habitude de ce genre d’opération à huit clos, après tout, elle était spécialisée là-dedans. Néanmoins, quelque chose allait jouer contre elle sur cette affaire, une chose qu’elle ne soupçonnait pas vraiment, tellement était-elle entrée dans sa vie à présent.

Grëtta était une femme fière et imbue de sa personne. Elle écrasait la moindre personne se trouvant sur son passage sans aucune considération. Seule sa reine comptait et valait toutes les louanges possibles et inimaginables. Louer sa reine n’allait toutefois pas lui être très utile là où elle allait ; en pleine capitale d’Ashnard, le fameux royaume. Les relations entre celui-ci et Herzeleid n’étaient pas des plus douces et cordiales d’où la délicatesse de l’opération. Mais Grëtta savait y faire et était donc allée seule, afin d’accomplir sa mission d’espionnage. Sous couverture, ayant abandonné temporairement sa tenue militaire Herzeloise en latex, au profit d’une tenue plus exotique et Ashnardienne, toujours aussi provocante et moulante, cela dit.

Grëtta pensait que comme toujours, tout allait se passer comme sur des roulettes. Et elle avait raison car, il n’y avait strictement rien qui pouvait indiquer que quoique ce soit allait dérailler ou faillir. Cependant, quelqu’un ou quelque chose avait en réalité senti son arrivée, à cause de sa nature profonde, de son aura démoniaque. Une personne qui lui était pour le moment inconnue, mais qui la guettait de loin, attendant le bon moment pour frapper. Mais Grëtta ne s’en doutait guère et malheureusement n’avait pas vraiment les moyens de le voir venir. C’était la veille de son passage à l’acte, alors qu’elle décida de louer une chambre dans une modeste et discrète auberge de la capitale, que tout allait se jouer.

La jeune femme avait presque été invisible tellement personne ne l’avait remarqué durant tout ce temps. Elle s’enferma dans sa chambre louée pour la nuit, s’assurant qu’elle était en sécurité, la porte bien verrouillée et surtout, le revolver à portée de main en cas de pépin nocturne. Ce fut donc méfiante, mais quelque peu rassurée, qu’elle posa sa tête sur l’oreiller, tentant de trouver le sommeil. Rien ne pouvait lui arriver … Ce n’était qu’une mission normale … Elle se rassurait ainsi. Mais était-ce la réalité ?
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #1 le: Mai 06, 2017, 04:20:41 »

Voici le personnage que je vais interpréter.



Nom & Prénom : Raven, juste Raven
Âge : 666 années, non ce n'est pas le nombre du diable, quoique...
Race : (Créature) équine démone

Physique : Voici les éléments notables sur son physique, le reste est a voir par rapport aux images.

- Sa corne sur le front peut "disparaître" ou non que cela soit sous sa forme humaine ou équin bien que cela ne lui dérange pas de la laisser.
- Elle peut voler, elle possède des ailes transparentes aux reflets violines.
-Malgré qu'elle possède une verge, par illusion, elle permet qu'on ne puisse pas voir une "boule" entre ses jambes, trouvant cela disgracieux.
-Elle aime porter des tenues de style "gothique" car elle trouve qu'avec sa couleur principale qui est le violet, cela la valorise.


Son entre jambe ATTENTION CONTENU EXPLICITE  
* la verge de miss Raven mesure entre 50 - 60 centimètres en repos et plus vers les 65-70 centimètres quand elle est en rûte. Le diamètre de son entrejambe mesure environ 8-10 centimètres.

Mental :

Raven est une équine, une cheval. La jeune femme est quelqu'un de sage et de calme, elle ne cherche pas les emmerdes et ce n'est pas elle qui va aller les causer ou du moins pour le moment. La jeune dame possède 666 années exactement, un chiffre démoniaque comme certains le diraient, pour elle, c'est son chiffre porte bonheur. Le caractère de la jeune femme est assez correct, elle est gentille et généreuse quand il le faut et quand elle voit que cela est nécessaire. Elle n'aime pas la violence gratuite et se refuse de venir torturer ou frapper quelqu'un sans avoir une raison valable. Raven est assez curieuse et adore découvrir ce qu'elle peut, ce qu'elle peut savoir même en allant se mettre les autorités sur le dos.

Bien un caractère pareil, la jeune femme semble assez enfermée sur elle-même. N'allant pas découvrir tout sur elle-même à des inconnus, c'est peut être cela qu'elle risque d'être éloignée, d'être froide au début. Bien qu'elle apprécie le sexe et dominée, elle n'ira pas violer. Raven apprécie le sexe et tous ses aspects appréciant découvrir des nouvelles choses.


Histoire :

Raven est une jeune femme totalement normale, enfin, c'est ce qu'on peut penser. Elle fut abandonnée, car elle portait la marque du diable, le numéro 666 sur sa cuisse gauche. Raven est la fille d'un roi démon d'une autre dimension que celle de Terra. Il fut le plus puissant des rois et le plus jeune. Malgré la luxure qui remplissait les enfers, il voulait vivre comme les mortels, les humains. Il possédait qu'une enfant, et montrait de l'amour, mais dans une vie pareil, il était conscient que cela n'était pas possible. Il scella la magie de sa fille afin qu'elle soit "partiellement" humaine, une petite magicienne.

Malheureusement, cela ne fut que l'orphelinat avec les autres enfants. Ces derniers n'hésitèrent pas à la traiter de monstre et de démon. Un jour, le prêtre trouvant Raven trop seule, décida qu'elle devait se confesser avec lui, dans la chambre secrète. Il abusa sexuellement de la jeune fillette, âgée à peine de huit ans. Raven haïssait le monde pour cela, pour ce qu'on lui avait fait. La haine amène la vengeance et une deuxième fois fut de trop, elle massacra ce prêtre de pacotille et comprit que jamais elle ne pourrait être une sainte marie. Raven chercha à savoir qui était-elle, elle avait des entités de malheurs qui la poursuivaient, des sortes de monstres, des démons enfin toutes des choses ainsi. Un jour, cela fut un démon qui lui apprit qui était-elle, avant d'essayer de la tuer bien entendu, mais cela fut le contraire.

Des années après, la jeune femme retrouva le journal de son père, ce dernier s'était exilé pour faute grave et cela fut un autre Lucifer qui le remplaça. Son père était mort, enfin ce que disait le journal, mais Raven savait que ce n'était pas le cas. Elle suivit son intuition et atterrit sur une terre appelée Terra. Ce serait là que son père serait exilé et où elle pourrait le retrouver. Elle apprit également que son père s'est donné la mort pour pouvoir disperser en ce monde plusieurs cristaux démoniaques, des cristaux de grandes puissances que seule sa fille légitime, sa fille de sang pourrait les absorber pour grandir ses pouvoirs et desceller également toute sa magie. On raconte qu'une jeune femme, une jeune créature vient de s'installer dans un ancien manoir abandonné, devenant sa demeure.


Forme équine & Forme Humaine :
Raven sous sa forme humaine  
Raven sous sa forme équin  
Raven's cock ATTENTION IMAGE EXPLICITE  

Couleur de ses paroles : mediumpurple



♥`·.¸¸.·´´¯`··._.· Et que le RP commence`·.¸¸.·´´¯`··._.· ♥

Raven était toujours dans sa demeure, elle était dans une pièce au sous-sol qui favorisait sa magie. En quête des cristaux de son père, Raven cherchait tout simplement des alliés ou des alliées. Des personnes qui la serviraient, mais qui seraient également des amis, des esclaves et peut être un compagnon ou une compagne.. Raven voulait a tout prix retrouver sa puissance d'antan et la puissance de son père et elle fera tout pour réussir. La jeune équine était en train de se concentrer pour trouver une personne, la personne parfaite pour l'aider quand elle sentit quelque chose. Une jeune femme, une démone, mais pas une véritable démone.. Quelqu'un qui avait été le réceptacle et qui avait fusionné ou quelque chose ainsi. Raven savait ce genre de chose et voilà que le peu de personnels qu'elle possédait se mit à faire des recherches sur elle.

Une mauvaise nouvelle pour une bonne nouvelle, en quelques jours, ses "amis" avaient trouver seulement en cette jeune femme qu'elle faisait partie des militaires, ce qui signifiait pour la jeune femme. Aucune autre réponse, mais la bonne nouvelle, c'est qu'elle serait partie seule pour des Terres. Aussitôt qu'elle le sut, Raven plia bagage et vola en direction de cet endroit. Un endroit appelé Ashnard, elle ne semblait pas avoir peur de cet endroit pourtant réputé d'être en guerre et Raven se mit à la recherche de la jeune démone. Heureusement pour Raven, ses collaborateurs avaient réussi à dénicher une petite photo de la jeune femme. Raven marchait dans les rues quand tout à coup, elle la vit. Pendant quelque temps, voilà que l'équine observait attentivement Grëtta (nom encore inconnu pour Raven ).

Raven était là, en train de l'observer. Son aura était bel et bien présente, mais pourtant, elle semblait si discrète. Raven remarqua ensuite qu'elle se dirigeait vers un endroit où dormir, il ne fallut pas longtemps à la jument pour trouver sa chambre et s'y téléporter. Elle était là, en train de la regarder essayer de dormir, sans un mot. Raven avait gardé une forme humaine, mais sa corne était présente. Ses yeux violets étaient illuminés par la sombre pièce, mais elle restait muette. La jeune femme pouvait observer Grëtta très facilement, la démone pouvait voir dans l'obscurité et c'était un grand atout. Elle visa "la tête" de la jeune militaire pour lui parler dans ses pensées avant que le réceptacle puisse la remarquer, elle disparut de la chambre laissant une sorte "d'œil" sur un mur, un moyen qu'elle puisse toujours l'observer, et même lui répondre si cette dernière répond.

- Comme vous êtes belle quand vous essayez de dormir, dit-elle d'une voix mielleuse mais ferme. Comme tu es intéressante, jeune femme. Comment t'appelles-tu ?

Raven était sûre d'une chose, elle voulait que la belle créature soit à elle. Raven voulait avoir des relations avec elle mais surtout, elle LA voulait. Raven restait là à l'observer, masquant sa présence par une magie puissante.
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 06, 2017, 07:32:11 »

La pénombre était présente, et malgré les quelques rayons lunaires pénétrants au travers les interstices de la fenêtre, la pièce était plongée dans une obscurité totale. Cela faciliterait la tâche de Grëtta au cas où un espion ou un assassin tenterait de la tuer dans son sommeil ; la lieutenante ne pouvait voir dans l’obscurité mais elle était suffisamment entrainée pour pouvoir se défendre dedans. Seulement, rien ne se passa. La jeune femme, toujours sur le pied de guerre, finit éventuellement par s’endormir. Un sommeil léger cela dit, où ses yeux étaient à peine fermés. La jeune femme avait néanmoins besoin de se reposer au moins un peu, car malgré sa condition, elle n’était pas une machine. Et à y penser, même une machine avait besoin de repos de temps à autre. Grëtta était donc là, en train de se reposer, quand quelque chose finit par arriver.

Elle ne vit rien, et n’entendit rien, si ce n’était au bout d’un moment une voix. Mais, alors qu’elle s’échappa brutalement de son sommeil, rouvrant ses yeux, elle ne remarqua personne. Instinctivement elle se saisit de son revolver, mais la voix retentit de nouveau. Cette fois-ci, elle ne distingua aucune nuance dû à l’environnement. Aucun écho, aucune imperfection, comme s’il s’agissait d’une pensée. Une pensée … Etait-ce réellement le cas ? Grëtta fronça les sourcils et finit par remarquer quelque chose d’étrange sur le mur, comme une marque, un signe, en forme d’œil. « Qui es-tu ? Pourquoi tu te caches ? » Répondit-elle fermement en se redressant, l’arme toujours en main.

Il fallait se montrer méfiant, car c’était plus grave qu’elle ne le pensait. Manifestement, quelque chose lui parlait dans sa tête. Puisqu’il n’y avait personne à part elle ici, et une sorte de marque étrange sur le mur, Grëtta en déduit qu’une magicienne était en train de lui jouer un tour. Ou bien elle était endormie et était en train de rêver, ce qui en vue de la voix et du sentiment de réalité, était peu probable. « Penses-tu mettre en péril ma mission ? Montre-toi, comme ça je te dirai qui je suis en face à face ! » Répliqua-t-elle alors, prête à en découdre s’il le fallait. Grëtta pensait pouvoir gérer la situation, surtout face à une magicienne. Elle avait confiance en son arme, en réalité … Mais elle ne pensait pas un instant perdre la face ici.

« Et je te conseillerai de pas tenter le diable … Sors de ma tête immédiatement ! » Dit-elle finalement, prête à la recevoir.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #3 le: Mai 06, 2017, 10:24:56 »

La jeune licorne ailée était toujours en train de l'observer par ce "dessin" d'un œil, il faisait tout le mur et il clignait des yeux. La pupille était d'un violet foncé et regardait intensément cette jeune femme, la suivant du regard. La jeune démone semblait être méfiante, détestant sûrement le fait de ne pas savoir qui lui parlait dans la tête. Raven en souriait intérieurement, elle resta un moment sans la reparler, la guettant tout simplement. Observant ce qu'elle pouvait porter et surtout de quoi était-elle armée, une sorte de revolver, mais était-il magique, pouvait-il lancer des missiles magiques ? Raven devait d'abord en être sûre avant de venir se montrer devant la militaire.

- La cachette n'est pas vraiment votre souci, et puis, pourquoi me montrerais-je ? Vous, qui menacez avec cette arme... Est-ce que je vous ai montré quelque chose pour me battre, pour vous menacer ? Démone.. Je viendrais vous tutoyez comme tu m'as tutoyé.

Le dernier mot était dit d'une autre façon de sa phrase, avec un son plus... "Désireux" ou avec un brin de subtilité. Le son d'une voix qu'on pourrait confondre avec une personne qui savait tout sur vous, même plus que vous-même. Raven restait là, silencieuse une nouvelle fois. Une mission ? Jamais elle n'avait entendu parler d'une mission, peut être que ses amis ne lui avaient pas tout dit. Elle réfléchissait à une mission qu'elle pourrait avoir, elle qui était une démone. Pour une raison militaire ou personnelle, c'était cela a savoir également.

- Crois-le ou non mais je n'étais pas au courant de ta mission et donc ce n'est pas mon but, de foutre en l'air ton objectif. Je suis venue, je t'ai recherchée pour une autre raison, une raison personnelle. Mais pour te montrer ma bonne volonté...

Le lien qui permettait d'entretenir leur relation, vient de se transformer en une tête de licorne, fait par le matériau du mur. La taille était assez petite, plus petite que sa forme basique certes, mais malgré cela, le simple regard avec cette statue de Raven pouvait refroidir plus d'une personne. Elle regardait toujours la militaire avec assistance et la forme semblait même sourire.

- Faire tentation au diable, non ce n'était pas du tout mon attention. Je ne vais pas passer par quatre-chemins. Je veux qu'on se lie, démone. Je ne parle pas de fusion, mais je te parle d'alliance. Que tu sois mes oreilles, mes yeux, que tu sois celle qui guide mes amis et mes ennemis dans le feu s'il le faut. Je TE veux... Sois mon amie, ma sœur, ma moitié, démone. Et je t'offrirais une relation avec la fille d'un démon..

Raven n'était pas idiote, elle n'allait pas non plus aller lui avouer ainsi, d'un coup qu'elle est la fille d'un roi démon et que voilà, les petits cristaux étaient ceux de son papounet, il en était hors de question pour le moment. La voix n'émanait plus dans la tête, c'était bien une conversation normale avec la voix qui émanait de la statue qui la regardait.
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 07, 2017, 01:49:28 »

Etait-elle en train de nager en plein délire, ou pas ? Grëtta observait cet œil marqué sur le mur, qui lui parlait dans sa tête, et qui semblait prendre la situation avec confiance. Malgré le revolver braqué, la chose ne semblait pas en démordre. Grëtta ne répondit rien de prime abord, percevant la pointe de sensualité dans une partie des dires de la femme – elle en déduit son sexe par sa voix, tout naturellement. La lieutenante la laissa parler puis fut intriguée en voyant l’œil se transformer en une tête de licorne, qui ressortit du mur, comme si elle était faite dans le matériau de celui-ci. Une tête de licorne faite de … Pierre ? Là, ça devenait très étrange. La jeune femme se sentait de moins en moins à l’aise surtout en voyant cette nouvelle manifestation. C’était donc une sorte de Terranide, qui lui parlait ? Pas vraiment.

Elle eut plus ou moins confirmation de la réelle nature de la femme quand celle-ci lui révéla ses réelles intentions. Fille d’un démon ? Ah, ceux-là étaient déjà plus amicaux aux yeux de Grëtta qui fondamentalement, faisait partie de leur peuple. Mais cela n’allait pas lui faire baisser sa garde. Lui promettre une partie de jambe en l’air en échange qu’elle se soumette aux bonnes volontés de cette démone, ce n’était pas suffisant ! « Désolée, je suis déjà prise. Je ne sers que sa Majesté, la Reine Alice Liddell du puissant empire d’Herzeleid ! Je te laisse une chance de passer ton chemin, petite démone, avant que je te troue la tête. » Déclara-t-elle, raffermissant son emprise sur son arme. Néanmoins, elle redoutait quelque chose ; que cette femme décide de faire quelque chose d’insensé, comme … Lui forcer la main, d’une manière ou d’une autre. Grëtta sentait alors qu’elle était dans une situation bien plus délicate qu’elle n’en avait l’air.

« Et d’ailleurs, pourquoi moi ? Y’a des trainées partout dans ce monde alors pourquoi ça devrait être moi qui devient ta foutue amie, hein ? » Dit-elle en maintenant la tête de licorne en joug. La lieutenante était tentée de prendre la poudre d’escampette, même si ça serait lâche. Elle commença lentement à se diriger vers la porte, pensant qu’elle pourrait être suffisamment rapide une fois à proximité pour s’en aller et laisser cette pauvre démone à sa place. C’était du moins le plan qu’elle s’était faite sur le moment.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #5 le: Mai 07, 2017, 09:16:13 »

La jeune jument de pierre était toujours en train d'observer la jeune militaire, armée toujours de son fameux revolver avec cette idée qu'elle était plus que prête à s'en servir. Raven se posait quand même une question sur la réflexion de la jeune femme. Elle a dit à Raven qu'elle conseillait à la jeune jument de passer son chemin avant qu'elle troue sa tête, mais... C'était juste de la pierre non ? Une pierre qui formait tout simplement le mur de la chambre, juste un mur. Il n'y avait rien de vivant, à part usé des balles pour rien... Voilà ce que coûterait son acte si cette dernière l'exécutait. Ensuite, la jeune femme au revolver parlait de prendre une trainée dans ce monde à sa place, mais qu'est-ce qu'elle lui apporterait ? Rien, chose que Raven se refuse d'avoir. Les réflexions de la jeune femme prirent du temps, et ce temps restait donc sans réponse. Juste une tête de licorne qui clignait des yeux quelques fois et qui bougeait pour toujours garder dans sa ligne visuelle, la jeune servante de la reine de l'empire d'Herzeleid. Un drôle de nom se disait Raven, un nom compliqué et long pourquoi avoir choisi pareil ? Enfin bref, elle n'était pas ici pour parler de cet empire et se refusait d'en prendre part.

- Pourquoi toi et non une trainée comme tu le dis. Parce qu'une traînée ne m'apportera rien à moins que de la voir brûlée aux enfers et encore, ce n'est pas quelque chose que je cherche. Alors pourquoi toi et pas une autre, tu vois, il y avait une roulette avec ta tête parmi plusieurs démons et démones et PAF c'est tombé sur toi... Mais si tu te refuses, je vais devoir forcer..


Raven se foutait littéralement de sa gueule, ce n'était pas du tout ainsi qu'elle avait choisi cette militaire. Et elle aurait vraiment pensé que la jeune femme aurait trouvé un autre argument pour la raison de sa venue, mais ce n'est pas grave, elle l'excusait. Les quatre murs semblaient être tremblants, devenant peu à peu flou et les murs ressemblaient à des gros nuages violet et noir comme si la militaire et la tête de licorne s'était téléporter dans une dimension entre le réel et l'irréel. Tout à coup, quelque chose la maintenait à ses jambes et une autre sur sa main où il y avait le revolver. Rien n'était violent, juste assez de force pour la maintenir convenablement afin qu'elle ne puisse pas s'échapper. Quelques secondes après, une sorte de langue en pierre la maintenait de la fin de ses seins jusqu'à son bas-ventre.

- Ce serait dommage que je sois obligée de te faire un peu du mal pour que tu accepte.. Non ?

Raven avait envie de cette militaire, quelque chose en elle la rapprochait et l'attirait. Elle savait parfaitement qu'elle serait la personne la plus utile et la plus parfaite pour la recherche des cristaux.
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 10, 2017, 10:54:29 »

La lieutenante sentait que la situation allait probablement tourner au vinaigre. Apparemment cette chose l’avait repéré et lui en voulait personnellement. Elle n’aimait pas ça du tout, et commençait à prendre les dispositions nécessaires pour se défendre. Cette femme était de toutes évidences une utilisatrice de la magie et, à ce moment précis, Grëtta n’avait pas beaucoup de moyen pour se défendre d’elle. Seul son revolver était le garant de sa sécurité, au cas où la femme viendrait à se manifester en chair et en os. Or pour le moment elle se manifestait qu’au travers le mur, sous un visage de licorne ! D’une foutue licorne, pensa la jeune dame, se déplaçant prudemment vers la porte. Néanmoins elle sentit la situation s’aggraver quand la magicienne déclara qu’elle allait devoir la forcer à lui obéir si elle s’obstinait à se refuser à elle.

« Mein mein … Tu ne sais pas dans quel bourbier tu t’es mise. Si je ne rentre pas au bercail, ils viendront me chercher et t’exploseront la tête, petite Hündin. » Dit-elle alors fermement. Grëtta s’apprêta alors à siffler les derniers pas qui la séparait de la sortie mais, elle ne parvint malheureusement pas jusqu’à la poignée. Quelque chose de très étrange se passa ; la pièce changea, les murs se mirent à onduler, à bouger. Une épaisse brume violette s’empara de la pièce alors que par magie, la lieutenante se vit immobiliser. Ses jambes furent bloquées ainsi que son bras tenant son pistolet. Elle tenta de se débattre mais, en vain. Grëtta grinça des dents et eut assez soudainement le souffle coupé quand une masse en pierre vint l’entourer tel un serpent étouffant sa proie. Depuis le bas de sa poitrine jusqu’à son bas ventre, elle était complètement bloquée.

« Lâche-moi ! LÂCHE-MOI SALOPE !!! » Hurla alors Grëtta, qui semblait s’être faite téléportée dans une autre dimension, en compagnie de la sorcière. « JE VAIS TE TROUER LA GUEULE, SALE PUTAIN ! QU’EST-CE QUE TU ME VEUX, VERDAMMT NOCHMAL* ?! » Lança-t-elle à nouveau, avec un fort accent de son royaume, sa langue toujours aussi débridée. Elle se mit à gesticuler de toutes ses forces, en l’espoir de briser cette maudite masse de pierre lui bloquant le corps. Grëtta rassemblait toute sa force pour tenter de bouger sa main, afin de tirer sur la tête de licorne mais, elle à peine à trembler. De toutes évidences il s’agissait d’une puissante magicienne … Il ne manquait plus que ça.


* : Bordel de merde.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #7 le: Mai 11, 2017, 02:10:01 »

ATTENTION CONTENU EXPLICITE !!!

Raven souriait grandement, juste la voir ainsi se défendre comme une petite brebis attrapé par le grand et méchant loup, rhaaa.. C'était tellement jouissif, elle criait un peu trop et cette dernière en profita qu’elle terminé de parler pour venir lui accrocher un bandeau rouge dans sa bouche afin qu’elle arrête de parler ou plutôt qu’elle arrête de crier, ce n’était ni romantique ni agréable aux oreilles de l’entendre beugler. Toute façon personne ne pourrait la sauver, personne ne pourrait l'entendre.

Raven était bien derrière, elle posa délicatement sa main sur le pistolet afin d’éviter toute balle perdue pendant que sa langue parcourait le cou de cette dernière en humant l’odeur. La jeune licorne prit son autre main libre venant lui caresser ses courbes délicatement venant mordiller le cou de la jeune femme. Elle était si belle et si séduisante, cela lui donnait vraiment envie, Raven ne pouvait pas cacher sa petite érection. Ses mains parcouraient ensuite ce qu’elle tenait et ces derniers redeviennent presque gluants mais résistants, c’était plus agréable pour la jeune militaire, mais cela l'immobilisera tout autant voir même plus fortement, cette matière gluante vient enrober le pistolet par sûreté pour les deux femmes et la jeune militaire se voit dans l’obligation d’écarter tout doucement les jambes.

La jeune femme continua ses caresses, elle appréciait tout simplement venant lui mordiller toujours le cou. Raven s’était mit en sorte que sa prisonnière ne puisse pas la voir, gardant la vue de cette licorne en pierre. La démone était contre le corps, le bout de sa verge caressait les fesses de cette dernière comme avec envie..


- Tu es ravissante, tu es si belle, j’ai envie de toi… J’ai envie que tu sois mienne… Quand tu auras cette semence qui donne la vie, plus jamais tu ne pourras t’en passer..


La démone agita ses hanches pour faire rouler sur les fesses et la cuisse son membre, tout en venant mordiller le cou. Les mains venant s’approcher du torse jusqu’à la poitrine et vint malaxer ces deux masses de chair.

- À moins que je te fasse goûter déjà cela.. Tu seras peut-être moins combative, ma chérie..

Raven hésitait longuement continuant toujours à “torturer” ses seins venant poser son pouce et son index entre les deux petits morceaux chair pour les faire grandir. Raven rougissant en faisant cela, mais pas de gêne, mais de plaisir. Elle n’avait jamais forcé quelqu'un, mais là, elle en était obligée et jamais elle ne la laissera partir.

La jeune jument restait tranquillement la toujours en train d’agir sur ce corps précieux. La jeune femme souriait toujours avant de venir arrêter pour rester ensuite tranquille sans aucun attouchement, restant derrière elle et s’assied non loin. La statue de pierre vient alors bouger et marcher jusqu'à la militaire pour avec sa corne de pierre lui retirer le bandeau dans sa bouche pour l’entendre se plaindre et de la traiter. Quelque chose qu’elle s’en foutait complètement, cela ne l’atteignait pas. Elle restait de marbre tout simplement. Raven rigolait par le biais de sa licorne en pierre qui vint la caresser. Elle pourra observer que son entrejambe est également présent, bien élever…
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Mai 14, 2017, 02:37:23 »

Dans quel bourbier s’était bien retrouvée Grëtta. Une mission qui devait se dérouler sans soucis, sans imprévus … Et la voilà qu’elle était maintenant prisonnière d’une magicienne en manque ! Oui, en manque ; la militaire n’avait aucune autre explication face à cette attitude. La femme qui l’avait emprisonné – ou la créature – semblait réellement vouloir son corps. A vrai dire, la lieutenante ne savait pas vraiment ce qu’elle voulait dire par là ; voulait-elle simplement coucher avec elle ou voulait-elle, littéralement, s’accaparer d’elle ? Grëtta ne savait pas et bien malheureusement d’ailleurs. Elle tenta de se débattre, en vain, sentant qu’au final elle était bien prise au piège. Et ses insultes à répétitions ne firent que lui mettre un bâillon rouge dans la bouche, l’empêchant ainsi de parler.

Cependant, Grëtta restait Grëtta. Et la jeune femme était une grande perverse. La première réaction de son corps quand elle sentit le souffle de la magicienne sur son corps, se cachant bien derrière elle, fut de soupirer. Grëtta ne pouvait pas dire grand-chose avec ce bandeau mais, son corps parlait pour elle. Elle lutta contre cela mais, c’était à vrai dire très difficile. La magicienne, dans son dos, se mit à se plaquer contre elle, lovant son corps contre le siens. Ses mains se posèrent dessus et bientôt, elle désarma la lieutenante, qui se mit également à rougir et couiner doucement. Bien entendu elle restait très farouche et gesticulait mais, elle ne pouvait pas dénigrer ni lutter contre le désir que faisait naitre la magicienne en elle. Quand cette dernière partie mordiller son cou, Grëtta lâcha son premier soupir à proprement parlé, et ses défenses commencèrent à s’éroder quand son assaillante se mit à pincer et masser sa poitrine.

Le plus savoureux étant de sentir le sexe – masculin – de cette femme se frotter contre ses fesses, promettant tant de choses à la militaire … Qui n’avait jamais su résister à une queue bien juteuse. Elle-même se mit à bander et très fort même. Une large et très douloureuse bosse se forma à la surface de son pantalon, au niveau de son entrejambe. Et ce n’était pas tout … La licorne de pierre s’avança et, elle aussi, semblait bander très puissamment. Sauf qu’il était hors de question pour Grëtta de coucher avec un truc en pierre … Et elle le fit savoir dès que le bandeau lui fut retiré. « Ok, ok, petite salope … Tout mais pas ton machin en pierre. Je veux voir la vraie magicienne, pas son toutou ! » Déclara-t-elle, tout simplement.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #9 le: Mai 14, 2017, 11:54:45 »

La jeune jument sourit une nouvelle fois, de plus belle surtout quand elle entendit les paroles de la jeune femme, de la jeune militaire. Puis surtout cette bosse au niveau de son pantalon, à l'emplacement où se trouvait l'entre-jambe des deux sexes. Aussitôt dit, aussitôt fait, la licorne de pierre commença tout doucement à fondre avant de venir totalement disparaître pour laisser "fleurir" une jeune femme, quelque chose qu'on peut remarquer sur la jeune femme est le violet qui semble être une couleur primaire chez elle. Que cela soit ses cheveux, ses yeux, ses ongles, et même au niveau de ses vêtements, le violet était bien présent. Elle portait une robe avec des froufrous comme la plupart de personnes diraient. Une belle robe assez moulante sur le dessus et plus large vers le ventre pour arriver à mi-cuisse de la jeune femme. Une corne était sur son front, une belle corne de taille moyenne.

Quelque chose qu'on pouvait facilement remarquer était, bien sûr, la petite bosse qu'on pouvait voir facilement à travers la robe, elle utilisa sa magie pour former un fauteuil. La bosse était large puis même... Sans-culotte, on pouvait voir un membre d'une bonne taille dépassait facilement la robe, Raven n'était pas gênée de montrer son plus bel attirail devant la militaire.. Elle s'assied donc en regardant toujours la jeune femme en souriant, elle vient user de sa magie pour la libérer tout doucement de ses liens, mais elle peut voir que ses "menottes" sont toujours visibles simplement, elle a plus de liberté. Raven souriait toujours, une main contre sa joue, venant la regarder. Elle dévoila son membre à la jeune militaire en souriant, ce dernier pulsait tout doucement avant de venir lui dire, toujours heureuse.

- Contente, jeune femme ? Mon nom est Raven, juste Raven et toi ? Bien entendu, si tu as envie de me faire une petite gâterie, je te laisse faire mais essaye de te retourner contre moi et je me serais dans l'obligation de me fâchée..

La jeune femme restait toujours assise sur son fauteuil, regardant donc la militaire toujours en souriant, toujours contente qu'elle ait changé d'avis venant la regarder avant de venir s'approcher d'elle restant méfiante à la moindre "attaque" surprise, car elle sentait bien qu'elle était toujours réticente à se plier tout de même à la licorne. Raven vient se mettre derrière elle et lui caresser plus tendrement sa poitrine, la massant plus tendrement et gentiment, comme si les deux femmes seraient des amantes. La jument voulait que cela soit tendre et "mignon", quelque chose qu'elle ne le regrettera pas. Elle viendra délicatement faire des "petits-ronds" puis visera tout doucement les bouts de chairs pour venir l'exciter. Les dents tout doucement dans son dos, venant faire un "câlin-érotique". Un câlin qu'on ne ferait pas à tout le monde.

- Cela n'est pas mieux que cela soit "consenti" au lieu que je t'oblige ?
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Mai 21, 2017, 04:35:31 »

De plus en plus la situation échappait à Grëtta. Tout d’abord elle fut enchainée et complètement paralysée par la puissante magie de cette femme et maintenant, elle semblait petit à petit succomber à ses charmes. Utilisait-elle la magie rose à son insu ? C’était fortement possible. Ou bien, c’était simplement la nymphomanie de la lieutenante qui prenait le dessus. Elle avait toujours des difficultés à dire non quand une partie de jambe en l’air se profilait à l’horizon. Pour peu que le ou la partenaire en vaille le coup ; Grëtta choisissait avec soin ses amants. En l’occurrence elle ne connaissait pas vraiment cette femme mais à sa manière d’agir, de lui parler, elle doutait que quelque chose clochait avec elle. Ce désir de s’accaparer de son être, ce désir de coucher avec … Quelle mouche l’avait bien piqué ?

Néanmoins la mage accepta la requête de Grëtta et fit disparaitre la licorne de pierre. Celle-ci se vaporisa et à la place, se matérialisa la jeune femme, dont le violet était la couleur dominante. Ses cheveux, ses lèvres, ses yeux et mêmes ses ongles étaient de cette couleur. Fronçant le regard, la militaire n’en était pas moins affectée par le puissant charme se dégageant de la femme. Bien plus encore, elle ne resta guère indifférente à la juteuse et grosse bosse se formant à la surface de sa robe moulante. De quoi attiser massivement la nymphomanie de Grëtta qui ne faisait que bander davantage ! La magicienne fit apparaitre un fauteuil et s’installa donc, libérant ensuite sa proie de ses liens magiques. Grëtta ne parvenait pas à décrocher son membre du regard ; elle constata même qu’il dépassait de sa robe. Visiblement la femme ne semblait pas avoir de problème à exposer ainsi son grand atout … Surement pour provoquer la faim et le désir de Grëtta.

Elle finit par s’introduire. Cette femme se prénommait donc Raven, mais la lieutenante ne dit rien en retour. Elle resta silencieuse pour le moment, luttant contre elle-même pour ne pas succomber à l’envie … De lui sauter dessus. La magicienne se releva et approcha Grëtta, se glissant sensuellement dans son dos, se lovant contre elle à la manière d’une douce amante. La militaire comprit que Raven désirait quelque chose de sensuel et doux, quelque chose de consenti. Grëtta grinça des dents mais lâcha contre son gré un soupir d’aise, au moment où Raven se mit à masser tendrement sa poitrine. Elle se surprit à glisser sa tête et son visage quand Raven se mit à frotter sa joue contre la sienne, se mordillant la lèvre, avant de lentement amener ses mains sur celles de la mage, l’aidant à masser sa poitrine.

La militaire se laisser aller, comme en transe. Elle remua doucement ses fesses serrées dans son pantalon contre la trique de Raven, afin de l’exciter davantage. « Pourquoi tu veux me sauter est toujours un mystère, mais … J’en ai marre de résister … J’ai besoin de baiser un coup, sinon je vais exploser ! » Déclara Grëtta en rougissant. Elle se retourna pour faire face à Raven, en affichant un sourire carnassier. Elle saisit le délicat visage de Raven entre ses mains, puis approcha le sien avant de capturer très passionnément ses lèvres, fourrant sa langue dans sa bouche. Elle invita la langue de Raven à la suivre dans un balais très sensuel et langoureux, échangeant la saveur de ses lèvres et sa salive avec elle. Grëtta couina doucement et sentit son barreau devenir si massif qu’il commença à faire craquer son pantalon. La militaire se mit même à coller, voire frotter son entrejambe contre celle de Raven, afin de la chauffer un peu plus. On ne pouvait pas dire qu’elle n’appréciait pas la sensation que ça procurait ! Grëtta avait toujours eu une sorte de faible pour ça … Frotter sa bosse contre celle de Raven était très exquis et excitant.

Après un long moment où la militaire gratifia la femme d’un bon et sucré baiser, elle décolla ses lèvres, brisant un mince filet de bave par sa langue. Elle planta son regard rougeoyant dans le sien, puis lui fit une demande assez directe. « Je consens à ce que tu m’obliges à te pomper la queue … T’as compris ? Si tu veux coucher avec moi, si tu veux que ça se passe comme si on était de grandes amantes, va falloir me baiser et non me chatouiller. Compris ? Si tu y parviens, je peux au moins te promettre une autre fois plus douce et sensuelle … Mais dans l’immédiat, tu vas me déshabiller, et me forcer à avaler ta putain de queue ! » Déclara-t-elle, visiblement très excitée, voire en chaleur. Pour appuyer ses dires, Grëtta posa ses mains sur la fine robe de son amante, puis tira sauvagement d’un côté comme de l’autre pour la déchirer, et ainsi révéler le corps de rêve de Raven. Pour cette première fois, Grëtta voulait quelque chose de sauvage, voire bestial !
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #11 le: Mai 22, 2017, 03:14:52 »

La jeune militaire était en quelque sorte conquise par les actes de Raven, elle sentait parfaitement le membre bouger proche de son propre membre. Elle venait même de lâcher un soupir d'aise et la prisonnière vint également aider la jeune équine à lui masser la poitrine. Elle avait même remué ses fesses contre le membre de la jument dans le but de l'exciter davantage. Elle venait même réclamer de baiser, car sinon elle allaite exploser.. Raven se laissa faire, elle la laissa l'embrasser à pleine dent, venant remuer sa langue en danse avec celle de sa prisonnière. Elle expliqua ce qu'elle voulait venant tout simplement exciter d'avantage Raven, donc ce que voulait la militaire, c'était quelque chose de sauvage, elle l'aura donc.. Raven consentit à sa demande et vint donc se reculer tout doucement tout en la regardant par plaisir.

Raven s'arracha sa propre robe pour être tout simplement nue, sa poitrine était légèrement imposante, mais malgré cela, elle était droite et ferme. Ses bouts de chairs étaient tendus, mais si on descendait plus bas, on pouvait facilement remarquer un membre équin, oui un membre cheval d'une épaisseur dépassant les cinq centimètres et une longueur dépassant les trente centimètres. Pour être exacte, le membre actuel, faisait environ soixante-cinq centimètres pour environ huit centimètres d'épaisseur, une belle pièce comme on le dira. Raven utilisa sa magie pour forcer la militaire à se mettre à genoux avant de laisser un petit sourire pervers se dessiner.

Raven amena la jeune militaire proche d'elle en usant sa magie, en la forçant donc. Elle vint prendre les vêtements de cette dernière pour lui arracher, la laissant nue. Car même si elle avait arraché d'abord que les vêtements, elle avait continuer jusqu'au sous vêtement. Raven imposait son membre à la vue de sa prisonnière, il pulsait déjà d'envie, elle poussa son membre au bord des lèvres, venant faire bouger ses hanches d'un va et vient constant pour inciter à femme à venir lui faire du bien.

- Suce... Moi.


Elle posa ses mains sur les cheveux de la jeune femme pour l'approcher, voir la coller contre son membre. Si cette dernière se refusait, elle viendra appuyer fortement vers le bout de sa mâchoire pour la forcer à ouvrir la bouche et mettre son membre dans la bouche de la prisonnière.. Mais Raven la laissait choisir entre le choix de le faire elle même ou non, mais cela sera assez rapide comme décision, elle lui laissait environ une dizaine de secondes pour passer son plan à exécution. Raven avait toujours ce petit sourire et se mordillait même sa lèvre inférieur, avec cette envie qui grandissait peu à peu de la prendre sauvagement.. De sentir ses lèvres intimes se contracter contre son membre... Oui elle rêvait déjà de cela, Raven regarda donc sa prisonnière, la maintenant toujours par les cheveux afin qu'elle ne puisse pas trop bouger.
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Mai 25, 2017, 04:42:12 »

Visiblement cette femme, se faisait appeler Raven, avait réellement envie de Grëtta. En y pensant, cette dernière était tentée d’utiliser ça à son avantage. Si cette magicienne avait réellement le béguin, avait réellement envie de s’approprier son être, alors elle pourrait s’en servir comme moyen de pression. Lui faire faire ce qu’elle voulait, en lui faisant miroiter qu’elle accepterait d’entrer à son service. Ce qu’elle ne comptait pas faire, bien entendu ! Mais pourquoi pas ne pas user de ça pour se payer un bon moment avec elle. Après tout, cette magicienne semblait très en forme et en humeur pour une partie de jambes en l’air. Et puis … Grëtta ne pouvait pas résister à la vue de cette queue équine, qui dès le premier regard, avait provoqué en elle une irrésistible et dévorante faim. La militaire déclara donc que Raven allait devoir la forcer, et cette dernière sembla jouer le jeu.

Elle usa de sa magie pour forcer la lieutenante à se mettre à genoux devant elle. Tentant de lutter, la militaire sentit qu’elle n’avait plus le contrôle de son corps à ce moment. Elle finit à genoux et soumise devant la magicienne, avec en ligne de mire son membre équin. Elle finit de lui arracher ses vêtements, laissant donc une Grëtta complètement nue. Une Grëtta qui bandait très férocement, avec une trique puissante et tirant fièrement vers le ciel. Mais pour le moment, ce n’était pas la sienne qui allait être satisfaite, mais celle de sa comparse, de sa bourrelle. La mage prononça deux mots, deux simples mots, donnant ainsi son premier ordre à la lieutenante. Elle joignit le geste à la parole en empoignant les cheveux sombres de Grëtta pour coller son visage de force contre son sexe, frottant celui-ci contre ses lèvres. A y regarder de plus près il était quand même très massif et juteux, à se demander si elle pourrait effectivement le prendre en elle … Mais il n’y avait qu’un moyen de le savoir.

La militaire se crispa un peu, se faisant trahir par son corps qui devenait fou rien qu’en sentant la trique de Raven frotter contre son visage. Mais finalement elle céda, elle abandonna, sortant sa fine langue pour la poser sur le bout de ce membre. Grëtta se mit à lécher doucement, offrant quelques coups de langue, mais petit à petit, se mettait à réellement lécher. Bientôt ses lèvres s’apposèrent généreusement contre la chair de Raven, toujours avec une certaine retenue, reliquat de sa volonté de lutter contre tout ceci. Mais le résultat était là ; Grëtta était en train de lécher et embrasser cette verge équine, le visage forcé de rester bien au chaud contre. Et ça, c’était très jouissif pour elle … Ses mains finirent par remonter lentement, alors que le plaisir commençait à réellement pointer en elle. Grëtta posa ses mains sur la croupe de Raven, puis se crispa d’un seul coup dessus, empoignant chaque fesse au moment où elle plongea son visage d’avantage contre son entrejambe. La militaire se mit à lécher la base de sa verge, puis ses lourdes bourses, les couvrants de baiser et de salive.

Elle revint finalement au point de départ, puis lentement, formant un ‘O’ avec ses lèvres, la militaire commença lentement à faire glisser le membre dans sa bouche … Mais il n’appartenait qu’à Raven de la laisser l’enfiler, ou bien là encore, forcer le passage.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Misty Stollen
Créature
-

Messages: 132

avatar

Changelin aveugle combattante avec un mental brisé


Voir le profil
FicheChalant
Description
Une phrase pour décrire ce qu'est Misty : personne créer génétiquement à partir du corps et des cellules d'une grande déesse (réincarnation de la déesse en soi) qui était la matriarche de deux grandes espèces, modifiée par des nano-robots et autres conneries substance pas très légale et qui possède la magie des eevees parmi tant d'autres.
« Répondre #13 le: Mai 27, 2017, 02:55:27 »

La jeune licorne restait toujours en silence, elle n'allait pas parler comme cela pour dire qu'elle parle toute façon. C'était son choix après tout, elle était donc devant sa prisonnière, debout et complètement nue. Elle lui faisait tellement du bien, cela s'entendait à ses quelques gémissements en montraient bien davantage. Pourtant, Raven se rappelait parfaitement de comment elle avait refusé d'avoir un acte avec la licorne. Le corps de la jeune femme lui disait beaucoup de choses, elle était plus qu'excitée, son corps en avait envie, elle avait envie de se faire du bien, de ressentir du bonheur profond et pourquoi pas d'une inconnue comme elle lui avait déjà dit, mais une chose était sure.. Quand la militaire aura goûté à son nectar, elle ne pourrait plus s'en passer.. Elle se demandait si elle avait cette envie de se faire empaler par le membre de la licorne, ce membre équin.

Elle avait commencé par utiliser sa langue contre le membre et les bourses de la jeune licorne. Partant surtout vers la base du membre puis sur les deux boules. La licorne se pinça doucement ses propres lèvres, car oui, elle aimait ce que faisait la jeune prisonnière puis surtout, de la voir ainsi, tellement soumise devant elle. La licorne savourait chaque instant bien qu'elle restât concentrée tout de même pour ne montrer aucune faiblesse apparaître, Raven devait se soucier de cela. Il était hors de question de laisser sa proie s'échapper.

Raven continua de savourer ce moment un petit temps, puis peu à peu, elle sentait les lèvres de la prisonnière sur tout son long membre. Elle avait tout doucement commencé à changer sa façon de faire, la licorne ne pouvait pas s'empêcher de bouger tout doucement ses hanches pour faire un acte de va-et-vient, mais finalement, cela ne lui suffisait plus, il fallait qu'elle agisse. La licorne prit donc rapidement la tête d'entre ses mains et vient bouger ses hanches de façon répétée en ne faisant plus attention si elle allait trop vite ou trop brusquement. C'était ce qu'elle ressentait, c'est tout. Elle continua toujours en sentant une grosse chaleur montée en elle.

- Hmmm.... Oui, c'est si bon...!

Et voilà que Raven ne pouvait plus s'arrêter, elle continua de plus en plus rapidement et fortement avant que son propre membre fasse pareil. Le membre lâcha de plus en plus de son précieux jus et comme si ce n'était pas assez, la licorne se recula tout doucement venant salir le propre membre de sa prisonnière. Malgré pourtant d'avoir joui, le membre reprit sa taille imposante et sa vivacité comme si elle n'avait pas joui. Raven souriait toujours, d'une lueur satisfaite, une grande lueur de satisfaite avant de venir lui dire.

- Donc, tu voulais que je te prennes d'une façon très violente mais tu n'as qu'a venir également t'empaler sur mon membre ? Non, ce serait tellement bon... Me réclamerais-tu que je te fasse du bien ?
Journalisée

Grëtta Frau Strasse
Avatar
-

Messages: 42



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Mai 30, 2017, 08:05:54 »

Pourquoi ne pas succomber à ce plaisir, après tout ? Grëtta se pensait suffisamment futée et forte pour pouvoir juste profiter sans tomber dans le piège de cette femme qui, rappelons-le, était ici pour car elle désirait s’emparer d’elle. La militaire ne savait toujours pas à quoi elle pensait exactement par ces mots mais une chose était sûre ; elle s’était elle-même vite accaparée le membre de cette femme. Grëtta le pompait avec tant de soin et de force, fourrant langoureusement la chaude trique entre ses lèvres, allant et venant tendrement dessus en des bruits de succions des plus excitants. Elle gémissait et couinait de bonheur / plaisir en suçant cette large et juteuse queue qui malgré tout, avait encore un peu de mal à pénétrer sa bouche. Mais bientôt Grëtta montra à Raven de quoi elle était réellement capable.

Elle posa fermement ses mains sur le fessier de la dame, le malaxant très fortement, avant de pousser. Quelques petites larmes coulèrent de ses yeux au moment où le puissant membre équin pénétra hargneusement sa gorge, déformant bien celle-ci qui gonfla à vue d’œil. La lieutenante eut le souffle coupé, et pompa légèrement avant de faire sortir le tout. Une belle démonstration de ses talents, qui visiblement plurent beaucoup à Raven vu sa réaction ; cette dernière commença à remuer d’elle-même puis, visiblement très enjouée, décida de saisir la tête à Grëtta pour prendre les commandes. La militaire, réduite à un petit objet à plaisir pour Raven, se vit donc forcée de pomper son membre de toutes ses forces. Elle raffermit son emprise sur le généreux fessier de la dame qui de plus en plus, excitait et attisait les pulsions vicieuses de Grëtta. « Hmmm ! » Grogna-t-elle de plaisir alors qu’elle avait la bouche pleine de cette queue équine.

Raven se fit plaisir et fit également plaisir à Grëtta qui dès lors se régala à pleine joie, jusqu’à finir par sentir la jouissance de sa comparse. Celle-ci, atteignant un certain seul, couina puis se crispa sur la chevelure sombre de la militaire alors qu’elle fourra bien profondément sa queue. Son précieux jus coula à même la gorge de la femme, qui couina brusquement en manquant de s’étouffer. Mais cela ne l’empêcha guère de boire, encore et encore, avec un appétit dévorant ce liquide coulant en elle. Pour une raison qui lui échappa totalement sur l’instant elle ne put s’empêcher de boire la moindre goutte, comme une affamée, comme si le foutre de Raven était le plus délicieux et exquis des mets. Grëtta atteignit également sa propre jouissance et, déjà très fortement excitée, sa propre queue se mit à cracher de belles salves de sperme qui vinrent éclabousser ses cuisses. Finalement Raven retira sa large verge et finit d’asperger la militaire de son foutre, éclaboussant autant sa poitrine que sa trique, qui en fut copieusement recouverte !

« Haaaaaa … Scheiße ! Bordel ! C’était BON !!! » S’écria alors Grëtta, visiblement très, très excitée. Elle remarqua que le sexe de Raven redevint immédiatement fort et vigoureux malgré ce qu’elle venait de cracher, et cela lui redonna un furieux appétit. La lieutenante partit écraser voracement son visage contre ce sexe, se mettant à le lécher et l’embrasser avec grand appétit, s’acharnant autant sur la longue et large tige que sur les lourdes et délicieuses boules en-dessous. Grëtta fourra chaudement son visage et combla Raven de mille et une léchouilles et baisers sur ses bijoux de famille, comme si elle se régalait. Mais après un petit moment à s’être repaitre des belles bourses de Raven, Grëtta recula son visage puis leva sa tête vers son amante. Elle posa sa tête contre son ventre, frottant sa joue tendrement contre, alors qu’elle se serra fortement contre elle. « Je ne sais pas ce que t’as mis dans tes couilles pour me rendre aussi folle, mais j’ai envie que tu me prennes dans TOUT LES SENS ! CA, ça me fera du bien … Crois-moi ! » Déclara-t-elle d’une vive voix. Et pour le prouver, Grëtta poussa subitement Raven, n’ayant guère peur qu’elle ne tombe en se faisant mal ; elle était surement préparée à ça.

Une fois qu’elle au dos sur le sol, Grëtta ne lui laissa guère le temps de réagir alors qu’elle se jeta sur elle, se plaça à califourchon. « Aller, EN SELLE ! » Déclara-t-elle … Avant de s’empaler brusquement et sauvagement sur le vit de Raven. Grëtta poussa un grand cri mêlant douleur et plaisir, surtout quand elle sentit toute la puissance et la taille de ce mandrin lui déchirer l’anus … Mais emportée dans sa fougue elle persévéra et se mit à monter et descendre, commençant une danse endiablée et frénétique sur cette queue.
Journalisée

Compte secondaire de Vanessa White.

• Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox