banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tourisme [PV]  (Lu 863 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« le: Mai 02, 2017, 12:04:36 »

Après la pluie, vient le beau temps Ce dicton, Sylvandell venait d’en faire l’illustration, car, après une tempête qui avait duré plusieurs jours, le petit royaume montagnard, perdu à l’entrée d’un massif montagneux, retrouvait un beau ciel bleu avec un élégant soleil C’était donc l’occasion idéale, pour Alice, de s’adonner à sa passion préférée : l’équitation Assise sur Éclipse, un magnifique destrier de guerre, un étalon au pelage noir, elle galopait dans les hauteurs de Sylvandell, là où peu de gens allaient, longeant en effet le territoire des dragons, voire s’y aventurant parfois, sans que cela ne dérange personne, et surtout pas les dragons. Elle était l’héritière d’Erwan Korvander, après tout, reconnue comme telle par le Patriarche. Aucun des dragons de Sylvandell ne viendrait l’attaquer, et ce alors que le territoire des dragons était rigoureusement interdit aux humains, certains dragons n’hésitant pas à les chasser.

Sylvandell était un royaume isolé, situé dans les hauteurs. L’entrée principale se faisait par un grand pont surplombant un fleuve. On entrait par un canyon qui donnait sur une grande plaine centrale, cette plaine constituant le cœur de Sylvandell. On y trouvait, outre quelques forêts, une série de villages et de petits fortins, l’ensemble étant entouré par d’épaisses montagnes. C’était au fond de la vallée qu’il y avait la capitale de Sylvandell, s’appelant… Sylvandell. La capitale éponyme se découpait en deux parties : la « ville basse », qu’on pouvait apercevoir depuis la plaine, et la « ville haute », dans les hauteurs. Pour rejoindre la ville basse, il fallait atteindre le village situé au fond de la vallée, Motte-la-Vallée, où on trouvait, soit des sentiers escarpés, soit plusieurs plateformes qui montaient et descendaient le long de la paroi.

Le royaume n’était guère grand, puisqu’il s’étalait sur une vallée. C’était un petit royaume perdu, mais qui, pourtant, était connu d’un bout à l’autre de Terra. En effet, Sylvandell avait une impressionnante particularité, qui expliquait pourquoi ce royaume perdu était si connu… Il était bâti dans un massif montagneux appartenant à des dragons dorés ! De redoutables dragons qui, des siècles auparavant, avaient formé un pacte avec Erwan Korvander, un pacte qui se renouvelait à chaque fois qu’un Korvander naissait au monde. Ledit Korvander devait alors, à l’approche de sa majorité, passer un rituel antique au Sanctuaire des Dragons. Alice y avait été, et le Patriarche l’avait recouvert de ses ailes et de son souffle. Un rituel autant religieux que magique, car Alice avait été insufflée par l’énergie du Patriarche. Depuis lors, elle avait un certain pouvoir sur les dragons. Non seulement ceux de Sylvandell ne l’attaquaient pas, mais elle pouvait aussi apaiser les autres dragons… Jusqu’à une certaine mesure. Ce pouvoir ne marchait pas avec tous les dragons, et même avec peu, mais il permettait en tout cas aux dragons de repérer la nature particulière des Korvander.

Aujourd’hui, donc, Alice galopait. Elle ne chevauchait pas dans la plaine, mais dans les hauteurs, et traversa une forêt pour rejoindre une corniche surplombant le massif. C’était un spectacle vertigineux et magnifique, fait d’une série de pointes triangulaires s’étalant à perte de vue. Là, Alice sauta au sol, délaissant son cheval, puis se rapprocha du rebord, humant l’air frais. Le vent faisait remuer ses cheveux, et, parfois, elle voyait la silhouette massive d’un dragon, et le saluait de la main.

*C’est vraiment… Apaisant.*

La Princesse s’assit sur l’herbe. Elle comptait encore se reposer un peu, et ne pouvait pas se douter qu’un dragon très particulier allait bientôt la voir…
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mai 02, 2017, 01:53:05 »

Sylvandell … Il y a beaucoup d'histoire et de rumeurs qui tournent autour de ce petit pays perdu quelque part dans les chaînes de montages qui forment la frontière d'Ashnard. Certaine semble plausible, d'autres sont tellement farfelus aux oreilles de Seth qu'il se demande quel genre d'ivrogne a pu l'inventer. On parle souvent d'un homme d'arme, chevalier ou simple soldat selon qui raconte l'histoire, qui aurait fondé le royaume il y a bien longtemps avec l'aide d'un groupe de dragon d'or.

Les circonstances ne semblent pas bien claires. Il se dit que ce certain Erwan aurait vaincu le dominant du groupe, d'autre disent qu'il l'aurait ensorcelé ou simplement parlementé avec lui jusqu'à le convaincre de l'aider dans sa quête d'un nouveau royaume. Quoi qu'il en soit le point central de cette légende semble être un rituel amenant le futur roi de Sylvandell a être infusé du sang de son nouvel allier, tradition qui se perpétuait toujours de nos jours de génération en génération chez les Korvanders. Pourquoi et surtout, "comment" ? Ça n'est jamais expliqué dans les récits des bardes, au fond Seth y vois plus une métaphore déformée par le folklore.

Plus terre-à-terre que ses lointaines légendes, on parle aussi d'un ordre guerrier allier à Ashnard. Suivant un code abscons les poussant à se battre sans cesse, ils se seraient alliés à l'empire pour toujours avoir une guerre en cours. Soi-disant que ce serait simplement pour "s'entraîner". Seth lui soupçonne des raisons plus pratiques, comme simplement se prémunir des envies expansionniste de la dictature voisine. On dit aussi que ses "Commandeurs" serait des guerriers d'exception voir légendaire, capable de commander aux dragons de leurs terres au cours des batailles et des sièges. Cela et bien d'autres exploits extravagants, difficile de faire la part du vrai et du faux.

Tel est la façon dont est présenté le royaume dans ses souvenirs, au détour d'une taverne ou d'un campement. Mais ce qui l'intrigue le plus finalement à propos de cette région, c'est cette relation qui existerait entre les habitants de cet endroit. On parle de respect, voir de culte envers les dragons, très loin des coutumes habituelles qui consistent à les exterminer pour exhiber fièrement les trophées récupérés après la bataille.

L'idée d'aller constater la vérité de lui-même lui trotte longtemps dans la tête. Mais la proximité d'Ashnard, peu connu pour la sûreté de ses terres, la cruauté sans cesse raconté de son dirigent ou la difficulté à évaluer la réaction des locaux à sa présence sur leur territoire lui font sans cesse repousser ce projet. Et puis un jour, dans un de ses rares village qui jouxte la frontière d'Ashnard il se rendit compte qu'il n'était pas si loin. Il suffirait de suivre cette route qui file vers les montagnes parait-il.

Qu'a-t-il à perdre ? Parfois le hasard resserve de bonne surprise et présentement, il lui déroule une voie toute tracé. Du sol les habitants ne peuvent pas lui faire grand mal, quant aux maîtres des airs … Espéreront qu'ils soient compréhensifs le cas échéant.

Il en est là, perdu dans son flue de pensée en survolant la chaîne de montagne. Les nuages s'écartent, laissant leurs odeurs d'orage dans les reliefs escarpé qu'il survole. Observant le royaume coincer dans sa vallée, il n'a aucun mal à ressentir la présence de ses cousins éloignés ni à comprendre la raison de leurs installations dans cette région montagneuse. Les vents surfent sur les reliefs escarpé, portant les créatures des airs vers les courants ascendants sans effort alors que les turbulences font un superbe terrain de jeu pour qui peux y accéder.

Seth survole le pont, dépassant ce qui semble être le seul passage viable vers la cité qui prête son nom au royaume. La ville s'étale au loin a flan de falaise, s'accrochant aux parois de la montagne et ne laissant qu'un petit village en guise d'antichambre pour les voyageurs. Quelques villages, parfois pas plus qu'un hameau, sont éparpillés dans la plaine le long des routes et piste qui lie la région ensemble.

Vu des airs, le paysage est superbe. Mais comme partout ailleurs sur Terra, il faut se méfier de ce qu'il cache. Seth n'est pas chez lui ici, il le sait et le sens. Gardant un œil sur les quelques dragons qu'il aperçoit çà et là, il prend garde à ne survoler ni les habitations ni ce qu'il suppose être les terres réservées aux êtres ailés qui vivent ici. Il ne manquerait plus qu'il attire l'attention, voir les foudres des locaux. Autant les humains ne lui inspire pas vraiment la peur, autant leur allier il préfère ne pas s'y frotter.

Et puis … Quelque chose attire son attention. Une sensation qu'il a du mal à décrire, ça ressemble à cette impression qui permet aux dragons de se sentir entre eux, mais c'est différent en même temps. C'est très étrange, difficile à interpréter et à situer. C'est pourtant quelque part par là, pas très loin de cette forêt, cette corniche peut-être ?

Du sol, on ne voit de Seth qu'un petit point noir et or suspendu dans la voûte du ciel, si on n'y fait pas attention on peut aisément le confondre avec un oiseau quelconque. Du ciel, Seth ne vois au départ qu'un de ses gros cheval utilisé par les chevaliers, le genre capable de porter un homme en armure. En cherchant un peu plus dans les alentours il finit par remarquer une jeune femme assise dans l'herbe à proximité du vide.

La vue est étrange, ce n'est a priori pas le genre de monture qui va avec ce genre de personne. Il y a comme … Un décalage. Mais le plus étrange, c'est que l'étrange sensation semble bel et bien venir de là, voir … De la blonde elle-même. À vrai dire il a quelque difficulté à admettre ce fait, ne comprenant pas vraiment ceux à quoi il a affaire.

Intrigué pour le moins, il prend le risque de s'approcher, trop sans doute pour être raisonnable. Le point dans le ciel devient plus visible, plus facile à distinguer à mesure qu'il perd de l'altitude et que la distance se réduit. Suffisamment pour que des yeux habitués voient des divergences majeures entre lui et les dragons d'or de la région. La couleur d'obsidienne qui couvre une grande partie de son corps en premier sans doute, puis sa taille qui n'a pas grand-chose à voir avec les locaux. Mais le plus frappant sans doute étant qu'il semble clairement conçu pour tenir sur deux jambes, comme un humain, plutôt que sur quatre pattes comme ses cousins terraniens.

Emporté autant par son élan que par sa curiosité, il fait un premier passage à quelques dizaines de mètres au-dessus de la corniche, observant les réactions de la jeune femme avant d’amorcer un virage sur l’aile un peu plus loin, préparant un second passage en espérant ne pas passer pour une quelconque menace. À la réflexion passer si proche n’était peut-être pas la meilleure des idées. Mais la chose est faite.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Mai 08, 2017, 07:11:01 »

Parfois, Alice aimait s’isoler. Elle aimait se rendre avec son cheval le long du Territoire des Dragons. Ici, il n’y avait personne pour la juger, personne pour la solliciter, et, même si elle n’était pas une asociale, parfois, il était tout simplement bien de pouvoir se ressourcer. Et c’était précisément ce qu’elle faisait ici. En pleine nature, elle pouvait se détendre, et être en compagnie des dragons avait aussi pour conséquence de la détendre, sans qu’elle ne puisse vraiment se l’expliquer. C’était sans aucun doute lié à son sang si particulier. Alice était bien un humaine, mais, depuis que le sang du Dragon bouillonnait en elle, elle savait qu’elle n’était plus tout à fait normale. Les Korvander avaient toujours été des individus énergiques, inépuisables, ce qui en faisait, comme son père Tywill, de rudes guerriers. Mais, chez Alice, qui n’aimait pas la guerre, cette vigueur avait trouvé une manière différente de s’exprimer, plus passionnelle.

Elle comptait très certainement rejoindre les grottes ensuite. C’était là que les dragons vivaient, principalement. Alice était une Korvander, ne risquait rien, et aimait souvent se rendre là. Elle allait voir les jeunes dragonnets, et s’amusait à les prendre dans ses bras, et à les caresser, sous le regard scrutateur de leurs mères.

*Oui, c’est très certainement ce que je vais faire...*

En levant la tête, la Princesse vit un point brillant se rapprocher. Sur le coup, elle n’y fit guère attention, car il était fréquent de voir les dragons se rapprocher, et elle se redressa, en étouffant un bâillement. Le dragon se rapprocha davantage, et Alice le regarda à nouveau... Puis fronça les sourcils.

*Bizarre, il est... Petit.*

Était-ce un jeune dragonnet venant la voir, ou faisant son baptême de l’air ? Les dragons dorés étaient généralement plutôt grands, faisant bien cinq ou six mètres de long, avec leur longue queue... Mais, plus elle y regardait, et plus elle trouvait ce dragon étrange. Il était doré sur le torse, mais noir sur les bras, et avait des jambes. Un curieux dragon bipède, grand pour un humain, mais petit pour un dragon. Il vola au-dessus d’Alice, lentement, et la jeune femme leva la tête, croisant son regard, avant de le voir se rapprocher à nouveau d’elle. On aurait pu croire son attitude hostile, mais... Alice ne le sentait pas.

Comme dit, elle avait du sang de Dragon dans les veines, et ceci lui permettait d’avoir une sorte de lien avec les autres dragons, un lien qui ne se limitait pas qu’aux dragons dorés de Sylvandell. Elle pouvait ressentir des choses en ce qui concernent les dragons, même si elle ne se l’expliquait pas vraiment. Ce n’était pas de la télépathie, ou, du moins, pas de la télépathie comme on la concevait. Elle ne pouvait pas lire les pensées de ce dragon, mais elle pouvait percevoir qu’il n’était pas hostile envers elle, mais juste... Intrigué.

Alice mit une main en paravent au-dessus de ses yeux pour se protéger du soleil, et pour visualiser davantage ce curieux dragon... Qui la regardait. Sur ce point, il n’y avait aucun doute possible. Alice finit par s’éclaircir la gorge, en le regardant tournoyer autour d’elle.

« Euh... Bonjour ? » se hasarda-t-elle.

Elle ne voyait pas trop quoi dire. Après tout, elle ignorait si ce dragon, malgré sa forme bipède, pouvait parler ou non. Elle poursuivit quand même, au cas où :

« Vous... Vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mai 09, 2017, 12:21:28 »

Au final la jeune femme n'a pas la réaction que l'on attend de pratiquement tous les Terrariens. Se relevant calmement pour l'observer entre les rayons du soleil, elle se contente d'un regard interrogateur sur sa personne. Sur le coup cela surprend Seth à vrai dire, avant qu'il ne se rappelle que dans cette région, hommes et dragons semblent partager leurs territoires sans conflit. À la lumière de se fait, l'observer de cette façon n'est finalement pas si surprenant.

Cela explique aussi probablement qu'elle n'hésite pas à lui dire bonjour à son second passage. C'est … Presque aussi perturbant que cette sensation étrange venant de cette jeune femme. Maintenant à proximité il ne pouvait plus douter que c'est bien elle qu'il a perçu. Pas vraiment ce à quoi il s'attendait, même s'il ne savait pas vraiment ce qu'il allait découvrir.

Plus intrigué encore que précédemment, il dépasse à nouveau la jeune fille alors qu'il est plongé dans ses pensées. Au fond il n'y a pas des milliers de solutions pour répondre à ses questions. Manifestement elle n'avait pas peur de lui, aussi même s'il n'était pas particulièrement à l'aise à l'idée de se poser à si peu de distance de ce qui lui semble être le territoire exclusif des véritables maître des lieux, il vire de nouveau sur l'aile pour amorcer sa décente.

La corniche se rapproche, avec elle l'herbe du sol et celle qui a attiré son attention. Le moment de sérieusement freiner vient rapidement, lui faisant ouvrir en grand ses ailes alors qu'il se redresse pour atterrir fermement camper sur ses deux jambes. Seth n'est pas un grand dragon, mais ça ne l'empêche pas d'envoyer valsé feuille morte, brin d'herbe et poussière avec la bourrasque qu'il provoque. Cela ne dure pas cependant, le courant d'air mourant aussi vite qu'il est né.


Vous... Vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas ?

Non, effectivement. Disons simplement que l'on dit énormément de choses sur la région et que je suis venu voir de moi-même de quoi il en retourne réellement ...

La voix de Seth n'est probablement pas des plus simples à comprendre pour l'oreille "profane". Située profondément dans les basses, plus proche d'un grognement que d'une élocution articulée, elle montre que la gorge d'un dragon n'est pas forcément la plus adaptée à la langue Terrarienne. Toutefois, en tendant l'oreille il demeure compréhensible. Un petit effort à faire sans doute, moins pour les silvandien que pour les autres peut-être.

Son regard rouge rubis se pose sur la jeune femme qu'il domine de toute sa hauteur. Malgré les quelques mètres qui les séparent il est obligé de sérieusement pencher la tête, comment faire autrement quand son interlocuteur dépasse à peine le genou ? Serte il pourrait prendre son apparence humaine, mais … Cela ne lui semble pas particulièrement approprier sur l'instant. Après tout il n'a qu'une vague idée des coutumes et il ignore totalement les réactions des habitants à ce genre d'habitude … Après tout les dragons n'ont pas l'air de se cacher ici.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Mai 14, 2017, 10:59:43 »

Il était... Plus grand que ce qu’elle pensait. Quand il se posa près d’elle, des secousses de vent firent secouer ses cheveux. Devant elle, le grand dragon noir aux motifs dorés venait de se poser. Il faisait bien trois mètres de haut, et la tête d’Alice arrivait à peine à hauteur de son bassin. Elle le regarda silencieusement, papillonnant des yeux, légèrement intriguée. Qu’est-ce que ce grand dragon faisait là ? Un nouveau dragon au sein du clan ? Alice ne savait pas trop comment le clan du Patriarche fonctionnait. Même si les dragons d’or étaient au service de Sylvandell, ils étaient aussi extrêmement autonomes, et Alice s’était toujours demandée si le Patriarche accueillait de nouveaux dragons. Elle aurait pu être davantage inquiète, ceci dit, car les dragons noirs étaient souvent liés à la magie noire, mais, instinctivement, elle ne se sentait pas d’agressivité chez ce dragon.

Devant elle, il se présenta rapidement, parlant d’une voix basse et gutturale. Il lui expliqua ainsi être venu là après avoir entendu des rumeurs sur la région, et Alice hocha la tête, plus intriguée.

« Oh... Je me demande ce qu’on a pu vous raconter, alors. »

Un léger sourire vint perler sur ses lèvres, et elle enchaîna rapidement :

« Vous êtes à Sylvandell, État ashnardien. Un royaume qui a été fondé par mon ancêtre, Erwan Korvander, avec le soutien de l’Omniprêtre. Erwan a formé une alliance ancestrale avec un puissant dragon doré, que nous surnommons le Patriarche, et qui, pour être totalement complète, est un Avatar de Batrok, le Dieu des dragons. »

Batrok était une divinité elfique méconnue, désignant un ancien dragon qui avait combattu, en des temps immémoriaux, les forces du Chaos. Un Dieu connu pour sa férocité au combat, l’un des premiers défenseurs de l’Ordre contre les hordes maléfiques, qui avait combattu aux côtés des Anges, défié les Grands Anciens, les démons, et l’influence croissante du Chaos. Et le Patriarche était l’un de ses descendants. Dès lors, on pouvait en conclure que Sylvandell avait été fondée sur le souci de protéger l’Ordre contre le Chaos, de suivre les idéaux de Batrok, ce qui expliquait le caractère belliciste et guerrier de cette nation.

Alice se tut pendant quelques secondes, et reprit :

« Je suis la Princesse Alice Korvander de Sylvandell, brave dragon. J’ignore qui vous êtes, mais sachez que Sylvandell se veut hospitalière envers les dragons... Du moins, en ce qui nous concerne. Si vous foulez du pied le Territoire des Dragons, nous ne pourrons pas garantir votre sécurité, si les dragons d’or vous perçoivent comme hostiles. Autrement dit... Je vous conseille de rester près de moi. »

Elle sourit  gentiment, un sourire doux et tendre,  et enchaîna encore :

« Alors... Comment vous appelez-vous ? D’où venez-vous ? Et... Hum... Qu’est-ce que vous cherchez à savoir sur Sylvandell, exactement ? »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Mai 24, 2017, 09:53:42 »

Le vent et les feuilles calmées, la jeune femme se permit de l'observer tout autant qu'il se l'était lui-même permit un peu plus tôt. C'est étrange d'ailleurs qu'il ne perçoive aucune peur dans son regard, bien peu lui on fait ce genre de démonstration et encore moins une parfaite inconnue. En fait la blonde semble autant intriguée par sa personne que Seth est intrigué par elle.

Rapidement elle s'exprime à nouveau, se demandant ce qu'il a pu entendre sur Sylvandell avant de donner son propre résumé. Un historique bref pour le moins, mais néanmoins suffisamment riche d'information pour écarter certain des récits les plus tordues qu'il ait écoutées.

Le petit royaume serait donc bel et bien lier à l'empire voisin, bien que l'adjectif "ashnardien" ne soit pas des plus clairs sur la nature de la relation qui existe entre les deux nations. Plus étrange, si elle lui confirme l'existence passée du fondateur du pays elle sous-entend qu'il se serait allié "pacifiquement" avec les dragons d'or, suffisamment du moins pour que le "Patriarche" y ai survécu. À vrai dire cette hypothèse fait partie de celles qui lui semblaient les moins plausibles. Même s'il ne doute pas que l'on puisse discuter avec les dragons qui peuplent ces montagnes, il a un peu de mal à comprendre pourquoi ils se seraient alliés avec un humain plus ou moins sorti de nulle part.

La réponse se trouve peut-être dans ce qu’il n’a pas vraiment compris de la présentation de Sylvandell. Il comprend vaguement la notion d’avatar, sorte de représentant d’un dieu sur Terra, il n’a jusque-là jamais entendu parler de Batrok. Un dieu des dragons ? Vraiment ? Il n’a jamais eu l’occasion de réellement parler avec un dragon de Terra et son monde d’origine ne vénère aucun dieu de ce nom, aussi il est quelque peu dans le flou à ce sujet. Mais ce qu’il comprend le moins c’est ce qu’est supposer être un "omniprêtre".

Un ecclésiastique sans doute, mais de toutes les divinités de Terra en même temps ? Même s'il ne représente qu'une fraction des cultes divers et variés qui ont court dans le monde, ça lui semble pour le moins contradictoire. Après-tout, un clerc n'est-il pas supposé suivre les commandements que d'une seule divinité ? Seth doit faire fausse route quelque part assurément.

Lui laissant le temps d'assimiler ses informations, la jeune femme prend ensuite la peine de se présenter elle-même. À nouveau Seth est pour le moins … Surpris. Princesse Alice Korvander, rien que ça ? Cela lui semble quelque peu … Improbable, pour plusieurs choses. Primo, elle n'a pas vraiment le physique qu'on attendrait d'une princesse guerrière. Secundo, même si l'image de la princesse fragile qu'il faut protéger est un peu cliché, il a du mal à imaginer qu'on laisse sortir une représentante de la famille royale sans aucune escorte. Tertio … Tertio rien, il connaît trop mal les us et coutume des humains, des sylvandiens en particulier, pour pouvoir pointer d'autre bonne raison.

D'un autre côté, si la légende disant que les Korvander sont infusés de sang de dragon est vrai, cela expliquerait cette impression étrange que provoque chez lui son interlocutrice. De plus, la proximité immédiate du territoire des dragons de la région doit être tout aussi efficace qu'une escorte.

Suffisant pour le convaincre ? Hum … Disons qu'il lui laisse le bénéfice du doute, d'autant qu'elle lui fait une remarque intelligente sur leur emplacement.

Je n'ai aucunement l'intention de m'aventurer plus loin je vous rassure. En fait je suis déjà bien trop proche à mon goût pour être tout à fait franc, je ne me suis approché uniquement parce que … Je vous ai perçu de loin.

Quant à mon nom … Appelez-moi Seth, Seth Sternam. C'est un honneur de vous rencontrer Princesse Korvander. La question va peut-être vous paraître incongrue … Mais qu'est donc supposé être un Omniprêtre ? Sa dénomination me laisse perplexe pour être franc.
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Mai 25, 2017, 04:34:09 »

Elle était vraiment curieuse. Un nouveau dragon au sein de la colonie ? Un simple touriste dragonique qui, ayant entendu parler de Sylvandell, avait décidé de voir à quoi ce pays ressemblait ? Alice n’en savait trop rien. Pour autant, elle n’avait pas en tête de le repousser, et elle le laissa appréhender toutes les informations qu’elle venait de lui fournir. Seth, après quelques instants, lui confirma au moins qu’il n’appartenait pas au Sanctuaire, et lui demanda ensuite davantage d’informations sur l’Omniprêtre, tout en lui divulguant son identité.

La Princesse s’empressa rapidement de satisfaire sa curiosité sur ce point :

« L’Omniprêtre est un elfe âgé et expérimenté, qui est là depuis l’époque d’Erwan Korvander. Avant, on l’appelait juste le ‘‘Prêtre’’, mais, comme il est le seul représentant du culte de Batrok à Sylvandell, nous l’avons peu à peu affublé du préfixe ‘‘-omni’’. »

Un préfixe qui signifiait « dans sa totalité ». Concernant l’Omniprêtre, le terme ovulait juste dire qu’il était l’unique prêtre de Batrok. Au-delà de ça, c’était un homme assez mystérieux, et pas très beau. Il avait connu des batailles redoutables, et portait sur son visage des scarifications, notamment un œil de verre. Alice ignorait dans quelles circonstances l’Omniprêtre avait perdu cet œil. L’elfe était là depuis toujours, conseillant les différents monarques qui s’étaient succédé à la tête du pouvoir.

« Outre ses fonctions religieuses, l’Omniprêtre est le garant de nos traditions et de nos connaissances séculières, et, surtout, du lien entre les dragons d’or et notre royaume. La cérémonie qui m’a intronisé a été réalisée sous sa supervision, et il en a toujours été ainsi. »

Même si l’Omniprêtre lui faisait froid dans le dos, Alice avait toujours reconnu à leur juste valeur ses compétences. Elle se racla ensuite la gorge, et déambula un peu, humant l’air de la campagne, les légères bourrasques de vent qui firent virevolter ses cheveux.

« À votre tour, maintenant... Vous ne m’avez pas dit d’où vous venez... Et, d’ailleurs, en quoi ma présence vous interpelle-t-elle ? Vu du ciel, je ne dois être qu’un petit point perdu au milieu des montagnes... »

Difficile de croire que le dragon avait pu l’apercevoir du ciel, même si Alice savait que les dragons avaient plutôt une bonne vue.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juin 09, 2017, 05:20:09 »

Effectivement, Seth a fait fausse route. En réalité cet "omniprêtre" ressemble plus à une sorte d'évêque ou de cardinal dans ses fonctions en quelque sorte. Mais à nouveau une pointe de surprise lui traverse l'esprit quand elle lui décrit rapidement de qui il s'agit. Un elfe, vraiment ? Pourquoi un dieu dragon choisirais un elfe et pas un représentant de sa propre espèce en tant que prêtre ? Ou un humain au vu de la relation particulière qu'il entretient avec Sylvandell. Il doit y avoir des raisons, mais elle ne semble pas évidente à Seth sur l'instant.

Quoi qu'il en soit, la jeune femme se dégourdie les jambes de quelques pas, profitant des effluves venant de la plaine en contre bas, porté par les courants d'air montagnard. Puis, après s'être éclaircie la gorge, elle lui pose quelques questions. C'est vrai qu'il n'a finalement donné que son nom, un peu léger comme présentation effectivement.

Je viens du sud-est, des terres sauvages plus précisément où je réside habituellement. Je ne m’aventure que très rarement en dehors de cette région pour être franc.

Simple et direct, rien de bien transcendant. Ce n'est ni un long voyage, ni dur, ni intéressant à raconter. L'hésitation ne vient que de la seconde partie de la question. Non pas qu'il ait quoi que ce sois à cacher, après tout il n'y a rien de mal en sois … Ça lui semble juste toujours autant étrange cette sensation, espéreront qu'Alice pourra éclairer sa lanterne sur le sujet.

Oui et non. En réalité le moindre petit point peux révéler tous ses détails pour peu que l’on pose notre regard dessus. C’est un peu … Comme avoir une longue-vue dans les yeux en quelque sorte.

Une vision de rapace donc, au moins en ce qui le concerne. Peut-être a-t-il tors de généraliser ainsi, après tout il ignore totalement s'il en va de même pour tous les dragons. D'autant que n'étant pas originaire de Terra, il peut très bien y avoir une différence sur ce point. Mais Seth n'y croit pas trop, il n'imagine pas qui que ce sois habitant les cieux avoir une vue différente.

Mais pour être tout à fait franc, c'est autre chose qui a attiré mon attention initialement. Voyez-vous, les dragons se sentent entre eux a distance sans même se voir. C'est difficile à expliquer, mais pour je ne sais trop quelle raison je vous perçois de la même façon. Pas comme un dragon à proprement parler, mais … Enfin, je ne sais pas quoi moi-même penser de ça.

Si l'expression d'un dragon est toujours un peu compliquée à lire, son regard ne pose en revanche aucune difficulté pour y voir à nouveau que la blonde l'intrigue. C'est en effet quelque chose de perturbant pour lui ...
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Juin 12, 2017, 12:26:05 »

Le dragon lui expliqua d’où il venait, lui expliquant qu’il avait ressenti une curieuse aura émanant de la Princesse, qu’il avait assimilé aux dragons, ce qui ne manqua pas de la faire sourire. Elle en gloussa même un peu, et posa sa main devant ses lèvres.

« Oh… Je crois pouvoir vous renseigner là-dessus, mais… »

Alice allait faire sa Princesse, et se pinça malicieusement les lèvres.

« Avant ça, vous allez devoir me rendre un service. »

Elle se rapprocha alors, une lueur malicieuse dans les yeux.

« Je veux grimper sur votre dos, et voler pendant un moment. Rassurez-vous, ça ne sera pas inutile, car vous nous conduirez à un endroit sacré, où je vous expliquerai tout. »

Bien sûr, le dragon pouvait refuser, mais il allait à nouveau sentir l’étrange aura qu’il avait ressenti en venant ici, une aura qui résonnait dans ses gènes, et qui lui disait qu’il pouvait, non seulement faire confiance à cette femme, mais aussi lui obéir. Oh, bien sûr, ce n’était pas une soumission forcée, mais plus une sorte d’intuition, de forte incitation.

« N’y voyez pas ça comme un caprice personnel, même si ça y ressemble… C’est juste que j’ai toujours aimé grimper à dos de dragon ! »
« Dernière édition: Juin 12, 2017, 06:46:39 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Juin 20, 2017, 10:04:17 »

Même en posant sa main sur sa bouche, la jeune femme ne peux masquer le rire léger qui s'échappe de ses lèvres souriantes. Alice ne tarde pas à lui confirmer qu'elle sait d'où vient cette étrange sensation, mais ne semble pas disposer à s'expliquer plus en détails immédiatement.

L’expression que Seth aborde un mélange de surprise et d’interrogation alors qu’elle semble faire l’enfant en pincent les lèvres, comme si une lubie subite lui traverse l’esprit alors qu’elle lie la réponse à un service de sa part.


Je veux grimper sur votre dos, et voler pendant un moment. Rassurez-vous, ça ne sera pas inutile, car vous nous conduirez à un endroit sacré, où je vous expliquerai tout.

Sans vouloir paraître impertinent à une princesse, vous comprendrez que c'est une demande pour le moins inopiné. Je n'ai pas pour habitude d'être un taxi pour une parfaite inconnue, princesse ou non.

À nouveau il ressent cette étrange impression, à la fois simple et très difficile à définir. Quelque chose l'incite à céder à sa demande. C'est très étrange parce que cela relève plus de l'instinct que d'autre chose, alors qu'il n'y a aucune raison a priori pour que son subconscient lui suggère une telle chose.

En fait, aussi perturbant que cela soit, il n'arrive pas à se résoudre à lui dire un non franc. Cette incapacité à la fois inexplicable, improbable et inattendu lui donne un air pour le moins perplexe alors qu'il se demande quel genre d'influence est à l'œuvre sur sa personne. Le pire finalement c'est que Seth sait au fond de lui qu'il peut refuser s'il le veut … Mais il en a étrangement pas envie.


N’y voyez pas ça comme un caprice personnel, même si ça y ressemble… C’est juste que j’ai toujours aimé grimper à dos de dragon !

Hum … D’accord, mais n’en prenez pas l’habitude.

Il se surprend lui-même, c'est sorti avant même qu'il ne s'en aperçoive. Même s'il n'y a pas 50 façons de savoir de quoi il en retourne, le fait qu'il accepte finalement aussi facilement l'étonne lui-même. Mais maintenant que c'est dit, difficile de revenir en arrière, les dés sont jetés comme disent certains.

Il s'agenouille donc, invitant Alice a s'asseoir dans sa main tendue. En effet, difficile de monter sur son dos comme elle doit probablement le faire avec ses "compagnons" habituelle à moins de se risquer à une escalade compliquée et désagréable.

Rapidement la princesse se retrouve installée sur ses épaules, les jambes de chaque côté de son cou avec amplement de quoi s’accrocher pour ne pas tomber quand il se relève. Le point de vue est pour le moins différent, un peu comme voir le sol du haut du premier étage.


Je suis donc censé me diriger dans quelle direction ?
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #10 le: Juin 26, 2017, 12:33:24 »

Seth était surprise par sa demande, ce qui amena Alice à faire quelques précisions, lorsqu’elle se retrouva sur ses épaules.

« Ne vous inquiétez pas pour ma sécurité, j’ai déjà grimpé à dos de dragon. Et puis, nous rejoindrons plus vite l’endroit que je souhaite vous montrer comme ça. »

En fait, Alice avait grimpé pour la première fois de sa vie sur un dragon à l’âge de six ans. Elle n’avait jamais eu le vertige, et avait en réalité toujours adoré voler dans les ciels. Généralement, elle se positionnait sur une selle installée près de la nuque du dragon. Ici, elle était assise sur les solides épaules du dragon noir, qui s’envola alors, et elle pointa son doigt vers le Château, lui indiquant de prendre cette direction. Seth commença alors à voler, plutôt lentement, compte tenu de la présence de sa passagère, qui sentait le vent caresser son visage, faisant virevolter quelques mèches de cheveux.

Pourquoi Seth avait-il obéi si facilement ? Alice savait qu’il devait se poser cette question. Pourquoi s’était-il rapproché de la jeune femme, aussi ? Elle pouvait deviner ses interrogations, et, alors que le duo commençait à se rapprocher de Sylvandell, elle désigna du doigt un lac situé entre des montagnes.

« Là ! Vous voyez ? Il y a une structure au centre du lac ! C’est ici que nous devons aller ! »

Ce n’était pas n’importe quelle structure. Le duo rejoignait le sol le plus sacré qui soit de Sylvandell : le Sanctuaire des Dragons. Seth se posa au milieu de cette étonnante construction, et Alice descendit au sol, aidée par les bras de Seth, puis se retourna vers lui.

« Vous êtes un dragon, je suis sûre que vous devez sentir quelque chose... Cet endroit est un ancien sanctuaire elfique très particulier. »

Elle se mit à marcher un peu, s’imprégnant de cette place, se rappelant encore le moment où elle avait été conduite ici, dans le cadre de son intronisation, un rituel sacré. Les dragons dorés étaient postés sur les murs, et avaient soufflé sur elle, et, dans les flammes, elle avait vu le Patriarche.

« Voyez-vous, c’est ici, dans ces montagnes, que Batrok a jadis repoussé un terrible dragon noir qui voulait détruire le monde, Alduin. Batrok était un grand dragon doré, considéré comme une divinité par beaucoup d’elfes... Et par moi et mon peuple. Il a réussi à sceller Alduin dans ces montagnes, mais en est mort. Par la suite, les dragons qui accompagnaient Batrok ont choisi de rester dans cette région, et ont convenu d’une alliance sacrée avec mon ancêtre, Erwan Korvander. Erwan était un Dovahkiin, et son rôle était de protéger les lieux, de s’assurer qu’aucun mage noir ne viendrait un jour libérer Alduin. »

Elle en vint ensuite au point essentiel :

« Chaque descendant d’Erwan renouvelle le pacte sacré qui nous unit aux dragons. Si vous vous sentez si rassuré en ma présence, Seth, c’est parce que, bien que je sois toujours une humaine, j’ai accompli ce rituel. Batrok a beau être physiquement mort, son âme continue à battre dans cette région. Il m’a béni, et a insufflé son énergie dans mon sang. C’est ça que vous avez ressenti. »

Un nouveau sourire en coin se dessina sur ses lèvres, et elle conclut :

« C’est pour ça que, sans même me connaître, au plus profond de vous, vous avez envie de me faire confiance. »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1600



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Juillet 27, 2017, 08:06:39 »

Une fois la princesse caler sur ses épaules, Seth s'élance donc dans les airs par la méthode la plus simple qui soit. Ouvrant grand ses ailes, le dragon se jette simplement dans le vide depuis le bord du promontoire sur lequel ils se sont rencontrés. Mettant à profit l'élan acquis il rejoint le ciel sans effort avant de mettre le cap sur le château que lui pointe la jeune femme, nullement gêner par cette soudaine acrobatie.

Prenant doucement de l'altitude au gré des courants ascendant qui parcoure l'atmosphère montagneuse, Seth se pose effectivement beaucoup de questions. Même s'il se sent incapable de se sentir en danger ou d'en vouloir à Alice, ça a quelque chose de … dérangent de se savoir sous influence. C'est tout aussi étrange que cette sensation toujours inexpliquée qu'il ressent envers sa passagère. Mais il devrait être rapidement fixé … C'est du moins ce qu'elle lui fait miroiter.

Là ! Vous voyez ? Il y a une structure au centre du lac ! C’est ici que nous devons aller !

Les 4 tours au bout pointu c’est ça ?

Une description plutôt … sommaire de l'endroit à vrai dire. En réalité cela ressemble plus à une sorte de rotonde couvrant peu ou prou l'île en question. Peut-être une sorte de colisé ou de temple vu de loin, prolongé en hauteur par quatre tours finissant en pic incliné. Outre le fait que Seth n'a que très peu vu de bâtiment de ce genre et encore moins dans la région, ce qui l'étonne le plus c'est l'énergie particulière que la construction partiellement en ruine semble diffuser dans les alentours. Quelque chose qu'il n'avait jamais ressentie avant. En fait, ça ressemble un peu à cette impression que lui laisse Alice, mais en plus diffus comme une odeur dans l'air à laquelle on ne porte pas attention tant que personne ne nous la fait remarquer.

C'est sur cette impression pour le moins étrange qu'il entame sa décente dans la structure. Vu de l'intérieur elle semble largement capable d'accueillir un bon nombre des dragons qu'il a pu apercevoir à Sylvandell. Des dizaines ? Des centaines ? Difficile a dire, mais pour une fois Seth a de bonne raison de se sentir … Petit. Quelque chose de suffisamment rare sur ce monde pour le mettre mal à l'aise alors qu'il dépose sa passagère sur le sol de pierre.


Vous êtes un dragon, je suis sûre que vous devez sentir quelque chose... Cet endroit est un ancien sanctuaire elfique très particulier.


Cet endroit … Suinte de magie en effet, aussi bien ancienne que récente …

La jeune princesse se met alors à lui raconter la légende qui accompagne cet endroit, ou plutôt la région. Dans une version bien plus complète et cohérente que tout ce qu'il a pu entendre sur le sujet précédemment. Dans d'autres circonstances il n'aurait probablement pas considéré cette histoire comme vrai de bout en bout, mais le fait est que ce lieu pulse d'une énergie qu'il est bien incapable de définir et d'expliquer autrement. Sans oublier que cette étrange intuition, influence ou peu importe ce qu'exerce cette jeune femme sur lui, semble lui suggérer que tout cela a bien eu lieu en ses termes.

Même si … Même si certain détail lui titille l'esprit. Le premier et non des moindres, c'est qu'il a toujours considéré les dieux comme des êtres immortels. Certes, il est loin d'être au point sur la question avec ses notions de théologie pour le moins rudimentaire, mais ça semble pourtant être un fait admit en général. À moins qu'il se soit élevé à ce statut à cette occasion, c'est cela qu'il est supposé comprendre ?

Autre point qu'il ne comprend pas, pourquoi donc des dragons supposer être pratiquement les bras droits d'un dieu défunt ressentiraient le besoin de s'allier à un être humain ? Ils auraient sans doute pu l'écraser à l'époque, même si d'une façon ou d'une autre se "Dovahkiin" est parvenu à discuter avec le "patriarche" il a toujours du mal à comprendre l'intérêt de cette alliance.

Autre chose, pourquoi diable un dieu voudrait infuser quelqu'un de son essence ? Une personne qui n'est pas représentante de sa race qui plus est, ça ne devrait pas plus logiquement être un des dragons du pays plutôt ? Es que c'est l'une des conditions pour que l'alliance sois conclue à l'époque d'Erwan ? Un mortel qui pose des conditions à un dieu, c'est possible une telle chose ?

S'il n'a aucune raison de remettre en cause les dires de la princesse Korvander, les tenant et aboutissant ne lui semble pas très clair autour du fondateur du royaume. Il doit lui manquer un détail, une pièce qui rendrait le puzzle possible à assembler. Ses réflexions butes sur un point alors que la jeune femme finit son histoire, semblant observer son air perplexe.


Après avoir regardé à nouveau le décor qui les entourent et n'y trouvant aucun indice particulier à la question qui lui brûle la langue, il finit par se décider à la poser. Peut-être sagit-il de cette pièce du puzzle qui lui manque …

La question va peut-être vous paraître bête, mais … Qu'est supposer être un "Dovahkiin" ?
Journalisée

Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7937



Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #12 le: Juillet 31, 2017, 12:43:50 »

Jouer la guide touristique ne gênait nullement Alice. Après tout, c’était son royaume, son histoire ! Et puis, ce n’était pas tous les jours qu’elle pouvait raconter ça à un dragon. Qui sait ? Peut-être même qu’elle arrivera à le convaincre de rester ici... Elle en doutait, car ce Seth avait l’air d’être un nomade, mais elle comptait jouer sur sa curiosité, et peut-être, éventuellement, sur le sentiment de lassitude qui devait l’envahir à force d’errer... Mais, là, Alice s’avançait. Après son long exposé, elle reprenait son souffle, tout en le laissant méditer sur les multiples informations qu’il venait de recevoir. Elle se doutait qu’il devait avoir des occasions, et, pendant qu’il réfléchissait, elle se rapprocha de l’estrade au centre.

Alice se souvenait encore comme si c’était hier de la séance ici, quand le Dragon d’Or l’avait observé. Elle était nue au milieu de l’estrade, entourée par les dragons, et ils avaient tous soufflé sur elle. Elle avait cru mourir en sentant le feu doré la recouvrir, mais, au lieu de ça, les flammes l’avaient caressé, et elle avait vu à travers. La Princesse avait vu Erwan Korvander, ses ancêtres, sa lignée, et quantité d’autres choses qu’elle n’avait pas spécialement compris. Ce rituel avait été... Exceptionnel, tout simplement. Elle en était sortie sonnée, épuisée, et l’Omniprêtre avait été le seul autorisé à rentrer, au milieu des rugissements des dragons, de leurs envolées spectaculaires. Il l’avait recouvert d’un châle pour protéger son corps, et elle était sortie épuisée, mais la tête haute, sans une seule trace de blessure, mais avec de la fumée suintant de son corps... Les signes les plus évidents qu’elle avait surmonté le rituel, et avait officiellement été reconnue comme une héritière légitime d’Erwan Korvander.

Seth finit par lui demander ce qu’était un Dovahkiin.

« Oh... Ma foi... Le terme n’est pas forcément très connu, oui. Eh bien... »

Elle se tapota encore les lèvres, signe qu’elle réfléchissait. En vrai, c’était assez difficile à expliquer. Néanmoins, elle allait se livrer à un effort de synthèse et de pédagogie pour tout expliquer à ce grand dragon noir et musclé.

« Ce sont... Des espèces de mutants. Des humains qui possèdent l’âme et le sang d’un dragon, expliqua-t-elle. Leur origine est sujette à plusieurs théories, et, pour résumer, il y en a deux principales. La théorie mystique, et la théorie... Biologique. »

Selon la première de ces théories, les Dovahkiins étaient des individus très particuliers, bénis par les Dragons pour permettre aux humains de maîtriser leur pouvoir.

« Kyne la Déesse et Paarthunax l’Ancien, souvent considéré comme le plus vieux dragon connu du monde, auraient confié ce pouvoir lors de la Guerre contre les Grands Anciens, pour aider les humains à lutter contre l’influence corruptrice du Chaos, mais aussi pour se battre avec eux. Car, si les dragons ont une constitution physique plus impressionnante que la nôtre, les humains ont d’autres avantages. Paarthunax aurait doté Miraak du Don, faisant de lui un Enfant de Dragon. C’est ce que ‘‘dovahkiin’’ veut dire, étymologiquement. »

La seconde théorie était plus classique. Elle reposait sur le fait que certains dragons, en s’amusant à prendre forme humaine, avaient engrossé des femmes, et ces femmes auraient donné naissance à des êtres particuliers, des hybrides.

« Un Dovahkiin dispose d’une constitution améliorée par rapport à un humain lambda, mais, surtout, de la capacité unique de maîtriser une magie très particulière... Le Thu’um. »

Le Thu’um est une magie redoutable. Le mot, comme le précisa la Princesse, signifiait « Art de la Voix ».

« Les sorts magiques sont appelés des Cris... Car, quand un Dovahkiin utilise un mot draconique, il déclenche un effet magique. Et il peut associer plusieurs Mots pour former un Cri. Ces sorts magiques sont variés. Erwan Korvander était un adepte du Thu’um... Moi, je n’ai que son sang, je ne maîtrise pas la Voix. »

Elle rajouta ensuite, en souriant :

« Et puis, on dit qu’utiliser un Mot donne un timbre de voix extrêmement grave. Et, comme on dit que j’ai une voix toute douce, ça pourrait me briser les cordes vocales... » plaisanta-t-elle.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox