banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Quand le hasard fait les retrouvailles, il n'a pas toujours de l'imagination ...  (Lu 713 fois)
Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« le: Avril 30, 2017, 09:37:24 »

Les terres sauvages ... S'il y a bien une chose dans ce monde qui ne change pas malgré les années, c'est cette région. Toujours les mêmes routes, les mêmes villages teranide éparpillés dans ses grandes pleines, les mêmes trésors cachés par la nature et les mêmes caravanes de marchant d'esclave à la recherche de leur nouvelle "marchandise".

On est loin du tumulte des villes, des affrontements permanents entre Ashnard et Nexus et autre joyeuseté de la civilisation. Terra montre ici son aspect brute, cela en serait presque reposant si ce n'était pas aussi dangereux pour ceux qui tente la traversée en quête d'aventure.

Seth ? Lui, il n'est pas vraiment ennuyé. Mise à part des humains un peu trop con pour le laisser en paix et quelques trolls qui feraient mieux de s'en tenir à des proies de leur gabarit, les êtres qui peuplent la région parfaire l'évité et il en fait tout autant. Une sorte d'ignorance mutuelle qui profite à tout le monde en somme.

Il contemple la vu du paysage du haut du royaume des airs, tâche sombre parmi les quelques nuages qui décorent le ciel. Es qu'il cherche quelque chose ? Possible, mais il ne découvrira probablement pas ce qu'il s'attendait a trouvé aujourd'hui en ses contré. Le hasard aurait-il choisie de répéter l'histoire ?
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #1 le: Mai 01, 2017, 05:55:03 »

Les fous….Quelle folies les avaient piqués ? Etaient-ils si impatient de passer de vie à trépas ? Ils venaient de s’attaquer à une proie bien plus dangereuse en première apparence. L’Okami qui marchait tranquillement dans ce territoire des Terres Sauvages avait semblé être une cible de choix, de prédilection, si simple à capturer en apparence. Grand mal leur en fasse ! Car leur erreur ils allaient la payer amèrement !  La Lycane n’avait que peu apprécié le fait d’être soudainement encerclée par ses chasseurs d’esclaves et elle avait eu la bonté de les prévenir, de leur intimer l’ordre de partir s’ils voulaient rester en vie. Ils n’avaient pas écoutés et lui avaient jetés un filet pour la capturer. Ce dernier n’eut pas le temps de l’atteindre qu’il prit feu, les flammes fonçant vers l’imprudent qu’il l’avait lancé et le dévorant sans la moindre once de compassion. Ces idiots venaient simplement de signer leur arrêt de mort. Fut un temps où la Louve aurait simplement pris la fuite pour échapper à ses opposants mais les temps changent et les expériences vécus modifie aussi la personnalité des personnes.

« Idiots. »

Elle créa deux boules de feux qu’elle envoya sur deux autres chasseurs d’esclaves,  faisant mouche en les percutant. Leurs habits et leurs chairs ne tardèrent pas à prendre feux, leurs cris de souffrances résonnant subitement dans toute la vallée. Elle se tourna par la suite vers le dernier qui restait. L’homme recula d’un pas, puis d’un second, dégainant une épée avant d’hurler :

« Sale pute !  Je vais t’apprendre où se trouve  ta place ! »

Il la chargea, tentant de l’estoquer afin de la voir gésir. Mais chacun de ses coups finissaient simplement dans le vent sans jamais toucher ne serait l’armure de la terranide. Des adversaires, elle en avait rencontré des tas et cet humain était loin d’être l’un des plus effrayants à combattre. Joueuse, elle le laissa simplement s’époumoner, s’essouffler à mesure qu’il tentait de la toucher en vain. Finalement lassée de son petit jeu et n’ayant que peu de temps à perdre, elle dégaina à son tour l’une de ses armes et planta la pointe dans la boîte crânienne de son opposant .

« Je vous avais prévenu… »

Elle retira par la suite sa lame, le laissant tomber mollement sur le sol. Observant les cadavres gisant autour d’elle, l’Okami soupira. Ces chasseurs d’esclaves n’écoutent jamais quand on les mettait en gardes…Après, leurs pertes ne seraient que peu pleurés. Elle reprit donc  sa route avant de s’arrêter subitement, agitant une oreille et observant autour d’elle. Une odeur…Une odeur qu’elle avait connue par le passé venait de lui chatouiller les narines et elle tenait d’en chercher la provenance. Levant son regard vers le ciel, elle l’aperçu, tâche sombre filant entre les nuages. Un sourire illumina le visage de la Lycane et faisant un signe de la main, elle salua une vielle connaissance qu'elle avait reconnu malgré toute ses années.

« Hey Seth ! Cela fait un moment ! »

L’avait-il vu face à ses chasseurs ? Sans doute. Mais qu’importe ! Le visage de la Terranide semblait afficher un air plus serein tandis qu’elle revoyait un vieil ami, le hasard fait parfois bien les choses. Rester à savoir comment il allait réagir face à ce qu’il venait de voir.
Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Mai 01, 2017, 10:30:03 »

Les airs offres une tout autre vision des choses. Une tout autre liberté de mouvement aussi. Tous les dragons aiment voler, ce n'est guère un secret pour qui que ce soit et Seth ne fait pas exceptions à la règle. À plusieurs centaines de mètres d'altitude tout est différent. La météo, les courants d'air, les perspectives du paysage … Un tout autre monde juste au-dessus des têtes, juste là sous le regard des habitants condamnés à être encrés au sol.

C’est ce genre de cheminement de pensée qui traverse l’esprit de Seth, perdu quelque part dans le bleu du ciel, simple point souvent confondu avec un oiseau si on n’y prête pas attention. Il observe les terres sauvages distraitement, accordant son attention à des détails éparpillés çà et là. Un arbre, un lapin, un habitant retournant à son village. On voit toute sorte de choses au milieu de l’après-midi, vraiment une expérience à faire quand l’occasion se présente.

Malheureusement il n'y a pas que des choses bucoliques que l'on peut voir, cela reste Terra après-tout. Il ne prête que rarement attention au voyageur qui parcoure les pistes qui sillonnent la contré. Mais son regard fini par accrocher ce qui semble être un de ses groupes de chasseur d'esclave, probablement à la recherche d'une énième proie facile. Encore une fois parmi toutes les autres, il a déjà vu la scène et la verra encore sans doute.

C'est un concept qu'il ne cerne toujours pas malgré les années passées dans ses terres. Bien sûr de là où il vient les jeux de dominance sont valables, comme probablement dans bien d'autres endroits par delà les étoiles. Mais pour autant qu'il en sache son peuple n'a jamais fait ce genre de choses. À quoi ça rime d'ailleurs, il ne le comprendra peut-être jamais.

Il est soudainement sorti de ses pensées, son regard se posant de nouveau sur les marchands de vie qu'il a aperçu un peu plus tôt. Apparemment ils ont voulu s'attaquer à plus puissant qu'eux. En sois ce n'est pas vraiment ça qui attire son attention. Non, c'est plus … Subtile. Beaucoup de dragon pratique la magie, c'est le cas de Seth. Rien de plus normal pour une créature baignant dans la magie que de la pratiquer et de la ressentir.

Cette énergie qui anime la gerbe de feu, il l'a déjà sentie quelque part. Cette même magie qui grille sur place deux autres de ses "chasseurs", il jurerait la connaître. Qui ? Quoi ? Quand ? Il n'arrive pas à mettre la griffe dessus. Intrigué, le voilà qui change de cap pour voir de plus près ce qui lui titille la mémoire.

Une jeune femme en armure légère, ni grande ni petite, ni grosse ni maigre, a priori rien de particulièrement remarquable … D'autres détails lui parvienne à mesure que la distance se réduit. Des couteaux, un bracelet, puis deux oreilles et une queue de louve. Suspendu bien haut dans les airs il lui faut un instant pour avoir le déclic.


« Shad !? »

Maintenant oui, il peut sans aucun doute lier cette magie et cette personne dans sa mémoire. Il comprend mieux maintenant pourquoi ça ne lui est pas revenu plus tôt. L'époque de la petite étincelle toutes les dizaines d'heures semble révolue. Elle s'est sans doute trouvée un professeur depuis le temps, parfois il oublie que les choses avance si vite.

Le temps de ses réflexions il a déjà largement dépasser la louve, mais ce n'est qu'un bien mince contre-temps. Virant sur l'aile tout en perdant de l'altitude, il se dirige à nouveau vers la jeune femme dans l'idée de venir à sa rencontre. La décente est rapide, mais Shad semble malgré tout avoir largement le temps de le reconnaître s'il en juge par le sourire qu'elle aborde à son approche. Il faut dire qu'il est plutôt reconnaissable de loin, le noir d'obsidienne et le jaune d'or n'étant pas les couleurs les plus communes sur un même individu en ce monde de ce qu'il a pu en voir.

La terre s'approche, il est temps de sérieusement freiner. Ouvrant grand ses ailes, il se redresse alors qu'il perd toute sa vitesse pour se poser sur ses deux jambes à quelques mètres d'une connaissance qu'il ne pensait pas revoir de si tôt. D'ailleurs à la réflexion, leur première rencontre impliquait déjà des chasseurs d'esclaves. Drôle de coïncidence, que cette même catégorie de personne sois à l'origine de la même rencontre dans la même région. Le hasard semble parfois se répéter.


« Hey Seth ! Cela fait un moment ! »

« Bonjour Shad, ça fait effectivement … Quelques années ? Le hasard fait que nos chemins se croisent à nouveau en ses contrés. Je ne pensais pas t'y croiser à nouveau dans la région, mais il en a décidé autrement visiblement. »

La bourrasque de l'atterrissage passé, a-t-il changé ? Beaucoup moins que Shad assurément. La même voie difficilement compréhensible sans y tendre l'oreille, le même physique bipède, les mêmes couleurs aux mêmes endroits. La seule réelle différence qu'elle peut voir avec le dragon qu'elle a quitté il y a quelque année est juste une différence de taille, littéralement. Pour la plupart des dragons locaux, gagner un mètre passe pratiquement inaperçu. Mais se tenir sur deux jambes change la donne et à près de cinq mètres de haut la différence reste aisé à constater malgré les années.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #3 le: Mai 06, 2017, 07:47:38 »

Elle se protégea de la puissante bourrasque de vents que ses ailes provoquaient tandis qu’il atterrissait. Un bras placé convenablement devant son visage lui permis de ne pas recevoir trop de poussière dans les yeux, au risque de provoquer une gêne plus que désagréable. Puis, plus rien, plus le moindre coup de vent, le dragon venait de poser pied à terre et le calme pu de nouveau prendre place dans la contrée. Dégageant le bras de sa vue, la Lycane  approuva ses paroles d’un hochement de tête.

« Et moi donc ! Se retrouver ici , au même endroit qu’il y’a trois ans…Et dire que nous aurions pu nous croiser dans d’autres contrées mais le destin en a décidé autrement et…attends voir… »

Elle se recula d’un pas, son regard l’observant de pied en cap. La Lycane avait la remembrance de sa taille, plus qu’impressionnante par le passé mais là sur le coup, elle ne se souvenait pas qu’elle était  aussi grande.  Et sur le coup, elle ne voyait là qu’une simple raison logique à cela, Seth avait grandi. Et pas qu’un peu !  Face à ces cinq mètres, la Terranide se sentait bien petite, vulnérable. Une chance qu’ils ne soient pas ennemis tous les deux. Un sourire amusé orna son visage, différence flagrante avec l’air qu’elle affichait quelques instants tôt avec ceux qui avaient osés l’importuné.

« Dis-moi, tu comptes encore grandir ? Tu as bien gagné un mètre non ? Bon sang déjà qu’à l’époque tu étais grand mais là…-elle posa son regard par la suite sur ses écailles noires et jaune et un frisson lui parcouru l’échine- au fait…rassures moi…tes écailles noires là..ce n’est pas de l’obsidienne au moins ? J’aime pas l’obsidienne ça me rend aussi inoffensive qu’un  petit chiot…Donc hem si c’est le cas, tu m’excuseras si je ne te fais pas souvent des accolades bien que.. »

Elle ouvrit sa main droite, paume vers le haut et tenta d’invoquer une simple flamme dans son creux. Rien, tout juste une petite fumée  mais rien d’impressionnant.  Un grommellement se fit entendre de la part de la Lycane.

« Non, heureusement que tu n’es pas un ennemi Seth… tes écailles c’est l’enfer pour moi ! Enfin, autant dire que garder mes distances ne servirait pas à grand-chose pour le cas présent. Hm bref ! Dis-moi que fais-tu par ici ?  Et aurais tu vu une caravane de chasseurs d’esclaves ? Je suis passée il y’a peu de temps dans un village de Terranide récemment victime d’un raid et je leur ai promis d’essayer de libérer les leurs. Est-ce que tu voudrais peut-être m’accompagner pour qu’en finisse le plus vite possible ? Je gage que tu as dû gagner également de la force et de la puissance  depuis la dernière fois. »


Si elle-même en avait gagné, cela ne pouvait être que réciproque pour le dragon bicolore. Mais à quel niveau ? A quel niveau s’élevait à présent sa puissance de frappe ? Pour l’heure, la Terranide ne pouvait réellement faire étalage de ses capacités, l’obsidienne formant les écailles de Seth l’en empêchant, mais elle était loin d’être démunie. Et si ce n’était pas les flammes que ces abjectes chasseurs d’esclaves périraient, ce serait au fil des lames de ses épées.
« Dernière édition: Mai 06, 2017, 08:14:04 par Shad Hoshisora » Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mai 09, 2017, 12:27:49 »

Le nuage de poussière que sa venu provoque ne tarde pas à retomber, disparaissant aussi vite qu'il s'est levé en laissant place au silence habituel de la route. Baissant sa main gantée, Shad peut de nouveau poser son regard d'azurs sur lui alors qu'elle lui faisait remarquer qu'il n'était pas le seul à avoir remarqué cette facétie du destin. Puis elle semble remarquer quelque chose, reculant d'un pas pour mieux observer Seth et confirmer son intuition.

Dis-moi, tu comptes encore grandir ? Tu as bien gagné un mètre non ? Bon sang déjà qu’à l’époque tu étais grand mais là…

Tu as toujours l'œil pour les détails dit moi. Oui effectivement j'ai pris un bon mètre dans ses trois ans, j'espère d'ailleurs que ça va se calmer … Sinon cela va rapidement devenir problématiques à dissimuler.

Détails … Question de point de vue diront certain, celui-la est pour le moins évident en réalité. Mais c'était des détails beaucoup moins visibles qui avaient mis la jeune femme sur la piste à l'époque de leur première rencontre. En très peu de temps elle avait pratiquement mis le doigt sur sa véritable nature, dieu seul sais combien de temps elle aurait mis à confirmer son intuition s'il n'avait pas été forcé de la lui révéler … Dans des circonstances impliquant des trolls, un jet de flammes et un vol improvisé à dos de dragon.

En parlant de détails, l’intuition de la louve frappe de nouveau quand son regard accroche la couleur sombre de ses écailles. Il s’apprêtait à s’expliquer mais n’eut pas le temps de lui répondre à propos de leur composition précise. Comme un réflexe, elle tente d’invoquer les flammes qu’elle avait déchaînées sur ses précédents adversaires pour un résultat … Qui laisse pour le moins à désirer.

Cela semble la contrariée, il y a de quoi sans doute. Peut-être aurait-elle voulu faire une démonstration de ses progrès, mais cela semble compris tant qu'ils resteraient aussi proche l'un de l'autre. Seth n'eut pas l'air surpris, à vrai dire il avait appris dernièrement cet "effet secondaire" de sa présence à sur les mages locaux. Il ne saurait pas expliquer pourquoi, mais la magie de Terra ne semblais pas apprécier l'obsidienne, et sa personne par extension.

Non, heureusement que tu n’es pas un ennemi Seth… Tes écailles c’est l’enfer pour moi ! Enfin, autant dire que garder mes distances ne servirait pas à grand-chose pour le cas présent.

Je me suis aperçu de cet effet il y a peu, à vrai dire cela ne n'a jamais gêné ma race. Mais cela semble être une aberration pour les spécialistes de la chose. Je ne saurais pas démêler les raisons de cette particularité et pourquoi ça ne semble pas m'affecter outre mesure pour être honnête. Mais si ça peut te rassurer, les cadavres encore fumant juste derrière toi sont une preuve des plus parlantes de tes progrès.


Cela semble convenir à Shad et il espère qu'il en restera ainsi. Car effectivement il était bien incapable d'expliquer cet état de fait. À vrai dire cela pouvait même se montrer utile dans certaine circonstance … Ou être un inconvénient comme elle venait de le souligner. Quoi qu'il en soit la louve embraye rapidement sur l'objet de sa présence en ses lieux.

C’est tout simple, je suis à la recherche d’un champignon. Le "Hydnellum peckii", plus connu sous le nom de "dent du diable" ou "dent sanglante". Je ne m’improvise pas botaniste habituellement, mais un apothicaire m’a demandé de lui en trouver du frais pour soigner un enfant. Apparemment il pousserait dans la région. Et toi que fais-tu dans les parages ?

Shad lui explique en quelques mots sa présence dans la région, sous la forme d'une promesse de retrouver les victimes d'un de ses trop fréquents raids sur les villages alentour. Non content de capturer les habitants égarés au détour d'un chemin, il n'hésite malheureusement pas à aller les chercher directement chez eux. Triste réalité de la vie dans les terres sauvages …

Avait-il vu une caravane de ce genre ? Seth semble réfléchir à la question, les voyageurs n'attire que rarement son attention en réalité, rien ne ressemble plus à une caravane vu du ciel qu'une autre caravane, simple petit groupement de tâche au sol sur les lignes que forme les routes qui serpentent dans le paysage.


Pour être honnête, cela ne me dit rien. Mais je ne regarde que rarement ce qui se passe au sol en réalité. Quant à ma puissance … À vrai dire je ne m'en sers que trop rarement de mon plein potentielle pour vraiment me rendre compte finalement. Les déchaînements de magie ne sont pas très discrets et je ne tiens pas spécialement à attirer l'attention sur moi en règle général …

Beaucoup dirait qu'il est … Prétentieux ? Malgré qu'il ne ressemble pas tant que ça à ses cousins de Terra, Seth reste un dragon. La plupart de ceux qui se prétendent mage ne peuvent prétendre qu'à une fraction de ses capacités actuelles … Dans toute leur vie. Serte il y a probablement plus puissant que lui, il ne l'a jamais nié. Mais c'est juste suffisamment peu courant pour qu'il n'en ait pas rencontré. Peut-être sont-ils aussi discret que lui ? Après tout, a un moment on n'a plus rien à prouver … C'est du moins ce qu'il pense en cet instant avant de revenir à sa conversation du moment.


Je suis disposé à t’aider, entre ami c’est bien normal. J’espère que tu pourras me rendre la pareille avec mon champignon. Peut-être même que les prisonniers pourront me renseigner, après tout en tant qu’habitant de ses terres j’imagine qu’ils sont les mieux placer pour ça.


La chose dite il met genoux à terre devant la jeune femme … Qui ne lui arrivait finalement qu'un peu au-dessus du dit genoux. L'un des inconvénients que Seth a appris d'être de grande taille dans un monde principalement peuplé d'humain, c'est que ses derniers ou leurs semblables ne peuvent plus atteindre les mains, encore moins les épaules. La chose faite il lui tend une de ses mains en creux, l'invitant a s'asseoir.


Le plus rapide pour les rejoindre est encore de prendre la voie des airs. Si tu veux bien te donner la peine de t'asseoir, ça sera plus pratique que de m'escalader.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #5 le: Mai 12, 2017, 04:23:14 »

« Je t’aiderais également à trouver tes champignons Seth.. »

Posant une main sur le genou au sol, la Lycane se sentit de nouveau bien petite  en comparaison de son ami draconien. Mais, elle savait qu’elle n’avait rien à craindre de sa part et c’est sans la moindre question qu’elle grimpa simplement sur cette main qui lui était offerte où elle s’installa en son creux. C’était un moyen de transport atypique mais irait-il la lâcher en pleins vol ? Non, après tout, pourquoi irait-il faire cela ? Sa queue se mis à taper doucement les écailles du dragon, reflétant le fait que la Terranide était quelque  peu pensive en cet instant :

«  J’ai croisé pas mal de champignons  sur ma route, de toute sortes, mais je pense que celui que tu cherches doit être un de ceux qui sont difficiles à dénicher. Les habitants du village que j’ai promis d’aider pourront en effet peut être nous aider mais….Comment compter tu trouver ce champignon sans être au sol ? »


A moins qu’il ait une très bonne vue, la Lycane doutée sincèrement qu’il puisse voir l’objet de sa recherche en volant aussi haut dans les cieux.  Elle sentir rapidement  le vent fouetter sa joue au fur et à mesure qu'il s'élevait, les ailes puissantes du dragon l’emmenant rapidement rejoindre le ciel azuré. Curieuse, elle tenta de regarder par dessus-bord arrivant à y jeter rapidement un coup d'oeil ses mains s'agrippant afin qu'elle ne tombe pas malencontreusement.

« De jour on ne risque pas de les trouver mais de nuits…il est fort probable qu’ils fassent un feu de camp. J’ai beau avoir une bonne vue, là à cette distance à part des points plus bas…. »


Un soupir lui échappa et elle se laissa tomber en arrière, repliant après ses jambes pour les croiser devant elle, ses mains posées devant elle, le regard tourné vers le museau de Seth afin de pouvoir discuter avec lui sans lui tourner le dos en signe d’impolitesse. Elle ne dit rien au début, passant simplement ses doigts sur ses écailles noires  avant de reprendre la parole :

« Tu sais, ce n’est pas le fait de ne pas pouvoir te montrer mes progrès qui me gênent mais plutôt le fait d’en être démunie. Ces trois ans n’ont pas étaient que joie et bonheur et même si j’ai encore de quoi me défendre via mon habilité et mes armes…Je préfère garder mes pouvoirs. Je pense que tu n’as aucune idée de ce que ça fait de se retrouver avec un collier au cou qui t’annule toute capacité magique pour que tu sois …plus docile... »

Un frisson de souvenir lui parcouru l’échine. Bon sang, qu’est ce qu’elle pouvait détester l’élément composant les écailles de Seth mais ce n’était pas pour cela qu’elle allait le haïr lui. Après tout que pouvait-il face à cela ? Devait-elle le blâmer pour ce qu’il était ? Non, bien sûr que non. Elle  inspira un coup, un léger sourire s’affichant sur son visage.

« Mais, j’ai aussi visités d’incroyables contrées fit des rencontres intéressantes et enrichissantes et vécut des aventures assez…atypiques…Après tout, tout ne peut pas être que rose n’est ce pas ? Tout cela, a tendance à forger le caractère… »

Ils avaient du temps devant eux jusqu’à la tombée de la nuit et si par hasard la caravane se présenterait spontanément, elle reporterait son récit à plus tard, si bien sûr écouter la suite intéresserait le dragon. Calmement, la Louve lui raconta ce qu’elle avait vécu depuis ses trois années, les guerres dans lesquelles elle s’était vue impliquée, les esclavagistes qui l’avait torturé, ses nouveaux alliés quelques peu atypiques. Elle lui décrivit aussi toute nouvelle région qu’il n’aurait pas également visitée, répondant à toutes questions qu’il pourrait lui poser sans détours.

« Hum je parle je parle mais et toi ? Qu’as-tu fais pendant ces années ? »

[Hrp : Non je n’avais pas la foi pour faire un gros résumé de tout è_é ]
« Dernière édition: Mai 12, 2017, 05:01:22 par Shad Hoshisora » Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Mai 21, 2017, 05:43:46 »

Shad suit ses instructions et s'installe au creux de sa main, grande comme une chaise ou un petit fauteuil. Le plus dur des fauteuils imaginables peut-être, mais passons sur ses détails. S'assurant qu'elle soit bien installée, il se relève afin de pouvoir prendre les airs avec sa passagère. La jeune femme ne semble pas s'inquiéter du sol qui s'éloigne d'elle, à vrai dire il a plutôt l'impression qu'elle est pensive à cet instant.

J’ai croisé pas mal de champignons sur ma route, de toute sortes, mais je pense que celui que tu cherches doit être un de ceux qui sont difficiles à dénicher. Les habitants du village que j’ai promis d’aider pourront en effet peut être nous aider mais…. Comment comptes-tu trouver ce champignon sans être au sol ?


À vrais dire, je cherche plus son habitat que le champignon lui-même vu d’en haut. Des forêts de pin ou d’épicéa avec une terre sableuse. Mais je n’ai pas été très chanceux jusque-là. Tien toi bien, on s’envole.


Étendant ses ailes, il s'apprête à laisser la route poussiéreuse pour rejoindre le royaume des airs. Il use à la fois de la force de ses jambes, de celle de ses ailes … Et d'un peu de magie afin de s'élancer dans le ciel bleu, s'élevant rapidement tout en prenant garde à ce que la louve ne tombe pas au vu de la brutalité de cette mise en mouvement. S'il n'avait pas bougé avec elle, elle se serait sans doute sentie "catapultée". Mais les écailles chaudes et dures de ses mains lui confirme sa présence.

À plusieurs centaines de mètres d'altitude, la curiosité de Shad ne tarde pas à lui faire découvrir une vision du monde bien différentes de ses habitudes. Penché au-dessus du vide en se tenant fermement au doigt qui l'entoure, la louve découvre ce que peut voir Seth tous les jours. Les pentes du terrain se lissent, comme si elle n'avait aucune importance. Les chemins deviennent de fine ligne parsèment la terre comme de simple morceau de ficelle rejoignant parfois les cordes des routes, traversant parfois les files bleues des cours d'eau. Les forets ne sont guère plus que des buissons, les quelques champs tenu par les habitants deviennent à peine plus qu'un tapis de couleurs. Tout prend une tout autre échelle, une perspective qui donne le vertige.

De jour on ne risque pas de les trouver mais de nuits… il est fort probable qu’ils fassent un feu de camp. J’ai beau avoir une bonne vue, là à cette distance à part des points plus bas…


J’oublie souvent que ma vue est bien meilleure sur les longues distances que ne doit l’être la tienne. Dit toi qu’à notre altitude actuelle, je peux si je le veux distinguer un lapin dans l’herbe. C’est comme … Avoir une longue-vue dans les yeux j’imagine.

Une vision de rapace donc … bien loin des limites que rencontre la jeune femme. En sois ce ne doit pas être si surprenant. Après tout Seth fait partie des "maîtres des airs", quoi de plus naturelle donc d’avoir la possibilité d’observer tout ce que le monde offre à la vu ?

Abandonnant l'idée d'observer elle-même le sol, Shad se rassoit au creux de la main de Seth en lui laissant le soin de surveiller les alentour. De nouveau elle semble contrarier, le noir de ses écailles lui rappelant sans doute leur composition singulière. Finalement, elle finit par exprimer son malaise à ce sujet d'elle-même, disant ce qu'elle a sur le cœur.

Tu sais, ce n’est pas le fait de ne pas pouvoir te montrer mes progrès qui me gênent mais plutôt le fait d’en être démunie. Ces trois ans n’ont pas été que joie et bonheur, et même si j’ai encore de quoi me défendre via mon habilité et mes armes…Je préfère garder mes pouvoirs. Je pense que tu n’as aucune idée de ce que ça fait de se retrouver avec un collier au cou qui t’annule toute capacité magique pour que tu sois …plus docile…

Honnêtement … Non, je n'imagine pas. Je comprends que tu ai une aversion à l'obsidienne cela dit, j'espère juste que tu sauras faire la part des choses entre cela et ma personne. Sans vouloir t'interrompre je vais devoir te changer de position si ça ne te dérange pas. Voler les bras tendus n'étant pas particulièrement confortable, je vais te mettre sur mes épaules.

Au départ, la garder dans sa main semblais une bonne idée. Mais ce n'est pas vraiment une position naturelle, l'obligent à corriger en permanence l'effet de la dérive que le frottement de l'air provoque. Cependant, la vision limitée de l'okami rend l'idée caduc en supprimant tout intérêt à cette position. Bien-sur il se gardera bien de lui faire remarquer cela en ses termes.

Sans prendre la peine de se poser, il ramène doucement la main occupée par la louve vers ses épaules, lui laissant le soin de s'installer sur son nouveau perchoir. C'est probablement un peu acrobatique en plein vol, autant dire qu'il faut avoir sacrement confiance pour réaliser l'opération alors que le sol semble bien loin … Mais qu'à cela ne tienne, ça ne semble pas l'arrêter pour autant. Les jambes de chaque côté de son cou, bien en appuis contre ses larges épaules alors qu'elle est allongée le long de sa colonne vertébrale pour ne pas subir le vent plus que nécessaire. La voilà installée avec une superbe vue sur le ciel et les quelques nuages qui le parsèment.

Mais, j’ai aussi visités d’incroyables contrées, fait des rencontres intéressantes et enrichissantes et vécut des aventures assez…atypiques…Après tout, tout ne peut pas être que rose n’est-ce pas ? Tout cela a tendance à forger le caractère…

Si la vie n'était qu'un long fleuve tranquille, elle serait mortelle d'ennuis j'imagine. Mais quels sont donc ces personnes qui ont accompagné tes aventures ?

S'ensuit une longue discussion sur cette autre face du monde dans laquelle c'est retrouvé impliquée la jeune femme. Une portion de vie pas vraiment de tout repos, avec des hauts et des bas, victoire personnelle comme humiliation violente.

Hum je parle je parle mais et toi ? Qu’as-tu fait pendant ces années ?

Et bien, pour le coup ma vie est nettement plus … Plate assurément.

C'est à son tour de parler de ses trois dernières années. En sois elle n'est pas très différente de celle qu'il avait quand ils se sont rencontrés. Il fait toujours la liaison entre divers points du monde sur demande, parfois il s'occupe de monstre un peu trop entreprenant … Mais la majorité du temps il reste discret, n'attirant pas l'attention sur sa personne. Bon, de temps en temps il est bien obligé de rabattre le caquet à de sois-disant "paladin" ou "mage" qui vienne lui chercher des poux. Les premiers volent à travers les portes comme s'il ne pesait pas grand-chose. Les seconds se retrouvent au milieu de la rue, couvert de goudron et de plumes et bien incapable de s'en débarrasser. Apparemment ses souvenirs là le font bien rire, la bêtise sans limite de certain le laissera toujours pantois.

Le soleil se couche, ses rayons laissant place progressivement à l'obscurité de la nuit. Petit a petit les plaines sous eux se garnisse ça et là de petits points lumineux, autant de feux de camps en forme de lucioles représentant chacun un groupe de voyageur s'installant jusqu'au lendemain.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #7 le: Mai 26, 2017, 02:42:31 »

« D’un côté, ma vie pourrait être aussi plus tranquille si je le voudrais….Peut-être est-ce moi qui cherche à vivre ainsi ? Une vie banale au sein d’un village, je ne pense pas que je le supporterai longtemps ! »

Mais si le dragon trouvait son compte dans sa façon de vivre était-ce là une mauvaise chose ? Assurément non. Positionnée entre ses épaules, couchées à même ses écailles, la Lycane observait le sol en contrebas, voyant des points de lumières apparaître peu à peu. Les voyageurs faisaient une halte pour une halte et telle des phares éclairants les marins dans la nuit, leurs feux de camps permettaient aux deux compagnons de les distinguer sans le moindre effort. Ou du moins pour la Lycane de les repérer, car contrairement à son ami, sa vue n’était pas faite pour la traque aérienne et il lui était impossible à cette hauteur de déterminer exactement la composition de chacun des camps ornant ces points de lumières le long des routes des Terres Sauvages.

« Je crois que je vais avoir besoin de ta vue Seth. Si tu arrives à trouver un groupe qui aurait en cage des Terranides ressemblant à des coyotes ou des hyènes nous serons sur la bonne piste…Je t’envie un peu sur ce coup.  C’est un peu rageant d’être inutile sur ce coup-ci. Tiens avant que j’oublie ! J’ai également repensé à ce que tu m’avais dit plus tôt. A propos d’une quelconque forêt de pins. Je me rappelle en avoir traversé une mais bien plus loin que le périmètre où nous  nous trouvons actuellement. »

Etait-elle seulement dans la même région ? Après tout quelle importance ? Si leur objectif se trouvait dans une contrée voisine, quel problème cela pourrait-il poser à un être régnant sur les cieux ? Attendre la dite forêt ne se ferait qu’en quelques battements d’ailes à proprement parler. Mais  il restait un point important à régler. La position exacte de cette étendue d’épicéa  et la Lycane avait beau réfléchi sur le coup elle n’arrivait pas à la déterminer.  D’un côté, elle ne retenait que les lieux importants, se créant une cartographie mémorielle pour pouvoir s’orienter. Si  la position de cette forêt ne lui revenait pas exactement c’était qu’elle avait dû la traverser sans y prêter plus attention.  D’autant plus que la région était vaste. Avec un peu de chances les villageois qu’elle devait libérer pourraient leur indiquer la route à suivre. Ou une autre possibilité, tout à fait probable, serait qu’ils n’en n’ont aucune connaissance.

« Je vais tenter de me souvenir de sa position à défaut d’avoir des informations. Après, rien ne dis que l’on trouvera ce fameux champignon mais il faut bien commencer quelques parts non ? Au fait, tu vois des choses intéressantes en contrebas ? »


A même le sol,  des groupes de voyageurs aussi bien chasseurs d’esclaves que simples marchands commençaient à mettre en place leur tour de garde. Une personne restait éveillée pendant que les autres dormaient à tour de rôles. Et chez certains, des lamentations et des supplications se faisaient également entendre. Une preuve tout équivoque la marchandise transportée était loin d’être dénudée de vie. Perchée au-dessus de Seth, la Louve tentait tant bien que mal de déterminer la position du groupe qu’elle recherchait mais mis à part des boules incandescentes sur un tapis noir elle ne voyait absolument rien. Un grognement de frustration la traversa et grommelant elle reposa son  menton entre les épaules du dragon, consciente que regarder en contrebas ne lui serait d’aucune utilité.

«Mouai…J’envie ta vue sur le coup. »

Ha quel plaisir de se sentir inutile !
Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Juin 04, 2017, 12:59:42 »

D’un côté, ma vie pourrait être aussi plus tranquille si je le voudrais….Peut-être est-ce moi qui cherche à vivre ainsi ? Une vie banale au sein d’un village, je ne pense pas que je le supporterai longtemps !

La vie n'est que ce que l'on en fait, malgré l'éventuel facteur poisse qui complique tout ce que l'on entreprend. Et je ne pense effectivement pas que tu sois faite pour la vie de femme au foyer.


Le facteur poisse … Le même que celui qui l'a catapulté sur Terra ? Il s'est souvent posé cette question, bien qu'il ne croit pas vraiment au destin. C'est au fond surtout une question de croyance, hors elles sont tellement diverses sur Terra que la notion de "destin" ou de "choix" en devient très variable en fonction des individus. D'autant que Shad ne semble pas être dans l'humeur d'une discussion philosophique sur le sujet.

Je crois que je vais avoir besoin de ta vu Seth. Si tu arrives à trouver un groupe qui aurait en cage des Terranides ressemblant à des coyotes ou des hyènes nous serons sur la bonne piste…Je t’envie un peu sur ce coup.  C’est un peu rageant d’être inutile sur ce coup-ci. Tiens avant que j’oublie ! J’ai également repensé à ce que tu m’avais dit plus tôt. À propos d’une quelconque forêt de pins. Je me rappelle en avoir traversé une mais bien plus loin que le périmètre où nous nous trouvons actuellement.

Très bien, je ne pense pas que ce sera très difficile à trouver. Quand a cette forêt, elle se trouvait dans quelle direction, plutôt au nord, au Sud ?

Effectivement Seth ne semble même pas pensée un instant à la distance. À vrai dire, les éloignements semblent d'une autre échelle quand la voie des airs vous est ouverte. La lumière se serait invité dans la scène Shad aurait pu le constater elle-même. Mais avec l'obscurité qui à envahi les paysages, il est difficile de se faire une idée des distances parcourues sans doute.

Je vais tenter de me souvenir de sa position à défaut d’avoir des informations. Après, rien ne dis que l’on trouvera ce fameux champignon mais il faut bien commencer quelques parts non ? Au fait, tu vois des choses intéressantes en contrebas ?

Oui effectivement, c'est toujours un début et c'est bien souvent le plus difficile à trouver. J'ai peut-être une piste. C'est à quelques kilomètres, on devrait être au-dessus bientôt.

Mouai…J’envie ta vue sur le coup

On a tous nos force et nos faiblesses, j'obéis à cette règle tout dragon que je suis tu sais. Tien par exemple, je suis pratiquement certain que t'a une ouïe bien meilleure que la mienne, peut-être un meilleur odorat aussi. La vérité c'est que nous avons tous un milieu de prédilection. Mon expérience personnelle tant à me montrer que ma vision de loin ne m'est finalement pas vraiment utile si je reste clouer au sol.

"Au lieu d'envier ce qu'ont les autres, exploite ce que tu as toi-même". Cela s'applique pour tout finalement, la vie nous fournit nos choses et le tout est de savoir en tirer tout le potentiel. C'est en substance ce que sous-entend Seth. Mais l'heure n'est pas au débat sur le sujet, bien vite le camp qui a accroché le regard du dragon se trouve à proximité.

Il commence à doucement tourner autour, abaissant son altitude pour permettre à sa passagère de distinguer l’objet de leurs recherches tout en espérant rester suffisamment haut dans les airs pour ne pas attirer l’attention. Ils ont certes la pénombre de la nuit pour eux, mais il serait idiot de griller bêtement leur avantage si tôt.

Le camp lui-même se compose de plusieurs cages sur roues, sorte de roulotte grillagée tractée par des chevaux, disposées en cercle autour d'un feu central à quelque distance de la route. La distance ne lui permet pas d'entendre quoi que ce soit provenant des voyageurs volontaires ou non. Mais il peut constater la présence d'au moins un garde près de la flambé.

Je ne suis pas sûr certain de ce que je vois des cages, ça ressemble à coyote pour ce que je peux en voir, mais ce n'est pas suffisamment éclairé pour que je sois sûr. En tout cas ça ressemble à ce que tu cherches non ?


[Pas mon meilleur post Triste ]
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #9 le: Juin 04, 2017, 09:50:41 »

« Tu as sans doute raison, mieux vaut nous satisfaire de nos points forts personnels….Et effectivement mon ouïe et mon odorat sont peut-être bien plus développés que les tiens. »

Et comparé à un simple humain, sa vue l’était également bien plus. Toujours penchée sur le dos du dragon, la Louve regardait en direction du camp qui avait attiré l’attention de ce dernier. Était-ce la caravane qu’elle recherchait ? Quand bien même, les cages sur roues ne laissaient aucun doute quant à sa particularité. Et si les minutes suivantes leur montrerait que ce n’était pas les Terranides recherchaient…autant dire que ces derniers auront eu de la chance d’être libérés.  Outre les cages, la Lycane chercha à distinguer le nombre potentiels d’adversaires, plissant ses yeux pour tenter de distinguer leurs silhouettes.  A  vue de nez ils étaient une demi-douzaine mais l’erreur  était fort plausible. Se remettant droite sur le dos de Seth, la Lycane déclara :

« Le mieux serait que tu me déposes un peu plus loin, comme cela le temps d’y arriver  j’aurais récupéré mes capacités…Je t’enverrais un signal pour que tu viennes à ton tour, je ne pense pas qu’ils s’attendent à voir un dragon leur arriver dessus. »

Elle se tut quelques instants, semblant réfléchir le temps que son ami entame la descente, observant en même temps les alentours semblant chercher un point de repère avant de subitement frapper de son poing dans la paume de sa main.

« Au nord ! A quelques kilomètres d’un cours d’eau !  Ha hum…Mes excuses mais j’étais contente de me rappeler de la direction de la forêt que tu recherchais … »

Un peu trop enthousiaste même ! Une chance que personne ne pouvait les entendre à cette distance ! Finalement ils rejoignirent le plancher des vaches et la Terranide sauta du dos du dragon se réceptionnant au sol sans dommage.  Un petit regard furtif aux alentours pour s’assurer que la voie était libre et elle se retourna vers Seth.

« Je ne devrais pas mettre longtemps à atteindre le camp,  si tu comptes utiliser tes flammes  pour brûler mes ennemis tant que tu restes à bonne distance tu n’auras pas à t’inquiéter pour moi sinon..Et bien disons que je finirais rôti à cause de l’obsidienne…Enfin ! »

Et sur ces mots, la Louve lui fit un rapide signe de la main avant de se diriger vers la caravane qui avait fait une halte pour la nuit. D’un pas silencieux mais rapide elle couvrait rapidement la distance la séparant de son objectif. Une petite flammèche dans la paume de sa main pour lui confirmer que ses pouvoirs lui étaient revenus et elle s’arrêta subitement, notant la présence d’un guet qui observait les environs. Changeant de forme, la Louve se déplaça rapidement sur le sable du désert, son pelage se fondant dans l’obscurité de la nuit et lorsque le guet posa son regard sur elle ce ne fut que pour être accueillit par une gueule garnie de crocs qui se referma sur sa gorge,  lui brisant sa nuque. Relâchant l’imprudent, la Louve continua son avancée arrivant à proximité des cages pouvant distinguer les Terranides s’y trouvant. Bonne pioche.  Il n’y avait plus qu’à s’occuper des chasseurs et les libérer.

Levant son museau vers le ciel, la Lycane chercha la présence de Seth, n’arrivant cependant pas à le distinguer. Bha ! De toute façon, il ne pourra pas passer à côté du signe qu’elle allait lui envoyer ! Reprenant une apparence plus humaine et  effectuant un mouvement de poignet, la Terranide s’assura que ses lames cachées fonctionnaient parfaitement avant de tout simplement augmenter d’un coup l’intensité du feu de camp, brûlant au passage l’un des hommes qui étaient postés devant. S’avançant rapidement au milieu du camp à travers les différentes roulottes elle planta sa lame dans la gorge de plusieurs adversaires avant que ces derniers n’eurent le temps de répliquer.

Mais l’alarme fut rapidement sonnée et la discrétion ne lui serait plus d’aucun retour. Encerclée et menacée par divers types d’armes et de filets, l’Okami observait ses adversaires avant d’ouvrir ses bras , les mains levées vers le ciel, comme si elle s’offrait à eux. Quelques mots furent lancés :

« A toi de jouer Seth. »

Il avait dû l’entendre ! Au pire, elle en terminerait par ses propres flammes.


Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Juin 17, 2017, 11:16:50 »

Le mieux serait que tu me déposes un peu plus loin, comme cela le temps d’y arriver j’aurais récupéré mes capacités…Je t’enverrais un signal pour que tu viennes à ton tour, je ne pense pas qu’ils s’attendent à voir un dragon leur arriver dessus.

Ça serait fort étonnant effectivement. Il y a un dénivelé un peu plus au sud, je doute qu'ils puissent me voir m'y poser et décoller, ça sera parfait. Tu n'auras qu'à remonter plein sud et tu ne pourras pas le louper.

Effectivement Seth met cap au nord, laissant filer une certaine distance avant que soudainement Shad laisse un éclat de voix pour le moins peu discret lui échapper. Heureusement pour eux ils sont à la fois trop haut et trop loin pour que leur cible ne puisse entendre quoi que ce sois. La surprise passée Seth ne comprend pas tout de suite ce à quoi elle fait référence.

Comment dit l'expression déjà ? "Sauter du coq à l'âne", quelque chose comme ça non ?

Il dit ça gentiment, sur le ton d'une plaisanterie … Même si la voix d'un dragon ne laisse pas forcément cela transparaître clairement pour les autres races. Quoi qu'il en soit, il amorce son atterrissage dans ce qui semble effectivement être un renfoncement dans le terrain. Simple dénivelé ou lit d'une ancienne rivière, difficile à dire mais au fond ce n'est pas très important.

Après avoir indiqué à Shad de bien s'accrocher, Seth se redresse soudainement, les ailes grandes ouvertes pour le freinage final, un peu brutal quand on n'y est pas habitué. Mais ça ne semble poser aucun problème au dragon qui se pose fermement sur ses deux jambes au sol avant de mettre genoux à terre, permettant ainsi à Shad de descendre d'un saut raisonnable.


Je ne devrais pas mettre longtemps à atteindre le camp. Si tu comptes utiliser tes flammes pour brûler mes ennemis, tant que tu restes à bonne distance tu n’auras pas à t’inquiéter pour moi sinon… Et bien disons que je finirais rôti à cause de l’obsidienne…Enfin !

Je verrais comment je m'y prendrais en fonction de la situation au moment de ton signal. Je ferai en sorte de me rapprocher le moins possible, de toute façon je pense être plus utiles depuis les aires.

Les deux compagnons se séparent donc, Seth s'éloignant par la voie du ciel alors que Shad se met en route par le sol guidé par la lumière de la lune. Gardant un œil sur elle il la suit dans son infiltration. D'abord le garde qui périe sous ses crocs, puis son arrivée aux pieds de roulottes et de leur contenu. Apparemment satisfaite, il ne peut effectivement rater son entrée pour le moins … "chaleureuse" en scène, tuant une des personnes sur le coup.

Resté pour le moins discret jusque-là, Seth entre donc à son tour en action. Il se laisse pratiquement tomber des cieux, prenant très rapidement de la vitesse avant de se redresser à proximité du sol en arrachant la tête d'un autre guetteur au passage avant qu'il n'ait eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait dessus.

Hasard de calendrier ou timing décidé à la seconde, on ne le saura probablement jamais. Mais le fait est qu'à peine Shad lui lance son appel sous le regard incrédule de ses assaillants que Seth lui donne une réponse sous la forme d'un puissant rugissement comme seul un dragon peut produire. Certain on a peine le temps de se retourner pour le voir passer au raz des toits des roulottes, faisant ainsi un tour complet durant lequel il n'hésite pas à arroser copieusement l'assistance d'une gerbe de flammes.

L'effet est pour le moins radical. Si le vacarme provoquer par la voix de Seth a surpris autant prisonniers que geôliers, ouvrant sans doute une ouverture pour Shad, le fait de le voir et surtout de sentir ses flammes provoque une panique générale dans les rangs. Des cris retentissent d'un peu partout, certain meurent brûler, d'autre tente de fuir, tout cela ajoute au chaos soudain que laisse Seth quand il reprend son ascension.


L'obligation de rester a bonne distance de la louve réduit quelque peu l'efficacité de l'attaque, mais le gros de l'objectif est atteint quand Seth s'éloigne. Cependant, ce n'est pas parce qu'il est contraint de remonter dans les airs qu'il reste inactif. Rapidement une, puis deux, puis trois boules de feu tombent du ciel.

Cependant, bien qu'en panique les esclavagistes ne sont pas idiots et se protège à l'ombre des cages dont le bois empêche le dragon de les toucher sous peine de déclencher un incendie incontrôlable. Mais ses problèmes de visés ne le concerne que lui, l'okami n'a probablement pas la même vision des choses vues d'en bas.
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #11 le: Juin 26, 2017, 03:51:19 »

Le timing était parfait et la Lycane profita du moment de panique qu’enclencha la venue de Seth, redoutable dragon passant au-dessus du camp des esclavagistes pour les attaquer à nouveau. Ses lames tranchèrent leurs gorges, transpercèrent leur crâne, éventrant leur abdomen afin de faire sortir leurs tripes tandis que ses flammes brûlaient également certains d’entre eux.  Profitant du fait que le dragon empêchait toute retraite, la Louve n’eut guère de mal pour dénicher les derniers humains qui avaient l’audace de se cacher près des cages en bois. A l’intérieur de ces dernières bien qu’effrayé, les Terranides restaient calmes, comprenant rapidement qu’ils n’avaient rien à craindre du Dragon et de la Louve. Et qu’en l’occurrence, pour l’instant, il était même préférable qu’ils restent enfermés afin de ne pas gêner leurs sauveurs.

Petit à petit, le nombre d’esclavagiste se mis à diminuer, chacun tombant l’un après l’autre sous l’assaut des deux amis qui ne leur laissèrent aucune chance. Puis, finalement le dernier tomba, bêtement, écrasé par une boule de feu de Seth.  S’assurant toutefois que tout était hors de danger, la Lycane fis un tour d’inspection, en profitant également pour chercher les clés des cages.  S’étirant sur le retour, elle leva le regard vers le ciel et haussa un peu la voix :

« Tu peux venir ! Merci pour ton aide Seth ! »

En étant une force de frappe aérienne, le dragon avait joué un rôle primordial, empêchant ainsi quiconque de s’enfuir et d’alerter un autre groupe non loin.  Arrivant devant la cage où étaient retenus les prisonniers, la Terranide ne tarda pas à la déverrouiller avant d’ouvrir ce qui servait de porte en grand, invitant  les anciens captifs à sortir. Et dans la même foulée, elle ressentit que le dragon se trouvait près d’elle, ses pouvoirs s’étant de nouveau endormie au vue de sa proximité.

« Une bonne chose de faite, n’est ce pas ? Enfin, je pense que l’on va pouvoir avoir des informations sur ce que tu cherches mon ami. »

Il ne fallut guère attendre longtemps pour que l’un des Terranides Chacal s’approche  et les remercie au nom de tout le groupe, se présentant comme étant l’un des apprentis chaman d’un village situé à une bonne trentaine de kilomètres de leur position actuelle.  Un coup de chance, car qui disait chaman, disait connaissance des plantes et ce dernier pourrait donc facilement renseigner le Dragon sur sa quête.  Lui posant la question à ce sujet, la Louve attendit patiemment la réponse du Chacal tandis que ce dernier réfléchissait, semblant faire l’inventaire des plantes de la région dans son esprit.  Quelques secondes plus tard il prit la parole :

« Continuer vers le Sud, à deux jours de marche d’ici vous trouverez une petite chaine de montagne, traversez  là et au-delà  à son versant, vous trouverez une forêt de pin où l’on peut trouver le champignon que vous convoitez
– Il afficha par la suite un sourire amusé – mais la marche sera pas un souci pour un puissant dragon tel que vous. N’ayant pas d’ailes, je ne peux pas dire combien de temps cela pourrait prendre en vol..-Il s’inclina – Merci encore pour votre aide, qui sait ce que l’on serait devenu sans vous. N’ayez crainte, nous arriverons à rentrer sans heurts. »


« Qu’en dis tu Seth ?  Je le sens mal au vue de tous les feux de camps que l’on a vu de là haut.»


L’Okami était assez sceptique. Lorsqu’elle était sur le dos du Dragon elle avait pu voir myriade de feu de camp, et la plupart venait de chasseurs d’esclaves. Un groupe de Terranide ne passait pas inaperçu et dans ces contrées  presque sans relief, il était aisé de se faire repérer à plusieurs lieux à la ronde.  Mais d’un côté, la Lycane voyait mal le Dragon les porter tous en même temps, à moins qu’il fasse plusieurs aller-retour tandis qu’elle restait avec ceux attendant leurs tours. Cela risquait encore de leur prendre un peu de temps, deux trois battements d’ailes, mais…pouvaient-ils faire autrement ?
Journalisée

Seth Sternam
Flood en folie !
Créature
-

Messages: 1442



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Juillet 16, 2017, 02:57:49 »

Il n'y a pas forcément besoin de plan conçu sur du papier millimétré pour venir à bout d'un affrontement. Shad n'eut aucun mal à exploiter la panique qui ne tarde pas à naître chez les esclavagistes, s'en prenant à ceux qui s'abritent avec les cages roulantes en laissant les autres aux bons soins de Seth.

Certains, moins bêtes que les autres, sortes des arcs pour tenter de le toucher en vol. Mais le temps qui leur faut pour sortir leurs armes et encocher leurs flèches lui laisse suffisamment de temps pour refaire un passage au-dessus du camp et les noyer sous un nouveau jet de flammes. Certains projectiles prennent les airs mais c’est surtout des cris d’horreur qu’on retiendra de cette tentative. La méthode semblant fonctionner, Seth ne se privera pas de réitérer l’action aussi bien sur les fuyards que sur les autres.


En peu de temps l'affrontement prend fin aussi soudainement qu'il a commencé. Les cris, les chocs des lames et le bruit des flammes laissent places au silence de la nuit alors que leur dernier adversaire meure, une boule de feu venant lui frapper la poitrine et ne laissant qu'un cadavre fumant au sol.

Finalement, ce qui surprend le plus Seth, c'est probablement le calme des prisonniers. Malgré le chaos parmi leurs geôliers ils sont restés sans bouger dans leur cage, ne cherchant pas à tenter de fuir ou de mettre la situation à profit. Non pas qu'il s'en plaigne, cela n'aurait fait que lui compliquer la tâche, mais ce stoïcisme bienvenu le surprend.


À l'appel de Shad il vient se poser à proximité de cette dernière alors que les prisonniers sortent un à un de la carrioles où ils étaient jusque-là enfermés. En tout, sept personnes partagées entre le soulagement de ne pas finir sur une place de marché et la surprise de voir leur libérateur de près, surtout lui en fait au vu des regards qu'on lui porte, mais là aussi il a la surprise de ne pas les voir détaler en courant. Il y en a serte un ou deux qui se "tasse" un peu à sa vu, mais être pour une fois du côté des "gentils" sous son apparence naturelle lui fait une impression étrange …

Une bonne chose de faite, n’est-ce pas ? Enfin, je pense que l’on va pouvoir avoir des informations sur ce que tu cherches mon ami.

Une bonne chose de faite effectivement.

Seth ne fait aucun commentaire sur l'espoir de Shad, ce n'est serte pas impossible, mais il lui semble peu probable qu'il ait son renseignement immédiatement. C'est du moins ce qu'il pense durent l'instant de flottement qui précède l'avancée d'un des Terranides. Les remerciant tout d'abord au nom de tous les libérés, il se présente ensuite comme un apprenti chaman officiant dans un village pas très loin d'ici.

Le hasard ne sait pas forcément être imaginatif, mais de temps à autre il fait bien les choses dirons-nous. L'Okami ne tarde pas à se saisir de l'occasion pour savoir où se procurer la "dent du diable". Des heures, des jours peut-être de recherche économisé en quelques secondes. Deux jours de marches plein sud, la forêt de pin au-delà de la montagne. Complètement à l'opposer des souvenirs de Shad donc. Mais peu importe, il ne lui en aurait pas voulu de cette erreur de toute façon.


Ce n'est pas très grave, les distances ont moins d'importance que la direction vue du ciel. Vous me faites gagner plus de temps que le simple fait de voler. En cela c'est à moi de vous remercier.

Seth s'abstiendra de lui rendre la révérence, mais l'idée est la même dans ses paroles. En effet si l'apprentie chaman semble être à l'aise en sa présence, Seth est moins certain en ce qui concerne ses congénères derrières lui. Être exposé ainsi est inédit pour lui, aussi il préfère éviter d'idiotement briser l'instant d'un mouvement mal calculé, quitte à passer pour hésitant.

La dernière phrase du chacal le laisse cependant sceptique, Shad ne tardant pas à s’exprimer dans le même sens. Sept Terranides se promenant à cette heure tardive dans la région à slalomer entre les campements qui jalonnent les pistes, ça n’a pas l’air d’une bonne idée. Leur liberté retrouvée n’a probablement que bien peu de chance de durer bien longtemps.


Sans vouloir remettre en cause votre valeur, je doute qu’il soit bien raisonnable de vous laisser partir ainsi alors que la plaine pullules de campement qui auront tôt fait de capturer votre petit groupe désarmé.

Une façon polie et relativement diplomate de leur faire comprendre que l'idée est suicidaire. Attendre ici le levé du jour n'est peut-être pas un plan bien meilleur sois dit en passant. Un regard à Shad lui laisse entrevoir l'idée qu'elle à derrière la tête, chose qu'il est bien forcé d'envisager, même si voler avec de parfait inconnu ne l'enchante guère. Sans compter le fait que les gens sont imprévisibles une fois suspendu en l'air, être aussi "proche" de quelqu'un que l'on ne connaît pas à quelque chose de dérangeant. Mais a situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle dit-on.

Sept personnes, huit si on compte Shad. C'est bien trop pour un seul tour, tout dragon qu'il est Seth n'est pas un aérobus. Ça suppose donc de faire plusieurs aller-retours. Quatre dans le meilleur des cas, deux à chaque fois ça lui semble viable si ses passagers se tiennent tranquille. Une trentaine de kilomètres ne représente finalement pas grand-chose pour lui. N'aillant pas vraiment d'autre solution à proposer il finit par s'adresser au groupe en entier après quelque instant de réflexion.

La perception du monde est différente vu du ciel, malgré cela qui parmi vous ce sens capable de me guider vers votre village par la voie des airs ?
Journalisée

Shad Hoshisora
Grande okami, Sainte parodieuse Disney o/ eggshot d'oeuf
Terranide
-

Messages: 4156



Voir le profil
Fiche
Description
A un putain de réseau social.
« Répondre #13 le: Juillet 21, 2017, 07:10:54 »

 L’un des  terranides s’avança au côté du chaman qui fut le seul pour le moment à avoir adressé à la parole à leurs sauveurs.  Dans un silence pesant, il observa le dragon  puis leva le museau vers le ciel avant de regarder de nouveau Seth du mieux qu’il put.

« En temps normal, nous n’aurions pas acceptés pareille offre, trop dangereuse. Rien ne nous dit que vous ne nous lâcherez pas une fois là-haut mais…Vous nous avez sauvés, vous avez toute notre confiance. Je vous guiderais jusqu’à notre village vu du ciel il ne sera pas difficile à trouver. »

Ce qui sous entendait qu’en vue terrienne, le village de ces Terranides était assez en retrait pour ne pas être découvert par les chasseurs d’esclaves.  Entre temps, la Louve était pensive, une idée trottant derrière sa tête et lorsqu’elle vit le premier passager prendre place avec l’un de ses confrères, elle interpella  soudainement le dragon.

« Attends ! Nous pourrons peut être réduire le nombre de voyage ! Cependant, ceux qu’il prendra ne seront sans doute pas autant confortablement installé que ceux portés par Seth…Mais..Il ne vous lâchera pas. »

Et à ces mots, la Terranide siffla, un bruit aigu, strident, semblable au cri d’un faucon. Il ne fallut attendre guère longtemps pour voir apparaitre dans le ciel étoilé une ombre ailée qui descendit vers le groupe, un gigantesque corbeau de l’effroi au plumage noir et bleu. La créature se mis à voler en cercle au-dessus des Terranides, ignorant complétement le dragon s’adressant à l’Okami.

« Tu sais très bien que je ne prends personnes sur mon dos et tu ..
« Ha ! Tu ne vas pas recommencer ! Ce n’est pas comme si je te demandais sans cesse ton aide ! Si je voudrais, je pourrais t’obliger à me porter chaque jour et chaque nuit…Ranges ta fierté de côté,  je t’ai battu et je peux donc demander ton assistance quand bon me semble. Je sais que tu n’en accepteras aucun sur ton dos mais tu peux en prendre dans tes serres…Et puis… -elle désigna d’un mouvement de bras les cadavres jonchant le sol – tu as largement de quoi être remercié.. »

Un silence pesant fut la seule réponse donnée par la créature avant que sans crier garde elle n’attrape soudainement deux villageois, un dans chaque patte.

« Soit, je suivrais le Dragon et les relâcherais une fois à destination, qu’ils ne s’agitent pas trop ou…Je pourrai les lâcher plus haut que prévu. »

« Quant à moi Seth, je reste ici pour veiller sur ceux qui attendront leur tour.  Ne t’en fais pas, il ne les lâchera pas mais au moins…Vous n’aurez qu’à faire deux aller-retours ... »

Et malgré une certaine réticence présente, notamment au niveau de ceux pris dans les serres de l’imposant volatile, nul accident ne fut déclaré. Le Terranide jonché sur le dos de Seth lui indiqua avec précision le chemin à suivre, désignant rapidement un petit village caché au sein des montagnes et où seule une entrée dissimulée permettait l’accès.  Et en attendant leur retour, la Lycane veillait sur ceux restaient sur place, échangeant même quelques mots. Il ne fallut guère de temps pour que ces derniers retrouvent la sécurité de leur village. Une fois de retour, Rukhmar ne tarda pas à se diriger vers les cadavres et en arracher des lambeaux de chaires, la Louve se tourna vers le dragon.

« Hé…Désolé de t’avoir un peu pris au dépourvu -elle passa une main gênée derrière sa tête – si tu te sens encore capable de me porter, nous pourrions peut être allé vers cette fameuse forêt de pin ? Et as tu par hasard appris autre chose ? »

Cette fameuse forêt se situant bien à l’opposé des souvenirs de la Terranide, mais bon l’erreur était humaine après tout !

Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox