banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 4 5 [6] 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Toute une éducation à refaire ! [PV : Erika]  (Lu 2400 fois)
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #75 le: Juin 17, 2017, 03:01:21 »

Une grosse pile pour le mana, et rechargeable en plus ! Le laissant faire sa petite tape elle attendue l'observant et écoutant. Les cristaux étaient rares de toute façon, elle en avait trouvé quelques-uns durant ses voyages, mais sans plus. Elle lel harissa donc bosser et se contenta de faire un petit tour dans la pièce, avant de le regarder tirer un tir bien plus puissant. Prenant l'arme elle hoche la tête, elle nota son cadavre, ainsi lui aussi se réincarnait ?

- Sans façon pour les nanomachines, tu n'y toucheras pas.

C'était pourtant déjà dit et confirmé, pour rien au monde elle ne laissera quelqu'un toucher à ses petites machines adorées ! Elle tira alors vers la cible, sans rater et sembla satisfaite de l'arme pour le moment.
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #76 le: Juin 23, 2017, 07:48:58 »


Il hocha la tête lorsqu'elle tira, clairement satisfait par son œuvre, il n'y avait définitivement qu'elle avec sa magie singulière pour utiliser son arme à la perfection !
Il s'affala d'un coup sur une chaise et s'étira lâchant un gros soupir de satisfaction.


- Je suis mort juste 28 fois ce matin, j'ai battu mon record !

Il se gratta le cou, depuis le temps qu'il vivait il avait déjà testé pas mal de morts différentes, des plus ridicule aux plus improbables, se souvenant des sensations il s'était amusé à les classé, mort par extraction complète de la magie venait de prendre la tête !

- Je suppose que tu te doute que je suis pas quelqu'un de tout à fait normal hein, si tu veux je peux te parler un peu plus en détails de moi.

Il s'approcha d'elle et se colla torse contre le sien, posant ses mains sur les fesses d'Erika, il avait envie d'un second tour, une envie pur et simple et ne se gênait donc pas pour la lui notifier avec des actes.

-Je me vois bien tout t'expliquer pendant la douche de décontamination pour finir nos mesures de hier ...

Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #77 le: Juin 25, 2017, 11:55:29 »

Cette arme était pas mal, mais elle n'en voyait pas l'intérêt, nombre de ses armes feraient tout aussi bien le travail, sans la fatigue. Elle l’écouta donc se plaindre de son nombre de morts, ils étaient donc deux immortels ici. Mais elle ne comptait pas rester plus que nécessaire, passé la tempête rude dehors, elle reprendra la route. Elle l'entendit proposer de parler de lui, elle ne semblait pourtant pas bien intéressée par cela, ce n'était pas une personne loquace par nature. Le sentant faire elle semble perplexe, ne rien contre baiser un peu, elle le laisse donc jouer.

- Va pour la douche, mais tu te contentes de mon cul cette fois petit chaton.
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #78 le: Septembre 06, 2017, 06:25:03 »


Il lui massa les fesses avec une ardeur nouvelle lorsqu'elle convenu à répondre à son avance brutale à souhait. Le blond se glisse alors derrière elle lui léchant le cou et la dirigeant vers la douche de décontamination, mais pas du même laboratoire qu'il la veille.
Sur la trajet il lui retire ce qu'elle porte ainsi que ce que lui porte, des petits poucet, mais les cailloux sont des vêtements, les plus proches de la douche des culottes ! Dans l'étroite pièce il revient devant elle, inutile de dire qu'il ne résiste pas longtemps pour sucer un tétons d'Erika et passer ses bras autour d'elle ?


- Que ton cul ? Ca va rendre compliqué les analyses ça ! Pourquoi je pourrais pas avoir accès  à tout ?

La porte du sas se referme enfin, les deux dénudés se retrouvent donc coincés dedans, et le neko se colle contre elle, torse contre torse, main sur les fesses d'Erika, car pour le moment il n'aurait accés qu'à ca il parait ! Il la regarda dans les yeux alors qu'elle l'eau commencent à leurs tomber dessus.

- Bon tu as compris que je n'étais pas tout à fait humain … Mais à ton avis, pourquoi je suis le dernier ici ? Qu'elle était l'utilité de se complexe autrefois ?

Il se lèche les lèvres, le jeune homme savait qu'il avait été particulièrement vicieux quand il avait prit possession des lieux, et  à mesure qu'il avait un peu apprit à connaitre Erika il ne faisait nul doute qu'elle aurait simplement tout détruit pour en prendre le contrôle, bonjour le bordel à nettoyer après ! Il l'a laissa un peu réfléchir, mais pas trop longtemps, ses doigts étaient juste proche de son anus sans être dedans !

- J'ai exterminé tout ce qui vivait dans cette base, toutes les expériences et les membres du groupes qui voulait se fabriquer une armée artificiellement pour conquérir les deux mondes !

Il posa son menton sur l'épaule d'Erika, se collant complétement contre elle, appuyant sur sa poitrine avec son torse.

- … Et tout ca par asphyxie … j'ai supprimé l’oxygène dans la base en trafiquant le système d'aération ! J'ai survécu grâce à mon métabolisme particulier et mon don particulier ...

La douche fini par se stopper et fut remplacé par une soufflerie d'air chaud, il y a aussi une petite trappe qui s'est ouverte avec trois seringue deux identique, avec un contenu incolore, et une autre ayant un liquide bleu ciel limite fluo, il s'injecta une des incolores, l'autre à Erika.

- Ca c'est pour nous protéger d'un poison présent dans ce labo … L'autre c'est juste pour toi ...

Il le lui injecta, il s'agissait d'un mélange particulier, le limiteur magique pour réduire sa capacité de transfert à de petits objets et une drogue stimulante sexuelle, mais la dose n'était pas gentillette, une simple goutte vaporiser dans une rue et tout les passants à une dizaine de mètres se lançaient dans une orgie, grâce à ses analyses précédente il avait déterminé la capacité maximale qu'elle pouvait encaisser sans mourir, le résultat trouvé le fit sourire, avec la dose qu'elle se prenait sans visage ne restera pas inexpressif longtemps, dans quelques minutes quand le produit se sera répandu et pour quelques heures la militaire n'aurait plus qu'une idée en tête. Le mieux dans tout ca c'est que cette drogue n'apportait aucune dépendance !

« Dernière édition: Septembre 10, 2017, 01:03:11 par Darth Vallon » Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #79 le: Septembre 10, 2017, 12:57:30 »

Elle l'écoute alors tout en rentrant dans la douche, si l'on pouvait nommer cela une douche en fait... Ces brumisateurs ne valaient pas la peine de se nommer "douche". Bref, elle le suivit alors, elle termine rapidement nue avec lui, et le sent faire, l'écoute un peu et semble sceptique. Au point où elle en était pourquoi ne pas céder, mais ça sonnait moins amusant dans le fond, elle reste enfermée avec ce chaton pervers qui la colle toujours de près, tendis que de l'eau commence à les couvrir coulant partout sur leurs corps. Cela dit le chaton semblait indiquer qu'il avait pour ennemis ceux qui veulent détruire le monde, donc elle aussi ? Elle laissa l'air la sécher, puis le regarda continuer les expériences, tout en répondant :

- Tu sais chaton, j'vais détruire ce monde, et l'autre avec... Et tu ne pourras pas me tuer.

Puis elle mouille, l'observe et lentement s'agenouille, lui caresse la queue et commence à le branler :

- Hmm, mais avant, tu vas me faire jouir encore et encore !
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #80 le: Octobre 26, 2017, 04:58:28 »


Un sourire, ses derniers propos sonnaient comme un remise en question d'une affirmations qu'elle avait faite plus tôt, l'autorisation de pouvoir faire usage de tout d'elle, et il ne se gênerait pas bien évidemment !
Elle n'aura pas été sèche fort longtemps, l'humidité revient déjà au galop, pour le plus grand plaisir des deux immortels. Le blondinet retint un petit rire tandis qu'elle parlait de détruire les deux mondes et qu'il ne pourrait pas la tuer, comme si tuer un aussi bon coup était intéressant ! Oh il pourrait très bien l'enfermer ici, la maintenir à l'état de prisonnière, il en avait les moyens et surtout en plus dans l'immédiat elle n'avait que sa musculature pour l'aider à résister, mais ça c'est déjà neutralisé par la drogue pour le moment avec son esprit embrumé de plaisir. Oui, il le pouvait, mais il n'en avait pas l'envie pour diverses raisons, il se demandait d'ailleurs si elle était consciente qu'il avait les moyens de l'enfermé à vie ici si l'envie le lui prenait ?

Il la saisit doucement au cou et la redressa, sa virilité dressée frottant le long du corps et des courbes de la militaire approchant son visage du sien pour enfin y voir cette expression pleine de désir qu'il voulait voir et il l'embrassa langoureusement, pour le simple plaisir de la perturber un peu !


- Je ne peux pas … mais tu ne peux pas non plus chérie !

Il glissa lentement un doigt le long de la colonne vertébrale d'Erika, descendant jusqu'à ses fesses qu'il massa.

- Détruit le si tu en est capable, ça pourrait être intéressant à voir, savoir comment mon immortalité si particulière réagirais à ça ...

Il avança, la repoussant en même temps, les faisant passer la porte du sas pour pénétrer dans ce labo aux conditions différentes, un peu brumeuse. Il la poussa jusqu'à une table où leur intimité se collèrent une contre l'autre.

- Mais pour le moment tu fais réagir autre chose que mon pouvoir … Va falloir prendre tes responsabilités … J'ai encore bien de surprises pour toi … pour te satisfaire … pour me satisfaire ...

Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #81 le: Novembre 03, 2017, 12:00:30 »

Erika le branlait, elle n'avait rien contre s'amuser de temps en temps, loin de là. Elle ignorait toujours ses intentions, mais ça importait peu pour le moment. Elle reste avec lui dans la douche, sentant bien sa virilité encore en action. Elle voit son désir, tendis qu'elle aies moins désireuse que lui. Le sexe c'est bien, mais tout le temps ça devient juste lassant, même pour elle. Elle laisse faire la caresse, le massage, puis écoute un peu, elle hoche la tête doucement à son idée, bien sûr qu'elle le détruira, elle ne vit que pour cela. Allant u lapon avec lui, elle regarde la table, gémit un peu à sa pression contre son corps.

- Hmm, je n'en doute pas, tu n'es qu'un pervers vivant en autarcie...
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #82 le: Décembre 10, 2017, 03:35:32 »

<blockquote>

Un pervers ? Il n'irais pas jusque là, en revanche elle voyait parfaitement pour l'autarcie. Le blond l'a poussa en appuyant sur la poitrine de sa partenaire, la massant sans hésitation, l'allongeant sur la froide table de métal. L'air ambiant était bien plus frais ici, il s'agissait là d'une chose parfaitement volontaire.
L'homme chat se plaça ensuite à califourchon sur Erika, il se pencha pour aller l'embrasser langoureusement et la fixa droit dans les yeux juste après l'échange salivaire dans les règles de l'art.


- Penses bien ce que tu veux, mais comme la météo va bientôt redevenir clémente, et comme convenu tu devras partir à ton ambitieuse mission … Alors autant se faire un dernier bon souvenir non ?

Il est vrai qu'il ne devait utiliser que son cul .. mais avec la drogue qui y prendrait gare ? Mais un engagement reste un engagement non ? Et il n'engageait que .. lui ! Alors qu'il lui caressait la chatte d'une main, ses dents jouant avec un tétons de la militaire durcit par le désir, et probablement la drogue, la dernière main atteignit un étrange cylindre en verre contenant un liquide violacée sur le coté, il ouvrit le large tube par une pression sur un bouton et porta cette dernière devant l'entrée de l'utérus d'Erika, et d'un coup, le contenu du tube se propulsa en elle pour remplir ce lieu censé voir naitre la vie et le faire gonfler.
Elle venait de rencontrer une invention de Darth, une invention qu'il considérait comme un échec, à la base cette étrange créature devait errer et ramasser la poussière et autres saletés sur le sol avec sa texture gélatineuse, sauf qu'au final le résultat était cette chose qui gesticulait aléatoirement, et sur place … Il n'était même pas vraiment sur de pouvoir considérer ça comme une sorte d'animal sans esprit où comme une matière sans état stable …
Le jeune homme était même un peu plus haut maintenant, on distinguait même que la chose glissée en elle s'agitait grâce aux bosses apparaissant aléatoirement sur le ventre gonflé d'Erika.


- Et dire que j'ai même pas trouvé de nom pour ce truc !

Chose promise chose dû, il descendit d'elle et de la table, la saisissant par les hanches il ne lui accorda pas de repos, il s'enfonça personnellement dans le cul d'Erika d'un coup avant de se mettre à bouger, il n'allait pas la laisser partir sans enfin voir que le visage de cette belle savait se montrer un minimum expressif !

[/justify]
Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #83 le: Janvier 03, 2018, 01:51:40 »

Oh que si le chaton était un pervers, un gros pervers qui lui massait encore la poitrine, profitant de sa coopération. Allongée sur une table froide elle le regarde faire, l'embrasser et puis parler encore, ha oui la météo, repartir. Elle avait pleins de chose à faire, et tant de temps pour le faire ! alors cinq minutes de plus, ou même quelques heures, ça changerait quoi ? Rien du tout, elle sourit un peu armée, puis le sent caresser sa petite fente, continuer sur les seins et les tétons. Intriguée par ce qu'il chipotait, et sans pouvoir le voir, elle sentit simplement un objet s'introduire en elle, écarter ses chaires juche'à son utérus et là quelque chose sauta dedans. Aucune idée de quoi, ce n'était visiblement pas un acide, ni une balle... Non c'était visqueux, mou, froid pour le moment, mais ça chauffait lentement et prenait la température de son corps.

- Haan... hmm, qu'est-ce que c'est ? Hmm oh...

Elle restait surprise, pour une première fois depuis un moment, elle ne savait pas ce qui arrivant, mais cette chose en elle ne cessait de bouger. Ça ne semblait pas avoir de but, c'était perturbant, mais tant que ça reste dans son utérus cela semble ne pas l'exciter outre mesure. Mais la chose prit pourtant du volume, et se rependit un peu partout en elle, poussant par-ci, par-là, elle se mit à gémir. La chose d'une taille relativement imposante lui remplissait désormais la chatte, mais n'en ressortait pas, comme si elle avait peur de l'air froid dehors... Rouge de plaisir elle sent le chaton lui envahir le cul, en prendre encore possession encore et encore. Elle gémissait donc encore plus fort, aléatoirement, et souriait niaise, ça l'excitait pour sur, mais elle savait garder un air neutre, même dans son plaisir de plus en plus grand, elle ne perdait pas totalement l'esprit.

- Hmm, oh putain oui, plus fort chaton, fait moi jouir !
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #84 le: Janvier 28, 2018, 06:03:20 »


Il ne fallut pas longtemps au scientifique pour réaliser que la créature qu'il avait inséré dans l’utérus d'Erika absorbait les sécrétions de cette dernière pour prendre de l'ampleur, c'était intéressant de découvrir des choses sur ses propres créations !

Le neko se retira d'elle et la retourna sur la table, le ventre légérement gonflé d'Erika appuyant sur le métal qu'elle avait réchauffer avec son dos et opprimant un peu la chose en elle qui sembla réagir en se débattant un peu plus. Il remit ensuite en place sa queue dans Erika, brutalement et d'un coup sec.


- Elle semble aimer être en toi et toi aimer l'avoir en toi !

Il se pencha pour lui saisir les seins avec ses mains, utilisant ses dernier comme prise pour reprendre les coups de hanches contre la militaire sexy. Pendant un certains il se contenta de cette posture, il était silencieux et ne répondais pas quoiqu'elle puisse lui dire, quand bien même il l'entendait et la comprenait, il l'analysait, cherchait les zones où elle réagissait plus que d'autre, y a pas a dire, elle lui donnait un certains appétit sexuel, elle correspondait plus pas mal  à ses canons de beauté !
Mais il savait qu'il fallait plus pour la satisfaire, il fallait innover maintenant, il pouvait brider l'instant où il éjaculerait, mais la routine n'était pas le meilleurs moyen de donner à Erika un très agréable souvenir de son séjour ici !

L'idée arriva assez vite lorsqu'il se décida, vu qu'il travaillait sur cette créature très malléable dans ce labo, il avait installé un système d'aspiration ! D'un simple pensé il le mit en fonction, il libéra ensuite les seins de sa prise pour porter deux tuyaux sur les tétons de son “cobaye d'un soir” le bruit du déplacement d'air laissa rapidement place à un certains silence depuis les tuyaux bien qu'il ai eut l'impression, l'espace d'un instant, d'installer des tire lait sur une vache … Image assez dégradante qu'il ne garda pas en tête, il aimait cette guerrière comme elle était, un peu froide, franche, il sentait qu'il pourrait lui faire confiance dans la mesure où il n'irait pas croire ce qu'elle visait,  contrairement a ce que la machine en lui pouvait affirmer sur la nécessité de la soumettre pour éviter trahison et disposer d'un sujet fidèle et puissant. Point de vue trop similaire aux scientifique à l'époque pour Darth !

La créature avait encore gonflé et se battait maintenant pour ne pas déborder  à l’extérieur d'Erika ! A chaque fois qu'il s'enfonçait en elle, il appuyait sur le ventre et tentait donc de chasser une partie du “slime” hors d'elle, et se dernier ne voulait pas se laisser faire ! Le chaton agrippa a nouveau les seins, la pénétrant moins régulièrement, mais plus profondément, plus puissamment, pour opprimer encore plus la chose en elle et son cul ! Il se penchant et lui mordit le lobe de l'oreille gauche en lâchant un feulement involontaire.


- Nyalors Erika ! Tu ny'en veux nyencore plus ? Nyil me reste nyencore une de ses chose …. Tu pourrais la nyavaler nyon ?

Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #85 le: Février 14, 2018, 03:25:54 »

Erika sentit la drôle de chose courir en elle encore et encore, s'agiter, la déformer sans grand mal heureusement. Elle gémissait aussi à cause du chaton qui lui prenait les fesses et l'enculait vivement. Tout cela n'était pas désagréable dans le fond, elle le laisse donc faire continuant de gémir lourdement approchant de plus en plus de la jouissance. Saisie par les seins, elle gémit encore un bon moment criant de plaisir, plus le temps passait plus elle allait jouir ! Elle le laisse donc faire, attendant et fini par jouir quand il tenta de lui traire les seins ! Elle trouvait cela bizarre, pas particulièrement efficace, mais la surprise l'avait fait jouir ! Enfin la chose en elle débordait un peu de son antre et lentement ressortait un peu. Ayant joui elle fut moins sensible et l'écouta encore, elle répond doucement :

- Hmm, qui sait, ahanne, hmm, ou alors tu me la mets dans le cul ? Et on va faire un tour pour prendre de l'air frais ?

Oui, enfermée dans le labo elle s'ennuyait, l'idée de sortir envahissait son esprit, et franchement pourquoi pas sortir tout en continuant ces petits jeux ?
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #86 le: Mars 04, 2018, 02:09:27 »


Réfléxe animal, quand Erika a joui le neko lui a mordu l'épaule, comme pour la tenir fermement, cette pulsion le conduit à lâcher prise sur sa retenue et il se déversa en elle dans un grand râle de plaisir. Il continua malgré tout encore quelque secondes à furieusement faire des va et vients en elle avant de se retirer en léchant la petite goutte de sang de sa morsure. Le petit gout ferreux du sang … Comme tout les parfums ont y sentait des toute petites variations, celui de la militaire était assez fluide, clairement influencé par tout ce qu'il lui avait injecté, et du coup il était amère, légérement …

Il se lécha la lèvre en écoutant sa proposition, ses nano-machines lui annoncèrent directement la couleur à l'extérieur, couché de soleil, température avoisinant le zéro, et fine couche neigeuse, rechute de la veille. Un bon bol d'air frais en effet !


- On va faire comme ça alors !

Ni une ni deux il attrapa le tube l'ouvrit et la lui inséra dans le cul, réflexe naturelle la chose se jeta dans la militaire et s'installa, commençant sa croissance. Darth fouilla dans un autre tiroir pour y trouver deux colliers, vestige des anciens propriétaires du laboratoire et leurs méthode brutal, le neko y voyait une utilisation plus ludique dans l'immédiat. Il retourna Erika pour l'embrasser et lui adressa un sourire.

- Je profite encore un peu de tes lèvres avant que la chose n'en déborde ! ...

Il lui adressa un petit sourire joueur.

- Tu te souviens notre pari ? Je vais étoffer ta proposition avec ceci alors !

Il se mit un collier et l'autre à Erika, un mini écran indiquait les constantes biologique classique, température et rythme cardiaque.

- On va sortir se promener tel quel … comme Adam et Eve en hiver ! On aura tout le loisir de se réchauffer en rentrant n'est-ce-pas ?

Sans dire mot de plus il l'entraina vers l'extérieur, nul doute que les deux créatures n'aimeront pas l'air frais eux, il ne passèrent pas par l'échelle mais par un petit ascenseur !

Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #87 le: Mars 08, 2018, 02:21:42 »

Le chaton et elle contenaient donc encore leurs actes sexuels, cela était sans fin, à un point ou malgré le plaisir, Erika s'en lassait. Elle avait besoin d'action dans sa vie, et là... Bha se faire baiser n'était pas vraiment une grande source d'action. Le chaton lui avait proposé d'avaler une de ses créatures, qui sait, pour le moment elle continuant de gémir sous la créature en elle qui la baisait et en plus le chaton qui l'enculait. Franchement, une fois qu'elle avait joui, elle avait plus de mal à juin encore et encore. À quoi bon continuer dès lors ? Le chaton venait en plus de lui remplir le cul de son foutre tout gluant, épais et collant. Mais franchement cela la laissait plutôt de marbre, encore une fois ça n'avait rien de spécial. Elle l'écoute donc et puis surprise sent le nouveau slime lui rentrer dans le cul. Hmm, ce fichu chaton... Il ne sait pas quand s'arrêtez, elle se releva doucement, fini la plaisanterie, elle le regarda donc parler encore de jeu. Elle était immortelle, celte, mais de là à vouloir mourir de froid il y avait un fossé.

- On sera mort avant de rentrer idiot, zéro c'est sans compter le vent, et il neige encore surement.

Elle pousse un petit soupir, le slime dans son cul ne semblait sans le moindre effet sur elle, pas plus que le précédent. Elle le suit donc note que les machins s'en vont de son corps, elle se stoppe alors, puis baille un peu.

- Tu sais, nous les humains ne somment pas fait pour allez dehors quand il fait aussi froid, à croire que ton isolement t'a fait oublié certaines choses évidentes.

Elle regarda un peu autour, puis fini par allez se poser sur une couchette lui souhaitant une bonne nuit. Ajoutant juste :

- Et on devrait peut-être sortir là où il a du monde, se faire un petit massacre de Tekhan, ça pourrait être drôle ça.
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."
Darth Vallon
Créature
-

Messages: 83



Voir le profil
Fiche
« Répondre #88 le: Avril 25, 2018, 10:56:11 »


Mourir ? C'est vrai que les autres gens avaient ce problème … Mais elle ne s'était pas trompé, quand il eut atteint l’extérieur il a vite été refroidit … La nuit, la neige, le vent, ouais il faisait encore assez froid !
Ainsi elle était parti se coucher, Darth lui avait fini par retourner dans son laboratoire une idée saugrenue en tête, il l'a mit vite au point, une tige en métal télescopique, quelques pointes à l’extrémité et … C'était fini ! Il se gratta le dos avec dans un soupir d'aise en remuant la queue.


- Parfait !

Les machines n'ont même pas daigné lui répondre, il toussa et alla vers la grande plaque ordinateur. Erika était une femme d'action moins terre a terre que lui enfin … tant que l'on ne s'attaque pas à sa petite bulle de confort évidement … D'ailleurs se doutait-elle que c'était le mieux pour tout le deux que de maintenir le statu co dans leur situation ? Dans le fond elle avait probablement aussi les moyen d'être plus que gênante pour lui nan ?
A force de promenade dans sa base de donnés il fini par se stopper sur deux choses, les gardes robotiques de l'étage condamné du complexe et un laboratoire tehkan pas trop loin. Le premier compromettant sa propre tranquillité dans le cas où les machines parvenaient à sortir, même si il était confiant si la possibilité pouvait disparaitre ce serait un plus, et le second, ben il est chiant car il est proche, plus ou moins, et éveille l’intérêt de Darth car qui dit science et recherche dit connaissance, et donc sécurité, donc un truc pour Erika … non ?


- Oui je sais … Elle semble pas très douce alors pour en bas … Mais peut être qu'elle pourrait se tenir un peu nan ? Ca ferait du challenge … Ouais c'est pas dur d'être meilleur que moi, merci pour la remarque ! De toute façon elle choisira, je lui fournirais le matos qu'elle voudra … Et puis .. voila ...

Il avait ouvert pas mal de plan, des photos et diverses rapport de son cru … En gros sans belle phrase, juste quelques mots résumant la chose. En gros ca tenait plus d'une liste que d'un rapport, surement car il s'était fait chier en lisant ceux des scientifique d'ici spécialiste dans le fait de tourner en rond … Il y avait des suppositions qu'il avait fait dans les deux cas basé sur ses observations, des nombres surement correspondant à une estimation de population des dates, en fait il y avait plus de donné pour un truc loin du labo, c'était assez ironique. Mais logique aussi, en dessous pas d'humain, que des robots, alors tout ce qui peut toucher aux ravitaillements ou d'éventuelles visites … ben ca n'existe pas …

Darth s'était endormi, affalé sur la table, un sourire niais au visage comme toujours à chaque fois qu'il s’endormait en pleine réflexion … Une créature censé être un outil de guerre qui trouve sa satisfaction dans la réflexion, pis aussi un peu dans la chatte d'Erika en ce moment soit.


- Mmmmmh …. faut diminuer …. L'axe cinétique ! …. Miaw ….

Cette nuit il parla en dormant, et les nano machines se sont bien amusé pendant ce temps là, elle se sont surprises à trouver quelque chose d'amusant, vive la symbiose ?

Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 102



Voir le profil
Fiche
« Répondre #89 le: Avril 26, 2018, 10:43:23 »

Erika avait donc passée une presque bonne nuit,  chose nécéssaire pour veux qui vivent ! Bon elle était imortelle dans l'idée, mais mourrir de froid, ou de manque de someil n'avait rien d'agréable. AU réveille elle chercha encore le chaton, il était temps de sortir d'ici non ? Et elle s'ennuyait à force, car baiser c'est bien, mais elle préfère botter des culs !

- Youhou, chaton ? T'es où encore ? Tu veux pas venir botter des fesses formiennes dehors ?
Journalisée


So, life without death? It isn't much worth calling "life."
But, by the sharp pain still searing through my body, I can feel that I'm "alive."

Tags:
Pages: 1 ... 4 5 [6] 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox