banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Sujet: [FINI] Captive [Erika]  (Lu 1457 fois)
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #15 le: Juin 06, 2017, 12:54:02 »

Le décor ? Qu'importe, elle devait faire attention à ne pas finit débordée c'était tout. Elle observa les lieux tout en avançant, une prison horrible, mais finalement peut-être pas la pire qu'elle ait vue. Elle se souvenait encore de cette prison où les femmes étaient mises dans des boites, coincée, avec les orifices à disposition et les yeux crevés. Elles se faisaient baiser encore et encore, sans jamais pouvoir espérer sortir de là. Elle passa donc sous l'orbe, ses pouvoirs limités, mais pas sa technologie, elle continua donc d'avancer en toute confiance. Elle finit par tomber sur la salle de torture, une jolie vue pour les sadiques, elle sourit même un peu. L'idée d'envoyer la maitresse de lieux par ici lui semblait très appétissante en fait. Elle continua sa marche, pas choquée outre mesure, parfois même intéressée à l'idée d'essayer ces tortures sur ses ennemis. Elle continua donc, puis vu les ombres revenir, surement la vampire de tout à l'heure. Surprise et envolée elle croise les chevalets, puis sourit un peu et l'écoute.

- Certes t'es douée à cachecache...

Elle avait encore mal, se redressa doucement tendis que les machines soignaient son corps, rien de magique là-dedans. Visiblement le fusil à pompe ne marchait pas sur elle, enfin, pas assez... Elle prit un couteau à sa ceinture, en garde pour le corps à corps déjà. Son adversaire avait une force qui pouvait sembler terrifiante. Mais pour une mercenaire et ancienne militaire, c'était du déjà vu, elle s'était déjà battue contre des machines aussi fortes, bien que moins rapides. Elle ignorait si sa magie marchait dans cette salle, elle ne voyait aucun cristal au-dessus d'elle. Donc en théorie ça fonctionnait, mais ce combat avait quelque chose de ridicule. Les deux pouvaient s'entretuer facilement, l'une par la force brute, l'autre par les objets à sa disposition.

- Attend, c'est débile, on peut se chamailler encore et encore hier, ça ne me gène pas... Au contraire écraser ta sale gueule pourrait me faire jouir longtemps, mais...

Elle chargeait son arme et puis observa la vampire, blessée à la jambe et elle ne semblait pas avoir mal, si elle ne ressent pas autant la douleur c'est ennuyeux.

- Tu n’es pas la première à croire pouvoir me dresser, ou me briser, qu'importe comment vous nommez cela... Et crois-moi, on peut se battre pour l'éternité, il serait donc plus utile de s'allier non ?

Bha oui ! Carrément en fait ! Elle retourna son arme comme pour la tendre à l'adversaire, elle n'abandonnait pas pour autant, elle avait encore le couteau. Mais il semblait évident qu'aucune des deux n'allait réellement pouvoir mourir ici, et que se chamailler encore et encore ne serait pas une solution...
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #16 le: Juin 12, 2017, 12:36:35 »

Erika était au milieu de la salle de torture, ses nanomachines continuant à la soigner, et proposa alors, en tenant un couteau de combat, une alliance... Ce qui fit rire Ephemera, qui se matérialisa alors juste devant elle. Son corps était toujours entouré de volutes d’ombre, et un sourire cruel déformait ses lèvres.

« Tu sembles oublier un détail dans ton raisonnement, Erika... Ici, j’ai l’éternité devant moi ! »

S’en faire une alliée... Et puis quoi encore ? Cette femme l’avait nargué, insulté, blessé... Et, au-delà de ça, le Magicien ne voulait qu’une seule chose : qu’elle la fasse souffrir. Ephemera leva les mains, et des volutes d’ombre grandirent autour d’elle, formant comme un rideau de flammes. Ils fusèrent alors vers Erika, qui se mit à les esquiver, dansant devant elle, prouvant ses réflexes.

« Ce n’est pas un combat, Erika... Ça pourrait l’être, si tu avais une seule chance de survie. Mais ta destinée est de finir attachée à l’une de mes tables, et d’être mon instrument de plaisir. Résistante comme tu es, tu me promets bien des délices... Bien des plaisirs jouissifs et onctueux. »

La voix de la Dame des Ombres devenait plus sombre, plus vicieuse, plus pernicieuse, au fur et à mesure qu’elle exposait vis-à-vis de la femme ses plans... Si tant est que torturer puisse constituer un plan. Rapide, Erika ne pouvait néanmoins que rester sur la défensive, et, dans un rire sardonique, Ephemera concentra une sphère noirâtre dans sa main, et envoya vers sa cible le projectile. Cette dernière réussit à l’esquiver, mais Ephemera fila alors sur elle, et envoya son genou la frapper dans le ventre, puis la frappa à nouveau, l’étalant au sol.

« Allez, bats-toi mieux que ça, salope ! »

Ephemera pouvait en finir, l’attacher sur une table... Mais elle avait encore envie de jouer avec elle, car quelque chose lui disait qu’Erika en avait encore sous le coude, et n’était pas encore prête à abandonner.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #17 le: Juin 16, 2017, 10:39:42 »

Évidemment miss heavy métal ne voulait pas d'une alliance, dommage, elles étaient deux à avoir l'éternité devant elles. En plus de ça c'était deux têtes de mule ! Elle resta alors sur ses gardes face à cet être surnaturel, elle esquiva les flammes noires de son mieux, une chance de survie ? Oh, mais elle en voyait tout plein autour d'elle ! Pas du genre à abandonner, elle lutta donc contre les flammes tout en narguant sa partenaire de jeu.

- Rholala, franchement, t'n’es pas drôle... Ou alors c'est dans ton rôle ?

Elle esquiva en riant presque une boule noire étrange, avant de la voir apparaitre, ras fichu déplacement rapide ! Elle couina un peu et s'envola avant de chuter au sol lourdement, c'est que miss black mentale avait de la force aussi ! Se relevant doucement, elle l'écoute et sourit un peu, vérifiant qu'il n'y a pas au-dessus d'elle d'obsidienne pour annuler ses pouvoirs, elle fit paraitre une bombe à retardement qui tomba au sol et se mit à décompter ses trois dernières secondes. Erika elle-même ne pourra pas fuit à temps, et l'explosion fut rapide, sourde et puissante. Ephemera était surement rapide et s'en sera sortie presque saine et sauve. Mais on ne pourra pas en dire autant du donjon, il y avait désormais un trou au milieu, près de cinq mètres cubes rasés de la carte.

Mais surtout, plus aucune trace d'Erika, surement soufferte par l'explosion, n’était-ce donc un suicide ? Une erreur de calcul ? Avait-elle importée la mauvaise bombe ? Allez ne savoir, en tout cas elle aurait beau chercher, aucune trace de la mercenaire dans la prison. Et pourtant, si elle avait de l'instinct, ce dernier devait lui assurer que cette histoire n'était pas finie. C'est d'ailleurs au bout d'une petite heure qu'Erika fit de nouveau signe de vie ! De nombreuses explosions plus petites en dehors de la forteresse, Erika jouait les acrobates à bord d'un chasseur humain, une machine de guerre taillée pour la vitesse et armée de missiles. Son assaut était brutal, aussi étrange que dur à concevoir, si les dégâts n'étaient pas monstrueux. Ce à cause de la résistance de cette forteresse elle-même, voir se battre l'humaine à bord d'un véhicule volant avait de quoi surprendre. Encore plus quand on la pensait morte et déchiquetée, d'ailleurs il y avait bien eu un tas de bouts de chaires sur les murs là on son corps avait été détruit.

Mais là, elle semblait si vivante, si assurée ! Une voix se fit alors entendre projeter par un haut)-parleur qu'elle avait installé sur le toit du bâtiment :

- Alors, petite pute, viens te battre, tu penses franchir le mur du son ? Car moi oui !

Et elle le brisa juste au-dessus de la forteresse ! En un instant l'onde sonore sembla bousculer toute la structure, la machine de mort que chevauchait Erika avait plein de ressource à faire valoir. Mitrailleuse lourde, missile, rapidité ! Le tout avec les talents de pilote de cette mercenaire folle !
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #18 le: Juin 19, 2017, 01:11:53 »

« Retrouvez-là ! Ne laissez pas cette salope s’enfuir ! »

Les ordres d’Ephemera fusèrent après l’explosion de la bombe invoquée par Erika. Évidemment qu’elle n’était pas morte ! Si ça avait été le cas, la Dame des Ombres aurait retrouvé des traces de son cadavre, des morceaux d’organes, un corps… Mais il n’y avait rien. Elle acquit donc rapidement la conviction que sa proie avait filé à l’anglaise, et ordonna donc à ses démons et à ses ninjas de la retrouver. Pendant ce temps, elle-même inspecta les dégâts.

Drakengord était un fort solide, malgré sa construction très particulière. Il était partiellement enterré dans la paroi, et c’était la partie externe qui avait été endommagée. Elle inspecta donc l’état de la forteresse, pour se convaincre que la bombe n’avait eu aucun dégât notable, et se promena ensuite dans les couloirs, énervée… Ce qui, concrètement, l’emmena dans une cellule comprenant une quinzaine de détenus. Elle referma les barreaux derrière elle, et déploya ses lames en souriant malicieusement. Ils s’élancèrent vers elle, tels des zombies affamés, et elle en décapita un premier, puis enfonça sa lame dans le ventre d’un autre, avant de le soulever, s’aspergeant de son sang, et le balança contre le mur.

Son autre lame effectua un mouvement transversal redoutable, ouvrant l’abdomen d’un autre prisonnier, lui arrachant ses tripes, vomissant ses boyaux sur le sol. Ephemera tua donc, pour le simple plaisir de se sentir revivre, défoulant sa frustration. Elle arracha le bras d’un homme, et le regarda se vider de son sang en hurlant, elle bondit sur un autre, et planta ses lames en lui, le découpant à hauteur du tronc. La Dame des Ombres se rua vers un autre, et l’émascula, puis le décapita suite à un mouvement sur le côté.

Les corps s’empilèrent donc, et Ephemera se retrouva chargée à bloc quand Erika revint à la charge. Elle sentit alors Drakengord vibrer sur place, et entendit des explosions supplémentaires qui la déstabilisèrent. La Dame tomba au sol, et poussa un grognement.

« Qu’est-ce que… ? »

Elle se téléporta à nouveau, et rejoignit l’une des tours de Drakengord. Sans sa vision, elle mit un peu de temps avant de comprendre qu’Erika avait fait venir un chasseur aérien dans la zone. L’avion était en vol stationnaire, ne pouvant guère se déplacer, puisque Drakengord se trouvait dans une grotte.

« Impressionnant… Tu ne manques pas de ressources, petite. Mais ton cercueil volant est aussi efficace que dangereux pour toi. »

Erika lança plusieurs missiles qui explosèrent contre Drakengord, et Ephemera envoya ses multiples harpies démoniaques, petits démons verts volants, qui s’élancèrent vers le chasseur. Les mitrailleuses de l’avion en fauchèrent plusieurs, mais d’autres se posèrent sur les ailes et sur le cockpit, attaquant l’avion avec leurs griffes et leurs gueules, lacérant et endommageant le verre, tout en cherchant clairement à attaquer la pilote de l’avion…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #19 le: Juin 20, 2017, 09:45:13 »

La mercenaire était furieuse, et voulait aussi s'amuser un peu, qu'importe la horde de démons qui lui fonçait dessus, elle tirait, mitraillait,abattait toutes ces créatures de son mieux. Sa machine moderne et puissance était un atout de taille contre ces créatures infernales. Mais ça ne serait pas assez puissant pour décrocher du mur la forteresse. Quant au danger, voilà bien une notion toute relative, elle vit les bêtes revenir en nombre, se poser sur le pareil et leur fit même un petit signe de la main en souriant. Une nouvelle explosion se fit entendre, la machine tout entière explosa emportant des hordes d'ennemis, cette fois le cadavre d'Erika tomba vers la lave... Une belle chute suivie d'aucun plouf, il s'enfonça et brula, du moins les morceaux encore discernables de son corps. Cette fois cela semblait fini pour la mercenaire, autour c'était peut-être l'hébètement qui primait... Leur ennemie venait de se faire sauter et il ne restait plus grand-chose d'elle ou la machine, que faire du coup ? Enrager bêtement ? Tenter un rituel ridicule pour la ramener à la vie ?

Erika ignorait ce que préparait son adversaire durant sa mort plus que réelle cette fois. Pour elle ce fut un simple flash blanc, puis elle ouvrit les yeux sur une paroi rocheuse. Elle était encore revenue d'entre les morts, une sensation qui à force grisait un peu. Elle regarda autour l'agitation résiduelle de son petit jeu, elle n'avait toujours pas trouvé le moyen de partir d'ici. Cet endroit était étrange, comme une grotte sous la terre, il faisait chaud, et les ennemis grouillaient. Elle crasha rapidement, se releva, il ne fallait pas se laisser abattre, s'il n'y avait pas de chemin, alors il suffisait de faire comme d'habitude, en créer un ! Mais avec quoi, des explosifs ? Cette roche semblait bien trop dure, et de mémoire elle n'avait pas de machine d'excavation en stock. Soupirant elle aurait bien hurlé, mais ça attirait trop l'attention. Attention qui lui manquait de toute manière, car avant de pouvoir le comprendre, elle reçut un coup sur la tête, surement une créature volante qui l'avait vue de loin. Elle se sentit chuter vers la lave, mais elle n'aurait pas cette chance, n'est-ce pas ?
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #20 le: Juin 26, 2017, 12:41:50 »

Comment diable avait-elle fait pour générer un chasseur en Enfer ? Erika ne manquait pas de surprise, et était indéniablement dotée de pouvoirs magiques. Mais, après tout, Ephemera l’avait bien vu générer dans les allées de Drakengord un fusil à pompe ? Disposait-elle de pouvoirs télékinétiques lui permettant de téléporter les objets qu’elle voulait près d’elle ? Un tel pouvoir était assurément impressionnant et surprenant, mais, sur Terre, Ephemera avait appris à croire à l’impensable. Ses démons finirent par faire chavirer le chasseur, qui se mit alors à tomber, s’écrasant plus loin. La Dame des Ombres le vit tomber en piqué, avant d’exploser au contact du sol, s’écrasant au milieu de champs volcaniques.

« Eh bien... Il faut croire que c’était l’ultime baroud d’honneur... »

La Dame des Ombres se retourna ensuite, et inspecta davantage les décombres, tout en chargeant une équipe de démons de se rendre près de l’épave, et de lui rapporter le corps. Certes, il était impossible qu’Erika survive à cette chute... Mais Ephemera avait appris à croire à l’impossible. Il était impossible que le plan de son père, Kagan, échoue... Et pourtant, le Linceul avait été détruit, et son père était depuis lors en disgrâce. Ephemera n’allait pas sous-estimer cette impétueuse peste, mais elle n’allait pas non plus déclencher d’importantes battues pour la retrouver.

Ephemera se déplaça donc, et, pendant ce temps, plusieurs démons ailés s’approchèrent de la carcasse fumante de l’avion. Mais ils ne trouvèrent aucune trace. Erika était tombée sous l’avion, atterrissant dans une série de grottes et de conduits sinueux et tortueux qui filaient le long des courants volcaniques. Elle avait fait une sacrée chute, mais l’endroit, comme tout en Enfer, était loin d’être sécurisé.

Tandis qu’Erika reprenait ses esprits, elle put entendre des grognements et des soupirs, ainsi que des bruits de reptation. Et, alors qu’elle s’avançait, des mains poisseuses jaillirent des murs, l’agrippant, cherchant à la retenir. Des zombies, des goules erraient ici, rampant le long des murs. D’anciens prisonniers de Drakengord enterrés ici, abandonnés à leur sort ? Ou des résidents usuels de l’Enfer ? Quoi qu’il en soit, ils n’avaient guère envie de discuter, et, malgré leurs corps cendrés et ratatinés, leurs dents étaient bien présentes, cherchant à mordre dans la chair d’Erika.

En Enfer, il n’y avait aucune zone sûre.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #21 le: Juin 29, 2017, 04:09:30 »

Elle chuta sans parachute, l'avion s'écrasa comme une masse sur le sol, fracassant la roche. Elle fut éjectée, droit dans des conduites de lave et de roches. Brulure infâmes, températures atroces, tout ici présent lui voulait du mal. Elle voyait trouble, pas moyen de s'en remettre rapidement, une jambe était brisée et l'os ressortait. Elle gémit un peu, plus un grognement qu'autre chose, puis sentit les mains, les dents, encore une fois elle allait mourir. Elle sentit sa chaire partir petit à petit, ses os et muscles apparaitre, elle se fit lentement ronger. Puis des mains plongèrent en elle ramasser des organes encore bien chaud. Lentement l'hémorragie lui fit perdre conscience, une nouvelle fois elle mourrait.

Et à nouveau elle se réveilla, ouvrant les yeux doucement, nue et désarmée, ignorant où elle se trouvait exactement. Pourtant cette fois elle finit par le comprendre. Il y avait trop de lave, de feu et de danger autour, elle était réapparue directement dans la forteresse. C'était bien là sa première crainte, le point commun entre son ancienne prison et cette dernière. La taille, la cavité était si grande, qu'elle s'y était incarnée en boucle tombant dans le vide, la lave, le feu, mourant encore et encore... Avant de finalement par chance, apparaitre en lieu sûr, une chose qu'elle ne pouvait malheureusement contrôler. Se redressant doucement, elle observa le lieu, les dégâts de son attaque semblaient encore visible, nue elle progressa donc. Avant d'entendre une voix, ha oui, la folle sorcière ou démone, allez savoir, elle s'en fichait finalement. Elle était encore en vie celle-là, soupirant elle ne prit même pas la peine d'invoquer d'arme, elle se contenta juste de sourire fatigué :

- Chééérie ! Je suis rentrée !

Dit-elle presque pour la blague, tout en s'adossant à l'antre de la porte où elle se trouvait ? Elle n'était pas morte, elle était là, en vie, en forme, sans aucune marque des incidents précédents. Et comme elle l'avait prévu depuis le début, partir d'ici ne sera pas facile.

- Bon Cruella, et si on tentait de négocier maintenant qu'on sait que se battre ne sert à rien ? Enfin sauf si tu veux que j'abatte lentement brique par brique ton fort...

Elle croisa les bras, soupira un peu, haussa même les épaules, c'était une question de temps, mais elle était certaine d'y parvenir sur le long terme, même à la main.
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #22 le: Juillet 03, 2017, 12:53:43 »

« Hnnnnnnnnnnnn... Gnnnnnnnnnnnnn... !!
 -  Oui, hmmm... »

La main d’Ephemera caressa la joue du moribond, et elle lécha l’autre joue, avant de planter ses crocs dans son cou. Attaché à une croix chrétienne, nu, le corps de l’homme était marqué, ici et là, par des clous et des pointes. Ephemera l’avait crucifié, tout en lui brûlant les yeux avec un tison en fer brûlant, et lui avait cousu les lèvres. Il gémissait en se tortillant sur place, le sang s’écoulant lentement de ses plaies. Ephemera planta ses crocs en lui, se nourrissant du sang du damné, gémissant de plaisir, sa main descendant de sa joue pour venir le masturber. Elle le caressa langoureusement, glissant sur sa verge, et sentit l’homme gémir encore. Même malgré la souffrance terrible qu’il ressentait, elle sentit un léger durcissement se former entre ses doigts, et retira ses lèvres, avant de tordre son sexe. L’homme couina alors plus fort, et elle relâcha finalement la pression, s’éloignant dans un ricanement mauvais, du sang coulant de ses lèvres.

Son repas l’attendait sur une table. Une femme, nue, et relativement indemne, qui la regarda en pleurant.

« Ne me faites pas de mal, pitié... »

Ephemera essuya du revers de la manche le sang sur ses lèvres, et caressa le visage de cette femme, une ancienne toxicomane qui s’était suicidée, avant de sourire.

« Tu feras un excellent repas... »

La Dame des Ombres se déplaça lentement, ses talons claquant sur le sol, et posa ses mains sur les cuisses de la femme. On avait écarté ses jambes, et elle se pencha par là, venant lécher son intimité, faisant gémir la femme. Sa longue langue glissa entre les lèvres intimes de la femme, et, pendant plusieurs minutes, elle la lécha ainsi, tendrement, délicatement, jusqu’à sentir l’assaisonnement arriver, en la présence de délicates gouttes de cyprine, qu’elle avala avidement... Puis ses dents glissèrent sur la peau de la femme, et elle mordit ensuite.

« HAAAAAAAAAAAAAAAAAA... HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Ephemera aurait pu lui arracher la langue ou coudre ses lèvres, mais elle préférait manger en entendant les hurlements de sa victime. C’était infiniment plus stimulant. Ses dents arrachèrent un morceau de chair, et elle continua à mordre, ses dents tranchantes comme de l’acier, découpant la chair, les tendons, filant à l’intérieur. Le sang se répandit rapidement le long des joues de la femme, et la Dame des Ombres, anthropophage, continua à dévorer les cuisses et le bassin de la femme.

Ce ne fut qu’après le repas qu’Ephemera entendit, dans son dos, Erika. Le sang coulait abondamment de ses lèvres, et, quand elle se retourna vers elle, un tendon filait encore de ses lèvres, formant comme une sorte de spaghetti qu’Ephemera suça, laissant derrière elle le cadavre, et claqua des doigts. Sortant alors de travées souterraines, des humains nus et crasseux s’approchèrent, et dévorèrent le cadavre, mordant les seins, le visage, les flancs, les jambes, arrachant ce qu’il était possible d’arracher, ressemblant alors davantage à des démons naissants qu’à des humains.

« Encore toi ? Tu es aussi increvable qu’idiote... »

Ephemera n’aurait jamais cru la revoir, mais, fort heureusement pour Erika, elle venait de manger, et se sentait donc particulièrement apaisée.

« Bon, je vais accepter de t’écouter... Pour le moment, du moins. Que proposes-tu ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #23 le: Juillet 03, 2017, 01:12:06 »

Arrivée trop tard pour sauver la femme, ou même l'homme crucifié là bas, Erika sourit un peu. Ce sadisme n'était pas pour lui déplaire, ainsi donc la démone mangeait des gens vivant ! Elle soupira un peu, la regarda se retourner et pensa directement à l'un de ces concerts de groupe voulant faire le buzz... Du genre à manger crus des poulets en plein spectacle, ou encore à enculer des chèvres sur la scène. Mais ici ce n'était pas du spectacle, c'était visiblement la vraie nourriture de cette dame. Elle lui avait donc proposé de négocier, ou de détruire son fort brique par brique. Tout n'était que question de temps. Elle regarda finalement le repas devenir un festin pour les monstres qui vivent ici. Ele sourit à sa remarque sur l'idiotie, oh que oui elle était idiote ! Mais c'était ça le plus drôle.

- Hé oui, increvable, j'suis pire qu'un pneu plein tu vois ! Enfin, tu ignores surement ce qu'est un pneu...

Elle avance un peu, quittant le mur et observe la dame. Pas besoin d'arme cette fois, elle sourit un peu quand la dame semble vouloir l'écouter.

- Bien, je veux juste sortir d'ici, nous battre ne mènera à rien, et franchement tu ne peux me tuer...

Elle l'observe, certaine d'elle, elle se stoppe face à elle, pas impressionnée par son allure de mangeuse de gens vivant. Elle invoqua alors un lingot d'or et le montra en souriant :

- Je ne sais pas ce qui a de la valeur pour toi, mais j'ai beaucoup de choses à portée de main tu vois... Argent, métaux, arme et véhicule... Par contre je n'ai surement pas de nourriture pour toi.

Il fallait maintenant savoir ce que la demoiselle voulait pour la laisser partir d'ici, cela devait être possible, puisqu'elle était tombée ici. Mais son seul pouvoir n'allait pas permettre de repartir...
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #24 le: Juillet 10, 2017, 01:10:14 »

Heureusement qu’elle venait de manger ! Ephemera se sentait toujours apaisée après le repas, et essuya du bout des doigts ses lèvres ensanglantées. Face à elle, Erika expliqua vouloir juste sortir d’ici... Ce qui était loin d’être impossible, puisqu’elle était encore en vie. Elle n’était donc pas retenue en Enfer. Mais, pour autant, ce qu’elle proposait n’avait rien, justement, d’une proposition. C’était une demande, ni plus, ni moins, Erika indiquant toutefois qu’elle était prête à offrir à Ephemera tout ce qu’elle voulait en terme de matériel.

« Je n’ai que faire de l’argent. Ici, la monnaie n’a pas de valeur. Quant aux armes et aux véhicules... Là encore, que voudrais-tu que j’en fasse ? Ici, en Enfer, il n’y a qu’une chose qui compte : la faveur. »

En Enfer, la parole donnée avait un poids très important. Les démons tenaient à leur honneur plus que tout, et, quand ils s’engageaient à faire quelque chose, ils étaient tenus, par devoir moral, de l’accomplir. S’ils revenaient sur leurs engagements, leur réputation était faite auprès des autres démons, de sorte qu’ils ne bénéficiaient plus de la protection de leurs supérieurs. Mais, avec des humains, les choses étaient plus complexes, car les humains avaient une propension naturelle au mensonge, et à l’hypocrisie.

« Je peux t’aider à sortir d’ici, mais tu me devras une faveur, précisa Ephemera. Et, si j’étais toi, je ne prendrais pas à la légère l’idée de pactiser avec moi. Bien que vampire à la base, j’ai aussi des gènes démoniaques, et, si tu refuses d’honorer notre pacte, je te capturerai à nouveau, et je serais beaucoup moins gentille que je ne l’ai été jusqu’à présent. Si tu peux te régénérer, autant te dire que tu seras mon dîner favori. »

Un simple regard sur le corps de la femme massacrée devrait suffire à convaincre Erika du caractère sérieux et réel de la menace. La Dame des Ombres ne plaisantait pas.

« Tu as l’air de savoir te battre plutôt bien. Et moi, j’ai quelques ennemis qui m’agacent beaucoup... Surtout une, en réalité. Ma sœur. Une chasseresse de vampires, diablesse aux yeux rouges, qui a bien failli me tuer une fois... Rayne. »

Ephemera ouvrit la main, et diffusa une image, qui flotta en rémanence pendant quelques secondes, lui montrant le visage de cette femme.

« Si je t’aide à sortir d’ici, tu devras la tuer. Voilà mes conditions. »

Maintenant, elle attendait les probables questions de la mercenaire...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #25 le: Juillet 11, 2017, 12:44:53 »

Aucun de ses trésors ne semblait ravir la carnassière, pour elle tout cela ne valait rien. Elle hoche un peu la tête écoute donc son histoire de faveur. Tant mieux donc s'il y avait moyen de sortir, c'est tout ce qu'elle voulait savoir après tout. Elle approcha donc et fini alors par prendre place à table, observer le "met" sur la table ni chaude ni froide. Elle avait déjà vu bien des cadavres, et avait déjà eu faim au point de se manger un morceau avant de se suicider. Enfin elle au moins ne faisait pas cela pour le plaisir de manger de la chair d'une façon abominable.

- "à nouveau" ? Je ne pense pas que vous m'ayez capturée la première fois, on m'a livrée à vous très certainement. Et puis, pouvez-vous seulement sortir des enfers ?

Elle était intriguée, car si cette dame le pouvait, elle pouvait aussi faire ce qu'elle allait lui demander sous peu, elle-même. Elle écouta donc l'offre, un contrat d'assassinat comme elle en avait entendu des dizaines. Elle sourit un peu, tuez une chasseuse de vampire ? Elle ? Une femme qui ne croyait pas aux créatures surnaturelles il y a encore quelques jours. Oh la magie elle y croit, les pouvoirs d'ester rosi, mais les démons, les dieux, tout ce qui va avec ça...

- Donc il est possible de vous tuer, mais bon, je suis une mercenaire, je tue qui l'ont veut, même une personne de mon calibre je pourrais la tuer, ou la rendre inopérante...

Elle croise les bras, réfléchit un peu et puis invoque une croix en argent et sourit :

- Par contre, il faudra me dire ce qu'elle a de spécial, ce qui marche ou ne marche pas sur elle, ça rendra mon assassinat plus efficace.
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #26 le: Juillet 17, 2017, 12:51:09 »

« Tout le monde peut mourir, même moi... Mais ne t’amuse pas à essayer, tu as remarqué que je pouvais me montrer insaisissable. »

Honnêtement, Ephemera ne se faisait pas trop d’illusions quant aux chances de succès de cette femme contre Rayne. Mais le simple fait de se rappeler aux bons souvenirs de la Dhampir, qui continuait à fureter autour d’elle et de ses activités, serait toujours une bonne chose. Erika était néanmoins prête à accepter la mission, mais désirait en savoir plus sur sa cible. Ephemera sourit alors, et se mit à déambuler, marchant un peu.

« Rayne est ma demi-sœur. Elle a des propriétés vampiriques, cicatrise très bien, et est une guerrière redoutable. Lorsque nous nous sommes affrontées, j’étais plus faible que ce que je suis maintenant. Elle a bien failli me tuer... Mais je m’en suis sortie. Maintenant, elle me traque, surtout pour retrouver notre père, Kagan, et pouvoir le tuer. »

Autant dire que les relations de famille étaient plutôt compliquées dans cette famille, où l’amour était totalement absent. Kagan avait veillé à former chacune de ses filles pour faire d’elle des monstres impitoyables et assoiffés de sang.

« Je n’ai aucun conseil particulier à te donner pour la tuer. Contente-toi juste de mettre le paquet. Et, pour répondre à tes questions... N’étant pas morte, je peux voyager plus librement entre l’Enfer et les autres plans. »

C’était aussi simple que ça, fondamentalement. Ephemera était venue de son plein gré en Enfer, et avait hérité de pouvoirs démoniaques et magiques accrus, ce qui, à terme, lui avait permis de prendre le contrôle de Drakengord. Les deux femmes marchèrent le long d’un couloir, s’éloignant du garde-manger d’Ephemera, pour rejoindre un agréable salon, plutôt grand, et haut-de-plafond. Des cages étaient suspendues au plafond, avec des corps suppliciés qui laissaient parfois leur sang couler en contrebas.

« Marché conclu, donc ? Ou est-ce que tu as encore d’autres questions ? »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #27 le: Juillet 20, 2017, 08:36:31 »

Oh que oui, tout le monde peut mourir, ou pas... Erika avait ce petit doute qu'elle réservait sur sa propre mortalité. Mais bon, elle sourit quand même, attaquer une femme qui se change en brume. Voilà qui promettait du défi ! Elle semble déjà y réfléchir, que faire pour cela ? Une grosse explosion de zone, ou de la lumière face à une vampire ? Elle se fichait encore des histoires de familles, mais attend, les démons ont une famille aussi ? Erika l'observe intriguer, une famille ? La sienne en y repensant n'existait plus, et le dernier qui lui proposait d'en créer une a fini émasculé. Mais bon la question n'était plus là, elle hoche un peu la tête, pas de conseil particulier. Elle se demande quel paquet il faut alors pour ne tuer ce genre de personne... Mais cela dit elle avait un autre objectif à atteindre, et ce lieu en ferait surement partir. Elle n’avait déjà jeté une balise derrière elle quelque part, plus une dans la lave. Des balises magiques pour son projet de grande envergure, pratiquement indétectable. Cela vient surtout du fait qu'inactive elles n'ont l'air que de vulgaires cristaux ou rocher.

Mais bref, ici elle pensait en avoir déposé assez, il était donc temps de penser à autre chose, comment tuer une vampire ? La suivant elle nota les corps au plafond, une décoration sympathique, et encore une fois elle avait gagné quelque chose. Le titre de celle qui est revenue des enfers !

- Cela me va, j'imagine que pour vous, comme pour moi, le temps n'a pas d'importance. Oh, prenez ceci, je vous contacterai quand la mission sera accomplie.

Puis elle lui tendit un biper, un peu plus moderne quand même, mais la fonction restait la même, ce truc pouvait recevoir un message de n'importe où dans le monde. Elle espérait juste qu'il marche entre l'enfer et le monde matériel. Mais cela lui semblait possible d'ailleurs elle vérifia en sortant le sien, un nouveau message d'une balise était dessus.

- Hallucinant, ça marche encore même ici, du coup c'est réglé ! J'ai du sang à faire couler moi !

Dit-elle alors qu'une goute de sang lui tomba sur le visage de puis le plafond.
Journalisée

Ephemera
Créature
-

Messages: 79



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #28 le: Juillet 21, 2017, 07:43:49 »

Finalement, les relations entre les deux femmes se mettaient au beau fixe. Qui l’aurait cru ? À l’origine, c’était plutôt mal parti. Mais, finalement, Ephemera avait su tirer son épingle du jeu, et trouver un moyen de calmer les choses avec Erika. Certes, il y avait eu du dégât, quelques morts, mais il en fallait plus pour émouvoir la redoutable Ephemera. La Dame des Ombres était fidèle à elle-même, tout simplement. Et, devant elle, Erika accepta sa proposition. Elle lui tendit une sorte de talkie-walkie, destinée à contacter Ephemera.

« Hmmm... Entendu. »

Elle ne savait pas trop ce qu’elle allait faire de cet appareil.

« Je te communiquerai tout ce que je sais sur Rayne. On verra ensuite ce que tu arrives à faire. »

Si Erika y arrivait, une belle amitié allait se dresser entre les deux femmes. Et, si elle échouait... Eh bien, tant pis. Ephemera n’allait pas pleurer en apprenant la mort de la femme, ce qui, somme toute, lui semblait pour l’heure être le plus probable. Ephemera savait très bien de quoi sa sœur était capable.

« Libre à toi de voir si tu veux manger avec moi ce soir, ou partir directement. »

Vu ce qu’Ephemera mangeait, l’offre n’était peut-être pas bonne à prendre. L’invitation n’était en effet que pour la forme. Qu’Erika accepte ou pas, leur accord était scellé.

Qui sait ? Peut-être se reverront-elles dans un avenir proche...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 82



Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #29 le: Août 11, 2017, 10:35:51 »

Il était donc l'heure de partir, partager un tel repas ne la tentait pas, elle pouvait manger un vrai repas une fois sorti d'ici après tout ! C'est pourquoi elle déclina l'offre, lui rappelant juste de ne pas oublier de lui envoyer les infos. Elle laissa pour se faire un appareil permettant de la joindre, même si elle allait changer de plan entre-temps. Puis elle chercha la sortie sans doute guidée par la propriétaire.

THE END
[/b]
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox