banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre et plus si affinité (Pv Okio)  (Lu 314 fois)
Kagura Reiko
Humain(e)
-

Messages: 5


Un femboy se considérant plus comme une shemale


Voir le profil
Fiche
« le: Avril 14, 2017, 04:50:59 »

Mishima... Probablement le lieu le plus incontournable de Seikusu. Le nombre d'élèves sortant de la norme japonaise était si élevé que cela avait inversé la tendance. Dans ce lycée, c'était d'être quelqu'un de tout à fait normal qui était justement anormal. En plus des rumeurs et autres légendes urbaines, qui au fil des années étaient devenues très populaires, comme l'esclave des caves, le yokai des toilettes, le fantôme sous le gymnase, le club de Futa, le cercle, j'en passe et des meilleures, il fallait aussi se rendre compte que les élèves ne se rangeaient pas simplement dans les cases "garçon" et "fille". Le nombres d'élèves Futanari, Hermaphrodites, Shemale, ladyboy et femboy avait littéralement explosé, si bien que Mishima était devenu un brassement de tous les genres et orientations sexuelles.

Reiko était de ceux là. Elle avait été inscrite en tant que fille, avait une carrure féminine quoi qu'un peu retardée, une voix féminine et ni comportement féminin. Tout chez elle évoquait une fille et elle portait même un serafuku, avec la marinière et la jupe. Et pourtant, il s'agissait bel et bien d'un femboy, qui ne s'était jamais considéré comme étant un garçon. La jeune fille donc, était une élève discrète et ayant très peu d'amies, même pas dans sa classe. Elle réussissait bien en cours mais personne ne l'approchait vraiment, du fait qu'elle ne semblait presque pas s'intéresser aux autres. Elle avait seulement un petit boulot dans un café le weekend pour se faire un peu d'argent de poche et c'était tout ce que ses camarades de classe savaient sur elle.

Seuls quelques rares élèves au lycée savaient qu'elle était serveuse dans un sex-café, des shemale et des femboy, comme elle. C'étaient toutefois des habitués, des gens qu'elle connaissait plutôt bien. Aussi ne réagit-elle pas tout de suite quand un des élèves, d'une autre classe, vint poser son plateau devant le sien, à sa table du réfectoire.

- Euh... Bonjour ? On ne se connaît pas encore je crois, non ?
Journalisée

Okio
Humain(e)
-

Messages: 77


Un homme certain, mais à l'apparence douteuse


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Avril 18, 2017, 01:36:11 »

   La pause de midi, un moment de repos parfait au milieux de la journée, histoire de ce détendre. Heureusement, Okio commençait à avoir faim et que le cours de biologie, bien qu'instructif, n'était pas ce qu'il préférait, le temps devenant long, des heures pour lui, juste pour deux de bio. Enfin bref, Okio quitta le cour rapidement, saluant sa prof avant de suivre ses camarades, discutant avec l'un d'eux, principalement de manga. Il pouvait allait dans sa chambre, ayant le temps, mais il mangeait toujours avec ses amis au réfectoires, que ce soit pour prendre un plateau repas ou un sandwich et de se caler quel que part.

   Cette fois ils mangeaient au réfectoire, malgré le monde et dehors le soleil taper fort, ici il y avait la clim. Cette fois takoyaki et onigiri, il y avait bien autre chose, mais ce fut ce que Okio choisit, en plus du dernier dango, ayant un petit plateau repas en plus. Son groupe s'avança parmi les tables, saluant quelque connaissance, avant que certain rejoigne d'autre de leur amis ou camarade de clubs, réunit avec le président de ce même club. D'ailleurs, ce fut le cas de Okio, laissant ces camarades, prétextant avoir vue une certaine connaissance. Ces amis connaissant Okio eurent le sourirent au lèvres et quelque rire, voyant là de gros sous entendue. Ils auraient put le rejoindre, mais préfèrent le laisser en tête à tête, après avoir vue la fameuse personne. Pas de dégoût, mais elle devait être du genre à être renfermer et cloîtré dans sa bulle et que Okio était du genre à aller vers ses personnes pour les aider, donc autant ne pas la mettre mal à l'aise.

   Okio, roulant un peu des fesses, ses vêtements serrant plutôt bien ses formes et un sourire espiègle, se dirigea donc vers l'inconnue, qui lui était familier. Il posa son plateau, tira la chaise et s'installa, sous les yeux curieux de quelques personnes, avant de retourner dans leur discussion.

- Euh... Bonjour ? On ne se connaît pas encore je crois, non ?
-Salut ! Nan, mais c'est l'occasion de faire connaissance ! Répondit gaiement Okio, une soupçon de désir dans la voix.

   Okio dévisagea son voisin en face. Il l'avait déjà vue, il en était sur, mais où. Soudain il eu un déclic, se souvenant du lieux. Okio fréquentait un site, depuis qu'il fut libérer de sa captivité dédier au femboy et transsexuelle en tout genre... , avec plusieurs membre à Seikusu. Ils s'organisaient parfois des sorties, diverses et varier. Les membres les plus libertinsn dont Okio, organisaient quelque rencontre coquine et une fois ce fut dans un maid-café bien spéciale, dédier au transexuelle ne tout genre. Malheureusement, s'y étant mal prit et mal préparer, son groupe n'avait pus y rester qu'une petite heure avant l'heure de fermeture, n'ayant donc pas pus profité de tout les services proposer. Cela datait d'un bon moment maintenant, sans renouvellement de l'expérience, mais Okio avait une mémoire des visages.

-Tu travaille dans un maid café ou plutôt un sex-café ! Annonça joyeusement Okio.

   Ce ne fut pas à voix haute, aussi simplement et naturellement qu'elle parlait de la météo, ce perdant dans le brouhaha du réfectoire, mais leur plus proche voisins le remarquèrent et encore si il n'était pas captiver par leur propre discussion ou par ce qu'ils mangeaient. Deux-trois personnes cherchèrent qui avait dit, avant de voir Okio et sa voisine, étonnamment guère surprit, surtout en voyant Okio, sans doute un ou une folle cherchant à recruter avant de s'en détourner.

-Ne cherche pas à le cacher, j'y suis aller une fois, y a un bout de temps, assez tard. Je t'ai vue là bas ! Bon on a pas vraiment discuter et ni trop échanger, mais je me souviens de toi ! J'suis même pas étonner que tu sois ici ! Continua Okio, grand sourire au lèvres, avant de déguster un takoyaki.

   Plutôt content, Okio envisagea le fait de le faire intégré son groupe d'amis. Car il savait pertinemment quel était le genre personne cette fille ou ce garçon. Ce n'était que des suppositions, mais Okio ce doutait bien qu'il ou elle n'avait pas beaucoup d'amie et il savait comment c'était dur de s'en faire. Et puis le souvenir du café était plaisant et que ce serait dommage de ne pas en savoir plus sur lui.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox