banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Dark Seduction [PV]  (Lu 401 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« le: Mars 29, 2017, 09:00:35 »

Le plus important était d’avoir une érection qui se maintienne pendant la durée du rituel. Mine de rien, la difficulté n’était pas tant de conserver son érection, que de réussir à bien prononcer la formule. Taki Minase était nu dans sa chambre d’étudiant, dans une posture qui, en d’autres circonstances, aurait pu prêter à sourire. Il était en effet positionné devant un livre placé sur un pupitre, au centre d’un glyphe magique, uniquement éclairé par des bougies de cire posées sur le sol. Tous les objets électroniques avaient été débranchés, pour éviter que l’électricité statique ne vienne perturber cet important rituel.

Devant lui, Taki observait le livre magique, le Bible Sex Book. C’était un livre très particulier, aux couvertures roses, et qui était totalement vierge, à l’exception de la première page, qui était un avertissement :

Citation
Ô Visiteur,
Ce livre recèle la puissante magie de sa créatrice.
Livre hérétique, pourchassé par les zélotes et les fanatiques.
Le pouvoir qu’il détient ne s’ouvre qu’à ceux qui l’accepteront.
Le sexe est une force fondamentale, commune à toute forme de vie.
Méfie-toi de ce pouvoir, Visiteur.

Taki Minase était le descendant d’une sorcière qui avait fui l’Europe et l’Inquisition. Son ancêtre avait remonté la route de la soie jusqu’en Chine, et avait ensuite fini au Japon, en emmenant avec elle ce puissant livre. Minase savait donc comment il fonctionnait, car sa mère lui avait expliqué. Le fait est que Minase disposait de pouvoirs magiques latents, comme sa mère, et ce livre se transmettait au sein de la famille.

Il y avait plusieurs conditions à respecter pour que le livre offre ses pouvoirs. La priorité était de jouir sur le livre en étant vierge, une fois le rituel en place. Et ça, Minase venait de le faire. Maintenant, il lui fallait procéder à la suite. Son sperme avait disparu dans les pages du livre, et il posa ensuite un cheveu, appartenant à la femme qui était la cible de ce rituel. Ses doigts tremblèrent en pensant de nouveau à elle...

Shiraki Risa. C’était une camarade de sa classe, et Minase était amoureux d’elle. Toutefois, au lieu de la séduire, il voulait... Une forme différente de séduction. Minase n’était pas vraiment un garçon très romantique, comme sa mère. Cette dernière avait volontiers usé de ses charmes et de ses pouvoirs pour se hisser dans la société.

*Et je vais commencer avec toi...*

Il attrapa sa plume, et écrivit le nom de la femme sur le livre. C’était maintenant que les choses sérieuses allaient commencer. Si le rituel marchait, alors les mots brilleraient, et disparaîtraient dans le livre. Sinon, ils resteraient là, et s’effaceraient lentement. Et, surtout, le cheveu tomberait au sol. Déglutissant sur place, Minase observa donc le livre.

*Allez, allez, marche, marche !*

Le livre se mit à briller... Puis les mots disparurent, tout comme le cheveu. Minase soupira encore, et s’empressa de rallumer son téléphone portable.

Il avait réussi à se mettre avec Risa dans un projet commun, et avait obtenu son numéro de téléphone portable. Les doigts fébriles, il alla la chercher dans ses contacts, et appuya sur le bouton.

*Allez, décroche, décroche !*

Sa queue l’élançait à nouveau douloureusement, et, finalement, il entendit la douce et chaleureuse voix de la femme.

« Risa... Je veux que tu viennes me voir immédiatement. »

Si le sortilège avait marché, Risa serait dans l’impossibilité totale de lui désobéir, et viendrait le voir, peu importe ce qu’elle faisait.

Il espérait donc bien que tout ça marcherait, et, tout en lui parlant, il avait son autre main sur son chibre, se masturbant lentement...
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Juin 18, 2017, 07:36:25 »

Risa était à ce moment là dans le bus, en route pour rentrer dans son petit studio d'étudiante de Mishima. La belle jeune femme était élève dans ce lycée et rencontrait un succès certain dans ses études, qu'elle avait bien l'intention de continuer quand elle en sortirait. Bien trop occupée par ses études et ses loisirs, Risa n'avait pas de petit ami, et n'avait d'ailleurs du sexe qu'une formation tout à fait théorique, du fait des quelques films pornographiques qu'il lui arrivait de regardait quand elle se masturbait chez elle. Elle était bien consciente que plus d'un garçon voulait sortir avec elle, mais elle n'avait pour le moment vraiment pas la tête à entrer dans une relation intime avec un garçon.
L'un d'eux était Minase, un camarade de classe. Même si il ne lui avait jamais fait de déclaration, la façon dont il la regardait, ou plutôt la déshabillait du regard, ne lui était pas inconnue, puisqu'elle l'avait déjà surpris en train d'essayer de la mater. Mais bon, comme cela n'allait guère plus loin, Risa ne lui en avait jamais parlé. Ces derniers temps, les deux étudiants travaillaient sur un projet d'exposé en commun, et Risa lui avait donc donné son numéro de portable, un peu anxieuse, car elle était pour ainsi dire certaine qu'il le conserverait en mémoire après l'exposé. Elle éprouvait une certaine gêne vis à vis de ce garçon, certainement pas une attirance quelconque, alors que lui en était presque à baver sur elle, ce qui la gênait.
Mais bon, ce n'était pas comme si il avait ouvertement fait des propositions salaces, ou qu'il aie franchi une quelconque ligne.
Rien en tout cas qui aurait pu laisser prévoir qu'il irait jusqu'à de telles extrémités pour l'avoir.

Risa ne sentit absolument rien au moment même où le sort qui la visait fit son effet, elle écoutait de la musique dans le bus, quand soudainement elle sentit son portable vibrer dans son sac à dos. Elle ouvrit la poche le contenant, et le prit dans les mains pour voir le nom de Minase sur l'écran de contact cherchant à l'appeler. Elle soupira alors, se demandant ce qu'il voulait, mais décrocha malgré tout, des fois que cela aie un lien avec leur exposé.
Elle ouvrit alors la communication, et avant même qu'elle ne puisse parler, elle entendit la voix de Minase lui ordonner de venir chez lui, dans les plus brefs délais. L'impolitesse dont il venait de faire preuve, ainsi que sa volonté de lui donner un ordre, auraient en temps normal du faire réagir violemment la jeune femme...mais il n'en fût rien. Au lieu de ça, en entendant la voix de Minase, Risa sentit son coeur se serrer, et une boule au ventre se former, ainsi qu'une intense, très intense, envie de lui obéir.

Oui...oui Minase, je viens le plus rapidement possible !

Elle éteignit alors son portable, puis appuyé sur un bouton du bus pour demander un arrêt. La chance voulait qu'elle se trouve assez proche de l'immeuble d'habitation où se trouvait Minase, elle était déjà venue chez lui à une reprise pour travailler, et se souvenait donc de l'endroit comme étant lié à la même ligne de bus qu'elle empreuntait tous els jours. Elle descendit du bus, et se mit à courir.

*Minase...Minase...*

Le jeune homme était désormais en train d'envahir la moindre de ses pensées, elle ressentait subitement à son encontre un sentiment amoureux très très fort, et se trouvait bien incapable de questionner le pourquoi du comment...c'était juste ainsi. Minase lui ordonnait de venir chez lui, et c'était bien ce qu'elle avait l'intention de faire. Elle allait en profiter pour lui avouer son amour, et comptait le faire en lui faisant un beau cadeau, sa virginité. Elle sentait déjà, alors qu'elle continuait de courir, approchant de l'immeuble, sa délicate fleur intime s'humidifier à l'idée de faire l'amour avec Minase, et seule la pression de venir chez lui le plsu vite possible l'empêcha de se carresser, car la jeune femme se trouvait être en feu ! Elle grimpa les deux étages d'escaliers, puis toqua à la porte.

Minase ! Minase c'est moi, je suis là !
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Juin 18, 2017, 10:25:29 »

Minase s’était toujours demandé si le folklore familial était fondé ou non. Son père lui avait dit qu’ils descendaient d’une tradition de sorciers, qui avaient utilisé leurs talents pour la négoce, mais il avait toujours cru à un mythe, à des rumeurs. Pour autant, Minase n’avait jamais été totalement réfractaire et à la magie et au surnaturel. La magie existait en lui, et il espérait bien que ce livre allait marcher. C’était un héritage familial très puissant, à n’utiliser qu’avec parcimonie. Il ne fonctionnait d’ailleurs pas sur tous les esprits, et Risa convenait très bien à ce qu’il recherchait. Il fallait un esprit faible, effacé, avec lequel il était proche. Risa remplissait toutes les conditions. Elle n’avait pas de petit-ami, car elle était très timide, très effacée. Pour autant, en cours, ils avaient eu l’occasion de se rapprocher, déjeunant parfois ensemble, ou travaillant ensemble sur des exposés. C’était d’ailleurs comme ça que Risa s’était rendue dans son logement. Minase habitait chez son père (il avait divorcé d’avec sa mère), mais, pour des raisons d’affaire, ce dernier était souvent à Tokyo. Cette semaine, il était ainsi tranquille, et comptait bien mettre cela à profit.

Le Bible Sex Book venait de faire son effet, et Minase attendit donc. Risa avait confirmé, ce qui lui avait permis de constater que, apparemment, le sortilège fonctionnait.

*Ça marche ! Ça marche, putain, ça marche !*

Il avait une envie terrible de jouir, mais il savait que le rituel n’était pas encore finalisé. Le sperme jouait un rôle important, car, pour que le rituel dure, il fallait qu’il jouisse en elle. C’était un sort de magie rose, et Minase s’était lié au livre. Il fallait encore achever la possession. L’attente fut particulièrement douloureuse, tant son sexe lui faisait mal, et tant son imagination s’emballait. Minase était en effet encore vierge, ce qui facilitait encore plus les effets du rituel, et il espérait que Risa l’était aussi. Le livre disait en effet que, si les deux amants s’abandonnaient pour la première fois, l’envoûtement pouvait avoir des effets permanents. Minase n’y croyait pas trop, mais il espérait bien que ce soit long, et qu’il puisse profiter d’elle toute la semaine, tant il avait de sortilèges en tête, et d’idées.

Minase dut donc attendre, prenant son mal en patience, jusqu’à entendre la femme toquer frénétiquement à la porte. Il sursauta en entendant sa voix, et se dépêcha d’ouvrir. Son logement était un petit studio avec le lit devant, et une baie vitrée donnant sur la ville. Dès qu’il ouvrit la porte, il attrapa la femme, et l’embrassa sèchement, refermant la porte, et la prit contre la porte, sentant ses lèvres contre les siennes. La scène était tout simplement surréaliste, vu la rapidité à laquelle l’homme agissait. Sa queue caressait la minijupe d’écolière de Risa, et se glissa dessous, s’appuyant contre sa culotte.

« Risa... »

Minase déglutit, et se retira alors d’elle. Sa queue ne lui avait fait aussi mal qu’en ce moment, et elle était très bien dressée, pointant fièrement vers le ciel. Il soupira donc.

« Fous-toi à poil, Risa... Fous-toi à poil, et dis à quel point tu as envie d’honorer ton Maître. Et remue-toi, putain, parce que je me suis retenu pour toi, bébé, et je compte bien défoncer ta petite chatte pour ma première fois... »

L’un des effets secondaires du livre, c’était aussi qu’il augmentait considérablement la libido de celui qui l’appelait. En réalité, pour que l’envoûtement fonctionne, il fallait tout simplement faire l’amour avec la « victime », encore et encore, pour renouveler les effets de ce dernier.

Autrement dit, un sacré programme s’annonçait ce soir !
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Juin 19, 2017, 12:40:01 »

La puissance du sortilège qui frappait Risa était telle que la jeune femme ne questionnait même pas les raisons d'un tel changement chez elle, c'était juste...parfaitement normal pour elle que de se rendre chez Minase si ce dernier le lui demandait. Elle ne se posa pas non plus de questions sur les raisons pour lesquelles elle souhaitait, subitement qu'ils fassent l'amour, qu'il lui prenne sa virginité...non, "toutes" ses virginités. C'était pour ça qu'elle avait couru, jusqu'à l'essoufflement, jusqu'à la porte de Minase où elle avait toqué frénétiquement, voulant le voir à tout prix.
La jeune femme n'eût pas à attendre très longtemps. La porte du studio de Minase s'ouvrit, et ce dernier se présenta à elle, complètement nu. Pas le temps ou presque de le regarder, Minase l'attrapa par le bras et la tira à l'intérieur de son appartement, avant de l'embrasser.

Hmmmm !!!

Risa soupira de plaisir au contact de ses lèvres, et répondit avec envie à ce baiser. La jeune femme sentait son coeur battre très fortement. Minase de son côté ferma vivement la porte de l'appartement derrière eux, avant de la plaquer contre. Risa était toute émoustillée par le fait que Minase l'embrasse, et soit nu, tout contre elle. Le jeune homme frottait sa queue dure comme l'acier contre sa mini-jupe, avant qu'il ne la glisse en dessous, contre sa culotte qui commençait à doucement être mouillée.

Huuuumf...

La lycéenne embrassait goulument son camarade, amoureuse, envieuse...complètement sous l'emprise du sortilège que Minase lui avait lancé. Ce dernier se retira alors, laissant une Risa essoufflée, au joues rougies, et à la respiration lourde alors que son regard se posa sur le sexe dressé de Minase. Son camarade lui ordonna alors de se déshabiller elle aussi, tout en lui disant clairement à quel point elle avait envie de lui.

Tout de suite...

Risa ne perdit pas un seul instant, et s'exécuta. Elle commença par retirer ses chaussures ainsi que ses longs collants, avant de commencer à dégraffer son haut d'uniforme.

Minase-Kun...j'ai tellement envie de toi j'ai...j'ai toujours eu envie de toi...je t'aime, tellement, tu es tellement beau...

La jeune femme parlait d'une voix trahissant un profond désir sexuel, alors que fébrilement, elle continuait à se déshabiller. Elle acheva de retirer sa chemise à boutons, puis dégrafa enfin son soutien-gorge pour révéler sa poitrine absolument parfaite. Ronds, gros et bien fermes, ses seins étaient indéniablement une partie très attirante de son anatomie.

Je ferais tout ce que tu voudra Minase-Kun...tout, tu n'aura qu'à demander, je ne te refuserais rien...je t'aime...

Risa défit alors sa mini-jupe, avant de finalement retirer sa culotte blanche, finissant effectivement toute nue face à l'homme qui la regardait. La jeune femme était intégralement épilée, prenant soin de son corps malgré le fait qu'elle n'aie pas eu de petit ami jusque là.

Minase...

N'y tenant plus, guidée par son désir furieux, Risa se rapprocha de Minase et vint l'embrasser à nouveau, mais cette fois c'est son corps nu et tout chaud qui se plaqua contre celui du jeune homme.

Je...huuum...je me suis préservée...pour toi aussi...viens en moi...perdons notre chasteté ensemble...Minase...
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Juin 19, 2017, 08:05:00 »

Woow ! Le sortilège était encore plus puissant que ce que Minase croyait, et il en eut rapidement les raisons. Comme lui, la jeune femme était vierge. Tout en se déshabillant rapidement, sous le regard concupiscent de l’homme, elle lui expliqua avoir très envie de lui, avec une telle dévotion que ça en devenait... Limite flippant. Minase jouait avec des forces qui le dépassait totalement, et l’inquiétude qu’il ressentait était compensé par une très forte excitation, et une envie furieuse de la baiser furieusement. Puceau, il n’en était que plus excité, à voir le corps parfait de Risa. Ses hanches langoureuses, sa poitrine généreuse et bien ronde, les tétons pointant vers lui... Il dut encore crisper ses poings en sentant un frisson supplémentaire filer en lui.

Elle s’élança alors vers lui, une fois nue, et Minase put constater qu’elle était proprement épilée, ce qui ne manqua pas de le faire déglutir... La gorge sèche, il ne put rien dire, car la femme  se précipita vers lui pour échanger un baiser intense et puissant. Similaire au premier, mais différent, car plus marqué, plus appuyé, et, surtout, surtout, avec le corps nu de la femme qui se frottait contre le sien. Sentir ses seins s’enfoncer contre son torse, les petites pointes érigées de ses tétons s’appuyant sur ses pectoraux, ou la sensation de sa verge s’appuyant contre le bassin de Risa, et remontant le long de sa peau nue, c’était...

« Hmmm... !! »

Le baiser se fit plus mordant, plus long, Minase fourrant sa langue dans la bouche de la femme, avant de mordiller sa lèvre inférieure, tirant dessus, une main sur sa nuque, l’autre allant rapidement glisser le long de son dos, pour gifler sèchement ses fesses, et les serrer ensuite, crispant ses doigts dessus. Elle avait un petit cul tendre et doux, chaud et agréable, et ce contact ne manqua pas de renforcer l’excitation du jeune homme.

Elle glissa ensuite être vierge, et Minase soupira.

« Oui... Oui, Risa... Ça... Ça fait tellement longtemps que j’en ai envie, tu sais... Je n’imaginais personne d’autre le faire avec moi que toi, ma chérie, mais... Tout ce temps où tu m’as ignoré, je... Je dois t’avouer que j’en ai souffert, alors... »

Il parlait en étant collé à elle, et l’embrassa ensuite dans le creux du cou, et mordilla sa peau.

« Je ne vais pas juste te pénétrer, ma chérie, oh non. Ce soir, tu vas avoir droit à la totale : l’infanterie, les blindés, les régiments de cavalerie en renfort, l’aviation... Je vais te baiser de partout, Risa. Ce soir, tu vas être... Ma petite SALOPE ! »

Il l’embrassa à nouveau, et poussa en avant. Le studio étant petit, les jambes de Risa heurtèrent le lit, et le duo s’affala sur ce dernier. Minase posa sa main sur son sexe, qui était terriblement douloureux, tout en ayant la tête qui frottait contre la poitrine de Risa, bavant légèrement sur ses seins, puis tapa avec son sexe contre sa peau. Il dut d’y reprendre à plusieurs reprises, grognant et soupirant, avant de frémir en sentant les lèvres intimes de la femme...

...Puis sa queue s’enfonça ensuite brusquement, et il en eut le souffle coupé, écarquillant les yeux en venant de la pénétrer.

Ça y est... Oui, ça y était enfin ! Il venait de pénétrer une femme !

Et il en était si excité qu’il se mit à jouir au bout de quelques secondes seulement.
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Juin 27, 2017, 01:05:23 »

Risa n'avait jamais ressenti un tel désir et un tel amour pour quelqu'un, le caractère très rapide de ce fait aurait du l'alerter d'une façon ou d'une autre, mais le sort qui la frappait embrumait également son jugement, seuls ses sentiments très forts pour Minase comptaient en cet instant. Bien que vierge, la jeune femme ne ressentait présentement aucun stress et aucune crainte, elle désirait même ardemment que le jeune homme la prenne dans tous les sens. Ils se chauffèrent mutuellement, pressant leurs corps nus ensemble et s'embrassant, Risa sentait la belle queue bien tendue de Minase frotter contre son bas-ventre, comme une promesse qu'elle allait bientôt la sentir dans sa petite chatte vierge, et dans d'autres endroits de son corps après. La jeune femme était tellement en chaleur qu'elle aurait été bien incapable de prendre une décision pour commencer, elle voulait le sentir dans sa bouche, entre ses seins, dans sa chatte, son cul, ses cheveux...partout, partout...
Minase lui avoua alors s'être préservé pour elle, et que le fait qu'elle l'ignore pendant autant de temps lui avait fait du mal, aussi, un fort sentiment de culpabilité la traversa.

Oh Minase...je suis tellement désolée...

Mais ne la laissant pas finir, Minase lui décrit un peu ce qu'il avait l'intention de lui faire ce soir, et l'homme se montra très envieux, voulant faire le corps de la jeune femme sien dans tous les sens du terme.

Oh oui Minase...ta salope rien qu'à toi...

Minase la poussa alors sur le lit, l'allongeant dessus avant de la rejoindre. La respiration lourde, la jeune femme écarta naturellement ses cuisses pour laisser son amant venir à elle, tout en posant ses mains dans son dos pour le caresser. Sans préliminaires, Minase chercha à la pénétrer, cherchant pendant quelques instant l'entrée de son vagin, avant de finalement trouver. Le jeune homme s'enfonça d'un coup sec en elle, perçant au passage son hymen, et se glissa pleinement dans son intimité.

HAAAAAAAN !!!!

Risa se crispa sous le corps de Minase, qui remua en elle tout au plus quelques secondes, avant qu'il ne se blotisse contre elle. La jeune femme le sentir jouir, se vider dans son vagin, scellant par la même occasion de sort qui la frappait. Ayant tous les deux perdus ainsi leur virginité, Risa était désormais pour le restant de ses jours l'esclave volontaire de Minase, et ferait tout ce qu'il lui demanderait...n'importe quoi.
Le jeune homme s'effondra contre elle, et Risa glissa ses mains dans les cheveux de son amant.

Oh Minase...tu as joui en moi si vite...je te plais donc à ce point...

Nullement frustrée, Risa trouvait même absolument merveilleux qu'il n'aie pas pu se retenir d'avantage, prouvant par ce biais qu'il éprouvait un désir sans bornes à son encontre. Elle sentit toutefois que la queue de Minase avait perdu un peu de sa dureté, mais la jeune femme sembla avoir une idée pour y remédier.

Attends Minase...laisse toi faire, mon amour...

Risa inversa les positions, faisant s'allonger Minase sur le lit, elle alla s'agenouiller face à lui, le visage à hauteur de sa queue. Elle commença par prendre son sexe trempé de mouille entre l'une de ses mains, utilisant l'autre pour masser délicatement ses testicules.

Tu as une si belle queue Minase, je suis tellement heureuse d'être ta pute...

La jeune femme sentit alors rapidement la queue commencer à se redresser, et la tentation fut trop forte pour qu'elle puisse se retenir d'aller le sucer. Elle commença par donner de petits coups rapides avec sa langue sur le bout de son sexe, avant de rapidement ouvrir la bouche pour lui tailler une pipe vorace.

Huuuuuuum !!!!!
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Juin 27, 2017, 01:53:38 »

Si vite, il avait joui si vite... C’était bien la preuve que Minase vivait un rêve éveillé. Il comprenait mieux, maintenant, pourquoi il n’y avait jamais eu de divorce au sein de sa famille. En réalité, Minase ne faisait que perpétuer la tradition familiale. Depuis toujours, ses ascendants utilisaient la magie noire pour soumettre leurs partenaires, qu’ils soient masculins ou féminins. Minase avait joui très rapidement, mais la magie pulsait en lui, de sorte qu’il avait toujours envie d’elle, une soif incroyable, qui ne demandait qu’à se développer. Et ça, Risa le nota, mais lui demanda alors de s’écarter.

« Ri-Risa... »

Minase frémit en sachant ce qu’elle allait faire. Il se sentait très excité, là, empreint d’une énergie incroyable. Il s’était pourtant souvent masturbé, mais ça n’avait... Jamais été comme ça. À chaque fois, quand sa queue se vidait, il était rassasié... Mais là, là, c’était l’inverse. Est-ce que ça venait de la magie, ou du fait de coucher enfin avec la femme qu’il aimait ? Car Minase aimait Risa, d’un amour sincère et immense. C’était bien pour ça que le rituel avait fonctionné si efficacement.

Elle se déplaça donc, agissant sans être forcé, et lui tenta de se relever... Mais, en sentant la bouche de la femme se poser sur son sexe, accomplissant un fantasme dont il avait rêvé depuis des mois et des mois, l’homme soupira, sa bouche s’entrouvrant dans un cri silencieux, et il s’écrasa contre le lit, ses mains venant se crisper sur les cheveux de la femme.

« Ri-Risa, haaaa... Risa... !! »

Sa bouche se posa sur son mandrin, encore recouvert de sa semence, et elle commença à le sucer. Il avait pu la sentir caresser tendrement ses testicules, ces contacts provoquant chez lui de multiples frissons. Elle lécha ensuite son mandrin, pour finalement le gober entre ses lèvres, diffusant chez Minase une sensation de bonheur inouï.

« Oh, Risa, Risa... En-Encore, ma chérie, ouiii... Vas-y, suce-moi fort, haaaa... »

Il tenta alors de se relever, en prenant appui sur la tête de Risa, et put ainsi l’observer, en train de le sucer...

...Un spectacle indescriptible tant il était magnifique.
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Juin 29, 2017, 12:14:23 »

Risa agissait comme une junkie en manque de sa dose, et à qui on lui proposait un fix depuis des jours de disète...c'était à peu près la même sensation, sauf que dans le cas de la jeune femme, c'était tourné vers le sperme de Minase. Le jeune homme avait littéralement rendu la jeune femme accroc à lui en jouissant en elle, il l'avait marquée, scellant de façon définitive le sort qui la rendait docile et soumise aux moindres de ses désirs. Ne pas lui obéir était impensable, et même si ça ne la privait pas de son esprit d'initiative, comme elle venait de le prouver en le suçant sans que Minase ne l'aie demandé, Risa ne pourrait "jamais" songer à se disputer avec lui.

Hmmmmm !!!!

Risa était en train de délicieusement gémir alors qu'elle avait le gros chibre tendu de Minase fourré dans sa bouche de salope, car c'était ainsi que la jeune femme se considérait, comme sa pute obéissante. La lycéenne avait au départ entreprit de le sucer juste dans l'optique de lui redonner sa vigeur, avant de continuer à baiser, mais maintenant que Risa avait son sexe filant entre ses lèvres, et que sa langue dansait dessus...elle n'avait plus envie de le sortir de sa bouche. Risa voulait le sentir jouir en elle, goûter à son sperme, et l'avaler jusqu'à la dernière goutte...elle en mouillait rien qu'au fait d'y songer, à imaginer Minase finir par se tendre, à enfoncer son sexe dans sa gorge, qui tressauterait, et cracherait dans sa gorge et sa bouche d'épais filets de sperme chaud.
C'est donc tout naturellement que Risa répondit comme il se devait aux injonctions de Minase, qui lui demanda de le sucer bien fort. Elle creusa ses joues, aspirant l'air pour augmenter la sensation de succion, elle faisait tournoyer sa langue le long de ce gros bâton de chair tendue, et surtout remuait frénétiquement sa tête de haut en bas, en s'enfonçant de plus en plus profondément. La jeune femme commençait à sentir le bout de ce mandrin taper contre l'entrée de sa gorge.

Gh...Glrp...GNNNNN !!!!!

Risa insistait lourdement pour lutter contre le réflèxe de haut le coeur, que le fait d'enfoncer le sexe de Minase dans sa gorge provoquait. Pourtant, il lui était impensable de ne pas offrir à l'amour de sa vie des gorges profondes. Il lui avait demandé de le sucer fort, et c'était bien ce qu'elle comptait faire, d'autant qu'elle sentait les mains de Minase se poser sur ses cheveux, comme si ce dernier l'intimait justement à aller plus profondément, et plus fort.
Mais à force d'insister, Risa finit par y arriver. Elle fourra la queue de Minase en elle complètement, disparaissant entre ses lèvres et la pénétrant profondément dans sa gorge, le menton de la jeune femme venant frotter ses testicules, et son nez se fourrer dans la touffe de poils pubiens de l'homme.

Ghhhhhh...

Risa retint sa respiration pendant de longues secondes, et remua son visage de gauche à droite, les yeux fermés, avant de finalement se retirer. Elle toussa à plusieurs reprises, le visage rouge, et elle se mit alors à masturber le sexe de Minase, fermement, ses doigts n'ayant aucun mal à glisser dessus car il était recouvert de sa salive.

Oh Minase...mon amour...

Elle le regarda intensément, avant de revenir s'occuper de sa verge, qu'elle n'avait pas l'intention de laisser trop longtemps à l'air libre. Risa reprit son sexe en bouche, et entreprit de le sucer frénétiquement, en s'enfonçant très rapidement tout le long de sa verge, pour remonter, et ainsi de suite, la jeune femme s'empalait sur la bite de Minase qui lui perforait sa délicieuse bouche. Son sperme, elle voulait goûter à son foutre, qu'il l'inonde de sa semence, encore et encore et encore.
En ce moment, c'était tout ce que la jeune femme avait dans son esprit...
Baiser !
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Juin 29, 2017, 01:15:21 »

Subjugué. En l’état actuel des choses, c’était le seul mot convenable pour exprimer ce que l’homme ressentait. La bouche entrouverte, la respiration lourde, des frissons le traversaient. Ses yeux légèrement écarquillés fixaient la rivière dorée qui s’abattait sur sa hampe de chair, son vit disparaissant entre les lèvres tendres et sensuelles de Risa. Sa tête remuait d’avant en arrière, et il crispa ses mains sur ses cheveux, avant de les écarter, et de les appuyer sur le lit, ne voulant pas déranger Risa pendant qu’elle se faisait à son sexe. Il était sûr que c’était sa première fellation, comme lui. Leur innocence sexuelle avait renforcé comme jamais l’efficacité du sortilège. Ce n’était pas pour rien que sa famille avait toujours choisi des vierges. Mine de rien, trouver une vierge qui soit également belle n’était pas un exercice facile. Minase avait été particulièrement chanceux, et sentait déjà, en son for intérieur, que ce serait elle, Risa, qui porterait ses enfants.

« Haaa... Ri-Risa, hmmm... Con-Continue, ma chérie... Tu... Putain, tu me suces tellement bien ! »

Il ne cherchait guère à se montrer doux ou affectueux avec elle... Du moins, pas uniquement. Cette femme l’excitait sensiblement, et, quand il la sentit forcer le passage, Minase déglutit. Elle n’allait quand même pas...

*Oh bon sang !*

Et si ! Son nez frotta contre ses poils pubiens, son menton s’écrasa contre ses testicules, et, là, Minase ne put pas se retenir. Si, par miracle, il n’éjacula pas, ses deux mains se crispèrent sur les cheveux de Risa, la forçant à maintenir cette position. Sa queue tapait contre sa gorge chaude, lui donnant l’impression de baigner dans un doucereux liquide amniotique. C’était une sensation exquise, indescriptible, magnifiquement merveilleuse... Indescriptible, en réalité. Minase soupira lourdement, et sentit Risa se tortiller contre ses doigts, commençant à gémir.

Il la relâcha alors, et elle reprit sa respiration, les joues rouges. Lui observait surtout sa queue, rouge également, mais qui semblait luire, tant Risa l’avait léché, et avait bavé dessus. Minase déglutit encore, et frémit quand Risa l’appela « mon amour ». Il réussit alors à trouver la force de lui répondre :

« Suce-moi. Fais-moi jouir, Risa... »

En ce moment, Minase voulait jouir en elle, relâcher sa crème dans sa gorge, marquer définitivement son territoire. Elle repartit alors à l’assaut, et commença à pomper son dard. La tête de son amant partit en arrière sous une irrépressible vague de désir, et il soupira encore, suant abondamment, sentant des crispations musculaires traverser tout son corps.

« Ri... Risa... RISA, PUTAIN !! »

Et il retourna serrer fortement ses cheveux, plaquant sa bouche contre sa queue. En d’autres circonstances, et avec plus d’expérience, Minase se serait relevé pour finir le travail en la baisant sèchement, mais, là, le plaisir était trop fort, trop vivace... Sa bouche s’entrouvrit en un cri silencieux, et il ferma les yeux, avant de sentir la douleur éclater... Et balança dans la bouche de la blonde d’épaisses quantités de foutre, jouissant en elle, encore et encore, soupirant lourdement.

Il était en train de vider ses couilles en elle, et l’empêchait de se retirer en serrant ses doigts sur ses cheveux, pinçant ces derniers sous l’effet de cette excitation suprême.

*Putain, que c’est bon !!*
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Septembre 09, 2017, 01:39:10 »

Risa ne se fit pas prier pour reprendre la bite de Minase dans sa bouche, quand ce dernier le lui ordonna. Sous l'effet du sort, et très probablement de façon permanente, Risa était absolument incapable de désobéir à Minase. Le jeune homme aurait pu demander à Risa de se foutre à poil en pleine rue et de se laisser baiser par tous les passants, elle l'aurait fait, car il n'y avait presque aucune limite à ce que Risa pouvait accepter de faire pour lui. La jeune femme reprit donc ce sexe en bouche, et soupirait de plaisir alors que Minase posait ses mains sur sa tête, l'incitantà le sucer plus en profondeur, et plus rapidement. La jeune femme s'exécuta bien sûr, et assez rapidement, elle pu sentir cettebelle verge se durcir alors...avant de finalement tressauter.

Huuuuuummmm !!!!!

Risa sentit les premiers jets de foutre de son amant arriver en plein sur sa langue...et le goût lui fit pousser un long soupir de plaisir. C'était...c'était tout simplement délicieux ! Risa n'avait pas le souvenir d'avoir goutée quoi que ce soit qui soit aussi bon, succulent, quele foutre que Minase était en train de répandre dans sa bouche. Alors bien entendu, Risa avala gouluement chaque trainée de foutre que Minase éjaculait en elle, même lorsqu'il maintenait fermement sa tête pour qu'elle s'enfonce complètement le long de sa verge.
Le jeune homme se relâcha longuement en elle, la marquant à nouveau dans un de ses orifices qui jusque là n'avait jamais connu la présence d'une verge. En ayant fait ça, Minase renforça encore la puissance du sortilège qui maintenait Risa dans un état d'adoration et de soumission à son égard. La jeune femme resta ainsi, avec la queue de son maître entre ses lèvres, jusqu'à ce qu'elle aie fini d'avaler jusqu'à la dernière goutte de sperme, puis se retira délicatement. La respiration lourde, elle reprenait son souffle, tandis qu'une de ses mains commença à branler la queue toujours aussi dure de Minase.

Oh Minase...tu continue à bander si dur...

Risa en voulait encore, encore ! Insatiable, la jeune femme voulait que Minase la bourre, la fourre, la baise dans tous les sens et ce pendant des heures. Elle ne tarda donc pas à se retourner, pour se mettre à quatre pattes, présentant alors sa généreuse croupe à Minase.

Viens...pitié, viens...

L'intimité de Risa était dégoulinante de cyprine, mais dans cette position, surtout avec les jambes aussi écartées, la jeune femme offrait aussi la vision de l'entrée de son anus. Il suffisait après tout à Minase de s'enfoncer en elle par là, de lui prendre sa dernière virginité restante, et de jouir en elle pour que le sort aie des effets permanents.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #10 le: Septembre 09, 2017, 04:26:27 »

C’était... Bon sang, c’était incroyable ! Mais genre... Vraiment incroyable ! Minase n’aurait jamais cru que ce foutu bouquin puisse être aussi puissant. Ah, dire qu’il avait cru que toute cette magie n’était qu’un folklore sans fondement. Quel idiot, vraiment ! Face à lui, Risa était tout simplement subjuguée. Minase ne le réalisait pas encore, mais le sort magique agissait aussi sur lui. Certes, Risa lui était totalement dévouée, mais, inversement, il n’y avait qu’avec elle que Minase disposerait d’une vigueur sexuelle d’exception. De fait, si jamais il devait en venir à répudier Risa, non seulement elle pourrait se suicider (sauf à parvenir à défaire le sortilège), mais lui aussi n’arriverait plus à prendre son pied avec d’autres personnes. Mais ça, Minase ne le réalisait pas encore. Bien plus que créer une simple esclave, ce livre créait un lien, une dépendance qui, même si elle était bien plus forte pour la victime, avait aussi des conséquences sur le lanceur de sorts.

Jouir ne restreignit donc nullement ses ardeurs, et Minase déglutit en voyant la belle Risa se mettre à quatre pattes. Quantité d’idées perverses et de fantasmes très osés défilaient dans son esprit, pendant qu’il se rapprochait d’elle. Sa queue caressa les fesses de la femme. À quatre pattes, Risa l’incitait à venir, le titillait, indiquant qu’elle était en manque, et qu’elle avait terriblement envie de lui. Difficile de rester insensible à ce genre d’arguments ! Minase soupira encore, et posa ses deux mains sur le bassin tendre et doux de la femme, appuyant dessus, en déglutissant encore.

« Ri... Risa... »

Elle le suppliait de venir, et il vint donc, ses pouces écartant ses fesses, révélant l’accès à sa croupe. Son petit trou s’offrait à sa grosse queue, et, même s’il ne l’avait pas préparé, elle serait incapable d’être contre. C’était aussi une conséquence du rituel. Même s’il la violait en pleine nuit, son corps ressentirait du plaisir. C’était comme ça, tout simplement. Le rituel que Minase avait utilisé était effectivement redoutable, et Risa lui appartenait totalement. Le fait est que, même s’il lui ordonnait de s’ouvrir la gorge, elle le ferait sans hésitation.

« Je... Je vais te faire hurler, ma salope... Car tu es ma CHIENNE ! »

Et, d’un coup sec, il s’enfonça en elle, donnant un coup de reins en avant, sa queue s’enfonçant dans son fondement sans ménagement, ses mains pinçant au passage durement ses fesses.

« Hmmmm... Pu-Putain, ouaaaisss... Hmmmmm... !! »

Bon sang, ce qu’il aimait ça ! Il se heurta dans son cul étroit, grognant sur place, et commença à lentement remuer en elle, entamant une sodomie brutale et violente, qu’il ponctua rapidement de puissantes gifles sur ses fesses.
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Septembre 10, 2017, 05:32:58 »

Malgré sa très grande beauté, Risa avait toujours eu une vision assez négative du sexe, principalement du fait de la lourdeur avec laquelle un certain nombre de garçons lavaient abordée. C'était donc dire la puissance du sortilège qui la frappait, et qui la liait à Minase désormais. La lycéenne se transformait en une accroc au sexe, mais plus spécifiquement, une accroc au sexe avec Minase, car le sort influait sur la façon dont elle percevait le jeune homme. Elle était tellement dévouée à lui, et il l'excitait tellement, qu'elle n'avait même pas eu mal lorsqu'il avait déchiré son hymen, et qu'elle avait trouvé le goût de son sperme en bouche absolument délicieux. Là elle se mettait à quatre pattes face à lui, en position de chienne en chaleur attendant de venir se faire saillir par son mâle, et Minase ne tarda pas à venir se positionner derrière elle. La jeune femme sentit sa grosse queue se glisser entre ses fesses, contre sa croupe, tandis qu'il lui agrippa fermement les hanches avec ses mains.

Haaaaan...Han Minase...

La respiration lourde, le bas-ventre en feu, Risa souhaitait plus que tout sentir à nouveau la terrible queue de Minase se plonger en elle. Son intimité était prête, luisante de mouille, mais il apparu bien vite à la jeune femme que son amant n'avait en réalité pas l'intention de passer par là. Les mains de Minase se déplacèrent vers ses fesses pour les écarter, et le bout de son sexe se dirigea d'avantage vers l'entrée de son anus encore vierge que vers celui de son vagin. Elle allait se faire sodomiser, une pensée qui ne manqua pas de lui couper le souffle.

M-Minase !!!

Aurait-elle pu lui dire d'arrêter ? Absolument pas, elle était déjà sa chose concrètement, et même si elle ressentit une pointe de peur à l'idée de se faire ainsi enculer sans même de préliminaires, le sort faisait en sorte que son désir de satisfaire tous ceux de Minase la dominait complètement. Ce dernier la traita de chienne, juste avant qu'il ne s'enfonce d'un seul coup, brusque et fort, dans son étroit petit cul.

HAAAAAAAA !!!!!!

Le corps de Risa se tendit en avant, ses mains agrippèrent les draps tandis qu'elle eu l'impression qu'on lui enfonçait une longue épée dans l'anus, qui la déchirait de l'intérieur tant elle en avait mal. Et elle hurla bel et bien de douleur, mais aussi, très rapidement, de plaisir, à mesure que le jeune homme se mettait à remuer en elle.

HAAAAAAA !! HAAAAAAAAN !!! MINASEEEEEEE !!!!!

Impossible pour la jeune femme de se retenir de crier, douleur et plaisir se mêlaient dans son esprit, et les deux étaient particulièrement intense, surtout quand Minase se mit à mettre des claques bien fortes, bien audibles, sur ses belles fesses, tandis qu'il était en train de lui bourrer le cul à sec. Sans l'aide du sortilège, nul doute que Risa n'aurait pas ressenti la moindre once de plaisir, mais là, la jeune femme laissait même échapper un filet de salive de ses lèvres tant elle était en train de prendre son pied. Elle était en train de se faire enculer sauvagement, pour la première fois, et elle adorait ça !

M-MINASE !!! O-OUIIIII OUIIII !!! P-PRENDS MOI, BATS MOI, BAISE MOI !!! JE SUIS TA PUTE, TA CHIENNE, TA S-SALOPE !!! HAAAAAAAAAN !!!!!
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #12 le: Septembre 10, 2017, 11:04:46 »

Elle avait mal, bien sûr, mais, plus la douleur était atroce, et plus le plaisir l’était également. Il en allait de même pour Minase, qui sentait sa queue souffrir dans ce corps étroit, serré de partout par les parois anales de la jeune femme, des parois sèches et étroites, très étroites, ce qui faisait qu’il avait du mal à s’enfoncer. Alors, certes, la douleur était être encore plus terrible pour Risa, mais Minase sentait sa queue l’élancer douloureusement, lui donnant l’impression qu’elle était devenue un organe rouge, sur le point d’éclater. Minase satisfaisait son plus vieux fantasme avec Risa, ou même, de manière générale, avec une femme : l’enculer sévèrement, la faire hurler, en faire sa chienne ! C’était un fantasme typiquement masculin, et un fort sentiment de domination et de puissance s’emparait de lui, remontant dans tout son corps, excitant toutes ses fibres. Il continuait à la prendre, sèchement, puissamment, sans relâche, se délectant de ses hurlements, de ses couinements, de la manière dont elle ne cessait de l’accompagner.

« Ouiii, hmmm... Haaaa... Sa-SALOPE !! Pu-Putain, haaaa... Sa-Sale... Sale PUTE ! Sale CHIENNE ! SALOPE ! SALOPE !! SALOPE-PUTAIN-SALOPE !! »

L’amour, avec Minase, n’avait rien de romantique ou de délicat. Même avant d’utiliser le rituel, il avait toujours préféré fantasmer sur des scènes de viol que sur du sexe romantique et amoureux. Il aimait le côté sauvage du sexe, ce défouloir puissant, et le livre ne faisait qu’amplifier de telles pulsions. Ce faisant, Risa était vraiment l’amante parfaite, car elle ne pourrait jamais s’opposer aux viols que Minase comptait lui faire fréquemment subir. Une très puissante magie rose les reliait, et les contrôlait, faisant de lui un amant brutal et insatiable, et d’elle une salope nymphomane toujours en manque de sexe. Son cul s’adaptait ainsi très bien à sa queue, et il la giflait sèchement, accompagnant ses multiples insultes de grosses claques qui résonnaient sur le délicieux cul de Risa.

Il la prenait avec force, avec rage, avec une envie terrible, qui était à la hauteur de toute la soif qu’il ressentait pour elle. Le sortilège était d’autant plus puissant qu’il puisait dans les propres émotions de Minase, dans l’amour latent qu’il ressentait pour Risa. Quant à Risa, son inexpérience sexuelle avait été une brèche que le rituel avait utilisé pour amplifier considérablement ses pulsions sexuelles. Autrement dit, les deux formaient un couple de choix, deux jeunes vierges qui s’étaient unis pour la première fois. C’était là les jalons d’un rituel particulièrement puissant.

« Hmmmmm... !! Mmmhmmmm... !! Pu-Putain, haaaa... !! »

Il grogna encore, ferma les yeux, en se reculant, puis la bourra encore, furieusement, donnant de grands coups de reins, en reculant sa verge le plus loin possible, pour l’enfoncer ensuite d’un coup sec, ce qui engendrait une série de claquements et de grognements. Risa était tout simplement terrible, une peau douce, un corps si tendre, si parfait. Minase haletait et soupirait profondément, en sueur, et continua encore à la prendre, se pinçant les lèvres... Puis sentit tout son corps se tendre, ses muscles se crisper, tandis qu’il perçut également une vague pointer dans son membre.

En grognant, et en pinçant le cul de Risa, Minase s’arqua sur elle, et se relâcha brusquement, balançant d’épais chapelets de foutre dans son corps, en soupirant et en grognant longuement.

« Haaaaaaa... RI-RISAAA-HAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Autre conséquence du rituel : il jouissait beaucoup.

Énormément, même.
« Dernière édition: Septembre 11, 2017, 08:32:04 par Princesse Alice Korvander » Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.
Yulia Vesselovski
Humain(e)
-

Messages: 607

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Septembre 13, 2017, 07:32:00 »

Risa était en train de se faire férocement enculer par Minase. Pas de préparation, pas de préliminaires, le jeune homme avait juste enfoncé sa grosse queue dans le cul très étroit, car vierge, de sa camarade. Et pourtant, si elle en pleurait tant elle avait mal, Risa sentait aussi et surtout un gigantesque plaisir la parcourir du fait de cette sodomie brutale. Que ce soit la simple sensation de son cul défoncé par ce sexe, des claques puissantes que Minase donnait sur ses fesses, ou bien même celle des bourses de Minase tapant contre son intimité quand il venait en elle, en se fourrant jusqu'à la garde dans son anus, tout lui prodiguait un plaisir intense. Là encore, la magie était à l'oeuvre, car jamais autrement Risa n'aurait pu ressentir la moindre once de plaisir. Minase, dans un sens, la violait, mais le sort l'avait transformée en une grosse nymphomane dont le seul plaisir était de satisfaire les pulsions et les désirs de Minase.
Maintenant qu'il lui avait pris toutes ses virginités, il ne restait plus au jeune homme qu'à jouir dans le cul de Risa pour que le sort ne les scelle à jamais ensemble. Minase ne tarda d'ailleurs pas à se répandre en elle. Fatalement, l'anus de Risa tendait à se dilater, certes difficilement, mais la présence du sexe de Minase rendait celà inévitable, ce qui permit à force au jeune homme de pouvoir un peu mieux remuer, et donc de la bourrer plus rapidement.

HAAAAAAA !!!! M-MINASEEEEEE !!!!

Puis finalement, après moultes insultes, claques, et coups de reins, Minase cessa de remuer pour se fourrer profondément entre les fesses de la jeune femme, et il eut un orgasme. Risa en hurla de joie, en sentant le sperme chaud de son amant tapisser ses parois internes, son sexe tressauter vivement en étant prisonnier en elle. Risa sentit vite la quantité impressionnante de foutre que Minase jouissait en elle, qui lui brûlait presque les entrailles. Minase jouit pendant presque une minute avant de se retirer d'elle. Risa se laissa alors tomber, tête contre le matelas, mais le cul toujours relevé. Un beau filet de sperme de tarda pas à s'écouler depuis son cul ravagé, et rougi par les claques de Minase.

Haaaaaa...Minase...

Tournant un peu la tête, la jeune femme regardait son amant. Elle avait les yeux imbibés de larmes, mais aussi était parcouru par une expression de béatitude. Elle se retourna alors, en s'allongeant sur le dos. Le jeune homme n'avait alors plus la vue de son cul, mais elle était remplacée par celle de ses opulents seins, et de son intimité, car elle ne manquait pas d'écarter ses jambes comme pour l'inviter.

J-Je suis à toi Minase...pitié...reviens me baiser...
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Modérateur
-
*****
Messages: 6110

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #14 le: Septembre 17, 2017, 02:57:54 »

En temps normal, Minase se serait effondré après cela, après une telle prestation, tout simplement exceptionnelle. Rouge, sa queue lui donnait l’impression d’être à bout de souffle, et il respirait énormément, en sueur, après avoir longuement, et très copieusement, joui en elle. Pour le coup, Minase s’était lâché, il avait tellement joui que ça lui en avait fait très mal au sexe. Il n’avait jamais joui autant, et peinait encore à croire de ce qu’il avait fait. Pourtant, quand il se retira du corps de Risa, il vit le sperme couler rapidement de ses fesses, tombant sur le sol, et sa queue était également recouverte de sa semence. La respiration lourde, il observait le corps de la femme, lèvres entrouvertes... Et, tout aussi rapidement, sa queue, qui avait bien dégonflé, durcit au bout de seulement quelques secondes, le faisant gémir. L’adrénaline balaya la fatigue qu’il ressentait dans ses muscles, et il frémit, en comprenant que le rituel était en train d’agir, le forçant à coucher encore avec elle... Tout comme Risa, qui se retourna devant lui, se dandinant sous ses yeux, et l’implorant de venir encore la prendre, le suppliant.

« Ri-Risa... »

Dans un petit coin de sa tête, Minase commençait à réaliser l’immensité du sort qu’il avait utilisé... Mais il était désormais trop tard pour faire marche arrière. Il se pencha brusquement vers elle, et vint l’embrasser sauvagement, s’allongeant sur son corps, et la pénétra à nouveau, dans sa belle chatte luisante, et remua nerveusement en elle, au milieu du lit, serrant ses mains dans les siennes en la plaquant au lit, et la bourra furieusement. Leurs deux corps étant en sueur, à chaque coup de reins, à chaque fois qu’il se redressait, pour abaisser ensuite sa queue, le corps de Risa la suivait.

C’était une magnifique danse, et, rapidement, Minase délaissa les mains de la femme, et posa l’une de ses mains sur son sein, pinçant son téton, tout en prolongeant le baiser. Il était bien incapable de comprendre comment cette femme pouvait encore continuer à l’exciter ainsi, mais c’était bien ce qui se passait. Il l’embrassait donc, fourrant sa langue dans sa bouche, pendant de longues minutes, puis finit par rompre le baiser, non sans qu’un mince filet de salive ne relie encore leurs lèvres, filet qu’il balaya d’un coup de langue.

Minase se retourna alors, amenant Risa au-dessus de lui, et posa ses mains sur ses hanches.

« A-Allez... Allez, hmmm... Dan... Danse sur moi, ma salope... ! Hnnn... !! »

Il n’en avait pas encore fini avec elle, loin de là. Minase avait même trop d’idées, tellement nombreuses qu’elles se bousculaient dans son esprit sans qu’il ne parvienne à faire précisément le point. Alors, il suivait son inspiration du moment... Et là, ce qu’il voulait, c’était voir cette femme, sa femme, s’empaler sur sa queue, danser sur lui, danser et lui hurler son amour en jouissant, encore, encore, encore et encore !

Oui, c’était vraiment comme si cette jouissive sodomie n’avait absolument rien changé dans ses ardeurs, ou dans son envie de lui faire copieusement l’amour...
Journalisée

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox