banniere
 
  Nouvelles:
Pour la promotion du forum, pensez à voter régulièrement pour nous si vous avez un peu de temps.
Merci ! ♥





Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'auberge du plaisir [Vierna]  (Lu 2250 fois)
Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #30 le: Octobre 09, 2017, 12:48:26 »

Vierna avait toutes les raisons du monde d’en vouloir à Alastar. Et, à sa manière, cette colère, c’était aussi la preuve qu’elle tenait à lui. Il en était flatté, même s’il avait dû lui rappeler qu’il n’était pas un chien, mais un Incube, et, mieux que ça, un membre du clan Magoa. Mais bon, Vierna allait maintenant mieux, et s’amusa encore avec sa servante, qui éjacula entre les seins de Vierna, pendant qu’Alastar, couché sur le sol, caressait les hanches de Vierna, et la laissait danser sur son sexe. Sa grosse queue labourait l’intimité de l’elfe à la peau sombre, qui recueillit le long de sa tendre peau la crème juteuse d’Alina. Éreintée, la servante s’étala contre le lit, s’attirant les moqueries de sa propriétaire.

« Hm… Elle couche avec un Incube et avec toi, Vierna. À l’impossible, nul n’est tenu. »

Autrement dit, il fallait bien s’attendre à ce que, tôt ou tard, elle ne vienne s’écrouler. Vierna avait en tout cas du foutre qui dégoulinait le long de ses seins, se mariant à merveille avec sa peau sombre, formant un séduisant contraste. Elle proposa alors, tout en étant à califourchon sur lui, d’aller à la douche. Le Diablotin sourit en retour, caressant le corps de la femme.

« Oui, je crois bien que ça ne nous fera pas de mal… »

L’homme se releva à son tour, et jeta un bref regard vers Alina. Couchée sur le lit, elle gisait encore, peinant à retrouver ses esprits. Un léger sourire orna les lèvres d’Alastar, qui suivit ensuite la femme. Nus, les deux amants rejoignirent une salle de bains moderne. Même si Nexus avait un niveau technologique médiéval, l’influence tekhane avait permis de doter ce pays d’installations modernes ici et là. Certes, il existait des thermes publiques à Nexus, mais le développement des égouts avait permis de développer la plomberie, et de doter certains habitants riches de douches.

Ils rejoignirent donc la cabine, le membre d’Alastar pulsant entre les doigts de Vierna, et l’eau ne tarda pas à ruisseler sur eux. La queue caudale du démon caressa les cuisses et les jambes de Vierna, et il se retourna vers elle, en souriant. Malgré l’eau qui coulait, le sperme d’Alina, pour une obscure raison, restait encore soudée à la poitrine de la jeune femme. Sa main caressa la joue de la femme, et il glissa ensuite ses doigts entre ses seins, appuyant sur la couche de sperme, sentant la peau de la femme à travers.

« Ma magie retient ce sperme, Vierna… » glissa-t-il alors.

Il tira sur le sperme avec son doigt, en attrapant un léger dépôt, et le lécha sous ses yeux.

« Est-ce que tu peux te transformer en démone ? Montre-moi ta réelle forme, amour… »

Sa voix se faisait charmante, sensuelle et tendre, tandis que son sexe continuait à caresser le corps de la femme. Il retourna avec sa main caresser les seins de Vierna, et déplaça l’autre sur ses fesses. Certes, Alastar aurait pu laisser Vierna la masser, mais… Il avait aussi envie de la voir reprendre sa véritable forme. En serait-elle seulement capable, après avoir passé tant de temps à Nexus ? C’est ce dont il allait pouvoir s’assurer !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #31 le: Octobre 13, 2017, 04:39:29 »

Quoi de mieux qu’une intense fornication pour mettre une succube de bonne humeur ? Vierna s’amusait beaucoup à offrir un bon massage mammaire au chibre magique de sa suivante qui gémissait comme une petite terranide en chaleur avant de se rependre entre les gros seins de sa patronne. La belle elfe s’amusait beaucoup à chevaucher son invité et semblait déjà avoir oublié leur petite dispute pour se focaliser sur le membre viril d’Alastar qui lui avait bien manqué en vérité.

Une fois qu’Alina fini par s’écrouler de fatigue sur le lit la démone était plutôt contente à l’idée d’avoir le reste de la journée pour user et abuser de l’incube qui serait à son entière disposition. Vierna adorait diriger les ébats sexuel et abuser de ses partenaires mâles comme femelles, cela venait surement de son éducation chez les Magoa. Tenir son ami d’enfance par le bout de la queue la faisait se sentir importante car après tout elle lui avait bien fait comprendre qu’elle comptait passer des semaines à profiter de lui maintenant qu’il était enfin venu la voir.

" Hum j’aime beaucoup voir des petites mortelles s’allonger vaincues et fatiguées, les terranides font d’agréables peluches à voir dans cet état d’abandon à la luxure. C’est aussi bien que de les entendre protester quand on les pervertit au début en tous cas fufufu !*

La douche était assez agréable d’autant que l’espace réduit lui permettait de se frotter en permanence contre le corps viril du démon rouge. C’était bien excitant de retrouver cet ancien camarade de jeux érotiques et la belle métisse ne pouvait pas s’empêcher de le tripoter avec insistance. La semence d’Alina restait étrangement collée sur ses seins et Vierna ne fut pas étonné d’entendre son amant lui avouer que c’était sa magie qui l’avait laissé là pour qu’il ait le temps de le déguster de manière lubrique.

La nouvelle demande du Diablotin fit sourire la patronne de l’auberge, ainsi Alastar avait envie de la revoir sous sa forme de démone rouge. Sans doute que l’incube aimait beaucoup la voir lui ressembler et trouvait que cela renforçait leur complicité amoureuse. Cela amusait assez Vierna qui avait l’habitude de changer parfois de forme pour surprendre et provoquer ses soupirants et ses maitresses dans la chambre à coucher. En plus des pouvoirs de dissimulation évident que cela lui conférait , la demi-succube se sentait vraiment favorisée par la nature de pouvoir ressembler à une douzaines de femmes différentes pour réaliser tout les fantasmes de ceux qui la côtoyait.

"J’étais sure que tu finirais par me demander cela mon beau diablotin. Cela t’excite de me voir te ressembler dans ma forme première de jolie succube rouge ou bien est-ce les caresses caudales que cela permet qui te font le plus plaisir hummm ?"


Terriblement excitante, la démone savait comment parler de manière très sensuelle et suave. En bonne succube elle avait tendance à abuser de son pouvoir de séduction surnaturel pour rendre ses amants fous d’impatience de la voir forniquer avec eux. Des effluves de magie roses se mirent à envahir la douche tendit que Vierna modifiait son apparence pour prendre sa forme démoniaque. Au bout d’une minute Alastar se retrouve face à une vicieuse démone de la même couleur que l’incube qui lui embrassait le torse d’une manière aguicheuse.

" Satisfait trésor ? Oh ne dit rien je sais exactement ce dont tu as envies maintenant, j’en ai souvent rêvé toute ces années ou tu ne prenais plus la peine de m’écrire tu sais ? "


Gourmande la succube se mit sensuellement à genoux devant le Magoa pour venir chatouiller les bijoux de famille d’Alastar avec sa langue fourchue de démone. En tant que démone de la luxure il lui était assez facile de connaitre les désirs et les fantasmes de ses partenaires. Vierna savait depuis longtemps que ce diable là aimait par-dessus tout avoir la superbe vue d’une succube à genoux en train de lui laper les bourses de manière vicieuse et terriblement perverse. Cela pendant de longues minutes jusqu’à le rendre fou …
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #32 le: Octobre 16, 2017, 12:26:22 »

Évidemment, elle n’était pas laide sous sa forme de Drow, loin s’en faut. Mais Alastar se sentait quelque peu nostalgique. Vierna sembla ne prendre conscience, et il sentit rapidement ses effluves. Vierna avait été formée par ses sœurs. Autant dire qu’elle avait appris la magie rose à bonne école, et, en sentant à nouveau ce délicieux nuage venir à ses narines, Alastar frémit sur place, son érection se réveillant rapidement. Le Diablotin se pinça doucement les lèvres en sentant cette énergie, cet appel, cet appétit, et vit Vierna prendre sa forme usuelle. Il sourit alors devant elle, et sa queue caudale se déplaça pour caresser les jambes de la femme.

« Là, je te reconnais, Vierna... Je pensais que tu te montrerais bien plus rapidement sous ta véritable apparence, mais, visiblement, tu aimes me faire languir... »

Il caressa son visage, et l’embrassa alors, la coinçant contre le mur, sa queue tendue venant caresser sa peau. On avait beau dire tout ce qu’on voulait sur les démons, les succubes avaient quand même une peau d’une incroyable douceur. Et, sur ce point, Vierna n’avait pas à rougir de quoi que ce soit. Alastar l’embrassa donc, mais la jeune démone ne tarda pas à manifester un nouvel intérêt pour une autre partie de son corps. En souriant, le Diablotin la vit donc se mettre à genoux, approchant son délicat visage rubicond devant sa queue, qu’elle commença ensuite à lécher et à embrasser, l’astiquant tendrement, sa langue glissant sur ses bourses et sur sa verge.

« Ah, oui, voilà tout ce que j’aime, Vierna, hmmm... Vas-y, vas-y, ma chérie... Continue comme ça, là... C’est bien, c’est très bien ! »

Alastar soupira encore, exprimant tout son plaisir, sa main venant caresser le visage de la femme, se crispant sur ses cheveux, son corps filant lentement d’avant en arrière, pour accompagner les mouvements buccaux de sa belle Vierna...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #33 le: Janvier 14, 2018, 11:25:57 »

En tant que succube Vierna pouvait rester des heures accroupie à astiquer un mâle, elle aurait même trouvé inconcevable de prendre une douche avec un autre démon de la luxure sans lui faire une gâterie. Contrairement aux humaines qui réfrénait leur désir, la plantureuse succube passait une bonne partie de son temps à assouvir tous les fantasmes qui lui passaient par la tête. Cela faisait partie des coutumes en enfers ou on considérait la fornication comme une pratique naturelle et normale.

Alastar avait raison d’affirmer qu’elle avait voulu le faire languir un peu avant de reprendre sa forme démoniaque, c’était assez logique que la belle métisse le fasse puisque le diablotin l’avait frustré de sa présence durant des années. Comme bon nombre de succubes Vierna était une femme sur d’elle et arrogante qui détestait l’idée qu’un mâle puisse facilement l’oublier, c’était là une chose frustrante qui lui laissait penser qu’elle avait pas su se montrer assez perverse et aguicheuse avec ce diable là.

L’incube avait beau déclarer qu’elle lui avait manqué et lui avoir donné du bon temps, la maîtresse des lieux était encore très loin de s’estimer satisfaite. Chaque léchouille était maintenant espacée de longs regards aguicheurs pour faire du charme à Alastar, il s’agissait clairement d’une technique de chantage affectif de la part de la démone qui estimait devoir séduire de nouveau ce diablotin volage pour qu’il ne l’oublie plus une seconde fois.

" Hummm tu mérites que je te fasse languir pour n’être pas venu me voir plus tôt. Regardes un peu ce que tu as manqué petit coquin ... "

Même en matière de sexe Vierna ne faisait rien de manière désintéressée et elle profitait donc de la situation pour tenter de prendre le dessus sur l’incube et s’attaquant à ses bijoux de famille qu’elle chatouilla longtemps avec sa bouche gourmande de démone. Elle était devenue une courtisane redoutable. Bien plus gourmandes et perverses que les femmes mortelles, les succubes jouaient dans une autre catégorie en matière de lubricité et la patronne de l’auberge comptait bien infliger une série de torture buccale à Alastar jusqu’à ce qu’il lui dise ce qu’elle voulait entendre.

La plantureuse créature des enfers s’employait donc pleinement à faire avouer au diablotin qu’elle était la meilleure des amantes. Elle voulait vraiment qu’il lui fasse toute une série de compliment lubrique d’une voix saccadée par le plaisir intense qu’elle lui procurait avec sa bouche gourmande et sa magie rose. Une vraie scène de film porno, chose qui amusait grandement Vierna qui trouvait hilarant que des humains puissent passer leur vie à payer pour jouer les voyeurs et ensuite se plaindre quand on leur infligeait ce genre d’orgie en enfer …

Difficile effectivement d’imaginer de meilleures retrouvaille entre deux démons d’une douche lubrique avec une succube s’offrant une fellation baveuse, la belle séductrice se savait particulièrement adorable et puissante à mener ainsi un mâle par le bout de la queue. Elle n’allait pas s’en priver d’en abuser jusqu’à ce qu’Alastar l’honore d’une nouvelle douche de liqueur séminale beaucoup plus intéressante que l’eau tiède qui dégoulinait sur leurs peaux.
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #34 le: Janvier 15, 2018, 01:44:31 »

Alastar et Vierna se trouvaient ensemble, dans une belle douche. Le fait qu’une douche se trouve à Nexus était, en soi, la preuve que la technologie médiévale nexusienne connaissait quelques particularités, notamment émanant de l’influence tekhane. Cette douche était très agréable, l’eau chaude était un régal, mais, en ce moment, Le Diablotin pensait surtout à la femme assise devant lui. La belle Vierna, sous sa forme de succube, lui rappelait tant de bons souvenirs. Avant que la belle rouge ne prenne son envol, lui et elle avaient été des amants assez insatiables, et très énergiques. Là, elle suçait sa queue, le titillant, le narguant, et Alastar, en souriant, posa ses deux mains sur sa tête, crispant ses doigts dans sa chevelure, et accompagna par de légers coups de reins les mouvements de la femme.

« Hmmm... Quelques années, pourtant, ce n’est rien pour nous, ma belle... T’aurais-je manqué à ce point ? C’est... C’est touchant, hmmm... ! »

Il était flatté de la frustration de la femme, de sa colère, des reproches qu’elle lui faisait. Sa belle queue enflait dans la bouche de la femme, déformant sa gorge, et lui ne faisait rien pour la stopper, continuant au contraire, accélérant de plus en plus le rythme. Bien désireux de s’occuper d’elle au mieux, Alastar déplaça sa queue caudale, qui fila entre ses jambes, et se rendit entre les cuisses de la femme. L’extrémité prit une pointe effilée, devenant une belle verge, et s’enfonça dans la chatte de Vierna.

En souriant, Alastar continua à la pénétrer, filant d’avant en arrière, et continua ensuite à lui bourrer la bouche, sa queue finissant par forcer le passage, rentrant dans la gorge de la femme, déformant sa peau. Il grogna alors, bandant ses muscles, et accéléra ses coups de reins.

« Tu as toujours aimé que je te baise la gueule bien fort, Vierna... Bien fort, et longuement ! Rassure-toi, je ne compte pas te négliger... »

Le Diablotin sourit encore, et poursuivit ses coups de reins. Rien, effectivement, ne semblait devoir l’arrêter. Sa queue continuait à déformer la gorge de la femme, grossissant et enflant encore, prenant peu à peu des proportions monstrueuses. Elle rentrait dans la gorge de la femme, et filait encore plus bas, remontant dans son corps, ou, plutôt, « baissant » vers son estomac. Pour Vierna, il lui fallait recourir à la magie rose pour lutter contre ce sentiment de régurgitation. La queue d’Alastar continuait à s’allonger, encore et encore, étouffant la succube, la baisant douloureusement, formant une ligne le long de sa peau rouge.

Centimètre après centimètre, la queue du Diablotin croissait, jusqu’à ce qu’il ne continue à remuer. Désormais, ses coups de reins soulevaient et abaissaient le corps de Vierna, l’entraînant avec lui. La belle devait être en train de prendre un sacré pied ! Et, de plus, rien ne semblait devoir calmer Alastar, qui continua encore, jusqu’à finir par jouir en elle.

« Hmmmm... !! »

Sa queue énorme se banda, ses muscles se crispèrent, et il se relâcha alors, au bout de plusieurs minutes. Une jouissance très généreuse. Une grande quantité de foutre jaillit de sa queue, et remplit directement l’estomac de la femme, tandis que sa queue décroissait au fur et à mesure qu’il jouissait. Le ventre de Vierna se mit à grossir de plusieurs centimètres, enflant comme une femme enceinte, tandis que le sperme, encore et encore, affluait. Alastar jouissait également avec sa queue caudale, et le sperme coulait abondamment sur le sol, formant une belle flaque.

Alastar termina son œuvre en éjaculant contre le visage de Vierna. Juste avant ça, il jouit violemment dans sa bouche, gonflant ses belles joues, et conclut donc en éclaboussant la figure de Vierna de foutre.

« Le blanc te va si bien au teint, ma chérie... Tu vois, je n’ai rien perdu de ma vigueur en ta présence, bien au contraire... »

Ce qu’il avait fait demandait un effort surhumain. En fait, une amante ordinaire en serait probablement morte, étouffée sous cette avalanche de sperme... Mais Vierna n’était pas une amante comme les autres, n’est-ce pas ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #35 le: Janvier 20, 2018, 12:44:21 »

Même si elle ne l’avouait pas directement la démone avait effectivement été frustrée qu’Alastar la quitte quelques années, elle avait souvent apprécié la manière qu’il avait de la combler et une jeune succube n’oubliait jamais ces choses là. Maintenant qu’elle était à genoux avec le gros chibre de son ancien amant bouche, Vierna devait bien admettre que la luxure de ce Diablotin lui avait plutôt manqué.

Ne laissant rien au hasard la belle séductrice avait fait exprès de narguer l’incube pour qu’il vienne se défouler en lui baisant sa jolie bouche de démone perverse. Elle le connaissait assez pour savoir qu’il adorait la soumettre en la poussant à s’étouffer sur son imposant mandrin qui lui déformait les joues. Comme bon nombre de succubes Vierna préférait le sexe bestial et appréciait de se retrouver forcée de faire des gorges profondes à son amant.

Un bruit de succion et de gémissement étouffé raisonna rapidement dans la douche et même si la position un peu inconfortable aurait effrayée plus d’une humaine,  Alastar pouvait largement sentir que sa partenaire adorait se faire déformer la bouche comme une vrai catin des enfers à travers les ondes de plaisir que lui envoyait la magie rose de la dame. La lubrique succube avait assez attendu ce moment pour être honnête et elle se laissa entièrement aller à la luxure tandis que le beau diable lui insérait sa queue caudale entre les cuisses pour la rendre folle.

Quel pied ! C’était vraiment agréable pour une succube de sentir prise par deux coté à la fois par un démon vigoureux qui aurait déjà eut raison d’une pauvre fille n’ayant pas de magie rose pour endurer un tel traitement. Vierna se sentait comblée par la belle vision qu’elle avait du chibre du beau diable qui utilisait sa bouche comme un simple fourreau pour sa virilité.

Les hanches du mâle venait claquer contre son visage alors qu’il se défoulait sur elle comme un minotaure en rut, c’était vraiment délicieux au point qu’elle lui aurait lancé des encouragements si elle n’avait pas la bouche trop pleine pour parler. La sauvagerie de l’acte ne gênait nullement la belle qui avait l’impression d’être une fille chanceuse à se faire ainsi besogner par un incube pervers, les succubes étaient pour ainsi dire habituées à faire les pires trucs au lit et elle lui en aurait voulu de ne pas se défouler en finissant par la remplie de semence.

Un flot chaud recouvrit bientôt le visage de la belle Vierna qui s’en régalait, aux enfers on disait que le sperme était le meilleure élixir de jouvence qu’on puisse offrir à une démone et elle aimait se faire repeindre le visage de la sorte. Il fallut plusieurs minutes à la succube pour reprendre ses esprits après ce facial des plus intenses, la belle était en transe et s’amusait à recracher la semence du mâle pour l’étaler sur sa poitrine opulente. Dans cet état elle devait sûrement ressembler à ce que chaque démon aimait voir, une superbe femme agenouillée, transpirant la débauche et offrant des regards pleins de reconnaissance au mâle qui venait de se vider dans sa bouche gourmande.

Pour une succube c’était vraiment grisant de se retrouver dans cet état et la plantureuse demoiselle ne tarda pas à venir nettoyer passionnément le membre viril d’Alastar pour ne pas perdre une goûte de toute cette luxure, nul besoin de mots pour lui dire qu’elle avait adorer cela. Son amant le voyait assez à la voir embrasser sa queue comme si c’était la 8eme merveille du monde ...
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #36 le: Janvier 29, 2018, 01:54:50 »

L’amour entre démons pouvait vite devenir sale et très intense. Alastar en avait la démonstration en ce moment avec Vierna. Ensemble, le duo était parti dans une sacrée aventure, une danse effrénée. Il avait joui sur son visage, et sourit en voyant Vierna, non seulement conserver son sperme, mais aussi l’étaler sur ses seins.

*Quelle belle salope, comment ai-je fait pour réussir à me passer d’elle si longtemps ?*

L’eau de la douche aurait pu la laver, et ça, Alastar n’en avait pas envie. Il utilisa donc discrètement un rapide sortilège, qu’il affectionnait beaucoup, afin de rendre son sperme plus adhésif, plus collant, sur le corps de la femme. Elle pourrait toujours le retirer, ou annuler ce sortilège par la suite, mais il ne voulait pas que son œuvre soit gâchée par la simple présence d’eau. Vierna, toute emballée, embrassa ensuite sa queue, penchant son visage, continuant à confirmer sa grande passion pour le sexe oral. Jouir n’avait nullement amené la queue de l’Incube à se dégrossir. Deux démons de Luxure, créatures infernales se nourrissant de sexe... De ce simple fait, on pouvait s’attendre à des amants exceptionnels et insatiables. Et, pour ne rien arranger, Alastar avait été entraîné par sa sœur, Onyxian, pour que sa queue reste bien dure, et très endurante.

Autrement dit, il n’allait pas s’épuiser si vite, et sourit en voyant Vierna lécher longuement son sexe, encore et encore. Elle le regardait parfois, avec ses yeux mielleux, et lui serra avec sa main ses cheveux, tout en se déplaçant légèrement, jusqu’à ce que sa queue ne grossisse bien. Une superbe érection, confirmant son endurance exceptionnelle.

« J’oubliais à quel point tu aimais l’oral, Vierna... À croire que tu veux vraiment une autre récompense... »

Aussi aimable et amusant soit-il, Alastar n’en restait pas moins un Incube lubrique, et ça, Vierna devait le savoir. Quand on l’astiquait comme ça juste après joui, il déchargeait généralement autre chose, un liquide plus doré... Et c’est d’ailleurs ce qu’il fit. Son sexe retourna s’enfourner dans la bouche de Vierna, et Alastar banda les muscles... Avant d’uriner dans sa bouche. Le jet doré fusa entre ses dents, tapant directement dans sa gorge, pendant plusieurs secondes, avant que sa queue ne sorte, et n’arrose le visage de la femme pendant d’autres secondes, la pisse dégoulinant sur ses épaules, et le long de son corps.

« HAHAHA, ça m’avait manqué de te pisser dessus, ma salope ! exulta Alastar. Allez, allez ! »

Battre le fer tant qu’il était chaud... Alastar n’allait pas s’arrêter en si bon chemin, et souleva Vierna, avant de l’embrasser, tout en la plaquant contre le mur de la douche, et sa queue s’enfonça dans son vagin au passage, défonçant sa petite chatte lubrique en la pénétrant vigoureusement.

« Hmmmm... !! »

Les plans d’Alastar étaient clairs: il allait baiser cette femme pendant des heures, au minimum...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #37 le: Février 04, 2018, 11:11:37 »

L’idée de se retrouver gluante de la semence de son ami incube plaisait assez à Vierna, c’était amusant de voir Alastar manifester son enthousiasme de la voir lui lancer des regards lubriques tous en étalant sa bonne crème sur ses seins. La succube aimait se sentir désirée et faisait exprès de produire des petits gémissement étouffés par le chibre épais de son amant qui sans faiblir remplissant encore la bouche gourmande de la belle démone rouge.

Le beau diable avait raison de dire qu’elle aimait bien le sexe oral et se retrouver à genoux à baver comme une salope sur la grosse queue d’un démon qu’elle appréciait était un des passe temps favori de la démone. Si par moment il arrivait à Vierna d’être un peu lasser par la débauche et prétendre que les succubes méritaient d’être mieux considérées en dehors de la chambre à coucher,  cela ne l’empêchait pas de se comporter comme une vraie délurée avide de stupre lorsqu’un mâle endurant l’invitait à faire des cochonneries sous une douche.

« Hmmm, elle est sacrément bonne ta queue ! Hummm … oui délicieuse ... sluuurp slurp ! »

Vierna aimait se retrouver à déguster pendant des heures la virilité d’un mâle lubrique, c’était une position agréable et naturelle pour elle de rendre un homme fou de désir et embrassant longuement toute les parties sensible de son entrejambe. Les regards mielleux de la succube exprimait une satisfaction et une certaine reconnaissance envers Alastar pour enfin être revenu la voir.

Un mortel aurait sûrement demandé pitié de se faire pomper si longuement par une succube bien trop endurante et experte en fellation baveuse mais comme le Diablotin était lui aussi un animal de luxure, la belle démone rouge n’avait pas à se retenir. Cette douche coquine improvisée allait sûrement être interminable et beaucoup plus chaude que rafraîchissante pour les deux amants.

Se retrouver forcée de boire aussi l’urine de l’incube n’était que peu dérangeant pour Vierna qui en avait vu d’autres. C’était un peu sale et humiliant pour une femme mais la belle n’avait rien d’une simple humaine effarouchée et se prêtait à toute sorte de jeu lubriques puisqu’une bonne succube était sensé ne pas avoir de tabou en matière de sexe.

« Huhu tu es toujours un gros chien lubrique mon Diablotin. Aaah oui prends-moi comme une chienne ! Ouh hummm ... Se faire trousser contre un mur, c’est toujours excitant ! »

En enfer le sexe était souvent considéré comme une compétition plus qu’autre chose et il était donc banal pour une démone de se faire prendre comme une simple courtisane adossée à une parois. Beaucoup de succubes faisaient même exprès de provoquer des mâles puissants dans toutes sortes d’endroits insolites du moment qu’il y avait des témoins pour les voir forniquer et témoigner de leur talents de séductrices.

« Oh ouai j’adore ça, Raaaah … Ooooh comme tu me fais tellement mouiller bébé ... Aller baises ! Si je crie, t’arrêtes surtout pas !

Nullement gênée ou essoufflée de se retrouver  suspendue à la virilité d’un homme pervers comme une vulgaire catin. La démone poussait des longs gémissements de plaisir pour encourager Alastar à la prendre vigoureusement, tout en s’accrochant à son cou comme une amante enthousiaste et lubrique.
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #38 le: Février 05, 2018, 02:15:37 »

Après cette longue fellation, Alastar était prêt à agir. Avec Vierna, comme avec ses autres consœurs démoniaques, il savait qu’il pouvait se lâcher, se laisser aller, et les baiser avec toute l’énergie disponible. Il la prenait donc contre le mur, enfonçant sa grosse trique dans son con, et la plaqua contre le mur. En retour, Vierna ne tarda pas à hurler de plaisir, ses onctueux cris emplissant les oreilles du Diablotin, qui se pinça les lèvres, grognant sur place, avant de continuer à la prendre. Son membre s’enfonçait lourdement en elle, et le corps de Vierna claquait contre la paroi de la douche, l’eau ruisselant sur leurs corps rouges et cuivrés.

« Hmmmm... !! »

Ah, quel doucereux corps ! Voluptueux, magnifique, plein de charme, tout en courbe et en élégance ! Le sexe bien tendu, il lui défonçait sa petite chatte, et le dos de Vierna claquait violemment contre le mur, tant et si bien qu’un carreau de céramique sauta, et tomba sur le sol. Alastar grogna en sentant les griffes de la succube s’abattre sur son dos, grimaçant sur place, la douleur venant l’électriser. Sa queue assoiffée lui faisait maintenant très mal, semblant sur le point d’exploser contre lui. Poussant un nouveau grognement, Alastar continua à se glisser en elle, sans relâche, veillant à bien enfoncer sa verge au plus profond de son con.

Vierna lui avait dit de continuer, encore et encore, mais Alastar avait encore plein de surprises pour elle. De fait, ses pupilles virèrent au rose, et il se concentra, faisant gonfler sa queue, l’élargissant et la solidifiant considérablement, à tel point qu’il dut même la retirer du vagin de la femme. Vierna, si elle avait bonne mémoire, devrait alors se douter de ce qui allait se passer. La queue d’Alastar gonflait, enflait comme un bouchon de champagne... Puis se dédoubla brusquement.

« Haaaaa... !! »

Deux verges apparurent, trempées d’eau et de mouille, bien dures, et il retourna la pénétrer.

« Prends ça, SALOPE !! »

Une queue dans chaque trou ! Il grogna longuement, serrant les dents, bandant les muscles, un membre remuant dans la chatte trempée de Vierna, l’autre dans son cul serré, la baisant par les deux trous.

« Pu... Hmmmm... !! Haaaaaa... !! »

Il embrassa furieusement la femme, mordant ses lèvres, tout en envoyant sa main frapper le mur, ses griffes glissant sur la céramique, et aplatit le corps de Vierna contre le mur, avant de se reculer, et de recommencer à la baiser, sans ménagement, par les deux trous. Après ce baiser, il mordilla son cou, et usa de l’une de ses mains pour pincer son téton, tirant dessus.

« HURLE, HURLE, SALE CHIENNE !! » vociféra-t-il encore, surexcité.

Et, sous l’effet de l’excitation, le corps d’Alastar sembla même se durcir, devenant plus haut, et, surtout, plus musclé, enflant et se musclant sur place...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #39 le: Février 09, 2018, 09:54:17 »

Se retrouver plaquée contre un mur par un demon lubrique profitant d’elle était assez habituel pour une succube comme Vierna qui aimait toujours se faire trousser de manière intense. Son diablotin avait sûrement prévu de lui faire tous un tas de chose perverses avec sa magie rose et elle l’avait bien encouragé à venir se défouler sur elle. Les succubes étaient après tous des créatures particulièrement difficiles à satisfaire charnellement et la belle métisse en voudrait à Alastar de ne pas la faire jouir dans une fornication bestiale.

«  Oooh ouai, c’est foutrement bon ça.. Raaah … putain..AAAH ! »

L’eau de la douche rendait leurs mouvements encore plus obscènes par des claquements humides chose qui excitait bien la démone, pour une mortelle ces ébats violents auraient sûrement été un supplice mais pour une succube c’était normal et délicieux. Le chibre imposant d’Alastar entrait et s'enfonçait au plus profond de son intimité avant de ressortir, caressant les parois sensibles, puis revenait en force sans cesse. Un manège incroyable et un peu difficile à supporter même pour elle.

« Haaaaaa humpf … encore … Fais de moi ta salope !


Elle pouvait la sentir. La cyprine qui envahissait bien malgré elle son intimité, lubrifiant et facilitant l'accès au sexe du démon qui s'en donnait à cœur joie. Vierna gémissait comme une folle en lui criant des encouragements, en tournant un peu la tête elle pouvait apercevoir Alina qui les matait depuis l’entrée de la sale de bain. La mére de la démone avait d’ailleurs fait exprès d’installer une douche vitrée pour que ses amants puissent jouer les voyeurs, l’exhibition était quelques chose de courant chez les démons.

Beaucoup de succubes appréciaient que leur amis viennent les rejoindre dans leur bain et la patronne de l’auberge eut un long râle de plaisir quand Alastar lui fit le coup des deux queues devant la servante qui les observait avec une certaine admiration. C’était une position particulièrement difficile et épuisantes pour une femme de se retrouver suspendue à deux chibres mais la redoutable succube avait une bonne expérience en la matière.

« Haha quelle fougue mon Diablotin … Aaaah me suis entraînée avec mes golems … Humpf ... Il m en faut plus Hmmmm... ! »

Elle venait donc de lui avouer s’être fait assez souvent empalée de la sorte par ses créatures magiques, c’était assez prévisible de la part d’une magicienne des enfers. Vierna avait longuement tenté de repousser ses limites en matière de sport de chambre en de faisant régulièrement élargir par ses élémentaires de pierre.

Un seul incube même doué aurait du mal à la faire hurler comme une pucelle, ce genre de compétition sexuelle était d’ailleurs la base pour de nombreux démons de la luxure et Vierna s’amusait à défier son partenaire par des ricanements coquins. Elle savait qu’Onixian et d’autres démones du vice arrivaient à rendre Alastar éreinté à force de le pousser à les trousser pendant des heures, faire aussi bien que ces maîtresses de la luxure était donc un but en soit pour la demi-elfe.

« Humpf … Je resterais bien des heures ainsi fufufu … Tu penses être à la hauteur Alastar ? »

Haletante et toute nue, la redoutable succube tentait de contrôler son plaisir pour prendre le dessus son amant. Il l’avait trop provoqué en la faisant se languir pour qu’elle puisse se retenir de lui montrer les progrès qu’elle avait fait depuis qu’elle gérait cette maison close à Nexus. Ça allait être une longue bataille de magie rose qui allait probablement durer jusqu'au soir ...
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #40 le: Février 19, 2018, 01:44:50 »

Le sexe entre démons de Luxure était un art épuisant, quelque chose qui s’étalait volontiers sur la durée. Face à l’ardeur d’Alastar répondait l’endurance de Vierna. Alastar sourit en entendant qu’elle avait été formé »e par des golems, et écrasa encore son corps contre le sien, ses deux queues se glissant en elle, l’empalant, la remplissant.

« Je vois, hmmm... Ma petite Vierna a... Bien grandi, hmmm... »

Ses dents se plantèrent dans sa chair, et il la mordilla, tout en pinçant l’un de ses seins. L’eau, effectivement, rendait leurs mouvements plus salaces encore, amplifiant leurs claquements, moulant leurs formes à travers la vitre, offrant aux curieux un fascinant spectacle rougeâtre. Sous leurs formes démoniaques, les deux amants étaient aussi insatiables l’un que l’autre. Alastar l’embrassa longuement, pendant plusieurs minutes, ses deux queues continuant à pilonner la femme. Vierna, comme toutes les succubes, avait commencé sa formation il y a longtemps, et, les premières fois, avait eu du mal à tenir le rythme. Alastar n’avait pas dérogé à la règle quand Onyxian l’avait formé, et, depuis lors, il avait pour tâche de former les démons de Luxure, entre autres choses. S’envoyer en l’air avec Vierna était quelque chose qu’il adorait, et, même maintenant, il se souvenait encore très bien de leurs ébats, de ses soupirs, de ses gémissements, de la manière dont son corps réagissait à ses coups de reins... D’imperceptibles sensations pour un être humain lambda, mais qu’Alastar reconnaissait. Le démon disposait d’une mémoire sexuelle exceptionnelle, et l’utilisait en ce moment, pénétrant longuement Vierna, sans relâche, avec l’insistance d’un mâle dominateur et très expérimenté.

La séance de baise allait durer, en effet. Alastar eut un premier orgasme au bout de longues minutes. Ses deux queues gonflèrent et tressautèrent, avant de se relâcher dans le corps de la femme. Un double orgasme qui le transcenda sur place, électrisant tout son corps. Un grognement guttural s’échappa de ses lèvres, tandis qu’il jouissait au plus profondément du corps de Vierna. Ses queues dégrossirent ensuite légèrement, ce qui lui laissa le temps de changer les positions.

« Hmmm... Je n’en ai pas encore fini avec toi, petite pute ! »

Alastar la relâcha ensuite, juste le temps de la mettre contre la paroi en verre marquant l’ouverture de la cabine, et la força à se mettre à quatre pattes. Il la prit ainsi en levrette, retournant enfoncer ses queues en elle. Ses deux membres phalliques coulissèrent de nouveau dans ses trous intimes, la prenant encore sans ménagement, mais, cette fois, Le Diablotin fit encore grimper la dose. Tout en griffant et en giflant le cul de Vierna, prenant appui sur elle, il déplaça sa queue caudale, dont l’extrémité se transforma, prenant une forme profilée, phallique. En fait, le bout de sa queue s’ouvrit comme les pétales d’une fleur, et il la posa sur le visage de la femme, enfonçant sa verge caudale en elle, les « pétales » de sa queue se posant de part et d’autre de la bouche de la femme.

Son membre s’enfonça ainsi dans la bouche de la femme, lui faisant goûter aux joies d’une triple pénétration ! Un spectacle intense, à n’en pas douter, tandis que la belle succube se retrouvait prise dans tous les sens, et que les minutes fondaient comme des secondes, le sol se remplissant de cyprine et de sperme, dans une scène aussi grotesque que jouissive. Visiblement, le tuyau d’évacuation de la douche était déjà quelque peu bouché, car, avec l’eau qui tombait, une belle flaque commençait à se former sur leurs pieds, flaque crémeuse constituée d’eau, mais aussi de la cyprine de Vierna, et du sperme d’Alastar, des liquides délicieusement aphrodisiaques qui emplissaient la cabine, et se répandaient au-delà, amenant la servante curieuse à se masturber sous le spectacle de sa Maîtresse se faisant défoncer dans tous les sens...

...Et, bien sûr, Alastar n’hésitait pas à la motiver en la baisant, la giflant sèchement, et l’insultant copieusement.

« Tu aimes ça, hein, SALOPE ? Hmmm... Une grosse pute en manque de biotes comme toi, haaaaa... Je vais te baiser toute la journée, ma sale chienne ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #41 le: Février 21, 2018, 07:40:28 »

Plaquée contre la parois de la douche, la belle succube rouge s’amusait bien à se faire embrocher par les deux mandrin de son ancien professeur de sexe, cela ne la surprenait plus vraiment de voir un incube utiliser la magie rose pour lui faire subir une double pénétration. C’était chose courante chez les démons du sexe, à croire que la plupart des habitants du cercle de la luxure fantasmaient sur l’idée de se rajouter des verges pour pouvoir prendre les femmes dans tous les sens.

Si les succubes se transformaient souvent en futa, les mâles eux augmentaient souvent la taille ou le nombre de leurs chibres comme s’ils avaient quelques choses à compenser, ’était un peu idiot mais terriblement plaisant pour forniquer longuement avec eux. La lutte pour la domination était un autre élément courant chez les démons qui considérant le sexe comme une compétition, Vierna ne dérogeait pas à la règle même si elle trouvait que passer sa vie à tenter d’être le plus grand fornicateur des enfers voulant se constituer le plus grand des harems devait être vite ennuyeux.

« Toi par contre tu n’as pas changé mon cher Alastar ... Toujours à vouloir Humm ... prendre une fille par tous les trous. Punaise, c'est foutrement bon Raaaaah ...  »

Heureusement une succube expérimentée comme l’était la patronne du Lotus avait l’habitude de forniquer toutes les semaines avec des démons trop virils qui tendaient à vouloir la baiser jusqu’à l’épuisement comme si elle n’était qu’un objet. C’était à la fois excitant et agaçant pour la demi-elfe noire de devoir chaque fois remettre en place des mâles pervers qui pensaient pouvoir avoir le dessus sur elle dans une partie de jambes en l’air. Alastar était aussi fougueux et lubrique que les autres au point que la belle ne fut pas étonnée qu’il ne lui accorde une pause uniquement pour changer de position.

Le choix de la levrette n’était sûrement pas anodin puisque c’était une posture pleine de domination pour un démon. Même si son partenaire venait de copieusement lui remplir le ventre d’un flot abondant de sperme chaud, Vierna n’avait pas encore eut un nouvel orgasme et s’était amusé à le faire savoir à son amant en lui disant qu’il lui en fallait plus pour jouir comme une folle désormais. La taille d’un chibre ne faisait pas tout contrairement à ce que les démons brutaux pensait et Alastar se montrait un peu trop violent à la monter comme une esclave pour que la démone cède aux vagues de plaisir qui montaient progressivement dans son bas ventre.

« Aaaah salaud, tu me baises bien ! Hummm c’est plutôt toi qui est en manque à te rajouter des chibres ainsi  fufufu …  »

Comme elle pouvait s’y attendre, le diablotin transforma a nouveau le bout de son appendice caudale en chibre pour la lui enfoncer dans la bouche. Tout les mâles aimaient faire taire les femmes qui leur résistaient ainsi, c’était amusant mais prévisible et bientôt la pauvre succube se mit à pousser des gémissements étouffé de protestation feintes avant de jouir sous les assauts viril de son amant.

Vierna devait bien admettre qu’il y avait quelque chose de très excitant pour une femme d’être prise de tous les côtés à la fois. Seulement à force de pouvoir diriger son propre lupanar avec pleins d’humains à ses pieds, la belle n’aimait plus trop se retrouver rabaissée ainsi dans le rôle d’une pauvre fille à quatre pattes avec la bouche trop pleine pour discuter. Surtout devant son esclave qui se masturbait en souriant de voir sa maitresse en difficulté depuis l'arrivée du Diablotin.

Au bout de cinq minutes, la démone attrapa la queue caudale du démon qui lui limait la bouche pour la retirer gentiment, prétextant qu’elle préférait pouvoir s’entendre couiner qu’elle aimait ça dans ce genre de moment des plus lubriques ... C'était effectivement le cas puisqu'elle en fut vite réduit à miauler comme une chatte en chaleur, sa voix de perdant dans une série de petits cris lascifs qui étaient synonyme d'abandon à la luxure pour une démone trop fière comme elle ...
« Dernière édition: Février 21, 2018, 08:07:48 par Vierna » Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #42 le: Février 26, 2018, 01:25:49 »

Les souvenirs que Vierna avait d’Alastar devaient sûrement lui rendre honneur, car, après toutes ses années, la perversion et l’engouement naturels de l’incube n’avaient nullement diminué. Il était toujours le même amant qu’auparavant, fougueux, infatigable, très énergique, et insatiable. Alastar la baisait avec une énergie incroyable, s’enfonçant en elle. D’aucuns auraient pu dire qu’il cherchait à compenser quelque chose, mais ça aurait été se méprendre. Alastar savait qu’il était un rude amant, énergique, et la question de la taille de son sexe n’avait pas de sens, puisque, grâce à la magie rose, et à sa nature d’incube, il pouvait modifier la taille de son sexe. Il se dotait juste de deux queues pour un plaisir maximum. Vierna était loin d’y être insensible, et il paracheva le tout en enfonçant une troisième queue dans sa bouche.

« J’aime combler intégralement mes partenaires, Vierna, tu devrais le savoir... »

Une situation assez humiliante pour elle, et ce d’autant que le Diablotin, moqueur et endiablé, n’hésita pas à lever ses mains, giflant le beau petit cul rouge de Vierna. Il avait joui en elle, en effet. Quand on avait deux chibres en même temps, le plaisir sexuel atteignait des niveaux très élevés. Alastar en devenait donc très généreux, au grand plaisir de ses amantes, qu’il flattait généreusement en jouissant, sans pour autant perdre de son endurance. Avec plaisir, Alastar sentit également Vierna s’abandonner contre lui, et poursuivit ses efforts.

Elle retira d’elle-même le phallus baisant sa bouche, ce qui ne choqua pas outre mesure Alastar. Sa queue se déplaça, et il lui trouva rapidement une autre utilité, en se servant comme d’un fouet, frappant le dos de Vierna avec. Et, pendant ce temps, Alastar devenait plus dominateur, plus brutal, griffant ses fesses, insultant encore la jeune femme :

« C’est ce que tu AIMES, hein ? Qu’on te BAISE bien fort ! C’est ÇA qui te manquais, ma CHIENNE ! Haaa... Crois-moi, Vierna, tu es toujours aussi BONNE ! »

Prenant son pied, Alastar continuait à la baiser énergiquement. La levrette se termina toutefois au bout d’un moment, et il retourna la plaquer contre le mur, l’embrassant énergiquement au passage, ses deux queues remuant en elle, les remettant sur un pied d’égalité. Puis, du mur, Alastar l’écrasa contre la plaque de verre à l’entrée, offrant à Alina le spectacle de leurs deux corps remuant ensemble, recouverts par un léger filtre.

« Là, voilà... Je dois bien l’admettre, Vierna, hmmm... Ton corps m’avait manqué... ! » souffla Alastar contre la femme, avant de retourner l’embrasser.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 141



Voir le profil
Fiche
« Répondre #43 le: Juillet 21, 2018, 03:04:31 »

A quatre pattes sur le tapis de la sale de bain, la belle succube se laissait monter comme la pouliche en chaleur qu’elle était. C’était si bon de se faire aussi bien dominer par un démon pervers et aussi endurant qu’Alastar que la sulfureuse patronne de l’auberge du lotus lui lançait des encouragements à continuer de la prendre comme une grosse salope. Elle se sentait vraiment bonne succube dans ces moment ou elle se faisait claquer les fesses et gifler le dos par son amant qui se défoulait a lui limer les orifices dans une sauvagerie bestiale ...

«  Ooohh putain Alastar c’est si bon ! J’aime quand tu me punis d’être une démone perverse Raaah … ça me manquait d’avoir si chaud aux fesses. Aaah salaud, comme tu me fais mouiller … Alina en est très jalouse, regardes là !»

En bonne gérante de bordel, la démone aimait bien montrer l’exemple à ses petites soubrettes pour les rendre encore plus délurées en les poussant à la regarder forniquer. Son esclave avait beau l’avoir déjà vu faire tout un tas de chose très osées dans la chambre, c’était la première fois qu’elle voyait sa patronne se faire dominer ainsi par un incube alors qu’elle était dans sa forme démoniaque.

Les cris lascifs de la succube ne tardèrent d’ailleurs pas à attirer du monde puisqu’une humaine blonde en légers sous vêtements fini par les rejoindre dans la salle de bain. Au vu des sourires coquins que cette dernière lança aux personnes présentes, il semblait assez évident qu’il devait s’agir d’une connaissance de  la démone rouge, probablement habituée à venir la mater forniquer.

La blonde répondant au doux nom de Corinna, ne semblait pas du tour surprise de découvrir deux démons en train de s’envoyer en l’air dans la douche. Sans faire de manières elle commença à tripoter la servante terranide tout en reluquant Vierna. Laquelle couinait désormais son plaisir comme le ferait une traînée sous les assauts furieux de son amant.

« Hé bien on dirait que la patronne est en train de prendre son pied ! On vous entend forniquer dans jusque dans le couloir et moi j’aime ce genre d’invitation à la débauche, ma chère Vierna hihihi ! »


Alastar pourrait sans doute deviner que sa partenaire du moment devait sans doute encourager ses amies et servante à venir se débaucher avec elle, les succubes avaient tendance à être souvent très exhibitionnistes ce qui n’avait rien d’étonnant puisque en enfert les orgies étaient monnaie courante. Aucune vraie démone n’éprouvait donc une quelconque gène à s’envoyer en l’air devant un publique. Dans un monde ou le sexe était considéré comme un sport à pratiquer un peu partout. Il etait bien vu de montrer à ses amis qu’on était une bonne diablesse capable de donner des envies bien perverses à son entourage.
« Dernière édition: Juillet 22, 2018, 03:16:00 par Vierna » Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 411



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #44 le: Juillet 22, 2018, 11:00:38 »

Alastar et Vierna étaient en train de copuler comme des bêtes, des amants furieux et frénétiques. Mais fallait-il s’attendre à autre chose de la part d’un incube et d’une succube ? Ils étaient deux démons de Luxure, deux êtres nés pour le vice de chair, et formés à bonne école. Le clan Magoa était en effet un clan réputé, l’un des plus puissants clans de la Luxure. La Matriarche du clan, Onyxian, avait tout à fait les moyens et la capacité de devenir le Grande-Prince de ce Cercle si elle l’avait voulu. Du moins, c’est ce que son jeune frère, Alastar, pensait sincèrement. Il culbutait donc Vierna dans la cabine de douche, la paroi de verre moulant leurs corps, donnant une vision artistique à cette scène de pure débauche.

« Hmmm... Raaaaah... »

Le Diablotin en poussait de sourds et profonds grondements dans le creux de l’oreille de la belle Vierna. Il y avait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus qu’il se devait bien d’honorer leurs retrouvailles de la plus belle des manières. C’est ainsi que la porte de la paroi finit brusquement par s’ouvrir. Vierna tomba la première, suivie immédiatement par Alastar. Leurs corps trempés s’étalèrent sur le tapis devant Alina, et Alastar, sans perdre plus de temps, se redressa, et déplaça Vierna, la mettant à quatre pattes, puis la bourra en levrette.

« Là, voilà, hmmm... Comme ça ! »

Les muscles du Diablotin semblaient même s’être épaissis tandis qu’il la bourrait, déployant toute son énergie. Ses grondements étaient devenus plus démoniaques, et les vibrations de leurs ébats devaient se faire sentir dans les pièces alentour... Si ce n’est les hurlements de Vierna. La succube était en train de subir un impressionnant rodéo, ses deux trous étant percés par les verges épaisses du Diablotin. Elles étaient épaisses, et s’enfonçaient profondément, soutenues par l’ardeur et l’énergie sexuelle d’un insatiable incube, professionnel dans ce domaine, et qui était en train de mettre Vierna en transe.

De tels ébats ne pouvaient qu’attirer les curieuses, et, tandis qu’Alastar s’amusait à gifler la croupe de Vierna avec ses mains, il fit une plantureuse blonde entrer. Elle était dans des sous-vêtements très superficiels, deux ridicules morceaux de tissu. Sa présence ne risquait évidemment nullement de déranger Alastar.

« Hnnn... Plus on est de fous, haaaa... »

Coucher avec un démon de Luxure n’encourageait guère à la pudibonderie. Ils partageaient les aventures sexuelles, et les orgies étaient monnaie courante au sein du clan Magoa.

« Dis-moi, Vierna, hmmm... Si tu peux encore m’entendre, haaaa... Tu as... De très belles salopes en ta compagnie ! » sourit Alastar.

Il était donc ravi d’avoir de si belles spectatrices. Autour des deux démons, une jouissive orgie allait sans doute commencer, pour faire de cette auberge un temple dédié à la Luxure !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox