banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'auberge du plaisir [Vierna]  (Lu 1164 fois)
Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #30 le: Octobre 09, 2017, 12:48:26 »

Vierna avait toutes les raisons du monde d’en vouloir à Alastar. Et, à sa manière, cette colère, c’était aussi la preuve qu’elle tenait à lui. Il en était flatté, même s’il avait dû lui rappeler qu’il n’était pas un chien, mais un Incube, et, mieux que ça, un membre du clan Magoa. Mais bon, Vierna allait maintenant mieux, et s’amusa encore avec sa servante, qui éjacula entre les seins de Vierna, pendant qu’Alastar, couché sur le sol, caressait les hanches de Vierna, et la laissait danser sur son sexe. Sa grosse queue labourait l’intimité de l’elfe à la peau sombre, qui recueillit le long de sa tendre peau la crème juteuse d’Alina. Éreintée, la servante s’étala contre le lit, s’attirant les moqueries de sa propriétaire.

« Hm… Elle couche avec un Incube et avec toi, Vierna. À l’impossible, nul n’est tenu. »

Autrement dit, il fallait bien s’attendre à ce que, tôt ou tard, elle ne vienne s’écrouler. Vierna avait en tout cas du foutre qui dégoulinait le long de ses seins, se mariant à merveille avec sa peau sombre, formant un séduisant contraste. Elle proposa alors, tout en étant à califourchon sur lui, d’aller à la douche. Le Diablotin sourit en retour, caressant le corps de la femme.

« Oui, je crois bien que ça ne nous fera pas de mal… »

L’homme se releva à son tour, et jeta un bref regard vers Alina. Couchée sur le lit, elle gisait encore, peinant à retrouver ses esprits. Un léger sourire orna les lèvres d’Alastar, qui suivit ensuite la femme. Nus, les deux amants rejoignirent une salle de bains moderne. Même si Nexus avait un niveau technologique médiéval, l’influence tekhane avait permis de doter ce pays d’installations modernes ici et là. Certes, il existait des thermes publiques à Nexus, mais le développement des égouts avait permis de développer la plomberie, et de doter certains habitants riches de douches.

Ils rejoignirent donc la cabine, le membre d’Alastar pulsant entre les doigts de Vierna, et l’eau ne tarda pas à ruisseler sur eux. La queue caudale du démon caressa les cuisses et les jambes de Vierna, et il se retourna vers elle, en souriant. Malgré l’eau qui coulait, le sperme d’Alina, pour une obscure raison, restait encore soudée à la poitrine de la jeune femme. Sa main caressa la joue de la femme, et il glissa ensuite ses doigts entre ses seins, appuyant sur la couche de sperme, sentant la peau de la femme à travers.

« Ma magie retient ce sperme, Vierna… » glissa-t-il alors.

Il tira sur le sperme avec son doigt, en attrapant un léger dépôt, et le lécha sous ses yeux.

« Est-ce que tu peux te transformer en démone ? Montre-moi ta réelle forme, amour… »

Sa voix se faisait charmante, sensuelle et tendre, tandis que son sexe continuait à caresser le corps de la femme. Il retourna avec sa main caresser les seins de Vierna, et déplaça l’autre sur ses fesses. Certes, Alastar aurait pu laisser Vierna la masser, mais… Il avait aussi envie de la voir reprendre sa véritable forme. En serait-elle seulement capable, après avoir passé tant de temps à Nexus ? C’est ce dont il allait pouvoir s’assurer !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #31 le: Octobre 13, 2017, 04:39:29 »

Quoi de mieux qu’une intense fornication pour mettre une succube de bonne humeur ? Vierna s’amusait beaucoup à offrir un bon massage mammaire au chibre magique de sa suivante qui gémissait comme une petite terranide en chaleur avant de se rependre entre les gros seins de sa patronne. La belle elfe s’amusait beaucoup à chevaucher son invité et semblait déjà avoir oublié leur petite dispute pour se focaliser sur le membre viril d’Alastar qui lui avait bien manqué en vérité.

Une fois qu’Alina fini par s’écrouler de fatigue sur le lit la démone était plutôt contente à l’idée d’avoir le reste de la journée pour user et abuser de l’incube qui serait à son entière disposition. Vierna adorait diriger les ébats sexuel et abuser de ses partenaires mâles comme femelles, cela venait surement de son éducation chez les Magoa. Tenir son ami d’enfance par le bout de la queue la faisait se sentir importante car après tout elle lui avait bien fait comprendre qu’elle comptait passer des semaines à profiter de lui maintenant qu’il était enfin venu la voir.

" Hum j’aime beaucoup voir des petites mortelles s’allonger vaincues et fatiguées, les terranides font d’agréables peluches à voir dans cet état d’abandon à la luxure. C’est aussi bien que de les entendre protester quand on les pervertit au début en tous cas fufufu !*

La douche était assez agréable d’autant que l’espace réduit lui permettait de se frotter en permanence contre le corps viril du démon rouge. C’était bien excitant de retrouver cet ancien camarade de jeux érotiques et la belle métisse ne pouvait pas s’empêcher de le tripoter avec insistance. La semence d’Alina restait étrangement collée sur ses seins et Vierna ne fut pas étonné d’entendre son amant lui avouer que c’était sa magie qui l’avait laissé là pour qu’il ait le temps de le déguster de manière lubrique.

La nouvelle demande du Diablotin fit sourire la patronne de l’auberge, ainsi Alastar avait envie de la revoir sous sa forme de démone rouge. Sans doute que l’incube aimait beaucoup la voir lui ressembler et trouvait que cela renforçait leur complicité amoureuse. Cela amusait assez Vierna qui avait l’habitude de changer parfois de forme pour surprendre et provoquer ses soupirants et ses maitresses dans la chambre à coucher. En plus des pouvoirs de dissimulation évident que cela lui conférait , la demi-succube se sentait vraiment favorisée par la nature de pouvoir ressembler à une douzaines de femmes différentes pour réaliser tout les fantasmes de ceux qui la côtoyait.

"J’étais sure que tu finirais par me demander cela mon beau diablotin. Cela t’excite de me voir te ressembler dans ma forme première de jolie succube rouge ou bien est-ce les caresses caudales que cela permet qui te font le plus plaisir hummm ?"


Terriblement excitante, la démone savait comment parler de manière très sensuelle et suave. En bonne succube elle avait tendance à abuser de son pouvoir de séduction surnaturel pour rendre ses amants fous d’impatience de la voir forniquer avec eux. Des effluves de magie roses se mirent à envahir la douche tendit que Vierna modifiait son apparence pour prendre sa forme démoniaque. Au bout d’une minute Alastar se retrouve face à une vicieuse démone de la même couleur que l’incube qui lui embrassait le torse d’une manière aguicheuse.

" Satisfait trésor ? Oh ne dit rien je sais exactement ce dont tu as envies maintenant, j’en ai souvent rêvé toute ces années ou tu ne prenais plus la peine de m’écrire tu sais ? "


Gourmande la succube se mit sensuellement à genoux devant le Magoa pour venir chatouiller les bijoux de famille d’Alastar avec sa langue fourchue de démone. En tant que démone de la luxure il lui était assez facile de connaitre les désirs et les fantasmes de ses partenaires. Vierna savait depuis longtemps que ce diable là aimait par-dessus tout avoir la superbe vue d’une succube à genoux en train de lui laper les bourses de manière vicieuse et terriblement perverse. Cela pendant de longues minutes jusqu’à le rendre fou …
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #32 le: Octobre 16, 2017, 12:26:22 »

Évidemment, elle n’était pas laide sous sa forme de Drow, loin s’en faut. Mais Alastar se sentait quelque peu nostalgique. Vierna sembla ne prendre conscience, et il sentit rapidement ses effluves. Vierna avait été formée par ses sœurs. Autant dire qu’elle avait appris la magie rose à bonne école, et, en sentant à nouveau ce délicieux nuage venir à ses narines, Alastar frémit sur place, son érection se réveillant rapidement. Le Diablotin se pinça doucement les lèvres en sentant cette énergie, cet appel, cet appétit, et vit Vierna prendre sa forme usuelle. Il sourit alors devant elle, et sa queue caudale se déplaça pour caresser les jambes de la femme.

« Là, je te reconnais, Vierna... Je pensais que tu te montrerais bien plus rapidement sous ta véritable apparence, mais, visiblement, tu aimes me faire languir... »

Il caressa son visage, et l’embrassa alors, la coinçant contre le mur, sa queue tendue venant caresser sa peau. On avait beau dire tout ce qu’on voulait sur les démons, les succubes avaient quand même une peau d’une incroyable douceur. Et, sur ce point, Vierna n’avait pas à rougir de quoi que ce soit. Alastar l’embrassa donc, mais la jeune démone ne tarda pas à manifester un nouvel intérêt pour une autre partie de son corps. En souriant, le Diablotin la vit donc se mettre à genoux, approchant son délicat visage rubicond devant sa queue, qu’elle commença ensuite à lécher et à embrasser, l’astiquant tendrement, sa langue glissant sur ses bourses et sur sa verge.

« Ah, oui, voilà tout ce que j’aime, Vierna, hmmm... Vas-y, vas-y, ma chérie... Continue comme ça, là... C’est bien, c’est très bien ! »

Alastar soupira encore, exprimant tout son plaisir, sa main venant caresser le visage de la femme, se crispant sur ses cheveux, son corps filant lentement d’avant en arrière, pour accompagner les mouvements buccaux de sa belle Vierna...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #33 le: Janvier 14, 2018, 11:25:57 »

En tant que succube Vierna pouvait rester des heures accroupie à astiquer un mâle, elle aurait même trouvé inconcevable de prendre une douche avec un autre démon de la luxure sans lui faire une gâterie. Contrairement aux humaines qui réfrénait leur désir, la plantureuse succube passait une bonne partie de son temps à assouvir tous les fantasmes qui lui passaient par la tête. Cela faisait partie des coutumes en enfers ou on considérait la fornication comme une pratique naturelle et normale.

Alastar avait raison d’affirmer qu’elle avait voulu le faire languir un peu avant de reprendre sa forme démoniaque, c’était assez logique que la belle métisse le fasse puisque le diablotin l’avait frustré de sa présence durant des années. Comme bon nombre de succubes Vierna était une femme sur d’elle et arrogante qui détestait l’idée qu’un mâle puisse facilement l’oublier, c’était là une chose frustrante qui lui laissait penser qu’elle avait pas su se montrer assez perverse et aguicheuse avec ce diable là.

L’incube avait beau déclarer qu’elle lui avait manqué et lui avoir donné du bon temps, la maîtresse des lieux était encore très loin de s’estimer satisfaite. Chaque léchouille était maintenant espacée de longs regards aguicheurs pour faire du charme à Alastar, il s’agissait clairement d’une technique de chantage affectif de la part de la démone qui estimait devoir séduire de nouveau ce diablotin volage pour qu’il ne l’oublie plus une seconde fois.

" Hummm tu mérites que je te fasse languir pour n’être pas venu me voir plus tôt. Regardes un peu ce que tu as manqué petit coquin ... "

Même en matière de sexe Vierna ne faisait rien de manière désintéressée et elle profitait donc de la situation pour tenter de prendre le dessus sur l’incube et s’attaquant à ses bijoux de famille qu’elle chatouilla longtemps avec sa bouche gourmande de démone. Elle était devenue une courtisane redoutable. Bien plus gourmandes et perverses que les femmes mortelles, les succubes jouaient dans une autre catégorie en matière de lubricité et la patronne de l’auberge comptait bien infliger une série de torture buccale à Alastar jusqu’à ce qu’il lui dise ce qu’elle voulait entendre.

La plantureuse créature des enfers s’employait donc pleinement à faire avouer au diablotin qu’elle était la meilleure des amantes. Elle voulait vraiment qu’il lui fasse toute une série de compliment lubrique d’une voix saccadée par le plaisir intense qu’elle lui procurait avec sa bouche gourmande et sa magie rose. Une vraie scène de film porno, chose qui amusait grandement Vierna qui trouvait hilarant que des humains puissent passer leur vie à payer pour jouer les voyeurs et ensuite se plaindre quand on leur infligeait ce genre d’orgie en enfer …

Difficile effectivement d’imaginer de meilleures retrouvaille entre deux démons d’une douche lubrique avec une succube s’offrant une fellation baveuse, la belle séductrice se savait particulièrement adorable et puissante à mener ainsi un mâle par le bout de la queue. Elle n’allait pas s’en priver d’en abuser jusqu’à ce qu’Alastar l’honore d’une nouvelle douche de liqueur séminale beaucoup plus intéressante que l’eau tiède qui dégoulinait sur leurs peaux.
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #34 le: Janvier 15, 2018, 01:44:31 »

Alastar et Vierna se trouvaient ensemble, dans une belle douche. Le fait qu’une douche se trouve à Nexus était, en soi, la preuve que la technologie médiévale nexusienne connaissait quelques particularités, notamment émanant de l’influence tekhane. Cette douche était très agréable, l’eau chaude était un régal, mais, en ce moment, Le Diablotin pensait surtout à la femme assise devant lui. La belle Vierna, sous sa forme de succube, lui rappelait tant de bons souvenirs. Avant que la belle rouge ne prenne son envol, lui et elle avaient été des amants assez insatiables, et très énergiques. Là, elle suçait sa queue, le titillant, le narguant, et Alastar, en souriant, posa ses deux mains sur sa tête, crispant ses doigts dans sa chevelure, et accompagna par de légers coups de reins les mouvements de la femme.

« Hmmm... Quelques années, pourtant, ce n’est rien pour nous, ma belle... T’aurais-je manqué à ce point ? C’est... C’est touchant, hmmm... ! »

Il était flatté de la frustration de la femme, de sa colère, des reproches qu’elle lui faisait. Sa belle queue enflait dans la bouche de la femme, déformant sa gorge, et lui ne faisait rien pour la stopper, continuant au contraire, accélérant de plus en plus le rythme. Bien désireux de s’occuper d’elle au mieux, Alastar déplaça sa queue caudale, qui fila entre ses jambes, et se rendit entre les cuisses de la femme. L’extrémité prit une pointe effilée, devenant une belle verge, et s’enfonça dans la chatte de Vierna.

En souriant, Alastar continua à la pénétrer, filant d’avant en arrière, et continua ensuite à lui bourrer la bouche, sa queue finissant par forcer le passage, rentrant dans la gorge de la femme, déformant sa peau. Il grogna alors, bandant ses muscles, et accéléra ses coups de reins.

« Tu as toujours aimé que je te baise la gueule bien fort, Vierna... Bien fort, et longuement ! Rassure-toi, je ne compte pas te négliger... »

Le Diablotin sourit encore, et poursuivit ses coups de reins. Rien, effectivement, ne semblait devoir l’arrêter. Sa queue continuait à déformer la gorge de la femme, grossissant et enflant encore, prenant peu à peu des proportions monstrueuses. Elle rentrait dans la gorge de la femme, et filait encore plus bas, remontant dans son corps, ou, plutôt, « baissant » vers son estomac. Pour Vierna, il lui fallait recourir à la magie rose pour lutter contre ce sentiment de régurgitation. La queue d’Alastar continuait à s’allonger, encore et encore, étouffant la succube, la baisant douloureusement, formant une ligne le long de sa peau rouge.

Centimètre après centimètre, la queue du Diablotin croissait, jusqu’à ce qu’il ne continue à remuer. Désormais, ses coups de reins soulevaient et abaissaient le corps de Vierna, l’entraînant avec lui. La belle devait être en train de prendre un sacré pied ! Et, de plus, rien ne semblait devoir calmer Alastar, qui continua encore, jusqu’à finir par jouir en elle.

« Hmmmm... !! »

Sa queue énorme se banda, ses muscles se crispèrent, et il se relâcha alors, au bout de plusieurs minutes. Une jouissance très généreuse. Une grande quantité de foutre jaillit de sa queue, et remplit directement l’estomac de la femme, tandis que sa queue décroissait au fur et à mesure qu’il jouissait. Le ventre de Vierna se mit à grossir de plusieurs centimètres, enflant comme une femme enceinte, tandis que le sperme, encore et encore, affluait. Alastar jouissait également avec sa queue caudale, et le sperme coulait abondamment sur le sol, formant une belle flaque.

Alastar termina son œuvre en éjaculant contre le visage de Vierna. Juste avant ça, il jouit violemment dans sa bouche, gonflant ses belles joues, et conclut donc en éclaboussant la figure de Vierna de foutre.

« Le blanc te va si bien au teint, ma chérie... Tu vois, je n’ai rien perdu de ma vigueur en ta présence, bien au contraire... »

Ce qu’il avait fait demandait un effort surhumain. En fait, une amante ordinaire en serait probablement morte, étouffée sous cette avalanche de sperme... Mais Vierna n’était pas une amante comme les autres, n’est-ce pas ?
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 [3]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox