banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: L'auberge du plaisir [Vierna]  (Lu 1165 fois)
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Juillet 01, 2017, 03:32:07 »

Confortablement installée, la succube et son esclave Terranide s’amusaient comme des folles à abuser de leur invité qu’elles chevauchaient avec ardeurs. Pour Vierna c’était un jeu fort plaisant d’autant plus qu’elle avait des années attendu ce moment ou Alastar serait de nouveau tout à elle et forcé de reconnaitre qu’elle était devenue une démone superbe, capable de le subjuguer dans la chambre à coucher.

La jeune Terranide poussait de longs gémissement chaque fois que ses fesses venait frotter contre le visage du gourmand incube qui dégustait son entrejambe comme un fruit bien mur. Sa maitresse avait vu juste en supposant que le diablotin serait enthousiaste à l’idée d’observer de très près les fesses de la jolie chacal. Alina avait surement de quoi être très reconnaissante envers sa patronne qui lui avait apprit ce genre de jeux. La jolie métisse savait que ce diablotin là appréciait se retrouver à la merci de femmes perverses pour avoir vu plusieurs fois Alastar servir de jouet à sa sœur ainée.

« Hé bien mon cher diablotin aime se sentir emprisonné entre les cuisses de deux femmes on dirait. Je parie même qu’il en rêvait en venant ici, sa petite Vierna est devenue une sacrée succube maintenant hummm … »

Très complices les deux femmes échangeaient de chaudes caresses et des baisers langoureux tout en chevauchant le beau diable attaché, la démone était reconnaissante envers les sœurs d’Alastar pour lui avoir appris ce genre de plan à trois particulièrement délicieux à partager avec une amie. Grace à Onixian elle était devenue une vraie séductrice démoniaque et désormais c’était souvent elle qui menait la dance en transformant de petites mortelles en soumises toutes dévouée.

Alina était bonne élève, une jolie peluche très délurée et assez dévouée envers sa patronne qu’elle accepterait probablement de se faire empaler les fesses par un golem si Vierna le lui demandait. Pour l’instant la belle renarde qui n’avait encore jamais couché avec un incube expérimentait joyeusement les talents de lécheur du joueur diablotin qu’elle venait d’attacher.

 Les deux demoiselles partageaient des moments d’intense complicité à profiter d’un beau male et bientôt la chambre ne fut plus qu’un endroit emplie de débauche. Spectacle de chaudes retrouvailles entre deux démons du sexe. Vierna allait se faire plaisir avec Alastar et n’avait probablement pas besoin de parler pour constater que le diablotin regrettait très probablement de ne pas être venu visiter son auberge plus tôt au vu de la délicieuse friandise qu’elle lui avait offerte en lui prêtant sa soubrette bien salope.

« En voila un bon rodeo, je suis certaine que tu regrettes de ne pas être venu ici plus tôt mon cher Alastar ! Avoues que ce spectacle est à la hauteur de tes attentes et je prendrais le temps de t’offrir un bon bain de langue humm ... »

Au bon d’une bonne dizaine de minutes de rodéo intense la plantureuse succube décida d’accorder une petite pause à son invité. Les deux amazones changèrent de position pour venir s’agenouiller au bord du lit. Position stratégique d’où elles pourraient déguster le fier mandrin du démon tout en offrant un spectacle érotique des plus intenses à Alastar qui gémissait.

 Espiègle la belle succube métisse invita son esclave à faire des gorges profondes au diablotin captif, c’était vraiment grisant de pouvoir le séduire ainsi. Avec Vierna les nuits étaient souvent longues et chaudes comme la braise …

Spoiler  
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #16 le: Juillet 10, 2017, 01:00:06 »

Entre démons de Luxure, le plaisir sexuel était, non seulement intense, mais aussi long. Les incubes et succubes se nourrissant de l’énergie sexuelle, il fallait attendre qu’ils soient totalement repus pour qu’ils puissent se lasser, ce qui, avouons-le, prenait son temps. Alastar savourait ainsi chaque seconde de ce qu’il vivait ici, en compagnie d’Alina et de Vierna. La démone elfique avait bien progressé par rapport à l’époque où les Magoa l’avaient formé, et, pour le Diablotin, le plaisir était bien au rendez-vous. Le temps défilait lentement, sans qu’il ne se presse, savourant les cuisses de la Terranide, les ardeurs des deux femmes. Vierna finit même par l’embrasser, non sans lui indiquer que le spectacle était bien à la hauteur de ses espérances.

« Mais je n’en ai jamais douté, ma chère... »

C’est ce qu’il réussit à dire, avant que la femme ne l’embrasse. Fermant les yeux, Alastar laissa la langue de la femme s’enfoncer en lui, roulant contre la sienne. Il soupira encore, la queue bien tendue, grosse et assoiffée, retenant son orgasme, afin de rester dans cet état érectile délicieux, cette sensation où le plaisir, dominateur et vorace, le contrôlait. C’était un état que les humains n’appréciaient guère, voulant rapidement s’en séparer pour atteindre le plaisir suprême, mais Alastar fonctionnait différemment. Lui appréciait le sexe pour le sexe, sans avoir automatiquement en vue la jouissance qui en découlait.

Alastar soupira de plaisir, et savoura ce baiser pendant les nombreuses minutes qui durèrent. Finalement,  la femme rompit le baiser, et le duo se retrouva devant lui. Alina se retira de sa verge, recouverte de la mouille de la femme, et Alastar releva la tête, les voyant se mettre entre ses cuisses.

« Oh, quel superbe tableau, mes chéries ! »

Il ne put que sourire, avant de voir Vierna « forcer » Alina à prendre son mandrin en bouche. Il soupira encore, serrant les lèvres, sentant sa bouche filer le long de son vit, optant pour une série de gorges profondes.

« Oh, bordel... ! Hmmm... Ha, Vierna, décidemment... J’aurais dû venir ici bien plus tôt, hmmm... !! »

Alina faisait durer les gorges profondes, jusqu’à gémir en suffoquant. Sa Maîtresse relâchait alors la pression, juste pour lui permettre de respirer par le nez pendant quelques secondes, avant de recommencer, recouvrant désormais de salive le mandrin du Diablotin. Vierna, qui savait que l’Incube ne résistait pas à des fellations profondes et longues, entendait visiblement le pousser jusqu’à l’orgasme. Il sentait la langue de la femme glisser le long de sa grosse queue, ses dents raclant délicatement contre sa peau, le menton de la Terranide tapant régulièrement contre ses testicules, le plaçant dans une situation extatique.

Tremblant sur place, la respiration lourde et profonde, Alastar flottait dans un état second, crispant et décrispant ses poings. Il approchait doucement d’un délicieux orgasme.

À Vierna de voir, maintenant, si elle voulait boire directement son sperme, ou laisser cet immense honneur à Alina...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Juillet 11, 2017, 08:29:50 »

Vierna avait de bonne raisons d’être fiére de son esclave, la jeune terranide se faisait une joie d’engloutir presque entièrement le chibre de leur invité dans une série de gorges profondes baveuses. C’était là un spectacle plaisant à regarder pour la succube elfique qui apportait aussi sa contribution en venant caresser et lécher par moment les bourses volumineuse d’Alastar. L’incube devait fortement regretter de n’être pas venu batifoler dans son auberge plus tôt au vu de la superbe partie de débauche offerte par les deux donzelles.

Les petits commentaires salaces du démon firent glousser Vierna, la patronne du Lotus Ecarlate aimait bien voir un mâle réduit à l’impuissance de se faire polir la trique par une chacal qui adorait prodiguer des fellations baveuse. La succube qui pouvait se faire pousser un chibre de male grâce à sa magie rose était bien placé pour savoir quelle effet procurait la bouche gourmande de son esclave préférée, raison pour laquelle elle caressait gentiment les cheveux rouge de sa soumise en émettant des commentaires flatteurs.

« Hum je dois reconnaitre que cette chacal a une vraie langue de velours chaque fois qu’elle me prodigue une gâterie le matin. C’est vraiment un bon niveau de fellation que tu as atteint Alina malheureusement je vais te demander d’arrêter ma chérie car j’ai trop envie de goûter la créme de ce diable là pendant que tu lécheras ma petite chatte toute humide hummm. »

En bonne succube la patronne de l’auberge lança une série de regards coquins au démon captif tandis que la terranide lui laissait la place pour venir se placer derrière sa maitresse qui venait de lui ordonner de léchouiller son intimité rendue sensible par les ébats. Vierna se plaça à quatre pattes et entreprit de lécher le membre d’Alastar sur sa longueur, descendant lui gober les bourses un moment avant de le prendre en bouche comme une tigresse affamée.

La succube était plus impétueuse et perverse que son esclave, ainsi elle n’hésita pas à torturer le beau démon rouge en malaxant joyeusement ses bijoux de famille tandis qu’elle lui prodiguait à son tour des gorges profondes. Une manière bien à elle de motiver ce mâle à revenir souvent la voir comme il aurait du le faire depuis des années, la belle magicienne n’oserait pas l’avouer à voix haute mais cela ne lui déplairait pas d’être engrossée par son ami d’enfance.

Alastar était un bon amant et ces derniers temps elle devenait curieuse de découvrir ce qu’il y aurait de bon à devenir mère, elle avait toujours méprisé les démones qui se faisait engrosser à tout va parce qu’elle était une batarde mais avec lui ce serait différent puisqu’il était aussi un démon de la luxure qui ferait un pére convenable pour ses enfants. Cette idée commençait à lui tourner la tête lorsque l’incube jouit dans sa bouche et sur ses gros seins. Ainsi elle répondit d’une voix suave :

« C’est effectivement une des choses que tu aurais du faire mon beau, je reconnais avoir été jalouse d’apprendre que tu étais reparti vagabonder jusqu’à engrosser une douzaine de petites catins humaines alors que j’aurais voulu que tu restes en enfer à t’occuper de moi … »

Envieuse de rattraper le temps perdu, Vierna se fit un devoir de nettoyer longuement le chibre du bel incube qui était enfin venu la voir. C’était différent des autres démons avec qui elle avait l’habitude de forniquer habituellement, probablement parce qu’elle tenait à lui et qu’il lui avait manqué durant près d’une décennie …
« Dernière édition: Juillet 11, 2017, 08:38:00 par Vierna » Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #18 le: Juillet 17, 2017, 12:35:32 »

Alastar était traité comme un Roi. Deux beautés affamées, deux perverses salopes à tendance nymphomane, lui léchaient la queue, pompaient langoureusement et énergiquement son dard. Ah, il aurait vraiment été le dernier des mufles pour oser s’en plaindre ! Alastar était tout simplement comblé. Bras étalés sur le lit, il savourait la bouche d’Ania, qui fut ensuite remplacée par celle de Vierna, qui s’assura de le pousser dans ses derniers retranchements, pendant qu’elle-même se faisait lécher le sexe par la talentueuse Terranide. Les deux mains du Diablotin se crispèrent alors sur la tête de la femme, et il accompagna ses mouvements sur son sexe, serrant ses doigts sur les cheveux de Vierna... Jusqu’à finir par sentir le plaisir atteindre le point critique.

« Hmmm... !! »

Le Diablotin aurait pu se retenir encore, mais il préféra se relâcher, afin d’offrir à la femme à la peau basanée cette récompense qu’elle guettait avec impatience : le délicieux foutre de son amant diabolique. Il jouit donc joyeusement, éclairant le visage et la bouche de Vierna, qui indiqua alors que c’était « effectivement une des choses » qu’il aurait dû lui faire au Palais Magoa.

*Hein ? De quoi est-ce qu’elle parle ?*

Il comprit néanmoins rapidement à quoi elle faisait allusion, et prit appui sur ses avant-bras, en comprenant que Vierna voulait un petit diablotin... Sur ce point, Alastar était effectivement le père de nombreux enfants. Le fait est qu’il avait pour habitude de jouir sans préservatif, et, avec ses pouvoirs de magie rose, le sexe prenait une toute autre tournure chez lui.

« Alors, c’est ça, ma chérie ? »

Elle commença à lécher avidement son sexe, venant le nettoyer, mais lui se redressa alors, sa queue toujours bien dure.

« Ma foi, oui, je suis impardonnable... Surtout que ton ventre me semble bien fertile... »

Sa main se posa sur son estomac, et il appuya dessus, caressant et grattant sa peau, avant d’esquisser un léger sourire.

« Oui, cette peau douce, tendre, décidemment fertile... Elle ne demande qu’à se faire féconder, en réalité. »

Masi Alastar n’était pas en terrain conquis, ce qui ne l’empêcha pas de se redresser, et de dominer la jeune femme de toute sa hauteur, avec son sexe qui était encore recouvert de la salive de la jeune femme.

« Choisis ta position, ma chérie... Et laisse Tonton Alastar planter sa graine en toi ! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #19 le: Juillet 26, 2017, 05:59:50 »

La journée se passait pour le mieux pour la démone métisse, elle était en train de partager Alastar avec sa jolie esclave Terranide, l’incube était vraiment chanceux de recevoir un si belle accueil de la part de Vierna qu’il avait longtemps délaissé pour courir sauter toutes les filles faciles qu’il croisait. Sans doute que la démone était bien heureuse de le revoir et de pouvoir à nouveau goûter au joli service trois pièces de son ami. Léchant la virilité du diablotin sur toute sa longue pour bien lui montrer qu’elle avait beaucoup progressée en matière de débauche depuis sa formation chez les Magoa.

Vierna était surement bien gentille de le traiter aussi bien et la démone à la peau sombre se fit une joie de bien astiquer le chibre de son amant jusqu’à ce que le beau diable jouisse dans sa jolie bouche gourmande. Le foutre épicé de l’incube lui avait un peu manqué et finalement elle avait envie que les choses s’arrange, qu’il reconnaisse avoir fait des bêtises en la délaissant était un bon début et la succube prenait plaisir à nettoyer le membre viril d’Alastar quand ce dernier commença à tout gâcher.

Le démon rouge commença à lui caresser le ventre en parlant de lui faire un enfant comme s’il était évident qu’elle mourrait d’envie d’avoir un gamin de lui. La manière dont l’incube en parlait agaça la patronne de l’auberge, comment pouvait il lui proposer une chose pareille sans avoir réfléchit à tous ce que cela impliquerait comme changement dans leur relation ? Vierna était vraiment déçue de voir qu’en cent ans  le diablotin était toujours resté le même démon irresponsable, il n’avait pas changé de comportement et l’offensait en lui proposant de lui faire un enfant comme si la chose était normale et sans importance.

Enervée la belle démone à la peau sombre attrapa le chibre de l’incube et lui lança un sort de paralysie pour calmer Alastar dans ses ardeurs de la mettre enceinte, ce démon irresponsable ne devait même pas être au courant que la belle démone détestait les mâles qui traitaient les succubes comme de simple juments poulinières. C’était vraiment très frustrant pour elle d’entendre cela et elle n’allait pas se gêner de le remettre en place comme le faisait Onixyan. Ce diablotin était tellement désinvolte qui ne comprendrait pas sa faute si elle se montrait trop tendre avec lui !

« Pourquoi faut il que tu gâches toujours tous ! Vilain diablotin, tu pensais vraiment t’en sortir aussi facilement après m’avoir fait attendre des années ? M’engrosser et repartir courir la gueuse comme tu l’as toujours fait ? Non, non, cette fois je compte bien te garder auprès de moi quittes à te punir comme le fait ta frangine ! »

Le sort qu’elle avait lancé à l’incube l’empêcherait surement de bander pendant quelques heures même s’il pouvait toujours parler et bouger doucement, en colère la magicienne démoniaque le poussa sur le lit pour qu’il se retrouve à nouveau allongé comme un mâle idiot et soumis à sa maitresse. Elle ne voulait pas lui faire de mal mais simplement lui montrer que cela ne se faisait pas de proposer à une amie de se faire engrosser d’une manière aussi peu sérieuse. Alastar n’avait surement jamais envisager quel travail elle aurait à porter et élever cet enfant pendant que lui filerait forniquer ailleurs et c’était assez humiliant pour vierna.

« A vrai dire je me suis déjà fais avoir une fois à élever seule les gamins que j’ai eut avec Sophiana alors il n’est pas question que j’ai un enfant de toi tant que tu ne seras pas devenu un père responsable mon petit Alastar. Te connaissant cela prendra surement des siècles, n’as-tu jamais pensé à la peine que tu faisais aux femmes en les abandonnant ? »

Même si dans le fond cela ne lui aurait pas déplus d’avoir un enfant avec son ami d’enfance, la manière désinvolte qu’avait eut l’incube de le lui proposer était insultante pour Vierna. Il n’était pas question pour la succube de se faire engrosser comme les petites humaines stupides que ce diablotin coureur de jupon séduisant avant de les abandonner quand elle commençaient à être enceintes, c’était une question de fierté et de respect pour elle et pour toute les femmes qui se faisait abuser par des mâles trop queutards.

« Hum tu vas rester paralysé un moment pendant que je batifolerais avec Alina, cela t’apprendra à me prendre pour une cruche prête à se faire engrosser sans réfléchir. Parles moi plutôt de la raison pour laquelle tes sœurs t’on envoyé ici humm … »

Etre privé de baise et réduit à regarder des femmes s’embrasser devant lui devait surement être le meilleur châtiment possible pour l’incube et pour faire bonne mesure la succube fit apparaitre des chaines magiques pour attacher le diablotin au lit afin qu’il ne tente pas de s’enfuir, ce n'était pas difficile de le capturer vu qu'Alastar n’avait jamais appris autre chose que ce qui touchait à la magie rose et à la fornication.

Face à des démones énervées l’incube se prenait souvent des raclées à croire qu’il aimait ça. Vierna tenait à lui comprendre qu’elle lui en voulait d’être un trop bon incube, incapable de penser à autre chose qu’à des culs et des coïts. Tout lui lançant des regards lourds de reproche au démon punis, la belle succube s’approcha de sa servante pour la tripoter, il fallait qu’elle se calme maintenant …
« Dernière édition: Juillet 26, 2017, 06:08:29 par Vierna » Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #20 le: Juillet 31, 2017, 12:38:23 »

Sa langue avait-elle fourché ? Qu’avait-il bien pu dire de mal ? Ah, les femmes ! Elles demandaient un bébé, et, quand on vous proposait d’en faire un, elles se rebiffaient, et vous reprochaient d’accepter ! Insupportables, de vraies hypocrites menteuses et de mauvaise foi, qui plus est... Autant dire qu’Alastar était sous le charme. Vierna le repoussa donc, et, le prenant pour l’un de ses esclaves, immobilisa son sexe avec un sort de paralysie destiné à l’empêcher de jouir, tout en lui disant qu’elle allait le punir pour sa frivolité, en le forçant à la regarder s’envoyer en l’air avec Alina.

« Quoi, encore ?! » s’exclama l’intéressé.

Lui, frivole ? Lui, désinvolte ? Mais c’était justement pour ça que les femmes l’aimaient ! Lui qui n’avait aucune difficulté à répandre sa semence était loin de manquer à toutes ses obligations. Mine de rien, les Magoa étaient riches, et, si Alastar ne pouvait être physiquement présent pour assister chacune de ses amantes, il les soutenait financièrement, leur laissant leur indépendance, tout en contribuant financièrement à l’éducation et à l’entretien de ses enfants. Et puis, autant que faire se peut, il entreprenait de les voir, de les observer, et, à tout le moins, de s’assurer qu’ils étaient heureux, et s’épanouissaient bien. Mais ceci, visiblement, n’était pas du goût de Vierna, qui voulait le conserver pour elle.

Couché sur le lit, Alastar avait déjà ses arguments de défense :

« Pourquoi devrais-je me contenter d’une seule fleur, aussi belle soit ses pétales, quand il y a tout un bouquet de disponibles ? Et puis, nous sommes ce que nous sommes. La fidélité, ce n’est pas pour moi, ni pour toi. »

Si Le Diablotin était d’un naturel taquin, on pouvait aussi l’agacer... Ne serait-ce qu’en le sous-estimant. Il n’y avait guère qu’Onyxian qui était en mesure de le frustrer sexuellement. Vierna était peut-être douée, mais Alastar avait déjà connu de vils tourmenteurs. De la main, il fit sauter avec sa propre magie le sortilège de Vierna, l’étau enserrant sa queue éclatant rapidement, libérant ainsi sa verge.

« Moi, je disais ça parce que tu avais l’air de fantasmer sur mes enfants. Mais, si tu ne veux pas que je t’en fasse... Enfin, ce sont les femmes qui sont les premières concernées, pardonne-moi d’être serviable et de suivre tes désirs. »

Alastar n’allait pas se laisser impressionner outre mesure par la colère de Vierna, et reprit ensuite :

« Et, pour le reste, c’est moi qui suis venu de mon plein gré. Onyxian n’a rien à y voir. »

Pourquoi s’enflammait-elle autant, d’ailleurs ? Si elle ne voulait pas d’enfant, il suffisait de le dire ! Ce n’est pas comme si les démons ne disposaient pas, entre eux, de techniques de contraception élaborées...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Août 16, 2017, 06:29:46 »

Décidément Vierna n’était plus d’humeur à avoir des enfants à la légère comme certains démons le faisait tous le temps, la succube avait du s’occuper seule des gosses qu’elle avait eut avec la perverse Sophiana et la maternité n’était pas vraiment son fort. Après tous elle était encore assez jeune pour une démone et préférait les plaisir de la séduction aux contraintes de l’accouchement.

Même si elle appréciait assez Alastar, la belle métisse trouvait que l’incube prenait beaucoup de chose à la légère justement parce qu’il se contentait d’être un bon incube baisant toutes les jolies filles qu’il croisait, cela devenait presque une obsession pour lui et le rendait faible face au désir. La belle trouvait que les femmes étaient souvent plus responsables que les mâles coureurs de jupons et trouvait que les succube devaient luter pour être mieux considérée par les démons pervers.

« Ce n’est pas temps une histoire de fidélité que de responsabilités et puis de toute manière j’ai déjà assez de soucis à élever les enfants que j’ai eut avec Sophiana pour en vouloir d’autres dans l’immédiat. Humm ne soit pas triste, je reviendrais m’occuper de toi après avoir fait gémir Alina … »

Amusée la belle métisse à la peau sombre écouta d un oreille distraite les arguments qu’Alastar avançait pour ça défense, c’était ce que la plupart des mâles libertins disaient à toutes les femmes. Cela ne l’étonna pas non plus qu’il soit venu de son plein grès car Onixian ne devait pas souvent lui confier des missions, sachant très bien que ce mâle passait son temps à forniquer et qu’il n’était pas très utile pour obtenir des informations en dehors des histoires de coucheries.

« Hum c’est plutôt flatteur que tu ais eut envie de venir me voir sans qu’on te le dise. Tu avais quelque chose à me demander en dehors de l’habituel sport de chambre ? Les sœurs Magoa ont elle eut des aventures amusantes ces derniers temps ? »


Vu le nombre de petites humaines idiotes que l’incube devait régulièrement engrosser, Vierna se doutait bien qu’il n’avait pas le temps de retourner souvent voir ses anciennes amantes et c’était bien ce qu’elle lui reprochait. Alastar se laissait conduire par son désir charnel comme tous les démons trop queutards et sexistes qu’elle avait pu croiser, raison pour laquelle la belle succube était venu s’installer en Terra dés qu’elle en avait eut la possibilité. Comment pouvait il croire qu’elle fantasmerait longtemps sur des enfants fils d’un démon qu’ils ne voyaient pas souvent d’abord.

Les enfers, ce monde de harems stupides dirigés par des démons lubriques cherchant à défier leur voisin pour devenir le meilleur au combat ou dans la lutte sous les draps était vite lassant pour une magicienne intelligente et ambitieuses comme pouvait l’être Vierna. La démone prit le temps de bien aller lécher sa soumise terranide pour faire languir Alastar, torturer les mâles en les forçant à la mater batifoler avec une autre fille était devenu un de ses plaisirs favoris ces dernière années …

Bien installée entre les cuisses de son esclave furry qui gémissait, la démone pensait ne plus avoir autant besoin d’Alastar que par le passé. C’était certes un bon plan cul pour les filles en manque de libido mais sa conversation était plutôt limitée car il s’intéressait surtout à tous ce qui touchait au sexe et il finirait surement par la lasser s’il décidait de rester longtemps à l’auberge du Lotus. Peut être qu’il pourrait lui apprendre des choses amusantes sur le clan Magoa pour varier un peu de ses histoires de fesses.
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #22 le: Août 19, 2017, 02:57:11 »

Tout le monde savait qui était Alastar. Sa réputation n’était plus à faire. Hédoniste, libertin, il n’était pas surnommé « Diablotin » pour rien. C’était effectivement un coureur de jupons, connu pour sa grande immaturité… Mais il n’était pas comme Vierna semblait le penser. Pendant que la démone elfique continuait à coucher avec sa servante, Alastar s’était redressé. Il n’avait eu aucune difficulté à retirer les sortilèges le restreignant, et attrapa un pichet de vin, avant de la regarder, nu, un verre à la main.

« Tu me blesses, Vierna… Cette réputation que tu as de moi. Est-ce parce que je fais de l’humour que je suis mésestimé ainsi ? »

Il but encore un peu, et se déplaça, faisant léviter un fauteuil, et s’assit devant le lit, face aux deux femmes. Vierna léchait les cuisses d’Alina, et la queue caudale d’Alastar se déplaça, allant caresser tendrement le visage de l’esclave.

« Je connais le nom et le pedigree de chacun de mes enfants. Que crois-tu donc ? J’ai beau en avoir toute une flopée, je les suis tous. Je ne prétendrais pas être là continuellement pour eux, mais… Je sais qui ils sont, et, quand ils sont en âge, je leur dis la vérité sur leurs origines. Tu peux me croire ou pas, mais aucune de mes amantes ne s’est plainte de moi. Au contraire, elles sont toujours très heureuses de me revoir. »

C’était parfois difficile, car Alastar tombait souvent sur des femmes possessives, comme Vierna, mais il leur montrait rapidement que l’Incube était libre… Et il les baisait tellement bien qu’il arrivait toujours à se faire pardonner. Pour le reste, il disposait tout simplement d’agents, et chaque agent suivait quotidiennement ses fils et ses filles, et l’informait en cas de difficulté. Ainsi, expliqua-t-il à Vierna, quand l’un de ses enfants se perdait, ou était dans une mauvaise situation, il se débrouillait pour le sortir de là.

« Dernièrement, par exemple, l’une de mes filles s’est perdue en forêt. Les gens du village avaient organisé une battue, sans grand espoir de la retrouver. Je me suis déplacé en personne, et j’ai retrouvé ma précieuse. Alors, je ne suis peut-être pas là à chaque goûter d’anniversaire, mais je veille continuellement sur eux. Disons que je fais confiance à leur mère pour leur enseigner tout l’amour nécessaire, et, là aussi, je suis rigoureux. En réalité, vois-tu, c’est les mères qu’il faut blâmer, car je leur donne le choix. »

Il but encore un peu, avant d’expliquer ce qu’il avait en tête :

« Soit elles l’élèvent elles-mêmes, et je pourvoirai à tous leurs besoins matériels et financiers, de sorte qu’elles seront rentières toutes leurs vie, soit elles ne s’en sentent pas capables, et j’emporte mon enfant avec moi pour l’élever au Palais. Par contre, si ce sont elles qui décident de l’élever, je tiens à ce que mon enfant ait une très bonne éducation. Crois-tu donc que je laisserais mes petits souffrir ? Une fois, je suis tombé sur une junkie qui avait juré de se soigner et de veiller sur mon bébé. Autant te dire que, quand j’ai appris qu’elle continuait à forniquer dans un boui-boui infâme, et que mon bébé dormait au milieu de détritus, j’ai revu les termes de notre contrat. Aujourd’hui, elle pourrit dans les grottes du Cercle de la Gourmandise. »

Le ton d’Alastar se faisait d’un coup moins amusé, comme si remettre en cause son sérieux quant à l’éducation de ses enfants ne manquait pas de l’agacer.

« Alors, ne parle pas d’avoir des enfants avec moi si c’est pour te rebiffer ensuite et m’accuser ensuite de choses infondées. »

Un plaisantin, certes… Mais, même avec Alastar, il y avait des limites à ne pas franchir.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Août 20, 2017, 08:28:08 »

Vierna s’amusait bien à batifoler avec son esclave, elle n’aurait pas pensé avoir autant agacé le diablotin qui commença à venir gâcher son plaisir en râlant. Voila qui était assez inhabituel pour la démone métisse, il fallait croire que l’incube s’était senti insulté qu’elle puisse penser qu’il était un mauvais père comme certains démons qui ne s’occupaient guère de leurs enfants. Et maintenant voila qu’il allait se disputer pour de mauvaise raisons comme du temps ou la démone le taquinait chez les Magoa.

« Tututu je ne t’ai jamais dit vouloir un enfant de toi simplement que j’avais été déçue que tu ne sois pas venue me voir plus tôt. C’est toi qui t’es pris la tête en imaginant que je pouvais être jalouse des filles que tu engrosses allant jusqu’à penser me faire un gosse pour que je te pardonne de m’avoir délaissée toute ces années ! »

Bon pour être honnête, ils s’étaient tous les deux enflammer la dessus et elle la première mais la démone était douée pour la mauvaise fois et l’hypocrisie alors elle laissa le beau diable se lancer dans une ennuyeuse explication de la chose. L’ignorant par moment pour continuer à s’occuper de la Terranide, elle n’était pas comme ces filles stupides capables d’attendre des années le retour d’Alastar. Le diablotin avait perdu une partie de son intérêt parce qu’il n’avait jamais cherché à la retenir de ne pas aller en Terra et qu’il n’était jamais venu la voir aussi.

Décidément peu habituée à ce que le diable parle sérieusement, Vierna ne savait pas quoi lui répondre et pensait que c'était mieux de réfléchir à quoi dire pour ne pas l'agacer à nouveau. Ce démon avait été naïf de croire qu’elle lui pardonnerait aussi facilement de l’avoir abandonnée alors qu’ils étaient très amis par le passé, ce n’était pas qu’une histoire de fesses mais aussi le fait que la démone avait de la rancune contre Alastar parce que ce dernier n’avait rien fait pour garder le contact lorsqu’elle était partie s’installer ailleurs qu’en enfers.

« Hum je n’aurais pas du m’emporter la dessus et tu m’en vois désolée, je ne pensais pas que tu avais aussi eut des expériences malheureuse avec des mères irresponsables. Le fais que tu m’aie ignoré pendant vingt ans m’a poussé à imaginer que tu étais du genre à abandonner des femmes et voila qu’on se dispute pour des bêtises comme par le passé … »

En fait Vierna était assez confuse dans ce qu’elle pensait du diablotin et c’était là l’origine du problème, elle avait aimé partager des moments de complicité avec lui dans sa jeunesse et regrettait beaucoup cet éloignement. Elle avait envie de rattraper ses années perdues à ne plus le voir mais n’avait pas envie d’avoir un enfant dans l’immédiat. Ils s’étaient encore une fois mal compris comme lorsqu’elle était partie des enfers sans lui dire clairement qu’elle voulait continuer à le voir.

La complainte du beau diable fini par gâcher un peu le plaisir de la succube possessive jusqu’à lui faire comprendre qu’il fallait qu’elle fasse quelques chose pour calmer la situation si elle voulait vraiment que son ancien confident reste un moment à ses cotés et éviter qu’il ne reparte fâché. Délaissant sa servante Vierna avança vers le fauteuil ou était assit l’incube à quatre patte comme une féline traquant sa proie qui n’était autre que le chibre du beau diable.

Elle le connaissait assez pour savoir que le meilleur moyen pour la calmer n’était pas lui parler mais bien de venir intiment s’occuper de lui comme une belle coquine utilisant le sexe pour se faire pardonner. Après tous on disait que les femmes étaient fortes pour dire des bêtises et ensuite arriver à s’excuser dans la chambre à coucher. C’était particulièrement vrai pour Vierna qui était le genre de succube insolent qui arrivait pourtant toujours à s’en sortir en utilisant ses charmes pour que ses amants jette l’éponge sur ses défauts.

« Mille pardons Alastar, je ne voulais pas t’offenser en suggérant que tu ne savais pas t’occuper de tes enfants. Vois comme je te demande pardon à genoux maintenant hummm. »

Le démone ne perdait pas le nord, elle se savait particulièrement attendrissante lorsqu’elle se mettait à genoux devant un mâle en le regardant avec ses yeux de biche juste avant de lui faire une fellation pour améliorer grandement ses chances de lui faire plaisir. La magie rose de la succube commença à envelopper Alastar d’une manière agréable lorsque la belle métisse déposa de chauds baiser sur le membre viril de l’incube dans une tentative de réconciliation des plus excitante …
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #24 le: Août 23, 2017, 01:19:28 »

Alastar savait qu’il n’était pas le gendre idéal. Mais quel Incube pouvait prétendre l’être ? Les remarques de Vierna étaient à son sens inutilement blessantes. S’attendait-elle vraiment à ce qu’ils forment un couple ? Les démons de Luxure comme lui avaient toujours dédaigné cette idée, en trouvant que la seule bonne chose, dans un couple, c’était d’amener le partenaire à tromper l’autre. C’était le seul intérêt d’une relation. Autant dire que l’humeur badine d’Alastar s’était refroidie. Il était venu ici pour rattraper le temps perdu, et on l’agaçait avec une crise de jalousie puérile et stérile. Rien de plus agaçant à ses yeux. Il vit alors Vierna se mettre à quatre pattes, en prenant conscience qu’elle avait peut-être vexé Le Diablotin par ses réflexions osées. Évidemment, impossible que Vierna le reconnaisse clairement, elle n’avait pas été éduquée par les Magoa pour rien. Elle se rapprocha donc, consciente que, pour que la situation parte sur de meilleures bases, il fallait pacifier la situation… Rien de mieux que le sexe pour ça, ce qui amena donc Vierna à ouvrir la bouche, et à prendre le membre d’Alastar en bouche.

Posé sur le fauteuil, Alastar ferma les yeux en soupirant, et la regarda alors. Elle déposa une série de baisers et de coups de langue sur sa queue, tout en le regardant avec des yeux mielleux. L’Incube sourit alors, reniflant l’air, sentant les phéromones de Vierna autour d’elle.

« J’aime ça, Vierna… Tu sais que je ne peux pas t’en vouloir très longtemps. Et puis, il est vrai que je ne suis pas venu depuis bien trop longtemps. Suce-moi bien, ma chérie, mais n’espère pas que je sois un Incube docile. »

Tandis que Vierna s’exécutait, Alastar tourna les yeux vers Alina. Il lui sourit, et ses yeux virèrent au violet, pendant que sa main se crispait sur la tête de Vierna, maintenant    sa tête sur lui, puis tendit sa main vers Alina. Sa propre magie rose se mit à parler, bien plus puissante que ce qu’on pouvait penser, venant d’un pur Magoa, et très expérimenté. Même Vierna dut en avoir des frissons en sentant sa magie pulser le long de son corps, et Alina, en gémissant, se retrouva brusquement avec une verge au bout de son corps, un magnifique mandrin qui se dressait fièrement, recouvert de mouille.

Alastar sourit à nouveau, et écarta un peu les jambes.

« Viens, Alina… Viens, et baise bien fort ta Maîtresse. Tu sens comme elle est chaude ? Défonce-lui son petit cul… Bien fort ! » précisa-t-il enfin.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #25 le: Août 26, 2017, 06:06:00 »

La belle démone en voulait un peu à Alastar de l’avoir délaissé, bien plus qu’elle n’espérait pouvoir le rendre fidèle, c’était quelque chose d’étranger aux démons de la luxure qui faisaient aussi souvent que possible tout pour forniquer avec les jolies filles qu’ils croisaient. Bien sur elle avait fini par comprendre qu’il était un peu vexé d’être traité de père indigne ne pensant qu’au sexe, Vierna réalisait qu’elle l’avait peut être frustré et qu’il était utile de se faire pardonner en le léchant à nouveaux.

Alastar fini par se montrer réception à la jolie fellation que la patronne d l’auberge commença à lui prodiguer et cette dernière fut contente de l’entendre dire qu’il ne pouvait pas lui en vouloir longtemps. Maintenant qu’elle s’était un peu vengée de l’absence assez longue du diablotin, ils étaient quittes et leur petit jeu de débauche pouvait reprendre à grands coup de langues et de magie rose. L’incube avait surement l’intention de la faire bien mouiller pour qu’elle oublie sont absence, c’était agréable de le voir et de le sentir d’autant que le coquin avait du prévoir une surprise pour demander à la terranide de venir la sauter.

Vierna se retrouva finalement prise en sandwich entre l’incube qu’elle suçait et Alina soudainement transformée en futa qui commença à venir baiser sa maitresse en levrette comme le diablotin le lui demandait. Un plan à trois lubrique comme la démone métisse les aimaient et la succube poussa rapidement quelques gémissement de plaisir étouffé, c’était plutôt agréable comme réconciliation avec Alastar. Ce grand coquin était doué dans la chambre à coucher puisqu’il passait des siècles à ne faire que cela …

Des culs et des coits, cela résumait bien la vie et de la plupart des incubes et des succubes, chose qui avait poussé la patronne du Lotus à aller s’installer en Terra pour ne pas passer sa vie à faire que cela. Certains démons rabaissait en effet les démones du vice au rang de salopes sans valeurs et la belle avait fini par se lasser des intrigues du harem du grand duc Helel, ici à Nexus elle jouissait d’un pouvoir et d’une indépendance que bon nombre de jeunes démones rêvaient d’aborde et cela lui convenait tout à fait.

Alina prenait très au sérieux son nouveau role de femme temporairement bien membrée pouvant élargir sa maitresse comme elle le désirait, ce n’était pas la première fois qu’on lui lançait un sort de transformation en futa et la chacal savait y faire. Vierna jouait parfois à ce genre de jeu coquin consistant à faire pousser un chibre entre les cuisses d’une femme mais d’habitude c’était sur elle qu’elle le lançait alors sa servante devait surement bien profiter de la limer comme s’il s’agissait d’une jolie récompense.


« Hummm oui, tu me baises bien Alina. Tu vois je t’avais bien dit que tu serais chanceuse trésor, très peu d’esclaves on le droit à des récompenses pareille dans cette ville Ooooh. »


La chacal donna de grand coups de bassin à sa démone de maitresse en riant comme pour souligner le fait qu’elle prenait son pied à gouter au joli cul dodu de la métisse. Laquelle semblait contente de la situation vu combien elle était trempée …
Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #26 le: Septembre 04, 2017, 12:57:22 »

Alastar n’était, fort heureusement, pas rancunier. Que Vierna veuille ou pas un enfant ne faisait aucune différence au fait qu’il était sincèrement content de la revoir, et de pouvoir passer du bon temps avec elle. Elle s’en était bien sortie à Nexus, avait réussi à construire une belle auberge, une magnifique maison close, et à les faire tenir. Onyxian en serait incontestablement fière, même si Vierna n’était pas une Magoa. En tout cas, Alastar était fier et ravi pour elle. Vierna était belle, et méritait de mener une vie réussie et accomplie. Alina, en tout cas, se rapprocha d’elle, et s’empressa de la pénétrer. De fait, Vierna arrêta de sucer la membrane chaude et rouge du Diablotin, pour se mettre à gémir et à hurler, en se tortillant devant lui. Visiblement heureuse de pouvoir baiser sa Maîtresse, Alina donnait de grands coups de reins, puissants et impressionnants, faisant gémir la femme. Alastar, de son côté, se mit à sourire à nouveau, observant un spectacle dont il ne pouvait guère se lasser, inlassablement délicieux.

« Bien... Tu es vraiment très motivée, Alina. C’est à croire que baiser ta Maîtresse est une source de motivation puissante. »

Le Diablotin se montrait doucereusement taquin envers elle, comme il aimait tant le faire. Il se releva finalement, s’extirpant du fauteuil, et commença à tourner autour des deux femmes, tenant toujours son verre de vin à la main. Marchant lentement, il se glissa dans le dos d’Alina, et sa queue caudale se redressa, venant caresser les fesses de la jeune servante, comme pour la pousser à plus d’action. La queue se redressa, et la fouetta même sur son cul, ce qui ne manqua pas de la stimuler.

Alastar se rapprocha ensuite, et, tout en déposant son verre, posa ses mains sur les seins d’Alina, se lova contre son dos, son membre en érection, bien limé par la bouche d’Alina, heurtant les fesses de la femme. Alina gémit encore, et Alastar tira sur ses deux tétons, la faisant se tortiller sur place.

« Baise-là bien fort, Alina... C’est ce que ta Maîtresse aime, quand on la prend bien comme il faut. »

Serrant ses mains sur les hanches de sa Maîtresse, Alina se mit alors à redoubler d’effort, accentuant l’intensité et la puissance de ses pénétrations.

« Là, oui... »

Petit à petit, le corps d’Alastar remuait en harmonie avec celui d’Alina, comme pour la motiver davantage à prendre cette femme devant elle, à la baiser avec puissance. C’était typiquement le genre de tableau qu’Alastar adorait par-dessus tout. Il était donc ravi que tout se déroule bien, avec elle et avec Vierna...

De magnifiques moments en perspective !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Septembre 16, 2017, 07:03:25 »

La belle chacal semblait bien motivée à trousser sa patronne et Vierna n’allait pas s’en plaindre, ce n’était de loin pas la première fois que les deux femmes s’amusaient à ce genre de jeux pervers après tous Vierna était une succube. La magie rose lui permettait de réaliser bien des fantasmes avec ses partenaires et elle était du genre à aimer essayer de nouvelles cochonneries. Le diablotin semblait avoir rapidement oublié la dispute pour se concentrer sur la perspective d’un nouveau plan à trois, à croire que l’incube était venu à Nexus pour cela.

Alastar avait probablement du savoir faire pour motiver la petite servante à bien la trousser, la démone métisse en sentait bien à se faire sauter par Alina, d’habitude c’était plus souvent l’inverse mais les mots coquins du beau diable les motivaient toutes les deux. Le joli cul de Vierna remuait en cadence tandis qu’elle lâchait de long gémissements de plaisir, il n’y avait pas trop besoin qu’elle encourage sa soumise à bien la baiser puisque le démon rouge le faisait déjà fort bien. A croire qu’il regrettait de n’être pas venu batifoler ici plus tôt en effet.

« Han oui c’est bon continues ma belle. Tu aimes quand il te claque le cul je parie hummm … »

C’était amusant de se faire prendre par une autre fille et la succube se demandait combien de temps la terranide allait tenir le rythme fixé par l’incube. La belle esclave s’amusait à pouvoir chevaucher celle qui la dominait la plupart du temps, Vierna ne lui en voulait pas parce qu’elle aurait surement fait pareil à sa place. Au bout de dix minutes la succube décida de changer de position pour aller s’allonger sur le dos afin de bien voir la belle chacal en train de la culbuter. La chose était bien plaisante et la maitresse des lieux fini par avoir un orgasme à force de se faire trousser ainsi par sa petite chienne rousse.

Alina devenait folle de désir, ce n’était pas tous les jours qu’on lui offrait des récompenses pareilles et elle s’amusa à embrasser les seins de sa patronne qui elle écartait les cuisses voluptueusement pour accueillir la fausse futa. C’était assez amusant comme situation et l’incube avait l’air de s’en amuser, à croire que ce coquin aimait aussi pousser des filles à forniquer entre elles devant lui.

Cela était assez courant pour un incube de pervertir les demoiselles mortelles et Vierna trouvait que ce serait plutôt intéressante pour l’éducation sexuelle de sa suivante qui était plutôt gâtée ce soir. Lorsque la belle furry finit par se vider à l’intérieur de sa patronne, la succube à la peau sombre la complimenta pour sa performance assez appréciable pour une mortelle.

Les deux femmes étaient pleines de sueur mais ce n’empêcha pas la démone de venir capturer le chibre magique de son esclave entre ses seins lourds pour lui offrir un petit massage lubrique, tout en remuant ses fesses crémeuses devant Alastar qui devait surement apprécier son petit jeu lui aussi … Vierna s'attendait à ce qu'il vienne la finir pour mettre fin à leur première journée de débauche mais peut être que le diable rouge avait d'autres jeux lubriques en tête.
« Dernière édition: Septembre 16, 2017, 07:08:53 par Vierna » Journalisée

Le Diablotin
Avatar
-

Messages: 358



Voir le profil
Fiche
Description
Spéléologue amateur de trous
« Répondre #28 le: Septembre 24, 2017, 10:49:59 »

Redoutable amant, Alastar était aussi, et surtout, un Incube, ce qui signifiait qu’il prenait toujours un malin plaisir à pervertir les autres, et à les voir sombrer dans la luxure. Mais, avec Alina, il n’avait pas fait grand-chose. La suivante de Vierna était déjà pleine de lubricité, qu’Alastar ne faisait qu’exploiter, avec son tact naturel. La belle Alina la pénétrait rudement, et Alastar se décolla du corps de la Terranide, observant la scène. Voyeuriste à souhait, il aimait beaucoup ce genre de scènes, la visualisant bien, comme pour l’imprimer à jamais dans son esprit. Son propre membre était dressé, en situation d’érection, un état que, comme d’habitude, il adorait toujours autant. Cette douleur jouissive et vivante à hauteur du bassin... Les humains n’aimaient pas être en état d’érection, ne voyant l’érection que comme une étape nécessaire pour atteindre la jouissance libératoire. Mais Alastar fonctionnait différemment, et aimait une érection en tant que telle, comme un moyen de se sentir vivant, tout simplement.

Alina et Vierna finirent par jouir mutuellement, et le Diablotin sourit. Oui, il semblait avoir oublié sa querelle avec Vierna, et la question éventuelle d’une progéniture. Dans le fond, c’était à Vierna de décider ce qu’elle voulait, lui se contenterait d’obéir et de servir, comme il aimait le faire avec le beau sexe. Pour l’heure, il les observa donc jouir mutuellement, puis Vierna, assoiffée, se retourna vers la queue d’Alina, et la masturba entre ses seins. La belle Terranide se mit à gémir à nouveau, basculant sa tête en arrière, serrant ses poings en sentant une vague de plaisir la traverser sous ce contact.

Pendant ce temps, Alastar, lui, s’était retrouvé dans le dos de Vierna, et observa son délicat fessier, qui se redressait légèrement, et sourit alors.

« N’espérez pas que je m’endorme en vous voyant comme ça, toutes les deux... »

Oh, ça, Alastar allait bien avoir son compte, lui aussi ! Le Diablotin se rapprocha du duo, et se coucha sur le sol, puis enroula sa queue caudale autour du bassin de Vierna, et s’en servit pour la soulever, et ainsi pouvoir l’approcher de son membre.... De sorte que Vierna se retrouva rapidement à s’empaler sur sa queue, tout en devant aussi s’occuper du chibre d’Alina, qui commençait à croître et à pulser entre les seins de la gérante.

« Hmmm... Oui, voilà... Ma queue n’est vraiment bien que quand elle s’enfonce dans une belle chatte trempée comme la tienne, Vierna ! »

Indéniablement ! Là, Alastar se sentait bien, et laissa Vierna se dandiner sur son sexe...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Octobre 06, 2017, 07:15:41 »

La démone prenait du bon temps à se faire chevaucher par sa suivante, pour Vierna c’était assez excitant de se vautrer dans la luxure avec un ami incube jouant les voyeurs. La demi succube se laissait assez à encaisser les assauts de la belle Alina qui la prenait bien par les hanches, si les deux femmes avait bien l’habitude de forniquer ensemble la présence d’Alastar leur faisait découvrir des jeux encore plus pervers que les plaisirs saphiques auxquels elles étaient habituées. La patronne de l’auberge faisait exprès de lancer des regards coquins à son invité comme pour le féliciter d’avoir organiser ce petit spectacle érotique.

Après que les deux femmes eurent atteint le septième ciel, Vierna décida de reprendre le contrôle de la situation en s’occupant du membre magique de sa suivante terranide. Alina gémissait tandis que sa maitresse emprisonnait sa verge entre ses gros seins soyeux, la petite esclave semblait bien contente et commença à japper quelque encouragements à la succube. Les deux femmes n’avaient pas eut besoin de beaucoup d’incitation à la luxure pour se faire plaisir, toutes les deux étaient déjà très délurées ce qui en faisait de bonnes camarades de jeu pour Alastar.

« Huhu tu as toujours des idées amusantes mon cher incube au miel, je parie que c’est toujours agréable pour toi de voir une femme à la croupe vive danser sur ton gros chibre rouge hummm. »

Depuis l’arrivée de l’incube Vierna avait encore plus chaud que d’habitude, c’était surement l’effet de la magie rose du Diablotin qui la poussait à se lancer dans une longue partie de jambes en l’air à trois. La belle succube prenait son pied à soulager sa belle esclave terranide tout en chevauchant le noble chibre de son ami démon. Il avait des années à rattraper et elle n’en voulait déjà moins à Alastar de l’avoir délaissé maintenant qui lui faisait du bien, ce n’était pas comme si Vierna s’était ennuyée en Terra de toute manière avec le harem de soubrettes dont elle disposait au lotus.

Fatiguée Alina commença à haleter comme une chienne en chaleur et sa patronne aimait beaucoup la voir dans cette état d’abandon à la luxure, ces filles à fourrure étaient des soumises encore plus délicieuses que les pauvres humaines à qui il fallait tous apprendre. La succube à la peau sombre finit par s’asseoir sur le chibre du démon en rigolant de voir sa petite esclave bien fatiguée s’être vidée sur les beaux seins de sa patronne.

« Hé bien on dirait que ma petite protégée se fatigue plus vite quand elle est transformée en futa, c’est assez nouveau pour elle mais qu’importe du moment que ma belle soumise a adoré ça … Laissons la se reposer un moment. Viens mon diablotin, il faut que je te fasse visiter ma douche ! »

Provocante la succube se leva avec sensualité pour entrainer le beau diable vers sa belle douche luxueuse en le tenant par son membre viril. Une fois sous l’eau tiéde, la belle diablesse se mit a frotter les parties sensibles du corps d’Alastar avec du savon. Elle avait souvenir que ce coquin aimait beaucoup qu’une femme délurée lui fasse des massages dans la salle de bain et elle s’amusait à se frotter contre lui avec un plaisir certain.
Journalisée


Tags:
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox