banniere
 
  Nouvelles:
LGJ accueille un nouvel Administrateur ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Les alliances infernales (PV: Morigan et sa sublime langue bleue)  (Lu 922 fois)
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« le: Mars 25, 2017, 02:15:33 »

Cela faisait quelques mois que j'avais accouché d'une magnifique petite fille, Pyrrha, Sha et moi avions été comblée par cette naissance. Par cette naissance, notre alliance nous promettait un avenir tellement radieux, enfin du moins en apparence. Cette venue avait fait l'effet d'une bombe auprès de nos ennemis communs, Zeus et Poséidon avaient lancé tellement d'attaques ces derniers jours mais heureusement, les victoires étaient toujours notre mais jusqu'à quand. Hadès, lui, avait lancé des attaques sur mes possessions en enfer et même si pour le moment on parvenait à le contenir, je n'avais pas les hommes nécessaires pour une guerre sur une longue durée. Il me fallait réfléchir à un plan qui pourrait nous garantir une tête de pont entre les enfers et Terra.

Un matin, une missive était arrivée alors que j'étais auprès de Sha et Pyrrha, cette lettre émanait d'une succube du nom de Morigan. Ce nom, dans mes souvenirs, me parlait très peu mais Sha me conseillait d'aller la recevoir afin de garantir une possible alliance et puis une succube était toujours bon à avoir en temps de guerre et surtout en temps de paix. Après un long baiser avec ma Déesse et un câlin avec Pyrrha, j'ouvrais un portail pour les enfers, une fois franchi, je me trouvais dans mon palais où trois démons majeurs m'accueillaient par un salut.

- Maîtresse, notre invitée est déjà arrivée. Que voulez vous qu'on fasse?

J'avançais vers la salle du trône afin d'en mettre plein la vue à cette succube et qu'elle comprenne à qui elle avait à faire.

- Quand je vous le dirais, vous irez la chercher et vous l’amènerez devant moi, ensuite vous sortez de cette pièce et vous me laissez seule avec elle.

- Il sera fait selon vos désirs Déesse.

La salle du trône était immense et éclairée par des torches avec de belle flamme rouge, une allée centrale ornée d'un tapis rouge qui finissait sa course sur les sept marches du siège divin. L'allée centrale était suivie par une rangé de colonnes placés de manière parallèle et symétrique. Chaque colonne était décorée par les étendards de Sha et moi ainsi que celle de Pyrrha qui était le même mais de couleur pourpre. Enfin après les colonnes, il y avait les murs et des portes.

D'un claquement de doigt, une flamme jaillissait du sol et m'englobait dans une spirale pour ensuite disparaitre, cela avait eu pour effet de me changer et d'avoir l'armure noire, cadeau de Sha lors du combat contre Héraclès.

- Allez chercher notre invitée.

Les démons s'exécutaient et quittaient la pièce afin de chercher Morigan, quand à moi, je m'étais assise les bras sur les accoudoirs et les jambes croisées, l'air fière et imbue de ma personne. Enfin merde, je suis une Déesse... Le temps paraissait long, je m'étais même dit que les soldats étaient partis la chercher dans son palais à elle et puis je soupirais encore. Je détestais attendre mais j'adorais me faire attendre quand soudain la porte s'ouvrait sur une succube d'un genre nouveau. Je n'avais jamais vu une succube à quatre bras mais le reste était appétissant à voir: Un visage de belle salope, deux cornes noirs, des cheveux blancs dont deux mèches qui entouraient ce visage qui porte le vice, une paire de seins qui allait faire exploser son haut et un corps... Je me calmais en inspirant profondément, bombant mon torse.

- Que me vaut le dérangement succube?
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Mars 25, 2017, 04:14:10 »

Morigan avait prit son indépendance depuis quelque temps déjà et plusieurs démons voulaient voir sa tête se balancé au dessus d'un pique. Cependant l'évolution des attaques qu'elle subissait n'était pas non plus à prendre à la légère car, certes leurs nombres ne variaient que très peu, mais leurs commanditaires n'était jamais les même. Elle s'était d'abord frotter avec les autres Abyssaux, démons qui prenaient comme elle leurs libertés, et au fil du temps c'était les démons de renommés qui lui posait des problème. Et plus sa propre notoriété augmentait, ainsi que son nom, et plus les démons qui lui voulait sa mort étaient puissants. Bien que la succube avait réussi à éviter la grosse casse, ses opposants posaient de plus en plus de problèmes. Morigan se devait de réagir vite et bien, rien que pour le bien de ses trois protégées. C'est alors qu'elle entendit le nom de Sanguilia, une puissante divinité qui commençait également à avoir des soucis non négligeables avec les dieux Zeus et Poséidon. Et même Hadès, rois des enfers, lui posait des problèmes. Comme quoi, chez les démon la notion d'entre aide n'était pas familier. Enfin, pour la plupart.

Morigan rédigea une lettre à cette déesse. Celle ci devait ne jamais avoir entendu parler de la "maîtresse des plaisirs" donc cette missive étaient osée. Proposé de l'aide à une personne de plus puissant que soi était déplacé, mais cela valait très probablement la peine pour les deux partis. Bien que ça puissance était moins grande que Sanguilia, la succube pouvait proposé de très bons services. Et puis, si ses ennemies étaient de plus en plus fort c'est que sa puissance augmentai également. Quoiqu'il en soit, la réponse de la divine fut rapide et lui proposa une négociation. Morigan se prépara donc du mieux qu'elle pouvait, et fit ressortir des gouts. Elle se vêtit d'une robe japonaise courte qui mettait son corps en valeur et forma une sorte de chignon élaboré avec ses longs cheveux blancs.

Elle se mit donc en route pour le domaine de la déesse. Elle arriva devant et fut obligée de remarquer que c'était des crans au dessus de sa propre demeure. Des gardes étaient disposés de partout et donnait bien l'impression d'être puissante. D'ailleurs, elle fut reçut comme une reine. Trois démons majeurs venait la chercher sous ordres de la maîtresse des lieux. Ses trois démons étaient bien aussi puissants que la succube, voir plus. Le moindre mouvement suspects signerait son arrêt de mort. Elle se dit qu'elle avait encore du chemin à faire pour atteindre un tel niveau de puissance. Quoiqu'il en soit, elle entra. Cependant Morigan était accompagnée, et plusieurs fois elle fut interpelée à cause de cela, mais à chaque fois on la laissa passé.

Le couloir principal était aussi luxueux que le reste, voir plus. les immenses colonnes de pierre taillées finement et gravées avec très grands soin étaient recouvert élégamment de banderoles magnifique. Au fond, on pouvait apercevoir une grande porte garder par deux démons puissants. Ce devait une des pièces les plus importantes. Et quand les deux portes s'ouvrirent, elle constata que c'était le cas. La salle des trônes se trouvait derrière, et bien plus belles que la sienne. Une pointe de jalousie se fit sentir derrière son admiration pour les gout de la déesse. La salle était éclairer par des torches aux flammes rougeoyantes, offrant une lumière tamisé impressionnante et magnifique. Au sol, le tapis qui était sous les pieds de la succubes s'élançait de la porte jusqu'à l'autre bout de la pièce. Il recouvrait sept marches et se terminait au pieds de magnifique trône.

Sur le trône en face d'elle ce tenait une magnifique démone. Son énergie était très impressionnante et bien au delà de celle de celle de Morigan. Il ne faisait aucun doute que cette personne qui se tenait face à elle était Sanguilia. Ses longs cheveux noirs tombaient sur ses épaules et encadraient son visage sublime. Elle portait une longue robe qui lui sciait à merveille et qui faisait sortir ses courbes élégantes. Elle avait un air sérieux, autoritaire et peut être même supérieur. Cela dit, la démone à la peau violette se dit qu'elle serait pareille avec autant de pouvoir. Elle se courba respectueusement, posa un genoux à terre et laissa une belle vue sur son décolleté.

- Que me vaut le dérangement, succube?

- Je me présente à vous pour une proposition d'alliance, madame. j'ai eu vents que certains vous pose des soucis et j'ai moi même quelques problèmes. De plus, j'ai su que vous veniez de donner la vie à une charmante fille, c'est pourquoi je tenait à vous faire un présent.

Elle fit avancer la personne qui l'accompagnai. Celui ci dégageai une énergie moins puissante que la succube mais qui n'était pas négligeable non plus. C'était un homme à l'apparence d'ange, mais ses ailes avaient virés au noir.

- Cet ange déchu est le premier ange que j'ai corrompu et depuis il ma toujours était fidèle. Si vous acceptiez de le prendre comme major d'homme pour protéger votre enfant, j'en serais énormément heureuse et cela serais la preuve de ma bonne foi envers vous.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #2 le: Mars 26, 2017, 01:13:15 »

Cette succube... Elle avait un quelque chose de plus que les banales démones, mais elle etait nouvelle dans la diplomatie et le faire paraître. Je la fixais du haut de mon trône, elle et ses suivantes, quand elle s'était prosternée devant moi, ma vue plongeante me donnait un panorama de sa poitrine. Tout en forme et puissante cette succube allait peut être servir à quelque chose. Voyons ce qu'elle m'avait apporté.

- Je me présente à vous pour une proposition d'alliance, madame. j'ai eu vents que certains vous pose des soucis et j'ai moi même quelques problèmes. De plus, j'ai su que vous veniez de donner la vie à une charmante fille, c'est pourquoi je tenait à vous faire un présent.

Un bon point, elle s'était renseignée sur moi avant de venir, je détestais une personne qui venait sans me connaître. Mais voyons son cadeau.

- Cet ange déchu est le premier ange que j'ai corrompu et depuis il ma toujours était fidèle. Si vous acceptiez de le prendre comme major d'homme pour protéger votre enfant, j'en serais énormément heureuse et cela serais la preuve de ma bonne foi envers vous.

Je m'étais penchée en avant afin de mieux voir son ange déchu et un petit sourire moqueur s'était dessiné sur mon visage. Un simple ange perverti par cette étonnante succube. Mais trêve de silence, je devais lui répondre.

- Chère Morgan, je vais te donner quelques conseils qui pourraient être utiles.

Levant la main droite avec mon index qui pointait le plafond

- Premièrement, tu t'es renseignée sur moi et je trouve que c'est une excellente idée, tu sais qui je suis en partie et cela me flatte que ma divine personne t'intéresse.

Levant deux doigts.

- Deuxièmement, tu es venue sans soldats, sans gardes, sans protections... C'est une folie qui pourrait te coûter la vie. Je t'explique, ton royaume, assez jeune soit il, a déjà subis tellement d'attaque de la part de plusieurs clans de démon dont certains sont des alliés à la grande Déesse Sha... C'est pas la meilleure idée.

Trois doigts

- Troisièmement, tu n'es pas venue les mains vides et ça c'est un excellent point... Mais...

Je replaçais ma main sur l'accoudoir.

- Tu l'as dit toi même, tu l'as perverti avec ton aura et donc il est tiens. Je ne peux pas me permettre de le mettre sue la protection de ma fille. Si nos accords échouent à l'avenir, ma fille serait une proie facile. Sha me tuerait.

Je me lève du trône gardant mon air sérieuse.

- Je décline ton cadeau généreux mais...

Ouvrant les bras.

- Tu es sincère et donc ferais comme si je l'avais accepté. Bienvenue Succube Morigan dans mon royaume souterrain. Tu es ici chez toi.

Descendant les marches pour rejoindre mon invité et plus je m'approche et plus je la trouve grande par rapport à moi. Elle sent la luxure à plein nez et ses suivantes aussi.

- Dis moi, qui sont les trois jeunes filles qui sont avec toi? Je vois que tu t'entoures très bien.
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Mars 29, 2017, 09:30:13 »

Il est vrai que la succube ne s'était pas encombrée de gardes. Et si la déesse du chaos avait vu cela comme une attaque. Et puis elle avait suffisamment confiante en ses capacités et en celles de ses filles. Mais cela devait être plus de l'orgueil typique des démons et de l'inconscience. Car si, pour une raison x ou y, son hôte décide de la chassée de son domaine, elle ne tiendrais pas longtemps. Et puis la route aurait pu être plus périlleuse. Morigan sentit un peu de ridicule l'envahir. Mais cependant, Sanguilia ne semblait pas contrariée. Au contraire, même si elle avait décliner son cadeau, et pour des raisons plus que louables, semblait heureuse que leur alliance pouvait se faire. La succube sourit donc à son hôte, contente de pouvoir conclure un accord avec une démone aussi puissante.

Puis, une fois la démone devant la succube, la première demanda qui était les trois jeune filles qui accompagnait Morigan. Il s'agissait bien évidemment de ses trois petites protégées. Celles ci était toutes vêtu chic pour l'occasion et elles gardaient leurs manières de nymphomanes pour elles. Toutes portaient des robes différentes par les détails, mais dans l'ensemble il s'agissait de la même que leur maîtresse. Une robe de style japonais.

- Elles, madame, se sont mes petites filles adorées. Je les ai formées dans le but qu'elles deviennent d'excellentes succubes. Elles me sont très dévouées, vous voulez peut être voir ce dont elles sont capable ?

Bien entendu, comme on pouvait l'attendre d'une succube comme Morigan, cette proposition était une invitation à faire des galipettes avec la déesse démone. La succube à la peau violette essaya de restée courtoise envers son hôte tout en lui laissant voir sa perversité. Depuis le début, la puissante démone attirait la succube. Sanguilia avait un charme digne des plus grand démons et cela lui plaisait beaucoup.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #4 le: Mars 29, 2017, 11:58:05 »

Morigan me présentait ses filles, toutes aussi jolies l'une que l'autre. Elles avaient un corps parfait avec la tête parfaite pour des succubes. Les habillements étaient aussi du style asiatique, même si j'étais pas fan, elles avaient un côté petite fille sage qui donnait envie de les fesser. Mais ce n'était pas le moment, tout en posant ma main sur la main gauche supérieure de mon invité

- Ma chère, chaques choses en son temps. Ne brûlons pas les étapes, si nous parvenons à un accord, vos filles seront nos desserts.

Je pointais une porte sombre et grande sur la droite de mon trône.

- Par ici mesdames, nous allons dans la salle de réunion.

J'accompagnais Morigan et ses filles vers cette porte, à son contact, la porte s'était ouverte sans effort pour nous faire découvrir une salle beaucoup plus intime avec une grande table où on pouvait accueillir trente personnes facilement. Les mêmes torches que pour le trône et sur la table des crânes et des bougeoirs.

- Asseyez vous mes chères et discutons accords, alliances et futurs... Sachez qu'avant toutes choses, je ne suis pas gourmande sur les obligations, mais si vous êtes venues me faire perdre mon temps, je vous emprisonne et vos filles serviront de bac à foutre à tous mes soldats démons et terrestres.

Je n'étais pas en colère mais j'aimais montrer qui dominait les débats et surtout, j'avais une réputation à tenir. Je m'installais en bout de table quand à Morigan, elle était sur ma droite avec l'une de ses filles et les deux autres sur ma gauche.
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 01, 2017, 08:24:34 »

la maîtresse des lieux voulait bien se faire comprendre, et ceux dès le début. Même si aucune colère était palpable dans sa voix, elle mit les points dur les i dès le début. Si Morigan n'était pas sérieuse, cela aurait des conséquences. Bien que l'idée du "bac à foutre" n'était pas spécialement déplaisent pour des succubes, ceci était tout de même une menace à prendre au sérieux. Les filles suivirent donc leur hôte vers une salle bien plus petite, bien que ce mot restait relatif. Disons que par rapport aux autres pièces de cette somptueuse demeure, celle ci devait être l'une des plus petite. Mais il y avait tout de même la place pour y mettre une grande table. Une très grande table même. Elle pouvait accueillir une petite trentaine d'occupants autour d'elle, donc à cinq, elle paraissait bien vide.  Elles s'assirent, deux de chaque cotés de la maîtresse des lieux. Sur la droite, Morigan et Valentine et sur la gauche, les deux autres filles.

- Madame, je ne suis pas du genre à m'établir chez les autres. je ne vous ferez pas l'affront de posté des gardes chez vous. Cependant, si vous voulez bien, je voudrais vous demandez un petit détachement de vos rangs pour consolidé les miens. En échange, je me ferais un devoir de vous aider. Qu'en dites vous ?

Morigan parlait calmement. Elle semblait être à l'aise, sans pour autant se croire chez elle. Elle tenait sa fille par la taille avec une de ses main et cette dernière avait posée sa tête contre l'épaule de la succube musclé. un spectacle attendrissent dans un monde comme celui ci. De l'autre coté, les deux autres filles se tenait sagement assise.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #6 le: Avril 02, 2017, 12:48:55 »

J'observais tout et sérieusement, Morigan avait l'air d'une mère affectueuse vis à vis de ses filles. Même lors d'une réunion cruciale, elle gardait les pieds sur terre afin de toujours montrer de l'affection à ses filles. Et surtout, j'écoutais cette succube bleue me parlait, elle me demandait d'avancer une partie de mes pions sur son territoire afin de la consolider défensivement.

- Cela pourrait se faire...

Mais avant tout, je frappais la table de banquet et dans un tourbillon de flamme était apparue la carte des Enfers. Montrant mon territoire et le siens sur la carte avec des petits pions représentant mes divisions, régiments et autres pelotons de soldats.

- Vous voyez, nous avons une frontière commune, sur le long de cette frontière j'ai trois milles cinq cents soldats.

La regardant avec un sourire.

- Je ne sais pas combien d'hommes vous disposez mais ces soldats peuvent facilement renforcer vos rangs en cas d'accord entre nous deux.

Et montrant le territoire des Magoa qui avaient des frontières en commun avec Morigan.

- Avec une alliance avec Sha et moi, vous signez directement une alliance avec les tribus des Magoa et ainsi vous êtes avec le côté sud, sud ouest et ouest totalement protégés de toutes attaques.

Montrant le nord de son territoire.

- Vos frontières du nord sont par contre plus difficiles à garder avec les Olympiens et leurs alliés, mais si vous signez avec moi, je vous garantis, à toi et tes filles, un avenir plus simple et radieux.

Voyant les filles et Morigan qui souriaient je m'étais reculée légèrement de la table.

- Quand dites vous mesdames? Mais en échange, votre aide? Que voulez vous dire? J'aurais aimé des garanties de ta par succube, propose moi des échanges convenables.
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Avril 26, 2017, 10:10:45 »

Sanguilia  expliqua les points les plus stratégiques où elle avait ses armées et où celles-ci pourraient être utiles et où le territoire de la succube était désormais plus vulnérable. S’associer avec une personne aussi puissante présentais de nombreux avantages, comme dissuader la plupart des assaillants, mais en contrepartie ceux qui restes sont les plus puissants. Donner des avantages à un parti aussi grand quand on a une indépendance nouvelle n’était pas une chose donné. Mais Morigan avait beaucoup à gagner, elle ne pouvait pas se permettre de laisser une occasion pareille.

Et bien, je n’ai pas une armée aussi grande que la tienne et je ne pense pas faire gonfler tes rends de manière significatif. Je dois avoir des troupes qui font en tous cinq milles hommes, au plus. Disposer sur toutes mes frontières les effectifs fait plus minces. Cependant, ils peuvent servir comme une réserve de ressources, armes et combattant.

Ceci était ce qui concernait le coté militaire, en espèrent que ça pourrait faire les affaires. Ce présenter avec des propositions bancales devant une déesse serait stupide. Espérons que celle de la succube lui plaise. Mais n’étant pas les seules ressources qu’elle possédait, elle se permit de rajouter.
De plus, mon palais pourrait servir de refuge pour vous, cela m’étonnerais que vous en aurez l’utilité, ou à l’un de vos allié. Et puis, en tant que succube mes services pourraient être plus … Physiques. Quand dites-vous ? Avez-vous des demandes plus particulières ?

Morigan espérait ne pas avoir dit un mot de travers, passer pour le démon qui amadoue avec son corps. Cela passerait surement très mal si l’hôte le prenait comme tel.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #8 le: Mai 23, 2017, 04:13:35 »

De plus, mon palais pourrait servir de refuge pour vous, cela m’étonnerais que vous en aurez l’utilité, ou à l’un de vos allié. Et puis, en tant que succube mes services pourraient être plus … Physiques. Quand dites-vous ? Avez-vous des demandes plus particulières ?

Je souriais doucement, non pas par moquerie, mais l'idée de m'amuser avec elle était vraiment tentante. Mais je me devais être franche avec elle, elle avait du potentiel mais elle ne savait pas comment s'en servir. Enfin, je regardais ses trois filles, toutes aussi belles et appétissantes l'une que l'autre.

- Par les enfers, ma chère Morigan, tu as une solution tellement merveilleuse afin d'engranger des nouvelles recrues et tu ne l'utilises pas... Je commence à croire que tu te moques de moi.

Posant mes coudes à table et plaçant ma tête dans mes mains jointes, je faisais une bouille de gamine capricieuse.

- Bon alors, petite question rhétorique: Un démon tire sa force de quoi?


Il y avait eu un moment de flottement mais la jeune succube avec le saphir sur le front répondit "âme".

- Bravo ma belle, tu as des filles intelligentes et tellement belles... Je me damnerais, si j'avais une âme, pour que je puisse la sauter...

Encore un petit moment de flottement... Mais là, j'avais explosé de rire...

- Mais enfin, vous êtes des succubes avec des gueules à faire bander même le plus pieu des hommes... Eeeeeh oooooh... Passez des pactes avec les mortels pour qu'ils vous sautent dessus en échanges de leur âme. Les âmes vous rendront plus fortes et vous pourrez créer une plus grande armée.

Mes quatre invitées s'étaient mises à sourire pour se détendre.

- Je veux un quart de vos récoltes. Si vous êtes d'accord alors je vous fournis en soldat, en arme, en matériaux et en engins de siège. Marché conclu?
Journalisée
Morigan
Avatar
-

Messages: 39


Maîtresse des plaisirs


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Août 18, 2017, 11:36:32 »

Sanguilia avait raison. Pour le moment Morigan avait était plus occupé par ce faire des relations en enfer que de passer du temps sur terre pour rendre visite aux mortels et ce constituer une armée digne de ce nom. Mais pour pouvoir être pris au sérieux, il ne faut pas seulement rouler du cul et se faire des amis bien placés. Avoir le soutien de la déesse sera très avantageux, mais peut aussi l’empêcher d’être crédible auprès des autres occupants puissants des enfers. Avoir une armée qui répond à quelqu’un d’autre est risqué, dans l’hypothétique trahison d’un des deux partis. C’est à peu de chose près la même raison pour laquelle la déesse avait décliné le cadeau de la démone, le valet qu’elle lui proposait.

Mais pour l’heure, et même avec la volonté la plus grande, il serait dur de dresser une armée aussi grande aussi vite. Rome ne s’est pas construite en une nuit. L’offre qui était donc faite à la démone du plaisir était le mieux qu’elle pouvait avoir pour le moment. Sanguilia semblait vouloir mettre en confiance les quatre filles, son ton était un peu plus … calme. On pouvait y décelée une forme de joie. Après tout, ce faire apporter des âmes sans à avoir à se lever était du pain béni pour un démon, et mieux dans ce cas, pour une déesse. Et de son côté, Morigan acquérait des âmes, en donnera le quart à son associée contre un soutient de force avec des soldats. C’était un échange de bon procédé qui, en soit, avantagerais les deux parties. Elle se mit donc à sourire de façon plus décontractée à son hôte. La regardant sincèrement, elle lui tendis la main.

Marché conclu, ma cher.
Journalisée
Sanguilia
Dieu
-

Messages: 397


Le Chaos à multiples facettes


Voir le profil
Fiche
Description
N'avez vous jamais eu l'envie de vous taper une belle petite divinité succube... N'ayez pas peur, je vais pas vous mordre... Sauf si je suis vraiment excitée.
« Répondre #10 le: Août 26, 2017, 01:39:39 »

Morigan conclua notre accord et immédiatement après, j'avais sursauté de joie. Un sourire immense et un petit applaudissement.

- Magnifique, magnifique... Nous voilà alliées maintenant.

D'un claquement de doigts, un parchemin et une plume apparurent devant moi dans une flameche, certe l'accord était conclu verbalement, maintenant, il devait être signé par les deux parties. Je pris la plume et je signais notre accord, je tendis la plume à Morigan.

- Je t'invite à ratifier notre alliance et ensuite nous pourrons boire à notre nouvelle amitié.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox