banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Démone elfique cherche renarde lubrique [PV Ahri]  (Lu 319 fois)
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« le: Mars 24, 2017, 10:24:42 »

Bien située dans un des quartiers riches de la ville de Nexus, l’auberge du Lotus écarlate était un établissement réputé pour ses serveuses accueillantes proposant toute sorte de massages et autres dessert coquin à une clientèle distingués. Une bonne partie était composé de démons voyageant incognito en Terra car l’endroit était une destination touristique pour les créatures des enfers en quête de nouvelles distractions ou simplement venu en ville pour s’acheter un esclave mortel.

Même en période de guerre on trouvait toujours des nobles lubriques à Nexus pour venir se détendre dans un établissement ou les serveuses qui jouissaient avant leurs clients devaient subir des gages les obligeant à se dévêtir en public. Une règle bien pensée qui attiraient bons nombres de bourgeois et de prêtres lubrique amateurs de spectacles érotiques. Certains amenaient même leurs petites esclaves qu’ils cachaient sous les tables à nappes longues prévue à cet effet.

Une autre particularité de cette auberge pour le moins originale était que la sécurité était assurée par une bonne dizaine de golems de pierre et de cristal disposés à des endroits stratégiques pour dissuader quiconque de faire du grabuge. Ce genre de videurs étaient disait-on au service d’une puissance magicienne ayant pris la direction de l’endroit une douzaine d’année auparavant. Peu de gens savaient à quoi cette dernière ressemblait et pour cause Vierna était du genre à être discrète.

Demi-succube à l’apparence elfique, la belle démone aimait s’habiller comme une simple maid afin de se fondre parmi le personnel de l’établissement, dans une ville plutôt hostile aux démons cela représentait de certains avantages. Notamment celui de pouvoir observer les clients particuliers, seules les employées de l’établissement savaient qu’elle était leur patronne et ses filles avaient souvent de bonnes raisons de ne pas le dire au premier venu.

Jeune démone n’ayant pas encore fêté ses 150 ans, Vierna avait recruté elle-même son personnel constituée principalement d’anciennes esclaves maltraitée ou délaissé par leurs propriétaires qu’elle achetait à bas prix pour leur offrir une vie décente comme serveuses au Lotus écarlate. La démone consentait aussi à en affranchir certaines au bout de quelques années de bons services, une motivation conséquente pour des demoiselles asservies et la générosité de la démone lui permettait de disposer d’un petit réseau d’informatrices fidèles en Terra.

Ces derniers jours la démone avait été intriguée par l’arrivée d’une nouvelle cliente particulière au sein de la taverne, il s’agissait d’une Terranide renard à l’apparence particulière. Une dame assez  perverse ayant réussi à rendre plusieurs serveuses folles de plaisir en les caressant avec ses nombreuses queues noires et soyeuses.

 Intriguée Vierna avait donné des consignes pour qu’on propose à cette séduisante inconnue d’aller détendre dans une chambre VIP en compagnie de plusieurs filles et de la patronne, la prochaine fois qu’elle viendrait à l’auberge. En tant que demi-succube issue de la noblesse des enfers, Vierna se montrait exigeante sur ses fréquentations et cherchait souvent à rencontrer des femmes joueuses et cultivées susceptibles de devenir ses amies intimes et elle espérait que la Kitsune réponde favorablement à son invitation à batifoler.
« Dernière édition: Avril 01, 2017, 03:53:56 par Ahri » Journalisée

Ahri
Impératrice du viol. ♥
Modérateur
-
*****
Messages: 860



Voir le profil
FicheChalant
Description
Kitsune-bi Inari, Renarde à neuf queues ayant obtenue par magie l'apparence humaine, ayant besoin de fluides sexuels pour vivre, Ahri vit généralement seule à la recherche de plusieurs 'esclaves idéales'.
« Répondre #1 le: Avril 01, 2017, 03:52:05 »

Il y avait un peu plus d'animation que d'habitude, à Nexus. Il y en a toujours eu, tu me diras, Le commerce sans fin, le défilé d'esclave à toutes les heures de la journée, les marchandises et l'argent circulant de main en mains, autant de chiffres qui se basculent... mais pour moi, c'est un peu plus animé que d'habitude. En effet, quand bien même on habite dans cette grande ville depuis longtemps, il y a toujours des coins de rues inexplorés. Et ces derniers temps, j'ai pu trouver une espèce de boutique où on paye pour manger, un reste-au-rang, où les serveuses sont, en parties, quelques un de mes anciens jouets.

Même si j'ai perdu tout intérêt pour elles, il m'est du coup ... Divertissant de constater que même en jouant les serveuses, certaines avaient conservés les manières que je leur avaient enseignées, a différents degrés. Pour mon plus grand plaisir.
Je venais assez régulièrement, mon sac remplit de ses secrets habituels, non pas pour m'amuser avec mes anciens jouets - ça se monnayait trop cher pour si peu - mais au contraire pour en appâter de nouveaux. En effet, je pouvais sentir à partir d'une petite distance que beaucoup de vitalité circulait librement ici, et le relent corrompu de cette vitalité me laissait supposer qu'il devait résider ici pas mal de démons. J'avais en projet d'attirer chez moi une succube dans le coin, de la capturer et de m'en servir pour attraper une belle proie qui pourrait faire son office dans mon projet de harem.

J'avais déjà repéré lors de mes précédents passages quelques unes de ces dites succubes, dont une à la peau sombre sur lesquelles j'avais jeté mon dévolu. Il m'était amusant de regarder les serveuses se démener pour me faire plaisir sous la table, sans pour autant y arriver, pendant que je mangeais. J'étais devenue, en quelques temps, une cliente assez difficile sur ce point, et certaines des serveuses semblaient aimer les défis sans craindre de subir la défaite. Une telle détermination me forçait le respect.
C'est une de ces succube a la peau de bronze qui vient à ma rencontre pour m'annoncer que je avais obtenu, à force de présence, un accès spécial au reste-au-rang, pour peu que j'en aie saisi, on me permet d'obtenir des privilèges particuliers, pour peu que je paie le service, comme une pièce un tant soit peu isolée et l'autorisation de m'amuser directement avec les serveuses qui me plaisent.
Un privilège que je n'allais manquer pour rien au monde. ♥

J'use donc de ce fameux privilège et me laisse conduire en douceur jusqu'à la salle isolée  et assez spacieuses, disposant d'une table (on était bien dans un reste-au-rang après tout) dans le même style que les autres tables du lieu - a ceci près que les couverts et la nappe semblait plus luxueux - mais aussi d'un lit duveteux et, semble t-il, de cinq femmes alignées comme au garde à vous, des serveuses de différentes origines du reste-au-rang, dont une des succubes à la peau sombre que j'avais pu repérer quelques jours auparavant, au milieu de toutes. Cette session allait être des plus amusantes. Après de brèves salutations, je fait lentement les cents pas en disant :
- Si je comprend bien, pendant mon séjour dans cette pièce, vous êtes à mon service, et la maîtresse peux vous demander ce qu'il lui plaît, hmm ? ♥

J’attends une réponse affirmative avant de m'approcher sans hâte, en souriant, de l'une des serveuses - qui n'était pas la succube à la peau sombre - pour, d'une part, l'entourer et la caresser de mes queues et, d'une autre part, l'embrasser langoureusement. Je lui laisse le temps de se préparer en allant lentement, et ses gémissement permettent de mettre dans le bain les autres. Une fois le baiser interrompu, je la libère et recule de quelques pas avant de poursuivre en désignant la succube à la peau sombre au centre de la formation :
- Eh bien... Passons commande, à présent. ♥

Je m’assois, cette fois non sans hâte, à table. Je remarque avant de m'asseoir que la chaise sur laquelle je m'était assise était spécialement designée pour qu'une personne en dessous puisse à tout moment user de sa bouche et de ses mains pour faire plaisir à celui qui est assis, une petite touche que je ne peux que gratifier. Attendant à présent la 'petite' succube, se doute t-elle peut-être de qui je vais mettre au menu du jour? ♥
« Dernière édition: Avril 02, 2017, 01:31:15 par Ahri » Journalisée

♥~~ Dispo par MP si besoin. ~~♥
Vierna
Créature
-

Messages: 90



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Avril 03, 2017, 09:15:50 »

Comme la belle démone elfique l’espérait la jolie Terranide nommée Ahri fut plutôt ravie qu’on lui propose une petite fête privée ou elle pourrait profiter de plusieurs femmes délurées. Certaines des anciennes esclaves de cette originale renarde aux queues noirs avaient incité la patronne de la taverne à s’intéresser à cette cliente exigeante. Les Terranides dominatrices étaient assez rares à Nexus et il était assez intéressant d’apprendre que cette Ahri semblait avoir laissé un bon souvenir aux quelques soubrettes félines dont elle avait pu abuser ses dernières années.

Deux des anciennes soumises de la renarde avaient donc insisté pour que Vierna invite la renarde à une soirée de débauche ou elles feraient partie des filles qui s’occuperaient de leur ancienne maitresse. Amusée par les récits croustillants des kidnappings pervers de cette Kistune dominatrice, la succube dirigeant le restaurant n’avait pas tarder à leur donner son accord pour une petite orgie ou cette Ahri pourrait se régaler à profiter des femmes les plus coquines de l’établissement.

Debout au milieu des serveuses à moitié nues allant participer à cette petite orgie avec leur nouvelle cliente Terranide, Vierna ne portait que des sous vêtements en lingerie fine et des bas qui mettaient bien ses jolies jambes en valeur. La démone eut un sourire coquin en voyant arriver leur invitée, cette belle renarde semblait très enthousiaste à l’idée de pouvoir disposer de pas moins de cinq demoiselles qu’elle pourrait pousser à accomplir ses fantasmes de dominatrices perverse. La première question d’Ahri  allait bien dans ce sens et la plantureuse démone ne tarda pas à lui répondre positivement pour marquer le début de cette orgie qui promettait d’être divertissante.

-   C’est bien cela Madame Ahri, nous récompensons nos bons clients en leur offrant des petite soirées ou ils peuvent disposez de plusieurs de nos serveuses selon leur fantasmes du moment. Faites nous toutes jouir et vous aurez droit à 20% de réduction sur tous nos menus pendant une année, c’est la patronne du Lotus qui vous le dit !

Visiblement nullement impressionnée à l’idée de devoir satisfaire plusieurs femmes en même temps, la belle renarde aux queues sombre ne tarda pas à lancer les réjouissances en allant embrasser langoureusement la soubrette à côté de Vierna. La succube pu admirer Ahri faire une petite démonstration de caresses lascives en utilisant ses appendices caudales pour frotter toutes les parties érogènes du corps de la soubrette, laquelle ne tarda pas à gémir.

Émoustillée, Vierna fit un commentaire flatteur de la petite démonstration de massage que leur offrait la Kitsune, la succube à peau noir était contente  d’être la prochaine fille à attirer le désir de cette charmante renarde alors elle se trémoussa un peu en lui lançant un regard coquin.

-   Voila qui promet d’être appétissant, vos techniques de caresses avec vos jolies queues de renarde semblent avoir laissé de bons souvenirs à deux de mes employées, ce sont elles qui m’ont proposé de vous inviter à cette soirée entre filles. ♥

Les deux serveuses soumises en question gloussèrent de plaisir pendant que leur ancienne dominatrice prenait ses aises en allant s’asseoir à la table prévue pour elle. Vierna ne tardât pas à la suivre et se glissa sous la table pour aller caresser sensuellement les cuisses de la belle Terranide, une fois à genoux la démone pu constater que cette coquine d’Ahri ne portait pas de culotte sous sa courte robe, pas de doute la renarde était habituée aux pratiques du restaurant. ♥

 Cette renarde délurée pouvait bien la croquer comme elle le voulait, la succube aimait ce genre de jeux pervers. Les douces mains de Vierna ne tardèrent pas à venir chatouiller la fente de la dominatrice aux 9 queues pendant que les deux anciennes esclaves d’Ahri se plaçaient derrière la chaise de la dominatrice. Cherchant à lui masser les oreilles et les épaules, tout en lui proposant un verre d’alcool aux fruits. La soirée promettait d'être chaude ...
« Dernière édition: Avril 03, 2017, 09:31:04 par Vierna » Journalisée

Ahri
Impératrice du viol. ♥
Modérateur
-
*****
Messages: 860



Voir le profil
FicheChalant
Description
Kitsune-bi Inari, Renarde à neuf queues ayant obtenue par magie l'apparence humaine, ayant besoin de fluides sexuels pour vivre, Ahri vit généralement seule à la recherche de plusieurs 'esclaves idéales'.
« Répondre #3 le: Avril 30, 2017, 06:05:25 »

hrp  
J'ai eu un mal fou à écrire. (probablement parce que j'ai beaucoup de mal avec les passages où l'on essaye de faire plaisir à Ahri). Je suis toujours dispo par mp si besoin.

Je contemplais ma 'récompense', mes trois proies du jour, dont seule une était réellement juteuse. Oui, pour moi, il n'y avait que la succube à peau sombre pour avoir un capital d'intérêt supérieur au reste de l'établissement, et mes deux anciens jouets ici n'étaient même plus pris en compte sur les cinq personnes ici.
S'en viens alors la conversation :

- Si je comprend bien, pendant mon séjour dans cette pièce, vous êtes à mon service, et la maîtresse peux vous demander ce qu'il lui plaît, hmm ? ♥
- C’est bien cela Madame Ahri, nous récompensons nos bons clients en leur offrant des petite soirées ou ils peuvent disposez de plusieurs de nos serveuses selon leur fantasmes du moment. Faites nous toutes jouir et vous aurez droit à 20% de réduction sur tous nos menus pendant une année, c’est la patronne du Lotus qui vous le dit !

Hmm... Je restais dubitative sur la fin de sa tirade. Parlait-elle à la place de la patronne ou l'était elle... Enfin, je passe rapidement sur autre chose, juste les faire jouir une fois? Ça ira vite. Oui, je les sous estimais complètement. Par exemple, si la petite en face pouvait penser qu'à cinq, elles avaient une chance, de mon coté elles n'étaient que trois, et qu'une seule intéressante. Si les câlins étaient un combat, j'avais déjà porté un coup impressionnant à l'une des deux serveuses qui n'était pas une de mes anciennes proies. Une fois ceci fait, je me dirige vers la table, que je n'espérais pas aussi affairée pour une de mes idées et je dis :
- Eh bien... Passons commande, à présent. ♥

Ce à quoi la succube répond, avec une certaine appréciation dans la voix:
- Voila qui promet d’être appétissant, vos techniques de caresses avec vos jolies queues de renarde semblent avoir laissé de bons souvenirs à deux de mes employées, ce sont elles qui m’ont proposé de vous inviter à cette soirée entre filles. ♥

Je comprend mieux pourquoi je les retrouvais à nouveau ici. Et au vu de la petite qui se fourvoyait à nouveau, il n'y avait plus de doute, elle était sûrement la patronne des lieux. Mais la suite était loin de mes espérances...
Elle me présenta de quoi manger sur la table, insistant très légèrement sur l'alcool aux fruits, et décida par elle-même de me gâter, en allant sous la table et m'offrir des caresses dont elle avait le secret, pensant sûrement que mon absence de culotte était une marque d'habitude à la boutique. Il m'était dommage de constater qu'apparemment, les succubes n'avaient pas cette capacité de deviner les envies sexuelles, comme je me l'était figuré jusqu'alors.
Si la petite avait la capacité, comme je m'était figuré jusqu'alors, que toutes les succubes peuvent deviner les fantasme de ses partenaires de jeu, elle aurait su en un instant que le sexe m'était plus vital que la nourriture – d'où l'absence de culotte, afin d'être prête à tout moment - qu'elle était elle-même dans mon menu et qu'il valait mieux qu'elle me présente ses cuisses pour une 'dégustation' de son entrejambe plutôt que de me venir caresser sous la table.

La petite allait vite être déçue de mon absence de réaction totale à ses caresses et je doute qu'elle comprenne pourquoi j'avais envie de la punir en ne lui faisant rien de plaisant qu'elle n'espérait recevoir de mes queues. Qu'a cela ne tienne, c'est ce qui se passerait ici. Pour l'heure, j'avais une idée un peu amusante qui pourrait éventuellement lui plaire... Mais juste avant, je lui dit, assez bas pour que personne d'autre à part elle ne l'entende :
 - Je suis un peu déçue, ma mignonne... Je pensais que les succubes pouvaient trouver d’instinct les fantasmes de ses partenaires... Je me suis trompée apparemment... Qu'à cela ne tienne... Continue de jouer comme il te plaît, le temps que je mettes les autres petites hors jeu. Je m'occuperais de toi à la fin. ♥

Sans attendre plus que nécessaire, j'approche l'une de mes anciens jouets de moi d'une de mes queues. Cette dernière ne perds pas son temps pour se dévêtir sans que je ne lui ait demandé, sachant elle ce qui me ferait plaisir. Avoir vécu un temps avec moi doit aider, après tout. Elle posa une espèce d'escabeau sur lequel elle pourra se tenir debout, les cuisses à hauteur de ma tête, pour me permettre la dégustation que je cherchais. Je ne perdit pas un instant pour 'récompenser' la petite en lui offrant un baiser insistant sur ses 'lèvres d'en bas'.

À l'attention des trois autres serveuses, il me restait à ma disposition pour chacune trois queues, ce qui se révèle entièrement suffisant. Pas spécialement pour les mettre hors jeu rapidement, mais bien assez pour remplir ma part du 'contrat'. Il ne s'agissait effectivement que de les faire jouir. Cependant, la plus proche de moi et des deux petites qui jouaient déjà, ce fut la seconde ancien jouet, les deux autres serveuses étant encore en retrait. Mais cela voulait aussi dire que pour un seul de mes anciens jouets, j'avais mes neufs queues à ma disposition. Un vrai jeu d'enfant si j'avais envie d'en finir tout de suite, mais pour l'heure, je voulais voir comment la petite succube allait se débrouiller, et surtout, si elle allait comprendre ma tare.
Journalisée

♥~~ Dispo par MP si besoin. ~~♥

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox