banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Traque à la créature [PV Julius Perona et sa soeur]  (Lu 515 fois)
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« le: Mars 09, 2017, 10:27:29 »

L'équipage avait repris leur route depuis déjà quelques semaines après leur dernier arrêt sur la terre ferme. Étant des grandes mangeuses et aimant les produits frais et variés, un futur amarrage était de mise. La décision était prise, et la prochaine terre sera un port à accoster. Et ce ne fut pas n'importe le quel, ni dans n'importe quelle ville. L'équipage mouilla dans l'une des villes mères de Terra, elles arrivèrent à Nexus, la Ville-État. Comme c'était la première fois qu'elles avaient l'occasion de visiter une aussi grande ville, elles se lésèrent plus de temps que d'habitude pour visiter les alentours. Elles commencèrent leur petite expédition dans la ville ensemble, pour pouvoir mieux se repérer par la suite. Elles sillonnèrent les rues et ruelles, entrant et sortant dans les petites boutiques et les grands marchés. Elles en profitèrent également pour y prendre des souvenirs, n'ayant pas un budget infini, mais quand même bien garni, elles pouvaient se le permettre. Avoir deux filles de couples de souverains dans la troupe était avantageux.

"- J'irais bien visiter les extèrieurs de la ville moi ! "Lança la requine au reste du groupe

"-Han bonne idée ! "Gémit alors la jeune navigatrice, désirant faire plus de tour en ville

Le petit groupe qui quitta la ville commença sa marche vers ce qui ressemblait plus à une sorte de campagne. De vaste étendu verte s’étendait à l'horizon, changeant du bleu de l'océan. Bientôt, il arrivèrent dans un bois dense. L'obscurité des arbres et le soleil se couchant cela donnaient une ambiance un peu sombre, mais ça n’arrêta pas les filles. Elles continuèrent toutes sans inquiétudes, car, après tout, que pouvait-il leur arriver quand elle était ensemble.
Puis un cri déchira la nuit. Elles se figèrent toutes en se regardant pour vérifier que ce n'était pas l'une d'entre elles, ayant très bien reconnu la voix d'une jeune femme. Puis, une fois sûres qu'elles n'avaient rien, un deuxième cris se fit entendre. Scally prit les devants et se mit à courir dans la direction de la voie. Ses grandes pattes de raptor lui fit prendre de la distance avec le reste du groupe.
Elle arriva enfin à la source des cris. Une immense créature, semblable à un minotaure, grognait. Devant lui, une jeune fille semblait terrorisée. La raptor se précipita derrière lui et tenta un coup de griffe sur une des jambes de la bête avec sa prothèse. Cette dernière râla bruyamment et se retourna vers Scally. Elle était réellement immense, dominant la capitaine d'au moins deux têtes. Mais elle ne perdit pas son sang-froid et planta à nouveau ses griffes, mais cette fois dans le ventre. La créature hurla et, concentré sur la raptor, elle ne vit pas la boule de feu qui lui fusa dessus.
Une fois carbonisé, la bête ne bougea plus et la capitaine tandis sa main vers la jeune femme blonde. De plus près, on pouvait voir ses magnifiques yeux bleus. Et bien qu'elle fût moins courbée que les filles de l'équipage, elle avait ce charme pur d'une jeune fille pleine de vie.

"Vous n'avez rien ma demoiselle ?" Se préoccupa Scally
Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mars 11, 2017, 07:12:05 »

Rose s’était aventure à faire une course dans une plus grande ville que son petit village. Il fallait de temps à autre faire des courses au marché qui disposait  de matériaux qu’il n’y avait pas dans un petit village. La route n’était pas si sûre que ça, et elle gardait toujours avec un petit poignard pour protéger sa vertu. Cela n’empêcha pas une créature sommaire, un minotaure, de lui bloquer le passage.  

On était proche de la ville et le danger aurait dût être moindre mais il fallait croire que ses créatures en perpétuelle recherche de sexe et on ne racontait plus les légendes autour de telle vierge effarouchée qui se faisait prendre par leur pénis énorme. Certaines étaient même dès fois à la recherche de ce genre de bêtes. Il faut dire que pour Rose tout cela l’effraya et elle se contenta de brandir maladroitement son poignard en criant à l’aide.

C’est alors que l’aide fut là, en la personne d’une femme lézard qui transperça sans aucun problème le ventre de la bête qui s’écroula. Cette hémoglobine n’était pas très bon pour le cœur de Rose. Elle regarda sur le côté, et s’aperçut que la femme-lézard n’était pas seule et qu’elle avait avec elle une véritable ménagerie terranide.

La femme-lézard ayant finie son affaire, revint vers elle et lui demanda si elle n’avait rien. Rose ceci dit n’était pas rassurée devant une telle personne qui l’intimidait. Néanmoins, le savoir-vivre exigeait d’être reconnaissant envers quelqu’un d’altruiste.

-Oui, je vais bien, merci de m’avoir aidé, je m’appelle Rose. Qui êtes-vous Madame ?



*******************************************************************


Julius de son côté était en train de discuter avec un vieil homme, celui-ci lui indiqua qu’une succube du nom d’Eléonore était sur un bateau qu’il désigna au niveau du port et que Julius lui rétorqua qu’il était seul juge de choisir qui était un suppôt du mal ou non mais qu’il vérifierait quand  même l’information.

En réalité, le vieux travaillait pour le Capitaine Barbe Rousse qui n‘attendait qu’une chose que son indicateur réussisse à envoyer ce parangon de la justice en mer pour qu’il supprime la navigatrice de l’équipage de Scally à partir de là il n’aurait plus qu’à l’aborder et acquérir les richesses que contenait le navire. Son plan était parfait.
Journalisée
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« Répondre #2 le: Mars 11, 2017, 10:50:16 »

Une fois la jeune femme remise sur ses pieds, la raptor prit une grande feuille sur un arbre à proximité pour essuyer ses deux griffes recouverts du sang de la créature. Elle fit volte de face pour se remettre en face de son interlocutrice, puis arbora un sourire qui se voulait réconfortant, sentant la jeune femme un peu mal à l'aise devant l'imposante reptile.

"- Je me nomme Scally et je suis à la tête d'un équipage, et les jeune dames derrière moi en sont les membres" Derrière elle était regroupé les filles, autour du cadavre encore fumant du minautor.

"- Je me demande si ça se mange, la chair d'homme-taurreau ?" demanda l'ursidé au cheveux violet.

"- N'y pense même pas, il est or de question question que je cuise se truc !" rétorqua alors sèchement la louve, la mine visiblement dégoutée.

"- C'est dommage pour cette bête, elle avait l'air bien équipée" Soupira Qhala, déçut.

Les autres membres la regardèrent d'un air dépité, mais elle haussa les épaules comme seule réponse. Puis une fois leur mise en scène finit, elle rattrapèrent leur capitaine et la jeune dame qu'elle venait de secourir.

"- Je vous présente Rose,et s'il vous plais, tenez vous correctement pour une fois. Ne me faites pas honte, encore !" déclara Scally d'un air excédé.

La première qui prit les devants fut Kamy. La raptor se massa la tempe l'air abattu, sachant qu'elle allait dire des chose pas forcement conventionnelles. La requine regarda la jeune dame avec un grand sourire, et comme si sa capitaine avait parlée dans le vide, elle l'aborda d'une façon plus que douteuse.

"- Dites moi mademoiselle, d'où venez-vous ? Peut on y trouver d'autres femmes aussi ... Belles ?" Elle hésita lourdement sur le dernier mot, la dévorant des yeux.

C'est Amy qui prit les devants pour lui cogner sur le haut de la tête, comme pour calmer les hardeurs de Kamy. Celle ci alla se réfugier dans les bras, ou plutôt dans les seins, de Qhala, sachant qu'elle y était toujours la bienvenue. L'ogresse, une fois les prédatrices sexuelles du groupe misent de cotés, s'adressa plus sérieusement à Rose.

"- Excusez nous pour ces mauvaises manières. Mais venez vous de la ville ? Il semble dangereux de se promenée seule avec de tels monstres dans le environs, non ?"

Une discussion sérieuse semblait avoir prit forme entre l'équipage et la jeune Rose, et les voyageuses ne se doutaient pas qu'en ville quelqu'un cherchait à nuire à l'équipage.
Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mars 17, 2017, 04:09:07 »

Il y avait vraiment toute une ménagerie de terranides. Entre, une lionne, un raptor, une chienne, une requin, un ogre et que sais-je encore! Rose en était diablement intimidée sur tout que la terranide requin s'approcha d'elle pour lui demander s'il n'existait pas des femmes aussi jolies qu'elle.

Rose se mit à rougir devant le compliment. Elle n'avait vraiment pas l'habitude d'être considérée de la sorte. C'était gentil de la part de cette demoiselle. Ceci dit une autre plus forte rééquilibra la conversation pour savoir si elle venait de la ville.

-Enchantée, tout le monde. Je vous remercie encore.... Oh non, je ne viens pas de la grande ville. Je suis venue d'un village à trois jours de marche et je m'apprêtais à acheter des matériaux pour mon village quand je suis tombé sur ce minotaure. Je viens de me rendre compte que la route n'était pas sûre. Je ne m'attendais pas  à ce que des héroïnes viennent m'aider à protéger ma vertu.

Oui, certes, Rose avait un air naïf mais néanmoins elle était tout simplement adorable et sincère dans sa démarche. Elle agissait comme une petite soeur qui désirait ardemment se faire protéger.

-Et vous, vous êtes des gardes?

Elle pouvait constater tout de même que certains membres de ce groupe semblait étrange. Elle n'avait jamais vu quelqu'un se précipiter dans une poitrine à toute vitesse comme l'avait fiat la terranide requin. Mais bon, c'est peut-être sa soeur ou sa mère, c'était certainement ça, d'ailleurs.




****************************************************************


Pendant ce temps, Julius était parvenue à monter sur le navire qui était accosté au port. La demoiselle s'appelait Eléonore et bizarrement sur une des portes le nom Eléonore était gravé dessus. Il pénétra dans la pièce qui était ni plus ni moins qu'une chambre et installa un piège qui lui permettrait d'immobiliser sa cible du moins c'est que le vendeur le lui expliqua.

Il pensait que c'était des neurotoxines ou quelque chose de similaire mais en réalité la petite boule qui s'activerait déclencherait un puissant aphrodisiaque qui augmenterait la sensibilité du toucher et le désir de s'abandonner à l'autre. C'était le genre de drogue prévue normalement pour briser un esprit.. Oui, le vendeur était un filou, la drogue immobiliserai bien la cible mais en la rendant folle de sexe sur la première personne qu'elle regardera.Et oui, Julius avait hérité de la naïveté de sa soeur.



Journalisée
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« Répondre #4 le: Mars 19, 2017, 03:49:05 »

- Enchantée, tout le monde. Je vous remercie encore.... Oh non, je ne viens pas de la grande ville. Je suis venue d'un village à trois jours de marche et je m'apprêtais à acheter des matériaux pour mon village quand je suis tombé sur ce minotaure. Je viens de me rendre compte que la route n'était pas sûre. Je ne m'attendais pas  à ce que des héroïnes viennent m'aider à protéger ma vertu. Et vous, vous êtes des gardes?

La jeune femme semblait bel et bien sincère. Elle avait un petit air naïve, comme une enfant qui découvrait le monde extérieure. C'était d'ailleurs bizarre qu'un village envoie cette petit chose innocente en ville sans escorte. Peut être devait elle y retrouver quelqu'un d'autre la bas ? Mais quoiqu'il en soit, le chemin ne semblait pas si sur que ça. Scally regarda rapidement tout à tour ses amies, et leurs regards sembmlaient approuvé une idée collectif : Elles allaient l'accompagnée, ce sera bien plus sur. Elles ne se sentaient pas capable d'être insensibles à cette petite si fragile, et ça lui donnait un air innocemment charmant.

- Non, nous sommes juste un équipage d'amies qui avons prit la mer. Mais, la route ne semble pas sans danger petite, que dit tu que l'on t’accompagne en ville ? Si la route n'est pas sure, une petite chose pure comme toi serait la proie de malfrats en ville.

Comme la nuit commençait à tombé, il fallait trouver un endroit ou dormir avant tout. Et avec le genre de créatures qui se trouvaient ici, un abri ne serait pas de refus. L'équipage n'avait pas mit longtemps à arrivé ici donc peut être que retourner sur le navire serait une bonne idée pour attendre le retour du jour.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Elle arrivèrent tard dans la soirée au port. Leur bateau n'avait pas bouger d'un poil. Elle embarquèrent donc pour passer la nuit, et n'ayant rien manger depuis le midi, les filles commençait à avoir faim. La jeune louve leur prépara donc un copieux diner, naturellement leur invitée eu sa part. L'heure de se coucher arriva, et chacune commencèrent a se diriger vers leurs chambres respectives. La question de "où Rose allait dormir fut vite soulever"

"- Je pourrait lui proposer un bout de ma couchette" Remarqua la requine

"- Je te connais toi, tu ne vas pas garder des mains dans tes poches. Je préfère qu'elle prenne mon lit." lui répondit Eleonor

La navigatrice accompagna donc la jeune femme jusqu’à sa chambre. Elle lui demanda de rester devant la porte le temps qu'elle remette un peu d'ordre dans sa chambrette. Quand elle poussa la porte, elle sentie quelque chose lui artérite au visage. Elle poussa un cri de surprise, et instantanément elle sentit son corps chauffer, bouillir même. Son coeur accéléra et son sexe se mit à la démanger. Elle tomba sur les genoux et leva la tête. Elle vit un homme en armure s'approcher d'elle, arme à la main. Elle n'avait plus les idées claires et se jeta à sa taille, prise par une envie incontrôlée de le déshabiller. Elle eu tout de même un moment de lucidité dans sa libido amplifiée.

"- Qui êtes vous ?"   

Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Mars 25, 2017, 04:49:51 »

Rose s'estimer heureuse. Elle aurait un endroit où dormir ce soir en ville. Après sa mésaventure, ce n'était pas de refus et elle accepta chaleureusement l'accueil de la capitaine. On l'amena devant un grand navire tard dans la nuit. Rosa accepta de bonne grâce le plat préparé par la louve.

Rose fut rassurée de voir qu’elle n’allait pas dormir avec la requine qui apparemment semblait vraiment bizarre depuis le début, elle essayait de lui faire passer un message mais Rose ne comprenait de quoi elle parlait vraiment.

La navigatrice Eleonore décida donc de l’amener dormir dans sa chambre et lui demanda de rester devant la porte le temps qu’elle range un peu ses affaires. Pourquoi pas ? Rose choisit donc d’attendre tranquillement que la navigatrice finissent avec les affaires en cours. La navigatrice entra donc et Rose entendit quelques murmures derrière la porte mais bon elle souhaitait être seule.
Elle mit par contre beaucoup de temps à ranger ses affaires et Rose décida de faire un tour sur le bateau, histoire de voir qui c’est qu’elle allait croiser, le temps de discuter un peu et elle reviendrait dans une demi-heure.

                                *************************************************

Pendant ce temps, Julius avait attendu le bon moment et le piège se referma sur la navigatrice. Sauf qu’apparemment  la dose n’était pas suffisamment forte puisqu’elle ne fut pas immobilisée du tout. Fichu vendeur de camelote !

Ceci dit, il approuva la bravoure de la créature. L’attaquer alors qu’il avait une arme à la main, c’était audacieux d’autant qu’elle n’avait pas d’arme sur elle. Sa prise pour le ceinturer était dérisoire de sa main ne tenant pas d’arme, i lui empoigna les cheveux et la souleva comme un fétu de paille de telle manière qu’elle soit déstabilisée et qu’elle est du mal à tenir sur ses jambes.

-Je suis Julius Perona, chevalier de la Dame du Lac, ici, c’est moi qui pose les questions. Es-tu, bien la succube navigatrice Eleonore qui a déjà fait trois victimes ? Défends-toi sur ton honneur et il ne te sera fait aucun mal !

La jeune femme avait quelque chose d’étrange dans son regard. Elle avait envie de se rebiffer voulant l’attaquer de plus belle. Il l’immobilisa donc contre le mur avec une clé de bras pour la tenir en place.

-Parle, maintenant !
Journalisée
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« Répondre #6 le: Mars 25, 2017, 06:40:05 »

Le mystérieux homme se présenta avec un nom qui tenait des titres de noblesse. S'il était la c'était pour une bonne raison et partie comme ça l'était, cela concernait la navigatrice. Visiblement il voulais quelque chose d'elle mais elle ne savait pas quoi. En plus des ses hormones qui lui démangeaient et qui lui empêchaient d'entendre tous les mots que prononçait Julius, elle ne comprenait pas ce qu'il voulait. Il lui avait saisie les cheveux pour la relever, mais elle ne tenait pas sur ses jambes. Celles ci flageolaient à cause de son excitation soudaine. Eleonor voulait crier pour appelé à l'aide, mais aucun sons aussi fort ne pouvait sortir de sa gorge. Elle arrivait à peine à aligner des mots dans une phrase.

- Une succube ... non ... suis pas ... je ... personne ... jamais ne tue

Ses yeux brillait et elle commençait réellement à avoir envie de se faire prendre. Elle avait la bouche entre ouverte, la langue sortie et haletant avec de la salive qui coulait un peu sur le coin de ses lèvres. l'homme la plaqua au mur et lui ordonna de répondre à ses questions.

- Je sais pas ! Dit elle en commençant à sangloter. Prends moi, maintenant ...

finit elle par dire. Son sexe commençait à couler en continu et la chaleur de son corps était insupportable. Le désir était tellement présent qu'elle ne sentait pas la douleur de la clef de bras que venais lui faire Julius.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De leur coté, Sandra et Amélia était toujours dans la cuisine à discuter alors que les autres filles étaient parties se couchées. Elles débarrassaient tranquillement, la louve faisait la vaisselle et l'ursidé lui amenait. Une fois leur travail fini, et d'humeur à jouer, la doctoresse se plaça derrière la jeune cuisinière et commença à lui masser les seins. Sans se douter qu'elles allaient être dérangées, Sandra se prêta au jeu. Mais quelqu'un poussa la porte et la petite bouille de Rose apparu. Surprise, Amélia se recula de son amie.

- R-Rose ! Eleonor ta chassée de sa chambre ?
Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mars 27, 2017, 02:42:37 »

Julius se rendit compte à quel point la créature ne résistait pas du tout. Pour autant, il semblait qu’elle avait du mal à répondre et ces derniers mots. Ce « Prenez-moi » ne laissait suggérer rien de bon pour lui. De toute manière, il n’aurait pas ses réponses par la force et la fille n’était pas armée. Il lui lâcha donc le bras et la retourna pour la regarder droit dans les yeux. Il s’aperçut alors rapidement que quelque chose tournait pas rond. La créature semblait très excitée et tirait la langue tandis que sa salive coulait un peu. Dans son état, il préféra la faire asseoir sur le lit, calmement de toute manière elle tenait pas sur ses jambes et une flaque par terre laissé suggérer qu’elle était vraiment très excitée. Il s’assit à côté du lit la regardant dans les yeux.

-Mademoiselle, on va reprendre depuis le début et calmement. Je veux savoir si vous êtes bien Eléonore une succube qui a fait trois victimes. Vous semblez innocente mais vous paraissez très étrange…


Tentant qu’elle se calme un peu il posa sa main sur la cuisse de la créature, il. Ce que Julius ignorait c’était que le produit était à double tranchant, les phéromones que dégageait Eleonore depuis tout à l’heure était là pour le faire plonger petit à petit dans l’ambiance. Il fit d’ailleurs de très légères caresses sur sa cuisse pour l’apaiser. C’était une sorte de virus qui se transmettait et qui contaminait un à un les personnes en contact avec.

-Calmez-vous, je ne vous veux aucun mal. Je ne vous effraie pas, j’espère ? Je veux juste que vous répondiez à mes questions.

Cette petite langue rose qui sortait était si attrayant. Peut-être qu’il devrait  jouer avec. Qu’est-ce qu’on était à l’étroit dans cette armure d’un coup. Non, sa mission était plus importante…

******************************************

Rose finit donc par trouver le chemin des cuisines et se mit rougir de chasteté quand elle vit Sandra la cuisinière se faire toucher les seins par la doctoresse.

-Je… Je ne voulais pas vous déranger…. Eleonore m’a juste dit d’attendre un peu le temps qu’elle règle quelques affaires. J’irais plus tard…. Mais si je vous gêne, je peux partir…


Elle  ne voulait pas s’imposer. Si la cuisinière et la doctoresse voulait se lâcher en cuisine, elles ne les empêcheraient pas.  C’était clairement pas dans cette optique qu’elle souhait leur parler Du coup, elle hésitait entre pénétrer dans la cuisine et revenir à la chambre.
Journalisée
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« Répondre #8 le: Mars 29, 2017, 08:11:51 »

Le jeune homme inconnu se posa sur le lit avec Eleonor quand il se rendit compte qu'elle n'opposait pas de résistance. Cependant, il ne semblait pas sensible aux avances que lui faisait la navigatrice. Et elle, elle ne comprenait pas cet histoire de trois morts. Elle n'avait pourtant tuée personne, jamais de sa vie. C'est déjà rare les cas ou elle se défend. Et en plus, pourquoi elle désirait tant cet inconnu ? Quoiqu'il en soit, les voila assis tout les deux sur son lit, le jeune homme semblait plus calme maintenant.

-Mademoiselle, on va reprendre depuis le début et calmement. Je veux savoir si vous êtes bien Eléonore une succube qui a fait trois victimes. Vous semblez innocente mais vous paraissez très étrange…

Étrange ? Elle était surtout excitée comme elle ne le fut jamais. Elle ne tenait plus et désirait lui sauter dessus puis lui faire sauvagement l'amour. mais elle garda son peu de lucidité qui lui restait pour résister. En plus, il parlait toujours de trois morts, mais pourquoi ? Pourquoi diable pensait il qu'elle avait tuées trois personnes. Elle était innocente, réellement. Mais dans son état, elle auras surement du mal à lui expliquer. Elle ne pouvait même pas criée à l'aide et ses gémissements ne devait même pas alerter la jeune femme qu'elle avait laisser derrière la porte. La pauvre devait trouvée le temps long d'ailleurs.

La chaleur corporelle de la navigatrice devenait vraiment insupportable. Elle pensa que Qhala devait ressentir se genre de chose quand elle était en chaleur car, de tout l'équipage, c'était elle qui avait une période d'ovulation aussi chaude. Elle tirait bêtement la langue sans prêter attention à la salive qui en coulait. Elle cherchait à prendre le plus d'air possible pour ne pas étouffer. Mais tout s’accéléra quand le jeune inconnu posa sa main sur sa cuisse. Ce simple contact lui fit l'effet d'une petite décharge électrique qui lui parcourut tout le corps, et sa libido s’amplifia. Eléonor ne portait quasiment plus son attention sur ce que disait Julius, mais plus à sa main. Elle lui attrapa le poignet et l'incita pour qu'il continue de la placer plus haut.

- Calmez-vous, je ne vous veux aucun mal. Je ne vous effraie pas, j’espère ? Je veux juste que vous répondiez à mes questions.

- Je .. Je n'ai jamais tué ... S'il vous plait ... caressez moi encore ...

Ce fut les seuls mots qu'elle réussie à prononcer pour se defendre devant le guerrier. Elle le regardait avec insistance, le suppliant du regard pour qu'il la touche enfin le sexe.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

De leur coté, Amélia et Sandra étaient dans les cuisines avec Rose. Les deux filles qui venaient de se faire prendre en train de se peloter, quoi qu'il y est rien de honteux en soi, se justifiait tant bien que mal devant leur invitée. Celle-ci d'ailleurs, bien qu'elle est magnifique, semblait complétement innocente. Déjà, elle n'avait pas eu l'air de comprendre les avances insistante de la Kamy plus tôt dans la soirée. Et la, elle réagissait un peu comme une enfant. Ce petit coté innocent rajoutait un plus au charme naturel de Rose.

- Je… Je ne voulais pas vous déranger…. Eleonore m’a juste dit d’attendre un peu le temps qu’elle règle quelques affaires. J’irais plus tard…. Mais si je vous gêne, je peux partir…

Amélia, les joues un peu rouges, se questionna. Il était rare que la jeune navigatrice prenne autant de temps pour rangée sa chambre. à la limite, quelques strings et des cartes trainaient au sol, mais rien qui puisse être aussi long.

- Bizarre ... Je vais aller la voir, suis moi.

Puis la doctoresse se mit en marche pour les chambres. Elle arriva devant celle d'Eléonor, toqua et attendit une réponse. Mais rien ne se fit entendre. Elle toqua une deuxième fois, une troisième. Toujours rien. Pensant que la jeune femme devait avoir entendue, elle se tourna vers Rose et poussa la porte.

Entre temps, Eléonor avait sauter sur Julius, s'étant déjà dévêtit le haut, lui laissant voir sa poitrine, et l'embrassait langoureusement. C'est à ce moment qu'Amélia entra. Elle s'arrêta devant la scène alors que la concernée se retourna que quand elle entendit son prénom

- Eléonor, qu'est ce que tu fais ?! Et vous monsieur, qui êtes vous et pourquoi diable notre navigatrice se retrouve les seins à l'air sur vous ?!

La voix habituellement douce de la doctoresse était devenue strict et autoritaire.
Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Avril 06, 2017, 04:23:53 »

Julius continuait donc à la caresser de bas en haut sur la cuisse. Elle lui intima alors de continuer, il n'y trouva rien à redire sa main se fut un peu plus baladeuse et se dirigea vers son sexe qu'il titilla du bout de ses doigts en soulevant lentement mais surement son pantalon et sa petite culotte. En signe de reconnaissance, le haut de la navigatrice fut retirée et il put admirer sa poitrine tandis que ses lèvres se rapprochaient. Il l'embrassa chaleureusement tandis que son autre main malaxée sa poitrine dont les tétons étaient tendus. Le virus lui était alors transmis car le mélange de fluide corporel était un bon moyen pour entrer dans le même état que la navigatrice. Il commença à se sentir à l'étroit dans cette armure. Il avait mal en bas de son corps, sa verge était tendue.

C'est alors que la porte du fond s'ouvra, laissant apparaître la doctoresse féline Amélia qui elle ne le savait pas encore mais serait bientôt en proie à certaine phéromones qui se dégageaient des deux corps en face d'elle. A ses côtés, un peu en retrait Rose regardait la scène scandalisé et surprise. Déjà, elle était scandalisée de voir cette scène de débauche mais elle était surprise de voir que Julius, son propre frère, était là.

-Julius! Qu'est-ce que tu fais là? Tu fais quoi avec Eléonore? Idiot! Laisse-là!


Elle se rapprocha pour se confronter à son frère. Mais, son frère eut pour seule réaction un regard hébété en vers elle comme s'il luttait contre une pulsion. Il avait posé ses mains sur les fesses d'Eleonore. Il voulait répondre mais le corps d'Eleonore était trop tentant et il suça un sein.

-Mmmmmh, je n'ais pas le temps... pour toi. Eleonore, viens... J'ai envie de toi.

Rose se mit à rougir en entendant tout cela. C'était incroyable comment les deux ne se préoccupait pas d'elle. Elle s'avança dans leur direction.

-Eleonore, dit quelque chose s'il te plaît, que se passe-t-il?

Malheureusement pour Rose elle s'était approchée de trop près et les phéromones l'assaillirent. Elle se sentit flageolante et elle détourné son regard de pudeur pour se tourner en direction d'Amélia. Elle put constater pour la première fois qu'Amélia possédait des formes très rondes. Elle se dirigea vers elle en se tenant la poitrine. Elle avait mal comme si elle avait des vertiges ou des nausées. Elle se raccroca à elle en trébuchant légèrement, elle avait du mal à avancer.

-Je me sens mal, Amélia, tu es doctoresse, n'est-ce pas? Aide moi. Je ne sais pas ce que j'ai, j'ai peut-être mangé quelque chose de pas bon...

Elle s'agrippa tant bien  que mal à la doctoresse car elle sentait de plus en plus flageolante. Ses propres phéromones devait maintenant titiller la doctoresse qui était une furry et rappelons que les furrys sont généralement sensibles aux phéromones, plus qu'un humain de base en tout cas.

Amélia réussira-t-elle à résister et à soigner tout le monde? Eleonore parviendra t-elle à retirer l'armure de Julius?
« Dernière édition: Mai 10, 2017, 02:46:33 par Julius Perona » Journalisée
Scally
Legion
-

Messages: 43



Voir le profil
FicheChalant
Description
Équipage composé de 6 jeunes femmes :
- Scally , la capitaine à l'apparence froide, mais qui cache un grand cœur;
-Amy, la seconde, une jolie ogresse qui aime être franche ;
-Amélia, une doctoresse si douce que l'on oublie ses maux en la voyant ;
-Eléonor, navigatrice au caractère bien sûr d'elle ;
-Kamy, la canonnière qui aime se faire remarquer par les hommes .. Et les femmes ;
-Sandra, jeune louve qui s'est créé une carapace pour cacher sa fragilité ;
-Qhala, une serpent princesse qui se plaît dans les parties de jambes en l'air ... En groupe.
« Répondre #10 le: Avril 24, 2017, 10:17:46 »

Julius, le jeune homme qui se trouvait aux cotés de la navigatrice, laissa aller ses mains sur le corps de celle-ci, sous les incitations qu’elle lui lançait. Il vint donc passer sa main derrière le pantalon de la jeune fille, la passant même dans sa culotte. Eleonor gémi aussitôt et écarta les cuisses pour le laisser faire. Il profita de la nudité des seins de la jeune femme pour les embrasser, se laissant désormais abandonné au corps de la navigatrice. Il lui suçota un sein tandis qu’avec sa main de libre il massa l’autre, délicatement. Le corps de la femme bouillait de plus en plus.

Rose qui était visiblement très choquée par cette scène, pourtant si érotique au gout de la navigatrice, tentait de savoir ce qu’il se passait ici. Mais l’homme lui adressa à peine une phrase de quelques mots avant d’annoncer qu’il désirait la femme. Et c’était réciproque. Eleonor trouva sur l’armure des lanières de cuirs, tenue par une boucle en métal comme une ceinture. Quand elle tira dessus, celle-ci se desserra. Elle fit la même chose avec la partie basse de l’armure, et une fois celle-ci également détendue, elle passa une main entre les jambes de l’homme, lui attrapant le sexe. Celui-ci coulait un peu de semence « pré sperme » qui se versa sur la main de la demoiselle. Elle lui masturba le sexe avec délicatesse et envie.   

Faites-moi subir les pires outrages alors

Dit-elle en descendant son pantalon et sa culotte avec sa main de libre. Rose quant à elle, qui venait de sentir les phéromones se propager en elle, venait se réfugier auprès de la doctoresse. Mais la jeune ours n’était pas dans un meilleure état. Sensible aux fluides et à l’excitation ambiante, elle avait déjà eu un premier coup de chaud. Et ses petites pattes baladeuses sur la louve tout à l’heure l’avait déjà fait mouillée sa culotte … Qu’elle n’avait pas sous sa petite robe, tout comme son soutient gorge. Mais quand elle rattrapa la jeune humaine qui n’arrivait pas à tenir sur ses jambes, se fut un désir envahissant de la déshabillé qui naquit, par le contact de leur chair. Elle enlaça doucement la jeune fille contre elle, la câlinant affectueusement mais leur corps rapprochés accélérait le processus. Elle posa la tête de Rose contre sa poitrine imposante, comme un oreiller moelleux et très confortable.

Je ne pense pas qu’ils souffrent, ils ont même l’air de s’amusés ensembles. Tu devrais te détendre un peu aussi.

Dit-elle avec un air envieux. La jeune fille était tellement mignonne avec son air innocent.
Journalisée
Julius Perona
Humain(e)
-

Messages: 85



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Mai 10, 2017, 02:57:28 »

Juius était maintenant comme obnubilé par ce corps nue qui l’envoûtait. D'autant que la navigatrice n'en avait clairement pas fini car d'elle même elle retira son pantalon et sa culotte. Julius était lui même désormais nue puisque cette dernière s'était occupée de lui. Il pouvait même difficilement cacher son état d'excitation. Il avait envie de ça. D'une manière presque animale, il engouffra sa verge dans cette porte béante. C'est-à dire qu'il ne se laissa pas prier il avait envie de la demoiselle et elle avait clairement envie de lui.

Il passa ses mains autour de sa taille afin de pouvoir faciliter des mouvement de va-et vient. Il en profita d'ailleurs que la navigatrice était concentré sur son plaisir pour prendre le dessus sur le lit se sentant plus à l'aise dans cette position pour  pouvoir intensifier ses coups de reins. Néanmoins, malgré sa manière animale, il n'oubliait de titiller le corps de la demoiselle avec ses mains qui en avait clairement pas besoin. C'était une lutte sur ce lit, de cris, de rugissement et de luxure.

-Oh oui, je te baise, j'en ai envie, je le fais !!!!

Oui, la substance faisait qu'il avait un peu de bave aux lèvres et n'avait clairement pas envie de s'arrêter là. Il était comme posséder, lui qui d'habitude était si calme. Il ne voulait qu'une chose, baiser encore et toujours avec cette femme. Le produit n'avait pas disparu et pire s'intensifier faisant del ui peu à peu une bête sauvage ne pensant qu'au sexe.


Rose quand à elle, se retrouver donc la tête posé sur la lourde poitrine de l'ours. C'était confortable et elle n'allait pas dénigrée ce traitement. Elle ressentait du bien être à ce seul contact et gémissait tendrement en secouant la tête légèrement. Elle sentait cette odeur de miel se dégageait de l'ours, ça sentait si bon. C'était agréable. Elle se demandait si le goût de sa peau aurait le goût de miel. elle lui donna alors un petit coup de langue et constata qu'elle aimai bien ça et elle continua à lui donner des petits coups de langue.

- Amélia, je me sens bien contre toi... Je me détends... Tu sens si bon et tu as si bon goût.... Protège-moi Amélia, s'il te plaît... J'ai envie de te lêcher un peu plus... Oups, je ne sais pas ce que je raconte, désolé...

Même si les mots disaient le contraire, elle se rattacha à la poitrine d'Amélia et à force de petit coup de langue et de sa main qui s'agrippait  à sa poitrine, elle réussit à dévoiler le sein droite et le téton apparut en remuant de haut en bas. Cette petit chose rose avait l'air d'avoir le goût d'une cerise et elle fut tentée de le lécher ce qu'elle fit bien entendu et elle le suça aussi. C'éait agréable cette partie était plus moelleuse et avait meilleur goût et sentait si bon.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox