banniere
 
  Nouvelles:
APPEL À CANDIDATURES : Proposez-vous pour être Administrateur de LGJ ! Plus d'informations ici : http://lgj.forum-rpg.net/index.php?topic=20663.0

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre Démoniaque [PV Samara]  (Lu 649 fois)
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« le: Mars 06, 2017, 11:52:14 »

"Voir Ashnard et mourir..."

Elle avait entendu ces paroles de la bouche même d'un baladin rencontré un soir dans une auberge d'un des rares villages qui parsemaient les contrées du Chaos (d'ailleurs le dudit baladin était devenu son compagnon pour la nuit qui suivit, nuit fort éprouvante pour le jeune homme qui était pourtant solide comme un chêne).
Bien entendu, lui-même n'y était jamais allé, ayant seulement entendu parler de cette fameuse dictature par les quelques marchands et aventuriers assez audacieux pour s'y rendre, ainsi que par les rares esclaves qui avaient réussi à s'en échapper. Tous étaient unanimes : la tyrannie régissait la vie des ashnardiens du berceau à la tombe et il fallait vraiment être fou, désespéré ou encore fatigué de la vie pour poser le pied là-bas.

Un point avait quand même intéressé Karla : Ashnard abritait une académie de magie des plus réputés et la jeune femme s'était dit que peut être elle y trouverait un moyen de retrouver la mémoire, ou tout au moins une bonne partie.

Le lendemain, après une nuit des plus torrides, elle avait dirigé ses pas vers la dictature d'Ashnard.


oOo

Elle avait voyagé de nuit durant une bonne partie du trajet, se reposant le jour pour ensuite reprendre son chemin dès le coucher du soleil. Elle ne craignait pas l'obscurité car ses yeux voyaient parfaitement dans la pénombre et une sorte d'instinct lui faisait éviter les mauvaises rencontres, qu'elles soient animales ou humaines (voire même surnaturelles).

Toujours est-il qu'elle arriva à la cité d'Ashnard proprement dite. Chose étrange, malgré le climat d'oppression quasi-permanent qui régnait sur la contrée, Karla n'en avait éprouvé nulle crainte, un petit quelque chose lui murmurant que dans sa vie précédente, c'est à dire celle d'avant sa perte de mémoire elle avait arpenté des endroits similaires, voire pires.

Elle réussit à se faufiler parmi les gardes à l'aspect peu engageant de la porte ouest de la ville, profitant d'un tumulte causé par la chute d'une dizaine de cages à poules et dont les occupants avaient réussi à s'en échapper provoquant moult cris de la part de leur propriétaire, cris qui n'avaient pas manqué d'ameuter les factionnaires.

Il ne lui avait fallu pas moins de deux bonnes heures pour trouver l'académie de magie, un bâtiment imposant et vénérable et qui était divisé en deux parties : une pour les personnes extérieures désirant consulter l'un des ouvrages de la bibliothèque et l'autre réservée aux mages, à leurs apprentis ainsi qu'aux étudiants en magie. Bien entendu, elle avait ouï dire qu'il était possible de pénétrer dans cette dernière mais pour cela il fallait une autorisation spéciale signée de la main d'un des maîtres de l'école ou de l'Archimage...

Elle entra dans la bâtisse et, après quelques tracasseries administratives qu'il n'est pas utile de relater, Karla put enfin pénétrer dans la bibliothèque où régnait comme dans tout endroit de ce genre une atmosphère feutrée et calme, propice à l'étude et à la réflexion. Les rayonnages étaient bien organisés, rangés par thème et par ordre alphabétique et il ne lui fallut pas longtemps pour trouver la section réservée aux troubles mentaux, notamment la perte de mémoire.

L'un des ouvrages retint son attention : sur la tranche était inscrit des symboles étranges or, tandis qu'elle essayait de les déchiffrer, ces derniers se mirent à danser devant ses yeux durant une seconde ou deux avant de se fondre en une masse indistincte pour ensuite former des lettres en langage commun. C'est ainsi qu'elle put savoir que ce livre traitait du Syndrome de Cupidité Draconique.
Curieuse, elle le prit et l'ouvrit. Là encore le même phénomène se manifesta de nouveau et elle fut à même de comprendre le texte, texte qui avait été rédigé en draconique, c'est à dire une des langues utilisées par les mages et qui étaient assez ardue à comprendre et apprendre et que la jeune femme pouvait déchiffrer sans effort.

- Peut être que j'étais magicienne avant... murmura-t-elle, un petit sourire aux lèvres.
« Dernière édition: Mars 08, 2017, 09:44:22 par Krynyss » Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #1 le: Mars 13, 2017, 01:34:25 »

L’Empire d’Ashnard était une région particulièrement vaste. Du point de vue de la superficie, il était le plus grand État de Terra, s’étalant sur des milliers de kilomètres. Son gigantisme expliquait en grande partie le caractère autoritaire et très militaire du régime. On le voyait dans la capitale, où tout était propre, bien rangé, bien ordonné, avec de multiples patrouilles de garde dans d’épaisses armures, des tours de surveillance, des miradors. Contrairement à Nexus et à ses rues bondées et archaïques, sauvages et remplies de badauds, les rues ashnardiennes alternaient entre de grands boulevards très propres et des rues très nettoyées. Le vagabondage était après tout une infraction à Ashnard, et les vagabonds étaient enfermés, afin d’être vendus comme esclaves. À Ashnard, quand on n’était pas un citoyen impérial, on ne bénéficiait d’aucune protection, sauf à pouvoir prétendre bénéficier de visas d’autorisation pour les personnes étrangères.

Samara était une Ashnardienne, venue ici il y a des années, et qui s’était trouvée une superbe vie. Elle disposait d’un magnifique appartement dans les beaux quartiers de la capitale. Au sein de l’Empire, la femme était une haute-fonctionnaire, une diplomate, et une Archimage. Elle multipliait les casquettes et son influence. La démone était l’une des plus puissantes magiciennes de l’Empire, qui avait son poste au sein du Conseil des Archimages. Puissante et belle, la femme à la peau rouge souffrait néanmoins d’un lourd handicap, un profond secret, comme une cicatrice indélébile qui, inlassablement, la poursuivait.

La femme était arrivée sur Terra par le biais d’un rituel, et avait été la victime d’un mage fou, qui l’avait torturé pendant des années. Elle en avait perdu la mémoire, et, depuis lors, ne savait toujours pas d’où elle était originaire en Enfer, de quel Cercle elle émanait. Arrachée à ses racines, Samara avait toujours espéré en savoir davantage sur elle-même, et c’était pour ça que, aujourd’hui, elle avançait dans les coursives de la bibliothèque de l’académie, une très grande pièce avec une énorme rotonde, et une large mezzanine sur la gauche. Un escalier se trouvait au fond de la bibliothèque, permettant d’accéder à cette mezzanine, où on trouvait essentiellement des libres, les tables de travail se trouvant au rez-de-chaussée. La bibliothèque de l’académie magique d’Ashnard était la plus fournie de l’Empire, loin d’égaler celle de Nexus, mais disposant malgré tout d’un impressionnant savoir académique.

*Mais je doute d’y trouver ce que je cherche...*

L’Archimage avait employé bon nombre de rituels pour tenter de découvrir de quel cercle elle venait, mais rien n’avait abouti. Elle était incapable de fixer ses souvenirs disparus, et, aujourd’hui, elle comptait tenter un nouveau rituel, qui nécessitait donc un livre pour perfectionner son savoir. Toutefois, alors qu’elle allait le récupérer, elle constata que ce dernier n’était pas dans son emplacement, alors qu’il n’avait pas été réservé.

*Hum...*

Samara se déplaça à nouveau, et observa les tables de travail, en usant rapidement de sa magie, et retrouva ainsi l’emplacement du livre, près d’une démone qu’elle ne connaissait pas. Samara se téléporta rapidement, et arriva à côté d’elle, dans son dos.

« Ce livre vous plaît ? » entama-t-elle rapidement, comme pour se saluer.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Mars 13, 2017, 05:16:41 »

- Ce livre vous plaît ?

Karla sursauta quand elle entendit cette question, prononcée par une voix féminine, juste derrière elle. Comment se faisait-il qu'elle ne l'avait pas entendu venir ? Se retournant, elle écarquilla les yeux et porta la main à son cœur quand elle vit l'aspect physique de la personne qui venait de lui parer : un femme sculpturale à la peau cramoisie, aux cheveux noirs et aux yeux argentés qui brillaient d'une lueur vive. Deux belles cornes ornaient sa tête et une longue queue dont la pointe évoquait un hameçon ou un fer de lance, partant de son postérieur pour atteindre le sol, se balançait doucement entre ses pieds.
Son physique des plus extraordinaire était souligné par sa tenue : une sorte de combinaison en cuir noir et moulant qui mettait en valeur ses formes. Il émanait également d'elle une atmosphère surnaturelle et qui était familière à Karla sans qu'elle put expliquer pourquoi.

- Euh... Il trainait dans l'étagère et il m'intriguait car il est écrit dans une drôle de langue... Si j'ai bien compris il traite du Syndrome de Cupidité Draconique, une maladie assez répandue chez les Dragons...

Il y eut un long silence gêné avant que Karla prenne de nouveau la parole :

- Si vous voulez le consulter, il n'y a pas de souci... Je le feuilletais simplement...

Nouveau silence pendant lequel on aurait pu entendre une mouche voler. La présence de cette femme à l'aspect peu engageant dans ce lieu voué à l'étude et à la lecture avait quelque chose d'incongru. Le plus étrange était que personne ne réagissait à sa vue comme s'il était normal qu'une "démone" se trouvât dans une bibliothèque. Oui, Karla ignorait beaucoup de choses sur Ashnard et la première était que les créatures des plans inférieurs, de la nuit et autres avaient pignon sur rue dans l'empire...

- Euh, vous vous appelez comment ? Moi c'est Karla ! fit-elle avec un petit sourire timide.
Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Mars 19, 2017, 07:28:53 »

Elle avait beau avoir forme humaine, Samara n’était pas une Archimage pour rien. Elle percevait l’aura démoniaque de cette femme, et, inconsciemment, était surprise. Sur Terre, elle pouvait comprendre que des démons se dissimulent en prenant forme humaine, mais, ici, à Ashnard ? L’Empire avait été fondé sur une alliance entre des familles humaines ayant migré de différents royaumes humains et de démons ayant fui des clans démoniaques en Enfer. Une alliance incongrue, mais qui permettait aux démons de se déplacer librement. Samara était donc curieuse, d’autant plus que ce visage ne lui disait rien, pas plus que cette signature démoniaque. Bien sûr, il y avait de multiples étudiants à l’académie, mais voir la manière dont la jeune femme réagit, en peinant à masquer son trouble, ne manqua pas d’étonner Samara.

*Je l’intimide, visiblement... Peut-être a-t-elle entendu parler de moi ?*

Samara siégeait au Conseil de l’Académie, après tout. Elle était l’une des plus puissantes mages d’Ashnard, et on la connaissait de plus en plus. Son ambition était connue de tous, tout comme ses capacités consistant à dévorer les âmes d’autres magiciens pour augmenter ses pouvoirs, et ce grâce au Cœur Noir, un artefact légendaire qui était le socle de son pouvoir. Samara rencontrait souvent de jeunes novices qui désiraient bénéficier de sa formation personnelle.

Et puis, au-delà de la curiosité, Samara reconnaissait chez la femme une indéniable beauté physique, très ashnardienne. Elle était très agréable à voir, surtout quand elle se sentait gênée. Elle lui expliqua que l livre traitait du Syndrome de Cupidité Draconique.

*Ah... J’ai dû me tromper de livre, je ne vois pas le rapport entre ça et mes problèmes mnésiques.*

Mais, d’un autre côté, elle n’avait jamais entendu parler de ce syndrome draconique.... Toutefois, Samara ne comptait pas se laisser démonter si facilement, et, comme la jeune femme se présenta, elle en fit de même, en arborant sur ses lèvres un doucereux et avenant sourire.

« Archimage Samara, membre du Conseil de l’Académie... Entre autres choses. Je suis ravie de te connaître, Karla. »

Samara lui sourit sensuellement, et se rapprocha un peu d’elle, caressant avec ses doigts le livre que Karla lisait, ses doigts s’approchant ainsi de ceux de la femme.

« Alors... Que peux-tu me dire sur le Syndrome de Cupidité Draconique, ma chérie ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Mars 28, 2017, 10:15:20 »

L'étrange dame se présenta comme étant une Archimage, qu'elle répondait au nom de Samara et qu'elle était membre du Conseil de l'Académie.

- Oh, vous devez être quelqu'un de très important !... répondit Karla avec un petit sourire timide. Même si elle avait perdu la mémoire, elle avait quand même gardé certaines connaissances liées au surnaturel et à la magie ; elle savait ainsi qu'un Archimage était un magicien qui avait atteint un haut degré de connaissance dans le domaine des arcanes. Ça veut donc dire qu'elle est quelqu'un de puissant et qu'elle pourrait m'aider avec mon problème d'amnésie... se dit-elle.

Son interlocutrice s'approcha d'elle et Karla put sentir la fragrance qui émanait d'elle : un curieux mélange de parfum capiteux avec quelque chose de soufré. En tout cas l'odeur était loin d'être déplaisante. La jeune femme éprouva alors une étrange sentiment de familiarité avec cette belle créature à la peau écarlate et aux yeux de braise ; non pas comme si elles s'étaient déjà rencontrées mais comme si elles avaient plus d'un point commun. Restait à savoir lesquels...

- Alors... Que peux-tu me dire sur le Syndrome de Cupidité Draconique, ma chérie ?
- Euh, ben pas grand chose... Comme je vous le disais, j'étais en train de le feuilleter... répondit-elle en rougissant légèrement. Elle ne se formalisa pas du passage au vouvoiement au tutoiement de Samara : Karla n'était pas du genre formaliste.

- Par contre, continua-t-elle, cette illustration est plutôt amusante !

Elle montra à Samara un dessin humoristique qui se trouvait dans les pages centrales de l'ouvrage et qui représentait un dragon rouge a l'air à la fois paniqué et furieux, vautré sur un trésor fabuleux fait d'or, de gemmes, d'armes et d'armures ouvragées et d'objets d'arts précieux avec pour légende 'Il manque une pièce d'or !".

Elle se rendit alors compte qu'elle devait sembler à Samara complètement puérile et provinciale !
Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Avril 03, 2017, 12:04:29 »

Le Syndrome de Cupidité Draconique était le nom donné à l’étude de la fascination des dragons pour l’or, et ses conséquences. Beaucoup de dragons étaient, pour d’inexplicables raisons, attirés par l’or. Des raisons inexplicables, car on voyait mal un dragon se rendre au marché pour faire ses courses. Alors, pourquoi s’attaquer aux trésors ? L’une des théories les plus en vogues était de considérer que le contact de l’or apaisait les dragons, notamment à cause de leurs écailles. Dans cette lignée, d’autres théories soulignaient que le caractère inoxydable de l’or permettait à un dragon, en se recouvrant d’or, de voir ses écailles se renforcer, ou lui permettait de se soigner. Enfin, des théories moins compliquées soulignaient juste qu’un dragon aimait ce qui était brillant. Restait à savoir pourquoi cette jeune femme voulait lire cet ouvrage... Samara, elle, le voulait dans le cadre de ses recherches sur son amnésie. Quel rapport entre les deux ?

Eh bien, ce qui l’intéressait, c’était une théorie soulignant qu’une forte concentration d’or constituait une sorte de siphon magique qui expliquait l’attirance des dragons, et qui expliquait aussi pourquoi certains dragons pouvaient parler. Cette théorie en tirait la conclusion que la proximité prolongée avec l’or permettait pour les dragons d’obtenir la capacité de parler, et influait sur leur psyché. L’hypothèse de Samara était d’utiliser l’or dans un rituel afin de recouvrer sa mémoire. Pour cette raison, elle avait besoin de se renseigner davantage, même si elle ne se faisait guère d’illusions. Cette théorie était marginale, et avait toutes les chances d’échouer... Mais Samara aurait au moins la conscience tranquille.

Visiblement intimidée, la mystérieuse Karla se mit à rougir, et lui présenta finalement une image. Samara fronça légèrement les sourcils en regardant l’image, puis à nouveau la femme.

« Il faut bien savoir se détendre entre deux leçons », déclara-t-elle finalement, en avançant sa main pour caresser les cheveux de la femme pendant quelques secondes.

Elle aurait pu partir, et elle était d’ailleurs tentée de le faire, car, après tout, elle ne connaissait rien de cette femme. Néanmoins, cette petite prunelle l’intriguait. Samara percevait l’essence démoniaque qui était en elle, et voir qu’elle ne s’intéressait qu’aux quelques gravures comiques d’un livre qu’elle venait à peine d’entamer...

« Tu n’es pas étudiante ici, n’est-ce pas ? demanda-t-elle soudainement. Est-ce pour ça que tu dissimules ta forme démoniaque ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Mai 06, 2017, 03:55:15 »

- Il faut bien savoir se détendre entre deux leçons dit Samara en caressant pendant quelques instants la chevelure de Karla. Cette dernière lui sourit, lui montrant ainsi que ce geste ne la dérangeait point. Elle savait qu'elle était belle et que les hommes qui la croisaient étaient attirés par elle ; c'était également le cas de certaines femmes et Samara en faisait partie.

Elle ouvrit de grands yeux quand son interlocutrice évoqua le fait qu'elle cachait sa forme démoniaque.

- Q... Que voulez-vous dire par là ? demanda-t-elle dans un murmure, tout en reculant légèrement. Vous insinueriez que je serais une... démone ?

Tout absorbée par la conversation avec la Succube, Karla ne remarqua pas le groupe d'étudiants qui étaient assis à une table située à quelques mètres de deux femmes et qui étudiaient. Enfin, qui faisaient semblant d'étudier : tenant chacun un gros livre ouvert, qu'ils avaient dû prendre au hasard dans les étagères, ils mataient le postérieur de Karla...

- Putain, je donne 20/20 à son cul ! dit Lars, un grand rouquin efflanqué au visage constellé de tâches de rousseur.
- C'est une nouvelle prof ou une nouvelle élève ? demanda Garrick, un petit brun au regard de fouine qui était tellement absorbé dans la contemplation de la beauté brune, qu'il n'avait pas fait attention qu'il tenait son livre à l'envers...
- Ça je sais pas, mais si c'est une élève, ça nous changera des laiderons de notre classe ! fit Arthur un blond costaud à l'air rêveur.

Les trois compères murmuraient entre eux, afin de ne pas attirer l'attention de la jeune femme. Ils ne voyaient pas avec qui elle discutait : Samara était cachée par une étagère et nul doute que s'ils l'avaient aperçue, ils auraient certainement pris leurs jambes à leur cou.
« Dernière édition: Mai 06, 2017, 10:49:40 par Krynyss » Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #7 le: Mai 08, 2017, 07:16:51 »

Un sourire amusé éclaira les lèvres de Samara. Initialement, elle n’était pas venue ici pour discuter avec cette femme, mais, puisque l’occasion se présentait… Samara avait toujours été une femme très sociable, appréciant le contact et la discussion. Après tout, elle était une diplomate, travaillant comme haut-fonctionnaire, et on n’atteignait pas un tel poste en ayant juste une belle plastique. Samara avait travaillé dur, et avait aussi veillé à avoir de bonnes relations. En l’état, cette mystérieuse étudiante pouvait bien être sans intérêt, ou présenter un quelconque intérêt. Et, même sans cela, Samara avait juste envie de converser, son œil attiré par la belle beauté qui se tenait là. Et, pour elle, c’était un argument entièrement suffisant. Comme bien des professeurs de l’Académie magique, Samara entretenait volontiers avec les élèves des relations très fusionnelles. Peu de gens se refusaient à l’Archimage Samara, qui était aussi belle que puissante, et c’était souvent un grand honneur que d’avoir la chance d’être son amante.

Elle se tenait donc face à cette femme, qui ne fut pas troublée par la main apposée par ses cheveux, mais davantage par les révélations sur sa nature. Samara sourit donc, intriguée.

« Pourquoi chercher à le masquer ? Je suis une démone, je sens les miens… Et une Archimage, qui plus est. De simples sortilèges de dissimulation ne peuvent me tromper. »

Il aurait fallu que cette femme utilise des sortilèges plus puissants pour ça. Quoi qu’il en soit, la mystérieuse femme semblait étrangement très inquiète à l’idée qu’on devine qu’elle puisse être une démone, ce qui ne manquait évidemment pas d’interpeler Samara.

*Nous sommes à Ashnard, un empire dirigé par des humains et par des démons. En quoi est-ce si troublant ?*

Peut-être que, sous sa forme démoniaque, cette femme était une fugitive en fuite ? Samara n’en savait trop rien, mais se félicita de son intuition, qui l’avait poussé à rester ici, et à se rapprocher davantage de cette femme, afin d’en savoir davantage sur elle. Elle n’était pas déçue.

« Ashnard est un territoire démoniaque, tu sais… N’aurais-tu pas un secret à dissimuler derrière ce si joli minois ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Août 21, 2017, 11:00:59 »

Cette révélation fut en quelque sorte un choc pour Karla et durant quelques instants elle ne prit pas garde aux paroles de Samara, pas plus qu'elle ne faisait attention aux trois godelureaux qui se trouvaient à quelques mètres derrière elle et qui, se servant de gros bouquins en guise d'écran, mataient son cul en douce.

Ceci dit, elle n'était pas complètement surprise car ce que venait de lui dire la Démone ne faisait que corroborer ce que Karla pressentait depuis un certain temps : les rêves étranges qu'il lui arrivait de faire certaines nuits, son appétit sexuel démesuré, sa force légèrement supérieure à la moyenne, sa faculté à voir dans le noir et ainsi de suite. Elle savait qu'elle était spéciale mais de là à avoir une nature démoniaque...

- Pour être honnête, finit-elle par dire au bout d'un moment, il y a quelques temps de cela je me suis réveillée en pleine nature, complètement amnésique. Je ne savais plus qui j'étais ni ce que je faisais avant. Karla n'est même pas mon vrai nom, c'est un nom que j'ai entendu quand une mère appelait sa fille pour le repas du midi...

Elle tourna la tête, croyant avoir cru déceler quelque chose de suspect derrière elle. Instantanément, les trois jeunes étudiants se cachèrent prestement derrière leurs gros ouvrages. Voyant qu'il n'y avait rien qui méritait son attention, elle revint à son interlocutrice :

- C'est la raison pour laquelle je suis venue à Ashnard : on m'a dit qu'il y avait les meilleurs mages du monde et qu'ils pourraient m'aider à recouvrer la mémoire...
Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Août 23, 2017, 01:17:35 »

Une histoire… Qui sonnait étrangement familière aux oreilles de Samara. Karla lui expliqua être amnésique, que Karla n’était d’ailleurs pas son vrai nom, et qu’elle était venue ici, à Ashnard, dans l’espoir d’obtenir des renseignements sur elle et sur son passé. Tout en expliquant cela, elle se retourna vers une allée, observant trois novices qui étaient occupés à la reluquer. Samara sourit brièvement, et, quand Karla la regarda à nouveau, Samara lui répondit alors :

« Je vais fous faire une confidence, Karla. Je suis, moi aussi, victime d’amnésie. J’ai été invoquée sur ce plan par un mage qui a mené sur moi des expériences magiques ayant eu pour effet de me priver de mes souvenirs datant de l’époque où j’étais en Enfer. Et, comme vous, je me suis rendue ici, à la capitale, pour découvrir mes origines, et perfectionner les talents magiques que j’ai acquis en absorbant les pouvoirs magiques de ce mage infernal. »

Samara lui expliqua qu’elle était une mage très puissante, ayant le titre d’Archimage, et qui siégeait au conseil d’administration de l’académie magique d’Ashnard, tout en étant également membre de la Loge des Magiciens d’Ashnard. La Loge faisait partie d’une très vieille organisation magique, une assemblée qui dépassait le cadre des États.

« Toutes les académies magiques, ou la plupart d’entre elles, font partie d’une même organisation, un Cercle qui a pour but la préservation et la protection de la magie, au-delà des intérêts étatiques et nationaux. Le Cercle ressemble toutefois davantage à une fédération d’associations et d’organisations locales. »

Autant de titres et d’explications qui n’avaient que pour but une seule chose : convaincre son interlocutrice de son pouvoir. Samara sentait la nature démoniaque de cette femme, mais aussi une grande forme de magie, une puissance dormante qui n’attendait qu’à se réveiller. Cette rencontre était-elle due véritablement au hasard ? Ou est-ce que, inconsciemment, Samara avait perçu l’énergie magique de cette femme ? Plongée dans ses questions, elle désigna soudain du nez les trois étudiants.

« Eux… Ce sont de simples novices, en première année. Des humains, venant probablement des fermes, ou de contrées plus reculées. Ils n’ont encore jamais vu de démons. Quand tu apprendras à maîtriser tes pouvoirs, tu pourras t’amuser d’eux… Comme je le fais en ce moment. »

Les doigts de Samara se mirent à remuer, et Karla dut alors sentir, grâce à ses instincts de succube, une sorte d’aura la caresser, une vague de désir qui devrait l’émoustiller, et lui donner une furieuse envie de se caresser intimement… Avant qu’elle ne parte vite, et ne vienne heurter les trois étudiants. Ces derniers se mirent alors à rougir rapidement, et lâchèrent précipitamment leurs livres. Une belle érection déformait leurs pantalons, et, en voyant les autres personnes de la bibliothèque les regarder, ils décampèrent rapidement, sans demander leurs restes.

Samara sourit légèrement.

« Ils vont avoir une trique de tous les diables pendant une demi-heure. C’est comme ça qu’on apprend à contrôler ses passions, c’est indispensable quand on veut être un magicien de renom. »

Maintenant débarrassée des curieux, Samara observa plus attentivement Karla.

« Tu ne me mens pas, Karla. J’ai fait des recherches… Sur l’amnésie, sur les moyens de recouvrer la mémoire. Je dois bien admettre que rien de tout cela n’a encore marché pour le moment, mais… Je ne perds pas espoir d’y arriver un jour. Peut-être que mes méthodes fonctionneront mieux sur toi qu’elles n’ont marché sur moi… Et puis, de toute manière, tu ne peux pas t’inscrire à l’académie si tu n’as pas une identité officielle. »

Autrement dit… Cette rencontre pouvait bien être providentielle pour la belle Karla.

« Toutefois… Je suis une démone, pas une ange. Je peux te prendre sous ma protection, en qualité de mécène, mais… Il faut encore que tu arrives à le mériter. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Août 23, 2017, 09:43:23 »

Quand Samara lui avoua qu'elle aussi souffrait d'amnésie, Krynyss en fut quelque peu étonnée : décidément, on fait la paire tous les deux ! pensa-t-elle. En fait, la démone avait été invoquée par un mage qui s'est servie d'elle pour des expériences au cours desquelles elle avait perdu la mémoire. Raison pour laquelle elle était montée à Ashnard pour en savoir plus sur son passé et perfectionner les pouvoirs arcaniques qu'elle avait absorbé sur le mage. Je me demande comment elle a bien pu faire ça, se demanda-t-elle. Suis-je capable de faire la même chose d'ailleurs ? Elle n'était pas sûre qu'elle en serait satisfaite si c'était le cas...

Samara lui dit ensuite qu'elle était Archimage, c'est à dire une mage ayant poussé sa maîtrise des arcanes à un degré largement au-dessus de la plupart des mages. Elle lui parla ensuite de la Loge mais là, Karla eut une sorte de flottement tant elle ne comprenait rien aux termes employés par son interlocutrice, mais elle hocha la tête d'un air approbateur pour donner le change.

Elle désigna les trois godelureaux qui étaient toujours planqués derrière leurs bouquins et lui expliqua qu'ils étaient des novices, ayant encore de la terre au bout de leurs ongles, bref des bouseux. Elle fit un geste magique et aussitôt Karla ressentit comme une bouffée de désir sexuel l'envahir ! Cette sensation fut de courte durée : la force énergétique se dirigea vers les gamins qui eurent instantanément une érection de tous les diables, comme en témoignait la grosse bosse qui déformait leurs hauts-de-chausse. Paniqués, ils quittèrent précipitamment la bibliothèque sous l’œil désapprobateur des autres étudiants.

Drôle de façon de s'amuser... pensa-t-elle. Quoi qu'il en soit, ils ont pour une bonne demi-heure à être dans cet état là. Pourvu qu'ils se trouvent quelques donzelles peu farouches. A moins que... Elle préféra ne pas aller plus loin dans ses considérations.

- Tu ne me mens pas, Karla. J’ai fait des recherches… Sur l’amnésie, sur les moyens de recouvrer la mémoire. Je dois bien admettre que rien de tout cela n’a encore marché pour le moment, mais… Je ne perds pas espoir d’y arriver un jour. Peut-être que mes méthodes fonctionneront mieux sur toi qu’elles n’ont marché sur moi… Et puis, de toute manière, tu ne peux pas t’inscrire à l’académie si tu n’as pas une identité officielle.
- J'ai jamais dit que je voulais m'inscrire ! lâcha-t-elle. Je veux simplement retrouver la mémoire, nuance... Elle n'en écouta pas moins la suite qui s'avéra intéressante : Samara pourrait la prendre sous son aile mais comme elle était une démone, cela ne serait pas gratuit.

- Moui et vous voulez quoi en échange ? Mon âme ? Si je suis de même nature que vous, ça ne vous servirait pas à grand chose...
« Dernière édition: Août 23, 2017, 09:49:20 par Krynyss » Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #11 le: Août 28, 2017, 01:04:22 »

Samara sourit devant la question de Karla. Son âme…

*Pourquoi est-ce qu’ils posent toujours cette question ?*

Elle croisa élégamment les jambes en souriant tendrement, et secoua la tête.

« Ma chérie, aussi brillante soit ton âme, je n’en ai que faire. Bien sûr, je pourrais la dévorer pour obtenir tes pouvoirs, mais, comme tu es amnésique, je n’obtiendrais pas grand-chose. »

Samara se pencha vers elle. Inutile de le nier, Karla avait de sacrés attributs physiques. Et, en l’état, c’était bien la première chose que Samara voyait sur elle, sa principale qualité. Ici, à Ashnard, la beauté était très importante. C’était, après tout, un pays qui n’avait pas été marqué par la morale religieuse de l’Ordre Immaculé, et où les démons étaient centraux, eux, ainsi que leurs valeurs… Comme la luxure.

« Je veux déjà savoir de quoi tu es capable, Karla. »

C’était une première étape indispensable, avant de faire autre chose. Qu’est-ce que Karla avait dans le ventre ?

« Si tu veux t’assurer mes bénédictions, je te propose… Une série d’épreuves. Des défis. Rien de bien dangereux, rassure-toi, mais… Suffisamment intenses pour voir quel est le potentiel magique qui sommeille en toi. Bien sûr, tu peux refuser. Mais je ne vois rien d’autre que tu puisses m’offrir. L’or ? J’en ai à profusion. En revanche, je sens en toi un potentiel, Karla… Et, plus que toute autre chose, tu découvriras que, ici, l’exercice du pouvoir ne repose pas tant sur l’or dont on dispose que sur les faveurs dont nous disposons. Si je t’aide, si je deviens ta mécène, tu me devras une faveur. Et ne t’avise pas de prendre cela à la légère, les démons tiennent beaucoup plus à leur parole que les humains. »

De fait, on avait pour coutume de dire qu’un démon ne mentait jamais, mais qu’il fallait souvent interpréter ses propos. On ne les disait pas malins pour rien, et le mensonge… Le mensonge était une chose que les démons abhorraient, par principes. L’honneur était la valeur fondamentale et cardinale en Enfer, qui cimentait toute la hiérarchie infernale. Mentir, c’était donc porter atteinte à la fierté du démon. Il n’y avait rien de plus infamant.

Mais, bien sûr, Samara avait aussi autre chose en vue, un petit plaisir personnel… Qu’elle satisferait le moment venu.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Août 28, 2017, 07:57:41 »

Dieu (ou plutôt Diable) merci, Samara n'en avait cure de l'âme de Karla. Oh, elle pourrait se l'approprier pour en absorber les pouvoirs mais étant donné qu'elle était amnésique, elle en tirerait peau de lapin (une expression gnome qu'elle avait entendue au marché de Nexus).

- C'est rassurant de savoir que mon âme est indigne de votre intérêt... répondit-elle d'une voix morne. Par contre j'ai l'impression que ce sont plutôt mon corps qu'elle voudrait dévorer, au sens figuré bien entendu... pensa-t-elle. Karla savait lire le désir dans les yeux des hommes, les meilleurs miroirs selon elle, et la façon dont Samara la dévorait des yeux en disait long sur ses intentions.

- Je veux déjà savoir de quoi tu es capable, Karla.

Nous-y voila... se dit-elle. Ceci dit, même si elle n'avait jamais couché avec une femme - enfin même si elle ne souvenait plus l'avoir fait - l'idée de passer un moment intime avec Samara était des plus séduisantes : la démone était un régal pour les yeux et elle avait un charisme... d'enfer.

Son interlocutrice ne lui proposa pas une partie de jambes en l'air, du moins pour le moment, mais une série d'épreuves afin de tester son potentiel qu'il soit magique, surnaturel ou autre. Bien entendu, si Samara prenait Karla sous son aile, elle lui devrait une faveur et vu la façon dont elle avait prononcé ce mot, elle sentit que c'était du sérieux.

- Et on les commence quand ces épreuves ? Tout de suite ? Je n'ai rien à faire d'autre pour le moment donc si vous voulez que je les fasse maintenant, je suis partante.

Bien entendu, elle était curieuse de voir en quoi consistait cette ordalie.
Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  
Samara
Avatar
-

Messages: 437



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #13 le: Septembre 04, 2017, 01:04:40 »

Le sexe était bien évidemment à envisager entre elles... Mais ce n’était pas ça qui déciderait Samara. Ce n’était qu’un plus, mais un élément d’appréciation malgré tout. Elle ne cherchait donc nullement à dissimuler son désir envers elle, ou ce qu’elle envisageait de lui faire. Mentir ne présenterait aucun intérêt, et Samara s’efforçait toujours, dans la mesure du possible, d’être honnête. Les épreuves qu’elle avait en tête n’étaient pas spécialement difficiles, mais il fallait tout de même se préparer un petit peu pour les faire.

« Il faut que j’organise tout ça, ma chérie. Tu as commencé à explorer l’académie, n’est-ce pas ? »

Karla avait donc dû réaliser que cette dernière était plutôt grande, très spacieuse. L’académie magique était située au sein de l’université impériale, avec une multitude de bâtiments, de cours, de jardins, et de places spéciales. Il s’agissait après tout de la plus grande université de l’Empire d’Ashnard, qui se targuait de rivaliser avec celle de Nexus (même si elle était en réalité plus petite, mais plus documentée dans certains domaines).

« Je te propose un rendez-vous demain, à 10h, près de la fontaine de Grandwïn. »

Grandwïn était le nom d’un des plus puissants mages ashnardiens, un mage qui avait marqué l’Histoire de l’académie en participant à sa fondation.

« Mon esclave viendra te chercher pour te conduire à l’Épreuve. D’ici là, tu n’as qu’à te familiariser avec les lieux. Ces épreuves n’auront rien de mortel, comme je te l’ai dit... Et, si tu les réussis, non seulement je te récompenserai personnellement, mais je te prendrais aussi sous mon aile. »

Elle aurait pu en dire plus sur le contenu des épreuves, mais ça aurait été les biaiser. Il ne s’agissait pas d’un rituel interdit, mais plutôt discret, réservé seulement à certains élèves. Samara devait donc le préparer un peu. Du reste, la femme qui viendrait chercher Karla n’était autre que sa fidèle Kazuha, qui lui était aussi belle que fidèle. Aucun pouvoir magique notable, ce qu’elle compensait par des capacités physiques excellentes, faisant d’elle une redoutable combattante au corps-à-corps.

Un parfait guide pour partir avec Karla dans les sous-sols de l’académie magique, devant le couloir qui ferait office de lieu pour l’épreuve à venir.

« D’autres questions, ma chérie ? » demanda, par pure politesse, Samara.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Krynyss
Créature
-

Messages: 122


Succube


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Septembre 09, 2017, 11:15:38 »

Le lendemain matin, Krynyss se rendit à la fontaine de Grandwïn, à l'heure prévue.

La veille, elle s'était familiarisée avec les lieux, visitant les endroits accessibles aux simples visiteurs, notamment les jardins et les bains. C'étaient surtout ces derniers qui l'avaient intéressé car elle n'avait pas pris de bain depuis son arrivée à Ashnard et elle se sentait sale. Lorsqu'elle était entrée, complètement nue, dans le bassin collectif, réservé aux femmes, elle avait senti sur elle les nombreux regards féminins et y avait lu de l'admiration, du désir et de l'envie. Surtout de l'envie.

Elle s'était baignée quelques minutes avant de sortir, profitant du sauna et d'une sorte de petit bassin d'eau chaude à bulles.

Elle avait ensuite loué une chambre au Chat Botté, une des meilleures auberges d'Ashnard. Comme Samara lui avait dit qu'elle enverrait un de ses esclaves pour venir la chercher pour le rendez-vous, elle avait envoyé un messager pour indiquer à la Démone où elle était logée. Le lendemain matin, après avoir fait un brin de toilette et pris un bon petit-déjeuner, elle vit venir à elle une ravissante blonde, portant une tenue qui ressemblait plus à un bikini qu'à un armure et une superbe épée ouvragée dans le dos.
Elle se présenta comme étant Kazuha et qu'elle était au service de Dame Samara. Karla fut assez impressionnée par sa beauté sculpturale, ses seins développés, ses membres fuselés et comprit qu'elle servait de protection très rapprochée à l'Archimage.

Kazuha, peu bavarde, conduisit Karla à travers Ashnard, empruntant quelques ruelles et une galerie pour finir par aboutir à la place susnommée où se trouvait une belle fontaine pourvue en son centre d'une statue représentant un homme d'âge mûr vêtu d'une robe et brandissant un bâton. Durant tout le trajet, la jeune femme avait pu admirer le balancement des fesses musclés, des hanches étroites et la démarche souple de la servante devant laquelle la plupart des gens s'écartaient, comme s'ils savaient à qui ils avaient affaire.

L'heure du rendez-vous approchait et Karla attendit, assise sur la margelle du puits. A ses côtés, la belle blonde attendait aussi, debout, les bras croisés, ce qui faisait ressortir ses biceps.
Journalisée

Krynyss dans toute sa splendeur
Forme n° 1 de Krynyss :
Spoiler  

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox