banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Une alliance salutaire [Pv ~ Chi-You]  (Lu 113 fois)
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« le: Mars 06, 2017, 09:39:32 »

Il y a de ces situations dont on aimerais jamais avoir eut à se mêler. Malheureusement pour lui, Darthestar avec le grand avantage de toujours se trouver dans de pareilles situations où il avait tout don de briller, à tel point même qu'il n'y trouvait plus souvent de la difficulté, ou de la douleur, mais plutôt une satisfaction personnelle, celle d'avoir été pour une fois proche de l'absolution qu'il recherche tant, en éliminant un danger qui, autrement, aurait eut le grand malheur d'affecter des êtres qui ne peuvent naturellement s'en défendre ! Alors pourquoi parler désormais d'une situation dont on ne souhaiterait pas se mêler ? Parce que bien malheureusement pour lui, et au delà de son extrême capacité à se défendre dans ce genre de moment particulièrement houleux, il s'était retrouvé au milieux d'événements où il n'était pas le seul à être impliqué, des événements qui devenaient graduellement de plus en plus dur à gérer, et où le vampiroïde n'avait pas la pleine liberté d'user du tout de ses forces au risque de blesser les peuplades environnantes, ou de briser le fruit de leur labeur d'un coup un peu trop maladroit. Bien malgré lui, et ses efforts pour s'assurer que le reste de sa présence ici se déroule sans le moindre accroc, il commençait sérieusement à se demander si il pourrait en effet éviter le moindre problème le temps que les choses s'arrangent, mais plus ce dernier s'écoule, et plus ses espoirs s'amenuisent. Et c'était dans ce genre d'instant qu'il se rappelait son arrivée ici, et se demandait comment il n'avait pas put sentir que les choses allaient rapidement s'envenimer !

Il était arrivé dans ce coin des landes dévastées après plusieurs jours de voyages, et la découverte du village avait été la promesse d'un court repos avant qu'ils ne repartent en direction des montagnes proches pour se tenter à l'ascension d'un des grands pics de ce monde, à la recherche d'un outil qu'il voulait user dans l'espoir de se purger de la malédiction qui l'affectait depuis maintenant plus d'une année. Certes, quand il fut en vue des maisonnées, il put se demander pourquoi les fenêtres étaient barricadées, et les murs du lieu renforcés, mais il ne vint que peu faire le parallèle avec la présence d'attaques, les troupeaux de bêtes dangereuses se déplaçant actuellement au Sud de sa position, aussi il ne s'était concentré que sur l'étrangeté des lieux, et la potentielle présence d'êtres vivants, les chemins étant exempt de la moindre présence. C'est là qu'il en avait vu pour la première fois. Au milieu des rues se trouvait alors un énorme lézard, une sorte de saurien cuirassé, à la forme vive et aux écailles particulièrement épaisses, tout particulièrement sur le dos de cette chose aux airs violents. Mais surtout, ce qu'il voyait peu loin de celle-ci était le cadavre d'un chien, et dont une bonne moitié du gigot était en train de se balader entre les crocs de la bête sauvage aux tons cramoisis, apparemment en train de profiter d'un repas bien mérité, si l'on considère que le chien avait la moindre chance de se défendre contre le drake mineur et son besoin impérieux de se nourrir. Il n'y avait plus grandes questions à se poser, la bête avait élue domicile dans les environs, et devait terrorisée les habitants de sa présence et son agressivité. C'était une bonne occasion pour le vampire d'aider autrui.

Le vaincre fut rapide, et les villageois lui demandèrent peu après de rester, et de prendre soin des autres bêtes qui s'approchaient des lieux ces derniers temps, si bien que le vampire ne fut pas vraiment de cœur à le leur refuser, surtout qu'il avait bien prévu de se reposer un temps parmi eux pour pouvoir préparer ses forces au prochain voyage qu'il allait accomplir, si bien qu'il commença lentement à défendre le village contre les assauts qui s'y produisaient, d'abord quotidiennement, puis avec un rythme croissant d'apparition. En une semaine, ce fut bientôt de larges vagues de ces bêtes qui approchaient pour se faire des villageois un repas des choix, et le vampire commençait à être bien seule pour s'occuper de tout les drakes mineurs qui approchaient de la quiétude des villageois. Bien sur, les villageois commencèrent en partie à l'aider, achevant de piques les bêtes qu'il estropiait simplement, faute de temps, mais surtout bien loin de se reposer, l'homme avait de plus en plus tendance à finir les journées passablement fatigué, découvrant une garde rude où, à chaque heure, il se devait d'être conscient pour observer les environs de la ville, balayées de torches pour offrir une visibilité extérieure. Et alors que la nuit commençaient lentement à s'effacer, où l'aube se trouvaient poindre derrière les montagnes qui se trouvent bien loin, trop loin pour l'homme qui n'avait pas vraiment prévue de rester si longtemps en ces lieux, il était déjà à son poste, adossé aux fortifications diverses que les villageois avaient put mettre en place, tendant l'oreille pour entendre la moindre approche de ces choses, prêt à en découdre une journée de plus.

La lumière approchait et avec elle les grondements lointains. Darthestar les avait déjà entendu il y a de cela plusieurs jours, et avait commencé à comprendre comment fonctionnaient ces êtres, cette meute étrange de puissants sauriens, commençant clairement à voir comment il pourrait trouver une solution à tout ces problèmes ! Ces grondements, au loin, n'étaient pas ceux d'un membre de la meute, mais d'un chef, d'une bête encore plus puissante, encore plus forte qu'eux, et qui ainsi avait fait le choix de les dominer pour s'en servir comme d'un moyen de chasse accéléré,, pour des raisons qu'il ne connaissait guère. L'entendre au matin, c'était signe que cette chose avait décidé de rendre la situation encore plus compliqué pour le défenseur solitaire, car cela avait déjà sonner l'apparition de bien plus de troupes chaque jour, et il ne doutait donc guère qu'aujourd'hui, c'était une horde complète qui allait lui tomber dessus, et tenter de le surpasser... Et franchement il avait l'appréhension de se dire qu'il était bien possible qu'avec un assaut massif, il se retrouve obligé d'user de pouvoirs plus importants, des pouvoirs qu'il ne pouvait décemment mettre à l’œuvre aux abords du village. Pour la première fois, il n'allait pas pouvoir se permettre de rester sur la défensive, et préférant choisir une solution où il avait éventuellement des chances de protéger le reste des habitants, tout en infligeant une puissante défaite à ces sauriens, il quitta la protection légère du bois entassés à l'entrée, et s'avança en direction des plaines vastes, observant à l'horizon l'avancée éventuelle d'ennemis.

Ils allaient être nombreux, et seul, il se connaissait survivant, mais ce n'était pas assuré pour ceux qu'il devait protéger... Et alors qu'ils approchent, apparaissant graduellement auprès de la naissance du récif montagneux, l'homme ne peux s'empêcher de soupirer longuement, avant de se concentrer, préparant ses forces pour ce qui allait suivre. C'est en ce genre de situations qu'il aurait bien besoin d'un coup de main !
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox