banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: May the night last long ! PV: NODOKA  (Lu 561 fois)
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
Fiche
Description
J'aime les fruits
« le: Février 16, 2017, 04:55:19 »

-Eeeeet nous accueillons notre invitée de ce soir, reconnue partout dans Tekhos pour sa musique plus qu'enivrante et qui donne envie de baiser, je vous présente... SOMBRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

La voix n'était suffisamment pas assez puissante pour couvrir les hurlements en délires de la foule qui accueillait avec un grand plaisir la chère Sombra. Fameuse et célèbre DJ à travers tout Tekhos, elle avait un style assez unique bien que communs dans certaines parties du territoire de Tekhos. Elle avait un accoutrement assez singulier et facilement remarquable. Une sorte de mélange entre une tunique de la noblesse chevalière des peuples d'Ashnard, de Nexus et etc ainsi que la modernité de la mode vestimentaire de Tekhos. Un côté de son crâne était rasée, y laissant voir des implants robotiques qui avaient été installés directement sur sa peau qui était relié à son cerveau, ce qui lui permettait d'enregistrer une quantité encore plus phénoménale d'informations. Ses yeux étaient d'un violet brillant et les cheveux qui avaient été intact brillait d'une lumière tout aussi violette.   

Le bout de ses doigts était gantés et customisés pour que ses doigts ressemblent à ceux des robots et pouvait afficher des hologrammes qui, d'un geste de la main de la DJ, fit apparaitre une sorte de plateforme flottante devant elle semblable à ceux que les DJ utilisaient pour créer de la musique. La foule fut en délire une nouvelle fois quand la mélodie sauvage et primale fut jouée. Tous, sauf un.

Clyde était assis dans la loge VIP de la boite de nuit, dans une sorte d'alcôve vers le plafond du nightclub. L'endroit était assez fermé et en déboursant une assez grosse somme en crédit, l'on pouvait venir ici pour profiter des avantages, un meilleur son, un meilleur aperçu des lieux, une meilleure sécurité et une meilleure tranquillité pour boire un coup. Ah oui, l'alcool était de meilleure qualité en haut aussi, importé directement de plusieurs entreprises, bouteilles toute juste sorties et bien fraiche.

Le banc en velours sur lequel le cul de l'albinos était posé était des plus confortable, un air joyeux et malsain sur le visage du jeune homme tandis qu'une mince ligne poussiéreuse de couleurs vertes étaient posés sur la table, parfaitement en ligne. C'était une drogue connue sous le nom d'Émerald Dust, quelque chose qui inhibait les sens encore mieux que la plupart des drogues de Terra, ainsi que les sensations du corps... Ayant notamment pour effet secondaire l'envie bestiale de se prendre une bonne partie de jambes en l'air.

Il essuya son nez et son visage de toute trace de la poudre et soupira tandis qu'en bas, il entendit d'autres cris. La célèbre loterie des passes-gratuites pour monter dans la loge VIP... Apparemment, deux jeunes filles ont réussi à gagner. Tant mieux, cela pourrait donner plus de choix à Clyde pour savoir qui baiser ce soir.

Mais ce qu'il n'avait pas prévu était de la revoir, elle, cette fille.
 
Le jeune homme l'avait rencontré plusieurs fois dans plusieurs boites de nuits différentes et chaque fois, leur rencontre avait tourner au flirt intensif et profond sans pour autant arriver à rentrer avec elle dans un appartement ou un motel pour profiter de sa compagnie plus longtemps. Cela le frustrait. Et cette nuit, il ne comptait nullement la laisser partir sans l'accompagner et profiter d'elle, qui avait une tenue des plus puputes qu'il n'avait jamais vu jusqu'à maintenant.

Comme une ombre, il se faufila vers le bar ou la jeune fille et visiblement, son amie s'était installée, s'asseyant à leurs côtés sans pour autant être remarqué. Avec un sourire charmeur, il commença par :

-Salut les filles... Vous allez bien ?

Il adressa ensuite un regard lubrique envers Nodoka et lui fit un clin d'œil en se mordillant la lèvre inférieure.

-Putain, toujours aussi sexy a ce que je vois... Tout comme ton amie.
Journalisée
Nodoka Miyazaki
E.S.P.er
-

Messages: 166



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Février 19, 2017, 11:03:34 »

Quelle envie de faire la fête ce soir! S'ennuyer à la maison, non merci, pas ce soir. Sombra est venue exprès à Tekhos, ça va être d'enfer! À cause des tests de drogues qui étaient fait les 3 dernières semaines dans les ruelles des quartiers branchées, je m'étais interdite de sortir le soir, trop risquée. C'est le fait d'avoir un résultat positif et l'amende qui va avec qui m'inquiétait, mais plutôt le fait que l'on découvre ma nature et que la blessure de la piqûre se guérisse à vue d’œil. Je pourrai parfaitement finir dans un laboratoire expérimental si l'on découvre mes aptitudes de guérison quasi-instantanée. Trop risqué.

Du coup cela faisait bien 3 semaines que je n'étais pas sortie et maintenant que la campagne anti-drogue est passé à une autre ville, je vais pouvoir bien m'amuser. J'ai décidé d'emmener Sandra avec moi, une belle humaine plutôt simple, avec un petit côté pétasse et des traits asiatiques. De mon côté, je me suis teins les cheveux en blonds, j'ai repris un style un peu plus pupute et avec du rose, de quoi passer pour la fille qui aime s'amuser. Après de nombreuses heures de préparation niveau maquillage, petits soins du visage et tenue, nous sommes enfin dans la file d'attente pour entrer au club.

Au bout d'une heure, je passe enfin la porte et écoute la fameuse musique de Sombra. Je saute déjà avec le rythme et lève le bras de Sandra avec enthousiasme. "YEAH ! Trop bien! Putain on va s'éclater ce soir." Sandra rigole un coup mais est déjà occupé à nous commander deux cocktails fluorescent mentholés. Une fois servie, je lui tends le défi de boire ce premier cocktail d'une traite, ce qu'elle fait avec joie à l'unisson avec moi. On rejoint la piste de danse.

Je porte une mini-jupe blanche, des talons plateforme transparents mais avec des LEDs de couleur. Mon petit haut ressemble plus à un soutient gorge qu'autre chose, de couleur rose. Pour Sandra, ce sera une mini-robe noire et des talons bleu océan à velours. À notre agréable surprise, nous remportons alors les passes gratuit de la salle VIP. "Oh la chance, yes! On monte maintenant Nodoka ?" J'acquiesce et prend la main pour marcher le long des escaliers et monter à l'étage. Une fois dans la salle, je remue bien du cul, perchée sur mes talons avant de commander les nouveaux cocktails bien meilleurs dans la salle. Et quelle surprise quand je reconnais la voix qui s'adresse à nous. Clyde. Woah! Je m'y attendais pas.

"Oh j'y crois pas. Direct le soir où je viens sortir de nouveau, après 3 semaines de repos. Je tombe nez à nez avec Clyde."

 J'écoute alors son compliment délicieux et viens passer une main dans mes cheveux d'un d'air de dire 'J'ai trop le style'.

"Bah oui, tu crois quoi ? Que j'allais me saper comme un sac ? Je suis toujours au top. Et ce soir Clyde, j'espère que tes compliments donneront quelque chose de concret. On s'est toujours chauffer mais tu ne m'as jamais serrer."

Ah oui, cash. Ce soir je mâche pas mes mots, je suis en manque et ça se voit. Sandra se met à rire comme pas possible. Je viens me coller un peu à Clyde pour caresser sa joue droite et le recoiffer un peu.

"Et toi mon beau, ça va bien ? Tu es pas trop déçu d'avoir 2 belles filles pour toi dans le salon VIP ?"
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
Fiche
Description
J'aime les fruits
« Répondre #2 le: Février 20, 2017, 05:32:34 »

Le sourire de Clyde s'élargit quand il remarqua ensuite l'amie de la jeune Nodoka qui avait à peu près les mêmes vêtements que sa cible principale et aux airs d'Asiatiques. Elle était tout aussi magnifique que son amie. Et tout aussi sexy qu'elle. Clyde remarqua que Nodoka s'était teint les cheveux en blonds, ce qui accentuait son côté de salope de bas étage a la poitrine bien ferme sans pour autant être de gros ballons de baudruche. Clyde aimait bien les seins, gros comme petits ou même des poitrines plates, ça appartenait à des femmes ! Enfin, Clyde aime de tout de toute façon. Un peu comme Nodoka, il pouvait aussi changer d'apparence comme il le voulait, il pouvait faire preuve de cross-dressing. Il ressemblait tellement à une fille, ça avait bien des avantages.   

-Et moi, je dois tomber nez à nez avec une putain de beauté qui est la définition du sexy ! Répondit-il avec un petit sourire quand celle-ci avait enfin parler.

Elle passa une main dans ses cheveux et continua donc de parler. Il ricana.   

-Même si tu te sapais comme un sac, tu resterais toujours aussi sexy et j'aurais bien aimé te serrer de bien des manières, mais tu vois, les responsabilités... Je suis chargé de travail, ces temps-ci ! Si tu pouvais m'aider a me dégager de tout ce stress...

Le travail de mercenaire n'avait pas de repos, même pour quelqu'un possédant un vaisseau de classe militaire lourdement armé et lourdement protégé par des blindages épais de métaux. Elle vint se coller à l'albinos et lui caressa la joue, ce qui le fit frissonner. Encore plus quand elle le recoiffa un peu.
 
-Oh que oui, ma belle, je vais très bien maintenant que t'est là. Viens par là !

Il la prit par les hanches et l'installa à califourchon sur lui avec un sourire, posant son front contre le siens sien, ses mains se posant sur ses fesses bien fermes à présent, la rapprochant un peu plus de son corps.

-Écoute-moi bien petite pute, toi et ton amie, vous allez me suivre parce que j'en ai carrément marre que ca se ne finisse pas, nos petits flirts, et je suis bien trop énergique pour toi... Ton amie viendra surement nous aider, n'est-ce pas ?
 
Il envoya un clin d'œil à la concernée et se mit ensuite à parcourir le cou de la jeune fille de baiser taquins et léger, joueurs, pour ensuite s'arrêter, venant palper une des fesses. Il arrêta ensuite et regarda dans ses yeux avec un petit sourire.

-Et toi, ça va ? On ta fait du mal dernièrement ? Crois-moi, je vais leur casser la gueule à ceux ou a celles qui t'auraient fait du mal. Tu me le dis si ta mal, hein ?

Il se lécha ses petites lèvres avec un sourire démoniaquement sexy.

-J'ai une bonne grosse pilule à sucer contre la douleur. 
Journalisée
Nodoka Miyazaki
E.S.P.er
-

Messages: 166



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Février 23, 2017, 04:07:25 »

De la folie pure! Une ambiance intense, mais sachant que Clyde tombe bien vite sous mes charmes, cette soirée s'annonce brûlante, épicée, inoubliable. Je peine à croire que rien ne s'était passez entre nous jusqu'ici, il a tout pour plaire et est tellement sûr de lui. Ses allures mi-garçon mi-fille était un petit plus exotique à l'affaire. Sandra me regarde dans les yeux alors je finis à califourchon sur Clyde tandis que ses mains atterissent assez vite sur mes fesses. Je m'en mords la lèvre, me cambre pour pousser mon petit cul vers ses mains et inspirer son parfum le long de son cou en y déposant un petit baiser. Je suis bouillante. Le fait qu'il me mets la main au cul aussi vite que cela me mets dans tous mes états. Autant des garçons avaient des manières de faire étrange, mais lui associait la bonne humeur et le vice. Clyda est type marrant mais tellement trash de temps à autre. Lorsque j'entends alors le terme 'petite pute', je me mets à rougir comme une gamine et me sens de nouveau dans tous mes états. Je sais très bien que quand Clyde prononce ces mots, c'est plus un compliment trash qu'autre chose et je me réjouis d'entendre une telle vulgarité complice.

"Oh, oui, Sandra aussi, c'est une petite pute débutante mais elle apprend vite. Puis tu connais nos tarifs, 100% gratuit et non remboursé."

Je lance alors avec un ton comique mais provocateur. Sandra semble croiser des jambes alors qu'elle jette un œil au serveur, espérant que celui-ci ne les fixe pas trop. C'était pas la première fois que les filles se faisaient jeter d'un club nocturne pour comportement obscène en public. Jusque là le barman semble n'en avoir rien à foutre, donc aucun soucis pour l'instant. Un frisson m'envahit lorsque les baisers atterrissent sur mon cou et que j'entends les paroles de Clyde. Rien que d'entendre le mot 'sucer' je me sens toute affaiblie et hypnotisée par le désir, mon corps se détendant contre celui de Clyde. J'en peux plus, je ne veux même pas passer par la case 'danse', je veux jeter deux dés et atterir sur la case 'baise'.

"Clyde.. Trésor.. J'veux te sucer, maintenant.. viens on va aux chiottes."

Je glisse ma main sur la sienne et descend de lui pour ensuite prendre la main de Sandra et nous mener tous ainsi vers la salle de bain VIP. Une fois arrivé sur place, je verrouille la porte derrière nous et fais asseoir Clyde sur le siège. Sandra me regarde et me dit :

"On lui fait un petit show ?"

J'acquiesce et viens alors commencer à me dandinner avec mon amie, nous retournant pour montrer nos culs dans nos tenues moulantes, remuant un petit peu pour secouer nos fesses. Peu après, les fesses qui s'agitent parviennent à faire remonter le tissu de nos jupes pour exposer nos fesses et nos strings à ficelle qui cache à peine nos anus. Je descends par la suite en m’accroupissant sur mes talons pour écarter les fesses de Sandra et te montrer son anus.

"T'aime bien enculer de la pute, non ? ♥ Regarde son petit trou du cul! Tout petit, tout beau."

Je m'approche pour donner quelques coups de langues sur l'anus de Sandra, qui se mets presque à couiner, son verre de cocktail toujours dans sa main droite.
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
Fiche
Description
J'aime les fruits
« Répondre #4 le: Février 25, 2017, 05:03:20 »

L'excitation était à son comble et Clyde n'en pouvait plus. Son cœur tambourinait extrêmement fort contre sa poitrine, au point où il pensait que ses cotes allaient se briser sous la puissance des muscles de son palpitant déjà très en forme. Il avait, selon de ce qu'il a pu déduire des paroles de Nodoka, non pas qu'une seule fille, mais deux ! Deux ! Rares étaient les hommes qui pouvaient s'en procurer deux pour une nuit de plaisir, si on oubliait les bordels. Les vrais chasseurs allaient dans des endroits de ce genre, et non dans des bordels pour se soulager ! Enfin, la différence avec Clyde c'est qu'il venait régulièrement empaler Sombra de sa lance de chasse... Était-ce de la chasse que d'aller voir régulièrement une proie quand il n'y en avait pas à proximité ? Peut-être que oui, qui sait !   

Il avait une autre proie du nom de Sandra donc... Et elle était une apprenti-pute qui allait apprendre bien vite avec une telle cochonne comme Nodoka et Clyde. Il sourit face à sa dernière remarque.

-Satisfaction garantie ou cul remis, hein ? Ronronna-t-il doucement.   

Clyde sentit Sandra jeter un regard aux alentours, mais les employés de ce bar et de beaucoup de boites de nuit connaissaient Clyde, ayant recours a ses services le plus souvent. Et puis, tout le monde savait aussi qu'il était en excellents termes avec Sombra, lui dire non serait aussi risquée que de vouloir tenter de l'abattre. Mine de rien, Sombra s'attachait à ses amis de manière très profonde, encore plus envers Clyde, vu qu'il l'avait aidé a maintes reprises pour trouver des indices sur le Renard. 

Elle se montra directe une nouvelle fois en attrapant son bras pour le diriger aux chiottes, suivant la jeune fille avec un grand sourire aux lèvres en sentant déjà une bosse se former sur son pantalon. Elle le fit s'asseoir sur le banc de la toilette richement décorée, le siège rembourré d'une sorte de cuir confortable donc il n'eut point à se plaindre du siège tout en profitant de la vue devant lui, deux filles qui se dandinaient le cul. Leurs jupes se levèrent, dévoilant leurs trésors, et Clyde sourit un peu plus, se léchant les lèvres.

-Oh oui, j'adore éclater le cul de petites putes comme vous... Regarde-moi comment faire, Nodoka.
 
Il attrapa les fesses de Sandra et la rapprocha de lui, son visage se rapprochant du cul de celle-ci. La drogue eut un autre effet cependant, celle d'atténuer fortement un de ses sens, l'odorat. Mine de rien, cela endommageait les nerfs du nez, mais avec la régénération rapide de Clyde et la technologie du Fer de Lance, cela n'allait poser guère de problème. Glissant sa langue dans son anus, Clyde commença donc à la remuer de manière professionnelle a l'intérieur de Sandra, qui gémit puissamment de plaisir tandis qu'une main vint s'occuper de pétrir les fesses de Sandra, l'autre était allée s'occuper de bien caresser les courbes de Nodoka de manière joueur et taquine.

Il ne suffit que d'une bonne minute de remuage d'organe buccale pour que la pute se mit déjà à mouiller abondamment. Clyde se retira avec un énorme sourire. 

-Regarde-moi cette catin déjà en train de mouiller... Ta pas un peu honte ?
 
Puis, Clyde attrapa le menton de Nodoka et attira son visage contre lui, embrassant a pleine bouche et avec vigueur la jeune fille, sa langue se mêlant avec la sienne, tournicotant en synchronisation presque parfaite pour ensuite se retirer après une dizaine de secondes de baisers langoureux, un filet de salive reliant leur bouche.
 
-Tu aimes le cul de ton amie ici présente, ma grande ? Parce que c'était tout simplement... Délicieux.
 
Il sourit et se releva avant de tirer Sandra par les cheveux, faisant pencher sa tête en arrière, l'embrassant aussi de la même manière sensuelle pourtant sauvage et passionnée que Nodoka, la faisant goûter aussi son propre petit cul. Il prit même son verre des mains, s'en versa dans la bouche avant d'embrasser Sandra une nouvelle fois, partageant son alcool avec elle pour ensuite en faire de même avec Nodoka, en avalant la partie qui restait quant à lui.
 
Les relâchant, il se remit debout ensuite et détacha son pantalon avec un grand sourire, le baissant... Pour révéler une énorme bite en largeur comme en longueur, un bon vingt-cinq centimètre au repos, ce qui faisait étrange pour une personne qui ressemblait tant a une fille comme lui.

-Allez-y mes petites chiennes, sucez comme les putes de bas étages que vous êtes ! 
Journalisée
Nodoka Miyazaki
E.S.P.er
-

Messages: 166



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 03, 2017, 11:55:23 »

Quelle ambiance. J'arrive à peine à croire qu'en on est déjà arrivés là. En même temps, la frustration sexuelle accumulée de plusieurs jours est intenable et heureusement que Clyde est généreux pour nous offrir ses bijoux de familles à nous deux. Sandra rougit un peu plus alors que j'expose de manière obscène sa petite rondelle derrière le string dont la ficelle se décale un peu sur le côté pour laisser apercevoir les stries d'un anus aux teintes rosées. Sandra avait un petit peu moins d'expérience en sodomie, mais ça n'empêche qu'elle savait acceuillir un membre conséquant. Et pour moi, c'est bien plus façile, non pas au début, mais mon corps s'adapte avec le temps et j'ai de l'expérience, peut être un peu trop.

"Oui, c'est ça qui me plait chez toi Clyde.. t'es capable de prendre une fille que par le cul, directement dans l'anus sans passer par la chatte, c'est tellement osé. ♥"


Puis c'est là que j'aperçois le spectacle, Clyde qui bouffe le trou du cul de Sandra, qui se met à gémir comme une folle en se mordant la lèvre. Je lève les yeux pour regarder vers le haut. Elle le fait exprès ou quoi d'être aussi bruyante ? C'est pas le but de se faire repérer non plus. Mais non, en remarquant son visage, je me rends bien compte que c'est un plaisir intense qu'elle ne maîtrise pas, l'alcohol doit faire son petit effet aussi, me direz-vous, et il y a une part de vérité là dedans aussi. Clyde vient m'embrasser et je reçois sa langue et le goût de l'anus de Sandra avec.

"Oh oui.. j'adore le goût du petit anus de Sandra sur ta langue.. un délice.. hmmf! Dégrade-nous Clyde.. traite nous de putes.. crache nous à la geule.. je veux me sentir sale et usée par toi.. être ton petit objet sexuel de ce soir.. Fais toi plaisir. ♥"

Peu après Sandra se retrouve à goûter son propre anus sur le baiser et trouve cela un peu humiliant, mais c'est justement cela qui la fait mouiller en secret. Aussi vite que je vois la bite de Clyde sortie, je me bas presque avec Sandra pour venir empoigner le membre et le diriger vers ma bouche que j'ouvre pour loger ce gland et suçoter dessus avec une excitation palpable. Mon coeur prend de la chaleur et je vois du coin de l'oeil Sandra qui vient prendre les bourses dans sa bouche, suçant les deux testicules comme une grosse pute!




 

Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
Fiche
Description
J'aime les fruits
« Répondre #6 le: Avril 04, 2017, 03:55:10 »

Clyde était un concentré de luxure, il le savait, et ne se gênait donc pas pour tester de nouvelles choses pour se faire plaisir comme pour faire plaisir aux autres. De ce fait, il était quelqu'un de totalement irrésistible et attirant, selon ses propres normes, et n'hésitait donc aucunement pour se montrer le plus désirable possible, surtout en présence de deux belles filles dans une cabine de toilettes étroits d'une boite de nuit qui lui appartenait en quelque sorte, peu importe les possibles invitées qui arriveraient, pour ensuite partir ou pour les rejoindre.

En voyant les deux filles se battre pour posséder le membre de Clyde, il sourit, voyant que c'était Nodoka qui gagnait finalement le privilège de sucer la bonne grosse queue de Clyde, qui gémit immédiatement de plaisir, mais silencieusement. Posant une main sur la tête de Sandra et de Nodoka, il murmura :

-Ah ouais, hmm... Allez-y mes petites salopes, occupez-vous de votre roi comme il le faut...

Il ne saurait dire qui était la meilleure, Sandra qui suçait avidement ses couilles bien larges ou Nodoka avec sa bonne bouche de pute. Souriant, il traita celle-ci comme elle le voulait, en objet. Sa force surhumaine faisant le travail, il commença a baiser la bouche de Nodoka en la forçant de faire une gorge profonde tandis que son membre durci atteignait les cinquantaines de centimètres. Des bruits obscènes émanaient de la cabine et de la bave coulait abondamment de la bouche de Nodoka, ayant fait lever Sandra quant à lui pour l'embrasser pleinement et avec passion, tout en baisant la gueule de Nodoka.

Au bout de deux minutes, Clyde grogna et se retira du baiser pour observer Nodoka dans les yeux, qui avait eu l'air plutôt jalouse en voyant Sandra se faire embrasser de la sorte.

-Putain... Sois une bonne chienne et voilà ta friandise !

Il gémit puissamment de plaisir et éjacula une grosse dose de foutre dans sa gueule, plus qu'elle n'en avait prévu. Visiblement, Clyde la sentit s'étouffer avec sa semence, mais elle finit par l'avaler. Retirant sa queue de sa bouche, il dit ensuite :

-Montre moi ta bonne gueule, tu veux, remplis de foutre ?

Ce qu'elle fit, et Clyde ricana, activant un appareil holographique qui prit en photo celle-ci. Rapidement, il leva Nodoka et l'embrassa fougueusement, partageant sa salive avec elle, ne prenant aucune considération quant au foutre qu'elle n'a pas avalé, leur salive se mélangeant.

Il baisa de la même façon Sandra, mais plus brutalement, plus violemment, emporté par une vague de fureur charnelle. Quand il éjacula en elle, il claqua le cul de Nodoka qui avait sa tête posée sur l'épaule de l'albinos pour observer le spectacle de baisage de gueule.
 
-Vos mains contre les parois, et penchez-vous.

Il sourit en observant les deux filles le faire, leur claquant chacune le cul.

-Qui va se faire royalement baisée... Ah !

Il empoigna soudainement Nodoka par les hanches et sans grande gentillesse, enfonça son membre viril dans sa chatte, hurlant soudainement de plaisir un court instant.

-MERDE !

Sur ce mot, Clyde grogna doucement et commença déjà son ballet de chair, le bruit de la chair claquant contre la sienne se faisant entendre en écho dans la cabine.
 
D'une main, il s'occupa de doigter la chatte de Sandra avec une telle expertise que c'était comme s'il était doté d'une deuxième queue ensuite.

-Vous en voulez plus, mes putes ?!

Son autre main délaissa la hanche de Nodoka pour tirer sur ses cheveux, forçant celle-ci a pencher sa tete vers l’arrière, et Clyde prit un malin plaisir a échanger de nouveau un baiser passionné avec la jeune fille.

Ce que c'était bon !
Journalisée
Nodoka Miyazaki
E.S.P.er
-

Messages: 166



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Mai 20, 2017, 10:21:09 »

En bonne suceuse, avec la bite de Clyde dans ma main, je place mes lèvres autour pour bien aspirer son gland avec luxure, lui donnant des petits regards de salope en chaleur, tâchant de branler le membre à la base pendant que j'aspire fort son gland. Mes vas-et-viens dessus se suivent les uns-les-autres dans un rhitme déchaîné, emportée par un désir fougue de faire plaisir à ce bel homme, et de voir cette magie exploser dans ses yeux. J'ai de l'expérience, et je le sais, et plus d'une fois j'ai vu mon amie rougir de jalousie en admirant mes prouesses. Mais là ça va, elle assez bourrée donc ne me posera pas de soucis, elle est bien plus joueuse et détendu avec quelques cocktails.

Sandra, de son côté, se retrouvait parfois avec quelques poils de couilles dans le nez, ce qui lui donnait cette touche érotique et obscène de grosse suceuse. Pour mon plus grand plaisir, Clyde pousse fort pour me baiser la bouche, me tapant la gorge avec le gland. J'en ai des petits haut-le-coeurs mais je n'ai pas peur de vomir mon cocktail si il le faut, peu m'importe. Alors que Sandra roule une pelle à celui-ci, je me prends soudain une grosse éjaculation dans la bouche, tentant d'avaler le sperme avec un air de gourmande, mon coeur battant à la chamade et ma petite chatte se pissant presque dessus.

Alors que je n'ai qu'avaler la moitié du foutre, j'entends Clyde et m'arrête aussitôt pour montrer ma bouche ouverte et pleine de semence. "Hmffff! ♥" L'appareil holographique pour prendre une photo 3d de moi même ne me fit que rougir comme une écolière, toute excitée et un peu honteuse. C'est ce genre de détails qui rendent une soirée inoubliables. Devoir affronter le lendemain matin avec cette photo postée quelque part.

Le baiser torride à la suite mêlant salive et sperme était unique et intime. Je finis le visage posé sur l'épaule de Clyde pour admirer le beau baisage de geule, me tripotant un peu le clitoris à la vue de ce beau spectacle. "Oui, baise lui sa bouche de petite pute.. hmmmf.. Putain ♥ C'est beau!"



Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox