banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 7
  Imprimer  
Auteur Sujet: Warworld [Ariman]  (Lu 2597 fois)
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #30 le: Mai 25, 2017, 04:41:11 »

Glubos semblait bien connaître les lieux, et s’approcha rapidement du barman. Jessica, elle, se rappela encore Star Wars... Non pas l’Étoile Noire, cette fois, mais la cantina de Mos Eisley, où Luke et Ben se rendaient dans la première partie du film afin de trouver un pilote pour leur permettre de rejoindre Alderaan. Une cantina remplie d’espèces toutes plus loufoques les unes que les autres, avec un groupe de jazz dans un coin. Ici, faute de groupe, il y avait un vieux jukebox rouillé, le tout dans une atmosphère sombre et crasseuse. Jessica voyait, ici et là, sur les murs, des traces de rouille, et constata tout aussi rapidement que le bar était fait de tôle. Il y avait très peu de bétons, et l’ensemble était très rupestre, et instable.

Jessica resta silencieuse, évitant de croiser trop de regards. Il y avait beaucoup de mineurs à la mine patibulaire, qui la dévisageaient silencieusement, certains avec une trompe à la place du nez. Jessica, dont la formation venait de commencer, n’était pas encore très habituée à toute cette diversité spatiale. Globus s’entretint, de son côté, avec le barman, et, après quelques instants, se retourna vers Jessica.

« Suis-moi. »

Le duo se rendit vers le fond de l’auberge. En chemin, Jessica vit que beaucoup de mineurs jouaient à des jeux de cartes, et, dans un coin, des pugilistes s’affrontaient dans des duels à mains nues.

« Vous la sentez, je suppose ? Cette colère sociale qui enfle... Vous êtes dans les bas-fonds et les taudis du Warworld. Ici, les tensions sont fréquentes.
 -  Vous voulez dire qu’une révolte couve ?
 -  Les émeutes sont fréquentes, expliqua l’homme, mais elles n’ont jamais duré. Ce sont, pour l’heure, des mouvements éphémères, qui disparaissent aussi vite qu’ils viennent. »

L’équivalent de grèves ou de manifestations sur Terre, estima Jessica. Elle resta silencieuse à nouveau, et suivit l’homme à travers des escaliers menant à la cave. Là, il ouvrit une porte, et Jessica entra dans une base souterraine.

« C’est un bunker de maintenance désaffecté. Il sert de repaire à la Résistance. »

La Green Lantern hocha la tête, tout en observant les lieux. Ils étaient dans une sorte de salon, et quelques hommes se tenaient là. Glubos fit rapidement les présentations. Visiblement, la bataille entre le Warworld et le Green Lantern Corps avait résonné dans toute la structure, et les rebelles la regardaient avec un mélange d’envie et d’appréhension. Le Green Lantern Corps allait-il venir enfin les aider ?

« Mongul a détruit son propre monde, c’est un dément, et rien ne l’arrêtera.
 -  On dit que vous êtes la principale force de police galactique. Le simple fait de prononcer le nom de votre Corps est condamnable. »

Glubos mit rapidement fin au conversation, en guidant Jessica vers le bureau de leur chef. Ils arrivèrent ainsi devant un couloir menant à une porte. Jessica serra nerveusement les poings, devant encore se faire à l’idée que, tout en étant une rookie, elle allait devoir être à la hauteur des espoirs de milliers d’individus coincés dans cette prison métallique. Jessica entra donc dans le bureau, s’attendant à tout...

...Et fut quand même surprise.

« Bienvenue au sein de la Résistance, Green Lantern, je suis heureuse de voir un digne représentant du Corps. »

La personne à la tête de la Résistance était une prêtresse répondant au nom d’Alora, et lui adressa un sourire ravissant.

*Je dois bien admettre que je ne m’y attendais pas...*
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #31 le: Mai 26, 2017, 01:17:30 »

Un bon quart d'heure après que Jessica soit entrés dans le bar et s'entretenir avec leur chef les deux observateur de l'Alpha légion juchés sur le toit furent rejoins par l'Obliterator et le reste de la compagnie de Corbus.

- Finalement Lamperouge s'est inquiéter pour rien. Ta cible est maintenant dans l'enceinte la résistance faudra contacter Lamperouge pour qu'il s'occupe de son cas. Dit Corbus qui sortis une flasque de son ceinturon d'équipement et en bus son contenus avant de le passer à Ariman.

Si Corbus avait bien un défaux c'est d'aimer l'alcool. Son organisme amélioré de Space Marine l'empêchait à l'ivresse malgré tout il en appréciait le gout des bonnes choses. Une chose bien commune que Ariman avait, bien que ses préférences était les livres et les connaissances.


- Mmmm ! De l'Amasec je me demande comment tu arrive à trouver encore cet alcool alors que nous sommes si loin de chez nous. Dit Ariman qui repassa la flasque à son propriétaire.

- Patientons encore un peu on ne sait jamais. Si rien ne se passe je contacte Lamperouge. Désolé au fait de t'avoir appelé j'espère ne t'avoir pas griller. S'excusa Ariman.

- Bah c'est toi qui risque le plus gros dans l'affaire et à force d'attendre je commençait à m'ennuyer. Dit Corbus complaisant jusqu'à ce que un de ses homme l'appelle.

- Capitaine... Dit il en désignant un direction.

Corbus pris ses binoculaire et observa la zone. Il se tourna ensuite vers Ariman avec un air sérieux.


- Finalement t'as bien fait de m'appeler regarde ce qui s'amène jusqu'ici.

Ariman pris le binoculaire des mains de Corbus et regarda à son tour.

- Putain de merde d'où ils sortent ceux là ? Dit il en analysant ses intrus s'avançant en nombre dans la rue.



C'était pas des exterminateur mais des soldat régulier d'un monde que Mongul as asservis par le passé et intégré à son armé. Ils avaient l'air de savoir ou ils allaient et semblaient décider à vouloir faire un carnage. Ariman en compta une centaine.


- Ah galère ! Dit Ariman.
Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #32 le: Juin 06, 2017, 01:12:13 »

« J’appartenais à un culte lumineux quand les forces de Mongul ont envahi notre monde. Une histoire qui est hélas bien familière au sein du Warworld. »

Sur son monde natal, Alora avait été la Grande Prêtresse, et n’avait vraisemblablement dû sa survie qu’à sa grande beauté, qui la destinait à être l’une des amantes de Mongul. Le tyran avait ravagé leur monde, un monde pacifiste et très pieux, qui avait toujours cru au règne de divinités cosmiques supérieures. De fait, quand le Warworld était arrivé dans le ciel, visible depuis la majeure partie des parties de la planète, les habitants avaient cru que leurs Dieux étaient enfin arrivés. En réponse à leur espoir, le Warworld avait fait pleuvoir une pluie de bombes. Mongul avait relâché ses drones et ses soldats. Un tel monde n’intéressait pas Mongul pour sa main-d’œuvre, car les habitants étaient plutôt chétifs, et rares étaient donc ceux qui auraient pu être vraiment utiles au Warworld. Pour autant, Mongul avait fait de multiples prisonniers, dont beaucoup étaient morts dans les mines.

Jessica écoutait tout cela avec effroi. Dire que certains croyaient que la technologie permettait de rendre moins barbare, moins sauvage... Mais l’Homme, au sens générique du terme, ne cessait d’utiliser la technologie pour inventer de nouvelles méthodes pour tuer, exterminer, ou asservir son prochain. Le tyran Mongul en était l’illustration. Il avait ravagé le monde natal d’Alora.

« J’ai compris, depuis lors, que Mongul n’était pas l’envoyé des Dieux, mais une créature infernale et despotique. J’ai réussi à me libérer de la haute cité, et ai choisi de coordonner la résistance.
 -  Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous aider, Madame. »

Touchée par le discours d’Alora, Jessica revint néanmoins à des considérations plus pratiques, à savoir leur plan pour renverser Mongul. Alora lui expliqua que le Warworld ne se limitait pas qu’aux usines et aux taudis, mais qu’il y avait une autre partie, correspondant à une ville riche, abritant essentiellement les habitants du propre monde de Mongul, faisant office d’aristocratie locale, et symbolisant le concept marxiste de la lutte des classes. Eux vivaient dans l’opulence et le luxe, sans trop se préoccuper du sort des mineurs et des esclaves dans les taudis.

« Mais, que ce soit l’aristocratie ou le bas peuple, ce sont les Jeux qui canalisent la colère du peuple. Les riches vivent autant dans l’oppression que les personnes que tu as pu voir, Jessica. S’il y a une action à mener, elle ne pourra pas se mener sans une révolte. Sans son peuple, Mongul ne peut pas faire tourner sa machine de guerre, mais, pour amener une révolution, il faut s’attaquer au cœur du système.
 -  Les Jeux... » résuma Jessica.

Alora confirma en hochant la tête. On toqua soudain à la porte de son bureau, de manière précipitée, et elle ouvrit la porte, intriguée. Un homme s’approcha rapidement, nerveux, de la sueur coulant le long de son visage.

« Madame ! Madame ! Une compagnie entière de mercenaires est dans l’auberge ! »

La Prêtresse se pinça nerveusement les lèvres.

« Ils sont là pour nous.
 -  Mais... Comment ont-ils su que... ?
 -  Peu importe, nous avons des bases de repli ! »

Alora fit signe à l’homme de préparer l’évacuation, et se rapprocha du bureau, puis appuya sur un bouton.

« Alora à la base. Mes amis, les chasseurs et les mercenaires de Mongul nous ont retrouvé. J’ordonne l’évacuation d’urgence de la base vers le Site-B. »

La Prêtresse se retourna vers Jessica.

« Navrée, mais nous allons devoir écourter notre conversation, ces chasseurs ne vont pas tarder.
 -  Je vous assure que je n’y suis pour rien...
 -  Je sais bien. Malgré tous nos efforts, il est difficile de réussir à nous implanter durablement. Mongul ne cesse de nous traquer. »

La Green Lantern ne put qu’acquiescer. Au moins, elle allait peut-être pouvoir aider les rebelles à évacuer. Pour cela, ces derniers avaient accès à un ancien système de tram, et étaient en train de charger un tramway en matériel et en munitions pour pouvoir, ensuite, partir vers une autre base.

Restait encore à repousser les chasseurs et les tueurs le temps que l’évacuation soit terminée...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #33 le: Juin 06, 2017, 02:25:23 »

Les types du bar sortirent des armes de différentes cachette qu'ils planquaient et se préparèrent à défendre l'endroit. Malgré tout l'affaire était mal engagé. Les Soldats de Mongul étaient puissamment armés et équipé. Au mieux ils tiendraient quelques minutes mais pas longtemps. Ce fut le constat que fit Corbus et que Ariman approuvas.

- On fait quoi ? Demanda le Légionnaire à l'Obliterator.

- A ton avis je suis venu pour la fille. Faut pas qu'elle tombe entre les mains de Mongul notre employeur as été très clair la dessus. Néanmoins il est hors de question que je torpille ma couverture de grand méchant.
Dit Ariman qui employa ses faculté pour modifier son armure.

L'avantage d'être un Obliterator amélioré c'est que Ariman peu modifier la forme de son armure pour paraître moins monstrueux qu'il en as l'air. Ariman se modifia donc pour avoir l'aspect d'un légionnaire de Corbus ce déguisement risque de limiter ses capacité car il ne devait pas se transformer ou générer d'autres armes en pleine bataille mais ceux qui s'apprêtait à attaquer en bas n'était pas plus puissant que des Ork sa force et ses capacités naturelle devrait suffire ainsi que le gros bolter lourd de dévastator qu'il généra. Il généra aussi un casque pour cacher ses traits.




- On as l'avantage de la surprise t'as pris des précautions au moins ? Demanda Ariman à Corbus.

- Tu me prend pour qui. Je suis assez organisé pour prévoir cet éventualité. Dit Corbus qui se tourna vers un de ses légionnaire et hocha la tête.

Coté taverne les résistants étaient prêt à vendre chèrement leur peau et c'étaient retranché pour retenir le plus longtemps possible leur ennemis pour permettre à leur prêtresse de fuir. Les soldats de Mongul beuglèrent des cris de guerre et chargèrent mais les choses ne se passèrent pas comme prévus.

Plusieurs explosions de mines que les légionnaires de l'Alpha Légion avaient posé détonnèrent et frappèrent les brutes en pleine course en tuant une vingtaine et mutilant plusieurs autres. Cela coupa les soldats de Mongul en pleine course qui furent des cibles rêver quand sept grenades explosèrent au milieux d'eux augmentant le nombre de mort alors que la poussière et la fumée n'était pas encore dissipés.

Devant les défenseurs médusés sept silhouette massives vêtus de capes et lourdement armés tombèrent du bâtiment d'en face droit sur les soldat de Mongul qui n'avait pas compris ce qui leur arrivaient et au travers de la fumée des bruit de combats, des hurlement de douleur et des coup de feu se firent entendre. Un des Soldat de Mongul émergea de la Fumée et se rua droit vers l'auberge ou il fut acceuillis par une grêle de balle de la part des résistants mais vu son expression et le fait qu'il avait déjà un gros trou dans le bide c'était clair qu'il cherchait à fuir.


« Dernière édition: Juin 06, 2017, 01:29:43 par Ariman » Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #34 le: Juin 12, 2017, 12:39:32 »

Depuis la base, Jessica pouvait voir, grâce à des écrans de sécurité, la situation au-dehors. Mongul avait déployé un bon régiment de redoutables brutes, que l’Anneau de Jessica identifia comme étant des Locustes.

« CRÉATURES EXTRATERRESTRES VIVANT SOUS TERRE. LES LOCUSTES COLONISENT LES PLANÈTES, ET VIVENT DE MANIÈRE INSECTOÏDE, SOUS LE COMMANDEMENT D’UNE REINE. »

Mongul s’était trouvé de nouveaux alliés. Puissants, les Locustes vivaient dans les profondeurs des planètes, avant d’en sortir progressivement. Ils étaient violents, sauvages, et brutaux. Ces derniers chargèrent une auberge mal défendue, dont le seul but était de les retenir, mais, et alors qu’ils s’avançaient, Jessica vit la ruelle se couvrir de poussière, sous l’effet de l’explosion de plusieurs mines puissantes, qui dispersèrent une bonne partie des Locustes, en vaporisant certains, ou les déchiquetant. Quand les explosions disparurent, Jessica vit de multiples traînées de sang, des carcasses fumantes, des jambes sectionnées, des corps en lambeaux, témoignant de mines puissantes.

Où est-ce que les résistants avaient pu se trouver un tel équipement ? Elle eut à peine le temps de se poser la question que le reste des Locustes chargea en hurlant, tirant sur l’auberge, répliquant aux tirs des résistants, leur nombre compensant leur position désavantageuse. Plusieurs Locustes tombèrent, mais le gros de la horde se rapprocha, et plusieurs Locustes équipés de lance-grenades firent feu à distance. Jessica sentit le plafond vibrer quand les bombes pulvérisèrent l’auberge.

« Merde !
 -  Ils ne pourront pas tenir éternellement, venez nous aider à charger le matériel ! »

Jessica acquiesça, et rejoignit le tarmac d’évacuation, puis utilisa son Anneau pour générer des pales et des chariots élévateurs, transportant ainsi de grosses caisses sur le tram’, qui attendait qu’on le remplisse. Ce faisant, elle ne vit pas les sept guerriers en armure et encapuchonnés qui descendirent dans la ruelle, et se heurtèrent aux redoutables Locustes. En hauteur, le chaos faisait rage, et elle, Jessica, ne pouvait que fuir, pour le moment.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #35 le: Juin 12, 2017, 01:40:57 »

Un des Locuste s'effondra un trou fumant en plein milieux du thorax par le Bolter lourd d'Ariman tandis qu'un autre eu la tête défoncer par le gantelet énergétique gigantesque que l'Obliterator avait généré. Son compte mort comptabilisa 15 victimes. Dans le nuage de fumée et de poussière les légionnaire et leur monstrueux alliés étaient avantagés grâce à leur capteurs qui leur permettait de voir au travers la fumée contrairement à leur adversaires qui en fut dépourvus.

Il n'empêche que malgré leur avantage plusieurs soldats ennemis étaient passer au travers des bolt avec plus ou moins de casses et l'étage de la taverne fut frapper par plusieurs explosions du à plusieurs tir de lance grenades.


- Merde ! Pesta Ariman qui redirigea ses tir sur les grenadiers.

Plusieurs bolts lourd touchèrent plusieurs soldats qui explosèrent dans une gerbe de sang et de viscères. Mais cela ne fut pas suffisant. La structure fragilisé par l'explosion l'auberge s'effondra comme un château de carte.


- RRRRRRHAAAAAAA ! Fit Ariman qui sentis à nouveau la tension monter.

Il était à la limite de se mettre à nouveau en colère et redevenir un Mutilator il réussit néanmoins à se calmer mais il avait générer tellement d'énergie Warp que Ariman fit une gaffe alors que lui et le groupe de Corbus massacrèrent le reste des  Locustes.

------------------------------------------------------------------------------------------

En dessous de l'auberge détruite alors  que les résistant évacuer la prêtresse eu la surprise de voir la majorité des défenseurs redescendre se mettre à l'abri. Quand la prêtresse leur demanda ce qui ce passe les défenseur encore bien effrayer de ce qu'ils ont vus racontèrent que au moment ou les Locustes étaient sur le point de charger des monstres plus gros qu'eux sont tomber du ciel et ont commencer à les massacrer. Effrayer ils ont juste eu le temps de descendre se mettre à l'abris en laissant peu de monde sur le carreau mais cela ce voyait qu'ils avaient les nerfs un peu éprouvés.

Jessica quand à elle reçut une information de la part de son anneau. Le coup de sang d'Ariman n'avait pas été sans conséquence et l'énergie qu'il avait dégager en se mettant en colère avait été détecter par l'anneau.


- ALERTE ENERGIE WARP DETECTE ! SIGNATURE POSSIBLE DEMON MAJEUR OU MUTILATOR ! UNE SIGNATURE DETECTE ! Dit l'anneau.
Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #36 le: Juin 19, 2017, 01:14:39 »

Visiblement, il n’y avait pas que les molosses de Mongul, et les rebelles avaient bénéficié d’une aide inattendue. Mais s’agissait-il d’un allié, ou d’un autre ennemi ? Jessica n’était pas suffisamment naïve pour croire que toute aide était forcément la bienvenue. En tout cas, les nouveaux belligérants faisaient un bruit d’enfer là-haut. Des flocons de poussière tombaient régulièrement du plafond, et Jessica eut la confirmation de ce qu’elle pensait quand l’Anneau qu’elle avait au doigt détecta une puissante forme d’énergie infernale.

« Oh non... »

Intriguée, la Prêtresse Alora se retourna vers elle, fixant brièvement l’Anneau, comme si elle avait du mal à croire que ce dernier puisse parler.

« Qu’est-ce que ça veut dire ?
 -  Quand nous avons attaqué le Warworld, il y avait un Mutilator. »

Elle était alors un peu éloignée, mais se rappelait bien de l’adversaire redoutable qu’il avait été. Restait maintenant à se demander pourquoi ce Mutilator attaquait les Locustes. Est-ce qu’il y avait une révolte au sein des forces de Mongul ? Une sédition ? Jessica n’en savait rien, mais tout ça ne lui disait rien qui vaille. En tout cas, ça ne changeait rien à la situation initiale, estima la Prêtresse : il fallait fuir. La base n’était définitivement plus sûre.

« Il faut se dépêcher. Si ce monstre descend jusqu’ici, je ne donne pas cher de nos peaux. »

Jessica se montrait honnête. Elle n’était pas une Green Lantern expérimentée. Sur ce point, elle n’avait même pas besoin de l’Anneau pour lui direz qu’elle n’était pas de taille contre un Mutilator.

*Le plus probable est qu’il soit là pour moi...*

Mais ça, pour d’évidentes raisons, elle préférait ne pas le dire à la Prêtresse... D’autant plus qu’il ne s’agissait que de suppositions de sa part.

« Le train est-il bientôt prêt ?
 -  Il ne reste plus grand-chose, oui... »

Mais le problème était que, justement, il ne restait pas grand-chose non plus au-dessus de leurs têtes...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #37 le: Juin 19, 2017, 04:17:55 »

Trois minutes ce fut le temps que mis les légionnaire organisé et un obliterator contrarié à massacrer les Locustes. Le dernier d'entre eux tomber Ariman regarda contrarié de ce qui restait de l'auberge.

- Connaissant les résistants ils ont certainement vider les lieux en profitant de notre attaque. Nous avons pas exploré les taudis et ses deniers dispose de pas mal de réseaux souterrains inoccupées. Avec ton auspex je pense que tu pourra trouver ce que tu cherche.
Conseilla Corbus.

- Mouais mais crois moi je commence de plus en plus à détester cette mission. Dit Ariman.

- Si tu la déteste pourquoi tu es obligé de la faire ? Ce qui m'étonne c'est que l'infiltration n'est pas vraiment ta spécialité bien que tu soit un excellent négotiateur et en plus tu bosse pour quelqu'un non affilier au chaos et gratis qui plus est ? Demanda Corbus.

- C'est une question d'honneur. Le père de Lamperouge m'as sauver la vie par le passé. Je lui ai promis qu'un jour je rembourserait ma dette envers lui ou ses descendant. Je ne suis pas réputé être un saint quand je promet quelques chose je tiens toujours parole aussi contraignant que cela soit. Toi tu as du bol tu es au moins payer pour le job. Répondit Ariman en haussant les épaules.

- Oh ! Je comprend. Dit Corbus alors que Ariman enclencha son Auspex.

Il trouva immédiatement un pic d'énergie semblable aux anneaux qui s'éloignait.


- Par là mieux vaux ne pas trainer ici. Mongul va certainement envoyer ses sbires voir ce qui ce passe et j'ai pas envie d'être là quand ils vont débarqués.
Dit il à raison alors que Corbus fit signe aux autres légionnaires de venir après qu'ils aient piller les cadavres des locustes pour récupérer des munition des armes et des explosifs.

La trouve suivis la piste jusqu'à ce que Corbus signala à Ariman qu'il connaissait un passage souterrain pas loin ce qui forçait le groupe de faire un léger détour.


- Une fois qu'on aura trouver les résistants que compte tu faire. Normalement on est pas connu d'eux demanda. Corbus à Ariman.

- La vérité. Après tout c'est Lamperouge qui finance leur révolution et leur fournis le matériel en contrebande. Ils sont forcément au courant. Par contre il vaux mieux que tu taise mon identité. Pour maintenir ma couverture j'ai tuer des Green Lantern et si celle qui est avec les résistants et celle que je pense elle voudra essayer de me tuer. Va falloir que tu soit diplomate et que je reste en retrait. Dit Ariman.

- T'inquiète j'ai l'habitude et si ils me pose des question j'inventerais une histoire. De toute manière vu que tu es connu va falloir que je te démarque de mon groupe. Ca va être un peu difficile quand même. Dit le capitaine qui réfléchit à une combine tandis qu'ils entrèrent dans un taudis abandonné pour descendre ensuite dans ce fameux passage menant dans les souterrains du Warworld.
Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #38 le: Juin 26, 2017, 12:50:36 »

La fuite se déroula bien. Le tramway partit, et rejoignit d’anciennes stations désaffectées. Le Warworld était une structure très vaste, une immense planète métallique qui avait connu quantité de constructions et de changements au cours des siècles. Le groupe se rendait dans des zones désaffectées qui filaient le long des taudis et des usines.

« Le Warworld comprend surtout des usines. Tout un système automatisé qui permet de produire des ressources minérales et agricoles. »

Autrement dit, c’était un appareil autosuffisant, une véritable prouesse technologique. Mongul s’était entouré de scientifiques extrêmement brillants pour construire cet ensemble. Jessica ne manquait pas d’être surprise, en tout cas.

« Le Warworld a-t-il été conçu sur les bases d’une planète existante, ou est-ce que c’est une station totalement artificielle ?
 -  Totalement artificielle, ma belle ! » confirma l’homme qui lui parlait.

Répondant au nom de Scrotus, il avait travaillé pendant des mois dans l’une des usines du Warworld, avant de participer à une révolte. Cette dernière avait été sévèrement réprimée, mais Scrotus avait réussi à s’enfuir, et avait rejoint la résistance. Avant ça, il était un simple contremaître de vaisseau, et lui et son équipage avaient été arraisonnés par le Warworld. Scrotus n’avait jamais perdu espoir de pouvoir, un jour, sortir d’ici, et continuait à se battre.

« D’immenses usines où nous assemblons du matériel, qui est ensuite convoyé vers des usines totalement automatisées au sein du Warworld. C’est là que Mongul construit ses armées. Il existe aussi des fermes artificielles, qui fournissent des rations de survie infâmes et de l’alcool dégueulasse. La bouffe de luxe, Mongul la pique sur les autres planètes. »

Jessica prenait toutes les informations qu’on voulait bien lui fournir. Le train termina finalement sa course auprès d’une ancienne station abandonnée.

« Les forces de Mongul ne risquent-ils pas de retrouver nos traces en remontant le long de la voie ? s’enquit Jessica.
 -  On veille à placer derrière nous des charges explosives. Dès qu’on quitte une station, elles s’enclenchent, et condamnent la voie derrière nous.
 -  Je vois... »

Elle aida ensuite à installer, mais, rapidement, Scrotus indiqua qu’ils avaient besoin de matériels supplémentaires, et d’obtenir des informations.

« ’Faut qu’on grimpe dans les usines. On y retrouvera mes contacts. »

Jessica acquiesça sans guère d’hésitation.

« Je te suis. »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #39 le: Juillet 05, 2017, 05:51:05 »

Ariman regarda Corbus contrarié après qu'il aient atteints le réseau souterrain de chemin de fer maintenant il comprenait pourquoi les signaux énergétique aient disparus aussi rapidement.

- Là je doit t'avouer que je ne m'attendaient pas que les résistants aient remis en fonction le réseau souterrain de transport et à mon avis les suivre serait risqué. Ils ont certainement prévus une sécurité au cas où. Surement des explosifs. Dit le capitaine de l'Alpha Légion.

Ariman grogna, soupira agacé et pianota son ordinateur de poignet pour générer une carte du Warworld et fit des calculs
.

- Ses tunnels semblent se diriger vers les usines. Ils ont certainement des contacts ou tenter un coup. Minute après le dernier coup terroriste des résistants Mongul as fait renforcé les sécurité dans les usines. Les gardes normaux ont été triplés et si je me souviens bien Mongul as intégré dans la garde plusieurs Diabolic. Ce sont des créatures issue des usines de Tekkos. C'est d'ailleurs les seules créatures que cet imbécile de Tyran n'as pas voler mais acheter. Toujours est il que ses humanoïdes ont beau avoir un aspect humain ce sont de redoutables adversaires dont la seule motivation est d'obéir et tuer sur commande. Même toi t'aurait du mal à en venir à bout. Dit l'Obliterator.

- Que compte tu faire alors ? Demanda Corbus.

- C'est beaucoup trop protéger. Par contre, j'ai toute mes chances du fait de ma couverture. J'ai accès une partie de la sécurité car c'est moi qui ai organisé une partie du dispositif. Je peu prétexter une inspection surprise. De là je pourrait certainement retrouver la fille via mon auspex. Dit Ariman.

- Et ensuite ? Demanda Corbus.

- J'en ai aucune idée va falloir improviser mais au moins vous pouvez venir avec moi et vous faire passer pour ma garde personnelle. J'ai amener plusieurs serviteurs de combat humanoïde avec moi quand je me suis engager et vous avez pile le gabarit. Va falloir quand même maquiller vos armure à mes couleurs.
Dit Ariman.

- Noir et jaune à la Iron Warrior. Ok cela nous posera pas trop de problèmes. Dit Corbus.

Une bonne heure plus tard Ariman sous son aspect d'Obliterator et escorté par sa "garde de serviteur lobotomisé" arriva dans le secteur des usines pour une inspection surprise à la grande surprise de gardiens surveillant le périmètre.
« Dernière édition: Juillet 05, 2017, 09:16:14 par Ariman » Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #40 le: Juillet 10, 2017, 01:11:23 »

Les usines du Warworld faisaient partie du poumon industriel et militaire de la base spatiale de Mongul. C’était ici, en ces lieux, que Mongul fabriquait ses armes, ses armures, ses munitions, et ses robots. L’endroit était composé d’entrepôts, de hauts fourneaux, et de multiples ateliers, organisés le long de tapis roulants particulièrement longs, qui permettaient de rejoindre les différentes parties de fonctionnement. Jessica avait l’impression de marcher dans ces usines communistes datant de ces vieux films de la Guerre Froide. Portant une combinaison d’ouvrier, son visage était dissimulé sous un gros casque de chantier, et elle suivait Scrotus, qui avançait d’un pas décidé. Les ouvriers étaient généralement des extraterrestres plutôt massifs, ou, au contraire, très petits.

« Les usines sont reliées aux complexes miniers, lui expliquait Scrotus. Le Noyau du Warworld génère des ressources que les mineurs viennent récupérer, et les acheminent ensuite, par le biais des tapis roulants, ici. »

Il était difficile d’expliquer le fonctionnement précis du Warworld, ou comment ce dernier tirait ses ressources. L’Anneau de Pouvoir, fort heureusement, avait fourni quelques explications utiles à Jessica sur ces questions :

« LE WARWORLD DISPOSE DE RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES AUTOSUFFISANTES. D’APRÈS MES CALCULS ET MES RELEVÉS, SON CENTRE EST UN NOYAU PLANÉTAIRE QUI ALIMENTE TOUTES LES STRUCTURES DE LA STATION PAR LE BIAIS DE GRANDES POMPES QUI PUISENT SON ÉNERGIE, ET DOIVENT FOURNIR DES RESSOURCES ÉNERGÉTIQUES. »

Les mines ne ressemblaient toutefois pas vraiment à des grottes, mais plutôt à une série de couloirs sombres et sinistres. Ici, tout était industrialisé, ordonné, froid et métallique. Les « rues » n’étaient que de très grands couloirs hauts de plafond, éclairés par des projecteurs et par de puissantes lampes. Jessica marchait assez nerveusement, voyant des gardes sur des plateformes, ou des patrouilles de brutes épaisses qui marchaient.

« Évitez de vous faire remarquer, les humains sont plutôt rares dans les usines. »

Jessica s’efforçait de ne pas croiser les regards des hommes, tout en continuant à marcher. Ils s’engagèrent dans une ruelle, longeant un entrepôt, et y rentrèrent. On y fabriquait de grosses armures de mechas. Scrotus se rapprocha de plusieurs ouvriers, et se mit à leur parler. Ceux-ci regardèrent nerveusement Jessica, qui resta prudemment en retrait, avant de sentir son Anneau émettre des vibrations.

*Qu’est-ce que... ?*

Elle écarquilla alors les yeux en voyant plusieurs gardes entrer, entourant... L’Obliterator !

*Bordel de merde !*

Jessica, qui était assez éloignée de l’entrée principale de l’entrepôt, s’empressa de trouver une cachette, et s’abrita derrière elle, espérant que ce monstre passerait.

*Putain, mais qu’est-ce qu’il fout là ?!*

Autant le dire, c’était une très mauvaise nouvelle !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #41 le: Juillet 10, 2017, 02:26:48 »

Les gardes du complexe furent assez surpris de voir Ariman entourés de ses gardes débouler mais ils avaient tellement de visite de la part des lieutenants de Mongul ou leur propre lieutenant que qu'ils laissèrent passer Ariman bien que le passage de l'Obliterator fut une première pour eux.

Ariman fit donc comme si il vérifiait la sécurité qu'il avait en partie installé dans le complexe mais en faisant il vérifia son détecteur et il ne tarda pas à retrouver le signal énergétique de l'anneau. Ariman leva la tête et son regard parcourus l'endroit était caché Jessica.


" Je t'ai trouvé ! " Pensa t'il.

Le hic c'est qu'il y avait trop de monde à son gout. Les esclave et les gardes. Trop risqué de lancer un conflit là dedans cela ne pourrait attirer les emmerdes et griller sa couverture. Ariman se tourna vers Corbus immobile comme une statue jouant le robot lobotomisé et lui fit un signe discret de la tête pour signifier qu'il avait détecté sa cible.

Ariman repris son inspection comme si il avait rien vu de la position de la Green Lantern quand un incident ce produisit.

Une jeune esclave charger de transporter des palette contenant de la nourriture tomba avec son chargement au pieds d'Ariman et son groupe. L'Obliterator lui même avait bien faillis lui marcher dessus. La chute de la gamine n'avait rien d'accidentelle mais par la faute d'un Kapo rosâtre à verrue chargé de surveiller les esclave et les motiver à coup d'electrofouet ou de matraque à décharge.

Pour les sadiques surveillant les zone de travail c'était en quelques sorte un sport national de pousser un esclave discrètement rien que pour avoir le plaisir de voir leur supérieur les punir ou faire pire pour l'exemple. La gamine essaya de ramasser son chargement mais s'interrompu terrifié par la montagne qu'était l'Obliterator qui la regarda un rictus se dessinant sur son visage. Les esclaves présent retinrent leur souffle. Même si ils n'avaient jamais vu Ariman tous le connaissait de réputation pour être un monstre impitoyable ce qu'il était. Ariman généra une arme et la braqua une détonation claqua mais contrairement à ce que tout le monde pensait la cible ne fut pas vraiment à ce que on s'attendait.

Le Kapo regarda Ariman avec un air surpris. Il avait un énorme trou dans le torse et s'effondra dans un gargouillis. Ariman venait de tuer de sang froid un homme de Mongul.


- J'ai horreur de ce genre de gaminerie c'est une perte de temps. Toi dépêche toi de ramasser ton chargement. Ordonna sévèrement Ariman à l'esclave qui se dépêcha de tout ramasser et disparaître.

Ariman attendis qu'elle ai finis et continua sa route alors que la gamine filais. Corbus profita du fait que les gens gardaient leur distance pour faire une remarque à Ariman.


- Pour un Obliterator du chaos c'est toujours le même problème. T'as jamais pus supporter qu'on fasse du mal à un gosse.
Dit il à Ariman qui haussa les épaules.

- J'ai pas pu m'en empêcher c'est là l'un des défaut quand on jongle avec les quatre puissance. On hérite aussi de leur défauts. Dit il.

- Laisse moi deviner Nurgle ? Demanda Corbus.

- C'est le seul dieu qui aime ses serviteur et il as fallu que mon blocage tombe sur les gosse. Même quand je suis un Mutilator je serais incapable de tuer des enfants.
Expliqua Ariman.

- Maintenant qu'on sait que ce que tu cherche est ici que compte tu faire ?
Demanda Corbus.

- Pour le moment je cherche encore un plan si tu crois que c'est facile. Grinça Ariman qui cogita un max pour trouver une solution alors qu'il faisait semblant d'inspecter.
« Dernière édition: Juillet 14, 2017, 04:13:28 par Ariman » Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #42 le: Juillet 17, 2017, 12:48:10 »

Jessica essaya de se faire aussi discrète qu’une souris, tout en espérant que l’Obliterator n’avait pas le pouvoir de repérer sa présence, ou l’aura énergétique de son Anneau. La situation était compliquée, et Jessica savait qu’elle n’était pas de taille contre lui. Inexpérimentée, elle se ferait battre en temps normal, alors, ici, en plein milieu d’une zone civile, et avec l’Anneau à moitié déchargé.. Autant dire, en cas d’affrontement, Jessica serait rapidement en très grande difficulté. Elle s’écarta de son abri, cherchant un autre refuge, ou un moyen de fuir... Elle avait surtout un très mauvais pressentiment.

*Il sait que je suis là, il le sait, bon sang !*

Jessica entendit une altercation avec une esclave, et observa cela, serrant le poing, en voyant la jeune fille devant le corps de l’Obliterator, dans une atmosphère menaçante. Elle avait fait renverser un carton, et Ariman s’apprêtait à la tuer.

*Non ! Je ne peux pas le permettre !*

Elle devait intervenir. Oui, il le fallait ! Elle n’allait tout de même pas laisser ce type inhumain abattre un enfant sous ses yeux, non ? Elle était une Green Lantern, elle avait prêté serment de défendre les opprimés ! Jessica sentit l’Anneau vibrer, consciente que son refus d’intervenir serait une forme de peur qui l’affaiblirait. Même maintenant, alors qu’elle disposait de ce pouvoir immense, la peur de Jessica revenait toujours, et, quand ça arrivait, elle perdait le contrôle, car sa volonté faiblissait, de sorte qu’elle maîtrisait plus difficilement ses facultés.

Jessica vit alors Ariman abattre le contremaître situé derrière l’esclave, et ordonner à la fille de reprendre son travail.

*Calme-toi, Jessica, calme-toi... Si tu interviens, ils te massacreront, ce n’est pas une question de courage, mais de logique élémentaire !*

Son poing brillait sous son manteau, diffusant une lueur verte qui s’amenuisa rapidement. Son Anneau se calma, et elle se recula encore, apercevant une porte de service. Scrotus la regarda rapidement, avant de rester au garde-à-vous, conscient du problème. Si lui avait un badge valable, ce n’était pas le cas de Jessica, qui était une clandestine. Les badges piratés passaient encore les portiques de sécurité automatique, mais, dans le cas d’une inspection... Scrotus, conscient que Jessica avait besoin d’une diversion, se racla la gorge :

« Vous en avez encore pour longtemps, Chef ? C’est qu’on a des quotas très stricts à respecter, nous... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Ariman
Créature
-

Messages: 718



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #43 le: Juillet 17, 2017, 02:52:32 »

Alors que Jessica passait le point de contrôle grâce à l'aide de Scrotus mais aussi celle involontaire d'Ariman qui avait mis les gardes en effrois pour qu'ils accélèrent le travail et le passage des esclaves, l'Obliterator trouva une idée une fois arrivé à l'entrepôt des fournitures de l'usines.

- Si tu veux mon avis c'est la pire idée que t'ai eu. Dit Corbus à Ariman tandis qu'un de ses hommes forçait en douceur la porte blindé de l'entrepôt.

- T'en vois d'autres toi ? A mon avis si on doit s'approcher des résistants il faut être comme eux. Sous mon aspect actuel on arriverais à passer la sécurité mais soit sur que les résistant nous fuirons ou nous tirerons dessus.
Rétorqua Ariman tandis de l'homme de Corbus déverrouilla l'entrepôt. L'Obliterator et sa suite entrèrent rapidement ensuite.

A l'intérieur s'entassait divers fourniture et vêtements de travail de toute les tailles. Les légionnaire se dépêchèrent de retirer certaines partie de leurs armures trop voyante pour pouvoir enfiler les combinaisons en plastek taille alien large et les bleu de travail rafistolés au petit bonheur avec de large panchos pour dissimulés les armes et le matériel de guerre. Ariman lui même pris un aspect et un visage partiellement humain bien que son armure était encore visible il avait rendu son aspect moins imposant. L'Obliterator sous cet aspect était méconnaissable surtout avec la couche de vêtement qui le recouvris.


- Je ne dit pas que ton plan et mauvais mais on ne dispose pas de laisser passer. Si on nous contrôle on risque gros. Dit Corbus qui avait terminé de se changer et troqua son caque de combat contre un casque de mineur avec respirateur.

- On as passer le plus gros du danger et je connaît en partie la sécurité des lieux. Il suffira d'éviter les point chaud et les patrouilles. Vu que cet endroit est la fonderie et la mine le pire qu'on pourra rencontrer son le Kapo de garde et les Diabolics Tekkos.


- Mais pourquoi diable ta cible as décidé de passer par ici ?
Demanda Corbus.

- On est à proximité d'une puissante antenne de communication. J'ai le sentiment que la Green Lantern as l'intention de vouloir contacter ses copains. Dit Ariman qui termina de se déguiser et rabattis la capuche de son poncho.

10 minutes plus tard 7 aliens bien battis mais à l'air abattus se mêlèrent à la foule de travailleurs tout emportant péniblement des sac de fournitures. Discrètement Ariman regarda son auspex et vis que sa cible semblait prendre la même direction que lui.
Journalisée
Jessica Cruz
Créature
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #44 le: Juillet 22, 2017, 10:37:41 »

« Indique-moi discrètement si une antenne-relais est proche... »

La priorité de Jessica n’était pas tant d’aider la rébellion que de prévenir le Green Lantern Corps, et de faire son rapport. Et, pour ça, elle avait besoin d’une antenne-relais. Ceci étant dit, même en la trouvant, elle ne pourrait envoyer un message que quand le Warworld sortirait de l’hyperespace. Pour l’heure, toutes les communications étaient impossibles, vu que l’immense sphère métallique se déplaçait à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Impossible d’envoyer un message, par conséquent, mais elle pouvait toujours en programmer un, et attendre le retour dans l’espace normal. Pour ça, il fallait qu’elle accède au réseau de communications, et qu’elle le pirate à l’aide de son Anneau pour le faire.

Un Anneau de Pouvoir était autant un instrument magique que de haute technologie. En voyant le Green Lantern Corps et leurs miracles, Jessica avait instantanément pensé à la célébrissime Troisième Loi de feu l’écrivain américain Arthur C. Clarke : « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie ». L’Anneau de Pouvoir, la capacité de créer des constructions juste par le biais de la volonté, de voler dans l’espace ne atteignant une vitesse qui dépassait celle de la lumière... Tout ça était impossible pour Jessica, relevant du domaine de la magie et de la fantaisie. Et, pourtant, l’Anneau de Pouvoir n’était qu’un instrument de technologie, développée par l’une des espèces les plus évoluées de l’Univers.

Rapidement, l’Anneau émit de discrets scans biométriques locaux, pendant qu’elle avançait au milieu de la foule des travailleurs. Elle laissait Scrotus seul, mais lui faisait amplement confiance pour trouver ses alliés. En fait, il était sans doute mieux loti seul qu’avec elle.

*N’oublie pas que cet Obliterator a été brièvement en contact ave »c un Anneau de Pouvoir... Peut-être dispose-t-il d’un dispositif pour le traquer ?*

Jessica devait surtout lutter contre un sentiment de panique croissant. Elle avait vu de quoi l’Obliterator était calme, et sa présence ici n’était sûrement pas liée au hasard. Il la traquait ! Et, en cas de confrontation, elle n’avait aucune chance. Jessica pressa donc le pas, pendant que l’Anneau lui signalait l’emplacement de la tour de communication.

Le dispositif était situé au milieu d’une sorte de grande place industrielle, une longue tour qui se plantait dans le plafond, entourée par les gardes. Jessica vit de multiples véhicules avancer sur cette place, dans une espèce de ville industrielle qui évoquait, à peu de choses près, une cité industrielle postsoviétique. L’éclairage était artificiel, émanant de grosses diodes au plafond et de puissants projecteurs. Les gardes, mauvais et violents, n’hésitaient pas à frapper quiconque se rapprochait trop près d’eux. Il y avait des pauvres et des miséreux, qui traînaient leurs corps affaiblis au milieu d’ouvriers paniqués, portant des colliers d’esclaves autour du cou.

*Vision de cauchemar...*

Jessica se déplaça le long de la place, et s’engagea dans une impasse, son Anneau l’aidant à repérer une ouverture vers les conduits souterrains en-dessous. Elle trouva finalement une plaque d’égout, et généra une petite construction avec l’Anneau, formant des pinces qui s’agrippèrent aux rebords de la plaque, et la soulevèrent, lui permettant de passer, et de sauter à l’intérieur.

*Maintenant, au sein de la tour...*

L’Anneau intervint alors pour fournir quelques utiles précisions :

« LA TOUR DE COMMUNICATION EST TOTALEMENT AUTOMATISÉE, JE NE DÉTECTE AUCUN SIGNE DE VIE À L’INTÉRIEUR ! »

Voilà qui était rassurant...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 7
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox