banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Douche blanche pour mère et fille [Naisho Yujima, Erika]  (Lu 514 fois)
Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 142

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« le: Janvier 10, 2017, 12:47:34 »

La belle Annabella, une magnifique femme de trente-deux ans aux long cheveux roux, un regard sévère caché derrière des lunettes à la monture épaisse noire. Une poitrine tout à fait honorable et un tatouage sur l’épaule, une véritable bombe qui s’habillait toujours avec des tenue extrêmement moulante en cuir ce qui lui était souvent reproché par ses collègues qui jugeaient ses tenues inapproprié pour une professeure de lycée mais elle s’en fichait bien. A défaut d’aimer leur prof à cause de son coté sévère et stricte, ses élèves pouvaient au moins se consoler en se disant qu’elle était quand même sacrément bonne.

Cependant, sous ses airs de harpies, la jeune professeure se révèle être une femme très coquine qui multiplie les rencontres d’un coup que ce soit avec des collègues ou même des élèves parfois dans l’enceinte du lycée. Son péché mignon a toujours été les bukkake, pas les petits avec juste deux garçons qui éjaculent sur son visage mais les vrai gros bukkake bien sale où elle finit recouverte totalement de foutre chaud. Et aujourd’hui, elle avait envie de vraiment s’amuser et retrouver cette sensation qui l’excitait tant. Elle décida donc de faire venir tous ses élèves chez elle pour qu’il participe tous au plaisir de leur professeure tant détestée qu’adorée. Bien évidemment, elle n’allait pas les invités comme ça en annonçant que c’était une soirée bukkake, certains auraient fuit ou même dénoncer cela aux autorités. Annabella décida donc de leur faire passer un mot individuel à chacun leur intimant l’ordre de venir chez elle pour des cours de rattrapage en littérature car ils étaient extrêmement médiocres, pour les meilleurs elle modifia la chose en prétextant qu’elle avait des ouvrages qui les aideraient beaucoup pour leurs examens. Les cours particuliers avaient lieu chez elle, le vendredi soir.

Le soir venu, elle avait tout bien préparer comme il fallait et avait mis une de ses tenues bien moulante, elle avait remonter ses cheveux et s’était parfaitement maquillée, elle voulait quand même être sexy bien que avec une pellicule de plusieurs millimètres de sperme sur le corps, le maquillage serait fichu.

Autre petit point important de la soirée, elle ne serait pas seule à se faire recouvrir, en effet elle avait demander à sa jeune fille de seize ans de participer à la fête. Elle ne savait pas trop si sa fille était aussi précoce qu’elle mais si elle tenait de sa mère, elle adorerait le bukkake, après tout c’était à son âge qu’elle était tombé enceinte d’elle et c’était lors d’un bukkake d’ailleurs, c’est pour cette raison qu’elle ne sait même pas qui est le père de son enfant. Elle attendait avec impatience, l’arrivée de ses élèves.
Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 79

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #1 le: Janvier 10, 2017, 03:43:55 »

Annabella était une magnifique salope de trente-deux ans, et comme toute salope qui se respecte elle avait déjà eu sa propre enfant... Une fille de seize ans aujourd'hui, Kristia, une jeune salope sans doute aussi dévergondée que sa mère. Cette gamine n'en était pas non plus à sa première fois, elle n'avait assez de doigts sur le corps pour compter le nombre de mecs lui étant passé dessus. Une vraie trainée, comme sa mère sans doute. Le pire là-dedans c'est que ça faisait peu de temps qu'elle était dans ce petit jeu. Mais c'était une gourmande, et une amatrice de jouets sexuels, et pour elle les garçons n'étaient que cela au final. Bref,  elle termina sa journée de cours, puis passa au vestiaire de sport pour se changer, sa mère devait déjà l'attendre dans la salle de classe sans doute. Elle retira donc l'uniforme pour porter un débardeur léger noir, enfilant un long t-shirt blanc par dessus et retira tout le bas pour ensuite se cacher sous une veste noire.

Oui courir les fesses à l'air ne la gênait pas, même en public, puis elle savait déjà ce que sa mère avait organisé, les habits seraient surfaits. Elle traversa les couloirs pour rejoindre sa mère à la maison, une fois devant la classe elle rajusta ses lunettes et entra sans frapper, mais en se faisant discrète. Avec sa tenue elle risquait d'attirer des pervers ! Mais elle savait que ce serait avec une classe de sa mère, donc à priori au moins une quaizaine de garçons garantit ! Le pied ! Elle sourit doucement et entra son t-shirt bien que long laissant presque voir son sexe dès qu'elle retira la veste.

- Salut 'man !

Puis elle alla faire la bise à sa mère tout excitée pour sa part. Elle regarda la porte attendant vivement l'arrivée des garçons, elle était déjà un peu humide et ne rêvait que de se faire sauter encore et encore ! Elle déposa aussi son sac avec quelques affaires ayant laissé le plus gros à l'école pour rentrer plus légère au cas où les gars seraient déjà là.
« Dernière édition: Janvier 10, 2017, 05:22:47 par Erika » Journalisée

Naisho Yujima
Humain(e)
-

Messages: 1341


freak and lost


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Janvier 12, 2017, 07:50:12 »

Un groupe d’élève se parlait en ville et semblait tous se poser des questions.

Toi aussi tu vas chez Annabella?Pour un cours privée, elle semble avoir invitée beaucoup de monde!

Pourquoi elle a pas juste dit en classe qu’elle voulait avoir tout les élèves ?


‘’Bah on est pas toute la classe non plus.  Quoiqu’on est juste des gars en ce moment… je me demande si les autres mecs vont aussi y être?’’


Petit moment de silence dans le groupe, certains incertain, d’autres imaginant probablement des choses peu catholiques.

Franchement , je comprends que vous devez toujours fantasmer de la baiser, mais un peu de logique quand même! Probablement qu’elle veux tout simplement s’occuper de tout ceux qu’elle considère en besoin d’un coup, comme sa elle n’as pas besoin de  plusieurs journée de son horaire .

Celui qui venait de prendre la parole était Jugo, l’élève le plus brillant du groupe qui venait de se rencontrer.  Le genre de personne qui pensait toujours de façon très logique et qui ne parle seulement lorsque demander ou quand il considère nécessaire de remettre un peu d’ordre dans la discution.  Il n’avait pas eux l’intention de parler à quiconque du groupe d’élève , mais il avait par malheur croiser le groupe qui se parlait. Puisqu’il semblait qu’ils se dirigeaient tous vers le même endroit, il n’eu pas vraiment le choix de rester avec eux .

‘’ J’aime bien le principe qu’elle veux ‘’s’occuper de nous tous’’. Elle est chiante et doit être le genre de femme qui est seulement excitée lorsqu’elle joue au Scrabble, mais putain, elle est particulièrement baisable!’’

Quelque rires se font entendre dans le groupe, y compris celui de Katsu, celui qui venait de parler. Vulgaire, relativement mauvais à l’école et toujours prêt à déconner, il est le genre d’étudiant qui doit souvent reprendre des cours et qui est habituellement détester des enseignants qui demande une attitude exemplaire en permanence. Dire qu’il est un idiot serait peut-être exagérer, mais il ne prenait pas les choses suffisamment aux sérieux pour réellement montrer de grand signe d’intelligence. 

‘’Si on veux réellement savoir ce qu’elle veux, le meilleur moyen est d’y aller. Sa nous sert absolument à rien d’attendre ici !’’

Regard approbateur des hommes réunis ensemble, avant de se remettre en chemin.  Ils étaient tous curieux , trouvant étrange l’idée de leur demander à chacun individuellement d’aller chez elle, sans toutefois préciser que d’autre élèves y seraient.  Pour rajouter encore plus de doute, d’autre élèves rejoignirent le groupe en chemin, à un point que lorsqu’ils arrivèrent à l’endroit prévut, il ne manquait seulement 2 élèves homme de la classe !

‘’Ok, sérieusement, on vas vraiment essayer de me faire à croire que ce n’est pas un peu étrange, même pas tout petit peu, qu’on soit quasiment tout les gars de la classe, excepter les deux mecs qui arrivent TOUJOURS en retard ? Aucune fille, juste nous ? Si on serait tous vraiment mauvais, peut-être, mais franchement, certains d’entre vous sont considérer comme des génies par la grande majorité des enseignants !’’


‘’Ce que je crois, c’est qu’elle sait très bien que nous ne sommes pas tous des amis et que nous n’aurions pas tous accepter d’aller passer notre vendredi soir en sachant qu’on allait être ensemble. Donc, elle a tout simplement fait de son mieux pour nous cacher à chacun à la présence des autres. Peut-être qu’elle a déjà eux une rencontre avec les meufs et que ce soir elle rencontre nous. Peut-être qu’elle vas rencontrer les filles la semaine prochaine. ‘’


Grattement de tête, incertitude, réflexion, le groupe n’ôse pas réellement s’approcher de la porte , quand une fois arrivant en arrière d’eux les fait sortir de leur rêverie.

‘’ Heyyyyyy ! On dirait qu’on est tous là!Moi qui croyais passer ma soirée seul avec Annabella , j’ai croiser l’autre loser en chemin et maintenant, vous êtes devant sa porte comme une bande de brebis !

Daichi, un des éternels retardataire, venait juste d’arriver, suivi de prêt par Choujo, l’autre member du duo.

‘’Bon, j’ai pas l’intention de me faire chier à attendre dehors pour rien, donc je vais aller ouvrir la porte et on vas pouvoir entrer tous ensemble. Même en ligne si vous voulez, comme quand on était des enfants et qu’on rentrait à l’école !

Rire de Choujo, qui monte les escaliers menant à la porte avec Daichi. Ce dernier ouvre la porte sans même cogner. Les deux entrent, suivi un peu en arrière par les autres.

‘’Bonsoir Annabella ! Je sais que j’ai la réputation d’arriver en retard, mais les autres n’osaient pas rentrer, donc j’ai pris le relais et...’’

En s’avançant un peu, il avait finit par voir les deux femmes installer dans la salle principale.  Choujo et les autres arrivèrent ensuite pour, au final, eux aussi voir les deux magnifiques personnes qui les attendaient.  Les élèves ne surent pas réellement comment réagir, excepter Jugo.


‘’Eh bien…  madame, il est une bonne chose que vous êtes enseignante, parce que j’ai besoin d’une explication sur le but de cette soirée !’’


La majorité des regards étaient vers Annabella, mais Kristia était loin de passer inaperçue, certains des élèves ne pouvant s’empêcher de l'observer et la déshabiller du regard. 
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 142

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Janvier 12, 2017, 04:16:10 »

L’image que la jolie rousse renvoyait lorsqu’elle faisait cours était à des années lumière de ce qu’elle était en réalité. Sévère, souvent injuste, détestant la médiocrité et à la limite d’être psychorigide, voila comment devait la décrire ses élèves et certains de ses collègue, c’était à se demander si elle aimait vraiment ce qu’elle faisait à force de descendre et d’humilier ses élèves. Cependant, ce n’était qu’un genre qu’elle se donnait pour se faire respecter et même un peu craindre même si elle détestait effectivement la médiocrité et qu’elle avait toujours la langue acérée. Elle ne savait plus trop pourquoi elle avait voulu devenir prof, c’était sans doute en lien avec le fantasme de se taper les profs ou les élèves, c’était un fantasme assez commun chez les lycéens. Évidemment, il fallait que la prof en question soit jolie sinon ça ne fonctionnait pas et Annabella n’était pas simplement jolie, elle avait un véritable corps de rêve, elle était toujours parfaitement maquillée et portait toujours de belles tenues la mettant en valeur. Et elle était au courant de son succès auprès des élèves qui s’imaginaient se venger de son comportement en lui faisant des choses très sales.

Et ce soir, il y allait en avoir des choses sales. Avec le bruit que le troupeau d’animaux faisait, il était difficile de ne pas entendre qu’il y avait des gens derrière sa porte mais personne n’osait entrer et les questions fusaient de toute part. En même temps, il y avait de quoi, ils avaient tous été invité en sous-entendant qu’ils seraient seuls et ils se retrouvaient finalement tous ensemble. Mais une chose était sûre, la grande majorité avait pensée que ce cours de rattrapage se finirait de manière assez chaude car on se sacrifiait pas son vendredi soir à cet âge pour un cours particulier, chez sa prof en plus alors qu’elle est particulièrement insupportable et que même si l’invitation sonnait presque comme un ordre, il était facile de finalement pas venir, à moins qu’ils aient eu peur de la sentence pour absence.

La belle rousse attendait donc patiemment et se retint de rire lorsque sa porte s’ouvrir sans même qu’on ait frappé, pour une fois que cet imbécile fini arrivait premier à quelque chose. Tout le monde suivit et c’était un beau troupeau qu’elle avait là et vu la tête d’ahuri que presque tout le monde se payait, sa tenue mettant particulièrement en valeur son corps faisait son effet ainsi que sa fille. Évidemment, le premier à ouvrir sa bouche fut l’intello lèche-cul et elle soupira tout en se levant, faisant voleter ses cheveux et elle s’approcha de Jugo avec une démarche des plus sensuelle, faisant claquer ses talons au sol et elle lui caresse la joue :

« Tu sais, à force de lécher des culs, tu dis de la merde. Tu n’as absolument rien besoin d’explication sur le but de cette soirée. »

Elle sourit et fit le tour de ses élèves sans manquer de leur caresser la joue à chacun puis elle retourne se placer devant eux :

« Tout un troupeau de garçons pour seulement deux femmes, dois-je vraiment vous faire un dessin du pourquoi vous êtes là ? Je me demande combien de puceaux vont tremper le biscuit pour la première fois, ce soir. N’ayez pas peur de vous désigner, je sais que la grande majorité l’est. »

Elle retourne près de sa fille et se place derrière elle pour lui poser les mains sur les épaules :

« Vous connaissez sans doute ma fille qui est entrée au lycée cette année, elle participera activement à ce cours spécial ayant pour intitulé : Optimisation des jets de peintures pour recouvrir parfaitement un corps bien foutu. »
Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 79

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #4 le: Janvier 12, 2017, 09:49:35 »

Kristia était bien humide, ça allait glisser tout seul, d'ailleurs ne voyant que sa mère elle alla vite se prendre à boire un grand verre d'eau. Puis elle tira un peu son t-shirt long vers le bas tentant de cacher son minou quand même. Enfin cela fait, elle remit en place ses lunettes une nouvelle fois et revint au salon quand du bruit s'y fit entendre. Il y avait déjà un tas de jeunes gars de son âge ou un peu plus jeunes même parfois. Elle en avait déjà vu certains, mais ne leur avait sans doute jamais parlé. Faut dire qu'elle était un rien plus âgée que la plupart et était en plus dans une classe différente. Bref, elle les regarda entrer tour à tour, un génie de classe, une espèce de loveur, d'autres gars difficiles à classer, mais certainement beaucoup de puceaux. Elle sourit alors un peu plus et les écouta avant de revenir à côté de sa mère.

Son sourire ne fit que grandit quand Jugo demanda des explications à sa maman, la petite sourit et fixa sa mère allant à côté d'elle et lui caressa les fesses l'air de rien. Comme si c'était tout à fait normal pour elle de faire ça, mais sa mère s'échappa pour caresser Jugo. Elle reste donc là à sourire aux arçons présent, notant déjà dans sa tête ceux qui lui plaisaient, ceux qui seraient peut-être les mieux membrés, car oui... Elle ne les jaugeait pas pour autre chose que leur qualité sexuelle, vu la situation en plus... En plus elle vit plein de regards se poser sur elle et toujours avec un sourire elle releva un peu son t-shirt dévoilant son minou et son pubis avec un doux duvet roux. Mais quand sa mère se retourna elle rabaissa le t-shirt l'air innocente une fois encore et puis regarda sa mère lui mettre les mains aux épaules.

- Maman ! Maman ! Ils pourront aussi repeindre l'intérieur de mon vagin ? Tu crois qu'ils auront assez de sperme pour nous deux ??

Elle était d'une curiosité presque sans fin, et ne manquait en rien de parler de façon crue... Elle se demandait d'ailleurs comment sa mère voudrait chauffer tous ces petits gars, bien qu'elle était certaine d'avoir vu des engins déjà dressés...

- J'peux prendre les puceaux maman ? Ou au moins la moitié ? Allez s'il te plait...

Puis elle sautilla sur pale tout excitée laissant voir par moment son pubis et ses fesses, mais aussi la forme noire d'un plus sans doute enfoncé dans son petit cul préparer depuis le matin.

- Tu veux que je prenne les plus nuls pour leur apprendre le corps des filles ? Ou je leur montre comment nous on se masturbe ? car pourraient faire bander ceux qui sont encore gênés !

Elle était bien partie pour ne plus se stopper, contrairement à sa mère qui semblait savoir se tenir la petite risquait bien de sauter la moitié des gars sans un signal de départ...
Journalisée

Naisho Yujima
Humain(e)
-

Messages: 1341


freak and lost


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #5 le: Février 17, 2017, 08:29:18 »

La majorité des gars ne savaient pas comment réagire. Devant eux, deux très belles personnes, avides de  sexe et qui semblaient, à leurs manière, savoir exactement ce qu’elle faisaient. Tandis qu’eux, pour la plupart, n’avais jamais été dans une situation du genre. Une bande de puceaux qui se masturbait quasiment chaque soir sur des vidéos ou des images trouver sur le net. Seulement Sept du groupes pouvaient dire avoir eux une relation sexuel dans le passer, faisant de ce groupe une belle bande de garçons inexpérimenté. Bien entendu, il y avait déjà beaucoup de queues bander en regardant les filles et écouter Annabella. Seul les plus expérimenter, comme Jugo,Daichi et Choujo n’étaient pas encore totalement dure. Katsu, pervers de première, n’avait actuellement jamais put coucher avec une fille et la bosse dans son pantalon et son regard diriger en permanence vers la poitrine de son enseignante démontrait bien qu’il était particulièrement exciter.

Pour les autres, les réactions étaient varier, certains étaient trop gêner pour pouvoir dire quoi que ce soit, les paroles de la belle Kristia n’aidant absolument pas à les calmer. Elle était remplie d’énergie et vulgaire, ce qui était excitent. Quand elle décida de elver son chandail, plusieurs eurent une réaction visible d’excitation et de  surprise, un peu comme s’ils venaient de recevoir un coup  de poing dans le ventre. Pour la première fois de leur vie, une fille venait d eleur montrer, non pas  en vidéo mais pour de vrai, une partie de son corps dénuder. D’autre montrait une certaine hésitation,pouvaient-ils réellement faire ce genre de truc avec une enseignante et sa fille ? C’était tentant, elles étaient belle, mais c’était une situation délicate.  Les autres, eux, avaient le sourire aux lèvres, voulant volontiers participer à cet évènement. Après tout, elles semblaient si motivée, ils ne pouvaient pas se permettre de décevoir une enseignante de la sorte ! Sans oublier sa très jolie fille. Daichi avança un peu.

‘’ Si vous voulez être recouverte de peinture blanche je suis l’homme de la situation ! J’ai toujours rêver de vous baiser, en aucun cas je ne manquerais cette occasion !’’

Son ami Choujo avança à son tour, regardant vers Kristia.

‘’Je vous aime bien, oh ma grande et favorite enseignante, mais je dois admettre que votre fille a un visage si adorable, mais elle serait bien plus belle avec ma queue dans sa bouche !

Rire des deux hommes et de certains à l’arrière, suivi d’un soupire de Jugo.

‘’ Je ne sais pas si j’ai réellement envie de participer à cette soirée. On est un groupe d’élèves, on vas se voir chaque jour, je ne crois pas réellement avoir envie de regarder tout le monde ici présent et me rappeler les avoir vu éjaculer sur une prof et sa fille de notre âge ! ‘’

Certains semblaient écouter , mais pour la plupart sa ne changeait pas grand-chose.

‘’Bah voyons, c’est une activité de groupe ! On apprend tout simplement à travailler ensemble pour accomplir un point commun ! Alors, Annabella, on commence par quoi ?’’


La majorité des regards étaient en direction de l’enseignante, certains continuait de regarder vers Kristia. Les deux femmes avec toute l’attention et une bande de jeune prêt à les écouters du début à la fin.
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 142

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Février 20, 2017, 02:55:12 »

La belle professeur avait d’avance su comment réagirait ses élèves à l’annonce de ce qu’elle voulait., c’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait eu envie de jouer avec eux de la sorte. Elle ne savait pas vraiment combien avait déjà eu la possibilité de fourrer leur queue dans l’intimité d’une femme mais elle était persuadée qu’il n’y en avait que très peu, tous de grandes gueules quand il s agissaient de fanfaronner mais une fois face à une femme ça se ramollissait. Elle trouvait cela excitant d’être la première fois de la plupart des jeunes hommes présents chez elle, non pas que se taper un garçon sans expérience était en soit plaisant sur le plan sexuel mais c’était amusant et revigorant pour le moral.

Elle regardait donc les garçons d’un air amusé en restant près de a fille sans répondre à cette dernière, elle avait le champ libre pour faire ce qu’elle voulait pour prendre son pied. Tout ce qu’elle voulait quant à elle s’était se faire recouvrir de foutre, c’est tout. Ses élèves pouvaient bien la sodomiser, se branler sur elle, lui ramoner la minette, seuls ou à plusieurs, tant qu’ils se vidait les bourses sur son corps et non pas dedans, ça lui irait. Elle s’approcha donc de nouveau de la bande, le sourire au lèvre et fit descendre la fermeture éclair de sa tenue pour libérer son imposante poitrine, bien ferme, elle était descendu également assez bas pour laisser apparaître une partie de son pubis sans le dévoiler complètement :

« Eh bien, commençons comme vous voulez. Vous pouvez me prendre la chatte, m’empaler le cul, vous branler dans mes seins, me fourrer votre queue dans la bouche ou simplement vous masturber sur moi. Un à la fois, en double ou triple pénétration, je m’en fiche. La seule chose que je veux c’est que la majeure partie de votre foutre finisse sur moi pour me couvrir de ce divin jus. »

Elle se lécha les lèvres et fit un clin d’œil au groupe avant de s’asseoir sur la petite table du salon en attendant que les jeunes se décident à venir se la faire. Elle était totalement offerte pour son plus grand plaisir.
Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 79

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #7 le: Février 22, 2017, 03:58:47 »

Kristia était une vilaine fille, le genre de gourmande que même un adulte seul avait parfois du mal à combler. Alors une bande entièreté gamine, ça ne pouvait que lui plaire ! Et sa mère semblait parfaitement prête à jouer aussi, même si pour le moment la jeune fille faisait de son mieux pour voler l'attention. Son petit cul était déjà bien préparé, sa fente reluisante d'humidité, tout était au mieux pour profiter de la soirée à venir. Notant déjà quelques érections elle sourit aux pauvres qui n'avaient pas su se retenir. C'était un vrai plaisir pour ses yeux, elle avait envie de croquer à leurs verges le plus vite possible. Mais bizarrement elle nota aussi un peu trop de regards vers la poitrine de sa mère, ça la rendait jalouse ! Regardant Daichi elle écouta toute amusée, puis rit un peu, qu'il était direct ce petit-là, et franchement elle doutait de ses présomptions. Aussi elle vit le suivant qui s'adressait à elle pour changer, elle sourit alors toute ravie d'entendre le bien qu'on disait d'elle, s'il savait combien elle en avait déjà sucé il déchanterait un peu.

Puis ce fut Jugo qui vint casser l'ambiance, la jeune fille l'observa intriguée, mais gardant un petit sourire pervers. Heureusement Daichi semblait remotiver ses camarades, mais une nouvelle chose se fit remarquer pour la fille... Plus de la moitié voulaient sa mère et la laissaient de côté. Elle regarda sa mère un peu jalouse dans le fond, pourquoi tous sur elle et pas ailleurs ? Sa mère comme pour l'achever ouvrit alors sa tenue pour dévoiler sa grosse poitrine, la fille gonfla un peu les joues. Elle écouta encore et resta près de sa mère à attendre un peu, oubliant de rabaisser son t-shirt qui ne cachait plus sa petite fente à présent.

- Mais maman, ils n’ont jamais fait ça, ils vont se planter et te jouir dedans... Ils devraient me passer dessus d'abord !

Puis elle sourit vicieuse et regarda les garçons avant de retirer son t-shirt et se dévoiler toute nue, elle était donc rentrée ainsi depuis l'école !

- Hmm, qui veut m'aider à retirer le jouet ?

Et sentant venir les airs intrigués elle se retourna dos au groupe et se pencha en avant dévoilant son sexe et son cul, ce dernier remplit d'un plug avec un petit joyau rouge au bout. Il fallait bien l'enlever pour prendre son cul, mais celui-là était certainement bien préparé !

- Vous pouvez toucher aussi, venez voir ça mord pas !
Journalisée

Naisho Yujima
Humain(e)
-

Messages: 1341


freak and lost


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Juillet 17, 2017, 01:24:09 »

La tension montait d’un cran pour les jeunes plus la situation avançait, ils ne pouvaient s’empêcher de bander en voyant les deux femmes. Même Jugo, qui tentait du mieux qu’il pouvait de rester calme, avait une bosse dans son pantalon qui avait rapidement grandis quand Kristia décide d’enlever son chandail. Le corps de son engseignante était magnifique, mais sa fille lui rappellait sa petite amie ,une jeune fille qui portait des lunette et qui avait environ la même taille. Sauf que Kristia était beaucoup plus vulgaire et intéresser au sexe, tandis que Camilla était beaucoup plus prude et ne faisait pas grand-chose niveaux sexe, excepter fellation et missionnaire, les classique, sans innovation. De voir quelqu’un lui ressemblent un peu mais avec beaucoup plus d’attitude était, en quelque sorte, incroyablement excitant.

La grand majorité des autres homme dans la pièce ne se posait pas vraiment de question, bien trop exciter pour se demander si oui ou non c’était correcte de faire ce genre de chose avec une figure d’autorité et sa fille. Bien sur qu’ils avaient envie de les baiser, ils étaient rendut très serrer dans leur caleçon , sauf ceux étant un peu moins bien membrer.  Ils avaient vu la fente de Kristia pendant un moment, la prof était habiller de façon très hot, c’était suffisant pour faire grossir la plupart des personnes présentes. Mais une fois que la jeune enlève son chandail et que la mature descend la fermeture éclaire?Toute résistance, toute hésitation était maintenant effacer.

Oh madame, vous n’avez aucune idée du nombre de fois que j’ai rêver de pouvoir vous défoncez contre le mur , votre bureaux  et n’importe qu’elle autre endroit. Vos devoirs, vos leçons, votre façon d’agire, tellement arrogante ! Je ne peux même pas compter le nombre de fois que je me suis branler en pensant à ce genre de moment, je vais pouvoir utillsier toute ma frustration pour vous baisez encore et encore !

Daichi était particulièrement motiver, cette prof l’excitait depuis si longtemps ! Elle était si sévère, toujours entrain de les punir, de trouver des raisons de les dégrader, mais maintenant ? Il allait pouvoir la défoncer, il allait la démolir comme une petite salope , la faire crier toute la soirée !

De son coté, Choujo avance vers Kristia, baissant la fermeture éclaire de son pantalon pour révéler sa verge, déjà bien bander, au visage de  la rousse.

Oh ma belle, certains porte plus attention à ta mère, mais je reconnaît une beauté naturel quand j’en vois une ! Tu veux impressionner maman ? Recevoir l’attention de beaucoup de garçons ? Tu vas l’avoir, croit moi ! Hey, Brendan, viens ici !

Brendan était un élève d’origine américaine qui était arriver au lycée l’année précédente et avait eux des difficultés à  faire sa place. Choujo l’avait pris sous son aile, l’exploitant un peu, mais en général les deux s’entendaient bien. L’américain avait gagner la réputation d’être quelqu’un sans grande volonté, qui suivait les directions qui lui était donner.  Il avance d’un pas incertain, regardant le corps de la fille.

Yeah, what do you want ?

Pour ce soir, tu écoute les ordres de cette jolie rousse ! Si tu lui viens dessus ou à l’intérieur et qu’elle demande que tu continue, tu continue ! Qu’elle te demande une,deux ou trois éjaculations, tu lui donne ! Comme sa, tu gagne de l’expérience avec une fille et elle peux s’amuser ! Compris ?

Euh...yeah… ok compris ! La jeune peux compter sur moi ! De toute façon, sa mère est trop sévère pour moi haha.

Parfait ! Commence donc par lui montrer ce que tu as dans le pantalon, elle est là pour sa non !

Brandon s’exécute, enlève son pantalon suivi de son caleçon. Il était moins bien former que Choujo, mais était quand même dans la moyenne.

Bon, qui d’autre veux s’occuper d’elle ? Une bonne jeune fille de la sorte, sa vaux tout l’or du monde !

Trois autres hommes avancent vers eux, des jeunes puceaux excité de se faire une fille environ de leur âge.  Deux vont sur les cotés , approchant les bras de Kristia, tout en se déshabillant, tandis que le dernier derrière elle.

Brendan, sa te dirait pas d’aller lui enlever son jouet ? Si on veux pouvoir s’amuser nous aussi, on a besoin de faire un peu de place !

L’Américain vas donc rejoindre l’autre homme en arrière et vas pour mettre sa main sur le jouet, quand Choujo lui fait signe de mordre. Il s’agenouille donc et enlève l’objet avec ces dents, sous les applaudissements moqueurs de certains élèves.

Du coté d’Anabella, un petit troupeaux se forme rapidement autour d’elle, une dizaine d’étudiants, incluant Daichi et Karui, l’entourait.  Ils la touchaient, les seils, le cul à travers son vêtement, les jambes , toute partie du corps était stimuler par les mains de plusieurs élèves bien trop exciter pour penser à ce qu’ils étaient en train de faire. Daichi agrippe la fermeture éclaire et la descend au complet sans demander la permission , dévoilant le corps de son enseignante aux complet.

Hey Karui, je te défie !

Un...défie ? Qu’est-ce que tu veux ?
 
C’est simple, le premier à éjaculer sur cette magnifique femme a perdu ! Le perdant doit porter le sac a dos et les livres de l’autre pour les deux prochains mois !

Si tu crois que je vais éjaculer en premier, tu te trompe ! Tu vas voir, je suis prêt !

Les deux hommes se déshabillent et prenennt chacun une main de la femme pour les déposer sur leur queues.  Dans les huit restants , un se mit en position pour se faire sucer, un autre penche Anabella vers l’avant pour être derrière elle, queue prête a la pénetrer par l,arrière tandis que les autres se masturbe en cercle prêt d’elle.

Il reste 4 étudiants, incluant Jugo, qui restent au fond de la salle, encore hésitant. Les trois autres ne sont pas certains de la fille qu’ils veulent aller voir, tandis que le petit génie essai simplement de résister à l’envie, même si sa verge semble vouloir participer très rapidement.
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 142

avatar


Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Juillet 17, 2017, 08:33:18 »

Elle trouvait cela amusant de voir tout ses petits jeunes se presser pour se taper une femme mûre qui passait le plus clair de son temps à les railler qu’à les féliciter même pour les meilleurs. Elle pouvait sentir toute leur frustration de ne pas pouvoir se venger dessus d’ordinaire et elle gloussa en écoutant Daichi avouer ses fantasmes , ils devaient tous avoir à peu près les même. Cependant, Daichi faisait un peu trop le malin à son goût alors il fallait lui montrer les bonnes manières et la belle professeur ne manquait pas de ressource pour cela.

Elle profita que le jeune garçon lui descendit la fermeture éclair de sa combinaison pour finalement la retirer, ne gardant que ses cuissardes de cuirs et se présentant donc désormais nue à ses élèves qui s’étaient diviser en deux groupes pour la satisfaire autant que sa fille, elle en profita d’ailleurs pour lancer un livre à la tête de Choujo :

« Petit connard, c’est pas parce que tu vois des gros seins que ce ne sont pas des naturels. Pour la peine : 3h de colle, je trouverais bien un motif, c’est pas ce qui manque avec toi. »

C’est pas parce qu’elle les invitait chez elle pour s’envoyer en l’air qu’elle n’était plus la prof et eux les moins que rien qu’ils sont en cours. Après cette petite remise au point, elle sourit pour s’occuper du groupe venu pour l’entourer. Sans surprise, il y en avait beaucoup plus pour elle que pour sa fille, c’était un peu triste mais après tout après avoir fini avec une, ils pouvaient aller sur l’autre. Elle sourit lorsque Daichi lança un défi à un de ses copain et elle reçu les deux sexe dans la main. Avant de commencer elle alla embrasser Daichi avant d’aller lui mordiller l’oreille et lui murmurer de chaleureux mots comme elle savait le faire :

« Tu pourras me casser la chatte, le cul ou la bouche autant de fois que tu veux mon chéri mais retiens bien que si tu me crache dedans alors que j’ai pas donner l’autorisation de faire autre chose que de me recouvrir le corps, ma sévérité en cours sera le cadet de tes soucis. »

Elle gloussa et lui mordilla la lèvre en repassant devant, avant de commencer à les masturber en serrant plus fort le sexe de Daichi en le faisant plus rapidement de façon à ce que la différence ne soit pas trop visible, le but étant évidemment que ce soit lui qui gicle le premier et qu’il perde son propre pari, elle aussi avait bien le droit de s’amuser. Elle se laisse donc pencher en avant pour aller sucer un des garçon et laisser ses trou intimes à celui étant venu se placer derrière.

Elle comptait bien que cela dur longtemps, elle espérait bien vider les couilles de chacun des garçon  de la moindre goûte jusqu’à la dernière.
Journalisée
Erika
E.S.P.er
-

Messages: 79

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
Edeline
« Répondre #10 le: Juillet 18, 2017, 10:21:17 »

Depuis l'école elle attendait de se faire prendre comme une grosse chienne, son plug dans le cul le préparant pour les bites à venir. Elle jouait les chaudes avec les gamins, après tout elle était en concurrence avec sa maman ici ! Elle devait donc se dépasser et son numéro avec le petit t-shirt était une réussite. Et maintenant qu'elle leur montrait son plug, ainsi que sa fente humide, elle pouvait sentir les regards. Elle se faisait dévorer du regard, sa chatte toute rouge d'envie, son clitoris gonflé de plaisir. Elle en voulait encore plus ! Elle agita un peu le cul pour attirer le regard, elle avait aussi entendu les remarques sur sa mère, elle grogna un peu attendant surtout qu'on s'occupe d'elle !

Ce qui heureusement finit par être le cas, Choujo venait vers elle, libérant sa belle queue, bien que tout à fait ordinaire, il semblait. Elle l'écoute donc et reste rose, ravie, elle hoche la tête et puis sourit encore plus, elle se retourne face à lui, et va donc vers lui pour savoir ce qu'il va faire. Puis elle regarda Brandon et sourit un peu, surtout quand elle vit sa queue, mais rapidement elle déchanta un peu, trop d'espoir sans doute. Elle finit quand même par les approcher doucement, elle regarde l'américain avec une certaine envie. Puis elle attend tranquillement et les écoutes, sourit toujours et voit finalement trois autres gars, soit cinq justes pour ses petits trous ! Ravie elle se dit que ce nombre était idéal, elle se penche un peu pour tendre le jouet à l'américain.

Ce dernier retira donc l'objet sous les rires des autres, mais elle n'en mouillait que plus encore, finalement elle tendit les mains, lentement pour atteindre deux bite et les caresser. Elle sourit ensuite et leur dit de se décider sur qui veut quel orifice, elle branlera les deux derniers pour qu'ils giclent où ils veulent sur son corps ou dans sa bouche ! Elle termina donc par en mettre un au sol, s'agenouiller sur son bassin et s'enfoncer directement sur sa queue. Puis elle fit singe à celui qui devait l'enculer de ne pas perdre de temps, puis elle sourit et retourne s'occuper d'une bite avec sa bouche, et de deux avec ses mains branlant lentement pour que tout soit dans le même rythme, ça serait bête d'en voir jouir avant les autres.

- Dis maman, ils peuvent jouir en moi aussi ? Tu crois qu'ils en auront assez pour nous couvrir et me remplir ?

Dit-elle avant de reprendre la fellation goulument ?
Journalisée


Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox