banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 3 4 [5]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Chasse Sauvage [Maud de Rehen]  (Lu 1872 fois)
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #60 le: Décembre 25, 2017, 05:23:49 »

Un basilic était un adversaire redoutable, même pour un Paladin en armure et en pleines capacités. Alors, venant de deux jeunes Paladines nues ayant passé une nuit épouvantable... Vesa vit l’homme libérer Maud. Totalement paniqué, le bandit se dirigea vers Vesa, ouvrit la cage, et chercha à la libérer. Il n’y avait plus aucune fanfaronnerie, plus aucune grivoiserie en lui. Il était tout simplement terrifié, terrorisé à l’idée de finir liquéfié sur place par le basilic. Vesa, fort heureusement, avait chargé sa magie pour briser l’obsidienne. Elle n’avait pas encore relâché cette dernière, mais, quand elle sentit les chaînes se retirer, elel arracha de la main le collier.

« Pitié, vous devez... »

Vesa le regarda, une lueur assassine dans les yeux. Ses yeux s’illuminèrent alors, devenant d’un blanc immaculé, et elle repoussa le bandit à l’aide d’une onde d’Air, l’envoyant heurter le mur, puis se releva. Pas le temps d’enfiler son armure, mais elle tendit la main vers l’équipement. Ces derniers se mirent à remuer sur place, tremblant, puis son épée jaillit brusquement, et se logea dans la main de Vesa. Maud se trouvait dehors, le corps à moitié recouvert de boue, après avoir entaillé l’une des ailes du basilic. Mais, contrairement à un dragon, un basilic avait plus pour habitude de se déplacer au sol, ne volant que sur de très courtes distances.

Le basilic cracha encore des jets empoisonnées sur Maud, et Vesa apparut alors, sur le côté, sa lame s’enflammant brusquement. Elle bondit à côté de Maud, et tendit sa main, envoyant toute la magie qu’elle avait accumulé pour briser l’obsidienne. Sa main se tendit ainsi, et envoya une puissante onde magique. Des arcs électriques et des boules de feu fusèrent ainsi de ses doigts, formant un véritable rideau de magie élémentaire qui repoussa le basilic sur plusieurs mètres.

« Allez, Maud, on se la fait, cette sale bête ! » s’exclama Vesa.

Le basilic hurla à nouveau, plus énervé qu’autre chose, mais blessé partiellement, puisque du sang vert suintait de plusieurs de ses écailles.

- - - - - - - - [Thème de combat !] - - - - - - - -

La créature frappa sur le sol avec ses pattes, creusant le sol, tout en dévisageant furieusement les deux femmes, se déplaçant lentement sur le côté, les ailes légèrement repliées. Vesa avait levé son épée, la tenant à deux mains, et avançait également, sans tenir compte du fait qu’elle était nue comme un ver. Puis le basilic hurla alors, comme pour les provoquer, et bondit ensuite en avant, faisant preuve d’une vitesse prodigieuse. Mais, délestée de son armure, Vesa était aussi particulièrement agile. Elle vit la maing riffue du monstre fuser droit vers sa tête, et fléchit les genoux. Sa tête fila sous la patte, et elle tournoya sur place, lacérant le basilic au flanc.

Le monstre hurla de rage, et déploya son aile brusquement, frappant Vesa sur le côté, la faisant reculer, laissant au basilic le temps de se retourner pour lui faire face, et bondit vers elle, faisant claquer ses dents. La paladine mit son épée devant elle, et la tête du monstre se heurta à cette dernière, repoussant Vesa. La guerrière tomba au sol, et roula encore sur le côté, évitant la gueule du monstre, qui tapa dans le sol. Vesa se releva encore, et généra une boule de feu dans sa main, puis la lança sur la tête du basilic, l’éblouissant, et le forçant à se reculer.

*Quel monstre ! Sans mon armure, au moindre faux pas, il me tuera...*

Cette situation devenait de plus en plus difficile, mais Vesa comptait bien le vaincre ! Avec l’aide de Maud, elle était sûre qu’elles pouvaient y arriver !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 101



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #61 le: Décembre 27, 2017, 11:59:49 »

Il fallait de l’agilité pour combattre une telle bête… Maud restait prudente. Elle se savait « immortelle », mais c’était pour les blessures. Elle n’avait aucune idée de ce qui arriverait si on fondait littéralement son corps avec l’acide de cette bête. Et franchement, elle n’avait pas spécialement envie d’essayer. Malheureusement pour elle, son coup de lance avait surtout énervé son adversaire : en effet, le basilic ne se reposait pas uniquement sur sa capacité à voler, au contraire même, donc… Le clouer au sol avait une utilité, fallait bien l’avouer… Mais ce n’était pas comme ça qu’elle arriverait à le vaincre véritablement : Non, elle devait bien commencer à réfléchir à d’autres techniques… Heureusement, l’autre lâche dans le chalet avait fait ce qu’il devait faire… Il avait libéré Vesa, et celle-ci venait pour l’aider !

« Allez, Maud, on se la fait, cette sale bête ! »

« Avec plaisir, ma Vesa ~ ! »

Même dans ce genre de situation, Maud ne pouvait s’empêcher de jouer… Sa… Sa Maud, quoi ! En même temps, Vesa était… Bah comme elle ! Complètement nue ! Et cela faisait plaisir à voir ! Mon dieu, qu’elle devait avoir été belle dans sa caisse en bois, comme ça ! Elle ne pardonnerait jamais à ses hommes, d’avoir pu profiter d’une si belle vue, alors qu’elle, et bien, elle avait pas pu en profiter ! M’enfin, en théorie, elles étaient tranquille. Une fois ce basilic achevé, elle retournerait et continuerait leur mission… Enfin, une fois des vêtements trouvés. Maud ne savait pas où étaient ses vêtements, mais elle sentait qu’elle allait rester un moment dans la tenue d’Eve… Cela ne gênait pas de voir la fameuse Vesa ainsi, mais quand même, cela risquait d’amener de véritables complications par la suite, il fallait bien l’avouer. Socialement parlant, et bien… Cela ne se faisait pas trop, il faut bien l’avouer...

Mais bon, ce n’était pas le moment de parler chiffon, il fallait bien l’avouer aussi ! En effet, Vesa venait d’arriver, et prenait le rôle du Tank, comme on pourrait imaginer dans une formation avec Vesa et Maud, Maud étant plutôt une DPS pure, à frapper comme une bourrine. Sauf que là, Vesa n’était pas en position de pouvoir assurer cela… Non qu’elle en était pas capable, mais c’était surtout que notre chère Maud s’inquiétait… Vesa, comme Maud, était très agile, et arrivait à blesser cette maudite créature ! Malheureusement, celui-ci avait réussi à frapper Vesa, la faisant reculer… Il  arriva à bondir sur elle, et le repousser… Maud tentait d’agir, et pu, grâce à Vesa, frapper violemment dans le flanc de la bête, qui avait été éblouie par un sortilège de feu… Ainsi, non seulement il avait été frappé par un sortilège, mais en plus, la douleur physique se rajoutait, et Maud venait de recapter son attention… Parfait.

« ON M’OUBLIE, GROS LARD ?! »

Le basilic était de nouveau concentrée sur Maud… Et avait très envie de se débarrasser de cette harceleuse. D’un côté, Vesa lui faisait très mal, de l’autre, Maud n’arrêtait pas de frapper, et l’agaçait… Tant pis, il avait décidé de pour le moment, ne pas se concentrer sur Vesa, et de se concentrer uniquement sur Maud. Il fonça alors sur son ennemi… Bon sang ! Maud avait toujours autant de mal à réaliser à quel point il était rapide… Pourtant, il n’en n’avait pas du tout l’air, mais bon… Là, la réalité ne mentait pas, il arrivait à faire de ses pointes de vitesses… Malheureusement, la boue fut traitresse envers Maud. Elle glissa légèrement, et la griffe de la créature arriva à couper d’abord l’une de ses tresses, qui tomba alors sur le sol, laissant une seule tresse mauve, et la seconde arriva alors à trancher son bras, l’ouvrir comme on ouvre une cuisse de poulet pour vérifier s’il est cuit !

« Aaaargh… ! Ca… Ca va… aller ma Vesa~ ! »

Elle se releva, avec difficulté. Son bras était ouvert, et elle lança un regard de feu, de haine, vers le basilic. Là, c’était fini. Entre sang et boue, on ne reconnaissait plus du tout la noble, on voyait juste une guerrière sauvage et puissante, qui était capable d’affronter cette créature. Elle tenait de son bras gauche sa lance, et la fit tournoyer, marchant lentement, attirant toute l’attention de cette créature… Qui cracha de nouveau son acide vers Maud. Ni une, ni deux, elle sauta en arrière, et s’appuya sur un arbre, pour se projeter en avant. De là, elle usa de sa lance pour servir de perche, augmentant la portée de son saut… Et arriva à atterrir les deux pieds dans la gueule de la créature. Cela fit aussi mal à Maud que la créature. Le basilic, car il venait de se prendre Maud dans la gueule, Maud, car la peau du basilic… Ce n’était pas de la peau de bébé, et cela blessa la plante des pieds de Maud… Mais au moins, la créature semblait être particulièrement sonné…

*Je me dois de contenir l’ennemi… Je ne pourrai l’esquiver éternellement… Mais si je le harcèle suffisamment, Vesa saura l’achever.*

.Voilà ce que pensait Maud. Elle avait du mal à manier la lance, tant que son bras ne se soignait pas… Et il fallait bien l’avouer, le soin de son bras n’était pas le plus rapide du monde… Faut dire, ses derniers jours, elle s’était énormément reposé sur ses pouvoirs, et elle savait qu’il n’était que l’aurore, donc, ses pouvoirs étaient moins puissant qu’au zénith, elle en était sûre. Mais bon, elle n’avait pas trop d’autres choix. Elle devait se concentrer. Leur situation était certes meilleurs qu’il y a une petite heure, mais elle était loin d’être parfaite. Bien que des paladines, elles n’étaient que deux femmes nues, et qui avaient une situation plus que complexe… Surtout que si ça se trouvait, les Ashnardiens n’étaient pas si loin… Et si les Ashnardiens arriveraient, Maud ne pensait pas que dans leur état, elle serait capable de lutter… Au moins, elle se ferait capturer avec panache plutôt que ridiculement !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #62 le: Janvier 03, 2018, 03:48:30 »

Leur situation n’était pas des plus avantageuses. Le basilic était un adversaire redoutable, qui mettait leur résistance à dure épreuve. Il parvint même à grièvement blesser Maud, faisant couler son sang, mais cette dernière réussit, par un impressionnant saut périlleux, à atterrir sur la tête du monstre, envoyant sa tête heurter le sol pendant quelques secondes sous l’impact. Le basilic se débattit furieusement. N’ayant qu’une seule main, l’équilibre de Maud était instable, et, si elle avait pu user de sa seconde main, elle en aurait sûrement profité pour transpercer le crâne du basilic de sa lance.

Vesa choisit ce moment pour courir vers la créature. Elle avait de la boue collée sur le corps, ressemblant à une espèce de sauvage. Ses yeux, pour autant, ne manquèrent pas de s’illuminer, la magie venant pulser dans son corps. Elle s’en servit pour prendre appui sur l’une des pattes du monstre, et bondit en hauteur, avant de tournoyer sur place. Volant dans les airs, elle observa le cou du monstre, et tomba ensuite droit sur lui, l’épée pointée en avant... Et transperça la gorge du monstre. Le basilic hurla de douleur, l’épée ressortant de l’autre côté, et son corps tomba sur le devant. Déstabilisée, Vesa tomba, entraînant Maud avec elle, en lâchant son épée.

Elle roula sur le sol, tandis que le basilic, cloué par l’épée, se vidait de son sang par la bouche, son corps gesticulant encore frénétiquement, sa queue caudale fouettant la pelouse, ses griffes lacérant le sol. Tout ce que Vesa vit, elle, ce fut les seins de Maud, contre lesquels sa tête atterrit. Elle se releva néanmoins rapidement, plusieurs mèches de cheveux collés à sa tête, et observa le monstre, à califourchon sur Maud. Une situation des plus érotiques en d’autres circonstances, mais elle craignait surtout que le basilic ne les attaque encore...

Rien à craindre, toutefois, car la bête était bel et bien morte. Vesa soupira alors, et un léger sourire éclaira son visage tandis qu’elle regardait Maud.

« Il est mort, Maud ! Cette sale bête a succombé ! »

Vesa se sentit particulièrement soulagée... Mais elle était très sale, tout comme Maud...



« Ton bras va mieux ? Tes capacités de guérison sont vraiment incroyables... »

La main de Vesa caressa le bras de Maud, et elle nota qu’il n’y avait même pas de cicatrice sur sa peau. Vesa sourit alors, et croisa son regard avec celui de Maud. Leurs corps nus et trempés étaient proches, et leurs seins se caressèrent encore.

« Nous avons été interrompues, tout à l’heure... » glissa alors Vesa avec un sourire légèrement coquin.

Ses lèvres se rapprochèrent alors, et elle embrassa doucement Maud. Les deux femmes se trouvaient à une source chaude, devant une cascade, à l’orée de la forêt. Quand elles étaient revenues à la cabane, leur prisonnier avait eu la sagesse d’esprit de fuir, mais avait laissé leurs armures et vêtements. Plutôt que de les enfiler, vu sa crasse, Vesa les avait empaquetés, et elles avaient rejoint la forêt, suivant des traces d’eau sur le sol, jusqu’à pouvoir ainsi rejoindre cette source.

Certes, il y avait urgence, mais il fallait tout de même penser un peu à son hygiène ! Vesa et Maud se lavaient donc... Mais, très rapidement, Vesa avait décidé de se rassurer, de se réconforter, après les évènements de cette nuit. Concrètement, ceci signifiait qu’elle était en train d’embrasser longuement et tendrement la belle Maud...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 101



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #63 le: Janvier 05, 2018, 09:58:42 »

Putain, cela faisait un mal de chien, il fallait bien le dire. Elle avait réussi un joli coup, avec son attaque… Mais quand même ! Elle était heureuse de sa résistance, et de ses capacités de soin… Mais le fait de quand même ressentir la douleur… Putain… !!! Mais bon… Tout cela avait quand même réussi à destibiliser la créature… Elle était vraiment sonnée, et c’était le moment où jamais pour agir, et Vesa… Vesa avait visiblement bien compris… Et ainsi, elle fonça à l’attaque. Son compagnon sauta littéralement, et tournoyant sur elle-même, elle trancha d’un coup sec et précis, le cou de la créature… Malheureusement, perdant l’équilibre, elle s’effondra sur Maud, qui n’était pas trop en l’état de bien la réceptionner… Bref, les deux femmes tombèrent l’une contre l’autre, tandis que la créature succombait. Le Basilic tenta bien de faire quelques choses, mais c’était fini de lui… Il succombait.

« Il est mort, Maud ! Cette sale bête a succombé ! »

« En… Enfin ! »


Maud déclara cela, très très contente… Héhé. Leurs positions, aux deux femmes, étaient des positions les plus cocasses, et sans la boue et le sang qui maculaient les deux femmes, on aurait pu vraiment croire à un jeu sexuel. Enfaîte, la vision de cette scène était un paradoxe en soit. Deux femmes, nue, proche d’un cadavre d’une horrible créature. Les deux femmes étant couvertes de sang et de boue, mais aussi avec des marques à leurs articulations de chaines, littéralement, et au niveau de leur joues, de baillons… Que s’était-il bien passé ? Quelqu’un d’extérieur à la situation, voyant cela, d’un seul coup, resterait bien perplexe devant tout ça. Heureusement, plus personne n’était en vie pour voir ça, mise à part les deux femmes, et celle-ci ne comptaient pas rester et s’éterniser ici.

***

Elle fut… Furax. En effet, le fameux poltron, qu’elle s’était promise de tuer, avait fuit comme un lâche, un lâche de première. Et… Et elle en était furieuse. Elle voulait pas du tout qu’il fuit, elle aurait aimée le tuer. Mais malheureusement, et bien… Et bien, tant pis, c’était pas possible. Les deux femmes avaient en tout cas récupérer tout ce qu’elles pouvaient récupérer, et étaient partie à pied… De nombreuses de leurs affaires étaient encore à la ville, mais elles ne pouvaient pas prendre le risque d’y retourner. De toute façon, leur chevaux, tout ça… Sans doute qu’elles avaient énormément perdue. Trop sale pour vraiment reprendre la route ainsi, les deux femmes avaient alors suivi un léger cours d’eau, pour arriver jusqu’à une source… Vu leur état, et bien… C’était un endroit bienvenue pour elles deux ! Maud avait très envie de se nettoyer. Et plus généralement se refaire une beauté. Elle avait détachés ses cheveux mauves, étant donné qu’elle n’avait plus qu’une tresse. Cela servait à rien de garder la tresse restante.

« Ton bras va mieux ? Tes capacités de guérison sont vraiment incroyables... »

« N’est-ce pas… ? »


Eheh ! C’est vrai que quand on regardait, on était vraiment impressionnée par ses capacités de soin… Enfaite, Vesa pouvait admirer, tout le corps de la fameuse Vesa était « parfait » sur ce point. Bien qu’elle ait été souvent blessé au cours de différentes missions, chasses, combats, et bien… Son corps était parfait. Aucune tache, aucune cicatrice, aucune imperfection dans sa peau de porcelaine… Cela la rendait presque, pourrait dire certains, inhumaine… De toute façon, là, Maud ne se souciait que d’une seule et unique chose… Vesa. Elle pouvait de nouveau admirer son corps, mais là, sans rien. Les deux femmes étaient nue comme Eve, et Maud en profitait. Leur deux corps se touchaient, particulièrement au niveau des seins, et Vesa pu voit que ce contact… Fit littéralement frisonner la fameuse paladine aux cheveux mauve. Peut-être que remarquer cela fit alors déclarer à la fameuse interlocutrice de Maud :

« Nous avons été interrompues, tout à l’heure... »

« Oui, en effet, je... »


Elle fut coupée. Non pas qu’elle allait dire quelques chose de faux, au contraire même. En effet, les deux femmes avaient été coupées alors qu’elles allaient enfin nouer des… Comment dire… Des relations plus intimes ! Et des relations que la fameuse Maud voulait vraiment lier avec cette fameuse paladine. Elle voulait plus la connaître, elle… Oui, elle l’aimait ! Vesa était une femme forte… Exactement ce dont rêvait la fameuse Maud ! Vesa était un modèle, aussi bien dans son comportement, que dans sa façon de combattre… Dans un premier temps, Maud avait été vantarde, etc. Et bien, elle faisait de la vantardise, et avait même par deux fois pêtés des cables sur Vesa… Et bien, c’était qu’elle voulait absolument être considérée comme une femme digne d’intérêt par sa camarade… Et...

« Mmh... »

Et cela arrivait… Car oui, vous remarquerez sans aucune difficulté que je n’ai pas dis ce qui avait coupée la fameuse Maud ? Et bien, c’était un baiser… Mais pas un petit baiser volée, non… Un vrai baiser… Les deux femmes étaient là, ainsi, entrain de s’embrasser, au grand plaisir de Maud… Le baiser était tendre, romantique, même assez sensuelle. On sentait quand même que Vesa ne s’y connaissait pas trop… Mais il fallait bien dire que Maud n’était pas une experte, elle, de son côté. Certes, elle avait peut-être un peu plus embrassée que la fameuse Vesa, mais cela ne restait pas non plus quelques chose d’énorme. Elle restait encore relativement débutante dans tout cela, et c’était assez drôle de voir les deux femmes, comme ça, se blottir ainsi, tendrement, se réconfortant, se faisant plaisir… Ainsi, au bout d’un moment, la fameuse Maud rompit le baiser, pour déclarer, calmement :

« Vesa… Ma Vesa ~ Oh… J’ai eu si peur ma Vesa ~ Mais même captive, tant que j’aurais été avec toi, tout se serait bien passée. Restons ensemble un peu, et oublions tout ça… Tu es toute à moi, là, ma Vesa ~ »

Ah, Maud, Maud, Maud… Toujours ce besoin de tous posséder, de tout contrôler… Elle avouait sans problème que tant qu’elle aurait été avec Vesa, cela aurait été. Totalement… Elle avait eu peur, mais maintenant, cela allait mieux. Entre les mains d’Ashnardiens, elle aurait fait moins la maligne qu’elle fait d’habitude. Mais là… Elle s’allongea tranquillement sur Vesa, s’amusant à caresser le corps de sa fameuse compagne ici présente ! Oui, je dis « compagne », mais bon, vous pouvez l’interprêter comme vous le voulez… Elle laissait sa garde se reposer… En effet, elles avaient assez subi ! Le Karma pouvait bien les laisser se reposer, et gagner du repos, quelques peu tout du moins. Et ce « repos », elle comptait bien en profiter pour profiter du corps de son interlocutrice… Et ouais, après tout, elle devait en profiter, c’était « sa » Vesa !
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #64 le: Janvier 07, 2018, 01:28:43 »

Après ce qu’elles avaient vécu cette nuit, leur capture, et ce combat éprouvant contre le basilic, Vesa était sous tension. Son corps était empli d’une profonde nervosité, et elle avait besoin de se détendre, tout simplement. Elle avait donc très naturellement embrassé Maud, comme pour reprendre leur séance de la veille. C’était d’autant plus amusant que, tout à l’heure, c’était Maud qui avait dû insister pour faire sortir Vesa de sa coquille. Et, maintenant que c’était fait, on ne pouvait que constater que le ver n’était pas encore rentré dans son antre. Vesa était encore là, toute impatiente, et, sous le contact de cette délicieuse eau, elle se laissait aller, embrassant Maud, caressant le bas de son dos, glissant sur cette douce chair, se rapprochant ainsi lentement de ses fesses. Maud rompit alors le baiser, et lui glissa qu’elle était heureuse de cette situation, avouant qu’elle avait eu peur, et qu’elles devaient rester ensemble, maintenant... Elle et « sa Vesa ».

Vesa sourit en retour. Vu le nombre de fois que Maud le disait... Elle frotta son nez contre le sien, et, tout en souriant malicieusement, descendit davantage sa main, et la posa sur les fesses de Maud. Vesa l’ignorait, mais cette eau était particulière. Il y avait, sous la terre, des cristaux de mana rose. Jadis, cette source d’eau chaude était connue par les elfes vivant dans la région pour les émotions qu’elle provoquait. L’endroit avait été le lieu de multiples orgies, et les cristaux roses avaient influé l’eau ici, désinhibant les personnes qui se baignaient dedans. C’est ce qui, somme toute, permettait de comprendre pourquoi Vesa était ainsi, si séductrice, si tentatrice... Et qu’elle n’hésita pas à poser sa main sur la croupe de Maud, serrant sa délicieuse fesse entre ses doigts.

« Très bien, ma Maud... »

L’intéressée esquissa un léger sourire, et retourna embrasser Maud à nouveau. Sa bouche se plaqua contre la sienne, et sa langue fila entre ses lèvres, tandis qu’elle serrait ses doigts sur sa croupe. Elle savourait le contact du corps de Maud, sa douceur, ses formes agréables et alléchantes... Vesa rompit ensuite le baiser à nouveau, les joues rougies par le désir, et poursuivit :

« Puisque mon corps t’appartient... Dis-moi ce que tu comptes faire avec, ma belle ? »

Malicieuse et sensuelle... Qui aurait cru que Vesa puisse se comporter ainsi ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 101



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #65 le: Janvier 12, 2018, 12:00:44 »

La source, imbibée par les crystaux de mana Rose... Une erreur classique qui avait entrainé sans doute bien des personnes à avoir des relations amoureuses et/ou sexuelles dans cette source, au cours d’un simple moment de nettoyage... Les gens les plus sévères pourraient dire que c’est de l’amateurisme de tomber dans ce genre d’erreurs, et ils n’auraient pas tord, mais bon... C’était aussi pour les deux femmes un moyen de décompresser après, il fallait bien le dire, des journées qui avaient apportés des lots de stresses absoluments énormes. Les deux femmes avaient affrontés des monstres, avaient été trahis, enlevées... Bref, on pouvait dire qu’elle avait aussi besoin d’un peu de repos, d’une situation plus calme, où elle pouvait un peu... Décompressée, ouais... C’était le bon terme !

« Très bien, ma Maud... »

« Oh oh..... ! »

Elle avait gagnée ! Eheh ! Visiblement, la fameuse Vesa était prête ! Elle était bien loin la Vesa précédente... Alors, Maud n’étant pas douée en magie, elle n’avait pas repéré la possibilité des crystaux de Mana Rose... Mais elle avait sa théorie... Encore une fois, c’était après tout ce qui s’était passé, et bien... Et bien, ouais, tout le monde aurait envie de décompresser, de se relacher après de telles épreuves... Cela n’avait pas été simple, et cela, pour tout le monde... Donc, c’était assez compréhensible que maintenant... Et bien, c’était un moment de joie et d’amour pour les deux femmes ! Aussi bien Maud que Vesa en avaient besoin, et Maud avait décidée de prendre le contrôle de la situation... Contrôle qui était effectivement adoubée par la fameuse Vesa, qui donnait alors tout les droits à la paladine aux cheveux mauve !

« Puisque mon corps t’appartient... Dis-moi ce que tu comptes faire avec, ma belle ? »

« Je peux faire ce que je veux... ? Je vais pas m’en priver... »

Elle fit alors un baiser sur la joue de Vesa, et s’éloigna, cherchant alors dans ses affaires, qui avaient été mis sur le côté. Que cherchait-elle ? Sans doute pas du matos trop compliquée. Bien que Maud avait tenté plus d’une fois de séduire Vesa pendant les missions, elle savait qu’elle était là pour une mission sérieuse, et qu’elle n’avait pas le temps de s’amuser à faire n’importe quoi... Mais... Mais il y avait quelques chose dont elle avait besoin. Elle attrapa alors ses bas. Doux-jesus, mais qu’allait-elle faire avec une paire de bas, me demanderiez-vous ? Et bien, elle s’approcha de nouveau de sa collègue et interlocutrice... Et lui banda les yeux. L’autre, elle le gardait en réserve pour éventuellement baillonée la fameuse Vesa, mais pour le moment... Elle comptait laisser parler un peu Vesa. Pour le moment, bien sûr.

« Ne t’inquiète pas, tu es en mon contrôle, ma Vesa ~ ! Je suis là, et tu es en mon contrôle... Tu vas adorer... »

Et ouais... Toujours cette manie de Maud... Tout contrôler, jusqu’au corps de ses amants... Maintenant que Vesa ne pouvait plus voir, et bien, Maud sentait qu’elle avait le contrôle... Après, elle ne forçait en rien, vous remarquez ! Comment cela ? Et bien, Vesa avait encore ses deux bras. Elle pouvait sans aucune difficulté retirer ce qui lui empêchait de voir... Bien sur, notre chère Maud serait décue... Mais, voilà, elle comprendrait ! De toute façon, elle avait commencé son petit jeu, et elle ne comptait pas le terminer de suite... Bref, maintenant que cela était fait, elle pouvait vraiment passer aux choses sérieuses... C’est à dire, s’occuper du corps de sa fameuse interlocutrice ! Hihi... Elle allait bien s’amuser, surtout que maintenant... Et bien, elle devait sans doute avoir compris qu’elle était « Sa Vesa » !

« Mmh... Tu es délicieuse, ce corps... Je pourrai le garder à moi, rien qu’à moi... Je vais te frustrer, et te donner du plaisir, tu vas adorer... »

Oh oh ! Tout un programme ! Et ce n’était pas des paroles en l’air, car la fameuse Vesa pouvait déjà commencer à sentir les mains de son interlocutrice passer sur son corps... Maud força alors, gentiment, Vesa à s’installer à quatre pattes, et commença à vraiment caresser le corps, tendrement, lentement, mais surement... Elle n’oubliait pas la moindre partie, et ainsi, l’intimité de sa camarade faisait partie des endroits qui étaient doucement et totalement caressée... mmh... Quel plaisir de pouvoir s’occuper de ce corps si agréable. Quel plaisir oui ! Ses mains passaient tranquillement, s’installant sur le dos, allongée sur celle qui avait le droit à toutes ses caresses... Très simples, très sobres pour le moment... Mais que Vesa ne s’inquiète pas... Cela allait accéléré, au bout d’un moment. Mais il fallait prendre son temps.Il faut semer avant de chercher à récolter, n’est-ce pas ?
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/
Paladin Vesa
Humain(e)
-

Messages: 66



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #66 le: Janvier 15, 2018, 01:49:43 »

« Sa » Vesa. Maud ne songeait même pas à se reprendre, mais, en réalité, Vesa n’était pas choquée. Du moins, elel aurait pu l’être il y a encore quelques jours, mais, en compagnie de Maud, elle avait affronté la mort, combattu un dragon, et avait effectivement commencé à se rapprocher d’elle. Même si les relations sexuelles n’étaient pas recommandées entre Paladins, Haven ne les interdisait pas vraiment. Vesa et Maud ne commettaient donc aucune violation vis-à-vis de leur serment. Et Vesa était maintenant clairement consentante. Beaucoup de choses pouvaient l’expliquer : la mana rose située sous leurs pieds, bien sûr, mais aussi, et surtout, toute cette situation. Le fait d’avoir frôlé la mort, d’avoir pu embrasser Maud à plusieurs reprises. Derrière son air sérieux et dur, Vesa était avant tout une femme qui masquait ses sentiments, sa souffrance, le fait de ne pas avoir pu retrouver sa sœur, et d’être seule. Avec Maud, elle avait donc l’occasion de lutter contre cette solitude, de se rapprocher de sa sœur d’armes… Une occasion à ne pas louper pour Maud !

Certes, Vesa aurait pu diriger les choses, mais elle était en réalité une grande ignorante en la matière. Elle connaissait le sexe, bien sûr, les bases. À Haven, on lui avait appris à résister à la magie rose, à ne pas se laisser influencer par les charmes et les envoûtements, mais Vesa avait toujours vu ça de haut, convaincue que des choses aussi futiles qu’un beau corps ne pourraient jamais l’influencer. Pour elle, en fait, ces cours étaient plutôt destinés aux hommes, qui, d’après ce qu’elle pensait, étaient plus vulnérables que les hommes à la magie rose. Le fait est, donc, que Vesa n’avait qu’une expérience sexuelle très résiduelle, pour ne pas dire insignifiante. Elle était vierge, et, si elle avait parfois vu des paladins s’embrasser entre eux, elle n’avait jamais fait la même chose. Non pas que cela la choque particulièrement, mais… Tout ça l’avait toujours rendu un peu confuse. Et elle n’aimait pas ça ! Quand elle voyait des gens s’embrasser, elle sentait son corps réchauffer, ressentant des sensations embêtantes, difficiles à contenir, et encore plus à contrôler.

*Comme en ce moment, en somme…*

Elle laissait à Maud le soin de contrôler les choses, car elle se disait que sa camarade devait être plus expérimentée qu’elle. Maud en fut ravie, et, tout en donnant du « ma Vesa » à tous les râteliers,  elle retourna vers le rebord. Vesa la suivit un peu, de sorte qu’elle arriva à la périphérie de la source d’eau, l’eau glissant désormais à hauteur de ses cuisses. Farfouillant dans ses affaires, Maud récupéra un bas.

« Qu’est-ce que tu fais, Maud ? »

Vesa s’était attendue à ce que la paladine l’embrasse, la pelote… Bref, à faire des trucs, quoi ! Est-ce qu’elle avait dit une bêtise ? Elle n’avait pas fait attention… Mais Maud s’empressa de la rassurer, en retournant vers elle… Et lui mit le collant autour des yeux ! Vesa sursauta, et ses joues s’empourprèrent, avant qu’elle ne ressente à nouveau la bouffée… Cette bouffée qu’elle ressentait quand elle avait vu les couples s’embrasser, une montée de chaleur, un accroissement sanguin, l’adrénaline qui battait dans ses veines… Mais un battement bien différent que quand elle affrontait des adversaires.

Maud lui mit donc le collant sur le visage, bouclant sa vision, tout en lui disant de lui faire confiance, avec une voix chaude et sensuelle. Elle se pinça les lèvres quand Maud continua à lui parler comme si elle était sa propriété, à lui dire qu’elle allait lui faire plaisir, tout en la frustrant. Vesa ne put se l’expliquer, mais elle ressentit une pointe de plaisir dans son corps, et se pinça les lèvres.

« Tu… Tu es sûre, Ma-Maud… ? »

La belle Maud ne sembla toutefois même pas l’entendre, puisqu’elle poussa Vesa. Sursautant, cette dernière se retrouva à quatre pattes, le bassin ressortant de l’autre, et sentit alors les mains de la femme caresser son corps. Elle caressait son dos, glissant près de ses fesses, ses doigts filant sur son corps. Vesa esquissa un léger soupir, et se pinça les lèvres, avant de tourner la tête :

« Ma-Maud… Qu’est-ce que… »

Elle se pinça les lèvres, en sentant encore, traversant son corps, une pointe de désir supplémentaire, la bouffée qui revenait à l’assaut…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Maud de Rehen
E.S.P.er
-

Messages: 101



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Soyez au pied de la divine Maud de Rehen ! Unique héritière des Rehen, envoyée de la divinité suprême, celle qui guérit de tout, venant purger notre beau monde des créatures du Malin ~
« Répondre #67 le: Janvier 18, 2018, 12:14:53 »

Maud restait un peu vigilante. C’était logique. Elles étaient de nouveaux toutes les deux nues, bien que la situation soit bien plus confortable, et en plus, elle venait volontairement de retirer la vue à sa collègue… Donc, cela serait trop bête qu’une merde arrive maintenant. Heureusement, elle faisait bien attention, et là, il ne semblait vraiment avoir rien. Tant mieux, après tout ce qui leur était arrivé. Non, la plus importante source d’inquiétude, enfaite, pour le moment… Et bien, elle venait de Vesa ! En effet, cette dernière ne semblait pas trop comprendre où sa camarade voulait en venir… Et c’était compréhensible, après tout, Maud s’y connaissait mieux en amour. Alors attention, cela ne voulait pas dire non plus qu’elle était une experte, qui connaissait autant le corps humain qu’un gigolo ! Non, elle avait quand même des lacunes… Mais elle semblait s’y connaître déjà plus que son interlocutrice…

« Tu… Tu es sûre, Ma-Maud… ? »

« Hihi… Et comment, ma Vesa ~ ! »

Bien sur qu’elle était sûre ! Elle ne voulait que ça ! Offrir un peu de réconfort à « sa Vesa »… Qui était maintenant complètement à elle, sous son contrôle… Owi, qu’est-ce que Maud adorait ça… Avoir sous son contrôle quelqu’un. Maud aimait quand tout était sous son contrôle, quand elle maîtrisait tout de A à Z… Et bien, là, elle était enfin dans une situation où c’était bien le cas… Et bon sang, enfin, après tout ce qui s’était passé, où on contraire, elle avait été plutôt dans des situations où elle ne contrôlait rien… Et bien, cela faisait plaisir d’avoir enfin ce contrôle qui était de retour… Surtout que visiblement, cela commencer à faire de l’effet à sa camarade de jeu, étant donné qu’elle commençait à ressentir des choses… Quoi, elle ne savait pas, mais elle sentait que cela commençait...

« Ma-Maud… Qu’est-ce que… »

« Chut, ou je vais te baillonner… ! »

Fait très attention, Vesa… Maud n’est pas du genre à plaisanter, surtout dans ce genre de cadre… Donc, si elle sort « attention, ou je vais te baillonner », fait attention, elle peut en effet, vraiment, véritablement le faire, juste pour son plaisir… Après tout, cela serait drôle de mettre encore plus Vesa dans une situation inconfortable qu’elle ne maîtrise pas du tout ? Ohlala… Qu’est-ce que notre fameuse Maud pouvait être taquine… Mais non, pour le moment, elle restait relativement sage, relativement gentille, sans aller trop loin… Après tout, maintenant qu’elle possédait Vesa -Attention, Maud, elle ne t’a pas signé non plus un contrat disant qu’elle t’appartient, à toi, et à toi seule, espèce d’excitée ! Bref, elle pouvait le faire, voilà ce qu’il fallait retenir… En effet, elle n’avait pas encore vraiment commencé… Mais pas d’inquiétude, cela allait bientôt débuter, dans les règles d’art…

« Allez, ne réfléchis pas trop… Ressent… Ressent ce que je te fais... »

Elle commença à caresser doucement le corps. Telle une masseuse professionnelle, elle passait ses mains sur les courbes de la fameuse paladine, des seins jusqu’aux fesses, mais en passant aussi au niveaux des cuisses, du cou, ou du ventre. Partout, sa main glissait avec une agilité et une douceur très grande, profitant de l’eau pour glisser encore plus aisément sur le corps de son interlocutrice. Une douceur et une tranquilité qui ne laissait aucun doute sur le fait qu’elle cherchait à préparer la fameuse Vesa… Ce n’était pas une mauvaise idée ! Après tout, Vesa était encore une débutante dans tout ça… C’était gentil de la part de la fameuse Maud d’être au départ… Plus douce, plus gentille… Moins active ! Bref, on allait bien voir ce que cela allait donner… Car elle passa un petit moment à caresser les seins, les fesses, le ventre de son interlocutrice… Mais elle avait de nombreuses autres choses à faire...

« On va commencer doucement… Tu es encore innocente ma Vesa~ Je vais me contenter de faire ça… Et tu ne bouges pas… »

Elle caressa alors un peu l’intimité de la paladine, d’un doigt calme et assurée… Elle aurait pu lui enfoncer, là, maintenant, un doigt… Mais cela aurait été trop d’un coup, trop violent, trop brutale… Non, elle devait préparer le terrain, comme dit précédemment… Et comment on prépare le terrain ? Et bien, en ce mettant à la hauteur de l’intimité… Et en commençant un beau cunnilingus ! Et ouais, c’était en effet une technique, et on pouvait même dire… Une technique qui marchait bien ! Maintenant, il fallait voir comment allait réagir la fameuse Vesa ? C’était possiblement son tout premier cunnilingus, et… Et bien, cela faisait parfois un choc, c’était un peu une première expérience… Pour Maud… Et bien, c’était une expérience plaisante… Elle sentait qu’elle allait s’amuser, avec la fameuse Vesa ! Oh que oui ! Il n’y avait aucun doute, ça, je peux vous l’assure, sur ce point.
Journalisée

Ceci est un double compte de Cassandre Harmington. Si vous êtes intéressés pour un RP ou pour demander quelques choses par MP, veuillez l'envoyer sur le compte principal. Merci =D !

PRAISE THE SUN  \[T]/

Tags:
Pages: 1 ... 3 4 [5]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox