banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Mise aux enchères d'une Ushi [Pv]  (Lu 755 fois)
Haruhi
Terranide
-

Messages: 6


Ushi de laboratoire


Voir le profil
Fiche
« le: Janvier 04, 2017, 04:21:19 »

La scientifique marchait d'un pas rapide à travers les couloirs du centre, connaissant celui-ci comme sa seconde demeure. Après tout, elle ne comptait plus les nuits à passer dans son bureau. La femme était à la tête d'un projet vieux d'un demi-siècle, dont elle avait héritée après le départ de son prédécesseur: améliorer les terranides pour rendre ces derniers plus rentables sur le long terme et, si possible, s'arranger pour qu'elles ne puisse mettre au monde que des femelles, futa ou non, suivant le dogme Tekhan. Le but à terme, serait de rendre obsolète les terranides mâles, tout comme cela l'était déjà pour les Tekhanes, mais aussi de s'arranger pour que Tekhos ait les meilleurs produits de Terra, et engranger ainsi un monopole de la meilleure qualité. L'armée et la recherche avaient besoin d'entrées d'argent et les taxes tout comme les impôts sur les citoyennes ne pouvaient plus être d'avantage augmenter, sans risquer de nombreuses émeutes de la part des civiles.

Parmis les différents projets de terranides nouvelle génération, abrégé TNG, l'un d'eux venait d'arriver à terme et c'était celui-ci que la femme venait chercher. Il s'agissait d'une petite Ushi du nom de Haruhi, qui en plus de posséder la jeunesse éternelle, était capable de produire un lait deux fois plus nutritif que ses congénères actuels et pouvant soigner des maladies bénigne. Lait qui prenait des propriétés aphrodisiaque après l'ingestion de semence masculine. De plus, du fait que la traite n'était possibles qu'après un premier orgasme, cela évitait les pertes durant le quotidien. Enfin, le sujet était bien plus intelligent et autonome que ses consœurs et, de fait, beaucoup moins maladroite, en plus de pouvoir être formée à d'autres tâches hormis le sexe. Aux yeux de la communauté scientifiques Tekhanes, Haruhi était donc l'Ushi parfaite.

La scientifique finit par attendre le toit du centre. Celui-ci avait été aménagé en jardin et c'est dans un petit enclos à ciel ouvert qu'elle vit la petite Terranide se faisant joyeusement culbuter par le dard d'une abeille du projet, qui devait fournir un meilleur miel. Les deux femelles haletaient bruyamment, toutes deux rattachées à des machines qui aspiraient leurs fluides nutritifs et étaient mis en bouteille. Les deux terranides devaient être mises en vente dans la soirée et durant celle-ci, les différentes invitées auront l'occasion de déguster le lait et le miel, respectivement produits par l'une et l'autres. Si elles étaient là pour ouvrir les enchères, elles ne serraient toutefois pas les seules à être mise en vente, d'autres esclaves de la GeoSlave y participant également. La femme se tourna vers la scientifique qui prenait des notes sur sa tablette.

- Quand vous aurez terminée la mise en bouteille, vous les laverez et me les enverrez dans mon bureau, ainsi que le rapport de vos observations. Faites en sorte qu'elles soient présentables pour ce soir.

- Bien madame.


La femme tourna les talons et repartit, un léger sourire satisfait accroché aux lèvres. Ce soir, avant le début des enchères, elle présentera les deux terranides, fruits de ses recherches. Peut être qu'elle aura droit à une augmentation de son budget, ainsi que plus d'espace pour ses travaux.



Environs une heure avant l'ouverture des enchères, qui auront lieu dans la salle des fêtes du bâtiment principal, on toqua à la porte du bureau de la présidente. Lorsque l'autorisation d'entrer lui fut donnée, la scientifique entra, accompagnée des deux terranides. Si l'Ushi avait l'aire joyeuse et pleine de vie, l'abeille en revanche, semblait beaucoup plus soumise et discrète.

- Madame Forge, voici les deux terranides que vous avez demandez à voir.

- Bonjour Maaaaadame ~
Fit Haruhi en prenant sa pose préférée, celle qui mettait ses gros seins en valeur.
« Dernière édition: Janvier 05, 2017, 01:42:26 par Haruhi » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3477



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Janvier 04, 2017, 11:31:01 »

« Cet endroit est incroyable...
 -  Tu n’as encore jamais été dans un salon aussi riche, n’est-ce pas ? »

Vanillia Warren acquiesça, tout en tendant sa main vers une servante, une magnifique femme portant une combinaison très moulante, et des talons. Dans ce salon de luxe, Vanillia découvrait le monde de l’opulence. Mélinda avait de l’argent, et Vanillia le réalisait de plus en plus. Cliente régulière de GeoWeapon Corp., elle avait reçu une invitation à une exposition organisée par la mégacorporation. Une mise aux enchères luxueuse était organisée dans l’un des plus grands restaurants de Tekhos Metropolis, qui appartenait, cela va de soi, à GWC. Il y avait les plus gros clients de GWC, que ce soit pour le département GeoSlave, ou pour d’autres départements. Mélinda était venue avec sa femme et sa fille, Akira Warren. C’était donc une sortie agréable, permettant à Vanillia et à Akira de sympathiser davantage, et ce même si elles avaient déjà eu l’occasion, comme le voulait la tradition familiale, de faire l’amour ensemble.

Mélinda avait accepté l’offre, et les convives attendaient maintenant que les enchères commencent, discutant entre eux. Il n’y avait quasiment que des femmes, car, même si GWC avait des clients nexusiens et ashnardiens, la majorité de ses clients relevaient quand même de l’État tekhan. Mélinda ne connaissait quasiment personne, en réalité.

« D’après la brochure qu’on nous a fourni, fit Vanillia en observant un élégant bout de papier, ce sont des Terranides très particuliers... Des TNG. Plus forts, plus endurants que les Terranides normaux.
 -  Les Tekhanes et leur démesure... Elles sont encore pire que moi sur ce point. »

Parfois, GWC ne semblait être rien d’autre qu’un laboratoire d’apprentie-sorcière, où on expérimentait des choses. Mélinda ignorait le nombre de crasses, d’aberrations génétiques, et autres cobayes ratés, que la firme cachait dans ses placards... Et elle espérait bien ne jamais avoir à le découvrir. Parfois, certains secrets se devaient d’être enfouis.

En attendant... Eh bien, elles buvaient les étonnantes mixtures de GWC, et dégustaient leurs petits fours, en attendant que la prestation commence...



Ces soirées étaient, pour la puissante Miranda Forge, très importantes. Elles permettaient de réunir tous les gros clients de la firme, essentiellement des militaires, des industrielles, des politiciennes, mais aussi quelques personnalités plus atypiques, comme Mélinda Warren. Depuis un bureau situé au-dessus du restaurant, Miranda observait ce dernier. Le sol, en effet, était une vitre transparente, opaque de l’autre côté, qui donnait directement sur le restaurant. Elle pouvait ainsi voir le restaurant se remplir, ce qui n’était pas sans la flatter.

Hannah LaBelle, sa fidèle assistante, était bien entendu là pour la suivre, et pour l’aider. Avant de rejoindre la cérémonie, Miranda avait tenu à rencontrer deux produits issus du programme génétique « TNG ».

Et elles étaient là, sous son nez. Un sourire mielleux éclaira les lèvres de la PDG, en voyant Haruhi se pencher généreusement vers elle, Maya (le nom de la Terranide-abeille) restant plus réservée.

« Salut, Haruhi... Moi aussi, je suis heureuse de te revoir... De vous revoir, même ! »

Elle n’allait tout de même pas oublier Maya ! Miranda les salua en les embrassant tendrement, puis leur sourit tendrement.

« Vous êtes prêtes à en mettre plein la vue, mes chéries ? Toutes deux, vous êtes les attractions phares... En ce moment, nous sommes en train de distribuer ton si bon lait aux convives, ma chérie. »

Quoi de mieux, pour mettre en valeur le produit, que d’offrir aux clients des échantillons gratuits ?

« Ils doivent être en train de se régaler, en ce moment... »

Miranda se déplaça alors, faisant claquer ses talons sur le sol vitré, et attrapa le verre blanc qu’elle tenait sur la table, et qu’elle avait dissimulé à la vue d’Haruhi jusqu’à présent.

« Car ton lait est vraiment délicieux... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Haruhi
Terranide
-

Messages: 6


Ushi de laboratoire


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Janvier 05, 2017, 04:55:46 »

En tant que sujets nés dans un laboratoire, Haruhi et Maya n'avaient pas de parents à proprement parler. Elles étaient juste nées d'un sperme X et d'un ovule Y, et avaient été génétiquement modifiées  durant leur gestation dans un tube de formol. Aucune des deux n'étaient donc née de façon organique. Elles avaient des éducatrices et la directrice, leur future Maîtresse, mais le concept même de famille leur était inconnu. Ainsi, Haruhi voyait en Miranda non pas une Maîtresse ou une mère, mais un intermédiaire entre ses éducatrice et sa future Maîtresse. Elle avait toutefois une place importante, car elle dirigeait les femmes qui l'avaient éduquée, et avait suivi son développement depuis sa naissance, lui rendant régulièrement visite.

- Salut, Haruhi... Moi aussi, je suis heureuse de te revoir... De vous revoir, même !

Le baisé qui suivit eu le don d'exciter la petite vachette, de la mettre en condition pour la suite, comme le prouva ses tétons qui se mirent à pointer d'avantage. Elle devait pourtant patienter.

- Vous êtes prêtes à en mettre plein la vue, mes chéries ? Toutes deux, vous êtes les attractions phares... En ce moment, nous sommes en train de distribuer ton si bon lait aux convives, ma chérie.

La petite Ushi afficha immédiatement un air intéressé. Elle savait que son lait était le meilleur pouvant être produit, pour avoir pu elle même faire la comparaison avec des productions Nexusiennes, Ashnardiennes et Tekhanes, ainsi que d'autres régions de moindre importence. Son lait était également passé par un jury d'experts et avait été élu meilleur produit de l'année. C'était comme si elle avait un diplôme prestigieux inscrit sur un CV, car cela prouvait qu'elle produisait un lait de la meilleure qualité possible. Les femmes qui le goûtaient en bas allaient s'en rendre compte et, quand elles la verront, elles voudront toutes l'avoir. Cette constatation flattait un peu l'ego de la petite Terranide, et probablement celui de la directrice aussi.

- Ils doivent être en train de se régaler, en ce moment... Car ton lait est vraiment délicieux...

Haruhi fit un grand sourire. C'était vraiment le genre de compliment qui faisait plaisir à entendre.

- Merci madame ~ j'ai vraiment hâte de commencer le show et de connaître ma future Maîtresse ~ Pas toi Maya ?

Les deux femelles étaient destinées à être vendue un jour. Elles en étaient consciente depuis des années. Pour sa part, Haruhi ne se faisait pas de soucis, car elle savait que peu importe leurs futures maîtresses, celles-ci ne leur feront pas de mal volontairement et gratuitement. Elles étaient respectivement l'avenir de leur espèce et avaient une valeur inestimable. Acheter une Terranide ayant leur valeur à un prix élevé pour les maltraiter ensuite, ça n'avait pas de sens. La vachette avait donc pleinement confiance en l'avenir, mais ce n'était peut être pas le cas de Maya. Après tout, rien ne disait qu'elles resteraient ensembles.



Dans le restaurant plus bas, des maids passaient entre les tables, distribuant de petits bouteilles de lait. Akira, qui était assise entre ses deux mères, en prit une et bu une gorgée, se léchant les lèvres.

- Je sais pas d'où vient se truc, mais c'est vachement bon. Je suis sûre que les filles du harem seront ravies de l'utiliser pour leurs pâtisseries. Vous voulez goûter ?

Souriante, elle tendit sa bouteille à ses mères.
« Dernière édition: Janvier 05, 2017, 01:46:50 par Haruhi » Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3477



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Janvier 09, 2017, 02:06:50 »

Silencieuse, Hannah avait organisé tous les détails de la soirée. Elle était, pour Miranda, la majordome parfaite, capable d’être autant une perverse insatiable qu’une organisatrice d’exception. Le projet TGN était un projet top-secret de GWC, mais avait eu ses fuites. Miranda avait dû affronter des associations écologistes et des individus assurant qu’un lait artificiel ne serait jamais aussi bon qu’un lait organique. Une telle approche, si archaïque, était contraire à tous les préceptes tekhans, à la philosophie même de Tekhos, qui avait toujours été de considérer que le rôle de la science était d’améliorer et de perfectionner la Nature en en gommant toutes les imperfections. Miranda avait donné son aval au projet TGN en suivant cette approche, et avait réalisé de multiples tests, notamment sur la qualité du lait d’Haruhi. Elle l’avait fait goûter à des experts venus de Nexus, en proposant divers bouteilles de lait, et en leur demandant lequel était le meilleur. Tous avaient opté pour le lait d’Haruhi, sans savoir de quoi il s’agissait. On avait beau accuser Miranda de leur avoir graissé la patte, elle avait choisi de faire appel à des experts neutres, venus de Nexus, s’adressant à des cabinets réputés pour leur objectivité, bien conscients que, s’ils cessaient de l’être, ils iraient droit à la catastrophe, leur réputation de neutralité étant leur meilleur argument de vente.

Tout ça pour dire qu’Haruhi était une pure réussite. Elle avait coûté extrêmement cher, elle ainsi que Maya. S’il fallait la vendre dans l’espoir de compenser le coût des recherches, personne ne l’aurait jamais acheté. Pour la concevoir, il avait fallu assembler dans des tubes des spermatozoïdes et des ovules, de manière à créer artificiellement un embryon. Haruhi n’avait pas grandi dans un ventre chaud, mais dans une cuve, alimentée par un liquide nourricier, et suivie en permanence par des scientifiques. De fait, si on s’intéressait aux détails du projet, on apprendrait qu’elle était le seul embryon à avoir survécu. Elle n’était vendue que maintenant, et était, comme Hannah, un véritable miracle. Pour l’heure, les scientifiques n’avaient pas encore réussi à obtenir de nouveaux embryons viables, et avaient mené quantité d’expériences et de tests sur Haruhi pour savoir pourquoi elle avait réussi à naître.

Pour l’heure, il n’y avait eu aucun résultat probant, et il avait été décidé de vendre les produits issus de TGN, notamment pour rassurer les actionnaires, qui s’étaient émus du coût de ce projet. Miranda risquait l’annulation du projet TGN, car elle savait que les actionnaires n’aimaient pas trop ces projets mirobolants qui n’aboutissaient sur rien d’autre que des bénéfices réduits à la fin de l’exercice fiscal. Tout ça, ce n’était pas pour se faire des sous, mais un immense projet de communication destiné à rassurer les actionnaires.

Tout en y songeant, Miranda finit par se retourner, et sourit à l’intention d’Haruhi.

« Oui, moi aussi… Mais vous me manquerez, Madame Forge.
 -  Oh, rassure-toi, vous m’oublierez bien vite. Pour vous, c’est une toute nouvelle vie qui s’offre. »

Il était peu probable que les deux soient achetées par la même personne, vu le prix, mais… D’un autre côté, il n’y avait que des milliardaires en contrebas. Miranda regarda ensuite Haruhi, une lueur malicieuse dans les yeux :

« J’ai bu de ton lait, ma chérie, tu sais… Et… Je crois qu’il faut encore que je vous donne ma bénédiction… Alors, mets-toi à quatre pattes, et regarde celles qui seront tes futures Maîtresses… »

Tout en disant ça, Miranda venait de se déshabiller, révélant sa belle verge, visiblement assoiffée de rencontrer dans le corps d’Haruhi…



En contrebas, dans le restaurant, Mélinda vit Akira lui tendre du lait, et sourit.

« Du lait ? Ce n’est pas normal… »

Mélinda était une femme renseignée, et qui en savait un peu sur le Projet TGN. Elle considéra donc silencieusement le verre de lait, Vanillia en prenant également un.

« Je pense qu’il doit s’agir… D’un échantillon. »

Les serveuses avaient, de fait, fourni à chaque table un bol de lait et du miel, à mettre sur du pain frais. Mélinda attrapa donc le verre de lait, et en avala quelques gorgées. Sa gorge se réchauffa, et elle sentit ensuite un frisson dans son ventre. Une expression de surprise se forma sur son visage, et elle secoua cette dernière, en se raclant la gorge sous l’effet de surprise.

« Ohhh… Hmmm… Ça, Akira, c’est le lait d’une Ushi…
 -  La vache, il est super bon ! »

Vanillia avala quelques gorgées supplémentaires, et sa femme lui sourit, tout en apposant sa main sur son bras, et en la descendant ensuite, venant caresser sa robe, et, surtout, l’appendice qui se trouvait à hauteur de ses cuisses.

« Et tu as attrapé une érection… »

Souriant malicieusement, elle entreprit de la masturber, en tant que femme attentive et soucieuse du bien-être de son aimée…
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Haruhi
Terranide
-

Messages: 6


Ushi de laboratoire


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Janvier 14, 2017, 02:29:42 »

- J’ai bu de ton lait, ma chérie, tu sais… Et… Je crois qu’il faut encore que je vous donne ma bénédiction… Alors, mets-toi à quatre pattes, et regarde celles qui seront tes futures Maîtresses…

La petite vachette sourit d'un air ravi en voyant le sexe tendu de la femme et se retourna donc, avant de se mettre à quatre pattes tout en observant les femmes en dessous. Elle ne le cachait pas, elle adorait le sexe et se faire sauter. Après tout, le seul moyen de la traire, c'était de la faire jouir. Ayant donc besoin d'être traite quotidiennement, il était normal qu'elle se fasse sauter régulièrement dans le même journée, et donc à force, elle avait finit par avoir besoin de sexe pour être heureuse. Lorsque Miranda Forge la pénétra, Haruhi ne pu donc retenir un meuglement de plaisir, ses tétons durcissant très vite.

- Môôôôôôôô~

Très vite, les vas et viens rapides la firent fortement mouiller de plaisir, son jus intime coulant sur le sol vitré, tandis que ses gros seins bougeaient en rythme. Souriant béatement et haletant de manière très érotique, elle regarda chacune des femmes en bas, s'imaginant des tas de scènes sexuelles avec ces dernières, s'attardant plus longuement sur une femme qui en masturbait une autre, pendants que la plus jeune observait les deux autre en se doigtant discrètement. Elle s'imagina être sous la table et s'occuper de leurs sexes assoiffés. Un bruit à sa droite lui fit tourner la tête, lui permettant de voir que Maya avait commencée à lécher le sexe de l'assistante de la patronne.

- Madame Forge... Môôôôôôô~ vous allez me faire jouir... Et je vais mettre du lait partout... Môôôôôôô~
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3477



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Janvier 16, 2017, 12:10:41 »

La verge de Miranda s’enfonça sans aucun problème dans l’intimité d’Haruhi, et elle soupira langoureusement, posant ses mains sur les fesses de la jeune femme, appuyant solidement dessus, tout en commençant à remuer d’avant en arrière. Sa verge se perdit ainsi dans la chatte de l’Ushi, et elle remua joyeusement, gémissant, guère gênée de coucher juste au-dessus d’une foule de gens. En réalité, tout ça avait davantage tendance à l’exciter. Quiconque connaissait Miranda savait combien la femme aimait l’exhibitionnisme, et qu’il était fréquent de la voir coucher en public. Et puis, avec Haruhi, l’amour était toujours magnifique. Son corps ample, ses formes généreuses, sa peau douce, tout avait été pensé, chez Haruhi, pour être la perfection même. De fait, on aurait bien du mal à lui faire détester le sexe. Les Tekhanes avaient modifié son corps pour qu’elle coïncide le fait d’allaiter avec le désir sexuel, et pour qu’elle mouille à chaque pénétration. On pouvait ainsi même aller jusqu’à l’attaquer dans la rue en la violant, elle jouirait sur place.

Miranda aimait donc la pénétrer, et, ce soir, elle n’allait guère se priver de le faire, sa grosse queue remuant dans les entrailles de l’Ushi, la défonçant joyeusement, pendant que, tout en meuglant de plaisir, Haruhi avouait que, à ce rythme, elle allait répandre son lait partout.

« Et... Hmmmm... C’est un problème, ça, ma petite... ?! »

La PDG sourit encore, tout en reprenant ses coups de reins, sa queue glissant d’avant en arrière. Hannah, elle, n’était pas en reste, et avait également fait pousser sa verge, de telle sorte que Maya lui faisait une délicieuse fellation, qui se transforma bientôt en une longue gorge profonde. Là aussi, elles avaient été formées et entraînées. Si une personne normale ne pouvait pas faire une gorge profonde plus de quelques secondes sans avoir un sentiment de régurgitation, les TGN avaient été améliorées pour pouvoir tenir sur la longueur, et c’était là tout ce que Maya faisait, avalant autant que possible la verge de sa majordome, qui soupirait sur son canapé.

Miranda pénétrait donc Haruhi, la labourant joyeusement. Peu à peu, ses seins commencèrent à laisser du lait se répandre. C’était ainsi qu’on traitait Haruhi, en la pénétrant. L’excitation sexuelle rendait son lait meilleur, et permettait de le produire en de plus amples quantités. Il était ainsi récurrent qu’elle soit labourée pendant des heures, avec des ventouses sur ses seins diffusant directement le lait dans des cuves de stockage. Indéniablement, Haruhi représentait une petite fortune potentielle. Miranda s’attendait à ce qu’elle soit le morceau principal de cette soirée.

« Ha-Haruhi, haaaann... »

La PDG la prenait donc, encore et encore, jusqu’à finir par se déverser en elle, dans un long soupir. Ses mains se crispèrent sur les fesses d’Hannah, et elle se répandit ensuite dans son corps.

« Ah... !! Ouiii... Hmmmm... !! Çaaaaa... Ça, ça fait du bien, Ha-Haruhi, haaaa... »

Miranda reprenait son souffle, le corps maintenant en sueur, caressant tendrement les belles fesses d’Haruhi.

Haruhi allait quand même lui manquer un peu quand elle serait vendue... Mais c’était là la dure loi des affaires.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox