banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Au mauvais endroit, au mauvais moment. [PV Sophia]  (Lu 2972 fois)
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #30 le: Avril 01, 2017, 09:51:52 »

- Tu... Tu... Tu es formidable…

- Je sais répondit la blonde avec un clin d’oeil et un sourire amusé. C’est l’effet que tu me fais qui est formidable.

L’attirant par les hanches une dernière fois, la blonde lui avait volé un énième baiser, encore, plus sage, rassasié, mais pas moins passionné avant de s’écarter d’elle pour retrouver la chaleur de la douche, se décidant à y faire ce qu’on était censé y faire. La blonde abusait peut être quelque un peu de l’hospitalité de Sophia, mais les quelques secondes de trop qu’elle avait passé à profiter les yeux mi clos de la chaleur qui délassait ses muscles l’aidait à se détendre, elles étaient nécessaire, parce qu’elle avait beau en avoir vu d’autres, les images du meurtres lui revenait bien trop souvent.

Finalement, la blonde se décida à sortir, posant bientôt ses pieds sur le tapis de bain moelleux. Lirielle glissa la main dans ses longs cheveux pour dégager son visage, son corps constellés de goutte d’eau que la serviette que son hôte avait laissé pour elle essuya bientôt.

- Il est trois heures du matin ma belle et demain j'ai encore ta déposition à prendre pour revenir sur le meurtre... Maintenant il faut dormir mistinguette, je suis au bout de ma vie, tu m'as épuisée et c'est assez rare pour le dire...

- Le meurtre...Oui, je n’arrête pas d’y penser répondit la jeune femme en tout honnêteté, du moins dès que tes mains ne sont plus mon corps.

La blonde tendit la sienne pour se saisir, sans les regarder, d’un des pyjamas que lui tendait Sophia.

- Peut être que je devrais garder mes distances pour le reste de la nuit, je ne voudrais pas finir par te tuer.

Mais tandis qu’elle prononçait ses mots avec un sourire ses doigts s’étaient saisit de ceux de la blonde et elle avait ajouté sans lui laisser l'occasion de répliquer :

- Je serais sage, promis.

Elle l’avait suivit jusqu'à la chambre, sans enfiler le pyjama qu’elle tenait soigneusement plié sur son bras. Les yeux pâle de la jeune femme se posèrent sur le lit. 

- Tu vois un inconvénient à ce que je dorme nue ? J’en ai l’habitude.


Ce n’était pas très beau de mentir, mais elle considérait que la situation le méritait. Elle n’aspirait qu’à s’endormir contre le corps chaud de sa sauveuse. 
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #31 le: Avril 02, 2017, 01:04:29 »

Lirielle aussi a eu son compte pour le sexe, enfin du moins, je le pense, car elle a toujours son petit air mutin qui me fait fondre et me fait me noyer dans ses sublimes yeux bleus. Mon invité a pris un pyjama totalement au hasard car elle n'a jamais baissé son regard sur ces derniers mais soit.

- Tu vois un inconvénient à ce que je dorme nue ? J’en ai l’habitude.

J'ai souri à m'en décrocher la mâchoire, la réponse absolue pour que je sois vraiment sous le charme. Merde cette fille est parfaite!!! Et elle est dans ma chambre et on a fait l'amour comme des dingues. J'ouvre les couvertures du lit et invite Lirielle à y prendre place pour la rejoindre rapidement peau contre peau.

- Tu es une fille spéciale et pourtant on se connaît à peine mais tu as fait exploser toutes les barrières que j'avais dressé entre moi et le monde.

Je prends Lirielle dans mes bras alors que je suis sur le dos, elle est sur le côté gauche et sa tête est posée sur mon seins droit. Je suis aux anges, je suis la plus chanceuse des policières cette nuit. L'embrassant sur le haut du crâne.

- Dis moi plus sur toi, je veux te connaitre par coeur...

Voyant Lirielle qui reste un peu silencieuse, je la taquine un peu.

- Allez dis moi tout, c'est pas comme si t'allais m'annoncer que c'est toi l'assassin
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #32 le: Avril 04, 2017, 12:10:34 »

Il y a des moments ou ne pas se faire prier est la meilleure idée qui soit et Lirielle s’était glissé sous les draps encore tièdes de leurs ébats immédiatement, à la limite de l’impatience, retrouvant cette source de chaleur, cette douce odeur et le rythme lent d’un coeur paisible qui battait tout contre elle.   

- Tu es une fille spéciale et pourtant on se connaît à peine mais tu as fait exploser toutes les barrières que j'avais dressé entre moi et le monde.

- Il y a un moment ou on n’a pas le choix si on veut continuer à vivre vraiment, mais tu ne dois cette réussite qu’à toi même. Je suis heureuse d’en avoir été l’élement déclencheur.

Distraitement, la main de la blonde caressait le bras de Sophia alors qu’à nouveau elle affichait une moue boudeuse. Parler d’elle, ça ne lui plaisait pas, mais elle n’avait pas envie de le lui refuser, parce qu’elle, aurait voulu tout savoir, absolument tout. Mais comment se dévoiler sans parler de “ça”. Là résidait toute la question...

- Allez dis moi tout, c'est pas comme si t'allais m'annoncer que c'est toi l'assassin


Elle aurait presque préféré...

- J’aime la lecture, depuis toute petite. J’ai le pouvoir de rendre réel ce que je lis. Je ne veux pas dire par là que j’ai beaucoup d’imagination non, même si c’est le cas, je voyage réellement…

Peine perdu, c’était trop dingue, trop compliqué à expliquer. Lirielle laissa échapper un lourd soupire, toujours lové contre la policière. Pourquoi avait-il fallu qu’elle soit si honnête ? Elle le savait en réalité, se mentait peut être, mais elle craignait sa réaction, comme elle craignait celle de tous. Mais son jugement à elle, avait bien plus d’importance.

- Tu aurais préféré que je t’annonce être l'auteur du crime plutôt qu’une folle, hein ? 
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #33 le: Avril 04, 2017, 02:59:54 »

- J’aime la lecture, depuis toute petite. J’ai le pouvoir de rendre réel ce que je lis. Je ne veux pas dire par là que j’ai beaucoup d’imagination non, même si c’est le cas, je voyage réellement…

J'ai beau imaginer ce qu'elle dit, sur le coups je suis incapable de voir ce qu'elle me dit, mais elle avait l'air tellement sérieuse et tellement sincère que je dois la croire.

- Tu aurais préféré que je t’annonce être l'auteur du crime plutôt qu’une folle, hein ?

J'en rigole mais voyant sa bouille triste, je me rattrape immédiatement.

- A quel moment j'ai dit que tu étais folle?

Je me décolle un peu d'elle afin de placer sur ma.gauche et être bien en face d'elle. Je la regarde avec un sourire doux et amicale.

- Tu parles à une nana qui a chopé des extraterrestres avec une autre nana vraiment barge... Et, j'ai rencontré une vampire alors la plus folle des deux c'est moi.

Je me penche sur elle pour l'embrasser tendrement, je passe ma main sur son visage magnifique afin de la rassurer.

- Tu n'es pas folle, mais laisse moi le temps d'encaisser cette nouvelle mon ange. Donc si je comprends bien, quand tu lis un livre, tu as le pouvoir de faire apparaître ce que tu lis devant toi? Mais ton pouvoir est génial.

Regardant dans le vide avec les yeux émerveillés.

- Je m'imagine dans Poudlard avec Harry Potter pour combattre Voldemort ou aidez Frodon Saquet a apporté l'anneau dans le volcan.

La fixant à nouveau.

- Tu dois en voir de beaux paysages et découvrir un monde a chaque livre. Pourquoi avoir honte de ce que tu es?

J'attrape Lirielle pour qu'elle se colle à moi doucement, nos peaux se frôlent doucement se qui me fait frissonner de joie.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #34 le: Avril 07, 2017, 12:45:34 »

- A quel moment j'ai dit que tu étais folle?

C’était une étrange sensation qu’éprouvait la blonde alors que la surprise et le soulagement se battait la première place dans le chaos de ses émotions. Alors c’était tout ? C’était aussi simple que ça ? Au sourire tendre de Sophia, la blonde sentit ses joues rosir à nouveau, elle était belle, charmeuse et elle en connaissait bien trop sur ses...talents, pour rester totalement de mabre.  

- Tu parles à une nana qui a chopé des extraterrestres avec une autre nana vraiment barge... Et, j'ai rencontré une vampire alors la plus folle des deux c'est moi.


La première pensée qui vient à l’esprit de la jeune femme qui jouait distraitement avec les boucles de ses cheveux, était qu’elle se moquait probablement d’elle, mais la seconde, qui fut plus rapide et persistante à s’emparer d’elle était que c’était tout bonnement impossible. Le respect, l’empathie et l’affection les en empêchait et s’était terriblement agréable. Tout semblait si facile avec Sophia et Lirielle était heureuse d’en profiter, car la journée de demain risquait d’être moins agréable.  

Cette fois un sourire amusé illumina le visage de la jeune femme à l’évocation des romans de JK Rowlings. Peut être y était-elle déjà allée ? Nul le saurait jamais car la jeune femme n’aborda pas la question.

- C’est un peu différent, c’est moi qui rejoint un monde déjà existant, des gens bien réels, comme si tout ce que nous lisions existait quelque part. Je me suis déjà demandée si ce n’était pas tout simplement l’imagination des auteurs qui avait le pouvoir de créer des...mondes alternatifs. Le notre n’est-il pas que le fruit de l’imaginaire d’un vieil homme très malin ?

il était évident que ses maigres hypothèses passionnaient la blonde, tout dans son attitude et dans son regard brillant le trahissait.

- Je ne sais pas exactement comment ça fonctionne. Tout ce que je sais c’est que quand je quitte un endroit comme celui là et bien, la suite du livre reste inchangée, mais je garde les séquelles, atténué un jour ou deux...C’est passionnant et épuisant. En général c’est quand les choses tournent mal que je me retrouve au coeur du problème. Je ne contrôle pas grands choses, pas plus que je ne me les explique. Mais je crois que je ne pourrais plus vivre sans.

Un long soupire de plénitude échappa à la jeune femme qui se lova dans le bras de la policière, prenant soin de déposer un baiser sur sa peau douce et tiède.

- Tu sais, tout le monde n’a pas ton ouverture d’esprit, toi aussi tu es à part.  

En tout cas, pour elle, Sophia était une exception et ce soir, c'était SON exception.
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #35 le: Avril 08, 2017, 10:38:25 »

Lirielle est pleine de surprise et malgré le jeune âge apparant de la blondinette, elle a fait preuve de grande maturité à plusieurs reprises avec moi. Et puis, il faut le dire, son visage était très expressif et certaines émotions qu'il dégage ne pouvait être que par une expérience assez grande. Bref, Lirielle expose et décrit un pouvoir que je trouve magnifique, pouvoir rentrer dans les mondes et interagir avec ce monde qui est le fruit de l'imagination d'un homme ou une femme. J'ai eu, pendant un court instant, envie d'être à sa place. Mais bon, parfois moi aussi je vis des choses tellement intenses et tellement "bizarre" que je me demande, comme Lirielle, si j'étais pas dans un film ou un roman. Mais Seikusu est étrange et concentre en son sein des êtres quand qualifie de surnaturel... Pour terminer sa démonstration, Lirielle me parle de mon ouverture d'esprit par rapport au monde.

- Oh tu sais, je suis pas si parfaite que ça non plus... J'ai mes petits défauts... Alors oui, j'ai de l'empathie et une ouverture d'esprit assez grande.

Prenant Lirielle dans les bras et l'embrassant doucement.

- Mais ne gachons pas un moment pareil avec mes défauts et mes qualités mais profitons de cette nuit.

Je baille avec les yeux qui pleure de fatigue.

- Bonne nuit ma belle, fais de doux rêves et si tu fais un cauchemar, pense fort à moi et je débarque pour te sauver.

J'ai sourit doucement avant de déposer un dernier baiser sur ses lèvres douces pour ensuite fermer les yeux.

------------------------------------------------------------------------

Au matin, le réveille est plus difficile et des que je prends ma montre et que je vois l'heure, je me dis que quatre heures de sommeil c'est peu. Mais, je me lève doucement de la chambre pour rejoindre la salle de bain, j'enfile une petite culotte propre et me dirige vers la cuisine. Je me suis dit qu'après la bataille charnelle de cette nuit Lirielle doit avoir faim et ne sachant pas ses goûts, je prends de tout: confiture, pâte à tartiner au chocolat, croissant et pain au chocolat, fruits, yaourts, jus de fruit, café et eau. Tout cela en deux plateaux garnis où je suis parvenue à placer deux bolles, deux verres et deux tasses. Toujours silencieusement, je suis revenue à la chambre où la belle Lirielle était là sur le côté dégageant une beauté extraordinaire. Je pose les plateaux au bout du lit et moi, je rentre doucement dans le lit. Pour la réveiller, j'ai opté pour la technique sexe, je me colle à elle et d'une main, je vais masser doucement son antre intime tout en chuchotant son prénom.

- Il est l'heure mon coeur, Lirielle... Ouvre tes jolies yeux.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #36 le: Avril 16, 2017, 11:00:23 »

Nuit sans rêves, ni réveils, ça la blonde ne l’aurait pas parié. Peut être Sophia l’avait-elle belle et bien secouru, gardienne d’un sommeil réparateur qui tombait bien. La journée allait être longue et surement difficile. Elle n’avait jamais eu à témoigner, du moins dans cette réalité et bien qu’elle ne soit pas du genre à donner du crédit aux films et séries policières, sans doute y avait-il du vrai ?

Quoiqu’il en soit ce n’était pas ce genre de pensées qui agitaient son esprit. S’y mélangeait plutôt des bribes de souvenirs et de fantasmes sur la nuit dernière. Son odeur, le goût légèrement salé de sa peau, ses hanches sous ses doigts et…
La blonde se réveilla, contractant par réflexe les cuisses autour de la main baladeuse, un sourire se dessina sur ses lèvres avant même qu’elle ne se décide à ouvrir les yeux.

- Il est l'heure mon coeur, Lirielle... Ouvre tes jolies yeux.

- Hummmm…


On avait fait plus efficace comme réponse mais c’était clair. Un mix entre continue et non je veux pas me réveiller. Qui en aurait eu envie dans cette situation ?

- Ca sent bon.

On progressait, une vraie phrase. Lirielle s'étira à peine avant de rouler sur le dos, posant son regard tendre et ensommeillé sur Sophia, tendant la main pour toucher sa joue. Tout ça était bien réel.

- Pas trop fatiguée ?

La jeune femme prit encore quelques secondes pour profiter de tout ça avant de se redresser un peu, glissant un oreiller dans son dos, les cuisses légèrement ouvertes, juste au cas ou le traitement de faveur soit parti pour durer. 
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #37 le: Mai 23, 2017, 04:33:48 »

Lirelle se réveille doucement mais surement d'une courte nuit, je ne peux pas lui en vouloir de résister quelque peu au réveil car même moi je suis encore dans un état de fatigue avancé. Mais, bizarrement, sa voix est tellement hésitante que ma main ne quitte pas de suite son entre jambe qui est déjà quelque peu humide. Elle s'étire doucement et se place plus haut dans le lit afin d'être en position assise.

- Je vois que tu as faim...

Mes doigts deviennent de plus en plus entreprenants et rapidement deux doigts prennent possession de l'antre intime de Lirielle.

- Navrée de te réveiller comme cela, mais te voir nue, ainsi devant moi... Je plaide coupable directement...

Ne tenant plus en place, je me place devant elle, l'embrassant encore plus fort et lorsque ma bouche quitte la sienne, ma tête plonge dans son cou. Là, je la mords doucement et je descends doucement vers sa poitrine, ses montagnes de chaires sont déjà gonflées de plaisirs mais je les évites afin de déposer quelques baisers sur son nombril. Ma main baladeuse se retire afin de me laisser une voie impériale vers son vagin déjà bien gonflé de mes attaques.

- Il m'avait manqué celui-là...


Avant de fondre sur ce pubis tellement adorable, maintenant, je m'enflamme pour de bon, ma langue joue déjà avec son clitoris et sur ses lèvres intimes. Je la sens gémir et se crisper à nouveau. Un remake de la nuit, d'il y a quelques heures à peine, pourquoi suis je si sexuellement avide avec elle? Je m'étonne moi même de cette pousser hormonale fulgurante mais les faits sont là, je la veux encore et encore. Mon corps si lourd au réveil me semble si léger et agile maintenant, je veux lui faire l'amour encore... Je deviens folle...
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #38 le: Mai 30, 2017, 06:14:23 »

- Je vois que tu as faim...

A nouveau un souffle, un discret gémissement en guise de réponse. Si son estomac grognait de faim, il se contractait aussi et surtout pour une toute autre gourmandise. Lirielle était vulnérable, à la merci des doigts habiles et chauds qui partaient à l’assaut de son corps avant un talent frôlant l’habitude. Pourtant, leurs deux corps, bien qu’étudiés sous toutes les coutures un peu plus tôt, restaient encore étranger, à découvrir et la blonde, exploratrice dans l’âme était reparti caresser, pincer, jouer avec la poitrine de la policière avec envie.

- Vais-je devoir t’arrêter pour atteinte à la pudeur, c’est comme ça qu’on dit, non ?
 

Elle souriait, joueuse, laissant ses doigts quitter les deux seins fermes pour glisser jusqu’aux hanches de Sophia alors qu’elle s’approchait face à elle, plus près, délicieusement trop près pour qu’elle se souvienne ce qu’elles étaient censés faire ce matin, pour que son parfum la rende un peu plus folle encore.
Un râle de plaisir à la morsure, une autre en réponse, au creu de son épaule, laissant une petit marque de l’appétit vorace de la blonde qui perdait les pédales à nouveau, emportées par ce flot de sensations que la jeune femme lui volait avec une incroyable facilité.
Si elle avait voulu lui cacher, ni ses doigts qui se crispaient, écrasant doucement la chair, ni ses râles d’envies, sa bouche qui s’entrouvrait légèrement comme en quête d’un peu d’air, noyé de plaisir, mais surtout son intimité trempée ne le lui aurait permit. Une auréole s’était formé sous elle, flaque discrète d’un plaisir qui ne l’était guère, qu’elle sentait à chaque mouvement de bassin incontrôlé.
 
- Je vais pas tenir...Tu me fais passer pour une...pucelle.
 
C’était pas tout à fait ce qu’elle voulait exprimer, pas le bon mot mais ça avait du sens et puis elle s’en foutait pas mal, d’ailleurs elle avait déjà oublié ce qu’elle venait de dire parce qu’elle se laissait aller, elle perdait le contrôle, sa main broyant la nuque de la jeune femme sur son entrejambe, les ongles de son autre main marquant la peau clair de rose.

- Tourne toi, allonge toi, je te dois un nouvel orgasme, même si là, je suis pas sûre d’être à la hauteur...

 
Elle la poussait un peu, cherchait à la contraindre tendrement, ses gestes étaient moins hésitants, ses intentions plus franches, plus impatiente peut être mais ses joues rosies, son regard voilés, rien n’avait changé. Lirielle voulait épouser son corps du sien, sentir la caresse de son dos sur sur poitrine et glisser à son tour ses doigts, là, dans la fente chaude et accueillante, goûter aussi, elle voulait tout ça et pas nécessairement dans cet ordre...
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #39 le: Juin 02, 2017, 11:26:31 »

Lirielle est toujours aussi réceptive malgré la fatigue, elle s'ouvre telle une fleur sous mes caresses et rapidement je peux jouer avec son bouton d'amour. Quand ma langue atteint son antre intime, Lirielle pousse un râle de plaisir tout en restant taquine vis-à-vis de ma personne.

- Vais-je devoir t’arrêter pour atteinte à la pudeur, c’est comme ça qu’on dit, non ?

J'ai poussé un rire un peu bête mais sa blague était drôle, pour venger ma profession, je me fais plus insistante avec ma langue. J'écrase son clitoris, le fais rouler et le mordille entre deux succions. Je fais en sorte que Lirielle n'est aucune chance de s'en sortir sans un puissant orgasme. Sa cyprine coule déjà à flot et je me sens veinarde de pouvoir partager un moment pareil avec une femme aussi jolie.

- Je vais pas tenir...Tu me fais passer pour une...pucelle.

Je me dégage légèrement la bouche.

- Et bien, laisse toi aller petite pucelle.

Je veux profiter de ma blague mais Lirielle m'attrape par la nuque et me colle encore plus fort contre son vagin et c'est une orgasme de plus à mettre à mon actif sur une femme aussi belle que Lirielle. Elle inspire profondément et dans un dernier rodéo, elle me demande de me placer sur le ventre.

- Tourne toi, allonge toi, je te dois un nouvel orgasme, même si là, je suis pas sûre d’être à la hauteur...

En fait, je n'ai pas eu le choix, Lirielle me poussait doucement mais elle devient plus franche, plus directe et plus fougueuse. Me voilà sur le ventre et sentir les seins de la blondinette sur mon dos, j'en frisonne encore mais une de ses mains se fait plus aventureuse, en me décalant légèrement, je lui ouvre l'accès à mon sexe brulant.

- Aaaaaah... Mmmmmmmh!!!


En me tordant quelque peu, j'arrive à poser mes lèvres sur le visage de Lirielle, je l'embrasse afin de la supplier de continuer.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #40 le: Juin 25, 2017, 10:14:12 »

- Et bien, laisse toi aller petite pucelle.
 
Lirielle s’en voulait un peu, mais elle était prête à assister à une nouvelle horreur dans une ruelle quelconque si ça pouvait permettre que cette femme la fasse grimper au rideau et à l’étage et ou elle voulait, comme elle le voulait, encore et encore.
 
Elle ne savait pas trop pourquoi elle avait décidé de la guider dans cette position finalement assez peu...pratique. Pourquoi elle prenait les rennes, pourquoi et encore pourquoi mais elle gémissait sa jolie policière, elle criait et la blonde qui alternait entre ses doigts et sa langue sur cette intimité offerte le savourait, comme chaque note d’une musique qu’elle aurait elle même composé et qui l'apaisait, la transportait.
 
Ses fesses offertes, relevées pour lui permettre d’accéder à ce qu’elle voulait, elle en observait les rondeurs, elle les pétrissait avec douceur, emportement parfois. A tel point qu’un léger claquement se fit entendre quand elle laissa sa main  y toucher une énième fois. Elle voulut s’en excuser mais n’en fit rien, se contentant de croquer doucement dans la chair tendre dans un discret grognement satisfait.
 
J’ai envie de te dévorer.
 
C’était une excuse des plus sincères, elle avait envie de lui faire des tas de choses qu’elle ignorait, en ne sachant pas s’y prendre le moins du monde. Elle ne s’était jamais posé autant de questions mais avec elle c’était différent. Non pas que Lirielle n’arrivait pas à se laisser aller complètement, bien au contraire. Elle avait envie de lui faire plaisir, de se faire plaisir, d’aller... plus loin ? Tout ça l’excitait, la laissait pensive, épanouit. Il y avait le sexe, son sexe que ses doigts éprouvaient avec un peu plus d’audace et d’expertise et il y avait cet autre chose, ce sentiment qu’elle faisait naître en elle.
 
Lirielle, penchée sur Sophia, les fesses en l’air, léchait, goûtait, suçotait, guettaient chaque réaction de cette peau douce qu’elle caressait, de ses hanches qu’elle maintenait en place avec autorité. Plus rien d’autre n’occupait son esprit que cette chair humide, frémissante, cette fente luisante, chaude, le goût de son plaisir. Elle se surprit à gémir tout autant que sa partenaire, éprouvant un discret sentiment d’autosatisfaction en la sentant de se tendre sous ses mains. Cette dernière n’allait pas tenir bien longtemps…
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #41 le: Juin 26, 2017, 08:55:46 »

Lirielle devient vraiment entreprenante avec mon corps et ça a mon plus grand bonheur. Je suis devenue une expérience pour elle et elle calque ses mouvements à mes gémissements. Parfois avec les doigts et parfois avec langue, la jeune femme me rend folle d'elle et rapidement, elle se découvre une bi-sexualité qu'elle ne connaissait pas.

J’ai envie de te dévorer.

Je décale ma tête du coussin pour lui répondre.

- Et qu'est ce que tu attends? Bouffe moi si cela te fait plaisir ma belle... Aaaah, ouiiiiiiii vas y encoooore...

Je ne peux plus tenir encore bien longtemps dans cette position, Lirielle avait entre ses doigts mon orgasme et elle veut absolument que j'explose dans un orgasme tonitruant. Elle accélère et insiste encore plus sur certains points et se qui devait arriver arriva. Je sens mes tripes brûler au plus profond de moi et dans une contraction mélangeant douleur et plaisir, je jouis dans un râle animal.

- RAAAAAAAAAAAAH

Mon corps se crispe, je deviens une femme fontaine et j'ai l'impression d'être assommée. Lirielle m'a donné un orgasme si puissant que je reste un moment les yeux fermés et respirant par saccade. Je viens d'être terrassée par une femme qui n'avait jamais touché une autre femme. Enfin, mon corps se relâche.

- S...s... s'il te plaît... Ne touche plus mon sexe... C'est devenu... C'est devenu... sensible...

Je ne comprends plus rien, ma tête tourne beaucoup et mon corps convulse de temps en temps entre deux bouffés d'air. Je ne sais pas qui est cette nana mais elle cache bien son jeu.
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #42 le: Septembre 29, 2017, 01:00:26 »

Comme l’avait deviné la jeune femme, sa partenaire n’avait pas tenu longtemps. Elle l’avait sentit se tendre sous ses doigts, ses mouvements de bassin désordonnés au rythme de sa langue. Une jouissance longue et intense. Elle sentait une satisfaction grandissante à posséder ce corps, à avoir “gagné” mais pas seulement.

Lirielle s’écarta lentement de la chaleur moite des cuisses de Sophia pour venir s’allonger à côté d’elle dans une dernière caresse d’une tendresse presque excessive au vue des dernières minutes qui venaient de s’écouler.

Pardon, s'excusa la blonde amusé sans se sentir le moins du monde coupable, bien au contraire. Elle espérait bien avoir l’occasion de lui montrer à nouveau épuisante.

Son regard bleu se perdit un instant sur le plafond de la chambre où flottait cette odeur typique de sexe, de transpiration, de désir. Ses doigts gratouilèrent les draps jusqu’à trouver les siens. Elle resta ainsi un moment, laissant le temps à Sophia de reprendre ses esprits et pour elle l’occasion de se préparer à la suite. Des meurtres elle en avait vu, elle avait même vécu le sien, mais c’était la première fois qu’elle était amené à témoigner. A ne pas enfouir ça dans un petit coin de sa tête pour passer à autre chose.

J’espère que ça va bien se passer, que vous les retrouverez…

Elle tourna la tête pour lui sourire. Ses cheveux décoiffés, son regard ardent, fatigué, ses joues rosies par l’effort, le plaisir. Lirielle sentit à nouveau une tension dans son bas ventre à cette vision parfaite qui lui arracha un sourire paisible, doux.
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM
Sophia Monroe
Humain(e)
-

Messages: 160


Capitaine


Voir le profil
Fiche
Description
Jade Road lance promotion sur Sergent Major Sophia Monroe: C'est très efficace. Sergent Major Monroe évolue en Capitaine Monroe.
« Répondre #43 le: Octobre 01, 2017, 12:43:01 »

J'ai eu un vertige et ensuite mes yeux se sont brouillés un instant. Mais un profond soupir me ramène auprès de Lirielle qui, doucement, était remontée auprès de moi. Nos mains se sont rejointes alors que Lirielle me lâche un pardon limite moqueur.

- Garce...

Le mot est parti avec un petit rire mesquin afin de faire comprendre que c'est drôle, elle m'avait bien eu la petite femme. Blotties l'une contre l'autre, on fixe le plafond, laissant nos esprits voir au loin, un moment de flottement passe avant que Lirielle ne se tourne vers moi avec son visage mêlant envie, espoir et fatigue.

J’espère que ça va bien se passer, que vous les retrouverez…

Machinalement, ma bouche se porte contre la sienne et ma main gauche balaie la mèche de cheveux sur sa joue droite.

- Je ferais tout mon possible tu as ma parole princesse...

Mon index se perd sur ses lèvres douces, l'envie d'elle est de retour plus vite que prévue mais l'heure file et on doit s'occuper de son audition au plus vite pendant que c'est encore frais dans sa tête.

- Écoute, on va arrêter pour le moment... même si l'idée de passer toute ma journée au lit avec toi me tente beaucoup mais... Nous devons y aller... Qui va à la douche en première?
Journalisée

“Les dieux de la vengeance exercent en silence.”
Lirielle Hathran
Humain(e)
-

Messages: 63



Voir le profil
Fiche
« Répondre #44 le: Octobre 04, 2017, 08:15:51 »

- Je ferais tout mon possible, tu as ma parole princesse…

Si elle était aussi douée pour retrouver les sales types que pour lui donner du plaisir la blonde n’en doutait pas une seconde, alors elle avait hoché la tête avec un petit sourire, pas tout à fait rassurée juste un peu moins inquiète.

Les gestes de Sophia était doux, familier et Lirelle en ferma les yeux un instant de plaisir, ne les rouvrant que par nécessité, sa propre main glissant dans ses cheveux, écoutant la voix de la raison. En un sens, elle avait presque hâte que tout soit fini. Est-ce qu’on aurait besoin d’elle quelque temps ? Le temps de l’enquête ? Est ce qu’elle pourrait passer plus de temps que prévue avec sa sauveuse ? Retarder son retour ? L’abandonner ? Non, la jeune femme s’enflammait.

Elle rougit, gênée, se relevant un peu précipitée, rebondissant presque du matelas qui se tassa pour mieux reprendre sa forme initiale. Retrouvant une contenance, Lirielle roula des hanches plus qu’elle ne marcha en direction de la salle de bain, offrant la vue de sa nudité à Sophia.

S’arrêtant une seconde dans l'entrebâillement de la porte, peut-être un brin plus cambrée que le voulait le naturel, elle sourit une dernière fois à la femme de sa nuit, de sa journée.

- Je laisse la porte entre ouverte, je ne serais pas longue.

La jeune femme ne mentait pas, se hâtant avec une certaine maladresse. Plus les minutes passaient plus elle se souvenait. Et ses souvenirs-là étaient bien réels, du moins différents. Elle aurait pu mourir, pour de bon cette fois et elle se sentait vulnérable, comme tout le monde. C’était une sensation des plus désagréable. Heureusement, d'autres compensaient tout ça, la rassurait.
Journalisée


GROS RALENTISSEMENT RP POUR ENVIRON 2-3 MOIS MAXIMUM

Tags:
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox