banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Dark Art [Vanessa White]  (Lu 1680 fois)
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« le: Décembre 28, 2016, 05:30:46 »

Japon, préfecture de Miyagi
Matsushima


« Matsushima ah !
A-ah, Matsushima, ah !
Matsushima, ah !
»

La baie de Matsushima est un endroit comme on en voit nulle part ailleurs au monde, et ce n’est pas pour rien si le célèbre haïku de Matsushima se contente de répéter le nom de la baie, entrecoupée de soupirs, exprimant l’idée qu’aucun mot ne pourrait décrire la beauté de ce paysage. Au 17ème siècle, le philosophe Razan Hayashi inscrivit Matsushima parmi les trois plus beaux paysages du Japon, les Nihon sankei.

Matsushima, qu’on peut traduire par l’île aux pins, est un archipel composé de plus de 260 îlots (« matsu ») recouverts de pins (« shima »), s’articulant autour d’une bourgade comprenant une dizaine de milliers d’habitants, et qui jouxte la célèbre île de Fukuurajima, surtout célèbre pour le pont rouge qui permet de la rejoindre, et de marcher au-dessus de l’eau. Cet endroit magnifique est logiquement très prisé des touristes, avec des navettes qui permettent de voyager le long de ce vaste archipel, et d’en découvrir la beauté.

« ...C’est un coin isolé et discret, et nous savons désormais que la Main y dispose d’un sanctuaire où elle y forme ses recrues. »

La Main était une antique organisation criminelle située au Japon, fondé pendant l’ère Sengoku. Fondée par Kagenobu Yoshioka, la Main était originellement un simple monastère formant des combattants, et qui avait ensuite mené une rébellion contre les pouvoirs publics. Depuis lors, la Main était considérée comme l’un des derniers clans de ninjas encore en activité, les clans ninjas ayant été abolis au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale par Seito Fujita.

Cependant, La Main ne se compose pas juste que de ninjas. Si l’organisation était sous le radar du S.H.I.E.L.D., c’était parce qu’elle maîtrisait aussi des sorts arcaniques redoutables, comme la nécromancie, et comprenait plusieurs soldats d’élite, les Fist, d’anciens ninjas sacrifiés par leurs frères d’armes, afin de renaître, plus puissants, et plus dangereux. Si La Main n’avait pas réussi à renverser le gouvernement japonais, elle tenait en tenaille le pays depuis des siècles. Tous les Yakuzas craignaient les ninjas de La Main, une organisation xénophobe qui voyait tout étranger foulant le territoire japonais comme une menace à éradiquer, afin de protéger la pureté du Japon.

Les photos satellites du S.H.I.E.L.D. avaient permis de révéler l’existence d’un jinja, dissimulé au milieu de l’archipel, le sanctuaire shinto servant de couverture pour les activités de La Main.

« Les Yakuzas protègent la partie extérieure, le sanctuaire shinto. Il faut s’infiltrer dans le temple, où, d’après ce que nous savons des opérations de La Main, vous devriez pouvoir trouver le véritable sanctuaire de La Main. Vous êtes autorisés à faire feu. »

C’était ainsi que Maria Hill avait présenté la mission à Vanessa White, en lui donnant le commandement d’une unité d’intervention. La Directrice du S.H.I.E.L.D. estimait que Vanessa était maintenant prête à commander une équipe d’intervention, mais, comme la mission consistait à affronter de redoutables ennemis, avant de la larguer, elle tenait à lui présenter l’unité de soutien.

« L’unité te soutiendra, toi et tes hommes. »

Vanessa était presque l’une des seules personnes que Maria Hill tutoyait, signe de leur évidente et forte complicité. Elles rejoignirent la plateforme principale de l’Helicarrier, où un Quinjet s’apprêtait à les emmener. Maria restait énigmatique, jusqu’à rejoindre l’un des quatre réacteurs permettant à l’Helicarrier de flotter dans les airs, et s’éclaircit la gorge.

« QUIET ! »

Pendant quelques instants, il ne se passa rien, puis Vanessa, éventuellement grâce à ses pouvoirs psychiques, put ressentir une présence. Devant elles, l’air se déplaçait, et Vanessa put apercevoir une silhouette s’arrêter brusquement, terminant sa longue course, de l’autre côté de la turbine, et bondit alors en l’air, tournoyant sur place, s’envolant comme une flèche, avant d’atterrir pile devant les deux femmes.

Quiet se redressa ensuite, et posa sa main sur ses lèvres, puis la fit descendre vers elles.

[Bonjour.]
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #1 le: Décembre 29, 2016, 02:36:26 »

Deux ans. Cela faisait maintenant deux ans que Vanessa avait quitté les enceintes de l’Académie pour intégrer les équipes à bord de l’Helicarrier. Deux ans, presque jour pour jour, que la jeune femme était donc une agente de terrain. Cette vie était tout ce à quoi elle aspirait depuis qu’elle avait eu la passion pour le genre Polar. Certes être un agent du SHIELD était un métier à risque, comme tout métier comme le sien. En étant officière à la Met de Londres, ceci était aussi valable malgré ce que l’on pouvait croire. Les supers-vilains et les mafieux en moins, c’était presque les mêmes enjeux. Est-ce que cela manquait à Vanessa ? Pas vraiment. Elle était infiniment mieux au sein du SHIELD, et cette sensation de bien-être était non seulement dû au fait qu’elle avait trouvé sa vocation, mais aussi au fait qu’elle avait rapidement prit des repères.

Sa supérieure et Directrice du SHIELD, Maria Hill, étant le principal lors de sa venue ici. Elle faisait dorénavant partie des rares, très rares personnes à avoir une relation plus privilégiée avec cette femme, tan qu’on restait dans un cadre non-professionnel. Même si, lors de son briefing de ce jour, sa supérieure s’autorisa de la tutoyer. Elle le pouvait car non seulement c’était la chef, mais aussi car elle était seule à seule avec son apprentie. Maria et Vanessa s’étaient retrouvées afin de mettre au point les détails de l’opération imminente, qui consistait en une infiltration en plein territoire ennemi. La Main, c’était ainsi que cette organisation se faisait appeler. Elle possédait un QG sur la baie de Matsushima, dissimulé sous la forme d’un temple Shinto. Les informations et les images satellites ayant révélés plusieurs éléments intéressants, permettant ainsi de savoir où précisément aller pour infiltrer ce que cachait réellement ce temple.

Non seulement c’était une mission assez délicate, mais aussi c’était la toute première mission que Vanessa allait diriger elle-même. En effet, Maria lui expliqua qu’il était temps pour elle de prendre les commandes d’une équipe d’intervention, et de mener cette opération à bien. C’était certes une preuve de sa confiance, et Vanessa en était bien évidemment fière et flattée. Mais en était-elle réellement capable ? Elle se dit qu’à partir du moment où Maria avait placé sa confiance en elle sur ce coup, alors elle n’aurait autre choix que d’être à la hauteur. Ce n’était pas une option, c’était une stricte nécessité. Vanessa, toujours concentrée et sérieuse, assimila toutes les informations que sa supérieure lui donna sur la mission à venir, et sur ses coéquipiers. Le briefing finit éventuellement par se terminer, et il ne restait pas une minute à perdre.

Les deux femmes gagnèrent la plateforme principale de l’énorme bâtiment flottant sur lequel elles étaient. Maria guida l’agente vers un Quinjet – ces fameux véhicules de transport futuristes – avant de surprendre la jeune femme. Si toute son équipe avait déjà embarquée à bord du Quinjet, il restait Vanessa et une certaine Quiet. Quiet, qui finit par faire apparition d’une étonnante façon. Vanessa avait déjà entendu parler d’elle et du pourquoi de son surnom, mais c’était toujours impressionnant de voir en vrai. La jeune femme leur apparut finalement, et leur dit bonjour en langage des signes. Vanessa acquiesça, pour lui rendre la politesse sans les mots. « C’est donc vrai, elle ne parle pas … C’était le petit défi optionnel de ma première fois, n’est-ce pas ? » Dit-elle à Maria sur un fond d’humour, avant de s’en retourner vers Quiet. Muette ou pas, Vanessa sut immédiatement comment elle allait faire pour communiquer avec elle efficacement, et sans prendre de risque.

La télépathe se concentra un peu, regardant sa camarade dans les yeux, avant d’esquisser un mince sourire amical, au moment où elle parvint à réaliser son idée. « Bonjour Quiet, c’est un plaisir de vous rencontrer et de travailler avec vous. » Lui dit-elle, par la voix … De la pensée. Vanessa avait réussi à se faire entendre par l’esprit de Quiet, il ne restait plus qu’à elle de réagir en conséquence. « Par la pensée nous n’aurons rien à craindre quant à votre problème de … Voix. Il vous suffit de penser et je vous entendrai. » Ajouta-t-elle, respectueusement. Après ce petit échange, Vanessa se ressaisit quelque peu puis demanda à sa supérieure si le départ était imminent et surtout, accordé. « Sommes-nous prêt à partir Madame ? » Demanda-t-elle de façon protocolaire, mais courtoise.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Décembre 29, 2016, 02:03:41 »

Bien que confidentiel, le dossier de Quiet était, en de larges parties, accessible aux agents du S.H.I.E.L.D. Il était tout simplement impensable de les faire travailler avec une femme comme Quiet sans connaître ses particularités. Vanessa ignorait certains éléments, car elle n’avait pas le niveau d’accréditation nécessaire, mais savait que le corps de la tueuse avait servi d’expérimentation pour les projets démentiels de Crâne-Rouge. Le despote avait voulu éradiquer la diversité culturelle du monde en supprimant les langues, développant ainsi, dans les années 1980’s, un ambitieux programme visant à développer des parasites vocaux, qui réagissaient, non pas au son, mais à la langue, dans le sens où, selon la langue parlée, les parasites se déclenchaient, et provoquaient la mort de ceux écoutant cette langue. Quiet était l’aboutissement de ce projet, et restait donc silencieuse, car le simple fait de parler pouvait provoquer la mort de n’importe qui. Ceci en faisait, techniquement, l’une des femmes les plus dangereuses du monde, et la condamnait à jamais à devoir travailler auprès des agences secrètes. Le S.H.I.E.L.D. était la seule organisation capable de pouvoir travailler avec elle. Maria, pour l’heure, hésitait à savoir quoi faire de Quiet. Comme Black Widow, elle était un peu une free-lance, mais, peu importe où elle se trouvait dans le monde, à chaque fois que le Directeur Hill l’appelait, elle venait.

Quiet regarda silencieusement Vanessa, et, quand cette dernière usa de la télépathie, un léger sourire sembla adoucir le visage de la jeune femme, qui hocha la tête brièvement.

*[MT] C’est un plaisir, Vanessa. [/MT]*

Les agents du S.H.I.E.L.D. avaient rapidement compris qu’il existait de multiples moyens de briser le verrouillage de Quiet. Les spécialistes avaient essayé de la faire parler à travers un brouilleur, quelque chose qui modifiait sa voix, mais avaient observé que, même ainsi, les parasites fonctionnaient. Toutefois, la télépathie était un moyen efficace, car, sous cette forme, Quiet ne parlait pas. Elle disposait également d’une montre assez particulière, qui permettait de générer un tableur holographique, et lui permettait de tracer des mots en l’air. Une sorte de carnet futuriste très élaborée, en somme. Tout était fait pour qu’elle puisse communiquer, et, qu’elle travaille avec Vanessa était un choix logique, l’agent White étant l’une des meilleures télépathes du S.H.I.E.L.D.

*[MT] J’ai déjà travaillé avec des télépathes, je sais comment ça marche. [/MT]*

Vanessa se retourna ensuite vers Maria, en lui demandant quand elles pourraient y aller. La femme esquissa un léger sourire.

« Toujours aussi impatiente, hein ? La Main surveille toute la région, alors, toi et ton équipe, vous rejoindrez un groupe de touristes. Nous vous avons dispersé en vous inventant des couvertures officielles pour brouiller les pistes. »

Le plan était plutôt bien élaboré. Vanessa avait la journée pour étudier sa couverture, où elle campait une Européenne, en couple, qui profitait de vacances au Japon pour explorer la baie de Matsushima. Elle avait une chambre d’hôtel réservée dans le bourg, et allait, de fait, devoir attendre un peu avant de passer à l’action.

« Le repérage est essentiel, alors, tu vas passer plusieurs jours en tant que simple touriste, en compagnie de ton ‘‘mari’’. L’assaut sera lancé Mercredi. »

La couverture du S.H.I.E.L.D. était une agence de voyage occidentale, et, le Mercredi, au soir, elle organisait une promenade nocturne... Mais, en réalité, tous les touristes inscrits dans l’agence travaillaient pour le S.H.I.E.L.D... C’était la seule véritable faille du dispositif d’infiltration, car tous les agents appartenaient à la même agence, mais la Main n’avait aucun moyen de remonter si loin. Dans le domaine du contrôle de l’information, le S.H.I.E.L.D. excellait, et l’agence de voyage disposait déjà d’un site Internet et d’un numéro de téléphone. Le S.H.I.E.L.D. créait rarement des couvertures spécifiques pour chaque mission, mais disposait d’une infinité de sociétés-écrans, qui avaient une existence légale réelle, et servaient à quantité de missions. Leur agence de tourisme n’avait ainsi pas été créée spécifiquement pour l’opération contre La Main, et avait déjà servi à maintes reprises. C’était le meilleur moyen de brouiller les pistes, car cette agence de voyage était réellement une agence de voyage, et avait de multiples clients qui n’avaient aucun lien avec l’organisation.

En clair, la couverture était très efficace, mais, pour donner le change, Vanessa allait devoir passer plusieurs jours à flâner.

« Quiet est la seule qui n’a aucune couverture, mais tu n’as aucun souci à te faire pour elle. Pendant que tu observeras les îles et les pins, elle explorera la région. »

Et le « mari » de Vanessa était tout trouvé, puisqu’il venait tout droit de la base de Seikusu. C’était Lloyd Dawkins, un ancien membre du SWAT, qui avait fini par rejoindre le S.H.I.E.L.D, et était un membre expérimenté et compétent.

Autant dire que la mission était prise au sérieux, Maria ayant déployé de très bons éléments dans l’équipe.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #3 le: Décembre 29, 2016, 11:54:19 »

Une couverture sous plusieurs jours afin de faire du repérage ? Typiquement le genre d’opération qui semblait plaire à Vanessa. Même si l’action n’arrivait que tardivement, le fait de devoir préparer le terrain pour mieux effectuer la mission était quelque chose de tout autant important, et intéressant. L’agente comprit cela et trouva même l’alibi assez amusant compte-tenu de la situation. Se faire passer pour des touristes, voire même se faire passer pour un couple dans son cas à elle, puisque Maria lui annonça qu’un de ses collègues allait jouer le rôle de son mari. Bien entendu il n’allait pas falloir perdre de vue le but principal de tout ceci mais, force était de constater que c’était quelque part drôle, quand on savait qu’en réalité Vanessa était de l’autre bord. Néanmoins l’agent qui allait jouer le rôle était aguerrit, et prenait à sérieux la mission. Comme tout le monde ici.

Ces derniers détails réglés, il était donc temps de partir. Quiet allait faire ses affaires sur la région pendant que le reste de l’équipe ferait le repérage. Soit, si cela apportait quelque chose de bien à l’édifice c’était sans refus. Et vu la réputation de l’agente, il ne faisait aucun doute que Quiet rende bien service à l’équipe. Ainsi, alors que tout le monde embarqua dans le Quinjet pour se rendre sur place, Vanessa eut l’occasion de faire pour la première fois connaissance avec ses collègues pour la présente mission, en particulier avec Lloyd Dawkins, qui après tout allait devoir la connaitre un minimum pour être crédible dans son rôle. Rien de bien transcendant cela dit. Il restait deux ou trois jours avant de passer à l’attaque, de quoi largement leur donne le temps de repérer ce qu’il y avait à repérer.

Ainsi ce fut à cette tâche que l’unité s’affaira jusqu’à Mercredi. Ils se séparèrent en groupe de deux ou individuellement. Dans le cas de Vanessa, celle-ci forma naturellement un binôme avec Lloyd, et les deux jouèrent parfaitement leur rôle, tout en prenant le soin de prendre les informations nécessaires. Si le premier jour les deux agents ne firent pas grand-chose à part flâner et repérer les potentiels endroits où ils allaient devoir repasser, avec des appareils photos, le second et le troisième jour furent effectivement plus rempli. En bon touristes Occidentaux, Lloyd et Vanessa passèrent leurs journées à explorer la baie – et particulièrement les endroits stratégiques – armés d’un appareil photo. Comme ils étaient sous couverture, Vanessa en profita pour jouer réellement le jeu et n’hésita donc pas à se faire un peu plaisir au passage.

Une bonne glace, une bonne crêpe, ce n’était de refus pour personne pas même pour son mari qu’elle dut un peu forcer la main pour qu’il accepte d’en manger. Les soirs quand ils rentraient dans leur chambre, les rôles s’estompaient clairement. Revu des photos et des informations, stockage sur PC et autres joyeusetés comblaient leur vie de couple la nuit, qui n’en était pas vraiment une. Néanmoins Vanessa restait une personne qui aimait tisser des liens et bien entendu, elle profita de ces moments pour faire plus ample connaissance avec son camarade, qui était à son goût un charmant homme en fin de compte. Elle apprit qu’il était un ancien membre du SWAT, ainsi que d’autres détails très intéressant de son parcours. Vraisemblablement, à la fin des quelques jours de repérage Vanessa connaissait bien mieux cet homme qu’au tout départ.

Néanmoins le jour J arriva. Il était l’heure de passer à l’action, et avec toutes les informations qu’ils avaient pu glaner, notamment sur le temple Shinto, son intérieur, les systèmes de sécurité que la municipalité avait mise, ils allaient pouvoir bien œuvrer. Le temple était à portée de vue, l’équipe était sur le point d’entrer en scène. Seulement, Vanessa avait décidé pour des raisons évidentes de garder la séparation de l’unité lors de l’infiltration dans les lieux. Un regroupement était prévu une fois arrivé dans le vrai repère de la Main, notamment avec Quiet qui ne devait pas être très loin. Elle n’oublia guère et le rappela par intercom aux autres membres de l’unité ; le feu était autorisé une fois dans le repère.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Décembre 30, 2016, 11:21:24 »

Matsushima était une baie incroyable, et on ne pouvait guère qu’en admirer l’étincelante et incroyable beauté. De ce point de vue, le Japon offrait des paysages incroyables, résultat d’une configuration géologique exceptionnelle, puisque l’archipel était au croisement de plusieurs plaques tectoniques. Cette position très particulière faisait la richesse géographique du Japon, qui se dotait, outre des îles principales, de milliers d’îles éparses flottant tout autour. Le « couple » formé par Vanessa et Lloyd explora ainsi les recoins de l’archipel, prenant naturellement des tours de bateau, grimpant dans des yachts ou des navettes pour un tour guidé, photographiant les lieux, et cherchant surtout à repérer le terrain. Le temple était néanmoins bien dissimulé, et les itinéraires touristiques évitaient tous sagement de s’en approcher.

Difficile de dire jusqu’à quel point la Main contrôlait la région. Lloyd avait suivi des formations pour savoir quand il était suivi ou non, mais avait le sentiment que leur couverture était efficace, car, pendant les quelques jours qu’ils passèrent sur place, ils ne virent aucune trace de La Main... Mais, d’un autre côté, ils étaient ici sur le territoire de ninjas ancestraux, des individus qui connaissaient la région à la perfection, et dont l’infiltration était le maître mot. Lloyd profita de son séjour pour consulter ses données sur les forces de La Main. L’organisation criminelle était active au Japon, mais s’était aussi répandue à l’étranger, notamment aux États-Unis. Leur grand leader était un redoutable meurtrier mutant répondant au nom de Gorgon, dont la grande spécialité était de mourir et de renaître, La Main disposant de rituels nécromanciens très élaborés.

C’est ainsi que Mercredi soir arriva.

« Allons-y, on se retrouve avec les autres à Tetaru Park. »

Ils prirent une voiture pour s’y rendre. La nuit, Matsushima semblait encore plus vivante que le jour. Les boutiques ne fermaient pas, des panneaux étaient allumées partout, éclairant les rues de la bourgade touristique, tandis que le duo, Lloyd aux commandes, quitta la ville par le nord, rejoignant le parc, qui longeait la baie. C’était un petit parc paisible, presque une bande de verdure, mais qui comprenait un grand parking.

Lloyd s’y arrêta, apercevant d’autres véhicules, et le duo rejoignit leur équipe, enfilant les combinaisons du S.H.I.E.L.D. situées dans leur coffre. Le groupe allait ensuite rejoindre par la voie de la mer l’île abritant le sanctuaire de La Main. L’île en question s’appelait Omori Island et était vierge... Si ce n’est qu’elle abritait maintenant le repaire de leurs ennemis. À bord d’un canoë pneumatique, ils se rapprochèrent donc, filant le long de la baie, sans aucune trace de Quiet... Ce qui, en soi, n’avait rien de surprenant. Quiet était , quelque part, et c’était tout ce qui, fondamentalement, importait.


L’île avait une forme assez particulière, avec une série de « bras » partant d’un corps central. Le canoë ralentit en s’approchant, l’un des agents examinant l’île à l’aide de puissantes jumelles thermiques.

« Il y a des gardes le long des pontons, des projecteurs...
 -  Une sacrée installation, pour protéger des pins, ironisa Lloyd.
 -  On devrait passer sous l’eau. »

L’équipe avait avec elle tout un équipement, y compris des masques avec des bonbonnes à oxygène, qu’ils utilisèrent pour plonger dans l’eau, et s’avancèrent ensuite. Ils rejoignirent ainsi l’un des bras de l’île, et remontèrent à la surface.

« Le temple est au centre... »

Maintenant, la mission pouvait réellement commencer !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #5 le: Décembre 31, 2016, 04:21:22 »

Le travail commençait. Après être remonté jusqu’à l’île via des canoë, avant de plonger sous l’eau pour éviter les projecteurs et le regard des gardes, l’unité du SHIELD s’apprêtait enfin à poser pied. Vanessa était concentrée mais, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe d’angoisse liée au fait qu’elle était censée mener la troupe, pour une fois. Pour le moment il fallait surtout rester coordonner jusqu’à parvenir au repère de la Main, et surtout, éliminer discrètement les gardes qui gêneraient le passage. Ce fut pour cette raison que l’agent White demanda aux autres agents d’équiper des silencieux sur leur arme, au cas où. Une fois ceci fait, la petite unité avança à pas de loup vers le centre de l’île. La pénombre les cachait, ainsi que l’épaisse végétation qui avait élu domicile ici.

S’ils ne tardèrent pas à passer près d’un ponton où justement, il y avait gardes et projecteurs à l’affut, ce ne fut pas nécessaire de les abattre. Un contournement fut de rigueur, et permit non seulement d’éviter de gaspiller des munitions, mais aussi de prendre un risque, même s’il y avait des silencieux. Cependant la méthode non-létale n’allait pas pouvoir durer éternellement car peu avant de rejoindre le centre de l’île, l’unité se vit vite confrontée à une barrière. Il s’agissait sans doute d’une première barricade servant à protéger le repère de la Main, et cette fois-ci aucun contournement n’était possible. Vanessa dut alors prendre l’initiative d’abattre les quelques gardes se trouvant ici. Mais pour éviter de déclencher la moindre réaction, il allait falloir les abattre tous et en même temps, sans faire de bruit.

Un tir groupé, en somme. Vanessa prévint ainsi ses camarades, et se mit en joug juste après. L’unité se coordonna afin de ne pas tirer sur la même cible mais bien sur chaque cible indépendamment. Une cible par agent. Quand tout le monde fut calibré, l’agent White fit feu et immédiatement après, les autres suivirent et abattirent le reste des gardes, en silence, sans que personne ne le remarque. « Beaux tirs, messieurs. » Dit-elle via la radio. Les cibles maintenant hors d’état de nuire, ils purent reprendre leur progression. Ils passèrent cette barrière qui les conduisirent directement vers le centre de l’île tant convoité. À priori aucune défense à l’extérieure même du temple mais, nul doute qu’à l’intérieur c’était une autre paire de manche. Bien entendu, une fois à l’intérieur l’équipe aurait le droit de tirer, mais il ne fallait tout de même pas compromettre la mission.

Le moment de s’infiltre dans le temple était imminent, cela dit. L’équipe dut grimper le long d’un muret protégeant l’enceinte du repère avant d’être à proprement parlé infiltrés dans le temple. Une fois que toute l’équipe était présente, Vanessa leur rappela qu’ils avaient le droit d’ouvrir le feu. Mais elle désirait rester discrète donc, si feu doit y avoir, il fallait que ça soit avec des silencieux et de manière à ne pas alerter tout le monde. La discrétion était donc de mise, pour cette mission délicate. Vanessa prit le devant et à pas feutrés, s’enfonça enfin dans le temple. Le repère de la Main devait se trouver ici, soit en surface, soit en sous-sol. Et vu la taille de la structure … Ça allait être une partie de plaisir.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Décembre 31, 2016, 08:07:20 »

[jsutify]La traversée de l’île débuta donc, Vanessa se chargeant de guider son escouade. C’était ainsi à elle de décider des choix tactiques à prendre, de l’approche létale ou non. Le groupe évita les gardes surveillant les côtes, s’enfonçant ensuite dans l’île. Omori Island n’était pas particulièrement vaste, mais était recouverte de pins, ce qui faisait que, depuis l’extérieur, on n’y voyait rien. Les agents avaient pensé à dissimuler leurs canoës, car des hors-bords patrouillaient autour. Lloyd pouvait entendre les vrombissements de leur moteur. Il suivait de près Vanessa. Si c’était la première fois que la jeune femme menait une équipe, Lloyd, lui, avait de l’entraînement auprès du SWAT, où il avait souvent dirigé des équipes menant des interventions lourdes. Quand on intervenait dans un squat de toxicomanes, ou dans le refuge d’une secte pratiquant des sacrifices rituels sur des enfants, infiltrer une île, c’était presque de la rigolade. Son calme était donc le bienvenu.

Vanessa et son équipe rencontrèrent un premier blocage, soutenu à distance par le satellite furtif du S.H.I.E.L.D., qui les aidait depuis le ciel, repérant, à l’aide de ses capteurs thermiques, les ennemis les plus proches. Ils rejoignirent un barrage, près du centre de l’île, avec plusieurs gardes armés parlant entre eux, surveillant la forêt à l’aide de projecteurs. Vanessa ordonna aux agents de se déployer, répétant une formation de combat qu’ils connaissaient par cœur. Chacun obéit scrupuleusement, choisissant sa cible, et, quand Vanessa ordonna de faire feu, les balles fusèrent, frappant mortellement et silencieusement. L’homme tenant le projecteur s’effondra sur place, et ses mains glissèrent sur le gros objet, le redressant brusquement. Surpris, un Yakuza occupé à fumer tourna brusquement la tête, écarquilla les yeux... Puis une balle l’atteignit en pleine tête, l’envoyant s’écraser sur le sol.

« Zone sécurisée.
 -  Patoruille neutralisée.
 -  Regroupement ! »

Des phrases courtes et efficaces. Le groupe reprit ensuite sa marche vers le sanctuaire, et l’aperçurent, perdu au milieu de la forêt. Il était aisément reconnaissable, avec la pagode qui se dressait à côté du bâtiment principal. Vanessa s’avançait la première. Un torii signalait l’entrée principale des lieux, avec des gardes, mais elle choisit une entrée latérale, et ils grimpèrent par-dessus la muraille, arrivant dans un jardin zen. Vanessa leur signala alors qu’elle préférait opter pour la discrétion.

« Ça me semble plus prudent », confirma-t-il brièvement.

Ayant passé plusieurs jours avec Vanessa, Lloyd savait que la jeune femme, soucieuse bien faire, était aussi un peu nerveuse. C’était sa première mission en tant que capitaine d’escouade, et elle était plutôt habituée à suivre. Comme Lloyd savait qu’elle appréciait énormément Maria, il lui avait rappelé que Maria avait toujours été une agente discrète et effacée, avant d’être bombardée au poste de Directeur du S.H.I.E.L.D., après l’éviction de Fury. Elle en avait été renvoyée, mais son départ avait précipité le S.H.I.E.L.D. dans les abysses. La morale, c’était qu’elle devait avoir confiance en elle, car Maria lui avait accordé la sienne.

Le groupe s’avança le long du jardin zen.

« Rappelez-vous que La Main connaît la magie. Ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de caméras qu’il n’y a pas de dispositif de sécurité. »

C’est à cet effet que Maria Hill avait confié à Vanessa un talisman magique très particulier. Il y avait des années que le S.H.I.E.L.D. s’était intéressé à la magie, et disposait de runes et d’artefacts magiques. Vanessa disposait d’un talisman permettant de révéler les runes magiques proches. Elle l’actionna alors que le groupe remontait le long du jardin zen. Autour de la pagode, il y avait plusieurs bâtiments, tous reliés entre eux, avec des cours intérieures, entourés par des terrasses en bois. Le talisman ne détecta rien, mais, quand deux agents ouvrirent la première porte, le talisman se mit à vibrer, et, derrière la porte, le groupe vit des glyphes magiques se former sur le sol.

Lloyd visa soigneusement, et repéra la rune magique, puis tira dessus. L’avantage de la magie, c’était qu’elle permettait de court-circuiter la plupart des dispositifs technologiques, comme les brouilleurs. L’inconvénient, c’était que cette rune n’était reliée à aucun système central. Autrement dit, quand Lloyd l’explosa d’un tir bien précis, la rune étant posée sur une table, il n’y eut aucune alarme. Néanmoins, si la rune était là, elle n’était pas sans protection. Deux Yakuzas étaient là, et, entendant la rune exploser, ils se rapprochèrent rapidement, surpris.

Agissant par instinct, Lloyd bondit brusquement en avant, et fit sa spécialité : un impressionnant shootdodge. Il vit les yeux des Yakuzas s’écarquiller sous la surprise, puis Lloyd tira. La première balle traversa le crâne d’un des deux Yakuzas, répandant son sang sur le mur, et l’autre tir atteignit le second Yakuza au bras, le repoussant. Il poussa un bref hurlement, qui mourut quand Vanessa, soutenant Lloyd, lui tira dessus à hauteur du menton.

Lloyd lui sourit brièvement, et leva son pouce, en signe d’assentiment, pendant que les autres dissimulaient les corps, et utilisaient du produit désinfectant pour effacer autant que possible les tâches de sang.

Tout ce qu’il fallait faire, maintenant, c’était progresser, afin d’aller vers le centre du temple, près de la pagode.[/justify]
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #7 le: Janvier 01, 2017, 03:49:51 »

Vanessa allait presque en oublier qu’effectivement la Main connaissait la magie. En fait elle avait encore un peu de mal avec ça tout court, malgré qu’elle-même ne soit pas vraiment normale. Mais de là à concevoir la magie ? Peut-être n’était-ce qu’au final un subterfuge technologique qu’on faisait passer pour de la magie ? Non, sinon le SHIELD ne serait pas autant prudent et sûr de lui. C’était de la magie, de la vraie et c’était … Incroyable. Cela expliqua aussi pourquoi Maria lui avait donné un talisman qui lui permettait de détecter des runes. Pour le moment il ne faisait strictement rien, il était aussi inerte d’un caillou. Soit, mais il fallait rester vigilent et constamment y prêter attention. L’unité venait de pénétrer dans l’enceinte de la structure, et était donc dans le jardin zen qui faisant tout le tour. Il y avait Pagode jouxtant le temple, ainsi que d’autres structures dont l’utilité devait être certaines, mais pas pour le moment.

Ils progressèrent un peu plus, devant passer par l’un de ces bâtiments pour atteindre le cœur du complexe, le fameux temple. À cet effet ils durent ouvrir une porte pour continuer à se frayer un chemin mais, au moment où ils l’ouvrirent, le talisman se mit à réagir. Il se mit à vibrer et Vanessa le prit en main, le tendant un peu partout autour d’elle avant de voir des choses se mettre à briller au sol. Des runes inscrites, voilà ce que c’était ! Un système de sécurité que nul appareil ne pouvait détecter car il était magique … Mais justement, il n’était que magique. Ce qui voulait dire qu’on pouvait, théoriquement, le détruire sans déclencher d’alarme. Ce fut l’idée de l’agent Dawkins, qui tira dessus en la faisant exploser. Si effectivement aucune alarme ne s’était déclenchée, le simple bruit de l’explosion attira les deux Yakuzas qui étaient pas très loin, pour la protéger.

La réaction de l’agent fut immédiate puisqu’il prit le taureau par les cornes et entreprit d’abattre les deux hommes avec un mouvement assez agile. S’il parvint à tuer le premier du premier coup, son deuxième coup ne toucha le deuxième qu’à l’épaule. Vanessa réagit au quart de tour et braquant son pistolet silencieux sur le Yakuza blessé, elle lui perfora le crâne – le menton – d’un seul tir, finissant de l’achever avant qu’il ne hurle. L’agente eut un léger sourire face à la réaction de Lloyd, qui approuva son aide. Le reste de l’unité se mettant à dissimuler les corps et effacer les traces, ils purent tous continuer de progresser ensuite. La discrétion était toujours de mise et la traversée du bâtiment se rythma à coup d’explosion de runes, et d’éliminations silencieuses de Yakuza. Finalement ils parvinrent tous à sortir de l’autre côté et avaient donc accès au temple, qui était un peu plus loin.

Il fallait juste traverser un autre bout de jardin zen, sans doute protéger par d’autres runes. Néanmoins ils n’eurent pas plus de mal à faire cette dernière traversée, avant de finalement être aux portes du temple, qui cachait en lui le vrai QG de la Main. La Pagode était aussi juste à côté, faisant comme un repère pour bien se conforter dans l’idée qu’il s’agissait du temple. Vanessa parla presque silencieusement, mais de manière assez claire pour se faire comprendre. « Bien, à partir de maintenant ça va être simple. On rentre, on tue ce qui nous fait barrage. On met la main sur les têtes si cela est possible, sinon on les élimine avant de trouver un moyen de détruire l’endroit. Comprit ? » Dit-elle, rappelant au passage la simplicité de la mission. Vanessa rechargea son pistolet, prête à prendre la tête au moment où son équipe forcerait la porte. Cela créerait un bon effet de surprise et s’ils étaient assez rapides, ils pouvaient garder leur discrétion.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 02, 2017, 08:25:21 »

Ils rejoignirent la porte d’entrée du temple, au centre de la structure, au bout d’une cour intérieure. L’endroit était exposé de partout, avec de multiples terrasses et fenêtres donnant dessus. En progressant, les agents avaient neutralisé plusieurs sentinelles, se dépêchant de dissimuler les corps dans les buissons, mais sans avoir le temps d’essuyer les traces de sang. Et là, ils étaient face à la porte d’entrée. Vanessa leur expliqua d’agir rapidement, et Lloyd hocha la tête. L’un des hommes s’approcha ensuite, et sortit de ses affaires un petit fil, relativement similaire à ceux que le SWAT utilisait pour pouvoir explorer, car il abritait, à son extrémité, une caméra optique. Il la glissa sous la porte, et obtint rapidement des images sur une tablette holographique qui s’alluma depuis un appareil fixé à son poignet. L’avantage d’être au sein du S.H.I.E.L.D., c’est qu’on avait accès à une technologie de pointe, très développée. Lloyd appréciait tout cela, fort naturellement, et l’utilisait à bon escient.

L’agent détecta plusieurs hommes derrière, tous armés. Six ou sept, d’après ses estimations. Lloyd, qui avait l’expérience de ce genre de choses, ordonna aux hommes de se positionner, à droite et à gauche de la porte. Au sein du SWAT, il avait déjà mené des interventions de ce type. C’était le point de bascule, ce moment où le temps se suspendait. Il y avait vous, une porte, et la pièce de l’autre côté. Trois constantes, donnant lieu à une infinité de variables. Il soupira lentement, et l’opération débuta. Un agent plaça une petite bombe dans la serrure, et, quand cette dernière explosa, la serrure vola en éclats. Il poussa alors la porte, et un autre agent en profita pour lancer, dans la foulée, une grenade étourdissante. La flash bang fila dans l’ouverture, et provoqua une explosion assourdissante, suivi de cris d’exclamations de la part des Yakuzas.

Avec une précision méthodique, les agents du S.H.I.E.L.D. firent feu, abattant les ennemis présents. Le hall d’entrée était plutôt grand, avec un couloir en hauteur, et une paire de grands piliers rouges à gauche et à droite. Lloyd et les agents abattirent les Yakuzas au sol, mais, assez rapidement, l’infiltration tourna à la bataille rangée. Depuis le pont en hauteur, d’autres Yakuzas approchèrent, et firent feu. Les balles crépitèrent autour de Lloyd, qui répliqua, sentant son silencieux s’user rapidement.

« Aux abris ! »

Ils étaient plus nombreux que prévu, et l’un d’eux se rendit vers un boîtier dans une pièce adjacente, et sonna l’alarme. Une sonnerie stridente résonna dans tout le domaine, annonçant des soucis à venir. Lloyd entendit des bruits de pas dans le jardin qu’ils venaient de traverser. Les choses se compliquaient, car l’équipe était prise entre deux feux. Toutefois, alors qu’il se retournait vers les Yakuzas hurlant dans le jardin, il en vit un s’effondrer brusquement sur place, une gerbe de sang s’échappant de sa tête. Surpris, son comparse eut tout juste le temps de tourner la tête avant de s’effondrer à son tour. Un troisième Yakuza ouvrit une porte, et eut à peine le temps de s’avancer qu’une balle lui transperça la poitrine, explosant son cœur tout en l’envoyant s’effondrer sur le sol.

Sans qu’on ne lui demande quoi que ce soit, Quiet venait de manifester sa présence, avec une efficacité froide, méthodique, et implacable...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #9 le: Janvier 02, 2017, 08:36:27 »

Les situations délicates, c’était la soupe quotidienne quand on partait en mission. Surtout en mission d’infiltration. Pour le coup l’idéal aurait été de rester discret et inaperçu mais Vanessa était bien placée pour savoir qu’un plan ne se tenait que rarement à lui-même. Tout commença à dérailler quand ses équipiers durent user d’explosifs léger pour faire voler en éclat la porte d’entrée, qui était assez lourde. En la faisant exploser, et en jetant une petite grenade à concussion, cela leur donnerait un grand avantage ; la surprise. Ça serait le petit moment où le temps et la peur s’estomperait pour donner justement les moyens à l’équipe d’abattre les habitants des lieux, en toute rapidité et efficacité. Néanmoins cela ne valait que dans les manuels de cours de l’Académie. Car en pratique, ça ne se passait pas toujours comme ça, comme ce fut le cas présent.

En effet, alors que la grenade eut effectivement l’effet escompté et que tout le monde s’activa pour descendre un à un les Yakuzas, ceux-ci répliquèrent férocement. Forçant d’ailleurs l’escouade à se mettre à couvert de la tempête de balle fusant sur eux. Un sérieux échange de coup de feu eut lieu, et forcément, cela finit par user les silencieux qui estompèrent de moins en moins les bruits. Mais si on comptait rester dans la discrétion on pouvait alors dire que la mission était un échec. D’où l’inutilité de rester davantage avec des silencieux, surtout maintenant que l’alarme était déclenchée. Vanessa s’insurgea et échangea elle aussi pas mal de tirs, mais elle finit par remarquer, tout comme les autres, que d’autres Yakuzas venaient par le jardin qu’ils venaient tous de traverser. « Les choses se compliquent on dirait ! » Dit-elle.

Mais de fait, elle en avait presque oubliée que son équipe n’était pas au complet. Il restait effectivement un autre membre, et pas des moindres. Un membre qui refit surface pile à ce moment, alors que sous les yeux de l’unité, les Yakuzas du jardin se firent mettre au tapis un à un. Vanessa se concentra rapidement et grâce à son don, perçut la présence de cette mystérieuse entité invisible. Entité qui avait la même emprunte que celle de Quiet, du moins quand Vanessa l’avait senti sur l’Helicarrier. « Bien joué Quiet, on vous en doit une. » Lui dit-elle, par télépathie. Quiet était à la hauteur de sa réputation ; efficace, directe, sans bavure. L’agent modèle, comme on en voudrait plus dans les rangs. Mais ce n’était pas parceque la menace du jardin était éliminée que la menace du temple l’était.

Néanmoins ce ne fut qu’une question de temps avant que l’unité n’abatte le restant des Yakuzas présents dans le hall. Quand la zone fut nettoyée, Vanessa accourra auprès du boitier par lequel on avait déclencher l’alarme, puis la coupa. Même si ça ne servait plus à grand-chose, la couper était quand même bénéfique dans un certain sens. La chef d’équipe rechargea son pistolet mais le rangea, dégaina son fusil de son dos, avant de retirer le silencieux de celui-ci. « On est repéré, on n’a plus besoin d’abimer nos silencieux d’avantage. Si on en a avec nous, je vous conseillerai de préparer du Semtex dès maintenant, on en aura besoin pour faire sauter leur vrai repère. Ça nous facilitera le travail. Mais pour l’heure, on doit continuer et mettre la main sur ceux qui dirigent. Aller, on ne perd pas le cap messieurs ! » Dit Vanessa, enlevant la sécurité de son fusil automatique. En attendant que ses gars décident pour les explosifs, Vanessa se concentra à nouveau et tenta de communiquer avec Quiet.

« Quiet, vous désirez vous joindre à nous ou continuer de couvrir nos arrières ? Sachez simplement qu’on aura besoin de tous les bras disponibles pour capturer les têtes pensantes une fois qu’on aura atteint leur vrai QG. Je vous laisse le choix jusque-là … » Pensa Vanessa, à l’intention de l’agent. Comme elle l’avait si bien dit, il ne fallait pas perdre le cap ! Et malgré qu’ils étaient repérés il fallait continuer. L’unité poursuivit ensuite sa route en éliminant ceux se trouvant sur leur passage. Il fallait trouver le vrai QG, et vite !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Janvier 03, 2017, 11:15:29 »

« Omori Island fait partie de l’un des paysages les plus beaux du Japon. Si on détruit le sanctuaire et qu’on incendie l’île, nous risquons de déclencher un incident diplomatique. »

La chose n’était pas à prendre à la légère, car, au sommet du pouvoir, il existait de plus en plus de politiciens nationalistes, qui voyaient d’un très mauvais œil l’américanisation profonde de la société japonaise, et notamment le fait que le Japon appuyait presque toute sa défense militaire sur le soutien de l’Oncle Sam. Le S.H.I.E.L.D. était pour eux le parfait instrument visant à démontrer que les Américains considéraient le Japon comme un vulgaire État américain.  Lloyd rappelait cette conception politique, dont Maria avait sûrement déjà dû parler à Vanessa. Maria, de fait, était beaucoup plus respectueuse des conventions internationales que Nick Fury, dont le dédain légendaire à l’égard des pouvoirs civils avait provoqué, en définitive, sa chute.

Pour l’heure, Vanessa communiqua avec Quiet, qui leur avait bien sauvé la mise, abattant avec une efficacité méthodique les cibles qui passaient dans son viseur. À travers les fenêtres, elle avait également abattu plusieurs Yakuzas à l’entrée du temple, tout en continuant à tirer ensuite sur d’autres cibles, explosant des fenêtres. Positionnée sur un toit, elle se déplaçait toutefois rapidement, courant le long des toits pour rejoindre une autre position, surveillant ainsi la zone. Elle reçut alors un message télépathique de Vanessa, et y répondit rapidement.

*[MT] Le manoir a l’air sécurisé. [/MT]*

Quiet se redressa alors, glissant son fusil de précision dans son dos, puis bondit en avant, et usa de sa vitesse redoutable, devenant alors un courant d’air qui bondit dans la cour, et arriva à côté de l’escouade du S.H.I.E.L.D., provoquant autour d’elle un déplacement d’air. Surpris, les agents la regardèrent, et ne soufflèrent mot. Certains ne purent masquer des yeux légèrement surpris en voyant la légendaire Quiet, l’une des Widow. Si Quiet était habituée à se battre à distance, elle n’avait également rien contre le combat au corps-à-corps.

Elle leur fit signe et traça de brefs mots en l’air avec son appareil situé à son poignet :

[Il faut trouver l’entrée de leur sanctuaire.]

Quiet s’avança ensuite, et regarda brièvement Vanessa, pendant que les agents se déplaçaient. L’entrée n’était néanmoins pas particulièrement dissimulée, car, derrière un panneau coulissant, un agent trouva un escalier sombre, et fit signe aux autres de venir.

« Avançons prudemment... »

C’était un escalier sombre, qui semblait s’enfoncer tout droit en Enfer. Le groupe descendit les multiples marches, jusqu’à rejoindre un couloir. Une étrange odeur se faisait toutefois sentir, qui donna la chair de poule à Lloyd. Lui qui s’attendait à un comité d’accueil en arrivant au sous-sol vit tout l’inverse. Ils arrivèrent dans un long couloir sombre, faiblement éclairé par quelques bougies... Et les bougies éclairaient un spectacle macabre.

Des cadavres gisaient sur le sol, à droite et à gauche, avec des traînées de sang le long des murs, et d’épaisses mares écarlates sur le sol.

« Mais... Qu’est-ce qui s’est passé ici ? »

Il s’agissait de membres de La Main, reconnaissables à leurs longs kimonos rouges. Ils avaient été sévèrement massacrés. Certains avaient été décapités, d’autres mutilés, démembrés, et d’autres avaient été ouverts au milieu du ventre. Mais, surtout, Lloyd nota, sur un mur, des inscriptions en lettre de sang. Quelqu’un avait écrit sur le mur avec le sang des agents de la Main, traçant quelques kanjis sinistres.

EN ART, POINT DE TROMPERIE

En voyant ça, Lloyd commençait à avoir un sérieux mauvais pressentiment...
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #11 le: Janvier 04, 2017, 07:46:53 »

Il n’avait jamais été dans les intentions de Vanessa de faire brûle l’île. Elle était consciente que faire exploser le sanctuaire serait catastrophique. Certes elle venait de demander de préparer des explosifs pour détruire le vrai repère de la Main, mais justement il y avait une distinction. Si le vrai repère de la Main était en-dessous, le faire sauter ne risquait pas forcément de faire brûler la forêt. Néanmoins le sanctuaire en prendrait un coup. Que fallait-il faire dans ce cas ? Laisser tout intact et ne faire que tuer les occupants ? Personne ne savait ce que l’équipe trouverait dans les sous-sols. Si cela se trouvait il y aurait des choses trop dangereuses pour être laissées ainsi, et nécessiteraient soit de les extraire, soit de les détruire sur place. Vanessa commençait doucement à avoir de l’expérience et elle sentait que les choses allaient rapidement se compliquer.

Elle ne dit rien et progressa ainsi avec son équipe, que Quiet avait rejoint. L’agent White se sentait rassurée de l’avoir à ses côtés, même si elle savait qu’elle n’était qu’une agente libre, à la manière de Blackwidow. Mais ça, c’étaient des considérations qui n’avaient pas lieux d’êtres, pas maintenant. Quiet était du côté du SHIELD pour cette mission, c’était ce qui importait. La petite troupe progressait et l’un des agents finit par trouver quelque chose d’intéressant. Un passage dissimulé derrière un panneau coulissant. Le terme dissimulé était un peu exagéré car en la matière on avait vu bien mieux. Vanessa se joignit à la troupe quand on lui fit signe de venir, avant de découvrir avec les autres un escalier sombre, descendant profondément. Escalier sombre, silence de mort … Les ingrédients étaient réunis pour une bonne surprise à l’ancienne !

Tous les agents avaient leur arme braquée et chargée, tous prêts à faire feu. Ils avancèrent prudemment avant que Vanessa ne sente à son tour une étrange odeur. Une odeur pas très ragoutante, une odeur de … Cadavre ? Ce ne fut qu’être confirmé après que l’équipe arriva au début d’un long et sombre couloir, aux airs lugubres. Ce mauvais pressentiment que ressentait Lloyd était largement partagé par Vanessa et le reste de l’équipe. Quand il découvrit l’étrange inscription sur les murs, écrite dans le sang des agents de la Main, Vanessa fronça les sourcils. Elle ne dit rien, regardant les cadavres de ceux qui semblaient appartenir à la Main. Pourquoi auraient-ils massacré les leurs ? Pourquoi … A moins que ce fût quelqu’un ou quelque chose d’autre ? « Restez prudent. On sait que la Main a un goût pour la magie, et plus particulièrement … » Dit-elle, avant de tourner le regard vers Lloyd. « La nécromancie. » Dit-elle sur un ton sérieux, particulièrement insistant.

Dans l’esprit de Vanessa, plusieurs hypothèses s’entremêlaient. Ces cadavres pouvaient être en fait de la chair à canon qui ne tarderait pas à se réveiller, comme des zombies, pour les attaquer. Tout comme ils pouvaient être les restes des agents ayant servi aux sinistres rituels de la Main, afin d’améliorer d’autres agents. Quoiqu’il en fût c’était mauvais signe et cela n’allait pas servir à l’escouade, surtout avec cette inscription des plus lugubre. « Attendez-vous à tout ici, donc gardez le doigt sur la gâchette. » Dit Vanessa, faisant attention à ne pas lever la voix. Elle prit la tête et guida l’escouade le long du couloir. Si des réponses devaient exister, alors elles étaient au bout. De toutes les manières à part suffoquer par la puanteur il ne restait rien à faire ici.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Janvier 09, 2017, 01:53:58 »

Il n’y eut pas de crises de panique, pas de yeux écarquillés. Vanessa était avec une équipe expérimentée, des gens qui avaient combattu des psychopathes monstrueux. Des individus qui avaient traqué Killer Croc dans les égouts puants, traqué des symbiotes meurtriers, affronté des monstres hideux aux griffes et aux dents longues. Ils n’allaient donc pas paniquer devant plusieurs corps. Quelque chose avait tué ces gens. Vanessa soupçonna l’usage de la nécromancie, mais Quiet avait, elle, une opinion contraire. Ses doigts remuèrent en l’air, et elle traça de nouveaux mots.

[La disposition des corps ne correspond pas à un rituel de La Main.]

Lloyd ne manqua pas de jeter un regard surpris vers la jeune femme.

« Parce que vous connaissez les rites de La Main ? »

Elle acquiesça de la tête, et Lloyd ne chercha guère à en savoir plus, confus. Si ce n’était pas La Main, alors… De qui s’agissait-il ? Le groupe traversa le couloir, voyant plusieurs traînées écarlates qui les amenèrent vers une grande porte au fond. Le décor asiatique typique laissait place à une porte lourde en fer.

« On dirait… Un ancien bunker.
 -  Sûrement un bunker construit pendant la guerre », renchérit un autre agent.

C’était là la meilleure hypothèse. Ces constructions souterraines avaient été faites pour défendre l’Archipel des forces américaines, et, même si l’ensemble était assez vétuste, il tenait encore la route. Vanessa menait la tête, se dirigeant vers la porte, où les lignes de sang filaient dessous. Quiet, elle, restait, non seulement silencieuse, mais aussi, et surtout, inerte. Ses lèvres restaient closes, et elle semblait totalement inexpressive. La femme était similaire à tous ceux issus de la Red Room Academy. Que ce soit Black Widow, Quiet, ou même Bucky Barnes, qui avait également suivi les programmes de la Red Room, ils étaient potentiellement incapables d’exprimer des émotions.

Des expertises psychologiques avaient montré que, quand on les exposait à des images violentes et dures, comme des enfants morts, mutilés, ou violés, leur rythme cardiaque ne connaissait pas la même hausse que chez d’autres personnes… Et il en allait de même pour tous les signes extérieurs de trouble, comme la dilatation des pupilles, la nervosité, le tremblement des mains… Tous ces signes, chez des gens normalement éduqués, permettaient de témoigner de troubles nerveux, mais, chez eux, chez ces individus, ils étaient incapables de sortir de leur coquille. De là, beaucoup en avaient conclu qu’ils étaient incapables de ressentir la moindre forme d’émotion, mais certains psychologues avaient émis des avis plus nuancés, en estimant qu’ils étaient capables de faire la dissociation entre le Bien et le Mal, et avec une incapacité, non pas à ressentir des émotions, mais à les exprimer.

En résumé, Quiet était inquiète, et sentait quelque chose derrière, qui l’amena à sortit une arme de poing qu’elle tenait, à savoir un pistolet. Lloyd et Vanessa se mirent, quant à eux, à droite et à gauche de la porte, puis se firent signe… Et Lloyd défonça la porte, pointant son arme, suivi par les autres agents… Qui s’arrêtèrent bien vide.

« Qu’est-ce que c’est que ce truc… ?! »

Ils y étaient. C’était le centre du sanctuaire de la Main, une grande pièce centrale en forme circulaire, avec, à droite et à gauche, d’autres portes émanant depuis d’autres couloirs. De multiples cadavres jonchaient le sol, mais ce n’était pas ça que Lloyd regardait… Ni lui, ni les autres membres de l’escouade.

Au centre de la pièce, il y avait… Un immense tableau rouge. Quiet s’approcha lentement, et caressa la peinture du bout des doigts, puis se retourna vers les agents, en fronçant lentement les sourcils.

« Ne me dites pas que… »

Ce rouge vif, pourpre… Lloyd pensait avoir vu beaucoup de choses, mais là… Quiet mit fin à leurs doutes en posant son index sur ses lèvres, au milieu, puis écarta sa main en l’ouvrant, écartant également tous ses doigts les uns des autres, formant, par ce signe, un mot simple, évocateur, et très clair.

[Sang.]
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874



Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #13 le: Janvier 18, 2017, 10:15:22 »

Selon Quiet, ce n’était donc pas l’œuvre de la Main, et encore moins d’un rituel. Pas de nécromancie dans l’air, du coup ? Peut-être bien. Vanessa restait sur ses gardes, car même si ce n’était pas la magie à l’origine d’une telle boucherie, la chose qui l’était restait dangereuse. Encore plus si elle s’avérait encore présente dans les lieux. Lloyd sembla surprit de voir que Quiet connaissait les rituels de ces Yakuzas ; peut-être pensait-il qu’il n’y avait que les vrais agents du SHIELD qui pouvaient connaitre de telles horreurs ? Ou bien il devait être simplement surprit que Quiet connaisse ça. Quoiqu’il en était il fallait progresser et comme depuis le début, Vanessa était devant pour guider la troupe. Toutefois elle n’avait nullement besoin de s’orienter ; les trainées de sang au sol menaient tout droit vers une porte au fond du couloir.

Glauque, mais bien utile comme indication. Silencieuse, Vanessa progressa devant tout en entendant Lloyd affirmer qu’il s’agissait d’un bunker datant de la guerre. Décidément, des vieux bunkers datant de la seconde guerre mondiale il y en avait plein. Ce n’était pas étonnant cela dit, mais en revanche en voir autant être reconvertis en endroit glauque, ça commençait à devenir monnaie courante pour les agents du SHIELD. L’escouade continua son chemin jusqu’à arriver à la porte, qui était verrouillée. Lloyd et Vanessa se mirent de part et d’autre, et attendirent un peu, avant de se mettre en place. S’il y avait le moindre danger de l’autre côté, il fallait profiter de l’effet de surprise pour faire feu. Ça, c’était le rôle des autres agents qui étaient mieux placés pour faire face à la porte.

Le moment où le temps se figeait vint, quand Lloyd défonça la porte d’un seul coup, et pointa son arme immédiatement devant lui. Sauf que … Il n’y avait personne. Absolument personne, si ce n’est un étrange tableau. Vanessa le regarda, alors que les autres agents entrèrent dans la grande salle. Ils étaient parvenus au cœur du sanctuaire, mais contrairement à ce qu’ils avaient pu penser, il n’y avait pas de Yakuzas ici. C’était très étrange, et suspect. Quelque chose s’était produit ici, et de pas très rassurant. Des cadavres dégageant une forte odeur et une peinture toute rouge. Peu d’indice pour un message assez fort, aux relents macabres. Quiet s’approcha de la peinture et l’effleura de ses doigts, avant de confirmer à l’équipe que l’encre n’était autre que du sang.

« Quelqu’un nous a devancé. Ou quelque chose. » Déclara Vanessa. Elle demanda ensuite à l’un des agents – celui qui possédait le matériel adéquat – de faire un rapide scan de la peinture et de la transmettre au SHIELD quand ça sera fait. S’ils pouvaient dénicher quoique ce soit comme information dessus, ça ne serait pas de refus. En attendant la piste de la folie meurtrière devenait de plus en plus plausible et cela ne plaisait guère à Vanessa, qui préférait botter le cul à des Yakuzas que faire face à ça. Un Inhumain ? Un mutant ? Quelqu’un de normal ? Ça pouvait être tout. Il y avait des portes aux alentours et il serait judicieux d’aller voir ce qu’elles renferment. Vu que la pièce était circulaire, la cheffe d’équipe affirma alors qu’il fallait former des groupes de deux et se séparer pour fouiller les pièces et voir s’il y avait … Des survivants ? S’il n’y avait réellement plus rien ici, il fallait alors récupérer ce qu’il y avait à récupérer et détruire l’endroit. A moins que le fou furieux ayant commis ce massacre soit encore dans les parages. Ou alors que la Main n’avait pas été complètement massacrée, le sanctuaire était après tout grand.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Quiet
Créature
-

Messages: 34



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Janvier 22, 2017, 11:04:08 »

Des corps gisaient sur le sol, blanchâtres, cadavériques... Et curieux. Lloyd se rapprocha de l’un d’eux, et ne tarda pas à l’examiner.

« Non... »

Il cligna des yeux, incrédule, et s’approcha d’un autre corps, pour arriver rapidement au même constat. Ce tableau... Ce tableau avait été fait, non pas à partir de tubes de peinture classique, mais de sang. Des choses bizarres, Lloyd en avait vu beaucoup au cours de sa vie, mais ce tableau, c’était... Stupéfiant. Tout ce sang dégageait une allure irréelle, d’autant plus qu’il avait parfaitement coagulé, lui donnant la consistance de la peinture, avec des dégradés de couleurs.

« Tous ces corps... Ils sont vides. Ce... Celui qui a fait ça... Il les a totalement vidés de leur sang. »

C’était tout simplement incroyable, et Lloyd ne savait pas quoi en penser. Ce qui se passait ici était surhumain, tout simplement. La Main avait-elle un nouvel ennemi ? Un artiste sadique maîtrisant le sang ? Vanessa, de son côté, proposa de se déplacer, d’explorer les recoins de la base souterraine. Lloyd allait acquiescer, quand Quiet fronça brusquement les sourcils, et se retourna vers une porte

Des bruits de pas se firent alors entendre, et, depuis des mezzanines situées en hauteur, des guerriers vêtus de tenues rouges apparurent, sautant sur le sol, encerclant l’équipe du S.H.I.E.L.D. Lloyd serra nerveusement les dents en voyant ces gens autour d’eux. Impossible de ne pas les identifier... Il s’agissait des ninjas de La Main ! Visiblement, c’était une autre escouade que celle qui avait été massacrée. Silencieux, ils ne disaient rien, encerclant dangereusement les agents.

« Merde, ils sont tout un troupeau... »

Lloyd pointait son arme vers eux, en position de combat, s’attendant au pire...

...Ce qui n’allait d’ailleurs sûrement pas tarder.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.


Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox