banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Vache du Bonheur [Cassandre Harmington]  (Lu 2522 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3310



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #90 le: Mars 12, 2018, 02:07:13 »

Cassandre était vraiment une Ushi incroyable ! Infatigable, elle continuait à en redemander encore, et passa toute la matinée à se faire baiser, à sentir des queues en elle, des mains sur son corps, des gifles, des caresses, des pincements, et parfois des baisers. Tout ça était très agréable pour Cassandre, qui jouissait sur commande, sans pouvoir se retenir. Son corps se relâchait au fur et à mesure que les amants se multipliaient. À force, même le bandeau finit par glisser de ses cheveux, le nœud se défaisant pour tomber sur le sol... Puis les coups de reins se multiplièrent encore, ses meuglements remplissant la pièce. Son lait, lui, affluait énergiquement, venant remplir les bouteilles. Ce matin, Cassandre avait été très productive !

« Eh bien, ma chérie, tu es une vraie ouvrière stakhanoviste ! Je n’aurais jamais cru qu’un corps comme ça puisse contenir et produire autant de lait...
 -  Et elle n’est même pas fatiguée ! Enfin... Dans le sens où elle est pas tombée dans les pommes, quoi ! »

Et ça, mine de rien, c’était quand même exceptionnel ! Elle tenait toujours debout, la belle Cassandre, mais, pour ce matin, la séance de travail était terminée ! Néanmoins, avant de la relâcher, les deux fermières utilisèrent une bassine remplie d’eau pour la nettoyant, la rinçant, et en profitèrent pour lui voler plusieurs baisers. Un traitement très agréable, mais elles ne batifolèrent pas de manière excessive.

« Maîtresse est très impatiente de te revoir, Cassandre !
 -  Quand tu es venue ici, tu es passée près d’une piscine, non ? Elle s’y trouve ! Il fait beau dehors, profite-en, nous on va finir de ranger ! »

Et de nettoyer aussi, car la grange était quand même un peu sale, avec tout ce sperme sur le sol... Ainsi que des culottes usagées malencontreusement oubliées. Quoi qu’il en soit, Cassandre fut libérée de ses obligations, et put retourner vers le manoir... Où elle ne tarda pas à entendre des rires et des gloussements, ainsi qu’une délicieuse odeur de grillade. À côté de la piscine, on avait mis en marche un barbecue, et, tandis que plusieurs filles jouaient dans la piscine, Mélinda, elle, était lascivement allongée sur un transat. Elle avait troqué sa robe pour un bikini noir avec des lunettes de soleil, et tourna sa tête en entendant le carillon de la clochette.

Un joyeux sourire éclaira ensuite ses tendres lèvres en voyant sa vachette favorite se rapprocher.

« Cassandre, ma chérie ! Tu vas bien ? Pas trop fatiguée ? Viens t’installer à côté de moi, ma belle, et dis-moi comment ça s’est passé ce matin... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #91 le: Mars 16, 2018, 02:37:33 »

Et bien ! C’était fatiguant tout ça, mais Cassandre estimait que pour une première fois, et bien... Elle avait plutôt assurée... Et elle n’avait pas tord ! Il est vrai que franchement, elle s’était débrouillée comme une chef, et il n’y avait rien à dire sur ses talents de donneuse de lait ! C’était une experte, et en plus son lait était très bon en plus d’être très nombreux... Mais voilà ! Elle était quand même fatiguée, elle avait bien envie de se reposer un peu avant de continuer sa journée... Heureusement, après avoir satisfait plusieurs personnes, et donné énormément de lait, et bien, sa matinée touchait à sa fin, c’était la liberté, elle allait pouvoir un peu se reposer. D’ailleurs, les deux personnes qui s’occupaient d’elle depuis le début, lui expliquèrent toutes deux sur les talents de la fameuse vachette...

« Eh bien, ma chérie, tu es une vraie ouvrière stakhanoviste ! Je n’aurais jamais cru qu’un corps comme ça puisse contenir et produire autant de lait...
 -  Et elle n’est même pas fatiguée ! Enfin... Dans le sens où elle est pas tombée dans les pommes, quoi !
 »

« Je... je sais pas ce que ça veut dire, mais je suis heureuse de l’être ! »

En effet, il fallait bien se dire que les mots étaient un peu trop compliqué pour la fameuse Cassandre... Mais elle était fière de sa production de lait... Bon, il allait falloir qu’elle se repose un peu, et qu’elle mange, avant de pouvoir refaire ça, il faut bien le dire. Mais quand on sait que certaines vachettes croisées à des minotaures étaient parfois traites 24h/24... Et bien, cela relativisait l’exploit de Cassandre ! Alors, concrètement, c’était de l’usure pure et dure, étant donné qu’en faisant ça, bien souvent, les vachettes étaient condamnés à une mort jeune, après une petite dizaine d’année à avoir fait ça... Mais bon ! Quoiqu’il en soit, Cassandre était libérée, maintenant, elle allait pouvoir un peu se reposer, et retrouver sa maîtresse... D’ailleurs...

« Maîtresse est très impatiente de te revoir, Cassandre !
 -  Quand tu es venue ici, tu es passée près d’une piscine, non ? Elle s’y trouve ! Il fait beau dehors, profite-en, nous on va finir de ranger !
 »

« Ok ! »


Elle était un peu gênée de partir comme ça, sans nettoyer... Rappelez vous ce que j’ai souvent dit sur Cassandre : oui, bien sur, elle savait donner du lait, tout ça, c’est très bien. Mais ce n’était pas tout ! Elle savait aussi faire autres choses, dont, faire le ménage. Donc, cela lui faisait bizarre qu’elle, elle puisse partir comme ça, et qu’elle ne fasse pas le ménage. De l’autre côté, elle était bien contente, car elle était fatiguée, et elle avait faim. Elle arriva alors au niveau de la piscine... Plusieurs filles étaient entrain d’y jouer, et la fameuse Melinda était sur un transat. L’odeur de grillade se faisait sentir, et la fameuse Cassandre espéra qu’il y avait des légumes en préparation, étant donné qu’elle ne mangeait pas de viande... Ou du poisson, c’était bon aussi le poisson. Oui, notre Cassandre était pescetarienne !

« Cassandre, ma chérie ! Tu vas bien ? Pas trop fatiguée ? Viens t’installer à côté de moi, ma belle, et dis-moi comment ça s’est passé ce matin... »

« Je suis fatiguée, mais ça va ! Ca va très bien ! »

Elle fit un magnifique sourire à sa maîtresse, avant de se permettre de s’asseoir par terre. Je ne l’avais pas dis, mais on avait pu deviner au fait qu’elle avait de nouveaux sa clochette, la vachette était de nouveau habillée, avec son soutien gorge et sa culotte, tout comme elle avait ses bas et ses manches, bref, les habitus habituels de la vachette. Elle était fatiguée, cela se voyait, étant donné qu’elle s’était assise par terre : Si elle avait pu manquer de respect, avec le fait qu’elle s’était assisse sans attendre l’autorisation de sa maîtresse, et bien, elle gardait quand même une marque de respect en s’installant par terre, montrant qu’elle n’était pas à la hauteur de sa maîtresse. Bon qu’on soit clair, sans doute qu’au fond, sa maîtresse s’en fichait... Mais Cassandre tenait quand même à montrer qu’elle était une bonne vachette, soucieuse des règles.

« C’était formidable ! Après que vous êtes partis, il y a plein de gentilles personnes qui sont venus me prendre, aussi bien par derrière que dans la bouche ! Et j’ai donné énormément de lait, ce qui fait que c’était vraiment génial ! J’espère que le lait sera très bon ! »

Elle espérait en effet que son lait allait satisfaire sa maîtresse... Elle se demandait si elle allait utiliser l’entièreté de son lait, ou bien il y allait avoir de la vente ? Les deux étaient possible, après tout, cela arrivait plus d’une fois que son lait soit vendu, c’était normal après tout... Mais quand même ! Elle se posait la question. Quoiqu’il en soit, elle montrait son enthousiasme et le fait qu’elle avait vraiment aimée... En même temps, il y avait tout ce qu’elle aimait dans son traitement ! On s’occupait d’elle, on l’aimait... Bref, la jeune vachette était très contente, et regardait la vampire, comme d’hab, ses seins en avant, et un grand sourire dans sa bouche... Elle comptait bien faire plaisir à sa maîtresse, comme ça, en travaillant le plus possible. On allait bien voir ce qui allait se passer maintenant !
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3310



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #92 le: Mars 19, 2018, 01:56:42 »

Cassandre avait été très active aujourd’hui. Mélinda avait eu des retours très positifs, et était donc très heureuse. Son Ushi était magnifique. Non seulement elle était très belle, mais elle était aussi largement à la hauteur de la réputation des Ushis : endurante, énergique, insatiable, et très productive. En une matinée, elle avait fourni une bonne quantité de lait et Mélinda savait déjà que ses bouteilles allaient se vendre comme du petit pain. Le lait d’une Ushi était plus précieux, et bien plus recherché, que le lait d’une vache laitière ordinaire. Bien sûr, il fallait encore le traiter, mais Mélinda s’était renseignée, et comptait bien le commercialiser. Cassandre allait être le point de départ d’un magnifique trafic, et elle allait encore continuer à produire. Mais là, pour le coup, après avoir relâché du lait pendant plusieurs heures d’affilée, ses seins étaient enfin apaisés. Plus de lait menaçant de déborder, juste une Ushi qui se reposait en s’asseyant à terre, à côté du transat de sa Maîtresse.

Mélinda, de son côté, dérogeait à la réputation des vampires d’être vulnérables à la lumière du soleil. Oh, bien sûr, il existait des races vampiriques qui craignaient effectivement les rayons ultraviolets, mais ce n’était pas le cas de Mélinda. Elle bronzait en revanche assez difficilement, et savourait toujours un bon bain de soleil. Comme il faisait chaud et bon ce midi, l’occasion était idéale de sortir les grillades. Toutefois, l’Ushi avoua rapidement à sa Maîtresse qu’elle n’aimait pas la viande.

« Oh… Eh bien… On va te trouver autre chose. »

Autant dire que, pour une vampire, ne pas aimer la viande rouge était assez curieux. Elle-même planta ses crocs dans la viande qu’on lui amena, tandis que Cassandre reçut une assiette comprenant des légumes et un bout de saumon avec de la sauce. Cassandre était visiblement suffisamment cultivée pour savoir se servir de couverts, mais Mélinda n’avait pas spécialement envie qu’elle mange par terre. Les deux rejoignirent donc une grande table installée près de la piscine, avec d’autres esclaves de Mélinda. Un parasol avait été installé, on avait sorti les sodas, des boissons rafraîchissantes. Difficile de croire qu’on se trouvait dans un manoir esclavagiste avec une Maîtresse vampirique, et que le sexe y était fréquent.

Quant à Mélinda, elle était très au courant de la vie de ses esclaves, puisqu’elle ne manquait pas de se renseigner sur elles :

« Tu en es où avec Haku, Asami ?
 -  Hum, il continue à me tourner autour… Je crois qu’il sera bientôt prêt pour nous rejoindre, Maîtresse.
 -  C’est parfait ! »

Utiliser ses esclaves pour récupérer d’autres esclaves, c’était l’une des spécialités de Mélinda. D’autres filles parlaient de sujets divers et variés, comme la dernière série à voir sur Netflix, l’arrivée à un concert, etc… Le sexe n’était qu’un sujet parmi tant d’autres. Elles parlèrent finalement des dernières sorties cinéma à aller voir, et l’une des femmes s’adressa ensuite à Mélinda là-dessus :

« Vous pensez que Cassandre pourra nous accompagner, Maîtresse ?
 -  Si elle peut se retenir deux heures sans que ses seins ne fuient… Mais il faudra cacher ses oreilles.
 -  On lui mettra une casquette, ça lui ira très bien ! »

La jeune esclave se retourna vers Cassandre, curieuse :

« Ça te dirait, d’aller au cinéma ? Tu sais ce que c’est ? »
« Dernière édition: Mars 21, 2018, 02:40:26 par Princesse Alice Korvander » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #93 le: Mars 21, 2018, 12:47:59 »

Quel gentilesse de la part de sa maîtresse ! Il était vraie que pour une vmapire, sans aucun doute, cela devait surprendre d’avoir à sa table une créature pescetarienne, c’est à dire qui ne mangeait pas de viande... Surtout que ce n’était donc pas lié au fait qu’elle était soit-même proche d’un animal, étant donné qu’elle mangeait quand même du poisson... Cela voulait dire donc qu’elle mangeait quand même des êtres vivants animaux ! Surotut que bon, de nos jours, on sait que les plantes aussi ont des émotions, donc, bon, cela veut dire que manger des plantes est aussi un acte qui détruit... Mais passons sur ce point. Heureusement, sa maîtresse n’allait pas imposer des méthodes alimentaires, ce qui franchement, aurait pu arriver, étant donné qu’elle... Était la maîtresse ! Donc, imposer la nourriture, c’était quelques choses qu’elle pouvait tout à fait faire... C’est quand même incroyable !

« Tu en es où avec Haku, Asami ?
 -  Hum, il continue à me tourner autour… Je crois qu’il sera bientôt prêt pour nous rejoindre, Maîtresse.
 -  C’est parfait ! »


Tout en mangeant tranquillement, avec l’immense honneur de manger non loin de sa maîtresse, elle se permettait d’écouter un peu ce qui se disait à table... Sans dire grand chose elle-même, toujours un peu dans la peur de ne rien avoir d’intéressant à dire ! Donc... Elle écoutait... Sans trop vraiment comprendre ni savoir, étant donné qu’elle ne connaissait pas tout ses noms. Cela ne lui faisait pas tant peur, étant donné qu’elle était pas concernée, mais quand même, c’était très intéresssant ! Elle comprenait peu à peu que la vie de la fameuse villa de Mélinda Warren était une véritable fourmilière et qu’il se passait quelques choses... Quel honneur pour elle de se retrouver un peu... Mêlée à tout ça ! Et bien, elle écoutait donc, et finalement, c’est son nom qui arriva sur la table, qui m’intéressa fortement !

« Vous pensez que Cassandre pourra nous accompagner, Maîtresse ?
 -  Si elle peut se retenir deux heures sans que ses seins ne fuient… Mais il faudra cacher ses oreilles.
 -  On lui mettra une casquette, ça lui ira très bien ! »


Oh oui ! Oui oui oui ! Elle était enthousiaste sans même savoir de quoi parlait véritablement les deux femmes... Mais le fait d’être impliquée dans tout ça l’intéressait au plus haut point. Elle voulait vraiment devenir une membre du harem de Mélinda, une personne non pas importante, la responsabilité lui faisait peur, mais elle avait envie d’aider, elle avait envie d’être présente, et ainsi, de montrer à sa maîtresse qu’elle était prête à toute, car elle était une gentille vachette ! Un peu un moyen de remercier la fameuse Mélinda de tout ce qu’elle faisait, étant donné que la vachette était véritablement traitée, à ses yeux, de façon royale, et elle en était extrêmement heureuse. Ainsi le fait de cacher ses oreilles ne la dérangeaient absolument pas... S’il fallait cacher ses oreilles, il n’y avait pas de soucis, elle pouvait le faire !

« Ça te dirait, d’aller au cinéma ? Tu sais ce que c’est ? »

« Je sais ce que c’est ! C’est un plaisir humain ! »

Eheh ! Pour une fois, en plus, elle savait ce que c’était ! Elle savait ce qu’était le cinéma ! C’était montrer des images en mouvements, et ça racontait une histoire ! Donc, voilà, c’était bien la preuve qu’elle en avait entendu parler... Bien entendu, d’extrêmement loin. Elle n’était jamais allé au cinéma, ni véritablement voir des films, étant donné que ce n’était pas trop le genre d’occupation de la vachette. Par contre, elle connaissait bien le principe de fiction. Elle même avait raconté des histoires avec ses copines vachettes... parfois des histoires drôles, parfois des histoires tristes, parfois des histoires épiques, parfois des histoires qui faisaient peur... Bref, donc, elle savait que c’était un plaisir humain... Enfin, pas forcément humain, vu qu’elle supposait que Melinda ausis était allé voir des films dans sa vie... Bref, quoiqu’il en soit, elle déclara, toute fière et toute contente d’expliquer :

« Je n’y suis jamais allé, mais j’en ai entendu parler, parfois, vaguement. Moi, ça me dit complètement ! »

Et oui, vaguement... Pour tout dire, elle ne savait même plus où elle en avait entendu parler, quand, comment, etc... Bref, c’était très flou dans sa tête, et on devinait qu’elle avait du en entendre parler dans un contexte bien défini... Mais que maintenant, elle ne savait plus ! Cela arrivait, mais quand même, c’était bête qu’elle ne sache plus... Quoiqu’il en soit, la fameuse vachette venait de terminer de manger, et elle avait bien mangée... On mangeait si bien chez sa maîtresse ! Miam miam miam ! Ainsi, après avoir mangée, elle était prête maintenant à partir pour sa nouvelle aventure, vers les contrées mystérieuses du... Cinéma ! Oh elle avait hâte !

« Je suis prête à y aller ! »

Oh non ma vieille, pas comme ça ! Elle n’était pas nue, il fallait bien le dire, mais cela voulait pas dire qu’elle était suffisamment habillée pour être acceptée dans un cinéma... Et ouais, elle n’avait pour le moment je le rappelle que des collants au niveau des bras et des jambes, et sinon, un bikini... pas suffisamment pour al couvrir des regards disons... Intéressé de beaucoup, et surtout, inquisiteur de la loi, qui ne rigolait pas là dessus. Surtout qu’il fallait faire attention. Cassandre était une vachette gentille, mignonne... Belle... Très belle. Et comme elle n’était pas très futée, il valait mieux faire attention qu’elle n’attire pas trop l’attention de certains hommes. Bien que le risques aux côtés des différentes personnes qui composaient le harem de Melinda était donc bien amoindri... Il existait encore, et un homme pourrait facilement tenter de récupérer la vachette, et celle-ci accepterait avec la plus grande innocence du monde, sans savoir que certains avaient parfois des pensées malveillantes... Et oui, il fallait faire attention à sa vachette !
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3310



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #94 le: Mars 25, 2018, 08:47:28 »

Cassandre était en train de découvrir que, sous son autoritarisme, Mélinda pouvait aussi se montrer très tolérante. Elle tolérait les goûts des uns et des autres sans rechigner particulièrement. Si Cassandre n’aimait pas la viande, ce n’était donc pas bien grave, il suffisait de la nourrir autrement. Là-dessus, Mélinda avait les moyens de diversifier son alimentation. En revanche, l’idée d’une sortie cinéma séduisit tellement l’Ushi qu’elle se redressa brusquement, pensant visiblement que les filles allaient partir tout de suite. Il y eut quelques gloussements, et Mélinda secoua doucement la tête.

« C’est le soir, Cassandre... Cet après-midi, tu dois encore retourner à la cabane produire du lait. Et elles, soit elles vont travailler au lycée, soit elles révisent, ou elles travaillent pour le harem. »

Après tout, si Mélinda avait des esclaves, c’était aussi pour que ces derniers lui rapportent de l’argent. Sa générosité n’était pas totalement désintéressée, et même loin de là. Se retournant en tout cas vers Cassandre, la vampire lui sourit doucement, et se redressa alors. Ses mains caressèrent les épaules de la belle Ushi, et, se montrant plus tactile, Mélinda approcha son corps du sien.

« Je t’aime, ma chérie, et je crois que tu n’as pas envie de retourner t’asseoir, alors... »

Se pinçant les lèvres, Mélinda retourna l’embrasser, et en profita pour poser ses mains sur ses fesses, les pressant et les malaxant affectueusement. L’Ushi sursauta sur place, et la vampire se pressa plus fortement contre elle, ses seins heurtant les seins rebondis de l’Ushi. Le baiser se prolongea volontiers tandis que la langue de la vampire se glissait dans sa bouche, jouant avec la sienne. Un baiser tendre et délicieux, que Mélinda termina au bout de plusieurs secondes.

La jeune femme sourit encore, et prit Cassandre dans le creux de sa main. Elle rejoignit ensuite son transat, et incita Cassandre à se coucher. Mélinda n’avait aucune gêne à faire l’amour en public, et se concentra un peu. Son bikini se déforma alors, et Cassandre put voir la queue de la vampire en sortir, se dressant fièrement le long du bikini, la pointe ressortant à l’air libre. Esquissant un soupir, Mélinda se rapprocha ensuite de la femme, et grimpa sur elle, s’allongeant le long du transat.

« Cet après-midi, il faudra encore traiter ton lait, pendant au moins quatre bonnes heures. Je pense qu’ensuite, tu pourras passer plusieurs heures en ville sans fuite... »

Mélinda lui sourit, et mordilla son cou, serrant ses dents sur sa chair, puis déplaça sa main, titillant son sein à travers le bonnet de son soutien-gorge.

« Pour l’heure... Je crois que nous allons faire un gros câlin, toi et moi... »

Et, en disant ça, son sexe se frottait volontiers contre la culotte de l’Ushi...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #95 le: Mars 29, 2018, 12:10:52 »

Elle allait découvrir de nouvelles choses ! Pour une vachette c’était exceptionnelle ! Les vachettes, pas toutes bien sûr, mais un bon nombre d’entre elles, étaient des terranides extrêmement curieuses, c’est pour ça qu’il fallait en faire attention. C’était important, car sinon, la vachette pouvait faire des bêtises, ou pire, se blesser en faisant des ânneries ! Bref, donc, on surveillait bien les vachettes. Et heureusement au sein du harem de Melinda, et bien, la vachette était bien entourée, et que des gens qui semblaient beaucoup l’apprécier, apprécié énormément cette vachette à gros seins, qui était toujours aussi joyeuse, et qui adorait donner son lait à n’importe qui ! Malheureusement, elle était même un peu trop enthousiaste, étant donné qu’elle avait mal compris que ce n’était pas maintenant qu’elle allait y aller !

« C’est le soir, Cassandre... Cet après-midi, tu dois encore retourner à la cabane produire du lait. Et elles, soit elles vont travailler au lycée, soit elles révisent, ou elles travaillent pour le harem. »

« Oh désolé ! »

Elle s’excusa rapidement, bien qu’elle se souvenait que ce n’était pas nécessaire. Elle s’excusait plus pour le principe, pour montrer qu’elle avait bien compris qu’elle s’était trompée. Cela pouvait parfois être un peu fatiguant, et oui, c’était vrai... Elle avait tendance à s’excuser tout le temps ! Après tout, c’était logique, mieux vallait s’excuser pour rien, que ne pas s’excuser et ainsi être une mauvaise esclave ! Heureusement, ce n’était qu’un « désolé », elle n’en faisait pas trop non plus, elle s’était excusée, maintenant, on pouvait passer à autre chose. C’était logique en effet ! Elle devait travailler et donner son lait, puis, les autres aussi devaient travailler donc au Lycée -elle ne savait pas ce que c’était-, et au harem, ça, elle avait déjà entendu...

« Je t’aime, ma chérie, et je crois que tu n’as pas envie de retourner t’asseoir, alors... »

Alors que la vachette était toujours là, elle se fit embrassée, et tripotée par sa maîtresse. Quel plaisir ! Elle aimait toujours quand elle se faisait traitée ainsi. Ses seins, gros seins, pressaient contre les beaux seins de Melinda. La vachette n’avait pas pensée beaucoup à ceux-là, mais ils étaient extrêmement beau, et franchement, elle n’avait pas à rougir de ses seins, au contraire ! La fameuse vampire avait une magnifique poitrine. Quoiqu’il en soit, elle fut installée sur le même transat que la fameuse vampire, et la vachette put sentir le phallus de sa maîtresse... Quel plaisir, elle était bien installée au côté de sa maîtresse, et c’était toujours aussi agréable. Elle écouta alors la suite des déclarations de sa maîtresse, déclarations qui étaient quand même très intéressantes, étant donné qu’elles donnaient quand même la couleur de ce qui allait se passer maintenant !

« Cet après-midi, il faudra encore traiter ton lait, pendant au moins quatre bonnes heures. Je pense qu’ensuite, tu pourras passer plusieurs heures en ville sans fuite... »

« Oui, je serais tranquille pour la soirée ! »


En effet, elle confirma rapidement ! Elle donnait énormément de lait, mais là, avec autant d’heure de traite intensive, elle allait être tranquille pour toute la soirée, et sans doute la nuit ! Elle retournerait à sa production matinale après ! Son rythme de traite était intensive, et franchement, Melinda pouvait remercier le papa de la vachette, ce minotaure, qui avait donné des gênes extrêmement bénéfique pour la production de lait de la fameuse vachette. Quelque chose qui faisait que la vachette avait fait un beau potentiel de lait. Franchement, c’était pas super comme situation... Mais bref, ce n’était pas encore l’heure pour la vachette de se concentrer sur le lait qu’elle allait avoir à donner... Oh non ! Elle avait quelques chose à faire avant, de beaucoup plus important...

« Pour l’heure... Je crois que nous allons faire un gros câlin, toi et moi... »

« Mmh... Maîtresse... »

Elle sentait le phallus de sa maîtresse. Bon, il n’y avait absolument plus de doute pour la fameuse vachette, hein, son phallus préféré, c’était, et de loin, celui de sa maîtresse. Elle avait le meilleur phallus, de très loin, le plus gros, le plus agréable, le meilleur. Ouais ! Bref le meilleur de tous. Et pourtant, elle avait commencé à en goûter et en avoir pas mal, que cela soit dans son anus, dans son intimité, ou même dans sa bouche. Mais il y avait un phallus pour les gouverner tous, et dans la luxure les lier... Et c’était celui de sa maîtresse ! Donc, avant de travailler, avoir la chance d’en profiter un peu... Oh oui ! Elle n’avait pas dire non, au contraire, elle allait sauter sur l’occassion, et sur le phallus. Et ouais, c’est un zeugma ! La classe non ? Bref, la vachette décida de jouer un peu, se rappelant que la vampire aimait bien ça...

« Oh ma douce maîtresse... Je sais que j’ai mangé... Mais auriez-vous l’obligeance de me donner un peu de votre... Lait... Avant que je retourner donner le mien ? Cela me motiverait grandement, oh ma merveilleuse maîtresse ! »

Lait évidemment ici avait un double sens ! Lait était le sperme de sa maîtresse. Elle proposait donc d’en prélever un peu, mais elle fit exprès de ne pas préciser où elle voulait ce « lait ». Ainsi, c’était sa maîtresse qui décidait, et donc, qui avait l’entièreté du contrôle. La vachette ne faisant que blaguer, faire croire que c’était elle qui demandait, et donc qui avait la situation en main, alors que c’était bien entendue sa fameuse maîtresse qui dominait tout ! L’autre avantage était qu’ainsi, si Mélinda voulait, elle pourrait demander à la vachette ce qu’elle préférait. Et de tout ce qu’elle avait tenté, son préféré était... Sa bouche ! Et ouais, si elle devait choisir, elle préférait avoir un gros phallus en bouche. C’était ça plutôt son penchant, mais peut-être que cela évoluerait avec le temps... Bref, on allait voir ce que sa maîtresse allait décider !
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3310



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #96 le: Avril 03, 2018, 12:56:31 »

Il ne fallait généralement pas aller très loin pour que Mélinda se décide à vous pénétrer... Surtout quand vous étiez une belle Ushi aux gros seins et aux longs cheveux roux. La vampire était redoutable pour sa perversion exceptionnelle, et l’envie de faire l’amour revenait fréquemment chez elle, comme une délicieuse drogue. Il y avait très clairement, chez la vampire, une sorte de nymphomanie prononcée, entièrement assumée, et totalement délectable. N’était-elle pas une amante exceptionnelle, après tout ? Esquissant un léger sourire, Mélinda entendit Cassandre lui faire sa proposition, et comprit alors que les goûts sexuels de l’Ushi commençaient à s’affiner. À la base, Mélinda était partie pour la pénétrer classiquement, pour enfoncer sa queue tendue dans son intimité, et la prendre sur le transat. C’était fréquent que le soleil excite Mélinda. Comme quoi, quand on disait que les vampires n’aimaient pas le soleil, on se méprenait légèrement. Il existait bien des vampires qui n’étaient pas sensibles aux ultraviolets, et c’était le cas de Mélinda.

Elle hocha donc la tête, et déposa un bref baiser sur les lèvres de Cassandre.

« Tu aimes bien sucer, hein ? demanda-t-elle, sans chercher à enrober ses mots. Très bien, Cassandre... Je ne peux rien refuser à mon Ushi préféré. »

Il fallait bien admettre que Cassandre était clairement exceptionnelle. Non seulement elle avait la beauté et les capacités naturelles d’une Ushi classique, mais aussi l’endurance exceptionnelle des Minotaures. Un fascinant croisement génétique, faisant presque de Cassandre une super-Ushi, tant à raison de la production de lait, que de son appétence et son endurance pour le sexe. Mélinda se redressa alors, et laissa Cassandre sortir du transat. La vampire s’allongea alors sur ce dernier, sur le dos, et écarta les jambes. Sa queue se dressait devant elle, et elle fit signe à Cassandre de se mettre entre ses cuisses.

Le reste était évident, et Mélinda laissa donc Cassandre ouvrir ses belles lèvres, et attraper son membre, le prenant en bouche. La vampire ferma les yeux en soupirant doucement, et sa main caressa les cheveux de l’Ushi, tout en les serrant ensuite nerveusement.

« Là, hmmm... Prends-le bien en bouche, ma belle coquine, hmm... Utilise tes mains, aussi... Caresse tes bourses, ou masturbe-toi. »

Autour de la table, et même dans la piscine, les filles et les garçons qui se trouvaient là gloussaient en observant la scène. Voir leur Maîtresse faire l’amour, c’était toujours, pour elles, un savoureux spectacle !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #97 le: Avril 06, 2018, 11:13:52 »

t ouais ! Elle était une Ushi incroyable, et elle en était fière ! Franchement, elle n’arrivait même pas à croire parfois qu’elle avait réussi à devenir aussi incroyable aussi vite ! Il fallait vraiment se dire que la vachette était partie de loin, et telle une fusée véritable ! C’était impressionnant, et on pouvait dire que la vachette ainsi montrait qu’elle comptait bien avoir une place importante dans le harem pour montrer à sa nouvelle maîtresse qu’elle allait être une excellente esclave, sans doute l’une des meilleures qu’elle aurait jamais eu ! Ainsi, comme ça, elle comptait être une très bonne esclave, et sa maîtresse l’aimerait encore plus ! Car oui, c’était ça l’objectif de la vachette, faire en sorte que sa maîtresse l’aime encore plus ! Et ouais, c’était l’avantage de Cassandre, elle n’était motivée que par son attachement aux gens !

« Tu aimes bien sucer, hein ?  Très bien, Cassandre... Je ne peux rien refuser à mon Ushi préféré. »

« Vous êtes... Parfaite ma maîtresse... »


Elle déclara cela sans aucune hésitation ! Après tout, ce n’était qu’un fait qu’elle ne faisait énoncer... Sa maîtresse était parfaite, et elle était bien heureuse de pouvoir se faire juter un peu... Bref, vous avez bien compris, la situation plaisait énormément à Cassandre, et cela était logique ! Tout était prêt pour lui faire plaisir. En effet, la vachette était à quatre patte, devant le phallus, tandis que la maîtresse de cette fameuse vachette était elle bien allongée. Elle offrait sa magnifique queue à la vue et au goût de la vachette, qui ne pouvait plus se retenir. Tel un loup devant un merveilleux bifteack abandonné, la vachette sauta sur l’occasion... C’était le moment, c’était ce qu’elle attendait, c’était ce qu’elle aimait !

« Là, hmmm... Prends-le bien en bouche, ma belle coquine, hmm... Utilise tes mains, aussi... Caresse tes bourses, ou masturbe-toi. »

Elle fit oui de la tête. Pas le moment de parler, car... Tient, j’ai eu l’impression de déjà vu ? C’est moi où j’ai écris quelques choses similaire dans un autre RP ? Oui, possible, mais la situation était totalement différent ! Non, elle ne parlait pas, car elle avait quelques choses en bouche... Et ce n’était pas poli de parler la bouche pleine ! Quand on a la bouche pleine, et bien, il faut d’abord finir ce qu’on est entrain de faire, et après, seulement, on peut tenter de parler ! C’est comme ça que cela marche quand on est une personne bien polie, bien courtoise... Bref, une bonne esclave comme notre chère Cassandre... Car oui, il n’y avait pas de doutes... Cassandre est une bonne esclave, et elle prépare quelques choses...

Car oui, notre chère Cassandre tentait quelques choses... Qu’est-ce qu’elle tentait ? Et bien, elle décida d’aller le plus profondément, de tenter de maximiser la gorge profonde, tout en usant de ses mains pour faire encore plus... Ainsi, une fois qu’elle eut bien le gland en bouche, elle commença à bien le léger, le lécher le plus efficacement possible, le mieux possible... Une fois cela fait, elle commença à faire glisser le membre dans sa bouche, lentement, progressivement. Elle tentait de se remémorer les souvenirs qu’elle avait eu avec Vanilla, quand cette dernière lui avait donné des conseils sur comment bien sucer Melinda... C’était la femme de cette dernière, donc, en toute logique, elle s’y connaissait bien. C’était le moment pour justement trouver sa voie... Elle allait offrir la meilleure gorge profonde que Melinda avait jamais eu...

Donc, le phallus continua ainsi de glisser dans sa bouche, pour atteindre progressivement sa gorge. Elle suçait activement, efficacement, et décida de faire passer ses mains à l’actions. Un main commença à caresser les cuisses de son interlocutrice, tandis que l’autre caressait les testicules de cette dernière. Ses mains, c’était le bonus de cette fellation, elles se devaient donc d’être efficace sans être indispensables, là, sans être omniprésente... Tandis que la bite, elle, continuait d’entrer dans la gorge de la vachette... Elle sentait qu’elle pouvait le faire. Elle pouvait offrir cela à sa maîtresse, et elle comptait bien faire cela dans les règles de l’art... Finalement, elle arriva à prendre l’entièreté du phallus de la vampire dans sa gorge, et commença à se maintenir, pompant le phallus comme elle pouvait... Qu’en pensait la vampire ? C’était une bonne question... Cassandre espérait qu’elle appréciait...
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3310



Voir le profil
FicheChalant
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #98 le: Avril 16, 2018, 12:57:23 »

Le sexe était quelque chose que Mélinda connaissait très bien. Elle en avait un rapport extrêmement intime, et ne s’en lassait guère. Et là, face à une si belle Ushi, elle ne voyait vraiment pas comment s’en lasser. Cassandre était motivée, endurante, très belle, avec des formes amples et généreuses. La vampire pouvait donc lui autoriser ce petit fantasme. L’Ushi s’agenouilla devant le transat, et ne tarda pas à prendre ce membre en bouche, venant le sucer. Mélinda l’observa silencieusement, un sourire sur le coin des lèvres. L’Ushi s’efforça à enfoncer le membre de Mélinda aussi loin que possible, et, comme d’habitude, l’excitation sexuelle que la vampire ressentit entraîna une concentration sanguine à hauteur de son membre. Ce dernier se mit à grossir, à se durcir, et s’enfonça plus profondément dans la bouche de Cassandre, qui s’efforça à le prendre aussi loin que possible.

Toute à son œuvre, Mélinda se demandait si Cassandre sentait le public l’observer. Des filles les filmaient sans hésitation avec leurs portables, gloussant sur place. Les mains de Mélinda se crispèrent sur le transat, puis elle gémit, soupirant lentement, ses joues rosissant sous l’effet du plaisir. Sa main se posa alors sur la tête chevelue de Cassandre, ses doigts se crispant sur ses cheveux, et Mélinda soupira encore. Yeux mi-ouverts, elle hocha la tête.

« Oui, ma Cassandre, hmmm... Là, oui, prends ma bite bien profond, haaaa... »

L’Ushi passait visiblement à l’étape supérieure, optant pour une gorge profonde. Toutefois, les deux femmes furent rapidement rejointes par une troisième. Deux mains se posèrent sur les épaules de Cassandre, et une silhouette se blottit dans son dos, des seins rebondis s’enfonçant sur elle.

« Voilà donc la fameuse Ushi... » glissa une voix sensuelle dans le creux de l’oreille de Cassandre.

Des lèvres se posèrent ensuite dans le creux de son cou, mordillant sa peau. L’une des mains posées sur son épaule se déplaça, et fila entre les cuisses de Cassandre, glissant sous sa culotte pour la masturber, tandis que l’autre descendit pour masser l’un de ses généreux seins. Ces deux mains, tout comme cette bouche mordante, appartenaient à une seule et même femme : Leyli. Une immigrée venue au Japon il y a quelques temps, qui n’était pas au lycée, mais qui était devenue l’esclave de Mélinda. Et là, elle portait des sous-vêtements blancs avec des tâches noires, évoquant ainsi ceux de l’Ushi.

Ses doigts experts remuèrent dans son intimité, et Leyli continua à mordiller le cou de la femme, avant de lécher sa peau.

« Suce comme il faut la queue de Maîtresse, petite Cassandre... »

Leyli put sentir le lait commencer à jaillir des seins de Cassandre quand elle les pinçait, confirmant ainsi le lien très fort entre la production de lait et l’excitation sexuelle.

« Ta salive, ta mouille, ton lait... Tu recommences à fuir de partout, ma belle !
 -  Hmmmm... Haaaaa... C’est... Hnnn... Gentil de te joindre à nous, Ley... Leyli...
 -  Quand les filles m’ont dit qui vous aviez, Maîtresse, je me suis sentie obliger de venir. J’ai chargé une nourrice de veiller sur mes enfants pendant que je faisais le détour ici. »

Des enfants ? Leyli était une esclave de longue date de Mélinda, en réalité, et ne vivait pas au manoir, mais dans un appartement de la ville, et avait un emploi stable. Pour autant, elle restait toujours l’esclave de Mélinda, et avait d’ailleurs destiné ses enfants, une fois qu’ils auraient l’âge requis, à devenir, eux aussi, les esclaves de la vampire. Mais, pour l’heure, Leyli profitait de la belle Ushi, s’amusant à la pincer, tout en l’observant sucer la queue de Mélinda avec appétit et envie...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 283



Voir le profil
FicheChalant
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #99 le: Avril 18, 2018, 10:26:52 »

Sucer des queues allait devenir une passion pour Cassandre, cela ne faisait aucun doute. Ca, et ses seins, bien sur. Les seins restaient quand même la plus grande passion de la fameuse Vachette, et si elle n’était pas contre se prendre une bite dans l’intimité ou dans l’anus, et bien, elle semblait plutôt préférée la bouche. Intéressant, il faudra le retenir. Surtout que là, le phallus était quand même bien intéressant, c’était celui de sa maîtresse, donc de facto, c’était le plus intéressant, le plus gros, le plus beau, bref, celui qui méritait le plus le détour... Vous comprenez ? En plus, la scène était visiblement très appréciée par tout le monde, étant donné que beaucoup appréciaient le spectacle, beaucoup de gens regardaient, filmaient... Cassandre, en temps qu’Ushi donc complètement néophyte pour toutes les nouvelles technologies, ne pensaient rien de spécial en voyant qu’elle était filmée... Tant mieux, cela fera des bons souvenirs à celle qui auront gardés les images, après tout !

« Oui, ma Cassandre, hmmm... Là, oui, prends ma bite bien profond, haaaa... »

Elle continuait à tenter... C’était hésitant, c’était pas parfait, il y avait encore des tas et des tas de défauts qu’on pouvait remarquer. Il fallait bien le dire. C’était pas encore parfait, et il fallait qu’elle continue à apprendre. Mais elle faisait de son mieux, et rien que pour ça, et bien cela méritait des compliments... Quoiqu’il en soit, elle était donc fortement concentrée sur ce qu’elle faisait, et elle pensait, cela est important à noter, elle pensait que rien ni personne ne pourrait la déconcentrer de ce qu’elle faisait... Et bien, ce n’était pas le cas visiblement, étant donné qu’une nouvelle personne arriva, et surprit la fameuse Ushi, qui sursauta quand elle sentit quelqu’un la toucher. Elle arriva heureusement à ne pas s’etouffer avec le phallus qu’elle avait en bouche... Et pu voir la personne qui était entrain de parler...

« Voilà donc la fameuse Ushi... »

Une... Une autre Ushi ? Tout de suite, Cassandre avait pensé cela à cause de l’habit de cette dernière. Celle-ci d’ailleurs était entrain de mordiller au niveau de son coup, tandis que ses mains voyageaient sur le corps de Cassandre... L’un était entrain de tripoter l’un des généreux seins, toujours prêt à être utilisé et mis en avant, l’autre venait la tripoter au niveau de son intimité... Bref, elle était entrain d’être utilisée avec intelligence, et cela donnait énormément de plaisir à la fameuse Cassandre... Surtout ses seins, qui étaient toujours l’une des parties les plus importantes de la vachette, et donc, l’une des principales à s’occuper dans ce genre de cas... Bref, elle écouta alors la déclaration de la fameuse nouvelle venue :

« Suce comme il faut la queue de Maîtresse, petite Cassandre... »

Et comment qu’elle allait sucer comme il fallait ! Là, on pouvait voir l’un des défauts de Cassandre... Elle était très compétitive. Oh, pas envers les humains, loin de là... Mais envers les autres Ushis ! Elle se considérait comme l’une des meilleurs, et donc, elle allait montrer qu’elle était la meilleure ! Elle était Cassandre de l’élevage Harmington, et elle était la meilleure vachette du monde ! Quoiqu’il en soit, on voyait avec son excitation, que la production de lait était de nouveau relancée, elle recommençait à donner plein de lait... C’était comme ça ! Elle était là pour produire énormément de lait... Donc, voilà, elle était excitée, et elle recommencer … Oui à fuir de partout, comme le disait très bien la nouvelle venue.

« Ta salive, ta mouille, ton lait... Tu recommences à fuir de partout, ma belle !
 -  Hmmmm... Haaaaa... C’est... Hnnn... Gentil de te joindre à nous, Ley... Leyli...
 -  Quand les filles m’ont dit qui vous aviez, Maîtresse, je me suis sentie obliger de venir. J’ai chargé une nourrice de veiller sur mes enfants pendant que je faisais le détour ici. »

La vachette continuait sa gorge profonde, prenant grand plaisir à aspirer le plus possible le phallus de son interlocutrice... Mmh... Elle allait montrer à la fameuse nouvelle Ushi -vu qu’elle croyait vraiment que c’était une Ushi !- qu’elle savait bien sucer ! Et surtout, comme ça, sa maîtresse allait continuer d’apprécier le suçage de queue. C’était en montrant qu’elle faisait des très bon suçage de queue, qu’elle allait ainsi avoir le droit de sucer régulièrement des queues. De préférence, la queue de sa maîtresse, mais, bon d’autres queue de toute façon ne semblait pas la déranger plus que ça... la fameuse Vachette ainsi suçait tranquillement, et contiunuait d’user de sa bouche pour satisfaire la queue de sa maîtresse... Mais que faisait-elle avec le reste ? Et bien elle continuait de caresser les cuisses, les testicules, bref tout ce qu’elle pouvait atteindre. Après tout, la nouvelle Ushi la masturbait presque, et caressait ses seins... Ejectant d’ailleurs du lait, tachant un peu tout... La vachette fuyait vraiment de partout !
Journalisée

Tags:
Pages: 1 ... 5 6 [7]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox