banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 ... 7 8 [9]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Vache du Bonheur [Cassandre Harmington]  (Lu 3159 fois)
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3374



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #120 le: Juillet 02, 2018, 12:52:40 »

Cassandre ne le réalisait peut-être pas, mais elle était effectivement très bien tombée. Pour fidéliser ses esclaves, Mélinda n’hésitait pas, quand le besoin s’en faisait ressentir, à leur parler du sort réservé à d’autres esclaves. Mais, pour l’heure, il était préférable d’épargner à Cassandre le récit de certaines Ushis qui faisaient de l’élevage en batterie. Pour l’heure, l’Ushi était chouchoutée, traitée comme une petite Princesse. Elle prenait un bain, elle avait sa propre chambre, mangeait bien, et était régulièrement câlinée. C’est ce qui faisait de Mélinda une Maîtresse si redoutable, car elle dominait ses possessions par la douceur, par l’amour, par les sucreries et par une forte affection. Leyli prenait ainsi soin de la belle Cassandre, qui lui posa plusieurs questions.

Souriant doucement, Leyli lui expliqua donc sommairement ce qu’était le cinéma, tout en la câlinant, et en lui administrant plusieurs baisers, frottant ses jambes contre les siennes.

« Le cinéma, c’est une séance qui dure entre 90 et 120 minutes, où nous regardons un film, ma chérie… Mais nous faisons aussi d’autres trucs, mais ça, tu verras sur place, petit bout. »

Les surnoms affectueux étaient légion avec Cassandre. Leyli sortit de l’eau avec elle, et continua à la pouponner, la nettoyant avec sa serviette, sentant ensuite son corps se presser contre le sien. Les gros seins de Cassandre se collèrent aux siens, et Leyli alla lui rouler un délicieux baiser. Sa main se posa sur ses cheveux, et elle prolongea le baiser pendant de nombreuses secondes. Son autre main alla même flatter les seins de Cassandre, et, cette fois, il n’y eut aucune projection de lait, pas même une seule petite goutte. Leyli pinça même le téton, mais, comme prévu, rien ne sortit. Cassandre était bel et bien vidée de son lait. La belle Leyli éloigna ensuite ses lèvres de la femme, et lui sourit tendrement.

Rompant le baiser, Leyli s’écarta, puis fit s’asseoir Cassandre sur un fauteuil, avant de la coiffer, tout en répondant enfin aux autres interrogations de l’Ushi :

« Tu porteras encore ton collier, mais oui, tu ne peux pas sortir avec tes oreilles. Je pense que le mieux est de te mettre un béret, vu la présence de tes cornes. Sinon, on aurait pu te mettre un simple serre-têtes, mais ça ne passera pas avec tes cornes… »

Leyli avait visiblement bien réfléchi, et, de plus, elle trouvait très mignonne de faire porter à la belle Ushi un délicieux béret. Elle termina donc de la coiffer, puis guida ensuite Cassandre dans une salle d’habillage. La jeune Ushi en sortit habillée de manière urbaine. Si elle avait toujours des sous-vêtements blancs avec des tâches noires, elle portait aussi un jean, et un chandail blanc. Leyli termina en lui mettant sur les épaules une belle veste rose… Puis son béret bleu, qu’elle vissa soigneusement sur son crâne.

« Voilà ! Regarde comme tu es mignonne, Cassandre ! Une vraie petite beauté ! »

Se tenant dans son dos, Leyli déposa un gros baiser sur l’une de ses joues, tout en l’enlaçant avec ses mains, restant tendrement collée à elle.

« Tu vas faire fureur ce soir, tu sais… » glissa-t-elle ensuite.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 312



Voir le profil
Fiche
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #121 le: Juillet 04, 2018, 10:00:29 »

Cassandre ne pouvait pas demander mieux… Elle était toujours choupinée… Mais elle avait un peu peur… On disait que c’était bien qu’elle n’avait plus de lait… Mais quand même, les vachettes doivent avoir du lait… Heureusement que Melinda comprenait… Demain, elle en aurait de nouveau. Mais quand même.. Non ! Pas d’inquiétude, elle devait se concentrer sur le cinéma ! Et oui, derrière notre fameuse vachette, parfois, elle a un peu de peur… C’est étonnant quand même, quand on savait à quel point elle était toujours contente ! Bref, la fameuse vachette ainsi, écouta attentivement les déclarations de son interlocutrice pou en savoir plus. Car le savoir, c’est le pouvoir… Pouvoir aider plus sa maîtresse ? Oui, c’était sans doute ça !  Sans aucun doute même ! Bref !

« Le cinéma, c’est une séance qui dure entre 90 et 120 minutes, où nous regardons un film, ma chérie… Mais nous faisons aussi d’autres trucs, mais ça, tu verras sur place, petit bout. »

« Ooooh ! »


Elle n’osa pas dire qu’elle ne savait pas ce qu’était un film… Mais elle se souvenait de la partie de Mario Kart ! Donc, elle se disait que c’était peut-être proche ? Et pour les autres trucs ? Et bien, elle ne savait pas ce que c’était, mais ce n’était pas grave, étant donné que son interlocutrice avait sous-entendue qu’elle le saurait bientôt… Quoiqu’il en soit, les deux femmes sortirent de l’eau, et Leyli continua de choupiner la vachette… Un vrai baiser de plusieurs secondes, et quelques pincements aux seins qui montraient bien que la vachette n’avait pas de lait avec elle. On pouvait dire que la technique de Leyli, et celle de Melinda… Et bien, c’était la technique gagnante avec la fameuse Cassandre… Car plus on s’occupait d’elle, plus elle voulait bien faire, et s’améliorer… C’était une très bonne chose, n’est-ce pas ?

« Tu porteras encore ton collier, mais oui, tu ne peux pas sortir avec tes oreilles. Je pense que le mieux est de te mettre un béret, vu la présence de tes cornes. Sinon, on aurait pu te mettre un simple serre-têtes, mais ça ne passera pas avec tes cornes… »

« D’accord ! »


Cassandre se laissa habillée. Faut se rappeler que la vachette ne savait pas s’habiller. Et oui ! Elle n’avait jamais eu s’habiller. Bien sur, elle avait toujours portée son soutien gorge et sa culotte, car la nudité complète était parfois mal vue, dans certains milieu, mais c’était tout ! Tout de chez tout. En hiver, quand il faisait froid, elle se souvenait qu’elle se recouvrait juste de couverture, et c’est tout !  Donc, comme elle ne savait pas s’habiller, elle se laissa faire. Mais Cassandre, qui je le rappelle savait bien qu’elle était stupide, et qu’elle devait apprendre, regarda bien comment faire, pour mettre plus tard des vêtements… Et franchement, ce n’était pas dur ! Elle pourrait le faire toute seule, elle en était sûre… Et elle avait raison. Il n’y avait rien à craindre sur ses capacités à s’habiller sans problème… Bref, ainsi :

« Voilà ! Regarde comme tu es mignonne, Cassandre ! Une vraie petite beauté ! Tu vas faire fureur ce soir, tu sais… »

« Je suis trop mignonne ! »


Après avoir reçu un baiser sur la joue… Elle venait de se regarder ! Et ouais, car elle avait vu les vêtements quand on lui enfilait le tout… Mais il y avait une grande différence entre la tenue quand elle est encore par terre, ou entrain d’être mise… Et quand on la portait. Bref, c’était adorable à entendre : le petit « je suis trop mignonne », comme si elle le découvrait… Cela donnait un résultat absolument adorable. Elle regardait son béret, sa robe rose, son jeans… Elle bougeait les jambes, tournait sur elle même, découvrait comment elle était… Bref, elle était absolument adorable à voir, on sentait qu’elle aimait beaucoup cette tenue… Et qu’elle allait longuement l’admirer. Bref, cela montrait qu’une seule et unique chose… Elle était extrêmement contente… Et elle allait le montrer à son interlocutrice…

« MERCIMERCIMERCI !!! »

Elle sauta au cou de son interlocutrice et commença à lui faire de nombreux baisers… Et oui, une chose importante à dire sur Cassandre… Peut-être qu’on avait pas assez dit d’ailleurs… Elle était super affective. Et ouais, elle était du genre à être très très affectueuse, et dès qu’on commençait à lui faire du bien, et bien, elle commençait à devenir encore plus affectueuse. Melinda le savait très certainement étant donné qu’elle avait été la première témoin de cela… Et ouais, la fameuse vampire était aux yeux de la fameuse Cassandre son object d’affection numéro 1 ! Mais le numéro 2… Et bien, il y en avait des centaines, que dis-je, des milliers aux yeux de Cassandre de numéros 2 ! Vous allez me dire que c’était pas trop possible… Mais je vous rappelle qu’on parle de Cassandre. Et ouais, de suite, cela veut tout dire… Donc, quoiqu’il en soit, la vachette était super contente de son look, et de celle qui l’accompagnait…
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3374



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #122 le: Juillet 09, 2018, 12:45:00 »

Leyli avait vite compris que Cassandre était une petite Ushi qui débordait d’affection, et qui n’hésitait pas à en faire preuve dès qu’elle en avait l’occasion. Et là, en s’observant, elle bondit sur la femme, lui laissant une série de baisers. Souriant doucement, Leylie empoigna ses cheveux, et l’embrassa alors sur les lèvres, tout en poussant en avant, renversant ainsi la belle Ushi sur le lit. Là, Leyli continua son baiser, frottant son corps au sien, sentant les jambes de Cassandre se resserrer sur elle. Avec son débardeur rose et son jean, ses formes étaient très bien moulées, et c’était là l’objectif voulu par Leyli. Elle aurait aussi pu simplement la doter d’une robe, mais elle préférait mouler son beau cul. Visiblement, Cassandre n’étouffait pas trop, et Leyli continua donc son baiser, pendant une bonne minute.

Finalement, elle le rompit en lui souriant, constatant qu’elle avait posé ses mains sur les épaules de la femme.

« Non, non, on va rester raisonnables, Cassandre, ou nous allons arriver en retard... »

Et ce serait dommage ! Leyli se redressa donc, et attrapa la main de Cassandre. Les deux filles rejoignirent le reste de la bande, composée de deux autres filles, que Leyli lui présenta rapidement :

  • Erika. Erika venait de terminer le lycée, et était depuis lors une étudiante à l’université de Seikusu. Très belle, elle avait une magnifique poitrine, et était depuis plusieurs années l’esclave de Mélinda. Elle avait d’ailleurs redoublé une année après être tombée enceinte au manoir. Une jeune femme très chaleureuse, qui salua Cassandre par une série de baisers, en lui indiquant qu’elle avait fait partie des femmes l’ayant sodomisé ce matin. Elle était la moins vêtue des quatre, avec un très court débardeur blanc mettant en valeur son opulente poitrine, et une minijupe noire très courte avec des bords blancs ;

  • Asuka. Benjamine du quatuor, Asuka avait rejoint le harem il y a à peine quelques semaines, presque volontairement. Ayant grandi à Seikusu, elle avait entendu parler, au collège, par le biais de son grand-frère, du lycée Mishima, et de Maîtresse Warren. Son frère était d’ailleurs un esclave, et, dès qu’Asuka avait rejoint le bon âge, elle avait été dépucelée par son frère et par sa Maîtresse. Autant dire qu’Asuka était une jeune fille très immorale, qui rêvait maintenant que sa mère, sexuellement frustrée depuis que son mari avait divorcé, devienne aussi une esclave de Mélinda !



« Moi aussi, je t’ai pénétré ce matin, Cassandre, tu es vraiment très bonne... Et mon frère t’a pris cet après-midi, il a adoré tes meuglements ! »

Au sein du manoir, la morale sexuelle et les bonnes mœurs étaient abandonnées sur le palier. Leyli connaissait d’ailleurs la mère d’Asuka, qui était une amie d’un club de littérature. Elle était en train de planifier la capture de la mère d’Asuka, afin de la convertir ensuite à la soumission, et en faire l’esclave de sa Maîtresse. Pour les vampires, l’inceste était quelque chose de très naturel, et qui était souvent très apprécié.

« Bon ! Allons-y, les filles ! »

Leyli rejoignit sa voiture. Le manoir comprenait plusieurs garages, et elle avait une belle Toyota GT86 rouge. Elle grimpa à l’intérieur, et Cassandre fila à l’arrière, à côté d’Asuka, qui l’aida à mettre sa ceinture de sécurité. Leyli démarra ensuite, et roula dehors... Et, très récemment, Asuka alla embrasser Cassandre, fourrant sensuellement sa langue dans sa bouche.

« Oh... Je comprends pourquoi tu es la coqueluche du harem, toi ! Tu es si belle, ma chérie... Tes lèvres sont si douces, si tendres... »

Et Asuka s’empressa de l’embrasser encore !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Cassandre Harmington
Terranide
-

Messages: 312



Voir le profil
Fiche
Description
~ Jeune vachette obéissante, lait à volonté ~
« Répondre #123 le: Juillet 10, 2018, 09:17:47 »

L’affection de Cassandre était dangereuse, on le voyait là. Pourquoi dangereuse ? Et bien, car quand on avait quelques choses à faire… C’était difficile de ne pas céder à la mignonneté de la vachette, et faire donc complètement autre chose. Le pire, c’est qu’elle faisait pas exprès. Elle faisait pas genre elle faisait exprès de tenter d’attirer les gens, genre notre vachette devenait une succube. Non, elle faisait vraiment cela car elle pensait bien faire ! Bref, heureusement, Leyli se rappelait que là, elle avait plus important à faire que s’occuper de la vachette… Donc, elle accompagna la fameuse vachette vers la voiture, pour la fameuse aventure qui les attendaient… Aller au cinéma avec une vachette aussi excitée et enthousiaste, cela risquait de faire des étincelles… Mais cela allait sans doute être assez drôle si vous voulez mon avis !

Bref, donc, elles furent rejointes par deux autres femmes. La première fort peu vêtue, était comme Leyli une femme à gros seins. Cependant, notre chère Cassandre avait appris de son erreurs précédentes. Des gros seins ne voulaient pas forcément dire que c’était des vachettes. D’ailleurs, Cassandre restait celle qui avait les plus gros seins de tous, mais elle trichait. L’autre demoiselle ressemblait plus aux lycéennes que la fameuse Cassandre avait pu voir. Elles semblaient toutes très enthousiastes d’être là, que cela soit dans le harem ou dans cette voiture pour aller au cinéma. Bref, nous avions affaire à une belle équipe, toutes composées de filles plus charmantes les unes que les autres… Bref que du bonheur, si vous voulez mon avis !

« Moi aussi, je t’ai pénétré ce matin, Cassandre, tu es vraiment très bonne... Et mon frère t’a pris cet après-midi, il a adoré tes meuglements ! 
-Bon ! Allons-y, les filles ! »

Oooh ! C’était donc des personnes qui la connaissait ! Elle avait un peu honte, mais elle ne se souvenait plus bien. De ce qui s’était passé de la journée, et bien, elle se souvenait très bien de Leyli, quelques lycéennes… Et surtout et avant toutes choses, Melinda, qui était bien entendue quand même la plus importante. Bah oui, Melinda, c’est Melinda ! La seule et l’unique… D’ailleurs, elle était un peu déçue qu’elle ne vienne pas au cinéma. Quoiqu’il en soit, elle découvrait alors la voiture. Elle n’avait jamais été dans une voiture, donc, elle avait un peu peur, et elle fut surprise quand elle fut « attachée ». Elle ne s’y attendait pas. Pourquoi elle était attachée ? Elle n’avait pas conscience des notions de sécurité ! Après s’être fait embrassée sur la bouche, elle écouta les déclarations...

« Oh... Je comprends pourquoi tu es la coqueluche du harem, toi ! Tu es si belle, ma chérie... Tes lèvres sont si douces, si tendres... »

« Hihi ! Je fais très attention ! Mmh... »

Evidemment, pas besoin de préciser qu’elle attendit la fin du baiser pour y répondre. Baiser qu’elle apprécia extrêmement, étant donné qu’elle adorait tout ce qui était buccale. Les fellations comme les baiser. C’était un peu pareil les deux d’ailleurs, sauf que cela n’avait rien à voir, mais c’était quand même pareil car c’était la bouche dans les deux cas. Oui, je vous rappelle qu’on parle de notre chère Cassandre. Elle était du genre à se faire ce genre de reflexion sans queue ni tête. Faut dire, c’était une vachette, et elle n’était pas extrêmement douée dans tout ce qui était reflexion. Bref, quoiqu’il en soit, la fameuse jeune vache était donc concentrée sur ce qu’elle disait, et d’une manière un peu fière, fière de pouvoir expliquer comment fonctionnait une Ushi, elle déclara d’un ton toute contente :

« Une bonne Ushi est une vachette affective, et qui donne beaucoup de lait. Et pour maîtresse Melinda, je serais parfaite ! »

Sauf que non. Enfin, si, une bonne Ushi donne beaucoup de lait. Mais plusieurs personnes ne cherchaient pas spécialement d’affection dans leurs Ushis. Juste éventuellement une grande réserve de lait, et pour certains, un vide-couille. Mais les Harmingtons avaient toujours fait en sorte d’éduquer leurs Ushis pour qu’elles servent autant de servantes que de simple réservoir de lait. Vous comprenez un peu la différence ? Bref, quoiqu’il en soit, on sait que la vachette était toute curieuse, mais il y avait une question, une question qui brulait les lèvres de la vachette, mais qu’elle n’avait pas pu poser auparavant… Maintenant qu’il y avait plein de filles, elle pouvait en profiter, et enfin demander quelques choses qui l’intéressait fortement, c’est à dire…

« Et vous, vous faites quoi ? Les gens, ils font quoi quand ils donnent pas de lait ? »

Voilà, la fameuse question. Cassandre ne connaissait pas les métiers, etc. Et elle devinait que toutes n’étaient pas des fermières. Donc, elle voulait vraiment savoir, car elle était curieuse. Bien sûr, elle se posait la question, mais si on ne voulait pas lui repondre, elle comprendrait amplement. Après tout, elle n’était qu’une vachette, et peut-être que tout cela étaient des mystères qui étaient seulement réservés aux plus intelligentes ! Et donc, inaccessible pour de simples vachettes telle qu’elle. Mais voilà, peut-être qu’elle aurait quelques réponses, et cela, rien que cela, cela la mettait en joie. En même temps, vous allez me poser la question… Qu’est-ce qui ne met pas en joie la fameuse Cassandre… ? Les endives. Elle déteste les endives. Non sérieux, ne donnez pas d’endives à Cassandre. C’est pas cool.
Journalisée
Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3374



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #124 le: Juillet 16, 2018, 01:03:06 »

La voiture roulait vers le centre-ville, afin de rejoindre le cinéma de Seikusu. Un très grand cinéma, comprenant une dizaine de salles. Il y en avait d’autres, bien sûr, mais Leyli préférait se rendre au plus grand. Pendant ce temps, elle regardait régulièrement dans le rétroviseur, voyant Cassandre et Asuka se rouler régulièrement des pelles, et sourit doucement. Au sein du harem, il n’y avait pas de tabous, et surtout pas en matière sexuelle. Asuka avait donc librement avoué à Cassandre qu’elle lui avait fait l’amour ce matin, avant d’être rejointe par son petit-frère. Très clairement, chez Mélinda, la morale sexuelle se terminait devant la porte. Toutefois, plus précisément, c’était quelque chose de commun à tout Seikusu. Quelque chose dans l’air, comme dirait Phil Collins... Elle roulait tranquillement, et sourit ensuite quand Cassandre leur demanda ce qu’elles faisaient quand elles n’étaient pas occupées à produire du lait.

Souriant doucement, Leyli regarda dans le rétroviseur pour lui répondre en s’arrêtant à un feu rouge.

« Je vais peut-être te surprendre, Cassandre, mais ma vie ne se résume pas qu’à donner du lait. »

C’était sans aucun doute une révélation pour Cassandre. La vachette ne vivait que grâce à ses seins, pour produire du délicieux lait.

« Nous étudions, surtout, précisa Erika. Asuka est au lycée, et moi à l’université. C’est... Nous apprenons des connaissances, pour faire simple.
 -  Et, sinon, on s’amuse ! On sort, on va au cinéma, on joue aux jeux vidéos, on lit des bandes dessinées, on écoute de la musique...
 -  Maîtresse nous laisse une grande liberté, Cassandre. Tu y iras droit, toi aussi, mais... Toi, c’est différent, tu ne connais pas la Terre, alors on ne peut pas te laisser sortir toute seule... Au début, du moins. »

La voiture se rapprocha ensuite de l’une des routes qui menait des quartiers résidentiels, en hauteur, vers le centre-ville, plus bas. C’était un spectacle féérique, une véritable « ville de lumière », qui attirerait sûrement l’attention de Cassandre. Sur ce point, la vachette avait un comportement assez enfantin, très innocent... Même après avoir passé une journée entière à faire l’amour. Continuant à rouler, Leyli rejoignit ainsi le centre-ville seikusien, très éclairé, et comme toujours assez animé. Des panneaux lumineux en façade le long des bâtiments, de belles avenues animées...

Leyli  s’arrêta à un carrefour.

« Tiens, je vais te faire écouter de la musique, Cassandre... »

Elle lança le lecteur MP3, et opta pour un grand classique des années 1980’s, afin de voir si Cassandre aimait danser : « Take On Me » du groupe a-ha.

Et Leyli était assez impatiente de voir ce que Cassandre allait en penser...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: 1 ... 7 8 [9]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox