banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Comment récupérer des poneys en libertés [Pv ~ Akemi Mahoraki]  (Lu 416 fois)
Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990

avatar


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« le: Décembre 22, 2016, 03:46:12 »

« Non... oui... Non je t'assures, ça vas marcher... Non je ne vais rien faire d'idiot... Oui, oui si c'est dangereux je me replie... Mais je suis sur que ça vas marcher ! Quoi ? Non... Non, cesses de t'en faire ! Ouais écoutes je te rappelles, une fois que j'aurais tester le premier échantillon... Ouais c'est ça, à tout' ! »

23h07... Il rangea le téléphone dans sa poche, mollement, et vint pousser un long soupir de stress, laissant ainsi s'échapper un certain ras-le-bol, cumul de plusieurs jours de travaux intenses qui ne recevaient pas, à son goût, toutes les félicitations nécessaires. Alexander Karahazi est un métisse, un homme provenant de la lointaine Russie, et dont le père japonais avait relevé le dossier, excellentissime d'ailleurs, pour le proposer à une section particulière d'une ville attractive nommée Seïkusu, et quand le boulot avait fait son apparition, avec la paie qui allait avec, l'homme n'avait pas refuser un instant, croyant enfin avoir trouvé des gens capables de reconnaître son génie. Il découvrit bien vite la vérité de l'affaire, un ancien scientifique aux affaires douteuses avaient été « radié » des registres, et il avaient besoin d'idées neuves, quittes à prendre un homme dont le CV n'était pas particulièrement fournie, mais dont la famille appartenait déjà à l'organisation. Et quelle organisation d'ailleurs, le bureau national contre le domaine paranormal et les ENTM (Entités Non Terrienne Mystique), une appellation bâtarde pour définir des êtres qui semblaient capable de provenir d'un monde différent, aux travers de portails qui n'ont encore été décelé qu'en Seïkusu. Pour être honnête, il avait été investi d'un travail de recherche, et se devait de trouver des méthodes innovantes pour découvrir les potentiels êtres dangereux qui se trouvaient dans la ville, ce qui lui avait plut au premier abord, mais maintenant … Il commençait à être déçu, car nombreux étaient ceux qui doutaient de la validité de sa dernière invention, si bien qu'il était considéré de lui retirer une partie de ses moyens. Et ça, il l'avait en travers de la gorge.

« Ici Alexander Karahazi, chercheur de classe 3 au bureau national Kô. Premier test de l'encensoir, portée réglée sur deux kilomètres, zone sécurisée. Test prévu pour une diffusion de trois heures. Utilisation d'un échantillon d'origine équine. Lancement de la machine dans trois...deux...un. Lancement. »

Accompagné d'un magnétoscope, il enregistre scrupuleusement son expérience, et dirige une caméra à trépieds sur un large objet métallique en cuivre, soutenu par un lourd socle de marbre, qui se met à vrombir lentement quand l'objet est mis en marche grâce à la pression d'un gros bouton rouge presque trop cliché au vu de la situation. Lentement, une légère fumée rosée s'échappe de multiple trous creusés sur la partie supérieur de la sphère, puis lentement celle-ci envahie les lieux avant de graduellement devenir diaphane, pour finalement disparaître, mélangé à l'air ambiant avec une étonnante facilité. Parfait, jusqu'ici tout cela ne présentait ni dysfonctionnement, ni déceptions, et c'est donc avec tranquillité que l'homme emprunta l'échelle qui permettait de se poster un peu plus haut, à l'étage du large hangar dans lequel il avait installé son matériel, avant de se poster bien au-dessus pour l'observer fonctionner. Le but de l'encensoir était de diffusé des phéromones marquées dans un large périmètre, afin d'attirer tout les OPH (Organisme Partiellement Humain) qui se trouveraient dans la zone d'action, et de les réunir dans un endroit précis, où il serait aisé de les conserver d'ici à l'arrivée d'un groupe d'intervention pour la capture. Alexander avait longtemps hésité pour le faire fonctionner, mais il avait décidé de minimiser les potentiels risques en usant d'un échantillon rare, un seul OPH d'origine équine ayant été obtenu à ce jour, si bien que cela lui permettrait, normalement, de ne pas se retrouver avec une horde d'OPH sur le dos, comme dans le cas supposé où il aurait fait usage d'un échantillon félin. Bon il pouvait ne pas y avoir d'autres OPH de cette nature, mais il préférait être prudent, quitte à prouver que le dispositif n'était pas nuisible à l'humain, au moins...

Il ne lui restait plus qu'à attendre pour vérifier cela !


- - -


Carlie Vinyl est crevée, lessivée, n'as plus de forces, et c'est avec un pas lent et un air passablement amoindri qu'elle sort par la porte arrière du club où elle mix chaque soir, pour la plus grande joie de ceux qui viennent l'écouter pour se trémousser dans tout les sens, alors qu'elle ne fait que de son mieux pour rester concentrée pendant environ quatre heure de manipulation musicale non-stop. Observant autour d'elle sans mot dire, afin de s'assurer de l'absence complète de la présence d'un fan un peu désagréable, elle se dirige tranquillement vers les petites rues arrières, son sac sur le dos, et cherche d'un regard plus ou moins vif si rien n'est là pour lui faire une vilaine surprise. Les humains sont tellement plus vils que les poneys, et même si elle adore la terre depuis qu'elle y est arrivée, elle n'arrive toujours pas à comprendre ce qui peux passer dans la tête des naturels bipèdes, c'était à croire que si ils ont l'occasion d'observer une jolie femelle, ils ne savent plus se tenir ! Sa copine Octavia lui manque, au moins avec elle, elle serait capable de passer un petit temps calme après ses représentations, mais malheur faisant, elle avait refusée de l'accompagnée sur Terre pour les quelques semaines de visite qu'elle avait préparée. Enfin, elle divaguait, et sortant tranquillement de la dernière ruelle un peu sordide, elle déboucha sur les quais de la ville, une zone de porte quasiment désaffectée où seule restait de longues rangées de hangar, accueillant généralement squats, types louches, et marchandises d'un marché qu'elle ne souhaitait pas connaître. Sauf que ce coup-ci, quelque chose vint lentement taquiner son odorat délicat, même si il était amoindri sous forme humaine. Quelque-chose de très « attrayant ».

« Ça sent bon... »

Il était rare qu'elle parle, mais c'était sorti tout seul pour l'occasion. Cela sentait effectivement bon, même très bon, à telle point que bien malgré elle, elle vint à se diriger dans la direction opposée à son retour au bercail, s'égarant lentement dans les vieux quais désaffectés tout en suivant l'odeur à la trace, quelque chose dans ces lieux l'attirant plus que tout, à tel point qu'il n'était même pas concevable d'y résister. Plus elle s'en approchait, plus il faisait chaud. Plus elle s'en approchait, et plus ce qu'elle cachait derrière son apparence humaine commençait à se révéler, sa peau se mettant à blanchir de plus en plus franchement, ses traits s'arrondir un peu aussi, puis ses pupilles cachées derrière ses habituelles grandes lunettes d'aliens passer d'une couleur normale pour un être humain à un rouge tout à fait atypique. Finalement d'ailleurs, presque sans comprendre pourquoi elle fait ça, mais n'étant déjà presque plus capable de comprendre ce qu'il se déroulait, ses doigts vinrent à se perdre sur sa tenue, pour venir attraper tout d'abord la fermeture éclair de son sweat, et l'ouvrir d'un coup pour qu'elle le jette au sol, ses pensées s'égarant dans la nécessitée d'avoir un poil moins chaud... Puis ce fut sa jupe qu'elle ôta sans réfléchir, mais désormais pour des besoins bien plus compliqués à assumer : le besoin d'être mis à nue. Quand enfin elle débarque devant le hangar, qu'elle respire avec une envie claire la douce fragrance qu'elle a humée tout le long de son chemin, il ne reste plus sur elle que ses collants qui s'arrêtent à mi-cuisse, le reste traînant le long de son chemin, et son entre-jambe laisse déjà transparaître une certaine forme d'excitation complètement incompréhensible... Mais elle ne s'en rend même pas compte, et tourne autour des lieux, avant de trouver une mince entrée, et de s'y faufiler pour débouler dans le grand hangar vide.

Son souffle est lourd, mais elle est encore bien silencieuse alors qu'elle s'avance dans les lieux, observant autour d'elle... Elle est seule apparemment, seule, et de plus en plus excitée. Du moins, elle croit l'être.
Journalisée


Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 67

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #1 le: Décembre 22, 2016, 04:49:54 »

Honnêtement, depuis qu'elle avait posée le pied sur Terra (ou plutôt le sabot), Akemi recouvrait de plus en plus la mémoire. Au début, elle pensait seulement se remémorer quelques épisodes de son enfance, avant de finir par se rendre compte de deux choses. D'une part, elle se remémorait des passages qui n'apparaissaient parfois pas du tout dans la série populaire et, d'autre part, revivait ces moment non pas du point de vu externe, mais à la première personne. Ressembler à la Twilight de la télé est une chose, revivre son passé en est une autre. Au fil des semaines, la jeune fille était ainsi parvenue à retracer en partie les événements qui lui était arrivés.

Akemi, ou plutôt Twilight, de son vrai nom, était originaire d'un monde parallèle à la Terre et à Terra. Un 3ème monde nommé Equestria et existant étrangement de façon fictive sur Terre. Lors d'un événement dont elle ne se remémorait toujours pas, elle avait été propulsée au travers d'un portail et avait atterrie sur Terre près de 6 ans auparavant, tout en ayant rajeunie d'autant d'années. Malheureusement, ce même portail s'était ouvert devant un véhicule et le choc de l'accident lui avait fait perdre la mémoire, jusqu'à il y a quelques semaines seulement. Twilight peinait à se souvenir de ce qui l'avait fait changée de monde et ignorait donc tout de ce qui s'était passé chez elle. Mais surtout, elle ignorait si d'autres après elle avaient passés le portail entre temps, pour essayer de la retrouver. Elle pensait surtout à ses amies et à son frère....

Son frère... Et dire qu'il n'y a même pas un mois encore, Akemi se croyait fille unique...

La jeune fille songeait à tout cela tendis qu'elle trainait des pieds dans la rue. Elle était restée dans la bibliothèque toute la journée durant, à préparer son prochant examen. Elle ignorait où se trouvait le portail pour rentrer chez elle ou s'il était encore actif. Et même si elle avait un avenir possible sur Terra grace aux liens qu'elle avait forgée, il était hors de question de rester au chômage sur Terre.

Tout en étant perdue dans ses pensées, Twilight ne se rendit pas tout de suite compte qu'elle ne rentrait pas chez elle, ni même qu'elle se rendait vers un quelconque autre lieu qu'elle connaissait. C'était comme si elle marchait en mode automatique, attirée vers quelque chose d'inconnu mais instinctivement agréable. Et puis elle avait aussi étonnamment chaud en cette soirée d'hiver... Elle avait si chaud que, sans s'en rendre compte, elle finit en tenue d'Eve, nullement gênée par la fraicheur de la nuit. De même que, sans se préoccuper d'une quelconque sécurité, prit bien vite sa forme intermédiaire, qui apparaissait lorsqu'elle usait de magie. Mais après tout, c'était peut être en faisant disparaître ses vêtements, que Twilight avait cette forme.

Comme sa compatriote avant elle, Twilight entra dans le hangar, particulièrement excitée par les phéromones équines, l'intimité humide et les tétons déjà très durs. L'orsqu'elle entra, la princesse n'était toutefois pas seule. Il y'en avait une autre, aussi peu couverte qu'elle, à la robe blanche et aux cheveux bleus. Elle pensait la connaître, son visage lui disait quelque chose, ainsi que la note de musique sur ses flancs. Pourtant, aucun nom ne semblait lui venir. Les deux femelles en chaleur se regardèrent un instant, incertaines, avant que Twilight ne prononce finalement quelques mots.

- Qui es tu ?
« Dernière édition: Décembre 22, 2016, 06:47:56 par Akemi Mahoraki » Journalisée

Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990

avatar


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #2 le: Décembre 22, 2016, 06:13:50 »

Passablement perdue, le jeune femme observait les lieux avec un air tout autant curieux que hâtif, et pour de bonnes raisons il fallait l'avouer, car rien en cet entrepôt ne semblait capable de justifier sa présence ici, et surtout, la merveilleuse odeur qui l'avait obligée à s'y diriger sans jamais réfléchir à ce qu'elle faisait. Mais les faits étaient là, elle était parfaitement dénudée, bien malgré elle, vu qu'elle l'avait fait sans jamais osée y réfléchir plus que de raisons, et était dans un état d'excitation déplorable. Et pour être tout à fait honnête ? Elle adorait cette sensation, elle se sentait libérée, propre à elle même, elle avait tellement chaud actuellement que même le vent frais du soir lui provoquait un doux frisson de plaisir quand il passait sur sa peau, et la légère humidité de ce lieu abandonné était comme une douce enveloppe qui l'aidait à se sentir à l'aise dans cette étrange situation. Après, de manière bien moins chic, elle se devait d'avouer qu'elle était sûrement tout autant humide que les lieux, et dans son esprit, les quelques images qui défilaient rapidement, celle d'un beau mâle équin capable de lui offrir ce qui lui manquait le plus en cette heure, étaient de plus en plus fréquentes et suggestives, lui permettant bien de comprendre que de toutes manières, si elle ne voyait personne dans ces lieux pendant encore quelques instants, elle ne tarderais pas à se mettre elle même à la tâche obligatoire de contenter son corps. Mais ce ne fut pas le cas, de délicats bruits de pas se firent entendre, dans son dos, et elle se retourna d'un coup, avant de se figer sur place, comme si elle venait d'apercevoir un fantôme !

Devant elle se trouvait une femme, une belle femelle qui semblait tout droit sortie du même monde qu'elle, adoptant les formes qu'elle même aimait à obtenir en ce monde terrien pour ne pas avoir à souffrir des problèmes de la nature purement humaine d'une apparence, préférant conservée toujours auprès d'elle un peu de magie au cas où. Une forme quasiment humaine, où quelques fins traits charnels permettent de comprendre que l'on ne peut avoir affaire à autre chose qu'à un être qui ne provient pas de ce monde en la rencontrant, mais qui n'était normalement destinée qu'à des situations de détentes, car elle permettait rapidement de voiler ses atours de poney pour recouvrir un charme trompeur, mais humain du moins. Sauf que ce n'était pas le cas actuellement. Toutes deux avaient revêtues cette forme d'instinct, comme si quelque chose les y avait poussée, mais si la femme en face d'elle ne semblait pas du tout comprendre qui elle était, et l'observait même avec un air de doute sur le visage, comme si elle ne savait pas si elle pouvait croire en l'existence d'une être qui pouvait tant s'approcher physiquement d'elle, Vinyl, elle, était certaine de la personne en face de laquelle elle se trouvait. La princesse, celle qui avait disparue depuis maintenant plusieurs longues, très longues années. Mais elle paraissait si jeune, c'était étrange, c'est comme si elle n'avait pas du tout vieillie depuis sa disparition, et cela rendait la situation tout à fait étrange ! Est-ce qu'elle était en train de fantasmer tant et tant qu'elle commençait à avoir des hallucinations ? S'aurait put être envisageable, mais le fait qu'elle se mette à parler ne manqua pas d'invalider cette idée, non sans la rappeler à ses devoirs :

« Qui es tu ?
 -  V... Vous ne me reconnaissez pas ? Princesse Twilight je... c'est moi, Vinyl, Vinyl Scratch. »

Elle essayait bien de parler le plus fort possible, mais c'était plus fort qu'elle, elle n'arrivait tout simplement pas à produire un son plus élevé que d'habitude, elle qui parlait déjà bien peu de nature. Après, elle venait de fournir deux phrases quasi-complètes d'affilée, ce qui était en soi un clair record, mais plus que cela, le fait d'avoir désormais devant elle cette demoiselle disparue depuis plus de six années était suffisant pour la plonger dans une sorte de dilemme. D'un côté, elle voulait comprendre ce qu'elle faisait là, pour quelles raisons elles étaient toutes les deux dans leur forme la moins discrète, en pleine ville terrienne, mais de l'autre... L'envie venait de grimper d'un coup d'un niveau, et la regard de la belle femme à la peau parfaitement blanche ne manqua pas de se perdre sur les belles courbes de sa chère supérieure, l'amenant même à ne pas remarquer que l'attirance qu'elle ressentait pour elle n'était pas que d'ordre sentimentale, Vinyl ne parvenant même pas à se retenir d'avancer vers elle d'un pas lent. Lentement oui, mais sûrement, l'espace entre elles se réduit tandis qu'elle la dévore du regard : Sa princesse est si belle, cette peau d'un violet délicat, ces cheveux sombres parcourus de longues mèches rose, ce petit museau délicat, bien moins discret que son propre faciès encore bien humain, elle lui trouverait presque un air maladroit, alors qu'elle sait que sa princesse ne laisse normalement pas passer un tel détail... C'était bien peu compréhensible tout cela, mais le charme de Twilight faisait un effet monstre sur la taciturne demoiselle, et quand elle vint finalement à son contact, ce fut pour la prendre dans ses bras, non sans que ses deux mains encore parfaitement humaines ne viennent se perdre sur le rebondi du fessier de la royale présence contre elle, et que sa propre poitrine vienne s'écraser sur celle de cette compagnie inespérée.

« Princesse, où étiez vous, nous vous avons tant cherchée ! »

Ces mots, bien plus classiquement, elle venait de les chuchoter délicatement à son oreille, lui permettant ainsi de non seulement lui faire comprendre qu'elle était en présence d'une femme qui tenait à elle, même si elle ne semblait pas spécifiquement se souvenir d'elle, mais aussi qu'elle était passablement incapable de maîtriser ses mouvements, car le souffle chaud qu'elle ne pu qu'expulser délicatement, et le ton, n'étaient pas vraiment de ce qu'on pourrait appeler normaux. Elle était ardente, le fait de s'être collée à cette belle femelle équine qui lui avait terriblement manquée depuis sa disparition, comme à chacune de ses semblables, l'ayant passablement éveillée à ce qu'elle avait voulue cacher au départ à la princesse. Elle avait non seulement envie d'une relation des plus intenses avec n'importe quel être ayant un membre capable de la rendre folle de plaisir, mais, maintenant, elle désirait en plus le corps de Twilight, et s'y collait avec une pression aussi désireuse qu'invitante. Ce n'était pas mal d'être sous forme humaine du coup, les caresses mutuelles de leur peau ne lui permettant que de trembler terriblement de joie, le frottement de sa poitrine contre la sienne lui donnait envie de produire de délicats gémissements, mais surtout... la proximité de ses lèvres avec celles de la femme à la peau violette devenait de plus en plus insupportable, jusqu'à ce qu'elle ne puisse y résister. Avant que tout autre mots ne soient prononcés, Vinyl l'embrassa, certes chastement, mais d'un baiser long, et prolongé autant que possible, l'invitant d'une étreinte de plus en plus importante à ne pas lutter, et à accepter ses avances.
Journalisée


Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 67

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #3 le: Décembre 22, 2016, 08:32:17 »

Ce n'est qu'en voyant la femelle nue sous ses yeux que Twilight se rendit compte de sa propre nudité. Pour autant, elle n'en était nullement gênée. Après tout, si elles étaient toute deux des poneys issu du même monde, alors la chose était parfaitement naturelle. La jument n'avait donc pas a avoir honte de sa nudité face à une congénère. Et si Twilight ignorait qui lui faisait face, ce n'était en revanche pas le cas de son interlocutrice, qui la nomma immédiatement aussi bien par son titre que par son nom, avec une voix si basse qu'elle peina à en comprendre le sens. Elle découvrit néanmoins très vite l'identité de celle-ci, même si aucun souvenir ne venait à son esprit.

Vinyl se rapprocha bien vite d'elle, allant même jusqu'à se coller contre elle dans une délicate et agréable étreinte. Du fait que Twilight était aussi excitée qu'elle, elle ne la repoussa pas, répondant même à son étreinte en l'enlaçant de ses ailes, ses bras restant le long de son corps, emprisonnés par ceux de son apparent sujet.

- Princesse, où étiez vous, nous vous avons tant cherchée !

- Je... Désolée... Lorsque je me suis retrouvée sur ce monde, je me suis réveillée amnésique... Ça ne fait pas longtemps que mes souvenirs commencent à revenir...


Twilight la laissait caresser son corps, se frotter doucement contre elle et augmenter leur désir... Depuis sa rencontre avec Melinda, la princesse avait perdue sa virginité et était habituée au sexe... Mais le pratiquer avec une compatriote, câline et sensuelle, était tellement plus agréable... Vinyl était la première de son monde d'origine qu'elle voyait en 6 ans, il était hors de question qu'elle la laisse partir. C'est en prenant conscience de cette vérité que la jument se rendit compte qu'elle souffrait d'un véritable manque. Sa famille et ses amies lui manquait terriblement et ce câlin avec un autre poney était particulièrement bienvenu.

Lorsque son amante l'embrassa doucement, Twilight dégagea doucement ses bras de leur prison, pour poser ses deux mains sur le fessier de Vinyl, les caressant sensuellement, une de ses mains venant se perdre dans sa queue bleutée. Elle entrouvrît ses lèvres et sa langue alla à la rencontre de la sienne, s'entremêlent doucement, avant que leur lèvres ne scellent un baisé plus langoureux. Elles restèrent ainsi de longues minutes, collées l'une à l'autre telle des ventouses. La température corporelle de Twilight continua néanmoins à grimper, tant et si bien qu'elle eu bientôt la sensation d'avoir de la lave en fusion couler entre ses cuisses. Loin de la calmer, ce baisé ne faisait au contraire qu'alimenter le brasier dans son bas ventre, alimentant ses désirs. Les deux femelles mirent bientôt fin à ce doux contact, exaltant des bouffées de chaleur, de la vapeur se formant dans l'air froid de l'entrepôt, entre leurs visage rougissant.

- Il y a encore beaucoup de questions en suspend... Mais pour l'heure... Occupons nous déjà de nos désirs...

Elle retourna ensuite l'embrasser, venant glisser une main entre les cuisses de son amante pour caresser délicatement sa fleur humide...
Journalisée

Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990

avatar


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #4 le: Décembre 24, 2016, 01:53:39 »

« Je... Désolée... Lorsque je me suis retrouvée sur ce monde, je me suis réveillée amnésique... Ça ne fait pas longtemps que mes souvenirs commencent à revenir... »

Cette nouvelle était dure, si dure à entendre. Et pas pour une seule raison. Vinyl était terriblement touchée par cette nouvelle, parce que savoir qu'elle, ainsi que toutes ses camarades, toutes celles qui aimaient si tendrement cette princesse à laquelle elles s'étaient toutes attachées depuis qu'elles l'avaient rencontrée, avaient ainsi été oubliée était en soi aussi cruel que blessant. Mais elle trouvait cette nouvelle difficile à supporter parce qu'elle pensait surtout à cette princesse perdue, seule, dans un monde humain, où tout les hommes ne sont généralement que des brutes qui ne savent pas comment se comporter face à une présence aussi importante que celle de Twilight. C'était une horreur, elle avait dut tant souffrir au fils des années, et rien que pour cela, son étreinte se réaffirma parce qu'elle souhaitait de tout son cœur pouvoir la réconforter ! Elle n'était plus seule, ce soir elle était avec elle, et même si l'une comme l'autre n'avait pas tant passée de temps ensemble, elle voulait s'assurer qu'elle se souvienne d'elle désormais comme une personne sur laquelle elle pourrait se reposer, et à qui elle pourrait se confier, car désormais elle aura, et ce sans que jamais jamais Vinyl ne faillisse à sa tâche, une amie pour pouvoir la soutenir en ce monde d'êtres humains bien trop mauvais pour côtoyer la charmante princesse. Alors elle la gardait tout contre elle, elle la serrait fort, et leur baiser ne faisait que prendre en ampleur, partant d'un pur contact à un échange de plus en plus intense, leur langues se liant avec un certain délice, jusqu'à ce que la belle demoiselle à la peau violette ne finisse par le rompre, afin de parler à nouveau à sa nouvelle alliée.

« Il y a encore beaucoup de questions en suspend... Mais pour l'heure... Occupons nous déjà de nos désirs... »

Vinyl se mit à rougir bien malgré elle en entendant sa chère et belle Twilight parler ainsi. C'était étrange à dire, mais dans le fond, cette femme était bien au dessus d'elle en terme de rang, et avoir l'occasion de l'avoir entre ses bras était déjà en soi un grand honneur, alors avoir en plus la chance de pouvoir se l'accaparer pour elle, et elle seule, dans un contact qui allait devenir de plus en plus chaleureux, était en soi une marque de confiance, mais aussi d'un privilège qui ne manqua pas de lui monter un peu à la tête, l'étourdissant. Mais elle avait raison, elle comme sa camarade étaient toutes deux dans un état d'excitation passablement incontrôlable, et elles ne sauraient pouvoir échanger si elles ne venaient pas à se libérer de cette tension qui, depuis maintenant de bien trop longues minutes, était en train de leur torturer l'esprit et le corps, à tel point que même une femme taciturne comme la poney à la peau blanche se permette de parler sans chuchoter à l'oreille de la belle Twilight. D'ailleurs, alors qu'elle comptait bien tout faire pour le plaisir de sa royale camarade, elle fut passablement surprise en se rendant compte que c'est elle qui fit le premier geste à son encontre, les doigts fin de la jeune femme allant se perdre sur son sexe délicat et finement rasé. Elle retint un gémissement, ne supportant pas que sa voix se fasse plus haute que d'habitude, mais pourtant ne s'empêcha guère de se coller avec une sorte d'envie incontrôlable contre le corps de la demoiselle à l'apparence hybride, ses mains sur son fessier ne manquant pas non plus de presser avec désir la chair rebondie, la malaxant délicatement alors qu'elle vint à s'exprimer avec un souffle un peu haletant, suffisant pour comprendre à quel point elle était sensible à son geste :

« Princesse je... Pardon mais, je vous veux rien que pour moi... Je veux être celle qui vous feras du bien ! »

Laissant échapper un doux couinement au final, sa bouche ouverte pour lui parler l'empêchant de voiler les réactions de son corps à ses doigts qui viennent passer avec délice le long de sa fente, c'est avec une certaine honte, mais aussi une excitation redoublée par la situation que Vinyl ne tiens plus et vient à entraîner lentement la demoiselle dans une chut plus ou moins maîtrisée, vers l'arrière. Elle en dessous, soumise à sa princesse qui semble tant et si bien concentrée que malgré le mouvement, elle est encore en train de lui faire sentir la délicatesse de ses caresses, et Twilight donc au dessus, son corps divin livré à la vue d'une Vinyl qui n'est pas loin de vouloir passer sa langue sur l'intégralité du corps de sa souveraine... C'est bien suffisant en un sens pour que la poney taciturne, dans son apparence hybride, relève lentement son corps, l'arquant pour pouvoir revenir à l'assaut du corps violacé, et qu'elle vienne doucement sortir sa langue avec un des airs les plus pervers possible, pour enfin venir prendre l'un des seins dans sa bouche, l'aspirant d'abord un coup, pour venir le prendre en partie en bouche, puis le libérant avec un léger filer de salive, qui finalement se voit vite récupérer quand sa langue se perd sur la chair tendre et douce, allant même taquiner bien plus clairement le téton dressé de son amnésique amie. Un sein, puis l'autre, Vinyl présentes une envie brûlante de pouvoir se satisfaire du corps de Twilight, et enchaîne ses longues léchouilles alors que son entre-jambe commence à brûler d'une sensibilité à nulle autre pareille, tant et tant stimulée par les délicatesses de la princesse qu'elle risques bientôt de ne plus pouvoir réussir à retenir sa voix d'exprimer les délicieuses stimulations qui foudroient de plus en plus souvent ses pâles mais sensuelles formes.

« Que... Que voulez vous... Princesse ? Dites moi, je veux... Je veux vous faire du bien ! »


- - -


Alexander, depuis son poste d'observation, avait bien du mal à y croire finalement, mais son encensoir avait marché, et même bien plus qu'il ne l'avait jamais cru, car après deux bonnes heures d'attentes, et la sensation graduellement insoutenable de voir que son projet était en train de présenter un sérieux échec, ce n'était pas un, mais deux OPH qui étaient arrivés dans l'entrepôt. Et, si cela n'était pas déjà suffisant en soi, il s'agissait de deux femelles qui semblaient plus ou moins se connaître, sans parler du fait que l'engin, et tout particulièrement les projections de phéromones qu'il avait produit, semblait avoir provoqué chez elle une réaction des plus vive, les deux femmes étaient tout simplement incapable de résister à une attraction dévorante l'une envers l'autre. Il notait frénétiquement tout cela sur son calepin, ayant décidément la preuve finale que son œuvre était efficace, et, restant tout de même bien caché, glissait de plus en plus souvent un œil des plus intéressé sur la scène alors que lui-même commençait à avoir quelques pensées déviantes sur la suite des opérations. C'était un simple test après tout, donc rien de ce qu'il ne ferait ici ne saurait lui créer de problèmes... Et de les voir ainsi, de loin, en train de se perdre en de doux et fins contacts, non sans parler de leur claire beauté à toutes les deux, le scientifique commençait à ressentir l'envie folle de les rejoindre, et de les faire couiner encore et encore au moyen de son propre membre. Mais pour l'instant il résistait, souhaitant encore poursuivre ses observations un moment, même si, sous ses vêtements, son membre avait rapidement prit une taille non-négligeable, excité à l'extrême.

« Continuez donc mes petites … Continuez tant que vous le pouvez, après c'est moi qui vais vous faire couiner ! »
Journalisée


Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 67

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #5 le: Décembre 24, 2016, 03:18:15 »

Sans doute était-ce dû à sa nature d'Alicorne ou le fait qu'elle ait été habituée au sexe avec une vampire et une démonte, voir peut être un mélange de tout ça, mais il semblait à Twilight que son esprit était un poil plus lucide que celui de Vinyl en cette situation, comme si elle possédait une certaine forme de résistance aux phéromones. Certes, elle était très excitée par la situation et avait une envie grandissante de sexe, tout comme son amante. Mais là où la licorne blanche ne parvenait pas à résister à ses désirs, à son envie de jouir, la princesse était un peu plus maîtresse d'elle même.

Quoi qu'il en soit, Vinyl ne tarda pas à lui avouer qu'elle la voulait rien que pour elle, avant de basculer sur le sol en l'entraînant dans sa chute. Et avant qu'elle ne puisse faire le moindre geste, sentit une bouche sur son sein, ainsi que la langue de son amie remuer sur ses tétons, qui durcirent rapidement.

- Hmmmm..... Haaaaan.... Vinyl.... Haaaa....

Twilight gémissait et couinait doucement, sans retenue, alors que son intimités s'humidifiait de plus en plus. La princesse dû compenser la vigueur de son amante, elle se fit plus insistante sur la fleur de la licorne, s'attardant longuement sur le clitoris de cette dernière jusqu'à ce qu'il ne forme une petite boule de chair gonflée, après quoi elle y glissa deux doigts inquisiteur, débutant de lents vas et viens. Après plusieurs minutes de gémissement mutuels, leur chaleur corporelle atteignant des pics de plaisir records, Vinyl lui demanda ce qu'elle souhaitait...

- Tu... Tu es aussi excitée que moi... Vinyl... Tu... Haaaa... Tu mérite de l'attention.... Toi aussi... Hmmmm...

Twilight se mît alors dans l'autre sens et, agrippant les cuisses de son amante, inversa leur position. Vinyl se retrouva donc au dessus et Twilight en dessous, dans la célèbre position du 69. Redressant sa tête vers l'entre cuisse de son amante, elle laissa échapper un souffle chaud et sensuelle sur sa douce fleur intime. Et, tout en écartant ses propres cuisses pour laisser la belle s'occuper de sa fente à loisir, entreprit d'y donner quelques coups de langue, avant de venir suçoter sa boule de plaisir, malaxant chacune des fesses de son amante de ses mains habiles, laissant échapper de doux gémissements sensuels.
Journalisée

Darthestar
Modérateur
-
*****
Messages: 2990

avatar


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #6 le: Décembre 26, 2016, 03:12:15 »

« Hmmmm..... Haaaaan.... Vinyl.... Haaaa.... »

Vinyl n'était pas du genre à faire du bruit, c'était une chose connue de toutes les licornes et les poneys de son monde d'origine, elle était plus que silencieuse, et pire encore, son coté taciturne la rendait même parfois difficile d'approche, car il restait complexe d'accepter d'une inconnue qu'elle vienne doucement vous chuchoter ses mots à l'oreille en général. Pourtant, il ne fallait pas croire pour autant qu'elle avait du mal avec le bruit, son travail de DJ était là pour le prouver bien souvent, même si les gens n'y pensaient pas souvent, et pour être tout à fait honnête sur ce point, il s'agissait bien généralement du contraire, à savoir qu'elle adorait se perdre dans une musique qui lui permettait ni d'avoir à penser, ni d'avoir à tenter d'échanger avec autrui, le bruit couvrant clairement ses paroles. Une bonne excuse en somme, qui ici n'avait pas lieux, car les gémissements de la princesse étaient très loin d'être comparable à la musique qu'elle appréciait tant, et pourtant... L'entendre ainsi prendre un plaisir clair, alors que sa langue ne pouvait s'empêcher de se perdre sur la délicate chair violacée de sa camarade, était en soi si appréciable, si excitant, si plaisant, qu'elle s'y perdait un peu, ne souhaitant finalement que ça ne puisse cesser, que Twilight puisse en profiter sans jamais avoir à ressentir le moindre manquement de sa part. Peut-être était-ce simplement de l'amitié, un doux réconfort qu'elle espérait positif pour celle qui avait non seulement perdue son royaume de vue pendant six années, mais aussi sa mémoire... Mais vu comme la moindre sensation de sa camarade la faisait frémir d'envie, elle commençait lentement à en douter !

D'ailleurs, elle ne semblait pas être la seule à ressentir un besoin viscéral de faire du bien à sa partenaire du soir, à cette camarade retrouvée de manière complètement fortuite, car elle ne manqua pas de lui faire connaître des touchers dont elle n'aura jamais put imaginer l'efficacité, du moins de la part de cette princesse qu'elle avait toujours vue comme un peu sévère et... malheureusement puritaine. Était-ce le résultat de sa présence sur Terre ? Elle ne le savait guère, mais loin de s'arrêter de caresser sa fente des plus humide de ses doigts de fée, Twilight avait profité de se retrouvée dans une position différente suite au mouvement de Vinyl pour approfondir ses délicates intentions, ne manquant pas de laisser le soin à la taciturne femme à la peau blanche de se mettre à gémir, même si de manière bien occasionnelle. Ce n'était ni fort, ni spécialement audible, mais pour une personne qui la connaîtrait, un tel manque à son comportement naturel était déjà en soi un exploit, car ses lèvres laissaient graduellement échapper de biens honnêtes soupirs, ou de petits couinements, encore plus quand la princesse ne put contenir son engouement, et qu'elle se mit même à la doigter, la poney aux notes de musiques se mettant lentement à se tortiller de bonheur, écartant bien malgré elle ses cuisses pour en profiter toujours plus. Elle avait chaud, terriblement chaud, c'est un véritable brasier qui était en train de naître au creux de son bassin, et la légère sueur qui commençait à perler sur sa peau pâle n'en était qu'un autre clair signe, offrant à sa compagne violette tout l'honneur de la contempler dans un état que bien peu d'autres avaient put connaître.

« Tu... Tu es aussi excitée que moi... Vinyl... Tu... Haaaa... Tu mérite de l'attention.... Toi aussi... Hmmmm...
 -  Princesse je... Je ne peux oser vous demander cela... Hnnnn... Aaah... Ce ne... Nnnhhmmm... »

Apparemment la jeune femme n'avait pas grand droit de résister aux attentes de sa princesse, et c'est bien pour cela qu'elle ne fit pas plus de commentaires alors qu'elle put sentir celle-ci décaler ses doigts de son antre ardente et si sensible, la forçant encore une fois à un fin couinement plein de frustration, l'une de ses jambes tremblotant un peu sous le coup de ses envies. Et puis cette frustration ne dura qu'un temps, car il ne fallut pas à la demoiselle bien longtemps à attendre pour voir celle pour qui elle ressentait un amour fou en cet instant se retourner, lui présentant à l'occasion son entre-jambe encore absente de ses soins, tandis qu'elle s'offrait elle aussi une vue imprenable sur l'intimité désireuse de Vinyl. Pire encore, cette dernière se sentit à son tour emportée dans le mouvement de son amie, et vint à rouler sur le coté pour finalement se retrouvée au dessus d'elle, le nez quasiment placée sur la fente fine et parfaitement rasée de sa souveraine compagne, ne l'aidant pas du tout à penser clairement en cet instant, n'ayant plus que l'envie dévorante de venir placer sa bouche au contact de ces lèvres intimes, et de ne plus réfléchir pour se perdre dans cette luxure qui semblait, de toutes manières, irrésistible ! Et d'ailleurs, elle ne manqua pas à ses devoirs, car voyant bien que Twilight écartait volontairement ses cuisses pour lui laisser le plein accès à l'une de ses zones les plus sensibles, Vinyl sauta littéralement sur l'occasion pour que sa langue déjà bien échauffée se mette à produire de longues lèches désireuses.

« Aaaah ouiiii... Princesse si vous... si vous saviez... Nhhh... Comme c'est bon ! »

Elle rêvait de pouvoir continuer ainsi pendants des heures, de se perdre de plus en plus profondément dans ce désir impérieux qu'elle avait de se satisfaire du corps de sa belle et tendre amie, de ne plus avoir jamais à réfléchir au bien-fondé de son comportement, et de conserver rien que pour elle le corps de la souveraine jeune femme. Ses cordes vocales commençaient déjà à se délier de plus en plus, elle parlait comme une personne normale désormais, et ses gémissements se faisant de plus en plus lascif et quémandeur, comme si elle cherchait à offrir à sa compagne le tout de son besoin d'être utilisée comme... Elle ne savait guère, une simple poney de monte, un jouet offert au plaisir de Twilight, peut-être même pire encore ? Tant qu'elle avait cette suprême satisfaction d'être entre ses bras, de se faire déguster l'entre-jambe alors que la chair ferme de ses fesses était malaxée sans complexe, et plus encore, d'être livrée toute entière à trahir le moindre de ses frissons au travers d'un plaisir qui normalement n'aurait put se révéler possible en compagnie de cette femme à la peau violette, c'était juste un véritable nirvana pour elle, dans l'état actuel des choses. Mais ça ne pouvait pas être si simple, parce qu'alors qu'elles étaient toutes les deux en train de devenir de plus en plus faibles, tremblante de l'excitation qu'elles ressentaient, épuisées par un désir qui se consumait sans jamais perdre de sa forme ; alors qu'elle était là à suçoter le bouton de plaisir de Twilight et que ses doigts s'amusaient à se perdre le long de ses chairs sensibles, une envie encore plus forte était en train de lui faire perdre définitivement l'esprit...

« Princesse... J'ai tellement... Aaahn... Tellement besoin d'une queue ! Mmhhhh... C'est pourtant si bon avec vous... Nhhnnn... Si bon... Mais j'en veux tellement plus ! »

Ses doigts griffaient la peau de Twilight, et son esprit se perdait rapidement dans ce besoin soudain d'être sautée par un mâle... Quelle honte d'être aussi exigeante, alors même qu'elle avait enfin droit de se laisser aller à ses passions avec la princesse ! Elle ne savait plus où se mettre !
Journalisée



Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox