banniere
 
  Nouvelles:
Une nouvelle édition de la Gazette LGJ est disponible !

Vous pouvez y accéder ici.



De nouvelles lois européennes rentrent en vigueur, informez vous ICI.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Teach me how to hit ! PV: Kim  (Lu 960 fois)
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« le: Décembre 16, 2016, 05:19:09 »

'Capitaine, nous avons la ville en vue.''

''Bien, atterrissez dans l'un des spatioport et faite le plein de gaz.'' Répondit un albinos assis sur une chaise en train de grignoter un paquet de bonbons et de chocolats.

Malgré la pluie qui tambourinait sur les vitrines du centre de pilotage du Fer de Lance, la cité Illerium était bien visible, et ce, malgré aussi la nuit noire qu'il faisait dehors. Illerium était une importante ville commerciale se situant dans le territoire de Tekhos, ou la technologie était aussi avancée que celle de la métropole, qui se situait prés de la ville. Cette ville commerciale était achalandée et très peuplée en raison de son secteur économique des plus favorables ainsi que ses habitations modernes et avancées.   

Tandis que le vaisseau gigantesque avançait, qui faisait pourtant pale figures face aux croiseurs militaires un peu plus loin, Clyde observait l'extérieure à partir d'une des nombreuses fenêtres de la vaste cabine de pilotage. De vastes gratte-ciels s'élevaient vers le ciel, toute appartenant a des compagnies dont les richesses étaient grandes et colossale. Certains étaient plus petits, donc des appartements ou de simples bureaux.

Le but de leur venue était simple : aller vendre des marchandises volées aux marchés noirs de la cité futuriste ainsi que réparer leur vaisseau. Quelques jours plus tôt, Clyde avait eu la bonne idée de s'en prendre a un croiseur militaire et le dit croiseur leur avait fait passer un sale quart d'heure. Néanmoins, avec l'aide de ses hommes, l'abordage avait été un succès et... Il n'y eut aucun survivant. Clyde ne faisait pas dans la dentelle. Ni lui ni ses hommes. Mais deux de ses hommes étaient particulièrement sadiques... Soixante Douze et Alyster. Entre les deux, la compétition était féroce. L'un pouvait briser des os avec une facilité déconcertante tandis que l'autre faisait preuve de sang-froid en toute circonstance et dont son esprit tactique n'avait d'égale que sa méchanceté.
 
''Fer de Lance s'amarre dans le port 13, capitaine.'' Dit l'un des pilotes tandis qu'il faisait entrer le vaisseau dans une sorte de grand dôme ou les vaisseaux pouvaient atterrir pour refaire le plein et des réparations. Puis le vaisseau se posa dans son propre 'stationnement' ou rapidement, des hommes vinrent a leur rencontre, chargés d'équipements pour l'essence ainsi que les outils de réparations. Ses hommes commencèrent a sortir du Fer de Lance
 
''Parfait! Prévenez Soixante-Douze qu'il sera mon escorte pour nous accompagner a la vente ! Le commandement du vaisseau en mon absence reviendra aux Lieutenants.''

*

Sous leur pas, des flaques d'eau se troublèrent. Les néons clignotaient. Ils empruntaient un chemin peu fréquenté avec des camions volants, Clyde assis sur le siège du passager tandis que le lieutenant silencieux robotique menait le convoi. Ils transportaient de nombreuses caisses métalliques qui contenaient évidemment les armes avancées de l'armée ainsi que des prototypes encore jamais vus. De fameux joujoux que Clyde allait vendre. Il allait se faire une bonne fortune et comptait la gaspiller en maisons closes et en produits douteux !

Un sourire vint sur ses lèvres tandis qu'il voyait le lieu de leur destination. Un énorme penthouse appartenant à un baron du crime réputé pour sa brutalité et sa puissance. Plus ils approchaient, plus il entendait une forte musique émaner du lieu de vente. D'autres seigneurs de guerres, criminels et compagnies de mercenaires allaient être présent. Clyde espérait que ce n'était pas un de ses rivaux !

Ils se parquèrent devant le penthouse derrière quelques ruelles abandonnés et, tout en étant protégés de la pluie par un champ de force qu'un de ses hommes maintenaient, se dirigèrent avec les caisses de métaux. Ils furent admis et après avoir discuté avec l'un des vérificateurs d'invitations, ils entrèrent dans le penthouse. L'ambiance était festive et l'alcool coulait à flot. Clyde ordonna donc aux restes de ses hommes, sauf son lieutenant, de pouvoir profiter de la fête comme ils le souhaitaient.
 
L'albinos sourit tandis qu'il se frayait un chemin dans la cohorte d'invités aux races multiples et divers, une main tenant un verre de champagne. Il sentait que la fortune brillait sur lui sa bonne lumière !
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Décembre 16, 2016, 09:24:47 »

Il est tôt le matin du 10 décembre 2290 quand je me réveille enfin dans ma chambre de l'enclave. Je suis un peu épuisée car je me suis couchée tard la vieille et c'est donc la tête dans le cul que je commence à m'habiller d'une jumpsuit rouge aux bandes noires. Depuis plusieurs jours le conseil militaire de l'enclave me prépare à une mission importante, une mission qui va préparer le destin de l'humanité à entrer dans une nouvelle ère technologique. Cette mission du nom de : Mission : Parallel World Explorer ou PWE va marquer le temps et l'histoire de l'enclave. Je suis personnellement très fière d'être une pionnière de l'exploration de monde Parallèle. Je me présente alors en direction du chef scientifique Jonathan Smith. Je lui fais un salut militaire et j'attend avec impatience ses instructions.

_" Bonjour Sergent Kim, j'espère que vous avez passée une bonne nuit ? Venez avec moi, la scientifique madame Marwen et monsieur Wong v'ont vous aider à enfiler votre tenue. Une tenue anti radiation pouvant résister à des rads de 2300 pm, anti vide de l'espace et résistante aux pressions, avec une bonne heure d'air en réserve et un système de maintien de température à l'intérieur. C'est la combinaison la plus technologique que le monde peut offrir. " Dit alors monsieur Smith. la combinaison, orange et rouge semble venir tout droit d'un musée de l'exploration spatial de l’Amérique des années 60.... C'est belle est bien une combinaison du même type qui a était créée pour moi. Nous ne savons pas ce qui pourrait y avoir dans le monde parallèle et une combinaison comme celle-ci est la seule qui peut permettre un retour du voyageur à son point initial.

Je m'équipe alors de l'équipement qui pèse son poids. Il me faut une trentaine de minutes pour être opérationnelle. On accroche alors mon flingue à la ceinture, mon armes blanche à la hanche et mon fusil sur mon dos. Au poignet se trouve un téléporter personnel de retour sur la terre. Un Gadget important pour pouvoir espérer rentrer et raconter notre voyage. Un journaliste s'approche alors de moi et me dit alors.

" Une photos pour le Louisiana Feather de Nouvelle-France ! " Dit-il et je prend alors mon casque dans la main gauche et je fais un salut amical de la main droite. Le Flash de l'appareil m'aveugle et j'ai un sourire crispée qui naît sur mon visage. Je mets alors mon casque et je glousse un peu. Je m'avance sur la passerelle et le temps commence à me sembler long. Je sais que je fais mon devoir mais si jamais je ne reviens pas... si jamais j'arrive dans un territoire plus hostile que ce que la combinaison peut résister ? Je me trouve sur la passerelle et je remarque ma famille, je suis terrifiée mais je me dois d'être digne d'eux. Je leur fait un signe d’au revoir et j'espère de a bientôt.

Je m'installe dans la capsule et je ferme les yeux pour attendre le compte à rebours de la radio. " Générateur Prime Activé et fonctionnel ; Générateur Auxiliaire Activé et fonctionnel ; Condensateur d'énergie Activé et fonctionnel ; Refroidissement automatique Activé et fonctionnel ; Bonne chance Sergent Kim, l'enclave vous salut et vous remercie vous faite honneur à votre famille et à l’Amérique ! Que dieu vous garde ! Départ dans 5... 4... 3... 2... 1... 0... "

Je sent la capsule se mettre à trembler et les petites lumière à l'intérieur de celle-ci clignotent rapidement avant de m'encercler et de me transporter dans un endroit de lumière complète. Deux surface circulaire noires semblent se créer au dessus et au dessous de moi. Mes jambes semblent faire plusieurs kilomètres et quand je lève le bras celui ci s'en va loin en avant. J'essaie de crier mais c'est impossible. Je me trouve désarticuler et petit à petit mes membres explose en petites billes qui tournoies autour de moi et c'est le noir complet.

Je je cligne rapidement des yeux et petit à petit la lumière revient. Elle est aveuglante mais des formes un peu flouté se dessine. Je semble pouvoir sentir le poids de ma combinaison, je suis un peu désorientée. Je parviens enfin à distinguer l'horizontal de la verticale et je me relève alors doucement, la lumière m'agresse moins et j'observe autour de moi des personnes. Il semble que je suis arrivée en plein dans une fête, je cligne à nouveau des yeux et je remarque que plusieurs personnes s'approchent de moi avec des armes. Il me vise et d'instinct je lève les mains.

-" Hey toi ! Qui es tu ? Pourquoi tu te pointe ici dans un éclair bruyant !" dit alors un homme un peu fort qui tient une sorte de fusil laser. Je tourne sur moi même pour observer tout le monde et je répond ensuite à l'homme fort.

-" Yeh mava lefim ! Yeh hien dedui gagn' mvué tépa !" J'ai du mal à parler car j'ai la langue toute engourdie. Je ne veux pas me faire tuer aussi bêtement alors je répète en espérant que quelqu'un va pouvoir me comprendre.

-" Yeh hien enpé, mtuépa ! gieu itegné aigmué" Je commence à paniquer car ils semblent de plus en plus virulent. J'espère que quelqu'un va me venir en aide ou que je puisse retrouver la parole rapidement.


Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #2 le: Décembre 17, 2016, 05:35:52 »

Assis sur le fauteuil de velours d'un des nombreux salons principaux du luxueux et gigantesque penthouse, Clyde écoutait avec intérêt les conversations aux alentours ainsi que des bruits suspects aux toilettes. Ses fines lèvres s'étirèrent en un petit sourire entendeur. Ce qu'il pouvait apprendre ici pourrait lui servir plus tard. Les réunions de ce genre ainsi que les petites fêtes ou célébrations n'étaient en rien différent de ce que les gens dans la politique faisaient, seule la nature des gens changeaient, leurs ambitions et leurs motivations. Clyde, cependant, ne voulait rien. Il voulait vivre, tout simplement, sans crainte du lendemain ou sans être rongé par le doute d'une trahison de la part de ses hommes. Ils avaient l'air effrayant certes, mais même Alyster ou Soixante-Douze était d'une loyauté irréprochable. L'albinos se souviendrait toujours de leur rencontre avec eux. Avec chacun des membres de l'équipage du Fer de Lance, à vrai dire. Spécialement Widowmaker ou bien son informatrice personnelle, Sombra, au corps si voluptueux et doux au toucher... Il secoua légèrement la tête. Il ne fallait pas penser a ça, pas maintenant en tout cas. La vente n'était pas encore conclue et ne pouvait rêvasser. Il ne fallait pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.

Les discussions allaient de bons trains. Des femmes étaient principalement présentes, mais aussi de rares hommes et quelques Terranides qui ont été assez robustes pour échapper aux esclavagistes et former leur propre empire du crime, qu'il soit grand ou petit. Ils discutaient de leurs affaires et de leurs récentes attaques, de leurs succès. Tous voulaient bien paraître, mais peu était prêt à admettre leurs échecs. C'est pourtant à partir des échecs que l'on se forgeait et que l'on acquérait de l'expérience. Clyde le savait bien. Ses premiers contrats s'étaient souvent résolvez par de grands échecs et la désertion répétés de ses anciens hommes. Mais il n'avait jamais abandonné. Pour montrer au monde qu'il valait bien mieux que cela. Qu'il était fort.   

Portant un verre de champagne aux lèvres, il se leva doucement et déambula un peu aux alentours, parmi les convives aux vêtements raffinés. Il faisait un peu tache, parmi eux, avec ses pantalons bien légers à bretelle, ses chaussons multicolores, son chemisier blanc et son T-shirt noir. Sur son passage, il sentit des regards noirs, glacés et... Dégoûtés. Il souriait. Qui aimerait avoir pour ami quelqu'un avec des fils sur l'entièreté du corps ? Exception de son équipage, personne de sa connaissance le voudrait bien. Au moins, son visage attirait des regards quelque peu affamés. 

Puis quelque chose se produisit. Un énorme bruit semblable a un coup de feu accompagné d'un flash éclatant dans la cour arrière du penthouse. Précipitamment, avec Soixante-Douze sur ses talons, il s'approcha des fenêtres comme la plupart des invitées. Des hommes armés s'approchèrent d'une figure en combinaison. Clyde recula de quelques pas et fonça vers l'avant, traversant a travers la fenêtre qui se brisa en mille morceaux. Il était bien trop curieux pour emprunter les escaliers et sortir dehors de manière civilisée. Se réceptionnant au sol, se relevant ensuite, il se dirigea à grands pas vers la figure et eut un énorme sourire. Quelle combinaison !

Elle eut cependant de la misère à communiquer semblerait-il. Silencieusement, Soixante-Douze se plaça aux côtés de son supérieur, toisant la nouvelle arrivée a travers la visière de son armure, silencieux comme toujours.
 
''Salut ! Mon nom est Clyde! Tu es qui ? Tu viens faire quoi ? Tu viens d'ailleurs ? C'est quoi ton nom ? Es-tu ami ou ennemie ?'' Demanda-t-il sur un ton surexcité et rapide. 

''Monsieur, retournez à l'intérieur, laissez nous faire notre trav--''
 
L'un des hommes furent interrompus par une explosion venant du penthouse et des cris d'agonies se firent entendre ensuite. Clyde se retourna aussi rapidement que Soixante-Douze l'eut fait, sortant ses lames d'acier renforcés. Une grande partie du penthouse avait été détruit et le reste était en flamme. Des morceaux de corps avaient revoler et des blessés se trouvaient allongés au sol, seuls survivant de l'explosion.

''C'...C'est Clyde ! Ce connard l'a fait ! Il est sorti juste avant l'explosion !'' Hurla l'un des gardes, éberlués, pointant son arme sur l'albinos. ''Il a tué tout le monde !''

''Quoi? Non mais, attendez une min-!''

Il fut interrompu par Soixante-Douze, qui, en une seconde, avait décapité chacun des gardes avec une rapidité peu commune. Un regard vers son supérieur et Clyde comprit le message. Il fallait partir d'ici. D'un geste de la main, il lui demanda de porter la nouvelle arrivée avec lui tandis qu'il sortit de ses poches des pistolets cachées et puissants.
 
Ils n'eurent pas à combattre, les autres gardes occupés par l'incendie. Ils se précipitèrent aux camions. Clyde jura. Le reste de ses hommes avait péri dans l'explosion. Il monta dans l'un des camions et prit la place de conducteur, Soixante-Douze se trouvant dans le siège passager avec la nouvelle arrivée entre eux.
 
Rapidement, il se mit à conduire à travers les rues tel un fou et rejoignit le vaisseau au bout d'une dizaine de minutes. Sortant du véhicule, il hurla :

''Tous a bord ! Vite ! On décolle !''

Son lieutenant sortit du camion et transporta la nouvelle arrivée à l'intérieur avec Clyde. Son équipage ne perdit pas de temps. Une fois prêt, le vaisseau sortit en trombe du spatioport et s'envola dans les airs, au-delà des nuages.

Clyde se trouvait dans le centre de pilotage du vaisseau avec son lieutenant tenant fermement la nouvelle arrivée d'une main d'une poigne forte. Puis l'albinos se retourna et s'approcha d'eux, projetant son regard rouge vers l'intrus.

''Bon. J'attends des explications. Il serait sage de ne pas me mentir, qui que tu sois. J'ai perdu des gens, j'attends réparations, évidemment.''
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 17, 2016, 11:33:26 »

Je regarde les personnes s'approcher de plus en plus rapidement. Ils m'encerclent et rapidement les civils curieux dépassent le cordon de sécurité formé par la sécurité. Une personne en particulier s'approche et en posant un millier de question, cependant, je n'ai pas le temps de répondre car j'ai ma langue encore engourdie. Soudain, une explosion retentis, je me baisse un peu par habitude et je me tourne en direction de l'explosion. Plusieurs civils commencent à fuir tendis que des cries retentissent. Je ne comprend ce qui se passe dans l'instant suivant. Je me fais emporter, soulever sans que je ne puisse rien faire. Je me fais rapidement installer dans un camion vaisseau.. Je ne connais pas la technologie qui permet de faire décoller l'engin mais pour le moment je regarde mon pip-boy sur ma combinaison.

-" Oxygène interne 75 % / Energie de la cellule à fusion = 22 % / Sonde d'identification de gaz externe = respirable / température extérieur 22 ° en diminution"

Le temps que je regarde ses statistiques je me retrouve dans un grand vaisseau d'exploration spatial. L'homme qui me soulève et me trimbale comme un sac à patate me maintien toujours par une poigne solide. Je me tourne vers lui un instant avant de me faire interpeller par le commandant du vaisseau un être fantomatique et presque terrifiant.

- ''Bon. J'attends des explications. Il serait sage de ne pas me mentir, qui que tu sois. J'ai perdu des gens, j'attends réparations, évidemment.'' Demande alors l'homme et j'envisage de lui répondre cependant je prend une petite pipette qui se trouve dans mon casque pour boire une gorgée d'eau avant.

- " Bien le bonjour, je viens en paix je suis le sergent Kim Soo-Yong je suis de l'enclave, une faction d'ordre communiste au sein d'un état qu'on appelle la Louisiane. Je fais actuellement partie d'une des premières mission d'exploration de monde parallèle soit Mission : Parallel World Explorer ! Pour vos gens je suis navrée... mais je suis innocente et je n'ai de toute manière rien à vous offrir. " Je tente alors de tirer sur le bras de l'homme pour me faire libérer et ainsi me débarrasser de ma tenue d'exploration bien encombrante. Cependant il résiste à me lâcher et je lui dis alors que j'ai besoin de mes deux mains pour me déséquiper de ses kg de matériel. Il me lâche alors et je retire mon casque pour prendre une bouchée d'air pur.

- " Monsieur Clyde, je me ferais un plaisir de parler avec vous cependant j'ai besoin de deux personnes pour m'aider à retirer le reste de mon équipement. Je dois en prendre soin si je veux revenir un jour chez moi. " Je l'observe alors de haut en bas et j'observe le reste de l'équipage. Ils n'ont pas l'air d'être les plus généreux du coin mais plus les pires... il faut que je garde mon arme prêt de moi au cas ou. 
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #4 le: Décembre 18, 2016, 11:58:06 »

Tout sourire s'était évanoui du visage androgyne de l'albinos, mais son regard affichait toujours cet air joueur et fou. Clyde n'était pas quelqu'un ce mentalement stable. Il pouvait tuer quelqu'un pour une simple stupidité comme laissé vivre le pire des salauds parce qu'il l'amuserait beaucoup, qu'importe ses crimes ou l'intensité de sa cruauté. C'est ce qui faisait de lui quelqu'un de dangereux et d'imprévisibles, ajouter au fait qu'il est immunisé contre la peur de la mort. Il prenait des risques et ne regrettait rien. Le regret menait souvent à la mort, au vu de l'hésitation que l'on fait dans les choix dans le futur. Elle avait intérêt a ne rien omettre, pour son bien.   

Ce qu'elle fit bien évidemment, surprenant quelque peu Clyde. Elle mentionnait des choses qu'il ne connaissait pas vraiment. L'Enclave ? Louisiane ? Mission Parallel World Explorer ? Elle essaya de se libérer de la prise de l'homme de main et lui demanda ensuite de la lâcher pour qu'elle puisse enlever son équipement, ce que Clyde lui ordonna de faire d'un mouvement de la tête. Il soupira ensuite et vint aider Soixante-Douze a enlever la combinaison tout en observant les formes de la femme avant de reculer, son lieutenant transportant la combinaison aussi facilement que si ca aurait été une pomme.

''Bien, je vois... Tu viens d'ailleurs en somme. De quel monde viens-tu ? Je tiens à te préciser que nous sommes en Terra en ce moment.'
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Décembre 19, 2016, 06:33:09 »

Je sors un petit cahier et je commence à noter l'information de Terra ainsi que les premières informations que je parvient à noter. De ce que je comprend Terra est un monde tellurique avec une espèce dominante d'un genre identique à l'humanité. Il y'a cependant d'autres espèces intelligente vivante sans doute venant d'un autre monde ou système que la planète. Le niveau de technologie est plus avancée que sur terre puisque de grand vaisseau non aérodynamique et avec une propulsion pratiquement silencieuse permet d'atteindre l'espace hors gravité de la planète en seulement une dizaine de minutes. Le vaisseau en question semble pouvoir atteindre des vitesses plus importante sans aucun problème ce qui laisse sous entendre que les voyages interplanétaires voir intergalactique est possible. Si c'est possible cela signifie que la colonisation est commencée depuis un certain temps. Il est possible également que la planète ne soit pas le berceau de la vie du monde parallèle en question et que des technologies plus importante existe. Concernant le social, la planète semble sous la juridiction d'une pègre et le sens même de justice semble inexistant ce qui laisse penser qu'il y'a des dissensions sociaux-économique voir une absence de réel gouvernement. Concernant la téléportation inter dimension il ne semble pas disposer de cette technologie ce qui nous offre un avantage certain. Alors que je note toute ses informations le chef du vaisseau me demande de préciser dans quel monde je viens et je lui répond alors.

- "La planète ou j'habite se nomme la terre, qu'on peu également appeler Sol prime. Le soleil qui nous éclaire s'appelle Sol ou Soleil. Nous nous trouvons dans le système Solaire... Dans le bras d'Orion fier d'une galaxie du nom de la Voie Lactée dans le groupe Local issue également de l'Amas de la vierge dans le superamas local Laniakea dans ce qu'on appelle l'univers. Un de ses noms vous parle ? J'ai également des questions à vous poser... Sans doute autant que vous en avez à me poser. Ou se trouve Terra exactement ? Est-ce le monde natal de la vie dans votre univers ? Serait-il possible de savoir comment se vaisseau peut se déplacer aussi vite ? Quel est le système de poussée que vous utilisez ? Il y'a des extraterrestres ? J'ai tant de donnée à récupérer  et qui va combler le corps scientifique de ma faction. "
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #6 le: Décembre 20, 2016, 05:21:48 »



Les fins sourcils du mercenaire albinos se haussèrent sur son front d'un blanc pale en voyant la nouvelle arrivée sortir un cahier et un crayon pour commencer à écrire ce qu'il avait répondu. Était-elle vraiment une nouvelle arrivée d'un monde que Clyde ne connaissait pas ? De nombreuses histoires faisaient référence à des êtres venus d'ailleurs dans la culture Tekhane et pas que, chaque culture en faisait référence. Kim faisait-elle partie d'un peuple bien plus avancé que Tekhos? Ou bien d'un monde mourant qui avait besoin d'un nouvelle endroit pour y habiter ? Elle possédait des traits fins que le jeune homme regardait sans se gêner, la dévisageant longuement avant qu'il ne se mette à l'écouter lorsqu'elle parla. Elle venait d'une planète nommée la Terre –Ils n'ont pas cherché longtemps pour le nom, mais ce n'était pas mieux que Terra- et se montrait étonnamment précis dans la position exacte de la planète.
  
Puis elle se mit à lui poser des questions un peu trop compliqués, mais heureusement, il en comprit la nature et tout en croisant les bras, avec un sourire, il répondit :

''Je ne connais pas cette planète et aucune carte, a ma connaissance, ne les montrent sur le plan galactique de mon vaisseau ou d'ailleurs. Terra se trouve bien, sur Terra. C'est un ensemble de territoire aux différentes espèces et ou la magie existe. Des Terranides, des animaux humanoïdes, existent et oui, c'est un peu le monde natal de la vie ici... Civilisée en tout cas. Mon vaisseau, le Fer de Lance, est alimenté par un moteur de classe Black Star, que l'on ne trouve que dans les niveaux secrets des bases militaires de Tekhos, ce qui veut dire que vous pouvez supposer deux choses : soit je l'ai acheté au marché noir, soit je suis entré dans cette base et je l'ai volé. Quoi qu'il en soit, l'énergie que produit le moteur est suffisante pour distancer la plupart des vaisseaux-amiraux des extraterrestres, car oui, il y en a. J'en ai même une dans mon vaisseau !'' Dit-il avec un grand sourire et envoya un regard discret vers Soixante-Douze, qui hocha de la tête et appuyant sur son poignet, il envoya un message à un des membres de l'équipage. Il allait s'amuser.

Après un moment, d'une des nombreuses portes, vint une vint une femme à la peau violette et aux yeux dorés, portant une combinaison moulante et une arme a longue portée futuriste dans ses mains avec de l'équipement futuriste.
 Elle jeta un regard amusé vers le commandant du vaisseau et s'approcha ensuite de la jeune femme aux yeux bridés.

''Je te présente Widowmaker, extraterrestre du vaisseau ! Elle est notre meilleure tireuse embusquée ! Souhaites-tu lui poser des questions ?''
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Décembre 22, 2016, 12:54:38 »

J'écoute avec attention le chef mercenaire albinos et je ne suis pas surprise de découvrir qu'il y'a aucune trace de la terre dans cette univers. Il y'a très peu de chance qu'une faille dimensionnel face un nœud local ou un nœud fermé. Les deux sont extrêmement rare et ils sont très recherché et très craint, car, en théorie avec un nœud local ou un nœud fermé nous conduirai dans le futur ou dans le passé de notre propre monde et pourrai causer des troubles de l'espace temps incorrigible. Après quelques minutes de conversation avec le commandant de bord, je constate qu'une des portes menant en dehors du poste de pilotage s'ouvre. Je ne remarque que tardivement la femme qui entre... Et qu'elle femme je suis impressionnée car il s'agit de ni plus ni moins que d'une extraterrestre. Elle ne ressemble en rien aux extraterrestres des films d'avant guerre et sa forme est même plus proche de l'humanoïde. La première explication vis-à-vis de sa couleur de peau serait un soleil bleu de type mourant ou proche de super nova. La peau prenant alors une teinte moins translucide que la notre et pour les yeux.. une simple adaptation à un atmosphère poussiéreux ou sombre. Je note tout cela dans un carnet et j'entend alors le commandant me parler.

''Je te présente Widowmaker, extraterrestre du vaisseau ! Elle est notre meilleure tireuse embusquée ! Souhaites-tu lui poser des questions ?'' dit-il alors et je regarde avec bienveillance le commandant pour le remercier de me présenter cette si belle extraterrestre. Je lui répond alors et tout en croisant les bras ceci.

_ "Plus que des questions j'ai un véritable sujet d'étude devant moi. J'aimerai m'entretenir avec mademoiselle Widowmaker pour étudier son corps, taille poids, circonférence etc. Puis je lui poserai une série de question afin de ramener les premières données sur une forme de vie extraterrestre et intelligente aux scientifiques de chez moi. "
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #8 le: Décembre 22, 2016, 05:55:09 »

La plaisanterie était peut-être cruelle pour la jeune femme, mais Amélie, en terme de corps, avait beaucoup plus de l'extraterrestre venu d'ailleurs pour envahir une quelconque planète malchanceuse pour ses ressources que pour apporter avec elle la paix et la prospérité au peuple qui recevait leur divine visite. Mais Clyde se doutait que si Amélie avait été vraiment une extraterrestre venant d'ailleurs, elle n'aurait apporté avec elle que des vaisseaux de combats dans le seul but de détruire sans remords une civilisation avant de repartir de là ou elle venait. Personnellement, Clyde ne serait venu que pour les putes, l'alcool, les hommes et les armes. Il n'avait jamais été du type conquérant, sauf des cœurs et des marchandises... Il aimait collectionner ses victoires personnelles. Grandioses ou non, une victoire restait une victoire, qu'importe de la manière dont on l'obtenait, par des moyens loyaux ou une manière des plus dégoutantes.   

Elle était visiblement intéressée par la nouvelle arrivée - qui se retenait de glousser comme une pucelle mine de rien, ce qu'elle faisait avec excellence, conservant une grande partie du temps un visage non-expressif - et se tourna vers le capitaine avec un regard bienveillant, lui disant ce qu'elle prévoyait de faire concernant Widowmaker. 

''Très bien ! Nous vous laissons notre infirmerie le temps que vous récoltiez les informations. Si vous avez besoin de quelque chose, faite moi signe, je viendrais vous régler votre problème !'' Dit Clyde en agitant des bras avec un beau sourire charmeur tandis qu'Amélie fit signe à l'Asiatique de la suivre. Clyde eut une vue sur leurs fesses avant que la porte ne se ferme derrière eux automatiquement.

*

Les pas de Widowmaker étaient léger et des plus rapides, presque inaudible, seul le claquement du talon de sa chaussure contre le sol métallique du vaisseau se faisait entendre. Sur son passage, les soldats la saluaient de signes de têtes ou de la main, ce qu'elle ne rendit pas. Elle était connue pour être une femme froide et peu sociale, sauf envers de rares personnes dans ce vaisseau, comme le capitaine Alyster. Elle mit le pied dans une infirmerie plutôt large et lorsque la porte se ferma derrière Kim, elle se mit à la déshabiller, verrouillant la porte. Sur son dos se trouvait un large tatouage de veuve noire, araignée dangereuse et symbolique pour elle, puis se retourna face à Kim, toujours aussi inexpressive.

''Commencez votre examen. Des questions ?''

Elle allait apprécier cette plaisanterie... 
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Décembre 23, 2016, 06:45:50 »

Je remercie le commandant Clyde et j'accompagne alors la belle extraterrestre dans l'infirmerie. Le vaisseau semble très très grand et ce qui est étonnant c'est qu'ils ne pensent pas aux gains de place en supprimant les longs couloirs. Nous arrivons à l'infirmerie et j'ai à peine le temps d'observer le matériel que l'extraterrestre retire  ses vêtements pour terminer dans le plus simple appareil. Ce que je note en plus de voir un corps magnifique c'est qu'elle à fermée la porte à clef. Je tousse un peu avant de me ressaisir, la situation est plutôt inhabituel surtout que si elle veux du sexe c'est mal tombé.... Je ne dirais pas non mais ne suis pas la meilleurs dans le domaine. Je m'approche alors et je lui prend doucement la main pour l'inviter à prendre place dans le lit d'infirmerie.

- " Je ne m'attendais pas à vous voir nue si rapidement. Je vous en prie... allongée vous pendant que je m'occupe de vous.... Enfin... je veux dire médicalement parlant. " Je rougis un peu de mon lapsus et je commence à sortir différent outils de médecine. Je commence par toucher sa main puis je remonte ma main le long de son bras, je touche également le ventre et enfin le muscle de la cuisse. Je prend alors mon cahier et je note que la texture de la peau est plutôt similaire à la notre bien qu'elle semble plus solide et plus résistante. Je regarde alors l'extraterrestre.

-" Vous venez de quelle planète ? Avec quel niveau de technologie ?" Je prend alors une lampe et je regarde alors le réflexe rétinien ainsi que le suivie du regard d'un objet mobile. Je prend ensuite un bâtonnet que je place dans sa bouche pour regarder le fond de sa gorge. Je place ensuite les objets sur le côté et je palpe le sein droit et gauche de l'extraterrestre afin de regarder si il y'a pas de grosseur cancéreuse.

-" Huhum et vous avez de la famille ? Des enfants peut-être ? " J'écoute ses réponses et je reprend consciencieusement mon examen. Je prend un stéthoscope afin d'écouter l'échos de ses poumons et de son coeur. Puis je la positionne sur le ventre pour procéder à la suite de l'examen.

-" A quand remonte votre dernier examen médical ? Vous consommez des drogues ou des médicaments de façon régulière ?" Dis je avant de toucher sa colonne vertical et de compter le nombre de côte ainsi que leurs placements. Enfin, je prend un thermomètre que je place dans le cul de l'extraterrestre afin d'avoir sa température.

-" Vous avez des maladies difficilement curable ou incurable ? Des maladies héréditaires ou que votre famille est plus facilement sujette ? " Je retire le thermomètre et je mets ensuite des gants avant de l'informer de se retourner à nouveau. Je lui place alors jambes en équerre et écartée afin d'avoir accès à son entre-jambe. Je frotte alors mon doigt contre sa vulve puis je l'enfonce à l'intérieur.

-" Vous avez des allergies ou des intolérances ? " J'enfonce un second doigt dans son minou et je commence à observer l'intérieur avec ma lampe frontale. Après quelques secondes je retire mes doigts et je jette les gants à la poubelle.

Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #10 le: Décembre 24, 2016, 11:17:28 »

Elle n'avait jamais été quelqu'un de normal depuis des années. Elle en avait même oublié la définition. La normalité est un sujet vaste. La société la définissait. La société définissait les normes de ce que c'était, que d'être normal. Avoir une bonne éducation, un bon travail, avoir une apparence humaine et avoir ne serait-ce qu'un brin de bienséance humaine. Widowmaker avait été quelqu'un, auparavant. Quelqu'un de normal. Quelqu'un qui n'avait rien vécu d'excitant dans sa paisible vie. Elle avait eu une enfance des plus normal, une éducation particulièrement excellente et remplie puis lorsqu'elle fut adulte, elle devint danseuse, une ballerine mondialement reconnue pour posséder une grâce que peu de gens pouvaient se vanter d'avoir.   

Puis tout avait changé en ce jour fatidique de décembre, alors qu'elle sortait d'un studio pour une pratique avec ses amies. Un groupe d'hommes inconnus l'avait endormi avec l'aide d'un dard et s'était réveillée dans une sorte de laboratoire clandestin. Depuis, elle avait vécu des expériences horriblement douloureuses, physiquement comme mentalement. Morceau par morceau, son âme avait été réduite en charpie, son humanité en cendre et sa moralité disparue. Son esprit tout comme son corps avait changé de manière drastique. Elle avait été depuis plus rapide, plus forte, plus... Puissante que les humains. Mais elle avait perdu la capacité à ressentir nombre d'émotions, même si au fond, il y avait encore en elle une certaine part d'humanité qui n'avait pas été détruite en cours de route, que peu pouvaient voir. Que Clyde avait pu voir une fois.

La jeune femme restait donc la plupart du temps sans émotion. Même pendant que Kim jouait avec son corps, elle s'était laissé faire en silence, son visage ne trahissant aucune émotion. Le fait que le capitaine du vaisseau l'avait convoquée pour que Kim satisfait sa curiosité n'avait rien dû au hasard. Clyde avait toujours été quelqu'un de nature enfantine, mais dans le fond, il était aussi dangereux qu'intelligent. En ce moment même, elle savait qu'elle se renseignait sur ce qui s'était passée auprès de Sombra, cette hackeuse mi-femme mi-cyborg, douée avec son réseau de renseignements. Même si, aussi excellente que Sombra pouvait être, elle avait des limites. Autrement, elle se serait occupée de son ennemi juré, le Renard, depuis longtemps.   

Quant à Widowmaker, elle était en train de s'amuser avec la jeune asiatique. 

''Je viens de la planète LV-426, dans le secteur du Griffon de Feu. Le niveau de technologie y est plus différent, mais supérieur que dans tout le territoire de Tekhos et ainsi que sa métropole principale. J'y suis né et j'y ai grandi depuis de nombreuses années. Ma famille y vit toujours, mais personnellement, je ne suis ni marié et n'ai aucun enfant. Je ne prends aucun médicament ni aucune drogue. Le dernier examen médical que j'ai fait était le mois dernier. Non, je n'ai aucune maladie, j'y suis immunisé pour la plupart et aucune allergie jusqu'à maintenant.''
Avait répondit Widowmaker de manière monotone en se relevant après que la scientifique eut fini et de souples gestes, elle s'habilla assez rapidement et retourna son regard ambré vers la jeune asiatique. ''Vous tripotez les gens comme ça depuis un moment déjà ou est-ce votre première fois ?'' 
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Janvier 02, 2017, 05:14:36 »

Je regarde l'extraterrestre de haut en bas tout en appréciant la beauté de ses formes et le prestige de sa tenue d’Éve. Puis je m'installe contre le bureau non loin. J'observe l'extraterrestre et je lui pose de nouvelle question au fur et à mesure qu'elle répond aux miennes. Elle me dit provenir d'un monde qu'elle appelle LV-426... 'est typiquement le nom qu'on donne à une planète paumée loin de chez nous.

- " Pourquoi avez vous décidé d'appeler votre planète ainsi ? " Je lui demande tendis qu'elle commence à répondre aux autres questions. Les réponses semblent basique et n'apporte rien à la science. En revanche une des réponses me fait lever un sourcil et je lui demande alors  " Immunisez ? Comment ça fait ? ". Je note bien évidemment toute les réponses que l'extraterrestre m'offre.

Soudain alors que j'ai le nez dans le calepin, elle me demande si j'ai déjà tripotée des gens ou si c'est la première fois. Je mets du temps à répondre... Je me dis dans un premier temps que je n'ai jamais fais cela autre que scientifiquement. Mais, l'humour doit être de mise et la franchise aussi. J'observe alors la créature et je lui dis doucement.

-" Je n'ai jamais tripotée quelqu'un avec une peau aussi... violette." Je conclut ma phrase par un petit rire et j'attend de savoir ce qu'elle va me répondre ou ce qu'elle va faire. 
Journalisée
Clyde
Humain(e)
-

Messages: 36



Voir le profil
FicheChalant
Description
J'aime les fruits
« Répondre #12 le: Janvier 07, 2017, 10:15:43 »

Elle s'attendit à cette réaction de la part de la nouvelle arrivée. Qui pouvait savoir que la planète dont elle avait fait mention n'était qu'une pure fiction et un simple tissu de mensonges. Elle avait toujours été une excellente menteuse et le sérieux dans le ton de sa voix ne la faisait que la rendre plus crédible, et son manque d'inexpressivité accompagné de son regard glacé peu expressif l'en augmentait encore plus. Mais cela ne voulait pas dire qu'Amélie mentait constamment. Elle avait une langue acérée quand venait le temps de dire les vérités fondamentales, aussi dures sont-elles. Pour avancer, il fallait affronter des douleurs. Mais elle avait suffisamment avancé selon elle. Elle se plaisait bien, là ou elle se trouvait, dans un équipage qui pourrait la protéger tout en la laissant tranquille. Sauf Clyde. Clyde, elle l'aimait bien particulièrement. Les paroles de l'albinos pouvaient être aussi douces que tranchante. Les gens brutalement honnêtes étaient rares de nos jours, et elle appréciait particulièrement ceux-ci. 

La jeune femme croisa ses bras et s'accota contre un mur en toisant du regard la nouvelle arrivée. Elle posait bien des questions... Mais Amélie n'allait pas s'en plaindre. Pour l'instant du moins. Elle voulait s'amuser encore plus.

''Elle se nomme LV-426 en raison du métal rare qu'on y trouve et qui, dans le tableau chimique de ce monde, représente un métal qui vaut extrêmement cher. La planète était dangereuse, hostile, habitée par des créatures que vous ne pourriez même pas imaginer... Et évidemment, elle était aussi remplie de mauvaises choses. De maladies notamment. Et grâce a l'évolution, mon peuple s'est habitué aux maladies les plus dangereuses qui existent. Une maladie mortelle pour vous ne serait peut-être qu'un simple rhume pour nous.''

Les expériences qu'avait subies la jeune femme, aussi odieuse et monstrueuse soit-elles, avaient eu aussi des avantages. Notamment une grande immunité a la plupart des maladies.

''Je vois. J'espère donc que vous avez eu du plaisir a tripoter quelqu'un comme moi alors'' Conclue-t-elle aussi avec un petit sourire entendeur. ''Comment est votre monde, quant à vous ?''
Journalisée
Kim Soo-Yong
Humain(e)
-

Messages: 13



Voir le profil
Fiche
« Répondre #13 le: Juillet 13, 2017, 12:45:47 »

Je suis de plus en plus embarrassée par les paroles de l'extraterrestre. Il est vrai que j'ai dû la toucher pour mes "expériences" médicales mais de là a prendre plaisir en le faisant. En revanche, la plantureuse créature n'est pas pour déplaire à l'iris de la jeune asiatique. il est vrai que si elle a le temps d'entretenir une courte relation amoureuse avec la demoiselle ça sera avec plaisir. D'ailleurs pour ne pas essayer de la convaincre de commencer maintenant ? ça fait un moment que Kim n'a pas eu de relation... ça serait la première avec une extraterrestre... D'ailleurs, ça serait sans doute la première relation du genre dans toute l'humanité. La jeune femme à un sourire en coin avant de s'approcher de la native de LV-426.

- "Je viens d'un monde ou une guerre de 8 minutes à réduits notre glorieuse civilisation en miette. Avant, nous étions à la pointe de la technologie, voiture volante, médecine de haut niveau, exploration spatiale... Après le feu nucléaire... nous étions à l'âge de pierre. On se bat pour de l'eau pure, pour de la nourriture on construit une nouvelle civilisation sur les cendres de l'ancienne. Moi.. dans tout ça j'essaie plus de survivre.. j'essaie de faire prospérer ma faction et je teste des machines de l'ancien monde... comme celui qui m'a amenée ici. Ce qui fait que je suis une exploratrice du chaos... Non ça c'est une connerie. "
Je commence simplement en prenant ta main. Puis je commence à la masser délicatement. Je fais en sorte de soulager tes articulations par une technique de bien-être d'origine Coréenne. Je te regarde dans les yeux, mon regard semble pétiller ce qui change par rapport à tout a l'heure.

-" écoute.... j'ai une... envie, qu'on apprennent à mieux se connaître, hors du cadre scientifique. Ainsi il y'a pas que toi qui te fera peloter. "
Concluais-je en gardant ta main dans la mienne. ça me ferait chier de recevoir un vent... J'ai un double but à cette requête. Premièrement prendre plaisir et deuxièmement pour la science. Je suis curieuse de savoir si les extraterrestre font ça de la même manière que nous. De toute façon... Si elle refuse, je pourrai toujours demander aux autres extraterrestre. J'ai tellement de chose à apprendre et si peu de temps devant moi.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox