banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: La chose dans les bois  (Lu 514 fois)
Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« le: Décembre 11, 2016, 03:36:13 »

A une époque l'Empire d'Ashnard était déchiré par des luttes intestines, de nombreux prétendants se livrant à une guerre politique incessante pour le contrôle de l'Empire. Alors qu'ils désespéraient, les citoyens de l'Empire virent approcher dans le ciel une comète à deux queues, symbole d'un de dieu. Les habitants du pays reconnurent dans cette comète le retour de leur dieu tutélaire. Lorsqu'il devint évident que la comète se dirigeait vers Ostermark une ville frontalière très prés des terres sauvage, les foule convergèrent de tout l'Empire pour assister au retour de la divinité et recevoir sa bénédiction. Mais les réjouissances précédant l'arrivée du dieudevinrent de plus en plus débridées et malsaines, canalisant dans la cité tous les vices de l'Empire. Finalement, tel le courroux vengeur, la comète s'écrasa sur la ville, la détruisant presque entièrement. Tel un symbole de la puissance divine, seul un monastère fut épargné par le déluge de feu et de roches. Restées fidèles aux préceptes de leu dieu, les Sœurs parvinrent à protéger de leur prières l'édifice situé en plein cœur de la ville.

Alors que la poussière retombait, les quelques rescapés, hagards, contemplèrent le spectacle apocalyptique qui les entourait. Une partie de la cité avait été rasée jusqu'à ses fondations, défigurée à jamais par un gigantesque cratère. Le reste de la ville était en feu, une grande partie des bâtiments réduits à l'état de ruines fumantes. Alors que les survivants tentèrent de récupérer ce qui pouvait encore l'être, ils découvrirent d'étranges éclats de pierre. Le météore, pulvérisé lors de l'impact, avait répandu dans tout Ostermark une mystérieuse pierre verdâtre. Cette "pierre magique" semblait posséder des vertus incroyables. Mais elle apportait aussi maladie et déchéance.

La rumeur de ses pouvoirs extraordinaires finit par se répandre dans l'Empire et au-delà. Des seigneurs de toutes les races commencèrent alors à dépêcher dans la cité des bandes de combattants pour récupérer le précieux minerai. La cité d'Ostermark, désormais surnommée la Cité des Damnés, était à nouveau le théâtre de sombres événements et de luttes sanglantes car non seulement la citée en ruine attiraient comme un aimant les chasseurs de pierre mais aussi un grand nombre de criminels voulant se cacher ainsi que de nombreuses créatures dangereuses.

Vivre à proximité d'Ostermark était une épreuve pour le moins éprouvante pour les nombreux village à proximité et ayant été épargné par le météore. Nombre d'évènements étrange, de légendes, de malédictions et de mort étrange ou sanglante était monnaie courante et avait le privilège d'attirer nombre de mercenaires attiré par le profits. Peu importait la vocation politique et religieuse l'or et la richesse était la seule motivation pour que les gens du coin ferme les yeux sur l'aspect du mercenaire tant que celui ci faisait son job.

Du haut de ses trois mètre Ariman observait son interlocuteur. Un marchand richement vêtus encadré par deux garde du corps massif mais pas autant que l'Obliterator. Les trois n'étaient pas à l'aise face à Ariman. Ils ne pouvaient pas distingué clairement le géant qui leur faisait face car se dernier était revêtus d'une large robe dont l'aspect donnait à Ariman l'impression d'être bossu. De toute manière si ils avaient vu ce qu'il y avaient en dessous de ses vêtement il auraient hurler de terreur et se seraient enfuis. Ariman avait donc opté pour porter ce vêtement mais même avec la terreur qu'il inspirait à son interlocuteur était visible sur son visage.


- Voilà 10 jours que cette créatures s'attaque à mes troupeaux c'est toujours le même mode opératoire. On retrouve une bête écharpé avec des morceau manquant et d'énorme marque de griffes. J'ai engager plusieurs mercenaires avant vous envoyé des patrouilleurs mais à chaque fois ils sont rentré bredouille ou mort avec les même marque marquant leurs corps. On as eu un seul survivant parlant d'une créature aussi rapide que forte aux griffes énorme. Le village commence à paniquer et parle de malédiction de loup garou ou d'hommes bêtes en maraude. Expliqua t'il.

Ariman resta silencieux mais hocha légèrement la tête pour faire comprendre au marchand qu'il avait entendu. Le marchand continua alors.


- En plus de vous j'ai engager une bande pour retrouver et éliminer la créature mais n'ayant pas eu de nouvelle jusqu'ici je me tourne vers vous. Je sait que vous avez une certaine réputation. Dit le marchand.

- Que m'offrez vous en échange ? Demanda Ariman.

Le marchand se saisit d'un paquet emballé et en montra son contenu à Ariman. Il s'agissait d'une grosse pierre de météore verdâtre une qui était si activement recherché à Ostermark. Une vrais fortune mais Ariman ne recherchait pas cette pierre pour sa valeur pécuniaire mais sur ses capacités qu'un adepte du chaos pouvait rêver. Le prix semblait acceptable pour que Ariman se met en chasse.


- Je vois ! Très bien avez vous des informations sur la créature ? Demanda t'il.

- Je n'ai pas grand chose mis à part que la créature semble vivre la foret de Licornsky. Une vaste foret non loin d'Ostermark d'ailleurs on dit qu'avant que la nature reprend ses droit c'était la banlieue de la citée. Il y as donc de nombreuses ruines et d'habitation dans ses bois.
Dit il.

" Et aussi un bon refuge pour diverse créatures primitive ou pas. " Pensa Ariman qui accepta le contrat mais ayant été prévenus qu'il n'était pas le seul sur la trace de "la bête". D'autres chasseurs et franc tireur étaient à sa recherche aussi.

Une fois dehors l'Obliterator se dirigea vers un Grox un lézard géant aux dents aiguisée attendant en renâclant à cause de l'inactivité. Ce dernier tourna la tête quand son maitre sortis enfin du bâtiment communal ou il avait eu son rendez vous et partis au quart de tour une fois Ariman dessus. Il allait faire vite, très vite pour retrouver la créature avant la concurrence.
Journalisée
Griffe Rouge
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Février 02, 2017, 07:48:51 »

   L'aventure, siège des découvertes et de l'exploration, loin des siens et de ce qu'elle connaît, chaque pierres et arbres nouveaux. Griffe Rouge, plantureuse créature qui avait quitter les siens pour satisfaire sa soif de découvrir le monde, l'ayant pousser à partir hors des territoires de son clan. Guider par la Lune et son instinct, elle voyagea vers le nord, remontant les Terres Sauvages. Elle traversa ainsi une forêt, rencontrant au passage un loup solitaire qui avait voulue lui faire la cour, se prenant à la place un coup de patte sur le museau. Son voyage dura quelque jours, dormant près des plus gros arbres, dans petites crevasses ou sur des pierres, toujours baigner par la lumière de la Lune, quand les nuages ne bloquer pas ses rayons.

   Malgré les changements géographique, et l'inconnue qui s’ouvrait à elle, trouver de la nourriture ne fut pas difficile, les lièvres, chevreuils et écureuils, très présent sur sa route. Elle croisa aussi une meute de sanglier, à qui elle tenta de voler un marcassin mais qui due fuir devant l'assaut furieux des adultes, s'en sortant de justesse. Elle fut aussi chasser du territoire d'une meute de loup et d'un ours et s'essaya au joie de la pèche, essayant d'attraper un poisson, chose qu'elle n'avait jamais vue, malgré les rivières parcourant les terres de son clan, tout en passant du bon temps dans l'eau fraîche des rivières qu'elle croisait.

   Au final, ses pas la guidèrent vers une forêt ayant pousser sur les ruines d'un village. Elle passa des heures à s'aventurer dans chaque coin des bâtiments, s’amusant à poursuivre des lièvres à travers les ruines, ainsi que de comprendre l'étrange utile d'un objet hérisser de pointe en bois, aligner sur un manche, tenant là un peigne qu'elle prit au finale pour une sorte de grattoir, peu efficace. Elle trouva aussi des casseroles, rouilles, troué et abîmer, sur les quelles elles passa plusieurs heures pour comprendre leur utilité, qui n'était sûrement pas une sorte de couvre-chef.

   La faim l'appelant, elle se mit en tête de chasser un lièvre, mais hélas ils s'étaient tous enfuie. Guider par son odorat, percevant des odeurs d'animaux inconnues, elle s'enfonça plus loin dans la forêt, jusqu'à déboucher sur une carrière, où des moutons évoluaient tranquillement. La curiosité fut plus forte et elle resta un moment à les observer, tandis qu'un mouton alla lentement vers elle, guider par sa faim et l'herbe devant lui, sans savoir qu'il se diriger vers un danger imminent, se rapprochant de la lisière. Ni une, ni deux, Griffe Rouge plongea sur le mouton, profitant de sa proximité afin de « l'étudier » de plus près. Mais guider par ses instincts primaires, elle planta ses crocs dans son cou, étranglant dans le sang la bête qui n'avait pas eu le temps de réagir ou de crier, une de ses mains se refermant sur sa tête, lui crevant les yeux, l'autre se plantant dans l'articulation d'une de ses pattes, tranchant au passage une artère. Elle tira rapidement sa victimes dans la forêt, mais des moutons l'avaient aperçue, semant la panique assez rapide, ainsi qu'un chien, qui alerté par son odeur, commença à lui courir après, tandis que les bergers ramenaient le calme dans le troupeau.

   Griffe Rouge recula loin dans le forêt, s’apprêtant à dévorer sa victime, quand l'odeur et les aboiement du chien se rapprochèrent. Griffe Rouge se contenta de grimper à un arbre, attendre le chien, puis lui sauta dessus, alors qu'il grognait. Elle enfonça ses griffes dans son cou et son dos, l'achevant rapidement. Elle put savourer son mouton, découvrant une nouvelle viande qui la ravit complétement. Mais elle n’eut pas le temps de toucher au chien ou de finir son mouton, quand d'autre chiens et des hommes se firent entendre au loin, l'obligeant à embarquer un morceau du mouton et de s'enfuir, semant rapidement ses poursuivant. Et depuis la découverte de l'endroit, elle décida de s'installer quelque temps, afin d'explorer les ruines plus en profondeur, amassant un petit trésors de bric-à-brac, ramenant tout ce qu'elle trouver dans une maison en ruine, écrouler sur elle même formant une pièce close avec la cave, avec une entré tout juste assez large pour un homme, un arbre ayant pousser dessus depuis longtemps. Son trésor était un ramassis d'outils et d'ustensile rouiller, dont elle cherchait à percer le secret de leur utilité, pour satisfaire sa curiosité.

   Sa plus grande découverte, fut une étrange pierre verte, qu'elle avait trouver dans un rivière bien plus loin, dont seule la légère luminescence avait put lui permettre de la trouver au fond de l'eau, bien qu'elle mit beaucoup de temps pour la sortir de l'eau. N'ayant jamais vue de chose pareil, elle vit un présent de Lune pour son voyage, pensant même que c'était une récompense pour en être arriver là, autant à cause de la faible lueur singulière émanant de la pierre, que les étranges sensations qu'elle sentait en sa présence.

   Sa présence ne passa pas inaperçue, se servant dans les troupeaux de moutons pour se nourrir, ainsi qu'en tuant des hommes qui la pourchasser, bien qu'elle parvenait à éviter la majorité d'entre eux, semant des poursuivant ou les fessant tomber sur une petite crevasser ou encore sur un ours. Cela dura quelque jours, ayant réussit à comprendre l'utilité des couverts et d'une pelle, à moitié pourrie, tandis que les groupes de chasseurs se fessaient de plus en plus nombreux, fouillant les ruines, mais le bâtiment où elle avait élue domicile n'avait de visu aucune entrée, effondrer sur lui même et un arbres ayant réussit à pousser sur lui, un chêne, plutôt petit, mais vigoureux. Jusque là, cette endroit fut épargner par les fouilles, s’arrangeant même pour troubler les pistes en vivant dans d'autre endroit, ou ce fessant voir de l'autre côtés, les obligeant donc à déplacer leur recherche, voir carrément ailleurs dans la forêt.

   Aujourd'hui elle avait trouver l'utilité approximative d'une marmite, mais elle était tomber sur une poupée conserver dans un coffre en bois à moitié pourrie, n'arrivait tout simplement pas à savoir en quoi c'était fait, ni à quoi ça servait.. Elle avait cacher dans un coin de sa tanière ses découvertes, pensant revenir par là enfin de les récupérer et de les ramener au clan pour montrer ses découvertes. Elle s'était aussi confectionner une collier, à l'aide des tripes sécher d'un mouton en une corde approximative, afin d'attacher son étrange pierre verte comme un collier. Bien que grossier, la pierre était relativement bien attacher et mise en avant.

   Elle sortie de sa cachette, fessant dépasser sa tête du troue, pour voir les environs. Les bâtiments étaient relativement proches les uns des autres, nombreux et des arbres ayant pousser ici et là, parfois depuis un bâtiment, le toit ou un mur détruit par la pression. Visuellement elle ne pouvait donc pas voir grand chose, mais son ouïe fine et efficace, combler le manque de vue. Au loin, elle entendait des personnes qui semblait la chercher. Pas de menace immédiate. Elle sortie délicatement de son troue, avant de se diriger prudemment à l’affût du moindre signe, vers la forêt. Elle comptait s'en prendre encore au troupeau de mouton, l'ennuie était qu'ils changeaient régulièrement d'endroit et d'horaire, l'obligeant parfois à faire de long détour et d'évité plusieurs chasseurs, sans compter les chiens et les bergers qui devenaient de plus en plus prudent et efficace contre elle. Mais ces créatures à la fourrure blanche et épaisse était particulièrement bonne, même si elle se nourrissait parfois de lièvre ou de daim, elle voulait toujours se nourrir avec ces créatures.

   En forêt, elle se dirigea vers ce qui était le nord est, se dirigeant vers un des pâturages où serait probablement la meute de ces créatures. Il lui faudrait une bonne heure, mais c'était pour la bonne cause. Progressant rapidement à grande patte entre les buissons, arbres et fougères, elle finit par s’arrête brusquement. Une odeur étrange, inconnue et inquiétante, agressa son nez. Une odeur forte et étrange, en rien semblable à ce qu'elle avait put sentir jusque là. Elle ne put définir ce que c'était, seulement que quelque chose de gros et de dangereux s'approchait. Et elle ne se trompa pas, car elle faillit tomber nez à nez avec une sorte de lézard géant, alors qu'elle progressait lentement, à travers les buissons jusqu'à une route traversant la forêt. L'animal ne manqua pas de réagir à la présence de Griffe Rouge, qui préféra détaler au plus vite, la peur et l'instinct de survit la guidant, l'obligeant à aller se cacher au plus vite, se dirigeant vers les habitations en ruines.
Journalisée
Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Février 02, 2017, 09:33:26 »

Ce fut au bout de quelques jours de patrouilles dans la foret que l'Obliterator trouva la créature ou plutôt c'est son Grox qui la trouva. Ariman avait fait une halte devant la berge d'un ruisseau afin de remplir une bombonne d'eau afin de s'en servir pour cuisiner. En temps de guerre ou de mission seigneur de guerre du chaos ou pas Ariman ne pouvait pas ce contenter des services de larbins pour cuisiner et pour tout dire cela faisait longtemps qu'il c'était lassé de la cuisine fine que la noblesse servait régulièrement. Il avait trouver particulièrement plaisant de cuisiner lui même ses aliments.

L'Obliterator était en train de reboucher sa bombonne d'eau quand il entendit le Grox pousser un hurlement de rage ce qui le fit courir un fulgurant à double canons jaillis de son avant bras. Il ne trouva personne mais le Grox était agité comme si il avait vu quelque chose et Ariman eu confirmation en calmant sa monture quand il vis les traces. Ariman s'accroupis pour analyser l'empreinte. Vu la forme cela ne pouvait être que des empreinte de loup mais un gros loup vu la profondeur. Pourtant la disposition des traces faisait penser à une créature bipède plutôt que quadrupède. Tout laisse penser que le Grox avait rencontré un Loup Garou sauf que les Lycanthrope étaient des créature nocturne et là il était midi passé. Ariman en arriva donc à une conclusion.


- Un Terranide ! Se dit Ariman qui monta sur sa monture et se remis en chasse suivant la piste que la créature avait laissé et ce fut relativement facile. Le Grox lui avait certainement flanqué une sacré peur car en traversant la Foret Ariman découvris bon nombre d'empreintes, de plantes écrasés et de branches cassés.

Ariman finis par arriver vers la zone des ruines d'Ostermark mais perdis la trace de la bête. Par contre il fit une autre découverte plus inquiétante. Le Grox poussa un grognement quand ils sentis une odeur et Ariman descendit de sa monture pour voir au sol un gros étron frais en train de ronger le sol. Ariman eu un rictus en reconnaissant de suite la créature qui avait couler un bronze par terre ainsi que plusieurs série d'empreintes.


" Des trolls ! Je déteste ses créatures. " Pensa t'il.

Si bon nombre de Trolls étaient affiliés au Chaos ou tout autres divinités et même éduqué il y en avait pas mal des Trolls sauvages et vu que Ostermark est remplis de ses pierres de météores bonjours les mutations et cela ne lui étonnerais pas que cela fait longtemps que les Trolls aient établies une colonie ici. Encore heureux qu'il n'en possédait pas pour le moment mais si quelqu'un avait une de ses pierres vertes bonjour les problèmes.
« Dernière édition: Février 03, 2017, 01:03:34 par Ariman » Journalisée
Griffe Rouge
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 09, 2017, 07:35:31 »

   La vie vous réserve des surprises, mais elles ne sont pas toujours bonne. Griffe Rouge s'attendait à voir des choses étrange, inconnue et nouvelle, mais tomber nez à nez avec une créature au bizarre que énorme ne fessait pas partie de ses plans, pour peu qu'elle en ait. Elle aurait due la sentir, mais elle s'était laisser distraire, bien trop occuper à chercher c'est délicieuse créature blanche et douce. Et dans la panique, bien qu'elle fit au mieux, elle ne put éviter le croisement d'un troll, lui passant entre les pattes. Leur odeur percevable à des lieux, elle évitait facilement de ce retrouver nez à nez avec l'un d'eux et ils étaient loin de sa cachette, plus profond dans la forêt.

   Malheureusement, il arrivait que certain se ballade, ce qui était le cas du troll de Griffe Rouge, qui beugla de toute force quand elle passa entre ses jambes, et voyant là son casse-croûte, se mit à la pourchasser. Haut d'au moins 4 mètres, des jambes assez courte mais épaisse, avec des bras long et épais, des mains calqueuse et imposante, avec trois doigts, un bide énorme, une gueule énorme, barder de croc pour une tête ronde et la peau rappelant la pierre, avec diverse excroissance minérale dans le dos et les bras, verdâtre et qui semblait non naturelle.

   Avançant comme un gorille, il parvenait tout juste à ne pas se faire distancer, lent et pataud, seul ses bras et ses petits bonds lui assurer une cadence respectable pour talonner au mieux sa proie, arrachant et pulvérisant les arbres sur son passage, alors que Griffe Rouge les évitait et sautait pardessus des buissons. Les ruines n'étaient plus loin, quelque débris apparaissaient ici et là, avant de prendre de l'ampleur jusqu'à ce que les deux créatures entre dans les ruines et que Griffe Rouge, ne saute dans une fenêtre démolit. Le troll fonça et détruisit de ses paluches le mur, déboulant dans la maison à moitié écrouler, mais aucune trace de son futur repas. Il grogna, dégagea à grand coup les débris et reniflant l'air, cherchant son repas. Mais Griffe Rouge avait sauter dans le troue béant qu'avait provoquer l'effondrement, évitant de peu le troll et parvenant à se cacher de sa vue.

   Elle se balada à droite et à gauche, cherchant à semer le monstre et à rejoindre sa cachette. Le troll beugla et se mit à chercher dans le village, regardant dans les bâtisses ou les détruisant, soulevant les débris et reniflant l'air. Son flair n'était pas aussi efficace que celui de Griffe Rouge, mais assez pour l'aider, et manqua parfois de peu de trouver Griffe Rouge. Cette dernière, après avoir tourner plusieurs fois dans les ruines pour tromper le troll, rejoignit finalement sa cachette, assez loin du troll, espérant que le monstre se décide de repartir, et qu'elle puise pouvoir ressortir. Elle avait oublier la première créature sur laquelle elle était tomber, le troll bien plus préoccupant, car il semblait vouloir rester.
Journalisée
Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 09, 2017, 08:50:09 »

Ariman remonta sur sa monture quand il entendit des hurlement et des bruits de branche et de troncs cassé au loin. Pas la peine d'être un devin pour comprendre ce qui ce passe.

" Hum ! Surement que la créature que je chasse est tomber sur un Troll comme prévus. Visiblement mon Grox  l'as fait paniquer. " Pensa Ariman qui fit avancer sa monture au pas par prudence et tous ses sens en alerte. Par précaution l'Obliterator activa les dectaugure implanté dans son cerveau et une impulsion désagréable lui vrilla le crane alors que sa vue vira d'une vision normale à une vision au spectre infrarouge. D'habitude l'Obliterator préférait employer un auspex pour détecter des formes de vie plutôt que de recourir à ses implants mais dans une planète comme Terra avec une diversité de peuple souvent arriéré on pouvait pas faire trois pas sans attiré la convoitise de bandits ou d'être pris pas un sorcier par un religieux extrémiste. C'était comme cela et fallait faire avec.

Ariman détecta une imposante source de chaleur et se dirigea vers cette source qui semblait provenir dans la direction des bruits. Il ne tarda pas à trouver des empreites et surtout des traces de destruction et des arbres arraché ou brisés. L'Obliterator suivis cette piste pour se retrouver visiblement dans la banlieue de l'ancienne citée d'Ostermark au vus des nombreuses ruines recouvertes de végétation. Ce fut à ce moment là que Ariman entendit des cris furieux tout proche. L'Obliterator décida de mettre pied à terre et de ce débarrasser de son déguisement pour éviter de l'abimer et avoir des mouvements plus libre. Il donna ensuite une tape à son Grox qui s'assis sur son arrière train et attendit. Ariman se dirigea vers la source du bruit.

Entre temps le Troll était en train de chercher sa proie quand il s'immobilisa et renifla l'air comme si il avait sentis quelques chose et s'éloigna ensuite à l'opposé de la cachette de Griffe Rouge. Malgré son odorat limité il avait sentis une odeur bien particulière qu'émettais Ariman qui avança avec prudence dans les ruines la proie de l'Obliterator aussi une odeur puissante de sang, de métal chauffé à blanc ainsi qu'une odeur chimique.

Le Troll avait disparu du champs de Vision de Griffe Rouge toujours dissimulé dans sa cachette mais elle le sentait encore il était là tout proche. Ce fut à ce moment là qu'elle vis une autre forme massive écarter les fourrés et d'avancer au milieu du village. Si au début elle crus que c'était un humain en armure elle sentis bien vite que son instinct disait le contraire. Malgré la distance elle remarqua que cette créature bien que moins imposante que le troll avait une carapace d'acier greffer à même la chair son visage semblait toutefois humain malgré son imposante carapace. Il semblait intelligent car il avançait avec prudence et ne faisait pas beaucoup de bruit en s'avançant regardant partout autour de lui. C'était la première fois qu'elle voyait un Obliterator du chaos.

Ariman fut contraint de couper son dectaugure car le troll avait laisser trop de source de chaleur pour qu'il puisse les détecter efficacement il fut contraint de s'en remettre à ses propre sens pour détecter quelques chose. Subitement une branche craqua à sa droit Ariman fit volte face au moment ou le Troll jaillis du fourré ou il c'était caché et enserra Ariman avec ses long bras simien et tenta ensuite de le mordre.

La mâchoire de la créature mordis l'épaulière d'Ariman manquant de peu de transpercer ses partis organique mais Ariman beugla ressentant son épaule craquer comme prise par un étau. Le monstre avait une mâchoire très puissante, certainement une variété de Troll mutant dopé à la mallepierre d'où sa couleur verte. s'arc boutant au Troll Ariman tordis son buste et envoya valdinguer le Troll contre le mur d'une maison en ruine. Le troll lacha prise mais repartis à  l'assaut très vite et donna un coup de griffe qui balafra le visage de l'Obliterator avant de se prendre son lourd poing métalique dans la mâchoire qui envoya le troll valdinguer au sol. Le Troll poussa un hurlement de rage et se saisit d'une énorme poutre qu'il s'en servis comme gourdin alors que Griffe rouge vis les bras de l'obliterator se transformer prendre du volume et prendre l'aspect de griffe crépitant d'électricité.

Ariman leva les deux bras pour parer le gourdin du Troll mais le monstre était très fort et l'impact catapulta l'Oblitrerator contre un arbre qui se fracassa sous le choc. Ariman était sonné mais essaya tant bien que mal de se relever tandis que le troll lui fonça dessus son Gourdin dont il en manquait la moitié lien levé pour essayer de le transpercer en utilisant sa partie fracassé comme un épieu.
« Dernière édition: Septembre 10, 2017, 06:02:01 par Ariman » Journalisée
Griffe Rouge
Terranide
-

Messages: 21



Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Novembre 04, 2017, 12:15:36 »

   Bien à l’abri dans sa cachette, Griffe Rouge se fit moins de soucie, même si elle continuait à entendre le troll, mais qui se rapprocher un peu trop à son goût, serrant fortement contre sa poitrine la pierre verte donner par la Lune, la peur serrant ses entrailles, malgré le calme relatif de sa cachette. Cachette forte utile, car elle possède un poste d'observation au dessus de son toit. Un enchevêtrement de racine et de pierre, formant une coque, lui permettant donc de voir l'extérieur dans une certaine mesure. Et c'est ainsi qu'elle, put apercevoir que le troll c'était rapprocher de sa cachette, commençant à la faire paniqué. L'odeur du troll se fessait de plus en plus forte alors qu'il se rapprocher. Mais une autre odeur ce fit sentir, totalement différente, inconnue, bien qu'une fut similaire et qui n'avait pas sa place dans un lieu vide de vie et en forêt, au nez de Griffe Rouge. Le troll du le sentir aussi, car il s'éloigna. Par peur ? Impossible. Néanmoins Griffe Rouge fut ravie, bien que son instinct lui fessait sentir qu'il était encore là.

   Soudain, sortant sans bruit des fourrés, une nouvelle créature fit son apparition. Si le troll était menaçant et dangereux par sa taille et sa force, celui-ci l'était encore plus par son apparence et l'aura de mort qui s'en dégager, rien de connue pour Griffe Rouge, un nouveau danger. Bien plus intelligent, il se déplaça silencieusement, à l’affût du danger. Mais hélas, ce ne fut pas assez, car le troll refit son apparition, prenant le nouveau venue par surprise et engageant la mêler. Ce fut violent, Griffe Rouge pouvant presque ressentir chaque coup, regardant ce combat entre ces deux monstre. Le troll semblait avoir l'avantage, car il put envoyer son adversaire valser sur un arbre, usa de son arme comme pieu, chargeant son adversaire. De ce que put voir Griffe Rouge, l'attaque fut partiellement dévier, évitant un coup sans doute mortel.

   Griffe Rouge se retira de son poste d'observation, et se terra dans son troue. Loin d'être isoler, elle pouvait entendre toute l’ampleur du combat. Elle serra plus fort le cadeau de la Lune, comme obsédé, le regardant fixement, cherchant du réconfort. Il n'y avait plus que le caillou vert luminescent dans son champs de vision. D'étrange sensation la parcourue, des sentiments l'attaquèrent, jusqu'à dicter plus ou moins ses gestes. Elle sortie de sa tanière, plus de peur, une envie de chasser et de tuer. Le troll avait perdue son gourdin de fortune, une trace de griffure travers de son torse, d'où s'écouler du sang verdâtre et une autre sur son bras droit, plus profonde. Son adversaire était tout aussi mal en point, son épaulière perforer par la morsure du monstre et un troue au niveau de son ventre, pas aussi important que ceux du troll.

   Griffe Rouge fonça comme une flèche, parvenant grâce à ses capacités, évita d'être écraser et réussit l'exploit de blesser le troll au niveau de la cheville, pas assez pour faire une blessure fatale, mais assez pour le distraire et de ce prendre un coup de la part de l'Obliterator. Usant de ses griffes, elle grimpa sur le troll, perçant sa peau, se mettant au niveau de sa tête, cherchant à lui crever les yeux. Le monstre s'agita, cherchant à agripper Griffe Rouge, qui sauta, évitant une grosse paluche, tombant sur l'autre, s'agrippant au mieux, avant de plonger au sol, évitant le troll qui voulue l'attraper, rappant plutôt sur son support, essuyant un autre coup. Assaillit par Griffe Rouge et ce monstre de métal, la bête rugit de colère et se montra encore plus violemment, attrapant et soulevant son adversaire, le jetant au sol et commençant à s'acharner dessus, mais Griffe Rouge en profita pour lui taillader la cheville parvenant à couper le tendon.

   Le troll beugla encore une fois, fessant volt face brusquement, balayant Griffe Rouge d'un revers de la main, qui sauta en arrière au dernier moment, atténuant un peu le choc, finissant dans des buissons, qui amortir un tant sois peu sa chute. Le troll se mit à boitiller vers elle, n'ayant qu'une seule envie : la tuer.
Journalisée
Ariman
Créature
-

Messages: 806



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Novembre 04, 2017, 02:02:17 »

Ariman ne s'attendit pas à une aide inattendue car le Troll ce fit attaquer par surprise au jambes.Ariman en profita pour lui porter de violent coup de poing dans la mâchoire lui faisant craquer les os et lui arrachant les dents. Il avait pas vraiment eu le temps de voir qui avait attaquer mais l'Obliterator profita de cette aubaine. Il en profita néanmoins pas longtemps. Le Troll devait être sacrément booster à la malepierre car il ceintura et projeta Ariman malgré son poids.

L'Obliterator ce réceptionna mal au sol et eu juste le temps de lever les bras et les jambe pour parer maladroitement les coups du Troll s'acharnant à vouloir le transformer en tas de ferraille sanglant. Ce fut à ce moment là qu'il vu la chose qu'il  traquait et qui s'attaquait au Troll. Ariman ne cacha pas sa surprise car la chose qui terrorisait les villageois n'était pas un monstre mais bien une Terranide et pour Ariman qui accordait une grande valeur aux guerriers il vis bien vite que cette Terranide certainement d'origine Louve ne manquait pas de cran car elle attaqua le monstre lui sectionnant un tendon.

Enragé la créature donna un violent coup sur la Terranide qui fut projeté dans les fourrés et fit volte face pour l'achever mais il avait fait une erreur. Il avait tourner le dos à Ariman qui s'appuya sur ses pieds et sauta sur le dos du Troll avant de lui lui faire une clef autour de son cou avec ses bras massif.

Surpris le Troll essaya de liberer de l'étreinte d'Ariman mais l'Obliterator avait bien portés sa prise tandis que la Terranides vis l'armure de l'homme machine gonfler comme si elle avait une vie propre. Le Troll émis un gargouillement étrangler tandis que Ariman puisait en lui et soudainement un bruit de bois brisé se fit entendre. Ariman venait de Briser la nuque du Troll. Malgré tout la créature voulait toujours se battre et s'agitait encore donnant de vicieux coups à l'Obliterator qui grogna de douleur mais tins bon jusqu'à ce qu'il fasse un second geste de torsion arrachant la tête du Troll de ses épaules.

Le cadavre du Troll s'effondra alors que Ariman essaya de récupérer tenant encore la tête de la créature. Néanmoins le sang acide du Troll et ses coups vicieux avait fait des dégâts dans les organes interne d'Ariman. Ses système d'auto réparation et sa régénération se mis en branle pour réparer les dégâts mais la dépense d'énergie fut tel que Ariman s'effondra à son tour dans un bruit de casserole néanmoins il eu quand même le temps de bien regarder la Terranide il lui souri même avant de tomber dans les pommes.
« Dernière édition: Novembre 04, 2017, 10:03:12 par Ariman » Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox