banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Rencontre féline PV: Mihari  (Lu 250 fois)
Eris Langnar
Humain(e)
-

Messages: 354



Voir le profil
FicheChalant
« le: Novembre 12, 2016, 05:38:11 »

Sous ce soleil de plomb, la vie sur les landes dévastées étaient chaotiques. Les faibles proies fuyaient les grands prédateurs, du plus simple des loups aux grands dragons sauvages capable de faire fondre la plus cuirassée des armures et la plus dure des pierres. La vie en ces lieux était presque impossible vu la dureté de celle-ci et la cruauté de la faune, du climat et de la flore. Il ne pleuvait presque jamais en ces lieux désolés et peu s'y aventuraient, par simple sécurité et précaution. De puissants bandits régnaient sur certaines parties des landes dévastées, des bêtes sauvages avaient de grands territoires ou les sols étaient souvent bien trop dangereux pour qu'un humain puisse les fouler. Gaz toxique, sable mouvant, insecte se terrant sous la terre... Nombre de dangers étaient présents en ces lieux.

Mais la taille ne faisait pas tout. Les serpents étaient des plus dangereux. Une simple morsure pouvait être mortelle au plus grand des dragons, malgré leurs écailles plus durs que le plus dur des métaux ou leurs crocs aussi acérés que la plus coupante des lames. Une morsure était indélébile. Eris foulait d'un pas léger et souple ces terres arides, les sables des lieux caressant ses doux pieds nus. Autour de sa taille, un sabre courbé avec des runes enchantées sur la lame, luisant d'une petite lumière bleue, et portait toujours sa robe de danseuse du ventre, un puissant sort de protection autour d'elle la protégeant des éventuels coups d'épée ou de flèches ou bien des créatures.

Un sourire vint se former sur son visage aux traits fins, ses yeux violets semblaient briller un peu plus fort en voyant le paysage magnifique des lieux. Dans les endroits les plus dangereux pouvaient se trouver les plus magnifiques des trésors. Argents extraits de tombeaux anciens, artéfacts magiques enchantés datant d'époques maintenant oubliés, parchemins et rouleaux montrant des ères oubliés du monde... Il pouvait y avoir de tout. Mais les préférés d'Eris, c'étaient ses paysages de magnifiques beautés. Dans un monde sans cesse en mouvement, il était appréciable de s'arrêter pour observer les paysages un moment, pour se vider l'esprit. 



Loin des intrigues, la jeune femme pouvait laisser libre cours à ses pensées sans crainte de se faire poignarder dans le dos ou trahit par une Maison alliée. Même une Vipère, aussi prudente qu'elle, pouvait mourir. Elle n'était qu'une mortelle à la vie courte, malgré la forte teneur magique dans son sang. Il fallait profiter des plaisirs de la vie tant qu'elles étaient encore là. Dans la mort, il n'y aurait que de la place pour du regret. C'était ce que son mari lui a appris la première année de son mariage. Elle avait donc testé de nombreuses choses. Sexe avec des femmes, des hommes, des créatures, des animaux, quelques extraterrestres, et même une fois, un dragon géant. Elle devait tester des choses, pour n'avoir aucun regret.
 
Mais le cours de ses pensées furent interrompus par un bruissement presque imperceptible mais bien présent derrière elle, venant d'une petite prairie miniature. Elle ne fit mine de n'avoir rien entendu. Elle avait l'habitude de combattre des créatures hostiles. Elle étendit sa conscience, usant de sa magie, pour voir a quoi elle ressemblait, mais eut étrangement de la difficulté à la visualiser dans son esprit. Elle devait donc recourir à ses propres moyens physiques.

Puis, aussi soudain qu'un serpent, elle tira sa lame, se retourna et plaça la pointe contre la gorge de celle-ci... En découvrant avec surprise que c'était une Terranide. De type fauve. N'abaissant pas sa lame, par simple précaution, elle sourit néanmoins.

''Ma foi, quelle prédatrice que je vois la. Je me demande si tu as bien choisi ta proie, cette fois-ci.'' dit-elle sur un ton joueur et non raciste ni arrogante.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox