banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Système brouillé [pv Sylvia]  (Lu 1009 fois)
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« le: Novembre 08, 2016, 06:13:21 »

"Corruption..... Système défaillant à 93.3%.... Dysfonctionnement de l'affichage tête haute... Succès de la mission compromis. Chance de survie inférieur à 14%.... Déconnexion avec les drones éclaireurs.... Câble cybernétique hors service.... Tenue de camouflage hors service... Armement hors service.... Chance de survie inférieur à 8%.... Extinction prématuré du système: enclenché.... Bonne nuit." Toute ses informations venait directement dans le cerveau d'Elise alors que celle-ci rampait dans le sable et la poussière en cherchant un abris. Ses implants se déconnectaient les uns après les autres ce qui laissait la demoiselle vulnérable. Bien sûr, perdre une partie de ses facultés n'était en rien agréable, c'était même plutôt douloureux. C'était comme perdre un à un ses membres et qu'on retirait une partie de son cerveau. Mise à part sa fâcheuse posture, la chasseuse de prime était aussi perdue au milieu de nulle part, dans la région des Badlands, plus précisément dans un coin, qui portait bien son nom, "Middle of Nowhere". Il fallait généralement du courage pour s'aventurer dans le coin. Du courage ou de l’inconscience. C'était un désert de sable où quelques immenses pitons rocheux pointait en direction du soleil ardant.

La jeune femme avait une bonne raison de venir ici bien entendu, c'était pour une tâche que lui avait confiée une grande société de communication Tekhanne qui avait remarqué des perturbations dans le raison et qui provenant du coin. Bien entendu, la mercenaire accepta la mission même si elle avait l'impression qu'on l'envoyait beaucoup dans les Badlands ces derniers temps. C'était une zone où les criminels ce cachaient et où les militaires n'avaient que peu d'emprise sur le secteur c'est pour ça qu'on y envoyait des indépendants pour s'occuper de ce genre d'affaire. Capture de fugitif, récupération de donnée, cartographie, etc... C'était le lot de la profession d'Elise et elle ne s'en plaignait pas, mais avait une certaine redondance à revenir dans ce point de Tekhos où seule la folie et violence faisaient loi. 

Mais tout ne ce passa pas comme convenu, la demoiselle trouva rapidement l'origine des perturbations, il s'agissait d'une immense antenne parabolique cachée entre deux monts rocheux. L'utilité de ce dispositif échappait complétement à la mercenaire mais elle savait qu'il fallait le détruire ou le désactiver. Le seul soucie était la présence  d'ouvrier robotique d'un genre inconnue travaillait sur l’émetteur et d'autre, visiblement des soldats, patrouillant dans le secteur. Ce n'était pas vraiment un problème pour Elise mais il fallait rester discrète pour éteindre le courant, malheureusement ce ne fut pas le cas. Ces machines disposaient de système capable de la repérer malgré le camouflage de la combinaison et ils se jetèrent sur elle. Bien que leurs apparences semblaient très archaïque, ils menèrent la vie dure à la jeune femme mais qui réussit tout de même à les repousser à l'aide de son fusil blaster et de ses drones. Du moins jusqu'à l'arrivé d'un autre robot plus grand armé de griffe et dont une partie du blindage était lumineux. Les tires de laser était inefficace mais grâce au câble cybernétique, la Tekhanne était suffisamment mobile pour échapper aux armes de celui-ci.

C'est alors que le combat s'éternisa plusieurs minutes, sans qu'aucun des deux adversaires ne prit l'avantage sur l'autre, jusqu'à ce que l'étrange lumière de la cuirasse ce mit à luire plus intensément et une onde IEM s'échappa de son corps pour engloutir toute la zone. En se faisant touché par l'onde, les implants cybernétique de la mercenaire commencèrent à se désactivé un a un et rendant inutilisable son équipement. Affaiblie et à terre à cause de la douleur, elle ne put esquiver le coup de revers que lui infligea son ennemi et qui la projeta plus loin, tombant du piton rocheux sur lequel était niché l'installation et où avait eu lieu le combat. Il ne se doutait sans doute pas qu'elle survivrait à la chute, elle non plus d'ailleurs, pourtant ce fut le cas. Ralentie dans sa chute par les branches d'un arbre mort qui se brisèrent à son impact, le sol poussiéreux réceptionnait la jeune femme blessée.

Perdue et meurtrie, la jeune Tekhanne errait dans le sable à le recherche d'un abris pour se reposer, imaginait très mal quelqu'un venir par ici pour lui venir en aide. Enfaite elle avait plus de chance de tomber sur un taré qui profiterais de la situation pour la violer et la démembrer pour revendre ses implants. Et pas forcement dans ce sens là. Elle réussit, grâce à la force du désespoir à rejoindre une plate de taule, venant sans doute d'un appareil volante s’étant écrasé dans le coin, pour se mettre à l'ombre dessous. Elise était du genre à ne jamais louper une mission, elle s'amusait presque à chaque fois d'ailleurs, mais là elle pensait qu'elle échouerait pour la première fois, sans doute même mourir. Malgré ça, la jeune chasseuse de prime souriait légèrement en essayait de penser à autre chose tandis que sa vision ce brouillait de plus en plus. Le système était brouillé.
Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Novembre 13, 2016, 04:42:41 »

Les choses allaient de mal en pire pour la jeune Tekhanne, le système de ses implants était désactivée et elle se retrouvais sans armes ni rien au milieu de nulle part. Pire même, après sa chute elle s'est mise à perdre les différentes partie de ses câbles et un de ses drones avait été détruit en chutant avec elle, l'autre était sans doute encore là haut avec les robots. Sa tenue ne fonctionnait pas et été déchirée par endroit et elle avait perdue son fusil. Elise se retrouvait seule et sans défense dans cette nature hostile et avec une mission incluant de nouveau types de robots immunisé au Impulsion Électro Magnétique et qui en produisait même. Ils étaient même capable de repérer la demoiselle malgré son camouflage optique, c'est qu'ils devaient avoir des capteurs haute gamme. Impossible de savoir d'où ces engins venait à l'heure actuel et de toute façon il y avait peu de chance que la mercenaire le sache à cause de son état actuel. Peut être des prototypes laissé à l'abandon. Mais que faisaient-ils avec cet émetteur?

La chasseuse de prime tekhanne était adossée à une plate de métal en essayant de ce reposer un peu et d'évacuer la douleur en pensant à autre chose. Ses yeux se fermait à mi clos, elle avait tellement envie de dormir et elle résistait à peine à l'appel de Morphée, même si, dans ce cas là, ce serais plus Hadés qu'il l’appelait plutôt que le dieu du sommeil. La jeune femme avait mal partout, aux bras, aux jambes, mais c'était surtout ses côtes qui lui faisaient un mal de chien, sans doute étaient elles cassées. Réussir à s'éloigner et à trouver un abris était un exploit dans ces conditions, mais elle ne survivrait pas 2 secondes si les machines avaient eu l'idée de la traquer ou si une bestiole hostile de la région venait lui titiller le ventre pour voir ce qu'il contient. Malgré ça, malgré la menace potentiel et le risque de ne pouvoir se réveiller, Elise finit par fermer les yeux le sourire au lèvre, elle ne regrettait pas la vie qu'elle a menée. Le seul soucie c'était qu'elle ne reverra sans doute plus Belphy, mais elle essayait de ne pas y penser pour mourir en paix.

Mais se potentiel sommeil éternel ne dura à peine que quelques secondes car un bruit venait la sortir de sa torpeur. Sans doute un animal en quête de nourriture et qui venait de ce dégoter un jolie gigot de Tekhanne. C'était sans doute mieux ainsi, autant que son corps serve à quelque chose plutôt que de pourrir au soleil. Mais en ouvrant à moitié les yeux, elle put se rendre compte que l'animal en question avait une forme humanoïde. Ses yeux brouillé avait du mal à voir s'il s'agissait d'une femme ou d'un homme, si c'était hostile ou non.

- Si vous avez l'intention de me violer, ayez au moins la gentillesse de m'achever rapidement après.


Poussa la jeune femme dans un murmure douloureux mais néanmoins avec un léger sourire sur le visage comme à son habitude. Si la personne en face d'elle était venu pour ça au moins elle avait des instructions, et sinon ce serais perçu comme un blague, de mauvais goût certes. Mais alors qu'elle s'attendait à une lame se plantant dans sa poitrine ou d'un autre genre d'engin ce plantant ailleurs, ce fut une voix plutôt monotone et nonchalante, mais néanmoins féminine, qui lui dit de ne pas bouger puis venait faire un diagnostic. Des côtes cassées? C'était sans doute de là que venait cette douleur. Cette femme devait être une sorte de docteur de terrain avec une technologie pour diagnostiquer et soigner les blessures graves dans n'importe quel endroit du monde, c'était son jour de chance. Enfin ça l'aurait été si elle n'avait pas été mis dans cette état par ces machines étranges à la base. Et, sans demander la permission ni prévenir, elle arracha la tenue d'Elise au niveau de sa poitrine pour y apposer sa main qui semblait émettre de la chaleur avant d'annoncer que ça allait sans doute être douloureux. La chasseuse de prime ne savait pas ce qu'elle venait de faire mais cela lui arracha un cri de douleur et était suffisant pour lui ôter toute envie de sommeil immédiat. Les yeux enfin grand ouvert, elle put apercevoir la femme qui était entrain de la soigner. Elle portait une tenue et de l'équipement qui avait l'air d'être d'origine Tekhanne, sans doute une consœur en mission dans le coin, peut être était elle sur la même mission que la mercenaire. En tout cas, elle n'avais jamais vu cette demoiselle à Tekhos ni dans son agence de mercenariat.

- Ouille... Je confirme c'est pas agréable...

Après ça, la médecin de terrain proposa à Elise de prendre un peu de repos pendant qu'elle l'analysait. Sans doute voulait elle dire qu'elle allait vérifier son état de santé pendant son sommeil. Dormir un peu lui ferais du bien même si la vive douleur à l'instant avait un peu ôté la fatigue qu'il l'envahissait, celle-ci revenait à nouveau quand la douleur de la remise en place de la côte s'estompait. La chasseuse de prime ferma les yeux, elle faisait confiance à cette parfaite inconnue, ou plutôt elle n'avait pas trop le choix pour le moment. Les tête baissée, la demoiselle finit par s'assoupir rapidement et plonger dans le royaume des rêves tandis que sa sauveuse était libre de faire ce qu'elle voulait de son corps.

---

Une demi heure après, Elise rouvrit finalement les yeux. Cette petite sieste lui avait fait le plus grand bien, même si elle aurait préférée continuer son rêve dans lequel elle faisait du shopping avec ses copines... jusqu'à ce qu'elle tombe dans une trappe qui la fit atterrir sur une immense glace recouvert de décoration aux sucres. Son chat volait aussi et venait se frotter contre ses jambes alors que celle-ci nageait dans la masse gelée à la fraise. Puis Belphy Mueller arriva de nulle part pour lécher son corps jusqu'à ce que POUF ....Réveil. Mais bon, il fallait sortir de ses songes et revenir à la réalité. Une réalité pour le moins désagréable puisqu'il restait toujours une mission à mener à bien et des robots à traversé pour y arriver. La jeune femme se tourna vers l'inconnue.

- Merci pour les soins...... Je ne sais pas ce que tu fais ici.. Mais tu doit être dingue, un peu comme moi.... Ne t'approche pas trop des rochers au Nord, c'est plein de machines inconnues et du genre agressives.
Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Novembre 27, 2016, 05:20:27 »

L'inconnue était toujours auprès d'Elise et semblait veiller sur elle durant son sommeil. En même temps il était préférable qu'elle fasse ça pour ne pas que ses soins deviennent inutile si jamais elle partait d'un coup. Si elle était effectivement un médecin de terrain, c'était son boulot de rester à côté de ses patients pendant que ceux-ci étaient en convalescence. C'était une vocation particulièrement éprouvante et demandais de prendre beaucoup de risque, seule les plus motivées et les plus altruistes continuaient jusqu'au bout. Mais après quelques échanges avec cette femme, la mercenaire avait quelques doutes sur le métier véritable de celle-ci. Elle avait scannée les environs et avaient des compétence pour réparer les drones. Bon après tout elle était peut être une sorte de patrouilleuse, une rôdeuse. Il fallait pas mal d'aptitude pour survivre en plein milieu des Badlands donc peut être qu'elle y vivait tout simplement. Même si le faciès des autochtones était généralement moins avantageux et ils ne disposaient pas d'une tel technologie. D'où venait elle?

La sauveuse d'Elise réparait avec une grande aisance l'éclaireur robotique et sans hésiter, comme si elle les connaissait par cœur. Pourtant il s'agissait de modèle unique et personnalisée, certes les bases étaient similaire à d'autres modèles, mais l'équipement interne était le fruit du génie de Novella, la cousine de la tekhanne et inventeuse à ses heures perdues. Les connaissances de cette femme étaient plutôt impressionnant, mais avec le matériel de pointe qu'elle possédait, ce n'était sans doute pas si étonnant que ça. La jeune femme au cheveux mauves ne se doutait pas que son interlocutrice n'était pas humaine mais elle avait eu quelques doutes quand celle-ci lui demanda de se présenter comme si on faisait une fiche d'identité. Mais bon les doutes s'envola quand l'inconnue ce présenta enfin en ce disant être androïde et qu'elle étudiait les formes de vie de Terra. Elle avait sans doute été conçu pour des études biologiques par une scientifique Tekhanne. À moins qu'elle venait d'un autre monde, un peu comme les formiens. Elle n'avait rien en commun avec ces horribles larves du point de vu physique. Mais est ce qu'Elise devait s'en méfier?

- Euh.... Elise Grantierre. Humaine... Genre? .. euh... Féminin. Une vingtaine d'année.... Mais c'est quoi cette histoire de raison d'être?.... Je suis vivante c'est tout y a pas de raison à ça...

C'était une androïde donc ce genre de question avait certainement une logique mais c'était à ce demander qui l'avait programmé. C'était peut être une erreur dans la programmation, en tout cas ça expliquait sa dextérité à réparer le drone et son intervention quasi-chirurgicale pour soigner les côtes d'Elise. 

- En tout cas bon courage pour enregistrer toute les formes de vie sur cette planète... Il y en a des pas commode qui ne vont pas ce laisser étudier aussi facilement...

Elise ce doutait bien que ces mises en gardes ne servaient pas à grand chose face à une mission dans la logique d'un androïde. Elle ignorerait sans doute les avertissements de la jeune femme pour continuer son périple. Quoique Sylvia, car c'est son nom, avait eu une sorte de moral de préservation en prétendant que les robots étaient trop dangereux pour sa condition actuel. C'était sans doute le cas pour la chasseuse de prime aussi, mais elle n'avait pas le choix si elle voulait réussir sa mission. D'ailleurs, la jeune femme se leva lentement et commença à tituber vers un point de vu qui permettait une observation sur les rochers au Nord où ce cachait les créature de métal.

- Euh... Je sais que j'abuse un peu mais... Est ce que tu pourrais réparer mon équipement pour que je puisse continuer ma mission... Je doit me rendre là bas et découvrir ce qui se trame. Je ne sais pas comment mais je te récompenserais si tu me file un coup de main.

Elle se doutait bien que l'argent n'avait sans doute que peu de valeur pour une androïde qui avait une mission aussi importante, bien que. Mais elle devait finir sa mission, il en était de sa réputation et surtout elle flairait une embrouille du côté de l'antenne. Sans doute quelque chose de plus grave que des perturbation dans les communication de Tekhos.

Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Décembre 11, 2016, 02:57:55 »

Le système se remettait progressivement en marche même si les drones manquaient à l'appel, l'un était en réparation tandis que l'autre était désactivé quelques part en zone ennemie. Il fallait aussi reconstruire ses câbles cybernétiques et remettre en marche la combinaison à moitié déchiré. Son fusil n'avais subit que peu de dégât donc Elise pouvait s'en resservir tout de suite si besoin était. Mais au moins ses implants internes lui rendait une partie de ses capacités cérébrale, elle pouvait réfléchir comme avant mais avec un léger mal de crâne tout de même. Bref ce n'était pas la joie car la Tekhanne était grandement diminuer, mais ce n'était pas non plus la catastrophe, même si sa mission était particulièrement compromise. 

L'androïde suggéra de qu'elles fassent cette mission ensemble mais Elise ne pensait pas à ça en lui demandant son aide. Elle ne voulait pas l'impliquer dans une histoire qui ne la concernait pas. La tekhanne avait juste demander de l'aide pour la réparation de son équipement et non de combattre à ses côtés. Du plus celle-ci avait estimé la probabilité de blessure mineur à 63%. Mineure peut être mais pas absente.

- Euh c'est gentil Sylvia mais ça me dérange que tu soit abimé à cause de moi... C'est déjà aimable de ta part de m'avoir aider.

Mais l'être de logique n'écouta à peine la mercenaire et elle proposa de ne pas passer tout de suite à l'action car il ferais bientôt nuit. Ça lui laisserais le temps de réparer l'équipement et à Elise de se reposer donc c'était une bonne idée. De plus la Tekhanne ne disposait pas de capteur permettant de voir la nuit directement, il fallait qu'elle passe par ses drones si elle voulait être nyctalope. La demoiselle aux cheveux mauves retourna s'assoir près de Sylvia.

- Tu as sans doute raison... Attendons demain matin.

Un instant de silence pointa son nez. C'était un peu oppressant et Elise n'aimait pas trop ça donc elle débuta le conversation.

- Qui t'as créée?.... Sans doute une sorte de biologiste si elle ta demander d’enregistrer toutes les créature vivantes de ce monde. Enfin ça va sans doute te demander des années pour tout répertorié.... Surtout si tu aides des gens comme moi au passage.

Elise était reconnaissante envers l'androïde mais elle se disait qu'elle lui accaparait trop de son temps précieux pour une mission ne la concerne en rien. Bah au moins la mercenaire pouvait passer du temps avec un jolie minois.

Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Mars 25, 2017, 06:29:23 »


Les deux "femmes" avaient du temps à perdre avant le lendemain matin, elles allaient pouvoir apprendre à ce connaitre et peaufiné une stratégie. Elise était assise sur une vieille caisse de ravitaillement vide laisser dans l'épave du vaisseau qui les abritait du vent. Le soleil fondait dans le lointain pour devenir une boule orangé et pour laisser l'obscurité gagner du terrain dans le ciel, la nuit arrivait. Il allait faire assez froid dans les prochaines heures, rien d’insupportable cela dit.

Sylvia commença ses explications à propos de ses origines tandis que la Tekhane alluma une vieille lampe abandonnée par les anciens passagers ou des pillards de passage. L'androïde dessina dans la poussière pour donner des explications abracadabrantes sur l'univers, l'énergie et autres concept cosmico-métaphysique mais la mercenaire n'avait pas fait des études supérieurs en physique.. Sauf le physique de ses camarades de classe. Tout ce que lui avouait la cyborg était un peu difficile à imaginer, ce qu'elle comprenait c'est que cette "fille" était une sorte de robot venue du fin fond de l'espace et qu'elle c'était plus ou moins créée toute seule. Du coup Elise avait un peu de mal à ce faire à cette idée plutôt étrange, c'était un concept qui dépassait sa vision des choses.

- Eeeeuuuh. Donc t'es un amas de trucs spatiaux qui a prie vie et tu t'es fabriqué une corps que tu contrôle à distance, si j'ai bien pigé.


Commandé un corps robotique à distance c'était comme contrôler une paire de drone d'après la jeune femme. Elle voyait cette androïde comme une sorte de grosse voiture télécommander avec la manette à l'autre bout de l'univers. Sylvia avait aussi une base d'opération sur Terra quelque part dans un volcan, c'était plutôt une bonne idée de sa part.

- J'ai un peu de mal à cerner ce que tu es. A vraie dire j'suis un peu méfiante avec les truc venant de l'espace depuis l'arrivé des Formiens. Mais tu m'as sauvé la vie et tu veux m'aider donc je vais essayer de te faire confiance.

Elise avait plus confiance envers les machines inconnues qu'envers d'autres espèce, les IA étaient des êtres de logiques et ils leurs étaient plus difficile de mentir, même si le manque d'émotion devaient sans doute les aider à tromper leurs interlocuteurs. Et malgré ce que Sylvia venait de lui révéler, elle la considérait toujours comme une sorte d’Intelligence Artificiel.

- Oui.... Je vais éviter de te rencontrer en personne hein... Je suis curieuse mais pas à ce point là.

Un voyage dans l'espace ne disait rien à la mercenaire, elle préférait le plancher des vaches que le vide sidéral surtout si cette escapade était susceptible de lui causer la mort.. Ou pire.

- Si tu aimes apprendre... Je pourrais te montrer Tekhos. Il y a pas mal de lieu utile pour en apprendre plus sur Terra, comme les Archives qui regroupe tout le savoir acquis à travers les siècles par les femmes de Tekhos.

C'était une sorte d'immense base de donnée où on trouvait tout ce qu'on voulait, ou du moins une bonne partie. Même si les recherches sur le terrain était bien plus intéressant.

- Enfin.... On verra ça éventuellement après ce que j'ai à faire sur l'autre caillou.

Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Avril 26, 2017, 02:03:51 »

La communication entre les deux filles n'était pas optimum, elles se comprenaient assez bien mais il y a avait des subtilités de chacune qui perturbait un peu l'autre. Par exemple la métaphore d'Elise sur le caillou qui n'était pas comprit par son interlocutrice. Au moins elles avaient le même langage, ce qui facilitait les choses.

- Euh... L'autre caillou c'est le rocher où il y a l'antenne radio et les machines... Je ne devrais pas utiliser de métaphore avec toi si j'ai bien compris....

La jeune Tekhanne pensait qu'elle ferait naturellement le rapprochement mais il faut croire que les IA, ou du moins ce qui en ressemble, avaient du mal avec les expressions humaines. En tout cas, Sylvia semblait d'accord pour offrir un coup de main afin de rencontrer les savantes de Tekhos. Elle rectifia même la mercenaire même si ce genre d'information n'était pas des plus utile pour comprendre la nature exacte de cette "femme".

La nuit tomba enfin complétement sur les Badlands en entrainant son voile de ténèbres. Les deux femmes discutèrent une partie de la nuit afin de préparer une stratégie pour contrer les robots et Elise passa le reste du temps à ce reposer pour avoir des forces pour le lendemain tandis que Sylvia continuait de faire des trucs... Puis enfin la lueur de l'aurore baigna les terres arides ce qui voulait dire qu'elles devaient pas tarder à entrer en action. La chasseuse de prime se réveilla en pleine forme, du moins suffisamment pour combattre, et ce tourna vers l'Androïde.

- Hum... Bonjour. On va bientôt aller s'occuper de ces tas de ferrailles? Je parle des robots sur la crête là bas...

Journalisée
Elise Grantierre
Humain(e)
-

Messages: 60


Cyber body


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Juin 02, 2017, 09:10:37 »

Le soleil pointait le bout de ses rayons luminescents sur les rochers couverts de sable et la carcasse de vaisseau dans laquelle les deux femmes c'était réfugiés pour la nuit afin de ce protéger du vent et des attaques. Durant le règne de la lune Sylvia en a profité pour fabriquer plusieurs choses, notamment des armes, sans doute en vu de l'opération du lendemain, avec le métal trouvé tout autour. Elle disposait de capacité unique et semblait modeler les matériaux tandis qu'Elise dormait à poing fermée, récupérant de ses blessures et de la fatigue suite à cette épreuve. Quand celle-ci émergea du monde des songes, elle remarqua enfin ce que l'androïde avait préparer et entendit sa réponse.

Alors comme ça l'être mécanique ne disposait pas d'arme, pourtant elle parcourait Terra donc elle devait bien avoir des systèmes pour ce défendre autre que la fuite. En même temps, d'après la description qu'elle lui avait fait, la perte de ce frêle corps ne devait pas être si handicapant que ça puisqu'il lui suffisait de le réparer ou d'en fabriquer un autre dans son atelier au milieu de son volcan. Quand bien même ce n'était pas très judicieux de n'avoir installer aucune arme sur ce corps artificiel, même Elise ne ce séparait jamais de son fusil malgré la mission mais c'était une professionnelle aussi. 

- C'est justement parce que tu fais de l'exploration sur Terra que je pensais que tu serais armée.... J'ai déjà dût te le dire mais Terra c'est pas un jardin publique... Ha oui les métaphores.... Terra c'est une planète assez hostile. Si on oublie les humains belliqueux, il y a un sacré paquet de bestiole dangereuse et le fait que tu soit une androïde ne leur fait ni chaud ni froid.

Les monstres avaient l'habitude d'attaquer sans distinction pour ce nourrir, ils étaient assez bête pour ne pas différencier un être de chair et de sang avec une créature mécanique et une fois qu'ils se sont rendu compte qu'ils ne pourraient rien manger sur la carcasse, il est déjà trop tard pour la malheureuse victime. C'était étonnant qu'elle soit encore entière jusque là.

- Bon..... Je vois que tu t'es fabriquer quelques armes rudimentaires... Du coup ce que je te propose c'est de mettre au point un plan d'action parce que sinon on risque pas de s'en sortir. Puisque t'as pas d'équipement de combat je te propose soit de t'occuper des machines les plus petites, leurs blindages est moins imposant, soit je fait diversion pendant que tu coupes le signal.

Elle avait eu un aperçu des capacités de Sylvia mais elle ignorait ses compétence de combat du coup elle lui laissait le choix. Quand à elle, elle préparait déjà ses affaires pour être prête à partir, elle vérifiait son arme, son drone et ses implants car l'ennemi disposait de ressource supérieur en notre et elles n'étaient que deux et la Tekhanne était diminuée.


Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox