banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: "Jette-toi à l'eau, garçon !..."  (Lu 1136 fois)
Thor
Dieu
-

Messages: 107

avatar

Dieu du Tonnerre


Voir le profil
Fiche
« le: Octobre 26, 2016, 11:43:14 »

Marchant du plus vite qu'il pouvait, à cause de sa claudication, Kenshiro franchit les grilles du lycée de Seikusu.

Si, en tant que super-héros, il avait une vie des plus enviables, il ne pouvait pas en dire autant en ce qui concernait sa partie humaine. Quand il était Thor, il affrontait les ennemis les plus redoutables qu'ils soient de Midgard ou d'Utgard et arrivait à les terrasser à l'issue d'un combat homérique ; mais quand il était Kenshiro, il devait faire face à un ennemi plus insidieux, qui avait maintes formes sans en avoir vraiment aucune : le quotidien.

- Six minutes de retard... Mouais, ça va encore ! dit-il en consultant sa montre. Une fois de plus, il avait dû intervenir, sous les traits du Dieu du Tonnerre, dans un coin reculé de la Chine pour vaincre un monstre qui semait la terreur parmi la population locale. Le temps d'y aller, de faire le boulot et de revenir au Japon, tout cela lui avait pris trois bonnes heures. Encore heureux que ces deux pays n'étaient pas trop éloignés...
Toujours est-il qu'il n'avait eu le temps, une fois rentré chez lui (il n'allait tout de même pas reprendre sa forme humaine dans la rue ou à proximité du lycée sans compter qu'il avait laissé son sac dans sa piaule) d'avaler rapidement un petit-déjeuner et de prendre le métro pour se rendre à l'établissement scolaire.

Comment allait-il justifier son retard cette fois ? Il ne pouvait pas invoquer une défaillance des transports en commun ou une grève des conducteurs : au Japon, les trains étaient TOUJOURS à l'heure ! S'il vivait en France par contre...
Au fait, quel jour était-on ? Avec tous ces déplacements aux quatre coins du globe, Kenshiro en arrivait à perdre la notion du temps et se sentait parfois complètement décalé (surtout avec les changements de fuseaux horaires).

- Si je me trompe pas on est mardi donc la première heure c'est le cours de... commença-t-il avant de se taper le front du plat de la main : ...sport !
Il fut soulagé : comme il était dispensé d'activité physique à cause de son léger handicap, il n'avait pas cours ! En même temps, s'il s'en était souvenu plus tôt, il aurait pu se reposer un peu ou se balader dans le centre-ville de Seikusu.

Avisant la bibliothèque du lycée, il s'y dirigea. Une fois à l'intérieur, il prit un magazine d'informatique et le feuilleta distraitement. A vrai dire, ses pensées étaient focalisées sur autre chose : il avait seize ans et n'avait toujours pas de petite amie et par conséquent était toujours puceau... Non pas qu'il faisait fuir les filles mais il se sentait toujours un peu maladroit face à elles ; qui plus est, il avait plus ou moins honte de son handicap, ce qui n'arrangeait rien à l'affaire...
Journalisée

Hana Mida
Humain(e)
-

Messages: 31

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Octobre 27, 2016, 12:07:39 »

Comme à son habitude, Hana était arrivée quelques minutes en avance, parce que le Mardi, c'était Sport, sa matière préférée. Même si elle était obligée de faire sport avec un certain nombre d'autres classes, dont la plupart étaient remplies d'élèves plus jeune, elle aimait montrer sa supériorité presque amusante dans ce domaine. Forcément, la fille renfermée qui ne fait que lire dans son coin, ça ne montre pas l'image d'une jeune fille sportive et active.
Enfin. Comme à son habitude, Hana eut finit les exercices avant les autres, 45 minutes d'avance, pour être exact.
En effet, la jeune fille s'était échauffée avant le cours, et avait ainsi pût commencer les exercices avant le reste des classes, lui donnant une avance considérable sur le timing. Elle ne le ferait pas si elle était obligée de rester jusqu'à la fin du cours. Seulement voilà, comme Hana était aussi une des responsable de la bibliothèque de l'établissement, elle avait le droit d'aller en bibliothèque le temps que les vestiaires soient ouverts.

C'est ainsi que tout les Mardis, sur un cours de 2h, elle avait souvent environ 1H de temps libre. La voilà donc qui se rendait à la bibliothèque, normalement déserte, pour se détendre un peu. C'est en entrant dans ladite bibliothèque qu'il y eut un hic. Se trouvait en face de Hana, Kenshiro, un élève retardataire, absent, et dispensé de sport. En plus, il était plus jeune. Impossible pour elle d'engager la conversation, mais, dilemme insurmontable, impossible d'ignorer le garçon après avoir ouvert la porte aussi bruyamment sans paraître malpolie.
Refermant derrière elle, et, le plus discrètement possible, alla chercher un livre au hasard, oh, un truc fantaisiste qui parle de pirates, puis alla s'asseoir à la table du garçon, en face de lui, plus précisément, et c'est ainsi que Hana tenta d'engager poliment la conversation

Bonjour ? Qu'est ce que tu lis ?
Désolée pour le désordre je n'ai pas eu le temps de ranger hier. Moi c'est Hana, je suis en charge de la bibliothèque normalement, c'est pour ça que je m'excuse.


Elle se sentait un peu stupide, ou peut-être embarrassée. Sa voix tremblait un peu, décidément, elle avait du mal à discuter avec les gens.
Et bien évidemment, la bibliothèque était presque parfaitement rangée, presque personne n'y allait jamais vraiment pour lire, tout le monde faisait des recherches avec les ordinateurs, tout au plus.
Journalisée

Tel est épris qui croyait se faire prendre.
Thor
Dieu
-

Messages: 107

avatar

Dieu du Tonnerre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Octobre 29, 2016, 11:03:13 »

La porte de la bibliothèque s'ouvrit et Kenshiro vit une jeune fille entrer. Il vit d'abord un adorable visage encadré par des cheveux châtains et pourvu de grands yeux bleus ; instinctivement, il baissa les yeux et vit le T-shirt blanc déformé par deux grosses bosses à hauteur de la poitrine et Kenshiro y devina d'agréables rondeurs sur lesquelles il aimerait y poser les mains. Et pas seulement y poser les mains...

Elle referma la porte doucement, contrastant avec son arrivée quelque peu fracassante, se promena parmi les rayonnages et prit un livre. Durant tout ce temps, le jeune homme l'avait suivi des yeux, admirant le doux balancement de son fessier qu'elle devait avoir ferme, celui de ses seins qui tressautaient au rythme de sa marche, ses jambes fines... Son allure était souple et énergique, signe qu'elle devait s'adonner régulièrement au sport.

Son trouble augmenta quand il la vit venir à sa table et s'y asseoir le plus naturellement du monde, en face de lui qui plus est !

- Bonjour ? Qu'est ce que tu lis ? lui demanda-t-elle.
- Hein ? Euh, une revue d'informatique... dit-il au bout d'un moment, essayant tant bien que mal de ne pas trop loucher sur la poitrine de la jeune fille.

Sa canne, qui était posée contre sa chaise, tomba et il la ramassa, profitant de ce moment pour admirer ses cuisses fermes.

- Je parie qu'elle ne porte pas de culotte... pensa-t-il, en posant sa canne sur la table afin d'éviter qu'elle ne tombe de nouveau. La plupart des gens étaient étonnés de voir Kenshiro se servir de ce morceau de bois sculpté plutôt antique pour l'aider à marcher alors qu'il existait des modèles beaucoup plus modernes et ergonomiques.

- Désolée pour le désordre je n'ai pas eu le temps de ranger hier. Moi c'est Hana, je suis en charge de la bibliothèque normalement, c'est pour ça que je m'excuse.
- Enchanté Hana, moi c'est Kenshiro... dit-il en lui faisant son plus beau sourire. Il tourna la tête jetant un regard aux alentours : le désordre ?! pensa-t-il, si cette bibliothèque est bordélique alors moi je suis l'empereur !

Il avait noté le léger tremblement dans sa voix et entreprit de la rassurer :

- Y'a pas de souci : cette bibliothèque est très bien rangée ! Et puis je suis pas chargé de l'inspection des locaux ! fit-il en riant doucement, la couvant d'un regard espiègle.

Bon sang, cette fille lui plaisait énormément et il avait une furieuse envie d'elle !
« Dernière édition: Octobre 29, 2016, 11:49:43 par Thor » Journalisée

Hana Mida
Humain(e)
-

Messages: 31

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Octobre 29, 2016, 11:53:39 »

Heu, une revue d'informatique.
Surprenament, Hana ne fût pas vraiment surprise par la déclaration de Kenshiro.  Il était plutôt mignon mais son handicap faisait qu'il ne devait sûrement pas faire grand chose d'excitant en dehors des cours. C'était plutôt normal, de son point de vue, qu'il s'intéresse à quelque chose de plus calme comme la lecture ou l'informatique.

Tu devrais venir plus souvent à la bibliothèque, c'est calme. Tu ne viens pas souvent, non ?
Cette question ne portait pas seulement que la bibliothèque,  mais elle ne voulait pas trop se faire indiscrètes. D'ailleurs, les paroles rassurantes du garçon ainsi que son sourire patient l'avaient un peu calmée dans son stress et sa voix était plus posée.

En ce qui concernaient son physique, plutôt que son mental, Kenshiro avait raison, Haha ne portait pas de sous vêtements. D'abord parce que, contrairement aux autres filles, ne pas porter de soutient gorge ne la gênait pas, mais aussi parce que elle était exhibitionniste.
D'ailleurs, les regards insistants que le garçon lui portait commencait a faire leur effet et ses tetons commençaient à se voir sous son tshirt, qui était un peu serré. Cet effet de serré était amplifiée par l'aspect tshirt mouillé à cause de la sueur.
Du côté de ses jambes, en plus des jolies cuisses de la jeune fille, il put aussi apercevoir un léger cameltoe, prouvant sa théorie sur la culotte de son interlocutrice.

Ne sachant pas trop comment continuer la conversation, elle lança une petite observation
Elle est plutôt jolie, ta canne.

« Dernière édition: Octobre 30, 2016, 07:57:35 par Hana Mida » Journalisée

Tel est épris qui croyait se faire prendre.
Thor
Dieu
-

Messages: 107

avatar

Dieu du Tonnerre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Octobre 30, 2016, 09:48:17 »

- Tu devrais venir plus souvent à la bibliothèque, c'est calme. Tu ne viens pas souvent, non ?
- Pas beaucoup c'est vrai... fit-il d'un air pensif. En effet, à l'ère du numérique, la plupart des jeunes de maintenant préféraient surfer sur le net, que ce soit pour se divertir ou rechercher des informations plutôt que de passer leur temps dans les bibliothèques. Kenshiro ne faisait pas exception à la règle mais il n'était pas aussi accro aux nouvelles technologies que ses contemporains.

L'adolescent jeta un regard discret sur la poitrine de la donzelle et comprit en un éclair qu'elle ne portait pas de soutien-gorge !

- Putain, j'étais tellement absorbé par le ballotement de ses seins que j'avais pas compris tout de suite qu'elle portait que dalle sous son T-shirt ! pensa-t-il. Et c'est quoi ces deux petites protubérances ?! Est-ce que...

Le T-shirt, plutôt serré, sans être trop moulant non plus, venait de mettre en évidence les tétons d'Hana qui pointaient de sous le tissu !

- Soit elle a froid, mais ça n'a pas l'air d'être le cas, soit elle est chaleur...

Il détourna le regard, quelque peu embarrassé. Sa bouche était sèche, il avait des bouffées de chaleur et une légère bosse déformait son pantalon, au niveau de l'entrejambe.

- Elle est plutôt jolie, ta canne.

Pendant une fraction de seconde, il crut qu'elle parlait de son érection mais il fut vite soulagé : elle faisait simplement allusion à ce qui l'aidait à marcher au quotidien.

- Merci ! dit-il, reprenant un peu ses esprits. Elle est un peu vieille mais mais elle m'aide sacrément au jour le jour. Quand j'étais plus petit, j'ai eu un accident à la jambe et depuis j'ai quelques difficultés à marcher...

Il se tut, se contentant de la regarder dans les yeux. Bon sang, cette fille lui faisait un effet bœuf ! Il avait envie d'elle, il avait envie de pétrir ses seins lourds, de la renverser sur la table pour la sauter comme un sauvage ! L'endroit était idéal et le moment aussi puisqu'ils étaient seuls tous les deux. Du moins pour l'instant.
Mais voila, Kenshiro ne savait que faire, il restait la bouchée légèrement entrebâillée, les bras ballants, comme un idiot. Il se dit que son alter-ego, Thor, saurait quoi faire, lui, qu'il n'hésiterait pas une seule seconde à faire chanter ce beau corps qui réclamait son lot de plaisir et de caresses. Mais il n'était pas Thor, juste Kenshiro.

***

Dans les tréfonds de l'esprit du jeune garçon, deux yeux bleus s'ouvrirent. Quelque peu engourdi, il vit, comme dans un rêve, une superbe jeune fille assise à la table de ce qui ressemblait à une bibliothèque. Elle avait un regard mutin, le genre de regard qu'il appréciait, une poitrine ronde et ferme cachée aux regards par seulement une mince couche de tissu... Il sentit alors l'embarras de son "hôte", le mortel de Midgard nommé Kenshiro, il sentit le désir qui embrasait son corps pour cette appétissante femelle qui n'avait pas l'air d'être indifférente au charme du jeune garçon, il nota qu'il se contentait de la regarder, sans agir... Il eut un petit sourire amusé et se dit qu'il allait l'aider à résoudre ce petit problème de timidité. Il allait en quelque sorte "prendre les commandes" !...

***

L'espace d'un instant, les yeux de Kenshiro virèrent au bleu avant de reprendre leur couleur normale. Ce dernier sentit une énergie étrange affluer en lui, une assurance qu'il n'avait pas eu jusque là. Lentement, il se leva et fit le tour de la table d'une démarche assurée, malgré sa claudication, pour se diriger vers Hana.
Arrivé à sa hauteur, il prit son visage dans ses mains et lui dit d'une voix sourde, chargée de passion : JE TE VEUX !
« Dernière édition: Octobre 31, 2016, 12:04:26 par Thor » Journalisée

Hana Mida
Humain(e)
-

Messages: 31

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Octobre 31, 2016, 02:48:31 »

La petite conversation finie, il y eut un petit silence gênant, où Kenshiro regardait Hana dans les yeux, mais ne disait rien. Cela mettait la jeune fille un peu mal à l'aise et elle s'apprêtait à ouvrir la bouche quand elle aperçut un changement dans le regard du garçon, elle se taisait donc et attendait une réaction du garçon.
Cette réaction ne se fit pas attendre, d'un coup d'un seul, il se leva et se dirigea vers elle. Elle ne savait pas trop comment réagir, si elle devait l'aider ou quoi. Il avait l'air confiant mais n'avait pas pris sa canne, ce qui inquiéta l'étudiante pendant une seconde. Puis, elle eût autre chose pour s'inquiéter. Enfin, s'inquiéter...
Kenshiro lui prit le visage entre ses mains et lui dit passionnément :
JE TE VEUX !

Il n'avait pas exactement l'air dans son état normal, mais après tout, c'était lui qui demandait, n'est ce pas ?
Alors, elle approcha son visage de celui de Kenshiro et commença à l'embrasser langoureusement. Peut-être trop, car, peut être avait-il perdu l'équilibre, peut-être n'était il pas prêt à cette réaction, mais il tomba à la renverse suite à ce baiser, entraînant la jeune fille dans sa chute. Au final, il était sur le dos, avec Hana à califourchon au dessus de lui, continuant à l'embrasser malgré leur changement de position assez amusant.
Elle brisa le baiser qu'elle avait elle même engagée, et, haletante, lui susurra :
Moi aussi...

Comme pour donner de la valeur à ses paroles, elle commença a frotter le pénis de Kenshiro entre ses fermes fesses, à travers le tissu, donnant de petits va et viens avec ses hanches, tout en se rabaissant vers lui pour recommencer à l'embrasser.
Journalisée

Tel est épris qui croyait se faire prendre.
Thor
Dieu
-

Messages: 107

avatar

Dieu du Tonnerre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Novembre 02, 2016, 08:16:00 »

En réponse à sa déclaration des plus enflammées, Hana embrassa Kenshiro. Ce dernier écarquilla les yeux, surpris : il avait eu peur, pendant un moment, de s'être trompé sur ce que voulait cette fille et qu'il se prenne un râteau, voire carrément une tarte dans la gueule. Mais maintenant le doute n'était plus possible : elle avait envie de lui tout comme il avait envie d'elle.

Bon sang, c'est aussi simple que ça ?! pensa-t-il, tandis qu'il baisait les lèvres d'Hana, d'abord timidement puis de plus en plus fougueusement, avant d'introduire sa langue dans sa bouche. Il fut saisi de vertige et sentit le sol se dérober sous lui ; il avait oublié qu'il avait une patte folle et n'eut pas le temps de s'appuyer sur le rebord de la table, ses mains s'accrochant instinctivement à Hana qu'il entraîna dans sa chute.

Sa tête percuta le sol, heureusement moquetté, de la bibliothèque.

- Désolé, je... commença-t-il à dire à la jeune fille mais il ne put jamais achever sa phrase car elle continuait à l'embrasser et il lui rendit à nouveau son baiser passionné. A un moment donné, elle cessa de l'embrasser avant de lui murmurer d'une voix haletante un petit "moi aussi..."

Puis elle continua à l'embrasser tout en massant son pénis entre ses fesses fermes, s'aidant de ses hanches. Kenshiro était aux anges et pour un peu il aurait senti un chœur angélique résonner à ses oreilles. Ses mains se posèrent sur la poitrine d'Hana qu'il caressa d'abord à travers le tissu et il put voir à quel point elle était volumineuse tout en étant ferme. Ses doigts sentirent ses tétons durs et il n'y tint plus : soulevant le T-shirt d'Hana, il exposa ses seins à l'air libre.

- Tu as la peau si douce... fit-il d'une voix rauque, pétrissant ces masses de chair imposantes avant d'en sucer les pointes...

Combien de fois avait-il rêvé de ce moment, le jour, quand il était au bahut, le soir, quand il était dans sa piaule d'étudiant, la nuit, dans son futon, jusque dans ses rêves ? Et voila que le rêve devenait réalité et il était bien déterminé à ne pas laisser filer cette occasion de perdre son pucelage !

La porte de la bibliothèque s'ouvrit brusquement, faisant dégringoler Kenshiro et Hana de leur Ciel (ils devaient en être au troisième ou au quatrième) et ils virent un collégien entrer, ou tout au moins ses chaussures et le bas de son pantalon. Fort heureusement, il ne les avait pas encore vu, étant donné qu'ils se trouvaient dans un coin assez éloigné de la porte.

- Et merde... fit Kenshiro d'une voix où perçait l'envie de meurtre. Il se releva tant bien que mal, aidant Hana à faire de même. L'élève, un type sensiblement du même âge que lui, un petit maigrichon à lunettes, les vit, leur fit un signe de la tête avant de se diriger vers l'un des rayonnages.

- C'est foutu pour aujourd'hui... Je te propose qu'on se retrouve chez moi, ce soir, vers huit heures, ça te va ?

Il griffonna son adresse sur un morceau de papier et la lui donna. Puis, fébrile, les mains tremblant légèrement, le souffle encore court, il attendit une réponse de sa part...
Journalisée

Hana Mida
Humain(e)
-

Messages: 31

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Novembre 03, 2016, 11:06:06 »

La jeune fille se laissait prendre au jeu, le toucher un peu maladroit mais plein de bonnes intentions de  Kenshiro lui apportait un grand plaisir et elle poussa un petit gémissement quand il lui toucha les tétons. Elle commença à accélérer le rythme de ses hanches pour stimuler le garçon à passer plus vite à la vitesse supérieure. Après tout, ils étaient seuls pendant encore une trentaine de minutes, elle avait bien le droit de s'amuser, non ?

Eh bien le destin avait apparemment décidé que non, parce que au moment ou elle allait enlever le T-Shirt de son compagnon pour le titiller un peu, ils entendirent tout deux la porte s'ouvrir, et c'est avec une rapidité hors du commun que Hana remit son haut en place avant de se faire aider par Kenshiro pour se relever. C'est non sans une envie à peine masquer de génocide contre les maigrichons à lunettes qui entraient dans les bibliothèques en plein milieu des cours, qu'elle suivit ce dernier d'un regard assassin alors qu'il s'enfonçait dans la bibliothèque. Bon, de toutes façons il n'avait rien vu.

Et merde...
- C'est foutu pour aujourd'hui... Je te propose qu'on se retrouve chez moi, ce soir, vers huit heures, ça te va ?


Oh non. Ca n'allait pas le faire. Hana avait été bien trop excitée par ce qu'ils venaient de faire pour repartir faire sa journée normalement comme si de rien n'était. Au lieu de lui répondre, elle lui fit un clin d'oeil avant de le prendre par la main pour s'enfoncer dans un coin reculé de la bibliothèque, ou elle le plaqua contre un mur avant de l'embrasser de plus belle tout en glissant une main dans son pantalon pour lui caresser les parties intimes. Elle brisa une nouvelle fois leur baiser pour lui glisser à l'oreille

Je ne pense pas être capable de me retenir jusqu'a ce soir...

Elle avait dit cela en lui plaquant la tête entre les seins d'une main et en jouant avec ses bourses de l'autres. Aucuns doutes qu'il ne pourrait pas refuser. La jeune et timide Hana se transformait en tigresse avide de sexe quand on lui demandait gentiment.
C'est ce qu'il avait fait, et il n'allait pas s'en tirer aussi facilement.
Journalisée

Tel est épris qui croyait se faire prendre.
Thor
Dieu
-

Messages: 107

avatar

Dieu du Tonnerre


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Novembre 05, 2016, 11:35:31 »

Hana ne lui répondit pas mais lui prit la main et l'emmena dans un coin reculé de la bibliothèque où elle le plaqua contre un mur puis l'embrassa de nouveau avec fougue, une main posée sur son entrejambe, toujours durcie.

- Je ne pense pas être capable de me retenir jusqu’à ce soir... lui dit-elle au bout d'un moment. Kenshiro s'était laissé faire durant tout ce temps et il acquiesça à ses paroles. A vrai dire, lui non plus n'aurait pas pu tenir jusqu'à la fin de la journée alors qu'il avait allumé dans le corps de cette charmante fille un feu inextinguible ; et puis qui sait ce qui aurait pu se passer si jamais elle avait accepté ? Hana aurait pu avoir un empêchement de dernière minute, tomber sur des malfaisants, lui-même aurait été requis à l'autre bout du monde pour terrasser quelque monstre venu d'on ne sait où, sous l'apparence de Thor...

Elle lui plaqua sa tête contre ses seins lourds tout en continuant à lui malaxer les testicules. Kenshiro souleva de nouveau le T-shirt d'Hana pour recommencer ce qu'il était en train de faire avant que l'autre crétin n'entre dans la salle : lui sucer les tétons avec fièvre et passion, allant même jusqu'à les mordiller.
Puis sa bouche revint aux lèvres de la jeune fille tandis qu'une main pétrissait ses appas et que l'autre s'insinuait dans son short de sport. Il eut la confirmation qu'elle ne portait pas de culotte et ses doigts atteignirent le fruit défendu qu'il caressa timidement.

- Hana... Oh ! Hana ! haleta-t-il entre deux baisers.

Dehors, apparurent à l'horizon de lourds nuages noirs et le grondement lointain du tonnerre se fit entendre. Les élèves du lycée et les habitants de Seikusu levèrent la tête surpris : le bulletin météo avait annoncé une journée radieuse et voila qu'un orage se pointait. Les sombres nuées recouvrirent rapidement toute la ville, portées par un vent violent puis un fabuleux coup de tonnerre déchira l'air tandis qu'un éclair zébra dans le ciel. Aussitôt, une pluie diluvienne tomba en rafale sur la terre, frappant sèchement le sol, les toits et les arbres. D'autres roulements de tonnerre éclatèrent et des éclairs illuminèrent la petite ville plongée dans la pénombre.

Dans la bibliothèque, on entendait les gouttes d'eau frapper de plein fouet le toit et les vitres tandis que les flash lumineux éclairaient par intermittence la scène où Kenshiro et Hana continuaient à se procurer du plaisir. Le jeune homme eut un petit sourire :

- Voila qui nous met dans l'ambiance... dit-il d'une voix amusée. Il savait que c'était le Dieu du Tonnerre qui venait de se manifester ! Thor approuve ! pensa-t-il. Il enleva carrément le T-shirt d'Hana puis fit glisser rapidement son short. Si l'on exceptait ses chaussures de sport, elle complètement nue. Cette vision de ce ravissant corps nu fit brasiller les yeux de l'adolescent qui lui dit d'une voix rauque :

- PAR TOUS LES DIEUX TU EST AUSSI BELLE QU'UNE DÉESSE D'ASGARD !...*

Sa voix était pour ainsi dire transformée : à la sienne se mêlait celle du Dieu du Tonnerre, cette dernière semblant parvenir de très loin ou comme d'un puits très profond ou encore d'un tunnel...

* Rouge (Thor) + Bleu (Kenshiro) = Violet Clin d'oeil
Journalisée

Hana Mida
Humain(e)
-

Messages: 31

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #9 le: Février 12, 2017, 02:31:28 »

Hana laissait Kenshiro prendre le dessus sur la situation, il semblait avoir envie d'être le meneur et cela ne dérangeait pas la jeune fille le moins du monde. Elle prenait même plus de plaisir à se laisser faire par le garçon empli de désir. L'étudiante fut surprise du changement de climat mais évidemment, ne fit aucun rapprochement avec Kenshiro ni avec leur situation actuelle.
- Voila qui nous met dans l'ambiance...
Elle hocha légèrement la tête, la soudaine obscurité envahissante et le son rythmé des gouttes d'eau sur la fenêtre rendait la scène plus excitante.
Hana commença, à l'unisson avec Kenshiro, à le déshabiller, déboutonnant sa chemise avec délicatesse.
- PAR TOUS LES DIEUX TU EST AUSSI BELLE QU'UNE DÉESSE D'ASGARD !...*
La jeune fille pris soin de ne pas porter attention à ce changement de ton. Si jamais Kenshiro avait un fétichisme étrange ou un trouble mental dont il ne voulait pas parler, elle préférait ne pas agir à ce propos et laisser passer sans plus de commentaire.
Alors que le jeune homme en face d'elle n'avait plus de vêtements que son pantalon, dans lequel elle avait une main, elle commença à tracer une ligne sur son torse avec un mouvement sensuel tout en s'emparant de ses lèvres avec avidité.
Journalisée

Tel est épris qui croyait se faire prendre.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox