banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: La Deuxième Alraune [Saune & Kyli]  (Lu 2924 fois)
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 581



Voir le profil
Fiche
« Répondre #15 le: Octobre 30, 2016, 12:26:21 »

« Je t’aime Maman ». Il en fallait parfois peu pour rendre heureuse Ivy, et, en l’état, il ne fallut que trois petits mots pour qu’elle sente son cœur bondir dans sa poitrine. Sa fille lui déclarant son amour, balayant ainsi tous les doutes que Pamela avait pu nourrir sur elle. Saune ne finirait pas comme Harvest, son fils dégénéré et cancer vivant, elle serait, au contraire, une fille similaire à Kyli, douce, gentille, avec, néanmoins, un goût prononcé pour le sexe et la perversité. Les interrogations de Saune pouvaient aisément se deviner, car le sexe était, par nature, une force contradictoire, réunissant en effet deux notions qui, en temps normal, s’opposaient : le plaisir, et la douleur. Ces deux sensations étaient opposées, mais exprimaient chacune la même idée : la vie. On souffrait parce que notre corps nous l’indiquait, et on ressentait du plaisir, là encore, parce que le corps l’indiquait. En ce que ces deux émotions touchaient au corps, elles se regroupaient à certaines occasions, et le sexe était l’une de ces occasions, assurément la principale.

D’où l’attrait sexuel de la fessée, que Kyli avait compris depuis des semaines, et que Saune comprendrait aussi. En tout cas, les petites images mentales de Pamela avaient fait leur effet, excitant au mieux Saune, qui ne tarda pas à mouiller, dès lors que els deux filles s’attaquèrent à son imposante poitrine. Elle avait des seins volumineux, et terriblement agréables. Pamela mordillait le téton, déposant ensuite une série de baisers, léchant ce sein, tournant autour de son téton, s’attaquant à toute cette masse verte, avant de retourner se concentrer dessus. Sa langue titillait ce petit bout pointu, doux et tendu, et elle tirait ensuite avec ses dents, pour retourner ensuite la lécher. Son corps heurtait parfois celui de sa première fille dans cet exercice. Le caractère incestueux de cette relation n’échappait nullement à Ivy, mais, loin de la gêner, ceci ne faisait, au contraire, que l’exciter. On n’éduquait pas une Alraune comme on éduquait une humaine, a fortiori une Alraune conçue par Lily et Raune.

« Hmmmm... »

Tout en jouant avec son sein, Pamela vit soudain Kyli attraper la mouille de Saune, que cette dernière identifiait à de l’urine, et l’avala, avant de la lui faire boire. Un peu troublée, Saune obtempéra néanmoins. La cyprine d’une Alraune était, là aussi, différente de celle d’une humaine. Elle était... Un peu plus parfumé, et, surtout, relativement aphrodisiaque. Sans surprise, Saune aima cela, et le montra en... Fessant Kyli.

*Oh... Ça, c’est une surprise, elle est précoce...*

Ivy se sermonna ensuite presque immédiatement. Précoce ? Il ne fallait pas oublier qu’elle était ici depuis plusieurs mois, et que Kyli, dès les premiers jours où elle sortie de sa chrysalide, si ce n’est les premières heures, avait couché avec sa mère. Alors, avec des mois de retard, Saune avait, justement, du retard à compenser. Suite à sa fessée, Pamela se redressa, et déposa un baiser sur la joue de Saune.

« Tu vois, ma chérie ? Le sexe, c’est ça... Plaisir... »

Elle caressa son sein, glissant ses doigts dessus, illustrant ainsi l’idée de plaisir, puis...

« ...Et douleur. »

Ses doigts pincèrent alors le téton, et tirèrent dessus, arrachant un soupir aux lèvres de Saune.

« Le sexe est un mélange de ces deux sensations contradictoires, Saune, car le plaisir et la douleur sont comme les deux versants d’une même montagne. Voilà pourquoi la fessée est excitante dans le sexe... »

Et, là encore, elle accompagna cette explication d’une démonstration. Une main sur son sein, l’autre se redressa, et alla la fesser, claquant son délicieux petit cul. Pamela resta ensuite debout, et tourna sa tête vers Kyli, déplaçant finalement sa main du sein de Saune pour caresser les cheveux de Kyli.

« Ce qui sort de ton sexe n’est pas de l’urine, ma chérie, c’est de la cyprine, un liquide naturel que tu sécrètes quand tu es excitée... Et, comme Kyli a l’air de beaucoup l’aimer... Pourquoi n’irais-tu pas la lécher ici, ma chérie ? »

Pamela, elle, pourrait s’amuser avec tout le reste du corps de Saune... Ce qui n’était quand même pas si mal !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 123


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
Fiche
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #16 le: Novembre 01, 2016, 02:50:30 »

Tentée par mes paroles, Saune approche ses doigts de ma fente intime, récupéra un peu de mon liquide intime et suça ses doigts pour le savourer. Elle aimait bien le goût, et ça semblait même l'avoir excitée, à tel point qu'elle me mit une petite tape sur la fesse droite.

« Ah ! »

Ce gémissement contenait à la fois ma surprise et mon plaisir. Ma petite sœur apprenait vite, et cela me donnait envie de lui rendre la pareille. Mais maman intervint la première, en lui expliquant le lien entre plaisir et douleur dans le sexe. Pour ma part, il m'avait fallu plusieurs semaines avant d'accepter complètement ce concept, j'étais curieuse de voir combien de temps mettrait ma petite sœur pour l'assimiler. Maman l'aidait en lui faisant des démonstrations, pinçant son téton et fessant son derrière. Elle me donnait envie, j'aurais voulu faire la même chose, mais on m'assigna une autre tâche : lécher Saune entre ses cuisses. Oui, j'aimais beaucoup sa cyprine, et j'allais prendre plaisir à la savourer.

« Oui maman. »

Je me mis à genoux, levant les yeux vers mon adorable petite sœur, toute rouge et tremblante, et je commençai à lécher son intimité. C'était la première fois qu'elle vivait une telle expérience, et elle réagissait très bien. Elle couinait, se tortillait et sautillait sur place, mais elle ne parvint pas à se séparer de ma langue gourmande sur son sexe. Je récoltai sa mouille sucrée et l'avalai avec gourmandise, tout en me délectant de la façon dont le plaisir affectait son corps.

« Hhmm… tu aimes ça Saune ? »

La question n'amenait pas forcément de réponse, il suffisait de voir sa tête pour comprendre qu'elle était aux anges. Prise entre moi et maman, elle ne pouvait que passer un bon moment. Et pour la première fois, j'eus l'impression de nous voir vraiment comme une famille, unie par la luxure.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 61



Voir le profil
Fiche
« Répondre #17 le: Novembre 07, 2016, 08:33:57 »

Saune écoutait avec attention les paroles de sa mère lui expliquant que le plaisir et la douleur était deux sensations qui se liaient intrinsèquement l'une à l'autre. Elle avait donc bien fait de fesser sa sœur visiblement, c'est en tout cas ce que Ivy sous-entendait. En prime, Kyli poussa un long gémissement de plaisir lorsque les mains de la jeune pousse vinrent heurter son postérieur. Sa sœur aimait donc cela, elle recommencerait donc, voulant de tout son cœur lui faire plaisir. Sa mère de son côté commença à ponctuer ses explications en venant pincer les tétons de Saune ce qui lui fit pousser un petit cri de douleur. Le premier contact ne lui provoquait pas réellement de plaisir mais rapidement, il fut suivit d'autre, procurant en elle un forme de chaleur alors que ses tétons étaient maintenant durs et érigés à l'extrême. Étrangement, elle aimait cette douleur qui lui vrillait les tétons.

MMMHHHHHH maman, continuer, moi aimer toi faire mal à moi comme ça.

Comme pour ponctuer sa mère la fessa ensuite, un claquement retentit suivit dans la seconde par un long râle de plaisir. Elle devait-être une Masochiste précoce pour apprécier ce type de traitement dès son premier jour en famille. Elle se délectait cette sensation, implorant sa mère de continuer.

Maman continuer ?  Frapper Fesses Saune Fort ?

L'Alraune était toute trempée par ce traitement lorsque sa sœur vint installer sa tête entre ses cuisses, commençant à lécher sa mouille. Saune commençait à gémir assez fort sous le traitement des deux femmes. Sa mouille suintait à souhait dégoulinant sur le visage de celle entre ses cuisses. Elle se sentait comme transportée au 7ème ciel.

Moi aimer Soeurette... Moi en vouloir encore plus. Toi aimer cyprine moi ? Moi offrir toi autant que tu vouloir. Saune souhaiter bonheur de Kyli.

Journalisée
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 581



Voir le profil
Fiche
« Répondre #18 le: Novembre 08, 2016, 11:48:27 »

Plus développée que Kyli d’un point de vue corporel, Saune l’était visiblement aussi d’un point de vue sexuel. La vie était une chose tout simplement fascinante. Qui aurait pu croire que Pamela aurait pu, grâce à la sève de Lily et de Raune, donner naissance à deux si belles créatures ? Elles étaient toutes les deux parfaites, et, même si Ivy ne connaissait Saune que depuis moins d’une heure, maintenant, elle savait que cette dernière la ravirait de bonheur autant que Kyli. Deux Alraunes, aussi puissantes l’une que l’autre... Avaient-elles seulement conscience de leur potentiel, du pouvoir potentiellement infini dont elles étaient capables, toutes les deux ? Pamela pensait à ça, tout en observant, avec amour et envie, sa fille lécher l’intimité de Saune, enfonçant sa douce langue dans sa fente intime, remontant dessus, avalant sa cyprine, pendant que Saune dandinait ses belles fesses, réclamant davantage de fessées.

Les mains de Pamela ne suffisaient néanmoins plus, mais elle avait, fort heureusement, d’autres méthodes. Sa main caressa les cheveux de Kyli pendant que sa fille léchait le sexe de Saune. Sa sœur mouillait furieusement, s’exprimant de manière entrecoupée, témoignant du bonheur progressif qu’elle ressentait en subissant tant de délicieuses attentions. Ivy embrassa sa fille sur les lèvres, et, dans le dos de Saune, deux tentacules verts apparurent, se rapprochant lentement.

« Kyli aime beaucoup fesser ses amantes... Et, si tu aimes te faire fesser, alors, tu vas arriver ça... »

L’un des tentacules se détendit, puis fusa vers Saune, et claqua sur ses fesses, venant la fouetter, provoquant un délicieux claquement. Le tentacule n’était évidemment pas aussi tranchant qu’un véritable fouet aiguisé, mais offrait des sensations bien plus intenses que de simples fessées. Entre des Alraunes, il fallait bien s’attendre à ce que, tôt ou tard, els tentacules ne s’approchent. Pamela commandait l’un des fouets, laissant ainsi à Kyli le soin de contrôler l’autre.

Son corps, quant à lui, retourna s’attaquer aux généreux seins de Saune. Elle aurait pu l’embrasser, bien sûr, mais Ivy voulait l’entendre gémir, elle voulait entendre cette dernière exprimer tout son plaisir. Saune venait de rejoindre leur famille, et lui faire l’amour,  c’était le meilleur moyen de lui permettre de rejoindre leur belle famille. Ivy ramena son tentacule en arrière, et la fouetta encore, avant que Kyli ne la rejoigne. Elle ciblait, non seulement ses fesses, mais aussi son dos, abattant régulièrement les tentacules sur elle, tout en mordillant son téton, et en tirant dessus.

« Tu aimes ça, Saune... Les tentacules sur ton corps ? »

Tout en posant cette question, elle fit émerger d’autres tentacules, qui jaillirent de l’eau, et caressèrent les jambes de Saune, glissant dessus, mais se frottèrent également contre le corps de Kyli. Si sa fille avait un excellent contrôle avec les plantes, elle n’avait pas encore l’expérience de sa mère, qui pouvait en maîtriser beaucoup de matière instinctive. De fait, elle pouvait ainsi, tout en manipulant les tentacules, s’attaquer au sensuel et voluptueux corps de sa Saune adorée, se concentrant sur ses seins, en suivant une idée simple...

...Être une bonne mère, et leur faire plaisir.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 123


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
Fiche
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #19 le: Novembre 09, 2016, 08:11:42 »

Moi aimer Soeurette... Moi en vouloir encore plus. Toi aimer cyprine moi ? Moi offrir toi autant que tu vouloir. Saune souhaiter bonheur de Kyli.

« C'est très gentil de ma part Saune. Moi aussi je ne souhaite que ton bonheur, et c'est pour ça que je vais continuer à te lécher, encore et encore, avalant ta délicieuse mouille sucrée. »

En effet, la cyprine de Saune avait un petit goût sucré que n'avait pas maman, une spécificité d'alraune. Et ce petit détail rendait mon cunni bien plus amusant. Pendant ce temps, maman continua à montrer à ma petite sœur que la douleur peut apporter du plaisir, il suffit juste de savoir comment l'utiliser. Je sentis deux tentacules émerger du sol, et rapidement l'un d'eux alla fesser ma cadette. Comme j'étais connectée aux plantes, j'eus presque l'impression que c'était moi qui avait mis une claque au derrière bien fourni de Saune, et je lâchai un petit couinement de plaisir. Quand je compris que le deuxième tentacule était à mon intention, j'en pris le contrôle pour donner à mon tour un coup sur les belles fesses de ma sœur, et je gémis doucement au moment du contact, ça ne s'entendit même pas au milieu de tous les couinements de ma cadette. Maman attaquait parfois son dos, moi je restais concentrée sur son derrière. Après quelques minutes, plus de tentacules émergèrent et vinrent se frotter contre nos corps. Je me mis à soupirer d'aise, appréciant le contact de ces plantes phalliques contre ma peau, mais je ne l'appréciais sûrement pas autant que Saune, dont la poitrine se fit attaquer par les tentacules. Le spectacle était très agréable à regarder, et me fit peu à peu mouiller mon intimité. Pour soulager cette tension, je pris le contrôle d'un des tentacules qui caressait mon corps, et je l'enfonçai sans ménagement dans ma chatte, me pénétrant avec énergie.

« Hhhmmm! »

Mes cris de plaisir furent étouffés car ma bouche était collée contre la fente dégoulinante de ma sœur, qui mouillait encore plus maintenant que les plantes s'occupaient de sa poitrine. Chaque gorgée de sa cyprine m'excitait un peu plus, et ça se ressentait dans la façon dont les tentacules que je contrôlais s'agitaient : le derrière de ma cadette devenait de plus en plus rouge et mon intérieur se faisait pilonner avec toujours plus d'énergie. J'étais aux anges, profitant de ma famille maintenant agrandie, ce qui annonçait encore plein de bonnes choses en perspective. Il y aurait tellement à faire quand Saune viendrait avec nous sur Terre : l'éduquer à ce qu'elle ne connaît pas encore, l'aider à travailler son vocabulaire, l'inscrire au lycée, lui faire rencontrer tata Harley et Hairi-chan… Mais pour l'instant, nous profitions juste du bonheur omniprésent dans cette joyeuse partie de sexe.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 61



Voir le profil
Fiche
« Répondre #20 le: Novembre 10, 2016, 10:06:27 »

La mère de la jeune plante avait fait pousser deux tentacules, une dont elle gardait le contrôle et la seconde qu'elle offrit à Kyli. Saune se demandait bien à quoi ils allaient bien pouvoir servir. Soudain, un des tentacules, celui dirigé par sa mère vint heurter de plein fouet le fessier de l'Alraune qui poussa un long râle de plaisir et de souffrance mêlé. Oh que oui, elle aimait cette douleur qui transcendait son plaisir, le contact des mains ou même des tentacules sur les fesses. Elle mouillait horriblement et le traitement ne s'arrêtait pas, plusieurs coups suivirent pendant que sa mère retourna prendre soin de ses seins, la plante sous un tel traitement n'était guère proche d'avoir son premier orgasme. La mouille coulait jusqu'au sol, l'arrosant de petits jets. Ses tétons étaient mis à rude épreuve et ses fesses ainsi que son dos commençaient à rougir sous les impacts de fouet de sa mère et sa soeur conjugué. A peine le premier claquement se faisant entendre qu'un second l'accompagnait, la faisant monter dans les décibels.  

Moi aimer Sexe... Moi aimer être frappée...

Comme un appel à la luxure, d'autres tentacules arrivèrent, s'occupant de ses cuisses pendant que les autres venaient jouer avec le corps de sa soeur. Son ainée commençait aussi à pousser des cris de plaisir lorsque les longues tiges venaient se frotter contre elle. Elle se sentait toujours aussi bien auprès de sa nouvelle famille, elle en criait son plaisir à tue tête, devant même réveiller quelques paisibles animaux endormis. Kyli pendant se temps avait commencée à enfoncer un tentacule dans son mont de vénus qui suppurait de mouille également. Ses mains commençaient à se crisper et ses forces à la lâcher, les prémices de son premier orgasme se faisant ressentir et ne tenant guère sur ses guiboles, elle sera les fesses de sa mère avec fermeté entre ses mains pour ne pas perdre l'équilibre.

Haaaaaaaaannnnnnnnnnnnn

Son corps se cambra en arrière en un long son déchirant la forêt, son corps la lâcha et sa tête s'écroula entre les seins de sa maman, se servant d'elle pour ne pas terminer au sol. Le plaisir et elle ne faisait plus qu'un mais elle n'était pas rassasiée, en voulant toujours plus...

E...encore...
Journalisée
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 581



Voir le profil
Fiche
« Répondre #21 le: Novembre 11, 2016, 03:56:08 »

Ivy avait un rôle de spectatrice, car elle voulait voir ses deux filles se faire l’amour. Oh, bien sûr, elle aussi ressentait du désir, l’envie de faire l’amour, mais ce désir était contrebalancé par cette volonté de voir ses filles se faire mutuellement l’amour. Elle les encourageait donc, en contrôlant les tentacules, et sentait toute la forêt s’épanouir. Saune était profondément liée à cette dernière, et la flore réagissait à elle, tout comme la faune. Ivy pouvait voir des animaux se rapprocher, filant entre les arbres. Des biches, des lapins, des écureuils, observant l’Alraune exprimer son plaisir. Toute la forêt semblait se mettre à étinceler, les gémissements de Saune étant rythmées par les coups de fouet qu’elle recevait sur son dos et sur ses fesses. Elle avait un corps plus résistant qu’une simple humaine, ce dont Pamela profitait volontiers pour intensifier ses coups de fouet, soutenue par Kyli...

...Kyli, qui utilisa l’un des tentacules phalliques tournoyant autour des deux Alraunes pour le glisser dans sa chatte. Là encore, Pamela prit le contrôle de ce tentacule, le faisant remuer dans son intimité, tapant au fond de son sexe, avant de repartir en arrière, et de se faufiler à nouveau. Elle ne négligeait évidemment pas Saune, car deux tentacules pompaient vigoureusement ses seins, encore et encore, tirant et suçant énergiquement ses tétons. Ces derniers se soulevaient sous l’impulsion des tentacules, et, pendant ce temps, d’autres tentacules venaient caresser son ventre, ses hanches... La belle Alraune était en train de se laisser aller, sans pouvoir retenir, et succomba à l’orgasme.

« Ouuuiii, ma chérie, laisse-toi aller, c’est bien... »

Un orgasme, il ne fallait pas le repousser, et, tandis que Saune laissait tout son plaisir s’exprimer, la forêt réagit en conséquence, de multiples fleurs venant à éclore autour d’elles. Un véritable champ se forma, libérant un très agréable parfum, qui alla vivifier les narines de Pamela. La mère des deux Alraunes s’en sentait toute excitée, à tel point que deux tentacules s’enroulèrent lentement autour de ses jambes, se rapprochant de sa propre intimité.

« Ça fait du bien, hein, Saune ? Et tu as dû faire énormément plaisir à Kyli, ma puce, elle a dû boire beaucoup de ta mouille... »

La cyprine d’une Alraune, en plus, qui devait avoir un goût particulièrement savoureux. Ivy réfléchissait donc à la suite, tout en commençant, elle aussi, à mouiller de plus en plus... Avec Kyli et Saune, qui avaient un appétit sexuel aussi prononcé que le sien, leurs retrouvailles ne faisaient vraiment que commencer. En soi, ce n’était pas qu’Ivy manquait d’idées, c’était même plutôt l’inverse. Elle en fourmillait tellement qu’elle ne savait pas quoi choisir, tout en se disant aussi, en son for intérieur, que c’était là l’occasion de laisser parler l’imagination de ses filles.

« Je crois que tu as assez bu de sa mouille, Kyli... Montre à Saune combien tu es douée, fais-lui plaisir, ma chérie... »

Mais peut-être voudrait-elle aussi satisfaire sa mère, qui continuait à mouiller ?

Le choix lui appartenait !
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 123


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
Fiche
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #22 le: Novembre 13, 2016, 05:16:38 »

A force d'insistance et de volonté, Suane eut finalement la joie de connaître son premier orgasme. Elle poussa un grand cri de plaisir, envoya une jet de mouille droit dans ma bouche, puis son corps la lâcha d'un seul coup et elle tomba en arrière, finissant avec la tête entre les seins de maman. Une fois que j'eus avalée tout son bon nectar, je me relevai pour caresser sa joue et l'embrassai délicatement sur les lèvres.

« J'espère que ça t'a plu, parce qu'on recommencera souvent. »

Je remarquai alors que, tout autour de nous, la forêt avait réagi à l'expression du plaisir de ma petite sœur ; un champ de fleur venait d'éclore sous nos pieds, chaque fleur libérait un agréable parfum qui me chatouillait les narines, et un tas d'animaux s'étaient attroupés autour de nous, restant à distance tout en nous fixant avec attention.

« Je ne me souvenais pas que la population de la forêt était aussi... voyeuse. »

Maman me demanda ensuite de faire plaisir à Saune, mais sans donner de détails sur la manière de m'y prendre. Du coup, les idées se mirent à fourmiller dans ma tête.

« Avec plaisir maman. Mais avant, je crois qu'il y a une friandise qu'elle mériterait de découvrir. »

Je fis apparaître devant les yeux de maman un tentacule avec une aiguille au bout. Nous nous comprîmes en un coup d’œil, et elle planta l'aiguille dans son cou. Ses seins se remplirent de lait sous mes yeux, et je me pourléchai déjà les babines. Cependant, ma petite sœur semblait avoir du mal à comprendre ce qui se passait.

« En fait, grâce à ce tentacule, maman peut déclencher la lactation dans son corps, et ensuite c'est à ses filles chéries de venir la téter. Tu veux essayer ? C'est simple, regarde et fais comme moi. »

Je collai ma bouche contre le téton droit de maman et me mis à le mordiller tout en suçant. Le lait coulait dans ma bouche, et c'était un régal, comme à chaque fois. Très vite, Saune me rejoignit. Un peu timide au début, elle se laissa finalement tenter et se mit à téter le sein gauche de notre maman. En à peine deux minutes, cette dernière se retrouva sans une goutte de lait, et comme il était aphrodisiaque, moi et ma cadette étions pour le moins excitées.

« Viens petite sœur... je vais bien m'occuper de toi. »

Je pris son visage entre mes mains et l'embrassai goulûment, remuant ma langue dans sa bouche, dansant avec sa propre langue, tandis que je poussai doucement son corps avec le mien, l'obligeant à s'allonger sur l'herbe. Nos lèvres se décollèrent après quelques minutes, juste liées par un filet de bave.

« Dis moi ce que tu veux Saune... et ta grande sœur te le donnera. Faisons nous l'amour devant maman, comme des grandes filles. »

J'avais rarement été aussi émoustillée à la perspective du sexe. Peut-être parce que c'était ma sœur...
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 61



Voir le profil
Fiche
« Répondre #23 le: Décembre 31, 2016, 01:20:13 »

Le tout premier plaisir de la jeune plante était passé mais un second ne tarderait pas à poindre bien évidemment en compagnie de sa sœur et de sa mère. Une aiguille vint percer le cou de ma génitrice. Elle ferma les yeux lorsque celle-ci s'enfonça à travers la paroi cutanée. Elle les rouvrit vite un peu effrayée

Maman, Bobo ? Pourquoi aiguille ?

Elle se précipita, venant donner un petit coup de langue pour cicatriser. Elle fut rapidement calmée par sa soeur qui lui expliqua que cela permettait à Ivy de produire du lait. Elle lui proposa même ensuite d'y goutter. Elle délaissa donc le cou pour venir apposer ses lèvres au tétons. Une substance sucrée coula dans sa bouche lorsqu'elle tira dessus du bout de ses lèvres. Elle avala donc la substance nourrissante, continuant de s'y alimenter. Le goût était fabuleux, l'estomac de la pousse se remplissant petit à petit, la rassasiant. Les deux binômes étaient côtes à côtes, profitant de ce moment de complicité offert par leur mère. Elles étaient comme deux nourrissons blotties contre la poitrine de leur mère. La quantité ne semblait guère diminuer mais son ventre était maintenant plein, elle s'arrêta donc. Kyli devait surement être dans le même état car elle fit de même.

Saune aimer Lait Maman...

Doucement, elle se laissa guider par sa sœur qui l'allongea dans l'herbe. On allait s'occuper d'elle, mais de quelle manière, elle l'ignorait bien. Cela l'émoustillait d'ailleurs sans qu'elle ne s'en rende compte. On lui demanda ce qu'elle voulait mais elle l'ignorait totalement. Une seule chose lui traversait l'esprit.

Moi vouloir toi heureuse. Moi faire ce que toi vouloir.

Nos langues se rencontrèrent, jouant unes avec l'autres, s'enroulant, se déroulant sans cesse. Elle avait une entière confiance en Kyli. Elle voulait faire l'amour mais c'est avec le plus grand plaisir qu'elle accepta. En plus devant maman, elle pourrait l'aider, la guider dans ce qu'elle devait faire.

Doucement, sa main passa dans le dos de sa soeur, lui caressant les omoplates dans l'attente de voir ce qui allait lui arriver.

 
Journalisée
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 581



Voir le profil
Fiche
« Répondre #24 le: Décembre 31, 2016, 01:03:37 »

Pamela aimait énormément Kyli, mais elle savait qu’elle aurait, dans son cœur, suffisamment de place pour combler le vide affectif de Saune. Un enfant abandonné, c’était le pire qu’on pouvait avoir, et elle était vraiment toujours aussi heureuse de voir qu’elle et Kyli avaient pu trouver Saune à temps. Elle n’avait pas pu sauver Harvest, mais Saune... Saune serait sauvée, et, comme Kyli, serait une magnifique fille. Et, avec ses deux enfants, Pamela disposerait d’une famille extrêmement puissante. Elles étaient aussi belles que fortes, et, maintenant que les premiers orgasmes avaient eu lieu, les filles allaient continuer à se faire plaisir, prolonger leurs ébats incestueux, sans aucune gêne, mais dans le plaisir et la satisfaction sexuelle.

Kyli avait maintenant la lourde tâche de diriger les ébats, mais, plutôt que de retourner s’occuper du corps de Saune, elle fit pousser un tentacule, surprenant un peu Saune. Ivy n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu’elle poussa un léger gémissement quand l’aiguille verdâtre se planta dans son cou, et bouleversa son métabolisme.

« Sau-Saune, ne... Hmmmm... »

Elle voulait lui dire de ne pas s’inquiéter, mais gémit en sentant ses seins gonfler, grossissant quand les canaux lymphatiques transmirent le lait à ses lobes. Chacune de ces petites poches gonfla, se remplissant de lait maternel, et Saune se précipita vers sa nuque, léchant son petit trou. Pamela posa ses mains sur ses hanches, maintenant sa fille contre elle, mais Kyli expliqua que ce n’était rien, et Ivy renchérit, en montrant à Saune ses seins tirés, ses tétons tendus et assoiffés.

« Kyli a rempli mes seins de lait... Tous les matins, elle aime me faire la tétée, Saune... Elle se précipite à mes seins, et j’utilise un liquide spécial que mes plantes sécrètent pour gorger mes seins de lait. Mais... Porter tout ce lait est douloureux, alors... Il faut venir m’en soulager. »

Le message était clair pour les deux filles. Pour Kyli, il allait falloir qu’elle apprenne à partager, car, chaque matin, elle buvait le contenu des deux seins de Pamela. Très gourmande, Kyli allait même jusqu’à planter aussi « Tata » Harley quand elle dormait avec elles, et avait aussi, au réveil, quatre seins à téter... Et, comme c’était un lait aphrodisiaque, c’était à chaque fois l’occasion d’un intense câlin.

Pour l’heure, Pamela se mit donc à gémir, et posa chacune de ses mains sur les têtes de ses filles, en sentant ses dernières aspirer son lait, l’avalant goulûment. Le lait filait dans leurs bouches, à toute allure, et, pour Pamela, c’était un plaisir rare. Elle en pleurait presque, tant ses seins étaient distendus, et tant le fait de les vider lui faisait du bien. Son corps mouillait davantage, et elle gémissait de plaisir, la tête relevée en arrière, en laissant les deux femmes vertes continuer à boire.

« Haaaa... Haaaaannn... Mes... Mes filles d’amour... ! »

Elles finirent par s’arrêter, laissant leur mère épuisée, mais infiniment heureuse, elles-mêmes étant, du coup, très excitées. Kyli proposa alors à Saune de se faire l’amour, mais, cette fois, Pamela allait mettre son grain de sel.

« Saune... Je vais te montrer quelque chose... »

Énigmatique, elle se glissa dans le dos de sa fille. Bien que Saune soit plus jeune que Kyli, son corps était, physiquement parlant, plus développé, ce qui n’était pas sans lui donner des idées. Nichée dans son dos, elle posa une main sur l’un de ses seins, le pinçant à hauteur du téton, et glissa sa main dans son intimité, tout en embrassant le creux de son cou.

« Maintenant que tu es bien excitée, tu peux la faire sortir, Saune... Et tu prendras Kyli avec cet appendice... Vas-y, ma chérie, pousse, je t’aide ! »

Que voulait-elle dire ? Tout allait bientôt s’éclaircir pour Saune, maintenant que le lait très aphrodisiaque de sa mère avait mis son corps en ébullition. Elle la masturbait pour l’aider, et sentit, contre ses doigts, la chair interne de Saune se modifier, remuer sur place, et heurta son utérus, avant de sentir ce dernier s’ouvrir en deux... Une force repoussa alors ses doigts à toute allure, qui sortirent dans un jet de mouille impressionnant, la cyprine allant éclater sur les cuisses de Kyli... Mais, tout en jouissant, Saune avait surtout fait sortir une magnifique verge.

Une grosse queue verdâtre et veineuse venait d’apparaître dans un hurlement, se dressant lentement. Pamela ne put résister à la tentation, et, tandis qu’elle formait dans son dos une grosse fleur avec une pétale rose pour s’y asseoir, elle masturba d’une main la verge de sa fille.

« Il existe beaucoup de plantes hermaphrodites, Saune... Et notre famille l’est aussi. Cette verge, c’est l’organe reproducteur masculin, et toi, comme moi, et comme ta sœur, tu as les deux... Tu sens comme elle pulse, comme elle a soif ? Tu vas pénétrer ta sœur avec, tu vas la prendre vigoureusement, et moi, je vais te regarder faire, ma petite chérie... »

Tout en parlant, elle la masturbait encore, et s’amusa à crisper ses doigts sur ce vit, et à le remonter, le plaquant contre le ventre de Saune, maintenant ainsi son sexe à la verticale. Là, il remontait au-dessus de son nombril, plein de vie, rempli d’énergie et de puissance. Pamela relâcha ensuite sa queue, et s’écarta, rejoignant sa grosse fleur aux pétales ouvertes, tout en dardant sa fille d’un ultime conseil, prononcé contre son oreille :

« Baise-là... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 123


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
Fiche
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #25 le: Janvier 06, 2017, 12:02:33 »

J'avais vraiment envie de faire plaisir à Saune, je voulais que sa première fois soit exceptionnelle et que ça l'aide à nous pardonner notre absence au début de sa vie. Et ce fut alors que maman vint s'en mêler : elle redressa Saune pour caler son corps contre elle, attrapa un de ses seins d'une main et glissa l'autre vers son entrejambe. Je la regardai masturber sa nouvelle fille, un spectacle qui me donnait à moi aussi l'envie de me caresser, mais je n'en eus pas le temps car, très vite, Saune fit émerger son sexe masculin d'hermaphrodite, une belle queue verte et veineuse qui me mettait l'eau à la bouche. Maman fit apparaître une grande fleur pour s'asseoir tandis qu'elle masturbait ma sœur, en lui expliquant que nous étions toutes les trois hermaphrodites tout en l'incitant à venir me prendre avec son nouveau jouet. Une fois qu'elle eut terminée de la branler, elle la laissa libre de ses mouvements, et je fis le premier pas vers elle.

« Tu sens comme ta queue est lourde Saune ? Tu dois avoir très envie de la soulager. Et pour ça, il n'y a qu'une seule méthode : tu dois me baiser, encore et encore, te vider de tout ce liquide masculin jusqu'à ce que ton vit retombe et rentre dans ta féminité. »

J'étais toute excitée à l'idée de lui prendre sa virginité masculine, mais j'allais devoir la guider si je voulais que ce moment soit vraiment exceptionnel. Je m'allongeai sur l'herbe en écartant bien les jambes et je lui fis signe d'approcher.

« Tu dois mettre ta queue dans ma fente humide. Aide-toi de ta main pour bien te diriger. »

Je la regardai agir et, bien qu'un peu maladroite, elle trouva rapidement son chemin. Son gland entra dans ma chatte, et nous poussâmes ensemble un gémissement.

« Aahh… bien. Maintenant… continue à t'enfoncer… doucement. »

Peu à peu, le vit de Saune progressait dans mon intimité, faisant vibrer mon corps de pulsions de désir incontrôlables. Jusqu'à présent, les seules personnes à m'avoir pénétrée étaient maman et tata Harley, c'était donc encore un privilège familial que de visiter mes orifices avec une belle queue juteuse. Et quand celle de ma petite sœur arriva au fond de moi, ce fut à nouveau un immense plaisir.

« Ooohhh… oui… ce que c'est bon. Tu aimes ça… toi aussi ? »

Question évidente, mais il fallait quand même que je la pose pour m'assurer que ma cadette allait bien.

« Bon… maintenant… tu dois sortir ta queue… en partie… puis la faire rentrer à nouveau… et ainsi de suite… tu as compris ? »

De toute façon, avec les images mentales que maman lui avait envoyée, elle devait sûrement avoir compris comment une pénétration fonctionnait.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 61



Voir le profil
Fiche
« Répondre #26 le: Février 09, 2017, 02:10:18 »

Saune avait bien mangé, le sein de sa mère dont elle devait s'occuper était maintenant vide. Attentive au besoin de sa génitrice, elle écoutait les sons qui s'échappaient de ses lèvres. Le plaisir, elle reconnaissait maintenant ce son. Ivy semblait en ressentir par vague et cela faisait plaisir à la jeune pousse se disant qu'elle y était pour quelque chose. Une fois l'opération terminée et sa mère contentée, sa soeur lui proposa de faire l'amour. Elle en avait des représentations dans l'esprit, tout commençait à prendre sens dans sa petite tête. La matriarche passa dans son dos, lui caressant un sein, un doigt entrant dans son intimité lui faisant pousser un cri d'envie non déguisé. Son bassin remuait légèrement sur ce doigts, poussée par l'envie et l'instinct. C'est alors que sa mère lui parla de faire pousser pour faire sortir quelque chose. Elle était perdue la par contre, de quoi pouvait-elle bien parler ?

Je pas comprendre Maman

Saune gémissait sous les assauts de sa mère, elle sentait quelque chose d'étrange oeuvrer en elle, autre chose que le simple plaisir comme si son corps était lui même en train de se transformer. L'envie était si forte, si pressante qu'elle ne pu se retenir larguant sur le corps de sa soeur un gros flots de cyprine lorsque l'orgasme la parcouru. Elle s'appuya un peu contre sa mère, poussant comme elle lui avait dit de le faire et un objets étrange au yeux de la jeune femme en sortit. Une chose verte, longue et dure. Elle ignorait le nom de cette chose mais elle voyait clairement son utilité, des flash parcourant son esprit ou elle voyait sa soeur en train de prendre sa mère ou vice versa. Elle savait ce qu'elle avait à faire. Elle sentit des doigts enserrer son sexe, le branlant légèrement.

MMMMMMMHHHHH Maman bon ....

Elle écoutait les paroles de sa mère avec autant d'attention que lui permettait son état d'excitation. Après ces quelques explications et secondes de plaisir, elle fut à nouveau libre de ses mouvements et obéit à l'ordre de sa mère, baiser sa soeur. Juste comprendre un peu plus et elle serait prête. Sa soeur semblait vouloir la guider, une bonne chose pour mettre Saune en confiance.

Elle écouta les conseils de sa soeur, prenant son sexe entre ses mains pour venir le frotter contre l'intimité de sa soeur. Doucement, elle entra en elle, son gland franchissant les lèvres intimes, elle s'enfonça de plus en plus avec douceur.

HHHHHHAAANNNNN, chaleur.....envie... plaisir....Soeurette

Elle commença à rentrer et sortir lentement comme sa soeur lui demandait, le rouge aux joues.



Journalisée
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 581



Voir le profil
Fiche
« Répondre #27 le: Février 13, 2017, 01:26:34 »

Depuis son trône floral, Pamela croisa les jambes. Elle s’était assise sur une pétale d’une grosse fleur, la pétale s’étant légèrement abaissée pour lui permettre de se positionner confortablement. Elle dominait la scène, et voyait, avec un sourire ravi, ses filles s’apprêter à se faire l’amour. Saune ne devait sûrement pas tout comprendre, mais, fondamentalement, ce n’était pas si grave. Qui pouvait se targuer de véritablement comprendre les fonctionnements biologiques ou chimiques permettant à une personne d’être hermaphrodite ? Et, de manière plus générale encore, qui pouvait expliquer les mécanismes à l’origine du désir sexuel ? On pouvait en donner une explication scientifique, mais cette explication même trouvait ses limites logiques. En définitive, on se contentait de subir, de suivre, d’observer, et d’y prendre le plus grand plaisir possible. En l’espèce, c’était là le programme de Poison Ivy, qui était ravie, dans tous les sens du terme, de voir qu’elle avait deux filles, qu’elles allaient à merveille, et s’entendaient aussi bien qu’elles pouvaient être puissantes.

Après son combat contre Harvest et Plant Man, Pamela vivait une véritable renaissance. Deux filles... Elle avait deux filles ! L’Empoisonneuse, qui avait mis tant d’années à essayer d’avoir une famille, peinait à y croire. Inféconde, elle avait été jusqu’à envoûter son psychiatre, se marier avec lui, et avait utilisé son sperme pour créer des monstres de foire, des « enfants » ratés qui mouraient au bout de quelques jours.

*Et maintenant, j’ai enfin deux filles viables, bien porteuses...*

Comment pouvait-on se sentir quand on nageait dans le bonheur ? Avoir une progéniture avait toujours été le rêve de Poison Ivy, et ce rêve s’était maintenant accompli. Que pouvait-elle bien demander de plus ? Elle observait la scène en sentant des frissons d’excitation la traverser. Portant une belle verge, à la hauteur de son corps aux formes généreuses, Saune se laissa guider par les mots de Kyli, et rejoignit sa sœur.

« Allez-y, mes beautés... Unissez-vous, au nom de votre amour. »

Saune s’allongea contre Kyli, et, aux pieds de leur mère, les deux femmes s’unirent dans une magnifique relation incestueuse. La verge de Saune heurta l’intimité de Kyli, et s’enfonça en elle. Pamela sourit, continuant à les observer. Bien sûr, elle n’allait pas se contenter d’être spectatrice, mais, pour l’heure, elle trouvait aussi important de veiller à ce que les deux beautés se rapprochent ensemble.

Il était si bon de voir leurs corps remuer. Saune glissait d’avant en arrière, soulevant et abaissant ses fesses, écrasant son lourd corps contre celui de Kyli, la plaquant au sol. Ivy souriait, et finit par se pencher. Jaillissant du sol, quelques tentacules apparurent, caressant les jambes de Saune, s’enroulant autour de ses jambes pour se crisper délicatement dessus.

« N’aie pas peur, Saune... Remue encore, ma chérie, plus fort... »

Certes, elle n’agissait pas, mais elle n’allait pas non plus laisser sa fille devant de telles sensations sans la guider. Et, tout en lui donnant ce conseil, elle avança son pied, et massa avec ce dernier les fesses de Saune, appuyant délicatement dessus.

« Vas-y... Plus fort, ma chérie, fais-là couiner... »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 123


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
Fiche
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #28 le: Février 15, 2017, 03:21:11 »

Saune enfonça timidement sa verge dans mon corps, exprimant de vive voix tout ce que cette pénétration lui inspirait : chaleur, envie, plaisir… Une fois bien en moi, nous poussâmes toutes les deux un gémissement avant qu'elle ne commence à bouger.

« Aahh… oui… c'est bien sœurette… »

Logée en moi, elle arriva peu à peu à trouver son rythme de croisière, nous donnant autant de plaisir à l'une qu'à l'autre. Elle écrasait son corps de tout son long contre le mien, rivant son regard dans le mien, j'avais pris ses mains dans les miennes pour les serrer fort, croyant que ça aiderait à la rassurer. Et tout d'un coup, maman arriva au milieu de tout ce plaisir pour nous en donner encore plus. Je sentis des tentacules émerger du sol sous son contrôle, qui vinrent se frotter contre les jambes de ma petite sœur. Maman appuya un de ses pieds contre ses fesses pour les masser et la pousser un peu, l'incitant à s'enfoncer toujours plus profondément en moi. Évidemment, j'étais ravie de cette initiative, et de sentir la verge de Saune taper au fond de mon utérus.

« Aaahhh… ooohhh… oh oui… encore… pousse… encore… plus loin… Hhhmmm ! »

Mes exclamations de joie se changèrent peu à peu en couinements tant je prenais mon pied. La beauté de ce rapport sexuel était sublimée par sa dimension incestueuse, et parce que c'était la première fois que ma petite sœur expérimentait l'hermaphrodisme. Le plaisir étincelait sur son beau visage, m'excitant encore plus que je ne l'étais déjà.

A force de me faire labourer, j'atteignis finalement l'orgasme, et ma voix explosa autant que le flot de cyprine entre mes jambes.

« Oui, Oui, OUI ! AAAAHHHH ! »

Saune m'avait rempli de son foutre chaud et gluant, qui s'évacua en partie de mon intimité avec quelques filets de ma mouille. Maman avait sûrement du profiter à fond du spectacle, et peut-être qu'elle allait même s'en mêler à présent.

« Aahh... Saune... tu as été... géniale. Maman... tu devrais... goûter à sa queue... elle est merveilleuse. »

Ce que je ne savais pas encore à ce moment-là, c'était que nos ébats libéraient des flots de phéromones dans l'air. Notre système immunitaire nous y rendait insensible, mais ce n'était pas le cas des animaux de la forêt, qui s'attroupaient de plus en plus nombreux autour de nous pour jouer les voyeurs.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Syla Engelhart
E.S.P.er
-

Messages: 61



Voir le profil
Fiche
« Répondre #29 le: Août 26, 2017, 09:39:45 »

Saune s'enfonçait de plus en plus profondément dans l'intimité de sa sœur, des tentacules venant entourer mes jambes et cuisses pendant qu'elle s'activait autant que possible, guidée par les cris de Kily puis rapidement par sa mère qui posa un pied sur ses fesses pour les masser, la guidant et pressant un peu pour qu'elle s'enfonce de plus en plus faisant lâcher des cris de plaisir obscène à la jeune plante alors que son sexe venait frapper le col de l'utérus comme si elle voulait se frayer un chemin encore plus en profondeur. Les deux Alraunes étaient en osmose l'une avec l'autre, main dans la main. Malgré les coups de plus en plus rapide, Saune restait douce, peut-être trop mais le plaisir s'immisçait dans le corps des deux demoiselles. Elle sentait une sensation étrange pendant qu'elle couinait de plaisir, comme quelque chose remontant doucement à l'intérieur d'elle. Quelques secondes plus tard, une large dose de liquide spermatique se libéra, remplissant sa sœur de cette substance légèrement gluante. Saune se demandait encore qu'est ce que pouvait-être cette chose.

Saune haletait une fois son office fait, sa respiration était lourde mais tendait à se calmer. Elle vint doucement embrasser sa sœur, avec passion tandis que ses mains se posèrent sur la poitrine de celle-ci, jouant avec. Elle n'avait qu'une envie inverser les rôles pour comprendre à quel point sa sœur avait pu apprécier le traitement.

Maman... Vouloir... Sucer... Moi ?

Elle fit émerger son sexe, dur et encore tendu à l'extrême, se tournant pour voir sa mère de plus proche.

Moi... Vouloir...Tous... Heureux. Moi... Aimer... vous.

Sur ces mots, elle posa la main un peu au dessus de sa poitrine, du côté où se trouvait son cœur.

Coeur... Bruyant... Pour... Vous.

Saune attendait la suite des réjouissances.
Journalisée

Tags:
Pages: 1 [2] 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox