banniere
 
  Nouvelles:
La modération de LGJ accueille deux nouveaux membres dans son équipe !

A voir ICI même.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Red Room [Theorem & Ishtar]  (Lu 1391 fois)
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« le: Octobre 07, 2016, 02:10:55 »

« Shhhttt, petit homme, laisse-toi faire... »

La douce voix mielleuse remontait dans l’oreille du jeune Terranide, piégé, et incapable de bouger. Des sangles étreignaient solidement ses membres, et, même s’il avait voulu faire appel à ses capacités de Slime, puisque ses membres étaient recouverts d’une fine membrane noire capable de se diluer à l’infini, un Slime ayant, pour ainsi dire, fusionné avec lui, il en aurait été incapable. La magie vibrait en cette pièce, une magie suffisamment puissante pour affaiblir les pouvoirs d’un Slime. Autant dire que c’était là l’œuvre d’une puissante magicienne. Et cette magicienne, justement, s’amusait dans le dos du jeune homme, séquestré sur cette chaise, dans un endroit qui, pour autant, lui aurait été très familier si on avait daigné enlever le cache sur ses yeux l’empêchant de voir. Il s’agissait en effet de son ancienne chambre, à l’époque où il était au sein du harem de Mélinda. Un lieu relativement symbolique, donc. Autour de ses lèvres, un gag ball l’empêchait de parler, et il ne pouvait que gémir, pendant que des lèvres glissaient contre son visage.

Face à lui, dans la pièce, des personnes observaient silencieusement la scène, sans rien dire, mais avec un brin de fascination, qui n’était pas tant tourné vers leur proie, mais plutôt vers la femme qui était en train d’immobiliser ainsi l’homme, et de jouer avec. L’homme, oui, et la précision était d’importance, car, pendant longtemps, Samara avait été allergique au contact masculin, une allergie qui avait été, en réalité, sa seule faiblesse. Une faiblesse qui commençait à impacter sur sa carrière au sein de l’Empire d’Ashnard, et à déteindre sur ses relations avec son supérieur, le Conseiller Impérial Emhyr var Emreis.

« Elle a bien progressé, hein ?
 -  J’admets que c’est surprenant... La voir être tant à l’aise... Elle est encore plus parfaite qu’auparavant !
 -  Ma foi, je la travaille au corps depuis des mois. Oh, je ne cache pas qu’elle m’a souvent griffé, mordu... Et même brûlé... Mais j’ai de l’endurance ! »

Le « public », qui ne resterait toutefois pas longtemps spectateurs, commentait donc cette scène, qui, à leurs yeux, était avant tout un cadeau adressé à Samara. Même si elle avait rompu ses liens avec les clans infernaux, sa puissance et son charme faisait qu’elle était toujours très respectée là-bas. Elle s’était rapprochée du puissant clan Magoa afin de retrouver ses origines, cette filiation démoniaque qui lui avait été rompue depuis qu’un mage avait eu l’idée de l’invoquer, puis de la séquestrer, et de la torturer pendant des mois et des mois.

Samara approchait ses mains du bandeau, prêt à redonner à son « prisonnier » la vue. Cet homme au corps ingénu, avec une cage de chasteté en forme de dragon dorée, avait été fournie par une partenaire de Mélinda, une partenaire que Samara avait déjà eu l’occasion de la voir, et qui avait formé un souhait très spécial à l’encontre du jeune homme : Theorem. Mélinda en avait parlé à Samara, qui y avait vu l’occasion d’organiser cette séance. Elle avait usé de son influence pour convoquer ses amis démoniaques, qui, sans elle, ne se seraient guère déplacés pour satisfaire les désirs d’une femme qu’ils ne connaissaient guère.

Theorem était donc entouré de personnes terribles, des démons aussi beaux que sensuels :

  • Samara, une puissante Archimage ashnardienne, qui allait assurément mener la danse ce soir,
  • Edessa, la succube personnelle de Mélinda, dont le goût pour la luxure n’était plus à prouver, et qui y voyait là l’occasion de retrouver un ancien compagnon de jeu,
  • Alastar Magoa, Incube du clan Magoa, surnommé, à fort juste titre, « Le Diablotin », et qui, depuis quelques semaines, aidait Samara à surmonter sa peur sexuelle des hommes,
  • Inazia Magoa, l’une des nombreuses sœurs d’Alastar, qui était connue des harems terrans pour aimer s’y rendre, et dont la perversion, à l’image du clan Magoa, n’était guère à prouver,
  • Chrysalis, la seule démone du lot qui n’appartienne pas aux forces de la Luxure, une femme guerrière qui, pour autant, ne dédaignait pas le sexe, et connaissait Samara depuis l’intermédiaire d’autres Ashnardiens.



Tout ce beau monde s’était réuni pour concentrer leurs efforts sur une seule personne, qui se trouvait là, face à eux.

Samara lui ôta alors son masque, permettant au Terranide de voir le public face à lui.

« Mélinda t’a offert à moi... Comme un cadeau pour me féliciter de ma bisexualité maintenant assumée. Alors, mon petit Theorem, j’aime autant te dire que tu vas passer une sacrée soirée entre nos mains... »
« Dernière édition: Janvier 15, 2017, 09:31:06 par Samara » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #1 le: Octobre 24, 2016, 09:50:33 »

Enlevé depuis peu par Ishtar qui lui tomba dessus par surprise, puis solidement enchaîné et enclavé dans des fers et autres accessoires BDSM, Theorem se retrouva dans une pièce inconnue. Il ne pouvait pas voir grand chose ni même parler, mais il sentit rapidement cette pièce se remplir de personnes. L'odeur d'épice et de senteurs propres à l'univers de la luxure semblait régner dans cette pièce et rapidement le doute ne fut plus permit... Il se trouvait dans un endroit principalement populé par des démons. Plusieurs voix féminines et une masculine se fit entendre. Finalement, après une longue attente où on ne semblait pas forcément porter son attention sur lui, de douces mains virent retirer son bandeau couvrant ses yeux. Une fois cela fait, il dût cligner plusieurs fois des yeux, les ouvrant progressivement avant de comprendre qui était ces personnes. Devant lui, une superbe démone à la peau rouge qu'il avait déjà croisé... Samara. Elle avait été présente à son mariage SM en plus. Mais il y avait d'autres personnes.

Une autre créature de rêve se trouvait devant lui. Une belle femme aux seins généreux, à la chevelure pamplemousse et aux yeux vert émeraude. Elle possédait de superbes cornes à faire rougir de jalousie Ishtar et des attributs de succubes évidents. Une autre succube à la peau bronzée et aux yeux aqua, surmonté d'une magnifique chevelure blonde et portant de la lingerie de latex rouge se trouvait à ses côtés, une main déjà dans son bas de bikini pour soulager sa tension sexuelle qui devenait palpable. La démone à ses côtés était un peu plus mystérieuse car portant un ornement crânien cachant ses yeux. Il y avait également un incube mâle, à la peau rouge un peu cachée par le reste de la foule devant lui. Devant se rassemblement peu commun, Theorem se mit à rougir violemment. Dur de savoir ce qui l'attendait mais ça allait arriver...

Il tira faiblement sur ses liens, mais en vain. Il n'avait sur le dos que ses gants, ses bas de latex noir et son petit soutient gorge coeur ne couvrant que sa poitrine plate. Autrement dit, il était totalement à leurs mercis et ne pouvait pas faire grand chose. Mais il y avait là assez de poitrine pour faire douter de son homosexualité qu'on lui imposait. Bon sang qu'elles étaient belles et magnifiques... Et en prime il avait un superbe incube qui lui donnait déjà des papillons dans le ventre...
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Octobre 27, 2016, 11:27:45 »

Pour Theorem, ce devait être une vision ayant l’allure d’un rêve... Même si, en réalité, il s’agissait davantage d’un cauchemar. Face aux humains, les succubes étaient des créatures redoutables, car leur beauté terrifiante s’accompagnait de leurs redoutables phéromones. Et, dans cette pièce fermée, face à plusieurs succubes et à un incube, qui, tous, diffusaient cette aura de luxure et de perversion, le spectacle serait tel que Theorem pourrait en perdre la raison. Chanceux ou malchanceux, c’était donc un point de vue. Quand les démons de Luxure organisaient entre eux des festivités,, il était fréquent qu’ils utilisent des humains comme jouets. C’était même un rituel. Theorem était l’heureux élu pour une fête entre démons. Il commençait à comprendre où il était, observant chacune des personnes ,présentes, et soin désir sembla connaître un pic pour deux personnes, Edessa et Inazia. Samara ne put que sourire, tout comme les autres, et Alastar se rapprocha rapidement d’Edessa, qui portait sa magnifique robe noire, recouverte à l’avant, et composée uniquement de cordes et de nœuds à l’arrière, dévoilant notamment ses fesses, sur laquelle il posa d’ailleurs une main, l’autre agrippant l’un de ses opulents seins.

« Haaaa... »

Avec Chrysalis, Edessa était la seule démone de peau beige. Elle n’était pas, en effet, une « pure » démone, mais un croisement entre une succube et un humain. L’enfant avait été abandonné à la naissance, avant d’être récupéré par Mélinda, sans aucun doute parce qu’elle était le fruit d’une union bâtarde et mal vue. Au sein du harem de Mélinda, de sa Maîtresse, elle avait connu une vie d’opulence et de perfection. Elle se mordilla les lèvres en sentant la queue d’Alastar caresser ses fesses. Le Diablotin avait déjà une belle érection.

« Tu as une de ces queues, Alastar...
 -  Comment pourrais-je ne pas être excité, entouré de telles beautés ? »

Sa main remonta du sein d’Edessa, caressant son visage, d’une douceur incroyable, tournant sa tête vers la sienne. Ils s’embrassèrent alors, et Edessa suivit le mouvement, se tournant sur place, posant ses deux mains sur le torse musclé d’Alastar, griffant sa peau, offrant son dos à la vue de Theorem, ainsi qu’à la main du Diablotin, qui caressait ses fesses. Ses doigts remuaient sur cette délicieuse masse. Venant de la succube de Mélinda, on pouvait s’attendre à ce qu’elle ait un cul parfait, pour le plus grand plaisir d’Alastar, qui titilla également la base de sa queue caudale, faisant frémir Edessa, qui se blottit contre lui, gémissant.

Bien sûr, pendant les palpations du Diablotin, les deux amants s’embrassaient sensuellement. Edessa avait fermé les yeux, et goûtait aux lèvres de son amant, écartant parfois les lèvres d’un ou deux centimètres, juste pour que Theorem puisse voir leurs langues se mélanger, et comprendre, par ce biais, qu’ils s’offraient un baiser royal. Pour autant, leur jouet ne fut pas en reste longtemps, car Samara et Inazia se rapprochèrent toutes les deux de lui.

Samara se glissa dans le dos de Theorem, et posa ses mains sur ses épaules, pendant qu’Inazia se mettait à genoux, écartant les jambes de Theorem, révélant ainsi son sexe, engoncé dans une cage de chasteté dorée en forme de dragon.

« Pourquoi tu portes une cage ?
 -  Il est absorbé par le baiser d’Edessa et d’Alastar... Profite-en, Edessa aime les baisers longs... Encore plus quand ils viennent d’hommes virils et durs.
 -  Honnêtement, Samara, tu aurais pu t’entraîner à dépasser ta peur des mâles avec lui. Vu la taille de sa cage, je comprends pourquoi il en a une. Quand on a une queue si petite...
 - C’est parce qu’il ne bande pas, ma chérie. Du moins, pas beaucoup... Il a passé des mois dans ce harem, et est l’esclave d’Ishtar Naviento, une dragonne qui est à peu près aussi perverse que toi. »

Un sourire moqueur étira les lèvres de la femme.

« Alors, il faut le stimuler un peu... »

Ses mains gantées vinrent caresser la cage, et elle se pencha davantage sur lui, venant ensuite lécher et embrasser ce bout de métal. Dessous, le phallus de Theorem devait palpiter, bien chaud... Entre de tels individus, il n’était pas un amant.

Il n’était qu’une proie.
« Dernière édition: Novembre 15, 2016, 12:06:43 par Samara » Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #3 le: Novembre 14, 2016, 11:15:42 »

Theorem était effectivement la proie, un casse-croute. Cet évènement était là pour marteler son esprit, le modifier et lui bourrer le crâne à nouveau de sa place de sous-homme. Il était fait pour prendre des verges, être le receveur, le "uke" dans le vocabulaire SM japonais propre au yaoi. Sa verge semblait avoir attiré la curiosité d'une succube à la peau foncée et portant un bikini et des gants de latex rouge. Elle caressant le jeune Haiena pour mieux tâter de son corps. Face à sa cage, elle fit une petite réplique cinglante mais directe à propos de sa queue en cage. Certes il n'était pas bien grand. Sa cage en était la preuve. Elle commença à caresser son entre-jambes et à embrasser sa cage. Sous le métal doré, son pénis tressauta d'envie... Une envie qui n'allait pas être satisfaite. Doucement, il sentait les mains gantées de latex rouge passer sur lui, lui arrachant des gémissements plus forts. Sous sa gag ball, la salive s'accumulait, passait par les petits trous, menaçant de tomber sur cette chevelure blonde.

"Guuuh !"

Il recula le visage au plus possible car la salive coulait le long de son menton jusqu'à sa gorge. Il ne voulait pas saliver sur cette succube et risquer de se faire punir. Pendant ce temps, son regard se tourna vers le duo de démons qui s'embrassaient... Vu la verge tendue du seul mâle présent, le sexe n'allait pas tarder. Un vrai mec, avec au moins 25 bon cm de chair tendue. Lui n'avait pas cette prétention, d'où sa cage. Il soupira de frustration, les sourcils infléchis, affichant un air frustré et dépité. Cette beauté qui lui avait tapé dans l'oeil allait copuler devant lui... Et il ne serait pas le mâle qui la ferait gémir. Au mieux allait-il pouvoir lécher son sexe après usage... Ou bien cette grosse verge tendue ? Qui pouvait savoir ce que de puissantes démones et un démon allaient lui réserver ? De plus il se doutait que la plupart pouvaient se doter de pénis.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Novembre 15, 2016, 12:39:10 »

« Il n’y a rien à faire, Samara... Ça ne grossit pas ! Tu crois que je m’y prends mal ? »

Faussement soucieuse, Inazia se redressa, posant un doigt sur la commissure de ses lèvres, comme pour signifier son trouble. C’était une Magoa, une spécialiste du sexe, car les Magoa étaient l’un des plus puissants clans de succubes et d’incubes du Cercle de la Luxure. Inazia était donc douée, très talentueuse, et ne disait ça que pour humilier davantage Theorem, qui gémissait sur place, n’arrivant même plus à retenir sa salive. Samara, elle, souriait donc, et revit Inazia embrasser sa cage de chasteté, léchant cette dernière, suçant l’extrémité de la cage, mordant ensuite les creux de la cage.

Elle soupira ensuite, faussement frustrée.

« Non, ça ne grossit pas ! Je ne vais pas pouvoir lécher sa queue...
 -  Je n’ai pas la clef de la cage, de toute façon... »

Inazia se redressa alors, et arracha à la vision de Theorem le couple formé par Edessa et par Alastar, qui continuaient à s’embrasser goulûment, la main d’Edessa se crispant dans les magnifiques cheveux bruns de l’Incube, son autre main appuyant sur son torse, le pinçant, pendant que lui malaxait sans ménagement ses belles fesses. Il vit ensuite les seins d’Inazia, qui les empoigna sous ses yeux, tirant sur ses tétons avec ses mains, puis les approcha ensuite. Samara, elle, immobilisa la tête de Theorem entre ses mains, et le téton de la femme appuya sur le téton.

Elle sourit à nouveau, pendant que sa queue caudale était descendue, et caressait le nombril de Theorem, descendant ensuite davantage pour glisser sur la cage de chasteté, remuant délicatement dessus.

« Tu aimerais me sucer, hein ? Poser tes dents sur mon téton, mordre et appuyer fort ? Oui, je le vois dans tes yeux... À moins que ce ne soit mes gants ? »

Inazia retira ses seins, et déplaça sa main, finement recouverte d’un gant rouge en latex, et posa son doigt sur le gag-ball, appuyant dessus, l’enfonçant dans la bouche de l’homme, et remonta avec, dessinant le pourtour des lèvres du Terranide, filant tendrement.

« J’adore les craquements du latex, ces crissements, hmmm... »

Elle jouait avec lui, le narguait, et finit même par s’asseoir sur ses cuisses, ses énormes seins plantureux nichés sous son nez, et posa sa main sur son menton, le relevant un peu, et approcha ses magnifiques lèvres. Cependant, loin de vouloir l’embrasser, Inazia continua à jouer avec lui, léchant son gag ball, remontant dessus, filant ainsi jusqu’à son nez, puis finit alors par s’écarter. Restant assise sur son jouet, elle se pencha sur le côté, permettant ainsi à Theoremù de voir Edessa, à quatre pattes, se faisant joyeusement pilonner par Alastar.

Bien naturellement, la délicieuse succube ne tarda pas à hurler de plaisir, sous les yeux d’un Theorem impuissant.

« HAAAAAAAAAAAAA... HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA... EN-ENCOOORE, ALASTAR, HAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Samara sourit à son tour, et s’approcha de l’oreille de Theorem, la lui léchant, ses mains caressant son corps, pour venir pincer ses tétons.

« Tu crois que je ne l’avais pas vu ? Je connais ton parcours, Theorem, je sais combien tu aimais Edessa quand tu étais au harem... Est-ce que ça te plaît, de la voir heureuse comme ça ? C’est une très grosse cochonne, tu sais... Elle, il lui faut de vrais mâts, pas la petite brindille que tu caches entre tes jambes... »

C’était vicieux... Mais fallait-il vraiment s’attendre à autre chose, de la part de démons ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #5 le: Novembre 20, 2016, 11:26:48 »

Côté frustration, Theorem connaissait probablement la dose la plus extrême et la plus virulente qu'il n'ai jamais eu. Même Ishtar ne l'avait personnellement pas torturé avec autant de hargne. A genoux, une magnifique succube le torturait avec soin en s'attaquant à sa cage de chasteté. Elle léchait le métal, mordillait les creux, donnait des coups de langues à la peau autour. Bon sang, il aurait put connaître sa première fellation ! Son regard encore absorbé régulièrement par ce couple de démons l'excitait aussi énormément, mais cette vision fut substituée par de magnifiques seins. Ceux d'Inazia qui se pelota devant lui. Elle amena son téton contre sa gag ball. Il était si proche... Mais non. Bien vite elle se mit assise sur ses cuisses, le forçant à plier ses jambes totalement sous lui. Samara dans son dos écrasait ses seins voluptueux contre lui, l'autre succube venant embrasser la gag ball et lécher son nez... Theorem devenait fou de désir, tremblant, les joues rouges, le corps transpirant.

Puis elle se décala sur le côté et Theorem put voir Edessa se faire sévèrement pilonner par Alastar. Bon sang qu'elle était belle ! La chance qu'avait ce démon ! Theo en avait les yeux mi-clos, en transe de ce plaisir interdit. Sa cage était trempée de présperme et le liquide séminal q'en écoulait de l'ouverture de la cage sous forme de gouttes qui tombait au sol et sur ses cuisses serrées, le popotin d'Inazia juste au dessus. La proximité d'autant de démons et de succubes lui faisait tourner la tête. Il se sentait comme saoul... Ses tétons martyrisés par Samara étaient tout dur. Son regard devint un peu plus vide quand soudain il fut prit de petits spasmes. Il gigota un peu sous la succube sur ses genoux et poussa un cri étouffé par la gag ball. Un liquide plus épais coula sur ses cuisses... Theorem venait de jouir pitoyablement sous lui, alors qu'il avait une superbe succube sur les cuisses, une autre dans le dos, et une autre belle créature qui se faisait culbuter devant lui... Il en revint un peu à lui, s'apercevant de sa défaite maladroite... Sa queue de haiena devint basse, contre la cuisse de Samara qui lui avait déjà une fois pissé dans la bouche. Il s'en rappelait nettement...
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Novembre 21, 2016, 11:57:56 »

Le pauvre Theorem n’était pas au bout de ses peines. Cette soirée n’était pas faite pour l’honorer, ou pour satisfaire tous ses fantasmes. Ici, il n’était pas au centre de l’attention, il était clairement un faire-valoir, un simple jouet pour ces belles, perverses, et cruelles succubes. C’était surtout Inazia qui s’était rapprochée de Theorem, car le petit Terranide correspondait à ses critères de sélection. Inazia aimait bien les hommes fragiles. Oh, elle aimait aussi ceux comme Almastar, forts et virils, mais les traps’, les Femboy, ou, de manière plus générale, les hommes androgynes, avaient toujours su susciter son attention. Elle restait lovée contre lui, et s’écartait donc, afin qu’il profite du spectacle magnifique d’Edessa, qui se faisait brutalement prendre en arrière par Le Diablotin, dont la queue caudale ne tarda pas à se déplacer, et prit la forme profilée d’une verge, puis s’enfonça dans le second trou de la Succube, qui en hurla furieusement.

« HÎÎÎÎÎÎÎ !! HAAAAAAAAAAAAAAAAAA... !! »

Alastar grognait de plaisir, serrant les lèvres, et Inazia, avec sa main, caressait le visage de Theorem, glissant ses doigts en latex sur sa peau, titillant régulièrement son gag-ball. Elle le sentait gémir et couiner, se tortillant sur place, cherchant en vain à se libérer. Il semblait vivre un vrai supplice, et, avec son bassin, Inazia masturbait sa queue, à travers la cage, la soulevant et l’abaissant au gré de ses mouvements.

Le spectacle d’Alastar et d’Edessa, voilà ce qui fascinait Theorem, qui n’en perdait pas une miette. Chrysalis se rapprocha alors, et se glissa contre Alastar, posant une main griffue sur son torse, et l’embrassa, amenant ce dernier à tourner la tête. Habile, l’Incube continuait à pénétrer goulûment la jeune Edessa, tout en fourrant sa langue dans la bouche de la femme.

« Hmmm... »

Chrysalis n’avait pas de visions, mais elle n’en avait pas besoin. Elle appréhendait le monde qui l’entourait à travers son instinct, de manière bien différente. Si elle ne voyait donc pas Alastar, elle sentait son énergie, et caressait son torse, sentant cette puissante force qui vibrait en lui. Elle le voyait faire l’amour, sentait toute l’énergie de ce couple, et roula sa langue dans la sienne. Le tableau devait être superbe à voir, et Alastar alla jusqu’à poser une main sur les fesses de Chrysalis, en appui, et agrippa les cheveux d’Edessa avec l’autre, relevant ainsi son visage, l’empêchant de s’affaler sur le sol, et continua à la bourrer, encore et encore, avec une force incroyable.

Alastar grognait de plaisir, et Inazia sourit encore, puis embrassa Theorem sur la joue.

« Tu viens de jouir, n’est-ce pas ? Petit cachottier... Pour jouir dans ta cage, tu dois vraiment être très, très excité, hein ? Je suis sûre que tu aimerais beaucoup être à la place d’Alastar en ce moment. Beau, fort, puissant, entouré part des femmes magnifiques, avec une vitalité exceptionnelle... »

Sa voix était toujours aussi mélodieuse, et sa langue léchait son oreille, tandis que sa main retourna caresser sa cage, attrapant quelques dépôts de sperme qui s’étaient échappées de la cage. Ses doigts remontèrent ensuite, et elle les montra à Theorem, les remuant sous son nez... Puis, avec une lenteur calculée et appuyée, suçota ses propres doigts, avalant ce sperme, et sourit encore.

« Et si on lui retirait sa boule, hum ? Je veux l’entendre supplier et gémir, je suis sûre qu’il doit avoir une petite voix de fiotte... »

Dans le dos de Theorem, Samara émit un nouveau sourire, et défit alors les boucles du gag ball, tirant dessus, puis l’objet finit enfin par se retirer, délivrant la bouche de Theorem. La succube lécha alors sa joue, tout en souriant de nouveau.

« Alors... Dis-moi comment tu trouves mon frère, huym ? LKui, c’est un vrai mâle, mon mignon... Pas comme toi, non ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #7 le: Janvier 15, 2017, 01:39:46 »

Theorem se remettait à peine de cette jouissance soudaine que maintenant il voyait devant lui Alastar satisfaire deux femmes en même temps. Il pouvait voir ce puissant mâle embrasser une autre de ces beautés tout en continuant de défoncer cette jolie succube devant lui. Elle lui avait pourtant si longtemps fait envie, mais maintenant il était le dindon qui devait regarder, pas celui qui pouvait agir. Il se sentait si impuissant, si misérable et humilié. La succube blonde en face de lui continua son tourment psychologique en léchant le peu de sperme qu'elle put récolter de la sortie de la cage. Il se sentait si pitoyable désormais... Doucement, elle écarta la bouche pour révéler sa divine langue de suceuse... Bon sang qu'il en avait envie. Mais ce n'était pas tant qu'il se sentait attiré par les filles en général. C'était surtout qu'il voulait devenir un vrai homme, pouvoir glisser son sexe dans une chatte chaude et être enfin considéré comme un mec, un vrai homme. Mais ça ne s'était jamais produit et maintenant il voyait un parfait exemple de "mec" défoncer une fille devant lui, embrassant une autre, pendant qu'une des beautés le caressait et qu'une autre se trouvait dans son dos. Finalement on lui retira sa gag ball. La boule pleine de salive tomba sur le haut de sa poitrine, l'attache relâché forçant un collier grotesque et humiliant.

"Haaan..."

Il chercha aussitôt à embrasser Inazia, mais elle se contenter de lécher sa joue. Il était encore passé à côté. Sa frustration était maximale et pourtant... Cela ne devait être que le début de cette soirée. Quel dommage qu'il était un sous-homme, il aurait tant aimé être un mec... Puis vint le moment où il supplia.

"Pitié ! Pitié ! Je voudrais tant vous embrasser ! Je veux pouvoir faire comme lui !"

Cela provoqua une hilarité générale. Theorem devint encore plus rouge et gêné, évitant quelques instants le regard des succubes avant de reposer ses yeux sur Edessa qui se faisait baiser comme une truie devant lui. Puis il retenta de regarder cette succube blonde en face de lui, au latex rouge hypnotisant.

"J'ai envie de vous... Han... J'aimerai tant être un vrai mec..."

Mais il ne l'était pas. C'est pour ça qu'il n'avait pas put faire autre chose avec cette infirmière qui l'avait chauffé des mois en lui disant qu'un jour il pourrait lécher le triangle de latex couvrant sa chatte, mais qu'il n'aurait plus jamais rien. Un vrai mec l'aurait sûrement baisé bien fort au bout d'une seule séance... Mais lui avait cédé et avait lécher ce délicieux triangle avant qu'elle ne le jète comme un mal-propre et ne lui adresse plus la parole. Si seulement il pouvait revivre ça... Si seulement... Et elle était si belle cette succube...

"Pitié... ... Je veux... lécher votre... string de latex ... "
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Janvier 15, 2017, 11:58:46 »

Peu à peu, les succubes commençaient à trouver Theorem de plus en plus attirant, de plus en plus amusant. C’était un homme paradoxal, car il y avait en lui, et les démons de luxure le sentaient, un mélange phénoménal de frustration et de luxure. Il avait une expérience sexuelle aussi haute que lointaine, et cette lointaine expérience ne faisait qu’accroître sa frustration, dans une sorte de magnifique cercle vicieux dont les femmes profitaient. Jaloux d’Alastar, Theorme avoua vouloir être comme lui, suppliant les femmes de bien vouloir le traiter comme un homme... Ce que, en ce moment, il n’était pas. Inazia et Samara gloussèrent joyeusement, tandis qu’Alastar reprenait ses coups de reins. Les gémissements et les cris d’Edessa emplissaient la pièce, tandis que, comme pour narguer encore Theorem, elle n’hésitait pas à parler, à commenter ce qu’elle subissait :

« Oh, Alastar... Alastar, Alastar, hmmm... !! Tu... Tu as une de ces queues, haaaa... A-Alaaaastaarrr... !! Hnnnnn... !! O-Ouiiii, haaaa... Baise-moi, baise-moi plus fort, haaaaa... !! »

Alastar semblait ne jamais devoir jouir, et Inazia l’observa encore un peu, toujours assise à califourchon sur le corps de Theorem, se pinçant les lèvres, une lueur admirative dans les yeux. Elle était une Magoa, elle aussi, après tout, et elle avait déjà eu l’occasion de goûter à la verge magique de son grand-frère. Autant dire qu’entendre Theorem vouloir se comparer à lui avait effectivement été très amusant. Il continuait à la prendre, à défoncer le dos d’Edessa, pendant que Chrysalis, lovée contre lui, l’embrassait dans le creux du cou, mordillant sa chair, tout en massant d’une main ses fesses musclées, avant de finalement glisser un doigt dans son anus.

Un gémissement traversa les lèvres du Duabilotin, qui soupira, tout en remontant sa queue caudale, et s’en servit pour fouetter Edessa pendant un temps, avant de pénétrer son second trou avec. Les hurlements de la succube s’accrurent alors, tandis qu’elle mouillait furieusement, crachant même sa salive. Elle était joyeusement tringlée, et Inazia, elle, avait posé une main sur les cheveux de Theorem, qui demanda alors à pouvoir lécher son string.

Surprise, elle se retourna vers lui, et l’observa silencieusement.

« Depuis quand les esclaves émettent des suppliques, hm ? Tu devrais t’estimer heureux de pouvoir nous voir, déjà !
 -  Ils sont comme ça, les habitants des Plans Intermédiaires... Qu’on leur donne la main, et ils demanderont le bras. »

Elles ricanèrent entre elles, et Inazia posa ses doigts sur les lèvres de Theorem, caressant sa bouche.

« Heureusement pour toi, tu es très mignon, petite fiotte... Mais, de là à vouloir être comme mon frère. Alastar est un vrai mâle, lui. Toi... Toi, tu es une petite pédale, mon chéri. Tu vas commencer par sucer mes doigts, c’est déjà beaucoup pour toi. Tâche d’être convaincant, et peut-être serais-je magnanime avec toi... »

Et, comme pour le narguer davantage, Inazia s’appuyait avec son bassin sur la queue de Theorem, recouverte par la cage de chasteté, et se trémoussait un peu dessus, sa belle culotte en latex rouge frottant ainsi contre la cage dorée... Tout avait été pensé pour le frustrer davantage !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #9 le: Février 08, 2017, 12:32:40 »

Theorem se retrouva hué et surtout humilié par les autres personnes dans cette pièce. Il fréquentait tellement de succubes et de démons en ce moment, il allait sûrement s'attirer la malveillance d'un karma maléfique et surtout se traîner une affinité maladive pour le mal... Sûrement une volonté d'Ishtar de totalement faire disparaître de chez lui son affinité avec les forces bénéfiques et l'enfermer dans les ténèbres de la malveillance. Sentant la douce chaleur érotique de cette démone sur ses genoux, il soupira d'aise, tremblant alors que sa douce main gantée d'un latex venant probablement tout droit des tréfonds de l'enfer se posait sur sa bouche. Instinctivement, il en écarta un peu les lèvres, et cette brillance le stimula, faisant battre son coeur encore un peu plus vite. Il eut finalement l'impérieux droit de sucer ces doigts.

"M... Merci beaucoup... Madame... J'en suis très heureux..."


Il sortit d'abord timidement son muscle rose qui passa sur ces doigts recouverts de latex rouge. Une vive odeur satinée envahissant son nez et sa bouche fut assaillit d'une délicieuse sensation proche du nirvana. Le latex démoniaque avait un effet dévastateur sur les fétichistes comme lui. Cette matière surnaturelle envahissait son esprit et son regard fut chatoyé par les reflets irréels sur cette matière aux plis naturels que cela faisait sur son bras. Des vagues de lumière sur ce lit rouge qui rendait Theorem totalement hypnotisé depuis quelques temps, mais là il les léchait ! Son corps tremblait et il commença à sucer cet index avec délectation, puis son majeur. Il n'abandonnait un doigt qu'une fois recouvert d'une bonne épaisseur de salive liquide. Conjugué à l'odeur captivante du latex, celle de la salive de Theorem s'ajouta, formant un cocktail mortel de senteur qui le fit quasiment détourner son attention de cette baise intense qui se déroulait à côté de lui. Il ne pouvait que rêver d'être au centre de l'attention de ces magnifiques gants de latex le caressant partout. Ses joues étaient rouges pivoines alors qu'il lâcha un gros soupir d'aise, tremblant à fond.

"Hmprfff... Myaaah... C'est... C'est tellement... Haaaan... Qu'est-ce qui... M'arrive ?..."

Pas de doute, ce fétiche nourri de la sorte et surtout lécher ce latex démoniaque... Le changeait de l'intérieur ? Le pouvoir corrupteur des démons commençait à sérieusement intoxiquer son corps.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Février 13, 2017, 01:24:00 »

Y avait-il matière plus excitante, d’un point de vue sexuel, que le latex ? Pour des démons de Luxure, la réponse était évidente. Les délicieux craquements du latex quand on le pressait, les reflets brillants sur la surface de la texture, cette odeur agréable, et cette forme visuelle parfaite... Pour une succube comme Inazia, il n’y avait pas de meilleure matière à porter que le latex, qui amplifiait à la perfection sa beauté, déjà redoutable sans. Face à toutes ces femmes, Theorem n’était rien de plus qu’un jouet, une proie dont elles allaient se délecter. Elles sentaient en lui sa profonde luxure. Inutile de le connaître intimement pour sentir cette attirance forte envers le sexe. Pour autant, et c’était un élément qui excitait encore plus les succubes, cette luxure était comme admise et... Refoulée en même temps. Comme si, quelque part dans la psyché de Theorem, subsistait encore un socle de vertu qui s’opposait à toute cette luxure. Cette dichotomie, Inazia pouvait la sentir, elle qui était une succube entraînée, et ça l’émoustillait. Elle ignorait pourquoi Theorem n’avait pas le droit de se servir de son phallus, mais supposait que la chose y était liée. Et, en la matière comme à chaque fois, rien n’excitait plus un démon de Luxure que de tomber sur une personne pure, innocente. Alors, certes, on ne pouvait guère dire que Theorem soit encore « pur », sexuellement parlant, mais il y avait, néanmoins, en lui, une sorte de sous-couche qu’Inazia atteignait.

Les soupirs onctueux du petit Terranide ne manquaient pas de l’exciter, la faisant malicieusement sourire. Confus, ce dernier n’arrivait pas à comprendre ce qui lui arrivait, ce qui ne diminua guère le sourire de la succube. Tandis qu’il embrassait et léchait l’une de ses mains, avec l’autre, elle caressait le petit corps de l’homme. C’était à croire qu’il en avait oublié l’orgie se déroulant sous son nez, où Alastar, infatigable, semblait avoir oublié de jouir, tout en étant assailli par les baisers et par les griffures de Chrysalis.

« Ce n’est pas compliqué à comprendre, pourtant, mon mignon », lui répondit Inazia.

Elle se pencha vers lui, et déposa un baiser sur sa joue, remontant avec sa langue le long de l’une de ses oreilles, enfonçant ainsi davantage ses doigts dans sa bouche, serrant légèrement ses dents. Arrivant contre son oreille, elle la lécha délicatement, avant de lui répondre :

« Tu es en train de succomber à la luxure définitivement, mon petit... De devenir notre jouet, que nous allons tourmenter toute cette soirée, afin que le sexe devienne désormais ta seule et unique référence... »

N’était-ce pas un programme exquis ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #11 le: Mars 15, 2017, 11:26:44 »

L'invasion des doigts en latex dans sa bouche le faisait gémir de plus belle alors qu'elle se collait d'avantage à cette succube, cherchant le contact. Son pénis en cage lâchait du liquide séminale à chaque contractions involontaires de sa part, comme si son corps avait décidé de faire une sorte de pénétration à vide dans cette cage métallique. La gorge envahit par ces doigts gantés de rouge se mit naturellement à produire plus de salive même si aucun spasme vomitif ne sembla faire son apparition. Après tout, les très nombreuses irrumations, fellations forcées et autres baises orales l'avait habitué à en prendre profondément, ce qui supprimma son réflexe instinctif de recracher. Ses oreilles étaient son organe le plus sensitif, alors quand elle lécha son pavillon de hyénidé, il se cambra un peu. Ses mains attachées dans le dos se crispèrent un peu alors qu'il reposa ses yeux sur Alastar et ses deux concubines du moment. Bon sang ce qu'il l'enviait...

"Hmmmf hmmmmmff... Guuuuh... shil vous plais... moi aushi... Ch'en veux plushe..."

Le plaisir lui montait totalement au cerveau, qui devait baigner dans les endorphines. Il voulait plus de plaisir, plus de sensation... Il n'avait que l'odorat, l'ouïe et la vue de stimulée... Son corps réclamait d'avantage et voulait participer à cette délicieuse orgie. Mais il avait bien l'impression que malgré ses efforts et sa volonté, Theorem allait rester leur jouet, leur faire-valoir... Il voulait lécher leurs culottes détrempées, mais aussi la bonne grosse verge d'Alastar, pleine de la mouille de ces superbes femmes... Et surtout, là maintenant... Il ne pouvait contrôler son anus qui s'était naturellement ouvert et qui se contractait à intervalles réguliers...

"Shodomishez-moi... Pitchié..."

Ses joues rosirent. Il réalisa ce qu'il venait de dire... Ca avait été spontané. La frustration lui faisait dire tout ce qui lui passait par la tête, à moins que ça ne soit le parfum aphrodisiaque de ces succubes ? Quoi qu'il en soit, il l'avait dit... Et il en devint tout rouge de honte et trembla d’appréhension....
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Mars 19, 2017, 07:25:09 »

La frustration sexuelle était une chose que les succubes connaissaient plutôt bien. Les démons de luxure étaient après tout réputés pour ça, pour leur capacité à stimuler le désir chez leurs proies, et à obtenir d’elles tout ce qu’ils voulaient. En ce domaine, les succubes avaient un net avantage, car les hommes étaient faciles à frustrer... Mais c’était aussi le cas pour les femmes, qui, bien que plus habiles à dissimuler leur envie, ne pouvaient pas empêcher le désir de naître en elle. Entre toutes ces femmes, Theorem était sans défense, et ça, Inazia le sentait, et en jouait volontiers. Ses doigts glissaient à l’intérieur de sa bouche, frottant contre ses lèvres, s’imprimant contre ses dents, ou se posant sur sa langue. Elle crispait alors ses doigts, pour permettre à Theorem de lécher l’intérieur de ses doigts, les plis du latex. Inazia souriait, joueuse, et, avec son autre main, caressait le torse de l’homme, sentant, sous ses tenues, des lanières.

« Hmmmm... »

Le jeune homme commençait à perdre la raison, salivant beaucoup sur les doigts de la femme, et supplia ensuite de se faire sodomiser, d’une voix étouffée, pendant que, avec ses doigts, Inazia mimait une pénétration, fourrant profondément ses doigts dans sa bouche, avant de les retirer, et de les renfoncer.

« Te sodomiser ? Mais, dis-moi... Depuis quand les esclaves peuvent-ils formuler des demandes, hum ? Ne le trouves-tu pas malpoli, Samara ?
 -  Oh si... Très. »

Samara se prenait peu à peu au jeu, elle aussi. Il fallait bien admettre qu’Inazia était une amante très talentueuse, qui savait comment motiver les foules autour d’elle. Difficile de lui résister, car elle n’était pas une Magoa pour rien. Et elle captait tout des gestes de Theorem, des gouttes de sueur glissant le long de son visage à ses yeux qui oscillaient de droite à gauche, ou à la subtile pigmentation de ses joues.

« Tu l’envies, hein ? Tu aimerais avoir la vigueur de mon frère, son énergie, sa musculature... Je te comprends, c’est un très bel homme, un amant parfait. Lui, c’est un mâle, tu comprends ? Lui, il sodomise... Toi... Toi, tu n’es bon qu’à te faire baiser, Theorem. Tu es comme ça, un soumis, une larve... »

Des propos humiliants, mais qui n’étaient pas si inédits que ça chez Theorem. Non, il n’allait pas se faire sodomiser aussi facilement. Son sort était entre les mains de ses femmes, et Inazia finit par retirer ses doigts de sa bouche, laissant quelques filaments de salive relier ses doigts à ses lèvres, avant de les essuyer sur sa tenue. Ce faisant, elle remua un peu, et se redressa, puis entreprit de satisfaire sa curiosité, et déshabilla l’homme, avec l’aide de Samara, qui retira ses sangles, mais immobilisa ses bras avec ses mains.

Theorem fut ainsi délesté de ses vêtements, et elles purent voir d’agréables sous-vêtements, puisque, sous sa tenue, l’homme portait une série de sangles en latex magnifiant sa beauté et son corps tendre. Samara remit à nouveau ses poignets dans les sangles, et sourit en l’observant, se plaçant devant lui.

« N’est-il pas magnifique ? Ne me dis pas que tu as peur de lui... »

Inazia n’avait pas oublié que, à la base, cette soirée était faite pour aider Samara à se soigner de sa phobie des hommes.

Qui mieux que Theorem pour réaliser cela ?
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Theorem
Terranide
-

Messages: 1398


Hyène de Guerre !


Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Jeune femboy célèbre à Inferis, connu sous le nom de Theorem, aussi surnommé la Hyène de Guerre de la Marine d'Inferis.
« Répondre #13 le: Avril 05, 2017, 09:40:51 »

Theorem se retrouva rapidement déshabillé. En fait il s'agissait surtout de lui retirer sa veste d'uniforme de la Marine en latex de sur ses épaules avant de lui retirer la robe chinoise étroite nommée qipao juste après avoir enlevé sa ceinture. Sous ces couches de latex successives, le Haiena se retrouva dans sa tenue de soumis qu'il portait en tout temps sous ses vêtements... Des sangles de vinyle traversant son corps, se croisant sur sa peau, son ventre, sa poitrine, son dos... De longs gants et des bas couvraient toujours ses bras et ses jambes et désormais les sangles soulignaient son corps androgyne sans réelle forme à par son cul, embellissaient sa cage de chasteté et ses piercings aux tétons. Theorem était tout simplement obscène, BDSM, soumis et passablement gay. Malgré tout, sa cage laissa échapper un petit filet de pré-sperme qui coula sur ses cuisses serrées. Il se sentait terriblement vulnérable, retenu par des menottes et aux prises à deux succubes. L'excitation était à son comble. Ses muscles anaux poussèrent sur son plug anal attaché à sa cage de chasteté par une chaînette afin de l'expulser. L'expérience fut intense et une fois fait, quelques filets de lubrifiant s'échappèrent de son orifice anal bien travaillé.

"Pitié ! Pitié prenez-moi ! J'en peux plus ! J'en peux plus !! D'accord j'envie ce beau démon mais... Mais j'admet ne pas être un vrai mec, de n'être qu'un trou à fourrer, une pute ! Pitié ! Pitié j'ai besoin d'une verge en moi ! Je ferais tout ce que vous voudrez ! TOUT !"

Il était presque en pleurs, le manque et la frustration l'avait rendu complètement en transse. Et le sexe présent, cette puissante odeur de baise le rendait fou ! S'il pouvait, il goberait le sexe chaud d'Alastar là maintenant. Rien qu'en y pensant, sa bouche s'ouvrit d'elle-même, laissant sa langue pendre un peu alors qu'il formait un O bien grand pour avaler une belle verge... Jusqu'à ce qu'elle tape au fond de sa gorge et le soulage de cette frustration qui dévorait ses entrailles ! Ishtar l'avait drôlement bien brisé... Ou révélé ses désirs les plus profonds ?... Qui sait ? Même Theorem se mentait à lui-même à ce sujet.
Journalisée




Artworks réalisés par Feline-Bun
Samara
Avatar
-

Messages: 452



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Avril 10, 2017, 01:10:12 »

Samara n’avait pas accepté de prendre Theorem dans leur sans se renseigner un peu à son sujet. Elle savait ainsi que l’homme avait jadis été un prestigieux chevalier, qui avait peu à peu sombré dans la luxure. Sa vie avait commencé à prendre un tournant significatif, marqué par la fin de son errance, quand il avait été esclave à Sylvandell. La Princesse de Sylvandell l’avait ensuite confié à Mélinda, et, au harem, la luxure de Theorem n’avait fait que croître... Jusqu’à ce que Ishtar Naviento ne demande à le racheter à Mélinda. Et, après son service à Inferis, Theorem avait fini par revenir chez Mélinda, par l’un de ces inexplicables mystères que la vie offrait. Samara ignorait les réelles relations unissant Mélinda à Ishtar, mais elle savait que la petite vampire pouvait, quand elle le voulait, se montrer particulièrement persuasive.

Là, dans son harnais de latex, le jeune homme supplia encore qu’on le baise. Samara ne ratait rien, et vit ce dernier, en poussant, expulser son gode anal, réclamant une véritable verge. Il était emprisonné par la luxure, qui tourbillonnait autour de lui, une luxure qui résultait, non seulement de la beauté redoutable de ses tortionnaires, mais aussi des phéromones qu’ils émettaient naturellement. En réalité, si les succubes continuaient ainsi à le torturer en jouant sur sa frustration, Theorem risquait bien de perdre la raison, de devenir totalement consumé par la soif de sexe.

Devant sa tirade, Inazia se mit à glousser, posant sa main devant ses lèvres.

« Quelle impatience... Mais sérieusement ? Implorer notre pitié ? Ne sais-tu donc pas que les démons n’en ont pas ?
 -  Il n’est plus capable de réfléchir normalement... »

Le désir était trop fort, obscurcissant ses capacités de réflexion. Et, comme preuve ultime de son formatage, même là, alors qu’il était furieusement en manque, ce que Theorem réclamait n’était pas un coït, mais qu’on le prenne, qu’on le bourre. Alastar, de son côté, approchait enfin de la fin, et, dans un grand soupir, se répandit généreusement dans le corps d’Edessa. Il poussa des grognements joyeux, avant de se retirer, laissant un filament de sperme et de mouille glisser le long des cuisses de la succube de Mélinda.

« Ah, ma chère Edessa, j’aime toujours autant nos salutations ! »

Il la serra dans ses bras, attardant rapidement une main sur les fesses de la jeune succube. Les deux s’embrassèrent pendant quelques instants, puis Alastar s’approcha enfin d’Inazia, de Samara, et de Theorem. Son membre était toujours dressé, recouvert d’un mélange de sperme et de mouille.

« Alors, c’est toi, Theorem ? Il est bruyant...
 -  Il a soif, mon cher frère... »

Samara eut alors une idée, et se pencha vers Theorem, venant lui parler dans le creux de son oreille, de manière suffisamment audible pour que les autres puissent l’entendre. Et, tandis qu’elle se penchait,  et que ses seins heurtaient la tête de Theorem, ses mains caressèrent ses bras. Preuve de l’excitation de Theorem, elle sentit le Slime remuer contre ses doigts, devenant presque symbiotique. Le Terranide-hyène était lié à un Slime, et les Slimes étaient sensibles aux pulsions sexuelles.

« Je vais te sodomiser si tu te contentes juste de nettoyer le sexe d’Alastar avec ta langue. Si tu le prends en bouche, tu devras encore attendre avant qu’une femme ne vienne exploser ton petit cul de pute... »

S’il croyait qu’il suffisait de supplier pour obtenir ce qu’il voulait auprès de ces femmes, Theorem allait vite déchanter !
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox