banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
Auteur Sujet: Tournage plus que mouillé [Lyli]  (Lu 3324 fois)
Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 30, 2016, 03:29:24 »

Une journée ensoleillée et chaude, parfaite pour se laisser aller à des jeux en corps à corps avec des hommes musclés sur la plage après avoir suer comme des bœuf lors d'une partie de beach-volley ou de foot de plage. Rien que l'idée de servir de récompense à toute une équipe de sportif puant la sueur, faisait mouiller Magdalena, elle avait des fantasmes assez particulier et assez peu fins. La belle blonde avait donc décider d'aller là oú elle pourrait mettre en pratique ce qu'elle désirait.

Sur son chemin, alors qu'elle traversait la ville, elle s'apperçu qu'elle avait oublier sa caméra en passant devant un magasin qui en vendait. Elle rentra donc pour aller s'en acheter une, c'était de l'argent gaspillé mais elle avait les moyens et elle voulait pouvoir se toucher en se regardant se faire prendre. Dans les rayons, elle trouva une petite caméra qui pouvait aller dans l'eau assez profondément. Dans un premier temps, elle se demandait l'intérêt d'une telle chose avant d'avoir une illumination et elle l'acheta sur le champ.

Elle arriva donc au bord de l'eau et fût extrêmement déçue, il n'y avait personne. C'était étrange car au vue de la météo, ça devrait être bondé de monde. Elle soupira mais ne se démonta pas, elle allait pouvoir essayer son nouvelle achat. Elle se déshabilla pour entrer dans l'eau et avança jusqu'à avoir de l'eau jusqu'au la poitrine et elle plaça la caméra de manière à avoir un contre-plongé sur elle avec son entrejambe en premier plan. Elle commença donc à se faire du bien, prenant différentes positions et n'hésitant pas utiliser les coquillages qui étaient là.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 30, 2016, 03:58:39 »

Les humains avaient parfois de bien drôles d'idées à commencer par ces baigneuses qui étaient assez stupide pour s'éloigner des côtes, se croyant assez bonne nageuses pour s'aventurer en territoire hostiles. Ces idiotes faisaient mon bonheur et m'offraient un tableau de chasse conséquents pour vivre au mieux je n'allais donc pas m'en plaindre. Mais voila, malgré les superbes conditions mon havre de chasse était étrangement au plis vide ces jours-ci, à se demander ce qui pouvait bien dissuader les belles baigneuses de s'approcher des bancs de sable... J'aurais surement mieux fait de rester sur terra finalement, récemment j'y avais plutôt fait de belles rencontre. La dernière en date était d'ailleurs ce petit hybride gazelle avec qui j'avais pu partager un de mes moments les plus riches en sensations.

Toutefois heureusement, les humains jamais à cours d'idées stupides trouvaient toujours un moyen de se mettre dans de drôles de situation. Ainsi en m'approchant discrètement des plages je peux remarquer de drôles de mouvements dans l'eau, et une étrange boite noire. Tiens, une caméra ? Pourquoi était elle posée sous l'eau entre les cuisses de sa cette créature ? Elle n'était quand même pas en train de...

Si ça c'est pas un appel envers l'océan...

D'une nage parfaitement gracieuse mon corps ondule au grès de l'eau, ne faisant qu'un avec la mer. Rapidement à niveau et grâce à une discrétion sans pareil j'arrive à faire le contours de ma proie sans un bruit, l'observant par derrière. Mhhhh quel paire de fesses délicieuse, j'avais envie de croquer dans ce délicieux fruit à pleine dents sans aucune retenues ! Et que dire de cette fabuleuse poitrine qui ballotait à la surface...

Alors petite perverse, on se film en plein moment coquin ? Attends, laisse moi offrir un souvenir inoubliable à la caméra !

Loin de savoir quel était la nature de ce film, mes mains agrippent sa poitrine par derrière et la belle blonde fait un grand plongeon en arrière, cuisses bien ouvertes vers la caméra.

Un souvenir de vacances miss grololo ?

D'un rire enjoué mes mains pelotent sa grosses poitrine, toujours devant l'objectif de la caméra presque collée entre ses cuisses. J'aurais pu en profiter pleinement et je prenais peut-être un risque en la laissant ressortir la tête de l'eau si proche du bord car après avoir aussi clairement parler sous l'eau j'avais révéler que je n'avais pas des cordes vocales humaines... Pourtant le pas sur la curiosité fut plus grand, et je la lâchait pour la laisser respirer.

C'est pour quoi la caméra ? Tu tournes quel genre de film pour te doigter comme ça dit ?
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Septembre 30, 2016, 04:40:42 »

Magdalena aimait trouver de nouveaux moyens de se faire plaisir, elle était infatigable. Bien sûr, prendre du plaisir dans l'eau ce n'était pas vraiment nouveau car elle avait déjà jouer dedans mais jamais seule. D'ailleurs, elle n'aimait pas trop devoir se faire plaisir elle même, comme si c'était le signe qu'elle n'avait pas réussi à séduire quelqu'un apte à prendre soin d'elle. Il faut l'avouer c'est assez rare, il était facile de trouver un homme qui acceptait de coucher avec une inconnu, ce genre de bestioles pensent avec leur queue. Mais pour le moment, la blonde était seule dans l'eau et prenait des postures assez improbable, aider par le fluide.

Seule ? Pas vraiment en fait et elle fit cette douce découverte lorsque des mains lui attrapèrent les seins et la pelotèrent en la faisant plonger en arrière. Des mains de femme, dommage mais c'était au moins ça de pris. Elle allait pouvoir s'amuser. Bien qu'elle soit sous l'eau, ce que disait l'inconnue était parfaitement audible et elle apprécia de se faire appeler miss grololo et même si elle était passer à deux doigts de s'asphyxier, ce faire sauvagement peloter comme ça était très excitant. L'inconnue la lâcha pour qu'elle respire et réponde à ses questions :

"Eh bien, je pense que c'est assez évident. J'aime me mettre en scène pour du porno amateur, en espérant devenir pro un jour."

Elle regarda l'inconnue et sourit comme si de rien n'était, oubliant presque qu'elle avait failli la noyer. Elle se lécha les lèvres :

"Tu veux tourner avec moi ? C'est pas marrant toute seule. Ça aurait été encore mieux avec quelques membres viril mais bon, entre fille c'est sympa aussi."
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 30, 2016, 05:19:19 »

Oh avec quelques membre virils disait-elle ? Miss gros lolo n'allait pas être déçue alors si c'est ce qu'elle voulait, j'avais le pouvoir de me faire pousser un service trois pièce qui serait à n'en pas douter à son gout ! J'imaginais déjà parfaitement des scènes ou elle était coincée entre ses deux gros seins, se laissant masturber par cette poitrine d'une taille bien plus que modeste. Mais il ne fallait pas dévoiler toutes les surprises maintenant. D'ailleurs en parlant de surprise elle ne semblait pas plus choquée que ça de m'avoir entendu parler sous l'eau, bien au contraire elle m'avouait même avec une aisance à en faire pâlir n'importe qui ses véritables objectifs. Tourner du porno amateur ? Mhhh voila quelque chose que je n'avais jamais fait et qui faisait réfléchir... ça pouvait être amusant si elle m'inviter à le faire avec elle.

Intéressant, je veux bien rejoindre gratuitement tes scènes mais avant...

Je prenais la caméra puis la coupait en appuyant sur stop, puis sur rembobinage pour remettre la bande du début.

Il faut mieux couper cette partie ça gâcherait le film... Et puis plus c'est spontané mieux c'est non ? Il faudrait pas que l'ont puisse voir qu'ont s'est concerté avant.

Je commençais à m'improviser en véritable metteur en scène, réfléchissant à un scénario et à une approche digne de ce nom pour démarrer le tournage.

T'as du le remarquer mais je suis une créature marine, et je pense qu'une scène sauvage avec une créature aussi mythique qu'une sirène vaudra de l'or... c'est sure, il n'y auras pas deux vidéos pornographique de ce genre sur le marché ah ah !

Je lui expliquait alors qu'il faudrait faire passer ça pour un viol sauvage, une rencontre imprévue au fond des eaux pour que sa vidéo gagne en crédibilité et aussi en authenticité...

Tu sais ce qui serait géniale ? Que tu recommence à tourner une scène ou tu te fais du bien, mais en donnant l'impression de prendre plus de risque. Ce que je peux te proposer c'est de t'éloigner encore du bord avec ta caméra et de nager en faisant semblant d'observer les poissons. Mais comme t'as l'air bien coquine tu ne résisteras surement pas à l'envie de t"offrir un petit plaisir aquatique ! Donne toi à fond, et dès que tu seras à bout de souffle je sortirais de derrière les rochers pour t'attraper, juste avant que tu arrive à remonter la surface ! Ca donnera l'impression au publique de subir l'attaque en directe... et personne ne remettras en cause l'authenticité avec une telle prise de risque. T'en dis quoi ?

Comme si elle avait le choix maintenant ! j'étais plus excitée qu'une gamine lors d'un matin de noel maintenant qu'elle m'avait proposer de jouer dans son film ! Tellement excitée que je commençais déjà à nager au large sans même attendre qu'elle n'accepte.

Oh et ne t'en fais pas, même si la première scène semble dangereuse tu ne va pas te noyer, si c'est ce que je voulais tu ne serais déjà plus là pour parler avec moi ! Je t'aiderais à reprendre ton souffle avec un petit secret de fabrication Lyli ! Tu va voir, ça va être géniale et j'ai pleins de surprise à te montrer !

Et je plongeais avec un grand sourire... rongée d'une excitation comme jamais je n'en avait ressentit... J'avais hâte de démarrer la première scène avec miss gros lolo ! J'étais prête à m'appliquer au maximum ! Tiens d'ailleurs.. c'était quoi son véritable nom ?
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 30, 2016, 05:48:30 »

Le concept de mise en scène était quand même assez pauvre quand elle filmait ses ébats, c'était juste le fait de mettre sa caméra dans un coin ou la faire porter par quelqu'un d'autre lors de l'action, ça se limitait à ça en réalité, rien de vraiment préparer à l'avance. Alors elle était plutôt hésitante face à la proposition de l'autre fille, non pas que ce n'était pas intéressant mais elle lui demandait beaucoup. Mais l'excitation la fit vite craquer, elle avait trop envie de prendre du plaisir pour refuser. D'ailleurs, la sirène était déjà parti pour se positionner. Une sirène... c'est vrai qu'elle l'avait entendu parler dans l'eau comme si elle avait en dehors mais n'y avait pas fait gaffe, en vérité elle se fichait bien de savoir ce qu'était les gens qui venaient pour jouer avec elle, ça aurait pu être des extraterrestres Slime venu d'une autre galaxie que ça ne l'aurai pas déranger.

La future star de porno déclara s'appeler Magdalena avant de faire ce qui avait été prévu. Tranquillement, elle nagea en filmant sous l'eau comme le ferais une plongeuse jusqu'à s'éloigner de la berge et ne plus avoir pied, il devait y avoir bien 3-4 mètres de profondeur. Comme si de rien n'était, elle posa la caméra dans l'eau en la coinçant pour qu'elle ne se fasse pas emporté et nage devant l'objectif, s'amusant à essayer d'attraper les poissons. Au bout d'un moment, elle s'arrêta et fit mine de regarder autour d'elle pour vérifier que personne n'était là et elle commença à se caresser et à se doigter au fond de l'eau, essayant de se placer de sorte que les poissons lui passe entre les jambes.

Comme prévu, elle attendit de ne presque plus pouvoir tenir sous l'eau pour commencer à remonter.

Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 30, 2016, 06:11:39 »

La belle blonde récitait parfaitement son texte et je la regardait nager, puis se faire du bien en me léchant les lèvres malicieusement, toujours cachée par une grosse pile de rocher. la belle se doigtait, encore et encore jusqu'à ne plus avoir de souffle. Si la scène n'était qu'une comédie répétée jusque là son manque d'oxygène lui était bien réel, prouvant toute sa détermination à produire un film de qualité. Comme convenu, je sors expressément de ma cachette avec une dextérité incroyable, montrant bien à la caméra que je suis une vraie sirène et qu'aucun trucage n'opère. D'un geste toujours aussi vif, mon bras s''étire autant qu'il le peut pour agripper la jambe de la belle blonde, la trainant au fond et la ceinturant autours de la poitrine avec un rire carnassier...

Alors on s'est perdue dans l'océan ? C'est pas prudent de s'éloigner du bord...

Le plus inquiétant était surement la facilité avec laquelle je jouais la comédie, jusqu'à lui en faire douter que cela n'était pas un véritable piège... Ce qui était le but ! Après tout, je passais outre ses grosses joues bien pleines d'air que la pauvre aurait voulu décharger à la surface, préférant agripper sa poitrine à pleine main pour la faire difficilement gémir dans ses lèvres fermées. Je me permettais même un baiser sur l'une de ses grosses joues prête à exploser tout en pétrissant avec une poigne de fer les obus de la blonde. Quant à ses fesses nues tout aussi appétissantes, elles avaient vite le droit de rencontrer mon vagin qui s'y frottait dans de superbes ondulement de bassins.

Mais là ce que l'actrice porno en herbe voulait c'était de l'air, n'est-ce pas ? Et si je rendais la scène encore plus crédible en attendant le moment ou l'envie de respirer brise sa garde, il fallait bien faire quelque chose une fois qu'elle recracha tout l'air, dans ses dernières limites.

C'est juste pour qu'ont y croit plus facilement... Disais-je en murmurant dans ses oreilles, avant d'en mordiller le lobe comme un petit chiot.

Au delà d la mise en scène pourtant l était temps que Magdalena respire et je la plaquait avec violence contre le sable, toujours les deux mains bien ancrées dans sa moelleuse et si généreuse poitrine. La position étant parfaite pour l'embrasser, je me jette sur ses lèvres pour y offrir un baiser à n'en plus finir, écarter ses lèvres d'un petit coups de langue pour expirer mon air dans sa bouche. Pour simplifier, j'étais sa bouteille d'oxygène et je nourrissais ses poumons d'air avec mon souffle, comme on le ferait lors d'un bouche à bouche pour sauver une noyée.

Baisse les yeux... regarde... j'ai une jolie surprise pour la caméra... Je parlais toujours à voix basse et en toute discrétion pour que la caméra ne puisse le notifier, ce qui aurait gâcher la crédibilité de la scène. Libre à toi d'en faire absolument ce que tu veux maintenant...

Pendant le baiser je m'étais concentrer pour utiliser l'une de mes particularité physique, faisant pousser une verge virile et bien épaisse, mais encore totalement molle... C'était de ce cadeau pour la caméra, dont je voulais parler...
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Septembre 30, 2016, 08:07:33 »

Tout se déroulait comme il en avait été convenu, Magdalena jouait son rôle à merveille, un peu trop même. Ce n'était pas la première fois qu'elle se mettait en danger pour avoir des sensations extrêmes lors du sexe mais pour cette fois c'était quand même particulier, le manque d'air pouvait vite devenir dangereux. Mais elle s'en fichait bien, elle voulait juste que le jeu devienne plus intéressant.

Alors qu'elle remontait, Lyli l'attrapa pour la faire redescendre, la ceinturant avec un positionnement parfait pour jouer avec ses seins et se frotter à ses fesses. Il était difficile pour la blonde de tout ressentir à cause de l'air qui commençait à manquer vraiment, surtout qu'elle essayait de se débattre pour donner plus de crédibilité.

Elle commençait à tourner de l'oeil lorsque la sirène l'embrassa pour remplir de nouveau ses poumon d'air. La sensation était étrange mais délicieuse. Et lorsqu'elle baissa les yeux pour voir la surprise, elle ne pu s'empêcher de sourire, ça commençait vraiment à être intéressant.

Les mouvements étaient plus compliqués sous l'eau mais elle se dirigea de manière à avoir ce sexe pour le moment sans aucune vigueur et le prit en mains pour le masturber et en lui donnant de petit coup de langue. C'était très particulier comme pratique mais ça l'amusait et elle espérait bien pouvoir lui faire une fellation digne de ce nom.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #7 le: Octobre 01, 2016, 11:05:59 »

Magdalena débutait une fellation sub-aquatique en s'appliquant, passant de jolies coups de langues te quelques caresses qui fit se redresser l'instrument de tout ses désirs. Mais avec une aussi grande perverse en face de moi je l'imaginais déjà au fond de sa bouche, sucée avec vigueur. En attendant, je la plaquait de nouveau sur le sable compact en plaçant ma verge semi-molle entre ses deux obus. Commençait alors une douce masturbation en caressant ses seins, pour exciter ma virilité masculine. La belle blonde avait vraiment une poitrine parfaite pour exciter et faire grandir mon long sexe, qui prenait fière allure et allait vite buter contre ses lèvres à force de grandir.

Pas d'air tant que tu l'as pas vidé ! hi hi

Elle allait devoir faire quelques efforts en apnée car coincée entre sa grosses poitrine comme deux gros pain chaud, je n'étais pas prête de bouger tant que j'avais un soupçons d'excitation. Et puis les lèvres qui étaient délicatement posées contre le gland furent bientôt forcées pour s'introduire dans sa bouche et y faire de petits mouvement d'avant en arrière.

Tes gros lolo sont si moelleux ! miam

Je les tordaient dans tous les sens pour écraser ma verge dedans en soupirant d'extase, je m'amusais même parfois à tirer les tétons de ses deux gros obus tout en oubliant jamais de pousser la verge maintenant toute dure, vers le fond de sa bouche. Percutant l'entrée de sa gorge, je m'initiais doucement dans les profondeurs pour pas entrer d'un coups et lui iriter la gorge, doucement, centimètre par centimètre jusqu'à en dessiner la former à travers sa gorge. Quand elle fut bien calée au fond je m'amusais à l'immobiliser dans une gorge profonde, jusqu'à en faire tousser Magdalena. A chaque quinte de toux, je reculais pour y entrer de nouveau et faire très vite palpiter ma verge... Elle devenait chaude, très chaude et était prise de petit spasme qui vibraient dans la gorge de la belle blonde, qui elle était légèrement rouge sur le contour de ses joues gonflées, signe qu'elle commençait à retenir sa respiration depuis un peu trop longtemps.

Puisque je pouvais respirer je n'avait pas conscience du temps passé et même une petite minute sous l'eau ne me parrassait donc pas si longue en comparaison à l'humaine. Je décidais donc d'accélérer le pas et de jouir au plus vite en prenant le fond de sa gorge de toute mes forces... J'étais à deux doigts d'éjaculer au fond de sa bouche.
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Octobre 01, 2016, 01:27:37 »

Se faire forcer la main ne posait aucun problème à Magdalena,au contraire elle aimait qu'on la force. De plus, sous l'eau elle ne pouvait pas bouger aussi bien qu'en dehors alors que Lyli n'avait aucun souci pour cela donc elle pouvait bien prendre l'ascendant, ça arrangeait même la blonde à l'opulente poitrine.

C'est ainsi qu'elle fini de nouveau dans le sable, ses seins malaxer et servant à masturber le sexe de la sirène qui grandissait sans cesse. L'entrée de sa bouche fut forcée et elle s'amusait à l'empêcher d'entrer pour que la sirène doive forcer un bon coup pour s'immiscer dans la bouche de Magdalena.

Elle ne faisait même pas attention au manque d'air qui commençait pourtant à revenir. Elle se délectait des puissants va et vient qui violentait sa gorge. Essayant de ne pas tousser, elle se redressa pour prendre le sexe dans son intégralité pour l'exciter une dernière fois et qu'il libère son nectar. Le sexe de la sirène avait un goût délicieux et elle était impatiente de subir la suite.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #9 le: Octobre 01, 2016, 02:16:10 »

L'imposante et puissante verge se contorsionnait dans sa gorge comme un serpent, la blonde gobant la totalité de la longueur comme une avaleuse de sabre expérimenté, glissant tellement loin dans sa gorge que son nez butta contre mon bas ventre. Cette fois-ci il n'était plus question de retraite et les palpitation devenaient de plus en plus fréquentés jusqu'à finalement tout mâcher. Un premier jet conséquant noya le fond de sa gorge suivit de plusieurs autres qui enfouissait sa cavité buccale sous une véritable tempête blanche et épaisse. Il y en avait une quantité affolante et de quoi en avaler facilement de travers, et la gorge de Magdalena devint vite chaude, remplie de semence qui ne s'arrêtait plus. Il y en avait tant qu'une humaine même expérimenté ne pouvait tout avaler facilement, plusieurs jets sortaient alors de ses narines et du bord de ses lèvres, créant ainsi un nuage blanc autours de son visage.

Une fois bien vidée, je me retire lentement pour qu'elle n'avale pas de l'eau par surprise, déjà qu'elle devait être à la limite de s'étouffer ça ferait plutôt tâche si elle s'évanouissait dès la première scène. En parlant de scène, la suivante allait apporté une surprise conséquente... nous serions en effet rejoint par un fidèle amie tentaculaire... d'une taille dépassant les pieuvres que les humains normaux connaissaient.

Jusqu'à ce que mon " animal de compagnie " n'arrive sur les lieux du tournage pour une scène bestial avec cet être marin qui violerait Magdalena, il faudrait trouver un moyen de gagner du temps. Pour commencer, je pouvais embrasser ce corps qui réclamait de l'air avec urgence pour soulager ses poumons chaud comme la braise... la pauvre s'était surpassé.

Puis, libérée et repartie pour une nouvelle apnée forcée, je plaque avec violence le visage et la grosse poitrine de Magdalena dans le sable, créant deux gros trous au niveau de son buste... La verge qui n'en avait pas encore eu pour son compte commençait à lui prendre ses larges fesses sans vergognes et ni même un geste de retenu. Elle se faisait purement et simplement maltraité ses parois anale sans aucune préparation, même mes mains s'y mettaient pour lui coller quelques fessées. Après tout, il fallait bien élargir ses orifices pour ce qui allait bientôt suivre...
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #10 le: Octobre 01, 2016, 03:01:08 »

Magdalena avait tout donner en offrant sa plus longue apnée pour le pçus grand plaisir du sexe qui lui innonda la gorge de sperme. Elle essayait d'avaler mais cela influait en trop grande quantité et elle déborda très vite, se forçant à garder la bouche fermée elle eu des fortes remontées et le sperme s'échappa par ses narines. C'était bizarre mais nécessaire pour ne pas qu'elle étouffe. Et pendant qu'elle continuait à avaler par petite dose, la sirène revint l'embrasser pour lui donner de l'air, en échange Magdalena lui offrit un peu de sa semence.

La suite arriva très vite et elle se retrouva tête et poitrine dans le sable, "à quatre pattes sous l'océan" aurait été un titre évocateur pour cette scène. La bimbo sera les dents lorsqu'elle sentit son anus se faire écarter par se délicieux sexe. C'était une torture que de devoir garder la bouche fermée pour ne pas se noyer, elle qui était souvent très volubile quand elle se faisait honorer.

Torture ou pas, ça en restait extrêmement plaisant et elle se laissait bercer par les coups de rein que lui infligeait la sirène. De plus, l'appel d'air qui se produisait lorsqu'elle ressortait avant une nouvelle pénétration amplifiait encore plus le plaisir.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #11 le: Octobre 02, 2016, 11:22:06 »

Les coups de reins puissants propulsaient les délicieuses fesses de la blondes d'avant en arrière, mais surtout en avant, faisant encore plus s'enfoncer sa poitrine qui rebondissait près du sable. Mais sodomie aquatique bien que plaisante n'était qu'une mise en scène, je ne comptais pas éjaculer dans son derrière ou en tout cas pas tout de suite... je garderais ça pour plus tard dans un rapport des plus bestiale et peut-être dans une de mes cavernes sous marines pour qu'elle puisse hurler à plein poumons sans se noyer. Pour le moment je lui limitais cette peine ne mettant ma main devant sa bouche, qu'elle puisse crier à travers mes doigts sans avaler d'eau.

Enfin quelque minutes plus tard la star de la prochaine scène arrivait, du haut de ses 3 mètres 50 tout élancé. Il s'agissait d'un céphalopode géant, une sorte de pieuvre ou de poulpe anormalement grand qui logeait habituellement dans les profondeurs et que les humains auraient surement qualifié de monstre marin. Comme je pouvais communiquer avec les animaux marin j'avais réussit à le dresser pour défendre mon territoire, mais à force de me regarder dans mes actes de perversion l'animal commençait à reproduire les gestes.

Lorsque je sortais des fesses de Magdalena et que je lui relevait la tête en tirant sa crinière blonde, l'animal faisait déjà face, avançant près du corps de la blonde et le titillant du bout de ses tentacules. Il suffisait maintenant juste qu'elle se débatte un peu pour que l'animal dans un premier réflexe ne s'enroule partout autours d'elle, de ses longs tentacules flexibles et puissants... Nul doute qu'il chercherait vite à combler tous les trou qu'il y rencontrerait ensuite.

Permet moi de juste regarder pour l'instant ! Je viendrais te faire respirer autant qu'il le faudra au besoin alors hésite pas à crier un peu si tu veux...

[HRP] Tu peux faire faire des choses à son " animal de compagnie " puisque c'est pas mon perso tu peux le jouer aussi ^^ [HRP]
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #12 le: Octobre 02, 2016, 06:09:49 »

La diva nymphomane était tout de même déçue par cette petite sodomie sous-marine, sa partenaire était très douée mais les sensations que cela procurait sous l'eau n'était pas aussi différentes que ce qu'elle s'était imaginée. Elle prenait quand même son pied et se délectait de chaque coup de rein qui lui était asséné. Elle grogna en sentant le sexe se retirer et arrêter la sodomie mais lorsqu'elle releva la tête, elle se mit à mouiller rien qu'à la vue de ce magnifique monstre tentaculaire. Elle avait déjà essayé avec des chiens mais n'avait jamais pensé à un calamar géant. Elle eût du mal à se retenir de crier de joie.

Il ne restait plus qu'à savoir comment manoeuvrer cette bestiole pour qu'il vienne s'enrouler autour d'elle et commencer à jouer avec. Elle s'approcha donc de la créature pour lui caresser les tentacules en souriant grandement.

Alors qu'elle jouait avec ses membres, un tentacule vint s'enrouler autour de son ventre et remonter lui serrer la poitrine. Magdalena battait des pieds pour frapper ses autres tentacules pour l'énerver et qu'il l'attrape pour commencer à jouer avec elle. D'ailleurs, elle se demandait si comme dans les dessin animé Hentai, un tentacule pouvait rentrer dans son anus et remonter pour ressortir par la bouche.

Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1010


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #13 le: Octobre 02, 2016, 06:42:52 »

Le céphalopode géant agrippa d'entrée de jeu son ventre avec une force digne de son physique, puis lui enroula instantanément sa grosse poitrine balotante. Bientôt ses obus durent si serrés qu'ont aurait pu croire qu'ils allaient exploser sous la pression, la chaire moelleuse de ses seins étaient maltraitée et pressée comme une orange à jus. Mais ce n'était que le début car elle faisait bien là une grave erreur en battant ainsi des pieds, réveillant ses instinct prédateur et énervant l'animal. Passant à l'attaque, une tentacule commençait à s'enrouler atours d'une de ses jambes, dont le bout se posa entre ses cuisses. Une ventouses se colla à son clitoris et commençait à l'aspirer comme de puissants mouvements de succion l'aspirant.

Bien que la blonde aurait peut-être du demander de l'air elle semblait complètement s'en foutre et je savais qu'elle ne décrocherait pas avant d'atteindre ses limites tant elle avait l'air heureuse de se viol étrange. Elle voulait se faire prendre bestialement par un animal ? Qu'elle ne vienne pas pleurer ensuite car ses longes tentacules de plusieurs mètres pouvaient s'étirer et aller là ou aucun jouet ou pénis d'homme ne pouvait jamais se rendre. Elle allait vite le comprendre puisqu'un tentacule qui titillait l'entre de son anus commençait bientôt à rentrer entre sa paire de fesses chaudes.

Au début, la tentacule gluante et glissante à souhait glissait aussi facilement qu'un sabre dans son fourreau, avec plus de douceur bien que des ventouses se collaient parfois dans son anus.

Ca continueras à rentrer tant que tu ne hurlera pas stop, à toi de voir ou tu veux que le tentacule s'arrête.

Le tentacule s'allongeait et était enfoncer très loin dans ses fesses, c'était maintenant presque un bon mètre qui se tortillait au fond de son cul... ou plutôt de ses intestins maintenant. Et le pire, c'est que ça glissait tout seul avec une facilité déconcertante, et il y avait encore une sacrée marge d'exploitable si elle le voulait. De toute façon tant qu'elle ne dirait pas le contraire, ça allait continuer à glisser loin.. toujours plus loin.

Je ne crois pas qu'un seul tentacule satisfasse notre invité, voyons !

Comprenant le sens caché de l'ordre, la créature gigantesque décollé sa ventouse qui avait sucer son clitoris, pour commencer à la prendre par devant, dans une double pénétration qui se tortillait dans tous les sens à l'intérieur d'elle comme des serpent.
Journalisée

Magdalena Takao
Humain(e)
-

Messages: 287



Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Octobre 02, 2016, 08:04:10 »

Elle en avait imaginé des façons atypiques de pratiquer le sexe mais jamais elle n'aurait cru qu'elle allait pouvoir assouvir l'un de ses fantasmes ultime. Elle se sentait vraiment dans la peau d'une héroïne d'anime hentai en train de se faire violer par un monstre tentaculaire venu des enfers. Elle adorait ça et elle espérait bien que ce soit tout aussi intense car ce moment là allait rester à jamais gravé en elle surtout que se faire prendre par un monstre à tentacules n'allait pas ce reproduire de sitôt.

Elle se demandait si l'animal géant lisait dans les pensées car un de ses tentacules était venu se glisser dans son anus et remontait petit à petit. Elle aurait voulu crier de plaisir en sentant les ventouses qui lui maltraitait ses parois anal. Elle fût d'ailleurs sacrément étonnée de ne pas ressentir de douleur malgré la profondeur à laquelle s'enfonçait le tentacule, le membre visqueux épousait parfaitement  la forme de ses entraille pour les remonter sans heurts, c'était tout simplement jouissif.

Elle n'était donc pas prête de lui dire de s'arrêter. Et elle fut encore plus excitée quand elle se fit attraper par un autre tentacule et qu'un autre encore se rua à l'intérieur de son intimité pour se coller tout au fond et commencer à s'enrouler, faisant petit à petit gonfler son entre de plaisir.

Elle prenait son pied comme jamais mais commença subitement par manquer d'air à cause de l'apnée et elle agita les bras pour le faire comprendre à la belle sirène.
Journalisée

Tags:
Pages: [1] 2 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox