banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Magical Girl vs. Monster Girl [PV]  (Lu 831 fois)
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7919

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« le: Septembre 29, 2016, 11:19:40 »

Au Japon, il existait un rituel particulier, propre à ce pays : le sōji En pratique, la journée d’un lycéen japonais se terminait souvent en milieu d’après-midi, mais ce n’était pas pour autant qu’on retournait chez soi Le Japon avait une pratique très importante des activités périscolaires, comme un moyen de développer l’esprit de groupe, et d’éveiller la culture des jeunes Japonais Le sōji exprimait l’esprit japonais, et consistait à organiser le ménage du lycée, non pas par un personnel choisi pour, mais par les élèves en personne. Ainsi, sur roulement, une partie des élèves de la classe nettoyait cette dernière après la fin des cours, ce qui permettait de leur inculquer le respect, et le savoir-vivre ensemble.

Aujourd’hui, le ménage de la salle de cours avait été réalisé par deux filles, deux sœurs : Kyoko, la benjamine d’un an, et Ayano. Malgré leur année d’écart, elles étaient toutes les deux dans la même classe, car Kyoko était très intelligente, suffisamment pour avoir sauté une classe, et pour avoir rejoint le lycée. Très jeune, elle était cependant très timide, préférant passer son temps dans les livres, et était souvent vue, par sa grande sœur, comme un boulet. Oh, les deux filles s’aimaient beaucoup, mais Ayano avait des fréquentations plus mâtures, et parlait surtout de sujets qui ne convenaient pas à Kyoko, encore un peu trop jeune pour ça : le sexe.

« Ayano ? Ayano ? Ayano ?! »

Le lycée Mishima était vide, et Kyoko venait de ranger tout le matériel de nettoyage dans le local technique. Il était encore trop tôt pour rentrer chez elles, car leurs parents n’étaient pas encore rentrés. Ayano était aux toilettes, et Kyoko, comme d’habitude, lui expliqua qu’elle allait à la librairie.

« J’ai fini de ranger, Ayano, je file à la librairie Shouzen ! »

La librairie se situait au centre commercial, un endroit très privilégié de la jeunesse, car il y avait une grande salle d’arcade, mais Kyoko, elle, préférait largement l’univers des livres. Elle partit donc, laissant sa sœur dans les toilettes... Où Ayano, effectivement, se masturbait.

Et, alors qu’elle terminait, quelque chose d’inattendu se passa.  L’eau dans la cuvette des toilettes se mit à remuer, et, soudain, une étrange créature jaunâtre bondit des toilettes, ressemblant à une sorte d’étrange lapin.

« Yo, Ayano ! Je suis le kami Mewgi !! Et j’ai besoin de toi ! »

Mewgi flottait dans les airs, n’ayant curieusement plus aucune trace d’eau sur le corps, et enchaîna rapidement :

« La ville court un grave danger, un yōkai a été libéré de ses chaînes, et il faut le stopper ! »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 906

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 29, 2016, 11:46:06 »

Ayano était une lycéenne ayant entamé sa première année d'étude dans ce grand établissement, et était dans la même classe que sa petite soeur, Kyoko, qui avait sauté une classe et se trouvait donc avec elle pour faire ses études. En cet après-midi, les deux soeurs s'étaient vues confiées la tâche de nettoyer la salle de classe pour le lendemain, et les deux s'étaient acquittées de leur tâche avec sérieux, car le bien être de leur camarade reposait sur la qualité de leur travail, et il en était de même pour chaque élève qui prenait son tour à effectuer cette corvée nécessaire.
La fin était toutefois proche, et alors que Kyoko rangeait le matériel, Ayano elle avait du partir subitement aux toilettes pour satisfaire une envie pressante d'uriner. Mais, une fois sa petite affaire terminée, la jeune lycéenne se sentit alors prise d'une autre envie qui se faisait pressante, et ce de plus en plus à mesure qu'elle grandissait. Le simple fait d'avoir ôté sa culotte semblait l'avoir déclenché, elle en était même un peu honteuse, mais c'était là les affres de la puberté, elle commençait à découvrir le plaisir sexuel. Seule dans les toilettes, et enfermée dans une cabine individuelle, la lycéenne garda alors une main sur sa mini-jupe pour la maintenir en l'air, et de l'autre, elle commença à frénétiquement se masturber, en se mordant les lèvres pour ne pas gémir trop fort. Elle sentait sa cyprine lui couvrir les doigts, alors qu'elle se caressait le contour de ses lèvres intimes, et surtout de son clitoris qui la chauffait tellement.
Ses précautions pour ne pas faire trop de bruit se montrèrent néanmoins utiles, quand sa soeur arriva dans les toilettes, pour lui dire qu'elle allait à la libraire, la faisant sur le coup sursauter de peur.

O...oui d'accord Kyoko...a tout à l'heure !


Une fois la porte refermée, l'adolescente poussa un soupir de soulagement, puis assurée qu'elle était bien seule, reprit son petit plaisir intime.

Hmmmm...Ow...Mgniaaaa...♥

C'est dans un petit cri que la lycéenne fini par jouir dans la cuvette des toilettes, crachant un joli flot de cyprine qui se mêla à l'eau, mais ses doigts en étaient également couverts, et son intimité était encore toute trempée, elle se releva alors, en prenant bien garde, mais encore un peu fébrile.

Il faut que je me nettoie...hu ?

Elle entendit un bruit de mouvement venant de la cuvette, et se retourna pile au moment où une créature en sortit vivement, la faisant crier de surprise alors qu'elle trébucha sur le sol, avec heureusement la cabine des toilettes pour la retenir dans sa chute, et à laquelle elle se retrouva adossée. La créature volait, et sembla lui parler.

Qu...quoi ? Mais...

L'adolescente ignora sur le moment le fait qu'elle se trouvait toujours avec sa culotte abaissée au niveau des chevilles, et donc avec son intimité à l'air et couverte de cyprine. Un kami était devant elle, et lui demandait de l'aide, elle se demanda si elle n'était pas en train d'halluciner, mais avec tous les évennements surnaturels qui arrivaient fréquemment dans le pays, elle ne fut pas aussi interloquée que ça.

Mais comment ? Je...je ne suis qu'une élève ici...
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7919

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #2 le: Septembre 30, 2016, 12:06:18 »

Dans un pays aussi superstitieux que le Japon, tomber sur un kami dans les toilettes n’était pas si ahurissant que ça. Ayano et Kyoko, après tout, avant de venir à Seikusu, avaient grandi dans la campagne, dans ce « Japon de l’envers » où la superstition était encore très forte. Les kamis étaient, dans la mythologie japonaise, un mélange subtil entre des divinités et des esprits, protégeant les Japonais. Amaterasu, par exemple, était la plus puissante des kami, symbolisant le soleil, et qui était représentée sur le drapeau japonais. Mais il y avait aussi des kamis bien plus petits, qui combattaient notamment les démons, les yōkai. Voir un kami émerger des toilettes, donc, n’était pas surprenant, quand on savait, par exemple, qu’il existait une superstition concernant un fantôme vivant dans les toilettes des lycées.

Mewgi se trouvait donc face à elle, remuant légèrement des oreilles.

« Je vais te donner mon pouvoir, Ayano ! Un pouvoir qui te donnera la force de venir à bout du monstre qui va arriver ! C’est ta cyprine qui m’a permis de te repérer, elle a plutôt bon goût ! »

Que serait un kami s’il n’était pas un peu pervers ? Il lui fit un grand sourire, puis fronça les sourcils.

« J’aimerais faire davantage connaissance avec toi, mais le temps presse, alors... Laisse-toi faire ! »

Il tendit ses petites mains vers le corps d’Ayano, et ses yeux s’illuminèrent alors, se couvrant de rose... Puis le corps de la jeune femme commença à évoluer, à changer, à gagner des formes. Ses vêtements disparurent, pour être remplacées par d’autres, sur des tonalités beaucoup plus roses et blanches. Une transformation un peu perturbante, car Ayano gagna sensiblement en tour de poitrine, mais aussi des hanches, et, de manière générale, gagna de magnifiques formes, tout en se transformant.

Au bout de quelques instants, ce fut une superbe magical girl qui se dressa dans les toilettes !

« Et voilà le travail ! fanfaronna Mewgi. Tu es capable de voler, tu disposes d’une force surhumaine, et, grâce à ton bâton magique, tu peux... Utiliser des sorts magiques, yay ! C’est trop cool, non ?! »

Il sourit encore, posant ses mains sur ses hanches.

« Grâce à cette baguette, tu pourras enfermer ce monstre. Il était scellé dans un livre depuis des générations, mais quelqu’un vient de le réveiller. Tu dois te dépêcher de le stopper, il n’est pas loin d’ici. Ta baguette va te guider jusqu’à lui ! Ne t’inquiète pas pour le reste, je sens en toi une volonté particulièrement forte, sers-t-en pour matérialiser des sorts magiques ! Tout ce que tu as à faire, c’est faire appel à ton imagination ! Allez, zou ! »



Galerie commerciale

« Haaa... Au secours !!
 -  Fuyez, au secours !! »

Il y avait un impressionnant mouvement de panique, qui avait commencé dans la librairie Shouzen, quand l’abominable créature avait attaqué, frappant les premiers individus à portée de ses tentacules, les envoyant valdinguer contre les murs. Les hurlements avaient fusé, et une cavalcade impressionnante avait eu lieu, tandis que la créature repoussante sortait de la librairie. Des bruits de pas filaient néanmoins en sens inverse. Les agents de sécurité se précipitaient rapidement, tandis que, dehors, les voitures de police délivraient également de multiples agents armés.

Un tentacule explosa la devanture d’une jardinerie, tandis que la chose approchait de l’esplanade centrale. La galerie commerciale comprenait quatre artères se rejoignant en leur centre, sur une terrasse ouverte, grande et aérée, comprenant de nombreux restaurants. On pouvait y accéder depuis le ciel, et c’était là que les policiers approchèrent, avant de voir un corps s’envoler depuis la galerie, rebondissant sur une table d’un restaurant, s’affalant lourdement sur le sol.

« Il est là !
 -  Tuez ce monstre ! »

Devant eux, un terrible monstre gargantuesque s’approchait, constitué d’un amas de tentacules et d’une peau verdâtre. Les balles fusèrent contre lui, mais heurtèrent sa peau, s’y enfonçant légèrement, avant de rebondir. Un tentacule frappa le plus proche du policier, le décollant du sol, l’envoyant rouler plus loin. Un autre tenta de viser l’un des yeux du monstre, mais un gros tentacule le fouetta, l’envoyant traverser une vitrine.

La créature ne parlait pas, et attrapa alors un autre policier, le soulevant en l’air, enroulant autour de ses jambes et de ses bras des tentacules, puis tira, entreprenant lentement de l’écarteler. Autant dire que, si personne ne se précipitait pour le sauver, le malheureux, dont les hurlements emplissaient la zone, allait finir éparpillé en plusieurs morceaux...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 906

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 30, 2016, 08:14:34 »

Ayano était pour le moins...perplèxe ? A défaut de trouver un autre mot pour décrire son état. Ce n'était en effet pas tous les jours qu'un kami vous surprenait dans les toilettes pour vous demander de l'aide. Ayano ne voyait pas vraiment comment elle pouvait aider à combattre un monstre, mais le kami répondit à cette question...et en même temps non. Pas de temps pour une quelconque introduction, il ne laissa pour ainsi dire même pas l'opportunité à la jeune fille de parler ou de poser des questions, et bien vite la petite créature tendit ses mains dans la direction de la lycéenne, et de la lumière sembla en jailir. Soudainement, Ayano se sentit changer, grandir à vue d'oeil, alors qu'elle était toujours affalée sur le sol. Elle se trouva nue durant un moment, ce qui lui fit pousser une expression de surprise, puis elle vit son corps changer et devenir beaucoup plus...rond et ferme. Sa poitrine, ses fesses, ses cuisses, tout prit un volume bien plus accentué, au point qu'elle en gagna des formes vraiment pulpeuses. De nouveaux vêtements lui apparurent sur ce nouveau corps comme par magie, enfin plus précisément, par magie en effet, mais ces derniers étaient très, très courts. Elle avait le ventre à l'air, et la mini-jupe qu'elle portait était encore plus courte que celle qu'elle portait avec son uniforme de lycéenne, peinant une fois debout à cacher la naissance de ses fesses, autant dire qu'il suffisait d'un simple mouvement de sa part pour qu'on puisse voir sa jolie petite culotte blanche.

Ayano se redressa alors, se trouvant également avec un bâton magique à l'extrémité en forme de coeur dans les mains. Tout ça était...et bien c'était beaucoup pour elle. Elle connaissait bien sûr la croyance populaire sur les magical girls, qui étaient au Japon presque un phénomène de société, mais en devenir une, elle ne savait pas trop quoi dire. Pas le temps, hélas, pour des explications, le kami qui lui avait donné ses nouveaux pouvoirs l'envoya à la recherche de ce monstre qui en ce moment même terrorisait le centre-ville, et elle seule pouvait l'arrêter.

D'accord ! Je le ferais !

Prise d'une nouvelle confiance en elle, Ayano se sentait effectivement revigorée par ces pouvoirs qui étaient désormais les siens, et elle avait vu assez d'anime à base de magical girls pour savoir, grosso modo, comment faire, et le reste vint naturellement. La jeune fille s'envola dans les airs et fonça en direction d'un grand centre commercial, là où son instinct lui disait d'aller. Voler, elle adorait déjà ça, même si elle aurait aimé que sa mini-jupe soit un peu plus longue, car vraiment, elle ne pouvait pas faire le moindre mouvement sans que cette dernière se relève assez pour qu'on voie sa culotte, et heureusement pour le coup qu'elle en avait une...
La jeune fille arriva rapidement sur les lieux, reconnaissables au loin par le mouvement de panique qui se déroulait, mais aussi par les coups de feu qui retentirent. Elle arriva juste à temps pour voir un monstre tentaculaire, grand et répugnant, qui semait le chaos, et était sur le point de tuer un policier en l'écartelant.

Certainement pas ! KYAAAAAA !!!!

Elle poussa un léger cri tout en pointant son baton dans la direction du monstre, et un rayon de lumière rose en jaillit, pasremé de paillettes dorées, qui le heurta de plein fouet en l'envoyant reculer un peu, et lâcher sa prise sur l'homme qui, bien que secoué, eût alors le réflèxe de fuir et de se mettre à l'abri. Ayano se posa alors devant le monstre, entre lui et le mouvement de foule qui s'était créé. La jeune fille prit alors sa posture, tendant son sceptre en direction du monstre, écartant légèrement les jambes.

Tes vilaines actions sont terminées maintenant !


Derrière elle, on commentait avec stupéfaction son apparition, mais également, certains avaient déjà sortis leurs téléphones pour la filmer. Car avec ce corps et ces vêtements, elle était un fantasme ambulant pour beaucoup de japonais.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7919

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #4 le: Septembre 30, 2016, 11:21:17 »

Le yōkai recula après l’attaque de la magical girl, et relâcha le brave agent de police, qui s’empressa de fuir. Incapable de parler, la créature sembla toutefois émettre un profond grondement, se tournant vers la jeune femme, qui attira l’attention des policiers, mais aussi des badauds qui n’avaient pas encore eu le temps de fuir. Déglutissant lentement, un policier, en retrait, trouva néanmoins le courage de prononcer quelques mots :

« Il... Il ne faut pas rester là, Mademoiselle, c’est dangereux ! »

Malgré l’imminence de la situation, d’autres avaient déjà sorti leurs téléphones portables, que ce soit pour filmer cette créature en action... Ou pour filmer maintenant cette fille. Elle brandissait son sceptre vers le monstre, le cœur à l’extrémité de l’objet scintillant furieusement. Le monstre, de son côté, réagit rapidement, et ses tentacules fusèrent de son corps, fondant vers son adversaire. Il en fallait cependant plus pour perturber la magical girl, qui, soit esquiva les tentacules, soit se protégea à l’aide de son sceptre.

Les tentacules se multipliaient pour l’attaquer, donnant lieu à un impression ballet, contraignant même certains policiers à se reculer. Ils pouvaient néanmoins constater que les rayons rosâtres s’échappant du sceptre étaient particulièrement efficaces, faisant exploser les tentacules, là où les armes à feu s’étaient avérées aussi efficaces qu’un pansement sur une jambe en bois. Et, pendant les déplacements de la femme, le public pouvait souvent voir sa minijupe se soulever, dévoilant sa belle culotte. Il fallait bien admettre que cette femme avait un corps parfait. De plus, le combat ne laissait pas les spectateurs inertes, car, à chaque fois que les rayons rosâtres explosaient un tentacule, une sorte de gaz s’en échappait, un gaz que le public inhalait. Oh, ce n’était pas un gaz mortel, loin s’en faut, mais il provoquait déjà quelques rougeurs, et même, chez les plus impatients, des débuts d’érections.

Entre-temps, le combat se poursuivait, étant presque à sens unique, dans le sens où le monstre continuait à harceler la femme, faisant trembler le sol, explosant des dalles, ou le décor ambiant. La contre-attaque de la magical girl finit par arriver, dans une décharge d’énergie concentrée qui frappa le monstre avec force... Et le fit exploser avec violence, provoquant une sorte d’épaisse vague d’un liquide gluant qui explosa sur toute la place, recouvrant les murs, les plus proches personnes, le sol, les piliers, les tables... Il n’y eut guère que la magical girl qui en fut protégée, grâce à son bouclier.

Un silence de stupeur parcourut l’assemblée en voyant le résultat. Hébétés, les policiers regardaient cette jeune femme, n’arrivant pas à croire qu’elle avait vaincu ce redoutable monstre.

« Ce...
 -  Incroyable... »

Dire qu’ils étaient éberlués n’était qu’un euphémisme. La surprise les paralysait sur place... Et, alors qu’ils comptaient l’applaudir, quelque chose d’inattendu se passa. Les tâches liquides qui s’étaient étalées un peu partout après l’explosion du monstre se déplacèrent alors, semblant vibrer sur place, et se regroupèrent en un seul point, venant ainsi se reformer en grande partie.

« Regardez ! Ça se régénère !
 -  Mais c’est un cauchemar ! »

Un corps informe était en train de se former... Puis gagna peu à peu des formes. Le monstre réapparut, mais plus sous cette forme hideuse et grossière. Si le monstre avait toujours pris une forme assez grande, il s’agissait désormais d’une toute autre créature, puisque même sa couleur changea, passant du vert au rose. Ainsi, sous les yeux de l’assemblée, mais aussi d’Ayano, une redoutable monster girl apparut. Une créature incroyable, faisant bien trois mètres de haut, avec une poitrine immense, et de longs cheveux tentaculaires qui tournoyaient autour d’elle. Elle disposait de deux bras et de deux jambes, ses bras se terminant par des doigts griffus, mais qu’elle pouvait modifier à loisir, tant son corps semblait malléable. Au niveau de son visage, de grands yeux noirs avec des pupilles jaunes s’étaient formées, et, depuis sa bouche, ce n’était pas une, mais deux langues, qui sortaient, remuant en l’air, et s’entortillant parfois ensemble.

La créature se dressa devant la magical girl, un sourire moqueur et arrogant sur les lèvres.

« Bravo à toi, petite femme ! persifla-t-elle. Je ne m’attendais pas à devoir sortir ma véritable apparence contre de tels minables... Alors, tu es une petite héroïne, c’est bien ça ? Huhu... Moi, je suis... Un vrai démon ! Tu peux m’appeler... Suiko. »

Son sourire sembla alors s’élargir :

« Et tu vas être mon repas, petite femme... »

Des tentacules fusèrent à nouveau vers Ayano...
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 906

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 30, 2016, 02:00:22 »

Ayano se sentit tout fière sur le moment d'avoir réussi à sauver la vie de ce policier, qui indéniablement serait mort sans son intervention. Elle n'eut toutefois pas l'occasion de lui demander si ça allait, car la magical girl avait attiré sur elle l'attention du monstre, qui entreprit de l'attaquer. Mais une fois encore Ayano trouva en elle même des ressources qu'elle n'aurait jamais crû avoir. Les pouvoirs que Mewgi lui avaient conféré l'avaient rendue plus forte et plus agile, ce qui ne fut pas de trop pour éviter, à grand coups de roulades et d'acrobaties, les coups de tentacules que le monstre tentait de lui infliger.

Urf, ne restez pas là !

Elle tenta d'interpeller les gens, mais ces derniers ne bougeaient pas, et préféraient regarder le combat se dérouler sous leurs yeux. Ayano remarqua même que certains dans la foule la filmaient, et plus particulièrement quand elle se rendit compte qu'en bougeant ainsi, sa jupe se relevait si souvent qu'on voyait très aisément sa culotte, ce qui la fit rougir pendant un moment.

*Heureusement qu'avec cette forme, je suis méconnaissable...*

Ayano avait en effet tellement changé qu'il serait impossible de faire le lien entre elle et son apparence actuelle de magical girl, ce qui lui permettait donc de combattre sous les yeux de tous sans être inquiétée pour son identité. Le ballet dura quelques minutes, au cours desquelles la jeune fille ripostait parfois en envoyant des rayons roses détruire certains des tentacules du monstre. Mais elle se concentrait surtout afin de charger son baton en énergie, et au bout d'un moment, le tendit en direction du monstre pour lui envoyer, en plein milieu, un rayon magique concentré qui le fit littéralement exploser, sa gélatine se répandit sur des mètres aux alentours, et Ayano en fût protégée grâce à son baton qui fit autour d'elle une petite bulle d'énergie.

Je l'ai vaincu !

Ayano se reposa au sol, se tournant vers le public, mais personne n'eut le temps d'applaudir, elle même vit les restes du monstre bouger, et se rassembler.

Oh mince...c'est pas fini...

Un nouveau blob se forma devant elle, et la magical girl se mit en position, avant d'arborrer une expression très gênée face à la forme que le monstre venait de prendre. Bien que grande comme auparavant, il ne s'agissait plus là de quelque chose d'amorphe, mais d'une silouhette féminine complètement nue, qui arborait une poitrine gigantesque et de multiples tentacules, et qui sortit de son mutisme pour s'adresser à elle, lui disant qu'il s'agissait là de sa véritable forme. Cela devait signifier qu'elle n'avait pas été au maximum de sa puissance, ce qui n'était pas pour rassurer Ayano, mais la magical girl n'avait pas pour autant l'intention de se laisser intimider.

Je t'ai déjà battu une fois, et je compte bien le refaire ! Mon nom est Ayano, et tu va retourner d'où tu viens démon !

Le ballet recommença, mais là où Ayano était consciente de la force de son adversaire, qui l'attaquait d'ailleurs plus rapidement, rendant ses coups plus difficiles à esquiver, la démone elle sous-estimait clairement la jeune humaine, ce qui permit à cette dernière de s'approcher pour lui donner des coups de poing et de pied. Ayano faisait là preuve d'une force physique étonnante, qui envoya vit tanguer à plusieurs reprises le monstre, qui en plus subissait ses rayons magiques. Sous cette véritable forme,la démone y semblait plus résistante, mais néanmoins toujours sensible.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7919

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #6 le: Septembre 30, 2016, 03:30:43 »

Suiko était bien plus forte qu’auparavant, comme si le coup d’Ayano l’avait sorti de sa chrysalide. Là où le monstre semblait n’être que semi-conscient, elle, elle réagissait, et envoya une flopée de tentacules, pouvant ainsi observer que sa proie était très agile, évitant avec aisance ses multiples attaques. Rigolant encore, elle sourit malicieusement, une lueur toujours perverse illuminant ses yeux.

« Tu es très rapide, ma chérie... Quelle force, quelle vitalité ! »

La monster girl continuait à sourire malicieusement, et Ayano, de son côté, bondit en avant, et la frappa alors. Le coup heurta Suiko à la joue, et cette dernière sentit la douleur traverser, et décolla du sol, traversant la vitrine d’un proche restaurant, s’affalant le long des tables, en renversant plusieurs sur son passage, pour terminer contre le bar du restaurant, explosant de multiples bouteilles d’alcool, leur contenu et des bouts de verre pilés tombant ensuite sur son corps.

Elle laissait derrière elle de multiples traînées aqueuses, et les policiers, médusés par ce coup, papillonnaient des yeux. Non seulement Ayano était une redoutable magicienne, mais elle disposait également d’une force herculéenne, comme son coup venait de le prouver. Suiko avait disparu derrière le comptoir, et ne réagissait pas... Quand, soudain, une flopée de tentacules émergèrent de la vitre, formant une véritable marée, beaucoup se dardant de yeux, tandis que le rire maléfique de Suiko résonnait furieusement.

« HAHAHAHAHA !! Penses-tu vraiment pouvoir me vaincre, petite sotte ?! Ooooh, tu m’amuses beaucoup, HAHAHAHAHAHAHA !! »

Les tentacules fondirent alors sur elle, la contraignant à devoir se défendre de tous les côtés. Suiko savait qu’elle y arriverait, et ce n’était en réalité qu’une distraction, car, pendant qu’elle se battait, dans son dos, l’une des flaques laissées par le vol de Suiko évolua, et se transforma petit à petit, le corps de Suiko y poussant. Cette créature pouvait en effet se reconstituer à partir de la moindre petite cellule, et, tandis qu’Ayano se battait courageusement, la monster girl évoluait dans son dos, prenant peu à peu une forme longue et indistincte.

Et, quand Ayano eut enfin fini de vaincre les tentacules, Suiko passa vraiment à l’attaque, et, dans son dos, fusa vers elle, s’enroulant autour de sa taille à plusieurs reprises, avant de remonter, et de se matérialiser pour de bon, envoyant des tentacules tout autour de la magical girl... Qui, en le sentant, se retourna brusquement, attrapa la femme par le cou, et l’envoya se fracasser violemment sur le sol, provoquant une belle lézarde. C’est alors que le corps de Suiko se mit à fondre, disparaissant rapidement, et retourna dans le dos de la femme, tandis que les tentacules déjà présents fondirent sur elle.

« Tu m’as bien amusé, jeune femme... »

Les tentacules l’attaquèrent rapidement, en s’enroulant autour de ses membres, tournoyant tout le long de ses jambes et de ses bras, tandis que d’autres s’enroulèrent également autour de sa nuque, avant de la soulever... Et de l’étouffer.

« Mais il est temps d’en finir... »

D’autres tentacules serrèrent également la femme à hauteur de la taille, et elle fut donc soulevée au-dessus du sol, ne touchant plus ce dernier, les mains de Suiko venant se poser sur ses hanches, juste sous les tentacules, puis elle serra alors tous ses tentacules sur le corps de la femme, l’étouffant à moitié, approchant ses deux langues de son oreille, venant la lécher.

« Tu es à moi, Ayano... »
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre
Yulia Vesselovski
Modérateur
-
*****
Messages: 906

avatar


Voir le profil
Fiche
« Répondre #7 le: Octobre 06, 2016, 01:34:26 »

Ayano se rendit rapidement compte que la Monster Girl n'avait pas été affaiblie par son attaque, et que c'était même tout le contraire qui s'était produit en l'ayant amenée à changer de forme. Le coup qu'elle avait réussi à porter à cette créature avait été puissant, au point de pouvoir l'envoyer voler sur plusieurs mètres et traverser la devanture d'un bar, malgré la masse que Suiko devait avoir avec ses trois mètres de haut. Pourtant, après quelques secondes de silence, où Ayano avait espéré l'avoir frappé assez fort pour durablement la mettre hors de combat, la créature de manifesta à nouveau sous la forme d'un gros amas de tentacules, et la moqua.

*Seigneur, mes attaques ne lui font rien !*

Ce n'était pas tout à fait exact, mais il était en revanche clair que Suiko était beaucoup plus forte sous sa forme actuelle, quand à Ayano, même si elle faisait preuve d'une certaine aisance dans son rôle de Magical Girl, elle n'avait eu aucun entraînementà propremet parler. De fait, elle était une proie facile pour toute créature assez puissante pour contrer ses pouvoirs basiques. Ayano commençait à douter, mais n'eut guère le temps de se plonger dans d'avantage de réflèxions, car rapidement la créature entreprit à nouveau del'attaquer à l'aide de ses multiples tentacules. Heureusement, Ayano possédait des réflèxes et une agilité hors du commun, ce qui lui permit d'éviter toutes les attaques venant dans sa direction, tandis qu'elle s'aidait de son sceptre et de ses puissants rayons pour détruire progressivement ces tentacules. Cela ne l'aiderait pas à vaincre définitivement Suiko, elle en était consciente, mais elle ne pouvait pas pour le moment faire autre chose que d'agir sur l'instant, et de se concentrer dessus.
Distraite par ces tentacules, elle ne vit donc pas le piège que Suiko prépara à son encontre, et quand elle sentit finalement le tentacule se matérialiser autour de sa taille, il fût trop tard.

Qu...

Elle n'eut même pas le temps de finir ce mot qu'elle se sentit propulsée en l'air, puis en criant, elle se vit propulsée contre le sol à une vitesse exceptionnelle. Le choc contre le carrelage et le bitume fut si violent qu'Ayano s'enfonça dedans, faisant craquer le sol sur des mètres autour du point d'impact. Sans ses capacités de Magical Girl, Ayano serait morte à ce moment, mais même malgré sa grande résillience, le choc fut si puissant qu'elle ressentit de la douleur traverser subitement tout son corps, et elle demeura dans les vaps pendant quelques secondes, incapable de réagir. Un temps que Suiko mit à profit pour se matérialiser pleinement juste derrière elle, et envoyer de multiples tentacles se saisir d'elle.

N..KYAAAAAA !!!!!

La Magical Girl avait repris ses esprits, mais trop tard. Des tentacules lui maintenaient fermement les bras, les jambes, les hanches et le coup, en s'étant fermement enroulés autour de ces parties de son corps. Ayano se sentit soulevée du sol, maintenue en l'air, et ses cris furent vite étouffés par le manque d'air qu'elle ressentit, car les tentacules se serrèrent encore plus sur elle, surtout au niveau de son cou. Possédant désormais la Magical Girl dans ses griffes, Suiko avait posé ses mains sur les hanches presque dénudées de la jeune fille, et alla lécher une de ses oreilles à l'aide se ses deux longues langues. La foule de son côté, principalement à ce stade constituée d'hommes, regardait la scène avec une sorte d'attirance malsaine, certains avaient déjà espéré dès le début du combat qu'Ayano perde et se retrouve, comme actuellement, entre les mains de la créature. Le sexe à base de tentacules était un fantasme pour beaucoup, et cette fois, peu nombreux étaient ceux qui n'avaient pas sortis leur téléphone portable pour prendre des photos ou filmer la scène. La créature étant une femme nue à très forte poitrine, et vu qu'elle n'avait pas tué Ayano mais étaitau contraire en train de la titiller, la perspective de pouvoir voir et filmer un viol à base de tentacules, dans la vie réelle et non pas dans un manga, les rendait presque fous, et ils demeuraient sourds aux faibles appels à l'aide qu'Ayano poussa.
Journalisée
Princesse Alice Korvander
Serial-posteur
Administrateur
-
*****
Messages: 7919

avatar


Voir le profil
Fiche
Description
"Hear me Roar !"
« Répondre #8 le: Octobre 06, 2016, 02:57:40 »

Pour maîtriser davantage la jeune femme, qui continuait encore à se débattre, Suiko l’étouffa. Elle savait qu’elle avait l’avantage, mais elle avait pu tâter de la force surhumaine de la magical girl, et, à ce titre, avait pu remarquer qu’elle était effectivement très forte. Même après le coup qu’elle avait reçu, elle pouvait encore se défaire de ses tentacules, et, pour ne prendre aucun risque, Suiko serra tous ses tentacules. Les yeux d’Ayano s’écarquillèrent, sa bouche s’ouvrant démesurément à la recherche d’air frais, pendant que les tentacules se crispaient, sous le regard ébahi, mais aussi très excité, d’une assistance conquise. Il y a encore quelques minutes, les policiers étaient terrorisés par ce monstre, mais, maintenant que Suiko avait pris sa véritable forme, et diffusé dans l’air un gaz invisible qui avait fait sauter les inhibitions des policiers, ils étaient maintenant comme des dévots.

« Regarde notre public, ma chérie, ils sont en adoration devant ce que nous faisons. Dis-toi que tu te sacrifies pour eux, car je suis une femme très gourmande. Pour me sustenter, je comptais initialement tuer beaucoup de gens, mais je crois bien que ton corps fera l’affaire... »

Suiko avait une voix vicieuse, et continuait à étrangler Ayano, l’entendant gémir et soupirer lentement, son corps remuant faiblement sous l’effet des tentacules de la monster girl. Et, alors que des points noirs devaient commencer à danser devant les yeux d’Ayano, Suiko relâcha la pression, tout en entendant quelque chose tomber sur le sol. Sous l’effet de la strangulation, Ayano avait ouvert ses mains, laissant tomber son bâton magique. Suiko généra immédiatement un tentacule, dont l’extrémité était en forme de main, et partit récupérer la redoutable arme.

Un rire malicieux et pervers s’échappa alors des lèvres de Suiko, qui caressa plus intensivement les hanches de la femme. Ses doigts devinrent un peu moins griffus, et elle déplaça alors la tête d’Ayano, puis serra soudain son cou, l’étranglant encore, juste pour que sa bouche s’ouvre... Ce qui lui permit de glisser ses deux langues, qui s’allongèrent. Elle relâcha ensuite la pression sur son cou, tout en farfouillant dans la bouche de la femme, prisonnière du vice de Suiko, ses deux langues attrapant celle de la femme, tirant dessus, glissant sur ses dents, pour ensuite s’enfoncer dans sa gorge. Elle pouvait entendre Ayano gémir, probablement protester, mais c’était en vain. On zoomait sur ce baiser monstrueux, car les lèvres de Suiko ne tardèrent pas à se poser sur celles d’Ayano, sa salive abondante filant dans sa bouche.

« Hmmmm... »

Tout en l’embrassant, un autre tentacule se déplaça alors, et fila sous la minijupe rose d’Ayano. Comme elle avait bien écarté ses jambes, des individus pouvaient filmer à loisir sa culotte blanche, sur laquelle un tentacule rose se posa, avant que son extrémité ne s’ouvre en d’autres tentacules plus petits. Ils s’enroulèrent autour de ce sous-vêtement, et tirèrent dessus, le déchirant rapidement, révélant une intimité proprement épilée, assurément un effet secondaire de se transformation. Les petits tentacules se retirèrent alors, et le gros tentacule, qui n’avait néanmoins pas la dimension d’un tentacule phallique, s’approcha, et frotta les lèvres intimes de la femme.

Rapidement, un autre fila également sur ses fesses, deux autres tentacules venant les écarter, permettant ainsi au troisième de caresser sa croupe, chacun des tentacules déposant une fine substance baveuse. Et, soudain, une masse rose émergea du flanc de Suiko, formant une longue masse qui arriva dans le dos d’Ayano, avec, à son sommet, une autre Suiko, qui alla lécher le cou et l’oreille de la femme.

« Tu vas voir, Ayano, je vais sacrément te baiser aujourd’hui... Tout le Japon va voir ton cul et ton corps se faire sauvagement violer par mes soins pendant des heures et des heures... »

C’était là un magnifique programme.
Journalisée


Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal, soit celui-ci.

Complément de script : La Saga De La Tour Sombre

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox