banniere
 
  Nouvelles:
De nouvelles places sont ouvertes pour le poste de modérateurs, si vous êtes intéressés, merci de vous présenter ici.

Fin des postulats aujourd'hui, si vous êtes intéressés n'hésitez pas !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Sujet: Babysitting [PV Darthestar]  (Lu 2125 fois)
Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« le: Septembre 15, 2016, 01:36:27 »

C'était tout simplement scandaleux ! Pauline avait 17 ans et était de retour chez ses parents depuis seulement quelques jours quand ils lui dirent qu'ils partaient en voyage d'affaire. Et même si la famille vivait dans l'endroit le plus sur du quartier, ils refusaient de laisser leur fille seule. Oui elle avait été kidnappée et oui elle avait disparu plusieurs années, mais elle était presque une adulte maintenant. Et si ses parents comptaient la faire surveiller jusqu'à ce qu'elle quitte la maison, elle se promit intérieurement que ce moment arriverait bientôt.
Ses parents avaient fini de préparer leurs affaires et ils s'apprêtaient à partir. Une connaissance de son père allait venir pour veiller sur elle. C'était un homme qu'elle n'avait jamais vu. Et il voulait surveiller une fille de 17 ans. Pauline en conclut que c'était forcément un pervers.
Le pire était que pendant les trois semaines à venir il allait dormir dans la chambre d'amis. Cette chambre était séparé de celle de Pauline par la salle de bain. La jeune fille imaginait déjà un inconnu débarquer dans la pièce alors qu'elle serait nue. Cette pensée la fit rougir jusqu'aux oreilles. Elle se promit de lui faire vivre un cauchemar, même si elle savait que timide comme elle était, elle ne ferait rien.
Les parents de la jeune fille partirent en promettant de l'appeler chaque soir. D'après son père, son ami (qu'il ne connaissait pas tant que ça) viendrait d'ici une heure. Line qui était encore en pyjama en profita pour se doucher et s'habiller, mais à peine venait-elle de se déshabiller que quelqu'un toqua à la porte.

- Super... marmonna la jeune fille. J'arrive !

Pauline se recouvrit à l'aide d'une serviette et se précipita à la porte. Son baby-sitter était en avance. Pauline ne fit pas de remarque désobligeante et l'invita à entrer. La situation était vraiment gênante. Pauline maudissait ses parents.

- Bonjour, je suis Pauline, bégaya la jeune fille. Je... J'allais me doucher. Faites comme chez vous le temps que je revienne avec une tenue plus présentable.

Gênée par la situation, Pauline parti au pas de course dans la salle de bain. Elle devait se dépêcher de s'habiller pour montrer la maison à son nouveau colocataire. Elle fit tomber la serviette et se glissa sous la douche.
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #1 le: Septembre 15, 2016, 09:48:42 »

Le vampire n'avait pas sut quoi dire. Non vraiment, il n'avait proprement jamais imaginé que l'on pourrait lui demander, lors de l'un de ses passages sur Seïkusu, qu'il soit pendant trois semaines le "garde-du-corps" et "surveillant" d'une jeune femme, et cela des mots de ses propres parents, qui en plus en l'avait pas tant côtoyé que cela. Bon certes il avait plus d'une fois discuter avec eux, échanger un café, quelques pâtisseries, qu'il avait fait semblant de goûter malgré son intolérance totale à la nourriture, mais jamais il n'aurait imaginé que ces gens aient en lui la confiance pour lui faire la demande de surveiller leur fille durant leur absence. Plus, si il ne se trompait pas, il s'agissait de leur aînée fraîchement retrouvée, ce qui rendait la tâche encore plus stressante que d'origine, l'homme se voyant mal accompagnée la jeune demoiselle si importante pour ses deux amis. Il avait bien tenté de refuser, de leur rappeler qu'il était un "sans-abri", sûrement peu appréciable pour la jeune femme, mais rien à faire... Ils étaient incapable de considérer quelqu'un d'autre pour veiller sur leur précieuse enfant, encore plus quand on savait que Darthestar les avait sortit d'un bien mauvais pas autrefois, et ainsi il s'était retrouvé avec leur adresse, et une date, pour finalement remonter distraitement les rues des quartiers résidentiels, à la recherche de la jolie maisonnée où il allait habiter pendant trois semaines.

Cela ne fut pas bien long heureusement, le lieu était vraiment simple à trouver, et il ne mit réellement qu'une trentaine de minute là où il avait prévu de prendre plus d'une heure, depuis le portail qu'il avait traversé juste avant, si bien qu'il hésita presque à sonner à la porte étant donné son avance. Finalement il ne s'en priva pas, car de toutes manières même si il se retrouvait ici avec moitié moins de temps que prévu, cela pouvait toujours être appréciable pour rencontrer la fille en compagnie de ses parents, ce serait même l'idéal. En revanche, une fois sonné, pas la moindre réaction, pas le moindre bruit dans la maison... Est-ce que la jeune fille avait profité de l'absence de ses parents déjà partis, et qu'elle s'était déjà esquivée pour ne pas avoir à subir sa présence ? A son grand bonheur ce ne fut pas le cas, car il put entendre au travers de la porte les pas rapide d'une personne assez légère, lui laissant croire que la demoiselle était en train de venir lui ouvrir. En revanche, ce qu'il n'avait clairement pas prévu, c'est qu'elle soit simplement vêtue d'une serviette à son apparition, et le vampiroïde ne put empêcher un sursaut lié à un léger frisson, avant que la pâleur de ses joues ne viennent légèrement se roser. Mais bon dieu dans quelle situation il était en train de se fourrer ? Il n'avait même pas réussi à lui dire bonsoir, ou à se présenter, avant qu'elle ne l'invite à entrer, lui faisant se sentir bien gauche et maladroit, jusqu'à ce qu'elle prenne la parole :

 -  Bonjour, je suis Pauline. Je... J'allais me doucher. Faites comme chez vous le temps que je revienne avec une tenue plus présentable. 
 -  P-Pas de soucis demoiselle, je vais vous attendre dans le salon. Bonne douche à vous.

Il avait essayé de paraître le plus naturel possible, mais franchement c'était un peu compliqué pour lui dans l'état actuel des choses. En même temps, il venait pour garder une lycéenne tout juste rentrée chez elle, et voilà qu'elle ouvrait dans un tel habillage au premier venu, ce qui était en soi bien assez étrange et alarmant pour que le vampire puisse se permettre une petite pensée à l'intention des parents : il avait bien fait d'employé quelqu'un, parce que cette jeune femme ne faisait pas du tout attention dans sa vie de tout les jours. Il pourrait même presque dire qu'elle était complètement inconsciente sur certains points, ce qui malheureusement pouvait lui rendre la tâche plus compliqué. Et ce charmant visage un peu gêné alors qu'elle était simplement en serviette de toilette ... Ah non mauvaise pensée ! Essayant de rester le plus calme et conscient possible, il se dirigea lentement par la première porte sur la droite, débouchant sur une cuisine attenante au salon, et passa directement dans l'autre pièce, pour aller s'asseoir sur une chaise, ayant complètement oublié d'ôter son manteau et son chapeau, chose qu'il remarqua après coup. Bon il laissa le chapeau à côté de lui, et vint enlever son manteau pour le plier tranquillement, et le laisser sur ses jambes, restant ainsi en pantalon et en marcel, ce qui était bien suffisamment habillé pour ne pas paraître étrange. Ne lui restait plus qu'à attendre la demoiselle, pour faire de réelles présentations.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #2 le: Septembre 15, 2016, 10:30:11 »

Pauline rejoignit l'intrus après sa douche et s'installa sur un fauteuil en face de lui. Il n'avait pas l'air d'être méchant mais Line préférait se méfier. Elle pensait lui montrer sa chambre et l'abandonner à son sort. Ses trois prochaines semaines seraient certainement compliquées pour lui.

- Venez je vais vous montrer votre chambre, déclara la jeune fille en se levant.

Line monta les escaliers puis tourna à droite avant d'ouvrir la porte de la chambre d'amis. Ils entrèrent puis la jeune fille lui montra la salle de bain qui séparait leurs deux chambres. Chaque chambre avait accès à la salle d'eau et il n'y avait pas de verrou. Pauline trouvait la situation vraiment embêtante. Mais elle n'osa pas s'en prendre à cet homme.

- Voilà, j'espère que vous vous plairez ici, dit Pauline avant de retourner dans sa chambre et de fermer la porte.

Il n'y avait pas de clefs, mais cet inconnu n'avait pas intérêt à entrer dans sa chambre sans sa permission.
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #3 le: Septembre 16, 2016, 09:02:08 »

Il attendit patiemment que la jeune femme revienne auprès de lui, et en profita tranquillement pour observer les alentours du salon, avec une certaine curiosité. Les lieux étaient propre à ce que l'on imaginerait d'une douce petite famille propre sur elle-même, sans le moindre soucis, loin de ce qu'ils lui avaient conté, à savoir la disparition de leur fille, ou plutôt son enlèvement, et la tristesse de ne jamais avoir put la retrouver. Comme quoi, finalement, c'est elle qui les aura retrouvés, ce n'était pas plus mal, elle allait enfin pouvoir vivre heureuse en compagnie de sa famille, mais pour autant le vampire vint à se demander dans quelle situation une demoiselle aussi jeune avait-elle put disparaître, pour enfin revenir bien des années plus tard ? Il la voyait mal être passée sur Terra honnêtement, avec les vendeurs d'esclaves et les autres saloperies, sa vie aurait eut tôt fait d'être foutue en l'air... Et il ne connaissait pas encore d'instance assez vile sur terre pour voler ainsi des enfants sans prévenir, et ne pas subir la justice des lieux, qui se trouvaient généralement fort louable. Bon il fut en tout cas coupé dans ses réflexions quand il entendit les pas de la jeune fille se rapprocher, et lui adressa un sgne de tête quand elle vint dans le salon, lui laissant enfin l'occasion de s'introduire proprement auprès d'elle, même si la réponse ne fut pas vraiment à son goût, pour d'évidentes raisons :

 -  Bonsoir du coup, je me présentes, je suis Darthestar. Si vous voulez réduire à Darth, il n'y a pas de soucis.
 -  Venez je vais vous montrer votre chambre.

D'accord. Très bien, il comprenait qu'elle n'avait pas vraiment envie de faire ami-ami, sûrement même le voyait-elle comme une forme de gardien pesant qu'elle ne connaissait pas et qu'elle ne souhaitait clairement pas supporter pendant quelques jours. Cela n'allait clairement pas lui simplifier la vie, mais soit, il n'avait pas vraiment le choix, il allait bien falloir qu'il accepte qu'une jeune adolescente n'avait aucune envie de se retrouver auprès d'un inconnu, mais pour autant cela ne présageait rien de bon pour son séjour en ces lieux. Imaginez donc, lui déjà qui avait tant de mal à rester fixe à un seul endroit, il avait accepter malgré tout de faire des efforts pour s'assurer que ses deux amis se sentent un peu plus en sûreté, vis-à-vis de la sécurité de leur fille, et voilà que celle-ci se présentait aussi aimable qu'une porte de prison, et aussi sèche que possible pour bien faire passer le message. Bon il allait bien falloir qu'il trouve un moyen de se réconcilier avec elle, mais ça allait sûrement attendre le lendemain, car de toutes manières elle n'était clairement pas prompt à échanger avec lui ce soir, si bien qu'il prit ses affaires, et se leva pour la suivre, d'abords par les escaliers, puis vers la droite, pour déboucher devant une première porte qui, somme toute, débouchait sur une chambre des plus coquettes, un peu trop même pour le vampiroïde. Point grave, il devras juste s'assurer que les volets soient bien clos pour ne pas souffrir les affres de la lumière solaire. Se retournant, il n'eut qu'à peine le temps de vouloir parler pour la remercier, qu'elle-même s'exprima :

 -  Voilà, j'espère que vous vous plairez ici.

Et la porte fut fermer aussitôt. Géniallissime, ça n'allait pas être de la tarte, mais il allait bien falloir que les choses s'arrangent si il voulait répondre aux attentes de ses amis terriens sans faillir, chose qui semblait de plus en plus compromise, et ce bien malgré lui, tout honnêtement. Comment ferait-il, en lui racontant l'histoire derrière la rencontre avec ses parents ? En lui parlant d ses nombreux voyages et de ce qu'il avait put découvrir ? En la collant jour après jour afin de pouvoir enfin enclencher une discussion satisfaisante ? Il ne savait pas le moins du monde, le contact humain n'était vraiment pas quelques chose dans lequel il se retrouvait, il fallait même dire sans exagération qu'il n'avait jamais réussi à être un tant soit peut amical avec quelqu'un sans que les choses ne finissent par déraper. Quel galère, il en vint à pousser un long soupir frustré, puis se dirigea tranquillement vers l'armoire de la pièce, afin de l'ouvrir, et d'y trouver un cintre pour y accrocher le lourd manteau qui se trouvait entre ses mains, non sans parler du chapeau qu'il vint placer nonchalament sur une des étagères. Ceci fait, il se dirigea tranquillement vers la fenêtre, et l'ouvrit avec délicatesse, se souvenant bien de ses capacités physiques généralement un peu trop brusque pour le matériel humain, pour enfin clore les volets de manière à filtrer le maximum de lumières le lendemain matin. Parfait tout était bon.

 -  Bon ... Demain seras un autre jour, il ne faut pas que je me prenne la tête.Peut-être que le départ de ses parents la rend un peu émotive ou froide. C'est même sûrement cela. Allez, un peu de repos, et on est reparti demain.

Ôtant le reste de ses vêtements, finissant ainsi en boxer, il les plia avec attention avant de les déposer sur une chaise, puis se dirigea vers le lit tranquillement, pour enfin détacher ses longs cheveux argentés avant de se glisser sous la couette, raisonnant un peu sur sa propre situation. Comme il était rare qu'il ai un lit où dormir, un lieu pour poser ses affaires, un toit pour profiter de la chaleur et de la protection faces aux intempéries. C'était bizarre de se dire que ce soir, il était capable de sommeiller dans la tranquillité la plus totale, sans risques aucuns, et aucunes mésaventures à prévoir dans la nuit, loin de tout danger qu'il était désormais. Pour le coup, presque pour en profiter encore plus, il accepta de laisser ses sens au repos, d'astreindre sa vigilance, sa nature précautionneuse, et son instinct pour finalement découvrir enfin un sommeil complet depuis de longs mois. Et ainsi elle se laissa doucement tomber dans les bras de Morphée, profitant de la chaleur des draps, de la douceur aussi de ces derniers, oubliant tout soucis pour finalement ne se voir que dans le confort et la sérénité du moment. Son souffle se calma, les battements artificiels de son coeur se turent, et bien tranquillement, il s'endormit, profondément, sûrement incapable de se réveiller désormais avant que son corps ne se soit pleinement remis.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #4 le: Septembre 17, 2016, 03:22:56 »

Pauline n’avait pas été très gentille avec son baby-sitter. Elle devrait essayer d’être plus sympathique à l’avenir, sinon les trois prochaines semaines allaient être particulièrement compliquées. Pauline décida qu’elle ferait un effort, mais tiendrait-elle cette promesse qu’elle venait de se faire à elle-même ? Après tout elle avait horreur d’être surveillée. Elle l’a été pendant toute son adolescence. Sa maîtresse aimait l’enfermer dans une cage et lui attacher une laisse. Ainsi elle pouvait la surveiller et l’humilier. Les scientifiques avaient préféré l’attacher nue sur une table chirurgicale et la surveillait à l’aide de plusieurs caméras.

Toutes les terribles expériences qu’elle avait subis ont forgé son caractère. La jeune fille avait appris à obéir aux ordres et à vivre nue au quotidien. Elle n’était plus du tout pudique et c’était un réel problème. Maintenant qu’un inconnu vivait dans la même maison qu’elle, il faudrait faire très attention.

La nuit tomba rapidement tandis que la jeune fille regardait la télévision dans sa chambre. C’était une chose qu’elle n’avait plus fait depuis qu’elle avait été kidnappée. À minuit passé, Line décida de se coucher pour dormir. Elle se déshabilla entièrement car elle ne supportait pas le frottement des vêtements sur sa peau quand elle était couchée et ferma les yeux. Elle se réveilla au milieu de la nuit et décida d’aller aux toilettes. La jeune fille avait rêvé qu’elle vivait toujours chez son ancienne et cruelle maîtresse. Elle alla nue dans la chambre d’amis. Elle était encore à moitié endormie et se croyait dans la chambre de sa maîtresse. Elle rejoignit le vampire sous la couette et glissa sa main dans le caleçon de ce dernier. Son ancienne maîtresse qui était une futanari désirait que son esclave dorme auprès de son pénis.  C’est donc machinalement qu’elle se mit à caresser le sexe du vampire. Elle finit par se coller contre lui et posa sa tête sur le ventre de son gardien pour se rendormir.
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #5 le: Septembre 17, 2016, 04:57:51 »

L'homme dormait d'un sommeil profond, total, et rien ne pourrait le réveiller dans l'état actuel des choses, c'est une certitude, non seulement parce qu'il a choisit de lui-même de se laisser pleinement aller à son repos, mais surtout parce que désormais, le confort faisait, il pouvait se laisser aller à apprécier une vraie nuit de sommeil. C'est dans ces conditions que le temps passa doucement, sans qu'il ne puisse en deviner le court, et au beau milieu de la nuit, inconscient de son environnement, il ne put se rendre compte qu'une petite forme endormie était venue ouvrir la porte de sa chambre, sans le moindre doute, et s'était faufiler lentement auprès de lui, se glissant délicatement sous les chaudes couvertures pour rejoindre son corps en partie dénudé. Normalement, le moindre bruit l'aurait réveiller en sursaut, vigilant, et prêt à se défendre, mais pour le coup, il ne fit rien de plus que souffler doucement dans son juste repos, et accueillit la présence d'un léger mouvement de bras qui ne vint que frotter sur la jolie petite poitrine de l'adolescente, avant de se poser plus loin. Et le temps continua doucement sa course, lentement, tandis que les deux personnes présentes dans la maisonnée dormait sereinement... Et le soleil finit par se lever légèrement, laissa sa douce lumière commencer à filtrer entre les quelques menues fentes des volets, jusqu'à ce que ces chauds rayons remonte timidement jusqu'au duo encore endormi.

Puis Darthestar ouvrit les yeux doucement, sortant lentement d'une torpeur dont il n'avait franchement pas l'habitude, ayant bien plus à profiter d'un sommeil léger, plutôt que de s'enfoncer lourdement dans un repos certes réparateur, mais présentant généralement trop de faiblesses pour qu'il se permette de s'y laisser aller. Rien que là, il avait bien du mal à reprendre ses esprits, à se rendre compte de l'heure qu'il était, de l'étape de la journée, ou même de mettre ses sens en éveil, étant donné que ceux-ci semblait apprécier de rester encore un peu en stand-by après une telle nuit, et cela le frustrait presque un peu, ce qui ne manquerait pas de le rendre de mauvaise humeur si cela venait à se prolonger. Mais bon, levant légèrement la tête, il observa la fenêtre, remarquant qu'il devait faire grand jour dehors, puis se permettant quand même de reprendre son travail initial, il tendit l'oreille pour essayer de capter quelques sons dans la maisonnées, essayant de savoir si la demoiselle dont il avait la garde dans les trois semaines à venir était déjà levée. Bien au contraire, il n'entendit que le bruit léger d'une respiration douce, endormie, et cela eut le don de le rassurer, au moins il n'avait pas à se presser pour s'assurer que tout se passe bien, et il manqua presque de se rendormir, avant que quelque chose se mit à le titiller, à le gêner, à le mettre profondément mal à l'aise même.

Le son de la respiration qu'il entendait était bien trop proche et fort pour qu'il l'ai entendu au travers des cloisons, il connaissait quand même ses capacités, et cela ne convenait pas du tout à la situation, quelque chose clochait clairement ! Ce fut comme un coup de marteau sur la conscience du vampire, qui se réveilla alors d'un coup, enfin pleinement conscient, et qui voulut se redresser avec hâte, avant de sentir quelque chose au niveau de son bassin qui ne manqua pas de le faire frémir, non sans laisser sur ses joues une teinte rougeâtre. Non ce n'était pas possible, quand même pas !? Pourtant attrapant la couette avec empressement, le vampire plus que mal à l'aise en cet instant, il la tira d'un coup pour découvrir ce qu'il se passait plus bas, et devint écarlate en voyant l'intégralité de la situation, ne sachant pas du tout comment réagir. Devant lui, Pauline était accrochée à son bassin de ses deux bras, la tête collée contre le sexe en érection du vampiroïde, qui montrait encore quelques traces de bave, ce qui ne promettait rien de bon sur le comportement de la jeune fille durant la nuit, même si il doutait d'avoir connu pareille sensation sans s'être réveillé. Pire encore, elle l'avait à moitié défroqué, et elle même n'était pas dans une tenue des plus sages, complètement nue, et tellement collée à lui qu'on croyait voir une amante auprès de celui qu'elle considère comme la lumière de sa vie. Non décidément, cette vision ne promettait absolument rien de bon, et même si le vampire essayait de garder son calme, il ne put s'empêcher de s'exclamer en cet instant :

 -  Qu-que ! M-miss Catalino que faites vous là !

Il s'en voulut d'avoir ainsi réagit, parce que désormais elle commençait déjà à se réveiller lentement, ne lui laissant plus aucune chance de s'en sortir discrètement, ou de la ramener sans un bruit dans sa chambre pour éviter un quelconque soucis... Mais il était clairement trop tard !
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 18, 2016, 01:32:49 »

Pauline avait entendu quelqu'un brailler. Elle ne comprit pas tout de suite pourquoi et se redressa en position assise. Elle cligna des yeux pour être certaine de ce qu'elle voyait. Ce pervers était venu la rejoindre dans son lit ! Elle baissa les yeux et vit la verge de l'homme fièrement dressée vers elle. Puis elle remarqua qu'une de ses joues était humide. Elle comprit rapidement que ce n'était pas sa bave.

- Donc si je comprends bien, vous êtes venu dans ma chambre pour vous masturber contre mon visage, cracha la jeune fille avant de remarquer qu'elle n'était pas dans sa chambre.

Line ne comprenait pas ce qu'il se passait et tenta de trouver la réponse dans sa tête. Elle avait rêvé de son ancienne maîtresse. Oh non, elle n'avait quand même pas prit cet homme pour cette femme sadique. Elle s'était glissé dans son lit et avait léché son sexe ? Quand elle vit son pénis en érection, elle se demanda combien de temps elle avait bien pu le lécher inconsciemment.

- Euh... Oubliez ce que j'ai dis, je dois être somnambule, déclara Pauline.

La jeune fille n'était pas gênée d'être nue devant cet inconnu. Être nue était son quotidien pendant toute son adolescence. Par contre l'homme semblait vraiment honteux d'être dans une telle situation. Pauline décida de le taquiner un peu.

- Je suis désolée pour ça, dit la jeune fille en frôlant la verge du bout de ses doigts. Vous voulez que je finisse le travail ?

Pauline de pencha entre les jambes de Darth et approcha tout doucement sa bouche du gland légèrement humide du vampire. Elle s'arrêta à quelques millimètre de ce dernier. Le vampire devait certainement sentir le souffle de la jeune fille sur son membre. Finalement Pauline de redressa et regarda Darth dans les yeux.

- Je plaisante, je ne vais pas vous sucer tout de même, plaisanta Line.

Elle le regarda dans les yeux pour voir s'il se sentait encore plus gêné. La situation amusait énormément Pauline...
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #7 le: Septembre 18, 2016, 06:54:01 »

En effet, il ne s'était pas trompé : Il avait parler bien trop fort, et ce soudain bruit avait eut la parfaite possibilité de réveiller la jeune femme à ses cotés, ne manquant pas de lui faire ouvrir lentement les yeux, puis de se redresser avec la tranquillité de quelqu'un qui redécouvre tout juste ses esprits après un long sommeil. Non seulement il avait envie de s'insulter pour avoir été assez idiot pour laisser sa surprise agir pour lui alors que la situation aurait été on ne peut plus simple si il avait sut se maîtriser, mais surtout, il avait envie de se maudire pour avoir fait le bien mauvais choix de laisser le confort du moment passer outre son habituelle prudence, et ainsi avoir permit une telle situation de s'installer. Elle était là, charmante, complètement dénudée devant lui, et l'air endormi qu'elle affichait de prime abord commençait lentement à s'effacer, pour laisser place à une pleine conscience qui allait sûrement s'accompagnée d'une des situations les plus gênante envisageable pour le vampiroïde. Non pas qu'il n'ait le moindre problème à dormir avec une femme, loin de là même, mais dans le cas présent, on lui avait demander de surveiller cette jeune femme pour éviter qu'exactement ce genre de situation se produise... Et voilà qu'il se retrouvait lui même dans la position du criminel, sous les draps en compagnie de la fille chérie de ses amis, qui le regardait avec un air encoleré, prête sûrement à le traiter de tout les noms alors qu'elle avait bien remarquée l'état matinal de l'homme face à cette situation... Comme si ce n'était pas déjà assez compliqué comme cela de devoir garder un oeil sur une adolescente...

 -  Donc si je comprends bien, vous êtes venu dans ma chambre pour vous masturber contre mon visage, dit-elle avec reproche, avant d'observer les lieux, et de bien rapidement se rétracter, au grand soulagement du vampire.  Euh... Oubliez ce que j'ai dis, je dois être somnambule.
 -  N-non c'est bon ... Juste, si vous pouviez retourner dans votre chambre, histoire que l'on fasse une croix sur ce réveil ?

Oui, il fallait être honnête, mais l'homme n'avais dans le fond qu'une hâte : que la fille quitte la chambre, pour qu'il puisse se détendre un minimum et essayer de faire l'impasse sur cette bien gênante situation, qui n'aurait normalement même pas lieu d'être, et dont le vampire souhaitait rapidement en oublier l'existence. Toutefois il fallait bien que Darthestar se rende compte aussi de la personne avec qui il allait vivre n'est-ce pas ? Son regard était captivé par la forme légère et élégante de la jeune demoiselle dont il avait la garde, et bien contre lui, il ne pouvait détacher son regard de cette si belle camarade du réveil, remarquant que Pauline avait déjà largement de quoi plaire à bon nombre d'hommes, et que sa présence avait encore de quoi provoquer en lui un malaise profond. Quel genre de malaise ? Celui qui lui murmurait à l'oreille que dans le fond, si elle était là, elle pouvait très bien accepter de faire face au conséquences d'une telle situation, et qu'il pouvait très bien lui faire comprendre dés ce matin que l'on ne venait pas rejoindre un homme en pleine nuit  sans se retrouver au matin à gémir de plaisir jusqu'à en perdre la tête. L'idée d'ailleurs de la voir dans cet état, en train de perdre la raison alors qu'elle se faisait prendre sans sommation, fut une autre raison pour laquelle il vint à rougir d'autant plus, cette idée ne manqua pas de réaffirmer son érection matinale, et de lui donner réellement envie d'user d'un sort ou deux pour téléporter la jeune femme autre part dans la maison, en dépit de toute prudence !

 - Je suis désolée pour ça. Vous voulez que je finisse le travail ?
 -  QU-QUOI ? Non, bien sur que non !

Est-ce qu'elle l'écoutait au moin, il se le demandait ! Elle ne venait pas du tout de retourner dans sa chambre, ignorant sa demande pour qu'elle le fasse le plus rapidement possible afin qu'il puisse tout deux oublier cet événement, et là, bien loin de faire attention à ce qu'il venait de dire pour lui intimer de ne pas du tout faire ce qu'elle avait en tête, elle semblait s'approcher doucement de son membre, avec un air étrange sur le visage. Mais bon sang, elle allait presque lui mettre le doute vis-à-vis de cette histoire de somnambulisme, ou par rapport au fait qu'il avait l'impression que la jeune fille s'était décidée à faire preuve d'inimitié à son égard, parce que pour l'instant son comportement semblait tout autant illogique qu'incompréhensible, une chose terriblement gênante dans l'état actuel des choses étant donné que le réveil n'avait pas été assez calme pour qu'il raisonne aisément. Elle se rapprochait d'ailleurs de plus en plus de son membre et il commençait même à sentir son souffle sur son gland, chose qui ne manqua pas de le rappeler immédiatement à la réalité, alors qu'il se préparait tout simplement à la repousser afin que les choses ne viennent pas continuer à s'aggraver. Encore une fois, comme si elle l'avait prévue depuis le début, elle se redressa juste avant qu'il ne vienne l'obligée à se retirer, et l'observa avec un air taquin, qui fit bien vite comprendre au vampire les véritables intentions de la demoiselle, le laissant grommeler intérieurement, avant qu'il ne se décide clairement à la faire sortir.

 -  Je plaisante, je ne vais pas vous sucer tout de même.
 -  Et tant mieux...  Bon maintenant !

Il se redresse, sort du lit sans attendre, puis attrape la demoiselle et la soulève du sol comme si elle ne pesait rien, la jeune fille se retrouver à plus d'une vingtaine de centimètres dans les airs, alors qu'il l'emporte tranquillement avec lui en direction de la porte. Clairement, la gêne a laissée place au ras-le-bol de la part du vampiroïde, si bien que celui-ci s'empresse de rejoindre la poignée, d'ouvrir l'accès au couloir avec un brin de télékinésie, ne faisant plus attention du tout à ce qu'il faisait étant donné que sa patience avait été poussée à bout, et de dépose la demoiselle au dehors de la chambre, toujours avec sur le visage un air de vieux ronchon qui en avait marre qu'on joue avec lui, surtout alors qu'il venait à peine de se lever. Il ferma dés lors la porte sans attendre, et soupira un grand coup pour relâcher la pression accumulée depuis ce matin, pour ensuite se refroquer vite fait, puis se vêtir, et descendre tranquillement les marches pour aller préparer un petit-déjeuner en bas pour la jeune fille. Et oui, il servait aussi à cela, et comme promis il allait le faire, même si elle l'avait passablement énervé dés le matin. Cherchant du pain, des oeufs, ainsi que beurre, confitures et autres ajouts divers, il prépara une parfaite petite tablée pour qu'elle puisse prendre des forces dés le matin, tout en ressassant les événements du réveil bien malgré lui, sentant presque que la situation allait se faire de plus en plus compliquée avec le temps, et qu'ainsi les trois prochaines semaines allaient sûrement se révélée épuisante.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #8 le: Septembre 18, 2016, 10:08:22 »

Pauline savait qu'elle en avait trop fait. Le pauvre devait être énervé de l'accueil de la jeune fille. Il la chassa de sa chambre pour enfin retrouver la paix. Line alla dans sa chambre mettre une culotte et un débardeur puis rejoignit le vampire dans la cuisine. Il préparait le petit-déjeuner, ce qui la fit culpabiliser un peu plus.

- Bonjour, dit timidement Pauline. Je suis désolée pour ce matin, mais je veux que vous sachiez que je ne suis pas venue volontairement dans votre lit. Je rêvais à moitié que je devais aller m'occuper de... mon ancienne maîtresse.

La jeune fille fit une petite bise au vampire et commença à manger quelques petits trucs qu'elle piocha parmi ce qu'avait préparé Darth. Elle n'avait pas très faim le matin et termina vite de manger. Elle voulait se rattraper et montrer à Darth qu'elle était gentille.

- Que dirais-tu d'un massage pour me faire pardonner ? Je suis plutôt douée.

Pauline attendit la réponse avec espoir. S'il refusait elle ne savait pas comment se faire pardonner. Sa maîtresse lui avait seulement apprit à la sucer pour se faire pardonner une bêtise. Elle n'allait certainement pas lui proposer ça...
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #9 le: Septembre 19, 2016, 02:33:16 »

Bon tout cela n'était pas si grave, il allait se détendre, il avait toute la journée pour cela, mais avant tout, il fallait qu'il s'occupe de la jeune fille, et il allait remplir son travail avec toute l'exemplarité du monde, afin de montrer à quel point ses amis pouvaient lui faire confiance. Il savait que la jeune fille se devait d'avoir cours aujourd'hui, aussi allait il se concentrer tout d'abord à ce qu'elle soit prête à l'heure, puis il pourrait enfin faire un minimum pour retrouver un brin de paix intérieur, avec le fin espoir que cela soit suffisant pour qu'il encaisse la soirée à venir, surtout si les choses continuaient d'être aussi complexe que depuis son arrivée. Il entendait les pas à l'étage se rapprocher, comprenant que la jeune fille se préparait à descendre, et souffla un bon coup avant de se re-concentrer sur la cuisson des oeufs, se monter la tête à chaque fois qu'elle approche étant passablement une bien mauvaise idée pour ces trois futures semaines. Et puis finalement elle déboucha dans la cuisine, l'air doux, un peu coupable, avait-elle comprise que ce qu'elle avait fait plus tôt n'avait eut que le don de le mettre un peu plus sur ses gardes ? Voir carrément à le mettre en état d'alerte permanente ? Peut-être, en tout cas elle prit la parole alors que le vampire retournait ses oeufs au plat, afin qu'ils soient parfaitement cuits :

 -  Bonjour. Je suis désolée pour ce matin, mais je veux que vous sachiez que je ne suis pas venue volontairement dans votre lit. Je rêvais à moitié que je devais aller m'occuper de... mon ancienne maîtresse.
 -  Hum... C'est bon n'ayez crainte... Allez, installez vous et manger, je crois que les cours approchent vite, non ?

Il ne le releva pas, mais qu'elle parle d'une maîtresse, et d'un tel conditionnement de vie autour du sexe ne lui donnait qu'une seule idée en tête, et celle-ci était un peu particulière : Est-ce qu'elle avait passée du temps à Terra ? Il ne voyait que l'autre monde, dont il est originaire, pour pouvoir présenter pareil comportement, pareille façon d'agir, et si la jeune fille avait en effet dut connaître les pratiques de dressage commune aux esclavagiste et autre maître en manque de jouet sexuel, il n'était même pas étonnant que malgré elle, certains caractères de ce genre ressortent. Cela restait embêtant, et en même temps rassurant, cela voulait dire que même si il n'était peut-être pas à la première surprise imaginable dans les jours à venir, la jeune fille devait sûrement considéré, au plus profond d'elle, ce genre d'actions comme parfaitement normale, voir évidente, ce qui allait peut-être permettre d'éviter les plus gros soucis si jamais il venait à y avoir dérapage. Même si il préférerait qu'il n'y en ai pas, cela va de soi. Surpris toutefois dans se réflexion, il sentit les lèvres de la jeune fille se poser timidement sur sa joue, d'une manière bien délicate, ce qui ne manqua pas de le laisser sourire tendrement avec un air plutôt heureux, touché, tandis qu'il l'observait s'asseoir à la table et commencer à petit-déjeuner avec envie, même si elle semblait toujours un peu mal à l'aise. Muet, il continua le service jusqu'à ce qu'elle soit repue, et commença à ranger les affaires lorsqu'il l'entendit s'exprimer à nouveau :

 -  Que dirais-tu d'un massage pour me faire pardonner ? Je suis plutôt douée.
 -  Non c'est bon je vous assure... En revanche je me ferais taper sur les doigts si vous n'allez pas en cours, encore plus dans cette tenue, alors allez vous préparer. Nous aurons tout le temps d'en discuter à votre retour ce soir, n'est-ce pas ? Allez, filez donc !

Il la suivrait durant son trajet vers le lycée, discrètement, mais le temps qu'elle se prépare, il put largement commencer à faire la vaisselle, et à ranger les différents condiments et ajouts qu'il avait poser plus tôt sur la table, se rendant compte qu'une petite vie comme celle-ci, relativement calme, était parfois aussi bien appréciable, détendant même. Il repensait à sa proposition de massage, ce n'avait pas été une mauvaise idée en soi de sa part, mais il n'aimait pas beaucoup qu'on le touche ainsi, sans parler du fait de montrer son dos à quelqu'un, chose qu'il était incapable de faire par simple prudence ! Bon en tout cas il l'entendit remonter, puis redescendre une fois fin prête, et l'observa doucement quitter les lieux en lui faisant un léger signe de main, avant d'aller chercher lui même ses affaire à l'étage, et de les revêtir pour la suivre de loin, sans subir les crocs solaires lors de cette sortie. Il n'allait clairement pas l'observer toute la journée, de toutes manières il était inconcevable qu'il puisse se faufiler à Mishima, étant donné que les seuls adultes capable de s'y trouver était le personnel administratif et enseignant, mais il la fila tout de même distraitement jusqu'aux grilles de l'entrée, à plus d'une centaine de mètres de distance, avant de lentement retourner sur ses pas, et rentrer chez ses amis, afin d'y passer une journée calme et tranquille le temps du retour de Pauline... En espérant que l'ambiance soit moins tendue qu'en ce moment.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #10 le: Septembre 19, 2016, 04:28:15 »

Pauline avait bien du mal à s’habituer au rythme du lycée. Son adolescence en dehors du cursus scolaire en était la cause. Elle avait espéré pouvoir échapper aux cours, mais Darth semblait bien informé sur les obligations de la jeune fille. Elle retourna dans sa chambre tout en repensant à ses premiers jours de cours. Elle avait été évaluée et son niveau était relativement faible. C’était l’une des raisons qui fit que Line préférait esquiver le lycée pour aller se promener en ville. La jeune fille se débarrassa de son débardeur et mit la tenue réglementaire. Elle boutonna sa chemise puis s’énerva un moment avec sa cravate. Elle termina en mettant sa jupe ainsi que son gilet.
Depuis qu’elle était de retour, Pauline détestait les obligations et les règles. Elle n’avait aucunement l’intention d’aller en cours. Mais elle devait faire profil bas devant Darth. Il savait qu’elle devait aller au lycée, et elle ferait tout pour qu’il y croit. Elle prit son sac et quitta la maison. Heureusement le lycée n’était pas très loin, et Line retrouva rapidement son amie.
Camille était la seule fille qui ne l’avait pas fui comme la peste, le jour de son arrivée. Un petit malin avait fouillé dans les dossiers du directeur et était tombé sur une fiche expliquant la situation de Pauline. Elle avait très vite remarqué aux regards des autres élèves qu’ils étaient tous au courant de son passé. Les élèves étaient depuis classés dans deux groupes dans l’esprit de la jeune fille. Il y avait les peureux qui n’osaient ni la regarder, ni lui parler, et les idiots qui la fixait et rigolaient.
Line attrapa sa camarade par la main juste devant le lycée et l’entraîna vers l’extérieur. Elle allait la forcer à faire l’école buissonnière une nouvelle fois. Camille soupira mais suivit son amie, résignée. Pauline en profita pour l’emmener au parc et lui raconter sa mésaventure de la nuit. 

- Il n'y a que toi pour te mettre dans une telle situation, plaisanta Camille. Et sinon tu le trouves comment cet homme ?
- Physiquement il est vraiment pas mal. J'ai pu tout voir en détails en plus, ricana la jeune fille. Mais bon il n'a pas l'air très intéressé. Si c'était le cas il en aurait un peu profité ce matin...
- Pour toi le sexe n'a rien de tabou mais ça peut l'être pour d'autres. Mais tu es super jolie, je suis certaine que si tu lui tend un piège ou deux il va céder ! Fait semblant de tomber sous la douche, ou simule un cauchemar pour dormir avec lui. Si tu es nue et que tu es en détresse, il va rapidement craquer, expliqua Camille avec le sourire au lèvres.

Pauline médita les paroles de son amie alors qu'elle rentrait chez elle puis décida de tenter le coup de la douche. Elle entra dans la maison et salua brièvement Darth avant de monter dans la salle de bain.

- Coucou Darth ! Je file me doucher, je suis en nage ! s'exclama la jeune fille.

Elle se déshabilla et ouvrit le robinet de la douche. Elle fit un pas dans la cabine et tomba violemment sur le sol. Elle s'était demandé comment faire croire à une chute mais il n'y avait pas mieux qu'une vraie glissade. Elle remarqua alors un peu de gel douche sur le sol et se maudit intérieurement de ne jamais rincer le bas de la douche. Pauline gémit en se mettant en position assise. Son genoux et son poignet droit avaient subit un grand choc et étaient bien douloureux. Elle ne voyait pas comment elle pourrait séduire ce bel homme alors qu'elle avait mal et que la douleur lui fit monter les larmes aux yeux.

- Brillante idée Camille, grommela Line.

Elle espérait maintenant que Darth l'ait entendu et vienne l'aider rapidement...
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #11 le: Septembre 20, 2016, 05:00:04 »

Que faire pendant que la jeune fille était à l'école, il se le demandait bien maintenant, et pour tout dire le vampire n'avait pas vraiment l'habitude de rester au même endroit pendant des heures sans trouver une quelconque occupation, ce qui allait rendre les heures prochaines bien complexe étant donné qu'il devait rester dans cette maison pour attendre le retour de Pauline. Par chance, alors qu'il était en train de réfléchir à quelque chose pour s'occuper, il eut la grande chance de trouver quelques livres dans le salon, rien de bien intéressant dans le fond, mais juste assez toutefois pour lui permettre de laisser les minutes passer sans les compter, si bien qu'il s'installa sur le fauteuil, une pile de livres à sa droite, sur la table basse, et entama ses lectures avec calme, imaginant que la demoiselle ne saurait revenir qu'en fin de journée, moment où, de toutes manières, il n'aura que l'embarras du choix pour trouver de quoi s'affairer. De manière peu étonnante, les diverses ouvrages n'avaient proprement rien pour lui plaire, étant d'un contenu relativement complexe pour lui et ses capacités de lecture encore naissante, mais il essayait tant bien que mal de les comprendre, d'en percer les secrets, cherchant avec espoir quoi que ce soit entre ces lignes qui saurait se révélé un peu plus limpide que les paragraphes nébuleux qu'il avait déjà passé. Encore une fois, de manière bien malheureuse, ce ne fut pas le cas, et il se promit de demander conseil auprès de Pauline quand elle rentrera, de manière à non seulement faire la discussion, mais aussi s'assurer de créer un lien un peu moins tendu qu'auparavant.

Finalement, c'est aux alentours de 15 heures qu'il entendit la fille débouler à l'intérieur de la maisonnée, ouvrant rapidement la porte pour finalement poser ses affaires dans le vestibule en soupirant. Avait-elle courue ? Il ne connaissait pas l'emploi du temps de la demoiselle, se disant que c'était déjà pas mal qu'un habitant de Terra comme lui savait que ceux qui étudiaient à Mishima avaient des horaires précises pour apprendre diverses matières, mais du coup est-ce qu'ils avaient une sorte d'entraînement physique ? Ce serait étonnant, il avait vu tant et tant de monde sur terre, et si peu semblait en bonne condition physique, que le fait qu'ils puissent apprendre si tôt à acquérir un corps capable d'affronter les dangers du monde extérieur était en soi bien peu probable du point de vue du vampire. Mais bon, la paix relative de la Terre en était aussi sûrement la cause, étant donné que les civilisations n'avaient ni à avoir peur des prédateurs, ni des monstres, ni encore de quelques armées qui approcheraient nonchalamment de leurs frontières. Bon en tout cas, Pauline revenait avec un air un peu pressée, que le vampire ne s'expliquait pas, et alors même qu'il cherchait une raison pour que la jeune femme soit aussi vive en cours d'après-midi, il la vit débouler dans le salon avec vivacité, passant à côté de lui pour lui faire un petit signe de main, tandis qu'elle repartait déjà dans le couloir qui suivait, apparemment peu prompt à faire la moindre pose dans son rythme effréné, laissant le vampiroïde un brin circonspect :

 -  Coucou Darth ! Je file me doucher, je suis en nage !
 -  Très bien, à de suite.

Quoi répondre d'autre ? Dans le fond il ne savait pas quoi répondre, et il n'avait aucune idée des raisons qui rendaient la fille aussi énergique, mais au moins elle ne semblait pas alarmée, ce qui le laissait comprendre que dans le fond, elle n'était pas aussi pressée parce qu'elle avait croisée quoi que ce soit de dangereux sur le chemin. Posant son ouvrage al :'(ors qu'il l'entendait monter rapidement les escaliers, il vint à rejoindre le couloir, et vit le sac de la jeune femme poser nonchalamment au sol, le laissant échapper un petit soupire alors qu'il vint le récupérer, puis faire marche arrière pour lui même grimper à l'étage de manière bien plus lente et tranquille, avec dans l'idée d'aller déposer ces affaires dans la chambre de sa protégée du moment. Tranquille, il tendit l'oreille pour s'assurer que la jeune femme était dans la salle de bain, et non dans sa chambre, souriant légèrement en entendant les battements de coeur un peu rapide de la demoiselle. Ceux-ci peu éloigné de la douche, il put se diriger sans craintes vers la chambrée de la jeune femme, et en ouvrir la porte afin d'y déposer le sac de cours, sur une chaise près du bureau, avant d'aller pour ressortir sans le moindre bruit, n'ayant aucun mal à se déplacer silencieusement dans ce genre d'environnement, quand un bruit soudain et prononcé vint à l'arrêter dans son mouvement. Quelque chose était arrivé dans la salle de bain, et il tourna les talons instantanément pour ouvrir la porte, arrivant droit devant la scène un peu particulière :

 -  Tout vas ... bien Pauline ?

La pause n'était pas volontaire, mais il n'avait sut comment continuer quand il l'avait aperçue, assise au sol, complètement nue, et les larmes aux yeux, essayant tant bien que mal de se retenir alors qu'il était visible sur ses joues que la demoiselle avait bien du mal à ne pas gémir de douleur. Récupérant quasiment instantanément une serviette, Darthestar s'approcha et l'en enveloppa délicatement, avant de se placer à ses côtés et de l'observer rapidement, cherchant à en apprendre un peu plus sur ce qu'il venait de se dérouler. Vu où elle se trouvait et le bruit qui venait de se produire, la jene fille avait dut faire une petite chute malencontreuse, et alors qu'il observa la douche, il n'eut aucun mal à remarquer le flacon de shampoing au sol, accompagné d'une légère trace éparpillée d'un liquide jaunâtre sûrement particulièrement glissant. Ok, elle était tombée, mais ça n'expliquait pas de telles larmes chez une adolescente. Se focalisant donc sur elle, il remarqua qu'elle se tenait le poignet, et qu'une de ses jambes était tendue, surement de manière à ne pas faire pression dessus, elle s'était donc en bonne partie blessée lors de sa chute. Il se retint de soupirer, la jeune demoiselle n'avait pas beaucoup de chance pour le coup, et le pire c'est que ça les remettaient tout deux dans une bien étrange situation. Mais à la voir ainsi, au bord des larmes, le vampire ne put que s'attendrir, et la récupérant doucement entre ses bras sans réellement prévenir, il l'emporta délicatement dans la chambre, avant de la posée sur son lit, avant de se prononcer.

 -  Bon, restez là, je vais aller chercher de quoi calmez un peu la douleur... Vous devez bien avoir une pommade dans la salle de bain, non ? Dites moi où vous vous êtes faites mal du coup, je vous écoutes.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Septembre 20, 2016, 07:17:46 »

Le plan de Camille se passait plutôt bien pour le moment, trop bien même. Darth était rapidement venu et avait prit les choses en mains. Elle était maintenant allongée sur son lit avec une serviette autour de sa taille, mais trop petite pour cacher sa poitrine. Mais Pauline n'y faisait même pas attention. La douleur avait retiré toute envie de profiter de la situation à la jeune fille.

- Oui il doit y avoir de la pommade dans la petite armoire sous le lavabo, déclara Line en gémissant de douleur.

La jeune étudiante remarqua qu'en plus d'avoir mal au genoux et au poignet, une de ses fesses était aussi douloureuse. Elle ne s'était vraiment pas manqué. Elle vit rapidement que son genoux commençait à enfler. Elle aurait une excuse pour ne pas aller en cours en tout cas...

Pauline profita que Darth fouille partout dans la salle de bain pour essayer de se remémorer sa réaction en la découvrant nue. Il avait été gêné une fraction de seconde puis avait agit sans même jeter un oeil sur ses formes. En même temps sa poitrine était loin d'attirer tous les regards...

Quand Darth revint avec la pommade, Pauline poussa un profond soupire de soulagement. Il allait prendre soin d'elle et elle en était ravis. Line écarta les cuisses et regarda son genou violet sans même remarquer qu'elle venait de légèrement dévoiler son intimité en écartant la serviette.

- J'ai surtout mal au genou, gémit la jeune fille. Un peu moins au poignet droit et aussi un peu aux fesses...

Pauline ferma les yeux et resta allongée en attendant que l'homme lui fasse du bien, même si ce n'était pas à ce plaisir qu'elle avait pensé en préparant son coup. Elle espérait seulement que la douleur disparaisse rapidement, peu importe la façon.
Journalisée

Darthestar
Administrateur
-
*****
Messages: 3036



Voir le profil WWW
FicheChalant
Description
Darthestar est un être d'un bon mètre 95, et il s'agit surement de l'exemple typique de l'homme torturé par sa nature.

Devenu vampire par le biais d'une bien compliquée histoire, il essayes tant bien que mal de dominer son instincts, mais son combat avec lui même le rend parfois instable et maladroit.

Homme contemplatif, il est avant tout un voyageur et n'use de sa puissance que dans les cas les plus extrêmes, y préférant une certaine forme de sagesse.
« Répondre #13 le: Septembre 21, 2016, 03:10:12 »

 -  Oui il doit y avoir de la pommade dans la petite armoire sous le lavabo. 
 -  Très bien je vais aller voir ça de suite, restez ici.

Se retournant pour retourner à l'intérieur de la salle de bain, il commença d'abord par s'occuper de la zone de la douche malgré tout, enclenchant l'arrivée d'eau pour rincer la longue trace de liquide mousseux au sol afin de s'assurer qu'une nouvelle erreur ne puisse se reproduire, puis ramassa la bouteille de shampoing pour la reboucher et la mettre de coté. Cela fait, il retourna son attention sur le placard qui se trouvait sous le lavabo, et l'ouvrit pour découvrir un amas monstrueux de produits divers, certain dont la mesure se tenait seulement à du cosmétique, tandis que d'autres se tenaient pour être de vertu médicale, rendant le vampire un poil confus étant donné qu'il n'avait pas l'habitude de devoir utilisé la médecine terrienne pour une quelconque douleur. Il fallait le comprendre, si il venait à subir quelques dégâts, son corps se soignait de lui même en un temps record, ce qui rendait la nécessité de soins médicaux un peu obsolète, à part quand il se retrouvait avec un trou béant au milieux du corps, auquel cas il ne pouvait de toutes manières pas aller se faire "recoudre" en hôpital, au risque de créer une panique générale face à un être capable de rester en vie malgré une blessure assurément mortelle. Alors voilà, trouver parmi ces flacons et ces boîtes quelque chose qui puisse soulager la jeune demoiselle, dans la pièce à côté, était une épreuve certaine qu'il ne parvenait pas vraiment à accomplir dans le cas présent, cherchant vainement à comprendre les intitulés qu'il avait encore bien du mal à lire.

Au fur et à mesure d'ailleurs, il avait d'instinct séparé à droite les cosmétiques, et à gauche tout objet dont la nature était médicale, cherchant tant bien que mal à trier le tout pour être sur de ne pas se perdre entre différent contenu si il avait besoin plus tard de chercher à nouveau parmi ces affaires. D'ailleurs, ainsi, il ôtait aussi une grande partie des affaires qu'il avait déjà consulté, ce qui facilitait clairement sa recherche, jusqu'à ce qu'il parvienne enfin à trouver une boîte contenant ce qui semblait être un long tube déjà à moitié utilisé, mais qui portait la formulation "anti-douleur" et "contusion extérieur", qu'il avait sut reconnaître sans trop de soucis, étant donné qu'il avait déjà eut l'occasion d'en entendre parler les quelques fois où il avait dut subir quelques soins à Ashnard. Parfait, cet "Arnica" allait sûrement être parfait, et rangeant les dernières affaires qu'il avait sortit du placard, il le referma et rentra de nouveau dans la chambre, observant la jeune femme installée sur son lit, la serviette en partie inutile étant donnée que la jolie poitrine de la demoiselle était clairement visible, se déplaçant lentement au rythme de la respiration de la jeune femme, et laissant le vampire rougir un minimum, à l'apparition de pensées bien moins saintes en son esprit. Enfin, il était un adulte responsable, et il effaça rapidement cette image de sa tête pour se concentrer sur la douleur de la demoiselle, se rapprochant lentement pour voir comment elle allait, avant de décapuchonner le tube, tout en écoutant les propos de la demoiselle, rapport aux endroits où elle souffrait :

 -  J'ai surtout mal au genou. Un peu moins au poignet droit et aussi un peu aux fesses... 
 -  Je vois... Hum je vais commencer par le genou du coup, n'hésitez pas à me dire si j'appuie un peu trop fort.

Il serait en effet idiot qu'il finisse par lui faire mal alors qu'il ne cherche qu'à la soulager de cela, si bien qu'il se mit lentement à genou devant elle, puis appliqua sur son doigt une noisette épaisse du contenu un peu graisseux du tube d'Arnica, avant d'approcher son doigt lentement de la zone violacée sur la jambe de l'adolescente, et de venir appliquer avec délicatesse le produit. Précautionneux pour le coup, il essayait de juste effleurer la peau de la jeune femme pour ne pas qu'elle souffre plus que de raisons, et du point de vue de la réaction de la demoiselle, elle devait sûrement se sentir de plus en plus soulagée, au point de se détendre sûrement un peu trop, la serviette se tirant un peu dans le mouvement de Pauline pour lui révéler l'intimité juvénile de son actuelle protégée. Darthestar fit tout pour masquer le fait qu'il en avait une pleine vue dans cette position, et fit tout pour que son regard se concentre uniquement sur la zone meurtrie de la demoiselle, mais il ne fallait pas mentir, une vilaine voix dans sa tête l'invitait à oublier quelques questions de valeurs morales pour chercher quelque chose de plus direct auprès de cette jeune femme dont il avait la garde. Et les gémissements de satisfaction qu'elle poussait de temps à autres n'était pas vraiment pour l'aider, étant donné qu'elle lui donnait définitivement envie par là d'en entendre un peu plus, et dans un cadre où ce n'était pas l'Arnica, mais bien lui qui la poussait dans cet état de plaisir inconditionnel...

Mais non, il n'en avait pas le droit, et il fallait qu'il se résigne, il était là pour prendre soin d'elle, et pour veiller sur elle, pas pour devenir un autre danger qu'elle se devrait de combattre sans aucunes chances de victoire, étant donné les capacités qu'il avait pour lui afin d'être le meilleur des prédateurs imaginable. Se mordillant légèrement la lèvre pour se rappeler son rôle et ses devoirs, il calma l'excitation soudaine qui l'avait prit, et se redressa après avoir finit d'appliquer une couche notable d'arnica sur le genou de la jeune fille, puis lui offrit un doux sourire en lui tendant la main, l'invitant par là à lui confier son poignet afin qu'il puisse aussi en prendre soin aussi. Il attendit tranquillement qu'elle se redresse pour le faire d'ailleurs, puis recommença ce procédé, découvrant à nouveau que la poitrine dénudée de la jeune fille lui faisait de l'oeil, l'invitant encore une fois à lui sauter dessus sans penser aux conséquences. Bon sang n'allait-il pas avoir la paix avec ses pensées impure ? Un peu plus et il en ronchonnerait, mais c'est du coup avec une efficacité renouvelée qu'il appliqua la couche apaisante d'anti-douleur, cherchant bien à faire tout le tour de son poignet pour qu'elle puisse pleinement profiter de l'effet calmant, avant de finalement récupérer le bouchon qu'il avait fourré dans sa poche, et de le visser à nouveau au bout du tube. Voilà, finit, ne lui restait plus qu'à appliquer une retraite rapide ou il sentait qu'il allait finir par faire une connerie. Pour autant, il ne manqua pas d'adresser un sourire rassurant à la jeune femme, et de lui parler rapidement avant de se diriger vers la porte :

 -  Tenez, je vous laisse le tube pour que vous puissiez ré-appliquer une couche si cela continue d'être douloureux. Sur ce, je me doute que cette situation doit vous gêner, je vais donc redescendre. Si vous avez besoin de moi, appelez moi, je reviendrais.
Journalisée


Pauline Catalino
Humain(e)
-

Messages: 222



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #14 le: Septembre 21, 2016, 04:03:49 »

Pauline eut un petit sourire en remarquant l’air gêné de Darth en observant son corps. Il appliquait avec soin la pommade sur le genou puis sur le poignet de la jeune fille. La douleur s’était apaisée mais seulement légèrement. Le vampire lui tendit le tube au cas où elle voulait s’en appliquer plus tard, puis il quitta rapidement la pièce.
La journée avait dû être très éprouvante pour lui, et elle ne lui en tint pas rigueur. Line était aussi épuisée. Rien ne s’était passé comme prévu, et elle savait déjà qu’il lui faudrait plusieurs jours avant de pouvoir marcher normalement. L’épuisement continua de la gagner un moment, puis elle décida de dormir. Ce n’était que la fin de l’après-midi, mais elle n’avait rien de mieux à faire, et le sommeil l’empêcherait de souffrir. Elle ferma les volets puis se recoucha sur son lit sans se couvrir. Elle ne voulait pas accentuer la douleur de son genou en posant quelque-chose dessus. Pauline somnola un long moment dans son lit et eut un léger sourire en repensant à Darth. Il s’était précipité pour voir ce qu’elle avait, et il avait pris soin d’elle. Cet homme lui plaisait de plus en plus. Son esprit divagua de plus en plus et la jeune fille se remémora la situation du matin. Elle voyait encore parfaitement le pénis imposant de son protecteur.  Qu’aurait-il fait si elle y avait posé ses lèvres ? Cet acte n’avait rien de choquant pour elle, après tout elle l’avait fait quotidiennement pour son ancienne maîtresse. La seule différence c’est que cette fois elle n’y était pas obligée, mais qu’elle en avait envie.
Finalement Line s’endormit en pensant à cet homme qui faisait tout pour lui faciliter la vie, alors qu’elle avait été assez énervante.

- Darth... Darth... bredouilla la jeune fille dans son sommeil tout en remuant sur son lit.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox