banniere
 
  Nouvelles:
Le Staff est toujours à la recherche de nouvelles recrues pour différents projets, comme la Gazette ou la promotion du forum !

Pour plus d'informations, c'est par ici !

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Show avec une sirène [PV]  (Lu 1073 fois)
Lianne
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 11, 2016, 03:36:27 »

Des gros clients, Lianne en avait quelqu’un. Ils venaient lui parler en priver pour lui donner des scénarios à faire et en échange il lui donnait des grosses sommes d’argent. Il y a peu de temps un de ces clients lui avait donné pas mal d’argent pour que Lianne puisse se payer un séjour au bord de la mer, mais en échange elle devait se filmer là-bas. Bien sûr, la jeune fille pouvait prendre l’argent et ne rien faire… Mais si elle faisait cela, elle perdait son gros client et beaucoup d’autres personnes. Donc c’est pour ça qu’elle faisait toujours ce qu’on lui demandait.

Enfin, ce week-end elle était donc descendu au bord de la mer. L’homme ou la femme, Lianne ne savait pas qui se cachait derrière le pseudonyme lui avait payé un petit morceau de plage privée pour être tranquille. En début, de soirée la jeune fille était donc descendu sur la plage de sable fin. Elle installa son matériel pour pouvoir se filmer, elle devait faire plusieurs tests pour bien cadrer la caméra pour éviter qu’on puisse voir son visage. De toute façon elle avait un autre écran pour voir ce qu’elle était en train de faire et contrôle son visage, ainsi que voir le tchat des gens pour savoir ce qu’il demande ainsi que l’argent qu’elle reçoit.

Lianne avait également prit un sac avec pas mal d’accessoires que son client lui avait dit de prendre et des autres en bonus. La jeune femme commença à se mettre nue sur la plage puis elle sorti de son sac des cordes. Son client lui avait demandé de faire un peu de bondage. Elle allait donc entourer son corps de corde, en faisant plusieurs nœuds. Ses seins étaient alors légèrement compressés, une corde passait au milieu de son intimité écartant légèrement ses lèvres intimes pour ensuite passer entre ses fesses. Dans sa bouche, elle mit un ball gag comme son client lui avait demandé. Et autour de ses mains se trouvait des menottes qu’elle pouvait ouvrir et fermer comme elle voulait grâce à un petit mécanisme qui suffisait de tirer. Rien de bien compliquer.

http://img4.hostingpics.net/pics/790100fsdqfdsqsd.jpg

Lianne s’installa alors sur le sable, regardant une dernière fois si la caméra était bien positionnée. Puis elle lança la diffusion de son émission. Au début elle ne bougeait pas beaucoup, le temps que les gens arrivent sur son channel. Elle mettait juste en avant le bondage de son corps et le décor paradisiaque où elle se trouvait. Quand il commença à avoir un peu de monde, y compris son client et que les dons commençaient à tomber, Lianne commença à se masturber. Elle écarta les cuisses devant la caméra, et ses doigts glissèrent sur son intimité. On pouvait voir la corde glisser sur son clitoris, le compresser, se mélanger avec la mouille. Le sable également se collait sur son corps et la mer montait mouillant légèrement son corps pour le moment. C’était la demande du client donc elle n’allait rien changer. Le bâillon qu’elle avait dans sa bouche étouffait ses gémissements de plaisir.

Mais alors qu’elle allait passer à la suite du programme, le channel où elle diffusait se coupa d’un coup… Ah la technologie toujours aussi bien. Lianne se redressa alors pour regarder ce qu’il se passait et c’était le site qui venait de crasher sûrement les serveurs… La jeune fille ne pouvait donc rien y faire pour le moment. Elle allait attendre un peu pour pouvoir si le problème allait être réglé rapidement ou pas. Elle se mit donc assise dos à la mer, restant fixé sur son ordinateur, pendant que l’eau continuait de monter. Lianne ne se doutait pas de ce qu’il allait lui arriver. 

Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1003


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #1 le: Septembre 11, 2016, 05:28:33 »

Il suffisait parfois d'un rien pour rendre la plus banale des journée d'un intérêt captivant. Il s'agissait parfois d'une proie un peu plus spéciale qu'habituellement, une situation imprévue ou... une vue imprenable. Aujourd'hui c'était un peu des trois que je découvrais sur une parcelle de sable isolée, théatre d'une scène qui allait captiver mon attention grâce à une jeune fille des plus ordinaires. En tout cas, physiquement. Il était en effet clair que la belle petite chose n'était qu'une parfaite humaine, mais aux jeux intriguant. Après avoir installé un peu de matériel ainsi qu'une belle caméra surement hors de prix, la jeune fille isolé change d'accoutrement pour se lier elle même à des cordages. Intriguée, je décidais de rester simple spectatrice et de ne surtout pas m'initier, cachée non loin derrière une pille de rochers. La cerise sur le gâteau est surement ce bâillon en forme de boule qu'elle insère avec une délicatesse sensuelle entre ses lèvres... J'aimais beaucoup ce genre d'instruments que les humains avaient fabriqués...

Pourtant, c'est en observant la suite que je lèche le contours de ma bouche pulpeuse, ses déhanché sont parfaitement mesurés et on peut facilement comprendre qu'elle a l'habitude de se mouvoir de la sorte. A en juger par la caméra elle doit être en directe, à moins qu'elle ne se filme pour plus tard. Peu importe, je ne comptais pas passer à l'attaquer de toute façon, pour une fois, je caressais doucement mon intimité à travers ma culotte trempée d'eau de mer, en simple voyeuse... S'en était presque honteux, en temps normal je lui aurais déjà sauté dessus en profitant de la situation, elle était attaché après tout... Mais bon, je ne savais vraiment l'expliquer... elle se mouvait si bien devant la caméra que j'avais simplement envie de l'observer sans toucher pour l'instant... Jusqu'à ce que la caméra se coupe néanmoins.

Hey non... je commençais à apprécier moi. Si elle danse plus je vais devoir l'obliger à continuer...

Comme le problème ne s'arrange pas je décide de sortir de ma cachette en silence, jusqu'à être assez proche pour saisir la corde qui l'enlace, tirant assez fort pour l'enfoncer entre ses lèvres intimes.

C'est bien ce que je pensais, la caméra est beaucoup trop basse... tu essayais vraiment de cacher ton visage donc ? Mais pourquoi ? Il est si jolie...

Comme je suis dans son dos, je me love contre elle en aplatissant ma poitrine contre son dos, réfléchissant un instant avec un large sourire. Si la caméra était aussi basse ce n'était surement pas un hasard, elle devait surement faire des films et les vendre, ou quelque chose qui y ressemblait... Donc, elle voulait cacher son identité ! Compréhensible, vu son physique elle doit surement avoir l'age d'être une lycéenne, ce qui me donne une superbe idée.

Je crois que j'ai compris... Et ça veut dire que tu es en mauvaise posture non ? Je suis sure qu'il n'y-a pas beaucoup de lycée différents dans la région, et qu'il serait facile de trouver dans quel établissement tu étudies... Tu imagines si j'étais mal intentionnée ? Je pourrais... dévoiler à tous tes camarades et tous tes profs qui tu es réellement... Ou je pourrais révéler ton identité aux gens qui te regardent...

Passant l'index sur son bâillon-boule tout en continuer de me lover, je décide finalement de quitter son dos pour lui dévoiler enfin qui j'étais. Enfin, pour le moment elle ne pouvait qu'admirer mon parfait derrière qui se dandinait pour se diriger vers l'eau, jusqu'à en avoir la surface sur la poitrine. Là, je me retournais avec un agréable sourire contrastant avec les menaces, le corps baigné par les quelques rayon de soleils à travers les nuages.

Mais autant être amie que d'en venir là non ? D'ailleurs, j'aimerais bien que tu me montre toute ton amitié en me rejoignant dans l'eau pour m'offrir un petit show privé près du corps... très près du corps... et n'hésite pas à beaucoup gémir à travers cette chose que tu as dans la bouche... pour me montrer que nous sommes vraiments de bonnes amies !

Pauvres petit chose, j'allais profiter d'elle autant que je le pouvais ! Jusqu'à l'épuiser !
Journalisée

Lianne
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Septembre 12, 2016, 10:13:52 »

Lianne est toujours en train d'attendre que le serveur arrête de faire des siennes pour recommencer son live. C'était bien embêtant… Tout l'argent qu'elle était en train de louper en ce moment. Surtout, que ce soir la jeune fille était bien partie, pas mal de gros don était tombé ! Si elle aurait pu insulte son pc ainsi que le site elle l'aurait fait, mais elle ne pouvait pas avec la boule qui se trouvait dans sa bouche. Elle se redressa regardant son ordinateur de haut, elle avait défait les menottes qui lui entouraient les poignets, enfin elle avait juste libéré un poignet histoire d'être un peu plus libre de ses mouvements.

La jeune fille était tellement énervée envers son ordinateur et le site internet qu'elle n'avait pas entendu qu'une personne se trouvait derrière elle. Et c'est alors qu'elle poussa un cri étouffé, quand la corde qui se trouvait autour d'elle se resserra sur son corps, rentrant dans ses lèvres intimes les écartant.

« HMMMF !! HUMMMM !!! »

Puis elle entendit la voix d’une femme, pourquoi elle était là elle ? Normalement c’était une plage privée, que son client avait réservé que pour elle. Personne n’aurait dû venir. Elle n’eut pas le temps de se retourner que l’inconnue l’enlaça par derrière, se collant contre son dos. L’empêchant de bouger, mais également l’empêchant d’enlever son bâillon pour qu’elle puisse parler, mais essaya quand même…

« Hmmmm ! Humfhfh… »

Mais ce n’était que des gémissements qui sortait de sa bouche, mais en clair ça voulait dire ! Lâche-moi ! C’est alors que l’inconnue toucha un point sensible pour Lianne. L’identité qu’elle essayait de cacher. En deux secondes elle avait trouvé, ce n’était pas possible de trouver cela aussi facilement… Enfin la preuve que si. Elle avait dans un premier temps trouver son petit secret, mais en plus elle insistait bien sur le point le plus important révéler son identité aux gens. Que ce soit les gens de sa classe, les profs ou encore les personnes qui la voyaient devant la caméra. Si des personnes étaient au courant c’était la fin de sa vie… Sa mère allait être fortement déçu. Au lycée tout le monde allait se moquer d’elle, des images allaient tourner dans l’établissement, elle ne pourrait plus regarder un seul prof en face. Et pour les clients qu’elle avait… Certains étaient des cracks en informatique, il pourrait remonter jusqu’à elle… Misère, misère elle était dans la merde… Dans une très grosse merde !

L’inconnue se recula alors, laissant Lianne libre, directement la jeune fille se retourna pour voir à qui elle avait affaire, mais pour le moment elle n’était que de dos pour se diriger vers l’eau. Puis elle se mit à regarder Lianne avec un grand sourire… Comme ça cette femme avait l’air tellement gentille… Mais vue ce qu’elle venait de faire à la jeune fille c’était une vraie vipère qui voulait profiter d’elle. Lianna avait bien deviné avant qu’elle ne lui dise clairement.

Elle voulait être son amie… La bonne blague tient. Et pour montrer son amitié Lianne devait lui faire un petit show dans l’eau. Elle devait faire du coller serrer tout en gémissement avec son bâillon. La jeune fille se demandait encore comme la femme était arrivé ici. A part, venir par la mer il n’y avait aucun autre moyen. Mais tout ce qu’elle savait, c’est qu’elle n’allait pas avoir le choix de faire ce qu’elle demande sous peine que son identité soit découverte.

Lianne se dirigea donc dans l’eau à son tour pour retrouver l’inconnue. L’eau lui arrivait juste en dessous de la poitrine laissant paraître sa poitrine et ses tétons qui à l’humidité et l’air ambiant venait directement de durcir. La jeune fille alla directement se coller vers l’inconnue pour lui montrer qu’elles étaient très bonnes amies comme elle l’avait demandé. Puis elle leva une de ses jambes pour venir la passer derrière elle pour pouvoir à frotter son intimité contre elle. La partenaire de Lianne pouvait donc sentir ses lèvres intimes ainsi que la corde glisser contre elle. Ses mains passèrent sur les fesses de la jeune femme, puis une de ses mains celle avec les menottes remonta pour venir se pincer les tétons.

« Hmmmm !! Hmmfff… Hmmmmmm ! »

Comme l’inconnue l’avait demandé aussi Lianne se mit directement à gémir, un peu plus quand elle se pinçait les tétons et encore plus quand la corde qui traversait son intimité venait passer sur son clito.

« HMMM ! »
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1003


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #3 le: Septembre 13, 2016, 08:44:08 »

Les gémissements raisonnaient comme une douce musique à travers le bâillon, et le frottement des cordes lui était la danse qui accompagnait le rythme. Puisqu'elle ne pouvais parler j'avais du mal à deviner si elle le faisait par dépit ou si elle aimait vraiment la tâche qu'elle effectuait, ce dont j'étais sure par contre c'était que sa large poitrine pointait fièrement au dessus de l'eau froide. Enfin, ne pas savoir ce qu'elle ressentait réellement rajoutait un certain charme... je ne connaissais ni son nom, ni le son de sa voix ni même ce qu'elle ressentait ou aurait voulu, et je ne le lui demanderait peut-être même pas !

Mhhh oui, voila.. comme ça ! Mais il manque encore quelque chose.

La vision de cette main pétrissant sa poitrine et masturbant son téton était amusante, et aussi excitante. L'autre, posée sur ma propre paire de fesses, aidait à nous rapprocher un peu plus mais pas encore assez à mon gout. Et voila ou je voulais en venir en disant qu'il manquait quelque chose. Quelque chose qui pouvait la rapprocher encore bien plus près de moi... Du coups, je me décollais d'elle en allant fouillé son sac, partant du principe qu'elle devait bien avoir d'autres accessoires, ce qui fut bien le cas. Mais je m'attardais surtout sur une corde supplémentaire que je saisissais avec le sourire.

Avec ça je suis sure que tu resteras tout le temps bien collée à moi !

Alors que je lui passe la corde autours du cou non pas pour l'étrangler mais pour m'en servir comme d'une petite laisse dont je tenais l'autre bout, ma bouche vient engloutir le peu que je puisse capturer de ses lèvres, embrassant surtout son bâillon plus qu'autre chose, qui était tout chaud à cause de son souffle, et mouillé par sa salive. Un coup appuyé sur la laisse l'oblige à trébucher contre moi et tomber sur mon corps, tête la première dans ma poitrine avant de tirer encore plus fort et plus bas, pour lui envoyer la tête sous l'eau. Comme il y avait peu de mou sur la corde, la maintenir était un jeu d'enfant et il n'était pas difficile de coller ses lèvres contre mon intimité... enfin, son bâillon plutôt. Mais c'était étonnement agréable, de sentir cette boule qu'elle avait entre ses lèvres me frotter l'intimité, c'était si doux et amusant que je soupirais en regardant vers le ciel, un air soulagé et masturbant à mon tours mes tétons avec la main libre. Mais bon, avec le trou sur les bâillon et la situation difficile de ne pas avaler un peu d'eau, et je devais me résoudre à stopper ce petit jeu bien vite lorsqu'une myriade de bulles éclata, comme pour prévenir que l'eau commençait à noyer sa bouche.

Pas le choix, quel dommage ! Mais j'aimais vraiment beaucoup !

Enroulant la laisse improvisé de plusieurs tours sur mon poignet pour la garder, je m'amusais à tirer celle sur son corps pour la torturer un peu, l'enfonçant dans son intimité qui devait déjà être bien rouge te irrité à cause de la corde. Mais pas assez à mon gout visiblement puisque je la frottait d'avant en arrière comme pour la faire bien chauffer, en écrasant au même moment ma poitrine dans la sienne. Si elle était habitué aux shows solo, ça devait surement la dérouter un peu de se faire coller comme ça, c'est bien ce qui était le plus délicieux là dedans. Et c'est aussi peut-être pour cette raison que je ne la sentait  pas complètement à fond dans ce qu'elle faisait malgré la bonne volonté...

Enfonçant bien la corde dans son intimité jusqu'à la bruler sous l'irritation rude de celle-ci, j'eus donc l'idée de pimenter un peu le show à l'aide d'un petit jeu, juste pour la motiver à donner son maximum.

J'aimerais que tu ailles t'occuper toi même de mon intimité en la caressant avec ce jolie bâillon en forme de boule, comme tout à l'heure, mais cette fois je veux être sure que tu y mette tout ton coeur ! Donc, tu vas le faire jusqu'à ce que tu sois totalement à bout de souffle, et si tu ne m'as pas satisfaite à ce moment là, alors peut-être que je ne te laisserais même pas sortir la tête de l'eau...

Quel se rassure, j'avais pas envie de la noyer, je la laisserait remonter quoi qu'il arrive mais au moins, j'étais sure qu'elle y mettrait tout son coeur.

Et puis comme nous sommes de très bonne amies maintenant, tu va m'offrir un vrai show près du corps... mais cette fois je voudrais que tu comprenne bien ce que j'entendais par là, quand je te l'ai demandé tout à l'heure... Je n'ai pas demandé une simple danse collé à moi vois tu, je veux te voir te frotter à moi comme une petite pucelle tout en chaleur ! Je veux que tu t'humilie complètement contre mon corps !
Journalisée

Lianne
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« Répondre #4 le: Septembre 16, 2016, 10:15:18 »

Lianne n’était pas spécialement heureuse de ce qui était en train de se passer, elle se faisait mener en bateau par une inconnue qui se disait sa meilleure amie. Tout cela n’était que du chantage car elle avait compris directement que Lianne cachait son visage devant la caméra et qu’elle voulait garder son identité secrète sur internet… Donc voilà la tournure des événements ne lui plaisait pas de trop. Et elle se doutait bien que son client ne voulait pas spécialement que cela arrive, sinon il lui aurait directement dit, les deux ne se cachaient rien. A part bien sur le visage de Lianne, mais son client aimait bien ce mystère, c’est ce qu’il préférait dans cette relation, si on peut dire ça.

La jeune femme continuait de se frotter à l’inconnu poussant encore des gémissements, mais d’un coup la femme signala qu’il manquait quelque chose. Lianne ne comprenait pas, elle faisait tout ce qu’elle lui avait demandé… Alors qu’est ce qui pouvait bien manquer dans le tableau ? D’un coup l’inconnue se décolla, pour partir en direction du sac de Lianne. Elle de son côté commença à sortir de l’eau, mais l’inconnue revint vite avec une autre corde l’empêchant de sortir de l’eau. Elle avait pris la corde pour permettre à Lianne de rester bien coller à elle… Pour sûr, elle lui passa autour du cou comme une chienne. Puis elle commença à essayer de l’embrasser, essayant de capturer ses lèvres, mais ne touchant presque que cette grosse boule chaude et humide qui ressortait. Lianna avait tellement envie de reculer, mais elle ne pouvait pas, elle le savait si elle faisait cela l’inconnue allait encore plus en profiter.

Alors qu’elle se laissait embrasser à contre cœur l’inconnue tira un grand coup sur la corde, qui l’obligea à se baisser dans la poitrine de celle-ci. Si cela s’arrêtait ici c’était bien malheureusement non… Puisque la femme tira encore pour l’entraîner sous l’eau. Lianne ne s’y attendait pas, elle n’eut pas le temps de prendre une grande bouffée d’oxygène qu’elle se retrouva la tête sous l’eau, son visage frottant contre l’intimité de l’inconnue. Enfin la  boule qui bloquait sa bouche ouverte frottait contre son intimité. Lianne quand à elle se mit à paniquer, elle bougea les bras dans tous les sens essayant d'attraper l'inconnu pour la faire remonter à la surface, mais elle en avait pas décidé ainsi puisqu'elle lui laissa la tête sous l'eau. C'est juste quand la jeune fille se mit à manquer d'elle, qu'elle la laissa remonter à la surface… A peine à la surface Lianne essayait de reprendre son souffle comme elle le pouvait en inspirant par la nez, alors que des sons étranges sortaient de la bouche.

Et elle n'eu pas le temps de se reposer… Non… L'inconnue lui laissait pas de répit elle aimait cette situation puisqu'elle se mit à tirer sur la corde, la faisant glisser sur l'intimité de Lianna. Lui irritant ses lèvres. Faisant chauffer le tout.

« HUMMMF… HMMM ! »

Tout cela n'était pas des cris de plaisir, mais de douleur pour sa pauvre intimité qui prenait cher et avec l'eau un peu salée de la mer cela n’arrangeait pas les choses, bien au contraire. Ses fesses aussi prenaient cher… Oui, car la corde passait aussi entre ses fesses. C'est alors que l'inconnue lui demanda plusieurs choses… Dans un premier temps, elle voulait que Lianne plonge de elle même dans l'eau pour venir lui caresser son intimité avec le bâillon au point d'être à bout de souffle…. Elle était complètement cinglée ! Folle ! Lianne ne trouvait pas les mots à cette folie… Et ensuite elle voulait qu'elle se frotte à elle comme une pucelle en chaleure, comme une brave petite chienne qui voudrait de la bite à longueur de journée. La jeune fille pensait commencer part cette partie… Faut dire qu'elle n'avait pas très envie d'aller sous l'eau. Mais si, elle n'y allait pas de son plein grès l'inconnue la forcerait comme tout à l'heure…

Déjà Lianne se mit à se frotter à elle. Elle fléchit un peu ses jambes et commença à frotter son intimité contre une des jambes de l'inconnue, des mouvements rapides comme le ferait un chien contre une jambe humaine. C'était la même chose.

« HMMM ! HMMMMF ! HMMMM !!!! »

La jeune fille n'hésitait pas à pousser plein de gémissement pour satisfaire la femme, elle se redressa ensuite légèrement continuant de frotter son sexe contre celle-ci sauf qu'elle colla sa tête contre sa poitrine. Et grâce à son bâillon elle lui touchait les seins et les tétons de la salive dégoulinait de sa bouche tellement Lianne avait gardé celle-ci ouverte.

« HEMMM ! HMFFF !... »

Ses frottements étaient toujours aussi énergique… Mais le moment le plus important était venue elle devait mettre la tête sous l'eau pour aller lui caresser son intimité. Lianne essaya de prendre une grande inspiration, un peu d'air passe entre la boule et ses lèvres et le plus gros passa par son nez. Et d'un coup elle plongea sous l'eau. Elle s'accrocha à la jambe de l'inconnu, en profitant encore pour se frotter à elle. Et elle enfonça d'un coup le bâillon sur l'intimité de la femme. Avec sa tête elle faisait des mouvements de haut en bas et elle essaya même de la pénétrer avec. Lianne l'enfonçait au maximum pour le ressortir et ainsi de suite. Mais elle dépensait beaucoup d'énergie à cela. Si bien qu'elle commença à faire des bulles signalant qu'elle manquait d'air.

Mais ce n'était pas ça que la femme voulait, elle devait tenir un maximum de temps ainsi, c'est pourquoi Lianne s'accrocha fortement à sa jambe et continuait de la caresser avec cette boule qui ressortait de sa bouche. Mais d'un coup, sa force commençait à partir ses mains serraient moins fort la femme et elle commençait à tourner de l'oeil si bien qu'elle ne bougeait même plus sur son intimité. C'était le moment de la remonter à la surface… En espérant que la femme ait apprécié et qu'elle la laisse remonter et surtout qu'elle ne lui redemande pas de le faire.
Journalisée
Lyli
Créature
-

Messages: 1003


Sirène


Voir le profil WWW
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 18, 2016, 10:27:49 »

La boule qui s'enfonçait entre mes cuisses procuraient des sensations insoupçonnée. Les bulles d'airs qui s'échappaient des trous stimulaient mes parois vaginales et remontaient le long de mon clitoris en une douce caresse. Sous la surprise de la sensation je ne put refouler un petit rire tout en caressant ses cheveux, rougissant légèrement de plaisir avec les yeux vers le ciel. Mais d'un coups, plus aucun mouvements ne se faisaient sentir, la pauvre lycéenne semblait avoir vider ses poumons et retombait mollement vers le fond. Comme c'était adorable, quand je lui avait ordonner de le faire jusqu'à ses limites, j'avais voulu dire qu'elle avait le droit de remonter une fois ses limites atteintes, mais à la place elle était resté jusqu'au bout, jusqu'à ne même plus avoir de force pour remonter. Tant de dévouement forçait le respect et me faisait surtout me lécher le contour des lèvres, comme un prédateur qui venait de trouver un succulent gibier. Si elle était aussi dévouée ... on allait vraiment s'amuser !

Hihi, mais je ne t'ai jamais interdit de remonter quand tu n'avait plus de souffle...

Avec un grand sourire, je tire sur la laisse pour la faire sortir de l'eau, et la laisser ainsi tousser les quelques gouttes que le bâillon à trou aurait pu laisser rentrer. Bien que la récompense ne lui plairait peut-être pas, je décidais de lui faire une petite fleur pour ce qu'elle venait gentillement de m'offrir.

Je vais te faire un petit cadeau, toi reprends bien ton souffle et ne t'échapper pas sinon.... et bien tu sais ce qui va se passer !

Et là en plus si elle s'en allait, j'avais en plus son matériel ! Car oui je la laissais seule dans l'eau pour aller investir son matériel et le cacher un peu plus loin derrière des rochers, pour être sure que personne ne trouve quoi que ce soit pendant notre petit jeu... qui allait évoluer. Toutefois, je prenais quand même son sac qui contenait les liens, les menottes et autres jouets destinés à son show, nous pourrions en avoir besoin après tout.

Tout est bien cacher, et maintenant comme ça je vais pouvoir te montrer quelque chose ! Mais... respire bien à fond !

La pauvre devait bien s'en douter, ça allait être reparti pour un nouveau plongeon ! Et pas le temps de protester car la laisse autour de son joli cou la tire déjà de force sous l'eau, à une vitesse plus grande que la moyenne. Après un peu plus d'une bonne minute de longue nage sous l'eau nous arrivions enfin à un endroit satisfaisant, d'un peu plus de 10 mètres de fonds. Mais si la belle avait le visage rouge et semblait prête à bientôt s'étouffer il n'en était rien pour moi... Si elle pensait que c'est parce que j'étais spéciale elle était dans le bon, et je le lui confirmait une fois pour toute en englobant la totalité de sa bouche entre mes lèvres. Les trous dans le bâillon étaient désormais une véritable bénédiction, ils permettait à l'air expiré dans mon baiser imperméable de passer au travers, et donc de le lui offrir. Nul besoin de le lui enlever pour lui offrir ce bouche à bouche particulier, ressemblant plutôt à un baiser bienveillant qui lui offrait le meilleur elexir de vie... l'oxygène !

Voila pour te remercier, je te montre ma véritable nature ! comme tu peux le voir je peux respirer sous l'eau, parler... je ne suis pas humaine !

Mon corps ondule contre le sien alors que je ne m'en détache pas encore, les deux mains bien ancrée sur ses fesses.

Ici on peut jouer comme on veut sans se faire repérer, et je t'ai montrer comment faire pour respirer ici alors... tu sais ou venir chercher l'oxygène quand il le faudra !

Je lui enlevais désormais cette laisse inutile et l'enroulait plutôt autours de son sac. L'autre extrémité de la corde lui se retrouvait relier à une roche de fond, pour que son matériel reste à proximité et que le sac ne remonte pas à la surface. Il serait dommage de se priver de son petit arsenal de joujou...

Et maintenant tu va me faire ton show ici ! Et comme tout bon show qui se respecte je ne vais faire que regarder pour l'instant et me chauffer toute seule de mon côté !

M'installant à 3 petits mètres de la lycéenne, je commence à m'assoir sur le sable avec les jambes allongées vers l'avant, et à me caresser entre les cuisses d'un geste ample et sensuel. Même si la voir perdu comme elle l'était était excitant, je me caressait surtout en prévision du show qu'elle allait devoir m'offrir.

Tu va te faire du bien toute seule devant moi, mais comme je sais que tu ne peux pas respirer je te permet de venir respirer comme je te l'ai montrer... Une seule fois jusqu'à la fin du show alors, choisit bien ton moment !

La fin du show étant son orgasme... peu importe le moyen utilisé. A main nues, avec les frottements de la corde, avec ce qu'il y avait dans son sac... je lui laissait quartier libre !
Journalisée

Lianne
Humain(e)
-

Messages: 7



Voir le profil
Fiche
« Répondre #6 le: Septembre 11, 2017, 03:10:07 »

La jeune fille n'en pouvait plus, les bulles d'air remontaient sur sa figure, elle fermait les yeux pour ne plus rien voir et essayait de retenir un maximum sa respiration. Mais la force la quittait petit à petit, ses mains lâchaient prisent et sa tête ne bougeait plus. Et c'est alors que la femme tira sur la laisse pour la sortir de l'eau. Grâce au trou de son bâillon elle cracha de l'eau en petit jet. On pouvait l'entendre tousser malgré ce qu'elle avait devant la bouche. Elle ouvrit les yeux c'était pas encore très nette, tout était un peu flou...

La femme lui demanda alors de reprendre son souffle alors qu'elle partait cacher le matériel de Lianne. La jeune femme ne comptait pas fuir loin de là... Elle était encore un peu patraque, le temps qu'elle sorte de l'eau elle n'irait pas bien loin. Pis si elle comptait fuir par l'eau alors là... Ce n'était même pas la peine d'y penser, nager sur une grande distance c'était pas possible. Une fois que son bourreau eu finit de cacher son matériel elle lui demanda de bien respirer à fond...

"HMMM.HMMM."

Lianne tournait la tête de gauche à droite pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas envie de retourner sous l'eau. Non elle ne voulait pas encore manquer d'air. Pas encore une fois ! Cette sensation était des plus atroce. Elle ne voulait pas la revivre encore... Mais elle n'eut pas le choix. A peine le temps de prendre sa respiration que la laisse tira sur son cou et sa tête se retrouva submergée...

Cette femme nagea à une vitesse folle trainant la pauvre Lianne qui laissait une longue trainée de bulle sur son chemin. Il allait de plus en plus en profondeur, comment-cela était-il possible. La jeune femme ne comprenait rien... Mais sa préoccupation n'était pas spécialement là. Car elle n'avait pas eu le temps de prendre une grande bouffée d'air et vue la distance à laquelle elle était, elle n'allait pas pouvoir remonter à la surface. Elle essayait de bouger les bras et les jambes pour ralentir la descente, consommant encore un peu plus son oxygène. Mais rien n'y faisait cette femme étrange continuait de l'entrainer vers le fond.

C'est alors que cette descente s'arrêta... Lianne allait bientôt tourner de l'oeil encore une fois alors que Lily non. Rien ! Tout allait bien pour elle. Puis elle s'approcha d'elle... La jeune femme essaya de la repousser par pure protection, mais elle avait vraiment du mal à se mouvoir et elle ne put la repousser. Repousser ses lèvres qui venaient d'entourer son bâillon. Et qu'elle chance finalement, car c'était une des meilleures choses qui pouvait lui arriver à cet instant. De l'air venait de rentrer dans sa bouche, dans tout son corps. Comment c'était possible aucune idée. Mais, c'était tellement agréable elle ne pouvait plus la repousser c'était son seul moyen de vivre, étant donné qu'elle ne pouvait pas remonter à la surface aussi vite qu'elle était descendue, beaucoup trop de distances.

Et la encore une chose des plus étrange arriva, cette femme se mit à parler dans l'eau. Comme ça naturellement ! Si Lianne ne c'était pas maîtriser, elle aurait pu s'étouffer. Elle n'allait pas mourir ici alors elle essayait de se concentrer quand même un minimum. Cette femme non humaine lui demanda alors de lui faire un petit show sous l'eau et elle avait le droit une fois de venir respirer... Elle avait déjà du mal à se mouvoir dans l'eau et respirer qu'une fois n'allait pas être une chose facile. Car en bougeant elle allait utiliser sa réserve d'oxygène bien vite. Mais, elle n'avait pas vraiment le choix...

Lianne se permit quand même de revenir vers cette sirène ? Oui... Sirène car une femme qui respire et parle dans l'eau ça peut pas être autre chose. Donc elle se dirigea vers elle pour déposer ses lèvres contre les siennes pour prendre une grande bouffée d'oxygène avant de commencer son show c'était la moindre des choses.

Puis elle commença directement ! Elle n'avait pas de temps à perdre... Lianne devait se faire du bien et vite ! Donc directement, elle commença à se masturber d'une main alors que l'autre faisait des mouvements du haut vers le bas pour rester au fond de l'eau. C'était pas très très pratique. Lianne ferma également les yeux pour penser à autre chose cas sa futur mort peut-être. Elle essayait de penser à toute les choses qui l'existait en temps normal, tous les bons moments qu'elle avait passer devant les caméras. Mais juste avec ses doigts ce n'étaient pas suffisant. Elle se dirigea alors vers son sac et attrapa la corde rapidement elle enlaça ses seins avec celle-ci les compressant.

Lianna appréciait pas mal le bondage. Les nœuds qu'elle avait fait était assez approximatif mais cela lui permettait déjà de prendre du plaisir. Le seul bémol, tous ces gestes lui avait consommé pas mal d'air, elle attrapa son sac et se mit à nager vers la sirène pour reprendre son souffle. La seule fois où elle avait le droit. Puis elle se recula et ouvrit son sac. Elle sortit un premier god vert fluo avec des petites bosses dessus d'une taille assez conséquente qu'elle inséra dans son intimité. Puis un deuxième plus petit bleu azur et sans la moindre hésitation celui-ci rentra dans ses fesses. C'était quelque peu douleur sans aucunes préparations, heureusement que l'eau atténuait un peu la douleur. Elle passa ses jambes autour d'une roche qui se trouvait au fond de l'eau pour éviter de remonter à la surface et pouvoir avoir les deux mains libres.

Et c'est alors qu'elle se mit à faire des vas et viens avec les deux gods qui se trouvaient dans ses orifices. Elle y mettait vraiment du coeur allant très vite alors que sa poitrine se trouvait compressée entre le cordage qui l'entourait elle avait de nouveau fermé les yeux pour se concentrer sur diverses images.

Avec tous les mouvements qu'elle faisait elle sentait qu'elle avait de moins en moins d'oxygène, mais heureusement... Elle réussit à atteindre son orgasme avant d'être à court.

Lianne se mit à jouir, le peu d'air qui lui restait s'échappa par les trous de son bâillon formant une grande quantité de bulle autour de sa tête. Son corps se décontracta d'un coup, ses jambes lâchèrent prisent et son corps remonta doucement à la surface alors que ses bras étaient écartés le long de son corps. En position d'étoile de mer, la jeune femme remontait doucement à la surface avec toujours ses jouets enfoncés dans sa chatte et son cul.
Journalisée

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox