banniere
 
  Nouvelles:
LGJ inaugure un système de vote et nous vous parlons de l'avenir du forum ici.

Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Gala promotionnel [Sayako]  (Lu 346 fois)
Miranda Forge
Humain(e)
-

Messages: 270



Voir le profil
Fiche
« le: Septembre 04, 2016, 09:51:15 »

Threshold
Sud de Tekhos


Threshold était l’une des grandes métropoles de Tekhos. Moins importante que la capitale, Threshold était néanmoins une mégapole de taille considérable. Situé au sud de l’État tekhan, la ville était surtout connue pour son activité commerciale internationale, car elle était proche d’Edoras, et était, pour ainsi dire, la première ville d’importance que les étrangers voyaient en arrivant par la terre. Plantée entre deux épaisses chaînes de montagnes, Treshold était une ancienne forteresse tekhane, qui arborait encore, en son centre-ville, les fortifications de l’ancienne ville, même si la nouvelle s’était étalée au-delà des murs. Threshold disposait de nombreuses usines et complexes miniers situés dans les montagnes, des constructions qui avaient jadis été faites par les Nains, avant que les Tekhanes ne les reprennent.

La ville se concevait ainsi comme une grande place marchande, une pépinière industrielle et commerciale, car c’était ici, à Threshold, qu’on produisait une grande partie des minerais et des énergies permettant d’alimenter les machines tekhanes. La ville bourdonnait d’activités, et achetait les multiples exportations en minerais venant de Nexus, tout en vendant ses surplus. Économiquement assez pauvre, Threshold disposait toutefois, comme toute société, d’une bourgeoisie, qui se situait dans l’ancienne ville, dans des manoirs et des maisons situés au sein des murs. Du fait de sa proximité avec Edoras, Threshold était aussi baignée dans la religion shintoïste d’Edoras. Ainsi, la régente de Threshold était une femme qui se faisait surtout connaître par son titre : la Shuten-dōji. Forte et influente, Shuten avait deux visages : une face publique, officielle, et une face privée. Threshold bénéficiait d’une culture particulière, car c’était la Shuten qui gérait le marché noir et les trafics. Pour beaucoup, c’était un signe évident de corruption, mais la Shuten, face à ces accusations, avait toujours dit que le crime organisé n’était pas une chose qu’on pouvait éradiquer, mais une nécessité d’organisation sociétale. Elle luttait donc contre ce qu’elle défendait, ce qui était très paradoxal, et très propre à Threshold.

Miranda disposait d’installations dans Threshold, et avait décidé de participer à un gala organisé par sa firme, plus particulièrement par la femme qu’elle était, présentement, en train de prendre en levrette dans la chambre de son hôtel de luxe, un manoir au centre de la ville, où le gala avait lieu au rez-de-chaussée : Laura... Ou, plutôt, Sayako. Elle était dans sa tenue noire ouverte et moulante, cette espèce de sling bikini qui était son uniforme de scène, et, avant de commencer la tournée, Miranda avait voulu faire un « audit » de ses compétences.

« Hmmm... Haaaa... »

La PDG connaissait bien Laura. Elle était... Une expérience unique. Initialement, « elle » était en réalité un « il », répondant au nom de Laurent. Un orphelin, sans famille, sans histoire, sans passé, et sans avenir. S’il avait grandi normalement, il aurait fini fantassin, ou mineur. Au lieu de ça, Laurent s’était inscrit comme cobaye aux expériences génétiques menées par GeoWeapon Corp., tâche d’autant plus facile que l’orphelinat dans lequel il avait vécu appartenait à la firme. Miranda avait sélectionné Laurent et d’autres cobayes pour participer au Projet Géhenne, ce projet avorté, mais toujours en cours, consistant à trouver un moyen de transformer les hommes en femmes. Géhenne avait toujours été un échec, les tentatives de manipulation des chromosomes provoquant, soit la mort, soit des dégénérescences mentales et physiques donnant lieu à des galeries aux horreurs particulièrement repoussantes.

Avec Laurent et les autres cobayes, Miranda avait décidé de réaliser une expérience supplémentaire, se calquant sur sa mégalomanie, mais aussi sur le fait que le sang des Forge était génétiquement « pur ». Elle s’était appuyée sur divers théories eugéniques, et avait conçu plusieurs bâtards, comme Laurent, pour voir si, une fois arrivés à maturation, ils supporteraient les traitements. Laurent avait donc rejoint un laboratoire, et avait été le seul cobaye à survivre. Miranda avait conçu une dizaine de bâtards, et, sur les dix, cinq n’avaient pas supporté les changements, et étaient morts pendant les opérations. Les quatre autres avaient connu des dégénérescences cognitives et musculaires ayant nécessité de les abattre, et seul Laurent, en réalité, avait pu supporter le traitement. Une révolution qui n’était, actuellement, toujours pas expliquée, et faisait de Laura, désormais la créature ayant vu le jour après Laurent, un cobaye lié à vie à GeoWeapon Corp., car elle subissait encore régulièrement des tests et des expériences destinés officiellement à s’assurer de ses performances sexuelles, mais en réalité à tenter de découvrir pourquoi Géhenne avait fonctionné sur elle, et uniquement sur elle.

C’est à ce titre que Laura était devenue la tête d’affiche  de Geo-Idol, un sous-département de la tentaculaire firme visant à créer, par le biais de clips musicaux, de programmes télévisés, et de campagnes publicitaires, des figures iconiques auprès de la population tekhane. Sayako était l’une de leurs plus belles réussites, et Miranda avait accepté l’idée de faire une tourner des villes tekhanes, afin de promouvoir GWC, par le biais de soirées de gala à la sauce tekhane. Threshold était la première ville de cette tournée, et Miranda avait choisi de s’y rendre, car GWC avait des intérêts importants dans cette ville, où la firme contrôlait de multiples mines.

Mais, pour l’heure, Miranda se contentait de besogner Sayako, en la sodomisant joyeusement.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox