banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
Auteur Sujet: Réunion familiale [Kyli - Harleen Quinzel]  (Lu 2411 fois)
Poison Ivy
Créature
-

Messages: 565



Voir le profil
FicheChalant
« le: Août 27, 2016, 11:59:31 »

« J’ai déménagé pour elle. Elle me demandait pourquoi nous n’avions pas un appartement comme tous les autres dans le lycée. »

Pamela grimpait tranquillement les marches de l’escalier de la résidence. C’était un immeuble construit de manière japonaise, avec l’escalier à l’extérieur, et une série de couloirs à l’extérieur, donnant sur des portes. L’appartement de Pamela était dans les derniers étages, abritant les suites résidentielles. Elle s’était logée dans une grande résidence, avec plusieurs bâtiments reliés ensemble par des passerelles, s’articulant autour d’un grand jardin au centre, avec plusieurs statues, des bancs, et une fontaine en plein milieu. Un endroit luxueux, et qui permettait de rapidement rejoindre le lycée Mishima, en remontant le long du boulevard.

La jeune femme portait des lunettes de soleil, et une belle robe verte estivale, avec des sandales. Une tenue méconnaissable pour l’Empoisonneuse, dont les longs cheveux roux glissaient le long de son dos. À côté d’elle, il y avait Harley, qu’elle avait invité pour lui présenter son logement, mais aussi pour se renseigner sur elle. Ivy avait longuement hésité à aider Harley, et avait finalement décidé de laisser la jeune femme se débrouiller toute seule pour fonder son gang. De ce qu’elle en savait, Harley ne s’en sortait pas si mal, ce qui, en soi, n’était pas foncièrement très surprenant. Le Japon était un pays particulièrement loufoque, et Ivy avait juste conseillé à Harley de se rendre sur les réseaux sociaux pour former son gang, voire de se rapprocher de Mishima pour fonder une activité extrascolaire avec elle. Par l’intermédiaire de Pamela, et avec l’aide de quelques secrétaires comme Shani Stevens, il n’était pas bien difficile de fonder un club consistant à recruter des Quintettes.

Et puis, au-delà de ça, c’était surtout l’occasion pour Harley de revoir Kyli.

« Je lui ai acheté une console de jeux vidéos. Elle a beau être une Alraune, elle a des goûts de plus en plus humains. »

Kyli prenait assez rapidement ses marques et son indépendance, mais elle dormait encore avec sa mère, et ne s’imaginait clairement pas vivre en-dehors d’elle. À Mishima, elle avait progressivement réussi à s’intégrer, et Ivy se demandait si elle n’avait pas déjà couché avec d’autres personnes… Comme Shiro, l’infirmière qui l’avait examiné pendant plus d’une heure, ou même Mélinda, dont la bande lui tournait autour, pour l’inviter à venir passer une soirée dans son manoir.

Les pas de Pamela rejoignirent le dernier étage, où il y avait peu de portes, et elle s’approcha de la sienne, puis l’ouvrit, débarquant dans le vestibule. Ce fut là que, quand Harley entra, plusieurs tentacules jaillirent du plafond et du sol, et vinrent enserrer ses bras et ses jambes.

« Du calme ! C’est une amie ! »

Les plantes de Pamela protégeaient jalousement ce grand appartement, bondissant sur n’importe quelle personne étant considérée comme hostile. Kyli et Pamela pouvaient néanmoins calmer les plantes, et elle laissa les plantes s’imprégner de l’odeur corporelle d’Harley, pour éviter que cet incident ne se renouvelle.

« Il y a une chambre d’amie pour toi, si tu veux… J’ai dit à Kyli que tu venais cet après-midi, elle était… Enthousiasmée. »

Pamela et elle avaient aménagé il y a quelques semaines, et, comme toujours, Ivy avait pris ses propres dispositions. Elle avait loué cet appartement en soufflant sur le propriétaire, qui louait donc l’appartement gracieusement, et avait également ensorcelé ses voisins, pour qu’ils fassent ses courses, et conduisent Kyli à l’école. Les plus jolis avaient même droit de coucher avec Ivy. Le changement était conséquent pour elle, mais elle s’y faisait peu à peu. Elle avait doté son appartement d’un jacuzzi, et il lui arrivait fréquemment de faire venir des hommes pour les utiliser comme esclaves, notamment pour la masser ou faire le ménage. L’essentiel était de ne pas trop le faire devant Kyli, pour ne pas lui donner de mauvaises idées, comme le faire à l’école.

Mais, pour l’heure, Kyli avait entendu sa mère revenir, en compagnie d’Harley, et ne tarderait vraisemblablement pas à venir les saluer…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 112


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #1 le: Août 29, 2016, 03:27:41 »

Cela faisait deux semaines que maman et moi avions emménagé dans notre nouvel appartement. Ce changement de lieu de vie avait marqué un tournant pour moi dans ma vie sur Terre : depuis que j'avais un toit en dur au-dessus de la tête, au lieu de toutes les cachettes végétales d'Ivy, je me sentais plus à l'aise dans ma nouvelle vie. J'avais déjà invitée plusieurs amies, dont ma super copine Hairi-chan, et j'en avais justement une en ce moment dans mon lit, une fille nommée Aiko, une deuxième année au corps de rêve qui croyait qu'elle pouvait me commander sous prétexte que j'étais sa kouhai. Inutile de dire que, depuis que j'avais une maison où ramener des amies, je ne me privais pas de coucher avec certaines d'entre elles, que ce soit parce qu'elles en avaient envie ou parce que je les provoquais avec mes phéromones. Et quand je ne faisais pas l'amour ici, je le faisais au lycée. L'une des infirmières m'avait fait un ''examen approfondi'' et l'une des coqueluches du lycée faisait tout pour m'attirer chez elle pour une soirée pyjama. Mais pas ce soir. Ce soir, maman allait venir avec tata Harley, et je comptais bien en profiter juste après en avoir fini avec Aiko.

Tandis que moi et mon invitée nous reposions après l'amour, je sentis les tentacules de l'entrée s'agiter, signe qu'un intrus avait passé la porte. J'allais me précipiter dans l'entrée pour le maîtriser quand je sentis la présence de maman. L'inconnu en question devait sûrement être tata Harley. Rassurée, je quittai ma chambre pour aller les accueillir comme une bonne petite fille doit le faire... en portant juste ma culotte à fraises rouges et le soutien-gorge assorti.

« Bonsoir maman, bonsoir tata Harley. Vous avez passé une bonne journée ? »

Je descendis lentement les escaliers pour bien leur laisser le temps de savourer la vue puis, une fois dans leurs bras, je leur fis un gros câlin. C'est là qu'Aiko se réveilla dans ma chambre et vint à notre rencontre, déboussolée et surprise. Rapidement, j'envoyai une dose de phéromone sur son visage pour la remettre en mon pouvoir.

« Encore merci Aiko, c'était très amusant. Maintenant, va te rhabiller et rentre directement chez toi. Si on t'interroge, dis que tu étais à la bibliothèque. »

Puis je retournai voir maman et tata.

« En attendant qu'elle quitte ma chambre, ça te dirait de visiter l'appartement tata Harley ? »

Une fois ma chambre libre, je comptai bien l'y conduire pour jouer avec elle.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 245


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #2 le: Août 30, 2016, 08:46:42 »

Retour à la vie normale pour Harley, elle n'oubliait pas d'être Harley Quinn, loin de là mais elle faisait ça surtout le soir, comme une certaine chauve pourris. Et puis elle devait entraîner son gang, mener à bien leurs missions mais pour le moment, c'était repos pour le gang. Elle avait autre chose sur le feu, même deux. Car si Harley était passé chercher Pamela à son travail, c'est aussi car elle avait postulé là-bas. Elle y avait juste déposé son CV mais sans être dans une de ses tenues loufoques. Un beau tailleur, de fines lunettes sur le nez, les cheveux attachés, bref, voici Harleen Quinzel ! Il fallait bien être sérieux et avoir une double identité. Batman n'est pas toujours Batman sinon il ferait aussi la loi le jour mais soit il dort quand le soleil est levé, soit il a une autre vite. Puis c'est comme tout le monde après tout, Superman, le type à la lanterne, la merveilleuse et gracieuse Wonder Woman – c'était son idole – et tous les autres clampins. Allant donc dans leur nouveau logement, elle échangèrent les banalités, Ivy et ses soucis de maman ainsi que ses aventures de maman célibataire, Harley et son gang.

Contrairement aux idées reçu, elle n'était pas là pour foutre la merde mais plutôt pour faire la loi même si ses méthodes sont musclé avant de jouer la carte pacifiste. Harley semblait tourner la page, adieu Monsieur J, adieux les bêtises, les seules qu'elle fera à présent seront accidentelle ou pour le bien de la ville ! Qui irait plaindre Harley si Lucille, sa nouvelle Batte de base-ball viendrait écraser les bourses d'un pervers qui tripotent des petits culs dans les trains ? Si les gens ne sont pas contents, ils prennent rendez-vous avec Lucille ! Qui irait plaindre Harley si Lucille, sa nouvelle Batte de base-ball viendrait écraser les bourses d'un pervers qui tripotent des petits culs dans les trains ?

« Apprend à dresser tes plantes ! Je m'habille bien, on m'agresse, je m'habille pour sortir le soir, on m'agresse, je me trimballe en petite tenue, on m'agresse ! Je vais finir par croire que tu n'as aucune autorité ma chère ! »

Non mais oh ! Heureusement, sa petit Kyli vint les acceuillir en petite tenue tout mignonne avant qu'elle ne demande à sa petite copine de filer d'ici. Tiens tiens... Telle mère, telle fille !

« Fait donc ma petite fraise mais avant ça, laisse tata te papouiller ! »

Dommage qu'elle ne soit pas en modèle réduit, elle aurait aimé la prendre dans ses bras et lui faire tout plein de choses toute mignonne mais là, un gros câlin et tout plein de bisous étaient aussi bien pour sa petite-nièce. Enfin, c'était sa nièce sans l'être... C'est compliqué la famille ! Ne retirant rien de son aspect psychologue, Harley laissait la mère et la fille lui faire la visite guider de cet apparemment très bio, que ce soit le salon, le jacuzzi, la cuisine, la chambre de Pamy, la terrasse et même la chambre d'amie ! Moui, elle va s'y plaire ici. Reste à voir comment s'organiser avec ses soirées du gang pour passer du temps ici et faire régner la loi ? Compliqué de trouver un équilibre.

« Alors ma Pamy... qu'est-ce que tu nous as concoctées pour s'amuser toutes les trois ? Et toi ma Kyky à la fraise, qu'est-ce que tu as appris de beau à l'école ? Et attention ! Je pourrais peut-être bientôt y bosser alors je garderais un œil sur toi ma petite, tu ne pourras pas faire de bêtise si on te surveille ! »

Dit-elle en plaisantant... des trois, c'était Harley qui risquait de faire une bêtise en premier après tout. Sans aucun doute. Bref, la soirée commençait pour elles et elles avaient tout le temps devant elles alors inutile de déjà chercher la chaleur des corps, autant savourer ses retrouvailles, en famille.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 565



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #3 le: Août 31, 2016, 12:28:00 »

Les plantes d’Ivy étaient peut-être un peu trop sensibles, oui… Mais c’était aussi une manière de protéger Kyli. Les pouvoirs de sa fille se développaient à toute allure, et Pamela soupçonnait que l’aura de luxure qui régnait à Mishima n’y était pas pour rien, et que cette aura avait dû, dans une certaine mesure, influer sur ses pouvoirs. Elle ne fut donc pas surprise de voir qu’une jeune fille sortit de la chambre de Kyli, même si elle fronça légèrement les sourcils, n’ayant encore jamais vu cette dernière. Kyli avait bondi de son lit en voyant qu’Harley était là, et usa de ses phéromones pour chasser Aiko, qui sortit rapidement, sans se poser plus de questions. Restée silencieuse, Pamela admira silencieusement les talents de la femme.

*Les gènes s’affinent de génération en génération… Elle me surpassera bientôt, j’en suis convaincue.*

Et c’était en réalité tout à fait normal, car l’évolution fonctionnait ainsi. Les enfants se devaient de dépasser leurs parents, c’était dans la nature des choses. Elle laissa donc Harley et Kyli refaire connaissance, puis laissa Kyli faire à Harley la visite. Particulièrement enjouée, Kyli filait à toute allure, et Ivy se contenta de les suivre, tout en se disant machinalement qu’il n’était pas concevable de laisser Harley dans un tailleur, maintenant qu’elle était ici. Avec son côté surexcité, on oubliait parfois que, avant que Gotham ne la transforme, Harley Quinn avait été le docteur Harleen Quinzel, une femme particulièrement sérieuse, qui avait suivi des études universitaires, et obtenu un diplôme en psychologie. Néanmoins, et même quand elle était encore socialement acceptable, la jeune femme n’avait jamais eu envie de mener une vie normale, et rêvait de mener une vie libertine avec Le Joker. Au Japon, elle pouvait néanmoins utiliser plus facilement ses diplômes, car, aussi tristement impopulaire soit-il aux États-Unis, le Joker était une figure moins connue au Japon, et c’était encore plus vrai pour Harley.

Pamela et Kyli lui montrèrent donc les multiples chambres, la bibliothèque, la serre, le jacuzzi, et Harley put même voir son laboratoire, avec de multiples plantes, et des instruments. De quoi lui rappeler de vieux souvenirs… Elles arrivèrent ensuite au salon, où Harley demanda quel était le programme.

« Hum… Pour commencer, ma chérie, tu vas te changer. »

Elle se déplaça un peu, et lui présenta une tenue, en lui souriant légèrement.

« Enfile ça à côté, puis Kyli te parlera… Nous parlera… De ce qu’elle fait à l’école, et de ses multiples amants, car, visiblement, même moi, je ne les connais pas tous. »

On aurait pu prendre ça pour un reproche, mais il était atténué par la lueur amusée qui perlait dans ses yeux, et par sa main, qui alla caresser ses cheveux, glissant tendrement dessus. Elle laissa donc Harley se changer, et se retourna ensuite vers Kyli, en lui parlant brièvement.

« Tu n’as pas encore essayé de séduire nos voisins, n’est-ce pas ? »

Vu qu’elle utilisait ses voisins comme esclaves et comme amants, elle n’aurait pas été surprise d’apprendre que Kyli faisait la même chose. Elle était en tout cas sincèrement ravie de voir comment sa fille arrivait à rapidement s’adapter à la vie en société… À la manière dont sa mère le ferait.

Telle mère, telle fille…
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 112


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #4 le: Septembre 01, 2016, 06:54:18 »

Après quelques câlins très innocents par rapport à ce qu'on avait fait la dernière fois qu'on était toutes les trois, maman et moi fîmes une visite complète de l'appartement à tata Harley. Les diverses chambres, dont certaines cachaient des tenues érotiques et des jouets sexuels, la bibliothèque, le jacuzzi, dans lequel j'invitais parfois des amies pour un bain pas innocent du tout, la serre, dans laquelle je me ressourçais quand il le fallait, et toutes les autres pièces. Au final, l'appartement n'était pas si grand que ça. Une fois arrivées au salon, l'arlequin demanda quel était le programme de la soirée, et cela commençait par un petit changement de tenue. Ensuite, je devrais parler aux deux femmes de mes activités au lycée et de mes multiples amants.

« Oh tu sais, il n'y en a pas tant que ça. »

Une autre fille aurait sûrement pris ça comme un reproche de sa mère, mais moi je savais que, venant d'elle, c'était un compliment. Pendant que tata Harley se changeait, elle m'interrogea sur mes rapports avec les voisins.

« Non, ils ne m'intéressent pas. A part peut-être la fille qui habite en face. Elle a l'air toute gentille et toute timide, ce serait amusant de la confronter à ses désirs. »

En un éclair, l'arlequin revint dans sa nouvelle tenue, qui lui donnait un tel charme que je me jetai dans ses bras dès que je la vis.

« Tu es trop jolie tata Harley ! J'adore ta tenue. »

Mon envie de câlins me reprenait aux tripes, mais ce n'était pas pour tout de suite. Nous allâmes toutes les trois nous installer dans les canapés, et les deux femmes ouvrirent grand leurs oreilles pour m'entendre parler de ma vie de lycéenne.

« En fait il n'y a pas grand chose à dire. Je vais au lycée tous les jours, je suis bien les cours, je fais mes devoirs... Je suis très forte en sciences mais j'ai des lacunes dans les matières littéraires et pour les cours d'économie domestique. Je me suis inscrite au club de jardinage, dans lequel on travaille sur de nouvelles méthodes pour l'entretien des plantes, et je leur apporte juste ce qu'il faut pour qu'ils ne se doutent pas que je suis une alraune.
Pour ce qui est de mes amants... il y a Aiko, que vous avez vu tout à l'heure, une de mes aînées qui a cru pouvoir me commander parce que je suis plus jeune, alors je me suis dit que je pouvais m'amuser un peu avec elle. Il y a aussi ma super copine Hairi-chan. Tu devrais la rencontrer tata Harley, vous avez plein de choses en commun. Elle aussi elle aime cogner sur des méchants avec une batte. Il y a aussi l'infirmière qui m'a auscultée pendant ma visite médicale. Elle a dit que j'étais très mignonne, elle s'est mise à me peloter, et on a fini ensemble dans un des lits de l'infirmerie. Elle a dit que, si je voulais revenir, je devrais lui donner mes sous-vêtements. Hier, j'ai pris une fille dans les toilettes, elle m'a dit que c'était son fantasme de faire l'amour là. Et enfin, même si je n'ai pas encore couchée avec, il y a cette fille qui s'appelle Mélinda. Elle et ses amies veulent que je vienne chez elle pour faire une soirée pyjama. »


Comme je l'avais dit plus tôt, il n'y avait pas tant de filles que ça. Je ne couchais qu'avec celles qui le voulaient bien, et je n'utilisais mes phéromones que sur celles qui me prenaient la tête, comme Aiko et ses copines. Parler de toutes ces expériences m'avaient passablement excitée, et j'étais prête à parier que les deux femmes le voyaient bien. Néanmoins, rien ne m'empêchait de les taquiner un peu.

« Fwwoohh ! Il fait chaud ici ou c'est juste moi ? »

J'allai ensuite nonchalamment dégrafer mon soutien-gorge sans pour autant le retirer.

« Ah ça va mieux. »

Comment allaient-elles réagir ?
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 245


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #5 le: Septembre 06, 2016, 08:28:37 »

Maintenant chez elle, il va falloir prendre des nouvelles de sa petite Kyky pour commencer. Ivy aussi mais disons qu'elle savait plus ou moins ce qu'elle avait pu faire depuis leur dernière rencontre, à moins qu'une chose pas croybale lui soit tomber dessus, elle connaissait les grosses lignes. Mais Kyli, ce n'était que du mystère ! Même si elle semblait tenir de sa mère pour se montrer assez « proche » des autres, elle ne savait pas trop comment voir cette petite ? Pour le moment du moins. Ayant droit à une petite visite guidée de leur apparemment, Harley observa sans trop se poser de question, ça restait simple. Chambre, salon, salle d'Ivy pour ses plantes et autres expériences, bref, ça restait du classique. Bien vite, Ivy lui proposa de mettre une tenue moins correcte, plus Harley qu'Harleen. Elle se changea devant elles, sans être gêné plus que ça avant que Kyli lui sautât dans les bras.

« Merci ma chérie mais faut remercier ta mère, elle a toujours eu un talent pour me dénicher de nouvelles tenues. Puis un jour, faudra bien que tu en aies une spéciale toi aussi ? On pourra commencer par voir ce que j'ai en réserve ? »

Une Kyli version Harley ? Une bonne fusion entre Ivy et Harley qui donnerait... Poison Quinn ! Ce qui donner l'air d'entendre Poison Queen, ce qui en jette ! Ou Ivy Quinn dans le même genre, ça aussi c'est pas mal ! Mais quelque chose comme Harley Ivy ou Harley Poison, c'était moins classe... Cela doit, elle imaginait bien sa petite pousse habillé comme elle, elle serait trop choupinette ! Prenant place sur le canapé, la petite entre elles, les deux jeunes femmes l'écoutait, Harfley jouait avec une de ses mèches en se disant que les couettes, déjà, c'était ok pour sa transformation en Quinn. Reste plus qu'à bossé la tenue et peut-être un peu de maquillage ? Harley écouta d'une oreille, trouvant étrange cette Hairi-chan ? En quoi elles se ressemblaient ? Elle ne connaissait pas d'Hairi elle ?

Elle verra plus tard. De même que cette drôle d'infirmière qui collectionnait les sous-vêtements... C'est qyuoi ce lycée ? Après c'est elle qu'on traite de folle ? Si c'était un lycée de fou, elle aurait eu sa place deuis un bail là-bas !

« Des filles qui invitent une nouvelle à une soirée pyjama ? Moi je trouve ça louche quand même... Je sais que tu sais te défense Kyky mais ça cache peut-être du bizutage alors évite cette fille quelque temps. Faudrait que je mène mon enquête à ce sujet pour voir si elle est clean ! »

Harley faisait attention à sa Kyli chérie. Puis Pam pourrait surement lui en dire plus sur cette fille ? Tout comme Félicia ou Aoki qui jouait un double jeu avec le lycée et son job et son autre job secret. Va falloir faire travailler un peu les relations ! Même si Kyli tentait de les séduire – déjà – Harley souriait en posant sa main sur l'un de ses seins, le caressant doucement, avec ou sans son soutif.

« Mmh ta maman le voit peut-être pas comme elle est là tous les jours mais... t'aurais pas pris une petite taille en plus ici ? J'ai l'impression que la dernière fois, c'était moins gros, non ? Pourtant c'est toujours aussi doux et moelleux mais... Mmhh... je trouve que ça a changé. »

Inspection et plaisir peuvent rimer après tout. D'ailleurs même si Harley n'était pas un docteur comme l'infirmière de l'école, elle se devait quand même de voir si sa petite Kyky avait beaucoup changé depuis la dernière fois ? Après le sein, elle se pencha sur sa bouche qu'elle embrassait doucement, avec tendresse pendant quelques instants avant de mordiller sa lèvre inférieure et la lâcher.

« Hum, tu as toujours ton petit goût de menthe douce, tout va bien de ce côté-là. Maintenant, allons voir ta petite fraise. Je me demande si le gazon y a poussé ? »

Bah quoi ? Elle était ado, les poils ça pousse à cet âge-là et Kyky était une belle plante donc pas de poil mais du gazon. On dit que les lesbiennes se broutent le gazon non, autant prendre ça au pied de la lettre. Harley caressa d'abord la culotte à fraise sans perdre du regard sa petite plante avant de doucement glisser ses doigts dedans pour constater la douceur... Imberbe ou épilée la petite ? Difficile à dire mais c'était doux et humide... un bon point pour la petite plante à la belle plante de maman. Cela allait être de sacrées retrouvailles !
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 565



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #6 le: Septembre 07, 2016, 02:00:33 »

« Oh, si c’est toi qui va vérifier si cette Mélinda est saine d’esprit, je suis parfaitement rassurée, Harley ! » ironisa légèrement Ivy.

Elle plaisantait, bien sûr, mais n’avait pas trop à s’en faire. Pamela connaissait Mélinda, et savait que, pour elle, « soirée pyjama » signifiait une nuit de sexe à profusion entre des dizaines de femmes et d’hommes. Pamela n’était guère inquiète pour Kyli, qui avait amplement les moyens de se défendre, mais, pour autant, elle ressentait un brin de nervosité à l’idée de la laisser chez Mélinda. Est-ce que cette vampire arrogante irait jusqu’à tenter de la soumettre ? La seule fois où elle avait tenté de jouer à sa manière avec elle, Ivy l’avait enroulé dans ses tentacules, et, pendant toute la durée de la pause-déjeuner, Mélinda avait été violée par tous les orifices dans son bureau, avant que Pamela ne revienne la libérer. Depuis ce moment, Mélinda n’avait jamais retenté le Diable, mais il était difficile de résister face à sa petite Kyli.

Visiblement, le fait de revoir « Tata » Harley, surtout dans une si belle tenue, ne manquait pas d’émoustiller Kyli, qui tenta de les tenter discrètement. Pamela ne put que sourire, elle aussi charmée par la tenue d’Harley. L’uniforme lui allait vraiment à ravir, et Ivy n’était pas mécontente de son choix. Depuis qu’Harley s’était émancipée du Joker, elle avait sensiblement renouvelé sa garde-robe, et cette tenue allait assurément en faire partie.

Ce qui était bien, c’était aussi de voir que Kyli arrivait à se faire au fait de porter des vêtements. Pamela, elle, avait toujours du mal à en porter, car elle avait l’impression d’étouffer son corps, et aimait bien, au contraire, qu’il soit libre, et qu’il respire par lui-même. Harley s’intéressa donc à la taille des seins de Kyli, en se rapprochant, et approcha ses doigts de sa culotte. Assise sur son fauteuil, Pamela, elle, restait silencieuse, en souriant brièvement. Elle avait croisé les jambes, et ne trouvait rien à dire, laissant les deux femmes jouer ensemble.

« Je crois qu’une inspection très poussée s’annonce, Harley... »

Ce faisant, elle n’avait pas remarqué que, dans le vestibule du salon, là où il y avait ses plantes protectrices, plusieurs étaient en train de lentement remuer, et de se couvrir d’épines...



Il sifflait le long de ses lèvres, tout en avançant le long de la rue. Recouvert d’un chapeau feutré, arborant un long manteau qui tombait jusqu’au sol, l’homme ne manquait pas d’une certaine élégance, et la plupart des femmes, happées par son parfum, sensuel et original, se retournaient vers lui. Ses lunettes de soleil dissimulaient son regard, car, s’il était capable de changer la couleur de sa peau et son apparence, ses yeux, eux, restaient toujours nimbés d’un vert étincelant.

Son regard finit par s’arrêter devant un immeuble assez cossu, une superbe résidence privée avec un portail magnétique à l’entrée. Il s’en approcha, en sentant la présence de la personne qu’il recherchait.

*Nettement mieux que les égouts... Ton standing s’améliore, ma douce Pamela.*

Sa main se posa sur le portail, et des tentacules marrons sortirent de l’extrémité de ses doigts, et s’enroulèrent autour de la serrure, ne tardant pas à la broyer sur place, ouvrant ainsi la porte. L’homme s’avança ainsi, rejoignant la cour centrale, avec de multiples fleurs et plantes, qui réagirent toutes instinctivement à son approche... Puis, avec un calme assuré, il grimpa les escaliers de l’immeuble où se trouvait son ancienne élève.

Et, tandis qu’il grimpait, il sentit la colère d’Harvest croître sensiblement en sentant sa mère être de plus en plus proche...

*Oh, ne t’inquiète pas, mon petit, c’est pour bientôt... J’ai hâte de voir la tête qu’elle fera quand elle te verra...*
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 112


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #7 le: Septembre 07, 2016, 06:39:26 »

Tata Harley semblait s'inquiéter de l'intérêt que Mélinda me portait, et voulait que je l'évite le temps qu'elle en apprenne plus sur elle. Personnellement, je ne voyais pas où pouvait être le danger, mais je faisais confiance à ma tata, et je pris bien son avis en compte. Puis elle passa de l'inquiétude à l'intrigue en s'approchant de moi, posant une de ses mains sur ma poitrine, affirmant que j'avais du prendre du volume à cet endroit.

« Hhmm... je ne sais pas... si mes soutien-gorges me vont toujours, c'est que je n'ai pas du grandir tant que ça. Qu'en dis tu maman ? »

Elle aussi pronait une inspection poussée, tandis que tata Harley approchait son autre main de ma culotte, caressant doucement ma fente intime par-dessus le tissu, me faisant pousser des petits gémissements tout mignons, avant de glisser sous cette fine barrière pour voir si les poils avaient poussé dans cette zone... mais non, il n'y avait rien.

« Haann... je n'aime pas... laisser pousser... les poils... sur mon corps... je trouve ça... gênant et peu hygiénique. Je m'épile... à chaque fois... que j'en ressens le besoin. »

L'ambiance était très agréable dans la pièce, mais un soudain sentiment de peur vint me saisir au milieu de mon plaisir, me glaçant jusqu'au creux des os. J'avais l'impression qu'un terrible danger était proche. Voyant mon état, maman vint vers moi pour me demander ce qui m'arrivait.

« Je sens... je sens quelque chose. Une créature... principalement végétale... mais avec un fond... de pensée humaine. Elle est en colère... elle réclame vengeance... aahh... »

C'était comme si j'entendais sa voix dans ma tête. Il n'y avait que de la haine dans ses paroles, mais je sentais aussi que cette créature n'était pas seule. Quelqu'un alimentait cette haine comme on remuerait des braises dans un feu. Une personne semblable à ma maman, à mi-chemin entre animal et végétal, mais plus calme et plus réfléchie. La créature se déplaçait avec lui.

« Il y en a deux... ils sont là... ils vont entrer. »

Je les sentais approcher de la porte. Je tremblai sur place, recroquevillée sur moi même. J'avais le pressentiment que cette chose venait pour moi, que j'étais l'objet de sa haine.

« Maman... j'ai peur. »
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 245


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #8 le: Septembre 13, 2016, 08:41:12 »

Jouer avec sa nièce était toujours plaisant, elle ne l'avait pas vu depuis un ecrrain moment ert même si elle ne l'avait vue vraiment qu'une seule fois, c'était toujours une joie que de l'approcher et profiter de ses câlins. Moui, c'était le seul défaut à cette grossesse rapide, avoir une mini-Kyli aurait pu être pas mal, effacer le côté sexe entre elles pour un côté plus câlin et mignon. M'enfin,, ce n'était pas un vrai souci. Caressant Kyli en savourant tout cela, elle vint préciser qu'elle ne supportait pas les poils, gênant et peu hygiénique ? Bah bien taillé, ça peut être mignon, on peut y faire des dessins. Pour leur retrouvaille, Harley avait un petit cœur pubien au-dessus de son bouton d'amour. Certes Ivy a vite tranché ce petit cœur... mais c'était mignon quand même.

« Tu as tant à apprendre ma petite chérie, même les choses peu ragoutante peuvent être surprenante quand on s'y prend bien. »

Oui, comme avec la nourriture. Parfois ça peut puer ou ne ressembler à rien et pourtant, une fois en bouche, quel plaisir ! Sauf que leur petit manège tourna vite dans un autre sens quand Kyli semblait paniqué en sentant une plante avec une pensée humaine, et pas le genre hippie mais le genre Doomsday, tout détruire car c'est rigolo. Dieu merci, Harley n'avait jamais croisé ce monstre venu de l'espace mais passons. Harley se redressa en obserbvant la porte, car après tout, il n'y avait rien dans le ciel et pas de cheminer donc ce n'était pas le papa noel non plus qui allait venir. Sans demander quoi que ce soit, Betty et Lucille absente, elle prenait une lampe haute qu'elle débrancha avant de s'en servir comme arme. Bah à moins que Pamy ait de jolies battes ou autres armes qui se marient parfaitement avec ses tenues, elle fait avec les moyens du bord.

« Reste derrière nous, Kyli, si quelqu'un veut venir nous les briser, il va voir de quel bois on se chauffe ! »

Non seulement, il interrompt leurs retrouvailles, mais en plus, il serait menaçant ? Oui là ce n'esrt pas le voisin qui sonne toutes les cinq minutes pour emprunter du sel ou du sucre, là, cétait méchant.

« Désolé d'avance Pamy si je casse ta lampe mais je dois apprendre à ces personnes qu'il est pas bon de nous chercher des noises ! »

Le bon vieux retour du duo Ivy/Harley ! Peut-être la formation d'un trio mai pour le moment, restons sur des valeurs sûres, le duo le plus sexy de Gotham ! Car quand elle vit la poignet de porte bougé et tomber en voyant ce qui semblait être... un arbre ? La porte s'ouvrait sur un type... qui ne lui disait rien ? Soit elle avait oublié ce nul, soit-elle ne le connaissait vraiment pas ? Peu importe son identité au final... il risquait de finir avec une lampe dans le fion, on verra s'il jouera encore les malins à ce moment-là. Mais attendons... on ne sait jamais que cet idiot a une bonne idée à proposé ou qu'il fuit la queue notre les jambes ?
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 565



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #9 le: Septembre 15, 2016, 01:19:49 »

En train de voir Harley et Kyli s’amuser ensemble, Pamela en oubliait sa vigilance, mais, tandis que Kyli commençait à ressentir quelque chose, sa mère perçut également… D’étranges sensations. Elle tourna sa tête vers les plantes situées dans des pots à côté, et vit ces dernières se couvrir d’épines, grossissant, enflant sur place, devenant plus sombres.

*Que… ?!*

Fronçant les sourcils, Ivy essaya de rétracter les épines, mais, quand elle rentra en contact avec ses plantes, comme elle avait continuellement l’habitude de le faire, et ce presque inconsciemment, sans même y penser. Habituellement, elle contrôlait ses plantes, mais, cette fois, Pamela sentit une féroce résistance. Fronçant les sourcils, elle entendit alors un murmure, fort et vicieux, qui suintait dans ses plantes, un mot violent, qui se répétait continuellement, gagnant en intensité, et que Kyli dut également entendre, elle aussi.

*Harvest ! Harvest ! Harvest !*

Ce nom n’évoquait rien à Ivy, mais provoquait en elle des frissons. Elle se releva donc, et vit Harley se rapprocher de la porte, cherchant un quelconque objet contondant… Quand la porte s’ouvrit brusquement, et laissa passer un mystérieux individu, dont le corps, massif, était masqué par un long trench-coat et un chapeau feutré, son visage plongé dans l’obscurité. Ivy fronça les sourcils, en croyant le reconnaître.

Ses sourcils s’écarquillèrent alors.

« Non ! Tu… Tu es mort !
 -  La mort… Un concept très surfait pour des gens comme nous, ma chère, tu ne crois pas ? Tu as bien progressé, ma chère élève… »

La surprise d’Ivy était incroyable, et elle secoua la tête.

« Jason Woodrue ! »

Ce nom disait peut-être quelque chose à Harley. Quand Ivy était encore une étudiante, Pamela Lilian Isley, Woodrue avait été son professeur, et avait fait d’elle Poison Ivy, en la faisant participer à une expérience. C’était lui qui interférait avec ses plantes… Mais pas uniquement.

« Tu m’as insufflé le baiser de la mort, ma chère Pamela… Mais ça ne m’a pas tué. Après tout, je me suis servi de mon propre sang pour réaliser l’expérience qui t’a transformée. J’ai survécu à la mort, et j’ai exploré mes théories sur le monde de la flore. »

Pamela restait silencieuse, ne trouvant rien à dire. Woodrue était un mégalomane, dont elle avait été amoureuse, et, même si c’était grâce à lui qu’elle était devenue la puissante femme qu’elle était actuellement, le fait est que l’homme l’avait manipulé. Pamela l’avait embrassé, en usant de sa salive toxique, et l’avait laissé sur le sol, mort… Mais, visiblement, Jason avait survécu, et avait continué ses recherches. Pendant ses cours, il parlait toujours de la nature, et évoquait le fait, en se référant à d’anciennes cultures et à des témoignages, que la flore n’était pas qu’un monde inanimé, mais qui abritait une conscience collective. Ses thèses avaient souvent été décriées par ses collègues universitaires, ce qui expliquait pourquoi il s’était retrouvé dans l’université de Gotham City, l’une des plus mal cotées des États-Unis.

Woodrue avait donc survécu à la mort, et s’était rendu jusqu’au Brésil, afin d’explorer l’Amazonie, la plus grande forêt du monde. Il leur expliqua ainsi s’être rendu dans l’un des États amazoniens les plus riches du monde en terme de biodiversité, Mato Grosso. Ivy s’était également rendue là-bas, jadis, ce que l’homme confirma.

« Sans le savoir, je suivais tes traces. L’élève dépassant le maître… J’ai su que tu avais attaqué les camps de bûcherons qui travaillaient dans la région, mais je sais que, comme moi, tu recherchais autre chose. La source de la conscience collective florale… Le Parlement des Arbres. »

Ivy avait découvert qu’il existait trois grandes forces fondamentales naturelles, chacune ayant un représentant et un « parlement » : la Flore, la Faune, et la Rouille. Trois forces qui s’opposaient classiquement. Pamela s’était rendue là-bas pour devenir l’Avatar du Vert, car elle savait que chaque Parlement pouvait conférer à un élu sa force, faisant de lui l’Avatar. Cependant, quand elle était arrivée, elle avait pu brièvement goûter à cette connexion fondamentale, dans laquelle elle s’était absorbée, mais le Parlement avait déjà un Avatar.

« Je les ai trouvés, et j’ai pu m’améliorer… Je suis revenu à Gotham pour te retrouver, Ivy, afin que nous accomplissions ensemble notre destinée.
 -  Q-Quoi ?! »

Abasourdie, elle n’en croyait pas ses oreilles.

« J’ai eu d’autres élèves que toi, et rencontré bien d’autres personnes, mais il n’y a jamais aucune autre personne que toi qui m’a marqué… Tu es la seule à avoir réussi à survivre à mes expériences, et tu partages mes idéaux. L’humanité corrompt et détruit la Nature, on le voit et on le constate chaque jour. Tu voulais changer le monde, et je le souhaite toujours, mais tu t’es égarée, ma chère Pamela. Tu as perdu ta foi en tes capacités, tu t’es… Émoussée. Tu es toujours aussi belle, mais tu n’es plus que l’ombre de ce que tu étais jadis. »

Pamela serra les poings.

« Tu racontes n’importe quoi, je n’ai jamais été aussi puissante !
 -  La femme que j’ai connu n’aurait pas perdu le contrôle de ses plantes ! Elle n’aurait pas laissé derrière elle des enfants en souffrance ! Elle n’aurait pas renié sa mission salvatrice de la flore pour quelques gamines en minijupe, et une folle à la peau grise ! Elle n’ordonnerait pas à sa fille de se dissimuler ! Ta fille a les pouvoirs d’une Déesse, et tu la traites comme une humaine normale ! Oui, Ivy, tu es décevante, et il est temps que je complète ta formation. Tes préoccupations humaines te ralentissent dans ta tâche.
 -  Tu es cinglé, Woodrue… Je ne te laisserai pas faire de mal à Harley !
 -  Tu as oublié qui tu étais, alors… J’ai ramené quelque chose pour te le rappeler… »

Il tendit alors sa main, et, depuis son bras, des tentacules épineux jaillirent furieusement, et hurlèrent tous un seul mot, en boucle, depuis des gueules édentées figurant sur leurs surfaces, et fonçant vers Harley, vers Ivy, et vers Kyli :

« HARVEST ! HARVEST !! »
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 112


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #10 le: Septembre 17, 2016, 05:47:35 »

Les plantes du jardin étaient hors de contrôle, et je les entendais murmurer toujours le même mot, de plus en plus fort : Harvest. Ma tête me faisait un mal de chien, j'avais l'impression qu'elle allait exploser d'un moment à l'autre. Puis, brusquement, la porte s'ouvrit et un individu entra. Son corps massif était en grande partie masqué par les vêtements qu'il portait, mais je n'avais pas besoin de le voir pour savoir qu'il n'était pas entièrement humain. Quand maman réalisa de qui il s'agissait, les deux entamèrent un long discours sur leur passé commun, ainsi que sur la façon dont leurs idéaux, autrefois similaires, avaient divergé, cet homme accusant ma mère d'être devenue faible et égarée. Je n'ai pas assez d'informations pour tout comprendre, mais je suis sûre d'une chose : ce type est dangereux, et il faut le maîtriser avant qu'il nous fasse du mal. En plus, je n'aime pas la façon dont il juge les choix d'Ivy en tant que maman, à tel point que je décide de m'en mêler.

« Tu racontes n'importe quoi. Ivy est la maman la plus géniale dont on puisse rêver, et c'est aussi une femme magnifique et forte. Je ne sais pas qui tu es, mais je ne te laisserai pas lui parler comme ça. »

Sur le coup, ma fougue avait surpassée ma peur, mais Jason tendit le bras et des tentacules noirs couverts d'épines jaillirent pour nous attaquer, toujours en hurlant ''HARVEST'' de toutes leurs bouches. Ces voix me vrillaient le crâne et me glaçaient le sang, à tel point que je fis apparaître un dôme d'écorce pour nous protéger toutes les trois. Maman et tata Harley voulaient retourner affronter Jason, mais j'avais trop peur pour retirer notre bouclier.

« Je ne peux pas... les arrêter... il y en a trop... »

Les plantes n'agissaient plus comme si elles avaient une unique voix, il y avait des milliers de consciences réunies dans le chaos le plus total, impossible pour moi de faire obéir cette chose. Mais je n'étais pas à court de ressources, et peu importe que Jason interfère avec notre maîtrise sur les plantes, si maman et moi nous unissions, nous pouvions encore reprendre le contrôle des plantes qui n'étaient pas encore infectées par cet... Harvest.

« Maman,il faut qu'on agisse ensemble. On est plus fortes que ce type et sa créature si on combine nos forces. »

Bien sûr j'étais toujours effrayée, mais pas question de rester éternellement à la merci de nos assaillants. En unissant nos pouvoirs, maman et moi parvînmes à lever des tentacules qui enchaînèrent Jason et obligèrent sa créature à reculer, nous laissant le temps de sortir de notre abri. Je n'avais pas le courage d'en faire, c'était à maman et tata Harley de jouer à présent.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 245


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #11 le: Septembre 23, 2016, 08:26:59 »

Les gens sont de plus en plus mal elevé, c'est dingue ! Non seulement monsieur s'invite comme ça chez les gens mais en plus, il se permet d'être super louche avec son look et de se montrer famillier avec Ivy ! Non mais, ils ont pas garder les cochons ensemble à ce qu'elle sache ! Harley gardait son lampadaire comme arme en observant le vieux qui parlait à Ivy du passé, de ce qu'ils avaient vécu. Et même si ce dernier avait donné des pouvoirs à Ivy et appris tout un tas de trucs, bah ce n'est pas une raison ! Harley restait calme et écoutait en observant si tôt ou tard, elle n'aurait pas une occasion de lui cogner le crâne avec son arme de fortune ? Faut bien l'inaugurer pour la baptiser après tout. Mais quand ce plouc la traita de folle à peau grise !

« Hey, d'où ta vue que je suis folle à peau grise pov' tâche d'écolo ! »

Bah quoi ? Quand c'est Pamy qui en parle ça a le mérite d'être assez intéressant, là, c'était barbant ! Non mais s'il se cherche des ennemis, il en a trouvé ! Déjà qu'elle ne pouvait pas l'encadrer vu ce qu'il a fait à Pamy, maintenant non seulement il l'insultait, elle, mais en plus il commençait aussi à s'en prendre à Kyli ? Non mais s'il cherche les emmerdes lui, il va les trouver ! Groumph ! Pourquoi qu'elle a pas une Betty sous la main ? Une version métal pour lui refaire le dentier ! Ou en bois, une véritable batte en bois pour lui montrer qu'il ne contrôle pas toute la nature du monde ! Hélas, pas le temps de lui sauter dessus, ce dernier envoyait ses ronces noires sur elles et sans Kyli, la situation aurait pu être pire... déjà que ce n'était pas la joie.

« Mais merde il est pas bien ce con-là !? Viens te battre sans tes pouvoirs si t'es un homme, on va voir si tu fais le malin !!! »

Harley était remonté ? C'est le moins que l'on puisse dire mais c'est normal, on s'en prend à ses amies/sa famille et en plus, c'est le genre d'abrutie à pouvoir qui s'en vante. Elle n'aimait pas Batman et sa famille mais jusqu'à preuve du contraire, ils étaient de simples humains comme elle, pas de type bizarre comme Gueule d'Argile ou Freeze même si lui, c'est un peu grâce à ses gadgets qu'il refroidit les gens... Mais bref, on s'égare. Kyli les protégeaient mais ça n'allait pas durer éternellement comme ça. Ensemble, la mère et la fille sont parvenue à écarter les ronces et laisser une brèche pour sortir, elle ne savait pas si Pamy allait agir mais elle allait se venger pour le « folle à peau grise ». Son arme en main, elle laissait le haut de son arme – le côté avec socle pour maintenir la lampe au sol – et espérait le coller dans sa mâchoire ou à défaut, dans son genou, ça doit faire aussi mal ici aussi.

Usant de ses jambes pour courir, la « folle » arriva en esquivant les quelques ronces, près de lui et armait ses bras, espérant faire le plus beau home run de tous les temps avec la tête de ce taré. La lampe s'écrasa dans sa face pour le laisser reculer et tomber, forcément, même avec un coup pareil, Batou aurait vu des petites étoiles voler autour de ses yeux, voir même être assomé. Bah quoi, ce n'était pas un casque de moto qu'il portait autour de son crâne quand même ! Bref, le guignol était au sol, elle espérait pouvoir le ligoter et lui faire bouffer ses dents mais peu de chance que ça fonctionne. À trop se préoccuper des belles plantes, il était passé à côté d'un sacré numéro !

« Est-ce qu'une folle à la peau grise irait te remettre les idées en place, Monsieur le stawlker écolo ?! Hein ?! Relève toi et je te garantis que même si je suis pas Zatana, je vais faire disparaître mon joujou en toi en le passant par un petit trou et je te donne indice, ce n'esr pas par la bouche que je vais le faire disparaître ! »

Alors, assommé ou pas le gugusse ? Elle avait la mauvaise impression que non... mais après, elle n'en sait rien, ce n'est pas elle la pro en sale type écolo. Ce coup-là aurait assommé voir peut-être tuer n'importe quel type mais lui, c'était n'importe quel type. Il avait survécu au baiser de la mort d'Ivy, ça en faisait donc quelqu'un de dangereux ? Pour Harley... ça reste qu'un guignol à écraser. Elle a connu pire dans sa vie et plus coriace.
Journalisée

Poison Ivy
Créature
-

Messages: 565



Voir le profil
FicheChalant
« Répondre #12 le: Septembre 25, 2016, 12:46:16 »

Ivy avait un très mauvais pressentiment. Jason Woodrue... Il l’avait manipulé à l’époque, quand elle était encore une jeune étudiante candide, naïve, très renfermée sur elle-même, et avec un grand attrait pour les plantes. Woodrue avait utilisé sa colère envers l’humanité (qui était surtout tournée envers ses parents) pour faire d’elle un rat de laboratoire. Woodrue avait grandi depuis lors, et, pour ne rien arranger, il y avait cette espèce de monstre, cet « Harvest », qui perturbait son lien avec ses plantes. Kyli les sauva d’une mort redoutable en formant un bouclier de ronces, contre lequel les tentacules d’Harvest se brisèrent. Kyli le repoussa ensuite, et Harley profita de cette ouverture pour bondir vers l’homme, évitant les tentacules, en usant de sa redoutable agilité, et le frappa violemment, renversant ce corps massif sur le sol.

« Harley, non, n’approche pas ! »

Il était hélas trop tard. Elle était proche de l’ennemi, le narguant, quand le corps de ce dernier remua alors, bougeant à hauteur de son dos. Le manteau qui le recouvrait se soulevait et s’abaissait sporadiquement, puis des tentacules en jaillirent, tandis que le manteau se déchiquetait sur place. Ivy constata alors que, sous ce dernier, le corps de Woodrue n’était qu’un amas épais de tentacules et de feuilles, et ils fusèrent vers Harley. Malgré toute son agilité, la jeune femme en sentit un s’enrouler autour de son cou, cherchant à l’étrangler.

« C’est pour elle que tu as renoncé à ta mission, Pamela ? À tes pouvoirs ? Au cadeau que je t’ai fait ?
 -  Lâche-là, salopard ! »

Ivy tenta de se concentrer, mais des tentacules jaillirent à nouveau, et elle forma à son tour un bouclier de ronces... Qui se désagrégea alors.

*Quoi ?!*

Harvest était en train de contrôler ses plantes, de la perturber, et Ivy vit alors Harley être repoussée, le tentacule la balançant contre le mur, au fond de l’appartement, près de la terrasse. Ivy se concentra de nouveau, pour une ultime attaque bien particulière... Elle ignorait qui était cet Harvest, mais elle savait que c’était à cause de lui qu’elle ne contrôlait plus ses plantes, qu’il était comme un virus la parasitant. Comment Woodruye avait bien pu faire pour réussir un tel tour de force ? Les questions papillonnaient dans la tête de Poison Ivy, tandis que Jason Woodrue se dressait une nouvelle fois face à eux.

« Harvest n’aime pas beaucoup Kyli... Il est jaloux, je crois. Quant à cette Harley... Elle n’a fait que te retarder, te distraire. Je n’en ai qu’après toi, Pamela. Mais ce n’est pas le cas d’Harvest. »

Pamela avait rapidement réfléchi, et compris qu’elles ne pourraient pas gagner. Des tentacules jaillissaient donc de son corps, mais elle se retourna soudain vers Kyli.

« Tu dois partir, ma chérie ! Fuis ! Va-t-en aussi, Harley, partez, vite ! »

Elle ne leur laissa pas le choix, car les tentacules jaillirent de son corps, et saisirent les deux femmes, les repoussant par le balcon, les envoyant en contrebas. Harvest hurla alors, et de monstrueux tentacules jaillirent hors de l’appartement, fusant vers les deux femmes, qui atterrirent dans des buissons. Cependant, elles n’avaient même pas le temps de souffler, car les buissons se transformaient également. Tout ce qui était végétal semblait être contaminé par Harvest, dont la voix hurlait, de plus en plus forte. Des tentacules jaillirent ainsi du sol, cherchant à saisir les jeunes femmes, et surtout Kyli, de manière à pouvoir la mettre en pièces.

Dans ces conditions, fuir était la seule option possible.
Journalisée

DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Kyli
Créature
-

Messages: 112


Fille Alraune de Poison Ivy


Voir le profil
FicheChalant
Description
Kyli est la fille Alraune enfantée par la méta-humaine Poison Ivy. A peine sortie de son cocon, elle découvre le monde et ses mystères.
« Répondre #13 le: Octobre 01, 2016, 07:04:49 »

Tata Harley fut la première à attaquer, frappant Jason à la tête avec une lampe de chevet. Je croyais que ça avait été efficace, mais des tentacules jaillirent alors du manteau de l’homme-plante, et l’un d’eux saisit l’arlequin à la gorge. Quand maman tenta d’intervenir, elle fut parasitée par Harvest, et tata Harley fut envoyée violemment contre un mur. La peur me paralysait, je n’arrivais même plus à penser, la voix horrible de ce monstre résonnait dans ma tête. Dans un ultime acte désespéré, maman envoya ses tentacules vers moi et son amie pour nous faire quitter l’appartement, espérant ainsi qu’on échapperait à nos assaillants.

« Non ! Maman ! »

Trop tard, je fus éjectée de l’appartement pour aller atterrir au milieu de buissons, qui commençaient eux aussi à se transformer sous l’influence de Harvest. Je voulus me précipiter vers notre maison pour sauver maman, mais tata Harley m’en empêcha.

« Elle va se faire tuer si on la laisse ici ! »

Elle en était bien consciente, mais puisque maman nous avait dit de partir, alors il fallait qu’on le fasse. Je ne pouvais pas ne serait-ce qu’imaginer la laisser à la merci de ces deux monstres, mais l’arlequin ne me laissa pas vraiment le choix et m’emmena avec elle malgré mes protestations.

« Maman ! MAMAN ! »

Je pleurai et hurlai en direction de notre maison, priant de tout mon cœur qu’elle nous retrouve vite. Qu’aurait été ma vie sans ma maman ? Je ne voulais même pas y penser. Harvest nous poursuivait, mais j’avais encore assez de contrôle sur mes pouvoirs pour nous permettre de le semer. Notre course effrénée nous conduisit dans l’une des cachettes végétales d’Ivy, où nous pûmes enfin prendre un peu de temps pour souffler. De mon côté, je n’avais aucune envie de me reposer, je voulais juste retourner chez moi au plus vite pour sauver maman.
Journalisée

Venez découvrir mes DC sur ce topic
Harleen Quinzel
Humain(e)
-

Messages: 245


Arlequin de la folie~♥


Voir le profil
Fiche
« Répondre #14 le: Novembre 06, 2016, 09:28:20 »

Harley ne s'attendait pas à ça. Elle qui pensait prendre un peu de bon temps en famille, avec sa Pamy-chérie et sa petite Kyky, voici que la fête avait vite pris fin pour que ce taré vienne jouer avec les souvenirs de Pamy, le genre de torture qui ne laissait pas de marque visible mais tout aussi douloureuse. Harley n'avait pas peur de ce dernier, même face à Lobo, Baine ou Doomsday, elle serait prête à donner tout ce qu'elle a sans abandonner trop facilement. Alors ce n'est pas un pervers en imperméable et son monstre de racine qui va lui faire peur ! Même si elle pensait son coup réussi vu qu'elle avait fait flancher le moins solide des deux, c'était une grossière erreur car elle avait frappé... rien. C'était juste un piège qui venait ensuite la prendre à la gorge pour la plaquer ailleurs, tout en continuant de menacer indirectement Ivy et Kyli. Pas question de se laisser faire, Harley tentait de s'en dégager mais c'était compliqué. Pas de couteau sur elle pour trancher ce lien, pas même un couteau suisse ! Quelle galère !

« Lâche moi, saleté de pervers ! »

Il n'était pas Japonais mais avait un faible pour les tentacules, bienvenu au Japon ! Quoique même à Gotham Ivy avait ce genre de penchant... Ivy joua sa dernkière carte en les sauvant, expulsant sans préavis de départ Harley et sa fille en les faisant chuter de la terrasse dans les buissons mais même pas le temps de s'en remettrre que les buissons remuaient et pas dans le bon sens de la chose. Elle n'aimait pas fuir, surtout quand une amie était en danger mais elle avait un plan, un début de plan, un tout petit plan ! Bref, la fuite ! Harley eut tout juste le temps de saisir le bras de Kyli et la tirer vers elle. Elle n'était pas tout en muscle mais elle en avait sous le coude.

« Kyli non ! Viens, allez ! »

Elle tirait la petite qui hurlait pour sauver sa mère, chose qui lui faisait tout aussi mal mais elle n'avait pas vraiment le choix après tout. Elle ne srtait pas de rayon laser des yeux pour cramer ce taré, pas de souffle glaciale pour refroidir l'ambiance. Pas de super force avec un corps tout en acier qui rendrait ses étranglement aussi innoffenssif que ceux d'un bébé. Ce n'était pas une fuite, mais un repli stratégique.

« Elle va pas se fiare tuer ! On doit l'aider, c'est sûr mais pas comme ça ! »

Harley amenai la petite dans son ancien repaire, là où elles s'étaient rencontré, l'ancienne « maison » d'Ivy, la petite s'étant calmé en cours de route, Harley cherchait un plan, elle en avait un mais pas complet, elle avait plusieurs débuts de plans à vrai dire mais rien qui lui plaisait ou qui était si sûr de réussir. Elle faisait les cent pas en fouillant l'endroit. Ivy avait pour Harley une sacrée collection de vêtements mais aucune arme pour aller avec, ce qui était dommage vu la situation.

« Bordel ! Bordel de bordel de bordel de bordel de BORDEL !!! »

Harley shoota dans une chaise en cherchant quoi faire mais, arf, elle n'aimait pas la laisser seule entre ses mains et demander de l'aide ! Elle pouvait toujours demander à Félicia et Aoki de l'aide ? Mais ce n'est pas en jouant les Catwoman qu'elles vont aider. Le SHIELD alors ? Pas vraiment, Ivy était plus ou moins un de leur agent et Harley n'en faisait pas vraiment partie. Elle était dans leur viseur vu son comportement mais elle n'était pas une alliée pour autant. Elle pouvait demander à Chainsaw ? Elle était arrivée à Seikusu que cette petite commençait à faire parler d'elle, même si Batgirl l'avait chopé, elle avait entendu dire qu'elle s'était échappé il y a pas longtemps ? Elle avait les bons outils pour un peu de jardinage. Halrey l'avait croisé durant une de ses virée nocturnes, assez dérangée la petite mais elle pourrait être utile. Elle ne savait pas si Mick et Captain Cold étaient dans le coin, les deux ennemis de Flash auraient été utile, un qui brûle tout, l'autre qui laisse un froid, Ivy n'aurait pas aimé voir les plantes souffir mais Harley n'aimait pas voir Ivy souffrir à cause de ce couillon et de son tas de bouse ! Ils n'étaient pas ici aux dernières nouvelles. De même qu'il y avait Batgirl... Mais elle refusait de faire appel à cette pimbêche ! C'était son ennemie et, on ne demande pas d'aide à son ennemie ! Halrey shoota dans une nouvelle chaise, et Bernie qui n'était pas là pour la conseiller ! Bon, avant de voir Batgirl... chose qu'elle espérait ne pas avoir à faire, elle préférait user du plan A avant le plan B.

« Ramène-toi Kyli, on va avoir besoin de quelques outils de jardinage ! »

Harley n'était pas de bonne humeur mais ça se comprenait. Elle n'allait pas laisser Kyli seule, que ce soit ici ou ailleurs, elle allait veiller sur elle en son absence, c'était sa nièce mais elle devait aussi le faire pur Ivy, agir comme une mère. Certes, une mère n'emmènerait pas fille dans un tel endroit, voire une telle personne mais aux grands maux les grands remèdes.

« Écoute-moi bien, tu restes à côté de moi, tu fait pas de bêtise et surtout tu ne prends pas exemple sur elle ! Pour sauver Pamy, on va avoir besoin d'elle... J'espère juste qu'elle dira oui... »

Ce qui était moins sûr. Harley n'avait pas son numéro de portable, elle ne savait même pas si elle avait un portable cette fille ? Harley l'avait amené devant un sanatorium abandonner, ce qui donnait un air très film d'horreur, même s'il ne faisait pas nuit. C'était là qu'elle aurait habité pendant un moment ave la Duchesse et elle était très attacher à elle il paraît, alors elle serait surement là ? En revanche Harley n'avait jamais rencontre cette Duchesse... Elle pourrait être utile ? Allez savoir. Harley poussa la porte qui mena sur un long couloir sale et glauque, Kyli près d'elle, elle s'avançait prudemment, passant devant quelques portes et couloir qui donnait lieu sur des chambres tout aussi sale qu'angoissante. En général, on reste silencieux dans ce genre d'endroit mais par Harley.

« Chainsaw !!! T'es où ?! Ramène-toi, j'ai besoin de toi !!! »

Pas un bruit... pas même un bruit de tronçeuneuse en route, ce qui pour le coup était inquiétant... Parcourant les couloirs, elles étaient enfin tombées sur elle, dans une ancienne salle d'opération. Elle était là, allongée sur la table en gardant contre elle une tenue d'infirmière tâchée de sang, son regard vide posé sur elles. Elle n'avait pas réagi, pas bouger à leurs appels. Elle semblait presque morte... On pourrait le croire si ses paupières ne se serait pas refermé en les regardant avant de s'ouvrir à nouveau.

« Bordel mais tu peux pas répondre quand on t'appelle ! On a traverser je sais pas combien de salles cradingues et puante !!! »

La fille qui semblait avoir l'âge de Kyli - sous sa forme humaine – ne bougeait pas d'un pouce en les regardant. Harley se rapprocha d'elle sans crainte, seule le mouvement de ses iris bougeait vers Harley, elle semblait ne pas vouloir bouger de sa table.

« Qu'est-ce tu fous ici ?! Je viens pour te proposer de faire un peu de jardinage avec ton joujou et tu reste bloqué là avec ce truc ! Beurk, jette ça à la poubelle ! »

Harley tenta de lui arracher la blouse mais elle tira cette chose tâchée de sang pour la garder contre elle en hurlant, même si pour Chainsaw, hurler voulait dire plutôt murmurer vu sa blessure à la gorge.

« Nooooon ! C'était à Maman ! »

Un peu de sang coula de ses lèvres, user de ses cordes vocales n'était pas bon pour elle. Harley trouva le moyen d'utiliser cette petite.

« Bah justement, la petite avec moi cherche sa mère qui est detenue par de vilains pas beaux kidnappeur de maman ! Tu veux pas venir m'aider ? Voir ce qu'ils ont dans le bide ? Du sang vert ? Des plantes ? »

Chainsaw observa enfin Kyli en détachant une de ses mains de la blouse pour piocher sur elle une sorte de petit micro qu'elle plaça sur sa gorge, sur cette longue cicatrice afin de parler d'une voix rauque et angoissante.

« Tu aimes... ta maman ? »

C'était la faiblesse de cette fille, chose étonnante quand on sait qu'elle a trucidé ses vrais parents pour toucher chez la Duchesse sa « vraie » maman.
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox