banniere
 
 
Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Sujet: Admiration mortelle [PV]  (Lu 439 fois)
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« le: Août 20, 2016, 11:33:14 »

Tekhos Metropolis – Cellule de détention des forces spéciales

Ce jour-là n’était pas un jour comme les autres. En effet, l’agitation fut grande en journée, et pour cause ; l’une des personnes les plus activement recherchées par les forces spéciales Tekhanes venait d’être attrapée. La menace semblait donc écartée, puisque ladite personne allait procéder à un jugement, suivit de l’application d’une sentence tel que le préconisait la loi Tekhane. Cependant, il y avait un temps mort entre l’incarcération sous haute surveillance, et le jugement. Ce temps mort, il se déroulait dans une base sous-terraine, constituant la cellule de détention des forces spéciales ; là où ces types de criminels étaient retenus le temps de l’affaire. Tout était fait pour sécuriser les lieux. Caméras holographiques, tourelles, droïdes de combats, etc. En résumé, il était bien impossible de sortir de cette prison hautement technologique.

L’attraction du jour fut donc la mise sous verrou d’une criminelle activement recherchée, répondant au nom de Amélie Lacroix, alias Widowmaker. Selon son profil, elle était un Esper possédant des facultés physiques incroyables, ayant appartenue à un programme expérimental Tekhan. Cela justifiait d’ailleurs de sa peau bleutée. Toutefois, à qui devait-on l’exploit de sa capture ? Tout simplement à une jeune recrue ; Hana Song, que l’on connaissant aussi sous le pseudonyme de D.Va ! Une jeune Tekhane fraichement enrôlée, et pas moins douée. Son parcours est très atypique, et quand on sait qu’elle était une ex-championne de jeux vidéo avant de devenir membre des forces spéciales, on se demande quelle était sa particularité ? En réalité, Hana Song était une femme agile et très douée dans la manipulation d’arme à énergie. Sans compter qu’elle était excellente mécanicienne, passionnée par ces grands robots de combat appelés Mécas. Elle en possédait un et l’utilisait souvent pour venir à bout de ses missions.

Ainsi donc, ce jour-là notre Hana venait rapporter sa plus grande prise depuis son entrée dans les forces spéciales. On enferma la terrible Widowmaker dans l’une des cellules les plus sécurisées du complexe sous-terrain, la laissant seule, et surveillée en permanence par les caméras autant infrarouge, qu’à rayons X. Son jugement allait se dérouler le lendemain, mais en attendant, on devait la garder ici. La cellule n’en demeurait pas moins étrangement confortable ; ce n’était pas le grand luxe, mais son capitonnage anti-magie et télékinésie blanc, ainsi que son lit de camp sommaire lui donnait une apparence propre et très épurée, aux teintes blanches. La nuit tomba, le complexe bascula en mode sécurité absolue, tandis que les effectifs se réduisirent au strict minimum. Seuls les robots de combat, et quelques agents restèrent sur place, notamment Hana. D.Va avait néanmoins … Un plan, pour cette nuit. Elle ne comptait pas bêtement rester là à fixer les écrans de caméra pour s’assurer que Widowmaker ne ferait aucun grabuge.

Ce que cachait Hana en revanche était … Qu’elle était fan de cette femme. Bien entendu elle condamnait ses crimes et ses agissements immoraux, mais cette femme possédait un puissant charisme, du charme, de la classe et … Bref, elle était une sorte de modèle maléfique, qu’on admirait par sa beauté tant psychologique que physique, mais qu’on n’osait avouer. Hana désirait donc voir son idole de plus près, et cette fois-ci, pas pour la capturer ou l’endormir à l’aide pistolet tranquillisant. D.Va se débrouilla pour qu’elle soit seule à ce moment-là, et discrètement coupa les caméras et les micros de la cellule d’Amélie, afin qu’elle soit plus tranquille. Ses pas la guidèrent donc devant la porte lourde, puis elle entra tous les codes nécessaires, avant de pénétrer dans la cellule. « Heyyy ! Je t’ai manquée ? » Dit alors Hana, avec un sourire et un clin d’œil provocateur. Elle savait qu’Amélie devait avoir furieusement envie de la tuer pour ce qu’elle lui avait fait, mais elle prenait quand même le risque. Soigneusement, et avec précaution, elle referma la porte derrière elle, qui se verrouilla à nouveau.

« Eh bien, tu ne dors pas ? Vu ce qui t’attends demain tu devras ! Mais … Ça m’arrange. » Lui dit-elle, s’avançant vers la table au centre de la cellule. Elle posa ses mains dessus et se pencha légèrement, son regard accrochant celui de la détenue. « Bon … Je vais être franche ma petite araignée ; aucune caméra et aucun micro n’enregistrent mon passage, donc on va pouvoir se parler à cœur ouvert, toutes les deux. » Déclara-t-elle, avec un sourire malicieux. Elle patienta un peu, afin de voir la réaction de Widowmaker, puis reprit de sa douce et jeune voix. « Je n’ai rien contre toi, t’es trop cool comme nana pour que je puisse te détester … Je t’admire, même ! Oui oui, je t’admire beaucoup même ! Et si je suis là, ben … » Déclara-t-elle, avant de sortir une photo d’Amélie, et un style, accompagnés d’un grand et large sourire à pleine dent. « C’est parceque je veux un autographe !!! Aller, dis-moi oui !!! !!! » S’exclama-t-elle, tendant le stylo et la photo à Amélie, toujours avec son grand sourire à pleines dents, et sa mine toute joyeuse.
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !
Widowmaker
E.S.P.er
-

Messages: 20



Voir le profil
Fiche
Description
Mercenaire Tekhane, membre du TOOL, anciennement assassin.
« Répondre #1 le: Septembre 01, 2016, 01:40:39 »

Widowmaker pouvait se sentir honorée à cet instant, d'être considérée comme un très grand danger pour la société, notamment à cause de son rôle d'assassin ou de sa désertion du service secret Tekhan auquel elle avait appartenu autrefois. Même si elle était au sein du TOOL, la demoiselle restait, néanmoins, solitaire, préférant faire des missions, qu'on lui donne, toute seule, pour ne pas mettre en danger la vie de ses camarades. La mission devait bien se passer, éliminer la cible avec une balle dans la tête puis fuir la scène du crime, facilement, car personne ne pouvait la rattraper, elle connaissait toutes les sorties d'un endroit, grâce au TOOL. Enfin, ce serait le déroulement normal, mais Amélie avait ignoré un détail qui lui valut à être capturée et enfermée dans un endroit extrêmement bien gardé. Il y avait eu, parmi les gardes, une certaine Hana Song, entrée dans les forces spéciales, dont on clamait les éloges, qu'elle était la meilleure et très douée, mais Widow n'avait pas vraiment vérifié l'information elle-même. Elle pensait que cette dénommée DVA serait juste une personne lambda, faible, pas très intelligente, ce serait, sûrement, facile, la membre du TOOL l'avait sous-estimé, cela faisait partie du caractère de la tueuse. La prochaine fois, l'assassin saurait mieux s'informer et faire attention aux différents avertissements qu'on lui donnera aux prochaines missions.

Mais ce fut plutôt sympathique d'affronter cette fameuse Hana et les unités spéciales, il faut avouer qu'ils ont déployé une très grande force pour une simple personne, Widow pouvait facilement échapper à des hommes d'armes normaux. Là, c'étaient des hommes aussi entraînés qu'elle, pouvant survivre à des situations critiques et maniant bien les armes, des adversaires de taille et plutôt coriaces. Amélie essaya de les échapper et d'en mettre certains hors course, sans vraiment les tuer, juste les ralentir, mais elle ne pouvait pas lutter contre les mechas, peut-être un, ça peut se gérer, mais plusieurs, c'était difficile. De ce fait, l'assassin se laissa attraper simplement, envoyant, quand même, un signal de détresse au TOOL, ce qui leur donnait la position de l'assassin pour que les autres femmes puissent la libérer. Cela se ferait dans quelques jours, ça tombait bien, Widowmaker n'allait pas être jugée tout de suite, il y avait un moment où elle serait simplement enfermée dans un lieu hautement sécurisé. La demoiselle serait fortement embêtée si la sentence tombait, sûrement la mort et elle se ferait détester par les proches des différentes victimes qu'on lui a obligées d'éliminer de force, avant de rejoindre le TOOL, ou les cibles des missions de ces derniers temps.

Pour le moment, Amélie pouvait jouir d'un certain confort de sa cellule, avec le minimum possible, même si la demoiselle n'avait pas besoin d'un truc de luxe, elle pouvait s'adapter à toute situation grâce à son entraînement. La jeune femme s'occupait à tourner en rond dans sa cellule, entre son lit et l'entrée de la porte, pour essayer d'observer le niveau de sécurité et le communiquer aux autres membres du TOOL plus tard. Elle remarquait que, la nuit, la sécurité était la moins importante, seules les machines surveillaient l'endroit, Widow espérait que ses collègues l'avaient aussi remarqué, peut-être qu'il y avait une espionne parmi les forces spéciales. Cela faisait des jours que c'était cette routine, la Tekhane, habillée dans son costume moulant, violet, bleu et noir, qu'elle porte dans ces missions. L'assassin se disait qu'elle aurait bien pris une douche pour se nettoyer, mais elle était bloquée dans cette cellule et il commençait à faire nuit, d'ailleurs, même si tout se déroulait sous la terre. Cela voulait dire qu'il y aurait moins de monde, encore une fois, Amélie essaya d'observer en dehors de sa cloison, mais il y avait peu d'informations à en tirer et quelqu'un semblait s'approcher de la prison. Elle ne pouvait pas voir qui c'était, la tueuse ne pouvait utiliser son pouvoir, quelque chose de magique semblait empêcher l'utilisation de la magie, apparemment, un dispositif ou quelque chose d'autre.

Widowmaker fit semblant de ne rien faire, allant se poser dans son lit, regardant juste le mur devant elle ou le plafond, avant de voir qu'elle avait une invitée de marque, la fameuse Hana arrivait dans sa cellule, sûrement pour montrer sa fierté d'avoir capturé une grande ennemie. Amélie fit un faux sourire en réponse de celui de DVA, poussant, ensuite, un soupire, la tueuse ignora simplement la brune, l'écoutant parler, fermant les yeux. Mais le discours devint intéressant quand la demoiselle dit que les caméras et les micros étaient désactivés en ce moment, Amélie ouvrit un œil pour regarder Hana, l'observant pendant un moment. Une autre chose fut révélée, l'admiration de DVA envers Widowmaker, ce qui surprit cette dernière, d'habitude, on est fan d'une chanteuse ou d'une actrice, ici, c'était d'un assassin. C'était un aspect assez tordu de la membre des forces spéciales, l'assassin se redressa assise, réfléchissant un moment, était-ce un piège ? Est-ce que la tueuse pouvait faire confiance à cette génie ? Sûrement non, elle était trop maligne pour pouvoir laisser une telle ouverture, mais notre héroïne décida de jouer le jeu, se levant et s'approchant de la demoiselle : « Tu as des goûts vraiment étranges, mais je n'aime pas trop avoir l'attention et tu me détesterais si tu connaissais la vraie Widowmaker. »

Widow prit le feutre, ainsi que la photo, faisant une signature devant et derrière l'image, comme le ferait un artiste connu, elle l'avait vu plusieurs fois : « Voilà... » Il eut un moment où la membre du TOOL se mit à réfléchir de nouveau, tandis qu'elle redonnait la photo à la demoiselle, gardant le stylo puis elle se mit en action. L'assassin se retrouva rapidement derrière sa proie, l'attrapant au niveau du cou avec son bras, l'avant-bras devant le cou de DVA, la menaçant avec ce qu'elle avait dans la main, collant bien Hana contre elle : « Et maintenant, tu vas me libérer, sinon je te tue, disons que croupir ici et me faire exécuter ensuite est une chose qui ne me convient pas, je préfère être en liberté. » Widow la regardait, mais fut distraite par le corps de la jeune femme, il fallait dire qu'elle avait des courbes alléchantes, étant en position de force, la tueuse vint mettre sa main sur le cul d'Hana, le claquant, puis caressant bien l'arrondi des fesses avec la paume, de haut en bas, avant d'attraper le fessier pour le malaxer. L'autre main vient attraper le sein de DVA pour le malaxer sans forme de pitié, avec des mouvements circulaires, allant même titiller le téton en le caressant du doigt et le pinçant à travers la tenue moulante : « Oh, tu es bien roulée pour une jeunette, je crois que j'ai changé d'avis, cela fait pas mal de jours que je n'ai pas baisé et je ne suis pas trop pressée et si j'abusais sexuellement de toi ? Il n y a pas de caméras, ni micros et ça doit être le fantasme d'une fan que de coucher avec celle qu'elle admire, surtout que je suis bien équipée grâce au cadeau du TOOL. » Malgré de blocage magique, Widowmaker avait réussi à utiliser le don du TOOL, celui de remplacer son intimité par un service trois pièces, Hana pouvait donc sentir une grosse bosse contre ses fesses, provenant du bassin de l'assassin.
Journalisée

« Quand j'étais petite, j'avais peur des araignées, on me disait qu'elles ne ressentaient aucune émotion, que leurs cœurs ne battaient pas, maintenant, je sais ce qu'il en est. C'est au moment de tuer… Qu'elles se sentent le plus en vie. »

Vous pouvez consulter la liste de mes comptes ici. Si vous voulez RP avec l'un d'eux, vous pouvez me contacter ici.
Vanessa White
Humain(e)
-

Messages: 874

avatar


Voir le profil
FicheChalant
Description
Agente du S.H.I.E.L.D
« Répondre #2 le: Septembre 02, 2016, 10:06:27 »

Hana était effectivement fan de la grande Widowmaker. Mais, Hana restait une Tekhane avant tout … Si c’était le coté mystérieux de cette femme qui la fascinait, autant que ses réelles motivations, son corps y était aussi pour quelque chose. En gros, D.Va fantasmait sur Amélie. Elle était après tout une femme au charme certain, possédant une grande classe. Qui pourrait ne pas aimer ce corps, cette voix, cette démarche … Cette femme était si hypnotisant. Si attirante ! Hana avait beau être une grande ado dans sa tête, et dans son physique, n’en demeurait pas moins qu’elle tombait sous le charme de Widowmaker et ce depuis qu’elle l’avait vu la première fois. Ainsi donc, elle avait les joues quelque peu rouges le temps que son idole lui signe la photo, puis elle la prit avec grand soin, la gardant jalousement contre elle quand Widowmaker la lui rendit. « Merci bien … » Répondit poliment Hana, tournant alors les talons.

Cependant, alors qu’elle pensait s’en tirer ainsi, la tueuse ne la laissa partir. En effet, Hana sentit un poids lui rentrer dedans, et elle n’eut pas le temps de réagir quand l’assassin lui bloqua le cou par son bras, menaçant de le briser d’une simple pression. Une véritable prise de soumission que Widowmaker lui fit, avant de lui proliférer des menaces. Soit elle la libérait, soit elle mourrait. Hana commença à avoir des sueurs froides, et son esprit se mit instantanément à bouillir en cherchant une solution. Toutefois, ce fut sans compter sur ce qui se passa ensuite. Après qu’un petit silence se créa Amélie descendit sa main vers les fesses de l’agente spéciale, puis se mit à pincer et malaxer son sein, lui arrachant un soupir, et des joues aussi rouges que des tomates. « Haaa … N-Non arrêtes ! » Demanda alors Hana, tentant vainement de préserver sa dignité, même si ce n’était pas évident quand elle était en compagnie de sa plus grande idole …

Car en toute honnêteté, Amélie mit le doigt sur un point sensible. Elle lui fit part de son attention d’abuser d’elle, et pour prouver ses dires, elle fit usage d’une sorte de … Magie ? Magie qui lui fit pousser un gros service trois-pièces, qui partit se coller contre le fessier d’Hana, qui hoqueta. Qu’allait-il se passer ? Hana n’en savait trop rien. Elle devait réagir et tenter de maitriser Amélie, mais … Cette dernière avait tout dit. C’était effectivement un immense fantasme pour elle que de coucher avec son idole favorite qu’était Widowmaker. En vérité, si elle devait être honnête avec elle-même, D.Va avait eu envie de ce moment. En venant tenter le diable en demandant un autographe, Hana avait inconsciemment eut envie qu’Amélie réagisse de cette façon. Hoquetant, et les joues rouges, Hana semblait tétanisée par les menaces, et par cette bosse veineuse qui collait hargneusement contre ses fesses. Sans compter ces mains qui la tripotaient avec tant de passion …

Soudainement, elle se retourna, faisant force pour se libérer du bras d’Amélie puis … Se jeta sur elle, l’entourant de ses bras avec toutes ses forces, finissant par plaquer avec force et fougue ses lèvres contre les siennes. « Hmhmhmmmmmmm !!! » Ronronna-t-elle, embrassant Widowmaker avec une énergie certaine ! Sa langue s’immisça entre ses lèvres, venant directement chercher la sienne, pour jouer, pour danser avec. Les salives s’échangèrent, la fougue monta aussi vite que la température ambiante. Hana finit par rompre le baiser, brisant un mince filet de bave avec sa langue. « Et si c’était moi qui abusait de toi, Widow, hum ? Ça sert à rien de se cacher ; j’ai envie de ça au moins autant que toi … » Lui déclara-t-elle de sa voix espiègle, avant de sourire malicieusement. Une de ses mains se dégagea de son cou, puis alla glisser le long de son corps, finissant sur sa grosse bosse située entre ses cuisses. Elle se mit à la caresser, à la sous-peser, dessinant de belles arabesques avec ses doigts dessus pour attiser le feu chez sa comparse.

Toute excitée et emballée, Hana finit par revenir chercher un baiser auprès de son idole, sa poitrine se pressant fortement contre la sienne. Sa main continua de caresser son sexe au travers sa combinaison, désirant visiblement l’amener à son plein potentiel. D.Va termina en un petit bisou sur la pointe de son nez, avant de l’embrasser chaudement et sensuellement dans le cou. « Sais-tu que c’est moi qui ai fait des pieds et des mains pour faire installer ce lit ? Tu devines pourquoi maintenant ! » Déclara-t-elle, avec un petit clin d’œil complice. Pour accompagner ses dires, elle poussa Widow de toutes ses forces vers ce même lit, la forçant ainsi à s’asseoir, avant qu’elle ne s’installe sur ses genoux. Hana était donc bien décidée à s’offrir en pâture à Widow, même si elle jouait avec le feu … Mais au fond d’elle, c’était tout ce qu’elle désirait. Elle n’avait aucun grief contre Amélie, et était contre son incarcération … Elle avait juste besoin d’un motif pour l’aider à s’échapper. Et ce motif, ça allait être cette belle partie de jambes en l’air !
Journalisée

Compte principal.

Pour voir la liste complète de mes comptes, cliquez ici-même !

Tags:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox