banniere
 
  Nouvelles:
P'tit jeu pour fêter Halloween !
Venez jouer avec nous !!



Liens utiles: Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Cacher les avatars

Le Grand Jeu - Forum RPG

Bad langage Discrimination Drugs Sex Violence Gambling

Bonjour et bienvenue.

Ce forum présente des oeuvres littéraires au caractère explicite et/ou sensible. Pour ces raisons, il s'adresse à un public averti et est déconseillé aux moins de 18 ans. En consultant ce site, vous certifiez ne pas être choqué par la nature de son contenu et vous assumez l'entière responsabilité de votre navigation.

Bonne visite ! :)

Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
Auteur Sujet: La magie existe ! [Pv Mélinda]  (Lu 3598 fois)
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« le: Août 12, 2016, 02:19:31 »

* "Kitarō Nishida est un philosophe japonais, fondateur de l'École de Kyōto, une école philosophique japonaise, qui a cherché à marier la philosophie occidentale avec la spiritualité issue des traditions extrême-orientales tel le bouddhisme. Il introduisit la phénoménologie de Husserl au Japon. Ses disciples directs sont Hajime Tanabe et Keiji Nishitani. À la suite de l'importation sur le sol nippon de la philosophie occidentale lors de l'Ère Meiji, le projet de Nishida consistait à approfondir les intuitions de la pensée orientale à travers le cadre et le vocabulaire de la philosophie occidentale. Il s'agit de surmonter la pensée occidentale par la pensée orientale afin de créer une pensée réellement universelle. Néanmoins, l'évaluation de la réussite ou de l'échec de son projet est sujet à controverse dans la littérature contemporaine..." *

Aujourd'hui, Akemi – surnommée Twilight par ses camarades pour des raisons évidentes – était comme à son habitude à la bibliothèque du lycée, le nez plongé dans un épais volume, à une heure ou la grande majorité des élèves cherchaient au contraire à prendre l'air le plus longtemps possible. Mais la jeune fille ne fonctionnait pas comme ça. Quelques heures plus tôt, son prof avait mentionné Kitarō Nishida comme un des plus grand philosophe de son temps, sans apporter plus d'indication. En d'autres termes, si elle voulais en savoir plus à ce sujet, elle devait chercher l'information elle même. Pour commencer, elle avait donc chercher dans un livre regroupant tout les philosophes de nationalité japonaise.

* "Son disciple et autre penseur influent de l'École de Kyōto, Nishitani Keiji, écrivit une biographie intellectuelle de son maître à penser, sobrement intitulée Kitarō Nishida." *

Bon, la première chose qu'elle avait fait, c'était effectivement de chercher directement le nom du philosophe, au moins comme titre ou auteur. Mais visiblement, le lycée ne disposait pas de tels ouvrages. Si elle voulais en savoir d'avantage, elle devait se rendre dans une bibliothèque plus grande que celle du lycée. Remettant le livre à sa place, elle s'apprêtât à faire demi-tour pour sortir de la salle, lorsqu'elle percuta une autre élève de plein fouet, qui transportait une pile de livre, et tomba sur les fesses.

- Ouch ! Désolée, je t'avais pas vue, ça va ?
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #1 le: Août 13, 2016, 03:58:51 »

Le test Sentā n’était pas une chose que Koi Nobori prenait à la légère, et, même si elle ne le passait pas cette année, la jeune lycéenne voulait déjà se renseigner un peu. Fort heureusement, la bibliothèque de Mishima était très pratique, car on y trouvait de nombreux annales des précédents tests. C’était un test très difficile, central dans la vie de n’importe quel Japonais. Beaucoup s’y préparaient depuis l’enfance, et Koi ne voulait surtout pas le rater. C’était primordial. De la réussite à ce test dépendrait son accession à l’université. Sa Maîtresse était, fort heureusement, assez compréhensive, même si Koi portait encore, sur son corps, les stigmates de sa nuit passée avec elle. Les marques des griffures ornaient encore ses hanches, et elle avait du mal à s’asseoir sur les surfaces qui n’étaient pas trop moelleuses. Néanmoins, Koi ne se plaignait pas, car être sélectionnée pour dormir avec sa Maîtresse était une grande chance.

Tenant entre ses bras les livres qu’elle avait emprunté, elle les ramenait donc, écoutant, dans ses oreillettes, Kyary Pamyu Pamyu. Koi n’avait pas trop à se plaindre, voire pas du tout, car, depuis qu’elle était au service de sa Maîtresse, non seulement elle était plus épanouie, mais elle travaillait avec les autres filles, comme Shii, la génie du lycée. Maintenant, Koi marchait tranquillement, ramenant aussi les livres de Shii, et, absorbée dans ses pensées, elle ne réalisa pas qu’elle venait de heurter une femme, mais sentit les livres rebondir sur son nez, avant de glisser, et de s’étaler sur le sol.

« Ooohh !! »

Elle sursauta, avant de voir que la fille qui l’avait tamponnée était tombée sur le sol. Le hasard faisait bien les choses, elle remarqua qu’il s’agissait de l’une de ses camarades de classe, Akemi.

« Tu t’es pas fait mal, Akemi ? Ça va ? »

Les deux filles étaient plutôt proches, surtout depuis quelques semaines, où Koi se rapprochait davantage d’elle. La vérité était assez simple : elle voulait offrir Akemi à sa Maîtresse. Mélinda adorait qu’on lui offre des esclaves, et, depuis que Koi était son esclave, soit depuis quelques mois, elle devait bien admettre qu’elle n’avait jamais été aussi heureuse.

Il était donc tout à fait normal qu’elle en fasse profiter les autres... Comme la belle Akemi.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #2 le: Août 13, 2016, 04:28:31 »

Akemi constata assez rapidement qu'elle venait de percuter une de ses camarade de classe, Koi Nobori. Toutefois, dire que les deux filles étaient proches était sans doute un peu prématuré. Pour Akemi, Koi était sans doute une bonne camarade et une bonne partenaire de TP, les deux passant pas mal de temps à la bibliothèque. Seulement voilà, difficile de parler d'autre chose que de livre ou de sujets hors de la scolarité. Assez réservée, Akemi parlait jamais d'autre chose hormis ses livres et, concrètement, tout ce que pouvait savoir Koi la concernant, hors de la vie au lycée, était sans doute que la lycéenne avait été adoptée, et qu'elle ne se souvenait de rien avant ses 11 ans. Mais même sans être une amie, Akemi ne la fuyait pas pour autant et il lui arrivait de parler cours avec elle de temps à autres. Ah, et Koi était sans doute l'une des rares à ne pas lui donner de surnoms.

- Tu t’es pas fait mal, Akemi ? Ça va ?

- Ça va... je crois ? Attend, laisse moi t'aider.


Koi transportait tellement de bouquin avec elle que Akemi se demandais comment elle faisait pour voir devant elle. Et avec sa musique dans les oreilles, elle devait être complètement déconnectée de son environnement. Voyant les titres sur les couvertures, Akemi ne pu retenir une remarque.

- Tu te prépare pour le test Sentā ? Si tu veux mon avis, ce n'est pas la peine de t'encombrer de ce livre, ni de celui-là, continua t-elle en désignant les livre en question, il n'y a que six matières à réviser.

Les langues étrangères, le Japonais, l'histoire, la géographie, l'éducation civique et les sciences. Voilà les six matières qui étaient utilisées chaque années pour ce test. Etudier d'autres matières pour le test était, du point de vue d'Akemi, une perte de temps qui pouvait parfaitement être utilisé pour approfondir les autres matières. Mais en sois, ce n'était pas non plus idiot de s'y prendre avant l'année de l'examen. Pour sa part, Akemi ne s'en faisait pas trop. Là ou beaucoup d'élève galère pour retenir les cours ou passe leurs temps plongés dedans, elle, adore apprendre au contraire. Si bien qu'elle retient aisément ses cours et peut les réciter par cœur après une première lecture, ce qui fait qu'elle a beaucoup de temps pour approfondir sa culture générale.

Après l'avoir aidée à tout r'empiler, Akemi lui rendit sa pile de livre.

- Dis, t'es sûre que tu veux pas un coup de main pour tout porter ? Tu risquerait d'entrer en collision avec d'autre élèves.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #3 le: Août 14, 2016, 01:03:30 »

Le hasard faisait parfois bien les choses. La timidité d’Akemi était un élément qui avait beaucoup intéressé sa Maîtresse. Koi se souvenait encore du moment où Mélinda lui avait donné le feu vert. C’était le matin, et elle était dans son lit, nue, avec deux femmes à gauche et à droite d’elle, la caressant tendrement, les corps encore en sueur, une odeur de sexe flottant dans la chambre. Koi devait aller au lycée, et Mélinda avait étudié les potentiels futurs esclaves, et avait choisi Akemi... Ou « Twilight », comme on la surnommait fréquemment. Depuis lors, Koi s’était un peu rapprochée d’elle, et avait ainsi compris qu’il y avait, concernant le passé d’Akemi, un mystère. Elle était amnésique depuis qu’elle avait 11 ans, et ne sortait jamais. Elle avait essayé de parler cinéma avec elle, mangas, mais rien d’autre que les cours ne semblaient passionner la femme.

Qu’elle tombe sur elle dans la bibliothèque était donc un heureux hasard. La jeune fille lui expliqua que plusieurs des livres choisi n’étaient pas nécessaires pour le test, et Koi haussa les épaules en souriant légèrement.

« Oh, oui, je sais, mais... Il n’y a pas que les miens ! »

Koi avait la chance d’être, comme Shii, une fille qui aimait les cours. Elle n’était pas aussi douée que Shii, loin s’en faut, mais elle aimait beaucoup étudier. Que sa Maîtresse ne l’en empêche pas était un élément qui avait rapidement permis à Koi de se rapprocher d’elle. Maintenant, il fallait juste trouver un moyen de rapprocher également Akemi. Cette dernière lui proposa rapidement son aide pour porter les livres, et Koi hocha la tête.

« Je... Je veux bien, merci ! »

Elle se redressa, récupérant une partie de ses livres, et en confia une autre à Ameki.

« En réalité, je venais ici pour restituer ces livres. Donc, comme je te le disais, il y a les miens, mais aussi ceux de Shii, et d’autres filles du manoir. »

Koi lui avait dit qu’elle vivait au manoir de Mélinda, en compagnie d’autres élèves. Elle n’en disait néanmoins pas trop. Impossible de dire à une inconnue qu’elle avait renoncé à sa liberté pour devenir une esclave de Mélinda, et que c’était désormais la vampire qui gérait la vie et les grandes orientations de Koi. C’était quelque chose à faire avec délicatesse, afin de ne pas paniquer sa camarade. Koi entreprit donc de ranger les livres, tout en tentant une nouvelle approche :

« Tu sais... Ce serait intéressant que tu viennes. Il y a aussi quelques étudiantes de l’université qui travaillent avec nous, on forme un petit groupe de réflexion, c’est très enrichissant. Je suis sûre que tu adorerais en faire partie. »

En  effet, son groupe comprenait aussi Kyoko, une fille qui avait connu Mélinda au lycée, et qui avait ensuite rejoint l’université de Seikusu, où elle restait encore l’esclave de la vampire. Aussi intelligente que perverse, elle était, comme Shii, une belle surdouée, mais plus assurée, moins timide, et qui avait compris d’elle-même ce qu’était la vampire, en proposant d’être son esclave.

Tout ce qu’il fallait, maintenant, c’était convaincre Akemi de les rejoindre.
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #4 le: Août 14, 2016, 02:04:03 »

Akemi apprit très vite que Koi venait en réalité rendre des livres, les siens, mais aussi ceux de son groupe d'étudiants. La lycéenne était au courant de l'existence de ce groupe, qui réunissait somme toute certaines des élèves les plus brillantes du lycée et de l'université du complexe Mishima, s'entraident dans les études. Mais honnêtement, Akemi était plus une solitaire. Parler avec les filles de temps à autres ne la dérangeait pas, ni même travailler avec elles, mais elle avait toujours rejettée l'offre jusqu'à maintenant.

- Tu sais... Ce serait intéressant que tu viennes. Il y a aussi quelques étudiantes de l’université qui travaillent avec nous, on forme un petit groupe de réflexion, c’est très enrichissant. Je suis sûre que tu adorerais en faire partie.

- Je sais pas... Je vois pas le problème de se réunir autour d'une table ici, mais ça m'emballe beaucoup moins de faire ça chez une inconnue... Si encore j'avais l'habitude d'étudier régulièrement avec la propriétaire, j'accepterais sans doute, mais pour l'heure, ce n'est pas vraiment le cas.


Elle était comme ça Akemi. Mélinda était pour elle une inconnue, pas sur le plan populaire, mais sur le plan personnel. Et tant qu'elle ne la connaîtra pas ainsi, et qu'elle n'aura pas étudiée avec elle sur deux ou trois cours, ce sera toujours une inconnue à ses yeux. Hors, de ce qu'elle en avait entendu, Mélinda n'aimait pas étudier, trouvant les cours ennuyeux au point de sécher à tel point les cours, qu'on ne la voyait qu'une ou deux fois par semaine... Donc les chances qu'elle mette les pieds dans ce manoir étaient d'autant plus faibles. Hors, si "Twilight" portait ce surnom, outre pour sa teinture et sa passion des livres, c'était aussi en raison de ses fréquentation, composées des meilleurs élèves du lycée.

- C'est pas contre toi et les autres hein, j'aime bien passer du temps avec vous... Mais pas chez une inconnue.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #5 le: Août 14, 2016, 05:07:13 »

Akemi n’était pas très emballée à l’idée de se rendre chez une inconnue, et le répéta à deux reprises, comme pour amener Koi à se faire à cette idée. Elle aurait pu abandonner maintenant, hausser les épaules, et dire que ce n’était pas grave... Mais, de sa Maîtresse, elle avait appris que l’entêtement n’était pas forcément un défaut. Il fallait réussir à convaincre Akemi, et, du peu que Koi savait d’elle, elle savait que cette dernière ne parlait que de cours, et qu’elle adorait les connaissances. Koi décida donc d’utiliser cet élément à son profit.

« Eh bien, c’est justement l’occasion de la connaître ! Tu sais, si Mélinda ne vient pas souvent en cours, ce n’est pas parce qu’elle ne cherche pas à se cultiver, mais parce qu’elle trouve que ce n’est pas à son niveau. »

Après tout, Mélinda avait plusieurs siècles d’existence, et était bien plus intelligente et bien plus cultivée qu’on ne le pensait. Elle n’allait pas forcément en cours parce qu’elle avait surtout beaucoup à faire, mais aussi parce qu’elle savait déjà ce qu’on y enseignait.

« Tu as dû remarquer que Shii ne venait plus souvent à la bibliothèque... C’est parce que Mélinda dispose de sa propre bibliothèque, et elle dispose de connaissances incroyables ! Il y a de nombreuses encyclopédies, des essais, des traités... C’est une véritable pépinière, qui ne cesse de s’enrichir, car, dès que Shii, moi, Kyoko, ou les autres, voulons un livre, elle nous l’achète. Elle est très riche, tu sais, alors on peut avoir tout ce qu’on veut. »

Est-ce que l’argument serait suffisant pour la convaincre ? C’est tout ce que Koi espérait, en tout cas. S’humectant les lèvres, elle reprit alors, pour donner l’élément final :

« Tu ne perds rien à venir au moins voir... »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #6 le: Août 14, 2016, 07:15:48 »

La lycéenne écouta attentivement sa camarade, et celle-ci finit par lui avouer que si elle et les autres filles venaient moins souvent à la bibliothèque, c'était parce qu'elles passaient plus de temps dans celle de cette Mélinda, qui était suffisamment riche pour leur acheter tout les livres qu'elles voulaient. Pour sa part, Akemi n'était pas trop non plus pour abuser de la richesse de quelqu'un. C'était un coup à s'endetter auprès de cette personne jusqu'au point qu'elle ne pourrait plus la rembourser, il suffisait de voir le prix que pouvaient coûter certains livres rares et anciens. Et puis de toute façon, elle avait sa carte de la bibliothèque municipale, donc elle n'avait pas vraiment besoin de dépenser de l'argent, ou que l'on en dépense pour elle.

- Tu ne perds rien à venir au moins voir...

Akemi prit le temps d'y réfléchir, jusqu'à ce que les deux filles se retrouvent dans la cours. La lycéenne fini par lui répondre lorsqu'elles arrivèrent au portail.

- Très bien, je vais venir voir. Il faut quand même que je prévienne mes parents, mais je ne pourrais pas rester très longtemps...

Elle ignorait si les filles qui vivaient chez Mélinda avaient encore une famille ou si elles étaient internes, pour se permettre d'y vivre, justement. Mais dans son cas à elle, elle vivait encore chez ses parents, à deux ou trois pater de maisons. Ces derniers n'avaient pas vus l’intérêt de l'internat, et la jeune fille préférait largement le confort de son chez elle. Décrochant son portable, elle laissa un message sur le répondeur. Il était presque 16h seulement, les cours étant terminés depuis près d'une demi-heure et ses parents ne rentreraient sans doute pas avant 19h.

- Ok, ça me laisse environs deux heures avec vous au manoir. J'espère que ça en vaut la peine.

Akemi n'aimait pas perdre du temps, qu'elle pourrait utiliser autrement.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #7 le: Août 19, 2016, 08:30:19 »

« T’inquiètes, tu seras pas déçue ! »

Elle sortit avec Akemi de la bibliothèque, et constata que c’était la première fois qu’elle avait réussi à la faire sortir ! Habituellement, les journées d’Akemi se résumaient à aller au lycée, assister aux cours, participer aux activités extrascolaires, puis rentrer chez elle, et ainsi de suite. Chaque fois qu’on lui proposait de sortir, elle refusait, et Koi se sentit donc particulièrement excitée  d’avoir réussi à faire flancher la jeune femme. Par SMS, elle avertit donc Mélinda qu’Akemi arrivait, puis les filles filèrent vers le manoir.



Un quart d’heure plus tard...

Situé dans les hauteurs de la ville, le manoir de Mélinda était même à la lisière de cette dernière. Un mur en entourait l’accès, et, quand les deux lycéennes arrivèrent, elles grimpèrent une route privée en lacet qui, après la courbe en montant, menait droit au manoir. Il s’étalait, au milieu d’une grande pelouse, de style victorien, avec deux ailes, l’ensemble décrivant un U élégant et considérable. Quand on vivait dans un tel endroit, qui avait envie de retourner à l’internat ?

Koi avançait rapidement, assez guillerette. Elle entra dans le vestibule, qui donnait directement sur un grand hall d’accueil, et invita Akemi à la suivre, filant sur la droite en rejoignant le hall.

« La bibliothèque est dans l’aile droite. Sur l’aile gauche, il y a la salle de sport, la piscine intérieure... Enfin, c’est par là. »

Quand elles étaient entrées, on avait pu entendre du bruit venir de la terrasse. Comme il faisait beau, et que la journée n’était pas trop avancée, beaucoup des esclaves se prélassaient dans la terrasse. Ce n’était cependant pas là que la lycéenne se rendait, mais longeait un couloir, jusqu’à s’arrêter devant une double porte sur sa droite. Elle ouvrit rapidement cette dernière, et invita Akemi à entrer.

La bibliothèque de Mélinda était là, une grande pièce comprenant de multiples étagères. S’il y avait bien beaucoup d’ouvrages terriens, Mélinda avait aussi entreposé les ouvrages venant de Terra, car cette bibliothèque servait à stocker les documents qu’elle obtenait sur Terra. Son harem était en effet bien comblé, alors que cette pièce était plutôt grande. Il y avait plusieurs tables au centre, et un escalier en bois au fond menant à une mezzanine qui faisait le tour de la pièce, permettant ainsi d’accéder à la partie supérieur des étagères. L’ensemble était très impressionnant, et la bibliothèque était déserte... Ou presque.

Assise sur le rebord d’une table, Mélinda était là, dans sa magnifique robe dorée, et esquissa un léger sourire en voyant Akemi s’approcher.

« Salut, toi ! Tu es... Akemi, c’est ça ? Moi, c’est Mélinda. Koi m’a prévenu que tu arrivais ici pour voir un peu ma collection... C’est bien ça ? »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #8 le: Août 19, 2016, 03:04:37 »

Akemi avait estimée qu'elles mettrait sans doute une demi-heure environ pour aller jusqu'au quartier riche de la ville, dans les hauteurs, mais fut surprise de mettre deux fois moins de temps. Et lorsqu'elle vit le manoir en question, comprit pourquoi les filles du dortoir le préférait à leur chambre. Cette Melinda devait être sacrément généreuse pour y laisser vivre ses amies, ou alors il s'agissait de complètement autre chose. Mais ça, la lycéenne le saura de toute manière, bien assez tôt.

Lorsqu'elles passèrent le vestibule, Akemi pût entendre des bruits venant de la terrasse. Bon, visiblement, les filles venaient d'avantage pour profiter de la piscine que pour étudier.

- La bibliothèque est dans l’aile droite. Sur l’aile gauche, il y a la salle de sport, la piscine intérieure... Enfin, c’est par là.

Une piscine intérieur ? En plus de la piscine extérieure ? Et pourquoi pas une salle de billard et un home-cinéma ? Décidément, ces riches ne savent plus quoi faire. Toujours plus d'étalage de richesse. Et cela valait tout autant pour la bibliothèque. Certes, elle semblait bien fournie en livres, sans aucun doute plus que le Lycée, et peut être même la bibliothèque municipale. Mais outre les livres, les étagères semblaient être en bois ancien, avec nombres de dorures. Ça plus les nombreux tableaux de valeur et même le lustre en haut, Akemi avait d'avantage la sensation d'être dans une salle de réception que dans une bibliothèque. Tout dans cette pièce respirait le luxe et semblait avoir pour but d'en mettre plein la vue.

Et, assise sur le bord d'une table, il y' avait une fille dans une robe qui brillait presque autant que le lustre au dessus d'elle.

- Salut, toi ! Tu es... Akemi, c’est ça ? Moi, c’est Mélinda. Koi m’a prévenu que tu arrivais ici pour voir un peu ma collection... C’est bien ça ?

- Mouais... Pour voir la collection... Et pour étudier un peu aussi... On a un examen qui arrive bientôt.


Regardant les étagères, la lycéenne ne pu s'empêcher de constater que les livres qu'elles cherchait étaient dans le rayon dédié à la phylosophie. Un bon point pour la riche. Mais en parcourant les étagères un peu plus loin, elle tomba sur des ouvrages plus obscures. Des livres qui pouvaient passer pour des recueils de contes et légendes, s'ils n'essayaient pas de prouver l'existence des créatures y étant décrite tout en mentionnant des lieux improbables, ou encore des volumes ésotériques parlant de formules magiques.

- Mais visiblement, il n'y a pas que des bon livres, il y a aussi d'excellentes... Arnaques...

Pas qu'elle voulait être méchante, mais elle était plutôt septique...
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #9 le: Août 19, 2016, 05:54:07 »

« Elle a un joli cul... »

Koi rougit légèrement quand Mélinda murmura cette phrase dans le creux de son oreille, pendant qu’Akemi explorait les lieux. Le sailor fuku était vraiment un uniforme qu’elle adorait : seyant, sexy, mignon... Pour le dire simplement, il recelait de multiples qualités, et Mélinda aimait toujours autant voir les filles l’enfiler. De fait, dans son harem, elle avait même utilisé le modèle du sailor fuku comme fétichisme sexuel. Elle vit ainsi Akemi s’avancer, avant de s’arrêter près d’une étagère abritant des collections de livres et de volumes venant de Terra, et tournés principalement autour de la magie élémentaire. Mélinda la suivit rapidement, et vit Akemi attraper un ouvrage sur les propriétés alchimiques des créatures de Terra.

Elle le consulta brièvement, avant qu’une petite moue désapprobatrice ne la traverse, et qu’elle range le livre en soulignant que c’était une « arnaque ». Mélinda aurait pu mal le prendre, mais elle connaissait suffisamment les Terriens pour savoir combien ces derniers étaient hostiles à toute forme de choses qui sortaient de leur conception étroite de la réalité. Visiblement, Akemi n’appartenait pas à ces Japonais qui, comme Shii, étaient très superstitieux.

« Des arnaques ? Ce livre fait pourtant référence en la matière... »

C’était un livre basique, mais on s’en servait souvent pour former les apprentis-alchimistes. Il ne permettait pas de connaître la formule pour changer le plomb en or, mais il abritait une encyclopédie à la fois synthétique et complète. Mélinda l’attrapa à son tour, et tourna quelques pages.

« Voilà... ‘‘Les écailles de varghest peuvent se trouver dans les landes désertiques, le long d’oasis où ces créatures viennent s’abreuver. Les écailles sont très utiles pour les artisans et les armuriers afin de confectionner de solides armées, et ont même équipé bon nombre de régiments d’infanterie. En alchimie, les écailles permettent de renforcer la solidité des mixtures, et l’efficacité des sorts souhaités. Il a par exemple été prouvé que l’écaille de varghest était très efficace dans la confection du Loriot doré.’’ »

Mélinda termina sa lecture silencieusement, en regardant encore la jeune femme, tout en refermant le volume.

« En quoi c’est une arnaque, jeune femme ? Ce n’est pas parce que les varghests n’existent pas au Japon qu’ils n’existent pas nulle part ailleurs. Pour une fille qui est censée être cultivée, je trouve que tu fais preuve d’un sérieux manque d’ouverture d’esprit. L’alchimie est une matière scientifique des plus nobles, tu ne devrais pas ainsi la dénigrer. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #10 le: Août 19, 2016, 06:14:06 »

- Des arnaques ? Ce livre fait pourtant référence en la matière...

La réaction de Mélinda la surpris énormément, et Akemi se fit la réflexion qu'elle devait être une de ces filles qui croyait au surnaturel. La propriétaire des lieux repris le livre que la lycéenne venait de reposer et elle lui lut un passage du livre au hasard, sans doute persuadée que tout ce qui y était écrit était véridique. Puis, elle lui affirma que ce n'était pas parce que tel ou tel animal n'existait pas au Japon que c'était vrai partout ailleurs, continuant que la jeune fille était étroite d'esprit. Si elle voulait l'attaquer sur ses connaissances, c'était mal la connaître.

- Étrangement, bien qu'ayant lue de nombreux livres et vue tout autant de documentaires sur les animaux de notre monde, je n'ai jamais vue la moindre mentions de var... truc. C'est pas contre toi et je demande qu'à te croire, si tu m'apporte la preuve que cette créature existe... De même que la magie, vu que ça parle aussi de "sorts", mais comme on dit, je ne crois que ce que je vois.

Cartésienne ? D'une certaine manière sans doute, mais pas totalement non plus. Disons que Akemi avait un esprit très scientifique, croyant peu au surnaturel. Toutefois, si on lui apporte que la magie et les créatures fantastiques existent réellement, elle se fera un plaisir d'étudier tout ça. De manière scientifique bien sûr.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #11 le: Août 19, 2016, 10:44:59 »

Sceptique, elle se réfugia derrière une attitude cartésienne, ce qui amusa beaucoup Mélinda.

« Quand le Christ se réincarna après avoir été crucifié, beaucoup doutèrent de cette résurrection. Quand on lui en parla, Saint Thomas glissa ainsi : ‘‘Si je ne vois pas à ses mains la marque de ses clous, je ne croirai pas’’. Comme Saint Thomas, dit-on, on ne veut bien croire que ce qu’on voit. Comme si, naïvement, on se convainquait que la réalité ne pouvait se définir qu’à travers nos cinq sens, alors que les bouddhistes ont depuis longtemps prouvé que les cinq sens étaient trompeurs, et donnaient une perception biaisée de la réalité. »

Philosophe à ses heures perdues, Mélinda était vraiment une femme redoutable, et c’était ce mélange que Koi aimait beaucoup. La vampire était très arrogante, terriblement fière, mais ce n’était pas une fierté illégitime. Elle était la plus belle femme que Koi ait jamais vu, incroyablement cultivée, et d’une perversion à toute épreuve. Ce n’était pas un hasard si, au-delà même du fait de se soumettre à elle, des filles comme Koi voyaient en elle un modèle à suivre, un idéal. Elle était une femme forte, indépendante, qui martyrisait les hommes sans se laisser faire, ce qui était particulièrement frappant dans un pays comme le Japon, où la femme était encore très inféodée à l’homme, et où le mariage constituait encore, pour les Japonaises, la seule manière d’intégration sociale possible.

Mélinda se déplaça un peu, se rapprochant de la femme, et lui sourit en coin, ses yeux verts étincelants se posant sur elle.

« Tu as raison d’être cartésienne, c’est un rempart que l’esprit humain se dresse au cours de l’adolescence pour lutter contre la peur. Mais la vérité, vois-tu, c’est qu’il y a une autre horizon que ce que ton œil voit. Pour s’en convaincre, il te suffit de regarder ton bras. À première vue, en te fondant juste sur tes sens, tu dirais qu’il n’y a rien dessus, car on ne voit rien sur ta peau... »

La main de Mélinda vint se saisir doucement du poignet d’Akemi, et son autre main alla caresser ce bras, un léger sourire amusé se dessinant sur ses lèvres.

« Pourtant, si on fixait ta peau avec un microscope, ma petite sceptique, on verrait d’innombrables bactéries microscopiques et hideuses qui se promènent dessus. Alors, qu’en dis-tu ça ? Crois-tu toujours ce que tu vois ? Il existe tout simplement des choses, des forces, que l’œil humain ne voit pas. Et, si les machines ont permis de révéler l’existence des acariens qui parcourent notre corps, qui te dit qu’elles n’ont pas encore tout révélé, hum ? Par défaut, quand on est férue de connaissance, on doit aussi laisser parler son imagination, non, car la base de la connaissance, c’est de savoir qu’on ne sait rien... Socrate. »
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #12 le: Septembre 30, 2016, 01:00:57 »

Cette petite visite dans la bibliothèque de Melinda tournait au débat philosophique sur l'existence ou non de créatures inconnues ou imaginaires. Ce genre de débat ne gênaient généralement pas la lycéenne, qui n'était pas spécialement hostile à ce genre de choses. Non, en réalité, ce qui dérangeait Akemi, ce n'était pas les varghest en eux même, mais la mention de lieux tout droit sortit de comptes. En effet, le livre mentionnait de grands alchimistes " Ashnardiens " ou " Nexusiens ", de cité à priori médiévale et de Nains, de démons et d'elfes. Alors effectivement, mis dans de tels contextes, il était difficile pour la jeune fille de croire en l'existence de toutes ces choses et si Melinda y croyais dur comme fer, alors elle devait avoir quelques cases en moins.

- Okay, que tu crois ou non en l'existence ou non de ces créatures, ça ne regarde que toi. Après tout, c'est parfois ainsi qu'on fait avancer la science. Mais si tu me sors que tu crois en l'existence d'une communauté elfique ou d'une cité naine cachée sur Terre, je pense qu'on aura plus grand chose à se dire. Sauf si bien sûr tu peux me prouver le contraire.

Sur ce coup là, elle ne voyait pas trop comment la riche allait s'y prendre. Mais si elle lui montrait que toutes ces choses étaient véridiques, alors elle sera prête à accepter tout le reste.
Journalisée

Mélinda Warren
Créature
-

Messages: 3457



Voir le profil
Fiche
Description
Petite vampire qui aime mordre des fesses <3
« Répondre #13 le: Septembre 30, 2016, 08:47:43 »

Cette jeune fille était visiblement très bien campée sur ces positions, mais il fallait reconnaître qu’elle avait lu assez vite, puisque, en ayant seulement effleuré ce bouquin, elle avait déjà cerné des noms, et exprima rapidement son scepticisme. Mélinda, en retour, ne put que sourire.

*Futée et maligne... Elle a tout pour me plaire, cette petite.*

Venir dans le manoir de Mélinda n’était jamais une visite anodine. C’était le genre de visite où on ne sortait pas indemne, marqué par ce qui se passait à l’intérieur, et par la rencontre avec la petite vampire hyperactive. Mélinda sourit donc, et lui répondit assez rapidement.

« Non, bien sûr que non... Mais chaque chose en son temps. Pour l’heure... »

Elle regarda alors une horloge. Le timing était parfait, et elle sourit à nouveau, avec une lueur malicieuse dans le regard, cette lueur qui signifiait qu’elle avait une idée derrière la tête.

« Je vais te montrer quelque chose, Akemi. Suis-moi. »

Le duo sortit de la bibliothèque, et rejoignit la piscine intérieure. Mélinda avait en effet deux piscines, mais, si la piscine extérieure servait pour la détente, la piscine intérieure, elle, était très grande, et avait une dimension olympique. Difficile d’y croire avant de l’avoir vu. La quantité d’eau nécessaire pour entretenir la piscine, ainsi que toute la place qu’elle prenait, suffisait d’emblée à comprendre combien Mélinda était riche. De fait, tout son manoir suintait la luxure et la richesse. Il y avait des tapis rembourrés sur le sol, de magnifiques tapisseries dans les salons, une argenterie de luxe, et, pour rejoindre la piscine, elles durent passer par le centre du manoir, la piscine étant située dans l’aile Ouest, soit à l’opposé de la bibliothèque.

Autrement dit, elles passèrent par le grand salon, où une immense table de banquet était mise, et où des servantes en tenue de maids commençaient à installer les couverts. Elles portaient presque toutes un uniforme très particulier, puisque, sous leur soubrette, elles avaient une combinaison noire brillante, extrêmement moulante, et qui crissait quand elles marchaient. Le plus étonnant, c’était que, si on regardait bien cette combinaison, elle était intégrale, sans aucune fermeture, des talons jusqu’à la tête.

Mélinda ne laissa néanmoins guère le temps à Akemi de s’appesantir sur cet uniforme atypique, puisqu’elle rejoignit ensuite un long couloir, qui menait tout droit à la piscine. À droite, des fenêtres donnaient sur l’extérieur, et, avant la piscine, il y avait l’antichambre, à savoir les vestiaires... Et on pouvait voir qu’une paire de chaussures se trouvaient sur le sol. La vampire s’approcha ensuite de la double porte menant à la piscine, mais, avant de l’ouvrir, se retourna vers Akemi, en lui souriant.

« Je te préviens, ma chérie, ce que tu vas voir derrière cette porte... Risque de t’impressionner. »

Elle n’en dit pas plus, et ouvrit la porte.

Le spectacle derrière était assez impressionnant. L’eau du bassin s’était levée, formant une myriade de tentacules aqueux qui flottaient en suspension dans l’air, formant une indescriptible figure géométrique, tous les tentacules se rejoignant sur une sphère aquatique située cinq mètres au-dessus du bassin, et dans lequel flottait une femme, que Mélinda connaissait très bien, et qui avait enfilé son maillot de bain : Ayumi Nasegawa. Concentrée, elle usait de sa magie pour faire sortir de l’eau des tentacules aqueux supplémentaires, et Akemi put ainsi en voir un se matérialiser sous ses yeux, une trombe d’eau remontant de la surface du bassin, et, sans que l’eau ne tombe (il n’y avait guère que quelques gouttelettes qui fuyaient), rejoindre la sphère aquatique.

Mélinda souriait silencieusement, dans le dos d’Akemi, bras croisés, adossée contre le mur, en la laissant toute à la surprise de voir l’inexplicable devant elle...
Journalisée


DC d’Alice Korvander.

Consultez ce topic pour une présentation détaillée de mes personnages.

Pour une demande de RP, je vous encourage, soit à poster sur le topic susmentionné, soit à envoyer un MP sur mon compte principal.
Princesse Twilight Sparkle
Créature
-

Messages: 69

avatar

Akemi Mahoraki sur Terre


Voir le profil WWW
Fiche
Description
Akemi est une jeune lycéenne amnésique et visiblement dotée d'une énorme puissance magique latente. Lorsqu'elle utilise la magie, des attributs de Terranide font leur apparition, mais lorsqu'elle se rend sur Terra, elle devient littéralement une Furry Jument... La marque qui apparaît sur ses cuisses est un véritable mystère.
« Répondre #14 le: Octobre 02, 2016, 07:55:26 »

- Non, bien sûr que non... Mais chaque chose en son temps. Pour l’heure... Je vais te montrer quelque chose, Akemi. Suis-moi.

Le trio sortit donc de la bibliothèque et Akemi s'enfonça dans les sous-sol du manoir de Melinda. Bien que la propriétaire avait répondue non, le reste de la phrase laissait envisager le contraire et, bien malgré elle, la lycéenne devait bien avouer qu'elle était curieuse. Après tout, à l'origine, Akemi avait choisit Mishima non pas pour sa "popularité", mais pour les événements paranormaux qui y étaient recensés, et elle avait espérée y trouver certaines réponses, notamment pour le paranormal qu'il y avait parfois autour de sa personne. Peut être que cette Melinda sera en mesure de lui apporter certaines de ces réponses...

Et effectivement, lorsqu'elles arrivèrent à la piscine intérieure, la lycéenne resta sans voix durant un certain temps, devant le spectacle qui s'offrait à ses yeux. Elle du même se les frotter pour être sûre qu'elle ne rêvait pas, mais non, l'impossible se déroulait bien devant elle. Une lycéenne en maillot flottait quelques mètres au dessus de la surface, dans une sphère aquatique reliée au bassin par des tentacule aqueux. Si ça s'était pas une preuve que la magie existait... Oui, elle était bien obligée de l'admettre, même si au fond, cela restait du surnaturel. Et tandis qu'elle voyait cette fille manipuler l'eau comme elle le voulait, une idée germa dans ses pensées.

- Cette fille... Comment fait-elle ça ? Elle l'a appris dans des livres ou c'est de naissance ?

 Si c'était un pouvoir de naissance, alors peut être que les événements surnaturels qui agissaient parfois autours d'elle... Venaient en fait d'elle même ?
Journalisée


Tags:
Pages: [1] 2 3 ... 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006-2007, Simple Machines
Awake and Dreaming - Le Grand Jeu
ChatBox